Pourquoi le bas-ventre de l'intestin est-il douloureux et que faire

Si vous ressentez constamment de la douleur pendant les selles, du sang apparaît parfois dans les selles, consultez un médecin. Cela peut être un symptôme d'hémorroïdes, de syndrome du côlon irritable, de chlamydia, de syphilis, d'infections fongiques, de cancer et d'autres maladies dangereuses. Plus tôt vous déterminez la cause et commencez le traitement, mieux c'est.

Constipation

Si la nourriture passe lentement dans le tube digestif, l'intestin suce et absorbe trop d'eau. Pour cette raison, les selles deviennent dures et sèches. Il est difficile pour le corps de le pousser, coupant les douleurs dans l'intestin, les ballonnements, une sensation de vidange incomplète peut apparaître. Le diagnostic de constipation est posé si les selles se produisent moins de 3 fois par semaine, mais en fait, des sensations désagréables apparaissent plus tôt.

Pour faire face à la constipation, suivez ces règles:

  • Buvez beaucoup de liquides. Évitez la caféine, l'alcool, les boissons gazeuses sucrées - elles déshydratent le corps.
  • Inclure des fibres, des probiotiques.
  • Réduisez la viande, le lait, le riz et d'autres aliments qui peuvent causer de la constipation..
  • Exercice, marche.
  • Remplacez le médicament s'il donne un tel effet secondaire..
  • Buvez des laxatifs dans les cas graves, uniquement sur l'avis d'un médecin.

Les hémorroïdes

La raison pour laquelle les intestins font mal peut être des hémorroïdes. Les veines du rectum gonflent autour de l'anus, formant des nodules douloureux. Il y a des douleurs aiguës et éclatantes pendant les selles, du sang dans les excréments et sur du papier toilette, des démangeaisons anales, une incontinence fécale. Si les hémorroïdes sont externes, des bosses près de l'anus qui font mal ou qui démangent peuvent être ressenties.

De telles mesures peuvent éliminer les symptômes désagréables:

  • Un bain chaud pendant 10 minutes par jour pour soulager la douleur.
  • Crème pour soulager les démangeaisons et les brûlures avec les hémorroïdes.
  • Fibre.
  • Papier toilette doux.
  • Compresse froide pour éliminer les poches.
  • Anti-inflammatoires non stéroïdiens (ibuprofène, naproxène).
  • Comprimés adoucissants fécaux.

Fissures anales

De petites blessures autour de l'anus apparaissent en raison d'excréments trop durs ou abondants. Ils guérissent pendant une longue période, plusieurs semaines, pendant lesquelles ils saignent, se blessent, démangent, brûlent sont possibles. Pour le traitement, le médecin prescrit des onguents anti-inflammatoires et analgésiques. Dans de rares cas, une intervention chirurgicale est nécessaire.

Pour réduire l'inconfort:

  • Buvez plus de liquides.
  • Mangez des aliments riches en eau (pastèque, concombres).
  • Incluez des aliments plus mous dans votre alimentation.
  • Mangez de 20 à 45 grammes de fibres par jour.
  • Prenez un bain de siège pour améliorer la circulation sanguine et la relaxation musculaire.

Colite ulcéreuse et syndrome du côlon irritable

L'inflammation de l'intestin, qui provoque un gonflement, une douleur, une érosion dans le côlon et le rectum, est une colite ulcéreuse. La pathologie peut provoquer des crampes d'estomac, une diarrhée sanglante ou purulente. La maladie intestinale est incurable. Une opération pour retirer les tissus affectés est capable d'éliminer complètement la colite. Anesthésiques et anti-inflammatoires, l'alimentation aide à éliminer la douleur.

Le syndrome du côlon irritable survient chez un adulte sur dix. Symptômes de pathologie:

  • douleur abdominale aiguë ou douloureuse;
  • diarrhée ou constipation;
  • mucus dans les fèces;
  • ballonnements;
  • augmentation de la formation de gaz.

La cause du trouble n'est pas claire. Parmi les principales versions figurent les produits, les déséquilibres hormonaux, le stress, la dépression et d'autres maladies mentales. Pour le traitement, des médicaments anti-inflammatoires, des immunosuppresseurs, du fer, du calcium, des suppléments de vitamine D et un régime hypocalorique sont prescrits. Rarement, une opération pour retirer la partie affectée de l'intestin peut être nécessaire..

Eczéma ou psoriasis

Les maladies cutanées chroniques peuvent affecter la zone autour de l'anus. Il y a de la douleur, des démangeaisons, des saignements. Consultez votre médecin si vous souffrez d'eczéma, de psoriasis, de verrues. Les onguents sont utilisés pour traiter les maladies de la peau. Une intervention chirurgicale pour éliminer les excroissances peut être prescrite..

Chlamydia ou syphilis

Les agents responsables de ces maladies pénètrent souvent dans le corps lors de relations sexuelles anales. Les bactéries pénètrent dans les intestins, les irritent, provoquent une inflammation. Le gros intestin gonfle et fait mal lors des selles. Gêne, sensation de brûlure pendant la miction, écoulement des organes génitaux, inconfort pendant les rapports sexuels.

Les maladies infectieuses ne peuvent être ignorées. La chlamydia elle-même ne disparaît pas, la syphilis est mortelle. Les antibiotiques sont prescrits pour le traitement. Abstenez-vous de rapports sexuels pendant la thérapie. Afin de ne pas tomber malade, utilisez des préservatifs lors des rapports sexuels, y compris oraux et anaux. Faites-vous tester régulièrement pour la chlamydia, la syphilis et d'autres maladies sexuellement transmissibles.Si vous êtes sexuellement actif, changez souvent de partenaire.

Les infections fongiques

Douleur rectale légère ou sévère, les démangeaisons sont le symptôme d'un champignon qui a pénétré le corps. Pour vous débarrasser de lui, allez chez le médecin. Il déterminera le type d'agent pathogène et prescrira des pilules pour l'éradiquer. Ne vous attendez pas à ce que le champignon disparaisse de lui-même. Les spores du parasite sont très tenaces et s'il peut s'enraciner, il sera difficile de s'en débarrasser.

Endométriose

L'estomac fait mal dans les intestins avec l'endométriose. La pathologie survient lorsque la membrane muqueuse de l'utérus se développe pathologiquement et s'étend au-delà du corps. Les tissus peuvent se fixer sur le côlon, provoquer une irritation, des saignements, une douleur aiguë ou sourde. La maladie rend une femme stérile. Pour concevoir, elle doit subir un traitement. Le médecin prescrit une hormonothérapie, des analgésiques, moins souvent - une opération pour enlever l'excès de tissu.

Proctite

La pathologie se développe lorsque la membrane muqueuse du rectum ou le canal par lequel les selles sortent deviennent enflammés. Parmi les causes - bactéries intestinales, infections sexuellement transmissibles, inflammation du tractus gastro-intestinal, radiothérapie pour le cancer. Symptômes de proctite - douleur et sang pendant la vidange, diarrhée, écoulement muqueux de l'anus, envie fréquente de déféquer.

Pour le traitement et la prévention de la maladie, suivez ces conseils:

  • Utilisez des préservatifs pendant les rapports sexuels.
  • Évitez tout contact étroit avec un partenaire présentant des ulcères visibles, une érosion de la région génitale.
  • Prenez des médicaments antiviraux et des antibiotiques prescrits par votre médecin. Si vous suivez une radiothérapie, prenez des médicaments pour soulager les effets secondaires..
  • Buvez un laxatif pour ramollir les selles.
  • Effectuez une opération pour retirer les parties endommagées du rectum, si vous ne pouvez pas vous en passer.

Papillomavirus humain

Cette infection provoque l'apparition de verrues près de l'anus, des organes génitaux, de la bouche et de la gorge. Les excroissances anales peuvent être irritées pendant les selles et provoquer des brûlures. S'ils ne sont pas retirés, un cancer du col de l'utérus ou du canal anal est possible. La maladie n'est pas complètement traitée, après une coupure, les papillomes peuvent réapparaître. Pour la prévention, utilisez des préservatifs pendant les rapports sexuels, faites-vous vacciner contre le VPH.

Cancer anal ou rectal

Une douleur dans l'anus peut indiquer une tumeur maligne. Autres symptômes de l'oncologie:

  • Couleur atypique, matières fécales.
  • Sang dans les excréments ou sur papier après essuyage.
  • Morceaux douloureux près de l'anus.
  • Démangeaisons dans l'anus.
  • Constipation ou diarrhée fréquente.
  • Flatulences accrues, ballonnements.
  • Perte de poids inexpliquée.
  • Douleur constante, crampes abdominales.

