Douleur après avoir mangé

L'utilisation de nourriture pour l'homme est nécessaire pour reconstituer les réserves d'énergie, pour obtenir les substances nécessaires à la vie normale.

Après que les aliments pénètrent dans la cavité buccale, le processus de digestion commence (traitement physique et chimique des aliments pour une meilleure assimilation par les cellules du corps humain).

La digestion est un processus physiologique complexe auquel participent divers organes et systèmes, la plupart situés dans la cavité abdominale.

Comme vous le savez, la douleur est un signal qui informe une personne d'un dysfonctionnement, d'une maladie ou de dommages corporels.

Les douleurs abdominales après avoir mangé peuvent être associées à la fois à la présence de maladies aiguës et chroniques des organes abdominaux et à la qualité et la quantité des aliments.

La douleur après avoir mangé peut survenir dans plusieurs situations:

La qualité de la nourriture elle-même: lors de l'alimentation de substances agressives ou de micro-organismes qui perturbent le processus de la vie normale peuvent pénétrer dans le corps. Exemple: gastro-entérocolite après consommation de mauvaise qualité, ensemencée de bactéries bactériennes, gastrite alcoolique aiguë après une seule utilisation d'une grande quantité d'alcool.

Quantité de nourriture: même avec l'utilisation de produits de qualité à consommation excessive ou insuffisante, un dysfonctionnement de l'organisme peut survenir. Exemple: une attaque de pancréatite aiguë sur fond de changement brusque de régime, en mangeant beaucoup d'aliments riches en protéines (kebab).

L'état du corps: en présence d'un processus pathologique dans le corps, même avec l'utilisation d'aliments de haute qualité en quantité normale, une défaillance peut survenir. Exemple: j'ai une gastrostase avec des douleurs abdominales en mangeant chez un patient atteint d'un cancer de l'estomac.

Maladies œsophagiennes accompagnées de douleurs après avoir mangé et associées à la qualité et à la quantité des aliments:

Oesophagite aiguë: une affection caractérisée par une inflammation de la paroi de l'œsophage, accompagnée de douleur et d'inconfort lors de la déglutition, de la brûlure. Se produit en cas d'exposition à la paroi de l'œsophage de substances agressives ou de micro-organismes, ainsi qu'en cas de réaction allergique.

Perforation de l'œsophage: conditions aiguës dangereuses, accompagnées de douleurs intenses. Se produisent le plus souvent avec l'action mécanique d'objets qui pénètrent dans l'œsophage par accident (arête de poisson, corps étrangers solides en cas d'ingestion chez l'enfant).

Syndrome de Burhave: rupture spontanée de l'œsophage (œsophage de banquet) - rupture de l'œsophage associée à une forte augmentation de la pression. Accompagné de douleurs aiguës, il peut survenir à la suite de vomissements répétés après un repas copieux, d'un désir de supprimer consciemment les vomissements. La maladie est extrêmement rare..

La douleur dans l'œsophage avec une qualité et une quantité normales de nourriture se produit dans les conditions suivantes:

achalasie du cardia - une maladie chronique dans laquelle l'œsophage inférieur n'est pas suffisamment détendu pour laisser passer la nourriture, peut s'accompagner de douleurs intenses dans la poitrine ou dans l'épigastre.

la maladie de reflux gastro-œsophagien est une maladie chronique dans laquelle se produit un reflux du contenu gastrique dans l'œsophage, suivi par des dommages aux parois de l'œsophage par le contenu gastrique. La maladie peut être accompagnée de brûlures d'estomac, d'éructations, d'acides, parfois de douleurs derrière le sternum, qui peuvent donner au cou et à l'épaule.

œsophagite chronique - une maladie chronique qui peut souvent être le résultat ou accompagner le reflux gastro-œsophagien. Elle est associée à la présence d'une inflammation chronique dans la paroi de l'œsophage. Peut se manifester par une douleur dans la poitrine lors de la déglutition, des brûlures d'estomac.

Cancer de l'œsophage: un gonflement malin de l'œsophage aux derniers stades de développement peut constituer un obstacle au passage des aliments, qui s'accompagne de dysphagie (difficulté à avaler) et de douleur derrière le sternum.

La dyskinésie œsophagienne dans les maladies neurologiques est une condition dans laquelle la capacité de l'œsophage à se contracter pour déplacer le morceau de nourriture dans l'estomac est altérée. Manifesté par des troubles de la déglutition. Parfois, les troubles de la déglutition peuvent être douloureux.

Syndrome de Mellory-Weiss. À la suite de vomissements répétés, la paroi de l'œsophage ne se déchire pas à sa profondeur maximale. Il peut y avoir des douleurs dans la poitrine et l'épigastre, des vomissements de sang ou de marc de café sont possibles.

Oesophage hypersensible - une maladie accompagnée de douleurs derrière le sternum et de brûlures pendant les repas en l'absence de changements organiques dans l'œsophage.

Diverticule œsophagien - saillie sur l'œsophage. La maladie s'accompagne de la coulée des aliments consommés dans la cavité du diverticule, où les aliments stagnent et commencent à se décomposer (mauvaise haleine). Peut-être l'apparition de douleurs avec inflammation des diverticules.

Maladies de l'estomac associées à une violation de la qualité et de la quantité des aliments:

Gastrite aiguë: se développe à la suite d'une exposition à la paroi de l'estomac d'un agent agressif ingéré avec de la nourriture. Une inflammation aiguë se développe dans la paroi de l'estomac. La maladie se développe 3 à 6 heures après un repas. Accompagné de douleurs aiguës dans la région épigastrique, il peut y avoir des nausées et des vomissements sur les aliments consommés. Un exemple classique de gastrite aiguë est la gastrite alcoolique aiguë, lorsque l'alcool éthylique a un effet irritant sur la paroi de l'estomac. De plus, la gastrite aiguë peut provoquer l'utilisation de produits infectés par des micro-organismes pathogènes..

La douleur à l'estomac associée à l'utilisation d'une quantité et d'une qualité normales de nourriture se produit dans les conditions suivantes:

La gastrite chronique est une maladie dans laquelle il y a une inflammation chronique dans la paroi de l'estomac, accompagnée d'une violation des fonctions sécrétoires et motrices de l'estomac. Elle peut se manifester par une douleur sourde dans la région épigastrique, généralement après une erreur de régime..

Ulcère gastroduodénal: avec un ulcère à l'estomac, la douleur peut survenir immédiatement après avoir mangé de la nourriture, la douleur continue jusqu'à ce que le contenu de l'estomac soit évacué, le soulagement peut se produire avec des vomissements ou après 2-3 heures, lorsque le contenu de l'estomac quitte l'estomac et pénètre dans l'intestin grêle.

Avec le cancer de l'estomac, la douleur associée à l'alimentation survient aux derniers stades du processus. Dans les premiers stades, les symptômes du cancer de l'estomac ne diffèrent pas beaucoup de ceux de la gastrite, de l'ulcère gastrique, de l'œsophagite. La douleur survient lorsque le néoplasme rétrécit la lumière de l'estomac ou que sa paroi se développe, violant l'élasticité. Les douleurs sont douloureuses dans la nature, localisées dans l'épigastre et la région ombilicale.

Des douleurs poignardes de haute intensité, survenant dans le contexte d'un bien-être complet, sont caractéristiques des ulcères d'estomac perforés.

Maladies du pancréas, qui peuvent s'accompagner de douleurs après avoir mangé:

La pancréatite aiguë est une inflammation aiguë du pancréas. Elle peut être déclenchée par la consommation de protéines épicées, huileuses, difficiles à digérer, en particulier en combinaison avec de l'alcool. La douleur dans la pancréatite aiguë est extrêmement intense, localisée dans l'épigastre, l'hypochondre gauche, peut irradier vers le dos, l'omoplate ou la ceinture. La douleur s'accompagne souvent de nausées, de vomissements répétés indomptables..

La pancréatite chronique est une maladie caractérisée par le développement d'une insuffisance pancréatique endocrine et exocrine (le pancréas produit des quantités insuffisantes d'enzymes pour la digestion). Avec une exacerbation de la pancréatite chronique, la douleur est généralement moins intense, souvent accompagnée de dyspepsie, de flatulences, de diarrhée ou de constipation, de nausées avec et sans vomissements.

Maladies de la vésicule biliaire, qui peuvent s'accompagner de douleurs abdominales après avoir mangé:

Cholécystite aiguë: une attaque de cholécystite peut provoquer une erreur dans l'alimentation, la consommation d'aliments gras, épicés, frits, l'alcool peut aggraver la situation. La cholécystite aiguë s'accompagne de douleurs intenses à la couture à droite sous les côtes et dans l'épigastre, qui peuvent être des crampes. Les vomissements peuvent rejoindre la douleur, ce qui ne soulage pas.

Maladies et lésions du foie, qui peuvent s'accompagner de douleurs abdominales:

Hépatite toxique aiguë: peut se développer à la suite de l'ingestion de substances toxiques dans le corps avec de la nourriture, tandis que des dommages aigus aux cellules hépatiques - les hépatocytes - se développent. La maladie peut être accompagnée de douleurs dans l'hypochondre droit de faible intensité, il peut y avoir un ictère.

Ensuite, après le duodénum, ​​les aliments pénètrent dans l'intestin grêle, où ils sont ensuite digérés avec la participation des enzymes pancréatiques et biliaires. De l'intestin grêle, le contenu passe dans le gros intestin, où l'eau est absorbée et formée à partir de particules de matières fécales non digérées et leur élimination du corps. Les douleurs abdominales près du nombril peuvent être associées à des troubles fonctionnels et à des maladies intestinales. La douleur dans le bas-ventre est également caractéristique de cette pathologie..

Les maladies intestinales, qui s'accompagnent de douleurs abdominales associées à l'alimentation, sont très diverses. Le facteur déclenchant est l'ingestion de substances ou de micro-organismes qui perturbent son fonctionnement.

Maladies infectieuses: lors de la consommation d'aliments infectés par des micro-organismes pathogènes, des infections intestinales (dysenterie, infections d'origine alimentaire, infections à rotavirus et autres) peuvent se développer;

Lorsque les aliments sont infectés par des parasites, des maladies parasitaires se développent (ascariose, diphyllobothriase, giardiase, etc.);

Lorsque vous mangez une quantité excessive de protéines, de graisses ou de glucides, de minéraux, il est possible de développer toutes sortes de dyspepsie (flatulence, diarrhée, etc.) même en l'absence de maladies intestinales chroniques et d'insuffisance pancréatique exocrine.

