Pourquoi ça fait mal dans l'hypochondre gauche: conseils utiles

Il est utile de pouvoir effectuer un auto-diagnostic. Pour cette raison, il est possible à temps d'établir la cause probable du symptôme désagréable et de consulter un médecin pour un diagnostic plus approfondi. La douleur dans le haut de l'abdomen et l'hypochondre gauche est courante. Ce symptôme se retrouve le plus souvent dans 6 maladies, utiles à tout le monde..

Quelle douleur peut être dans le haut de l'abdomen et l'hypochondre gauche

Vous devez d'abord déterminer la nature de la douleur. Ceci est important pour comprendre à quel point la condition est dangereuse. Parfois, les médecins ont besoin d'aide immédiatement.

Des douleurs aiguës et coupantes se produisent spontanément. La nature de ce symptôme est intense. Ce symptôme nécessite un appel urgent d'un médecin. Cela indique généralement un développement rapide de la violation. Si la douleur s'intensifie précisément lors de la respiration, c'est un signe clair de traumatisme des organes internes. Le symptôme peut survenir après un choc, une chute, etc..

Une douleur sourde est plus courante. Il indique la présence de maladies qui n'ont pas été résolues en temps opportun. La déviation est déjà devenue chronique.

Si la douleur fait mal, la raison réside probablement dans un processus inflammatoire lent. Mais si cet inconfort s'accompagne en outre de nausées, alors la cause est le plus probable dans les maladies du tractus gastro-intestinal.

Les douleurs aux piqûres peuvent parfois être une option normale. Un tel inconfort peut indiquer une activité physique intense récente. Le symptôme survient même chez les personnes en bonne santé. Vous devez savoir qu'un tel inconfort est temporaire et disparaît après un certain temps. Mais la présence continue du symptôme est une violation. Un tel signe peut indiquer la présence d'un processus inflammatoire.

Il est important de savoir que même un symptôme léger nécessite votre attention. Les processus pathologiques ne se déroulent pas toujours de manière intensive. Parfois, une violation pendant longtemps ne se fait pas sentir ou est faible.

Pour lesquelles 6 maladies peuvent être douloureuses

L'autodiagnostic est important pour chaque personne, mais pas pour commencer immédiatement le traitement, mais pour un accès rapide à un médecin. Le médecin établira un diagnostic précis et sélectionnera le traitement le plus approprié..

La douleur dans le haut de l'abdomen et l'hypochondre gauche peut indiquer un cours:

  1. Pancréatite Il s'agit d'une inflammation du pancréas. Si la maladie est à un stade aigu, le patient se plaint de nausées sévères. De plus, une jaunisse obstructive peut se développer. Lors de la transition vers une forme chronique, la douleur devient sourde. Une amertume prononcée apparaît en bouche. La douleur peut parfois même être ressentie dans le bas du dos..
  2. Tumeurs dans le pancréas. Malheureusement, la douleur apparaît à un stade avancé de la maladie. L'inconfort est long et intense. Si le patient est allongé sur le dos, le symptôme devient plus prononcé.
  3. Duodénite aiguë. Dans ce cas, la douleur éclate. L'inconfort n'est pas permanent, mais paroxystique. De plus, des nausées sont présentes. Un grondement se produit régulièrement dans l'estomac. La chaise est cassée.
  4. L'ulcère duodénal. Une douleur intense survient immédiatement après avoir mangé. Une gêne apparaît également lorsqu'une personne n'a rien mangé depuis longtemps. De plus, il y a des brûlures d'estomac. La douleur augmente parfois avec la pression sur la zone touchée.
  5. Ulcère gastrique. Dans ce cas, la douleur peut être de nature différente. L'inconfort apparaît la nuit et pendant une grève de la faim prolongée. La douleur n'a pas disparu depuis longtemps.
  6. Gastrite. La douleur fait mal et apparaît immédiatement après avoir mangé. L'inconfort dans l'hypochondre gauche est caractéristique d'une réduction de l'acidité. Parfois, la probabilité de diarrhée augmente. L'appétit est réduit. Les vomissements soulagent l'état du patient au moins temporairement.

Toutes ces maladies ont des symptômes similaires. Il est impossible de déterminer indépendamment quelle violation est présente. C'est pourquoi il est important de consulter un médecin..

De plus, vous devez faire attention à divers facteurs. Il est important de considérer:

  • s'il y avait une activité physique;
  • quand était le dernier repas;
  • si la douleur se propage à d'autres parties du corps;
  • y avait-il des situations stressantes.

Tout cela devra être signalé au médecin. Le diagnostic final en dépend directement.

La douleur dans l'abdomen supérieur et l'hypochondre gauche est un symptôme grave. Il vaut mieux ne pas hésiter et consulter un médecin immédiatement après l'autodiagnostic.

douleur dans l'hypochondre gauche

Docteur de la plus haute catégorie. Participant à de nombreuses conférences, congrès, séminaires russes et internationaux sur les problèmes de gastro-entérologie et des maladies internes. Il a des publications scientifiques sur les questions de thérapie et de gastro-entérologie dans des publications nationales et étrangères. Membre de l'Association russe de gastroentérologie.

Spécialisation: maladies du foie et des voies biliaires (maladies parasitaires, hépatite virale, hépatite toxique, stéatose hépatique non alcoolique, cirrhose biliaire primitive, cholangite auto-immune, cholangite sclérosante primitive, atteinte hépatique alcoolique, etc.), hyperbilirubinémie bénigne (syndrome de Gilbert, syndrome de Krieg Nayyara et al.), Maladies inflammatoires de l'intestin d'origine infectieuse et non infectieuse (colite ulcéreuse, maladie de Crohn, colite microscopique, gastro-entérite éosinophile, colite associée aux antibiotiques, yersiniose chronique, colite réactive et entérite, etc.), maladie intestinale diverticulaire, ischémie digestion, syndromes croisés auto-immuns, maladies fonctionnelles du tractus gastro-intestinal et des voies biliaires (syndrome de dyspepsie fonctionnelle, syndrome du côlon irritable, dysfonction de la vésicule biliaire, etc.), pancréatite aiguë et chronique, aiguë et chronique cholécystite, cholangite, syndrome postcholécystectomie, ulcère peptique de l'estomac et du duodénum, ​​gastroduodénite aiguë et chronique, maladies de l'estomac opéré, reflux gastro-œsophagien, achalasie cardiaque, cardiospasme.

Un goût d'amertume dans la bouche, en tant que symptôme - dans quelles maladies l'amertume apparaît-elle dans la bouche?

Temps de lecture: 4 minutes

L'amertume dans la bouche, à laquelle de nombreuses personnes sont confrontées, est la première cloche du corps, informant que quelque chose ne va pas. Si vous ne manquez pas ce symptôme par gravité et à temps pour rechercher les causes de l'amertume dans votre bouche, vous pouvez prévenir les maladies qui se transforment plus tard en maladies chroniques..

Le contenu de l'article:

Quand et pourquoi l'amertume dans la bouche peut survenir - les causes les plus courantes d'amertume, que rechercher?

Si vous ressentez de l'amertume dans la bouche:

  • Peu de temps - la cause peut être la prise de médicaments qui ont un effet sur le travail du foie et du tractus gastro-intestinal;
  • Le matin - vous devez examiner le foie et la vésicule biliaire;
  • Constamment - la cause de cela peut être la maladie biliaire, les maladies de la psyché et du système endocrinien, la cholécystite, ainsi que l'oncologie gastro-intestinale;
  • Après avoir mangé - vous devez faire attention à l'état de la vésicule biliaire, de l'estomac, ainsi que du duodénum et du foie;
  • Après et pendant le travail physique avec un inconfort accompagnant du côté droit - cela indique une violation du foie;
  • Après avoir pris certains médicaments (médicaments antiallergiques, antibiotiques);
  • Accompagné de mauvaise haleine - la racine du problème peut être une maladie des gencives.

