Heureux et naturel

Partager "Comment savoir si vous souffrez d'une intolérance au gluten?"

L'intolérance au gluten est un phénomène très courant à notre époque. Comment déterminer si vous souffrez de sensibilité au gluten sans vous en douter. Et pourquoi refuser cette protéine peut considérablement améliorer votre santé.

Chaque jour, le nombre de personnes refusant le gluten augmente. Quelqu'un qui souffre de maladies chroniques, quelqu'un comme moi, pour des raisons de prévention, pour ainsi dire. Beaucoup de gens ne savent pas que la maladie cœliaque n'est pas le seul indicateur pour arrêter de manger des aliments contenant cette protéine..

Les scientifiques commencent à conclure que la sensibilité ou l'intolérance au gluten se retrouve dans 90% des personnes dans le monde. Et la plupart de ces gens ne le soupçonnent même pas.

La sensibilité au gluten n'est pas seulement une autre puce nouvelle génération, c'est une maladie grave qui peut entraîner la dépression, l'ostéoporose, les maladies auto-immunes et les maladies du système nerveux, la maladie de Crohn.

Pensez-vous toujours que le pain est la tête de tout? Vous ne pouvez pas imaginer cuisiner sans farine de blé? Souffrez d'une maladie chronique sans raison apparente? Vous courez alors un risque accru d'avoir une sensibilité au gluten.

Qu'est-ce que l'intolérance au gluten?

Commençons par comprendre ce qu'est ce gluten..

Il s'agit d'une protéine composée de 2 parties: la glutenine et la gliadine. Toutes les conséquences négatives proviennent de la gliadine..

Lorsque nous mangeons quelque chose contenant du gluten, il pénètre dans notre tube digestif. Notre système immunitaire perçoit le gluten comme un corps étranger pathogène et déclenche une attaque immunitaire, essayant de le détruire..

Le gluten dans sa structure est similaire à de nombreuses cellules de nos organes et systèmes. Et à cause de cela, nos propres cellules relèvent également de la distribution de notre système immunitaire. Autrement dit, nous nous détruisons nous-mêmes de l'intérieur! Et Gluten nous y aide activement..

N'oubliez pas qu'avec le temps, le gluten entraîne une condition pathologique qui aggrave le cours de la sensibilité au gluten - augmentation de la perméabilité intestinale.

Le syndrome de perméabilité intestinale accrue est la formation de minuscules larmes dans la muqueuse intestinale, à travers lesquelles des particules alimentaires partiellement digérées et toutes sortes de produits de décomposition des toxines pénètrent dans le sang, se propageant dans tout le corps, affaiblissant notre système immunitaire. Tout cela combiné donne un élan aux réactions allergiques et à d'autres maladies graves..

De nombreuses maladies du système nerveux ne peuvent être déclenchées que par cette protéine! Il y a même une maladie - Neuropathie idéopathique sensible au gluten.

Les personnes souffrant de schizophrénie, d'autisme, d'épilepsie, de maladies auto-immunes notent une amélioration des symptômes et de l'évolution de la maladie, supprimant le gluten de leur alimentation.

La principale source de gluten est le blé préféré de tous et tous ses produits créent une dépendance car, comme le sucre (et les stupéfiants), il active également des récepteurs spéciaux dans notre cerveau. Par conséquent, nous ne voulons pas autant de sucre et de produits de boulangerie!

Comment comprendre si vous avez une intolérance au gluten?

Le gluten ne laisse pas à son attention une seule cellule, tissu, organe et système de notre corps. Il a un effet négatif sur notre corps dans son ensemble..

Voici les principaux symptômes et signes que votre corps n'est pas aussi facile et joyeux que vous pensez qu'il tolère le gluten:

  • Problèmes digestifs: diarrhée, constipation, crampes, maladie de Crohn
  • Indigestibilité: ostéoporose, anémie, fatigue chronique, insomnie
  • Problèmes avec le système respiratoire supérieur: sinusite, allergies
  • Maladies auto-immunes: polyarthrite rhumatoïde, sclérose en plaques, goitre d'Hashimoto, etc.
  • Maladies du système nerveux
  • Dépression, anxiété, sautes d'humeur
  • Carence en vitamine K
  • Déséquilibre hormonal
  • Syndrome surrénalien fatigué
  • Douleurs musculaires et articulaires
  • Problèmes de peau: acné, eczéma, psoriasis
  • Immunité faible
  • Fibromyalgie
  • Stomatite

Comme nous pouvons le voir dans la liste ci-dessus, la sensibilité au gluten est très facile à confondre avec d'autres maladies et conditions..

Pour vous expliquer comment vous réagissez à cette protéine, je vous conseille fortement de faire un test et d'abandonner le gluten pendant 30 jours.

Et après cette période, recommencez à l'utiliser et évaluez comment votre corps se sent, ce qui a changé en termes de santé et de bien-être en général. Mais cela doit être fait si vous êtes en parfaite santé, ce qui est malheureusement très rare de nos jours.

Pour tous ceux qui souffrent de tout type de maladie chronique, renoncer au gluten sera l'un des plus beaux cadeaux que vous puissiez offrir à votre santé!

N'oubliez pas que les effets négatifs causés par cette protéine ne quittent complètement notre corps qu'après 6 mois. Et renoncer au gluten signifie une décision consciente d'éviter tous les produits qui en contiennent. Se permettre, même une fois par mois, laissera tout le résultat disparaître.

Pour un examen plus détaillé des méfaits du gluten, vous pouvez lire mon article ici..

Où se trouve le gluten et comment le remplacer?

Pour une nation qui ne peut pas vivre sans pain, c'est une affaire très sérieuse! Le gluten se trouve dans le blé, l'orge, le seigle et l'épeautre.

Certaines céréales qui ne contiennent pas naturellement de gluten peuvent être infectées lorsqu'elles sont transformées en usine ou cultivées. Le plus correct serait donc de chercher l'étiquette «sans gluten» sur l'emballage.

Les céréales comme l'avoine, le riz et le maïs contiennent des protéines dont la structure est proche du gluten et, par conséquent, une réponse immunitaire peut se déclencher chez les personnes sensibles à ces protéines. C'est une autre raison pour laquelle je conseille à toutes les personnes souffrant de maladies auto-immunes d'abandonner complètement toutes les céréales et les céréales et de passer au régime Paléo.

N'oubliez pas que le gluten peut être caché dans d'autres aliments, comme par exemple les plats cuisinés, les sauces et les vinaigrettes, etc. Lisez toujours attentivement la liste des ingrédients..

La question la plus courante qui m'est posée lorsque les gens découvrent que je n'utilise pas de gluten et en même temps le blé est ce que j'utilise pour cuisiner des pâtisseries, quelle farine j'utilise.

