J'ai mal à l'estomac? 7 raisons de ne pas être ignoré

De temps en temps, tout le monde éprouve des douleurs à l'estomac, mais dans la plupart des cas, elles disparaissent seules et sans laisser de trace. Cependant, il est important de connaître les signes de maladies vraiment graves qui peuvent provoquer ces douleurs - et de consulter un médecin à temps.

SCR: crampes dans le bas-ventre

Le LED est un syndrome du côlon irritable, l'un des troubles les plus courants du tractus gastro-intestinal. Les raisons de son développement n'ont pas encore été entièrement étudiées, cependant, les chercheurs pensent que cela peut être dû à une sensibilité intestinale accrue. Les douleurs abdominales, qui s'accompagnent de ballonnements, d'une augmentation des gaz et de changements dans les intestins (constipation ou diarrhée) sont tous des signes d'IBS. Assurez-vous de consulter un médecin.

Inflammation intestinale: douleurs abdominales et crampes, ainsi que rectales

La maladie inflammatoire de l'intestin (MICI) est un terme général désignant les affections accompagnées d'un œdème chronique du tube digestif, à savoir la maladie de Crohn et la colite ulcéreuse. Ces deux maladies s'accompagnent de symptômes très similaires, ce qui rend le diagnostic difficile. Dans tous les cas, si les douleurs abdominales s'accompagnent de crampes et de saignements, vous devez consulter d'urgence un médecin.

Reflux acide: brûlure et douleur dans l'abdomen central

Presque chacun d'entre nous a connu une brûlure d'estomac «inoffensive» une fois dans sa vie. Mais si la brûlure est plus forte que d'habitude, et en plus elle s'accompagne d'un arrière-goût amer dans la bouche, il est possible que nous parlions de reflux acide - une condition dans laquelle le suc gastrique pénètre dans l'œsophage. Si cette condition n'est pas traitée, elle peut entraîner une perturbation chronique du tube digestif. Donc, ça vaut la peine de voir un médecin à temps.!

Calculs biliaires: douleurs au nombril

Si la douleur dans l'abdomen est concentrée dans sa partie centrale et s'accompagne également d'une douleur sourde qui irradie vers l'épaule et s'intensifie après avoir mangé des aliments gras, vous pouvez avoir affaire à des calculs biliaires. Dans le groupe à haut risque - femmes de plus de 40 ans avec enfants. Le fait est que les fluctuations des œstrogènes pendant la grossesse peuvent déclencher la formation de calculs.

Ulcère: une douleur brûlante à l'estomac qui devient plus facile après avoir mangé

Les autres symptômes de l'ulcère gastro-duodénal sont les ballonnements, la perte d'appétit, les éructations, la perte de poids. Mais l'un des principaux signes - une douleur sourde, pour ainsi dire, passe après avoir mangé, mais revient invariablement. La cause du développement de cette maladie peut être la bactérie Helicobacter pylori, ainsi que le stress constant et l'utilisation fréquente de médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens, par exemple, l'aspirine et l'ibuprofène. Ne tirez pas avec un médecin - cela peut être assez grave!

Diverticulite: douleur soudaine dans le bas de l'abdomen gauche

L'une des maladies intestinales les plus courantes chez les personnes âgées est la diverticulite, une inflammation de petites formations qui tapissent les parois du gros intestin. Si des mesures ne sont pas prises à temps, cela peut entraîner une perforation de l'intestin et une péritonite. Les symptômes de la maladie sont des nausées, de la fièvre, des douleurs dans le bas de l'abdomen gauche, des ballonnements et de la constipation. Assurez-vous de consulter un médecin!

Appendicite: douleur aiguë dans l'abdomen inférieur droit

Avec l'appendicite, la douleur s'intensifie avec le mouvement, et aussi chaque fois que le patient tousse, éternue ou respire profondément. Il est important de se rappeler que cette maladie n'est pas toujours accompagnée d'une forte fièvre - au contraire, elle est parfois abaissée. Il est important d'appeler d'urgence un médecin pour éviter la rupture de l'appendice et le développement d'une péritonite.

Douleur abdominale basse brûle

Sensation de brûlure dans le bas-ventre chez la femme: causes et traitement

Les brûlures dans le bas-ventre chez les femmes apparaissent avec de nombreuses maladies. Il s'agit d'un symptôme non spécifique qui peut être associé à un dysfonctionnement des systèmes digestif, urinaire, reproducteur et même nerveux. Il est difficile de dire sans équivoque pourquoi il y a une sensation de brûlure dans le bas-ventre chez les femmes. Les raisons de ce phénomène sont différentes. Dans cet article, nous examinerons d'autres symptômes qui accompagnent la brûlure. Nous fournirons également des informations sur les méthodes existantes de diagnostic du traitement.

Brûlure dans le bas-ventre chez les femmes souffrant d'appendicite

En fait, il existe un grand nombre de raisons à cet inconfort. Quelle est la sensation de brûlure dans le bas-ventre des femmes de droite? Les causes peuvent être dues à une inflammation de l'appendice..

Bien sûr, l'appendicite aiguë se poursuit accompagnée d'autres symptômes plus caractéristiques. L'une des plus frappantes est la douleur aiguë. Elle peut être paroxystique ou permanente, s'étendant souvent à tout l'estomac. Les patients notent l'apparition de nausées, une perte d'appétit, des muqueuses sèches de la bouche. Pour le diagnostic de l'appendicite, il existe environ deux douzaines de syndromes. Tous donnent le droit de supposer la présence de cette pathologie, mais un diagnostic précis est fait sur la base d'une échographie.

Un patient présentant de tels symptômes doit être transporté d'urgence à l'hôpital. La brûlure dans le bas-ventre à droite chez la femme est un symptôme grave. Avec l'appendicite, une intervention chirurgicale d'urgence est nécessaire. Le manque d'assistance qualifiée est lourd de rupture de l'appendice et d'une multitude de complications concomitantes.

Sensations désagréables avec cystite

Les brûlures et les douleurs dans le bas-ventre chez les femmes sont souvent causées par une cystite. Cette maladie est associée à une inflammation de la vessie et, selon les statistiques, les femmes sont diagnostiquées plus souvent que les hommes. Cela est dû au fait que l'urètre chez la femme est assez court et large, ce qui facilite le mouvement des organismes pathogènes.

Une sensation de brûlure dans le bas-ventre chez la femme n'est pas le seul symptôme de la maladie. Le tableau clinique se caractérise par une envie fréquente de vider la vessie. De plus, la miction s'accompagne de douleurs aiguës et coupantes. Certains patients se plaignent de démangeaisons dans l'urètre. Parfois, vous pouvez observer de la fièvre, l'apparition de faiblesse et de courbatures.

Une maladie similaire doit être traitée. En l'absence de thérapie, le processus inflammatoire peut se propager aux uretères et aux reins. Dans le contexte de la cystite chronique, on observe une prolifération des tissus conjonctifs et leur remplacement des fibres musculaires. La paroi de la vessie perd son élasticité et sa capacité à s'étirer. Ainsi, au fil du temps, le corps cesse de faire face à ses fonctions..

Le zona et ses symptômes

Les brûlures dans le bas de l'abdomen chez les femmes dans de rares cas peuvent être associées au développement de zona. Il s'agit d'une maladie virale causée par l'activation de certains types d'herpès..

Les particules virales envahissent les fibres nerveuses et même avec une diminution à court terme de l'immunité, elles commencent à se multiplier activement. Une éruption herpétique caractéristique se forme sur la peau le long du nerf affecté, qui est une collection de vésicules remplies de liquide. L'apparition d'éruptions cutanées s'accompagne de fortes démangeaisons, de brûlures et de douleurs.

Calculs urinaires

Parfois, les brûlures dans le bas de l'abdomen chez les femmes sont causées par la présence de pierres dans les organes du système excréteur.

Cette maladie évolue sous l'influence de nombreux facteurs, dont les troubles métaboliques. Les patients se plaignent non seulement de démangeaisons et de brûlures. Le processus de miction s'accompagne d'une douleur aiguë. Décoloration possible de l'urine, apparition d'impuretés sanguines. Il y a une faiblesse grave, une perte d'appétit.

Infections génito-urinaires

Les brûlures dans le bas-ventre peuvent être le signe de diverses maladies infectieuses, y compris celles qui se propagent lors des rapports sexuels. Trichomonase, gonorrhée, chlamydia - toutes ces pathologies s'accompagnent d'inconfort, de douleur, de démangeaisons et de brûlures, non seulement dans la cavité abdominale inférieure, mais également dans la région des organes génitaux externes.

D'autres symptômes incluent l'apparition de pertes vaginales inhabituelles (parfois purulentes, avec une odeur désagréable), une éruption cutanée dans le périnée, des mictions douloureuses, de la fièvre, etc..

Problèmes intestinaux

En réponse à la raison pour laquelle il y a une sensation de brûlure dans le bas-ventre, il convient de mentionner les troubles du tube digestif. L'inconfort et la brûlure peuvent être associés à des processus inflammatoires, à la diverticulite, à la colite et à d'autres pathologies. Le syndrome du côlon irritable est également assez fréquent - une maladie de nature neurologique (ses symptômes se développent au milieu du stress).

Il est toujours important de faire attention aux autres sensations désagréables. En plus de la brûlure, une douleur intense peut être présente. Des troubles digestifs sont observés chez les patients, notamment des ballonnements, des diarrhées fréquentes, qui sont remplacées par de la constipation, une formation accrue de gaz intestinaux.

Sensation de brûlure dans le bas-ventre chez la femme: grossesse extra-utérine

Que peut indiquer d'autre ce symptôme? Les brûlures dans le bas-ventre à gauche chez la femme peuvent être causées par une grossesse extra-utérine. La douleur peut survenir non seulement à gauche, mais aussi à droite (d'un côté). Une telle pathologie se produit car un ovule fécondé n'est pas implanté dans l'utérus, mais dans les parois de la trompe de Fallope. La croissance des œufs provoque une augmentation de la pression sur les structures environnantes, qui s'accompagne de brûlures et d'autres sensations très désagréables.

À mesure que le fœtus se développe, la femme développe des douleurs aiguës, aiguës et paroxystiques. Parfois, ils donnent au bas du dos. En outre, il peut y avoir une violation de la miction, des problèmes de selles.

Il s'agit d'une condition d'urgence dans laquelle une intervention chirurgicale urgente est nécessaire. Le fait est qu'une grossesse extra-utérine en développement entraîne une rupture de la trompe de Fallope et des saignements internes massifs.

Gêne pendant la grossesse

De nombreuses femmes enceintes se plaignent de sensations pas trop agréables, de douleurs tiraillantes et de brûlures dans le bas-ventre. Dois-je m'inquiéter à ce sujet?

À mesure que le fœtus grandit, la taille de l'utérus augmente, ce qui exerce une pression sur les organes, les tissus, les vaisseaux et les terminaisons nerveuses environnants. Cela s'accompagne de l'apparition de sensations pas trop agréables, notamment de brûlures. Cependant, il s'agit d'un processus physiologique tout à fait normal..

Mais si nous parlons de douleur intense et d'inconfort, vous devez immédiatement consulter un médecin. Cela est particulièrement vrai dans les situations où des pertes vaginales sanglantes apparaissent dans le contexte d'une détérioration du bien-être..

La présence d'une telle détérioration peut indiquer une augmentation du tonus utérin. Au cours du premier et du deuxième trimestre, l'hypertonie peut entraîner une fausse couche et, au cours des derniers mois de la grossesse, un accouchement prématuré.