Maladies intestinales, accompagnées de douleurs abdominales en mangeant des aliments normaux:

La maladie de Crohn est une maladie inflammatoire chronique avec une lésion primaire de l'iléon. L'intensité des symptômes de la maladie de Crohn dépend de la prévalence et de la localisation du processus dans l'intestin. La douleur abdominale est localisée dans la région iliaque droite, la région latérale droite, sus-pubienne et ombilicale. La douleur peut être intense, des crampes, ce qui peut être un signe indirect de rétrécissement de la lumière intestinale. La maladie peut s'accompagner de la formation de fistules intestinales et d'abcès abdominaux..

La colite ulcéreuse est une maladie inflammatoire chronique du côlon avec une lésion primaire de la muqueuse du côlon. Le principal symptôme de la maladie est souvent des selles molles fréquentes avec des stries de sang. La douleur est rarement intense, la localisation de la douleur dépend de la zone de l'intestin affecté, souvent dans la moitié gauche de l'abdomen.

Entérite allergique (allergie alimentaire): une maladie se développe lorsque des antigènes d'origine alimentaire pénètrent dans le tractus gastro-intestinal. De nombreux aliments peuvent être une source d'antigènes alimentaires (chocolat, café, noix, agrumes). La maladie se manifeste par des symptômes intestinaux, des douleurs abdominales et des troubles des selles sont possibles, en outre, la maladie peut se manifester par des symptômes extra-intestinaux. Les manifestations les plus diverses de la réponse du corps à une agression antigénique de l'extérieur sont plus courantes, ce sont diverses éruptions cutanées.

Diverticule intestinal - saillie congénitale ou acquise de la paroi intestinale. Souvent, la présence de diverticules en elle-même peut ne pas être accompagnée de douleurs abdominales, mais un certain nombre de complications des diverticules se manifestent, notamment des douleurs abdominales. Les phénomènes de diverticulite aiguë (inflammation du diverticule) s'accompagnent de douleurs abdominales de forte intensité. La localisation de la douleur dépend de la zone de la lésion intestinale. Il peut également y avoir une forte fièvre, une inflammation du péritoine avec perforation du diverticule.

Les tumeurs intestinales en cours de développement conduisent finalement à un rétrécissement de la lumière de l'intestin ou à son obstruction complète, qui peut s'accompagner de symptômes d'obstruction intestinale avec le tableau clinique correspondant (douleurs abdominales spastiques intenses). De plus, la germination des organes et tissus adjacents par une tumeur peut également provoquer des douleurs abdominales..

Syndrome du côlon irritable - une maladie accompagnée d'une altération de la fonction intestinale, alors qu'il n'y a aucun changement dans la paroi intestinale. Ainsi, la maladie fait référence à des troubles fonctionnels et est le résultat de l'influence de nombreux facteurs - infections intestinales antérieures, stress ou troubles mentaux. La maladie s'accompagne de douleurs abdominales associées à une diarrhée, moins fréquente sans forme douloureuse. La maladie est extrêmement difficile à traiter..

Douleurs abdominales après avoir mangé - les principales causes

Lorsqu'il y a des douleurs abdominales après avoir mangé, nous pensons d'abord à la qualité des aliments que nous mangeons. De tels soupçons ont de bonnes raisons, car l'intoxication alimentaire est la cause la plus fréquente d'inconfort après avoir mangé. Cependant, le problème peut résider non seulement dans la nutrition elle-même, mais dans les maladies gastro-intestinales.Par conséquent, avec l'apparition régulière de la douleur, il est nécessaire de comprendre son origine.

Pathologies et maladies qui provoquent des douleurs abdominales après avoir mangé

Selon les statistiques, toute grande fête se termine invariablement par une sorte d'épidémie de processus inflammatoires du pancréas ou de la vésicule biliaire. Même les personnes qui ne souffrent pas de maladies, avec une consommation excessive de graisses et même arrosées de boissons alcoolisées, peuvent ressentir des douleurs dans la cavité abdominale.

Ces douleurs tourmentent généralement après avoir trop mangé et disparaissent avec la normalisation de l'alimentation. Une autre chose est s'ils apparaissent régulièrement et lorsque vous mangez des portions standard d'aliments. Dans ce cas, il est recommandé de consulter un médecin et d'établir une pathologie qui provoque une gêne. Les principales raisons pour lesquelles l'estomac fait mal après avoir mangé sont:

  • intoxication alimentaire;
  • allergie alimentaire;
  • entéropathie enzymatique;
  • pancréatite
  • cholécystite.

Intoxication alimentaire

Si après avoir mangé des maux d'estomac et des nausées, la cause de l'inconfort peut être l'empoisonnement avec n'importe quel produit. En moyenne, la douleur apparaît 2 à 4 heures après le dîner ou le déjeuner. Initialement, une personne ressent une lourdeur dans l'épigastre, puis l'empoisonnement est complété par d'autres symptômes:

  • nausée et vomissements;
  • douleur diffuse, parfois sous forme de contractions;
  • selles molles;
  • fièvre, frissons;
  • intoxication (faiblesse générale, maux de tête ou vertiges).

Allergie alimentaire

Si une personne est allergique à certains produits, une gêne peut survenir après leur prise. Avec les allergies alimentaires, cela fait généralement mal au nombril, avec des coutures douloureuses, des douleurs ou des crampes. Parfois, des signes supplémentaires d'une réaction allergique apparaissent, tels que des éruptions cutanées qui démangent, de la diarrhée ou de la constipation.

Important! Une allergie peut entraîner des complications dangereuses comme un choc anaphylactique ou un œdème de Quincke, donc si elle se manifeste, vous devez consulter un médecin.

Entéropathie enzymatique

En présence de pathologies du système enzymatique, une personne peut ne pas tolérer certains types d'aliments. Le plus souvent, les gens ont une intolérance au lait. Avec son utilisation, une entéropathie enzymatique se développe, qui se caractérise par l'apparition de douleurs, de flatulences, de diarrhées. Si vous continuez à prendre des produits laitiers, au fil du temps, un syndrome de malabsorption peut se développer lorsque l'absorption intestinale des nutriments est perturbée..

Pancréatite

La douleur dans le haut de l'abdomen après avoir mangé indique souvent des problèmes avec le pancréas. Dans la pancréatite aiguë qui survient après avoir trop mangé, la douleur est localisée dans l'épigastre et donne au cou, au dos, entre les omoplates ou la partie inférieure du visage. Habituellement, il apparaît 3 à 5 heures après un repas ou la nuit, si le rêve était précédé d'une abondante fête en soirée.

Si une personne souffre de pancréatite chronique, la douleur peut être dérangeante pendant longtemps. En conséquence, le patient essaie de manger moins, c'est pourquoi il perd beaucoup de poids. Un signe caractéristique de la maladie est les matières fécales grasses, qui ont une consistance pâteuse et contiennent des aliments non digérés.

Cholécystite aiguë

L'apparition de douleurs aiguës indique parfois une cholécystite aiguë. La douleur survient du côté droit de l'abdomen et inquiète principalement la nuit. Sa cause est le plus souvent une consommation excessive de graisses. En plus des douleurs abdominales et des nausées après avoir mangé, il y a des vomissements. Dès le début de la maladie, une augmentation sévère de la température est possible, jusqu'à 40 degrés.

Autres raisons

Parmi les facteurs supplémentaires contribuant à la douleur, de telles pathologies sont considérées:

  • entérite;
  • crapaud abdominal;
  • colite;
  • syndrome du côlon irritable;
  • maladies du duodénum, ​​de l'estomac;
  • dysbiose.

Causes de la douleur au moment de leur apparition

Avec le développement de l'inconfort, il ne fait pas mal de prêter attention au temps écoulé entre le repas et l'apparition de l'inconfort. Cela suggère approximativement ce qui a causé l'apparition de la douleur..

  • La douleur qui apparaît immédiatement après avoir mangé, signale souvent des troubles neuro-fonctionnels dans le tube digestif.
  • Si votre estomac fait mal une heure après avoir mangé, cet inconfort peut indiquer une inflammation de l'estomac (gastrite).
  • Une douleur après 1,5 à 2 heures indique une inflammation du duodénum 12 ou de l'estomac inférieur.
  • Une période de 3-4 heures indique des maladies de l'intestin grêle, du pancréas ou de la vésicule biliaire.
  • Si 5-6 heures se sont écoulées après un repas, alors avec une forte probabilité, le problème réside dans le côlon.

Causes de la nature de la douleur

En plus du moment de l'apparition de la douleur, il est important d'établir leur localisation exacte. Dans la cavité abdominale, il existe de nombreux organes différents, et chacun d'eux est en mesure de signaler toute violation dans le corps. Pour établir plus précisément le point douloureux, vous devez vous allonger sur le dos, vous détendre et palper l'abdomen dans chaque zone. Cette technique déterminera non seulement la localisation, mais aussi la nature de la douleur.

  • Si cela fait mal sous les côtes à gauche ou dans la région épigastrique, la cause est probablement cachée dans l'estomac ou le duodénum.
  • Avec une douleur dans l'hypochondre droit, une pathologie de la vésicule biliaire peut être suspectée. Avec son inflammation, la douleur irradie souvent vers la clavicule droite et sous l'omoplate.
  • Si l'estomac fait mal au nombril après avoir mangé, le médecin soupçonne souvent une pathologie de l'intestin grêle.
  • L'inconfort dans le haut de l'abdomen (parfois avec une douleur à la ceinture) indique un pancréas.
  • La douleur dans l'abdomen inférieur gauche indique des problèmes avec le côlon sigmoïde.

Que faire de la douleur après avoir mangé

Lorsque l'estomac fait mal après avoir mangé, les raisons sont assez graves, il est donc important de ne pas déclencher la maladie et de consulter un médecin en temps opportun. Avant de consulter un spécialiste, il est recommandé de suivre un régime alimentaire et en cas d'attaques douloureuses sévères, vous pouvez prendre un analgésique, tel que le no-shpu ou la drotavertine.

Si la douleur survient rarement et gêne pendant une courte période, et que sa cause est la suralimentation ou une mauvaise nutrition, alors pour la prévention, il est conseillé de suivre quelques recommandations simples:

  • Refus de nourriture avant d'aller se coucher.
  • Petits repas.
  • Exclusion d'aliments lourds.
  • Ne vous allongez pas immédiatement après une collation.

Étant donné que des douleurs abdominales sévères après avoir mangé agissent parfois comme un signe de maladie grave, il est catégoriquement déconseillé de prendre soi-même des médicaments et de prendre des médicaments vous-même. Seul un médecin peut déterminer la cause de la douleur et prescrire le bon traitement.

