Constipation, éructations et ballonnements: causes et méthodes de traitement

Éructations - jeter le contenu de l'œsophage ou de l'estomac dans la cavité buccale. Habituellement, il est précédé d'une sensation de plénitude et de lourdeur dans l'épigastre, qui est due à une pression accrue dans l'estomac. La libération de l'excès de contenu stomacal dans l'œsophage ou le pharynx et la cavité buccale facilite cette condition..

Il peut faire éclore des aliments, du contenu acide de l'estomac ou de l'air. Les caractéristiques de cette dernière option et ses causes seront examinées dans cet article..

Rots d'air en bonne santé

Normalement, un estomac vide contient de l'air sous forme de bulle de gaz, dont le volume dépend directement de la taille de l'estomac. La portion moyenne d'air dans l'estomac d'un adulte est de 0,5 à 1 litre. L'air pénètre dans l'estomac lorsque:

  • avaler avec de la nourriture (surtout à la hâte)
  • profonde respiration
  • déglutition fréquente, discours hâtif
  • fumeur
  • boire des boissons gazeuses
  • chewing-gum

Chez une personne en parfaite santé, un fort éructement d'air peut se produire s'il mange de stupeur et obstrue simplement son estomac avec de la nourriture afin que le sphincter de la section d'entrée de l'estomac ne puisse pas se fermer complètement et que le gaz sous pression soit repoussé dans l'œsophage et le pharynx. La même chose peut se produire si, après un repas copieux, une personne commence à se pencher, à sauter ou à courir, en serrant l'estomac ou en le déplaçant. Avec des ceintures serrées et des ceintures, en particulier chez les personnes obèses, il est également possible d'augmenter la pression intragastrique, dans le contexte duquel il y a un râle d'air inodore.

Les personnes obèses sont plus sujettes aux rots, sans lien avec la maladie. Elle souffre souvent de ceux qui abusent du café ou du thé fort, de l'ail, des oignons et des graisses.

Chez les patients sans problèmes gastro-intestinaux, mais contraints d'utiliser des inhalateurs pour d'autres maladies, un excès d'air pénètre également dans l'estomac.

Chez les femmes enceintes, un élargissement de l'utérus déplace progressivement les organes internes et soutient le diaphragme, ce qui peut également provoquer ce symptôme désagréable..

Éructations constantes de l'air avec pathologies de l'estomac

La principale condition conduisant à des éructations d'air est l'insolvabilité de la section cardiaque de l'estomac (insuffisance du cardia), qui ne se ferme pas complètement. Cette déviation est diagnostiquée par un examen radiologique de l'estomac ou par endoscopie (FGDS).

L'insuffisance cardiaque est divisée par degrés.

  • Au premier degré, le muscle de la section d'entrée de l'estomac n'est pas complètement comprimé, laissant jusqu'à un tiers de la lumière avec une respiration profonde, ce qui provoque des éructations.
  • La seconde donne un espace dans la lumière de la section cardiaque à la moitié du diamètre et aussi des rots d'air fréquents.
  • Dans le troisième, il est nécessaire non seulement de terminer la non-fermeture du cardia par une respiration profonde, mais aussi le phénomène d'œsophagite par reflux dû au reflux constant du contenu gastrique dans l'œsophage.

L'échec du sphincter cardiaque explique les rots fréquents, pour les raisons suivantes:

  • Un estomac surpeuplé chez les personnes sujettes à la suralimentation, ainsi que chez les personnes présentant une motilité lente et des troubles digestifs (gastrite atrophique, dyskinésie hypomotrice gastro-intestinale), y compris les femmes obèses et enceintes présentant des changements hormonaux.
  • Sphincter œsophagien inférieur faible, hernie hiatale.
  • Augmentation de la pression intragastrique due à une inflammation (ulcère gastroduodénal) ou à des tumeurs, ainsi qu'à un pylorospasme ou à une sténose pylorique.
  • Chirurgie de la section cardiaque de l'estomac avec ablation ou endommagement du sphincter.
  • Lésions et brûlures de l'œsophage et de l'estomac.

Reflux gastro-œsophagien

La cause la plus fréquente des éructations est le reflux gastro-œsophagien. En même temps, la pulpe musculaire circulaire, qui ferme la section d'entrée de l'estomac, ne se ferme pas complètement, provoquant le jet de ce qui est dans l'estomac ou l'air dans l'œsophage et le pharynx. Les éructations sont provoquées par la flexion vers l'avant, par une longue position horizontale.

  • en plus des éructations avec de l'air et de l'acide (brûlures d'estomac), avec le RGO, il y a des douleurs derrière le sternum ou dans la moitié gauche de la poitrine
  • nausées, épisodes de vomissements
  • satiété rapide et ballonnements
  • les manifestations extragastriques sont également caractéristiques: toux, essoufflement, arythmies cardiaques sous forme de tachycardie ou d'arythmie (syndrome d'Uden), pharyngite atrophique ou hypertrophique, se manifestant par la sécheresse de la muqueuse pharyngée, des grattements dans la gorge et des difficultés à avaler.

