Gastrite et grossesse - prioriser correctement

Si une femme a révélé une gastrite chronique avant la grossesse, cela ne doit pas être oublié.

Tous les caprices alimentaires inhérents au premier trimestre et à une toxicose précoce ne devraient pas être satisfaits, car avec des troubles alimentaires importants, la gastrite s'aggravera inévitablement. Parlons de la façon dont la gastrite et la grossesse s'entendent, et de ce qui devrait être fait pour prévenir l'inflammation aiguë de l'estomac.

2 situations, 2 approches

Les phénomènes de gastrite aiguë peuvent déranger une femme dans la situation pour les mêmes raisons qu'avant la grossesse. Ce sont des violations du régime alimentaire, des effets toxiques, les conséquences de la consommation d'aliments de mauvaise qualité. La prévention de la condition d'une femme doit être constamment concernée - le processus aigu ne se développera pas si vous suivez les principes d'une alimentation saine et observez un régime doux.

L'exacerbation de la gastrite chronique est plus difficile à prévenir, mais il est également possible.

Même pendant la planification de la grossesse, une femme doit subir un examen endoscopique avec une analyse morphologique obligatoire.

Si nécessaire, le médecin vous prescrira un traitement d'éradication, qui est contre-indiqué pendant la grossesse. En outre, la future mère recevra des recommandations de traitement et de nutrition. Si une femme remplit tous les rendez-vous chez le médecin, l'exacerbation du processus chronique pendant la grossesse ne se produira pas et il ne sera pas nécessaire de traiter.

Toxicose ou gastrite?

Il est très important de faire la distinction entre les symptômes d'exacerbation de la gastrite et la toxicose précoce des femmes enceintes. Comparez des fonctionnalités identiques et établissez les différences entre elles..

  1. Changement d'appétit. Souvent présent chez les femmes enceintes et ne se produit presque jamais lors d'une exacerbation de la maladie, à l'exception des conditions atrophiques. Pendant l'attente du bébé, l'appétit augmente, avec exacerbation de la gastrite - diminue.
  2. Changements de goût et d'odeur. Ces symptômes sont typiques du début de la grossesse, avec exacerbation de la gastrite non présente.
  3. La nausée. Lorsque la grossesse survient le matin, elle est également causée par un séjour dans une pièce étouffante. Les nausées chez les femmes peuvent être causées par des odeurs et des arômes piquants. Avec la gastrite, les nausées sont moins prononcées, mais pendant la période d'exacerbation, elles sont présentes presque constamment, s'intensifiant après avoir mangé.
  4. Vomissement Lorsque la grossesse est périodique, elle se produit le matin. Dans l'inflammation aiguë de l'estomac, elle peut être multiple, épuisante.
  5. Faiblesse, irritabilité. Inhérente aux deux états, avec une gastrite moins prononcée que pendant la grossesse. Les femmes enceintes sont sujettes à des changements d'humeur rapides, aux larmes, à l'insomnie.
  6. Vertiges. La gastrite ne se produit presque jamais, à l'exception des affections aiguës associées à la diarrhée, aux vomissements et à la déshydratation.

Pour la gastrite, les symptômes énumérés sont caractéristiques lors d'une exacerbation, pour la grossesse - pas toujours, ils ne se trouvent pas chez toutes les femmes et sont subjectifs. Les signes les plus frappants sont l'absence de menstruations, une augmentation de la couche graisseuse sous-cutanée, des taches de vieillesse sur la peau.

Il n'y a pas de difficultés avec le diagnostic de grossesse à notre époque, il peut être effectué de manière indépendante en utilisant le test express.

Les deux bandes notoires confirment la présence de gonadotrophine dans l'urine, et elle n'est présente que chez les femmes enceintes. Cependant, les tests à domicile ne doivent pas être pris comme base, un diagnostic précis est établi après avoir consulté un gynécologue et effectué un diagnostic par ultrasons.

Gastrite aiguë pendant la grossesse

La symptomatologie de la gastrite aiguë chez les femmes enceintes n'est pas différente de celle des autres catégories de la population. La maladie se caractérise par un début orageux. Elle s'accompagne de nausées, de vomissements, de douleurs aiguës à l'estomac. La diarrhée rejoint plus tard, la température corporelle monte à des chiffres subfébriles.

Une assistance médicale dans ce cas est nécessaire, la femme est hospitalisée dans un hôpital. Le pronostic de la grossesse continue détermine la cause de la gastrite aiguë et la gravité de la maladie.

Gastrite chronique et grossesse

L'exacerbation de la gastrite chronique pendant la grossesse provoque les symptômes suivants:

  • changements hormonaux;
  • déplacement mécanique des organes en raison d'une augmentation de la taille de l'utérus;
  • troubles de l'alimentation.

La maladie ne présente aucun symptôme particulier propre à la future mère, elle procède traditionnellement.

Traiter ou attendre?

De nombreuses femmes sont convaincues qu'il est impossible d'effectuer le traitement de la maladie pendant la grossesse, et vous ne pouvez pas non plus vous limiter en matière de nutrition, car l'enfant à naître a besoin d'une grande quantité de nutriments. En partie, ils ont raison - il n'est vraiment pas souhaitable de suivre un traitement médicamenteux, en particulier au cours du premier et du deuxième trimestre, lorsque le fœtus se forme encore..

Important! Si Helicobacter est détecté, un traitement d'éradication est prescrit après l'accouchement et la fin de la période d'allaitement..

En ce qui concerne le régime alimentaire, les possibilités pour une femme en position ne s'élargissent pas. Au contraire, le régime alimentaire doit recevoir encore plus d'attention afin de prévenir les exacerbations. Une bonne nutrition en attendant le bébé est le principal outil de traitement de la gastrite.

Avec des violations régulières du régime et des erreurs dans l'alimentation, le processus chronique peut s'aggraver et même se compliquer, prendre une forme érosive ou un ulcère gastroduodénal.

De plus, un dysfonctionnement digestif se développera - les nutriments ne seront pas entièrement absorbés, ce qui affectera l'état de l'enfant.

L'utilisation de tout médicament doit être convenue avec le médecin. Seul un médecin est en mesure de prendre en compte tous les effets secondaires des médicaments et de corréler les inconvénients et les avantages de leur rendez-vous avec une femme qui a un enfant. Les antiacides, les préparations enzymatiques, les eubiotiques sont parfois recommandés en courte durée, les antibiotiques sont totalement exclus. Les tisanes, les eaux minérales ne sont pas contre-indiquées, mais encore une fois, uniquement sur recommandation d'un médecin. Le régime alimentaire pendant l'exacerbation doit être scrupuleusement observé, la transition vers un régime alimentaire normal s'effectue progressivement.

Vidéo utile

Nous vous proposons une vidéo intéressante, qui détaille les principes de traitement des maladies de l'estomac en attendant un enfant:

Prenez soin de vous et de vos bébés et rappelez-vous que la gastrite n'est pas une contre-indication à la grossesse.

Traitement de la gastrite précoce et tardive de la grossesse

Les causes

La gastrite pendant la grossesse aux premiers stades ou à d'autres moments peut survenir comme:

  1. Une condition aiguë qui se développe soudainement. La raison en est un changement du niveau de formation d'acide associé à la période de gestation, une mauvaise nutrition, l'utilisation d'aliments épicés, une ingestion accidentelle ou intentionnelle de substances chimiquement agressives, des infections, des aliments de mauvaise qualité. L'importance dans certains cas est l'utilisation de médicaments (anti-inflammatoires non stéroïdiens ou AINS) et le stress.
  1. État chronique, aggravé par l'influence de facteurs provoquants. Leur qualité peut inclure des changements dans le corps pendant la grossesse, ainsi que des violations du régime alimentaire habituel, l'utilisation de médicaments, le stress, les produits chimiques, les allergènes, l'alcool.