C'est pourquoi il est si important d'informer l'obstétricien-gynécologue traitant de toute détérioration du bien-être..

Autres causes possibles

Les maladies ci-dessus peuvent provoquer une sensation de brûlure dans le bas-ventre. Mais il existe d'autres pathologies qui conduisent à l'apparition de tels troubles.

Il s'agit notamment de la formation de tumeurs ou de polypes dans l'urètre. L'urine traversant les voies urinaires irrite les tissus de structures similaires, provoquant de graves brûlures et des démangeaisons.

Parfois, des sensations désagréables sont associées à la formation d'adhérences entre les parois des organes, ce qui conduit à une violation de l'écoulement du sang et d'autres fluides.

Parfois, l'apparition de brûlures et d'inconfort dans le bas-ventre est associée aux particularités du cycle menstruel. De nombreuses femmes se plaignent d'inconfort quelques jours avant ou déjà pendant les menstruations. L'apparition de douleurs brûlantes et tiraillantes au milieu du cycle peut indiquer une ovulation.

Que faire lorsque des symptômes apparaissent

En médecine moderne, un phénomène tel que des brûlures dans le bas-ventre chez la femme est souvent enregistré. Les raisons que nous avons envisagées. Que doit faire le patient dans ce cas? L'inconfort peut indiquer une variété de pathologies, vous ne pouvez donc pas vous soigner ou ignorer les violations existantes.

Assurez-vous de consulter un médecin, car il est impossible de déterminer la cause de la douleur, des brûlures et des démangeaisons sans diagnostic spécial. Le spécialiste prescrira des tests sanguins et urinaires, des tests matériels du tractus gastro-intestinal, des organes pelviens, effectuera un examen gynécologique.

Ce qui ne peut pas être fait

Si vous vous inquiétez de brûlures graves et de douleurs dans le bas-ventre, ne prenez pas immédiatement des médicaments antispasmodiques et des analgésiques, car ces médicaments peuvent masquer les caractéristiques du tableau clinique, ce qui compliquera le processus de diagnostic.

Il est également déconseillé d'appliquer de la chaleur à l'estomac, car une gêne peut être causée par une infection. Le réchauffement de la zone affectée élargira les vaisseaux, ce qui accélérera la propagation des micro-organismes pathogènes.

Il est particulièrement dangereux d'utiliser un coussin chauffant pour l'appendicite. La chaleur peut accélérer la perforation de l'appendice.

Ne lavez pas vos intestins et ne prenez pas de laxatifs sans l'avis d'un médecin. Si la douleur et l'inconfort sont causés par une obstruction intestinale, de telles manipulations ne peuvent qu'aggraver la situation..

Brûlure dans le bas-ventre chez la femme: causes et méthodes de traitement

Brûlure dans le bas-ventre chez la femme: causes

Des brûlures douloureuses dans le bas-ventre peuvent indiquer:

  • À propos de l'appendicite
  • À propos de la grossesse extra-utérine
  • À propos de la cystite
  • À propos des bardeaux
  • À propos des calculs rénaux et de la vessie
  • À propos de la colite ulcéreuse.

Les raisons ci-dessus sont souvent, mais le plus souvent, les femmes éprouvent une sensation de brûlure pendant la grossesse.

Seul un médecin peut donner une évaluation précise de l'état, établir un diagnostic correct. Par conséquent, il est très important de le contacter à temps. Il effectuera les diagnostics nécessaires et programmera les tests. Les résultats obtenus permettent au médecin de choisir le bon traitement qui aidera le patient à ne plus ressentir de sensation de brûlure..

Appendicite

Avec l'appendicite, en plus de la brûlure, les symptômes suivants se produisent:

  • Constamment et très malade
  • La douleur est concentrée sur le côté droit.
  • Sécheresse buccale
  • A la palpation, la paroi péritonéale est tendue
  • La température corporelle est très élevée.

Dans ce cas, il est important de demander de l'aide immédiatement..

Cystite

Avec la cystite, en plus de brûler ci-dessous, il y a des mictions fréquentes et douloureuses.

Les femmes souffrent souvent de cette maladie. La raison en est surtout la structure de l'urètre. Il est assez large et court, donc l'infection pénètre très rapidement.

Si l'infection survient par contact sexuel, la maladie se manifestera par de la fièvre et une production d'urine persistante et douloureuse. Dans ce cas, en plus des démangeaisons dans l'urètre, les femmes auront des douleurs.

Certaines infections (par exemple, comme la chlamydia et les mycoplasmes) peuvent se produire secrètement. Une personne malade ne peut ressentir qu'occasionnellement une légère sensation de brûlure dans l'urètre. En cas d'aggravation ou d'exacerbation de la maladie, la leucorrhée commence à être libérée du vagin. De plus, le nombre d'urinations augmente parfois.

Il est dangereux de laisser cette maladie sans traitement. Puisque la cystite non traitée entraîne des conséquences mauvaises et inutiles. À savoir:

Le premier est une diminution de la fonction vésicale. Cela est dû au fait que l'infection passe lentement à l'uretère et aux reins. Et en conséquence, la pyélonéphrite se développe.

Deuxièmement, sous l'influence de la maladie, le tissu conjonctif se développe et devient moins élastique. En conséquence, la vessie ne peut plus stocker d'urine, c'est-à-dire qu'elle ne gère finalement pas sa fonction.

Zona

Le zona a un autre nom scientifique: la ganglionite herpétique. Après un certain temps (généralement quelques jours seulement), la plaie est recouverte de vésicules. Leur apparence est associée au travail du virus de l'herpès, qui a enflammé les nerfs..

Dans ce cas, la localisation de l'inflammation peut se produire n'importe où. Ces éruptions cutanées à bulles passent après un certain temps..

Si l'herpès zoster est laissé seul et qu'aucune action n'est entreprise, il deviendra chronique. La maladie va déranger pendant de nombreuses années..

Calculs rénaux et vésicaux

Les causes de la maladie sont en violation de l'équilibre eau-sel, de la composition du sang (à savoir ses éléments chimiques) et du métabolisme général du corps. En plus de la miction brûlante et douloureuse, la maladie se caractérise par des maux de tête et des douleurs articulaires, un manque d'appétit et une faiblesse. L'urine dans la maladie a une couleur différente et non naturelle. Seul un médecin peut diagnostiquer cette maladie..

Rectocolite hémorragique

Les patients atteints de colite souffrent de diarrhée fréquente, de brûlures dans l'anus, de vomissements, de palpitations, de déshydratation et de maux de tête. En plus de brûler en dessous, dans l'anus, ils éprouvent des démangeaisons et des pincements.

Grossesse extra-utérine

Les femmes qui ressentent une sensation de brûlure sévère dans l'abdomen ou l'utérus peuvent avoir une grossesse extra-utérine. Les brûlures peuvent s'accompagner de douleurs intenses dans le bas-ventre. Habituellement, il s'agit d'attaques. De plus, les femmes ressentent des douleurs dans le bas du dos et les jambes. La miction et la diarrhée sont difficiles dans ce cas.

Un tel inconfort est associé à une grossesse incorrecte. Le fœtus a commencé à se développer non pas dans l'utérus, mais dans la trompe de Fallope. Des douleurs abdominales sévères indiquent souvent une grossesse extra-utérine.

Le développement de l'œuf à l'extérieur de l'utérus est très dangereux. Le fait est que l'œuf est en croissance constante, se répandant autour du tissu. Conclusion: rupture de la trompe utérine. Par conséquent, dans ce cas, une aide rapide et professionnelle est très importante.

Le cas d'une grossesse extra-utérine implique une intervention chirurgicale obligatoire. Pendant l'opération, l'embryon est retiré du corps avec la trompe de Fallope. Malheureusement, c'est la seule solution..

Brûlure dans le bas-ventre pendant la grossesse

Souvent pendant la grossesse, les femmes ont peur de l'inconfort de l'abdomen. Ils ont peur de brûler. N'ai pas peur. Cette condition est naturelle. Le fait est que l'utérus augmente progressivement de taille. Cela se produit principalement lorsque deux ou trois fœtus sont éclos, ou si des polyhydramnios sont observés pendant la grossesse ou si l'utérus est incliné vers l'arrière. La brûlure peut également concerner les femmes présentant des caractéristiques particulières et individuelles..

Toutes les femmes ne sont pas affectées par cette condition. Il y a des moments où le processus se déroule bien et où les sensations des femmes restent dans leur paix habituelle.

De plus, la douleur et les brûlures sont autorisées au cours du premier et du deuxième trimestre. L'utérus est reconstruit pour porter le fœtus. Et si ces douleurs ne sont pas fortes, vous ne devriez pas avoir peur. Ils sont physiologiques.

Si, en plus de la douleur et des brûlures, les femmes enceintes ont une température corporelle élevée, de fortes pertes et des saignements des organes génitaux, une faiblesse, des douleurs lorsque la vessie est vide, des vomissements, vous devez immédiatement consulter un gynécologue. Il s'agit très probablement d'une grossesse extra-utérine..

Les sensations douloureuses peuvent donner non seulement au bas de l'abdomen, mais aussi au bas du dos. Il s'agit d'une menace d'avortement. Dans ce cas, la nature de la douleur sera similaire à celle des menstruations et le tonus de l'utérus est considérablement augmenté.

Si une sensation de brûlure est apparue au cours des deuxième et troisième trimestres, il existe un risque de naissance prématurée. En même temps, une femme éprouve de la douleur, des écoulements sanglants, aqueux et muqueux de son vagin.

Chez les femmes qui souffrent d'hypertension, de pyélonéphrite, d'obésité et de néphrite chronique, une affection appelée prééclampsie peut survenir. Fondamentalement, la maladie se manifeste en fin de grossesse. La douleur et les brûlures s'accompagnent de diarrhée, de troubles de la vision, de nausées et de maux de tête. Le danger réside dans la probabilité de décès de la mère et de l'enfant. Dans ce cas, une surveillance constante est nécessaire..

Comme pour les gens ordinaires, la douleur et les brûlures dans le bas-ventre des femmes enceintes peuvent indiquer une infection des voies génito-urinaires et des problèmes rénaux. Si vous refusez un traitement rapide, une naissance prématurée peut survenir.

Si une sensation de brûlure est apparue au cours du troisième trimestre, cela n'indique pas toujours une pathologie. Le fait est que l'utérus à ce moment est considérablement agrandi. La raison en est un gros fruit. L'organe serre les intestins et la femme souffre.

La prévention

Pour vous aider à soulager la sensation de brûlure, vous devez tout raconter en détail au gynécologue. Cela aidera à faire face au problème et à calmer la femme enceinte, si la raison est dans un état physiologique..

Si la brûlure ne se produit pas en raison d'un élargissement de l'utérus, les recommandations suivantes aideront à éviter l'inconfort:

  • Il vaut la peine de passer par une étude du tractus gastro-intestinal et du bassin. Les maladies de ces organes font souvent brûler une personne..
  • Il est important de ne pas paniquer lors d'une sensation de brûlure. Pour ce faire, allongez-vous, calmez-vous et appliquez quelque chose de chaud sur votre estomac, par exemple un coussin chauffant. Prenez du thé avec du sucre. Vous pouvez activer une belle mélodie. Détendez-vous et regardez l'état après le repos. D'après les résultats, nous pouvons tirer quelques conclusions.
  • Passez en revue le régime alimentaire. Essayez d'exclure les aliments solides.
  • Si le médecin vous a prescrit des analgésiques ou tout autre médicament, assurez-vous de les prendre comme indiqué.