Un substitut idéal et utile à la farine de blé est la noix de coco, qui ne contient pas de gluten, les antinutriments dans lesquels les autres céréales sont riches et pour ceux qui ne peuvent pas vivre sans fibres, contiennent plusieurs fois plus de fibres que la farine entière nocive préférée de tous..

La beauté de la farine de noix de coco, c'est que vous n'avez même pas besoin de l'acheter, mais vous pouvez la fabriquer à la maison à partir de noix de coco, dans une production sans déchets! Et croyez-moi, les pâtisseries à la farine de noix de coco se révèlent aussi savoureuses que les pâtisseries ordinaires, mais sans aucun risque pour la santé!

Refuser le gluten - ce n'est pas effrayant! Au début, c'est très inhabituel, mais ensuite les organismes eux-mêmes reviennent à la raison et ne demandent pas de rouleaux et de pizza!

Donc, si vous trouvez des signes d'intolérance au gluten, alors je vous recommande de le prendre vous-même et de vérifier comment vous vous sentirez sans dans votre vie. Et croyez-moi, beaucoup de gens ne reviennent jamais vers lui et vivent parfaitement sans lui.

Et que pensez-vous - avez-vous une intolérance au gluten? Avez-vous refusé de l'utiliser? Prévoir de refuser?

Partager "Comment savoir si vous souffrez d'une intolérance au gluten?"

Allergène f79 - Gluten (Gluten), IgE (ImmunoCAP)

Quantification d'anticorps spécifiques dans le sang, immunoglobulines de classe E, apparaissant en présence d'une réaction allergique au gluten.

Immunoglobulines spécifiques au gluten classe E.

Synonymes anglais

Immunoglobuline E spécifique au gluten, Spec. IgE au gluten (sérum).

Immunofluorescence en phase solide (ImmunoCAP).

KEDA / l (kilogramme d'allergène par litre).

Quel biomatériau peut être utilisé pour la recherche?

Sang veineux ou capillaire.

Comment se préparer à l'étude?

  • Ne fumez pas pendant 30 minutes avant l'étude..

Aperçu de l'étude

Un allergène est une substance qui provoque une réaction allergique. Il existe un grand nombre de substances d'origine naturelle ou artificielle, chacune pouvant devenir un allergène pour l'homme.

Les allergènes diffèrent entre eux par la solubilité, la stabilité enzymatique et la température. Les allergènes alimentaires sont d'origine animale ou végétale. Leur caractéristique est la capacité de modifier les propriétés allergisantes pendant la cuisson. Dans le même temps, certains aliments perdent leur allergénicité, tandis que d'autres deviennent dangereux pour l'homme. Parfois, le traitement thermique entraîne une perte de la structure protéique native, mais les immunoglobulines de classe E peuvent toujours réagir avec des protéines alimentaires brisées.

Le principal acteur d'une réaction allergique de type immédiat (type 1) est l'immunoglobuline de classe E (IgE). Pour chaque allergène, il existe une immunoglobuline spécifique E. Le but de ce test est de déterminer la réaction allergique au gluten..

Le gluten, ou gluten, combine un groupe de protéines qui font partie intégrante des graines des plantes céréalières, comme le blé, le seigle, l'orge et l'avoine. En tant que facteur étiologique des allergies alimentaires, il présente un degré élevé d'activité allergénique (sans tenir compte des caractéristiques individuelles). La quantité maximale de gluten se trouve dans le blé (jusqu'à 80%). La farine de blé et ses composants (respectivement, et le gluten) sont souvent utilisés comme liant et stabilisateur dans les saucisses et saucisses, les aliments en conserve de viande et de poisson, les produits laitiers (yaourts, caillés, caillés), les mayonnaises, les ketchups, les sauces, les bâtonnets de crabe, les aliments instantanés, cubes de bouillon, café instantané, même en flocons de maïs, donc avec l'intolérance au gluten, vous devez être prudent lors du choix des aliments. Il y a souvent une allergie croisée au pollen des graminées à céréales (graminées grimpantes, fléole des prés, graminées à plumes, etc.).

L'allergie au gluten s'accompagne généralement d'une violation du système digestif (chéilite, gastrite, colite, gastro-entérite, syndrome du côlon irritable), de manifestations cutanées (dermatite atopique, urticaire, œdème de Quincke) et moins fréquemment de troubles du système respiratoire et de manifestations systémiques, comme l'anaphylactique choc.

L'analyse est sans danger pour le patient par rapport aux tests cutanés (in vivo), car elle élimine le contact avec l'allergène. De plus, la prise d'antihistaminiques et les caractéristiques liées à l'âge n'affectent pas la qualité et la précision de l'étude..

La quantification d'anticorps IgE spécifiques nous permet d'évaluer la relation entre le niveau d'anticorps et les manifestations cliniques des allergies. De faibles valeurs de cet indicateur indiquent une faible probabilité d'une maladie allergique, tandis qu'un niveau élevé a une forte corrélation avec les manifestations cliniques de la maladie. Si des niveaux élevés d'IgE spécifiques sont détectés, il est possible de prédire le développement d'allergies à l'avenir et une manifestation plus vive de ses symptômes. Cependant, la concentration d'IgE dans le sang est instable. Il change avec le développement de la maladie, avec la quantité de dose reçue d'allergènes, ainsi que pendant le traitement. Il est recommandé de répéter l'étude lorsque les symptômes changent et lors du suivi du traitement. La nécessité d'un réexamen doit consulter votre médecin.

ImmunoCAP se caractérise par une précision et une spécificité élevées: même de très faibles concentrations d'anticorps IgE sont détectées dans une petite quantité de sang. L'étude est révolutionnaire et repose sur la méthode d'immunofluorescence, qui permet d'augmenter plusieurs fois la sensibilité par rapport à d'autres analyses. L'Organisation mondiale de la santé et l'Organisation mondiale des allergologues reconnaissent les diagnostics ImmunoCAP comme «l'étalon-or» car il a prouvé sa précision et sa stabilité dans des études indépendantes. En Fédération de Russie, jusqu'à présent, la technique n'a pas été largement utilisée, bien que dans le monde entier jusqu'à 80% des tests d'immunoglobulines de classe E spécifiques soient effectués à l'aide d'ImmunoCAP.

Ainsi, la détection d'IgE spécifiques à l'aide de cette technique amène le diagnostic des allergies à un tout nouveau niveau..

À quoi sert l'étude??

  • Pour le diagnostic des maladies allergiques (allergies alimentaires, dermatite atopique, asthme bronchique, rhinite allergique, allergose respiratoire).
  • Pour évaluer le risque de développer des réactions allergiques au gluten.