Causes des douleurs à l'estomac après avoir mangé et que faire

Les patients se tournent souvent vers un gastro-entérologue qui se plaint de douleurs à l'estomac après avoir mangé. Les attaques douloureuses ont différentes causes, localisation, intensité et caractère, mais elles peuvent réduire considérablement la qualité de vie et conduire à un handicap.

Pourquoi mon estomac me fait mal après avoir mangé

Tous les principaux organes du tube digestif sont situés dans la cavité abdominale, occupent un vaste abdomen et sont représentés par l'œsophage inférieur, l'estomac, les petits et gros intestins, le rectum, le foie, le pancréas.

La projection de l'estomac sur le corps humain

L'estomac est situé dans le haut de l'abdomen, dans la région épigastrique. Entre le nombril et le bord inférieur de l'hypocondre. Cet endroit est connu comme le plexus solaire..

Les causes de la douleur

Les causes courantes qui causent des douleurs à l'estomac après avoir mangé sont des violations du régime alimentaire approprié par la personne elle-même:

  • Trop manger, plus souvent pendant les vacances. Dans ce cas, une grande quantité de nourriture pénètre dans l'estomac, les parois de l'organe sont fortement étirées, le processus de traitement de la masse alimentaire est retardé, il y a une sensation d'inconfort, accompagnée de douleur immédiatement après avoir mangé ou même en mangeant. La solution est simple - il vous suffit de manger moins.
  • La condition d'un estomac irrité survient chez les amateurs d'aliments gras, épicés et fumés en grande quantité. Il est reconnu par l'apparition de éructations répétées après avoir mangé, pouvant durer jusqu'à deux heures, souvent accompagnées de crampes dans la zone de projection de l'estomac, de nausées et de brûlures d'estomac.
  • Violation du régime et de la qualité des aliments consommés: aliments sur le pouce, sèche-linge, aliments froids ou très chauds mangés à la hâte sans suffisamment de liquide.

La correction du régime alimentaire et de la qualité des aliments consommés élimine le problème.

La survenue de douleurs dans l'abdomen est causée non seulement par une mauvaise alimentation, dont la personne est à blâmer, mais également par de nombreuses maladies héréditaires ou acquises qui affectent non seulement les organes digestifs situés dans la cavité abdominale, mais également qui ne leur sont pas liées:

Malheureusement, toutes les conditions accompagnées de douleur ne sont pas inoffensives - associées à des erreurs dans l'alimentation. Parfois, ce sont des signes d'une maladie grave qui, sans l'intervention d'un spécialiste, ne peuvent pas être gérées de manière indépendante.

La nature de la douleur après avoir mangé

Les organes malades réagissent à divers degrés et selon la nature des sensations à l'apport alimentaire:

  • douleurs aiguës et brûlantes, peu de temps après avoir mangé ou après 1-2 heures;
  • douleurs affamées, qu'une petite quantité de nourriture calme;
  • douleurs constantes et douloureuses, souvent accompagnées de nausées et de vomissements.

La réduction de la douleur aiguë dans la projection de l'estomac se produit en réponse à:

  • consommation de produits de mauvaise qualité;
  • intoxication alimentaire, chimique ou alcoolique;
  • stress sévère - souvent observé chez les étudiants avant les examens;
  • jeûne et suralimentation ultérieure;
  • blessures abdominales;
  • activité physique excessive;
  • utilisation fréquente de médicaments irritants;
  • certaines maladies.

Ensuite, nous considérons plus en détail les maladies impliquées dans l'apparition d'inconfort dans l'estomac avec douleur.

Maladies accompagnées de douleurs à l'estomac après avoir mangé

Les maladies les plus courantes qui provoquent des douleurs et des lourdeurs dans l'estomac sont:

Gastrite

La gastrite est une inflammation de la muqueuse interne de l'estomac. Cette maladie est à l'origine des pathologies des organes digestifs. Il est divisé en formes aiguës et chroniques du cours. Les types auto-immuns ou bactériens (hélicobactériens) sont distingués. Gastrite accompagnée d'une augmentation ou d'une faible acidité du suc gastrique.

La gastrite aiguë est un processus inflammatoire unique provoqué par l'exposition à des facteurs nocifs:

  • empoisonnement,
  • infection intestinale,
  • médicaments.

Pour la gastrite hyperacide (l'acidité du suc gastrique est plus élevée que la normale) sont caractéristiques:

  • douleur intense à l'estomac après avoir mangé;
  • sensation désagréable dans le haut de l'abdomen;
  • éructations avec une odeur désagréable;
  • selles molles;
  • nausée le matin.

Une diminution de l'acidité dans l'estomac s'accompagne d'un ralentissement de la motilité, ce qui provoque:

  • constipation
  • mauvaise haleine;
  • lourdeur dans l'estomac;
  • augmentation de la formation de gaz.

Pour la gastrite chronique, un long parcours est caractéristique, les périodes de bien-être sont remplacées par des exacerbations. Les douleurs sont longues, douloureuses, surviennent quelque temps après avoir mangé.

Ulcère peptique

Dans ce cas, des ulcères apparaissent sur la muqueuse gastrique dans des endroits sujets à des changements inflammatoires. Les ulcères peuvent être simples, atteindre de grandes tailles ou à un certain endroit, il existe de nombreuses petites zones de troubles de l'intégrité des muqueuses.

  • sont de nature intense;
  • se produisent souvent à jeun ou la nuit.

La maladie est dangereuse car, dans certains cas, les ulcères sont compliqués par des saignements abondants, si un vaisseau sanguin est endommagé ou si la paroi de l'estomac se brise - puis le contenu de l'estomac pénètre dans la cavité abdominale. Un ulcère perforé s'accompagne de douleurs très vives, il est aussi appelé poignard, cela arrive souvent après avoir mangé.

Les complications de l'ulcère gastro-duodénal sont extrêmement mortelles, nécessitent une intervention chirurgicale d'urgence.

De nombreux ulcères situés à la jonction de l'estomac avec l'œsophage ou le duodénum forment par la suite des cicatrices et des rétrécissements de ces sections, ce qui crée un obstacle au mouvement des aliments. Il s'accumule dans les parties inférieures de l'œsophage ou à la sortie de l'estomac, il y a un débordement d'organes, les parois sont tendues, il y a de l'inconfort et de la douleur.

Polypes d'estomac

Ce qu'on appelle des excroissances bénignes sur la membrane muqueuse à l'intérieur de l'estomac. Ils peuvent être de différentes tailles et formes: de grand, plat à mince sur la jambe.

Pendant longtemps, ils ne se manifestent en aucune façon, mais peuvent créer un obstacle à l'avancement de la masse alimentaire et s'enflammer. Puis, pendant un repas ou peu de temps après, irrités par l'acide gastrique, les polypes commencent à faire mal.

Cancer de l'estomac

Les néoplasmes malins provoquent également de fortes douleurs en mangeant, mais ils se caractérisent par:

  • vomissements sanglants;
  • satiété avec une petite quantité de nourriture consommée;
  • il existe une aversion pour certains produits précédemment appréciés;
  • perte de poids.

Souvent pendant une longue période, la maladie se déroule sans symptômes, par conséquent, des examens réguliers par des spécialistes sont nécessaires pour identifier une maladie dangereuse. Les signes d'oncologie indiquent une négligence du processus.

Empoisonnement

La détérioration de la condition et le taux d'apparition des symptômes d'empoisonnement dépendent de la qualité et de la quantité de la substance toxique qui est entrée dans le corps. La détérioration de la santé se produit immédiatement ou en quelques heures, parfois pendant 2-3 jours.

  • spasmes aigus dans l'épigastre (abdomen supérieur);
  • sensation de nausée, vomissement, diarrhée; après le vomissement, le soulagement arrive;
  • mal de crâne;
  • faiblesse grave.

Autres raisons

Une douleur aiguë sévère n'est pas toujours associée à une pathologie gastrique:

  • Parfois, ces symptômes signalent des maladies aux organes voisins - les intestins supérieurs, le foie et la vésicule biliaire, le pancréas.
  • Dans de rares cas, il s'agit d'un signal d'insuffisance cardiaque aiguë ou de conditions critiques d'autres organes qui ne sont pas liés au système digestif.

Si le côté droit commence à faire mal après avoir mangé, c'est le signe d'une maladie du foie ou de la vésicule biliaire.

Une douleur intense intense de la ceinture du côté gauche est caractéristique de la pancréatite.

Caractéristique de la douleur

Une description correcte permet de diagnostiquer avec précision le caractère du patient, sa localisation et après combien de douleur après avoir mangé.

Les premières douleurs intestinales intenses qui surviennent peu de temps après avoir mangé suggèrent que:

  • lésions inflammatoires des parties inférieures et moyennes de l'estomac;
  • changements ulcératifs dans la muqueuse;
  • prolifération de polypes.

Un tel inconfort dure parfois jusqu'à 2 heures, et seulement après l'achèvement du traitement de la masse alimentaire dans l'estomac et de son avance dans l'intestin.

Des douleurs d'estomac sévères tardives apparaissant après 1,5 à 3 heures sont des signes:

  • processus tumoraux;
  • ulcère peptique de l'organe;
  • gastrite hyperacide.

Des douleurs affamées apparaissent 5-6 heures après avoir mangé, par nature intense, coupantes. Mais après une petite collation ou un verre de thé sucré chaud disparaissent. Ce type de douleur est un signe certain d'un ulcère d'estomac ou d'un ulcère duodénal..

Diagnostique

Pour l'examen et le traitement des organes digestifs, vous devez contacter un gastro-entérologue, en l'absence d'un tel spécialiste dans une clinique - à un thérapeute ou un pédiatre, cela dépend de la catégorie d'âge du patient.

L'enquête comprend plusieurs étapes.

Étape 1. La visite initiale chez le médecin commence par une conversation. Le médecin s'informe en détail sur les problèmes digestifs, la nature, l'intensité et la localisation de la douleur.

Ensuite, il commence à examiner la peau et les muqueuses visibles, attire l'attention sur l'état de la langue, s'il y a une plaque et à quoi elle ressemble. Découvre s'il y a un changement de couleur de peau, une perte de poids et plus encore.

La prochaine manipulation - sonder et écouter l'abdomen.