Des analgésiques faibles lors de brûlures physiologiques aideront une femme à établir un état harmonieux et ne nuiront pas au bébé. Mais prenez-les plus que prévu, ça n'en vaut pas la peine.

Une bonne prévention des brûlures aux stades ultérieurs est la paix et un suivi constant par un gynécologue. Le médecin évalue toujours la situation correctement. Et cela est très important, surtout pendant la période de naissance d'un enfant.

Autres causes et méthodes de traitement de la douleur et des brûlures

Souvent, des symptômes tels que des brûlures perturbent pendant le cycle menstruel. La douleur peut survenir avant les menstruations et pendant. Ils tirent surtout dans la nature..

Si les femmes ont une sensation de brûlure et qu'une douleur survient au milieu du cycle, cela peut indiquer une ovulation. En cours d'ovulation, une rupture folliculaire et une sortie d'ovule. La douleur dans ce cas est temporaire. Tout cela est un processus physiologique normal qui n'est pas une maladie..

Si une sensation de brûlure se produit pendant la miction, cela peut indiquer des polypes et des tumeurs dans l'urètre. L'urine provoque une grave irritation des tumeurs, de sorte que les femmes ressentent cet effet.

Le médecin aura besoin d'une urétroscopie et d'une cystoscopie. Ce sont des études très complexes qui détectent les tumeurs..

Traitez ces maladies par des opérations. De plus, un point obligatoire du traitement chirurgical est l'envoi de matériel pour l'histologie. Il vous permet de déterminer si la tumeur est maligne ou non. En cas de résultat positif, l'oncologue continuera à conduire le patient.

L'inconfort dans le bas-ventre peut être dû à des adhérences (fusion d'organes). De plus, une femme se sent faible, sa température corporelle augmente, elle est malade et vomit.

Si une femme a une forte sensation de brûlure dans le bas-ventre, il est nécessaire d'attendre un moment pour déterminer si l'inconfort est temporaire ou permanent. Si elle est temporaire, vous devez analyser les causes possibles et essayer de les éliminer. Si la douleur est constante et que d'autres symptômes y ont été ajoutés (nous en avons parlé ci-dessus), vous devez immédiatement demander l'aide d'un spécialiste.

La brûlure dans le bas de l'abdomen est un phénomène qui fait penser à la santé de son corps. L'apparition de cette condition n'est pas accidentelle, il peut y avoir plusieurs raisons.

Chères filles! J'ai rencontré des douleurs dans le bas-ventre pour tous les symptômes ressemblant à de la gynécologie. De plus, la menstruation a été retardée de 15 jours. Mais je ferai une réserve que tout cela s'est passé en Thaïlande, donc, comme il s'est avéré, les menstruations ont fait chuter le vol.
Il y a environ un an, j'ai commencé à ressentir une légère sensation de brûlure dans le bas-ventre. La brûlure (légère douleur) était à peine palpable et instable. Mais le temps a passé et la douleur est venue plus souvent. Mais elle l'a fait de manière très discrète, surtout sans me déranger. Après six mois, je me suis tourné vers un gynécologue, elle était ravie de ma santé féminine et a dit que la raison n'était clairement pas là. Je suis allé chez le vénéréologue et j'ai remis une montagne de tests (cela ne fera de mal à personne) et ce n'était pas non plus la raison. À un moment donné, l'argent a été épuisé, et je n'aime pas utiliser de médicaments gratuits, cela gâche les nerfs, et ils sont si importants pour la santé =) Et pourtant j'ai réussi à recevoir un thérapeute gratuit, l'attitude du médecin et du médecin en général m'a plu, elle m'a écrit sur l'échographie de tous les organes. J'ai écrit à la file d'attente pour la file d'attente, mais mon tour à ce jour n'est pas venu. Sans surprise, la nouvelle année est arrivée, l'agitation, le départ pour l'hivernage à Tai. Pendant ce temps, la sensation de brûlure a commencé à se faire sentir plus souvent et déjà de 2 côtés. Mais aujourd'hui, il est plus fort, demain plus faible, quelques jours plus tard. C'était le 1er mois en Thaïlande, la sensation de brûlure ne s'est pas intensifiée mais s'est intensifiée, elle a commencé à se donner au bas du dos. La douleur est devenue constante et a cédé dans différentes zones du bassin. Et puis, enfin, après 2 mois un jour, ça ne m'a pas cuit au sort. La douleur est devenue impossible à ne pas remarquer, toute la zone pelvienne brûle. le premier jour est fort, le second est plus fort, le troisième est directement mortel. Dans l'un des meilleurs hôpitaux de Phuket, nous courons chez le gynécologue, tout est normal. On donne de l'urine pour l'urologie, tout est normal. Nous allons à l'échographie de tous les organes internes. Tout va bien. Je ne parlerai pas de tous les aspects intéressants de la communication avec la médecine thaïlandaise (les gens sont différents, de niveau supérieur), mais après cela, le médecin a demandé à nouveau: "Pu-pu, papi, ka-ka"? =))) Mais je ne me souviens d'aucun changement, tout semble être comme d'habitude... Le médecin me dépose et sonde tout le tractus gastro-intestinal et le tour est joué. Sous pression, je ressens une légère douleur et une tension! C'est l'hyperactivité intestinale. Hourra. Nous sommes arrivés au fond de la vérité =))) C'est tout simplement merveilleux, car sinon, c'est la neurologie, et c'est beaucoup plus compliqué. Apparemment, pendant longtemps, le problème a augmenté progressivement et je n'ai pas remarqué de changements dans les intestins. Je me souviens à quel point google désespérément le jour où la gynécologie et l'urologie n'étaient pas confirmées, je me souviens de ma confusion. J'espère que quelqu'un aide mon histoire à être en bonne santé!

salut! J'en ai également rencontré un similaire, mais jusqu'à présent, aucun médecin n'a rien trouvé, mais seulement bourré de pilules régulières. Dites-moi que dans ce cas, séparez-vous de ce problème?

Pour quelles raisons il y a une sensation de brûlure dans l'estomac?

Des brûlures dans l'abdomen sont un signe clinique courant. Elle est souvent associée à des problèmes de santé liés à l'état du système digestif. Parfois, il apparaît avec des maladies d'autres organes et systèmes. Le facteur principal varie en fonction de la zone de sensation de brûlure..

Une sensation de brûlure dans l'estomac ou l'abdomen n'est pas la base du tableau clinique. Souvent, le principal symptôme se manifeste par des nausées, des vomissements, des violations des selles apparaissent, l'équilibre des températures du corps est perturbé. Afin d'identifier la source du problème, vous devriez demander conseil à un gastro-entérologue. Le médecin choisira des mesures de diagnostic de laboratoire et instrumentales, si nécessaire, vous devez consulter d'autres spécialistes. Pour se débarrasser d'une sensation désagréable, un traitement de la maladie sous-jacente est nécessaire, des méthodes thérapeutiques thérapeutiques conservatrices suffisent pour la gestion des symptômes.

La nature du problème

Des brûlures dans l'abdomen peuvent survenir pour diverses raisons. Il existe souvent un lien avec des défaillances du tube digestif. En outre, l'apparition de brûlures peut être à l'origine de maladies des organes génito-urinaires, cardiovasculaires, du système nerveux et de la peau. Les brûlures dans l'abdomen sont fréquentes pendant la grossesse. Il peut être ressenti dans différentes zones du péritoine. Les brûlures dans le bas-ventre chez les femmes et les hommes provoquent la présence de:

  • La maladie de Crohn;
  • cystite, urétrite, pyélonéphrite, prostatite, changements pathologiques de l'état des organes du système génito-urinaire;
  • processus congestifs dans le corps, néoplasmes malins / bénins dans le bassin;
  • tinea versicolor;
  • rectocolite hémorragique;
  • urolithiase, l'apparition de pierres dans les uretères;
  • oesophagite.

Problèmes chez les femmes

Si nous ne parlons que des femmes, une sensation de brûlure dans le bas-ventre peut être causée par:

  • grossesse extra-utérine;
  • endométriose;
  • la formation de kystes dans les ovaires;
  • rupture des follicules ovariens.

Les sources de brûlures dans le bas-ventre pendant la grossesse peuvent varier en fonction de la période de développement du fœtus. Au premier trimestre, ces sensations peuvent indiquer une grossesse anormale (développement de l'ovule en dehors de l'utérus). Dans le second - sur l'étirement des muscles abdominaux, mais n'excluent pas la probabilité d'une échec de grossesse, dans ce dernier - sur le début du travail.

Autres causes probables

La brûlure du côté droit apparaît en raison de:

  • inflammation de l'appendice du caecum;
  • l'apparition du syndrome du côlon irritable;
  • troubles psychogènes.

Les motifs de l'apparition d'une sensation de brûlure dans la partie supérieure de l'abdomen chez les hommes, les femmes et les enfants peuvent être les suivants:

  • cholécystite, pancréatite (inconfort dans la zone au-dessus du nombril);
  • ulcère duodénal ou ulcère d'estomac (après avoir mangé);
  • la formation d'une hernie diaphragmatique (ressentie au-dessus du nombril);
  • processus inflammatoires dans les intestins;
  • inflammation musculaire de l'abdomen (myosite);
  • Troubles métaboliques;
  • changements pathologiques dans l'état de la rate;
  • pleurésie aiguë ou infarctus du myocarde;
  • inflammation de la région pulmonaire inférieure;
  • anévrisme aortique, maladie coronarienne;
  • névralgie intercostale;
  • grossesse tardive (souvent dans le haut de l'abdomen, parfois dans le bas;
  • effets nocifs de la bactérie Helicobacter pylori.

En outre, une sensation de brûlure dans l'abdomen dans n'importe quelle zone peut survenir en raison de la consommation incontrôlée de médicaments (antibactériens, analgésiques, anti-inflammatoires non stéroïdiens, contenant des hormones), un stress prolongé, une mauvaise alimentation (manger des aliments très froids ou chauds), une infection par des vers et un mauvais mode de vie. Ces facteurs s'appliquent aux personnes de tout âge. Une exception est une sensation de brûlure dans le bas-ventre qui se produit chez les femmes enceintes..

Quelles manifestations sont reconnues

Quel que soit l'emplacement de la douleur, le principal symptôme est le premier. Cependant, il n'est pas le seul à développer la maladie. Étant donné que les raisons résident souvent dans des problèmes gastro-entérologiques, les symptômes les plus courants sont les nausées, les vomissements (parfois avec du sang), les éructations, les brûlures d'estomac, les troubles intestinaux (diarrhée ou constipation), la diminution du désir de manger ou le refus complet de manger, la douleur sensations dans l'estomac, ballonnements, gaz, sensation de brûlure derrière le sternum. Souvent, une sensation de brûlure dans le bas-ventre du côté droit se produit en raison de l'appendicite, ses symptômes:

  • douleur dans la zone sous le nombril;
  • nausées Vomissements;
  • augmentation de la température corporelle;
  • bouche sèche
  • tension musculaire du péritoine.

Lorsqu'il y a une sensation de brûlure dans le bas-ventre en raison de l'apparition d'autres maladies, les symptômes suivants se produisent souvent:

  • démangeaisons sévères de la peau;
  • mictions fréquentes et douloureuses;
  • douleur dans l'abdomen, le périnée, qui devient plus perceptible lors de la marche;
  • frissons, fièvre;
  • éruptions cutanées;
  • coups de bélier;
  • changement d'humeur constant;
  • troubles du sommeil.