La gastrite pendant la grossesse peut être associée à une infection à Helicobacter pylori. Ce type de processus inflammatoire est marqué du symbole "B" et est considéré comme une lésion bactérienne..

Symptômes

Selon le cours (aigu, chronique), les symptômes de la maladie se développent soudainement ou progressivement, progressivement. Cependant, avec une forme de gastrite qui existe depuis longtemps, un «échec d'adaptation» associé à l'influence d'un puissant facteur provoquant peut se manifester violemment et provoquer une détérioration prononcée du bien-être, affectant l'activité et la capacité de travail du patient..

Forme aiguë

Les signes de la maladie apparaissent soudainement - ceci:

  • manque d'appétit;
  • la nausée;
  • vomissement
  • douleur abdominale;
  • brûlures d'estomac;
  • éructations;
  • mauvais goût en bouche.

La gastrite aiguë se caractérise par une faiblesse, un malaise général, une fatigue rapide, des étourdissements et de la fièvre. Les symptômes se développent rapidement - en particulier en ce qui concerne la toxicose d'origine alimentaire associée à l'utilisation d'aliments de mauvaise qualité.

Si des produits chimiques agressifs sont avalés, une douleur est également notée dans la bouche, le pharynx et le long de l'œsophage. La fièvre atteint 37,9 ° C ou plus. La mention de nourriture provoque une gêne sous forme de nausée.

Forme chronique

En période de rémission (absence de manifestations vives), en règle générale, rien ne dérange la femme - à condition que le régime soit suivi. Le développement de rechutes (reprise de plaintes) peut être associé à une exposition à des facteurs provocateurs. La gastrite exacerbée se caractérise par des symptômes tels que:

  1. Lourdeur dans l'estomac après avoir mangé.
  2. Grondement.
  3. Brûlures d'estomac, éructations.
  4. Mauvais goût en bouche.
  5. Nausées, moins fréquemment - vomissements uniques, qui soulagent.
  6. Tendresse épigastrique.
  7. Ballonnements, flatulences.

Une manifestation courante de la gastrite chronique peut être l'anémie. La femme s'inquiète de la faiblesse, des étourdissements, de la fatigue accrue, dans les derniers stades du développement de la pathologie, sa peau devient sèche et desquamée, des fissures apparaissent dans les coins de la bouche, un essoufflement, des acouphènes sont caractéristiques.

Pathologies combinées

La gastrite survient très rarement de manière isolée. Dans la plupart des cas, il se produit avec des pathologies telles que:

  • duodénite (inflammation de la muqueuse du duodénum);
  • RGO (reflux gastro-œsophagien).

Les symptômes suivants sont observés:

  • brûlures d'estomac;
  • éructations;
  • flatulence;
  • la nausée;
  • douleur abdominale - généralement après avoir mangé (y compris après 1 à 1,5 heure).

L'exacerbation de la gastrite pendant la grossesse peut également être associée à diverses pathologies intestinales. Cela se manifeste par un trouble des selles (constipation, diarrhée ou leur alternance), des épisodes douloureux répétés de flatulences, des grondements dans l'estomac.

Diagnostique

La grossesse impose des restrictions importantes sur le choix des méthodes d'examen. Par conséquent, les données du dossier médical enregistrées lors des examens précédents (s'il s'agit de pathologies chroniques) apporteront une contribution précieuse. Également montré:

  1. Enquête détaillée sur les plaintes.
  2. Inspection objective.
  3. Tests de laboratoire (recherche de signes d'anémie).
  4. Échographie de la cavité abdominale.

Les études aux rayons X et l'endoscopie du tractus gastro-intestinal supérieur (FGDS) ne sont pas effectuées pour les femmes enceintes.

Des exceptions peuvent être faites pour le deuxième test, mais il vaut toujours la peine d'évaluer le niveau de risque et l'utilité potentielle de la méthode. Dans la plupart des cas, il est recommandé de s'abstenir de FGDS. S'il est nécessaire de clarifier la présence d'une infection à Helicobacter pylori, il convient d'envisager la perspective d'un test respiratoire.

Traitement

Les femmes enceintes qui subissent ou aggravent soudainement une gastrite chronique peuvent consulter un médecin à la clinique ou, en cas d'urgence, au service d'admission d'un hôpital multidisciplinaire. L'hospitalisation n'est pas requise pour tous les patients; le traitement est souvent effectué en ambulatoire, c'est-à-dire à domicile avec des visites chez le médecin à l'heure indiquée.

Régime pour gastrite

Une bonne nutrition est nécessaire car elle crée les conditions de la restauration de la muqueuse gastrique et complète l'effet des médicaments. Parfois, un régime suffit pour corriger les violations, ce qui est une excellente solution pour une femme enceinte qui n'a pas du tout besoin d'une charge pharmacologique excessive. Il est interdit de manger:

  • plats gras et épicés;
  • viandes fumées;
  • Fast food;
  • aliments frits, marinades;
  • Chocolat;
  • légumineuses;
  • radis, champignons;
  • aliments en conserve, saucisses;
  • croustilles, craquelins;
  • graines de tournesol;
  • ail oignon;
  • moutarde;
  • Mayonnaise;
  • pain noir;
  • des noisettes
  • agrumes;
  • les raisins;
  • Fraise;
  • cuisson du beurre.

Ne buvez pas de kvas, de cacao et de café, de boissons gazeuses, de jus de paquets. Le lait entier est toléré, mais lors d'une exacerbation, il vaut mieux l'abandonner. L'alcool est strictement interdit. Un menu diététique n'est pas formé immédiatement après une exacerbation ou en cas de plaintes soudaines, car une «pause faim» de 12 à 24 heures est nécessaire. Pendant 2 à 4 jours, l'eau est autorisée, le thé sucré sans additifs, les craquelins en pain blanc, le riz bouilli sans huile, la gelée, la bouillie d'avoine en purée, pour la tolérance - les œufs à la coque. L'expansion du régime alimentaire se produit à mesure que la condition s'améliore; le schéma d'alimentation peut comprendre:

  1. Produits à base de lait aigre (avec prudence, en petites portions).
  2. Fruits et légumes frais traités thermiquement, puis.
  3. Céréales (à l'exception de l'orge) sur l'eau, pendant la rémission pendant la tolérance - sur le lait.
  4. Cuisson modérée (mais pas de pâtisserie fraîche).
  5. Craquelins de pain blanc.
  6. Biscuits à l'avoine.
  7. Viande maigre, poisson (y compris pour la cuisson des bouillons et des soupes).
  8. Gâteau éponge sec.
  9. Fromage doux.
  10. De petites quantités de miel, de beurre et d'huile végétale.
  11. Pâtes.
  12. Guimauve naturelle sans caramel et chocolat.
  13. Soufflé de gelée.

Des boissons autorisées eau, thé sans additifs, lait (tolérance), compote, boisson aux fruits, kissel. Pour se débarrasser des symptômes désagréables, vous devez manger en petites portions 6 fois par jour, ne pas manger 4 heures avant le coucher.