De nombreux symptômes apparaissent aux stades ultérieurs du cancer, de sorte que tout changement doit être surveillé. Plus tôt vous consultez un médecin et commencez le traitement, plus vos chances de survie sont élevées. Au premier stade, l'efficacité du traitement est de 90%, tandis qu'au troisième - seulement 30%. Pour tuer les cellules cancéreuses, le médecin prescrit une chimiothérapie, une exposition aux radiations. Une opération peut être nécessaire au cours de laquelle la partie affectée du rectum et du côlon sera enlevée..

Vidéo

Vous avez trouvé une erreur dans le texte? Sélectionnez-le, appuyez sur Ctrl + Entrée et nous le corrigerons!

Que faire si les intestins font mal? Symptômes et traitement

Les intestins sont non seulement le plus grand organe du système digestif, mais aussi le plus fonctionnel. Tout échec dans son travail peut causer à une personne beaucoup de désagréments et de douleurs. Si vous ne diagnostiquez pas à temps la cause de la douleur dans l'intestin, vous pouvez ignorer le début du développement d'une maladie grave, qui peut être extrêmement dangereuse pour l'homme..

Intestin et ses services

Le tractus intestinal comprend des sections telles que:

  • côlon;
  • intestin grêle;
  • côlon;
  • annexe;
  • colon sigmoïde;
  • rectum;
  • anus.

Si une pathologie est notée dans l'un de ces domaines, une personne peut dire en termes généraux que ses tripes lui font mal. Parce qu'il est parfois difficile de comprendre la localisation exacte de la douleur et plus encore de déterminer un organe malade.

Toutes les zones de l'intestin passent en douceur dans un ou même d'autres organes, il arrive donc qu'il semble que l'intestin fasse mal, mais en fait c'est le foie, ou vice versa - la personne pense que l'estomac fait mal, et cela se révèle être le côlon.

En outre, souvent, les femmes ne supposent pas que ce sont les intestins qui font mal, mais elles écrivent tout sur les organes pelviens. Les hommes n'ont pas une telle habitude, et ils comprennent immédiatement que ce n'est pas seulement l'estomac qui fait mal, mais les intestins et ils se tournent vers un médecin pour une consultation plus rapidement que les femmes qui pensent qu'elles vont boire du No-shpu et tout passera.

Après tout, cela peut brouiller l'image, puis établir la véritable maladie sera plus difficile.

Vidéo:

Types de douleur

La douleur est de nature, de durée et de localisation différentes. Mais ce sont ces trois caractéristiques qui peuvent permettre au médecin d'établir le diagnostic correct dans les meilleurs délais. Par conséquent, vous devez savoir comment se manifeste telle ou telle maladie.

MaladieNature de la douleurLocalisation de la douleur
AppendiciteLa douleur commence brusquement et soudainement, a parfois un caractère paroxystique, aigu, puis sa localisation est établie et elle commence à faire mal constammentLa douleur peut commencer dans la région ombilicale, puis elle descendra vers le bas à droite de l'abdomen
Syndrome du côlon irritableDouleur aiguë et crampes, très sévère, si la maladie est chronique, douleur douloureuse et prolongéeIl s'étend à tout l'abdomen, donne au bas du dos, parfois ça fait mal sur le côté gauche en dessous
Gastro-entériteCombats piquants et douloureuxLe centre de l'estomac fait mal
Une occlusion intestinaleDouleurs spastiques fréquentes lors de crisesLe bas de l'abdomen
EntérocoliteDouleur sourde constantePartout sur mon ventre
DysbactérioseDouleur de traction sourde prolongéeTout au long de la cavité abdominale
la maladie de CrohnDouleur intense constante, tirant souvent, mais il y a aussi une coupure netteÀ travers l'abdomen ou dans la région iliaque à gauche
Empoisonnement aiguDouleur intestinale aiguë, ne disparaissant pas depuis longtempsDans tout l'abdomen, plus près du centre, avant et après les selles, l'anus fait mal

Si vous êtes préoccupé par les douleurs de couture, de coupure, sourdes, aiguës ou de traction dans les intestins, vous devriez immédiatement consulter un médecin pour déterminer la cause de ce symptôme. Ceci est particulièrement important si la douleur est nocturne et perturbe le sommeil. En plus des maladies ci-dessus, il existe encore une énorme liste de ces maladies qui provoqueront des douleurs abdominales.

Ceux-ci inclus:

  • les hémorroïdes;
  • processus inflammatoires dans le côlon;
  • néoplasmes malins ou bénins de l'intestin;
  • cancer de l'intestin;
  • vermifugation du corps;
  • maladies virales ou infectieuses.
Stades d'hémorroïdes

Et ce n'est pas toute la liste. Par conséquent, pour savoir ce qui fait mal à vos intestins, vous devez consulter un médecin. Lui seul peut choisir le traitement en fonction de vos symptômes et de votre diagnostic..

Les causes de la douleur

Si vous avez déterminé à quel endroit l'estomac fait mal, où il cuit ou pique et vos soupçons tombent sur les intestins, vous devriez immédiatement consulter un médecin pour comprendre ce qui a causé la douleur dans les intestins, quelle maladie a causé la maladie.

Les causes de la douleur dans les intestins peuvent être:

  1. Population intestinale humaine avec helminthes. Les parasites tels que le large ruban, le ver rond, la lamblie et d'autres provoquent souvent une gêne dans les intestins.
  2. Dysbactériose La microflore intestinale normale est inhibée par les antibiotiques ou la microflore bactérienne pathogène.
  3. Réaction auto-immune. Parfois pour des raisons inconnues, le corps commence à produire des anticorps dirigés contre ses propres cellules saines, y compris les cellules de la muqueuse intestinale.
  4. Le côlon devient enflammé en raison d'une infection..
  5. Diminution de la motilité intestinale. Les parois cessent de rétrécir et de déplacer les selles vers l'avant, et les selles étirent les parois dans le gros ou l'intestin grêle, provoquant des douleurs.
  6. La diarrhée. Même avec un processus non pathologique, la diarrhée apporte des troubles importants au corps. Les selles liquides et fréquentes rendent le rectum et l'anus douloureux.
  7. Constipation. Il y a un spasme du tractus intestinal, les matières fécales étirent les parois et ne permettent pas aux gaz.
  8. Pancréatite chronique. Le pancréas cesse de fonctionner normalement et sécrète les enzymes nécessaires à la digestion, ce qui contribue à la lente digestion des aliments. En savoir plus ici.
  9. Grossesse. Le fœtus serre fermement les intestins, à cause desquels il commence à faire mal.

La malnutrition est l'une des principales causes de constipation ou de diarrhée. Par conséquent, pour améliorer la fonction intestinale, vous devez boire de l'alcool simple tous les jours.

Symptômes

Toutes ces maladies ne sont pas accompagnées de douleurs abdominales seules..

Elle est toujours accompagnée de tels symptômes:

  • diarrhée ou constipation, peuvent alterner les uns avec les autres;
  • le mucus, le sang, le pus sont mélangés avec des excréments;
  • la nausée;
  • vomissement
  • malaise général et faiblesse;
  • mal de crâne;
  • refus de nourriture;
  • forte perte de poids;
  • augmentation de la température corporelle;
  • douleur dans le bas du dos, jambe droite.

Autrement dit, si la cause de la douleur intestinale est une maladie, pas une grossesse ou une autre condition physiologique, il doit y avoir d'autres symptômes qui aideront le médecin à établir votre diagnostic..

Ce n'est que si vous êtes sûr que votre estomac vous fait mal, parce que vous avez trop mangé, empoisonné, que vous pouvez essayer de résoudre le problème vous-même. Mais si la raison ne vous est pas claire, vous devez subir un examen complet dans un hôpital.

Diagnostique

Vous pouvez découvrir pourquoi l'intestin fait mal, après avoir passé l'examen par un spécialiste - un gastro-entérologue.

Il vous désignera certainement ces tests et examens:

  • livraison de matières fécales aux vers d'œufs;
  • matières fécales pour un coprogramme, pour connaître le contenu des matières fécales, s'il y a des résidus alimentaires non digérés;
  • culture bactériologique pour l'examen de la microflore;
  • examen coloscopique;
  • Radiographie du tube digestif;
  • Échographie de la cavité abdominale.