Progressivement, la muqueuse de l'œsophage s'érode ou se recouvre même d'ulcères. Avec une œsophagite non traitée prolongée, l'œsophage de Barrett ou une métaplasie muqueuse intestinale peuvent se développer, ce qui augmente le risque de cancer de cet organe.

La deuxième cause gastrique de l'éructation de l'air est la gastrite.

La gastrite peut être une radiation infectieuse, toxique, alimentaire, auto-immune. Dans la clinique de l'inflammation aiguë ou chronique de la muqueuse gastrique, des nausées et des rots d'air peuvent être présents. En même temps, il est combiné avec des douleurs douloureuses aiguës ou sourdes, une lourdeur dans l'épigastre et des vomissements.

  • Avec des lésions du corps de l'estomac par des processus atrophiques

un rot pourri peut également rejoindre le rotatif avec de l'air. Caractérisé par une diminution de l'appétit, une satiété rapide. Moins fréquent est une clinique similaire au syndrome de dumping (faiblesse après avoir mangé, nausées et éructations, envie soudaine de déféquer, selles molles). De plus, les éructations en combinaison avec une faiblesse, une diminution des performances, une pâleur de la peau, des ongles cassants, une peau sèche et des cheveux peuvent indiquer une carence en fer ou une anémie déficiente en B12 en raison d'une mauvaise absorption du fer ou de la vitamine B12 en raison de processus atrophiques dans la muqueuse gastrique en raison d'une gastrite chronique.

  • Avec des formes antrales de gastrite

se produisant le plus souvent dans le contexte d'une infection à Helicobacter pylori, les éructations avec de l'air peuvent alterner avec des brûlures d'estomac et des jeûnes ou des douleurs précoces de nature suceuse dans l'épigastre.

Ulcère de l'estomac

Un ulcère d'estomac provoque des lésions macroscopiques de la muqueuse gastrique avec la présence d'une hyperémie diffuse, un gonflement et des dommages jusqu'à la couche musculaire, et crée également des conditions pour les éructations, à la fois de l'air et de l'acide. Comme pour la gastrite antrale, un ulcère gastro-duodénal sera observé:

  • tranchant ou terne tôt (30 minutes après avoir mangé)
  • jeûne ou même douleurs nocturnes dans la projection de l'estomac
  • nausées et vomissements d'aliments ou de bile qui soulagent
  • tendance à la constipation
  • perte d'appétit

Changements dans la section pylorique (sortie) de l'estomac

La sténose pylorique réversible (spasme du muscle obturateur de la section de sortie de l'estomac) et son rétrécissement irréversible (sténose pylorique) entraînent une telle augmentation de la pression intragastrique et une stagnation de son contenu que les éructations se développent après avoir mangé (air, pourri ou acide).

  • Si les enfants ont une sténose pylorique - épaississement musculaire congénital
  • Chez l'adulte, cela est le résultat de changements cicatriciels après des ulcères fréquents de la section de sortie de l'estomac et un rétrécissement de la lumière de la section pylorique.
  • Des brûlures chimiques de l'estomac avec des acides ou des alcalis et des tumeurs de la section de sortie de l'estomac peuvent également entraîner cette condition..

Au fur et à mesure que cette condition progresse et que la sténose pylorique se décompense, les vomissements (dans les derniers stades de la fontaine immédiatement après avoir mangé), les éructations, les signes de troubles hydroélectrolytiques (peau sèche et muqueuses, essoufflement et troubles du rythme cardiaque) se joignent aux éructations avec l'air, l'acide ou la nourriture..

Cancer de l'estomac

Dans les premiers stades, la clinique du cancer gastrique n'est pas très symptomatique et ressemble à la clinique de la gastrite atrophique chronique. Il convient de noter une forte diminution de l'appétit, l'aversion pour les aliments carnés, une satiété rapide, une perte de poids, une anémisation des patients. Dans le même temps, les patients se plaignent d'une sensation de lourdeur ou d'éclatement de l'épigastre, de rots fréquents avec de l'air ou de la nourriture. En raison de métastases cancéreuses, les ganglions lymphatiques supraclaviculaires peuvent augmenter.

Pathologie de l'œsophage

Les maladies de l'œsophage pas moins que les problèmes gastriques provoquent des rots d'air.

Akhalazia Cardia

Il provoque des éructations d'air dans un tiers de toutes les maladies de l'œsophage. Il s'agit d'une pathologie chronique, exprimée par une relaxation insuffisante du sphincter œsophagien inférieur. Cela conduit à un rétrécissement de l'œsophage inférieur et à l'expansion de ses départements au-dessus du segment rétréci. Le résultat de ces troubles est un trouble de l'activité contractile de l'œsophage, un péristaltisme inégal, ce qui rend la déglutition difficile et provoque un retour du contenu gastrique dans l'œsophage..