Une autre sensation d'amertume dans la bouche survient souvent après avoir trop mangé ou absorbé des aliments trop gras, lorsque le foie ne peut pas synthétiser suffisamment de bile pour digérer les graisses..

L'amertume est ressentie en cas de blessures au nez et à la bouche. Et aussi pendant la grossesse, lorsque l'équilibre hormonal est perturbé.

Afin de ne pas ressentir le goût d'amertume dans la bouche, vous devez consulter un gastro-entérologue qui identifiera la véritable cause du problème et conseillera un traitement ultérieur.

Amertume dans la bouche en tant que symptôme - quelles maladies provoquent un goût d'amertume dans la bouche

Les principales maladies accompagnées d'amertume dans la bouche sont:

  • Gastrite chronique
    La maladie, causée par des maux d'estomac, se développe initialement de manière asymptomatique, puis des brûlures d'estomac dans la bouche et des nausées apparaissent. Au cours d'une série d'examens, le médecin détermine le type de gastrite, les facteurs qui l'ont provoquée et prescrit un traitement, qui dure généralement 14 jours.
  • Cholécystite chronique
    Le processus inflammatoire de la vésicule biliaire se produit en raison de la présence de pierres, ce qui entraîne une défaillance de l'écoulement de la bile de la vésicule biliaire ou une violation de l'apport sanguin à ses parois. La cholécystite s'accompagne de nausées, d'une sensation d'amertume dans la bouche après avoir mangé et de coliques hépatiques. Par la suite, la peau devient jaune, l'urine s'assombrit, les selles deviennent claires. Les patients dans cette condition nécessitent une hospitalisation urgente.
  • Pancréatite chronique
    Une maladie où le pancréas ne peut pas produire suffisamment d'enzymes pour une digestion normale. Les causes de la pancréatite sont généralement la lithiase biliaire, l'abus d'alcool, la suralimentation, les maladies virales, l'empoisonnement, le stress nerveux, le stress, la chirurgie et les blessures. Les patients ressentent de l'amertume dans la bouche, une douleur sourde et douloureuse dans l'hypochondre gauche.
  • Dyskinésie biliaire
    Une maladie associée à un flux anormal de bile dans la partie initiale de l'intestin grêle causée par une altération de la motilité des voies biliaires et de la vésicule biliaire. Elle s'accompagne de symptômes sous forme de douleurs dans l'abdomen ou du côté droit, amertume dans la bouche, nausées.
  • Empoisonnement aigu
    L'intoxication par un agent toxique (nourriture, gaz, produits chimiques, alcool, drogues) s'accompagne de nausées, de diarrhée et parfois d'amertume dans la bouche.
  • Avec toxicose pendant la grossesse
    Nausées légères, amertume dans la bouche après avoir mangé, perte d'appétit au début de la grossesse est normale et, comme le disent les médecins, est causée par une perturbation de l'interaction entre le cerveau, les organes internes et le système nerveux.

Comme vous pouvez le voir, l'apparition d'amertume dans la bouche est le plus souvent associée à la malnutrition, ce qui entraîne une violation du fonctionnement normal du tube digestif. Pour qu'il n'y ait pas de problèmes avec le tube digestif, vous ne devez pas abuser de l'alcool, des aliments gras, salés, épicés, frits, fumés.

Une autre raison de l'apparition d'un arrière-goût amer dans la bouche peut être des pensées négatives qui provoquent une irritation, de la colère, du ressentiment.

Douleur dans l'hypochondre gauche

L'inconfort et la douleur dans l'hypochondre gauche sont une cause fréquente de consultation médicale chez les patients. Ces phénomènes peuvent être différents dans leurs manifestations (douleurs, coupures, aigus, etc.) et en intensité, ainsi qu'en durée. Pour établir leurs raisons, une visite chez le médecin ne suffit pas, des examens supplémentaires sont encore nécessaires. Cela est dû au fait que dans ce segment du corps, il existe plusieurs organes qui, en raison des processus pathologiques qui s'y produisent, se font connaître de cette manière.

Organes de l'hypochondre gauche

L'hypochondre gauche est la zone située sous les deux côtes inférieures dans la partie gauche du mi-abdomen conditionnel. Les organes suivants sont localisés ici:

le côté gauche de l'estomac;

diaphragme (côté gauche);

rein gauche et son uretère, ainsi que des ligaments.

En outre, il existe d'autres types de douleur dans ce domaine qui ne sont pas directement liés aux organes ci-dessus. Ils sont la conséquence de maladies des organes internes dans d'autres parties de l'abdomen ou parties du corps et se propagent le long des fibres nerveuses (voir ci-dessous).

Causes de la douleur dans l'hypochondre gauche

Les principales causes de douleur dans l'hypochondre supérieur gauche sont les suivantes:

les maladies de l'estomac, le plus souvent - un ulcère, une gastrite;

maladie pancréatique - pancréatite;

pathologie du rein gauche;

maladies du petit et du gros intestin.

De plus, non moins rarement, la douleur dans ce domaine peut être causée par:

processus inflammatoires du diaphragme, de ses hernies et tumeurs;

maladies cardiaques, en particulier angine de poitrine, crise cardiaque, maladie coronarienne;

ostéochondrose de la colonne lombaire et thoracique;

processus inflammatoires dans les appendices à gauche chez la femme (annexite, etc.);

conséquences postopératoires et post-traumatiques (hématomes, coupures, sutures, etc.);

effort physique intense.

Chacune de ces causes peut constituer une menace potentielle pour la vie humaine. Par conséquent, pour leur élimination et leur traitement en temps opportun, un appel immédiat à un spécialiste est nécessaire.

Variétés de douleur

Selon la nature de la douleur dans l'hypochondre gauche, il existe les types suivants:

En plus de ces caractéristiques, pour un diagnostic correct, le médecin prend en compte les manifestations indirectes de la douleur. Ceux-ci inclus:

irradiation (là où elle donne);

Une personne qui peut décrire correctement la nature de la douleur aide et accélère considérablement le processus d'identification des causes de la maladie.

Douleur vive et aiguë

Une douleur vive et vive indique généralement la présence de lésions graves des organes internes nécessitant une hospitalisation immédiate. Dans ce cas, une personne éprouve une réaction douloureuse forte, presque insupportable, souvent accompagnée d'une perte de conscience. Si cela ne se produit pas, la personne essaie de soulager la situation, se précipitant à la recherche d'une position corporelle confortable.

Il y a une telle douleur dans les cas suivants:

kyste rénal étranglé;

lésions des organes internes - rupture ou hématome de la rate, fractures des côtes, rupture du rein, rupture des ligaments du rein.

Une intervention chirurgicale est souvent inévitable dans de telles situations pour sauver la vie du patient..

Douleur douloureuse sourde

Ce type de douleur peut survenir dans de nombreux cas, le plus souvent associé à l'évolution chronique des maladies de l'hypochondre gauche. Ceux-ci incluent les formes chroniques de gastrite, les ulcères d'estomac, la pancréatite et la pyélonéphrite, la colite ou la duodénite. De plus, les maladies coronariennes et les pré-infarctus sont souvent porteurs de telles douleurs.

Avec cette nature de douleur, le patient ne se rend pas souvent à temps chez le médecin et s'adapte à eux. En conséquence, les processus conduisant à la destruction d'organes ou à la dégradation irréversible des tissus ont lieu dans le corps pendant longtemps sans traitement, ce qui menace de perdre les fonctions de l'ensemble de l'organe et la nécessité d'effectuer des opérations au fil du temps.

