Douleur du côté droit - signes, causes et traitement

Des sensations désagréables se produisent souvent dans n'importe quelle partie du corps. Cela indique une irritation des terminaisons nerveuses en réponse à l'apparition d'un processus inflammatoire ou pathogène. Vous devez savoir ce qui peut provoquer des douleurs dans le côté droit de l'abdomen. Quels sont les symptômes graves et quand consulter un médecin, et aussi pour étudier les méthodes de thérapie recommandées, en fonction du diagnostic.

Nature de la douleur

Il existe plusieurs options de caractérisation qui permettent d'identifier la cause de l'état pathologique. De par la nature de la douleur, les sensations désagréables sont aiguës et soudaines, ternes et douloureuses, piquantes, tirantes ou coupantes. Des sensations palpitantes moins désagréables se produisent. Chaque type de douleur est associé à des symptômes spécifiques qui indiquent une maladie spécifique..

Tranchant

Un processus de douleur aiguë qui survient soudainement. Avec une intensité sévère, elle peut indiquer des signes de coliques hépatiques en présence d'une maladie biliaire. Le patient ressent le plus souvent des effets désagréables après avoir mangé. Le côté droit commence à faire si mal que le patient commence à se sentir mal. D'autres symptômes accompagnant le processus pathologique peuvent se joindre, notamment - évanouissement, nausées et vomissements, frissons, fièvre. Dans les cas graves, vous devez appeler une ambulance.

Stupide

La nature terne de la douleur se réfère généralement à l'évolution chronique. La douleur se développe progressivement et lentement, en réponse à un facteur provoquant. Si le patient a une maladie chronique de l'organe abdominal, une douleur sourde se produira périodiquement. Il est important de ne pas permettre la transition d'une douleur sourde à aiguë, sinon cela indiquerait une exacerbation du processus inflammatoire chronique. Pour éviter l'exacerbation, vous devez respecter le mode de vie prescrit par votre médecin.

Douloureux

Le type douloureux de douleur du côté droit fait également référence à des processus inflammatoires chroniques. Le syndrome douloureux, ressemblant souvent à l'inconfort d'une longue cure, est généralement associé à une inflammation de la muqueuse de l'intestin grêle (colite). Des symptômes similaires sont observés avec le développement d'une cholécystite chronique - une inflammation lente et prolongée de la vésicule biliaire. L'inconfort douloureux se développe progressivement, en réponse à un facteur défavorable qui a provoqué l'attaque. La douleur dure en moyenne plusieurs heures. Pour toute maladie chronique, il est important de prévenir les exacerbations, le patient doit donc observer un mode de vie épargné, prendre des médicaments.

Tirant

Des douleurs de tiraillement dans le côté droit sont également caractéristiques d'un processus inflammatoire lent. Habituellement, un tel inconfort est associé à une cholestase chronique (stagnation de la bile), qui s'accompagne souvent d'une sensation de satiété du côté droit, de nausées le matin et de vomissements après avoir mangé des aliments gras. Des douleurs de tiraillement surviennent en réponse à une violation du régime alimentaire avec une accumulation excessive de sécrétion de bile visqueuse. Une attaque dure en moyenne plusieurs heures. Le patient doit respecter les principes d'une bonne nutrition et prendre les médicaments prescrits à temps, afin que l'inconfort se produise moins souvent.

Piqûre

Les coutures du côté droit peuvent être dues à un spasme aigu. Cette condition est typique des spasmes intestinaux. Si le patient a souvent de telles attaques, vous devez consulter un médecin pour exclure des diagnostics psychogènes tels que le syndrome du côlon irritable ou la proctalgie. Dans tous les cas, le patient doit normaliser sa nutrition afin que la motilité intestinale excessive diminue. Plus tôt le patient consultera un médecin, plus vite il sera possible de se débarrasser de l'inconfort.

Tranchant

Toute douleur aiguë indique le développement d'une exacerbation. Une douleur intense et aiguë peut être causée par des conditions telles qu'une gastrite exacerbée ou des ulcères d'estomac. Le principal coupable de ces maladies est la bactérie Helicobacter pylori. En plus des douleurs aiguës et sévères du côté droit, des flatulences se produisent, une sensation de lourdeur et de plénitude, des brûlures d'estomac, des éructations ou des nausées. Il est nécessaire de prendre les médicaments appropriés prescrits par un médecin.

Battement

La douleur du côté droit peut pulser avec une inflammation de l'utérus chez la femme ou avec une atteinte d'une hernie inguinale. La première option est courante. La plupart des femmes modernes au moins une fois dans leur vie ont rencontré des kystes fonctionnels ou une inflammation des ovaires, des trompes de Fallope. Grossesse extra-utérine moins fréquente.

Si vous ne prenez pas de mesures thérapeutiques, la douleur lancinante associée au processus inflammatoire, au fil du temps, se développe en une douleur aiguë et insupportable. Si la douleur dans l'ovaire s'accompagne d'une forte attaque de faiblesse, d'évanouissement et d'une augmentation de la température, un besoin urgent d'appeler un médecin. Des complications similaires indiquent une péritonite - rupture d'un kyste, ovaire.

Localisation de la douleur

La douleur dans l'hypochondre droit à l'endroit est d'une grande importance. Il est habituel de diviser le site de localisation en abdomen supérieur et inférieur et avec possibilité d'irradiation. Il y a aussi des douleurs au nombril, à l'arrière et au milieu de l'abdomen.

Partie supérieure

La douleur dans la partie supérieure de l'hypochondre droit peut indiquer le développement de telles conditions pathologiques:

  1. Maux d'estomac. Avec une intoxication ou une gastrite provoquée par une augmentation de l'acidité de l'estomac, avec une violation du régime alimentaire, la douleur se produit souvent dans la zone du plexus solaire, ce qui donne également au côté droit.
  2. Réponse physiologique à la marche ou à la course rapide. Avec l'effort physique, les personnes non entraînées éprouvent souvent des douleurs dans l'hypochondre droit. Cela peut être dû à une forte libération d'adrénaline. Dans le contexte d'un fond hormonal modifié, un spasme des voies biliaires se produit, qui s'étire en raison d'un excès de bile. Le foie peut également être rempli de sang, ce qui provoque une compression des organes voisins.
  3. Stagnation de la bile. Avec la cholestase, des douleurs de compression et d'éclatement désagréables sont ressenties, qui se manifestent par des sensations désagréables du côté droit. De nombreux autres troubles du système hépatobiliaire présentent également des symptômes similaires..
  4. Maladies du foie, y compris hépatite, hépatose, cirrhose, infestations parasitaires, métastases dans les organes voisins.
  5. Maladies intestinales - inflammation de la muqueuse du côlon, maladie de Crohn, diarrhée, lésions infectieuses et syndrome du côlon irritable.
  6. Maladies rénales, y compris abcès, pyélonéphrite, kystes, calculs, processus tumoraux malins.
  7. Diaphragmatique.
  8. Tumeurs surrénales.
  9. Thrombose de la veine cave.
  10. Névralgie.

Ventre

La douleur dans le bas-ventre peut indiquer des troubles gynécologiques, notamment une inflammation de l'ovaire et un néoplasme kystique. Souvent, une douleur aiguë ou tiraillante à droite est un précurseur d'une attaque d'appendicite. Si ces symptômes apparaissent, vous devriez consulter votre médecin dès que possible. Chez les femmes enceintes, des douleurs dans le bas-ventre indiquent une croissance utérine aux premiers stades du développement de l'enfant, des crampes ou une augmentation du tonus. Parfois, les problèmes intestinaux provoquent également une gêne dans le bas de l'abdomen.