Les signes cliniques de base qui se produisent en présence du principal symptôme sont présentés. Chaque personne a sa propre image symptomatique..

Comment diagnostiquer un problème de manière diagnostique

Pour identifier les causes des brûlures dans le bas-ventre, une approche intégrée est nécessaire. S'il y a un symptôme principal, vous devez alors recourir à l'aide d'un gastro-entérologue. Le problème réside souvent dans le tube digestif. Médecin:

  • examine les antécédents médicaux de ceux qui demandent de l'aide;
  • forme un cycle de vie - informations sur les médicaments et la nature de la nutrition;
  • effectue une inspection avec palpation de la paroi antérieure de la cavité abdominale, mesure de la température, de la pression, de la fréquence cardiaque, trouve d'autres manifestations externes;
  • interroge le patient afin de déterminer la gravité de la sensation de brûlure, la présence de symptômes supplémentaires.

Le diagnostic en laboratoire et instrumental comprend l'analyse sanguine et la biochimie, l'analyse générale de l'urine, l'examen microscopique de la composition fécale, le test respiratoire (détermination de la présence de bactéries Helicobacterpilori), l'échographie abdominale, FEGDS, CT, MRI, X-ray, l'examen gastroscopique. Si la cause d'une sensation de brûlure dans l'abdomen est basée sur des problèmes avec d'autres organes, puis après l'examen initial, le patient est envoyé pour examen à un cardiologue, pneumologue, neurologue, dermatologue, pédiatre, femmes à l'obstétricien-gynécologue.

Méthodes pour se débarrasser du problème

Il sera possible de se débarrasser complètement des brûlures d'estomac après avoir éliminé le facteur étiologique pathologique. Le traitement pour se débarrasser uniquement d'une sensation désagréable peut inclure:

  • prise de substances enzymatiques, d'antiacides, de médicaments enveloppants et antimicrobiens;
  • mesures physiothérapeutiques;
  • thérapie diététique, qui exclut la consommation de plats gras et épicés, de cornichons, de marinades, de viandes fumées, de conserves, cuits au four, sucrés, de café, d'alcool et de boissons gazeuses. Il est important de ne pas manger très chaud ou très froid;
  • l'utilisation de conseils en médecine traditionnelle;
  • massage thérapeutique, thérapie par l'exercice;
  • la chirurgie est considérée personnellement.

Mesures préventives, pronostic

Pour éviter la manifestation d'un symptôme de base, vous devez respecter les mesures préventives générales:

  • refuser de mauvaises habitudes;
  • manger à l'heure;
  • prendre des médicaments selon les directives d'un médecin;
  • éviter les situations stressantes;
  • subir constamment un examen complet dans un établissement médical.

Une brûlure à l'estomac ne nuira pas à la santé et à la vie. Mais certains des facteurs étiologiques pathologiques en l'absence de traitement deviendront la base du développement de complications graves. Un diagnostic rapide est important afin d'identifier les causes des sensations désagréables.

Pourquoi le bas-ventre fait-il mal et que faire?

10 causes courantes, dont mortelles.

La douleur dans le bas-ventre est un phénomène assez courant. Il est inoffensif et passe rapidement de lui-même. Mais pas toujours.

Lorsque vous devez consulter un médecin de toute urgence

Appelez 15 causes possibles de douleurs abdominales immédiatement dans une ambulance au 103 si:

  • vous ressentez une douleur très intense, qui semble être concentrée à un moment donné;
  • une douleur aiguë et perçante devient plus facile si vous restez immobile sur le dos;
  • la douleur est accompagnée de fièvre (fièvre jusqu'à 38,8 ° C et plus);
  • la douleur devient de plus en plus forte;
  • elle s'accompagne de vomissements et est particulièrement dangereuse s'il y a du sang dans le vomi;
  • des selles noires ou sanglantes sont présentes;
  • vous ne pouvez pas uriner en même temps qu'une douleur aiguë;
  • l'estomac est tendu, le toucher est douloureux;
  • vous êtes enceinte ou le soupçonnez;
  • récemment, vous avez eu un coup de couteau dans l'estomac.

Vous ne devez pas appeler une ambulance, mais assurez-vous d'avoir des douleurs abdominales et consultez un médecin ou un médecin traitant (gynécologue, urologue, gastro-entérologue) dès que possible si:

  • L'inconfort ou une légère douleur abdominale dure une semaine ou plus..
  • Une douleur abdominale palpable apparaît ou disparaît, et cette condition dure plus de 24 à 48 heures. Ou c'est pire ou accompagné de nausées et de vomissements..
  • Rien ne vous fait mal, mais on observe des ballonnements qui durent plus de deux jours.
  • Il y a une sensation de brûlure en urinant, ou vous venez de commencer à courir trop souvent dans les toilettes trop souvent.
  • L'estomac ne semble pas faire trop mal, mais il y a une diarrhée qui dure plus de deux jours.
  • Vous ressentez une gêne gastrique depuis plusieurs jours et cela s'accompagne d'un manque d'appétit.
  • Vous avez des saignements vaginaux.
  • En plus de l'inconfort abdominal, vous remarquez que vous perdez du poids.

S'il n'y a pas de conditions urgentes énumérées ci-dessus ou si vous avez encore des doutes, nous traiterons les causes qui causent des douleurs dans le bas-ventre.

Pourquoi le bas-ventre fait-il mal?

1. À cause des crampes menstruelles

C'est l'une des causes les plus fréquentes d'inconfort régulier dans le bas-ventre chez la femme. L'utérus se contracte pour expulser l'ovule non fécondé et l'endomètre, ce qui entraîne parfois une douleur ressemblant à des crampes douces.

Que dois-je faire avec ça

Le plus souvent, les douleurs menstruelles n'ont pas besoin de traitement, elles peuvent simplement être endurées. Si vous ne le souhaitez pas, buvez un analgésique en vente libre à base d'ibuprofène ou de paracétamol. Et consultez un gynécologue si des maux pendant la menstruation empoisonnent la vie. Le médecin vous prescrira un médicament plus efficace ou des contraceptifs hormonaux appropriés.

2. En raison de l'endométriose et d'autres maladies de l'utérus, les kystes ovariens

Également un problème purement féminin fréquent. Avec de telles maladies, la sensation d'inconfort dans la région pelvienne n'est pas nécessairement associée aux menstruations: elles peuvent survenir à tout moment du cycle. La menstruation avec de telles violations s'allonge et devient plus douloureuse.

Que dois-je faire avec ça

Si vous soupçonnez une maladie du système reproducteur, assurez-vous de consulter un gynécologue. Peut nécessiter une intervention chirurgicale.

3. En raison d'une grossesse extra-utérine

Dans une grossesse extra-utérine, l'ovule fécondé est fixé et commence à se développer non pas dans l'utérus, comme cela devrait être normal, mais dans la trompe de Fallope, le col de l'utérus ou l'ovaire. Cela ne mène à rien de bon: tôt ou tard, un embryon en croissance déchire les parois de l'organe auquel il est attaché. Le résultat est un saignement interne massif et mortel.

Que dois-je faire avec ça

Au premier soupçon de grossesse, assurez-vous de consulter un gynécologue. Surtout dans le cas où avec une augmentation du terme, vous ressentez de plus en plus clairement une douleur de traction dans le bas-ventre.

4. En raison de l'augmentation de la formation de gaz

Lorsque les bactéries dans l'intestin grêle décomposent les aliments entrants et partiellement transformés, elles émettent du dioxyde de carbone et d'autres gaz. S'il y a trop de gaz, la pression dans les intestins augmente. Les sections de l'intestin grêle se dilatent, appuyez sur les terminaisons nerveuses de la cavité abdominale, ce qui provoque des ballonnements et des douleurs - parfois aiguës.

Que dois-je faire avec ça

En règle générale, le corps fait face à de telles situations par lui-même: les gaz en excès sortent par l'anus. Si l'estomac gonfle régulièrement après avoir mangé, il convient de revoir le régime alimentaire et d'abandonner les aliments qui entraînent une augmentation du travail des bactéries.

Il est également utile de consulter un gastro-entérologue - il prescrira peut-être des prébiotiques et recommandera d'autres façons de traiter le problème..

5. En raison de calculs rénaux ou de maladies rénales

La pyélonéphrite, la lithiase urinaire ou d'autres troubles rénaux provoquent une douleur atroce soudaine dans le bas-ventre, plus près du bas du dos. Cette douleur s'intensifie, puis s'affaiblit.

Que faire

Si vous soupçonnez une insuffisance rénale, consultez le néphrologue dès que possible. Le médecin établira un diagnostic précis et prescrira les médicaments nécessaires. Dans certains cas, vous pouvez être hospitalisé pour subir une intervention chirurgicale.

6. En raison des infections des voies urinaires et de la vessie

Le plus souvent, ces violations se font ressentir des problèmes de miction: une sensation de brûlure, des douleurs coupantes, des mictions fréquentes.

Que dois-je faire avec ça

La plupart de ces infections sont causées par des bactéries. Si vous ne les combattez pas, ils se multiplient, ce qui peut entraîner des lésions irréversibles de la vessie. Immédiatement chez un urologue ou un néphrologue!

7. En raison de douleurs musculaires

Peut-être que vous avez juste essayé trop fort, en balançant la presse inférieure. Ou surmené les muscles abdominaux, chantant trop activement avec son groupe bien-aimé lors d'un concert. La myalgie (la soi-disant douleur musculaire) peut être causée par d'autres raisons qui ne sont pas toujours possibles à établir..

Que dois-je faire avec ça

Si des douleurs musculaires sont apparues après l'exercice, vous pouvez simplement les supporter. Mais s'il y a des sensations désagréables, et que vous ne dormez pas sur leurs causes, allez chez le thérapeute: du coup on parle d'inflammation musculaire.

8. En raison de l'appendicite

La rupture de l'appendice commence par une douleur tirante dans le nombril ou dans le bas-ventre droit, s'étendant parfois jusqu'à la cuisse. Si avec ces symptômes vous avez de la fièvre, une perte d'appétit, des nausées et des ballonnements, le diagnostic d'appendicite devient de plus en plus réel.

Que dois-je faire avec ça

L'appendicite est une condition chirurgicale d'urgence: une intervention chirurgicale pour retirer un organe endommagé est nécessaire. Sinon, le risque de péritonite mortelle est élevé. Par conséquent, si vous soupçonnez une rupture de l'appendice, consultez un chirurgien ou, selon la gravité des symptômes, appelez une ambulance.

9. En raison d'une maladie inflammatoire de l'intestin

Divers facteurs peuvent entraîner une inflammation de la muqueuse intestinale:

  • infections bactériennes ou virales (avalé de l'eau du lac ou mangé un produit périmé);
  • intoxication alimentaire et alcoolique;
  • l'influence des parasites - les mêmes vers helminthes;
  • abus d'antibiotiques;
  • maladies du tractus gastro-intestinal - gastrite, pancréatite, cholécystite, colite ulcéreuse, maladie de Crohn, hépatite.

En règle générale, les lésions inflammatoires de l'intestin sont accompagnées de diarrhée ou de constipation, de ballonnements, de nausées, de fièvre.

Que dois-je faire avec ça

Consultez un médecin ou un gastro-entérologue. Le médecin fera un diagnostic précis, le traitement en dépendra. Dans certains cas, il suffit de simplement s'allonger et d'observer le régime de consommation. D'autres auront besoin d'antibiotiques et d'autres médicaments..

