Caractéristiques du traitement de la dyskinésie intestinale

La dyskinésie est considérée comme une violation des fonctions motrices du système digestif sans changements organiques. Cela provoque des difficultés à promouvoir la nourriture dans le tractus gastro-intestinal. Le diagnostic est confirmé si les symptômes persistent 3 jours sur 30, reprennent dans les 3 mois de l'année. La maladie est caractéristique des patients âgés de 30 à 40 ans. Chez les jeunes femmes, les femmes souffrent plus souvent de dyskinésie, à partir de 50 ans - les deux sexes dans des proportions égales.

Causes de développement et facteurs provoquants

La principale cause de dyskinésie est le stress. Les signes apparaissent quelques semaines après un traumatisme psychologique, par exemple, la perte d'un être cher.

La maladie se développe également avec un stress chronique - dans des conditions de vie difficiles ou des obstacles à l'activité, une équipe désagréable, des querelles régulières.

l'incapacité du patient à distinguer si une personne éprouve une douleur physique ou émotionnelle;

  • l'instabilité émotionnelle se manifeste plus souvent par des symptômes somatiques;
  • incapacité à se décharger émotionnellement;
  • augmentation de l'anxiété (même les émotions, par exemple, pour un enfant, des proches, des biens peuvent affecter);
  • prédisposition aux allergies;
  • traitement à long terme avec des antibiotiques, des anesthésiques, des anticholinergiques;
  • manque de mouvement;
  • l'habitude de la malbouffe grasse;
  • prédisposition génétique;
  • infections virales ou bactériennes de l'intestin;
  • diabète sucré, hyperthyroïdie, pathologies endocriniennes;
  • manque de fibres dans l'alimentation.

    Formes cliniques de la maladie

    La dyskinésie du gros intestin est divisée en types selon la symptomatologie dominante: avec douleur, divers symptômes intestinaux, flatulences. Autres classifications courantes de la maladie:

    Il se développe comme une maladie indépendante.

    C'est une complication des maladies du tractus gastro-intestinal, du système endocrinien.

    Hypomoteur ou atonique

    Provoque un affaiblissement brutal du péristaltisme du côlon - constipation, douleurs abdominales, accumulation d'excréments commencent.

    Hypermoteur ou spastique

    Il se manifeste par une augmentation du tonus intestinal, des contractions spastiques, des selles molles, de la douleur et des coliques.

    Par la nature du changement de selles

    Plus de 25% des selles - selles denses.

    Plus de 25% des selles.

    Des selles denses et lâches sont observées..

    La consistance des matières fécales varie insuffisamment, il est impossible de déterminer la forme de la maladie.

    Les symptômes de la dyskinésie

    Tous les symptômes de la dyskinésie sont divisés en intestinaux, gastro-entérologiques et non gastro-entérologiques. Les premiers peuvent être suspectés de dyskinésie, les seconds peuvent être observés avec d'autres pathologies du système digestif. Les symptômes non gastro-entérologiques indiquent une détérioration générale de l'état d'une personne.

    Intestinal

    Un signe intestinal brillant est une douleur sourde et douloureuse, parfois elle a un caractère de poignard. Elle n'apparaît jamais la nuit. De plus, le patient n'est pas en mesure de décrire la localisation de la douleur. Il est plus susceptible d'augmenter après avoir mangé et de s'affaiblir à la fin de l'acte de vidange. Les impuretés de pus, le sang dans les selles ne sont pas caractéristiques de la pathologie, mais la présence de mucus est souvent notée. Autres symptômes intestinaux:

    augmentation de la formation de gaz, augmentant vers la fin de la journée, après le dîner;

  • constipation chronique ou diarrhée abondante;
  • une sensation de plénitude des intestins.

    Autre gastro-entérologique

    Parallèlement aux symptômes intestinaux, d'autres symptômes gastro-entérologiques indiquent une dyskinésie. Ce groupe comprend les symptômes suivants:

    une augmentation des éclats dans l'abdomen;

  • grondement dans les intestins;
  • mauvaise haleine;
  • une augmentation de la taille de l'abdomen;
  • revêtement blanc ou blanc jaunâtre sur la langue;
  • la nausée;
  • rots.