2 étages. Examens ou tests de laboratoire. Il existe de nombreuses méthodes, mais le médecin ne sélectionne que celles qui sont nécessaires dans chaque cas:

  • analyses de sang et d'urine - générales et biochimiques;
  • analyse des selles pour la dysbiose, les helminthes (vers), le sang occulte;
  • analyse du contenu gastrique pour l'acidité, la présence de bactéries Helicobacter pylori.

3 étages. Si le médecin considère que les données des méthodes d'examen précédentes ne sont pas suffisantes pour établir le bon diagnostic, les diagnostics sont prescrits à l'aide d'un équipement spécial;

  • Échographie.
  • Électrogastroentérographie. Estime la motilité, c'est-à-dire l'activité du mouvement des organes digestifs.
  • Oesophagogastro-entéroscopie. À l'aide de la sonde, une caméra vidéo miniature est introduite, au fur et à mesure qu'elle progresse, le spécialiste a la possibilité d'examiner l'état de la muqueuse de l'œsophage, de l'estomac, du duodénum ou de prélever un petit morceau de tissu des organes internes pour un examen histologique.
  • Radiographie de l'estomac ou des intestins.
  • L'utilisation de pilules vidéo. Se déplaçant à travers les organes, une caméra vidéo miniature capture tous les processus se déroulant à l'intérieur.
  • Tomodensitométrie.

Il existe d'autres techniques, mais elles sont moins couramment utilisées..

En comparant les résultats de l'examen, le médecin détermine le diagnostic exact et prescrit le traitement et la diététique appropriés.

Traitement

Après l'examen et la confirmation du diagnostic, une thérapie individuelle est prescrite au patient pour le traitement de la douleur à l'estomac après avoir mangé, en fonction de la maladie.

Les activités de traitement comprennent généralement:

  • thérapie médicamenteuse;
  • thérapie diététique;
  • remèdes populaires.

D'après le matériel ci-dessus, il est clair qu'il existe de nombreuses maladies qui peuvent provoquer des douleurs à l'estomac, et des médicaments de l'effet contraire peuvent être nécessaires pour les éliminer. Par conséquent, il est recommandé d'utiliser des médicaments pour soulager l'attaque si le patient a déjà été examiné, connaît la cause de la maladie et sait comment y faire face..

Si vous n'êtes pas complètement sûr de ce qui se passe, il est préférable de ne pas prendre de risques, de ne pas prendre de médicaments par vous-même et de consulter d'abord un médecin.

En cas de douleur intense, vous ne pouvez pas utiliser d'anti-inflammatoires ou d'analgésiques. Ces médicaments faussent le tableau clinique. Vous pouvez boire un médicament qui soulage les spasmes musculaires lisses, comme le No-shpu.

Le régime alimentaire correspondant à chaque maladie est également prescrit par le médecin, mais pour l'instant il n'y a pas de recommandations, vous pouvez vous concentrer sur les listes suivantes.

Vous ne pouvez pas manger:

  • tous les plats frais, de fruits ou de baies;
  • produits de boulangerie frais;
  • tous types de viandes fumées;
  • sauces;
  • cornichons;
  • desserts au chocolat et à la crème glacée;
  • boissons gazeuses, café, thé;
  • lait frais;
  • pas de plats froids, très chauds, durs, frits, gras et épicés.

Tu peux manger:

  • pain séché;
  • soupes semi-liquides, en purée ou muqueuses et céréales de riz blanc, sarrasin, flocons d'avoine;
  • bœuf, poulet, dinde, viande de lapin bien cuits (après avoir retiré tout le gras et la peau de l'oiseau);
  • une petite quantité de beurre ou d'huile végétale;
  • à partir de légumes - pommes de terre bouillies, chou mijoté, betteraves, carottes.

Les plats doivent être chauds, non salés ou contenir une petite quantité de sel. Vous devez manger en petites portions, mais souvent.

Quelques recettes folkloriques

Huile d'olive. Les produits efficaces et à action rapide incluent l'utilisation d'huile d'olive. Pour soulager l'attaque, il suffit de prendre 1 cuillère à dessert à l'intérieur. Pour traiter la gastrite ou les ulcères, vous devez boire 1 cuillère à soupe d'huile le matin avant les repas pendant un mois. Il a un effet cicatrisant et analgésique..

Huile d'argousier. Le mode d'emploi est similaire à l'huile d'olive..

Propolis. Ils peuvent guérir la gastrite et les ulcères en mangeant quotidiennement un estomac vide à un rythme de jeûne de 6 g. La durée du traitement est de 3 semaines.

Infusion d'eau de graines de carvi. Préparation: Versez 2 cuillères à soupe de graines avec de l'eau bouillante, insistez environ une demi-heure, filtrez. Buvez la solution chaude, la veille des repas. Soulage l'inflammation et apaise les douleurs.

La prévention

Pour maintenir la santé digestive, vous avez besoin d'un peu:

  • respecter les règles de saine alimentation et d'hygiène personnelle;
  • subir des examens médicaux préventifs au moins une fois par an.

Pourquoi des douleurs à l'estomac surviennent-elles après avoir mangé?

«Mon estomac me fait mal après avoir mangé» - assez souvent, les patients expliquent la raison de la visite chez le gastro-entérologue. L'estomac est le système digestif humain central responsable de la digestion des aliments consommés..

Il peut réagir avec douleur lors de la consommation d'aliments ou d'eau de mauvaise qualité, en raison de mauvaises habitudes, du stress, de la drogue, etc..
La douleur à l'estomac après avoir mangé peut être le symptôme d'une maladie dangereuse..

Par conséquent, lorsqu'il n'y a même pas de douleur aiguë et tirante qui se produit de temps en temps, il est recommandé de se rendre dans un établissement médical pour un diagnostic..

Pourquoi l'estomac fait-il mal après avoir mangé?

Après avoir pris de la nourriture, il passe à travers l'œsophage et pénètre dans l'estomac, ce qui augmente de taille, le suc gastrique est libéré. Des contractions actives se produisent et la nourriture pénètre dans le duodénum 12.

Et s'il y a une violation dans le processus de digestion, une douleur à l'abdomen se produit. De plus, la douleur peut survenir en raison de l'exposition à la membrane endommagée des aliments digérés et des sucs digestifs.

Très souvent, la cause de la douleur à l'estomac est la malnutrition:

  • Dîner tardif (avant le coucher)
  • "Suhomyatka"
  • Écart par rapport à l'apport alimentaire
  • La nourriture en fuite

Une sensation de lourdeur dans l'abdomen peut survenir pour les raisons suivantes:

  • Trop manger
  • Pas assez de liquide à boire
  • Aliments riches en protéines
  • Réception de plats trop secs

Symptômes de maladies dans lesquelles l'estomac fait mal après avoir mangé

  • La sténose œsophagienne est une pathologie dans laquelle il y a un rétrécissement de sa lumière en raison d'une cicatrice, d'une blessure ou d'une tumeur. Dans ce cas, après des repas, des vomissements, des éructations, des nausées surviennent.
  • Une hernie qui se produit dans la zone de l'ouverture œsophagienne du diaphragme, dans laquelle il y a une violation de la partie de l'estomac qui dépassait après la nourriture mangée.
  • Gastrite. Le soi-disant processus inflammatoire de la muqueuse gastrique. La cause de l'occurrence est la pénétration d'infections (Helicobacter pylori) sur celle-ci, avec abus d'alcool, en raison d'un stress fréquent et de la prise de certains médicaments.
  • Ulcère de l'estomac. Cette maladie peut survenir si vous ne prenez aucune mesure pour traiter la gastrite..
  • Obstruction gastrique. Il s'agit d'une pathologie dans laquelle une obstruction alimentaire se produit entre l'estomac et le duodénum en raison de la formation de polypes, de tumeurs.

Si votre estomac fait mal après avoir mangé, les causes peuvent être liées aux maladies suivantes:

  • Oesophagite - inflammation de l'œsophage
  • Ulcère œsophagien
  • La colite est une inflammation qui se produit sur la muqueuse du côlon
  • Glomérulonéphrite - une maladie immuno-inflammatoire affectant les glomérules des reins
  • Pyélonéphrite gauche
  • Syndrome du côlon irritable
  • L'ulcère duodénal
  • Urolithiase
  • Maladie biliaire, dans laquelle la formation de calculs se produit à la fois dans la vésicule biliaire elle-même et dans les canaux
  • Cholécystite - inflammation affectant la vésicule biliaire
  • Pancréatite - inflammation affectant le pancréas
  • Constipation, diarrhée
  • Pathologie de la rate

Des douleurs abdominales peuvent apparaître pour des raisons qui n'ont rien à voir avec le système digestif:

  • Fractures et blessures des côtes et du sternum
  • Rupture d'anévrisme (expansion du site) de l'aorte
  • Pleurésie gauche
  • Infarctus du myocarde
  • Acidocétose causée par une altération du métabolisme des glucides due à une carence en insuline

La nature de la douleur qui survient après avoir mangé

Douleur de traction prolongée:

  • Gastrite chronique
  • Cancer ou ulcère d'estomac
  • Trop manger
  • Manger trop vite
  • Réaction gastro-intestinale à certains aliments

Douleur intense et aiguë:

  • L'utilisation de produits de qualité inférieure
  • Pénétration d'infection
  • Intoxication alimentaire
  • Appendicite
  • Ulcère d'estomac ouvert
  • Pancréatite
  • Exacerbation de gastrite, etc..

Localisation des douleurs à l'estomac après avoir mangé

Les sensations douloureuses résultant de pathologies de l'estomac sont concentrées dans l'hypochondre, région iliaque. Après avoir mangé, une douleur peut également être ressentie dans le bas de l'abdomen, dans le dos, sous les côtes. Découvrir exactement où ça fait mal, vous pouvez déterminer la maladie.

Signes de cancer de l'œsophage, du duodénum, ​​de l'estomac.

Ces maladies se caractérisent par l'absence de douleur aux premiers stades de leur développement. À l'avenir, la douleur devient plus prononcée, accompagnée d'un certain nombre de symptômes:

  • Réduction du poids corporel
  • Diminution de l'appétit
  • Gêne continue dans le haut de l'abdomen
  • L'estomac augmente de taille
  • Plénitude de l'estomac
  • Brûlures d'estomac
  • Indigestion
  • La nausée
  • Vomissements (éventuellement avec du sang)

Douleur dans le nombril ou le haut de l'abdomen

Ces symptômes surviennent avec une inflammation de la muqueuse gastrique, du duodénum 12. Les sensations de douleur apparaissent à la fois immédiatement après avoir mangé et après 1-2 heures.