Si l'inconfort est localisé près du nombril, cela peut indiquer l'apparition d'une hernie ombilicale. Des sentiments similaires se produisent chez certaines femmes enceintes au cours du troisième trimestre. La douleur est associée à un étirement de l'anneau ombilical sur le fond d'un gros abdomen, augmentant en raison de la croissance du fœtus et de l'utérus. Les changements sont réversibles et se produisent dans la période post-partum.

Avec retour

Les maladies liées au système musculo-squelettique et au système urinaire peuvent donner au côté droit. Avec une inflammation des reins (glomérulonéphrite, néphrite, pyélonéphrite), une douleur intense se produit dans la région lombaire. En plus de la douleur, le patient a une augmentation de la température corporelle et une diminution de la quantité quotidienne d'urine excrétée. Un gonflement sévère se produit (des coups apparaissent lorsque la peau est pressée). En outre, de telles sensations surviennent avec le développement de la lithiase urinaire..

L'irradiation est une douleur réfléchie localisée dans un faux endroit. Exemple - une personne a mal au ventre, mais en fait, l'inconfort est associé à des maux de dos. Une condition similaire est parfois observée avec une hernie ou une ostéochondrose. Une personne ressent une gêne du côté d'une origine inconnue. Des symptômes concomitants apparaissent - tire périodiquement le bas du dos, un lumbago dans la jambe se produit. Il peut tirer à la fois au repos et pendant la période d'effort physique. Pendant une période de douleur intense, les mouvements sont limités et provoquent une gêne.

Avec la névralgie intercostale, des maux de dos dans la côte se produisent, y compris la localisation de la partie supérieure du côté droit. En plus de l'irradiation, il y a un inconfort aigu et de tir. La durée exacte de l'attaque ne peut être déterminée. Le mal de dos dure de quelques minutes à plusieurs heures.

Les causes de la douleur

Quelles maladies du tractus gastro-intestinal provoquent des douleurs du côté droit:

  1. Un ulcère ou une gastrite. Avec l'exacerbation, des ballonnements, des douleurs aiguës et atroces sont observés. Il y a aussi de la lourdeur dans l'abdomen, des éructations et des brûlures d'estomac. Les médicaments antiacides aideront.
  2. Constipation La douleur du côté droit s'accompagne d'une sensation de satiété dans les intestins. Les sensations désagréables sont associées à une motilité intestinale réduite et à une accumulation excessive de matières fécales. Les laxatifs et la normalisation de l'alimentation aideront.
  3. Appendicite. Inflammation du côlon sigmoïde. Nécessite une intervention chirurgicale.
  4. Inflammation ou calculs dans la vésicule biliaire, le foie.

Causes non liées aux maladies gastro-intestinales:

  1. Maladies du système musculo-squelettique.
  2. Troubles dans les reins et le système urinaire.
  3. Troubles gynécologiques.
  4. Période de grossesse.
  5. Certains troubles neurologiques.
  6. Dans de rares cas, maladies du système cardiovasculaire.

Premiers secours

La nature du soulagement dépend de l'intensité de la douleur du côté droit. Si le patient présente une détérioration significative de son bien-être, il est nécessaire d'appeler une équipe d'ambulance et d'atténuer la souffrance d'une personne à l'aide de telles actions:

  1. Les vêtements proches doivent être défaits et retirés afin que les choses n'entravent pas la respiration et ne provoquent pas une augmentation de la douleur.
  2. En cas de suspicion de coliques, le patient doit prendre un bain chaud, puis un sac de glace est appliqué sur le côté droit.
  3. Le patient peut être allongé sur le côté dans une position confortable jusqu'à l'arrivée des médecins.
  4. Le soutien psychologique est important, une personne doit être rassurée, distraire des pensées douloureuses.

À l'arrivée des médecins, il est nécessaire de décrire en détail ce qui s'est passé - après quoi une attaque est survenue et pendant combien de temps.

Difficulté de diagnostic

Pour établir correctement le diagnostic, vous devez passer par de nombreuses recherches. La douleur du côté droit peut indiquer de nombreuses complications, se manifestant sous la forme d'une irradiation de sensations désagréables. Le problème du diagnostic est compliqué si, lors de l'examen des organes internes situés dans l'hypochondre droit (foie, voies biliaires et vésicule biliaire), aucun écart par rapport à la norme n'est constaté.

Ensuite, vous devez rechercher la cause de l'inconfort en examinant d'autres organes internes, y compris les intestins, le pancréas, l'estomac, les reins et la crête. Si des anomalies ne sont pas trouvées dans les organes ci-dessus, recherchez les signes neurologiques d'une anomalie, y compris des troubles mentaux.

Fonctions de diagnostic

Le diagnostic consiste à recueillir les antécédents du patient. Lors de l'examen du patient, il est nécessaire de procéder à un diagnostic initial - palpation afin de détecter les premiers signes de déviation de la taille des organes internes. Il est également nécessaire de faire des analyses de sang et d'urine afin d'identifier les anomalies dans le travail des organes internes. Une échographie ou une IRM est nécessaire pour voir les changements structurels ou les formations tumorales. Sur la base de tests de diagnostic, un diagnostic final est établi..

Palpation

À la palpation, il est nécessaire d'examiner attentivement les organes internes situés dans la cavité abdominale. La palpation de l'hypochondre droit peut ne pas apporter de résultats diagnostiques, car l'inconfort est souvent l'irradiation de sensations désagréables d'autre part. Pendant la palpation, le médecin examine les contours du foie, du pancréas, de la rate, de l'estomac et des intestins. S'il sent qu'il y a un organe élargi et douloureux, et que le patient réagit de manière désagréable, alors il est nécessaire de commencer des recherches supplémentaires à partir du lieu de localisation de l'inconfort.

Test sanguin

Deux types de tests sanguins sont prescrits - général et biochimique. Un test sanguin général est nécessaire pour étudier la rhéologie du sang, déterminer l'inflammation dans le corps et déterminer l'état du système immunitaire. Certains marqueurs indiquent une infection latente..

Un test sanguin biochimique permet de mieux comprendre le fonctionnement des organes internes. Les paramètres biochimiques déterminent les fonctions du foie, de la vésicule biliaire, du pancréas et des reins. S'il y a des écarts, le patient est envoyé pour une échographie ou une IRM.

Méthodes de recherche supplémentaires

Le diagnostic par ultrasons est une méthode rapide et précise pour déterminer l'état d'un organe. L'échographie détermine bien les tissus mous, les inflammations, les calculs et les processus de type tumoral. Si le patient soupçonne une tumeur, il est référé pour une IRM. Il s'agit d'une méthode plus précise pour l'examen des tissus mous internes, permettant de distinguer une tumeur oncogène d'un kyste, d'un polype ou d'un calcul par des signes externes. Des biopsies ou des études radio-opaques peuvent également être prescrites..

Caractéristiques du traitement

En fonction du diagnostic, le schéma thérapeutique est déterminé. Pour l'élimination symptomatique de la douleur, une courte prise d'antispasmodiques, d'AINS ou d'analgésiques est indiquée. Médicaments également prescrits visant à améliorer la fonction de l'organe endommagé - préparations enzymatiques, antiacides, médicaments cholérétiques, antibiotiques ou hépatoprotecteurs. Si l'inconfort est causé par un néoplasme, une intervention chirurgicale est indiquée.