Dans la pratique médicale, les gens se plaignent souvent de douleurs sourdes et douloureuses en cas de gastrite chronique. Dans ce cas, le patient ressent surtout de la douleur dans l'hypochondre gauche à jeun ou après avoir mangé. Son appétit est réduit, la fatigue apparaît. Un traitement rapide et un certain régime alimentaire aident à faire face à la maladie. Si la maladie ne dure pas longtemps sans mesures thérapeutiques adéquates, des processus pathologiques graves conduisant à l'oncologie peuvent se développer..

En plus de ces maladies, cette nature de la douleur est inhérente aux maladies suivantes:

entérite (processus inflammatoires de l'intestin);

processus inflammatoires des appendices;

oncologie du pancréas ou du foie, de la rate;

oncologie du poumon gauche;

une augmentation de la rate due à la leucémie, l'anémie, la mononucléose de nature infectieuse, la polyarthrite rhumatoïde;

Avec les pathologies intestinales et l'ulcère gastrique, la douleur survient généralement également après avoir mangé ou à jeun, il y a des flatulences sévères, des ballonnements, parfois des vomissements avec du sang ou des nausées. Ces manifestations peuvent être dérangeantes la nuit..

Dans tous les cas énumérés ci-dessus, il est important de savoir que plus tôt un examen médical est effectué pour les causes de ce type de douleur, plus le traitement sera efficace et plus la période de récupération sera rapide..

Douleur lancinante

Dans la partie gauche de l'abdomen sous les côtes se trouve la rate. Cet organe est difficile à ressentir, mais ce sont précisément ses lésions qui peuvent être à l'origine de douleurs tiraillantes. Ceci est généralement observé lorsqu'il augmente de taille dans le contexte de processus infectieux (tuberculose) et auto-immuns (par exemple, le lupus érythémateux).

De cette nature également, des douleurs sont observées en cas d'hépatite. Avec une forme actuelle d'hépatite chronique à long terme, ainsi qu'une douleur constante ou périodique, à la fois à droite (plus souvent et plus intensément) et à gauche, des symptômes tels qu'une complication de la condition lors de la consommation d'aliments gras, une lourdeur à l'intérieur de l'abdomen et une hypertrophie du foie sont observés. Si elle n'est pas traitée, cela peut entraîner une cirrhose..

Douleurs piquantes

Un autre type de douleur qui se produit dans l'hypochondre gauche est la douleur de couture. Ils sont généralement associés à diverses maladies du rein gauche. Ce sont généralement les maladies suivantes:

Dans ce cas, la douleur apparaît dans le dos ou sur le côté et peut être transmise à l'hypochondre. Dans ce cas, il y a une augmentation du corps, des vomissements, des nausées, des mictions et des douleurs fréquentes, une faiblesse générale. De très fortes douleurs aux coutures peuvent être associées à la présence de grosses pierres dans l'organe ou au début de leur mouvement. Dans ce cas, une opération est nécessaire..

Avec une nature peu prononcée de la douleur, des méthodes de traitement conservatrices sont utilisées. Cependant, dans tous les cas, vous devez contacter un spécialiste.

Douleur lancinante

Une maladie aussi dangereuse que la pancréatite provoque très souvent des douleurs dans l'hypochondre gauche et leur nature est similaire à une forte pulsation. Parallèlement aux symptômes de la douleur, des vomissements de bile, de la fièvre, de la diarrhée, des ballonnements, des frissons, de la transpiration, un gonflement des extrémités sont observés. Le patient essaie de trouver une posture confortable qui réduit la douleur. Il se penche en avant ou s'assoit. Cette maladie est très dangereuse et peut prendre une forme aiguë lorsqu'une assistance médicale immédiate est requise..

Douleur chez les femmes

Les femmes au cours de divers processus physiologiques (grossesse, période prémenstruelle) peuvent également ressentir de la douleur dans l'hypochondre gauche.

Pendant la grossesse, en particulier dans le 2ème-3ème trimestre, lorsque le fœtus est déjà assez grand, sa pression naturelle sur les organes maternels internes se produit. En conséquence, des douleurs périodiques apparaissent..

Si le corps de la femme produit une quantité accrue d'hormones sexuelles féminines en prévision du début des menstruations, qui affectent les voies biliaires, provoquant leur spasme. Dans ce cas, des sensations de douleur sous la côte droite peuvent survenir, s'étendant vers le côté gauche de l'abdomen, une amertume dans la bouche et une sensation de nausée. La consultation d'un gynécologue dans ce cas aidera à choisir les bonnes mesures pour prévenir de tels phénomènes.

Douleur causée par une maladie cardiaque et vasculaire

Avec les maladies du cœur et du système vasculaire, et en particulier avec la dystonie végétative-vasculaire et l'angine de poitrine, la douleur se produit également dans la région de la côte gauche. Dans le cas de la dystonie, cela est dû à une violation du mécanisme de maintien du tonus des vaisseaux sanguins, et dans le cas de l'angine de poitrine, une douleur cardiaque est donnée à cette zone.

La nature de la douleur dans ces cas peut être terne, piquante et douloureuse. Les patients ont généralement du mal à décrire de tels phénomènes, car ils sont à la fois prolongés et paroxystiques avec une localisation floue. Lors des études, les maladies typiques des organes situés dans cette région de l'hypochondre ne sont pas détectées et une personne est envoyée pour examen à un cardiologue ou à un neurologue.

Douleur non liée à la maladie

Parfois, des personnes ou des enfants en parfaite santé pendant l'effort physique actif (sport, travail intense) ressentent une douleur dans l'hypochondre gauche. Cela se produit généralement lorsqu'une personne a un faible niveau de formation pour ces classes. Le mécanisme de ce phénomène est tel que sous l'influence de la charge le niveau de circulation sanguine du corps augmente fortement.

En réponse à cela, tous les vaisseaux sanguins augmentent de diamètre, y compris la veine cave droite, passant près du foie et commençant à exercer une pression sur lui. En conséquence, il y a une douleur à la couture sur la droite, qui est transmise à l'hypochondre gauche. Peu de temps après la fin de l'exposition, la réaction douloureuse passe d'elle-même et ne nécessite aucune mesure thérapeutique. De nombreux écoliers rencontrent de telles manifestations pendant le cross-country ou le dépassement des normes sportives.

Parfois, une douleur similaire peut survenir lors de mouvements brusques ou d'inclinaisons du corps. Cela est dû au contact des organes internes avec la surface de la côte et, par conséquent, à la réaction protectrice du corps sous forme de douleur.

Gestion de la douleur

Si le diagnostic n'a pas encore été établi et que la douleur est dérangeante, vous devez demander l'aide et les conseils d'un thérapeute qui effectuera la recherche initiale et déterminera les actions ultérieures du patient.

Bien sûr, chaque type spécifique de douleur nécessite de contacter un spécialiste spécifique:

Douleur dans l'hypochondre droit et gauche.

La vésicule biliaire a été enlevée il y a 3 ans.Les douleurs n'ont pas disparu du tout.Je bois de l'ursosane en cure de 1 le matin et le soir, panzinorm 3 par jour pendant 1 mois. La dernière fois pendant le cours, il y avait de l'amertume dans la bouche après avoir mangé. Les comprimés ne buvaient plus d'amertume. La douleur dans l'hypochondre droit ou gauche a récemment été intensément tolérée. Biochimie sanguine - bilirubine, cholestérol - les limites supérieures. Uzi-foie hypertrophié, signes de pancréatite chronique.
Question: Quels comprimés changer, ajouter, réduire pendant les cours de traitement?
remercier.

Maladies chroniques: pancréatite chronique. Vésicule biliaire enlevée.

Au service d'un Ask a Doctor la consultation d'un gastroentérologue en ligne est disponible sur tout problème qui vous concerne. Des médecins experts assurent des consultations 24h / 24 et gratuitement. Posez votre question et obtenez une réponse tout de suite!