10. En raison du cancer de l'intestin

Cette maladie mortelle au stade initial ne se fait presque pas sentir. Elle ne se manifeste que par un certain inconfort, une légère douleur dans l'abdomen et des symptômes - souvent pas trop prononcés - des troubles digestifs.

Que dois-je faire avec ça

Si une gêne dans le bas-ventre vous dérange régulièrement, assurez-vous de consulter un médecin ou un gastro-entérologue. Le médecin vous posera des questions détaillées sur les symptômes, prescrira des tests et les diagnostiquera en fonction de leurs résultats. Peut-être que l'alarme sera fausse. Mais c'est le cas quand il vaut mieux dépasser.

J'ai "de la chaleur" dans le bas-ventre

Les raisons pour lesquelles il brûle dans le bas-ventre chez les femmes

La douleur et d'autres sensations désagréables dans le bas-ventre chez la femme sont souvent causées par certaines pathologies. Parfois, les symptômes sont complètement étranges, il est donc important de savoir pourquoi, par exemple, il brûle dans le bas-ventre chez les femmes.
Causes de brûlure
Les raisons physiologiques comprennent la grossesse, au cours de laquelle l'utérus, d'une part, se développe, et d'autre part, est plus alimenté en sang. En conséquence, au début, il y a une sensation agréable de plénitude et de chaleur dans le bas-ventre, puis une certaine sensation de brûlure. Il est généralement modéré, ne provoque pas d'inconfort grave et passe à la fin du premier trimestre. Mais immédiatement avant l'accouchement, des sensations peuvent à nouveau apparaître. En effet, les ligaments soutenant l'utérus sont très tendus en raison de la charge.
Brûlures et douleurs au bas-ventre et avant les menstruations à venir.
Si la grossesse est exclue et que la sensation de brûlure s'intensifie et provoque de la douleur, c'est déjà le signe d'une sorte de maladie. Liste des symptômes supplémentaires pouvant survenir en plus des brûlures dans l'abdomen:
perte d'appétit;
nausées Vomissements;
la diarrhée;
constipation;
augmentation de la température;
frissons;
pâleur de la peau;
miction douloureuse et fréquente;
un mélange de sang et de pus dans l'urine ou les matières fécales;
coutures ou douleurs lancinantes dans le bas du dos, sur le côté.
Dans différentes combinaisons, ces symptômes peuvent indiquer l'une des maladies suivantes:

appendicite;
cystite;
pyélonéphrite;
colite;
inflammation des appendices.
Une forte chaleur est ressentie en cas de grossesse anormale - extra-utérine. Cependant, avec cette condition, des symptômes supplémentaires se produisent..
Si le bas-ventre brûle depuis longtemps, vous devez consulter un gynécologue pour identifier la cause de la sensation de brûlure..

Brûlure dans l'abdomen: causes et traitement, brûlures et brûlures dans le haut de l'abdomen

Causes de brûlure à l'estomac

Un symptôme assez courant de la pathologie des organes internes, des systèmes génito-urinaire, cardiovasculaire, dermatologique, digestif et nerveux est une sensation de brûlure dans l'abdomen, dont le traitement dépend des causes de la maladie. Pour établir la source d'un tel symptôme désagréable, vous devez d'abord contacter un gastro-entérologue, qui prescrira un certain nombre d'examens et, si nécessaire, consultera d'autres spécialistes étroits.

Causes de brûlure dans le haut de l'abdomen

  • Gastrite aiguë. Il s'accompagne non seulement de brûlures, mais aussi de nausées, d'éructations, de lourdeurs après avoir mangé. La gastrite survient lorsque des aliments de mauvaise qualité ou des substances irritantes pénètrent dans l'estomac.
  • Gastrite chronique. La maladie apparaît en raison de l'abus de produits alimentaires nocifs, y compris les épices épicées, le thé et le café forts, les boissons alcoolisées et gazeuses, avec une utilisation prolongée de médicaments qui affectent négativement la muqueuse. Les causes peuvent également être un stress fréquent, le tabagisme, une faible immunité, une infection à Helikobakter pylori.
  • Oesophagite. Inflammation de la partie inférieure de l'œsophage, qui se développe dans le contexte de faiblesse du sphincter, ce qui provoque le rejet de contenu acide de l'estomac dans l'œsophage. Les symptômes s'aggravent après avoir mangé, à la fois en position couchée et en se penchant en avant.
  • Hernie diaphragmatique. Avec cette maladie, l'estomac fait saillie dans la cavité thoracique par une ouverture dans le diaphragme, ce qui provoque une violation des processus digestifs et, par conséquent, des douleurs et des brûlures dans l'estomac, des éructations, des brûlures d'estomac, etc..
  • Ulcère peptique. L'estomac commence à «brûler» immédiatement après avoir mangé, ce qui s'accompagne de nausées et de vomissements sévères; au stade avancé, la perforation de l'organe et l'écoulement de son contenu dans l'intestin et la cavité abdominale sont possibles.

De plus, les sensations de brûlure sont causées par la cholécystite, la pancréatite, les processus inflammatoires dans les intestins, le cancer de l'œsophage, la pneumonie, l'infarctus aigu du myocarde, la pleurésie, la pathologie de la rate, la névralgie intercostale.

Pourquoi cuit dans le bas-ventre

  • Appendicite. En plus de brûler dans le bas de l'abdomen droit, une personne ressent des nausées, une bouche sèche, des douleurs, une tension de la paroi abdominale et une augmentation de la température corporelle. L'examen révèle des changements dans le test sanguin. Il est nécessaire de retirer immédiatement l'appendice vermiforme du caecum, car la péritonite ultérieure deviendra une menace sérieuse pour la vie.
  • Cystite. En plus de la brûlure, il y a des mictions fréquentes et douloureuses.
  • Syndrome du côlon irritable.
  • Zona (ganglionite herpétique). L'activation du virus de l'herpès contribue à l'inflammation des fibres nerveuses, qui s'accompagne de démangeaisons cutanées, de brûlures et de douleurs abdominales. Les symptômes apparaissent exactement le long du nerf endommagé et ont un caractère unilatéral, c'est-à-dire qu'ils ne traversent pas la ligne médiane du corps. Après un court laps de temps, la peau de la zone affectée acquiert une couleur rouge enflammée, se couvre d'éruptions vésiculaires.
  • Grossesse extra-utérine. Ici, la brûlure et la douleur sont de nature paroxystique. La douleur donne aux jambes, au bas du dos, au rectum, s'accompagne d'une fausse envie fréquente de déféquer, de diarrhée, de difficultés à uriner.
  • Pierres dans la vessie et les uretères. Se manifeste par des brûlures et des coupures en temps normal et pendant la miction.
  • Infection dans le système génito-urinaire. Le problème s'accompagne de brûlures et de douleurs pendant la miction, de fréquents déplacements aux toilettes, de fièvre, de sang dans les urines.

«Chaud» dans le bas-ventre se produit avec la maladie de Crohn, la colite, la rupture du follicule ovarien et l'endométriose chez la femme, avec la prostatite chez l'homme, l'urétrite, la pyélonéphrite, en présence de tumeurs bénignes ou malignes et la stagnation dans la région pelvienne.

Pourquoi brûle dans l'estomac pendant la grossesse

Un symptôme se produit lorsqu'une future mère subit des changements dans le fond hormonal, de sorte que le corps s'adapte à la portance du fœtus. De plus, la fonctionnalité de certains organes change, en particulier, la motilité intestinale diminue, ce qui provoque des douleurs et des brûlures. Aux stades ultérieurs de la grossesse, le fœtus exerce une pression importante sur les organes internes, ce qui provoque également un inconfort, une dysbiose et une constipation. Pour éliminer les symptômes désagréables, une femme doit exclure les aliments lourds et les aliments frits du régime alimentaire, établir un régime de consommation d'alcool. Peau extensible de l'abdomen à mesure que l'utérus se développe pendant la croissance du fœtus provoque des démangeaisons cutanées et une sensation de brûlure dans l'abdomen.

Si des douleurs coupantes et un écoulement sanglant rosâtre s'ajoutent à la brûlure, cela peut indiquer le début d'un avortement spontané.

Autres raisons pour lesquelles des "brûlures" dans l'estomac

  • Souche nerveuse. Dans certains cas, le stress provoque une diminution de l'activité ou un arrêt de la fonctionnalité de l'estomac - l'organe perd sa capacité à traiter la nourriture qui est arrivée, ce qui fait qu'une personne perd l'appétit et peut ne pas manger pendant longtemps en raison d'un manque de faim. À ce moment, son poids corporel diminue fortement, des changements négatifs se produisent dans le travail des systèmes et des organes. Cette condition nécessite une attention médicale immédiate..
  • Gastroparésie. Une complication de l'évolution du diabète se produit avec un taux de sucre constamment élevé dans le sang, ce qui entraîne des dommages aux nerfs, en raison desquels il y a une réduction des parois de l'estomac.
  • Anévrisme abdominal avec un espace. Le plus souvent, la rupture de la couche interne de la paroi aortique se produit chez les hommes de plus de 50 ans ayant des antécédents d'athérosclérose et d'hypertension artérielle. Dans ce cas, le patient ressent une douleur brûlante sévère dans la région ombilicale, qui survient soudainement et redonne au bas du dos. Une attention médicale immédiate est nécessaire ici..
  • Sensibilité accrue de l'œsophage. Elle survient avec l'utilisation d'aliments nocifs, excessivement froids ou chauds, une mauvaise alimentation et une mauvaise alimentation. De plus, il "brûle" à l'intérieur de l'abdomen, il y a un goût aigre dans la bouche et la gorge, et une odeur spécifique apparaît de la bouche.
  • Invasion helminthique.

Pour identifier les causes de la brûlure, le médecin interroge le patient pour des symptômes supplémentaires, examine l'anamnèse, palpe la paroi antérieure de la cavité abdominale, examine la peau, prescrit un complexe de tests de laboratoire, d'échographie, de gastroscopie, de radiographie, etc. Si nécessaire, un examen est effectué par un cardiologue, gynécologue, urologue et etc. spécialistes étroits.

Traitement des brûlures dans l'abdomen

L'élimination complète d'un symptôme désagréable n'est possible qu'après l'élimination de la maladie sous-jacente qui le provoque. La thérapie comprend des méthodes conservatrices visant à arrêter la brûlure:

  • prendre des médicaments - antiacides (Amalgel, Phosphalugel, Rennie), enzymes (Festal, Mezim, Creon, Pancreatin), antispasmodiques (Papaverine ou No-shpa), bloqueurs d'acide gastrique (Omeprazole, Rebeprozole, Esomeprazole), bloqueurs d'histamine pour réduire les niveaux d'acide (Ranitidine, Famotidine), procinétique pour stimuler le tube digestif et faciliter l'absorption des aliments (Dompéridone, Motilium, Motilak);
  • l'utilisation de tisanes - tilleul, camomille, cynorrhodon, avec plantain ou millepertuis;
  • régimes amaigrissants - refus des aliments gras, épicés, fumés et frits, sucrés et farinés, alcool, aliments en conserve;
  • physiothérapie;
  • massage thérapeutique et thérapie par l'exercice.