    Négastroentérologique

    Tous les signes de dyskinésie de cette catégorie ne sont pas spécifiques. Ils indiquent un dysfonctionnement des organes internes, car avec les pathologies intestinales, l'absorption des nutriments se détériore. En conséquence, les symptômes suivants peuvent apparaître:

    gain de poids ou perte de poids rapide;

  • manifestations allergiques;
  • nervosité, dépression;
  • douleur dans la colonne vertébrale;
  • tremblant
  • volume d'inspiration incomplet;
  • Vertiges
  • anxiété accrue;
  • mal de crâne;
  • sensation de manque d'air.

    Étapes de diagnostic

    Lorsque des symptômes de dyskinésie apparaissent, consultez un médecin. Le médecin vous dirigera vers un spécialiste ou immédiatement vers un gastro-entérologue. Les principales étapes du diagnostic:

    Un gastro-entérologue identifie les facteurs étiologiques et provoquants, détermine la durée de la dyskinésie au moment du traitement. Méthodes utilisées:

    • prise d'histoire;
    • identification du complexe de symptômes;
    • mission d'études pour le diagnostic différentiel.

    • Échographie de la cavité abdominale;
    • grattage pour entérobiose;
    • coloscopie;
    • sigmoscopie;
    • coprogramme;
    • œsophagogastroduodénoscopie;
    • analyse des matières fécales pour les œufs d'helminthes;
    • chimie sanguine.

    Traitement de la dyskinésie intestinale

    L'indication d'hospitalisation est l'incapacité de sélectionner des mesures thérapeutiques. Le patient peut être envoyé à l'hôpital pendant le traitement initial. Cela est nécessaire pour un examen et un diagnostic complets. Dans d'autres cas, le traitement est organisé en ambulatoire..

    Le but du traitement est d'éliminer la maladie sous-jacente dans la dyskinésie secondaire et de soulager les signes de troubles digestifs fonctionnels dans le primaire. La principale méthode de thérapie est un régime. En termes d'efficacité, c'est comparable à la prise de médicaments. Principes de base de la nutrition:

    manger fractionnellement jusqu'à 6-7 fois par jour;

  • à chaque fois il y a de petites portions;
  • boire 2 litres d'eau propre par jour;
  • ne buvez pas en mangeant.

    Les légumineuses, le lait entier, les pommes de terre, le pain blanc frais, les boissons alcoolisées sont nécessairement exclus du menu. Schémas thérapeutiques pour diverses formes de dyskinésie:

    Groupes de médicaments utilisés

    • laxatifs;
    • antispasmodiques;
    • procinétique;
    • probiotiques;
    • les enzymes;
    • antipsychotiques;
    • antidépresseurs.
    • pain noir;
    • des fruits;
    • eau minérale;
    • mil, sarrasin, flocons d'avoine;
    • les produits laitiers.
    • électrophorèse avec du calcium sur l'abdomen;
    • thérapie diadynamique;
    • courants modulés sinusoïdaux.

    Dyskinésie intestinale hypermotrice

    • entérosorbants;
    • médicaments carminatifs;
    • antispasmodiques;
    • antidépresseurs;
    • antidiarrhéique;
    • enzymes.
    • cacao;
    • la semoule;
    • Thé noir;
    • gelée;
    • soupes muqueuses;
    • riz.
    • électrophorèse avec No-shpa, Novocain;
    • bains de paraffine;
    • inductothermie associée à de la boue thérapeutique.

    Prévision et prévention

    Il n'y a pas de prophylaxie spécifique de la dyskinésie. Le pronostic est favorable à la vie - avec une telle pathologie de l'intestin, la fréquence de développement des maladies inflammatoires correspond à la moyenne de la population. Il en va de même pour le développement de maladies tumorales..

    Un pronostic moins favorable pour la dyskinésie se réfère à la récupération. La rémission prolongée n'atteint qu'un patient sur dix. La prévision empire dans les situations:

  • évolution prolongée de la maladie avant de commencer le traitement;
  • stress chronique;
  • pathologie psychiatrique concomitante.