Douleur dans l'hypochondre gauche - cela vaut-il la peine de s'inquiéter?

Douleur sévère dans l'hypochondre gauche - son apparition est le symptôme d'un grand nombre de maladies et de conditions pathologiques diverses. Étant donné que la partie de l'estomac, la partie gauche du diaphragme, la boucle intestinale, le pôle du rein gauche, le pancréas et l'organe le plus évident, la rate, correspondent à l'hypochondre gauche de l'abdomen, par conséquent, le plus souvent, les causes d'une telle douleur peuvent être le dysfonctionnement de ces organes.

La nature de la douleur sur le côté sous les côtes

Tout d'abord, il convient de déterminer ce que signifie la région de l'hypochondre - c'est le quadrant supérieur gauche situé sous les côtes (voir Fig.). Selon la nature de la douleur, quand elle apparaît, après quels événements, vous pouvez déterminer ce qui l'a provoquée et quel médecin contacter pour un diagnostic et un traitement précis:

Douleurs piquantes dans l'hypochondre gauche pendant l'exercice

S'ils ne surviennent que lors d'un effort physique intense, comme la course à pied, la marche rapide (sur un tapis roulant), le saut, pendant l'entraînement physique et d'autres exercices physiques, cela ne fait pas peur et se produit chez des personnes pratiquement en bonne santé. Ces douleurs passent rapidement et ne parlent que d'un échauffement insuffisant avant l'exercice et d'un mouvement trop vif ou excessif.

Sans un échauffement complet (20 minutes), le corps n'a pas le temps de s'adapter à une forte augmentation de la circulation sanguine. Si la douleur survient uniquement sous l'effort, il n'y a pas de danger particulier si la personne ne souffre pas de maladies cardiaques (cardiomyopathie, etc.). Même si vous êtes complètement en bonne santé, vous ne devriez pas tester le corps - arrêtez-vous, détendez vos bras, vos épaules, respirez profondément ou pendant une expiration aiguë, appuyez votre paume à l'endroit de la localisation de la douleur, tout en penchant fortement votre corps vers l'avant, répétez 2-3 fois et vous pouvez courir plus loin.

Vous devez également vous assurer que la respiration pendant les cours était suffisamment profonde, car une respiration superficielle et fréquente s'accompagne de petites excursions du diaphragme. Habituellement, des douleurs piquantes à gauche et même à droite lors de la course surviennent si l'entraînement commence brusquement sans s'échauffer et après avoir mangé. Après avoir mangé, au moins 1-1,5 heures devraient s'écouler, car le tractus gastro-intestinal est chargé de travail, le corps ne s'est pas réchauffé et n'a pas été reconstruit, d'où la double charge et la douleur doublée.

Dague coupant la douleur aiguë

C'est une autre affaire s'il y a une coupure au poignard, une douleur aiguë dans le côté gauche sous les côtes, quand elle n'est pas connectée à la charge et apparaît soudainement - c'est une occasion pour des soins médicaux urgents. Une douleur intense et soudaine dans l'hypochondre gauche peut indiquer une rupture du bassin rénal, de la rate et résulter d'une perforation des boucles de l'intestin grêle ou de la paroi de l'estomac. Et aussi comme variante abdominale de l'infarctus du myocarde ou de la pancréatite aiguë.

Douleur aiguë et intense après une blessure

Si la douleur survient lorsque vous inspirez après une chute, une blessure ou un accident de voiture - cela peut être un signe, un symptôme de graves dommages aux organes internes qui menacent la vie..

Douleur sourde dans l'hypochondre gauche

Une douleur renversée et sourde sous les côtes à gauche, si elle se produit périodiquement sur une longue période, est préoccupante, car elle peut être le symptôme d'une maladie chronique lente des organes du tractus gastro-intestinal. Le plus souvent, il s'agit d'une cholécystite, d'une gastrite, d'une pancréatite et d'autres. Pour confirmer ou exclure ces pathologies, vous devez contacter un gastro-entérologue, faire un certain nombre de tests de laboratoire, tests instrumentaux, échographie et autres procédures, tests.

La splénomégalie pour diverses pathologies sanguines, maladies auto-immunes ou systémiques, septicémie, infections bactériennes est une occasion de douleur chronique sourde ou douloureuse dans l'hypochondre gauche.

C'est une douleur sourde

Une traction constante, une douleur douloureuse à gauche sous les côtes est un symptôme, un signe de colite lente ou de duodénite, si des nausées et des vomissements se joignent à ce symptôme, cela peut être une manifestation d'un ulcère d'estomac. Non gastro-intestinale, une telle douleur peut être le signe d'une affection avant l'infarctus, d'une maladie coronarienne ou d'une angine de poitrine.

Ainsi, la douleur qui se produit dans l'abdomen supérieur gauche peut être causée par les causes, pathologies et maladies suivantes:

  • Cardiomyopathie, crise cardiaque, dommages au muscle cardiaque
  • La plupart des maladies du tractus gastro-intestinal - gastrite, cholécystite, pancréatite, ulcère gastroduodénal, colite, duodénite
  • Névralgie intercostale (symptômes)
  • Rupture de la rate (traumatisme) ou hypertrophie de la rate due à des maladies infectieuses
  • Infarctus de la rate avec thrombose artérielle
  • Tumeurs des organes internes
  • Hernie diaphragmatique ou blessure au diaphragme
  • Manifestations rhumatismales
  • Pneumonie gauche, pleurésie gauche, qui survient dans la partie inférieure du poumon gauche

Il est nécessaire de distinguer la douleur dans l'hypochondre en fonction du mécanisme d'apparition

Toutes les douleurs possibles dans le côté gauche sous les côtes sont également divisées par le mécanisme d'apparition, cela peut servir de signe de diagnostic supplémentaire pour aider à déterminer la pathologie d'un organe ou d'un système particulier.

Douleurs réfléchies - ces douleurs semblent irradier d'organes plutôt éloignés, comme lors d'une crise cardiaque, d'une pneumonie gauche, d'une pleurésie ou d'autres maladies.
Douleur viscérale - avec des crampes intestinales ou une altération de la motilité gastrique, ainsi qu'un étirement de leurs fibres musculaires. Avec des flatulences, des douleurs douloureuses et sourdes ou des crampes peuvent survenir - avec des coliques intestinales, qui donnent souvent aux parties voisines du corps.
La douleur péritonéale est une douleur constante et clairement localisée causée par une irritation du péritoine, comme avec un ulcère gastrique perforé. Une telle douleur est aggravée par la respiration, le mouvement, la coupure, la forte.

Lorsque la douleur dans l'hypochondre gauche est devant

Si une telle douleur est localisée sous les côtes en avant, cela indique plus probablement une maladie de la rate ou des dommages aux tissus de l'estomac. Dans ces cas, le diagnostic différentiel est réalisé avec un infarctus du myocarde, une colite des boucles intestinales supérieures, une myosite. Si la douleur se déplace davantage vers le centre, une combinaison de maladies de l'estomac avec des maladies de la vésicule biliaire et du duodénum est possible.

Quand la douleur est derrière

Le plus souvent, avec des dommages au rein gauche, la douleur est localisée dans l'hypochondre gauche par derrière, elle est assez forte, permanente, une échographie doit être effectuée pour diagnostiquer les maladies rénales et une analyse générale d'urine et de sang doit être effectuée. En plus de la pathologie du rein gauche, une telle douleur peut survenir avec l'ostéochondrose thoracique et lombaire, la palpation des processus paravertébraux peut donner ce syndrome douloureux.