Après avoir examiné les résultats des tests, le médecin conclura quelle maladie a causé des douleurs dans les intestins. Il vous expliquera certainement comment soulager la douleur et les crampes..

Il vous prescrira non seulement des médicaments, mais aussi un régime, et vous conseillera également de respecter la routine quotidienne.

Traitement

Pour vous débarrasser de la douleur, vous pouvez boire un antispasmodique. Dans les maladies infectieuses, des médicaments anti-inflammatoires doivent être pris. Mais la thérapie principale doit être étiotrope - visant à éliminer la cause. Autrement dit, vous pouvez utiliser des agents antibactériens, antifongiques, antihelminthiques.

En cas de maladie auto-immune, le médecin prescrira des immunosuppresseurs qui supprimeront la réponse immunitaire aux cellules saines du tractus intestinal.

Si un cancer ou des tumeurs sont détectés, une intervention chirurgicale peut être nécessaire..

Toutes ces méthodes devraient sauver le patient non seulement des douleurs abdominales, mais aussi de la cause même de la maladie.

Dans la plupart des cas, il est nécessaire de suivre un régime spécial, qui devrait contenir des aliments faibles en gras, plus d'aliments d'origine végétale (à l'exception de certains légumes), le patient ne devrait pas boire d'alcool, manger des fast-foods et autres aliments malsains.

Aide à domicile

Tout le monde ne va pas volontairement chez le médecin parce qu'il ne veut pas faire la queue, ne veut pas attraper la grippe ou le SRAS, refuse de boire des antibiotiques, car il est nocif pour le corps, il ne veut pas s'exposer à des procédures "humiliantes" comme la coloscopie ou la sigmoïdoscopie.

Par conséquent, ils essaient de résoudre le problème par leurs propres moyens, de préférence des remèdes populaires.

Pour ces personnes, vous pouvez conseiller quoi faire à la maison:

  • boire un antispasmodique et adopter une posture confortable dans laquelle la douleur sera la moins perceptible;
  • attendez un moment et regardez le résultat; si la douleur disparaît, le problème n'est pas mondial;
  • manger moins de nourriture, il est conseillé de manger de façon fractionnée et un peu;
  • si la constipation est présente, alors vous devez mettre des bougies ou prendre un laxatif, vous pouvez utiliser des ingrédients naturels - figues, pruneaux;
  • un massage de l'abdomen dans le sens des aiguilles d'une montre soulagera la douleur dans les intestins et permettra aux matières fécales de se déplacer plus rapidement vers la sortie;
  • charbon actif - un remède universel contre la douleur dans les intestins et les ballonnements;
  • le respect du régime d'alcool est obligatoire - 2 litres d'eau par jour;
  • une bonne nutrition, il est important d'exclure les légumineuses, les sodas, tous acides, épicés, salés, poivrés et frits;
  • effectuer des exercices et des exercices de gymnastique afin d'activer la motilité intestinale;
  • le gingembre et la menthe ont un effet bénéfique sur la douleur dans les intestins;
  • décoction recommandée de camomille ou de racine de réglisse.

Après tout, si vous ne diagnostiquez pas la maladie à temps, vous pouvez alors avoir des complications qui entraînent parfois la mort..

Afin de prévenir, vous devez mener une vie saine, suivre un régime alimentaire rationnel, abandonner les mauvaises habitudes, bouger activement au moins quelques heures par jour. Il est important de consulter un médecin au moins une fois par an pour un examen de routine afin d'identifier une maladie avant qu'elle ne prenne effet et ne donne des signes cliniques.

Que faire en cas de diarrhée et de maux d'estomac - Douleurs abdominales fréquentes

Comment les douleurs intestinales affectent-elles les femmes?

Image de lori.ru

La douleur intestinale est une préoccupation pour la plupart des personnes souffrant de tout type de maladie intestinale. Contrairement aux maladies de l'estomac, la douleur intestinale n'est en aucun cas associée au processus d'absorption des aliments. La seule exception est l'inflammation du côlon transverse, caractérisée par une douleur qui survient après avoir mangé. Ces sensations sont causées par des contractions réflexes de l'intestin qui se produisent lorsque les aliments pénètrent dans l'estomac. En règle générale, l'intestin fait mal avant de se vider et immédiatement après, la douleur disparaît. Il existe également des affections intestinales dans lesquelles la douleur survient lors des selles.

Il existe deux types de douleurs intestinales: douloureuses et aiguës, crampes (coliques intestinales). Les douleurs douloureuses ne diminuent pas pendant longtemps, s'intensifient si une personne se fatigue ou tousse. Les coliques sont des attaques périodiques à court terme. La douleur dans les intestins est un symptôme caractéristique des processus inflammatoires qui se produisent dans cet organe.

Maladies dans lesquelles l'intestin fait mal:

- dans de nombreux cas, la douleur dans les intestins est le résultat d'un spasme (contraction rapide des muscles lisses de l'organe). Les douleurs spastiques sont également appelées coliques; elles accompagnent les maladies intestinales telles que l'entérite, la colite, l'empoisonnement et les helminthiases. Une anxiété engloutit une personne au moment de crampes douloureuses, il essaie spontanément d'éviter la souffrance en se pliant et en se tenant à son estomac;

- des douleurs douloureuses dans l'intestin apparaissent en raison de l'étirement des parois de l'organe par les gaz accumulés lors de flatulences ou d'obstruction. La cause de l'obstruction peut être des tumeurs, l'inversion des intestins, la formation de nœuds. Avec les maladies énumérées, la douleur ne disparaît pas longtemps, elles deviennent douloureuses;

- dans de nombreux cas, avec occlusion intestinale, une douleur douloureuse résultant d'une entorse s'accompagne d'une douleur aiguë - colique. La raison de ce dernier est qu'au-dessus de la zone infranchissable, l'intestin commence à se contracter fortement;

- si des adhérences entre les boucles apparaissent dans les intestins, des douleurs de traction surviennent, qui augmentent après la levée des poids, les changements de posture, les lavements.

Lorsqu'on vous demande quoi faire si l'intestin fait mal, vous pouvez donner un conseil - consultez un médecin. Cependant, il ne sera pas hors de propos pour nous tous de savoir que par la nature de la douleur accompagnant les maladies intestinales, il est possible de déterminer quelle partie de l'organe souffre:

- avec un processus pathologique dans l'intestin grêle, des douleurs sont ressenties autour du nombril;

- l'appendicite aiguë est caractérisée par le fait que les intestins du côté droit font mal, et au début la douleur se produit dans l'estomac, et après quelques heures passe plus bas. De plus, avec l'appendicite, la douleur peut être donnée à la jambe droite;

- appendicite, tumeur maligne de l'intestin, typhlite s'accompagnent de douleurs dans la région iliaque droite;

- avec dysenterie. obstruction intestinale, processus inflammatoire dans le côlon sigmoïde, colite, tumeur maligne dans le sigmoïde et l'intestin descendant, les patients ressentent une douleur dans la région iléale gauche;

- dans un processus pathologique aigu des sections gauches du gros intestin (en particulier, avec dysenterie), la douleur donne à la région sacrée;

- les maladies du rectum (hémorroïdes, fissure anale, tumeur, rectite) provoquent des douleurs dans le périnée. Ces sensations douloureuses augmentent au moment de la selle, en parallèle avec elles une personne éprouve de faux désirs, appelés ténesme;

- si une personne note une douleur dans les intestins avant l'acte de défécation, le médecin peut soupçonner un processus douloureux dans le côlon ou le côlon sigmoïde. Si la douleur apparaît au moment de la selle, on peut parler de fissures dans l'anus, d'hémorroïdes ou de tumeurs malignes;

- une douleur localisée dans le nombril indique une possible entérite, un processus inflammatoire ou une formation maligne dans le côlon;

- une occlusion intestinale a un symptôme tel qu'une combinaison de coliques et de douleurs douloureuses et non durables. Ces douleurs se localisent dans le nombril et augmentent lorsque les intestins commencent à se contracter..

Dans certains cas, la douleur dans les intestins irradie vers le sternum, puis les gens la prennent pour une angine de poitrine.

Que faire si vos intestins font mal?