Douleur dans la région iliaque, s'étendant à l'hypochondre droit

Des plaintes similaires se produisent avec la maladie biliaire, les processus inflammatoires des voies biliaires, l'inflammation de la vésicule biliaire. Une sensation d'inconfort dans l'abdomen apparaît environ une heure après avoir mangé des aliments sucrés, frits ou gras.

Coupure constante ou douleur sourde, dérangeant haut "sous le creux de l'estomac", ainsi qu'à droite ou à gauche sous les côtes

Des signes similaires sont caractéristiques d'une maladie telle que la pancréatite. Au fil du temps, les douleurs de ceinture deviennent plus fortes, plus vives, peuvent conduire à un état de choc.

Douleur dans l'hypochondre gauche, "sous le creux de l'estomac", dans le haut de l'abdomen

Ce sont des signes évidents d'un ulcère d'estomac (en cas de douleur après une heure et demie) ou dans le duodénum (en cas de symptômes de douleur après environ une heure et demie à deux heures).

Les ceintures douloureuses, réparties dans le dos et le sternum, peuvent être de n'importe quelle intensité, accompagnées de divers symptômes.

Symptômes concomitants par lesquels vous pouvez déterminer la cause des douleurs à l'estomac après avoir mangé

  • Diarrhée, constipation, vomissements fréquents, fièvre - signe d'intoxication alimentaire, maladies infectieuses.
  • Brûlures d'estomac, sensation de brûlure, éructations aigres, constipation, flatulences, diarrhée - signes de gastrite au stade aigu
  • Lourdeur, nausée, ballonnements - une violation de la nutrition, faible reproduction du suc gastrique.

Traitement et prévention

Le traitement de la douleur à l'estomac est associé à la neutralisation des effets de l'acide gastrique et chlorhydrique. De plus, un remède populaire comme le soda, selon les médecins, ne devrait pas être utilisé, car ulcères possibles sur la muqueuse de l'estomac, ballonnements et éructations.

Parmi les médicaments, les antiacides suivants sont le plus souvent recommandés:

  1. Almagel
  2. Almagel-A
  3. Gastal

Almagel

Il s'agit d'une suspension prise oralement. Il possède une propriété enveloppante et adsorbante, neutralise l'effet de l'acide chlorhydrique, protégeant ainsi la muqueuse enflammée de l'estomac.

  • Pour les adultes et les enfants de plus de 15 ans, ils sont prescrits, en règle générale, 1-2 cuillères une heure après avoir mangé, et pas plus de 3-4 fois pendant la journée et au coucher.
  • Pour les enfants de 10 à 15 ans - la dose est 2 fois inférieure à celle des adultes
  • Pour les enfants de moins de 10 ans et les femmes enceintes, la prise du médicament est contre-indiquée.

Almagel - A

Contrairement au remède précédent, de la benzocaïne (anesthésique local) a été ajoutée à la composition.

Almagel-A est prescrit pour exacerber l'ulcère gastrique, l'ulcère duodénal, la gastrite chronique et aiguë avec une acidité normale et élevée, la duodénite.

La durée d'administration est de 7 jours, à l'avenir, le traitement est effectué avec le médicament Almagel. Posologie et voie d'administration identiques à Almagel

Gastal

Un médicament en comprimé. Gastal est un adsorbant à effet analgésique..

Il est pris en 1-2 comprimés (par résorption dans la bouche) une heure ou deux après avoir mangé et avant le coucher. Par jour, pas plus de 8 comprimés sont autorisés. Cours - 2 semaines.

Pendant la grossesse et l'allaitement - prendre le médicament uniquement sur rendez-vous avec un médecin, car lui seul peut évaluer les avantages et les risques pour le fœtus ou le nouveau-né.

La prévention

Si l'estomac fait mal après avoir mangé rarement, pendant une courte période et après avoir trop mangé ou «séché» - la raison en est probablement une mauvaise alimentation.

Pour vous débarrasser de ces symptômes, vous devez bien manger:

  • Mangez de petites portions
  • Ne pas trop manger avant le coucher (dîner au plus tard 3 heures avant d'aller au lit)
  • Ne vous couchez pas en vous «reposant» après avoir mangé
  • Refuser la malbouffe
  • Boire soit avant les repas, soit entre les repas, au moins 1,5 litre par jour

Mais si un symptôme tel qu'une douleur à l'estomac après avoir mangé est aigu, se produit régulièrement, tandis que la digestion s'aggrave et s'accompagne de fièvre, vous devez immédiatement consulter un médecin (gastro-entérologue ou thérapeute).

Pourquoi un mal de ventre - douleur abdominale immédiatement après avoir mangé: causes et traitement


«Mon estomac me fait mal après avoir mangé» - assez souvent, les patients expliquent la raison de la visite chez le gastro-entérologue. L'estomac est le système digestif humain central responsable de la digestion des aliments consommés..

Il peut réagir avec douleur lors de la consommation d'aliments ou d'eau de mauvaise qualité, en raison de mauvaises habitudes, de stress antérieurs, de médicaments pris, etc. La douleur à l'estomac après avoir mangé peut être le symptôme d'une maladie dangereuse..

Par conséquent, lorsqu'il n'y a même pas de douleur aiguë et tirante qui se produit de temps en temps, il est recommandé de se rendre dans un établissement médical pour un diagnostic..

Intoxication alimentaire

L'intoxication alimentaire est la cause la plus fréquente d'un syndrome de douleur épigastrique soudaine qui survient 10 à 30 minutes après avoir mangé. La principale source d'infection est les produits contenant une grande quantité de protéines, qui s'accumulent dans les tissus musculaires des animaux. Ce sont toutes sortes de viandes et poissons, volailles, œufs, produits laitiers. Vous pouvez suspecter un empoisonnement chez une personne souffrant de douleurs abdominales sévères si elle a consommé les groupes de produits suivants:

  • les conserves conservées dans des boîtes froissées et gonflées;
  • produits périmés;
  • tartes, salades et autres plats vendus dans la rue;
  • poisson au charbon de bois fumé;
  • produits laitiers à l'odeur inhabituelle (très acide);
  • viande de couleur foncée avec des bords au vent.

Qu'est-ce que l'intoxication alimentaire?

La douleur lors de l'intoxication est aiguë, concentrée dans le centre et le bas de l'abdomen, après quoi elle se propage dans toute la cavité abdominale avec une localisation prédominante dans la région ombilicale. Les sensations douloureuses sont causées par des crampes intestinales et peuvent revêtir un caractère paroxystique. La température du patient augmente (avec un empoisonnement sévère supérieur à 39 °), il y a de la fièvre, des frissons. Dans les 30 à 40 minutes suivant la consommation d'un produit de mauvaise qualité, des vomissements indomptables commencent, généralement répétés, sans soulagement.

Symptômes d'intoxication alimentaire

La diarrhée est un signe caractéristique d'intoxication alimentaire. Le tabouret a en même temps une odeur fétide et une consistance aqueuse avec beaucoup de mousse. La couleur de la chaise est jaune ou marron clair. Si des feuilles vertes apparaissent dans les fèces, la flore pathogène commence à se développer activement dans l'intestin et le patient a besoin de soins médicaux urgents.

Important! En cas d'empoisonnement, une personne doit être hospitalisée dans un hôpital. Une déshydratation sévère, qui survient à la suite d'une perte abondante de liquide due à des vomissements et à la diarrhée fréquents, peut entraîner la mort d'une personne. Pour éviter cela, il est nécessaire de donner au patient une boisson chaude au sel (par petites gorgées). Des médicaments prêts à l'emploi, tels que Regidron, peuvent être utilisés. Avant l'arrivée de l'ambulance, il est nécessaire d'effectuer un lavage gastrique et de donner à la personne toutes les préparations de sorbant (Smectu, charbon actif, Polysorb).

Comment prévenir l'intoxication alimentaire

Que faire et quel médecin contacter?

Selon la façon dont l'estomac fait mal, des mesures appropriées doivent être prises..

En cas d'intoxication légère accompagnée de douleurs abdominales, des agents absorbants et antimicrobiens doivent être pris. Les maladies avec une pathologie plus grave ne doivent pas être ignorées, en contactant immédiatement la clinique.

La première personne à évaluer l'état général d'une personne est un thérapeute. Le médecin prescrit un ensemble de mesures, y compris le sang, des tests d'urine, ainsi qu'un examen externe de la personne. En fonction des mesures prises, le thérapeute redirige vers des spécialistes d'une spécialisation plus étroite:

chirurgien; gastro-entérologue; endocrinologue; spécialiste des maladies infectieuses.

Les spécialistes énumérés avec un haut degré de probabilité seront en mesure d'établir avec précision une pathologie particulière, en prescrivant le bon traitement.

Si une douleur aiguë est observée, l'intervention d'un réanimateur peut être nécessaire..

Dans tous les cas, ignorer une douleur qui ne se repose pas coûtera plus cher. Pour cette raison, ces spécialistes aideront à éviter les complications en établissant la cause de la douleur et le moyen de s'en débarrasser..

Carence en enzymes digestives

Le déficit en lactase est une forme d'entéropathie enzymatique dans laquelle une quantité suffisante de lactase n'est pas produite dans le corps humain. La lactase est un type de protéine nécessaire à la digestion et à la dégradation du sucre de lait. Certains appellent par erreur une carence en lactase pathologique. C'est faux, car le lactose est appelé le sucre contenu dans le lait et la lactase est un type d'enzyme digestive.

Le déficit en lactase est généralement diagnostiqué dans l'enfance (chez les nourrissons de moins de 1 an). La pathologie a un caractère physiologique et passe lorsque l'âge de l'enfant atteint 6-8 mois. Ces violations sont temporaires et sont associées à l'immaturité du système digestif de l'enfant.

Carence en lactase chez les enfants

Chez l'adulte, une carence en lactase apparaît dans environ 10 à 13% des cas - nous parlons ici d'un trouble congénital qui, s'il n'est pas traité, peut entraîner un syndrome de malabsorption. Il s'agit d'une condition pathologique dans laquelle l'absorption et l'assimilation des éléments les plus importants sont violées: vitamines, acides, éléments minéraux, lipides, glucides et protéines.

Lactose et lactase

Un symptôme typique de la maladie à tout âge est une douleur abdominale qui survient après avoir consommé du lait de vache et de la vaisselle avec son ajout. La douleur peut être accompagnée d'autres signes, notamment:

  • ballonnements;
  • le rejet d'une grande quantité de gaz inodores et le soulagement qui s'en suit;
  • faible poids corporel;
  • pâleur de la peau;
  • signes d'anémie dans un test sanguin (diminution de l'hémoglobine).