Douleur à la teigne associée à une douleur à gauche

S'il y a une douleur dans la ceinture sous les côtes gauches, passant de l'arrière à la paroi abdominale antérieure, cela peut être un signe d'inflammation pancréatique - pancréatite. Avec une crise de pancréatite, un symptôme du début de l'inflammation est une douleur intolérable à la ceinture brûlante, qui disparaît un peu lorsqu'une personne se penche en position assise.

Pathologie du diaphragme

Une douleur constante dans ce domaine peut survenir avec des pathologies du diaphragme, une hernie diaphragmatique. L'ouverture dans le diaphragme, nécessaire à l'œsophage, qui se connecte à l'estomac, sépare la cavité thoracique de la cavité abdominale. Et lorsque le tissu musculaire qui régule ce trou est affaibli, la lumière se dilate, de sorte que le haut de l'estomac peut aller au-delà de la cavité abdominale dans la poitrine.

Dans ce cas, le contenu de l'estomac est jeté dans l'œsophage, provoquant une douleur sourde et douloureuse constante à gauche, avec nausées, brûlures d'estomac. La grossesse, l'obésité, un effort physique excessif peuvent contribuer au développement d'une hernie diaphragmatique, ainsi que souvent cette pathologie survient chez les personnes âgées avec un affaiblissement général de l'ensemble du système musculaire. Parfois, cette condition est aggravée par un pincement de l'estomac, puis il y a des douleurs aiguës, coupantes et aiguës dans l'hypochondre gauche.

La raison en est la névralgie intercostale.

Diverses maladies neurologiques peuvent provoquer une compression ou une irritation des nerfs intercostaux. La douleur dans la névralgie intercostale a un large éventail de manifestations:

  • Dans la région des côtes, sous les côtes - douleur lancinante, perçante, aiguë ou douloureuse, brûlante ou sourde (voir aussi douleur dans la région du cœur).
  • La douleur peut augmenter avec les mouvements brusques, les éternuements, l'inhalation, la toux, même avec un changement de position corporelle.
  • Les crises de névralgie intercostale s'accompagnent de douleurs aux piqûres dans la poitrine, du côté gauche, qui se manifestent par des contractions musculaires, une pâleur ou une rougeur de la peau, une transpiration accrue.
  • En appuyant sur certains points du dos, de la poitrine, entre les côtes ou le long de la colonne vertébrale - des sensations douloureuses apparaissent également.

Avec la névralgie, la douleur peut être localisée non seulement dans le côté gauche, mais aussi dans le bas du dos, sous l'omoplate (comme pour les maladies cardiaques). Ils peuvent être la nuit, le matin et pendant la journée, pendant une durée suffisamment longue, dans des endroits endommagés des voies nerveuses, parfois une sensation d'engourdissement apparaît.

Pathologie cardiaque

Des douleurs douloureuses dans le côté gauche en combinaison avec un essoufflement avec effort et même du repos, des nausées, des palpitations, des brûlures et une lourdeur dans la poitrine se produisent avec les maladies cardiaques, telles que les maladies coronariennes. Lorsque les artères coronaires sont endommagées, l'approvisionnement en sang du muscle cardiaque est perturbé, provoquant une condition pathologique telle que l'ischémie.

De plus, des cardiomyopathies peuvent entraîner des douleurs similaires sous les côtes - ce sont plusieurs maladies différentes qui entraînent une altération du fonctionnement du muscle cardiaque, alors qu'il n'y a pas de pathologie de l'appareil valvulaire, d'hypertension artérielle et de maladies des vaisseaux cardiaques. Avec la cardiomyopathie, le muscle cardiaque change structurellement. Cela se manifeste par une fatigue rapide, des douleurs du côté gauche pendant l'effort physique. Plus d'informations sur les symptômes et le traitement de la cardiomyopathie.

Conditions pathologiques de la rate

La rate est un organe fragile, se déchirant facilement, de sorte que toute condition pathologique se reflète dans la douleur. Sa légère augmentation est difficile à reconnaître, en particulier chez les personnes obèses, car elle se situe profondément dans l'hypochondre gauche. Une hypertrophie de la rate ou une splénomégalie se produit avec certaines maladies infectieuses, par exemple, avec la mononucléose infectieuse. Cependant, en plus de la douleur dans la rate, cette maladie se caractérise par des symptômes prononcés, tels que fièvre, douleurs musculaires, maux de tête, ganglions lymphatiques enflés, intoxication générale, amygdalite et hypertrophie hépatique. La rate remplit plusieurs fonctions importantes dans le corps:

  • Il s'agit du filtre à sang le plus fin.
  • Il s'agit du plus grand ganglion lymphatique.
  • Il s'agit du plus grand conglomérat de tissu réticuloendothélial.

Avec l'hypertrophie de la rate, lorsqu'elle exerce en mode amélioré une fonction immunitaire, phagocytaire et filtrante, c'est-à-dire dans le contexte des maladies des complexes immuns, de l'anémie hémolytique, des infections sévères aiguës, elle augmente de taille et peut provoquer des douleurs à gauche. D'autres causes de douleur et d'hypertrophie de la rate comprennent des blessures, une infiltration, des tumeurs ou des défauts de développement. Une douleur aiguë particulièrement vive dans la zone sous les côtes se produit lors de l'impact, d'un traumatisme, entraînant une rupture de la rate. En plus de la douleur, un signe de rupture est la cyanose de la peau autour du nombril, car une grande quantité de sang s'y accumule et la douleur s'échappe de l'hypochondre gauche vers le dos, si de tels symptômes apparaissent, appelez une ambulance.

Maladies de l'estomac, du pancréas

  • Gastrite

Cette maladie touche la majorité de la population, car l'état actuel de l'industrie alimentaire, visant à créer des produits chimiques, contribue au développement de troubles fonctionnels de l'estomac et de l'ensemble du tube digestif. La muqueuse gastrique est assez sensible aux irritants, qui sont plus que suffisants dans notre alimentation quotidienne. La gastrite se manifeste le plus souvent par des éructations, des douleurs douloureuses dans l'hypochondre, des nausées, des douleurs dans la région épigastrique, des vomissements, des brûlures d'estomac, une lourdeur, une sensation de pression. Ces symptômes apparaissent peu de temps après avoir mangé et des troubles généraux peuvent également survenir - pâleur, faiblesse, irritabilité, bouche sèche, sensation de brûlure, sensibilité des membres inférieurs et supérieurs, signes de dyspepsie - diarrhée, constipation.

  • Ulcère de l'estomac

Il présente des symptômes similaires avec la gastrite et dépend de la durée et de la gravité de la maladie, contrairement à un ulcère duodénal, lorsque la douleur survient pendant la faim, l'estomac vide, la douleur avec un ulcère d'estomac se produit après avoir mangé. En outre, des brûlures d'estomac, des nausées, des vomissements, des éructations aigres, une perte d'appétit et du poids corporel se produisent. Avec un ulcère perforé, le principal symptôme frappant est le poignard, la douleur soudaine, la perte de conscience, la pâleur, la faiblesse générale.

  • Maladie pancréatique
  • Cancer du tube digestif

De nos jours, une tension oncologique, toute manifestation de malaise, de faiblesse, de manque d'appétit, d'anémie, d'aversion pour un aliment particulier, par exemple de la viande, une satiété rapide, des douleurs périodiques dans l'estomac, les intestins, une série de constipation avec diarrhée, devraient alerter la personne, en particulier avec l'âge. L'oncologie est dangereuse pour son évolution à faible symptôme au début. Pour toute douleur persistante, vous devriez consulter un médecin pour en connaître la cause et mener un traitement en temps opportun.

Les principales causes de douleur dans le côté gauche sous les côtes

Les processus pathologiques dans le corps humain provoquent des symptômes caractéristiques. La douleur dans l'hypochondre gauche peut indiquer un dysfonctionnement du tractus gastro-intestinal, des problèmes avec le diaphragme, les reins ou le pancréas. Il en va de même pour la rate. Un examen physique approfondi, des tests supplémentaires prescrits par un médecin qualifié aideront à identifier la maladie..