  • par conséquent, pour l'achalasie du cardia, une sensation de boule dans la gorge est très caractéristique
  • difficulté à avaler (sensation de confiture alimentaire après quelques secondes après avoir avalé)
  • enrouement de la voix, ingestion de nourriture dans le nasopharynx peut également être observée
  • dans la cavité buccale avec une position horizontale, se pencher en avant, l'air ou le contenu gastrique peuvent être projetés
  • chez la moitié des patients, la déglutition s'accompagne de douleurs derrière le sternum
  • avec une achalasie sévère, des troubles de l'alimentation, une perte de poids, des éructations avec de l'air et des pourritures ou des brûlures d'estomac sont observés.
  • développe en outre une inflammation prononcée de l'œsophage (œsophagite) et ses changements cicatriciels, conduisant à des problèmes de nutrition constants.

Diverticule de Zenker

Il s'agit d'une expansion sacculaire du site de transition du pharynx vers l'œsophage. Avec une relaxation musculaire incomplète et une augmentation constante de la pression à l'intérieur de l'organe creux. Les conditions sont créées pour la saillie de la paroi de l'œsophage entre les fibres musculaires.

  • Au début du développement de la maladie, les symptômes ne se distinguent pas de la pharyngite banale: douleur et égratignure dans la gorge, sensation de gêne lors de la déglutition, toux, parfois augmentation de la salivation.
  • À mesure que le processus se développe et que le diverticule augmente, des conditions sont créées pour la coulée continue de ce qui est dans l'estomac, dans l'œsophage et le pharynx.
  • Des éructations apparaissent (par voie aérienne, acide ou alimentaire), il peut y avoir des épisodes de vomissements.
  • Lorsque des aliments sont jetés dans les voies respiratoires, une pneumonie par aspiration peut se développer..
  • Avec l'existence prolongée d'un diverticule, ses parois peuvent s'enflammer (diverticulite), couvertes d'érosion ou d'ulcères.

Avec un résultat défavorable, une perforation de la paroi du diverticule avec le rejet de son contenu dans les voies respiratoires ou le médiastin avec le développement de son inflammation (médiasténite) peut se développer..

Sclérodermie œsophagienne

Il s'agit d'une manifestation particulière d'une maladie systémique du tissu conjonctif, caractérisée par un développement excessif et des lésions des artérioles. Les processus atrophiques dans la membrane muqueuse de l'œsophage et son ulcération sont également caractéristiques. Au cœur de la maladie se trouve une prédisposition héréditaire et des dommages nutritionnels chroniques (refroidissement, traumatisme, foyers d'infection).

Les troubles dyshormonaux sont également d'une certaine importance (la maladie se développe souvent dans le contexte de la ménopause chez la femme). Les troubles de la déglutition, des éructations et des brûlures d'estomac se développent simultanément avec une altération du flux sanguin périphérique (frissons et bleuissement des mains, des oreilles, du nez au contact de l'air froid ou de l'eau froide) en combinaison avec une douleur dans les petites articulations des mains et des pieds, leur gonflement.

Pathologie du diaphragme

Une hernie de l'ouverture œsophagienne du diaphragme peut provoquer des éructations tenaces et fréquentes, y compris de l'air.

  • Les risques de cette pathologie augmentent avec l'âge, à mesure que les fibres musculaires et l'appareil ligamentaire du diaphragme s'affaiblissent, la pression abdominale augmente en raison de la suralimentation, de l'obésité ou d'un effort physique excessif.
  • Une telle pathologie est également caractéristique des patients atteints de maladies pulmonaires obstructives (bronchite chronique, asthme bronchique).
  • Cependant, il existe également des hernies congénitales, à la suite d'une malformation embryonnaire de l'œsophage (le raccourcissant).

Pour différents types de hernies, à travers l'ouverture œsophagienne anormalement large du diaphragme, différentes parties de l'estomac et la partie abdominale de l'œsophage peuvent pénétrer dans la cavité thoracique et peuvent être à la fois temporairement et définitivement dans la cavité thoracique. Cela entraîne une douleur derrière le sternum, qui peut être donnée au dos dans la région interscapulaire.Des troubles du rythme du type d'extrasystole sont également caractéristiques (chez un tiers des patients). Les éructations avec de l'air sont très typiques, jetant de la nourriture dans la cavité buccale (surtout en position couchée). Des brûlures d'estomac ou de l'amertume dans la bouche peuvent être observées. Des vomissements ou des vomissements se produisent sans nausée préalable, provoqués par un repas hâtif, un changement de position corporelle.

Autres maladies du tractus gastro-intestinal

Reflux duodéno-gastrique

ou le fait de jeter le contenu du duodénum dans la cavité de l'estomac est une conséquence de l'inflammation du duodénum (duodénite), de l'insuffisance du pylore et de l'augmentation de la pression dans le duodénum. Dans le même temps, la muqueuse gastrique est irritée par les sels biliaires, les enzymes pancréatiques. Si cette condition existe depuis longtemps et est assez prononcée, les manifestations cliniques apparaissent sous la forme de douleurs abdominales sans restriction claire, de plaque jaune dans la langue, d'éructations (y compris de l'air) et de brûlures d'estomac.