Gastrite aiguë

Le traitement de la gastrite chez la femme enceinte se réduit à un régime et à des médicaments améliorant le système digestif après exposition à un facteur provoquant agressif:

  • sorbants ("charbon blanc", "Enterosgel");
  • antispasmodiques (No-shpa, Riabal);
  • procinétique ("Domrid");
  • antiacides ("Rennie");
  • alginates (Gaviscon).

Le premier jour après le début des symptômes aigus, en particulier en présence de vomissements et de diarrhée, il est nécessaire de prendre des mélanges de sel (Regidron, Oralit). Pour les infections d'origine alimentaire et les lésions de la muqueuse gastrique par des produits chimiques, le lavage avec une sonde est nécessaire - seul un médecin le fait pendant la grossesse.

Chronique

Le traitement de la gastrite pendant la grossesse est effectué en utilisant différents groupes de médicaments; peut être appliqué:

  1. Inhibiteurs de la pompe à protons (Nexium).
  2. Bloqueurs des récepteurs de l'histamine H2 (ranitidine).
  3. Antiacides ("Rennie").
  4. Alginates (Gaviscon).
  5. Prokinétique (dompéridone).
  6. Antispasmodiques (No-Shpa, Riabal).
  7. Enzymes (pancréatine).

Il convient de noter que pendant la période de gestation, il n'est pas recommandé de prendre des fonds contenant du bismuth ("De-Nol"). Les femmes enceintes sont autorisées à utiliser des antiacides, mais il est conseillé de choisir des médicaments à base de carbonate de calcium (vous pouvez "Rennie" et analogues); d'autres composés, en particulier l'aluminium, ne sont pas considérés comme favorables à la santé de la future mère et du bébé.

En ce qui concerne les inhibiteurs de la pompe à protons et les bloqueurs des récepteurs de l'histamine H2, seuls certains d'entre eux peuvent être prescrits par votre médecin - en particulier, Nexium à base d'une substance appelée esoméprazole et ranitidine. La procinétique peut être bue en cours de courte durée - pas plus de 14 jours et uniquement selon les indications (nausées, vomissements, brûlures d'estomac sévères).

Il n'est pas recommandé de traiter la gastrite avec éradication (élimination) de l'infection à Helicobacter pylori pendant la grossesse.

Le programme comprend des antibiotiques et d'autres médicaments indésirables à utiliser pendant la période gestationnelle. Par conséquent, toutes les mesures de lutte contre l'agent pathogène sont retardées.

Gastrite chronique et grossesse

La gastrite chronique est une maladie causée par des modifications inflammatoires de la muqueuse gastrique et une altération de la production d'acide chlorhydrique. Outre les sensations désagréables et douloureuses, les troubles gastriques et intestinaux causés par la prise de nourriture ou le stress nerveux, les patients présentent souvent une irritabilité, une fatigue accrue, une faiblesse générale et une diminution de la pression artérielle. Selon les résultats de nombreux examens de masse, plus de 50% de la population adulte des pays développés du monde souffrent de gastrite chronique; dans la structure des maladies digestives, il est de 35%.

May Shechtman
Académicien de l'Académie internationale d'informatisation, professeur, MD.

Les principales formes de gastrite actuellement sont la gastrite chronique A (elle représente 15 à 18% des cas) et la gastrite chronique B causée par un microbe spécial - Helicobacter pylori (70% de toutes les gastrites chroniques). Les autres formes de gastrite sont beaucoup moins courantes..

Symptômes

La gastrite chronique ne présente pas de symptômes spécifiques, le tableau clinique de la maladie est très varié. Dans la plupart des cas, les signes de la maladie sont des douleurs dans la région épigastrique et une dyspepsie - nausées, vomissements, éructations, selles bouleversées. Dans la gastrite chronique avec insuffisance sécrétoire (faible taux d'acide chlorhydrique dans le suc gastrique), des symptômes de dyspepsie gastrique (éructations, nausées, vomissements) et de dyspepsie intestinale (flatulences, grondements dans l'abdomen, troubles des selles) sont plus souvent observés. Dans la gastrite avec sécrétion préservée ou accrue de suc gastrique (les formes les plus souvent rencontrées à un jeune âge), la douleur prévaut. Le plus souvent, des douleurs répétées dans le haut de l'abdomen surviennent. Fondamentalement, les patients se plaignent de douleurs dans la région épigastrique, autour du nombril ou dans l'hypochondre droit. La douleur survient après avoir mangé, souvent associée à un certain type de nourriture, apparaît moins souvent à jeun, la nuit ou indépendamment de la nourriture. La douleur peut être légère, parfois sévère. Avec une production accrue d'acide chlorhydrique par l'estomac, la douleur est généralement intense, avec un faible, faible. La douleur s'intensifie en étirant les parois de l'estomac avec beaucoup de nourriture.

La gastrite chronique A se déroule initialement avec une sécrétion normale de l'estomac (sécrétion du suc gastrique), et à ce stade, les patients ne se plaignent pas et aucun traitement n'est nécessaire. Le besoin de traitement se produit lorsque le processus inflammatoire dans la membrane muqueuse de l'estomac s'approfondit et, par conséquent, la sécrétion du suc gastrique est réduite.

Avec le développement de la gastrite B chronique, la sécrétion de suc gastrique dans les parties inférieures de l'estomac est augmentée ou normale, mais avec la gastrite B chronique courante, la fonction sécrétoire de l'estomac diminue fortement jusqu'à son insuffisance exprimée.

Ces dernières années, l'infection a joué un rôle important dans le développement de la gastrite chronique de type B et de l'ulcère gastrique (la formation d'un ulcère dans l'estomac). Des micro-organismes spéciaux (appelés Helicobacter pylori) ne se trouvent que dans l'estomac, mais ils ne se produisent pas dans l'œsophage, le duodénum et le rectum. Une fréquence élevée (100%) de leur détection dans l'exacerbation de la gastrite chronique et de l'ulcère gastro-duodénal a été établie. Ces microbes sécrètent des substances qui, dans certaines conditions, peuvent endommager la muqueuse gastrique, perturbant la production de sucs digestifs.

Les causes de la maladie

Les facteurs prédisposants de la gastrite chronique sont:

  • stress entraînant une perturbation du rythme de vie naturel biologiquement déterminé (travail de nuit, manque de sommeil), troubles du travail, de la famille, etc.;
  • conditions nutritionnelles (aliments irréguliers et déséquilibrés «sur le pouce», «collations», «aliments secs»);
  • la consommation d'aliments de mauvaise qualité, de boissons alcoolisées fortes en grande quantité ou de leurs substituts;
  • fumeur;
  • l'abus de plats, qui comprennent les céréales raffinées, les huiles raffinées, la présence de conservateurs, d'émulsifiants dans les produits et d'hormones et d'antibiotiques dans les aliments pour animaux;
  • Infection à Helicobacter pylori par des bactéries.

Chez 75% des femmes souffrant de gastrite chronique, la maladie s'aggrave pendant la grossesse. En règle générale, les femmes souffrant de gastrite chronique développent une toxicose précoce - des vomissements de femmes enceintes, et souvent cela traîne pendant 14-17 semaines et peut être difficile.

La gastrite chronique n'est pas une contre-indication à la grossesse. Malgré le fait que lors d'une exacerbation de la maladie une femme éprouve un inconfort et une détérioration significative du bien-être, ils n'affectent pas directement le cours de la grossesse et l'exacerbation de la gastrite chronique.