Conclusion

Le syndrome douloureux, localisé dans l'hypochondre droit, nécessite un diagnostic détaillé si des épisodes d'inconfort se répètent régulièrement. Si une cause d'inconfort est détectée, un médicament est indiqué..

Douleur dans le côté droit de l'abdomen

La douleur dans l'abdomen droit est une plainte assez courante des patients. C'est dans cette zone que l'innervation de nombreux organes peut provoquer des douleurs en cas de perturbation.

Si un enfant ou un adulte a mal à l'estomac à droite, alors même les médecins ne soupçonnent pas une crise d'appendicite. Cependant, ce n'est pas la seule maladie nécessitant une attention. Nous considérerons les maladies qui causent de la douleur aux patients en fonction du rôle des organes internes.

Structures anatomiques du côté droit de la cavité abdominale

Si vous divisez l'estomac en deux verticalement, une partie des organes tombe des deux côtés, car ils occupent une position centrale:

  • estomac (antrum et pylore) et duodénum (coude);
  • pancréas (tête et corps);
  • intestin grêle;
  • vessie;
  • gros intestin (caecum, ascendant et moitié du côlon transverse).

Par conséquent, lors de l'étude des changements pathologiques, il est difficile de séparer les positions du côté droit et du côté gauche. Parfois, la source de la douleur n'est pas située là où elle fait mal, il y a des sensations migratoires lorsqu'une personne n'est pas en mesure d'indiquer avec précision un endroit spécifique et parle de «douleurs dans tout l'estomac».

Certaines maladies ont une localisation "préférée". Le foie du lobe gauche pénètre dans la zone de la moitié gauche et peut provoquer des douleurs dans toute la cavité abdominale supérieure. Directement dans la région droite de l'abdomen se trouvent la vésicule biliaire avec des conduits, le rein et l'uretère droit, l'appendice.

La cause de la douleur peut être une maladie:

  • paroi abdominale;
  • vaisseaux sanguins;
  • côtes inférieures droites.

La connaissance de la structure des organes a permis de mettre en évidence les caractéristiques du syndrome douloureux:

  • les organes parenchymateux (foie, reins) ont une capsule protectrice dense avec une abondance de récepteurs nerveux, tout effet indésirable, tel qu'un traumatisme, une inflammation, un œdème, provoque une tension de la capsule et envoie des signaux de douleur au cerveau;
  • les organes creux (estomac, vésicule biliaire, uretère) sont pourvus de récepteurs uniquement dans la couche sous-muqueuse, de sorte qu'ils répondent aux spasmes musculaires, aux étirements, à la perforation avec un ulcère, à la rupture, mais contribuent rarement à la douleur avec un catarrhe léger.

Ce mécanisme est nécessairement pris en compte par les médecins dans le diagnostic. Il est difficile de comprendre pourquoi l'estomac fait mal à droite, car une violation de la fonction d'un organe entraîne un dysfonctionnement de la digestion globale.

Comment évaluer la nature de la douleur?

Les patients décrivent leur douleur de différentes manières. Le médecin doit analyser des informations subjectives, poser des questions supplémentaires sur les conditions d'apparition de douleurs abdominales du côté droit, leur changement, prescription, connexion avec la nourriture. Nous présenterons un algorithme d'évaluation de la nature de la douleur conformément au libellé des plaintes.

À droite, mon estomac me fait mal en courant et en marchant

Le mouvement des jambes s'accompagne du travail intense des muscles abdominaux, des changements de pression intra-abdominale et d'un effet de massage sur les intestins, de sorte que l'atonie se produit en l'absence d'activité physique.

Diverses maladies à un stade latent (latent) se manifestent par le mouvement. Dans de tels cas, vous ne pouvez pas vous forcer à marcher et à supporter. La douleur sur le côté droit de l'abdomen indique l'activation de la pathologie, peut rapidement entraîner des complications.

La douleur survient après un voyage dans les transports

Tout mouvement dans le véhicule, qu'il soit assis ou debout, secoue le corps. Cet effet favorise le mouvement des pierres, des conglomérats de sel le long de la vésicule biliaire, des passages et de l'uretère. Les patients atteints de lithiase biliaire et d'urolithiase associent souvent le début d'une attaque à des mouvements saccadés soudains du corps. En plus de voyager dans les transports, le saut et la course ont un effet similaire..

L'abdomen ne fait mal que lorsqu'il est pressé

Les patients disent donc quand le médecin palpe l'estomac. Ils espèrent que si vous n'y touchez pas, il n'y aura pas de maladie.

La méthode de palpation permet de déterminer la localisation de la douleur, d'identifier la réaction du patient. Toute pression sur l'estomac favorise une augmentation de la pression intra-abdominale. Cela provoque une douleur cachée.

De plus, la feuille externe du péritoine est pressée contre la zone d'inflammation, ce qui provoque une douleur locale dans la moitié droite de l'abdomen et aide à distinguer l'inflammation locale de la douleur réfléchie (avec infarctus du myocarde, pneumonie croupeuse, pleurésie).

Une douleur à la palpation du bas-ventre à droite rend suspecte une appendicite aiguë. Chez la femme, les maladies gynécologiques (annexite, kyste ovarien) doivent toujours être exclues. Avec une localisation costale supérieure de la douleur avec une pression à droite, il faut penser à l'inflammation de la vésicule biliaire, à l'hépatite, moins fréquemment, à l'ulcère gastro-duodénal. Les symptômes d'irritation péritonéale sont basés sur ce principe..

Chez une femme, son estomac lui fait mal en bas à droite avec des menstruations

Douleur dans le bas-ventre avant la menstruation et pendant - une plainte fréquente des filles et des femmes. Habituellement, il est situé au-dessus du pubis, irradiant vers l'aine, vers le nombril. Les gynécologues les associent à des troubles hormonaux.

Si vous vous inquiétez des douleurs abdominales à droite, une annexite du côté droit (inflammation des appendices) est supposée. Une douleur intense se produit avec une grossesse extra-utérine, avec torsion et rupture du kyste, donne au bas du dos. La nature de la douleur peut être confondue avec une crise d'appendicite.

Ça me fait mal au ventre à droite

Une douleur douloureuse dans l'abdomen à droite indique un processus inflammatoire d'intensité modérée. Accompagne souvent l'ulcère gastroduodénal. Il commence 1,5 à 2 heures après avoir mangé et dure toute la nuit.

Une douleur abdominale sourde est caractéristique de la forme hypotonique de la dyskinésie de la vésicule biliaire et des intestins. Ils sont causés par un débordement, un étirement de la couche musculaire et une vidange altérée. Les plus prédisposés sont les personnes atteintes de neurasthénie, les enfants d'âge scolaire émotionnellement instables. En conséquence, ils sont localisés dans l'hypochondre droit et près du nombril.

Crampes de douleur

Les douleurs abdominales soudaines aiguës à droite sont caractérisées par les patients comme «aiguës», intermittentes, sous forme de contractions. Ces plaintes accompagnent une obstruction intestinale, causée par des mouvements péristaltiques des boucles intestinales. Peut apparaître avec une rupture de la paroi intestinale (perforation avec un ulcère, maladie de Crohn), des capsules d'organes internes, une thromboembolie des vaisseaux mésentériques.