Les causes

Un diagnostic précis ne peut être posé que par un spécialiste. Il est important de consulter un médecin en temps opportun. Des douleurs dans le côté gauche sous les côtes à l'avant et des ballonnements apparaissent pour de nombreuses raisons..

Problèmes de diaphragme

Il y a un trou entre la poitrine et la cavité abdominale. Lorsque les muscles s'affaiblissent, il se dilate. Une petite quantité de nourriture est jetée dans l'œsophage. Une personne ressent la douleur d'un personnage douloureux. Avec eux, nausées et brûlures d'estomac sévères.

Les problèmes de diaphragme se développent dans le contexte de la grossesse, de l'excès de poids, après l'exercice. Certaines personnes âgées souffrent de ce trouble en raison d'un affaiblissement de l'ensemble du système musculaire..

Névralgie des côtes

Les sensations de douleur dérangent dans l'hypochondre en avant, donnent au bas du dos et aux omoplates. Dans les maladies neurologiques, des lésions nerveuses se produisent.

Ils sont pressés et irrités. Des mouvements brusques contribuent à augmenter la douleur. La même chose se produit lorsqu'une personne éternue, tousse et respire dans l'air. Des contractions musculaires apparaissent, la peau rougit ou pâlit.

Maladies cardiaques

Avec une douleur dans le côté gauche, apparaît un essoufflement, des brûlures d'estomac, une lourdeur dans la poitrine. Avec l'ischémie, les artères coronaires sont affectées, ce qui entraîne une altération de la circulation sanguine. La cardiomyopathie s'accompagne de douleurs dans le côté gauche sous les côtes et d'une fatigue rapide. La maladie affecte le travail du muscle cardiaque.

Problèmes de rate

Un organe fragile du corps humain, dont le premier symptôme est une douleur dans l'hypochondre gauche. La rate remplit de nombreuses fonctions utiles et vitales. Leur violation contribue à une augmentation de l'organe, ce qui entraîne l'apparition de sensations douloureuses à gauche. Les symptômes surviennent après un traumatisme, sur le fond d'une tumeur ou d'une infiltration.

Maladies du système digestif

La douleur sous les côtes avant est due à divers processus pathologiques survenant dans le tube digestif. Parmi ceux-ci, on peut distinguer:

  1. Gastrite. Sous l'influence d'irritants, les tissus muqueux de l'estomac et des intestins tombent. Des éructations et des douleurs dans l'hypochondre gauche apparaissent. Le patient ressent également des nausées, des brûlures d'estomac et une lourdeur dans le tube digestif..
  2. Ulcère peptique. Des symptômes douloureux dans l'hypochondre apparaissent après un repas. Accompagné de brûlures d'estomac, de vomissements et de nausées. Le goût aigre est présent dans la bouche, l'appétit et le poids corporel diminuent. Avec un ulcère, le patient ressent une douleur aiguë qui survient soudainement. L'homme perd conscience.
  3. Processus pathologiques dans le pancréas. Le syndrome douloureux sous les côtes à gauche est le principal signe d'une maladie organique. Il a un caractère ceinturant. Accompagné de nausées et de vomissements. L'amertume se fait sentir dans la bouche, la température corporelle augmente.
  4. Tumeur. Les maladies oncologiques progressent sans symptômes prononcés. Toute violation doit alerter la personne.

Maladies dans lesquelles il y a beaucoup de douleur sous les côtes en face. Il est nécessaire d'établir un diagnostic précis et de suivre un traitement approprié..

La thérapie dépend de la source de l'apparition des processus pathologiques. Un diagnostic précis vous permet d'attribuer un traitement efficace au patient en fonction des résultats, en commençant par la prise de médicaments et en terminant par la chirurgie.

L'hypocondre gauche de la femme fait mal. Que pourrait-il être, causes et traitement

La douleur est le principal symptôme qui signale le développement d'une pathologie dans le corps. Ce symptôme peut être causé par des causes naturelles et peut indiquer la présence d'une maladie..

Il est important de savoir que la douleur peut être localisée non seulement dans l'organe affecté, mais également dans n'importe quelle partie du corps. La douleur dans le côté gauche de l'hypochondre peut être un signal de maladies d'organes tels que la rate, le cœur et signifie également la présence de pathologies dans le système reproducteur chez les femmes.

Causes de la douleur dans l'hypochondre gauche chez la femme, non associées à la maladie

Les causes physiologiques de la douleur dans l'hypochondre du côté gauche ne présentent pas de danger particulier pour la santé humaine, mais peuvent provoquer une gêne et perturber le mode de vie habituel. Après avoir éliminé le facteur provoquant, la douleur diminue.

Causes possibles de douleurs naturelles dans l'hypochondre à gauche:

  • activité physique active (la douleur survient souvent chez les personnes non formées). La cause du symptôme est une augmentation du flux sanguin, en conséquence, la charge sur le foie augmente, suivie de l'expansion des vaisseaux sanguins, ce qui provoque un symptôme de douleur, qui donne souvent au côté gauche de l'hypochondre. De plus, avec des charges accrues, du sang est éjecté (en cas de manque de volume), ce qui s'accompagne également de douleur;
  • avec une forte pente, la douleur peut être causée par une compression des organes internes ou par leur contact avec la côte inférieure;
  • la prise de grandes quantités de nourriture ou de plats non digestibles. En conséquence, la charge sur l'estomac et le pancréas augmente (au-dessus des normes habituelles), et il y a également un étirement des organes, ce qui provoque des douleurs dans le côté gauche;
  • consommation excessive d'alcool. Les boissons activent le pancréas et ont un effet négatif sur le foie, ce qui peut provoquer des douleurs;
  • spasme musculaire du diaphragme. Peut être causé par un effort physique accru;
  • douleur associée aux menstruations (ovulation dans l'ovaire gauche, SPM, le premier jour du début des menstruations). Le symptôme peut donner tout au long du côté gauche;

Une longue période dans une position inconfortable, y compris pendant la période de sommeil. Il y a un écrasement des organes internes, des vaisseaux sanguins et des terminaisons nerveuses, ce qui provoque de la douleur, en particulier lors du redressement du corps vers sa position naturelle.

Pathologies des organes qui provoquent des douleurs dans le quadrant supérieur gauche et avant?

L'hypochondre gauche blesse une femme également en présence de pathologies dans les organes situés dans cette zone.

Système digestif

Une brève description des maladies du tube digestif, qui peuvent s'accompagner de douleurs dans l'hypochondre du côté gauche.

Pancréatite

La maladie se caractérise par le développement d'un processus inflammatoire dans le pancréas.

L'hypochondre gauche fait mal. Les raisons peuvent résider dans une pancréatite..

Avec la douleur, les symptômes suivants sont présents:

  • des nausées, avec exacerbation de la maladie, développent des vomissements abondants. Mais elle n'apporte pas de soulagement;
  • selles molles fréquentes avec des morceaux de nourriture non digérée;
  • augmentation de la température à 37,2 degrés. La pancréatite aiguë peut provoquer une augmentation jusqu'à 38 degrés;
  • la consommation d'aliments gras et lourds augmente la douleur et d'autres symptômes;
  • amertume dans la bouche, indépendamment de l'apport alimentaire.

La douleur peut être donnée au bas du dos ou à la ceinture le long de l'hypochondre.

Duodénite

La maladie s'exprime par le développement du processus inflammatoire dans le duodénum. La douleur peut être localisée non seulement dans l'hypochondre gauche, mais aussi dans le côté droit et au centre de l'abdomen.

A également noté:

  • grondement dans le tube digestif;
  • ballonnements et flatulences;
  • éructations ou vomissements avec des impuretés de bile;
  • trouble de la motilité intestinale (constipation ou diarrhée).