Diagnostic de la gastrite pendant la grossesse

Afin de clarifier le diagnostic de gastrite chronique, en plus d'étudier les plaintes du patient et l'histoire du développement de la maladie, une étude du suc gastrique, un examen endoscopique sont importants.

Le sondage gastrique (apport de suc gastrique), ainsi que la mesure de l'acidité du suc gastrique à l'aide d'un appareil spécial, qui est abaissé dans l'estomac (pH-mètre), acceptable pendant la grossesse, vous permet de connaître le niveau d'acidité du suc gastrique, ce qui aide à établir la nature de la gastrite (augmentée ou diminuée) acidité), prescrire le traitement correct. La valeur diagnostique de la méthode endoscopique (l'introduction dans l'estomac d'un appareil optique spécial avec lequel vous pouvez examiner les parois de l'estomac) est indéniable, en particulier, elle peut être utilisée pour établir la présence d'érosion (larmes) sur la muqueuse gastrique, mais puisque la technique est assez contraignante pour une femme enceinte, utilisé pour le diagnostic d'indications spéciales, avec échec du traitement.

Traitement

Avec une exacerbation de la maladie, une femme se voit prescrire un repos au lit. Un régime est également nécessaire. La nutrition pour la gastrite est recommandée fractionnée (5-6 fois par jour). La nourriture est d'abord préparée sous une forme semi-liquide, sans friture, le chlorure de sodium et les glucides (sucre, confiture, confiserie), qui ont une action de type bouillon, sont limités. Lait recommandé, muqueuses ou soupes de lait de céréales, œufs à la coque, boulettes de viande ou de poisson, boulettes, beurre, fromage cottage, kéfir, ragoût de légumes, fruits et légumes frais. Au fur et à mesure que la condition s'améliore, le régime alimentaire est élargi, y compris le poisson et la viande bouillis, les pommes de terre bouillies, les pâtes, le jambon maigre, la saucisse du médecin, toutes les céréales, la crème sure non acide, le fromage. Même après le passage à une alimentation normale, il est conseillé aux patients d'exclure les viandes fumées, les assaisonnements épicés et les aliments frits de l'alimentation, ce qui devrait cependant être évité par toutes les femmes enceintes..

Les femmes enceintes avec une acidité normale ou élevée du suc gastrique sont recommandées (en l'absence d'œdème) l'utilisation d'eaux minérales: Borjomi, Smirnovskaya, Slavyanovskaya, Jermuk, 150-300 ml 3 fois par jour, 1,5-2 heures après l'apport alimentaire, car cela réduit la durée de l'action de l'acide chlorhydrique sur la muqueuse gastrique. Pour la gastrite chronique à faible acidité, de l'eau de type Mirgorodskaya, Essentuki n ° 4, 17 ou Arzni est utilisée (rappel, l'acidité est déterminée par détection et mesure du pH).

Le traitement médicamenteux des femmes enceintes souffrant de gastrite chronique a ses propres caractéristiques. L'élimination de l'infection à Helicobacter pylori pendant la grossesse n'est pas effectuée, car l'utilisation de médicaments utilisés à cette fin n'est pas souhaitable: DE-IOL et TETRACYCLIN. OXACILLIN et FURAZOLIDONE (utilisés au lieu de TETRACYCLINE) sans DE-NOL sont inefficaces. Avec une exacerbation prononcée de la gastrite chronique B, l'effet anti-inflammatoire d'EASTROPHARM peut être utilisé (2 comprimés 3 fois par jour 30 minutes avant les repas). MAALOX, qui a un effet antiacide (abaissant l'acidité du suc gastrique) et analgésique, est prescrit en comprimés ou en suspensions 1 heure après un repas. GELUSIL-LAC a un effet adsorbant sur l'acide chlorhydrique, empêche sa formation excessive; il est prescrit 3 à 5 fois par jour, une poudre une à deux heures après un repas et, si nécessaire, la nuit. Les médicaments antispasmodiques (PAPAVERINA HYDROCHLORIDE, HO-SHPA) éliminent la douleur. CERUCAL (synonymes: METOCLOPRAMID, REGLAN) régule la fonction motrice de l'estomac, élimine les nausées et les vomissements.

Pour le traitement de la gastrite chronique avec une sécrétion gastrique normale ou accrue, des infusions de plantes médicinales ayant des effets anti-inflammatoires, analgésiques et enveloppants sont également utilisées: camomille, millepertuis, menthe, graines de lin, avoine, millefeuille, potentille, birdwort, calamus rhizome, chélidoine, sédatifs ( racine de valériane, agripaume). L'infusion est préparée comme suit: 2-3 cuillères à soupe d'herbes sont versées avec 500 ml d'eau bouillante, insisté dans un endroit chaud pendant 30 minutes, puis filtrées. Vous pouvez ajouter du miel au goût. Buvez l'infusion sous forme de chaleur 1/2 tasse 5-6 fois par jour après les repas.

En cas d'insuffisance sécrétoire sévère (faible taux d'acide chlorhydrique dans le suc gastrique), une attention particulière est accordée à la thérapie de substitution - reconstitution de la carence en acide chlorhydrique et enzyme digestive pepsine. À cette fin, prenez du jus gastrique (1 cuillère à soupe par 1/2 tasse d'eau), ACIDIN-PEPPSIN, PEPSI DIL, ABOMIN, PANZINORM aux doses prescrites par le médecin. Les complexes multivitaminiques utiles pour les femmes enceintes à d'autres points de vue, ainsi que la RIBOXINE (0,02 g 3-4 fois par jour pendant 3-4 semaines) et l'huile d'argousier (1 cuillère à café 3 fois par jour) sont stimulés par la sécrétion gastrique. nourriture 3-4 semaines). Le traitement à l'oxygène, l'oxygénation hyperbare, sert le même but. MAALOX peut également être utilisé pour les gastrites à faible acidité du suc gastrique, auquel cas il vaut mieux le prescrire sous forme de suspension (1 cuillère à soupe ou 1 sachet de suspension 1 heure après un repas). Les patients atteints de gastrite à fonction sécrétoire réduite sont également des herbes médicinales recommandées qui suppriment le processus inflammatoire dans la muqueuse gastrique et stimulent sa fonction sécrétoire: feuilles de plantain, absinthe, thym, fenouil, graines de carvi, origan, panais, persil, menthe, millepertuis, trifolia, millefeuille à partir de ces herbes, les infusions sont préparées de la même manière que.

Chez les patients atteints de gastrite chronique A, l'activité pancréatique et la digestion intestinale sont souvent perturbées. Pour la correction de ces troubles, PANCREATIN, prescrit par le médecin, est de 0,5 à 1 g 3 à 4 fois par jour avant les repas, FESTAL 1 à 2 comprimés par repas. ENTEROSEPTOL, MEXASAZ, MEXAFORM précédemment utilisés ne sont pas recommandés actuellement, car ils peuvent provoquer des effets secondaires graves: névrite périphérique, altération de la fonction hépatique et rénale, réactions allergiques. Comme pour la gastrite chronique B, les troubles de la fonction motrice de l'estomac sont corrigés par CERUCAL, et pour la douleur prescrire des antispasmodiques: PAPAVERIN, NO-SHPA.

Avec l'érosion de la muqueuse de l'estomac et du duodénum, ​​utilisez traditionnellement des médicaments tels que ALMAGEL, PHOSPHALUEL 1-2 cuillères doseuses 3 fois par jour 30-40 minutes avant de manger. Leur utilisation est due au fait que l'érosion de la muqueuse de l'estomac et du duodénum se produit en raison de l'effet agressif de l'acide chlorhydrique et de la pepsine sur la membrane muqueuse tout en affaiblissant ses mécanismes de protection. Ces médicaments enveloppent la muqueuse gastrique et la protègent. Lors de l'utilisation de ces médicaments, la douleur est généralement éliminée le 3-4e jour.