    En gastro-entérologie, le terme dyskinésie intestinale définit un complexe symptomatique de troubles digestifs qui survient à la suite d'une violation de son activité motrice et fonctionnelle. Le plus souvent, un dysfonctionnement intestinal se produit dans le côlon, représentant le syndrome dit du côlon irritable avec une prédominance de la constipation fonctionnelle.
    Selon les statistiques de l'Organisation mondiale de la santé, la dyskinésie du côlon est diagnostiquée chez un tiers des habitants de la planète, avec une prédominance de fréquence chez les femmes en âge de procréer.

    Types et causes de dyskinésie intestinale

    Le dysfonctionnement du côlon (selon la CIM10 - K59.8.1) est divisé en plusieurs signes de classification:

    • La dyskinésie hypomotrice du gros intestin est une violation fonctionnelle de la couche musculaire, ce qui conduit à une relaxation constante et à sa réduction, ce qui entraîne des difficultés dans la promotion et l'évacuation des matières fécales.
    • La dyskinésie spastique du gros intestin est causée par une tension constante dans le système digestif, entraînant une violation de son péristaltisme.
    • La forme hypertonique de la dyskinésie du gros intestin est caractérisée par une hypertonicité accrue, conduisant au développement et à la progression d'une constipation et d'une douleur persistantes (coliques).
    • La dyskinésie hypotonique ou atonique du côlon est un affaiblissement net et une violation des contractions ondulatoires dans les parois intestinales, accompagnées de constipation, de douleurs sourdes et éclatantes dans l'abdomen et d'une sensation de lourdeur.

    En gastro-entérologie, les formes primaires et secondaires de dyskinésie intestinale sont déterminées.
    Selon des experts médicaux, la cause probable de la dyskinésie primaire du côlon est le facteur psychogène - conflit intrapersonnel, émotions négatives, maladies mentales ou nerveuses.
    Parmi les autres facteurs de cause à effet probables de la formation d'un trouble symptomatique du système intestinal, envisagez la consommation excessive d'aliments à faible teneur en fibres, c'est-à-dire les composants alimentaires qui ne sont pas digérés par les enzymes digestives du corps humain, mais qui sont traités par la microflore intestinale.
    De plus, les causes de la dyskinésie intestinale peuvent être dues à la survenue d'une infection aiguë dans le côlon.
    Parallèlement au trouble primaire du gros intestin, une relation de cause à effet peut fournir des facteurs secondaires de survenue d'une dyskinésie:

    • gastrite chronique;
    • cholécystite;
    • ulcère gastroduodénal;
    • Diabète;
    • troubles du système pancréatique et / ou endocrinien.

    Le transit lent du contenu intestinal à travers le gros intestin peut être dû à une myopathie et une neuropathie d'origines diverses.

    Symptômes d'un trouble intestinal

    La dyskinésie intestinale procure au patient divers malaises, notamment des symptômes de douleur dont l'intensité varie. Une douleur abdominale aiguë, sourde, douloureuse ou coupante peut déranger une personne de plusieurs minutes à plusieurs heures jusqu'à ce qu'elle reçoive des soins médicaux qualifiés..
    La localisation de la douleur pendant la dyskinésie du côlon affecte presque toute la cavité abdominale, et la douleur ne disparaît pas jusqu'à ce que le gaz s'échappe ou que les intestins soient complètement vides. L'intensité de la douleur diminue pendant un certain temps pendant le sommeil et reprend après le réveil.
    Tous ces facteurs altèrent la motilité intestinale, provoquent une surcharge émotionnelle et des situations stressantes chez une personne.
    Une colite spastique ou un syndrome du côlon irritable avec dyskinésie, entraînant une stagnation des matières fécales, peut également provoquer une réaction allergique ou une intoxication générale du corps..

    Quel que soit le type de nourriture consommée, les principaux symptômes sont des grondements et des ballonnements avec dyskinésie du gros intestin, ainsi que des selles altérées.

    Les signes caractéristiques symptomatiques généraux, qui ne dépendent pas du degré de négligence et du type de trouble intestinal, sont les suivants:

    • constipation;
    • nausées et vomissements persistants fréquents;
    • fièvre non motivée;
    • perte ou gain de poids, peu importe l'appétit de la personne;
    • flatulences et flatulences accrues;
    • changements dans le test sanguin général, par exemple, augmentation de l'ESR, leucocytose;
    • douleur dans la cavité abdominale sans localisation locale, passant après la défécation;
    • étourdissements et faiblesse générale.