De plus, s'il fait "chaud" dans l'estomac, le patient peut alors profiter de remèdes populaires simples et abordables:

  • boire une solution de soda (diluer ½ cuillère à café (sans toboggan) de soda dans un verre d'eau tiède), du lait ou de l'eau minérale, du jus de pomme de terre (d'une cuillère à soupe à un demi-verre);
  • mâcher l'oseille du cheval - si la brûlure dérange la nuit;
  • mastication approfondie avec ingestion supplémentaire de la bouillie de racine de calamus obtenue;
  • prendre une pincée de sarrasin cuit au four.

Les brûlures dans l'abdomen lui-même ne peuvent pas conduire à une atteinte à la santé et ne menacent pas la vie d'une personne, mais si le problème n'est pas éliminé et que la maladie est traitée, elle peut entraîner de graves complications.

Si le problème s'est manifesté plus d'une fois, il est nécessaire de prendre des mesures préventives qui empêcheraient le symptôme suivant: abandonner les mauvaises habitudes, prendre de la nourriture, prendre des médicaments strictement selon la prescription du médecin, en respectant la posologie et, si possible, éviter les tensions nerveuses.

Brûlure à l'estomac

informations générales

La brûlure, comme la douleur, est un symptôme diagnostique important. Les brûlures d'estomac surviennent le plus souvent aux stades initiaux de la gastrite ou de l'ulcère gastro-duodénal. Vous pouvez arrêter le symptôme avec des médicaments, car une longue sensation de brûlure peut conduire à l'oncologie. Des charges anormales sur le système digestif entraînent des changements d'acidité, une perturbation des tissus glandulaires de l'estomac et de leur intégrité.

Lorsque «l'estomac brûle», contrairement aux brûlures d'estomac, il ne cuit pas dans les parties supérieures du larynx (à la suite d'une maladie de reflux et d'un jet involontaire de nourriture dans l'œsophage), mais l'inconfort est ressenti un peu moins dans la région épigastrique. Malgré les diverses étiologies, leur traitement est similaire..

La brûlure s'accompagne d'une irritation et d'un traumatisme des muqueuses en raison de l'acidité accrue du suc gastrique, de l'activité peptique des enzymes et de la formation d'ulcères. Une «brûlure par le feu» peut survenir lorsqu'une personne a très faim et que du suc gastrique acide pénètre dans les zones érosives.

L'irritation des muqueuses peut se produire non seulement en raison du contenu gastrique acide, mais aussi dans des cas plus rares, elle est causée par un reflux alcalin. Dans ce cas, les muqueuses sont exposées aux acides biliaires, qui pénètrent dans l'estomac par le reflux duodénogastrique de la bile.

Le processus pathologique commence par un déséquilibre dans le rapport des facteurs «agressifs» et «protecteurs» du système digestif. Le principal effet agressif est d'augmenter l'activité des enzymes protéolytiques et le niveau d'acidité sécrétée par le suc gastrique avec une détérioration de la motilité des organes digestifs. Les propriétés protectrices sont réduites si:

  • moins de mucus est produit;
  • les processus de régénération physiologique naturelle de la surface de l'épithélium sont ralentis;
  • circulation sanguine locale, innervation et perturbation trophique.

Par exemple, cela peut se produire dans des conditions de stress psycho-émotionnel prolongé ou répété sur fond d'émotions négatives..

Un facteur prédisposant distinct ainsi que l'hérédité et la surcharge sont les carences dans l'alimentation et le régime alimentaire, le tabagisme et l'abus d'alcool..

Le processus pathologique est basé sur la destruction protéolytique des tissus par le suc gastrique dans la zone de trophisme aggravé, qui est le plus souvent observée dans les parties inférieures de l'estomac. Une diminution de la composante alcaline et un contact prolongé du suc gastrique acide est possible avec un spasme du sphincter de l'estomac, le pylore. De plus, le niveau de mucine contenu dans le mucus, l'état des membranes apicales des entérocytes, le trophisme nerveux et vasculaire sont importants.

Lorsque la barrière muqueuse et le complexe protéine-lipide des membranes apicales sont détruits, la rétro-diffusion des ions hydrogène dans les parois cellulaires se produit, ce qui active le système d'inflammation kinin-kallikreinovaya et augmente la perméabilité du réseau capillaire. Cela conduit à un trouble de la microcirculation, puis des produits de peroxydation lipidique se forment à la suite de la dégradation oxydative des lipides par les radicaux libres qui endommagent les lysosomes.

Les effets neuro-émotionnels négatifs sur le tractus gastro-intestinal sont effectués à travers les parties antérieures de l'hypothalamus, le long du trajet du nerf vague, de l'acétylcholine, de l'histamine et des récepteurs de la gastrine dans les tissus glandulaires. La formation d'acide et l'activité protéolytique des glandes gastriques augmentent avec les hormones thyréotropes et surrénocorticotropes - les effets des glucocorticoïdes et des corticoïdes surrénaux minéraux diminuent, la production d'acide chlorhydrique est stimulée et les propriétés protectrices et réparatrices des muqueuses de l'estomac et des intestins sont réduites.

Les mécanismes protecteurs locaux sont réalisés par les cellules mucoïdes qui produisent des glycoprotéines, des sialoprotéines et des fucopoliprotéines, ainsi que du mucus de la cavité buccale. Il a une réaction alcaline et peut neutraliser l'acide chlorhydrique (HCl). En général, le tractus gastro-intestinal est un système très vulnérable du corps, mais il a de bonnes capacités régénératives..

Classification

Les brûlures dans l'épigastre peuvent être constantes ou survenir exclusivement après les repas.

Sensation de brûlure constante dans l'estomac

La douleur brûlante la nuit et le matin est un signe alarmant et une occasion de consulter un médecin. Une brûlure constante dans l'estomac et l'œsophage se produit généralement en raison d'une pathologie - gastrite, ulcère gastro-duodénal ou reflux. Le plus souvent, l'inconfort et la douleur sont causés par des dommages aux tissus tapissant le tube digestif.

Brûlure à l'estomac après avoir mangé

Le four dans la région épigastrique (la projection correspondante de l'estomac sur la paroi antérieure du péritoine) après avoir mangé peut être dû à une mauvaise nutrition. Même un petit morceau d'un produit nocif ou brut peut irriter les terminaisons nerveuses, provoquer une inflammation et des sensations de brûlure.

Causes de brûlure à l'estomac

Les brûlures d'estomac et les brûlures peuvent être causées par:

  • mauvaise alimentation, par exemple, manger gras, frit, épicé, fumé, etc. ou une nourriture trop rugueuse;
  • repas irréguliers, jeûne prolongé;
  • trop manger;
  • buvant de l'alcool;
  • hypersensibilité des muqueuses de l'œsophage;
  • la présence d'helminthes, de micro-organismes pathogènes, par exemple E. coli;
  • la libération de bile ou de jus du pancréas dans l'estomac;
  • réactions allergiques;
  • gastrite ou ulcère gastro-duodénal;
  • problèmes cardiaques - angine de poitrine, infarctus du myocarde, hypertension, anévrisme aortique;
  • médicaments, par exemple, antibiotiques;
  • stress
  • pression sur la cavité abdominale avec hernie diaphragmatique, ainsi que chez les femmes enceintes aux stades avancés et avec obésité.

Les raisons sont de nature interne ou externe. Si la raison en est la nutrition, certains aliments ou boissons particuliers, les médicaments qui pénètrent dans le corps, les exclure du régime alimentaire est une solution adéquate au problème.

Important! Brûlure dans l'estomac, mais pas de brûlures d'estomac - les causes de graves problèmes gastro-entérologiques, par exemple, gastrite, œsophagite, ulcère gastro-duodénal.

Très souvent, lorsque l'estomac cuit, le patient a également:

  • goût aigre ou désagréable en bouche;
  • odeur spécifique de la cavité buccale;
  • rots.

À l'avenir, en l'absence de traitement adéquat, cela peut entraîner des nausées, des vomissements et des maux de dos..

Tests et diagnostics

Dans le complexe des études diagnostiques:

  • effectuer un examen radiologique;
  • en utilisant des méthodes biochimiques, les capacités sécrétoires et les propriétés protéolytiques du suc gastrique sont étudiées;
  • EGDS (œsophagogastroduodénoscopie) - examen endoscopique et examen visuel avec un gastrocop, si nécessaire - endoscopie supérieure;
  • analyser les matières fécales pour détecter les helminthes ou la microflore pathogène.

Le traitement symptomatique des brûlures à l'estomac est souvent médicamenteux par le biais d'antiacides et neutralise l'action de l'acide chlorhydrique sécrété par l'estomac. Des médicaments antisécrétoires peuvent également être prescrits, surtout en cas de syndrome de «percée acide nocturne»..

Pour éliminer la cause profonde de la brûlure, un diagnostic par un gastro-entérologue est nécessaire.

Pourquoi une sensation de brûlure apparaît-elle dans l'estomac et comment s'en débarrasser

Lorsqu'une sensation de brûlure survient dans l'estomac, une personne croit qu'elle passera bientôt et reviendra après un déjeuner ou un dîner manqués. Mais ce n'est pas si simple, les symptômes désagréables «signalent» souvent de graves problèmes de santé, surtout s'ils se répètent régulièrement. Comment influencer la situation et éviter de graves problèmes de santé?

Causes de sensation de brûlure dans l'estomac

Plusieurs facteurs contribuent à l'apparition de symptômes désagréables. Ils peuvent être de nature physiologique ou pathologique..

Parlons des principales causes d'une sensation de brûlure:

  1. Régime malsain, famine, restriction calorique.
  2. La présence de maladies du système digestif.
  3. La période de grossesse chez la femme.
  4. Dépendance aux aliments, boissons et alcools nocifs.
  5. Certaines maladies du pancréas, du foie.

Il est difficile de déterminer la cause exacte des problèmes sans l'aide d'un médecin. Une évaluation adéquate des symptômes aidera à différencier la pathologie..

Estomac brûlant à droite

Le foie et la vésicule biliaire sont situés sur le côté droit, des sensations désagréables dans cette zone indiquent la présence de perturbations dans le fonctionnement de ces organes.

Si la combustion est combinée:

  • avec une odeur désagréable de métal dans la bouche;
  • l'apparition d'amertume après avoir mangé;
  • éructations amères ou aigres.

Il convient de vérifier le foie et la vésicule biliaire pour les changements pathologiques. Il peut s'agir de cholécystite, moins souvent de pancréatite, de tumeurs du foie et de la vésicule biliaire.

Brûler sous le nombril

C'est dans le bas-ventre, dans l'intestin et le pancréas. Si les sensations sont accompagnées de:

Cela, très probablement, nous parlons de pancréatite. Dans ce cas, il est interdit de manger de la nourriture, uniquement de l'eau, vous devez toujours consulter un médecin pour obtenir de l'aide.

Si de tels symptômes ne sont pas observés, la cause de tout peut être un blocage du duodénum. Dans ce cas, une personne a une forte intoxication du corps, il n'y a pas de selles, il y a une odeur désagréable et putride de la bouche.

Dans le haut de l'abdomen

C'est le principal symptôme d'une gastrite à forte acidité. Des symptômes similaires peuvent être considérés comme un symptôme d'un ulcère d'estomac..

Pourvu que la brûlure passe rapidement - augmentation de la sécrétion de suc gastrique.

Des sensations similaires peuvent déranger avec la malnutrition, une grave intoxication alimentaire.

Sensation de brûlure dans l'estomac la nuit

La nuit, des symptômes désagréables gênent en cas de malnutrition. Souvent, de tels signes se produisent en présence de maladies du tractus gastro-intestinal de nature chronique. Souvent, une personne dans la journée ne dérange rien, mais avec le début de l'obscurité, la situation change.