La pathogenèse du déficit en lactase

Important! Une carence chronique en lactase en l'absence de traitement peut entraîner des conséquences très graves: ostéoporose, anémie, atrophie des tissus musculaires, altération de la fonction visuelle, maladies endocriniennes. Chez les enfants, la pathologie augmente le risque de rachitisme et de retard dans le développement mental et physique, il est donc important de ne pas ignorer la douleur et de commencer le traitement à temps, ce qui comprend la prise des enzymes digestives lactase (Lactazar).

Inflammation intestinale chronique

Les douleurs abdominales qui surviennent plusieurs heures après avoir mangé des aliments peuvent être un signe de colite chronique - une pathologie dans laquelle le côlon sigmoïde et d'autres parties du gros intestin s'enflamment. La douleur peut être aiguë, coupante, tiraillante. Cramper la douleur avec la colite n'est pas si commun, mais parfois une telle évolution de la maladie est également possible..

Qu'est-ce que la colite?

Un signe distinctif de la maladie est une douleur renversée et une douleur dans l'abdomen latéral qui survient après avoir mangé des aliments à haute teneur en fibres, purines et fibres végétales grossières. Cela comprend tous les types de légumineuses (lentilles, haricots, pois), chou, concombres, pain avec addition de son, céréales, pommes crues. La consommation de gaz (champagne, limonade), de lait, de chocolat et d'aliments frits peut provoquer des symptômes pathologiques..

Les autres symptômes de la maladie sont:

  • soulagement de la douleur après la prise de médicaments antispasmodiques et les selles;
  • apaiser les symptômes exprimés après avoir pris un bain chaud ou avoir utilisé de la chaleur sèche dans l'abdomen;
  • instabilité des selles;
  • envie fréquente de déféquer, dans laquelle il n'y a pas de sécrétion de matières fécales;
  • mucus dans les fèces.

Inflammation du côlon

Pour le traitement symptomatique de la colite, des médicaments qui détendent les muscles lisses et éliminent les spasmes sont utilisés. Il peut s'agir de préparations de drotavérine (No-shpa, Drotaverinum) ou de Papaverineum. Pour le soulagement des symptômes aigus, il est préférable de combiner une thérapie systémique avec des agents topiques sous forme de suppositoires rectaux. En outre, le patient est prescrit un régime strict, à l'exclusion de l'utilisation de produits contenant des fibres végétales.

Remarque! La colite chronique avec une absence prolongée de traitement peut provoquer un syndrome asthéno-névrotique, dans lequel des troubles du sommeil, une irritabilité accrue, une anxiété apparaissent. Certains patients peuvent développer des phobies..

Étiologie et pathogenèse de la colite chronique

Intolérance au lactose

Le lactose est un glucide présent dans le lait. Lorsque le corps ne produit pas l'enzyme lactase (ou est produite, mais en quantité insuffisante), une intolérance se développe. Normalement, le lactose est décomposé en sucres simples - le galactose et le glucose. En l'absence d'enzyme, le sucre de lait sous une forme inchangée pénètre dans l'intestin grêle. Là, il est traité par des bactéries intestinales, ce qui entraîne la formation de gaz, des ballonnements et des douleurs.

Pourquoi apparaît-il

L'intolérance au lactose peut être congénitale ou apparaître après des maladies inflammatoires ou infectieuses de l'intestin ou des maladies et opérations infectieuses..

Comment le découvrir

Après une demi-heure ou quelques heures après avoir consommé des produits laitiers, une gêne ou une sensation de lourdeur dans l'abdomen, des nausées et une sensation de ballonnement apparaissent. Parfois, les selles sont cassées.

Pour s'assurer que les symptômes désagréables sont vraiment associés à l'intolérance, un test de tolérance au lactose aide: on vous donne un verre de lactose, et après deux heures, la glycémie est mesurée - si elle n'augmente pas, alors la dégradation du lactose ne s'est pas produite. Options d'examen alternatives: test respiratoire, test des selles, analyse génétique.

Douleur immédiatement après avoir mangé

Le crapaud abdominal est l'une des variétés d'athérosclérose, dans laquelle il y a un rétrécissement et une déformation des vaisseaux sanguins par lesquels le sang pénètre dans le tractus gastro-intestinal. La douleur avec cette pathologie apparaît 20 minutes après avoir mangé et a une intensité élevée. Les sensations douloureuses seront plus fortes si le patient a tendance à trop manger ou préfère les aliments gras et frits. La nature de la douleur est oppressante, éclatante. Douleur localisée dans la région iliaque supérieure du côté gauche avec la transition vers l'hypochondre droit.

Ce type d'athérosclérose présente certains signes qui permettent de la distinguer des autres maladies du système digestif. Ceux-ci inclus:

  • soulagement de la douleur après la prise de "nitroglycérine";
  • courte durée de l'attaque (dans de rares cas, la douleur peut durer jusqu'à 2-3 heures);
  • l'apparition de gouttelettes de sueur sur le front;
  • peur de la mort;
  • Impulsion rapide.

Crapaud abdominal et dysfonctionnement digestif

Il n'y a pas de traitement spécifique pour cette pathologie - la thérapie vise le traitement complet des vaisseaux sanguins et la prévention de la thromboembolie. Aux stades avancés, seul un traitement chirurgical peut être montré au patient, car les méthodes conservatrices ne donneront pas de résultat positif.

Important! Le crapaud abdominal est une pathologie dangereuse qui peut provoquer des maladies mortelles, par exemple une obstruction intestinale. Une autre complication possible d'une absence prolongée de traitement est le saignement d'estomac..

Douleur après le dîner

La douleur après avoir mangé peut également être un signe de maladie biliaire ou de cholécystite - inflammation de la vésicule biliaire. Avec cette maladie, la douleur survient principalement 3-4 heures après le dîner et s'intensifie pendant une nuit de sommeil. Au cours de la phase aiguë du processus inflammatoire, la douleur sera accompagnée de nausées, de vomissements abondants avec une odeur désagréable, de fièvre, de blanchiment de la peau et des muqueuses.

Le syndrome douloureux avec cholécystite a une localisation stricte: dans la région de l'hypochondre droit avec la transition vers la clavicule et l'omoplate du côté droit. Les manifestations pathologiques s'intensifient après avoir mangé des aliments gras, des épices chaudes, des viandes fumées et des aliments marinés.

En cas d'inflammation aiguë, le patient doit être hospitalisé dans un hôpital. Dans la plupart des cas, il est possible d'arrêter l'attaque et d'obtenir une dynamique positive pendant le traitement conservateur. S'il n'y a pas d'amélioration de l'état du patient, ou si une échographie révèle la présence de calculs dans la vésicule biliaire, une cholécystectomie est prescrite au patient - ablation chirurgicale de la vésicule biliaire.

Autres raisons

D'autres pathologies du tractus gastro-intestinal peuvent provoquer des douleurs dans l'abdomen, qui apparaissent ou s'intensifient après avoir mangé, par exemple:

  • gastrite;
  • pancréatite
  • duodénite;
  • ulcère gastro-duodénal de l'estomac et des intestins.

Symptômes de gastrite et complications de gastrite

Si une personne ne bouge pas beaucoup, consomme une grande quantité d'aliments nocifs, est sujette à la suralimentation et éprouve un stress émotionnel constant (ou est dans un état de stress chronique), la douleur après avoir mangé peut être associée au syndrome du côlon irritable. Le mécanisme d'apparition de cette pathologie n'a pas été entièrement étudié, mais les médecins invoquent un certain nombre de raisons contribuant à l'émergence d'une condition pathologique. Ceux-ci inclus:

  • dysbiose intestinale;
  • erreurs de nutrition;
  • maladies du système endocrinien;
  • maladies urogénitales.

Les symptômes de la dysbiose intestinale

Remarque! Les symptômes du syndrome du côlon irritable commencent à disparaître dans l'après-midi et disparaissent complètement le soir. La douleur dérange une personne principalement après le petit déjeuner, à l'heure du déjeuner, son intensité commence à diminuer. Le groupe d'âge dans lequel cette pathologie est le plus souvent diagnostiquée comprend les patients âgés de 28 à 40 ans.

Pourquoi des brûlures d'estomac

Les fans de consommation excessive de bonbons ne souffrent pas seulement de diabète et de surpoids. Ils sont souvent accompagnés d'une autre nuisance - les brûlures d'estomac des sucreries, qui se manifestent par une sensation de brûlure extrêmement désagréable dans la poitrine et l'œsophage. Les statistiques médicales indiquent que les enfants sont plus susceptibles d'être touchés par cette maladie; dans la population adulte, elle survient principalement chez les femmes. Dans notre article, nous répondrons à la question de savoir pourquoi, des bonbons, des brûlures d'estomac apparaissent parmi les fans de bonbons.

Pourquoi le développement de la combustion des bonbons se produit

Beaucoup de gens sont accros aux bonbons, comparables à une habitude fatale. Bien sûr, rien de terrible ne se passera d'une barre de chocolat consommée autour d'une tasse de café le matin, mais parfois il est si difficile de résister et de ne pas en manger plus. Il n'est pas surprenant qu'avec une telle utilisation quotidienne, il y ait une sensation de brûlure extrêmement désagréable. Lors de l'approfondissement des mécanismes des effets négatifs des bonbons, il existe plusieurs options pour l'apparition de brûlures d'estomac, notamment:

  • l'effet du suc gastrique;
  • excès de sucré;
  • composants modernes qui composent des bonbons;
  • l'utilisation excessive de sucré crée un environnement extrêmement favorable à la vie des bactéries qui provoquent une formation accrue de gaz.

Les premiers signes de brûlures d'estomac dus à une consommation excessive de bonbons sont un changement brutal d'humeur, de passivité, de sensation aigre dans la cavité buccale.

L'effet du jus digestif

Les aliments sucrés sont constitués d'hydrates de carbone facilement digestibles. De plus, ils commencent déjà à être traités dans la cavité buccale et ne nécessitent absolument aucun effort supplémentaire du suc gastrique pour un traitement complet.

Raisons de la brûlure après avoir mangé des bonbons:

  • Lorsqu'ils sont ingérés, les aliments sucrés commencent à irriter leurs récepteurs..
  • Ensuite, il y a une augmentation de la production d'acide chlorhydrique.
  • Si, après avoir mangé des aliments complets, l'acide chlorhydrique traite la masse formée, alors lorsque vous utilisez des bonbons facilement solubles, il commence à irriter la muqueuse du tube digestif. Dans ce cas, une destruction progressive de cette couche se produit..
  • Avec l'utilisation régulière de bonbons, des dommages aux structures profondes de l'estomac se produisent, c'est pourquoi il existe un risque d'érosion et d'ulcères.
  • Après un certain temps, le patient ressent une sensation de brûlure même après une tasse de thé sucré.