Si vous ressentez de la lourdeur, des crampes, des gaz, une douleur aiguë, aiguë ou intense dans la région du gros ou du petit intestin - cela peut être le symptôme d'une maladie grave qui nécessite un traitement. Ne vous auto-méditez pas et allez découvrir les raisons d'un rendez-vous avec l'un des spécialistes suivants:

Que faire si les intestins font mal? Symptômes et causes des maladies

La douleur dans les intestins est un symptôme caractéristique des maladies qui affectent le petit ou le gros intestin. Le mécanisme du développement de la douleur est l'apparition de spasmes - sous l'influence d'un facteur dommageable ou de toxines, les muscles lisses de la paroi intestinale se contractent. Cela conduit à l'accumulation dans les cellules d'acide lactique, qui irrite les terminaisons nerveuses et provoque une sensation de douleur..

Pourquoi l'intestin fait-il mal??

Parmi les causes les plus courantes de douleur dans l'abdomen figurent les suivantes:

  • Inflammation de la muqueuse intestinale. Sous l'influence d'une infection ou de processus auto-immuns, le petit (entérite) ou le gros intestin (colite) est enflammé de manière isolée. Le côlon sigmoïde (sigmoïdite) ou l'appendice (appendicite) peuvent également s'enflammer..
  • Maladies auto-immunes. En raison d'un dysfonctionnement du système immunitaire, des anticorps sont produits contre les tissus du côlon, ce qui conduit au développement d'une colite ulcéreuse.
  • Maladies parasitaires. Dans le corps, les helminthes de la classe des vers ronds (vers ronds) et des vers plats (ruban large, ténia du taureau, ténia du porc) peuvent parasiter. La douleur survient en raison de l'action mécanique des parasites sur la paroi intestinale et en raison de la libération de leurs produits métaboliques.
  • La dysbiose est une violation du rapport quantitatif des bactéries de la microflore intestinale normale et de la flore opportuniste. Avec une augmentation du nombre de bactéries opportunistes (Escherichia coli, staphylocoques, streptocoques), il y a violation de la digestion des aliments avec augmentation de la formation de gaz. Les gaz et les toxines bactériennes déclenchent la douleur.
  • La pancréatite chronique est une inflammation du pancréas, qui réduit la production d'enzymes digestives. Cela conduit à une transformation insuffisante des aliments et à l'activation des processus de fermentation avec libération de gaz.
  • Atonie de l'intestin - en raison d'une diminution du péristaltisme (mouvements des parois favorisant la masse alimentaire dans les sections inférieures), les aliments s'accumulent et les parois intestinales sont étirées mécaniquement.
  • Syndrome du côlon irritable.
  • Douleur intestinale pendant la grossesse - se produit en raison de la compression des boucles intestinales par l'utérus en croissance.
  • Thrombose mésentérique - un caillot avec un thrombus d'artères qui alimentent les intestins. Il y a une nécrose (nécrose) d'une partie de l'intestin avec une douleur intense qui ne peut pas être soulagée en prenant des analgésiques.
  • Obstruction intestinale aiguë. Les tumeurs ou les corps étrangers peuvent interférer avec le mouvement des masses alimentaires et provoquer des douleurs.

Localisation de la douleur et des maladies possibles

D'après la façon dont l'intestin fait mal (la nature, la durée et l'emplacement exact de la douleur), une maladie ou une autre peut être suggérée.Par localisation, on peut distinguer les options suivantes:

  • douleur dans les intestins en bas à droite - un signe d'appendicite, dans ce cas, ne peut pas être retardé avec une visite chez le médecin;
  • lorsque l'intestin du bas de l'abdomen à gauche fait mal, cela est typique de l'inflammation du vêlage du gros intestin - le côlon sigmoïde (sigmoïdite);
  • la douleur dans la région ombilicale peut indiquer une inflammation de l'intestin grêle (entérite);
  • une douleur diffuse de tout l'abdomen est caractéristique de l'inflammation de toutes les parties de l'intestin - entérocolite.

Par nature, plusieurs types se distinguent:

  • douleur aiguë - a une intensité prononcée, cela se produit avec une appendicite, une colite ulcéreuse;
  • douleur sourde et douloureuse - se produit avec une inflammation chronique flasque de n'importe quelle partie de l'intestin;
  • crampes dans l'intestin - surviennent à la suite de spasmes de la paroi intestinale ou par réflexe lorsqu'elles sont exposées à des toxines ou à une irritation mécanique de la muqueuse intestinale.

Par durée, ils distinguent:

  • douleur aiguë à court terme - avec appendicite, empoisonnement aigu, infection intestinale;
  • douleur prolongée - caractéristique de l'évolution de la colite ulcéreuse, de la dysbiose intestinale, du syndrome du côlon irritable.
  • la douleur après avoir mangé indique un manque d'enzymes digestives.

Diagnostic des maladies

Pour poser un diagnostic, les symptômes seuls ne suffisent pas, le médecin prescrit donc un examen supplémentaire, qui comprend:

  • coprogramme - analyse des matières fécales, qui permet de juger de l'exhaustivité de la digestion des aliments;
  • examen bactériologique des selles - vous permet de déterminer l'agent causal de l'infection intestinale et le rapport des bactéries de la flore normale et conditionnellement pathogène;
  • examen endoscopique - un tube de fibre optique avec une caméra et un éclairage est inséré dans les parties supérieures ou inférieures du tractus gastro-intestinal, cela permet de voir directement l'état de la muqueuse;
  • Examen aux rayons X avec contraste (mélange de baryum) - montre des changements structurels dans l'intestin et des obstacles à l'avancement des masses alimentaires.

Traitement de la douleur

Il faut se rappeler que la douleur dans les intestins est une manifestation de la maladie, donc avant de commencer le traitement, il est nécessaire de connaître la cause exacte de la douleur. Le traitement est complexe et comprend plusieurs types de thérapie:

  1. La thérapie étiotrope vise à éliminer la cause. Comprend une antibiothérapie pour les infections intestinales, des probiotiques (bactéries vivantes de microflore normale) pour la dysbiose, des immunosuppresseurs (réduire l'immunité) en cas de colite ulcéreuse, un traitement chirurgical pour l'appendicite et une obstruction intestinale aiguë.
  2. La thérapie pathogénique fournit une amélioration de la fonction digestive de l'intestin à l'aide de préparations enzymatiques (contenant des enzymes digestives), une diminution du nombre de toxines dans les intestins avec des sorbants (elles lient et éliminent les toxines).
  3. La thérapie symptomatique vise à réduire l'intensité de la douleur avec des antispasmodiques (soulager les spasmes de la paroi intestinale) et des anti-inflammatoires non stéroïdiens (réduire la gravité de l'inflammation).

Portail de santé de la ville

Intestins de santé - Traitements efficaces

Parfois, le syndrome du côlon irritable est appelé «colite muqueuse». C'est à cause du syndrome du côlon irritable (IBS) que vos entrailles se rebellent souvent. La fermentation et le grondement commencent dans les intestins, l'estomac gonfle. Vous souffrez de diarrhée ou de constipation, ou de diarrhée, puis de constipation. Habituellement, mon estomac me fait toujours mal. Et, très probablement, vous êtes tourmenté par l'accumulation de gaz dans les intestins.

Une attaque d'irritation intestinale peut bouleverser tous les plans de la journée. Il s'agit d'un trouble chronique et débilitant. Ses causes sont inconnues, il est clair que les exacerbations, lorsque l'intestin fait mal, sont souvent déclenchées par une sorte d'erreurs dans la nutrition et l'expérience émotionnelle..

L'intestin fait mal - que faire?

Heureusement, les médecins savent comment, avec de petits changements dans le régime alimentaire et la routine quotidienne, vous pouvez éliminer les symptômes d'un intestin malade et le transformer en calme.

Prenez des laxatifs avec modération. Si vous vous êtes réveillé avec des douleurs abdominales et de la constipation ou de la diarrhée et que vous êtes confronté à un événement grave, il est permis de prendre un laxatif ou un remède contre la diarrhée. Ne les utilisez pas constamment (ils doivent être changés). Sinon, vous arriverez à la conclusion que la diarrhée sera remplacée par la constipation et, au fil du temps, les intestins peuvent devenir complètement paresseux et ne fonctionneront pas sans médicaments. Selon les médecins, pour parvenir à une amélioration durable, il faut s'appuyer principalement sur des remèdes naturels.