Le patient ressent constamment une panne.

Tumeurs dans le pancréas

Les formations dans un organe de nature bénigne ou maligne provoquent un symptôme de douleur non seulement dans l'hypochondre, mais également au centre de l'abdomen. Le patient ne peut pas être en position couchée en raison d'une douleur accrue. Des symptômes supplémentaires peuvent être absents..

Gastrite

Le processus inflammatoire est localisé dans l'estomac. Douleur pire après avoir mangé.

A également noté:

  • vomissements, ce qui soulage le patient;
  • selles molles;
  • brûlures d'estomac.

La douleur est localisée sur le côté gauche sous les côtes plus près du centre.

L'ulcère duodénal

La maladie s'accompagne de l'apparition de douleurs intenses après avoir mangé (quelques heures plus tard, lorsque la nourriture atteint cet organe). De plus, la douleur survient à jeun et pendant la nuit. De plus, il y a des brûlures d'estomac, des nausées avec des vomissements et de la constipation.

Ulcère de l'estomac

La douleur peut être présente en permanence, indépendamment de l'apport alimentaire, et peut être de nature différente (de terne à aiguë).

De plus, le patient a:

  • lourdeur dans l'estomac;
  • vomissement
  • perte de poids;
  • diminution de la pression à des niveaux critiques;
  • excréments presque noirs en raison de la présence de sang.

L'appétit est fortement réduit ou absent. Avec les pathologies du tube digestif, une douleur accrue est souvent associée à la prise de nourriture et s'accompagne de vomissements et d'un changement de la qualité des selles..

Rate

La douleur sous les côtes devant le côté gauche peut être déclenchée par des maladies de la rate.

Hypertrophie de la rate

La pathologie peut avoir diverses étiologies, de l'infectieuse à l'auto-immune.

Avec la douleur, il est noté:

  • pâleur sévère de la peau;
  • perte d'appétit;
  • nausées avec vomissements possibles;
  • perte d'appétit et fatigue rapide;
  • la diarrhée.

Selon la cause de la maladie, une température élevée supplémentaire (39-40 degrés) peut être présente..

Abcès de la rate

La suppuration d'organes peut être causée par une infection, des ecchymoses ou une inflammation. L'indicateur de température est supérieur à 40 degrés. L'organe est agrandi, ce qui est palpé (effectué par le médecin). En respirant profondément, la douleur s'intensifie fortement.

Infarctus de la rate

La nécrose d'organe peut être causée par diverses raisons (infection, ecchymose) et ne peut s'exprimer que par une douleur aiguë dans la région de l'organe. Des maux de tête, des nausées et une faiblesse grave sont parfois possibles..

Dystrophie de la rate

La maladie s'exprime en violation des processus métaboliques dans le corps. De plus, l'immunité est considérablement réduite, ce qui entraîne des rhumes fréquents, une pâleur de la peau et une sécheresse accrue dans la cavité buccale.

Rupture de la rate

La pathologie peut être causée par des ecchymoses, une grossesse, une altération de la fonction hépatique. Le symptôme principal, en plus d'une douleur aiguë et intense, est une peau bleue près du nombril. Des nausées, des étourdissements et des maux de tête sont également présents..

Système respiratoire

Avec des processus inflammatoires dans le poumon gauche ou la présence de néoplasmes, il y a une douleur dans le côté gauche de l'hypochondre, qui s'intensifie avec l'inhalation. De plus, il peut y avoir une augmentation de la température corporelle, une faiblesse grave et des troubles respiratoires, ainsi qu'un changement dans les caractéristiques des expectorations (éventuellement la présence de stries de sang).

Diaphragme

Le diaphragme sépare la cavité thoracique du péritoine et peut également provoquer des douleurs

Hernie diaphragmatique

Avec une hernie, l'estomac ou les boucles de l'intestin peuvent pénétrer dans la poitrine.

Avec la douleur, il y a:

  • ballonnements;
  • brûlures d'estomac;
  • toux continue;
  • augmentation de la contraction cardiaque après avoir mangé;
  • vomissements et constipation.

Lorsque la hernie est pincée, la douleur s'intensifie fortement.

Relaxation du diaphragme

La maladie est caractérisée par un amincissement du diaphragme, en conséquence, il se déplace de sa position naturelle vers la zone thoracique avec les organes adjacents situés dans le péritoine. L'activité de tous les organes des poumons aux intestins est perturbée, ce qui provoque un symptôme de douleur.

Système musculo-squelettique et colonne vertébrale

L'hypochondre gauche fait mal chez les femmes et en violation de l'activité des tissus musculaires et osseux.

Ostéochondrose

La pathologie est exprimée comme une violation de l'état des disques intervertébraux et s'accompagne d'une compression des terminaisons nerveuses, provoquant des douleurs. Dans le même temps, une dépression respiratoire et une restriction des mouvements sont possibles..

Blessures aux côtes

Une blessure ou une fracture des côtes s'accompagne d'une douleur intense, d'un essoufflement et d'un hématome dans la région de la blessure.

Hernie intervertébrale

La maladie se caractérise par une protrusion du disque intervertébral.

La douleur provoque des restrictions de mouvement et peut également être administrée à la fois dans la région thoracique et dans les fesses.

Troubles neurologiques

Lorsque le nerf est pincé (cela peut être causé par des pathologies de la colonne vertébrale, une ecchymose ou à la suite d'un long séjour dans une position inconfortable), la douleur est clairement prononcée et s'intensifie avec le mouvement, un engourdissement des membres est possible. Les symptômes supplémentaires sont rares.

Maladies cardiaques et vasculaires

Les maladies du système cardiovasculaire peuvent s'accompagner de douleurs non seulement derrière le sternum, mais aussi de l'hypochondre. De plus, la fatigue, le bleuissement de la peau et un changement dans la nature des contractions cardiaques sont notés..

Identification des troubles par type de douleur. Que faire, quel traitement sera nécessaire?

La douleur de nature pathologique est non seulement dangereuse pour la santé du corps, mais certaines sont fatales.

Sur le lieu de localisation du symptôme (région thoracique gauche, bas-ventre ou hypochondre) et description de la caractéristique de la douleur, un spécialiste peut pré-établir le diagnostic et restreindre la portée de l'examen. Surtout, un symptôme de douleur peut également être causé par des pathologies dans les organes du système reproducteur (chez les femmes).

Forte douleur aiguë

Une douleur aiguë indique souvent de graves dysfonctionnements dans le corps ou une exacerbation de maladies chroniques.

Description des causes possibles avec les méthodes de traitement recommandées:

Facteurs provocateursLes nuances du traitementTypes de droguesCompositions folkloriques
Ulcère d'estomac ouvertIl est interdit d'effectuer un traitement indépendant, même de prendre des analgésiques, car cela aggraverait le diagnostic.Ces fonds sont utilisés uniquement à l'hôpital après avoir identifié la cause de la douleur:

  • analgésiques (Tramadol, Ketanov);
  • antispasmodiques (drotavérine, sans shpa);
  • cardiovasculaire (morphine, dropéridol) Les médicaments sont administrés par voie intramusculaire ou intraveineuse. Voie orale non recommandée.
Avec des douleurs aiguës et aiguës, l'utilisation de remèdes populaires n'est pas recommandée. Puisqu'il est important d'identifier initialement la cause du symptôme.
Pancréatite aiguë
Exacerbation de l'insuffisance rénale
Rupture de la rate ou du rein gauche
Fracture des côtes
Infarctus du myocarde

En cas de douleurs aiguës, il est nécessaire d'appeler immédiatement les soins d'urgence et d'assurer la paix et une position confortable pour la victime. L'autodiagnostic est dangereux en raison de la mort.