Insuffisance du lambeau de Bauginia délimitant l'intestin grêle et le gros intestin

Cette valve naturelle peut cesser de remplir pleinement sa fonction de verrouillage avec ses anomalies congénitales ou à la suite d'un long processus inflammatoire dans l'intestin. Dans ce cas, douleurs abdominales, grondements, ballonnements. Les patients sont préoccupés par l'amertume dans la bouche, les nausées, les éructations, les brûlures d'estomac. Le poids corporel peut diminuer et la fatigue peut se produire..

Dysbiose intestinale

La dysbiose intestinale ou le syndrome de colonisation microbienne accrue de l'intestin grêle est souvent associé à une pathologie antérieure, ainsi qu'à un traitement antibiotique et à une diminution de l'immunité. Dans le même temps, des micro-organismes pathogènes et pathogènes conditionnels fleurissent dans l'intestin grêle, entraînant une entérite avec des selles molles fréquentes, une douleur ou une lourdeur renversée dans l'abdomen, des flatulences, c'est-à-dire troubles de la digestion et de l'absorption. La condition peut également être accompagnée d'éructations ou de brûlures d'estomac, de nausées et d'anorexie..

Pancréatite chronique

Une autre pathologie conduisant à des éructations d'air est la pancréatite. Dans le même temps, la production d'enzymes pancréatiques est réduite, la digestion normale des aliments est entravée et la formation de gaz est améliorée, ce qui entraîne des rots d'air ou des aliments consommés. Les douleurs dans le haut de l'abdomen qui surviennent après avoir mangé, redonner, flatulences, nausées et vomissements avec exacerbations de pancréatite sont également typiques. Épisodes très typiques de selles instables (alternance de constipation et de diarrhée). Lorsque le diabète secondaire est ajouté en raison d'une diminution de la production d'insuline (en particulier dans le contexte de processus sclérotiques ou nécrotiques dans la glande), la soif, la bouche sèche et les démangeaisons cutanées peuvent apparaître.

Maladies des voies biliaires

Il s'agit de la lithiase biliaire, de la cholécystite chronique, de la dyskinésie hypomotrice, du syndrome postcholécystectomie - dans le contexte d'une altération du passage de la bile et d'une diminution du passage des acides biliaires dans la lumière du duodénum, ​​ils peuvent produire des ternes, constants ou provoqués par des aliments gras, frits ou des efforts physiques dans la projection de l'arc costal droit. En outre, ce groupe de maladies peut entraîner des nausées, de l'amertume dans la bouche, un rots d'air ou une amertume. Ballonnements, constipation.

Causes de rots d'air à jeun

Une raison intéressante pour jeter de l'air de l'estomac et de l'œsophage dans la bouche est un certain nombre de conditions névrotiques dans lesquelles un cardiospasme est observé dans le programme de troubles gastro-intestinaux (contraction involontaire des muscles de l'œsophage inférieur ou de la section d'entrée de l'estomac). Il s'agit de ce que l'on appelle le "burp vide" de l'air, non lié à la prise de nourriture (dans le contexte de l'ingestion d'air ou de l'aérophagie avec une respiration nerveuse profonde par la bouche ou des respirations profondes).

Les patients sont perturbés par des troubles de la déglutition avec des difficultés de passage des aliments dans l'œsophage inférieur. Dans ce cas, contrairement aux tumeurs de l'œsophage, les aliments solides passent mieux et les liquides se bloquent. Une douleur ou une sensation de bosse derrière le sternum peut être observée. En outre, il y a des douleurs ou des éclats d'estomac, des vomissements, des nausées et des troubles de l'appétit. Parfois, il y a une transformation de ces signes en une clinique détaillée du syndrome du côlon irritable.

Comment se comporter en rotant

Étant donné qu'une telle condition est la manifestation d'un grand nombre de maladies et de pathologies, il est raisonnable de consulter un médecin - thérapeute ou gastroentérologue pour son diagnostic. Après avoir établi la véritable cause du problème, le traitement doit d'abord être dirigé vers la maladie sous-jacente. Le traitement des éructations prend parfois un certain temps.

Au niveau des ménages, pour le soulagement temporaire d'un phénomène désagréable, il convient de recommander:

  • manger de petits repas sans grands écarts entre les repas (4-5 repas par jour sont optimaux)
  • arrêter de fumer, de soude, de gomme en excès, de nourriture pressée.
  • immédiatement après avoir mangé, ne vous couchez pas et faites du travail physique ou des sports.
  • il est logique de réduire l'excès de poids à ceux qui en ont.