Mangez plus de fibres. Selon les médecins, un rôle clé dans le traitement des intestins malades est joué par la principale substance fibreuse des aliments - la fibre (cellulose). Il augmente le volume du contenu intestinal et l'adoucit. Avec la constipation, il contribue à une selle plus fréquente et, avec la diarrhée, le péristaltisme est plus mesuré. Voici un exemple de régime riche en fibres des gastro-entérologues: bouillie au son pour le petit déjeuner, sandwich au pain aux céréales pour le déjeuner, pommes de terre au four, demi-bol de petits pois et assiette de fraises pour le dîner.

Essayez des suppléments nutritionnels. Les aliments riches en fibres ont un inconvénient. Avec leur utilisation abondante, des ballonnements et des flatulences se produisent. Si vous n'êtes pas habitué à de tels aliments, essayez d'ajouter des suppléments à base de fibres à votre alimentation, comme la cosse d'isfagule (fibogel) ou la méthylcellulose (celevoac). Dans nos pharmacies, un médicament domestique similaire entre en jeu, à savoir la cellulose microcristalline Ankir-B - un complément alimentaire à base de cellulose de coton, produit sous forme de comprimés. Si l'intestin fait mal, il est également conseillé de prendre des préparations enzymatiques (mezim, festif, panzinorm). Les suppléments nutritionnels ramollissent les selles sèches et épaissies, sont donc efficaces pour la constipation et la diarrhée. Les compléments nutritionnels sont disponibles en granulés et solutions (à choisir selon le goût). Pour les aider, vous devez boire beaucoup pendant la journée. Il est préférable de boire un verre de liquide toutes les 2 heures.

Ajoutez de la pectine. La pectine est une autre source de fibres alimentaires. On le trouve dans la papaye, les oranges, les pamplemousses. En tant que complément alimentaire, de la pectine de pomme est produite, qui est ajoutée aux aliments ou diluée dans l'eau. Il aide à éliminer les douleurs dans le bas-ventre associées au travail des intestins..

Buvez de l'eau, une double portion. L'eau aide à promouvoir la nourriture dans les intestins et augmente le volume des selles. Essayez de boire six à huit verres d'eau par jour. Cependant, ne buvez pas de nourriture froide.

Éliminez la caféine. La caféine stimule considérablement le péristaltisme et accélère les selles. Mais abandonner le café seul ne suffit pas. La caféine se trouve également dans le chocolat, le thé et les boissons avec du cola, ils doivent donc également être exclus de l'alimentation..

Tenez un journal alimentaire. Si vous ne savez pas ce qui cause une panne dans vos selles, notez tout ce que vous mangez, il sera plus facile de déterminer ce qui vous est nocif. Mais gardez à l'esprit: la nourriture que vous venez de manger est loin d'être toujours responsable du trouble, la réaction à un produit particulier peut se produire plusieurs heures après l'avoir mangé, et pour cette raison, les informations du journal ne peuvent pas être considérées comme absolument fiables. Mais assez pour les soupçons.

Ne mangez pas de blé et de produits laitiers. De nombreuses personnes atteintes du syndrome du côlon irritable ne tolèrent pas les produits à base de blé, le lait et les produits laitiers. Si vous souffrez de ce type d'intolérance, gardez à l'esprit que les produits semi-finis et les produits que vous achetez prêts à l'emploi peuvent inclure à la fois du lait et du blé. Par conséquent, étudiez attentivement la composition des produits.

Manger à la maison. Il y a des gens pour qui déjeuner à l'extérieur de la maison, peu importe ce qu'ils mangent, menace de perturber les intestins. Ceux qui souffrent d'IBS, même après le meilleur repas dans le meilleur restaurant le plus propre, ont souvent des ennuis. Il peut s'agir d'assaisonnements, d'aliments copieux ou de compléments alimentaires..

Bougez plus. L'exercice est extrêmement propice à une activité intestinale normale; ils aident à promouvoir la nourriture digérée. Choisissez une leçon à votre goût: nager, courir, marcher. Entraînez-vous trois fois par semaine, et si vous le pouvez, puis quatre à cinq.

Relax. Le stress provoque une exacerbation du SCI. Pour calmer vos intestins, essayez de trouver un moyen de vous détendre..

Consultez votre médecin si

Toute votre vie, votre corps a fonctionné comme une horloge: les intestins étaient vides tous les jours. Puis, progressivement, il a commencé à le faire une fois tous les trois jours. Ou, inversement, les selles sont devenues plus fréquentes. Ou vous êtes tourmenté par la diarrhée, puis la constipation. Similaire, cependant, et tout changement dans le travail des intestins, en particulier en combinaison avec des douleurs abdominales, qui sont aggravées par la tension nerveuse et disparaissent après la défécation, indiquent très certainement le syndrome du côlon irritable. D'autres symptômes peuvent indiquer une maladie plus grave. Consultez un médecin si vous: - avez trouvé du sang dans les selles; - Perte de poids inexplicablement spectaculaire; - se réveiller la nuit en raison de la diarrhée;

- pendant plusieurs jours, vous ne pouvez pas aller travailler et quitter généralement la maison en raison de constipation ou de diarrhée et de douleurs abdominales.

Lire la suite

Sources: http://dr20.ru/health/boli-v-kishechnike/, http://www.infmedserv.ru/stati/chto-delat-esli-bolit-kishechnik-simptomy-i-prichiny-zabolevaniy, http : //healthinthecity.ru/health/esli_bolit_kishechnik.html

aucun commentaire pour l'instant!

Douleur intestinale - symptômes et localisation

La douleur dans l'abdomen peut indiquer des problèmes gastro-intestinaux. Pour déterminer exactement ce qui fait mal à l'intestin, vous devez connaître les principaux signes et caractéristiques de l'emplacement des organes. Une telle douleur peut indiquer la présence d'une maladie ou résulter d'une simple colique due à la malnutrition. Pour trouver le diagnostic ou au moins déterminer approximativement quel organe fait mal, vous devez faire attention aux symptômes supplémentaires. Après cela, vous pouvez recourir à des mesures visant à éliminer les douleurs dans les intestins ou dans l'estomac.

Que faire en cas de douleur abdominale?

Lorsque les intestins sont douloureux, c'est une source de préoccupation assez sérieuse.

Si une gêne se produit dans la zone intestinale, il est important de comprendre qu'une douleur spasmodique ou douloureuse peut indiquer la présence d'une maladie qui n'a aucun lien avec le tube digestif. Le médecin vous aidera à traiter la cause de l'inconfort. Un spécialiste expérimenté pourra établir un diagnostic et prescrire le bon traitement..

Il est extrêmement important de consulter un médecin qualifié en cas de telles sensations:

  • douleurs aiguës dans les intestins, accompagnées de frissons, de fièvre et de nausées;
  • douleur comme dans les contractions, avec des sauts de température constants;
  • douleur intestinale pendant la grossesse;
  • forte douleur coupante résultant d'une rechute d'une maladie gastro-intestinale chronique;
  • douleur qui survient avec constipation ou diarrhée et ne disparaît pas dans les trois jours.

Bien sûr, pour vous rendre à l'hôpital, vous pouvez prendre des analgésiques, par exemple «No-shpu». Cependant, il convient de noter que tout antispasmodique n'apporte qu'un soulagement temporaire et n'élimine pas la cause de la maladie. L'intestin nécessite un traitement, sans arrêter l'un des symptômes d'un dysfonctionnement.

Symptômes d'une maladie du tractus gastro-intestinal

Quels symptômes sont spécifiques à la maladie intestinale? Le premier signe que la douleur est localisée dans l'intestin est le fait qu'elle n'est pas liée à l'apport alimentaire..

Si la douleur survient après avoir mangé, cela signifie que le problème vient du système digestif, mais pas des intestins, dans ce cas.

Une exception est la défaite du côlon transverse. Dans tous les autres cas, la cause des symptômes désagréables doit être recherchée dans le travail du foie, de la vésicule biliaire ou du pancréas.

Lorsque l'intestin fait mal, la douleur s'accompagne des symptômes suivants:

  1. La colique est une douleur spasmodique. Elle survient à la suite d'une forte contraction des muscles lisses de l'intestin. Le plus souvent, ce symptôme est un signe de colite, d'empoisonnement, d'entérite ou d'entérobiose. Une douleur névrotique est également observée, qui diminue après être allée aux toilettes..
  2. Douleur constante et douloureuse, qui s'intensifie avec la toux, les éternuements ou une expiration soudaine. Ces symptômes indiquent un gonflement, une inflammation, des flatulences ou une occlusion intestinale..
  3. Douleur de tirage - pire en cas de changement de position corporelle, lors de la levée de poids, tension lors de la vidange. Ce symptôme indique le développement d'adhérences.