Quand une étude est prévue?

  • Si vous présentez les symptômes suivants qui indiquent une nature allergique lorsque vous mangez des aliments qui contiennent du gluten: rougeur et démangeaisons de la peau, angioedème, rhinoconjonctivite, œdème laryngé, toux et bronchospasme, nausées, vomissements, douleurs abdominales et diarrhée et dr.
  • Avec une maladie récurrente sans périodes de rémission.
  • S'il n'est pas possible d'annuler des médicaments pour le traitement de la maladie sous-jacente, car ils peuvent affecter les résultats des tests cutanés.
  • Enfants - si leurs parents souffrent de maladies allergiques.
  • Enfants de moins de 5 ans (s'il est impossible d'effectuer des tests cutanés).
  • Avec des dommages à la peau, dans la période aiguë de la maladie.
  • Avec la nature polyvalente de la sensibilisation, lorsqu'il n'est pas possible d'effectuer des tests in vivo avec des allergènes suspectés.
  • Avec un résultat faussement positif ou faux négatif d'un test cutané.

Que signifient les résultats??

Valeur de l'indicateur,

Classe

Le niveau d'anticorps IgE spécifiques aux allergènes

À quel point pouvez-vous faire confiance aux tests d'intolérance au gluten.

Test de la maladie cœliaque et de l'intolérance au gluten - précis ou trompeur?

05 septembre 2011 par: Julie McGinnis

5 septembre 2011 Natural News

Un test sanguin de routine auquel les médecins se réfèrent est le panel coeliaque. Cette analyse établit des indicateurs de la réponse immunitaire au gluten, ainsi que des indicateurs de dommages aux tissus intestinaux.
Le panneau se compose des indicateurs suivants:
Anticorps anti-gliadine (AGA) pour IgA et IgG (IgA et IgG sont impliqués dans le contrôle du système immunitaire);
Autoantigène enddomysial (EMA) - IgA;
Anticorps contre la transglutaminase tissulaire (tTG) - IgA;
IgA totale.

Le Dr Thomas O’Brien (spécialiste de l'intolérance au gluten) affirme que cette analyse est faux négatif dans 7 des 10 cas négatifs. Les cas de faux négatifs sont dus en partie à l'interprétation des résultats par le médecin, ainsi qu'à l'état du patient lors de la prise de sang pour analyse. Les médecins interprètent souvent le résultat comme négatif si l'analyse des lésions tissulaires (tTG et EMA) est négative, même s'il existe un test positif pour la réponse immunitaire. Pendant ce temps, une analyse des lésions tissulaires ne donnera une réponse positive qu'en cas de blessures graves ou d'atrophie tissulaire, c'est-à-dire ce qui peut être trouvé au stade final de la maladie cœliaque. S'il n'y a qu'une atrophie partielle, la limite de précision de ce test tombe à 27-30%.

Un autre problème de ce panel est qu'il ne prend pas en compte la carence en IgA qui, chez les patients atteints de maladie cœliaque, survient 10 à 15 fois plus souvent que la population moyenne. Chez ces patients, bien sûr, le test IgA sera négatif. De plus, ce panneau ne prend en compte qu'une partie du gluten (alpha gliadine), et le gluten contient jusqu'à 60 parties qui peuvent causer des problèmes. Si le patient est intolérant à l'une des 50+ protéines contenues dans le gluten autre que l'alpha gliadine, le résultat du test sera toujours négatif. Le Dr Vicki Peterson, auteur de The Gluten Effect, estime que dans 50% des cas, les patients ne sont pas diagnostiqués en raison de faux résultats négatifs. Comme nous l'apprenons progressivement, le degré d'intolérance au gluten peut varier de léger à sévère, et un test sanguin dans tous les cas individuels, la sensibilité au gluten donne un résultat positif..

Maladie cœliaque vs Sensibilité au gluten.

Le Dr Alessio Fasano, directeur du Center for Celiac Research de l'Université du Maryland, recommande un test sanguin pour la maladie cœliaque; cependant, si le résultat est négatif, il recommande un test traditionnel d'allergie au blé (par le biais des tests IgE). Si ce test est également négatif, il suggère à ses patients d'essayer un régime sans gluten pendant 2 à 4 semaines et de suivre les symptômes. S'ils sont devenus plus faibles, le Dr Fassano considère cela comme un résultat positif sur la sensibilité au gluten de facto, et de son point de vue, c'est aujourd'hui la meilleure façon d'analyser la sensibilité au gluten, en plus de la faible technologie.

Le Dr Fasano a récemment terminé une étude confirmant qu'il existe une sensibilité au gluten en l'absence de maladie cœliaque. L'étude a confirmé que la sensibilité au gluten diffère de la maladie cœliaque à la fois au niveau moléculaire et dans la réponse du système immunitaire. Fasano et ses co-auteurs ont montré que la sensibilité au gluten et la maladie cœliaque sont des maladies d'une gamme de troubles associés à la réponse au gluten. «Envisagez de manger du gluten chez les patients du spectre. À une extrémité, il y aura ceux qui ne peuvent tolérer une seule miette de produit de gluten. De l'autre - ceux qui ont de la chance, et ils mangent de la pizza, de la bière, des pâtes, des biscuits sans nuire à la santé. Au milieu, une bande grise de sensibilité au gluten. C'est le territoire que nous explorons attentivement pour trouver des moyens de diagnostiquer et de traiter les patients présentant une sensibilité coeliaque. ».

En tant que maladie auto-immune, la maladie cœliaque est une conséquence de l'interaction entre les gènes et un facteur externe (gluten). La présence de deux gènes, HLA DQ2 et / ou HLA DQ8, est une condition absolument nécessaire au développement de la maladie cœliaque. Puisqu'un tiers de la population possède ces gènes, leur présence n'est pas suffisante pour qu'une personne développe une maladie cœliaque, il est plus probable qu'elle dise qu'elle a une prédisposition génétique à cette maladie. Les recherches du Dr Kenneth Fine à Enterolaba montrent l'existence de plusieurs autres gènes associés au développement de la maladie cœliaque, de la sensibilité cœliaque et d'autres maladies associées à la réponse au gluten.

Études sur les matières fécales et la salive.

Il est possible de vérifier la sensibilité au gluten à l'aide d'analyses de matières fécales et de salive. Ces tests peuvent être commandés en ligne et effectués à domicile. L'étude unique d'Enterolab comprend des tests non seulement pour la sensibilité au gluten, mais aussi pour les antigènes pour d'autres composants de l'alimentation. La méthode Enterolab est basée sur l'analyse des matières fécales et non du sang comme substrat indicatif du corps, car la réaction immunologique aux protéines de gluten se produit dans l'intestin et non dans le sang. Une analyse de la salive détermine la présence de gènes associés à la maladie cœliaque ou aux sensibilités. Pour ce faire, faites un grattage de l'intérieur de la joue et envoyez-le au laboratoire.