Il est important de noter que la gastrite chronique n'affecte pas le moment et les méthodes d'accouchement, ainsi que le développement du fœtus.

Les mesures de prévention de la gastrite chronique doivent inclure un régime alimentaire. Il est nécessaire de prendre de la nourriture en petites portions, 4-5 fois par jour, en mâchant bien. Ne pas trop manger. Il est nécessaire d'exclure du régime les aliments qui provoquent une irritation de la muqueuse gastrique: bouillons forts, viandes fumées, conserves, assaisonnements, épices, thé fort, café, boissons gazeuses. Si possible, il faut exclure les effets des facteurs de stress, arrêter de fumer, ne pas abuser de l'alcool.

Gastrite pendant la grossesse: quelque chose qui devrait être connu de toutes les femmes enceintes

En termes simples, la gastrite est une inflammation de la muqueuse gastrique. Il entraîne des dysfonctionnements du tractus gastro-intestinal et, par conséquent, une détérioration de l'état général du corps humain. De nombreuses femmes enceintes font face à une gastrite pendant la grossesse, ce qui n'est pas surprenant, car il s'agit de l'une des maladies les plus courantes au monde. C'est pourquoi aujourd'hui nous parlerons du traitement de la gastrite pendant la grossesse.

Caractéristiques de la maladie: ses formes, ses symptômes et ses causes

Avant de parler de la façon de traiter la gastrite pendant la grossesse, vous devez comprendre les caractéristiques de cette maladie. donc.

Formes de la maladie

La gastrite peut être aiguë, qui survient pour la première fois et se traduit par des symptômes sévères et chroniques, qui se manifestent de temps en temps et ne sont pas traitables..

Symptômes de gastrite aiguë et chronique

Les symptômes de la gastrite sous forme aiguë sont observés 5 à 7 heures après l'exposition à l'un des irritants (nous en discuterons ci-dessous). La première chose qu'une personne ressent est une lourdeur, puis des nausées et une faiblesse apparaissent. Parfois, avec une gastrite aiguë, il peut y avoir des vomissements, de la diarrhée, des étourdissements et de la fièvre à des valeurs subfébriles.

Les symptômes de la gastrite sous une forme chronique sont différents. Il:

  • douleur et inconfort
  • dysfonctionnement du tractus gastro-intestinal après avoir mangé ou excitation excessive;
  • abaisser la pression artérielle;
  • irritabilité;
  • fatigue;
  • la faiblesse.

Causes de la gastrite aiguë et chronique

Les causes de la pathologie décrite sont:

  1. Médicaments incorrects, y compris excessifs.
  2. L'utilisation d'aliments dans lesquels pour une raison ou une autre infection.
  3. Une réaction allergique aux aliments - par exemple, des champignons ou, disons, des baies.
  4. Brûler.
  5. Maladie métabolique.

Quant aux causes de la gastrite chronique, celle-ci est trop abondante ou, à l'inverse, l'excrétion insuffisante d'acide chlorhydrique due à des maladies du pancréas, du foie et de la vésicule biliaire. De plus, de mauvaises habitudes y conduisent - boire et fumer.

En règle générale, pendant la grossesse, la gastrite s'aggrave. Dans le même temps, une femme qui attend un bébé est confrontée à un problème tel qu'une toxicose précoce, accompagnée de vomissements. Cela peut durer 3 voire plusieurs mois. Malgré cela, la maladie, même sous forme chronique, n'interfère pas avec le développement du fœtus.

Diagnostic de la gastrite chez la femme enceinte

Pour diagnostiquer une gastrite chez la femme enceinte, un simple examen et une écoute des plaintes ne suffisent pas. Un examen dit endoscopique est nécessaire. Son but est d'étudier la composition du suc gastrique.

Cette procédure est effectuée à l'aide d'un appareil spécial, dont une partie est abaissée dans l'estomac. L'avantage incontestable de ce système est qu'il permet non seulement d'identifier la pathologie, mais également de déterminer son type - avec une augmentation ou une diminution de l'acidité du suc gastrique, ainsi que de détecter l'érosion.

Cependant, cette méthode de diagnostic est toujours considérée comme intolérable par les femmes enceintes, quel que soit l'âge gestationnel, ce qui est compréhensible, et n'est donc utilisée que dans les cas extrêmes - si d'autres méthodes ont été inutiles.

Traitement de la gastrite chez la femme enceinte

Le traitement de la gastrite pendant la grossesse, lorsqu'elle s'aggrave, comprend le repos au lit et un changement de régime alimentaire. Le régime de la gastrite est un régime fractionné (au moins 5 fois par jour), faisant cuire des plats liquides et semi-liquides, limitant le sel et refusant les glucides rapides (sucre et produits de boulangerie). Très utiles pour cette maladie lors d'une exacerbation de la gastrite pendant la grossesse sont:

  • ragoût de légumes;
  • soupes;
  • Cottage cheese;
  • kéfir;
  • légumes et fruits frais.

Dès que le patient récupère, il est autorisé à:

  • céréales;
  • fromage;
  • saucisse du médecin et jambon faible en gras.

Après une récupération complète, une personne doit néanmoins refuser ou au moins limiter les plats frits et épicés, les viandes fumées. Il est à noter que ces produits ne sont pas du tout recommandés aux femmes enceintes, ont-ils la pathologie décrite ou non.

Il sera utile de boire de l'eau minérale. Si l'acidité du suc gastrique est normale ou élevée, la préférence doit être donnée à Borjomi, Slavyanovskaya et Smirnovskaya. S'il est abaissé, sélectionnez "Essentuki" sous les numéros 4 et 17 et "Mirgorodskaya". Vous ne pouvez boire de l'eau minérale qu'en l'absence d'œdème. Cela doit être fait après un repas, après environ 1,5 à 2 heures, dans un volume de 200 ml 3 fois par jour..

La grossesse avec gastrite se déroule normalement. Mais ce n'est que si vous ne vous auto-méditez pas, surtout si vous prenez des médicaments, même si, selon les fabricants, ils sont complètement sûrs.

La seule chose qui peut être faite à la maison pour soulager les symptômes de la gastrite chez une femme enceinte est un traitement à base de plantes. Mais ce traitement de la gastrite doit être aussi prudent que possible, car une plante médicinale peut provoquer une réaction allergique.

Les symptômes de la gastrite exacerbée peuvent être éliminés avec de la menthe, du millepertuis, des graines d'avoine et de lin, de la chélidoine, de la valériane et de l'agripaume. Ces herbes ont des effets analgésiques et anti-inflammatoires, et les deux derniers d'entre eux - la valériane et l'agripaume - sont également sédatifs, c'est-à-dire apaisant. Ces plantes médicinales conviennent également à la maladie sous forme aiguë..

Dans une maladie chronique avec une faible acidité du suc gastrique, l'ensemble des herbes sera différent: plantain, thym, graines de carvi, fenouil, persil et absinthe.

