Quelle douleur dans les signaux de l'hypochondre gauche

L'inconfort et la douleur dans l'hypochondre gauche sont une cause fréquente de consultation médicale chez les patients. Ces phénomènes peuvent être différents dans leurs manifestations (douleurs, coupures, aigus, etc.) et en intensité, ainsi qu'en durée. Pour établir leurs raisons, une visite chez le médecin ne suffit pas, des examens supplémentaires sont encore nécessaires. Cela est dû au fait que dans ce segment du corps, il existe plusieurs organes qui, en raison des processus pathologiques qui s'y produisent, se font connaître de cette manière.

Organes de l'hypochondre gauche

L'hypochondre gauche est la zone située sous les deux côtes inférieures dans la partie gauche du mi-abdomen conditionnel. Les organes suivants sont localisés ici:

le côté gauche de l'estomac;

diaphragme (côté gauche);

rein gauche et son uretère, ainsi que des ligaments.

En outre, il existe d'autres types de douleur dans ce domaine qui ne sont pas directement liés aux organes ci-dessus. Ils sont la conséquence de maladies des organes internes dans d'autres parties de l'abdomen ou parties du corps et se propagent le long des fibres nerveuses (voir ci-dessous).

Causes de la douleur dans l'hypochondre gauche

Les principales causes de douleur dans l'hypochondre supérieur gauche sont les suivantes:

les maladies de l'estomac, le plus souvent - un ulcère, une gastrite;

maladie pancréatique - pancréatite;

pathologie du rein gauche;

maladies du petit et du gros intestin.

De plus, non moins rarement, la douleur dans ce domaine peut être causée par:

processus inflammatoires du diaphragme, de ses hernies et tumeurs;

maladies cardiaques, en particulier angine de poitrine, crise cardiaque, maladie coronarienne;

ostéochondrose de la colonne lombaire et thoracique;

processus inflammatoires dans les appendices à gauche chez la femme (annexite, etc.);

conséquences postopératoires et post-traumatiques (hématomes, coupures, sutures, etc.);

effort physique intense.

Chacune de ces causes peut constituer une menace potentielle pour la vie humaine. Par conséquent, pour leur élimination et leur traitement en temps opportun, un appel immédiat à un spécialiste est nécessaire.

Variétés de douleur

Selon la nature de la douleur dans l'hypochondre gauche, il existe les types suivants:

En plus de ces caractéristiques, pour un diagnostic correct, le médecin prend en compte les manifestations indirectes de la douleur. Ceux-ci inclus:

irradiation (là où elle donne);

Une personne qui peut décrire correctement la nature de la douleur aide et accélère considérablement le processus d'identification des causes de la maladie.

Douleur vive et aiguë

Une douleur vive et vive indique généralement la présence de lésions graves des organes internes nécessitant une hospitalisation immédiate. Dans ce cas, une personne éprouve une réaction douloureuse forte, presque insupportable, souvent accompagnée d'une perte de conscience. Si cela ne se produit pas, la personne essaie de soulager la situation, se précipitant à la recherche d'une position corporelle confortable.

Il y a une telle douleur dans les cas suivants:

kyste rénal étranglé;

lésions des organes internes - rupture ou hématome de la rate, fractures des côtes, rupture du rein, rupture des ligaments du rein.

Une intervention chirurgicale est souvent inévitable dans de telles situations pour sauver la vie du patient..

Douleur douloureuse sourde

Ce type de douleur peut survenir dans de nombreux cas, le plus souvent associé à l'évolution chronique des maladies de l'hypochondre gauche. Ceux-ci incluent les formes chroniques de gastrite, les ulcères d'estomac, la pancréatite et la pyélonéphrite, la colite ou la duodénite. De plus, les maladies coronariennes et les pré-infarctus sont souvent porteurs de telles douleurs.

Avec cette nature de douleur, le patient ne se rend pas souvent à temps chez le médecin et s'adapte à eux. En conséquence, les processus conduisant à la destruction d'organes ou à la dégradation irréversible des tissus ont lieu dans le corps pendant longtemps sans traitement, ce qui menace de perdre les fonctions de l'ensemble de l'organe et la nécessité d'effectuer des opérations au fil du temps.

Dans la pratique médicale, les gens se plaignent souvent de douleurs sourdes et douloureuses en cas de gastrite chronique. Dans ce cas, le patient ressent surtout de la douleur dans l'hypochondre gauche à jeun ou après avoir mangé. Son appétit est réduit, la fatigue apparaît. Un traitement rapide et un certain régime alimentaire aident à faire face à la maladie. Si la maladie ne dure pas longtemps sans mesures thérapeutiques adéquates, des processus pathologiques graves conduisant à l'oncologie peuvent se développer..

En plus de ces maladies, cette nature de la douleur est inhérente aux maladies suivantes:

entérite (processus inflammatoires de l'intestin);

processus inflammatoires des appendices;

oncologie du pancréas ou du foie, de la rate;

oncologie du poumon gauche;

une augmentation de la rate due à la leucémie, l'anémie, la mononucléose de nature infectieuse, la polyarthrite rhumatoïde;

Avec les pathologies intestinales et l'ulcère gastrique, la douleur survient généralement également après avoir mangé ou à jeun, il y a des flatulences sévères, des ballonnements, parfois des vomissements avec du sang ou des nausées. Ces manifestations peuvent être dérangeantes la nuit..

Dans tous les cas énumérés ci-dessus, il est important de savoir que plus tôt un examen médical est effectué pour les causes de ce type de douleur, plus le traitement sera efficace et plus la période de récupération sera rapide..

Douleur lancinante

Dans la partie gauche de l'abdomen sous les côtes se trouve la rate. Cet organe est difficile à ressentir, mais ce sont précisément ses lésions qui peuvent être à l'origine de douleurs tiraillantes. Ceci est généralement observé lorsqu'il augmente de taille dans le contexte de processus infectieux (tuberculose) et auto-immuns (par exemple, le lupus érythémateux).

De cette nature également, des douleurs sont observées en cas d'hépatite. Avec une forme actuelle d'hépatite chronique à long terme, ainsi qu'une douleur constante ou périodique, à la fois à droite (plus souvent et plus intensément) et à gauche, des symptômes tels qu'une complication de la condition lors de la consommation d'aliments gras, une lourdeur à l'intérieur de l'abdomen et une hypertrophie du foie sont observés. Si elle n'est pas traitée, cela peut entraîner une cirrhose..