Biopsie de l'intestin grêle.

Cette étude nécessite une intervention plus douloureuse. Je ne le recommande pas, car des études moins douloureuses sont disponibles aujourd'hui. Une étude récente du Dr Benjamin Lebwol, gastro-entérologue au Celiac Research Center du University of Columbia Medical Center, New York, a révélé que 65% des patients subissant une biopsie n'avaient pas le nombre d'échantillons recommandé (4) pour diagnostiquer la maladie cœliaque.

Test de sensibilité au gluten

Vous pouvez utiliser votre propre farine pour faire vos pâtisseries préférées et, bien sûr, de la farine sans gluten de fabricants bien connus et de confiance.

Recettes de citrouille super saines, savoureuses et simples

La citrouille est un invité rare à juste titre sur notre table. Et cela malgré le fait que la citrouille dans son goût et la quantité de nutriments qu'elle contient dépassent la plupart des légumes.

10 signes d'intolérance au gluten

Veuillez prêter une attention particulière au fait qu'il s'agira d'intolérance au gluten (sensibilité au gluten), et non de maladie cœliaque ou d'allergies au gluten.

Délicieux dessert salade feuilletée aux pommes, fromage, noix, œufs et pruneaux

La salade feuilletée aux pommes, au fromage, aux noix, aux œufs et aux pruneaux est un excellent plat pour le printemps, lorsque le corps a surtout besoin de vitamines et d'aliments nutritifs nutritifs.

Sensibilité au gluten dans les questions et réponses

Qu'est-ce que la sensibilité au gluten et en quoi cette condition est-elle différente de la maladie cœliaque et de l'allergie au gluten?

La sensibilité au gluten est un trouble fonctionnel non allergique..

Le corps humain, qui est hypersensible au gluten, réagit au gluten avec la manifestation de symptômes non spécifiques. Cependant, ces personnes ne souffrent pas de la maladie cœliaque et sont allergiques au gluten..

La sensibilité au gluten est le plus souvent associée à un manque ou à l'absence de l'enzyme nécessaire à l'absorption des aliments contenant du gluten. La sensibilité alimentaire s'accompagne généralement de moins de symptômes, contrairement à la maladie cœliaque ou aux allergies. De plus, les symptômes existants ne sont généralement pas très prononcés au début, de sorte que la sensibilité au gluten est plus difficile à diagnostiquer..

Les symptômes peuvent être absents pendant plusieurs heures voire plusieurs jours après avoir consommé des aliments contenant du gluten..

IMPORTANT. Tous les symptômes de la maladie disparaissent sur le fond d'un régime sans gluten, d'une série de procédures thérapeutiques et de l'utilisation de préparations enzymatiques. Avec une sensibilité au gluten, les patients peuvent plus tard reprendre une consommation limitée d'aliments contenant du gluten..

La maladie cœliaque (intolérance aux protéines de céréales) est une maladie auto-immune dans laquelle le système immunitaire d'une personne endommage ses intestins.

La maladie cœliaque est un diagnostic à vie. Ayant surgi une fois, elle restera à jamais avec la personne. Tout le monde peut contracter la maladie cœliaque - hommes et femmes, enfants et adultes, représentants de toutes races et nationalités. La maladie cœliaque peut être congénitale et acquise..

La maladie cœliaque peut se manifester au cours des premiers mois de la vie, ou elle peut se cacher et commencer à attaquer les intestins après des années. La maladie cœliaque «acquise» est une violation du système immunitaire. Elle se produit en raison de dommages aux villosités tapissant la paroi intestinale.

La maladie cœliaque est traitée exclusivement avec un régime sans gluten..

Le mécanisme de l'allergie au gluten chez les enfants et les adultes est le même que le mécanisme des autres allergies alimentaires - une réaction auto-immune se produit dans le corps lorsque le corps commence à attaquer ses propres tissus en réponse à l'apparition d'un allergène, dans ce cas, la protéine de céréale. Cela conduit à une inflammation intestinale et à une perturbation d'autres systèmes corporels. Plus les intestins sont enflammés, plus sa fonction d'absorption des substances bénéfiques est perturbée. Cependant, avec des allergies, il ne se pose pas de problèmes graves avec les intestins comme avec la maladie cœliaque. Mais il y a suffisamment d'autres problèmes. Pas moins grave. Lors d’une crise d’allergies, un œdème grave peut se développer qui menace la vie d’une personne.

L'allergie au gluten est traitée de manière similaire à d'autres types d'allergies alimentaires - à l'exception d'un allergène du menu et suivant un régime, dans ce cas, suivant un régime sans gluten. À l'avenir, vous pouvez consulter votre médecin au sujet de l'utilisation de préparations spéciales contenant des enzymes pour améliorer la digestion..

À quel âge la sensibilité au gluten peut-elle survenir??

La sensibilité au gluten peut survenir de façon inattendue à tout âge..

Si j'ai une sensibilité au gluten, cette condition peut-elle survenir chez mes enfants? Quel est le risque de développer une sensibilité au gluten chez mes enfants?

Sensibilité au gluten non héritée.

Des tests de dépistage pour déterminer si votre enfant a une sensibilité au gluten.

Des études ont montré que chez les enfants prédisposés à la sensibilité au gluten, la probabilité de développer la maladie dépend du type d'aliment dans les premiers mois de la vie.

En particulier, l'allaitement maternel exclusif des enfants au cours des 4 premiers mois de la vie et l'allaitement continu pendant la période où l'enfant commence à se familiariser avec les produits contenant du gluten (céréales, céréales, pain, etc.) réduit le risque de développer non seulement une sensibilité au gluten, mais aussi maladie cœliaque et allergies au gluten.

Il est important que le bébé ne reçoive qu'une petite quantité de gluten après l'arrêt de l'allaitement.

Il a également été noté que certaines infections intestinales (telles que le rotavirus) augmentent le risque qu'un enfant développe des maladies gastro-intestinales, y compris le risque de développer une sensibilité au gluten..

Comment la sensibilité au gluten apparaît-elle??

Les symptômes de sensibilité au gluten sont similaires à de nombreux symptômes de la maladie cœliaque et de l'allergie au gluten..