Ils ne sont pas caractéristiques du processus inflammatoire, dans lequel la douleur dans le côté droit de l'abdomen augmente progressivement. Ici, une zone importante du péritoine est immédiatement irritée, les tissus organiques sont détruits. Les sensations de «coupure» sont typiques des maladies intestinales causées par une infection ou une intoxication alimentaire.

Quelque chose palpite et tire

Une douleur lancinante accompagne les dommages vasculaires. Chez les personnes âgées, avec un processus athérosclérotique commun, un anévrisme de l'aorte abdominale se produit. Le vaisseau devient plus mince et plus large, car la pression qu'il reçoit est assez élevée, la pulsation se propage uniformément dans toutes les directions. Il peut être ressenti lors de la palpation de la zone juste au-dessus du nombril et comparé au pouls.

Pour le type de douleur «saccadée», le développement d'une inflammation purulente est caractéristique. Dans le bas-ventre à droite, une appendicite phlegmoneuse et gangreneuse se manifeste de la même manière. La douleur indique un processus en cours. Le processus peut se rompre et provoquer une inflammation du péritoine (péritonite).

Pour les médecins expérimentés, la détermination de la nature de la douleur fait partie des signes de la maladie, mais n'est pas considérée isolément. Le diagnostic n'est posé qu'après analyse de l'ensemble des symptômes et des résultats de l'examen..

Comment traiter les douleurs abdominales persistantes et périodiques à droite?

La durée de la douleur dans le temps compte dans le diagnostic. Si l'estomac fait constamment mal du côté droit, la douleur est généralement légère et terne. Un cours similaire se caractérise par une appendicite chronique, une cholécystite, une gastrite, une hépatite. Parfois, la douleur disparaît complètement, les patients se réjouissent par erreur de la récupération et violent le régime alimentaire. Mais le symptôme réapparaît.

Les douleurs périodiques récurrentes après quelques jours, semaines, mois, voire années devraient s'expliquer par l'évolution favorable des maladies chroniques avec de longues périodes de rémission. Les exacerbations n'apparaissent que sous certaines conditions: violation du régime, consommation d'alcool, situations stressantes, au printemps et en automne (ulcère gastroduodénal).

De longues périodes de rémission sont caractéristiques de la maladie de Crohn, la colite ulcéreuse. Ils sont considérés comme un résultat de traitement positif. Il n'est pas habituel de parler de guérison, car les causes finales de la maladie ne sont pas claires et la thérapie moderne ne résout pas tous les problèmes. Signes supplémentaires de maladies de la moitié droite de l'abdomen, nous considérerons les symptômes de la pathologie la plus courante.

Maladie du foie

Les maladies du foie provoquent des douleurs dans l'hypochondre droit avec des radiations dans le bas du dos. Les patients disent que "le côté droit de l'abdomen fait mal". La raison en est une distension ou une rupture de la capsule due à une blessure.

Avec l'inflammation, l'hémorragie dans le parenchyme, la taille de l'organe augmente, ce qui provoque un étirement de la membrane superficielle. La capsule peut s'enflammer lorsque l'infection passe des organes voisins. Ensuite, les douleurs sont très intenses.

L'hépatite (maladie inflammatoire du foie) est divisée par origine. En plus de la douleur, elles diffèrent dans les manifestations cliniques.

Hépatite toxique - formée en réponse à la consommation d'alcool, de certaines drogues, d'empoisonnement avec des produits chimiques, de liquides ménagers, de produits toxiques (champignons).

Ils se développent rapidement, accompagnés de douleurs aiguës sévères dans l'hypochondre droit, de nausées, de vomissements, d'un jaunissement de la peau et de la sclérotique. Hépatite virale - a une évolution chronique avec des périodes d'exacerbations et d'élargissement du foie. Les patients ressentent constamment de la lourdeur, une «douleur dans le côté droit de l'abdomen» terne, une gêne le long des intestins, une perte d'appétit.

Il est connu que l'hépatite virale augmente considérablement la probabilité de transformation de la maladie en tumeur cancéreuse. Dans ce cas, la nature de la douleur devient intense, constante. L'hépatite associée aux maladies infectieuses (fièvres hémorragiques, rubéole, virus d'Epstein-Barr) ne provoque pas de douleur intense. Le diagnostic est basé sur d'autres signes de dommages..

Pour les symptômes généraux, il est caractéristique:

  • douleur accrue pendant l'activité motrice;
  • nausée et vomissements;
  • augmentation de la température non supérieure à 37,5;
  • perte d'appétit;
  • saignement des gencives;
  • jaunissement de la peau et de la sclérotique;
  • excréments clairs et urine foncée;
  • troubles des selles.

Abcès - une cavité contenant du pus peut être située à la fois dans le foie lui-même et dans l'angle sous-hépatique entre les ligaments, le dôme droit du diaphragme et les boucles de l'intestin. En plus des douleurs saccadées dans l'hypochondre, le patient a une forte fièvre avec des frissons, des sueurs torrentielles, une intoxication générale (maux de tête, douleurs musculaires, vertiges, nausées).

Le kyste d'échinocoque se forme dans le parenchyme hépatique avec l'introduction d'un parasite (échinocoque). La taille de la cavité peut atteindre une quantité importante. C'est alors que des douleurs constantes surgissent.

Cirrhose - le résultat de l'hépatite, l'alcoolisme chronique. Le tissu parenchymateux est remplacé par du tissu cicatriciel. L'organe rétrécit et diminue de taille. Étant donné que la capsule ne peut pas s'étirer, aucune douleur intense ne se produit. Douleurs sourdes - plutôt associées à une dyskinésie biliaire simultanée, des dommages au pancréas.

Les néoplasmes malins dans le foie se produisent lorsque les hépatocytes sont transformés ou que les métastases proviennent d'autres organes avec du sang. Peu à peu violé toutes les fonctions du corps. Les douleurs deviennent très intenses.

Maladies biliaires

La bile synthétisée dans le foie pénètre et s'accumule dans la vésicule biliaire. Ensuite, à l'aide de contractions musculaires, il se déplace à travers des canaux spéciaux dans le duodénum. Le chemin passe près du canal pancréatique. Ensemble, ils sécrètent un secret à travers le sphincter d'Oddi..

Les crampes aiguës sont causées par une contraction spastique de la couche musculaire. Ils sont appelés «coliques». Localisée dans l'hypochondre droit, étendue au centre de l'abdomen, dans la zone latérale droite.

Ils sont éliminés avec des médicaments antispasmodiques. Dans le même temps, le patient a des éructations, des vomissements d'amertume, des douleurs dans l'épigastre (gastrite biliaire). La pathologie est causée par une dyskinésie (altération de la motilité de la vessie), une inflammation, un mouvement des calculs.

La cholécystite (inflammation de la vessie) est causée par des micro-organismes pathogènes. Les femmes les plus sujettes à la maladie sont en surpoids et ne font pas d'activité physique. L'inflammation de la coque interne favorise la production de mucus, épaissit la bile, modifie l'équilibre acido-basique et crée les conditions de précipitation des sels biliaires (cholélithiase).

Les calculs résultants adhèrent ensuite ensemble à une densité pierreuse et sont la cause de la cholélithiase. Bien qu'il n'y ait pas de calculs, la douleur est sourde, mais le mouvement du tartre le long des voies biliaires provoque une irritation et des spasmes locaux. Cela se manifeste par une attaque de douleur intense dans l'abdomen supérieur droit, avec une irradiation vers la clavicule, l'omoplate, le bas du dos et l'épaule. L'attaque dure jusqu'à plusieurs heures.