    Diagnostic différentiel

    Les patients atteints de dyskinésie du gros intestin se plaignent de syndromes du système digestif strictement spécifiques. Cependant, il est nécessaire de différencier clairement les signes symptomatiques des autres maladies du tractus gastro-intestinal, qui surviennent avec des indicateurs cliniques similaires:

    • colite ulcéreuse ou post-infectieuse;
    • La maladie de Crohn;
    • polypose intestinale;
    • cancer du côlon ou tuberculose;
    • diverticulite et ainsi de suite.

    Le volume nécessaire de diagnostics instrumentaux de laboratoire comprend:

    • chimie sanguine;
    • coprologie;
    • analyse des selles pour les œufs de vers et de dysbiose;
    • examen bactériologique des selles;
    • tests de tolérance au lactose.

    De plus, le médecin traitant effectuera une échographie (échographie) de la cavité abdominale et une étude de la vitesse de transit du gros intestin, une coloscopie avec une biopsie de la muqueuse du côlon, un examen aux rayons X - irrigographie, lorsque le tube intestinal du système digestif est examiné.

    Si nécessaire, d'autres spécialistes médicaux sont connectés à l'examen diagnostique - un gynécologue, un psychiatre, un neurologue, un endocrinologue, etc..

    Traitement et alimentation pour la dyskinésie intestinale

    La prévalence généralisée de la maladie conduit au fait que la plupart des patients, suite à des informations bien connues, s'automédicamentent, augmentant les fibres alimentaires et la quantité de liquide.
    De tels traitements et mesures préventives ne sont pas nocifs et sont bien accueillis par la médecine officielle.
    Cependant, dans la plupart des cas, en essayant d'obtenir un résultat rapide, les patients atteints de dyskinésie intestinale sévère utilisent des laxatifs ou des lavements quotidiens, tout en ignorant une visite dans un établissement médical.

    Un inconvénient essentiel des produits pharmaceutiques laxatifs est une dépendance rapide à eux, ainsi qu'une augmentation progressive de la dose du médicament, qui assure la dégénérescence des fonctions réceptrices du côlon.

    Vous devez savoir que l'utilisation fréquente et l'augmentation de la posologie d'un laxatif provoquent une pression osmotique dans la lumière intestinale et des ballonnements, et l'utilisation systématique de lavements nettoyants est une perte de sensibilité viscérale et un réflexe de défécation dans le côlon.

    Le programme de traitement du trouble du côlon symptomatique comprend une thérapie de base basée sur des recommandations alimentaires et une exposition aux médicaments.
    Avec la dyskinésie du gros intestin, un régime spécial est prescrit au patient, ce qui exclut l'utilisation de produits alimentaires qui provoquent une formation excessive de gaz:

    • caféine;
    • lactose;
    • le vinaigre;
    • poivre noir et rouge;
    • produits marinés et fumés.

    Les aliments prédominants dans l'alimentation sont les légumes et les fruits avec une teneur accrue en fibres, qui contribuent au ramollissement des matières fécales et à leur transit de haute qualité dans le tractus intestinal.
    Une quantité suffisante de fibres peut être obtenue dans les aliments suivants:

    • carotte;
    • blanc et chou-fleur;
    • betterave;
    • citrouille;
    • blé;
    • Avocat;
    • graines de lin;
    • banane;
    • une pomme;
    • poire;
    • Abricots secs;
    • raisins secs, etc..

    Cependant, étant donné que le principal syndrome clinique est la douleur abdominale, la tâche principale du personnel médical est d'éliminer la douleur au moyen de médicaments pharmacologiques..
    Tous les efforts d'un gastro-entérologue devraient viser à réduire la sensibilité viscérale et à normaliser les fonctions motrices intestinales.
    Parmi les moyens de traitement médicamenteux les plus efficaces, on peut distinguer les médicaments suivants:

      Cerucal® est un médicament d'ordonnance sous forme de solution pour administration intramusculaire et intraveineuse du fabricant allemand AWD.pharma GmbH & Co.KG. Le médicament aide à augmenter le tonus des intestins et de l'estomac, accélère la vidange, stimule le péristaltisme et réduit la stase hyperacide. Contre-indications: hypersensibilité à la substance active - métoclopramide, premier trimestre de grossesse, enfants de moins de 5 ans.