Les plaintes suivantes sont le plus souvent perturbées:

  • Douleurs abdominales, nausées, augmentation des gaz, sensation de lourdeur dans l'estomac, les intestins et le rectum.
  • Problèmes de selles (diarrhée ou constipation).
  • Problèmes de peau (éruptions cutanées, acné, eczéma).
  • Problèmes avec l'activité cérébrale (diminution de la concentration, mauvaise mémoire).
  • Problèmes neurologiques (mauvais sommeil, dépression, stress, anxiété).
  • Douleurs migratoires dans les articulations et les os.
  • Inflammation dans le nasopharynx d'étiologie inconnue, écoulement nasal, rhinite, conjonctivite.

Vous pouvez remarquer un ou plusieurs symptômes. Ils peuvent survenir 1 à 2 heures après avoir mangé, parfois 1 à 2 jours.

Si vous remarquez les symptômes ci-dessus, assurez-vous de consulter un gastro-entérologue. Le médecin prescrira les tests nécessaires, diagnostiquera et recommandera un traitement et un régime appropriés. Ne pas se soigner soi-même.

Quels sont les symptômes les plus courants chez les enfants??

Chez les enfants, le gluten plus souvent que chez les adultes provoque des symptômes plus graves et plus vifs - diarrhée, ballonnements, douleurs, vomissements. Les intestins endommagés ne peuvent pas absorber les vitamines et les minéraux - une carence en vitamines se développe. Les enfants commencent à prendre du retard par rapport à leurs pairs en termes de taille et de poids, et même de développement.

Quels sont les symptômes les plus courants chez les adultes sensibles au gluten??

Chez l'adulte, les symptômes sont plus effacés. Le plus souvent, la sensibilité au gluten chez l'adulte se manifeste par une formation accrue de gaz et des éruptions cutanées sous la forme de petits nodules rouges sur la peau du visage. De plus, les adultes se fatiguent rapidement, ils ont une mauvaise humeur proche de la dépression, des plaintes concernant la mauvaise dentition et la chute des cheveux.

Parfois, ces symptômes apparaissent ensemble, parfois séparément..

Comment la sensibilité au gluten est-elle diagnostiquée? Quels tests doivent être réussis?

La sensibilité au gluten passe souvent inaperçue et n'est pas traitée..

En raison de l'absence de mesures diagnostiques spécifiques pour confirmer cet état de l'organisme, le diagnostic de «sensibilité au gluten» reste actuellement le diagnostic d'exclusion. En d'autres termes, le diagnostic est posé après exclusion de la maladie cœliaque et de l'allergie au gluten..

La chose la plus simple que vous puissiez faire est d'exclure de l'alimentation pendant 2-3 semaines tous les produits contenant du gluten. Puis réintroduisez-les dans le régime. Si votre santé s'aggrave et que des problèmes proviennent du tractus gastro-intestinal (et d'autres, y compris des éruptions cutanées, des maux de tête, etc., voir l'article), votre corps est sensible à certaines doses de gluten..

Il existe un ensemble de mesures de diagnostic que vous pouvez consulter dans un établissement médical pour exclure la maladie cœliaque et l'allergie au gluten.

  • Découvrir des antécédents familiaux de maladie cœliaque et d'allergie au gluten.
  • Test sanguin biochimique (pour les anticorps).
  • Analyse génétique.
  • Coloscopie.
  • Endoscopie et biopsie de la muqueuse de l'intestin grêle suivies d'un examen histologique.
  • Fibrogastroduodénoscopie (FGDS).
  • Analyse sanguine générale.
  • Recherche coprologique.
  • Endoscopie par capsule vidéo.
  • Échographie de la cavité abdominale et de la glande thyroïde.
  • Fluoroscopie intestinale.

Dans certains cas, pour éviter de poser un diagnostic erroné, le médecin peut prescrire des mesures diagnostiques supplémentaires.

IMPORTANT. Des mesures diagnostiques doivent être effectuées avant de commencer un régime sans gluten. Le passage à un régime sans gluten avant le diagnostic peut fausser les résultats de l'examen, ce qui entraînera un diagnostic inexact.

Comment traiter la sensibilité au gluten?

Sensibilité au gluten traitée avec un régime sans gluten.

De plus, contrairement à la maladie cœliaque et aux allergies au gluten, le strict respect d'un régime sans gluten sur une base continue n'est pas requis. Un régime strict sans gluten doit être suivi pendant six mois ou deux ans, selon l'état du corps. Après cela, vous pouvez commencer à introduire progressivement de petites quantités de gluten dans votre alimentation..

Cuisinez vos propres aliments frais.

Achetez des produits finis uniquement avec étiquetage - sans gluten, sans gluten.

Si les symptômes persistent après avoir exclu les aliments sans gluten de votre alimentation, consultez à nouveau votre médecin pour un diagnostic précis..

Veuillez noter qu'avec la maladie cœliaque et l'allergie au gluten, un régime sans gluten devrait durer toute la vie, tandis que les patients sensibles au gluten pourraient revenir plus tard à une consommation limitée d'aliments contenant du gluten..

Que se passera-t-il si aucune mesure n'est prise?

Au fil du temps, la sensibilité au gluten peut provoquer:

  • Inflammation et dysbiose intestinale.
  • Troubles du système immunitaire.
  • Troubles dans le système endocrinien.
  • Troubles neurologiques et mentaux.
  • Infertilité.
  • Maladies cardiovasculaires.
  • Et même le cancer.

Le gluten est-il nocif pour une personne en bonne santé?

Le gluten est relativement inoffensif pour une personne en bonne santé si vous consommez des aliments contenant du gluten avec modération.

Pourquoi le gluten est-il important pour un régime sans gluten?

Pour de nombreuses personnes, la sensibilité au gluten se manifeste par un certain nombre de symptômes mineurs. Pour cette raison, il leur est beaucoup plus difficile de suivre un régime sans gluten que de tolérer les symptômes de la maladie..

Avant d'abandonner un régime sans gluten, notez que, sans suivre un régime, la sensibilité au gluten peut entraîner un certain nombre de complications graves..

Combien de temps après un régime sans gluten je me sens mieux?

Les personnes sensibles au gluten peuvent remarquer une amélioration ou même la disparition complète de nombreux symptômes quelques jours seulement après le début d'un régime.

La disparition complète des symptômes et la restauration du corps peuvent prendre plusieurs semaines à 2-3 mois (selon l'état du corps avant traitement). En particulier, chez les enfants, une récupération intestinale complète est observée dans les 2-3 semaines suivant un régime sans gluten. Chez l'adulte, la fonction intestinale est généralement entièrement ajustée en un mois.

Dans des cas extrêmement rares, le début du régime n'apporte pas une amélioration notable du bien-être dans les délais indiqués ci-dessus. Dans de tels cas, un traitement supplémentaire peut être nécessaire, qui ne peut être prescrit que par un médecin..

Comment choisir des produits dans un magasin ou un café?