Douleurs piquantes

Un autre type de douleur qui se produit dans l'hypochondre gauche est la douleur de couture. Ils sont généralement associés à diverses maladies du rein gauche. Ce sont généralement les maladies suivantes:

Dans ce cas, la douleur apparaît dans le dos ou sur le côté et peut être transmise à l'hypochondre. Dans ce cas, il y a une augmentation du corps, des vomissements, des nausées, des mictions et des douleurs fréquentes, une faiblesse générale. De très fortes douleurs aux coutures peuvent être associées à la présence de grosses pierres dans l'organe ou au début de leur mouvement. Dans ce cas, une opération est nécessaire..

Avec une nature peu prononcée de la douleur, des méthodes de traitement conservatrices sont utilisées. Cependant, dans tous les cas, vous devez contacter un spécialiste.

Douleur lancinante

Une maladie aussi dangereuse que la pancréatite provoque très souvent des douleurs dans l'hypochondre gauche et leur nature est similaire à une forte pulsation. Parallèlement aux symptômes de la douleur, des vomissements de bile, de la fièvre, de la diarrhée, des ballonnements, des frissons, de la transpiration, un gonflement des extrémités sont observés. Le patient essaie de trouver une posture confortable qui réduit la douleur. Il se penche en avant ou s'assoit. Cette maladie est très dangereuse et peut prendre une forme aiguë lorsqu'une assistance médicale immédiate est requise..

Douleur chez les femmes

Les femmes au cours de divers processus physiologiques (grossesse, période prémenstruelle) peuvent également ressentir de la douleur dans l'hypochondre gauche.

Pendant la grossesse, en particulier dans le 2ème-3ème trimestre, lorsque le fœtus est déjà assez grand, sa pression naturelle sur les organes maternels internes se produit. En conséquence, des douleurs périodiques apparaissent..

Si le corps de la femme produit une quantité accrue d'hormones sexuelles féminines en prévision du début des menstruations, qui affectent les voies biliaires, provoquant leur spasme. Dans ce cas, des sensations de douleur sous la côte droite peuvent survenir, s'étendant vers le côté gauche de l'abdomen, une amertume dans la bouche et une sensation de nausée. La consultation d'un gynécologue dans ce cas aidera à choisir les bonnes mesures pour prévenir de tels phénomènes.

Douleur causée par une maladie cardiaque et vasculaire

Avec les maladies du cœur et du système vasculaire, et en particulier avec la dystonie végétative-vasculaire et l'angine de poitrine, la douleur se produit également dans la région de la côte gauche. Dans le cas de la dystonie, cela est dû à une violation du mécanisme de maintien du tonus des vaisseaux sanguins, et dans le cas de l'angine de poitrine, une douleur cardiaque est donnée à cette zone.

La nature de la douleur dans ces cas peut être terne, piquante et douloureuse. Les patients ont généralement du mal à décrire de tels phénomènes, car ils sont à la fois prolongés et paroxystiques avec une localisation floue. Lors des études, les maladies typiques des organes situés dans cette région de l'hypochondre ne sont pas détectées et une personne est envoyée pour examen à un cardiologue ou à un neurologue.

Douleur non liée à la maladie

Parfois, des personnes ou des enfants en parfaite santé pendant l'effort physique actif (sport, travail intense) ressentent une douleur dans l'hypochondre gauche. Cela se produit généralement lorsqu'une personne a un faible niveau de formation pour ces classes. Le mécanisme de ce phénomène est tel que sous l'influence de la charge le niveau de circulation sanguine du corps augmente fortement.

En réponse à cela, tous les vaisseaux sanguins augmentent de diamètre, y compris la veine cave droite, passant près du foie et commençant à exercer une pression sur lui. En conséquence, il y a une douleur à la couture sur la droite, qui est transmise à l'hypochondre gauche. Peu de temps après la fin de l'exposition, la réaction douloureuse passe d'elle-même et ne nécessite aucune mesure thérapeutique. De nombreux écoliers rencontrent de telles manifestations pendant le cross-country ou le dépassement des normes sportives.

Parfois, une douleur similaire peut survenir lors de mouvements brusques ou d'inclinaisons du corps. Cela est dû au contact des organes internes avec la surface de la côte et, par conséquent, à la réaction protectrice du corps sous forme de douleur.

Gestion de la douleur

Si le diagnostic n'a pas encore été établi et que la douleur est dérangeante, vous devez demander l'aide et les conseils d'un thérapeute qui effectuera la recherche initiale et déterminera les actions ultérieures du patient.

Bien sûr, chaque type spécifique de douleur nécessite de contacter un spécialiste spécifique:

Douleur sous la côte gauche devant

Les sensations de douleur localisées sur le côté gauche dans la région des côtes et en dessous ne sont pas spécifiques. Ils peuvent agir comme des symptômes de diverses maladies des organes internes, du système nerveux. Dans le domaine du diagnostic, déterminer la nature et l'emplacement de la douleur peut aider votre médecin à déterminer la cause de la douleur..

Ce qui fait mal dans le côté gauche sous les côtes devant

Dans les cas où l'hypochondre gauche fait mal, cela n'indique pas spécifiquement des problèmes avec les côtes, mais les conditions pathologiques des organes internes. Dans cette zone du corps se trouvent les organes internes suivants, qui peuvent provoquer des douleurs sous la côte gauche en face:

  • boucles intestinales;
  • rate;
  • une partie de l'estomac;
  • bourgeon;
  • uretère;
  • le côté gauche du diaphragme;
  • pancréas;
  • poumon.

Après manger

Si, au début, immédiatement après la fin du repas, l'estomac fait mal à gauche sous les côtes de la nourriture mangée, cela indique le développement d'une gastrite. L'intensité des sensations change en raison de l'acidité de l'estomac à un moment particulier. Toute fluctuation de la concentration de la substance renforce l'effet irritant sur la muqueuse, entraînant des sensations douloureuses. Il provoque des brûlures d'estomac, des nausées et des vomissements. Dans les cas avancés, un ulcère d'estomac se développe, dans lequel la douleur survient immédiatement après avoir mangé.

En inspirant et en toussant

Dans les cas où le côté gauche fait mal avec un soupir, un abcès sous-diaphragmatique est généralement diagnostiqué. La nature de la douleur est intense, diminue en position couchée ou semi-assise, s'intensifie lors de respirations profondes, toux, mouvements brusques ou éternuements. La douleur sous la côte peut parfois se déplacer vers la région supraclaviculaire, sous l'omoplate du même côté. En règle générale, une telle pathologie s'accompagne de symptômes d'intoxication du corps, de fièvre sévère.