    Le traitement et la posologie de ces associations pharmaceutiques sont déterminés par le médecin traitant.

    Médecine traditionnelle pour la dyskinésie intestinale

    En plus du traitement médical officiel, vous pouvez utiliser les méthodes éprouvées de la médecine alternative:

    • Le jus de pommes de terre ou de chou fraîchement pressé améliorera la motilité du tractus gastro-intestinal et assurera un transit de haute qualité des selles du gros intestin.
    • Le thé vert au miel aura un effet relaxant..
    • Les pelures de pastèque aideront à améliorer la motilité intestinale.

    Toute action sur l'utilisation de remèdes populaires pour le traitement de la dyskinésie intestinale doit être coordonnée avec le consultant médical traitant.

    Prédiction et prévention des troubles intestinaux

    En général, le pronostic des troubles intestinaux symptomatiques est favorable, sous réserve des recommandations cliniques. L'évolution de la maladie n'aura pas le développement de complications sous forme d'obstruction intestinale, la formation de fistules, de perforations ou de rétrécissements, si tous les rendez-vous du médecin traitant sont effectués de bonne foi par le patient.
    Parmi les mesures de prophylaxie thérapeutique, les positions suivantes doivent être observées:

    1. Suivez votre propre poids et votre nutrition.
    2. Vivre un style de vie actif.
    3. Évitez le stress nerveux et mental.
    4. Respectez les règles sanitaires et hygiéniques de l'auberge.
    5. Consultez un médecin à temps.

    Lors de la prophylaxie intestinale, n'oubliez pas d'apprendre aux enfants à le faire..

    Violation du processus normal de fonctionnement du système des voies biliaires, ce qui entraîne une pénétration insuffisante et excessive de liquide biliaire dans le duodénum - dyskinésie biliaire.

    Types de dyskinésie

    En fonction du type fonctionnel diagnostiqué, les troubles du système biliaire se distinguent:

    • Type hypertonique - caractérisé par une augmentation du tonus de la vésicule biliaire, de fortes et fortes émissions de bile dans la partie initiale de l'intestin grêle se produisent.
    • Type hypotonique - la vésicule biliaire est dans un état détendu, les parois sont faiblement contractées, le contenu stagne, la fonction principale de l'organe est perturbée.

    Il existe des symptômes généraux de la manifestation de la maladie et caractéristiques de chaque type.

    Symptômes de la maladie

    Les signes de dyskinésie peuvent se manifester par des symptômes uniques et un complexe de manifestations douloureuses. Les deux formes de la maladie se caractérisent par:

    • Douleur dans l'hypocondre du côté droit;
    • Violation du bon fonctionnement du tube digestif (alternance de diarrhée et de constipation);
    • Diminution de l'appétit;
    • L'apparition de flatulences, de nausées ou de vomissements;
    • Goût amer en bouche;
    • La peau devient jaunâtre;
    • Sentiment constant de faiblesse;
    • Transpiration accrue;
    • Transitions constantes d'un état lent à un état excité;
    • Dysfonction sexuelle.

    Avec une forme spastique de dyskinésie, une douleur pulsatoire aiguë se produit, s'étendant sur tout le côté droit de l'hypochondre au cou et à la mâchoire. L'attaque dure de vingt à trente minutes et se répète périodiquement tout au long de la journée. Parfois accompagné de nausées, vomissements, diarrhée.

    Avec le type hypotonique, des douleurs douloureuses peuvent survenir du côté droit du corps, qui n'a pas de localisation claire. Le syndrome douloureux dure plusieurs jours ou plus. Le cholagogue pris pendant de telles attaques aide à réduire le symptôme de douleur..

    Les causes

    La cause de la dyskinésie est possible primaire et secondaire. Les principaux comprennent les troubles congénitaux du système cholérétique. Dysfonctionnements secondaires du corps acquis en raison de divers facteurs tout au long du cycle de vie:

    • Mauvaise alimentation: grève de la faim, suralimentation;
    • Des situations stressantes;
    • Processus inflammatoires dans le tube digestif ou le système reproducteur;
    • Réactions allergiques;
    • Invasion helminthique;
    • Maladies du système endocrinien;
    • Déséquilibre dans la microflore intestinale;
    • Opérations abdominales.