L'effet de l'excès de sucré

Malheureusement, les sucreries n'ont pas toujours un sens des proportions, elles semblent brouiller la frontière entre un petit morceau de gâteau et la quatrième partie du gâteau. Grâce à quoi, après un certain temps, en raison de leur dépendance, ils deviennent des propriétaires "heureux" de kilos en trop. Ainsi, un excès de poids se produit comme un facteur dans le développement de la brûlure sternale..

Les principales causes de brûlures d'estomac dues à une consommation excessive de bonbons:

  • Il y a un excès de graisse déposé dans la région abdominale.
  • Le tissu adipeux est tellement redondant à l'intérieur qu'il entraîne un déplacement des organes abdominaux.
  • En raison du changement de position, l'estomac et les intestins montent, ce qui provoque une augmentation de la pression intra-abdominale.
  • Il y a une charge supplémentaire sur l'œsophage, en raison de laquelle un affaiblissement progressif de ses muscles est observé.
  • Un stress minimal crée une pression excessive sur l'estomac..

L'effet de l'augmentation de la formation de gaz

En raison d'erreurs nutritionnelles, la formation d'enzymes digestives, responsables de la dégradation et de la digestion des aliments, est perturbée. Un nombre réduit de ces enzymes ne décompose pas complètement le morceau de nourriture résultant. En raison de quoi les micro-organismes dans l'intestin produisent une quantité accrue de gaz.

Avec les ballonnements, une extensibilité excessive des muscles de la cavité abdominale se produit, qui est due aux gaz intestinaux et aux aliments incomplètement digérés, il y a donc des brûlures d'estomac causées par des bonbons.

L'influence des composants modernes qui composent le bonbon

Les brûlures d'estomac apparaissent du sucré, pourquoi vous pouvez répondre en vous familiarisant avec les composants qui composent la confiserie. Malheureusement, à ce jour, la plupart des produits sont constitués d'ingrédients non naturels qui contiennent des bonbons tels que:

  • pâtisseries et gâteaux,
  • Chocolat,
  • biscuits,
  • milkshakes,
  • caramel.

Ces substances sont ajoutées pour donner de la couleur, augmenter la durée de conservation, en règle générale, la composition du bonbon contient des composants tels que:

  • graisse végétale;
  • émulsifiants;
  • arômes identiques à naturels;
  • antioxydants;
  • extrait de malt d'orge.

Les causes des brûlures d'estomac dues à l'influence des substances non naturelles qui composent les bonbons:

  • Les substances non naturelles irritent le tube digestif.
  • Les muscles qui bloquent le passage de l'estomac pour la nourriture de l'œsophage s'affaiblissent.
  • Le suc gastrique est jeté dans l'œsophage, ce qui provoque une sensation de brûlure derrière le sternum.

Le développement des brûlures d'estomac à partir du miel

Souvent, une sensation de brûlure est traitée avec du miel, cependant, il existe des cas connus en médecine où, après avoir consommé un produit apicole, cette condition désagréable se produit. Cela se produit après une mauvaise utilisation..

Une sensation de brûlure survient lorsque le miel est consommé par des personnes souffrant d'une forte acidité ou lorsqu'elles élèvent un produit unique dans l'eau froide. Étant donné que le miel doit avoir une température naturelle du corps humain avant d'entrer dans le corps.

Si ces règles simples d'utilisation du miel ne sont pas respectées, une augmentation de la production d'acide chlorhydrique se produit. Et même un léger excès provoque souvent une sensation de brûlure. Naturellement, les personnes en bonne santé ne ressentent pas de sensations désagréables avec quelques cuillères de miel mal consommé, et les personnes qui ont tendance à ulcérer peuvent ressentir des brûlures d'estomac.

Comment prendre du miel avec des brûlures d'estomac

Le miel est un produit unique et complexe avec un complexe inséparable de substances cicatrisantes. Pour qu'il ne soit pas détruit et correctement digéré, il doit être correctement accepté. Avec une faible acidité, le miel peut être lavé avec un peu d'eau fraîche, et pour les personnes ayant une forte acidité ou ayant une tendance aux brûlures d'estomac - seulement chaud.

L'indicateur le plus acceptable de la température de l'eau est de 36 degrés, mais pas plus de 40. Ce liquide se boit plus agréablement et est mieux absorbé. Même avec un petit processus inflammatoire du tractus gastro-intestinal, l'eau plus froide non seulement ne s'améliorera pas, mais aggravera la situation..

Afin de ne pas provoquer un phénomène aussi désagréable que les brûlures d'estomac après avoir mangé des bonbons, il doit être consommé en quantité minimale et uniquement après avoir mangé.

La relation de la douleur après avoir mangé avec la localisation et d'autres symptômes

Pour que le médecin puisse déterminer la cause du syndrome douloureux qui survient après avoir mangé, il est nécessaire d'indiquer l'emplacement exact de l'inconfort. Cela aidera à dresser un tableau clinique précis et à établir un diagnostic préliminaire, ainsi qu'à prescrire les examens et tests nécessaires..

Région épigastrique et partie antérieure de l'hypochondre gaucheÉvolution renversée ou localisation stricte de la douleur en présence de défauts ulcératifs du tube digestifGastrite, duodénite, ulcère gastro-duodénal
Hypochondre droit (transition possible vers l'omoplate et la clavicule)Douleur intense aiguë, éventuellement paroxystiqueMaladie biliaire, cholécystite
Abdomen supérieurLe syndrome de la douleur prend souvent un zonaPancréatite
Zone du nombrilDouleur sourde, piquante, coupante, crampes intestinalesUne maladie intestinale

Vidéo - Un neurologue explique la douleur abdominale

Pour établir un diagnostic précis d'un examen et la palpation de l'abdomen ne sera pas suffisante. Sans échec, le patient sera soumis à des tests de laboratoire sur les paramètres biochimiques du sang et de l'urine, l'échographie des organes abdominaux, le FGDS, la radiographie du péritoine. S'il existe des preuves, le médecin peut envoyer le patient à une coloscopie de l'intestin - examen de l'intestin à l'aide d'une sonde spéciale avec un appareil optique à la fin.

La douleur abdominale après avoir mangé est un symptôme clinique typique de nombreuses pathologies du tractus gastro-intestinal. Certains font une grosse erreur lorsqu'ils commencent à se faire plaisir sur les conseils d'amis. Il est important de comprendre qu'il existe de nombreuses raisons pouvant provoquer une pathologie. Chacun d'eux a ses propres caractéristiques et approche de traitement..

Certains médicaments utilisés pour traiter la gastrite et la duodénite peuvent endommager les lésions athérosclérotiques des vaisseaux de la cavité abdominale et du tube digestif.Par conséquent, avant de prendre tout médicament, vous devez subir un examen et vous assurer que le diagnostic est correct. Si cela n'est pas fait, il y a une forte probabilité de conséquences graves et de complications, vous devez donc commencer le traitement de toute douleur en vous rendant chez un spécialiste.

Vidéo - Maux d'estomac après. Que faire?

L'automédication peut être dangereuse pour votre santé..

Mesures diagnostiques

Dans tous les cas, si vous avez des problèmes de santé, vous devez subir une étude diagnostique et consulter un médecin. Celui-ci, après avoir recueilli une anamnèse (histoire de la vie et de la maladie du patient), orientera le patient vers des examens diagnostiques:

  • Examen physique, y compris examen, palpation de la région abdominale (palpation), analyse des bruits sonores lorsqu'ils sont tapotés (percussion), écoute des sons émis par les organes internes pendant le travail (auscultation).
  • Diagnostic de laboratoire. Cela comprend: un test sanguin, un écouvillon du canal par lequel passe la miction, une analyse de la sécrétion sécrétée par la prostate.
  • Examen instrumental: radiographie (irrigoscopie), endoscopie, sigmoïdoscopie, cystoscopie (si nécessaire, obtenir des informations sur la vessie), coloscopie, échographie, manométrie anorectale et colique (mesure de la pression dans le côlon).

Causes des douleurs abdominales après avoir mangé

La douleur abdominale après avoir mangé est un symptôme assez courant. Sa cause peut être une variété de maladies. La douleur peut être différente en termes d'intensité et de nature de la douleur. Un diagnostic précis ne peut être posé qu'après examen par un gastro-entérologue.

Chez un adulte

Très souvent, quand un mal de ventre après avoir mangé chez un adulte, c'est un signe de suralimentation banale. Cela est dû au fait qu'avec une vie rythmée, les gens modernes n'ont pas le temps d'organiser correctement leur nutrition. En raison de son emploi, il peut ne pas manger toute la journée et le soir, par exemple, manger une très grande quantité de nourriture en peu de temps. Cela conduit au fait que l'estomac se dilate considérablement et comprime d'autres organes. La suralimentation peut être nocive pour votre santé..

Une autre cause courante est l'empoisonnement. Cela se produit si des aliments de mauvaise qualité ont été utilisés, par exemple, des produits dont la durée de conservation a expiré. De plus, les produits de mauvaise qualité achetés auprès des marchands ambulants peuvent provoquer une intoxication. Avec un empoisonnement grave, après environ une demi-heure, la température peut augmenter et des vomissements peuvent commencer, ce qui n'apportera pas de soulagement. Dans les cas graves, une attention médicale urgente est toujours nécessaire..

Comme vous le savez, dans un contexte de stress et de tension nerveuse, une gastrite ou un ulcère d'estomac se développe très souvent. Ces maladies sont souvent à l'origine de douleurs abdominales après avoir mangé. De plus, des douleurs abdominales surviennent souvent en raison d'un manque d'enzymes digestives. Un autre symptôme est les ballonnements et les flatulences. De plus, après le passage des gaz de l'intestin, un soulagement important vient.

L'estomac fait souvent mal en raison de la présence d'une inflammation intestinale chronique. Dans ce cas, la douleur peut être diverse: aiguë, tiraillante ou sourde. Dans ce cas, il est généralement possible d'éliminer le syndrome douloureux avec des médicaments antispasmodiques..

L'enfant a

Très souvent, les nourrissons de moins de quatre mois souffrent de douleurs abdominales. Une telle douleur chez un enfant est appelée colique. Le bébé souffrant du syndrome de la douleur resserre les jambes, les temps et les cris. Ces douleurs sont associées à la formation du système digestif. De plus, pendant la petite enfance, ces symptômes peuvent provoquer une constipation, qui s'accompagne de ballonnements..