Dans la plupart des cas, un abcès sous-phrénique survient après la chirurgie (chirurgie abdominale), ce qui simplifie le processus de diagnostic. Plus rarement, la cause est un traumatisme des organes internes de la cavité abdominale, et parfois un abcès est la conséquence d'une complication des processus purulents du foie à la suite d'une péritonite (appendicite, cholécystite aiguë, autres).

Côtes douloureuses sur le côté gauche lorsqu'il est pressé

L'occlusion intestinale provoque un processus inflammatoire, à cause duquel l'hypochondre gauche fait mal. L'inconfort est aggravé par la pression. Douleur accompagnée de ballonnements, de diarrhée ou de constipation. Les nausées, les vomissements, les symptômes d'intoxication sont caractéristiques. L'intensification de la douleur dans le côté gauche sous les côtes lorsqu'il est pressé indique dans la plupart des cas une rupture de la rate. Parallèlement à ces manifestations, les signes suivants de saignement intra-abdominal sont observés:

  • vertiges;
  • rythme cardiaque augmenté;
  • spasme musculaire de la paroi péritonéale;
  • la chute de pression.

L'enfant a

La diverticulite (inversion intestinale, partie inférieure) devient la cause de douleurs sous la côte gauche devant des bébés âgés de 4 à 9 mois. Diagnostiqué chez les enfants en surpoids. C'est une pathologie qu'un tube intestinal pénètre dans la lumière d'un autre. L'évolution de la maladie a la chronologie suivante:

  1. L'enfant commence à montrer son inquiétude.
  2. Resserre les jambes, se tord et pleure.
  3. Soudain, la douleur à gauche s'arrête et l'enfant continue de jouer, se calme.
  4. Après une courte période de temps, l'attaque est répétée.
  5. Après l'arrêt répété des symptômes, les vomissements commencent.
  6. Dans ce cas, les selles du bébé sont normales au début, mais plus tard, il y a un mélange de sang.

Causes de la douleur dans l'hypochondre gauche

Ignorer la condition lorsqu'elle fait mal sous les côtes au centre ou sur le devant gauche ne vaut pas la peine, même si l'inconfort est passé. Un tel symptôme indique des maladies graves qui nécessitent un diagnostic et un traitement en temps opportun. La pratique clinique indique les causes courantes suivantes:

  • diverticulite;
  • pancréatite, inflammation chronique et aiguë du pancréas;
  • ulcère de l'estomac;
  • la leucémie myéloïde chronique;
  • glomérulonéphrite, pyélonéphrite;
  • hernie diaphragmatique;
  • cholécystite;
  • flatulence;
  • névralgie intercostale;
  • colite ischémique;
  • splénite, splénomégalie, rupture de la rate;
  • crises végétatives;
  • infarctus du myocarde, péricardite, myocardite, angine de poitrine;
  • chez les femmes pendant la grossesse, le volume du système broncho-pulmonaire augmente.

Douleur de teigne sous les côtes et dans le dos

Si une douleur survient sous la côte du front gauche, qui commence plus tard à apparaître derrière, sur le dos, indique le développement du processus inflammatoire du pancréas (pancréatite). Le symptôme principal de cette maladie lors de sa survenue est une douleur très intense et brûlante de la ceinture, sourde si la personne incline le corps vers l'avant ou prend une position assise..

Stupide

Sur le côté gauche, une douleur sourde et répandue sous les côtes à l'avant provoque des maladies inflammatoires chroniques lentes du tractus gastro-intestinal. L'inconfort se produit périodiquement, mais régulièrement et pendant longtemps. Dans la plupart des cas, cela indique une pancréatite, une cholécystite, des ulcères ou une gastrite. Pour confirmer ou exclure ces maladies, vous devriez consulter un gastro-entérologue pour prescrire les tests de laboratoire, les ultrasons ou les procédures nécessaires.

Piqûre

Si des coups de couteau sur le côté sous la côte gauche pendant l'entraînement, des charges de puissance, cela indique qu'un échauffement insuffisant a été effectué. Le corps n'a pas eu le temps de se préparer à une augmentation de la circulation sanguine, de telles sensations pendant l'entraînement ne devraient donc pas être très préoccupantes. Ils passent rapidement, n'ont aucune conséquence. Si le picotement se transforme en douleur poignard sans raison particulière, cela peut indiquer le développement d'une maladie grave:

  • pneumonie gauche;
  • cancer du poumon;
  • tuberculose
  • pleurésie;
  • inflammation du diaphragme gauche.

Douloureux

En cas de douleur et de traction vers la gauche sous les côtes en face, il s'agit d'un symptôme de duodénite lente (inflammation du duodénum), de colite. Lorsque ces symptômes sont accompagnés de vomissements et de nausées, cela indique un ulcère d'estomac. S'il n'y a pas d'autres signes de maladies gastro-intestinales, alors l'angine de poitrine, les maladies coronariennes, l'état de pré-infarctus sans manifestations douloureuses évidentes dans la région de la poitrine peuvent être diagnostiqués..

Que faire si ça fait mal à gauche sous les côtes

Même s'il y a une douleur qui passe rapidement devant la gauche sous les côtes, en dessous, dans le nombril ou au centre, qui s'accompagne de brûlures, de vomissements, de fièvre, vous devez appeler une ambulance. En tant que première action urgente, vous pouvez aider une personne à s'allonger sur le lit, à ouvrir la fenêtre et la porte pour augmenter l'accès à l'air frais. Il est interdit d'effectuer une auto-administration de médicaments pouvant compliquer la détermination de la cause profonde de la maladie. Les médecins suivants peuvent diagnostiquer et prescrire un traitement en cas de douleur sous la côte gauche:

  • traumatologue;
  • gastro-entérologue;
  • chirurgien;
  • neuropathologiste;
  • spécialiste des maladies infectieuses;
  • cardiologue.

Douleur sous la côte gauche devant l'estomac

Des sensations désagréables localisées dans le haut de l'abdomen gauche signalent diverses lésions des organes internes. Dans l'abdomen à gauche se trouvent le pancréas, le côté gauche de l'estomac, le diaphragme, les intestins, le rein gauche et la rate. Par conséquent, la cause des symptômes de la douleur doit être recherchée en eux..

La raison de l'apparition de la douleur dans l'hypochondre gauche peut être non seulement une maladie du système digestif, mais aussi des problèmes d'autres organes qui donnent des symptômes de douleur.

Types de douleur

La nature de la douleur, le lieu et les événements précédents indiqueront au médecin quel organe rechercher la cause, le diagnostic et le traitement.