La cholangite est appelée inflammation du canal biliaire. Il est rarement isolé sans cholécystite. Presque toujours accompagnée d'une cholélithiase. Dans ce cas, la douleur dans l'épigastre et l'hypochondre droit est très forte, des crampes avec une forte fièvre, un ictère.

Les néoplasmes de la vésicule biliaire sont rares. Les personnes ayant une longue période de cholécystite et de lithiase biliaire ont le plus grand risque. Le syndrome douloureux devient persistant, devient permanent. Pour la pathologie, une tendance à la rupture de la vessie et de la péritonite est typique.

Appendicite

L'inflammation de l'appendice est la pathologie opérée la plus courante en chirurgie. Dans le cours classique, les douleurs sont d'abord localisées dans la région épigastrique, accompagnées de vomissements, de fièvre et de faiblesse. Après quelques heures, ils se déplacent vers la région iliaque droite. Ainsi, la maladie apparaît chez la moitié des patients.

Une autre partie des patients a besoin d'un diagnostic différentiel sérieux. Cela est dû à la localisation atypique du processus enflammé et à la manifestation de douleurs dans le nombril, dans l'hypochondre droit, dans le dos, dans le bas-ventre. L'inflammation enflammée se manifeste par des douleurs tiraillantes, une augmentation significative de la température, des frissons.

Une maladie intestinale

Les maladies de l'intestin grêle et du gros intestin sont rarement localisées uniquement dans la moitié droite de l'abdomen, le plus souvent propagées à la partie centrale. La nature de la douleur est renversée, n'a pas de localisation claire.

Avec diverticulose, entérocolite, maladie de Crohn, la douleur s'accompagne de diarrhée ou de constipation, éventuellement de saignements intestinaux (en cas d'ulcération de la paroi), d'attaques coliques intestinales, de perte de poids, de déshydratation est typique des enfants.

Pour les tumeurs, l'emplacement dans la section gauche est plus caractéristique. L'obstruction intestinale est associée au chevauchement de la lumière intestinale avec des adhérences, un gonflement, des calculs fécaux. La douleur est très forte, des vomissements sont possibles, un manque de péristaltisme.

Pathologie rénale

Le rein droit est anatomiquement situé légèrement plus bas que la gauche. Elle souffre souvent d'omission lors de la perte de poids, après l'accouchement. Dans ce cas, les patients ressentent une douleur dans le côté droit et l'abdomen, étant debout. La réduction se produit en position couchée.

En période aiguë, la pyélonéphrite du côté droit s'accompagne de douleurs lombaires intenses, de mictions fréquentes, de crampes et de frissons accompagnés d'une forte fièvre. La maladie chronique passe progressivement du bassin au parenchyme organique et perturbe la fonction des néphrons. Les douleurs sont sourdes, mais l'intoxication s'accompagne d'une augmentation de l'insuffisance rénale..

Une maladie rénale avec des attaques de coliques du côté droit est activée après avoir tremblé, sauté. Le syndrome douloureux est très intense. Irradiation le long de l'uretère dans l'aine, le scrotum chez les hommes, les organes génitaux chez les femmes. Après une attaque, il y a du sang dans l'urine.

Des douleurs abdominales du côté droit sont possibles avec des blessures au foie, aux reins et aux intestins, une gastrite, un ulcère gastroduodénal, une pancréatite. Un examen complet est nécessaire pour identifier la cause exacte. Ce n'est qu'après avoir pu diagnostiquer et prescrire un traitement.

Les douleurs latérales du côté droit font mal - que faire et quand consulter un médecin

Il y a des situations où une personne est littéralement déformée par une douleur aiguë du côté droit. Cette condition a de nombreuses causes, et beaucoup d'entre elles sont très graves pour la santé.

Douleur du côté droit - source de préoccupation?

Dans la partie inférieure droite de l'abdomen, nous avons une partie du côlon et chez certaines femmes, en raison de caractéristiques individuelles, l'ovaire droit. Il existe un certain nombre de maladies qui peuvent provoquer une gêne dans ce domaine. Vous ne devriez pas vous en inquiéter, mais la douleur aiguë, persistante ou croissante est une occasion d'aller chez le médecin.

Quand appeler un médecin

Assurez-vous de prêter attention aux symptômes qui l'accompagnent:

Nausées et vomissements persistants;

Jaunissement de la sclérotique cutanée et oculaire (jaunisse);

Sensibilité au toucher de l'estomac;

Gonflement et ballonnements.

Si, en plus de douleurs abdominales aiguës, vous ressentez quelque chose comme ça, appelez immédiatement une ambulance. Il existe une menace potentielle pour la vie..

Symptômes d'appendicite aiguë

L'annexe est un petit processus du caecum, l'inflammation de l'appendice est appelée appendicite. Sa cause est appelée obstruction de la lumière et multiplication des bactéries pathogènes..

L'appendicite aiguë ne se produit jamais qu'avec de la douleur. Autres symptômes qui surviennent après:

Nausée et vomissements;

Diarrhée ou constipation;

Gonflement dans l'abdomen;

L'appendicite nécessite une hospitalisation immédiate. Si vous ressentez ces symptômes, n'hésitez pas à appeler une ambulance! Le tissu est mourant et nécrotique, l'appendice éclatera très bientôt, la péritonite et la septicémie abdominale commenceront.

Autres causes de douleur aiguë du côté droit

Ici, nous énumérons d'autres causes courantes qui peuvent vous amener à avoir un côté douloureux du côté droit. Les sensations peuvent varier: inconfort, douleur, douleur sourde, aiguë, paroxystique, etc. De plus, la douleur peut migrer vers l'abdomen gauche ou inférieur, la poitrine, alors écoutez attentivement vos sentiments..

Cholécystite

L'inflammation de la vésicule biliaire causée par la maladie biliaire peut répondre à une douleur aiguë dans l'hypochondre droit. Parfois, ils sont si pointus qu'une personne ne peut pas se redresser et respirer normalement..

La cholécystite chronique s'accompagne également de douleurs douloureuses pendant une longue période, jusqu'à ce qu'elle provoque des coliques hépatiques. Il s'agit d'une condition extrêmement dangereuse dans laquelle une pierre pénètre dans la lumière hépatique et bloque l'écoulement de la bile. Un autre signe de colique hépatique est la jaunisse..

Ne prenez pas d'analgésiques qui peuvent soulager la gravité de la douleur liée à la cholécystite! Si vous ressentez des douleurs dans le coin supérieur droit, des crampes, des nausées, ne les tolérez pas et consultez un médecin. En cas d'exacerbation de cholécystite, appelez immédiatement une ambulance.

Blessure

Une ecchymose sévère du côté droit ne doit pas non plus être exclue. Certes, dans ce cas, un hématome caractéristique sera perceptible. Une douleur aiguë dans le côté droit n'apparaîtra que lors de l'inhalation, et l'ecchymose est douloureuse au toucher.

Une douleur aiguë et persistante peut être le signe d'une fissure dans la côte. Assurez-vous de subir un examen médical et de prendre une radiographie.