    Traitement de la dyskinésie

    Lors du diagnostic de la dyskinésie, la forme de la maladie est déterminée, car le type et la méthode de traitement prescrit dépendent du type de changement dans le fonctionnement de la vésicule biliaire, qui comprend:

    1. Correction du régime Il est nécessaire de respecter le régime et d'exclure certains produits qui nuisent au système cholérétique.
    2. Traitement utilisant des recettes folkloriques. Comprend l'apport de préparations à base de plantes, infusions, thés.
    3. Thérapie avec des médicaments. Il vise à réduire les symptômes douloureux des crises..
    4. Conduite des procédures de santé générale: exercices de physiothérapie, massage.

    Méthodes alternatives de traitement

    Les remèdes populaires pour le traitement de la dyskinésie sont utilisés avec le traitement médicamenteux et, dans certains cas, la thérapie n'est effectuée qu'avec des remèdes à base de plantes. Avec le type de trouble hypertensif, le traitement vise à réduire l'activité de la vésicule biliaire, entraînant une diminution de la force d'éjection de la bile. Avec ce type de maladie, les herbes aident bien: menthe poivrée, stigmates de maïs, épine-vinette, immortelle, etc. Une infusion est préparée à partir de stigmates de maïs: 13 g de matière première pour 0,5 litre d'eau bouillante. Boire une demi-heure avant les repas.

    Une collection de parties égales d'herbe d'origan, de millepertuis, de menthe poivrée, de fleurs de tournesol, de calendula et de feuilles de bouleau est versée avec de l'eau bouillante dans un rapport de deux cuillères à soupe. herbes deux verres d'eau. Placer dans un thermos et laisser infuser 12 heures. Buvez 75 ml quatre fois par jour. Le cours d'admission et demi-mois.

    La rose musquée est utilisée dans de nombreuses recettes de décoctions qui aident à la pathologie du fonctionnement des voies biliaires en combinaison avec diverses herbes. Les baies d'églantier séchées, les graines d'aneth, les cônes de houblon sont mélangés avec l'achillée millefeuille, la chélidoine et l'absinthe. Le bouillon est pris selon le schéma thérapeutique standard.

    La proportion spécifiée dans la préparation des infusions est utilisée dans toutes les recettes énumérées.

    Trente-sept grammes d'un mélange de millefeuille, de fleur d'or sable, de racines de rhubarbe dans un rapport de 5: 3: 2 pour 0,25 litre d'eau bouillante, maintenus au bain-marie pendant trente minutes. Mélange filtré à boire dans un verre avant le coucher.

    Un mélange de stigmates de maïs, de highlander et d'absinthe en fractions de 5: 1: 1, mis dans 0,2 l d'eau, laisser mijoter au bain-marie pendant 45 minutes. Boire 1/4 tasse avant les repas.

    Mélanger la menthe, la cannelle d'églantier, les feuilles de bouleau et le thé de rein dans un rapport de 4: 4: 2: 1. Ajoutez 50 g de la collection à un demi-litre d'eau bouillante. Réserver pendant six heures, puis faire bouillir pendant cinq minutes. Utilisez le bouillon jusqu'à quatre fois par jour à jeun.

    Avec la forme hypomotrice de la dyskinésie, l'utilisation d'herbes vise à augmenter l'activité des muscles de la vésicule biliaire, à réduire et à éliminer la bile stagnante. Utilisez des infusions et des décoctions de citronnelle, de Rhodiola rosea, d'immortelle, de racines d'aralia, etc..

    De l'immortelle préparer une infusion: 2 cuillères à soupe d'herbes dans un verre d'eau bouillante. Infusion d'une demi-heure. La première dose doit être commencée avec un tiers d'un verre par jour, augmenter le nombre de doses d'une à trois jours. Le quatrième jour, augmentez la dose à un demi-verre avant les repas, trois fois par jour. Du cinquième au sixième, réduisez le nombre de réceptions. Répétez le cours après sept jours. Cette méthode d'administration aide à éliminer progressivement l'excès de bile du corps..