Douleurs piquantes dans l'hypochondre gauche

Lorsque vous faites du sport et que l'activité physique peut faire mal au côté gauche de l'abdomen. Courir, sauter, faire du fitness, même une personne en bonne santé causera un inconfort. Aucune assistance médicale n'est nécessaire. Un échauffement constant et l'absence de mouvements brusques favoriseront l'élimination de la douleur. Le corps n'est pas en mesure de faire face à l'augmentation de la circulation sanguine pendant les sports. Il est important de se rappeler qu'une telle douleur n'est pas terrible si elle survient pendant l'exercice.

Ne surchargez pas un cœur sain. Des pauses sont nécessaires pour le repos et la détente. La respiration est profonde. Avec une inhalation fréquente en surface de l'air - une petite réduction du diaphragme est observée. Une douleur aiguë et des coutures survient si une course a commencé sans échauffement ou après avoir mangé.

Dague, coupure, douleur aiguë

Un syndrome douloureux inattendu sous les côtes indique une pathologie grave nécessitant des soins médicaux urgents. Les symptômes indiquent une possible rupture du rein, de la rate. Les signes indiquent une pénétration des parois de la boucle gauche de l'intestin ou de l'estomac par des formations ulcéreuses. L'infarctus du myocarde et la pancréatite aiguë sont donnés dans l'hypochondre gauche.

Douleur aiguë et sévère pendant un traumatisme

Non seulement les maladies créent un état inconfortable. Les blessures mécaniques après une chute, un choc ou une ecchymose sont un signe de dommages aux organes internes qui menacent la vie humaine. Il existe un danger de ruptures internes et de saignements. Les signes extérieurs de phénomènes traumatisants dangereux n'apparaissent pas immédiatement, ce qui empêche une assistance rapide aux humains.

Douleur sourde sous la côte gauche

La douleur, caractérisée comme terne, avec l'effet d'un déversement, signale périodiquement une pathologie grave du système digestif. Consultation de gastroentérologue requise. La cholécystite, la pancréatite, la gastrite et d'autres processus inflammatoires entraînent des sensations désagréables dans l'hypochondre. Passer des tests et effectuer un examen donnera au médecin un diagnostic précis.

Maladie du sang, maladies systémiques, septicémie, infections chroniques provoquent des douleurs douloureuses et sourdes sous la côte gauche.

C'est une douleur sourde

La duodénite et la colite sous une forme lente provoquent des sensations désagréables douloureuses. Si des nausées ou des vomissements sont ajoutés, il y a une suspicion d'ulcère gastrique.

La sensation de douleur peut ne pas être un symptôme d'une pathologie gastro-intestinale. État de pré-infarctus, maladie coronarienne, angine de poitrine sont donnés dans l'hypochondre gauche.

Pour déterminer correctement la source de la douleur, il est nécessaire de distinguer le mécanisme de l'inconfort:

  • Réfléchi. Douleur non liée à l'organe dans lequel elle est ressentie. Il s'agit d'un symptôme rayonnant d'autres causes internes: crise cardiaque, pleurésie, pneumonie..
  • Viscéral. Une forte extension ou contraction de l'intestin ou de l'estomac entraîne l'apparition d'un syndrome aigu. Les coliques intestinales, les ballonnements entraînent des symptômes de douleur viscérale. Des sensations sourdes, douloureuses et de crampes donnent aux organes voisins.
  • Péritonéale. Syndrome de douleur permanente, vous pouvez clairement montrer où ça fait mal, apparaissant avec une irritation constante des terminaisons nerveuses du péritoine. Avec l'ulcère gastrique perforé, des phénomènes de douleur péritonéale sont observés. Le renforcement se produit lors de la respiration, un changement de position corporelle. Est coupant et tranchant.

Pathologie

Les maladies qui provoquent des syndromes douloureux sur la gauche, sous ou en dessous des côtes nécessitent un traitement. L'absence de lutte contre les maladies entraîne des complications et, dans certains cas, la mort. Assurez-vous de procéder à un examen, en passant des tests, après quoi le médecin vous prescrira un traitement et une alimentation adéquats.

Gastrite

Une maladie qui affecte non seulement les adultes mais aussi les enfants. L'écologie moderne, le manque de produits de qualité, les mauvaises habitudes entraînent une irritation des parois de l'estomac et l'apparition de gastrite. Les processus inflammatoires provoqués par l'infection à Helicobacter pylori provoquent la destruction de la couche protectrice de la muqueuse gastrique. Par la suite, l'apparition de plaies douloureuses non cicatrisantes. Symptômes accompagnant la maladie:

  • Éructations avec un goût aigre;
  • Nausée et vomissements;
  • Sensation de lourdeur dans l'abdomen;
  • Sentiment de pression à l'intérieur.

Les sensations apparaissent immédiatement après avoir mangé.

La maladie peut être accompagnée de: faiblesse, irritation. Bouche sèche, sensation de brûlure dans la poitrine, diarrhée ou constipation.

Pancréatite

L'inflammation du pancréas provoque une gêne sous les côtes du côté gauche, caractérisée par un zona. Le jus pancréatique et les enzymes produits n'entrent pas dans les intestins pour la transformation des aliments. Restant dans la glande, les tissus des organes commencent à être digérés, ce qui entraîne une inflammation. L'inconfort suivant avec pancréatite est observé:

  • La nausée;
  • Vomissements, vomissements contenu de la bile;
  • Goût amer en bouche;
  • Température corporelle élevée;
  • Assombrissement de l'urine et décoloration des selles.

La pancréatite se produit sous forme aiguë et chronique. La période aiguë de la maladie est caractérisée par une douleur intense et intense, provoquant une flexion de la personne. Le stade chronique n'est pas si prononcé, mais il y a un syndrome douloureux et sourd accompagnant un déjeuner copieux.

Cholécystite

La vésicule biliaire avec des parois enflammées peut provoquer des douleurs dans l'abdomen gauche. L'urine s'accumule dans l'organe, provoque le développement d'une infection et produit des symptômes désagréables. Des sensations peuvent apparaître sous les côtes à droite, dans l'estomac, dans le nombril, pour donner à l'épaule droite, à la clavicule et à la mâchoire.

Au rendez-vous chez le médecin, en cas de suspicion de cholécystite, la palpation est réalisée avec douleur:

  • À l'emplacement de la vésicule biliaire avec pression et inspiration.
  • Dans le coin supérieur droit de l'abdomen avec de légers coups de doigts ou le bord de la paume sur les côtes droites.
  • Dans l'estomac, en inhalant et en appuyant sur la vésicule biliaire.