Ainsi, un accès en temps opportun à des soins médicaux qualifiés pour l'air rots vous donne la possibilité de vous en débarrasser aussi rapidement et de manière fiable que possible..

Comment traiter les éructations et les ballonnements?

Après avoir mangé, certains patients commencent à vomir de l'air et des ballonnements. Cette manifestation provoque un inconfort sévère. La maladie peut être accompagnée de sons provenant de l'estomac et d'une odeur désagréable similaire aux œufs pourris. Dans la plupart des cas, la manifestation s'accompagne de douleurs aiguës et piquantes..

Tout d'abord, les experts conseillent de trouver les causes de cette maladie. Il est interdit de commencer le traitement sans diagnostic et sans avis d'un spécialiste. À ce jour, il existe de nombreuses pathologies qui provoquent cette condition. Des ballonnements et des rots constamment manifestés peuvent être le résultat de la malnutrition ou de la consommation d'aliments de mauvaise qualité. Un régime alimentaire non systématique provoque des maladies du tractus gastro-intestinal.

La flatulence est une autre manifestation désagréable, accompagnée d'éructations d'œufs pourris et d'une accumulation de gaz dans les intestins. Une telle maladie peut survenir chez les enfants et les adultes. Dans ce cas, le bas-ventre gonfle, une personne commence à gonfler. Les gaz partent très difficilement. Sensation de nausée sur une base continue.

Traitement contre les flatulences identique aux ballonnements.

Les causes

Les causes de flatulence avec l'air éructant peuvent être différentes. Dans la plupart des cas, un état inconfortable se manifeste après une fête festive. Si une personne ne souffre d'aucune maladie du tractus gastro-intestinal, les causes des ballonnements sont le résultat d'aliments ou de produits mal digérés qui ne sont pas compatibles les uns avec les autres. Pour cette raison, il y a une forte accumulation de gaz, provoquant des flatulences.

Raisons principales

Les causes principales et les plus courantes de l'augmentation de la formation de gaz avec éructations comprennent:

  • Mauvaise nutrition. La nourriture doit être prise à certaines heures. Vous ne pouvez pas manger de nourriture sèche. Sinon, l'estomac d'une personne commencera à gonfler.
  • Avaler rapidement des aliments, qui est le résultat d'une mauvaise mastication. En même temps, en mangeant, une personne avale une grande quantité d'air.
  • Incompatibilité des produits. Vous ne pouvez pas consommer de bonbons avec des aliments salés ou frits, des produits laitiers avec des légumes frais. Les combinaisons incompatibles provoquent des douleurs à l'estomac, des malaises et des ballonnements.
  • La présence de parasites intestinaux dans le corps. L'augmentation de la formation de gaz et des éructations de l'air peut provoquer des giardia, Trichomonas, cryptosporidia.
  • Discussion rapide. Si une personne parle souvent au téléphone, avaler de l'air peut être la cause de flatulences..
  • Les nausées et les coliques dans l'estomac peuvent être dues à la gomme à mâcher. Le fait est qu'avec un réflexe de mastication, des informations supposées sur la mastication des aliments pénètrent dans le cerveau. Le corps pense qu'une personne consomme de la nourriture. Le suc gastrique est sécrété, qui mange la muqueuse de l'estomac. De ce fait, des flatulences se forment, qui à l'avenir pourraient nécessiter un traitement sérieux.

Autres raisons

D'autres raisons peuvent ne pas apparaître chez toutes les personnes. Ils ne sont pas courants, ne se produisant que dans des cas isolés. Ceux-ci inclus:

Les rotations fréquentes avec des œufs pourris et l'augmentation de la formation de gaz ne sont pas une maladie distincte. Ces manifestations sont considérées comme une conséquence des maladies du tractus gastro-intestinal.

De quelles maladies peut-il parler?

  • Pancréatite chronique, se manifestant sous la forme de lésions inflammatoires avancées du pancréas;
  • Syndrome du côlon irritable, qui se manifeste par une violation du système digestif. Provoque des crampes intestinales;
  • Dysbactériose, qui provoque une défaillance de la microflore intestinale. Les bactéries et les agents pathogènes se multiplient dans le tractus gastro-intestinal;
  • Intolérance au lactose, dont la gravité dépend du niveau de manque d'enzymes;
  • Un ulcère d'estomac, dans lequel la nourriture dans l'estomac commence à se décomposer avec le temps. Pour cette raison, l'ammoniac est libéré dans le corps humain. Par conséquent, pendant les éructations, une mauvaise odeur très désagréable, semblable aux œufs pourris, commence à apparaître;

Maladie de la vésicule biliaire

Cette manifestation est la conséquence de maladies qui se manifestent sous forme de nausées, de ballonnements et de brûlures d'estomac sévères. Ces maladies comprennent:

  • Dyskinésie biliaire, qui provoque un trouble dans le processus de contraction de la vésicule biliaire et de ses voies. Selon les statistiques, le plus souvent, une telle maladie se manifeste chez les femmes souffrant de troubles hormonaux et de malnutrition. Afin d'éliminer la maladie, vous devez suivre un régime alimentaire épargné, prendre des antispasmodiques et des médicaments cholérétiques.
  • Une augmentation ou une diminution anormale de la taille de la vésicule biliaire, la formation d'une forme irrégulière. Un organe élargi indique une cholécystomégalie. Une telle manifestation peut être due à une hémoglobinopathie à faucille. La réduction des organes se forme chez les personnes atteintes de fibrose kystique. Avec cette maladie, la bile devient épaisse et visqueuse. Les patients peuvent éprouver une saillie des parois de l'organe vers l'extérieur, qui est une conséquence de la croissance des diverticules. Une autre pathologie est la formation de multiples partitions, en raison de laquelle la surface de l'organe devient tubéreuse. Une anomalie très rare est le bonnet phrygien, dans lequel l'organe se plie.
  • Cholécystite chronique, se manifestant sous la forme d'une inflammation des parois de la vésicule biliaire. La maladie provoque des dysfonctionnements motopropulseurs du système biliaire. La maladie peut survenir dans tous les groupes d'âge..
  • Syndrome de postcholécystectomie, qui se manifeste après l'ablation de la vésicule biliaire. Les patients ressentent des crises de douleur récurrentes, des troubles dyspeptiques, une stéatorrhée, une hypovitaminose.

Que faire?

Ces conseils vous aideront à vous débarrasser de l'augmentation de la formation de gaz et des rots avec des œufs pourris:

  • Besoin de repenser votre alimentation;
  • Refusez les collations sur la route;
  • Ne parlez pas en mangeant;
  • Plus d'exercices;
  • Inscrivez-vous à des cours de yoga ou de massage;
  • Éliminer les mauvaises habitudes, notamment la consommation d'alcool et de produits du tabac;
  • Avec des symptômes qui se manifestent constamment, vous devriez consulter un spécialiste professionnel;
  • Selon la prescription du médecin, vous pouvez prendre des médicaments ou des recettes de médecine traditionnelle;

Établissements médicaux

TitreLa descriptionContre-indicationsCoût, frotter
SmectaSi l'estomac gonfle, vous pouvez appliquer une suspension de Smecta.Le médicament est contre-indiqué chez les personnes souffrant d'obstruction intestinale.À partir de 149
CréonPrescrit pour les violations des fonctions de mastication. Aide à éliminer les gaz du corps.Contre-indiqué dans la pancréatite aiguë..À partir de 100
PancréatinePrescrit pour une meilleure digestion.Contre-indiqué chez les personnes hypersensibles..À partir de 20
MezimIl s'agit d'une préparation enzymatique disponible en comprimés..Contre-indiqué dans la pancréatite aiguë..À partir de 85
PepfizDisponible en tablettes. Est un médicament combiné.Contre-indiqué dans la pancréatite chronique..À partir de 100

Régime alimentaire et règles alimentaires

Si une personne a l'estomac enflé et une sensation constante de nausée se manifeste, il est nécessaire de revoir le régime alimentaire..

  • Des experts expérimentés recommandent d'éliminer les produits de viande gras et juteux. Il faut donner votre préférence à un régime lapin, veau, poulet ou dinde.
  • Les produits à base de lait acide achetés doivent être remplacés par du yogourt fait maison, du yogourt maison ou de la tisane.
  • Dans les premier et deuxième plats, il est recommandé d'ajouter des assaisonnements et des épices, ce qui peut réduire la formation de gaz. Ces épices comprennent la cardamome, l'aneth, le gingembre, le persil. Mais les épices épicées doivent être complètement exclues de votre alimentation. Ils provoquent des brûlures de la muqueuse gastrique. Dans ce cas, une personne manifeste des nausées et des éructations avec de l'air. Les gaz s'accumulent dans le corps.
  • Il est nécessaire d'exclure de la restauration rapide, du soda sucré, des produits contenant des conservateurs et des colorants.

Les produits interdits dont la consommation doit être limitée comprennent:

  • Légumineuses - pois, haricots, soja, pois chiches, haricots;
  • Aliments en conserve, cornichons maison;
  • Viandes fumées;
  • Hareng;
  • Fruit de mer;
  • Viande grasse trop cuite;
  • Kvass;
  • Chou de toutes sortes;
  • Champignons;
  • Légumes crus - radis, navets, oignons, radis;
  • Bonbons - gâteaux, pâtisseries, biscuits de pain d'épice, croissants, muffins;