Flatulence

L'accumulation de gaz dans le tractus gastro-intestinal provoque souvent des douleurs aiguës du côté droit ou des inconvénients. La raison la plus fréquente est la nourriture abondante, qui n'est pas complètement digérée dans l'intestin grêle.

Au fur et à mesure que le gaz s'accumule, les symptômes de flatulence peuvent augmenter jusqu'à des douleurs abdominales, des ballonnements et une sensation de «nodules» dans l'intestin. Particulièrement souvent, des flatulences surviennent après avoir mangé des aliments fermentés (comme la choucroute), des boissons gazeuses et de la bière, des aliments lourds lourds.

Les causes de flatulence associées sont:

Avaler de grandes quantités d'air (par exemple, en buvant avec une paille);

Indigestion

Une affection appelée dyspepsie ou simplement indigestion se développe en raison d'anomalies gastriques. Une douleur ou simplement une sensation désagréable (suce sous le creux de l'estomac) se produit généralement dans le haut de l'abdomen (région épigastrique), mais elle peut également être ressentie du côté droit..

Autres symptômes d'indigestion:

Sensation de lourdeur, de débordement;

Éructations aigres ou amères (reflux acide).

Hernie abdominale

Toute hernie survient lorsqu'une partie de l'organe interne pénètre pour une raison quelconque dans l'espace du muscle, ce qui devrait le maintenir en place. Il existe plusieurs types de hernies, la plupart se produisent dans la cavité abdominale. De plus, chaque type de hernie provoque une douleur ou une gêne sur le site de l'événement..

Léger renflement ou gonflement;

Augmentation de la douleur;

Des sensations douloureuses surviennent lorsque les muscles abdominaux sont impliqués (rire, pleurer, tousser, relever le torse);

La douleur, en règle générale, fait mal, mais s'aggrave avec l'effort;

Sensation de lourdeur ou de constipation.

Infection rénale

Elle survient, en règle générale, après la pénétration de micro-organismes dans la vessie, les uretères ou l'urètre. L'infection rénale est considérée comme une complication des infections urogénitales: trichomonase, chlamydia, etc..

Un ou les deux reins peuvent être affectés, la douleur peut donc être unilatérale ou symétrique. Bien que le plus souvent, il soit localisé dans le dos et l'aine, vous pouvez parfois ressentir une douleur aiguë du côté droit ou gauche.

Nausée et vomissements;

Mictions douloureuses fréquentes (brûlure, douleur);

Désire uriner;

Pus ou sang dans l'urine;

Turbidité, mauvaise odeur d'urine.

Si elle n'est pas traitée, une infection rénale peut entraîner des conséquences irréversibles. Si vous ressentez l'un de ces symptômes, consultez immédiatement votre médecin.!

Pierres dans les reins

La maladie rénale se produit en raison du dépôt de minéraux solides et de sels (calculs). Vous ne ressentirez aucune douleur jusqu'à ce que les calculs commencent à bouger et à tomber dans l'uretère.

Le premier symptôme est une douleur aiguë dans le dos et le côté sous les côtes, dans le bas-ventre et l'aine. L'intensité et la localisation de la douleur peuvent changer à mesure que la pierre pénètre dans la vessie.

Douleur intense pendant la miction;

L'urine est de couleur rose, rouge ou brune, trouble ou avec une mauvaise odeur;

Nausée et vomissements;

Miction constante;

Fièvre et frissons si une infection se développe.

Syndrome du côlon irritable

Une maladie chronique assez courante du côlon. Dans ce cas, la douleur aiguë est paroxystique et s'accompagne de crampes sévères. Les attaques peuvent se produire de trois fois par semaine à trois fois par jour.

Diarrhée ou constipation;

De nombreux patients atteints du SCI développent des symptômes extra-intestinaux tels que migraine, mains tremblantes, crises de panique, phobies et troubles dépressifs..

Maladie inflammatoire de l'intestin

Ils ne doivent pas être confondus avec le syndrome du côlon irritable. L'IBD est un groupe de maladies chroniques qui provoquent des changements structurels dans les tissus intestinaux et sont considérées comme un facteur de risque de cancer du côlon.

La colite ulcéreuse et la maladie de Crohn sont considérées comme les deux causes les plus courantes de douleur dans le côté droit et dans d'autres parties de l'abdomen..

Ils peuvent également provoquer:

Fatigue et épuisement;

Si ces maladies intestinales ne sont pas traitées, elles peuvent entraîner des conséquences irréversibles. Après avoir remarqué une douleur aiguë dans le côté droit et d'autres symptômes, assurez-vous de vous inscrire à un examen avec un gastro-entérologue.

Douleur aiguë dans l'abdomen inférieur droit chez la femme

Certaines douleurs abdominales sont associées au système reproducteur féminin. Ces maladies sont généralement plus graves et nécessitent des soins médicaux immédiats..

D'une manière ou d'une autre, une douleur aiguë se développe dans le bas de l'abdomen droit ou gauche chez la femme.

Dysménorrhée

Un symptôme typique de la menstruation apparaît avant ou pendant la menstruation. Chez toutes les femmes, elles se produisent individuellement. Provoque souvent des douleurs spasmodiques qui se font sentir des deux côtés du bas-ventre. Ils sont associés à des contractions de l'utérus, qui se débarrassent des particules endométriales.

D'autres symptômes communs incluent:

Dessin, douleur douloureuse qui peut redonner au bas du dos et aux hanches;

La sensation de "jambes de coton";

Maux de tête et vertiges;

Le traitement des douleurs menstruelles n'est que symptomatique et comprend l'utilisation d'analgésiques, l'application d'un coussin chauffant chaud sur l'estomac, etc..

Endométriose

Les spasmes pendant les menstruations sont facilement confondus avec une condition comorbide, telle que l'endométriose. Elle survient lorsque les cellules endométriales commencent à se développer au-delà de cette couche..

Une douleur aiguë dans l'abdomen inférieur droit d'une femme se produit de manière cyclique, mais sous une forme négligée, elle devient constante. Les symptômes de l'endométriose sont également:

Menstruations plus longues et plus lourdes;

Douleur pendant ou après avoir eu des relations sexuelles

Douleur pendant les selles ou la miction.

L'endométriose est considérée comme une maladie chronique grave qui peut entraîner l'infertilité. Au premier soupçon, contactez immédiatement un gynécologue, car la maladie a tendance à progresser rapidement. Le plus tôt vous commencez à le traiter, les complications les moins probables.

Kyste de l'ovaire

Petites bulles remplies de liquide qui peuvent se développer sur ou dans les ovaires. La plupart ne provoquent pas de douleur ou d'inconfort et peuvent éventuellement disparaître d'eux-mêmes. Cependant, un gros kyste peut bien éclater et provoquer des symptômes plus graves:

Douleur douloureuse ou modérément aiguë dans le bas de l'abdomen à droite ou à gauche, selon l'ovaire sur lequel le kyste était;

Une sensation de lourdeur dans le bas-ventre.

Consultez immédiatement votre médecin si ces symptômes sont accompagnés de:

Douleur soudaine et aiguë;

Adhérence et refroidissement de la peau;

Grossesse extra-utérine (extra-utérine)

Une complication de la grossesse dans laquelle un ovule fécondé n'atteint pas l'utérus et se fixe à l'une des trompes de Fallope. Une douleur aiguë soudaine sur le bas-ventre droit (ou gauche) de la femme est le premier symptôme. En même temps, il peut irradier vers l'épaule. Il est également rejoint par:

Miction douloureuse et selles;

Tous ces symptômes peuvent augmenter à mesure que l'œuf grandit. Une grossesse extra-utérine nécessite des soins médicaux immédiats, car elle peut entraîner la mort.