Pourquoi la douleur survient?

Les causes les plus courantes de douleurs abdominales sont:

  • Processus inflammatoires des muqueuses. Cela se produit à la suite d'une infection ou d'un système immunitaire affaibli..
  • Maladies parasitaires.

Les intestins peuvent être habités par des parasites: helminthes (vers ronds) et vers plats (ténias bovins, ruban). Dans ce cas, la douleur est le résultat de dommages mécaniques aux parois des intestins et d'une exposition aux excréments de vers.

À la suite d'une diminution de l'immunité ou de son dysfonctionnement, les anticorps attaquent le côlon et contribuent à la formation d'ulcères. La colite est le résultat d'un traitement antibiotique prolongé ou d'une infection.

Autrement dit, une violation de la composition de la microflore intestinale. Avec une augmentation du nombre de bactéries opportunistes, le processus de digestion s'aggrave, la formation de gaz augmente, ce qui provoque des douleurs.

Les intestins favorisent la détérioration de la nourriture, ce qui conduit à son accumulation. En conséquence, les parois intestinales sont étirées. Ce sont des signes de péristaltisme altéré, qui conduisent à l'apparition de douleur.

  1. Syndrome d'irritation gastro-intestinale.
  2. Pancréatite chronique.

Les causes de la douleur peuvent être des processus inflammatoires, des maladies parasitaires et auto-immunes

Inflammation pancréatique, accompagnée d'une diminution de la production d'enzymes. La pathologie conduit à une mauvaise transformation des aliments, ce qui provoque une fermentation.

Un caillot de sang obstrue les artères qui alimentent les intestins. En conséquence, une nécrose se développe, qui s'accompagne de douleur..

Cette condition se produit sous l'action de serrer les intestins avec un utérus croissant.

  • Obstruction du gros intestin.

Elle survient à la suite du développement d'une tumeur ou d'une localisation à l'intérieur de corps étrangers (si une personne a avalé une pièce de monnaie, un os ou un autre objet).

Localisation de la douleur - ce qu'elle dit?

  1. La douleur dans l'abdomen inférieur droit indique une appendicite.
  2. Si la douleur se produit en bas à gauche - il s'agit très probablement d'une inflammation du côlon.
  3. Tout l'estomac fait mal - les intestins sont enflammés dans tous les départements.
  4. La douleur près du nombril indique une entérite.

Le corps remplit toujours un certain nombre de fonctions complexes, dont une partie importante tombe sur le tractus gastro-intestinal.

Tout changement dans le travail entraîne un grave déséquilibre. Les gens ne sont pas pressés d'aller à l'hôpital si leur estomac leur fait mal. Cependant, il existe des situations où boire une pilule ne suffit pas.

Quels cas nécessitent un appel urgent à un spécialiste? Ne faites pas sans médecin s'il y a:

  • saignement ou selles noires;
  • perte de poids soudaine;
  • diarrhée même la nuit;
  • constipation ou diarrhée pendant plusieurs jours.

Ces symptômes indiquent la présence d'infections graves ou d'autres maladies qui peuvent non seulement épuiser considérablement le corps, mais aussi se transformer en maladies chroniques qui tourmenteront pendant de nombreuses années. Après avoir contacté un médecin, il est important de terminer le traitement et de prendre des mesures préventives à l'avenir: observer les règles d'hygiène et mener une vie saine avec une bonne alimentation.

L'intestin fait souvent mal, cause, traite

Souvent, les gens sont confrontés au problème de douleurs fréquentes dans les intestins, ils surviennent en raison de la colite muqueuse. Les intestins sont confrontés à la fermentation, au grondement, l'estomac commence à gonfler beaucoup. Il peut souffrir de diarrhée ou vice versa de constipation. La douleur peut être transmise à l'estomac, tandis que les gaz sont tourmentés du fait qu'ils s'accumulent dans les intestins. Des douleurs fréquentes dans les intestins peuvent ruiner les affaires importantes des gens. Il est très difficile de trouver la cause de la douleur. Parce qu'il y en a beaucoup, il est très probable qu'il soit associé à une surmenage nutritionnel ou émotionnel.

Causes des douleurs intestinales fréquentes

1. En raison de l'accumulation de gaz dans l'intestin (flatulence), elle se produit avec une dysbiose dans l'intestin, apparaît lorsqu'une tumeur dans l'intestin se produit, avec une irritation de l'intestin.

2. En raison de coliques intestinales, la douleur est à l'étroit dans la nature, les muscles lisses commencent à se contracter, ce qui recouvre les parois du petit et du gros intestin. La douleur survient en raison de spasmes, de colites, d'entérites, d'intoxications alimentaires.

3. En raison de l'obstruction intestinale, la douleur commence à se produire du fait que les muscles de l'intestin sont étirés, la douleur s'accompagne d'attaques.

4. En raison d'une maladie adhésive, des adhérences se forment dans les intestins, le plus souvent après une chirurgie abdominale abdominale.

5. Il peut y avoir une douleur dans les intestins due à une appendicite aiguë. Dans ce cas, des nausées, des vomissements apparaissent, la température augmente.

Que faire si vos intestins font mal?

1. Les médecins soulagent la douleur douloureuse et fréquente dans les intestins avec une alimentation équilibrée.

2. Également conseillé, traite délicatement les laxatifs. Si une personne se réveille avec des douleurs abdominales, alors qu'elles s'accompagnent de constipation, vous pouvez prendre un laxatif, mais vous ne pouvez pas les utiliser en permanence. Parce que tout peut évoluer vers une forme chronique, les intestins peuvent devenir paresseux et ne pourront pas fonctionner pleinement sans médicaments. Par conséquent, il est si important d'utiliser uniquement des remèdes naturels dans le traitement.

3. Il est très important de consommer autant de fibres que possible - une substance alimentaire fibreuse. Avec l'aide de fibres, vous pouvez augmenter le volume dans les intestins et surtout le ramollir. En cas de constipation, les fibres aident à vider vos intestins plus rapidement..

4. Quels aliments sont riches en fibres? Un sandwich avec du pain aux céréales pour le déjeuner, manger des pommes de terre au four, pour le dîner, vous pouvez manger des petits pois et des fraises. Pour le petit déjeuner, la bouillie au son est une excellente option..

5. Aide à faire face aux douleurs fréquentes dans les intestins et aux suppléments nutritionnels. N'oubliez pas que si vous abusez des aliments riches en fibres, des ballonnements et des flatulences peuvent survenir. Il est préférable d'introduire un complément alimentaire avec des fibres dans votre alimentation - préparation de méthylcellulose, préparation de cosse de fibogel. Dans les pharmacies, vous pouvez trouver Ankir-B microcristallin.

6. En cas de douleurs intestinales fréquentes, des préparations enzymatiques doivent être prises - panzinorm, festif, mezim. Avec leur aide, vous pouvez ramollir les selles sèches et épaissies, car elles conviennent à la diarrhée et à la constipation.

La dysbiose est l'une des causes les plus courantes de coliques, de douleurs abdominales et de ballonnements. Pour se débarrasser efficacement de la douleur, son traitement doit toujours fonctionner dans deux directions: d'une part, il est nécessaire d'éliminer les symptômes, et d'autre part, de rétablir et de maintenir l'équilibre de la microflore intestinale. Parmi les fonds possédant ces deux actions à la fois, Redugaz se distingue. Siméthicone - l'un des composants contenus dans la composition, combat l'inconfort abdominal et soulage doucement les intestins des bulles de gaz, affaiblissant leur tension superficielle à travers les intestins. Le deuxième composant, l'inuline prébiotique, aide à éviter la reconstitution des gaz et rétablit l'équilibre des bactéries bénéfiques nécessaires à la normale digestion. L'inuline inhibe la croissance des bactéries qui provoquent la formation de gaz, donc des ballonnements répétés ne se produisent pas. Aussi chez les pros, on peut noter que le produit est disponible sous une forme pratique sous forme de comprimés à croquer et a une agréable saveur de menthe.

7. Buvez autant d'eau que possible dans une double portion. Avec l'aide de l'eau, les aliments se déplacent plus rapidement, tandis que le volume de vidange augmente. Il est préférable de boire jusqu'à 8 verres d'eau par jour. Vous ne pouvez pas simplement boire de la nourriture avec.

8. Mangez moins de caféine. Utilisez la caféine le moins possible, cela aide à vider les intestins. Mais vous devez renoncer non seulement au café, mais au thé, au cola, au chocolat.