Remèdes populaires

  • Si une personne a un gonflement d'estomac, des nausées, une augmentation de la formation de gaz apparaît, alors elle doit boire du jus de pomme de terre. L'agent de guérison se boit l'estomac vide immédiatement après le réveil. La durée du traitement doit être d'au moins dix jours.
  • Vous pouvez faire cuire de l'eau à l'aneth. Pour ce faire, les graines d'aneth séchées sont versées avec de l'eau bouillante. Insistez pendant soixante minutes. Filtrer et consommer une cuillère à soupe cinq fois par jour. L'outil aide si une personne a des éructations, des gaz et des brûlures d'estomac.
  • Vous pouvez vous débarrasser des flatulences et des nausées avec une infusion de graines de fenouil. Ils sont versés avec de l'eau bouillante. Insistez environ quatre heures. Consommez deux cuillères à café pas plus de quatre fois par jour;
  • Éliminez les rots avec des œufs pourris avec de l'eau et du soda. Du soda sur la pointe d'une cuillère à café est versé avec de l'eau. Ensuite, le mélange sifflant est dissous dans un demi-verre d'eau. Buvez une seule dose. Un tel traitement est symptomatique, mais pas long..
  • L'enflure peut être éliminée avec de la poudre de magnésie. Il est dissous dans de l'eau chaude. Buvez en une seule fois.

L'une des méthodes folkloriques intéressantes est présentée dans la vidéo.

Autre

Si une personne a l'estomac enflé, les actions suivantes peuvent être effectuées:

  • Faire de la gymnastique, du sport. Vous pouvez faire des exercices sur la presse. Pour ce faire, allongez-vous sur le dos et appuyez alternativement vos jambes contre votre ventre. Ensuite, ils ont mis leurs mains derrière leur tête et ont commencé à soulever le corps. Il est permis de faire des mouvements courbes, dans lesquels l'estomac se lève, et les bras et les jambes se révèlent pliés de moitié. De tels exercices aident à éliminer la congestion des gaz dans les intestins..
  • Vous pouvez vous inscrire à un massage ou faire vous-même un massage de l'estomac. Pour cela, le bas de l'abdomen est caressé avec des mouvements de massage dans le sens horaire et antihoraire.
  • Le traitement peut consister à éliminer l'augmentation de la formation de gaz dans la lumière intestinale;
  • La procinétique peut être prescrite, ce qui rétablit facilement la déficience motrice;
  • Le traitement des troubles de la biocénose intestinale consiste à prendre des produits biologiques;

La prévention

Il convient de noter que les ballonnements, les nausées et les rots avec des œufs pourris sont plus faciles à prévenir qu'à traiter. Par conséquent, vous devez surveiller attentivement votre santé. Conseils pour empêcher l'accumulation de gaz dans votre intestin:

  • Il faut passer plus de temps au grand air dans des parcs ou des forêts où grandissent de nombreux espaces verts;
  • Allongez-vous à l'heure et dormez suffisamment. Le sommeil devrait durer au moins huit heures;
  • Il faut abandonner les aliments de mauvaise qualité et périmés;
  • Vous devriez faire de la gymnastique, des sports actifs. Il est nécessaire de donner au corps un petit effort physique;
  • Il est recommandé d'exclure du soda sucré, du chewing-gum et des bonbons contenant des colorants de l'alimentation;

Les ballonnements et les rots d'oeufs pourris ne sont pas une maladie distincte. De telles manifestations sont le résultat d'un dysfonctionnement du corps ou de maladies du tractus gastro-intestinal. Avant de commencer le traitement, il est nécessaire de trouver les causes. Il n'est pas recommandé d'automédication.

Si les symptômes s'intensifient, consultez un professionnel..

La présence de symptômes tels que:

  • ballonnements et éructations
  • odeur de la bouche
  • brûlures d'estomac
  • constipation
  • rots
  • lourdeur après avoir mangé
  • maux d'estomac

Si vous avez au moins 2 de ces symptômes, cela indique un développement

gastrite ou ulcère. Ces maladies sont dangereuses pour le développement de complications graves (pénétration, saignement d'estomac, etc.), dont beaucoup peuvent conduire à

le résultat. Le traitement doit être commencé maintenant.

Lisez un article sur la façon dont une femme s'est débarrassée de ces symptômes en vainquant leur cause principale par la méthode naturelle.

Après avoir mangé, certaines personnes peuvent roter une sensation désagréable de débordement dans la cavité abdominale. Considérez comment les ballonnements et les éructations de l'air se manifestent, les causes et le traitement de cette condition et ses complications. Malgré le fait que ces symptômes soient très courants, ils n'ont pas besoin d'être ignorés: ballonnements, éructations - symptômes qui indiquent qu'une personne a des problèmes digestifs.

Des brûlures, de la fatigue, des nausées sont des signes de développement d'une inflammation! Vous pouvez vous en débarrasser en utilisant une méthode éprouvée..

Occurrence

Beaucoup d'entre nous remarquent probablement que des éructations, des ballonnements sont observés après de lourdes vacances, accompagnés de l'adoption d'une grande quantité de nourriture. Des douleurs abdominales peuvent également survenir après avoir consommé des aliments inhabituels et difficiles à digérer..

Il convient de noter que l'accumulation de gaz dans le tractus gastro-intestinal peut se produire pour les raisons suivantes.