Décoctions d'herbes avec une acidité accrue du suc gastrique

Avec une exacerbation de la gastrite pendant la grossesse avec une acidité accrue du suc gastrique, vous pouvez préparer des décoctions d'herbes médicinales telles que:

  1. Camomille, ortie et calamus. Les herbes doivent être également réparties, près d'une cuillère à soupe. Versez de l'eau bouillante sur le mélange, laissez infuser et refroidissez à température ambiante. Vous devez boire une décoction pour 1/3 tasse 3 fois par jour.
  2. Feuilles d'épilobe. Faire bouillir au bain-marie pendant 10 minutes, refroidir à température ambiante, filtrer. Vous devez boire une décoction pour 1 cuillère à soupe 3 fois par jour pendant pas plus de 3 jours.
  3. Pommes de terre. Faire bouillir les pommes de terre pré-pelées, laisser l'eau dans laquelle vous l'avez fait et laisser refroidir à température ambiante. Buvez un demi-verre 3 fois par jour. Cette recette est efficace non seulement pour la gastrite, mais aussi pour les ulcères..

Avec une acidité réduite du suc gastrique, vous pouvez préparer des décoctions d'herbes médicinales telles que:

  1. Feuilles d'aloès. La plante doit avoir au moins 3 ans. Pressez le jus de ses feuilles et ajoutez autant de miel léger. Laissez le mélange pendant quelques jours dans un endroit sombre et frais et prenez 1 cuillère à café à jeun avec un verre d'eau. La durée d'admission ne doit pas dépasser 1 mois. Convient comme prophylactique (tous les ans).
  2. Millepertuis, bouleau, calendula, bleuets, aneth. Versez 2 cuillères à soupe de la collection avec 2 tasses d'eau bouillante et laissez insister. Buvez le bouillon une demi-heure avant un repas, en le divisant en plusieurs parties égales.

Traitement médicamenteux de la pathologie

Le traitement médicamenteux de la pathologie est effectué sous la surveillance stricte d'un médecin. Pour cela, les groupes de médicaments suivants sont utilisés:

  1. Anti-inflammatoire.
  2. Médicaments dont l'effet est de neutraliser une acidité élevée (utilisé pour la gastrite avec une acidité élevée du suc gastrique).
  3. Antispasmodiques.
  4. Symptomatique - ceux qui soulagent les nausées, rétablissent l'équilibre de la microflore intestinale.

Lors du traitement de la gastrite, de nombreux médecins tentent d'influencer directement l'agent causal de cette maladie - la bactérie H. pylori. Cet ensemble de mesures est appelé éradication..

La prévention

Le plus souvent, la prévention de la gastrite est une diminution de la probabilité non pas de la maladie elle-même, mais de ses exacerbations. Le fait est que dans la plupart des cas, il a une forme chronique. La principale chose que les médecins, sans exception, conseillent, est un changement de régime alimentaire. Le fait que vous puissiez être enceinte de gastrite et ce qui est impossible, nous avons déjà discuté.

Séparément, il est nécessaire de s'attarder sur la situation où pendant la grossesse, y compris dans les premiers stades, une femme a un incroyable désir de manger quelque chose d'inhabituel, et autant que possible. Que faire dans ce cas? Essayez de vous maîtriser et ne mangez que ce qui est autorisé en petites portions. En cas de suralimentation et, pour le moins, d'une étrange combinaison de produits alimentaires, la gastrite pendant la grossesse peut facilement s'aggraver.

Complications

Sous réserve d'un régime alimentaire et d'autres recommandations, la maladie que nous envisageons n'a pas d'effet grave sur la santé de la femme enceinte, ni sur la santé de son bébé. Mais si une femme n'est pas en mesure de bien manger, sa gastrite peut entraîner des complications. Ceux-ci inclus:

  1. Ulcère gastrique et duodénal.
  2. Polypes (néoplasmes de nature bénigne, qui, cependant, provoquent une douleur intense et des saignements lorsqu'ils sont endommagés.
  3. Tumeurs.

Vous savez maintenant comment traiter la gastrite pendant la grossesse et, non moins important, comment le faire. Si vous doutez de vos capacités et n'êtes pas sûr que l'un des moyens, par exemple une décoction de camomille, puisse soulager les symptômes de la maladie et sera sans danger pour vous et le fœtus, il est préférable de demander l'aide d'un spécialiste. Il développera le traitement optimal - efficace et totalement sûr. Ne remettez pas cette affaire, comme on dit, "dans la longue boîte", sinon la situation pourrait empirer.

Gastrite pendant la grossesse

Attendre le bébé est une période passionnante et excitante. Le corps de la femme change, la charge augmente et, malgré un événement heureux, la future femme éprouve des difficultés. Tout d'abord, c'est la toxicose, la restructuration hormonale, puis les kilogrammes gagnés et un ventre arrondi compliquent les actions habituelles. Mais en même temps, le système immunitaire souffre et des maladies en rémission apparaissent, ou si une femme en travail a une prédisposition à certaines pathologies, elles peuvent se développer au moment le plus inopportun.

La gastrite est un problème courant chez les femmes enceintes. En général, les maladies du système digestif et du tractus gastro-intestinal occupent des positions de premier plan dans le monde. Et pendant la gestation, ces pathologies se produisent encore plus souvent. Quelles sont les causes et les symptômes? Comment traiter les femmes enceintes?

Définition de la maladie

La gastrite est une maladie du tractus gastro-intestinal dans laquelle se produit une inflammation de la muqueuse gastrique et des parois internes. La perturbation du système digestif est un dysfonctionnement de la production de suc gastrique. La maladie peut survenir sous des formes aiguës et chroniques.

Le développement de la pathologie pendant la période gestationnelle ne constitue pas une menace pour l'enfant, mais affecte négativement le bien-être de la femme en travail, provoque un inconfort grave, qui à son tour peut provoquer insomnie et stress. Dans tous les cas, commencez le traitement dès que possible, sinon la maladie peut provoquer une tumeur ou des lésions ulcéreuses..

Causes de la gastrite pendant la grossesse

Pendant la période d'attente du bébé, le système immunitaire de la femme s'affaiblit et de nombreuses maladies chroniques se développent donc facilement à nouveau. Mais au premier trimestre, si l'immunité fonctionne à son plein potentiel, l'embryon ne peut tout simplement pas être fixé, l'utérus le rejettera. Pour la même raison, il y a un changement dans la consistance et la couleur des pertes génitales.

Selon les statistiques, dans 80% des cas de gastrite pendant la grossesse est une exacerbation de cette pathologie, c'est-à-dire qu'elle a été observée plus tôt chez une femme en travail.

La maladie est divisée en plusieurs types:

  1. Des processus atrophiques se produisent dans les parois de l'estomac, qui provoquent une pathologie,
  2. En raison d'une infection par la bactérie Helicobacter pilori. Cela peut se produire avant la grossesse et en cours de gestation, et il est très facile de ramasser la bactérie: à travers des objets communs du ménage, dans des lieux publics (bains publics, sauna, salle de gym, etc.) et si l'hygiène personnelle n'est pas respectée.

Seul un médecin peut identifier le type de gastrite après un examen complet, une collecte d'anamnèse et les résultats des tests.

Il existe des facteurs qui augmentent le risque d'exacerbation de la maladie pendant la gestation:

  1. Hérédité et prédisposition génétique.
  2. Mauvaise nutrition, abus d'aliments gras, épicés et fumés, conservation.
  3. Déficience en fer.
  4. Manque de vitamines et de protéines dans le corps.
  5. Stress.
  6. Maladies infectieuses aiguës.
  7. Abus de mauvaises habitudes.
  8. Faible activité physique.