Douleur douloureuse sourde

La douleur sourde est plus souvent causée par des maladies chroniques.

Description des causes possibles avec les méthodes de traitement recommandées:

Facteurs provocateursLes nuances du traitementTypes de droguesCompositions folkloriques
Maladies chroniques de l'estomac, du pancréas et du duodénum.Les maladies non traitées se transforment souvent en une forme chronique.Par conséquent, avec l'apparition de douleurs périodiques, il est nécessaire de subir un diagnostic et un traitement complet sous la supervision d'un médecin..En présence de pathologies chroniques, les types de médicaments suivants sont recommandés (prescrits par un médecin):

  • analgésiques (Brustan, Pentalgin);
  • antispasmodiques (Spazmonet, Papaverine);
  • enzymes pour normaliser l'activité du pancréas et de l'estomac (festival, Mezim);
  • cardiovasculaire (Aspirin Cardio, Carvedilol);
  • onguents / gels analgésiques (pour le traitement des articulations (Voltaren, Fastum gel);
  • antipyrétique (ibuprofène, paracétamol);
  • antibiotiques et antiviraux (amoxicilline, Viferon).
  • cuire à la vapeur 10 g de baies d'églantier dans 200 ml d'eau bouillante. Insister dans un thermos 25 min. Utiliser pendant la journée. Vous permet de normaliser l'activité de la rate;
  • mélanger 0,5 l de miel et 15 g de cannelle moulue. Mangez 10 g avant les repas, normalise le tube digestif. 2 jours suffisent pour éliminer la douleur.
Maladie coronarienne
Le début du développement d'une crise cardiaque
Formations oncologiques dans le foie, le pancréas, la rate.
Maladies articulaires
Pneumonie dans le poumon gauche

Les maladies chroniques sont dangereuses suivies d'une défaillance complète des organes en l'absence de traitement.

Douleur lancinante

Le dessin de la douleur signale principalement des pathologies de la rate et du foie (la douleur peut être donnée au côté gauche).

Pour éliminer la douleur, les spécialistes prescrivent:

  • analgésiques (Panadol, Efferalgan);
  • enzymes pour le foie (Allochol, Heptral);
  • entérosorbants (charbon actif, Polysorb).

Parmi les méthodes folkloriques, il est recommandé d'utiliser du miel avec de la cannelle (la recette est décrite ci-dessus). Étant donné que l'activité de ces organes est altérée, il est important de nettoyer le corps des toxines et des médicaments. Sinon, l'intoxication de tout l'organisme est possible.

Douleurs piquantes

Des coutures douloureuses accompagnent souvent une maladie rénale. La pathologie se distingue par le développement d'un gonflement et une violation du processus de miction. L'automédication est dangereuse en cas de défaillance d'un organe.

En pharmacothérapie sont utilisés:

  • diurétiques (bumétanide, furosémide);
  • analgésiques (aspirine, paracétamol);
  • antibiotiques (Amoxiclav, Azitrox);
  • anti-inflammatoire (indométacine, diclofénac).

Recettes folkloriques:

  • cuit à la vapeur dans 200 ml de 10 g de graines de carotte. Insister heure. Consommez 100 ml 6 fois par jour;
  • râper le raifort, sucrer. Utiliser 10 g avant les repas.S'il y a des calculs rénaux, le traitement est strictement sous la surveillance d'un médecin.

De plus, le régime de consommation est limité et la quantité de sel consommée.

Douleur lancinante

La douleur pulsatoire se produit pendant le développement ou l'exacerbation de la pancréatite chronique.

Les groupes de médicaments suivants sont utilisés pour le traitement:

  • analgésiques (Duspatalin, Platifillin);
  • des enzymes qui normalisent l'activité du pancréas (pancréatine, créon);
  • médicaments à effets anti-inflammatoires et antibactériens (Abactal, Tienam);
  • antipyrétique (Ibuklin, Maksikold).

Structures populaires:

  • cuit à la vapeur dans 500 ml d'eau bouillante 20 g d'absinthe sèche. Insister dans un thermos pendant 1 heure. Consommez 50 ml 3 à 5 fois par jour;
  • cuire à la vapeur 5 g de plantain sec dans 200 ml d'eau bouillante. Insister pour boire 20 minutes au lieu du thé.

Il est également important pour une période d'exacerbation de la maladie de suivre un régime strict prescrit par un médecin.

Douleur pour des raisons "féminines"

L'hypochondre gauche fait également mal à une femme pour des raisons naturelles et pathologiques qui se produisent dans les organes reproducteurs.

Déviations et solutions possibles:

Facteurs provocateursCaractéristiques de thérapieMédicamentsRecettes folkloriques
Grossesse extra-utérineAvec une grossesse extra-utérine et avec des maladies avancées, quand il n'y a aucun effet de la prise de médicaments, une intervention chirurgicale est nécessaire, dans d'autres cas, un traitement médicamenteux est utilisé.
  • analgésiques (Next, Ketoprofen);
  • antispasmodiques (Buscopan, Spasmalgon);
  • anti-inflammatoire (Denebol, Naproxen);
  • antibiotiques (biomycine, tétracycline);
  • antipyrétique (Novigan, Nise).
  • cuire à la vapeur 30 g d'origan dans 500 ml d'eau bouillante. A consommer après 30 minutes. Dose divisée en 3 doses, à prendre avant les repas;
  • mélanger la couleur du tilleul et de l'écorce de chêne (côtelette) dans un rapport de 2: 3. Cuire à la vapeur 50 g du mélange dans 500 ml d'eau bouillante. Utilisez pour les douches vaginales.
Ovulation, PMS et menstruations
Pendant la grossesse, l'enfant serre les organes situés sur le côté gauche. Et aussi le début des combats
Pathologies de l'ovaire gauche ou de la trompe de Fallope gauche (inflammation, formations de toute nature, torsion ovarienne)
Endométriose, myome, formations oncologiques dans l'utérus
La menace de l'avortement

L'auto-traitement de ces pathologies est dangereux pour le développement de l'infertilité et une grossesse extra-utérine peut être fatale..

Lorsqu'il est incliné

La douleur qui se produit ou s'aggrave en se penchant peut signifier une inflammation du tissu musculaire ou un nerf pincé..

Le traitement utilise des médicaments anti-inflammatoires (Desonide, Clofeson) et des analgésiques (Omnopon, Promedol).

De plus, pour réduire la douleur, vous pouvez appliquer une feuille de chou ou de Kalanchoe (fixer avec un bandage et maintenir pendant 4 à 8 heures) ou prendre un bain avec l'ajout d'une décoction d'aiguilles (1,5 kg d'aiguilles de pin, faire tremper 2 litres d'eau bouillante).

Lors de l'inhalation

Une douleur qui s'intensifie ou apparaît pendant l'inspiration peut signaler des irrégularités dans le diaphragme. Ces pathologies peuvent être mortelles, par conséquent, un traitement médicamenteux ou alternatif est contre-indiqué avant l'arrivée d'une ambulance.

Après l'exercice

La survenue de douleurs après des actions physiques est principalement naturelle et ne nécessite pas de traitement médical. Pour éviter son apparition, il est nécessaire de réchauffer et de réchauffer les muscles.

La douleur vous permet d'identifier rapidement l'apparition de la maladie. Il est important de déterminer immédiatement où se situe le symptôme (hypochondre gauche ou droit, bas ou haut de l'abdomen) et la caractéristique de la douleur (aiguë, terne, lancinante).

Ces données vous permettront de pré-établir la cause du symptôme et d'accélérer le processus de diagnostic. Étant donné que dans certains cas, la détection rapide de la maladie peut sauver une vie (par exemple, une grossesse extra-utérine chez la femme).

Auteur: Svetlana Kotlyachkova

Conception de l'article: Lozinsky Oleg