Pourquoi la fibrose pancréatique se développe et quels symptômes sont caractéristiques de cette condition

La fibrose pancréatique n'est pas, d'un point de vue médical, une maladie en tant que telle. Autrement dit, ce n'est pas une maladie indépendante, mais une combinaison de changements pathologiques qui se produisent avec le pancréas. Ce sont ces changements qui sont caractéristiques de l'évolution chronique de la pancréatite.

Fibrose pancréatique: qu'est-ce que c'est?

Les modifications fibreuses sont un remplacement progressif par le tissu conjonctif du parenchyme d'organe sous l'influence de l'inflammation pancréatique. Ce phénomène est un signe certain de maladie pancréatique. Le fait est qu'un processus inflammatoire actif au stade aigu ou étouffé lors d'une rémission établie, c'est-à-dire une phase chronique, est à l'origine de la nécrose des zones glandulaires. À cet égard, le tissu fibreux remplace les zones endommagées.

Il existe des facteurs indésirables qui provoquent des modifications fibreuses du pancréas:

Dysfonctionnement biliaire;

En surpoids;

L'alcool et le tabagisme;

Virus et infections;

Utilisation à long terme de médicaments.

Le groupe à risque se compose principalement de personnes âgées des deux sexes après l'âge de 60 ans.

La fibrose est divisée en:

Diffuse, dans laquelle la distribution du tissu fibreux se produit uniformément le long du parenchyme pancréatique.

Focal, pour lequel un revêtement partiel de la glande avec du tissu fibreux, les soi-disant "îles", est caractéristique.

Si le tissu conjonctif est localisé et se propage dans une zone, nous parlons de néoplasme bénin dans la glande - le fibrome. Le fibrome se caractérise par une croissance lente et l'absence de foyers secondaires du processus pathologique - métastases. En tant que telle, la tumeur n'entraîne aucun inconvénient et permet au patient de vivre en paix, sans recourir à la chirurgie. Les soins chirurgicaux ne sont nécessaires que pour la croissance des fibromes, lorsqu'ils commencent à exercer une pression sur les organes adjacents, à pincer les nerfs et à obstruer le flux sanguin normal.

Souvent, le remplacement du parenchyme est accompagné de tissus fibreux et adipeux. C'est ce qu'on appelle la lipofibrose ou la fibrolipomatose (du lat. Lipo - graisse).

Fibrose pancréatique: symptômes

La fibrose n'a pas de symptômes individuels. En règle générale, sa présence reste un mystère pour le patient jusqu'au diagnostic échographique, grâce auquel des changements diffus deviennent clairement visibles. Et comme la substitution par du tissu conjonctif se produit dans la maladie pancréatique, les signes du processus inflammatoire dans la glande peuvent donc être considérés comme des symptômes de fibrose. Dans tous les cas, soupçonnant que quelque chose ne va pas dans la liste ci-dessous, dépêchez-vous de voir un médecin pour un examen.

Troubles du tractus gastro-intestinal: diarrhée, diarrhée, constipation, etc..

Flatulences, hoquet, ballonnements, formation accrue de gaz, éructations, etc..

Bouche sèche, fièvre.

Douleur dans différentes zones du corps.

Il est caractéristique que les affections ne se fassent pas toujours sentir, mais seulement avec une exacerbation de la pancréatite. Pour éviter les problèmes liés à l'inflammation chronique, il est recommandé de suivre strictement les instructions du médecin, de suivre le régime alimentaire et le régime alimentaire, de ne pas prendre de médicaments pancréatiques qui soutiennent la fonctionnalité, etc..

Fibrose pancréatique: traitement et prévention

Un traitement spécial n'existe tout simplement pas. Aucune intervention ne peut corriger le parenchyme remplacé par les tissus. Toutes les actions thérapeutiques visent à restaurer le corps après un processus inflammatoire et à minimiser la probabilité de rechute..

La première chose qui souffre de pancréatite est le système digestif. Le processus de digestion est compliqué en raison du gonflement de la glande et de son augmentation de taille, de l'obstruction des canaux et du dysfonctionnement des enzymes. Par conséquent, le régime fait l'objet d'une attention directe de la part des médecins et la tâche des patients est de s'y conformer strictement..

Les aliments fumés, épicés, épicés, marinés, trop salés et frits relèvent du tabou. L'utilisation de tels plats provoque inévitablement des syndromes douloureux et des troubles gastro-intestinaux avec toutes les conséquences désagréables et.

Heureusement pour les patients, un régime n'est pas seulement un rejet de tout ce qui est savoureux et bien-aimé, mais aussi un enrichissement du régime par des aliments sains et sains: légumes, fruits, céréales, produits laitiers, viande, etc. Une alimentation équilibrée n'est pas inférieure en goût à la restauration rapide habituelle. Et si vous allez à la conception de plats avec imagination, l'œil sera content et l'estomac est plein.

Les médecins conseillent de pratiquer la nutrition fractionnée: 5-6 repas en petites portions à intervalles approximativement égaux, sans compter la pause de nuit. Cette approche permet de réduire la charge sur le pancréas et autant que possible de faciliter la digestion..

Selon les caractéristiques de la fibrose et le tableau clinique, un certain nombre de médicaments peuvent être prescrits:

Étouffement bâillonnement, par exemple métoclopramide.

Médicaments antispasmodiques, tels que No-shpa et ses analogues.

Médicaments non stéroïdiens à effet anti-inflammatoire, comme le diclofénac.

Enzymes pour améliorer la digestibilité et le bon fonctionnement du système digestif - Créon ou Pangrol.

L'intervention chirurgicale a lieu exclusivement avec la croissance rapide ou excessive de la tumeur, qui commence à comprimer les nerfs, les vaisseaux sanguins ou les organes.

La fibrose pancréatique, dont le pronostic est très favorable, n'est pas sans mesures prophylactiques. Il s'agit notamment de l'exclusion des aliments et boissons nocifs, de l'alcool, des sodas et du tabac. Toutes ces vérités apparemment communes vous aideront vraiment à éviter les rechutes ou même à prévenir les maladies pancréatiques. Au lieu de cela, corrigez les erreurs de style de vie et de nutrition, écoutez les paroles du médecin traitant et soyez en bonne santé!