Chez un enfant adulte, y compris un adolescent, des douleurs abdominales après avoir mangé se produisent si la nutrition est déséquilibrée. Cela conduit souvent à des flatulences. L'estomac fait également mal en raison d'une infection par des vers, dans la plupart des cas, des vers ronds. Dans ce cas, la douleur est généralement sourde, mais se manifeste régulièrement. Dans le contexte de la douleur, les maux de tête sont toujours présents.

Douleur pendant la grossesse

Chez les femmes qui ont un bébé, cela fait souvent mal à l'abdomen car le déplacement des organes se produit dans leur cavité abdominale.

Après avoir mangé, l'estomac se remplit et comprime les organes adjacents, ce qui entraîne des sensations douloureuses, qui durent jusqu'à ce que la nourriture bouge plus loin..

La gastrite chez les femmes enceintes est très courante. En raison du fait que la grossesse augmente la charge sur tous les organes internes d'une femme, une augmentation de l'acidité est observée.

Les symptômes douloureux ne sont en aucun cas une occurrence rare pendant la grossesse, en particulier dans ses derniers stades. La douleur à l'estomac à ce stade est due aux facteurs suivants:

  • un utérus élargi appuie sur les parois de l'estomac;
  • diminution de la quantité de suc gastrique sécrétée par le corps;
  • trop manger;
  • stress
  • brûlures d'estomac;
  • manifestations allergiques;
  • changements hormonaux.

Au cours de la période de grossesse, l'immunité de la femme dans la position est considérablement affaiblie, ce qui devient la cause de l'exacerbation des affections chroniques, notamment intestinales.

Types de douleur et diagnostic des maladies qui les provoquent

Selon le type de douleur qui survient après avoir mangé, vous pouvez effectuer un auto-diagnostic. Cela fournira les bons premiers soins..

Douleur aiguë sévère

Une douleur aiguë sévère après avoir mangé se produit toujours avec un empoisonnement sévère, ainsi qu'avec une infection par une infection intestinale. Dans ce cas, la douleur survient après avoir mangé dans le haut de l'abdomen. Cela indique une irritation de la muqueuse gastrique. Les symptômes surviennent environ une demi-heure après un repas et peuvent être accompagnés de nausées et de vomissements..

La douleur peut survenir avec une exacerbation de la pancréatite. Dans ce cas, cela fait mal dans le côté gauche de l'hypochondre. Cela est souvent dû au fait qu'une grande quantité d'aliments gras a été consommée. De plus, une douleur aiguë accompagne toujours une exacerbation de la gastrite, qui est également associée à une violation du régime alimentaire. Souvent, une douleur intense après avoir mangé coïncide avec une crise aiguë d'appendicite, auquel cas des soins médicaux urgents sont nécessaires.

Douleur douloureuse sourde

Une douleur sourde et sourde peut indiquer des réactions allergiques que les gens éprouvent avec certains aliments. C'est également un symptôme d'un régime alimentaire ou d'une suralimentation. Une telle douleur est souvent observée chez les personnes qui aiment les plats cuisinés ou qui consomment de grandes quantités de produits de boulangerie.

Douleur aiguë, piquante, spasmodique

La douleur spasmodique après avoir mangé se produit avec diverses maladies du système digestif. Le plus souvent, une intoxication alimentaire ou des infections intestinales peuvent en être la cause. Parfois, des douleurs aiguës ou des coutures surviennent avec une intolérance à certains produits. Ce symptôme indique un manque de production de certaines enzymes. Très souvent, il y a une douleur aiguë lorsque le corps humain ne perçoit pas le lactose. Il peut également se produire dans la gastrite chronique et l'ulcère gastrique. Dans ce cas, d'autres symptômes désagréables apparaissent, tels que brûlures d'estomac et éructations.

Le bas-ventre fait mal

La douleur dans le bas-ventre qui survient immédiatement après avoir mangé est très souvent causée par la malnutrition. Ils indiquent que le régime alimentaire contient une énorme quantité de graisses animales, ainsi que des aliments frits et épicés. Dans le contexte de la douleur dans ce cas, des flatulences se produisent toujours et des ballonnements sont observés.

De plus, la douleur après avoir mangé peut survenir dans le contexte d'une gastrite chronique. Dans ce cas, la douleur est localisée dans le bas-ventre du côté gauche et s'accompagne de brûlures d'estomac, d'éructations et d'un arrière-goût désagréable dans la bouche.

Avec une crise d'appendicite, la douleur après avoir mangé est toujours pire. Et cela signifie qu'une intervention chirurgicale urgente est nécessaire pour exclure la rupture de l'appendice et le développement de la péritonite.

Une autre cause de douleur abdominale ci-dessous peut être une inflammation des voies biliaires et de la vésicule biliaire. En règle générale, dans ce cas, la douleur est spasmodique et survient après l'ingestion d'une grande quantité d'aliments gras.

Douleur au nombril

La douleur après avoir mangé, qui se produit dans le nombril, indique la présence de problèmes d'estomac. Le syndrome douloureux indique souvent l'apparition d'une gastrite, d'un ulcère d'estomac ou d'un ulcère duodénal. Dans tous les cas, la douleur d'une telle localisation qui survient immédiatement après avoir mangé devrait être la raison pour laquelle vous allez chez le médecin.

Maladies accompagnées de douleur immédiatement après avoir mangé

L'estomac fait presque toujours mal après avoir mangé en présence de pathologies de l'estomac et du duodénum. Cela est dû au fait que la nourriture est un irritant pour la muqueuse enflammée du système digestif. Parfois, ce symptôme se produit même lors d'un régime..

Les douleurs abdominales après avoir mangé sont également un signe de pancréatite chronique et ne surviennent qu'après avoir pris certains aliments. Les aliments gras, les bonbons et les aliments épicés provoquent des douleurs. La douleur de pancréatite se produit toujours au cours de la suralimentation.

Dans la colite chronique, la douleur ne survient pas avant 5-6 heures après avoir mangé. Ils sont plus forts après avoir mangé des légumineuses, du chou, des concombres, des pommes, ainsi que du lait ou des boissons gazeuses. En règle générale, dans ce cas, les douleurs sont sourdes et douloureuses. La cause des douleurs abdominales après avoir mangé est le syndrome du côlon irritable. Une telle pathologie est un complexe de divers troubles fonctionnels du côlon.

système urinaire

S'il y a des douleurs dans le bas-ventre chez l'homme et qu'il y a des soupçons de problèmes avec le système urinaire, la présence des maladies suivantes est vérifiée pour ces signes supplémentaires:

  1. Cystite (un processus inflammatoire dans la vessie, à savoir ses muqueuses):
  • Miction rapide (environ 15-20 fois par jour).
  • Sang observé dans l'urine ou turbidité de ce dernier.
  • La douleur s'intensifiant avec la vidange de la vessie, ainsi que la sensation de vide de cette dernière.
  • Vomissement.
  • Augmentation de la température corporelle.

Remarque: la cystite est souvent également le résultat d'une autre maladie - prostatite ou urétrite.

  1. Pierres dans les reins:
  • Douleurs crampes (aiguës) ou douleurs douloureuses dans le bas du dos avec propagation vers le bas de l'abdomen et d'autres zones du péritoine, appelées coliques rénales.
  • Un homme peut se sentir malade.
  • Du sang apparaît dans l'urine.
  1. Pyélonéphrite (lorsque l'interstitium est affecté, c'est-à-dire le tissu conjonctif de la vessie, ainsi que les uretères ou d'autres parties du système infectées par le sang ou lorsque l'urine est relâchée dans les canaux de l'uretère):
  • L'appétit s'aggrave.
  • La température corporelle augmente.
  • Maux de tête et douleurs lombaires.
  • Opacification de l'urine, miction altérée.

Il y a des douleurs qui s'étendent à la région inguinale, tout le péritoine.

  1. Tumeurs oncologiques de la vessie (d'autres maladies peuvent entraîner un cancer - prostatite, calculs rénaux, ainsi qu'une prédisposition génétique, des conditions de travail néfastes, des agents cancérigènes surmenés):
  • Sang dans l'urine.
  • La présence d'autres maladies pouvant accompagner ou être l'une des causes du cancer.
  • Douleur avec miction rapide.
  • Douleur dans la région lombaire.

Méthodes de traitement

Lorsque des douleurs abdominales surviennent après avoir mangé, elles doivent être diagnostiquées. Ce n'est qu'alors que le traitement peut être effectué.

Mal d'estomac pour la première fois

Lorsque l'estomac est tombé malade pour la première fois après avoir mangé, il est immédiatement nécessaire d'analyser quels aliments ont été consommés. Cela est dû au fait que la cause la plus courante est une mauvaise nutrition. En outre, il convient d'examiner si les allergies alimentaires peuvent provoquer des douleurs après avoir mangé..

Dans ce contexte, vous devez prendre les mesures appropriées, à savoir: surveiller votre alimentation et éliminer les allergènes de l'alimentation. Si la douleur ne se reproduira plus, il ne vaut guère la peine de contacter un médecin.

Une heure après un repas ou le soir

La douleur qui survient environ une heure après avoir mangé est associée au développement d'un ulcère gastrique ou d'une gastrite. Une douleur précoce est un symptôme de lésion de la partie supérieure de l'estomac. Leurs premières manifestations sont observées presque immédiatement après l'entrée des aliments dans l'estomac. Progressivement, le syndrome douloureux s'intensifie, cela est dû au processus de digestion des aliments. Ce processus nécessite la production d'acide chlorhydrique, qui est un irritant pour les muqueuses. Une fois que la nourriture pénètre dans le duodénum, ​​la production de suc gastrique diminue, ce qui signifie que la concentration d'acide chlorhydrique diminue, de sorte que la douleur diminue. Avec un ulcère duodénal, la douleur survient à droite, parfois elle cède au dos et peut être de nature très différente.

Le reflux gastro-œsophagien (RGO) est ce que nous appelions les brûlures d'estomac. En plus de douleurs brûlantes dans la poitrine, ces patients ressentent souvent des douleurs abdominales. Avec le RGO, tous les déclencheurs (agrumes, caféine, épicé, épicé, salé, gras, frit, alcool, tabac, soda) doivent être exclus du régime et prendre une combinaison de médicaments - antisécrétoire en combinaison avec la procinétique. Les premiers suppriment la production d'acide chlorhydrique, les seconds normalisent la motilité dans le tractus gastro-intestinal supérieur.