La raison principale n'est pas le comportement alimentaire. Les autres facteurs sont provocateurs. Si les antécédents présentent au moins l'un des éléments ci-dessus, vous devez en informer votre médecin à l'avance pour éviter ce problème..

Les symptômes de la gastrite

La manifestation de la maladie pendant la gestation est différente. Tout dépend de la forme de gastrite.

En cours aigu:

  1. La douleur à l'estomac est vive et désagréable.
  2. Vomissements et nausées.
  3. Vertiges.
  4. Santé instable.
  5. Si le niveau d'acidité dans l'estomac augmente, il y a souvent des brûlures d'estomac, des éructations.
  6. Trouble des selles (diarrhée, diarrhée, constipation).
  7. Flatulence élevée avec une faible acidité.
  8. Une plaque grise ou jaune apparaît sur la langue.

L'utilisation de certains médicaments ou produits irritants pour la muqueuse peut provoquer une crise de gastrite aiguë..

La forme chronique est la plus courante. La pathologie est le plus souvent asymptomatique et se fait sentir plusieurs fois par an - en automne et au printemps. Lorsqu'elle porte un enfant, une telle pathologie n'a pas non plus de signes vifs et, par conséquent, les femmes parturientes prennent souvent certaines manifestations comme des caractéristiques d'une position intéressante.

  1. Nausée et vomissements.
  2. Brûlures d'estomac.
  3. Apathie et fatigue.
  4. Douleur abdominale.
  5. Surmenage.
  6. Violation de la chaise.

Si le diagnostic est posé, le médecin doit déterminer le niveau d'acidité du suc gastrique. Les méthodes de thérapie dépendent du résultat..

La nature de la maladie avec une faible acidité:

  • Ballonnements et grondements.
  • La nausée.
  • Se sentir pas bien.
  • Lourdeur dans l'abdomen.
  • Violation de la chaise.
  • Burp aigre.
  • Brûlures d'estomac. Sensations désagréables dans le haut de l'abdomen.

Pendant la grossesse, vous devez surveiller attentivement votre bien-être et signaler tout changement au médecin.

Diagnostique

De nombreux symptômes de gastrite sont similaires aux signes concomitants de grossesse, de sorte que seul un spécialiste peut diagnostiquer la maladie.

Pour cela, des événements ont lieu:

  1. Analyse du sang, de l'urine et des fèces.
  2. Endoscopie - une étude du liquide gastrique pour déterminer le niveau d'acidité. Rarement utilisé chez les femmes enceintes.
  3. Palpation - pour détecter les zones touchées.
  4. Échographie du tractus gastro-intestinal et du système digestif.

Il est impossible d'ignorer les exigences du médecin, sinon la maladie peut évoluer et provoquer de graves complications.

Thérapie

La thérapie de la gastrite est complexe: à l'aide de médicaments, d'exercices de physiothérapie, d'ajustement et de prévention nutritionnels.

Les médicaments pendant la période de gestation sont utilisés avec parcimonie, car la plupart des médicaments sont interdits en ce moment en raison de l'effet négatif sur l'enfant.

Sont autorisés:

  • Diméthicone - régénère les cellules et les tissus du corps.
  • Raglan - Contre les brûlures d'estomac.
  • Les probiotiques sont nécessaires pour normaliser le fonctionnement des organes (Bifidum, Narine).
  • Pour éliminer la douleur - antispasmodiques.
  • Avec une faible acidité, des préparations contenant des enzymes pancréatiques et gastriques sont prescrites.

Tous les médicaments doivent être pris uniquement sur recommandation d'un médecin.

La physiothérapie pour les femmes enceintes est prescrite s'il n'y a aucune menace de fausse couche et que vous pouvez faire des exercices. Il est préférable de maîtriser les exercices de respiration et les postures qui réduisent la douleur. Le schéma est compilé individuellement pour chaque patient..

La chose la plus fondamentale et la plus importante dans le traitement de la gastrite est une alimentation appropriée et équilibrée. Il est nécessaire de respecter:

  1. L'utilisation de la nourriture est fractionnée, en petites portions 6-7 fois par jour.
  2. Consistance en purée ou semi-liquide.
  3. Minimiser le sel.
  4. Les plats gras, fumés, épicés, marinés et en conserve sont interdits.
  5. Le régime doit contenir suffisamment de vitamines et de minéraux.
  6. Ne mangez que des aliments chauds, froids ou chauds ne peuvent pas.
  7. Prenez des multivitamines en plus.

De plus, vous devez connaître la liste des produits autorisés:

  • Des légumes
  • Des œufs
  • Viande diététique cuite à la vapeur ou bouillie
  • Escalopes cuites à la vapeur
  • Fruits frais (sauf oranges, citrons, de préférence pommes cuites au four)
  • Lait et soupes au lait
  • Bouillie.

Le thé peut être bu pas fort et quelques tasses par jour, de préférence vert. Exclure le café de l'alimentation. Les jus et les boissons gazeuses achetés sont également interdits..

Des méthodes alternatives de traitement peuvent être utilisées strictement sur la recommandation d'un médecin. Le plus souvent, ce sont des préparations à base de plantes, mais elles ne peuvent pas être utilisées au premier trimestre, et des formulations à base de produits purs. Par exemple, des boissons au miel, des décoctions de graines de lin. Mais vous devez d'abord vérifier l'intolérance individuelle aux composants.

Il est utile de consulter un psychologue. Les médecins ont déjà confirmé la psychosomatique - l'état émotionnel et mental affecte directement la physiologie. Stress, inquiétudes, problèmes, stress excessif - c'est l'une des causes de la gastrite. Et dans la période où une femme devient déjà extrêmement colérique, émotionnelle et réceptive.

Prévention de la gastrite pendant la grossesse

Pour éviter les problèmes digestifs, respectez toujours certaines règles:

  1. Nutrition complète et équilibrée.
  2. Faire du sport.
  3. Promenades en plein air.
  4. Hygiène personnelle.
  5. Rejet des mauvaises habitudes.
  6. Équilibre psychologique.
  7. Traitement en temps opportun des maladies et visites chez le médecin.

La gastrite pendant la grossesse n'est pas dangereuse pour l'enfant, mais constitue une menace pour la femme en travail. Vous ne pouvez pas ignorer les symptômes et l'inconfort, vous devriez consulter un médecin dès le premier signe. Grâce à un traitement complexe, la rémission de la pathologie peut être obtenue..

Gastrite pendant la grossesse

La gastrite est souvent diagnostiquée pendant la grossesse, car à ce moment, les maladies chroniques passent au stade aigu. Si vous ne pouvez pas guérir en temps opportun, vous devez savoir comment minimiser les facteurs de risque et quels médicaments peuvent être pris. Ceci est décrit plus en détail dans l'article..

Ce que c'est

Il s'agit d'une inflammation de la muqueuse gastrique. Cette condition s'accompagne d'un dysfonctionnement dans la production de suc gastrique, à la suite de quoi le tractus gastro-intestinal est perturbé.

La maladie peut se manifester sous des formes chroniques et aiguës, donc une femme doit prendre la santé le plus tôt possible.

En l'absence de mesures, une gastrite chronique pendant la grossesse peut entraîner le développement d'un ulcère ou d'une tumeur.

Pendant la période de grossesse, une femme peut d'abord rencontrer cette pathologie. Porter une nouvelle vie est un stress pour le corps.

À ce moment, le corps commence à s'adapter à de nouvelles conditions: la charge augmente 2 fois sur les organes internes. Par conséquent, il devient sensible et vulnérable aux facteurs externes..