Inflammation pelvienne

Souvent causée par des maladies sexuellement transmissibles négligées ou non traitées. En plus du dessin ou de la douleur aiguë dans le bas-ventre ou sur le côté, elle s'accompagne de:

Écoulement vaginal avec une odeur désagréable;

Douleur et saignement pendant les rapports sexuels;

Sensation de brûlure pendant la miction;

Torsion de la trompe de Fallope

Se produit lorsque l'ovaire ou la trompe de Fallope pour une raison quelconque se tord, bloquant l'approvisionnement en sang de l'organe. La cause devient souvent le processus inflammatoire dans les appendices et les ovaires - andexite. Le premier symptôme est une douleur aiguë dans le bas de l'abdomen droit ou gauche.

Irrégularités menstruelles;

Nausée et vomissements;

Une sensation de lourdeur dans l'estomac, comme après avoir mangé.

La torsion ovarienne nécessite souvent une intervention chirurgicale, alors consultez immédiatement un médecin.

Douleur aiguë dans le bas-ventre à droite chez l'homme

De la même manière que les femmes, le sexe fort a ses propres maladies spécifiques. Ils peuvent également concerner le système reproducteur et nécessiter des soins médicaux d'urgence. D'une manière ou d'une autre, le foyer de la douleur aiguë dans le bas-ventre chez l'homme peut être situé à droite, à gauche ou symétriquement.

Hernie inguinale sportive (pubalgie)

Malgré le fait qu'il peut se développer chez les femmes, il est beaucoup plus fréquent chez les hommes. En partie parce que leur zone pelvienne est moins stable, en partie à cause d'une activité physique plus élevée (faire du sport).

La pubalgie se produit en raison de la déchirure de la paroi abdominale et s'accompagne d'une douleur aiguë soudaine dans le bas de l'abdomen à droite (à gauche), donnant sur le côté.

Faiblesse, lourdeur dans l'aine;

La pubalgie nécessite une visite chez un spécialiste et très souvent une opération chirurgicale.

Torsion testiculaire

De manière similaire à un problème féminin, un homme peut subir un brusque retournement du testicule dans le scrotum avec blocage de l'approvisionnement en sang. Cela s'accompagne d'une douleur soudaine et aiguë à l'aine et d'un gonflement. La douleur peut également être donnée du côté droit ou gauche..

Peut également se produire:

Nausée et vomissements;

Douleur pendant la miction;

Chirurgie urgente requise.

Malgré le fait que les cas de douleur du côté droit ne nécessitent pas toujours des soins médicaux d'urgence, s'ils durent plusieurs jours d'affilée avec des exacerbations périodiques, c'est l'occasion de consulter un médecin. N'oubliez pas de suivre les symptômes qui l'accompagnent que nous avons décrits au début du texte!

Douleur au côté droit

La douleur du côté droit est une manifestation clinique qui appartient à la catégorie des non-spécifiques, car elle peut survenir dans le contexte d'un grand nombre de maladies. Un symptôme similaire se manifeste à tout âge chez les deux sexes..

Les raisons de la formation sont principalement pathologiques, cependant, les cliniciens distinguent un certain nombre de provocateurs inoffensifs, par exemple, lors de la marche ou en cas d'hypothermie. Il convient également de noter que les provocateurs chez les hommes et les femmes peuvent différer légèrement..

En plus de la douleur du côté droit, les patients peuvent se plaindre de troubles des selles, de nausées et de vomissements, de douleurs musculaires et articulaires, d'une diminution des performances et d'une faiblesse constante.

Les diagnostics conçus pour identifier le principal facteur étiologique visent à un examen complet du corps, ce qui signifie qu'il comprend des tests de laboratoire, des procédures instrumentales et des mesures de diagnostic primaires.

Il n'est possible de se débarrasser complètement d'une telle manifestation externe que si la maladie provocatrice est éliminée. Sinon, l'utilisation de méthodes conservatrices n'aura pas d'effet positif..

Étiologie

Les causes de la douleur du côté droit sont directement liées aux organes internes localisés dans cette zone.

Ces segments comprennent:

  • foie;
  • côtes sur le côté droit;
  • poumon droit;
  • plusieurs parties du petit et du gros intestin;
  • une zone du diaphragme;
  • glande surrénale droite et rein;
  • une partie de l'estomac et du duodénum;
  • vésicule biliaire et voies biliaires.

De plus, la douleur dans cette zone peut se refléter, c'est-à-dire associée à des organes situés dans d'autres zones du corps humain, par exemple:

  • un cœur;
  • poumons;
  • pancréas;
  • organes du système reproducteur masculin et féminin;
  • colonne vertébrale.

Dans la grande majorité des cas, une douleur aiguë du côté droit se forme sur le fond d'un cours:

Plusieurs fois moins souvent, les causes d'une douleur sourde du côté droit apparaissent:

  • inflammation du poumon droit;
  • névralgie intercostale;
  • infarctus du myocarde;
  • pleurésie;
  • myosite;
  • zona;
  • bursite;
  • arthrose de l'articulation de la hanche;
  • l'urétrite;
  • varices du bassin;
  • inflammation ou obstruction de l'uretère;
  • lymphadénite;
  • colique rénale;
  • hypertrophie de la vessie.

Toutes les sources pathologiques ci-dessus sont caractéristiques à la fois pour les hommes et les femmes. Il convient également de noter que les représentants des différents sexes, les raisons pour lesquelles il y avait une douleur dans le côté droit, différeront..

Par exemple, la douleur du côté droit chez l'homme peut être la conséquence de:

  • lésions inflammatoires des testicules;
  • vésiculite;
  • épididymite;
  • cavernite;
  • prostatite
  • inflammation du pénis masculin;
  • balanite;
  • jeûne;
  • priapisme ou érection prolongée.

La douleur dans le côté droit des représentants féminins se produit plusieurs fois plus souvent que dans la forte moitié de l'humanité.

Ainsi, les causes de la douleur de cette localisation sont présentées:

  • rupture d'un kyste ou d'une apoplexie ovarienne;
  • le flux des menstruations;
  • lésions inflammatoires des appendices;
  • annexite en cours aigu ou chronique;
  • endométriose;
  • salpingite;
  • muguet;
  • la période de gestation (une grossesse extra-utérine devrait également être incluse ici);
  • fausse couche spontanée;
  • début de l'activité de travail avant la date prévue.

Chez les enfants, la douleur lancinante du côté droit est provoquée par les raisons ci-dessus, cependant, les helminthiases sont le provocateur le plus courant.

Une localisation supplémentaire de la douleur peut indiquer avec précision le facteur étiologique, par exemple:

  • derrière - urolithiase, pyélonéphrite, névralgie intercostale, exercices de gymnastique mal effectués, ainsi que blessures et blessures;
  • au niveau de la taille - malnutrition, dysbiose intestinale, dorsopathie, cystite, protrusion, pathologie du système génito-urinaire et musculo-squelettique;
  • bas-ventre - obstruction intestinale, obstruction des voies biliaires, saignement intra-abdominal, inflammation de l'appendice et des organes pelviens.