Maladie de l'estomac et du duodénum. La destruction de la membrane muqueuse des parois des organes entraîne des blessures. L'ulcère duodénal peut provoquer des douleurs non seulement après avoir mangé, mais aussi à jeun. La destruction des parois de l'estomac lui-même produit de la douleur immédiatement après que la nourriture pénètre dans l'organe. Symptômes associés: nausées, vomissements, brûlures d'estomac. Une personne perd son appétit, le poids corporel diminue rapidement.

Un ulcère perforé est une maladie qui forme une ouverture dans la paroi de l'estomac (tissu organique corrodé par l'acide chlorhydrique). Le sang et le contenu s'infiltrent dans la cavité abdominale, créant un risque de péritonite. La douleur est vive, poignard, peut survenir de façon inattendue. L'intensité de la douleur peut entraîner une perte de conscience.

Le patient peut ressentir des nausées, des brûlures d'estomac et des vomissements. L'appétit diminue et une forte perte de poids est observée..

Colite

La nourriture, stagnant dans le canal intestinal, provoque la formation de gaz excessifs, de processus inflammatoires et de maladies infectieuses. L'estomac gonfle, entraînant des crampes dans les intestins et l'estomac.

Traitement

La douleur à gauche dans l'espace intercostal signale une pathologie grave des organes internes. Les raisons sont si variées que plus d'un spécialiste doit être consulté.

  1. Gastroentérologue. Aide aux maladies du tractus gastro-intestinal.
  2. Neuropathologiste. Les maladies sont provoquées par l'état psycho-émotionnel d'une personne. Les défaillances du système nerveux central entraînent des dysfonctionnements des organes internes.
  3. Cardiologue. Les douleurs du côté gauche peuvent indiquer des problèmes cardiaques.
  4. Traumatologue. Lésions externes non manifestées des viscères, en l'absence de traitement, conduisent à des résultats désastreux.
  5. Infectionniste. De nombreuses maladies sont déclenchées par des infections et des agents pathogènes..

Traitement médical

Pour la douleur à gauche, deux types de traitement sont utilisés. Chirurgie et usage de drogues.

La nécessité d'une intervention chirurgicale découle d'une menace pour la vie humaine:

  • Forme aiguë de pancréatite.
  • Ulcère gastrique perforé.
  • Rupture d'organes internes à la suite d'une blessure.
  • Tumeur maligne dans le tube digestif.

La pathologie des organes restants est traitée à l'aide de produits pharmaceutiques:

  • Analgésiques pour soulager la douleur. L'utilisation de ces fonds n'est possible qu'après avoir consulté un médecin.
  • Médicaments antispasmodiques. Contribue à l'expansion des vaisseaux sanguins, réduit le tonus musculaire, soulage les phénomènes spasmodiques. No-spa, Duspatalin, Drotaverin.
  • Anti-inflammatoire. L'action vise la destruction de la microflore pathogène. Appliquer sous la supervision d'un médecin - une intoxication du corps est possible.

Douleur dans l'hypochondre gauche

La douleur à gauche sous les côtes est non seulement assez courante, mais aussi très trompeuse.

Le fait est que la plupart d'entre nous, ayant ressenti de telles sensations inconfortables, les attribuent immédiatement à des problèmes cardiaques et commencent à boire du validol.

Cependant, la douleur sous les côtes du côté gauche indique souvent des maladies complètement différentes, mais non moins graves.

La nature et l'intensité de la douleur

La nature de la douleur vous aidera à déterminer quel organe doit être traité et quel médecin doit être consulté..

1. Une douleur sourde et sourde sous les côtes à gauche indique:

  • gastrite ou ulcère gastro-duodénal. Peut s'accompagner d'un soulagement des vomissements, d'une diminution de l'appétit et de la diarrhée;
  • cancer de l'estomac. Peut s'accompagner d'une perte de poids importante, d'une faiblesse, d'une anémie, de symptômes similaires à une toxicose chez la femme enceinte (par exemple, l'apparition d'une aversion pour la viande);
  • hypertrophie de la rate;
  • maladies du pancréas. Peut être accompagné de fièvre, de nausées ou de vomissements..

2. Une douleur aiguë dans l'hypochondre gauche peut être le signe de:

  • ulcères d'estomac ou ulcères duodénaux. Peut être accompagné de brûlures d'estomac, de vomissements et de constipation;
  • surmenage nerveux.

3. Une douleur aux coutures sous les côtes à gauche indique:

  • maladies pulmonaires. Surtout si elle s'intensifie avec toux et respirations profondes (pneumonie, inflammation, tuberculose ou cancer du poumon gauche). Peut être accompagné de fièvre, d'essoufflement, de constipation et d'intoxication générale du corps;
  • ulcère duodénal ou estomac. Peut être accompagné de nausées et de vomissements;
  • cardiopathie
  • dystonie végétative.

Douleur à gauche sous les côtes avant et arrière

Rate

La rate est située dans la partie supérieure gauche de la cavité abdominale. Étant proche de la surface du corps, il est le plus souvent sujet à diverses blessures. De plus, un certain nombre de maladies peuvent augmenter la rate, qui s'étire et provoque une douleur sourde sous la côte gauche..

Avec un diagnostic prématuré et un manque de traitement, la rate hypertrophiée peut éclater. Dans ce cas, la douleur sera aiguë et la peau autour du nombril deviendra bleue, ce qui se produira en raison d'une hémorragie interne dans la cavité abdominale.

Si vous observez des symptômes similaires chez vous ou chez vos proches, appelez d'urgence une ambulance, car même un délai d'une minute peut être fatal. Cependant, même avec une hospitalisation opportune, l'ablation de la rate est très probable.

Si le patient soupçonne une rupture de la rate avant l'arrivée du personnel ambulancier, il est recommandé d'appliquer une compresse froide sur le côté gauche.

Les maladies suivantes peuvent se terminer par une rupture de la rate:

- inflammation ou crise cardiaque de la rate.

Estomac

Une douleur aiguë, douloureuse, tiraillante ou ceinturante dans l'hypochondre, accompagnée de nausées ou de vomissements, peut indiquer des problèmes d'estomac.

Les maladies de l'estomac les plus courantes, caractérisées par des douleurs du côté gauche, comprennent:

- gastrite - douleur paroxystique sourde et douloureuse qui peut survenir à la fois après avoir mangé (avec une faible acidité) et à jeun (avec une acidité élevée);

- ulcère gastrique - caractérisé par une douleur aiguë à gauche sous les côtes, qui, en règle générale, ne s'arrête pas longtemps;

- néoplasmes malins dans l'estomac.