1. Gardez toujours un œil sur le contenu des produits. Même si le colis est écrit en gros caractères - sans gluten, sans gluten, ne perdez pas votre vigilance. Parce qu'en plus des céréales indiquées (blé, seigle, orge, avoine), tout ingrédient de la liste ci-dessous peut également contenir du gluten:

protéine végétale hydrolysée

malt, arôme de malt

amidon alimentaire modifié et amidon modifié.

2. Découvrez quels aliments contiennent du gluten. Achetez des aliments frais et non transformés dans la mesure du possible. Ils sont plus susceptibles de ne pas contenir de gluten. Une variété de combinaisons aidera à rendre votre menu non seulement utile, mais aussi incroyablement intéressant et savoureux..

3. N'oubliez pas que le gluten peut être trouvé dans les marinades, les sauces, les assaisonnements, etc..

4. Méfiez-vous des additifs alimentaires. Soit dit en passant, non seulement les additifs alimentaires, mais aussi certains types d'amidon, de sucres et d'arômes peuvent également contenir du gluten..

5. Évitez d'aller dans des «établissements de restauration» (restaurants, cafés, bistrots, etc.), où des plats de gluten sont préparés. De nombreux aliments dans ces établissements contiennent une quantité accrue de gluten, ce qui peut causer des problèmes avec votre tractus gastro-intestinal.

6. Faites une liste des marques et des marques de produits sans gluten.

7. Faites une liste des aliments sans gluten. Cela facilitera la recherche de produits dans le magasin et la commande de plats dans les cafés et restaurants..

Quels aliments sont les meilleurs pour la sensibilité au gluten??

À partir de produits de boulangerie et de produits finis contenant du gluten.

Quels aliments vous pouvez manger en toute sécurité avec une sensibilité au gluten?

Viande, poisson, légumes, céréales sans gluten, fruits, etc...

Dans la section Produits sans gluten, vous trouverez des informations complètes à ce sujet..

Où acheter des aliments sans gluten?

Dans les rayons spéciaux des supermarchés, des magasins d'aliments naturels spécialisés et des magasins en ligne.

À quoi sert un régime sans gluten??

La sensibilité au gluten peut affecter la plupart des gens..

Presque tous, dans une certaine mesure, sommes confrontés à ce problème. Le nombre de personnes sensibles au gluten est des dizaines de fois supérieur au nombre de personnes souffrant de la maladie cœliaque.

Le gluten rend les intestins perméables, entraînant la pénétration des protéines et des produits de dégradation dans la circulation sanguine. Cela perturbe le système immunitaire, ce qui provoque en conséquence une variété de troubles et de maladies dans le corps.

Le gluten peut être l'une des causes de ces problèmes, qui sont immédiatement encore difficiles à associer au travail des intestins. Il peut s'agir d'acné, de dermatite, de stomatite, de vitiligo, etc...

Régime sans gluten:

  • Aide à perdre du poids. Si vous décidez d'utiliser un régime sans gluten pour réduire le poids, ajoutez moins de pâtisseries sans gluten à votre menu. Il n'est pas nocif, contrairement à la cuisson au gluten. Cependant, il est également riche en calories, tout comme les pâtisseries sans gluten..
  • Aide à améliorer l'état de la peau, des cheveux et des ongles. Si vous décidez d'utiliser un régime sans gluten pour améliorer l'apparence, excluez en même temps les produits laitiers du menu - ils affectent particulièrement négativement l'état de la peau, provoquant des éruptions cutanées. Remplacez-les par des produits laitiers à base d'ingrédients à base de plantes. L'achat de tels produits n'est pas un problème. De plus, ils peuvent facilement être préparés indépendamment.
  • Aide à prévenir un certain nombre de maladies graves. Le gluten peut provoquer l'asthme, la dermatite, l'infertilité, la maladie de Parkinson, la maladie de Crohn, la maladie d'Addison et le cancer, y compris le lymphome. En éliminant le gluten de l'alimentation, vous rendrez un grand service à votre corps.

Comment reconnaître l'intolérance au gluten (gluten)

Le gluten, ou gluten, est une protéine présente dans le blé, l'orge et le seigle. Le gluten agit comme de la colle et permet aux aliments de conserver leur forme, donne de l'élasticité à la pâte à pain, l'aide à lever et la rend collante. Chez les personnes atteintes de la maladie cœliaque (maladie cœliaque) ou d'une sensibilité au gluten, il provoque une réaction négative du système immunitaire qui endommage les intestins. Les médecins estiment qu'un pour cent de la population souffre de la maladie cœliaque et environ 15% sont sensibles au gluten. Même les personnes sans maladie cœliaque peuvent avoir une réponse intestinale ou immunitaire au gluten. [1] X Source d'information En raison de symptômes similaires, la maladie cœliaque est parfois confondue avec le syndrome du côlon irritable (IBS). Bien qu'il n'y ait aucun examen médical pour l'intolérance au gluten, certaines mesures peuvent être prises pour reconnaître la sensibilité au gluten et améliorer la santé..

Intolérance au gluten: symptômes, traitement et diagnostic chez l'adulte

Maladie coeliaque, allergie au blé, sensibilité non coeliaque - ces concepts sont souvent confondus. Nous mettons tout sur les étagères. Dans cet article, la plupart du temps, nous nous concentrerons sur la maladie cœliaque, la forme d'intolérance la plus grave. Nous promettons à l'avenir de faire une série d'articles et de parler de toutes les "maladies coeliaques".

Qu'est-ce que le gluten

C Le gluten latin se traduit par de la colle. En russe, cette substance est généralement appelée gluten. Le concept combine plusieurs protéines de différentes céréales à la fois: blé - gliadine, seigle - sekaline, orge - chordine. Ce sont ces protéines qui forment un réseau collant, grâce auquel la pâte est si visqueuse et élastique..

Le gluten, selon la FSA (Food Standards Agency), est inclus dans la liste des allergènes que le fabricant doit indiquer sur l'emballage du produit

Pourquoi le gluten est-il allergique?

Intolérance au gluten: comment déterminer votre maladie cœliaque

Comment s'exprime la maladie cœliaque? Le fait est que souvent - pas question. Il peut être asymptomatique pendant longtemps et pour la première fois se manifester déjà dans la vieillesse. La maladie peut provoquer une grossesse et un accouchement chez la femme, des situations stressantes, des infections, un traitement antibiotique.

Dans ce cas, le corps perçoit le gluten comme un agent pathogène, c'est-à-dire un invité extrêmement indésirable. Le système immunitaire rencontre ses complexes immuns protecteurs.

Problèmes gastro-intestinaux

Les parois intestinales sont bordées de minuscules villosités. Ils augmentent la zone de contact avec les aliments et améliorent l'absorption des nutriments..