9. Il est très important d'entrer dans un journal de nutrition, d'écrire tout ce qui affecte négativement vos intestins, il sera plus facile de trouver la raison. N'oubliez pas que la nourriture que vous avez mangée il y a une heure n'est pas toujours la cause de la douleur, la réaction ne peut se produire qu'en quelques heures.

10. Vous ne devez en aucun cas manger beaucoup de blé et de produits laitiers. Avec les intestins irritables, ces produits nuisent à la santé globale. Vous devez également considérer que le lait et le blé font partie des produits semi-finis, déjà des produits finis. Par conséquent, il est si important d'étudier attentivement la composition des produits.

11. Essayez de ne manger que des aliments faits maison, pour certaines personnes, les aliments achetés dans la rue peuvent provoquer des empoisonnements et de la frustration. Cela est peut-être dû aux additifs, aux assaisonnements présents dans les aliments.

12. Essayez de bouger autant que possible. L'exercice aidera à normaliser les intestins; ils favorisent la nourriture qui est digérée. Assurez-vous de choisir une activité sportive pour vous-même - marcher, nager, courir. Essayez de vous entraîner jusqu'à trois fois par semaine, si nécessaire, puis jusqu'à cinq.

13. Essayez de ne pas être exposé à des situations stressantes, c'est à cause de cela que des douleurs fréquentes dans les intestins peuvent survenir, trouvez un moyen de vous détendre.

Les médecins traitent les douleurs intestinales fréquentes

En cas de défaillance grave de vos intestins, vous devez immédiatement consulter un spécialiste. Si vous commencez à souffrir de constipation, de diarrhée, de douleurs abdominales qui commencent à s'aggraver et ne disparaissent qu'immédiatement après une selle, vous avez très probablement un problème - un intestin irrité.

Il est très important de faire attention aux symptômes suivants:

1. Il y avait du sang dans les selles.

2. Poids considérablement perdu.

3. La nuit, surtout une diarrhée sévère.

4. Une personne souffre de constipation ou de diarrhée, de douleurs abdominales qui ne permettent pas de travailler normalement et de vivre pleinement.

Avec tous ces symptômes, il est très important de consulter un médecin à temps..

Ainsi, des douleurs fréquentes dans les intestins surviennent généralement en raison de la malnutrition ou de l'abus de produits nocifs. Des douleurs intestinales peuvent survenir en raison de maladies graves qui nécessitent un traitement urgent. C'est pourquoi il est si important de revoir votre alimentation, d'introduire autant d'aliments riches en fibres que possible, de consommer autant d'eau que possible, de faire du sport, d'adopter un mode de vie actif, vous ne serez donc pas dérangé par des problèmes intestinaux. Dans les cas où la douleur dans les intestins a commencé à s'aggraver, vous avez besoin d'une hospitalisation urgente.

Articles intéressants:

L'intestin fait mal: causes, domicile et médicaments

L'intestin est la dernière section du tractus gastro-intestinal, les produits vitaux y sont excrétés. L'inconfort dans cette partie du corps se produit souvent en raison de problèmes non seulement locaux, mais aussi de tout le corps. Tout le monde devrait savoir pourquoi l'intestin fait mal et quel traitement doit être effectué, car cela aidera à éviter les complications des maladies..

Causes de la douleur intestinale

Les parois intestinales contiennent beaucoup de vaisseaux sanguins, car c'est dans cette partie du corps que les nutriments des aliments et des terminaisons nerveuses sont absorbés, donc la sensibilité est bien développée ici. En raison de l'irritabilité légère de la muqueuse intestinale, la plupart des maladies se font sentir immédiatement avec des symptômes expressifs.

Causes de la douleur dans les intestins:

  • dysbiose;
  • helminthiases;
  • processus inflammatoires de la muqueuse;
  • déséquilibre et flatulence enzymatiques;
  • maladies auto-immunes.

Dysbactériose

Les intestins peuvent à juste titre être appelés l'endroit le plus «sale» chez l'homme, car environ 1,5 kilogramme de bactéries y vivent. Mais cette microflore est utile, car elle protège la muqueuse des microbes et champignons pathogènes, participe à la transformation des aliments et synthétise même les vitamines B6 et F.La violation des bactéries bénéfiques conduit à la digestion. Des douleurs sourdes ou douloureuses diffuses se produisent dans le bas-ventre. Parfois, d'autres symptômes accompagnent l'inconfort:

  • diarrhée ou constipation;
  • ballonnements;
  • manque d'appétit;
  • la nausée;
  • flatulence.

Lorsque vous ressentez une douleur dans l'abdomen, vous pouvez soupçonner de nombreuses maladies différentes, car divers organes sont situés dans cette zone. Cependant, le plus souvent, les intestins, qui occupent une grande partie de la cavité abdominale, signalent des problèmes.

L'intestin fait mal, que faire à la maison

Pourquoi les intestins peuvent-ils faire mal et quels sont les symptômes

L'intestin étant un grand organe, la douleur peut être localisée dans différentes zones de l'abdomen: dans l'épigastrique, dans le nombril, dans la partie inférieure.

L'emplacement de la douleur est l'un des indicateurs les plus importants qui aident à établir la cause d'une condition.

De plus, la nature de la douleur peut être différente, distinguer:

Chaque maladie a ses propres manifestations de douleur..

En plus de la douleur dans les intestins, des symptômes supplémentaires peuvent apparaître, tels que:

  • nausées Vomissements;
  • la diarrhée;
  • constipation;
  • impuretés de mucus, de sang, de pus dans les selles;
  • perte de poids;
  • démangeaisons désagréables dans l'anus;
  • ballonnements;
  • éructations;
  • mauvais goût en bouche;
  • augmentation de la température.

La diarrhée comme symptôme supplémentaire

La douleur peut survenir soudainement ou durer quelque temps, ce qui est également un indicateur important..

Les causes de la douleur dans l'intestin peuvent être à la fois des facteurs pathologiques et non pathologiques..

Ces derniers comprennent: la suralimentation, l'abus de malbouffe, l'empoisonnement ordinaire, une violation du régime alimentaire, la famine. Dans de tels cas, il suffit de normaliser le régime alimentaire pour que les intestins fonctionnent correctement.

Les problèmes intestinaux suivants peuvent être attribués à des pathologies:

  • inflammation de l'appendice;
  • dysbiose;
  • syndrome du côlon irritable;
  • rectocolite hémorragique;
  • diverticulite;
  • bulbitis;
  • colite ischémique;
  • invasion helminthique.

Inflammation de l'appendice

L'inflammation de l'appendice est peut-être le diagnostic le plus dangereux, car dans cet état l'appendice peut éclater à tout moment, provoquant une péritonite (qui conduit parfois même à la mort).

Vous pouvez suspecter une appendicite en vous-même pour plusieurs raisons:

  • la douleur dans le côté droit de l'abdomen est aiguë, piquante;
  • en position couchée sur le côté droit, la douleur diminue;
  • en position debout ou couchée sur le côté gauche, la douleur s'intensifie.

Une personne peut ressentir une fausse envie de déféquer, parfois des maux d'estomac, de la fièvre, une sensation de nausée.

Portez une attention particulière aux douleurs abdominales.

Une personne peut ressentir une fausse envie de déféquer

Faites attention à l'étanchéité abdominale

Essayez de vous tenir droit et de marcher. Si vous ne pouvez pas le faire sans ressentir une douleur intense, vous pouvez avoir une appendicite

Dysbactériose

Dysbactériose - une violation de la microflore intestinale, dans laquelle le nombre de bactéries bénéfiques diminue.

La raison de cette condition peut être un traitement médicamenteux à long terme, en particulier avec des antibiotiques, lorsque toute la microflore, à la fois utile et nocive, est détruite. De plus, une quantité insuffisante d'enzymes sécrétées ou une réaction allergique à certains types de produits (protéines, intolérance au lactose) affectent l'équilibre des microorganismes dans l'intestin.

Les symptômes les plus caractéristiques de la dysbiose:

  • sensation de satiété dans l'estomac;
  • douleur qui se propage dans tout l'abdomen;
  • l'impression que quelque chose déborde dans les intestins;
  • augmentation de la formation de gaz;
  • éructations;
  • décoloration et odeur de selles.

Les symptômes s'aggravent un certain temps après avoir mangé, en particulier les produits à base de farine, le chocolat, les sodas ou l'alcool..