Les antiacides peuvent aider à soulager la douleur.

Pancréas

Cet organe est situé sur la paroi abdominale postérieure de l'abdomen supérieur sur le côté gauche..

La nature de la douleur dans les maladies du pancréas varie.

Ainsi, par exemple, si la maladie est déjà à un stade chronique, une douleur sourde de la ceinture se fait sentir.

Lors d'attaques de pancréatite aiguë, des bardeaux coupants sont observés, venant de l'intérieur, pouvant s'accompagner de nausées voire de vomissements, ainsi que de fièvre.

La douleur est particulièrement prononcée lors de la consommation d'aliments gras ou épicés, ainsi que de café et de boissons gazeuses..

Si vous avez des problèmes de vésicule biliaire, que vous êtes un gros fumeur ou un buveur, que vous prenez des hormones stéroïdes ou diurétiques ou que vous souffrez de diabète, votre risque d'avoir des crises de pancréatite est considérablement augmenté. Par conséquent, nous vous recommandons d'être très attentif à votre santé..

Côté gauche du diaphragme

Ce muscle est situé dans la cavité abdominale supérieure et le sépare de la poitrine. Il y a un trou dans le diaphragme à travers lequel passe l'œsophage. Lorsque les muscles contrôlant la taille d'un trou donné s'affaiblissent, sa taille augmente..

En conséquence, la partie supérieure de l'estomac et la partie abdominale de l'œsophage à travers cette ouverture élargie peuvent sortir de la cavité abdominale dans la cavité thoracique. Il y a donc une hernie diaphragmatique, dont l'un des symptômes est une douleur au sol avec la côte gauche. Le plus souvent, cette maladie est diagnostiquée chez les personnes âgées.

De plus, l'affaiblissement du diaphragme peut être causé par d'autres raisons qui augmentent la pression intra-abdominale:

  1. obésité;
  2. travail physique intense;
  3. changements liés à l'âge dans le corps;
  4. grossesse (rarement).

Un cœur

Bien sûr, cet organe peut également provoquer des brûlures à gauche sous les côtes. De plus, si une telle douleur donne à l'omoplate gauche ou au bras ou au dos gauche et s'accompagne également d'un essoufflement, le risque d'infarctus du myocarde est grand.

Si votre dos vous fait mal en bas à droite, lisez cet article, il vous aidera à résoudre ce problème..

Les causes de la douleur sous la côte gauche du dos sont décrites ici..

Vous êtes des douleurs jeunes et incompréhensibles qui vous tourmentent - découvrez ce que sont les douleurs neuropathiques et comment elles affectent votre santé et votre bien-être https://med-atlas.ru/nervnoja-sistema/nejropaticheskaja-bol.html

Système nerveux

La névralgie intercostale est une cause de douleur assez fréquente et relativement sûre à gauche sous les côtes. Il est localisé, en règle générale, dans les parties inférieures du sternum et s'intensifie généralement avec des mouvements brusques et une respiration profonde.

Un signe caractéristique de douleur dans la névralgie est également le fait qu'elle se manifeste lors de la palpation des espaces intercostaux (contrairement à la maladie pulmonaire). Une telle douleur peut être causée par une pression excessive sur le nerf ou ses dommages ou pincements. Peut également se produire en raison d'une position inconfortable prolongée..

Une cause assez rare de douleur névralgique dans le côté gauche de l'hypochondre peut être la migraine abdominale, qui survient principalement chez les enfants ou les adolescents. Dans ce cas, la douleur est de nature paroxystique, souvent accompagnée de nausées ou de vomissements, d'un blanchiment de la peau, ainsi que de crampes musculaires de la paroi abdominale.

Système reproducteur

Souvent, la douleur du côté gauche peut être ressentie par les femmes atteintes d'endométriose. Depuis l'enflure, le tissu pathologique de l'endomètre peut provoquer des douleurs de traction assez fortes, ce qui donne l'impression que tout sous les côtes fait mal.

Blessures aux côtes (fissures ou fractures)

La douleur peut être de nature différente, aggravée par les mouvements, la toux et la respiration profonde.

Comme vous pouvez le voir, les causes de la douleur sous les côtes du côté gauche peuvent être nombreuses. Mais seul un médecin peut identifier avec précision la cause. Par conséquent, en cas de douleur prolongée ou aiguë dans l'hypochondre, assurez-vous de demander l'aide d'un spécialiste qui, sur la base des résultats de l'examen, établira un diagnostic précis et prescrira un traitement.

Douleur dans l'hypochondre gauche - cela vaut-il la peine de s'inquiéter?

Douleur sévère dans l'hypochondre gauche - son apparition est le symptôme d'un grand nombre de maladies et de conditions pathologiques diverses. Étant donné que la partie de l'estomac, la partie gauche du diaphragme, la boucle intestinale, le pôle du rein gauche, le pancréas et l'organe le plus évident, la rate, correspondent à l'hypochondre gauche de l'abdomen, par conséquent, le plus souvent, les causes d'une telle douleur peuvent être le dysfonctionnement de ces organes.

La nature de la douleur sur le côté sous les côtes

Tout d'abord, il convient de déterminer ce que signifie la région de l'hypochondre - c'est le quadrant supérieur gauche situé sous les côtes (voir Fig.). Selon la nature de la douleur, quand elle apparaît, après quels événements, vous pouvez déterminer ce qui l'a provoquée et quel médecin contacter pour un diagnostic et un traitement précis:

Douleurs piquantes dans l'hypochondre gauche pendant l'exercice

S'ils ne surviennent que lors d'un effort physique intense, comme la course à pied, la marche rapide (sur un tapis roulant), le saut, pendant l'entraînement physique et d'autres exercices physiques, cela ne fait pas peur et se produit chez des personnes pratiquement en bonne santé. Ces douleurs passent rapidement et ne parlent que d'un échauffement insuffisant avant l'exercice et d'un mouvement trop vif ou excessif.

Sans un échauffement complet (20 minutes), le corps n'a pas le temps de s'adapter à une forte augmentation de la circulation sanguine. Si la douleur survient uniquement sous l'effort, il n'y a pas de danger particulier si la personne ne souffre pas de maladies cardiaques (cardiomyopathie, etc.). Même si vous êtes complètement en bonne santé, vous ne devriez pas tester le corps - arrêtez-vous, détendez vos bras, vos épaules, respirez profondément ou pendant une expiration aiguë, appuyez votre paume à l'endroit de la localisation de la douleur, tout en penchant fortement votre corps vers l'avant, répétez 2-3 fois et vous pouvez courir plus loin.