Sous l'influence de complexes immuns, les intestins s'enflamment, sa muqueuse est sérieusement affectée. Les villosités sont endommagées, l'absorption empire. Le résultat - une violation des fonctions intestinales (diarrhée, ballonnements).

Anémie ferriprive (anémie)

L'une des conséquences graves de la maladie cœliaque. En bref: c'est quand il y a peu de globules rouges (globules rouges) dans le sang, ou peu d'hémoglobine (une protéine qui transporte l'oxygène) dans les globules rouges eux-mêmes.

Comme nous l'avons dit, avec la maladie cœliaque, les substances bénéfiques sont mieux absorbées dans les intestins. Y compris les éléments nécessaires à la synthèse de l'hémoglobine: vitamine B12, acide folique et fer.

Déséquilibre hormonal

Pour maintenir l'équilibre des hormones dans le corps, des nutriments sont nécessaires. Avec la maladie cœliaque, l'absorption des vitamines et des minéraux est altérée - ce qui signifie que des perturbations hormonales sont possibles.

Cela peut affecter le système reproducteur. Manifestations possibles de la maladie cœliaque chez la femme: retard du développement sexuel, menstruations irrégulières, stérilité, ménopause précoce, fausse couche.

Autres complications possibles

Les complexes immuns qui en résultent affectent l'état du système musculo-squelettique, du cerveau, des fibres nerveuses, du foie, des reins et de la peau. Quelques exemples:

Les os deviennent moins denses (ostéoporose) ou plus mous (ostéomalacie). Conclusion - risque accru de fractures.

Douleur articulaire.

Maux de tête et fatigue.

Engourdissements et picotements dans les jambes et les bras, problèmes d'équilibre, insomnie, dépression - tout cela est dû à des problèmes avec le système nerveux.

La dermatite herpétiforme est une éruption cutanée spécifique sur les coudes, les genoux, le corps et le cuir chevelu. Accompagné de démangeaisons et de cloques.

Diagnostic de la maladie: comment comprendre ce qu'est l'intolérance

Chaque médecin comprend: diagnostiquer la maladie cœliaque est une grande responsabilité. Ainsi, vous condamnez le patient toute sa vie à manger exclusivement des aliments sans gluten..

Lors du diagnostic, il faut se rappeler: cette maladie peut se déguiser en d'autres maladies auto-immunes et génétiques. Par exemple, diabète de type 1, polyarthrite rhumatoïde, troubles thyroïdiens, maladie de Crohn ou syndrome de Down.

Lors du rendez-vous initial, le médecin vous posera des questions approfondies sur les plaintes et procédera à un examen: déterminez le poids corporel, la taille, l'indice de masse corporelle, l'élasticité des tissus, la présence d'œdème, le tonus musculaire et la palpation abdominale. Supposons que les symptômes parlent de la maladie cœliaque, mais comment vérifier avec certitude s'il y a une maladie ou non?

Wikipedia dit: "L'étalon-or pour le diagnostic est l'endoscopie avec biopsie et sérodiagnostic." Trois mots sont en gras: les deux premiers concernent l'analyse morphologique, le troisième concerne l'analyse du sang.

Test sanguin pour les anticorps

Sérodiagnostic - nous étudions le sérum sanguin et déterminons les anticorps. S'il y a beaucoup d'anticorps spécifiques dans le sang, alors il y a une réponse immunitaire au gluten.

Etude morphologique

Endoscopie - regardez le tube digestif de l'intérieur à l'aide d'une sonde.

Biopsie - prenez un échantillon de tissu et voyez s'il y a des anomalies qui indiquent la maladie coeliaque.

Recherche génétique

Disons que nous avons fait toutes ces analyses. Mais comment savez-vous exactement ce que le patient a: une prédisposition génétique, une allergie ou un NCHG? En utilisant un test ADN, vous pouvez au moins éliminer la première option la plus défavorable.

La maladie cœliaque ne peut se développer que chez les personnes qui présentent certains changements dans leur ADN. Si vous "lisez" les gènes nécessaires, vous pouvez confirmer ou exclure une véritable maladie cœliaque génétiquement déterminée. Et après cela, prescrire un traitement.

Les marqueurs génétiques sont également précieux car la nutrition sans gluten ne les affecte pas. Tous les autres tests dépendent du fait que le patient doit suivre ou non un régime spécial..

Intolérance au gluten: traitement et prévention

Les analyses positives ne sont bien sûr pas bonnes. Mais tu peux vivre avec.

Nutrition et alimentation

En fait, la seule méthode pour traiter la maladie cœliaque et prévenir ses complications est un régime strict sans gluten. Hélas, une vie.

Important refuser non seulement le gluten «évident» (pain, petits pains, pâtes, semoule, orge perlé, boulgour, couscous, épeautre, épeautre, triticale, kamut), mais aussi ceux qui contiennent du gluten «caché». Dans ce dernier, le gluten est utilisé comme additif alimentaire dans le processus de fabrication..

Il est absolument exotique d’obtenir une part importante de gluten à partir de produits non alimentaires. Par exemple, de la colle sur des timbres-poste et des enveloppes, du rouge à lèvres, du dentifrice, des comprimés à coque. Le risque est faible, mais il doit être pris en compte..

Il est clair que c'est interdit. Qu'est-ce qui est permis? Légumes, fruits, légumineuses, baies, viande, œufs, poisson, produits laitiers, légumes et beurre. En fait, tous les produits sont disponibles pour une alimentation saine, saine et équilibrée..

Le seul point est que les céréales sont toujours nécessaires, même pour les patients atteints de maladie cœliaque. Mais il y a des options sans gluten ici: riz brun, noir ou sauvage, quinoa, amarante, sarrasin, maïs, semoule de maïs, pop-corn, millet, avoine sans gluten, sorgho et teff. Bonne habitude: recherchez l'autocollant «Sans gluten» sur l'emballage..

Il est important de comprendre: l'utilisation d'aliments contenant du gluten est obligatoire, mais pas le seul facteur de la maladie cœliaque. Le principal facteur est la prédisposition génétique.

Supervision du médecin

Les patients doivent être surveillés par un médecin. Dans le contexte d'un régime sans gluten, le médecin évalue le bien-être du patient, modifie les analyses de sang et détermine la réponse au traitement.

Dans la plupart des cas, un régime sans gluten favorise la guérison des parois intestinales. L'enfant peut être traité en 3-6 mois. Cela peut prendre plusieurs années à un adulte pour récupérer complètement..

Et même lorsque la muqueuse est complètement guérie, il est recommandé de continuer à suivre un régime. Et dans certaines situations, une endoscopie répétée avec une biopsie peut être nécessaire..