    Un cocktail de teintures prêtes à l'emploi de calendula, d'épine-vinette, de calamus, d'aralia dans un rapport de 3: 3: 2: 2 aide à guérir la dyskinésie. Selon la manifestation des symptômes, il est prescrit de diluer de 1 à 10 gouttes par 18 ml de liquide, à boire six minutes avant de prendre des préparations à base de plantes pendant un mois.

    Une infusion alcoolisée de fruits et de graines de citronnelle est préparée dans un rapport de cinq pour un. Il est infusé pendant sept jours dans l'obscurité et à une température supérieure à la température ambiante de plusieurs degrés. Prendre trente gouttes à jeun ou après quatre heures après un repas deux fois par jour dans la première partie de la journée.

    20 grammes de racine dorée, leurre, baies de rose sauvage, 15 grammes de feuilles d'ortie et de baies d'aubépine, 10 grammes de mélange de millepertuis. Faire bouillir pendant quinze minutes une cuillère à soupe. l recueillir dans un verre d'eau. La perfusion chauffée est prise dans 75 ml.

    L'huile de lin soulage les symptômes de la maladie, qui se manifestent à travers le tube digestif (élimine la constipation, réduit les flatulences, aide aux brûlures d'estomac). Boire de l'huile est recommandé le matin et le soir pour deux cuillères à café avant les repas. En présence de pancréatite, l'huile de lin peut provoquer des vomissements, alors consultez un gastro-entérologue avant utilisation.

    Infusée de fleurs de millepertuis, l'huile d'olive est recommandée pour boire une cuillère à café. avant les repas, jusqu'à quatre fois par jour. L'infusion d'huile est préparée proportionnellement à une partie des fleurs dix parties d'huile et infusée pendant quarante jours.

    Traitement du jus

    En plus des herbes et des infusions, le jus de légumes et de fruits aide à guérir la maladie. Pour la dyskinésie, vous devez boire 250 ml de jus de fruits fraîchement pressés un mois avant les repas: jus de feuilles d'épinards et de carottes en deux à cinq parts, jus de persil, de céleri et de carotte, parts 1: 2: 9 mélangées. Autres réceptions avec cocktails de:

    • Le jus de betteraves, de carottes et de concombre est mélangé en proportions égales et bu 15 minutes avant un repas;
    • Un mélange de jus de pomme et de miel est pris 5 fois par jour;
    • La nourriture est lavée avec un verre d'un mélange de jus de tomate et de saumure de chou, mélangé dans des proportions égales.

    Il est utile de boire du jus de pamplemousse avant les repas, pendant la journée il est recommandé de consommer 50 ml de jus de citron, avant d'aller se coucher, boire un verre de jus de citrouille.

    Avec une forme hypotonique de la maladie, les jus de raifort (dilués avec de l'eau), l'oseille, les navets, les pommes aigres sont efficaces.

    Avec le type hypertendu de la maladie, les jus de mûrier blanc et noir, les pommes douces, l'aneth sont utiles.

    Table de régime pour la dyskinésie

    Pour améliorer le fonctionnement du système cholérétique et la prévention des crises, il convient de modifier le régime alimentaire et le régime alimentaire. Pour faire ça:

    1. Écrasez les repas et répartissez-les proportionnellement pour toute la journée. Cela permettra au corps de s'habituer à un certain régime et d'établir un fonctionnement normal et une interaction de tous les systèmes du corps..
    2. Les principaux types de traitement thermique des plats doivent être la cuisson au four et l'ébullition. Exclure complètement les aliments frits, car ils affectent négativement l'activité des voies biliaires et des voies biliaires.
    3. Refuser de manger des aliments à basse température, car les aliments froids provoquent des contractions spasmodiques des voies biliaires.
    4. Dans votre alimentation quotidienne, ajoutez des légumes, des fruits, des herbes, des jus.

    La combinaison de remèdes populaires avec des médicaments et d'autres méthodes de traitement peut réduire les symptômes douloureux de la dyskinésie. Un régime alimentaire et un changement de mode de vie général aideront à réduire la charge sur la vésicule biliaire et à éviter la récurrence d'épisodes d'exacerbation de la maladie.