Vous devez également vous assurer que la respiration pendant les cours était suffisamment profonde, car une respiration superficielle et fréquente s'accompagne de petites excursions du diaphragme. Habituellement, des douleurs piquantes à gauche et même à droite lors de la course surviennent si l'entraînement commence brusquement sans s'échauffer et après avoir mangé. Après avoir mangé, au moins 1-1,5 heures devraient s'écouler, car le tractus gastro-intestinal est chargé de travail, le corps ne s'est pas réchauffé et n'a pas été reconstruit, d'où la double charge et la douleur doublée.

Dague coupant la douleur aiguë

C'est une autre affaire s'il y a une coupure au poignard, une douleur aiguë dans le côté gauche sous les côtes, quand elle n'est pas connectée à la charge et apparaît soudainement - c'est une occasion pour des soins médicaux urgents. Une douleur intense et soudaine dans l'hypochondre gauche peut indiquer une rupture du bassin rénal, de la rate et résulter d'une perforation des boucles de l'intestin grêle ou de la paroi de l'estomac. Et aussi comme variante abdominale de l'infarctus du myocarde ou de la pancréatite aiguë.

Douleur aiguë et intense après une blessure

Si la douleur survient lorsque vous inspirez après une chute, une blessure ou un accident de voiture - cela peut être un signe, un symptôme de graves dommages aux organes internes qui menacent la vie..

Douleur sourde dans l'hypochondre gauche

Une douleur renversée et sourde sous les côtes à gauche, si elle se produit périodiquement sur une longue période, est préoccupante, car elle peut être le symptôme d'une maladie chronique lente des organes du tractus gastro-intestinal. Le plus souvent, il s'agit d'une cholécystite, d'une gastrite, d'une pancréatite et d'autres. Pour confirmer ou exclure ces pathologies, vous devez contacter un gastro-entérologue, faire un certain nombre de tests de laboratoire, tests instrumentaux, échographie et autres procédures, tests.

La splénomégalie pour diverses pathologies sanguines, maladies auto-immunes ou systémiques, septicémie, infections bactériennes est une occasion de douleur chronique sourde ou douloureuse dans l'hypochondre gauche.

C'est une douleur sourde

Une traction constante, une douleur douloureuse à gauche sous les côtes est un symptôme, un signe de colite lente ou de duodénite, si des nausées et des vomissements se joignent à ce symptôme, cela peut être une manifestation d'un ulcère d'estomac. Non gastro-intestinale, une telle douleur peut être le signe d'une affection avant l'infarctus, d'une maladie coronarienne ou d'une angine de poitrine.

Ainsi, la douleur qui se produit dans l'abdomen supérieur gauche peut être causée par les causes, pathologies et maladies suivantes:

  • Cardiomyopathie, crise cardiaque, dommages au muscle cardiaque
  • La plupart des maladies du tractus gastro-intestinal - gastrite, cholécystite, pancréatite, ulcère gastroduodénal, colite, duodénite
  • Névralgie intercostale (symptômes)
  • Rupture de la rate (traumatisme) ou hypertrophie de la rate due à des maladies infectieuses
  • Infarctus de la rate avec thrombose artérielle
  • Tumeurs des organes internes
  • Hernie diaphragmatique ou blessure au diaphragme
  • Manifestations rhumatismales
  • Pneumonie gauche, pleurésie gauche, qui survient dans la partie inférieure du poumon gauche

Il est nécessaire de distinguer la douleur dans l'hypochondre en fonction du mécanisme d'apparition

Toutes les douleurs possibles dans le côté gauche sous les côtes sont également divisées par le mécanisme d'apparition, cela peut servir de signe de diagnostic supplémentaire pour aider à déterminer la pathologie d'un organe ou d'un système particulier.

Douleurs réfléchies - ces douleurs semblent irradier d'organes plutôt éloignés, comme lors d'une crise cardiaque, d'une pneumonie gauche, d'une pleurésie ou d'autres maladies.
Douleur viscérale - avec des crampes intestinales ou une altération de la motilité gastrique, ainsi qu'un étirement de leurs fibres musculaires. Avec des flatulences, des douleurs douloureuses et sourdes ou des crampes peuvent survenir - avec des coliques intestinales, qui donnent souvent aux parties voisines du corps.
La douleur péritonéale est une douleur constante et clairement localisée causée par une irritation du péritoine, comme avec un ulcère gastrique perforé. Une telle douleur est aggravée par la respiration, le mouvement, la coupure, la forte.

Lorsque la douleur dans l'hypochondre gauche est devant

Si une telle douleur est localisée sous les côtes en avant, cela indique plus probablement une maladie de la rate ou des dommages aux tissus de l'estomac. Dans ces cas, le diagnostic différentiel est réalisé avec un infarctus du myocarde, une colite des boucles intestinales supérieures, une myosite. Si la douleur se déplace davantage vers le centre, une combinaison de maladies de l'estomac avec des maladies de la vésicule biliaire et du duodénum est possible.

Quand la douleur est derrière

Le plus souvent, avec des dommages au rein gauche, la douleur est localisée dans l'hypochondre gauche par derrière, elle est assez forte, permanente, une échographie doit être effectuée pour diagnostiquer les maladies rénales et une analyse générale d'urine et de sang doit être effectuée. En plus de la pathologie du rein gauche, une telle douleur peut survenir avec l'ostéochondrose thoracique et lombaire, la palpation des processus paravertébraux peut donner ce syndrome douloureux.

Douleur à la teigne associée à une douleur à gauche

S'il y a une douleur dans la ceinture sous les côtes gauches, passant de l'arrière à la paroi abdominale antérieure, cela peut être un signe d'inflammation pancréatique - pancréatite. Avec une crise de pancréatite, un symptôme du début de l'inflammation est une douleur intolérable à la ceinture brûlante, qui disparaît un peu lorsqu'une personne se penche en position assise.

Pathologie du diaphragme

Une douleur constante dans ce domaine peut survenir avec des pathologies du diaphragme, une hernie diaphragmatique. L'ouverture dans le diaphragme, nécessaire à l'œsophage, qui se connecte à l'estomac, sépare la cavité thoracique de la cavité abdominale. Et lorsque le tissu musculaire qui régule ce trou est affaibli, la lumière se dilate, de sorte que le haut de l'estomac peut aller au-delà de la cavité abdominale dans la poitrine.