"Il est nécessaire de vérifier le pancréas, ainsi que l'état du système digestif".

Brûlures d'estomac et de dos en même temps

Si la sensation est forte, avec des accès de nausée périodiques, une crise cardiaque peut en être la cause..

La douleur est localisée dans le haut de l'abdomen, au milieu ou plus près du côté gauche. Il ressemble à la pression en combinaison avec la brûlure, tandis que la douleur est tolérable, mais s'intensifie lorsque vous essayez de faire des mouvements.

Inquiétudes brûlantes lors de l'inspiration et de l'expiration, tout en augmentant progressivement, souvent associées à un essoufflement et des douleurs dans l'omoplate, sur le côté gauche.

Pourquoi il y a une sensation de brûlure chez les femmes enceintes

Chez les femmes pendant la période de grossesse, une sensation de brûlure se produit pour plusieurs raisons:

  • non-respect des règles de nutrition, manger des aliments qui irritent la muqueuse de l'estomac et des intestins;
  • les changements hormonaux pendant la grossesse augmentent les symptômes désagréables, mais dès que la concentration de progestérone dans le corps diminue, les sensations s'affaiblissent;
  • compression des organes digestifs par l'utérus, augmentant avec la croissance et le développement du fœtus.

Si une femme enceinte souffre d'une sensation de brûlure dans l'abdomen au 3ème trimestre, alors la raison de tout est des changements physiologiques. À mesure que le fœtus grandit et se développe, l'utérus serre les intestins et l'estomac, ce qui entraîne l'apparition de sensations désagréables. Une femme peut être dérangée par des nausées, des brûlures d'estomac, une sensation de brûlure à l'estomac.

Après l'accouchement, les sensations désagréables passent d'elles-mêmes, afin de les réduire, il est recommandé de suivre un régime, d'effectuer certains exercices, de prendre des médicaments autorisés pour les femmes enceintes.

Quels diagnostics devez-vous effectuer

Lorsque de telles plaintes apparaissent, il est recommandé de subir un diagnostic complet et différencié. Elle implique une série de procédures:

  1. Doivent faire une échographie du système digestif: estomac, intestins, pancréas.
  2. Effectuer des diagnostics par ultrasons du foie, de la vésicule biliaire et des voies biliaires.
  3. Passer un secret sur la détermination du niveau d'acidité et de la présence de bactéries en elle (agents pathogènes d'une maladie infectieuse ou inflammatoire du système digestif).
  4. La radiographie avec introduction de contraste est moins souvent requise (l'examen est rarement effectué, en raison des risques élevés associés à la toxicité de la procédure).
  5. La pratique d'introduire une sonde dans la cavité de l'estomac, afin de détecter les modifications érosives de la muqueuse.
  6. Le plus souvent, ils ont recours à la tomodensitométrie et à l'IRM du système digestif, ces examens sont précis, mais coûteux. Pour cette raison, ils ne recourent à leur aide que si l'échographie ne permet pas d'obtenir les informations nécessaires.

Nous vous recommandons de regarder la vidéo:

Un examen laparoscopique dans le but de recueillir du matériel est acceptable. Le patient devra passer un test sanguin général et biochimique, ainsi qu'une analyse fécale. Il est également nécessaire d'exclure la présence de maladies parasitaires.

Traitement des brûlures d'estomac

La thérapie a plusieurs directions et implique la prise de certains médicaments. Il est conseillé au médecin de prescrire le médicament, sinon leur efficacité est remise en cause.

Nous parlons de divers outils qui peuvent résoudre le problème existant:

Almagel A ou Neo:

Un médicament qui normalise le fonctionnement du système digestif. «Couvre» la muqueuse avec une membrane spéciale, la protège des facteurs irritants. Favorise la normalisation de l'acidité, réduit la gravité de la douleur.

Bien connu de nombreux sorbants. À sa base, le médicament fonctionne comme une éponge, il absorbe les substances toxiques et toxiques et les élimine naturellement du corps.

Un médicament utilisé pour traiter les modifications ulcéreuses et érosives de la muqueuse. Aide à protéger le tube digestif, souvent prescrit lors de l'utilisation d'AINS. Il normalise le travail de l'estomac, fait partie de la thérapie combinée de la gastrite. Affecte Helicobacter pylori.

Il affecte le pancréas, le médicament est considéré comme enzymatique, car il stimule la production de certaines substances. Il contient certains composants enzymatiques qui contribuent à la dissolution et à la digestion rapide des glucides, des protéines et des graisses.

Méthodes folkloriques

Ces méthodes ne sont pas très efficaces, il est recommandé de les utiliser en combinaison avec du prapora, pour augmenter l'efficacité du traitement.

Ce qui peut être fait:

  • dissoudre une cuillerée de bicarbonate de soude dans un verre d'eau tiède, bien mélanger le tout et boire un verre à petites gorgées;
  • vous pouvez manger 1 pomme, elle affecte positivement le processus de digestion, car elle est riche en fibres et autres fibres alimentaires;
  • cela vaut la peine de réchauffer l'eau minérale à la température ambiante et de la boire avec des cuillères jusqu'à ce que la sensation disparaisse complètement;
  • si la sensation dérange régulièrement, les médecins conseillent de boire de l'huile d'olive à jeun, de la réchauffer, puis de la prendre quotidiennement pendant 10 à 15 jours;
  • il élimine bien la sensation de brûlure du sarrasin, il faut le moudre dans un moulin à café à l'état de poudre, puis prendre cette poudre à jeun ou si une sensation désagréable apparaît, boire une petite quantité de liquide;
  • vous pouvez "nettoyer" l'estomac et le foie avec du chardon-Marie et des fibres, ces additifs alimentaires sont vendus dans le réseau des pharmacies et sont relativement peu coûteux.

Recommandé pour regarder la vidéo:

Régime thérapeutique

Cela implique le rejet de certains produits, vous devrez exclure de l'alimentation:

  1. Alcool, boissons gazeuses, énergie.
  2. Restauration rapide, aliments riches en conservateurs et en gras trans.
  3. Bonbons, pâtisseries raffinées à base de farine blanche.
  4. Les aliments frits, gras, épicés et épicés sont interdits.

La nutrition doit être complète, aider à diversifier le régime alimentaire:

  • produits à base de lait aigre: kéfir, lait cuit fermenté, yaourt nature, fromage cottage;
  • fruits et légumes frais: pommes, concombres, chou blanc, épinards, pommes de terre, laitue;
  • céréales: sarrasin, riz, flocons d'avoine ou flocons d'avoine, blé, orge;
  • produits à base de viande: veau, poulet, dinde, lapin;
  • fruits de mer, poisson faible en gras.

Les aliments doivent être maigres, vous pouvez les faire cuire au bain-marie, il n'est pas interdit de cuire des aliments ou de les cuire. Il est préférable de boire des boissons aux fruits ou de la gelée à base de baies fraîches et d'extraits de plantes..

Les noix seront utiles au corps, elles sont difficiles à digérer, mais riches en diverses vitamines et minéraux.

Une bonne nutrition, le refus de l'alcool et de la caféine, ainsi que l'utilisation de médicaments spécifiques - tout cela aidera à résoudre le problème existant et à normaliser le système digestif.

S'il y a une sensation de brûlure dans une partie de l'abdomen, il est urgent d'agir. Cela permettra d'éviter une récurrence de la situation..

Il est préférable de consulter un médecin pour obtenir de l'aide.Si pour une raison quelconque, cela n'est pas possible, il vaut la peine de commencer un régime, d'abandonner les aliments potentiellement dangereux et de réduire ou de limiter la consommation d'alcool. Dans les cas extrêmes, prenez l'un des médicaments ci-dessus.

Avez-vous remarqué une erreur? Sélectionnez-le et appuyez sur Ctrl + Entrée pour nous le dire.

Causes de brûlure à l'estomac

Des brûlures dans l'abdomen peuvent survenir pour diverses raisons et, en règle générale, se produisent à la suite de violations dans le tube digestif, de changements dans la fonction sécrétoire, de pathologies des systèmes nerveux, génito-urinaire et respiratoire, ainsi que de certaines maladies de la peau. De plus, des symptômes de brûlure dans l'abdomen se produisent pendant la grossesse, à la suite d'un étirement de la peau par un utérus en expansion à mesure que le fœtus se développe. Une douleur désagréable, selon la cause, peut être localisée dans le haut et le bas de l'abdomen.

Des brûlures dans l'abdomen peuvent survenir en raison de perturbations du tube digestif, de modifications de la fonction sécrétoire, de maladies de la peau, de pathologies des systèmes nerveux, génito-urinaire et respiratoire.

Brûlure dans le haut de l'abdomen

Une sensation de brûlure dans le haut de l'abdomen est le plus souvent causée par des processus inflammatoires dans la gastrite chronique ou aiguë, c'est-à-dire processus inflammatoires de la muqueuse (brûlure dans l'estomac). Des brûlures et des douleurs caractéristiques au sommet de la cavité abdominale peuvent signaler le développement d'une œsophagite.

L'émergence de cette pathologie contribue à réduire le niveau d'acidité et la faiblesse du sphincter, dans lequel le contenu de l'estomac est renvoyé dans l'œsophage, provoquant ainsi une irritation de la muqueuse.

En plus des facteurs ci-dessus, une gêne et une gêne (lourdeur) au bas du péritoine surviennent avec les maladies suivantes:

  • cholécystite;
  • lésions ulcéreuses;
  • pancréatite
  • hernie diaphragmatique, dans laquelle l'estomac fait saillie à travers l'ouverture diaphragmatique dans la cavité thoracique, à la suite de laquelle des troubles digestifs sont diagnostiqués;
  • processus inflammatoires dans les intestins;
  • inflammation des muscles abdominaux (myosite);
  • Troubles métaboliques;
  • maladies de la rate.

La cause des brûlures d'estomac dans la pancréatite est le reflux de la partie acide du contenu de l'estomac dans l'œsophage..

Des brûlures dans le haut de l'abdomen peuvent également survenir avec des maladies qui ne sont pas liées au système digestif: pleurésie, infarctus aigu du myocarde, pneumonie des poumons inférieurs, anévrisme aortique, ischémie, névralgie intercostale, en fin de grossesse.

La douleur chronique et la sensation de brûlure indiquent une maladie de l'estomac et du duodénum.

Avec des lésions ulcéreuses des organes, des sensations désagréables - brûlures d'estomac, éructations, vomissements, brûlures d'estomac - apparaissent immédiatement après avoir mangé.

Dans ce cas, les symptômes peuvent être accompagnés d'un écoulement du contenu de l'estomac dans la cavité abdominale et les intestins..

Brûlure dans le bas-ventre

Les sensations de brûlure désagréables dans la cavité abdominale inférieure s'accompagnent de sensations douloureuses qui peuvent survenir chez les personnes indépendamment du sexe et de l'âge à la suite de diverses maladies. Les symptômes de la douleur peuvent avoir une nature et un degré de manifestation différents. Ainsi, la douleur peut être forte, faible, douloureuse, prolongée, terne, aiguë, mais dans tous les cas, l'apparition d'un syndrome douloureux indique des maladies et diverses pathologies.

Des brûlures dans le bas-ventre peuvent indiquer des maladies telles que:

  • appendicite;
  • La maladie de Crohn;
  • maladies du système génito-urinaire (cystite, urétrite, pyélonéphrite, prostatite);
  • grossesse extra-utérine, endométriose, kyste ovarien, rupture du follicule ovarien, néoplasmes;
  • processus stagnants dans les organes pelviens;
  • zona.