Syndrome du côlon irritable

Syndrome du côlon irritable - une condition dans laquelle un organe ne peut pas fonctionner normalement, le péristaltisme est altéré, il devient sensible à tout changement.

La condition se manifeste principalement en violation des selles (constipation constante ou bouleversements intestinaux), ainsi que des douleurs dans l'abdomen, qui sont douloureuses ou crampes dans la nature.

Syndrome du côlon irritable

Les causes de la maladie peuvent être:

  • instabilité psycho-émotionnelle (stress, dépression, choc);
  • dommages infectieux à la muqueuse intestinale;
  • déséquilibre hormonal (en particulier chez les femmes pendant les règles ou portant un enfant).

Les selles deviennent liquides ou, au contraire, la constipation se produit, tandis que certains patients ressentent des douleurs abdominales aiguës, des maux de tête, une détérioration générale de la santé et des nausées

Rectocolite hémorragique

La colite ulcéreuse est une lésion inflammatoire de la muqueuse intestinale entraînant une ulcération. La maladie peut survenir en raison d'une infection infectieuse, d'une réponse auto-immune du corps, ainsi que d'un facteur héréditaire.

La pathologie se manifeste par des crampes, des douleurs abdominales, une diarrhée avec un mélange de sang, des saignements intestinaux.

L'un des principaux signes de colite ulcéreuse est la diarrhée chronique, c'est-à-dire des selles molles persistantes

Un autre symptôme courant de la colite ulcéreuse est la douleur abdominale et les crampes.

Avec la colite ulcéreuse, même sous une forme légère, une perte de poids involontaire est souvent observée.

Diverticulite

La diverticulite est une inflammation de l'intestin, dans laquelle des excroissances muqueuses supplémentaires sous forme de sacs se forment sur elle. Les débris alimentaires s'y accumulent progressivement et les bactéries se multiplient, ce qui conduit à la suppuration et à la péritonite.

  • douleur semblable à une vague dans le haut de l'abdomen;
  • nausées avec vomissements;
  • violation des selles;
  • accumulations de caillots sanglants ou de pus dans les fèces;
  • augmentation de la température.

Selon le lieu de formation du diverticule, la douleur peut être ressentie à droite et à gauche du côlon

Avec une infection bactérienne, le diverticule peut augmenter de température

Faites attention aux ballonnements et à l'augmentation des gaz

La diverticulite provoque généralement de la constipation, mais dans certains cas, la diarrhée résulte d'une infection des sacs.

La bulbe est une inflammation de la partie bulbaire du duodénum 12, qui se produit soit en raison d'une infection à Helicobacter pylori, soit en raison de l'accumulation d'acide de l'estomac dans l'organe.

Les causes de cette maladie:

  • anomalies intestinales;
  • l'abus d'alcool
  • brûlures chimiques ou thermiques aux intestins;
  • Overdose de drogue.
  • nausées, vomissements, dissémination possible de sang dans le vomi;
  • douleur dans l'abdomen;
  • faiblesse générale du corps;
  • assombrissement des matières fécales;
  • augmentation de la formation de gaz.

Colite ischémique

La colite ischémique est une inflammation de la membrane muqueuse du gros intestin qui se produit en raison d'un apport sanguin défectueux à l'organe. Les provocateurs de cette affection sont: perte de sang, de liquide, infections intestinales, blessures, athérosclérose.

Les symptômes sont similaires à la colite ulcéreuse, possible:

  • saignement de l'anus;
  • la diarrhée;
  • crampes douleurs abdominales.

Faites attention à la dissémination du sang dans les selles

Invasion helminthique

L'invasion helminthique est une lésion de l'intestin due à la pénétration de parasites.

Lorsque les parasites pénètrent dans le corps humain, ils s'installent principalement dans l'intestin, où ils collent à ses parois, mangent et excrètent les produits de leur activité vitale - les toxines.

Faites attention à la fatigue et à l'épuisement sévères, si ces sentiments ne passent pas

Leur présence est difficile à deviner et parfois ils sont accidentellement détectés lors des examens diagnostiques. Souvent, il y a une douleur dans les intestins d'une étiologie peu claire, alors qu'il n'y a pas d'autres symptômes exprimés, auquel cas ils sont vérifiés pour les parasites.

Si vous souffrez soudainement de constipation difficile à expliquer avec quelque chose, cela peut être un signe de vers.

Peut-être que le principal symptôme prononcé de l'invasion helminthique est considéré comme des démangeaisons dans l'anus, qui surviennent principalement la nuit. Le fait est que c'est durant cette période que les vers femelles descendent directement dans l'intestin jusqu'aux plis de l'anus pour faire une nouvelle ponte. À ces moments, une personne ressent une gêne grave dans l'anus.

Les démangeaisons peuvent s'intensifier la nuit, car la nuit, pendant qu'une personne dort, les vers pondent leurs œufs

À cause des vers, une personne peut avoir faim, même si elle a juste bien mangé, ou se sentir rassasiée même lorsqu'elle n'a rien mangé.

Les oxyures sont un type de nématode et peuvent provoquer une irritation cutanée.

Traitement intestinal à domicile

Si le diagnostic d'appendicite est exclu (par exemple, il a déjà été excisé), vous pouvez vous aider de façon autonome à la maison.

Caractéristiques de puissance

Il est nécessaire d'établir une nutrition. Manger doit être en petites portions, à intervalles réguliers, afin de ne pas surcharger l'estomac et les intestins. Les aliments gras, frits et épicés doivent être remplacés par des aliments bouillis, cuits à la vapeur ou grillés sans huile. Tant de complications peuvent être évitées..

Changez votre alimentation

Limiter les tailles de portion

Le sel doit être minimisé car il irrite la muqueuse.

Il n'est pas recommandé de manger des aliments très chauds, de préférence chauds.

Les aliments suivants doivent être présents dans l'alimentation:

  • soupes faibles en gras, vous pouvez sur un bouillon de viande faible ou un légume;
  • fruits et légumes au four (pommes, poires, courgettes, citrouille);
  • céréales sur l'eau avec un peu de beurre ajouté;
  • produits laitiers: kéfir faible en gras, crème sure, fromage cottage;
  • le pain d'hier;
  • poisson maigre.

Citrouille au four au four

Il est recommandé de faire cuire la bouillie de gelée, de riz et d'avoine aussi souvent que possible, car ils ont tendance à envelopper la muqueuse.

Pudding de semoule à la gelée (nourriture saine et savoureuse pour enfants et adultes)

Les plats riches en cholestérol doivent être exclus du menu..

Il est nécessaire de normaliser le régime de consommation. En raison d'un manque de liquide, les selles dans les intestins stagnent, et à leur tour, elles l'irritent et empoisonnent le corps. Les boissons gazeuses et l'alcool en tant qu'agents de flatulence, de flatulence et d'inflammation doivent être remplacés par des jus naturels, de l'eau minérale non gazéifiée.

Pour référence! Pour les douleurs abdominales, il n'est pas recommandé d'utiliser un coussin chauffant chaud ou une compresse, car la chaleur peut aggraver l'inflammation..

Les tisanes, qui ont des effets antispasmodiques, carminatifs et anti-inflammatoires, ainsi que d'autres produits à partir desquels des médicaments maison sont préparés, peuvent aider à réduire la douleur..

La phytothérapie est préférable de discuter avec votre médecin

Vous pouvez utiliser les recettes suivantes.

    Infusion de menthe. 1 cuillère à café les feuilles de menthe fraîche ou séchée doivent être versées avec un verre d'eau bouillante et laisser infuser, puis filtrer. Une telle boisson peut être consommée 2 fois par jour une demi-heure avant les repas pour éviter les ballonnements.

Ne buvez pas une décoction de fleurs de camomille très concentrée

Thérapie médicamenteuse

Différents médicaments sont utilisés en fonction de la cause de la douleur. Certains d’entre eux peuvent être utilisés de manière indépendante, d’autres selon le témoignage du médecin. Si une personne souffre de douleurs intestinales dues à une maladie chronique, elle connaît déjà le schéma thérapeutique. Dans d'autres cas, il est nécessaire de consulter un spécialiste avant d'utiliser certains médicaments, car vous ne pouvez qu'aggraver la situation sans connaître la cause profonde de la douleur.

Attention! La thérapie individuelle est choisie pour les femmes enceintes, car la plupart des médicaments sont dangereux pour le bébé à naître.

Les remèdes les plus populaires pour la douleur dans les intestins