Dans ce cas, le contenu de l'estomac est jeté dans l'œsophage, provoquant une douleur sourde et douloureuse constante à gauche, avec nausées, brûlures d'estomac. La grossesse, l'obésité, un effort physique excessif peuvent contribuer au développement d'une hernie diaphragmatique, ainsi que souvent cette pathologie survient chez les personnes âgées avec un affaiblissement général de l'ensemble du système musculaire. Parfois, cette condition est aggravée par un pincement de l'estomac, puis il y a des douleurs aiguës, coupantes et aiguës dans l'hypochondre gauche.

La raison en est la névralgie intercostale.

Diverses maladies neurologiques peuvent provoquer une compression ou une irritation des nerfs intercostaux. La douleur dans la névralgie intercostale a un large éventail de manifestations:

  • Dans la région des côtes, sous les côtes - douleur lancinante, perçante, aiguë ou douloureuse, brûlante ou sourde (voir aussi douleur dans la région du cœur).
  • La douleur peut augmenter avec les mouvements brusques, les éternuements, l'inhalation, la toux, même avec un changement de position corporelle.
  • Les crises de névralgie intercostale s'accompagnent de douleurs aux piqûres dans la poitrine, du côté gauche, qui se manifestent par des contractions musculaires, une pâleur ou une rougeur de la peau, une transpiration accrue.
  • En appuyant sur certains points du dos, de la poitrine, entre les côtes ou le long de la colonne vertébrale - des sensations douloureuses apparaissent également.

Avec la névralgie, la douleur peut être localisée non seulement dans le côté gauche, mais aussi dans le bas du dos, sous l'omoplate (comme pour les maladies cardiaques). Ils peuvent être la nuit, le matin et pendant la journée, pendant une durée suffisamment longue, dans des endroits endommagés des voies nerveuses, parfois une sensation d'engourdissement apparaît.

Pathologie cardiaque

Des douleurs douloureuses dans le côté gauche en combinaison avec un essoufflement avec effort et même du repos, des nausées, des palpitations, des brûlures et une lourdeur dans la poitrine se produisent avec les maladies cardiaques, telles que les maladies coronariennes. Lorsque les artères coronaires sont endommagées, l'approvisionnement en sang du muscle cardiaque est perturbé, provoquant une condition pathologique telle que l'ischémie.

De plus, des cardiomyopathies peuvent entraîner des douleurs similaires sous les côtes - ce sont plusieurs maladies différentes qui entraînent une altération du fonctionnement du muscle cardiaque, alors qu'il n'y a pas de pathologie de l'appareil valvulaire, d'hypertension artérielle et de maladies des vaisseaux cardiaques. Avec la cardiomyopathie, le muscle cardiaque change structurellement. Cela se manifeste par une fatigue rapide, des douleurs du côté gauche pendant l'effort physique. Plus d'informations sur les symptômes et le traitement de la cardiomyopathie.

Conditions pathologiques de la rate

La rate est un organe fragile, se déchirant facilement, de sorte que toute condition pathologique se reflète dans la douleur. Sa légère augmentation est difficile à reconnaître, en particulier chez les personnes obèses, car elle se situe profondément dans l'hypochondre gauche. Une hypertrophie de la rate ou une splénomégalie se produit avec certaines maladies infectieuses, par exemple, avec la mononucléose infectieuse. Cependant, en plus de la douleur dans la rate, cette maladie se caractérise par des symptômes prononcés, tels que fièvre, douleurs musculaires, maux de tête, ganglions lymphatiques enflés, intoxication générale, amygdalite et hypertrophie hépatique. La rate remplit plusieurs fonctions importantes dans le corps:

  • Il s'agit du filtre à sang le plus fin.
  • Il s'agit du plus grand ganglion lymphatique.
  • Il s'agit du plus grand conglomérat de tissu réticuloendothélial.

Avec l'hypertrophie de la rate, lorsqu'elle exerce en mode amélioré une fonction immunitaire, phagocytaire et filtrante, c'est-à-dire dans le contexte des maladies des complexes immuns, de l'anémie hémolytique, des infections sévères aiguës, elle augmente de taille et peut provoquer des douleurs à gauche. D'autres causes de douleur et d'hypertrophie de la rate comprennent des blessures, une infiltration, des tumeurs ou des défauts de développement. Une douleur aiguë particulièrement vive dans la zone sous les côtes se produit lors de l'impact, d'un traumatisme, entraînant une rupture de la rate. En plus de la douleur, un signe de rupture est la cyanose de la peau autour du nombril, car une grande quantité de sang s'y accumule et la douleur s'échappe de l'hypochondre gauche vers le dos, si de tels symptômes apparaissent, appelez une ambulance.

Maladies de l'estomac, du pancréas

  • Gastrite

Cette maladie touche la majorité de la population, car l'état actuel de l'industrie alimentaire, visant à créer des produits chimiques, contribue au développement de troubles fonctionnels de l'estomac et de l'ensemble du tube digestif. La muqueuse gastrique est assez sensible aux irritants, qui sont plus que suffisants dans notre alimentation quotidienne. La gastrite se manifeste le plus souvent par des éructations, des douleurs douloureuses dans l'hypochondre, des nausées, des douleurs dans la région épigastrique, des vomissements, des brûlures d'estomac, une lourdeur, une sensation de pression. Ces symptômes apparaissent peu de temps après avoir mangé et des troubles généraux peuvent également survenir - pâleur, faiblesse, irritabilité, bouche sèche, sensation de brûlure, sensibilité des membres inférieurs et supérieurs, signes de dyspepsie - diarrhée, constipation.

  • Ulcère de l'estomac

Il présente des symptômes similaires avec la gastrite et dépend de la durée et de la gravité de la maladie, contrairement à un ulcère duodénal, lorsque la douleur survient pendant la faim, l'estomac vide, la douleur avec un ulcère d'estomac se produit après avoir mangé. En outre, des brûlures d'estomac, des nausées, des vomissements, des éructations aigres, une perte d'appétit et du poids corporel se produisent. Avec un ulcère perforé, le principal symptôme frappant est le poignard, la douleur soudaine, la perte de conscience, la pâleur, la faiblesse générale.

  • Maladie pancréatique
  • Cancer du tube digestif

De nos jours, une tension oncologique, toute manifestation de malaise, de faiblesse, de manque d'appétit, d'anémie, d'aversion pour un aliment particulier, par exemple de la viande, une satiété rapide, des douleurs périodiques dans l'estomac, les intestins, une série de constipation avec diarrhée, devraient alerter la personne, en particulier avec l'âge. L'oncologie est dangereuse pour son évolution à faible symptôme au début. Pour toute douleur persistante, vous devriez consulter un médecin pour en connaître la cause et mener un traitement en temps opportun.