Les principaux symptômes sont des nausées, des éructations, une forte augmentation de la température, une sécheresse, une lourdeur et un arrière-goût désagréable dans la bouche. Une sensation de brûlure en bas à droite est l'un des symptômes les plus évidents qui peuvent indiquer une inflammation de l'appendice du caecum (appendicite), donc si vous soupçonnez une appendicite, vous devez immédiatement consulter un médecin pour éviter la rupture de l'appendice et le développement d'une péritonite.

Une brûlure aiguë dans le bas-ventre avec cystite s'accompagne d'une miction fréquente et douloureuse.

La douleur dans les côtés droit et gauche peut également être causée par une ganglionite herpétique (zona). Après quelques jours, de petites vésicules apparaissent sur le site de brûlure, qui sont situées le long du nerf enflammé. En cas de traitement inapproprié ou intempestif, la maladie prend une forme chronique et la sensation d'inconfort peut ne pas disparaître pendant des années..

Avec une grossesse extra-utérine, la sensation de brûlure est paroxystique, généralement dans l'une des zones iliaques, tandis que des sensations douloureuses sont notées dans les jambes, le bas du dos et s'accompagnent d'une miction et d'une diarrhée douloureuses et difficiles.

Brûlure à l'estomac

Brûlure dans l'abdomen - est un signe clinique assez courant, qui dans la grande majorité des cas a une base pathologique. Souvent, ce symptôme est exprimé en raison du développement de pathologies du système digestif, se produit moins souvent avec des affections d'autres organes et systèmes internes. Le facteur de prédisposition peut varier en fonction de la zone de combustion..

Une sensation de brûlure dans l'estomac ou l'estomac ne constituera jamais la base du tableau clinique. Le plus souvent, le principal symptôme s'accompagne de nausées et de vomissements, d'une déficience intestinale et de fièvre.

Pour établir la source d'un tel symptôme désagréable, il est nécessaire de demander l'aide d'un gastro-entérologue qui prescrira un large éventail de mesures de diagnostic de laboratoire et instrumentales et, si nécessaire, enverra le patient pour des consultations avec d'autres cliniciens..

Pour éliminer une telle sensation désagréable, il est nécessaire de guérir la maladie sous-jacente, et des méthodes de traitement thérapeutique conservatrices sont suffisantes pour éliminer uniquement le symptôme.

Les brûlures dans l'abdomen peuvent être dues à une grande variété de raisons, qui sont le plus souvent associées à une altération du fonctionnement du tube digestif. De plus, les maux de:

  • système génito-urinaire;
  • peau;
  • du système cardio-vasculaire;
  • système nerveux.

De plus, cette manifestation est souvent exprimée pendant la grossesse. Une manifestation similaire, en fonction du facteur étiologique, peut être localisée à la fois dans les parties supérieure et inférieure de la paroi antérieure de la cavité abdominale.

Les brûlures dans le bas-ventre chez les femmes et les hommes peuvent être déclenchées par:

  • La maladie de Crohn;
  • la cystite et l'urétrite, la pyélonéphrite et la prostatite, ainsi que d'autres pathologies du système génito-urinaire;
  • processus congestifs, tumeurs malignes ou bénignes dans la région pelvienne;
  • zona;
  • rectocolite hémorragique;
  • urolithiase ou formation de calculs dans les uretères;
  • oesophagite.

Comme pour les seules représentantes féminines, la sensation de brûlure dans le côté gauche ou droit du bas-ventre est causée par:

  • grossesse extra-utérine;
  • le cours de l'endométriose;
  • la formation de kystes dans l'ovaire gauche ou droit;
  • rupture des follicules ovariens.

En cas de sensation de brûlure dans l'abdomen pendant la grossesse, les sources peuvent différer selon la durée du développement intra-utérin du fœtus. Par exemple, au cours du premier trimestre, cela peut indiquer une grossesse anormale, c'est-à-dire le développement d'un ovule fœtal à l'extérieur de l'utérus. Au deuxième trimestre, les symptômes conçus sont dus à un étirement des muscles de la cavité abdominale, cependant, la possibilité d'une fausse couche n'est pas exclue. Au cours du dernier trimestre, une telle manifestation indique un début de travail.

Les brûlures du côté droit de l'abdomen sont causées par:

Les causes des brûlures dans le haut de l'abdomen chez les deux sexes et chez les enfants sont présentées:

  • cholécystite et pancréatite - ces maladies provoquent une sensation de brûlure et un inconfort dans la zone au-dessus du nombril;
  • lésion ulcéreuse du duodénum ou de l'estomac - tandis que le signe principal apparaît après avoir mangé;
  • la formation d'une hernie diaphragmatique - dans de telles situations, la brûlure est localisée dans la zone au-dessus du nombril;
  • l'évolution de l'inflammation dans l'intestin;
  • le processus inflammatoire des muscles abdominaux, également appelé myosite;
  • le développement de troubles métaboliques;
  • pathologies de la rate;
  • pleurésie aiguë et infarctus du myocarde;
  • inflammation de la partie inférieure des poumons;
  • anévrisme aortique et maladie ischémique;
  • névralgie intercostale;
  • la période de gestation - pendant la grossesse dans les derniers stades, il y a très souvent une sensation similaire dans le haut de l'abdomen, moins souvent dans le bas;
  • effet pathologique de la bactérie Helicobacter pylori.

De plus, une sensation de brûlure dans l'abdomen à la fois d'en bas et d'en haut provoque:

  • apport incontrôlé de médicaments, en particulier de substances antibactériennes, d'analgésiques, de médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens et de médicaments hormonaux;
  • exposition prolongée à des situations stressantes;
  • une mauvaise nutrition, à savoir la consommation de plats excessivement froids ou très chauds;
  • invasion helminthique;
  • dépendance à long terme aux mauvaises habitudes.

Tous les facteurs étiologiques ci-dessus doivent être attribués aux adultes et aux enfants, à l'exception des brûlures dans le bas-ventre pendant la grossesse.

Symptomatologie

Qu'il y ait eu une sensation de brûlure dans l'abdomen gauche ou dans la droite, le principal symptôme sera souvent le premier, mais pas le seul dans le tableau clinique.

Étant donné que les affections gastro-entérologiques deviennent le facteur d'occurrence le plus courant, les symptômes les plus courants seront:

  • accès de nausée entraînant des vomissements - dans certaines situations, des impuretés pathologiques, à savoir du sang, peuvent être présentes dans le vomi;
  • éructations et brûlures d'estomac - de telles manifestations peuvent s'exprimer en toute indépendance vis-à-vis de l'alimentation;
  • violation du processus de selles, qui peut s'exprimer par la diarrhée ou la constipation;
  • diminution de l'appétit ou aversion totale pour la nourriture;
  • douleurs à l'estomac;
  • ballonnements;
  • augmentation de la formation de gaz;
  • brûlure sternale.

Très souvent, une sensation de brûlure dans le bas-ventre à droite se développe en raison de l'appendicite, qui présente également les symptômes suivants:

  • douleur sous le nombril;
  • nausées et vomissements persistants;
  • augmentation de la température;
  • bouche sèche
  • tension musculaire de la paroi antérieure du péritoine.

S'il y a une sensation de brûlure dans le bas-ventre en raison de l'apparition d'autres affections, les symptômes les plus courants sont:

  • démangeaisons cutanées sévères;
  • envie fréquente et douloureuse d'émettre de l'urine;
  • douleurs dans l'abdomen et le périnée, aggravées en marchant;
  • frissons et fièvre;
  • l'apparition d'éruptions cutanées;
  • fluctuation de la pression artérielle et de la fréquence cardiaque;
  • sautes d'humeur fréquentes;
  • trouble du sommeil.

Les patients doivent être conscients que ce qui précède ne sont que les principaux signes cliniques qui apparaissent chez les hommes, les femmes et les enfants dans le contexte du symptôme principal. Dans chaque cas, l'image symptomatique sera individuelle..

Diagnostique

Une approche globale est nécessaire pour établir la cause d'une sensation de brûlure dans le bas-ventre à gauche ou toute autre localisation, en particulier chez la femme enceinte..

Si le symptôme principal se produit, vous devriez demander l'aide d'un gastro-entérologue, car il s'agit le plus souvent d'une conséquence de l'apparition de troubles gastro-intestinaux. Tout d'abord, le médecin doit:

  • étudier les antécédents médicaux du patient;
  • recueillir les antécédents de vie du patient - cela comprend des informations sur les médicaments utilisés et la nature de la nutrition de la personne;
  • effectuer un examen physique approfondi visant à palper la paroi antérieure de la cavité abdominale, mesurer la température, la pression artérielle et la fréquence cardiaque, ainsi qu'identifier d'autres symptômes externes;
  • interroger le patient en détail - pour établir la gravité de la manifestation de la brûlure sous le nombril ou dans une autre zone de l'abdomen, et la présence de symptômes supplémentaires.

Le diagnostic en laboratoire et instrumental comprend:

  • test sanguin clinique général;
  • biochimie du sang;
  • analyse générale de l'urine;
  • examen microscopique des selles;
  • test respiratoire - pour détecter la présence de la bactérie Helicobacter pylori dans le corps;
  • Échographie de la cavité abdominale et FEGDS;
  • CT et IRM;
  • radiographie et gastroscopie.

Si la cause de la sensation de brûlure dans l'abdomen, y compris pendant la grossesse, est associée à des pathologies d'autres organes et systèmes internes, après l'examen initial, la patiente peut être référée pour un examen supplémentaire à:

Il n'est possible d'éliminer complètement la sensation de brûlure dans l'abdomen qu'après avoir éliminé le facteur étiologique pathologique.

Le traitement symptomatique visant uniquement à arrêter cette manifestation peut inclure de telles méthodes conservatrices:

  • prendre des médicaments, en particulier des substances enzymatiques, des antiacides, des agents enveloppants et antimicrobiens;
  • procédures physiothérapeutiques;
  • thérapie diététique - l'adhésion à une alimentation modérée est démontrée à tous les patients. Le régime implique le rejet des plats gras et épicés, des cornichons et des cornichons, des viandes fumées et des conserves, de la farine et des bonbons, du chocolat et du café, de l'alcool et du soda. Il est également très important de surveiller la température des aliments;
  • l'utilisation de recettes de médecine traditionnelle, mais uniquement après l'approbation du médecin traitant;
  • massage thérapeutique et thérapie par l'exercice.

Quant au traitement chirurgical, la question de la chirurgie est décidée individuellement avec chaque patiente, surtout en cas de sensation de brûlure dans le bas-ventre pendant la grossesse.

Prévention et pronostic

Afin d'éviter les problèmes d'apparition du symptôme principal, les règles générales de prévention doivent être suivies, parmi lesquelles:

  • rejet des mauvaises habitudes;
  • Bonne nutrition;
  • prendre des médicaments strictement prescrits par le médecin, conformément à la norme quotidienne et à la durée d'utilisation;
  • éviter le stress et la tension nerveuse;
  • examen complet régulier dans un établissement médical.

Les brûlures dans l'estomac lui-même au-dessus du nombril ou toute autre localisation ne peuvent pas à elles seules nuire à la santé et à la vie d'une personne. Cependant, certains des facteurs étiologiques pathologiques, s'ils ne sont pas traités, conduisent au développement de complications plutôt dangereuses.