Si le côté droit fait mal après avoir mangé, cela peut indiquer:

Souvent, des douleurs dans le côté droit se produisent lors de la marche, ce qui peut contribuer à:

  • appendicite;
  • helminthiases;
  • névralgie intercostale;
  • ostéochondrose de la colonne lombaire ou thoracique;
  • radiculite;
  • sciatique.

S'il y a une douleur dans le côté droit pendant l'inhalation, particulièrement profonde, cela peut indiquer:

  • pleurésie;
  • pneumonie
  • colique rénale;
  • péricardite;
  • embolie pulmonaire;
  • fracture des côtes;
  • inflammation musculaire intercostale.

En outre, il faut garder à l'esprit que pas toujours un signe similaire se développe dans le contexte de l'une des maladies ci-dessus. Il n'est pas rare qu'un tel syndrome douloureux se forme en raison de sources complètement inoffensives.

Parmi eux, il convient de souligner:

  • hypothermie prolongée du corps;
  • surpoids ou, inversement, maigreur excessive;
  • manque d'exercice ou mode de vie sédentaire;
  • activité physique intense constante;
  • malnutrition;
  • dépendance à long terme aux mauvaises habitudes.

Dans tous les cas, si la manifestation clinique décrite se produit, surtout si elle se produit de façon continue, vous devez consulter un médecin.

Symptomatologie

En raison de l'influence de facteurs pathologiques et physiologiques, la douleur douloureuse du côté droit, comme toute autre variante de l'évolution du syndrome douloureux, n'agira jamais comme la seule manifestation clinique. Dans la grande majorité des cas, un tel symptôme sera le premier, contre lequel d'autres signes externes apparaissent.

Il est nécessaire de mettre en évidence les situations dans lesquelles, au lieu de faire mal, il y a une douleur aiguë dans le côté droit:

  • après manger;
  • dans le contexte d'une activité physique excessive;
  • en marchant ou en courant;
  • avec un changement brusque de la position du corps;
  • en cas d'inhalation ou d'expiration soudaine;
  • en toussant ou en éternuant;
  • pendant la palpation de la zone à problème.

Le tableau clinique dépend directement des principaux provocateurs étiologiques, c'est-à-dire que la symptomatologie sera toujours de nature purement individuelle. Cependant, il existe un certain nombre de symptômes courants selon lesquels une personne a mal au côté droit..

Ainsi, la clinique comprend:

  • une légère augmentation des indicateurs de température;
  • fluctuation de la fréquence cardiaque et de la pression artérielle;
  • violation du processus de selles;
  • brûlures d'estomac et brûlures dans le sternum;
  • hoquet et éructations avec une odeur désagréable;
  • envie rapide d'émettre de l'urine (en urinant, la douleur peut s'intensifier ou disparaître complètement);
  • pâleur de la peau;
  • diminution de l'appétit ou aversion totale pour la nourriture;
  • maux de tête, douleurs musculaires et articulaires;
  • vertiges;
  • jaunissement de la sclérotique et des muqueuses visibles - ces signes apparaissent au cours des maladies du foie, et dans le même contexte, il y a de l'amertume dans la bouche et des douleurs dans le côté droit;
  • troubles du sommeil;
  • faiblesse et malaise;
  • invalidité.

Chez un enfant, une douleur intense du côté droit, en plus des symptômes ci-dessus, est complétée par:

  • larmoiement accru;
  • instabilité émotionnelle;
  • insomnie;
  • attaques de perte de conscience;
  • peau cyanotique.

L'apparition d'un ou de plusieurs signes supplémentaires devrait être une incitation à visiter un établissement médical.

Diagnostique

S'il y avait une douleur de traction dans le côté droit, il faut d'abord subir une consultation avec un gastro-entérologue. Cela est dû au fait que les sources les plus fréquentes d'un tel symptôme sont précisément les maladies du tractus gastro-intestinal. Néanmoins, des spécialistes de domaines médicaux plus étroits devraient participer au processus de diagnostic, ce qui signifie qu'une aide peut être requise:

  • endocrinologue ou gynécologue;
  • urologue ou néphrologue;
  • neurologue ou oncologue;
  • pédiatre ou thérapeute;
  • cardiologue ou vertébrologue;
  • pneumologue ou spécialiste des maladies infectieuses.

Le processus de diagnostic doit toujours être complexe et la première étape vise à garantir que le clinicien effectue personnellement plusieurs manipulations.

Le diagnostic primaire comprend:

  • l'étude des antécédents médicaux - pour établir le provocateur de la maladie sous-jacente;
  • familiarisation avec un cycle de vie - pour identifier la cause physiologique;
  • examen gynécologique pour les femmes et examen urologique pour les hommes;
  • sonder et tapoter la paroi antérieure de la cavité abdominale;
  • mesure de la température corporelle et du pouls, de la fréquence cardiaque et du tonus sanguin;
  • étude de l'état de la peau et des muqueuses;
  • une enquête détaillée du patient - pour compiler un tableau symptomatique complet.

Un examen complet du corps commence par des tests de laboratoire tels que:

  • analyse clinique générale du sang et de l'urine;
  • biochimie du sang;
  • coprogramme;
  • analyse des selles pour la dysbiose et les œufs d'helminthes;
  • tests sérologiques et PCR;
  • études hormonales et immunologiques.

Quant aux procédures instrumentales, elles visent à la mise en œuvre:

  • gastroscopie et FGDS;
  • échographie des organes pelviens et abdominaux;
  • radiographie (avec et sans agent de contraste);
  • ECG;
  • radiographie de la poitrine et de la colonne vertébrale;
  • biopsies;
  • CT et IRM.

Traitement

Afin d'éliminer un symptôme désagréable tel que des douleurs de couture sur le côté droit, il est d'abord nécessaire d'éliminer la maladie sous-jacente, tandis que les tactiques de traitement sont conçues individuellement pour chaque personne.

Cependant, il est nécessaire de mettre en évidence plusieurs domaines généraux de la thérapie:

  • prendre des médicaments;
  • physiothérapie;
  • massothérapie;
  • cours de thérapie par l'exercice;
  • respect d'une alimentation économe;
  • utilisation de recettes de médecine traditionnelle.

L'intervention chirurgicale est rarement abordée et uniquement pour des raisons personnelles. Dans tous les cas, la thérapie est strictement contrôlée par le personnel médical..

Prévention et pronostic

Pour éviter une situation où le côté droit de l'enfant ou de l'adulte fait mal, aucune mesure préventive spécifique n'a été développée à ce jour. Cependant, il est possible de réduire la probabilité d'un tel problème en observant un certain nombre de recommandations simples, notamment:

  • rejet complet des mauvaises habitudes (tabagisme, alcool);
  • maintenir un style de vie actif;
  • régime équilibré;
  • éviter l'hypothermie;
  • éviter toute blessure, ecchymose et blessure;
  • diagnostic et traitement modernes des facteurs pathologiques ci-dessus dans lesquels la clinique comprend le symptôme décrit (très souvent, il se développe avec une pneumonie, des voies gastro-intestinales et des maladies du foie);
  • examen complet régulier à la clinique.

Le pronostic du syndrome douloureux survenu du côté droit du tronc est très souvent favorable. Cela est dû au fait qu'il est facilement éliminé par des méthodes thérapeutiques conservatrices. Cependant, il ne faut pas oublier que le traitement ne sera pas complet sans l'élimination des sources provocantes. Sinon, des complications de la maladie sous-jacente peuvent survenir, ce qui peut entraîner la mort du patient.