La prévention

En bref: elle ne l'est pas. L'allaitement maternel prolongé, les suppléments limités contenant du gluten ou les injections retardées de gluten sont tous ventilés par des essais multicentriques, randomisés et contrôlés par placebo..

Le seul moyen correct pour la maladie cœliaque:

  1. Diagnostiquer clairement la maladie.
  2. Suivez un régime strict.
  3. Voir un docteur.

ru_happychild

Enfants spéciaux - Enfants heureux!

Club de rencontres, bureau de conseil et gilet collectif pour les parents

Test de la maladie cœliaque et de l'intolérance au gluten - précis ou trompeur?

05 septembre 2011 par: Julie McGinnis

5 septembre 2011 Natural News

Un test sanguin de routine auquel les médecins se réfèrent est le panel coeliaque. Cette analyse établit des indicateurs de la réponse immunitaire au gluten, ainsi que des indicateurs de dommages aux tissus intestinaux.
Le panneau se compose des indicateurs suivants:
Anticorps anti-gliadine (AGA) pour IgA et IgG (IgA et IgG sont impliqués dans le contrôle du système immunitaire);
Autoantigène enddomysial (EMA) - IgA;
Anticorps contre la transglutaminase tissulaire (tTG) - IgA;
IgA totale.

Le Dr Thomas O’Brien (spécialiste de l'intolérance au gluten) affirme que cette analyse est faux négatif dans 7 des 10 cas négatifs. Les cas de faux négatifs sont dus en partie à l'interprétation des résultats par le médecin, ainsi qu'à l'état du patient lors de la prise de sang pour analyse. Les médecins interprètent souvent le résultat comme négatif si l'analyse des lésions tissulaires (tTG et EMA) est négative, même s'il existe un test positif pour la réponse immunitaire. Pendant ce temps, une analyse des lésions tissulaires ne donnera une réponse positive qu'en cas de blessures graves ou d'atrophie tissulaire, c'est-à-dire ce qui peut être trouvé au stade final de la maladie cœliaque. S'il n'y a qu'une atrophie partielle, la limite de précision de ce test tombe à 27-30%.

Un autre problème de ce panel est qu'il ne prend pas en compte la carence en IgA qui, chez les patients atteints de maladie cœliaque, survient 10 à 15 fois plus souvent que la population moyenne. Chez ces patients, bien sûr, le test IgA sera négatif. De plus, ce panneau ne prend en compte qu'une partie du gluten (alpha gliadine), et le gluten contient jusqu'à 60 parties qui peuvent causer des problèmes. Si le patient est intolérant à l'une des 50+ protéines contenues dans le gluten autre que l'alpha gliadine, le résultat du test sera toujours négatif. Le Dr Vicki Peterson, auteur de The Gluten Effect, estime que dans 50% des cas, les patients ne sont pas diagnostiqués en raison de faux résultats négatifs. Comme nous l'apprenons progressivement, le degré d'intolérance au gluten peut varier de léger à sévère, et un test sanguin dans tous les cas individuels, la sensibilité au gluten donne un résultat positif..

Maladie cœliaque vs Sensibilité au gluten.

Le Dr Alessio Fasano, directeur du Center for Celiac Research de l'Université du Maryland, recommande un test sanguin pour la maladie cœliaque; cependant, si le résultat est négatif, il recommande un test traditionnel d'allergie au blé (par le biais des tests IgE). Si ce test est également négatif, il suggère à ses patients d'essayer un régime sans gluten pendant 2 à 4 semaines et de suivre les symptômes. S'ils sont devenus plus faibles, le Dr Fassano considère cela comme un résultat positif sur la sensibilité au gluten de facto, et de son point de vue, c'est aujourd'hui la meilleure façon d'analyser la sensibilité au gluten, en plus de la faible technologie.

Le Dr Fasano a récemment terminé une étude confirmant qu'il existe une sensibilité au gluten en l'absence de maladie cœliaque. L'étude a confirmé que la sensibilité au gluten diffère de la maladie cœliaque à la fois au niveau moléculaire et dans la réponse du système immunitaire. Fasano et ses co-auteurs ont montré que la sensibilité au gluten et la maladie cœliaque sont des maladies d'une gamme de troubles associés à la réponse au gluten. «Envisagez de manger du gluten chez les patients du spectre. À une extrémité, il y aura ceux qui ne peuvent tolérer une seule miette de produit de gluten. De l'autre - ceux qui ont de la chance, et ils mangent de la pizza, de la bière, des pâtes, des biscuits sans nuire à la santé. Au milieu, une bande grise de sensibilité au gluten. C'est le territoire que nous explorons attentivement pour trouver des moyens de diagnostiquer et de traiter les patients présentant une sensibilité coeliaque. ».

En tant que maladie auto-immune, la maladie cœliaque est une conséquence de l'interaction entre les gènes et un facteur externe (gluten). La présence de deux gènes, HLA DQ2 et / ou HLA DQ8, est une condition absolument nécessaire au développement de la maladie cœliaque. Puisqu'un tiers de la population possède ces gènes, leur présence n'est pas suffisante pour qu'une personne développe une maladie cœliaque, il est plus probable qu'elle dise qu'elle a une prédisposition génétique à cette maladie. Les recherches du Dr Kenneth Fine à Enterolaba montrent l'existence de plusieurs autres gènes associés au développement de la maladie cœliaque, de la sensibilité cœliaque et d'autres maladies associées à la réponse au gluten.

Études sur les matières fécales et la salive.

Il est possible de vérifier la sensibilité au gluten à l'aide d'analyses de matières fécales et de salive. Ces tests peuvent être commandés en ligne et effectués à domicile. L'étude unique d'Enterolab comprend des tests non seulement pour la sensibilité au gluten, mais aussi pour les antigènes pour d'autres composants de l'alimentation. La méthode Enterolab est basée sur l'analyse des matières fécales et non du sang comme substrat indicatif du corps, car la réaction immunologique aux protéines de gluten se produit dans l'intestin et non dans le sang. Une analyse de la salive détermine la présence de gènes associés à la maladie cœliaque ou aux sensibilités. Pour ce faire, faites un grattage de l'intérieur de la joue et envoyez-le au laboratoire.

Biopsie de l'intestin grêle.

Cette étude nécessite une intervention plus douloureuse. Je ne le recommande pas, car des études moins douloureuses sont disponibles aujourd'hui. Une étude récente du Dr Benjamin Lebwol, gastro-entérologue au Celiac Research Center du University of Columbia Medical Center, New York, a révélé que 65% des patients subissant une biopsie n'avaient pas le nombre d'échantillons recommandé (4) pour diagnostiquer la maladie cœliaque.