Les causes

Il existe 2 types de cette maladie: "A" et "B".

Dans le premier cas, elle est causée par la progression du processus atrophique dans les parois de l'organe digestif. Les cellules d'organes sont affectées.

Le deuxième type commence à se développer en raison de la pénétration de micro-organismes pathogènes. L'un d'eux est Helicobacter pylori. Une femme peut être infectée avant et après la conception.

Avec l'ajustement hormonal, l'affaiblissement du système immunitaire, la gastrite s'aggrave pendant la grossesse. Pour connaître le type, vous devez consulter un gastro-entérologue. L'autodiagnostic n'est pas recommandé..

Raisons d'exacerbation:

  • nutrition inadéquate et déséquilibrée;
  • manger trop, nourriture sèche;
  • manque de fer;
  • stress, dépression, anxiété accrue;
  • maladies infectieuses chroniques;
  • prédisposition génétique.

Sur la base de ce qui précède, nous pouvons arriver à la conclusion suivante: la raison est une mauvaise nutrition.

Comment cela se développe et ce qui est dangereux

Il convient de dire que la gastrite et la grossesse sont des concepts compatibles. Si cette maladie a pris une forme aiguë, des mesures doivent être prises pour un soulagement précoce.

Très souvent, malheureusement, la maladie est détectée au moment où les femmes s'inscrivent et subissent un examen.

La future mère devrait savoir à quel point cette maladie est dangereuse..

  1. Pour soulager la douleur, ne prenez pas de drogues illégales. Cela nuit à l'embryon..
  2. L'inflammation peut aller aux organes génitaux.
  3. Lorsqu'une infection bactérienne pénètre dans l'organisme, des antibiotiques sont prescrits. L'accueil n'est pas toujours recommandé pour les femmes enceintes.
  4. L'enfant est sous-alimenté en raison des processus inflammatoires de l'organe digestif.

Pour les douleurs abdominales, vous devez consulter d'urgence un médecin.

Tout d'abord, un gynécologue examine, et si nécessaire, d'autres spécialistes.

Un traitement en milieu hospitalier peut également être recommandé..

Symptômes

Ils sont différents. Chez certaines femmes, elles apparaissent instantanément, chez d'autres après un certain temps.

Comme déjà mentionné, cette maladie peut survenir sous des formes aiguës et chroniques.Par conséquent, les symptômes de la gastrite pendant la grossesse apparaissent selon le type.

Aigu

Les symptômes peuvent s'exprimer par les signes suivants:

  • douleur aiguë dans l'estomac;
  • nausées, vomissements, vertiges;
  • dans la langue de la plaque jaune ou grise;
  • brûlures d'estomac après avoir mangé aigre-doux;
  • Douleurs affamées.

Peut provoquer des médicaments contre la gastrite pendant la grossesse, qu'une femme prend sans l'approbation préalable du médecin traitant.

Chronique

Lors du diagnostic, il y a quelques difficultés, car il n'y a pas de signes caractéristiques.

Certains symptômes, tels que: nausées, brûlures d'estomac, flatulences, irritabilité excessive - peuvent être confondus avec une toxicose.

Pour le diagnostic, prendre du suc gastrique pour analyse.

D'autres symptômes dépendront de l'acidité: augmentation ou diminution.

Dans le premier cas, les brûlures d'estomac, les éructations avec un goût aigre, les selles bouleversées perturberont.

Sous la forme suivante, des flatulences, des lourdeurs dans l'estomac, des grondements, un réflexe nauséeux, une détérioration du bien-être se manifestent.

Les médecins doivent prescrire un traitement et effectuer des mesures diagnostiques.

Quand et vers qui se tourner

La maladie dans chaque cas individuel, se déroule différemment, selon les caractéristiques du corps de la femme. Ce qui doit alerter: douleur après avoir mangé, lourdeur dans l'estomac, sensation de stagnation.

De plus, faites attention à la cohérence de la chaise. En cas de bouillie avec des impuretés de mucus et des morceaux de nourriture non digérés - aller chez le médecin.

Des vomissements, des nausées, une sécheresse et un arrière-goût désagréable dans la bouche peuvent également être présents..

Consultez d'abord un gynécologue et un médecin généraliste local. Ils adresseront une référence à un spécialiste hautement spécialisé..

Après avoir effectué des mesures diagnostiques, il vous expliquera comment traiter la gastrite pendant la grossesse..

Méthodes de diagnostic

La gastroscopie n'est pas recommandée pour plusieurs bonnes raisons..

Tout d'abord, cela peut provoquer un stress sévère, en relation avec cela, un hypertonus utérin se produit - lourd de complications.

Deuxièmement, le risque de blessure et de saignement subséquent lors du prélèvement sanguin dans une veine. Pendant la grossesse, mince et vulnérable.

Pour le diagnostic, donnez du sang, de l'urine et des matières fécales.

L'examen échographique de l'estomac est extrêmement rare, contrairement à l'endoscopie. Ceci est une collection de suc gastrique, après des recherches, un spécialiste déterminera la nature de l'acidité.

Ensuite, prescrire le traitement approprié et répondre aux questions du patient.

Méthodes de traitement

Tout d'abord, portez une attention particulière à l'alimentation quotidienne et suivez les recommandations du médecin.

Dans la pratique médicale, plusieurs méthodologies seront présentées ci-dessous sous forme de petits paragraphes.

Physiothérapie

Une méthode sûre est la magnétothérapie. L'acupuncture et l'électrophorèse ne peuvent pas être attribuées à des méthodes qui ne nuiront pas au bébé.

Il n'est pas recommandé pour une utilisation en cas de toxicose tardive. Si accompagnée de vomissements et de pathologies rénales survenant au stade chronique, elles sont observées.

Médicaments

Tous les médicaments ne sont pas autorisés aux femmes dans une «position intéressante».

Alors, que peuvent faire les femmes enceintes atteintes de gastrite pour en modérer la manifestation:

Refus des produits annoncés: Gastal, Maalox et similaires, car l'aluminium est présent dans la composition.

Nourriture diététique

Les aliments suivants sont autorisés: lait, œufs, légumes, boulettes de viande, soupe en purée.

Escalopes de viande, ragoût de légumes vapeur.

Poulet bouilli, dinde et autres viandes de volaille.

Dans l'alimentation - une absence complète de salinité, de viande fumée et d'autres plats nocifs.

Les médecins recommandent également de boire de l'eau minérale curative..

La prévention

La base des mesures préventives est l'alimentation. La norme quotidienne est divisée en 6 doses.

Bouillons de viande riches, thé fort, épices épicées, aliments en conserve - sous l'interdiction la plus stricte.

Et un autre critère clé est l'examen régulier. Une femme doit être engagée dans la santé, non seulement lorsqu'elle est tombée enceinte, mais aussi avant la conception. Cela aidera à minimiser les risques lors du transport d'un bébé..

L'état psycho-émotionnel de la mère peut provoquer une exacerbation. Ne soyez pas nerveux à partir de zéro et n'oubliez pas que le tabagisme et l'alcool sont biffés pour toujours.

Le développement de cette maladie ne menace pas l'enfant et la future mère, mais en même temps, il provoque beaucoup d'inconfort. Diagnostiquer la gastrite pendant la grossesse et comment la traiter - la compétence d'un gastro-entérologue.

Il serait souhaitable, même au stade de la planification du bébé, de rétablir la santé afin.