Causes de rots:

  1. Erreurs de nutrition lorsqu'une personne mange des aliments secs (dans ce cas, elle ne peut éviter les flatulences). La même chose se produit dans le corps, si des pauses importantes sont autorisées entre les repas.
  2. Une mauvaise mastication des aliments et leur déglutition augmentent rapidement la formation de gaz dans l'estomac.
  3. L'utilisation simultanée d'aliments incompatibles. Par exemple, l'apparition de flatulences et de brûlures d'estomac contribue à l'utilisation d'aliments salés et sucrés, de produits laitiers et de légumes. À partir de ces combinaisons, la diarrhée se développe souvent..
  1. La présence de parasites dans le tractus gastro-intestinal (Giardia, Trichomonas, etc.).
  2. Conversations rapides (si une personne parle au téléphone, elle peut avaler de l'air). De cela, les gaz pénètrent dans l'estomac et les intestins..
  3. L'utilisation de grandes quantités de chewing-gum. Il provoque une formation accrue de gaz et une production accrue de suc gastrique. L'acide formé au cours de ces processus corrode la muqueuse gastrique, ce qui provoque des brûlures d'estomac, des nausées.

Important! S'il apparaît que les éructations sont accompagnées d'une mauvaise odeur, de diarrhée, de brûlures d'estomac, de léthargie et de faiblesse, vous devez immédiatement consulter un médecin. La même chose doit être faite si le problème ci-dessus apparaît constamment. Cette combinaison de symptômes peut indiquer une intoxication humaine par des helminthes..

Causes des brûlures d'estomac et des ballonnements

Brûlures d'estomac et ballonnements, des douleurs à l'estomac apparaissent à la suite de ces facteurs prédisposants:

  • constipation, à partir de laquelle il y a des symptômes de ballonnements et d'éructations de l'air;
  • manque d'activité motrice;
  • réactions allergiques à certains aliments;
  • fumer (cela provoque souvent des maux d'estomac);
  • stress nerveux (ils peuvent provoquer une accumulation accrue de gaz dans l'estomac);
  • défauts dans la structure du tractus gastro-intestinal (ils contribuent au fait que les gaz s'échappent beaucoup plus difficile, c'est pourquoi les ballonnements se produisent);
  • dysfonctionnement fréquent des intestins;
  • maladie du foie (c'est la cause non seulement des brûlures d'estomac et des ballonnements, mais aussi des éructations avec l'odeur désagréable d'un œuf pourri).

Rappelles toi! Des rotations fréquentes avec des œufs pourris suggèrent qu'une grande quantité de sulfure d'hydrogène se forme dans le tube digestif et est une maladie indépendante. Il est strictement interdit de s'automédiquer dans ce cas, car cela peut entraîner de graves complications..

Causes des ballonnements

Les symptômes des ballonnements et des éructations de l'air, les causes et le traitement de ces phénomènes sont liés. Ils peuvent indiquer la présence dans le corps humain de maladies telles que:

Une sensation constante de fatigue avec brûlures ou ballonnements - signale une inflammation! Il existe un remède efficace.

  1. Inflammation chronique du pancréas.
  2. Syndrome du côlon irritable. Dans ce cas, la personne s'inquiète des nausées, diarrhée, accumulation de gaz, irritation de l'estomac.
  3. Intolérance au lactose.
  4. Ulcère gastroduodénal et ulcère duodénal. À la suite de la maladie, des gaz à odeur désagréable se forment, entraînant des éructations d'air avec une odeur d'ammoniac ou un œuf pourri. D'autres remarquent parfois.
  5. Trouble de la contraction de la vésicule biliaire, augmentation ou diminution anormale de la taille. Ce sont des maladies graves, qui sont parfois traitées rapidement.
  6. Inflammation chronique des parois de la vésicule biliaire.
  7. Syndrome après ablation de la vésicule biliaire. Avec une telle pathologie, une douleur récurrente sourde est presque toujours observée.

Il y a souvent des éructations d'air, des nausées et une sensation de plénitude dans l'abdomen pendant la grossesse. Ce n'est pas une pathologie. Cependant, les femmes doivent à ce moment accorder une attention accrue à leur santé, car les éructations et les flatulences se produisent dans un contexte de déséquilibre hormonal. En général, avec des ballonnements et des éructations, les raisons peuvent être différentes, et une visite chez le médecin dans de tels cas est simplement obligatoire.

Symptômes

Une personne ressent une gêne associée au remplissage de l'estomac avec des gaz. Les éructations sont parfois très désagréables et douloureuses. À cela s'ajoutent des nausées, des brûlures derrière le sternum, de la constipation, une perte d'appétit. Les brûlures d'estomac se produisent lorsque le suc gastrique commence à irriter les parois d'un organe.

Un autre signe de problèmes digestifs est la douleur. Il est généralement terne, bien que des douleurs de coupe et de couture apparaissent souvent. Encore une fois, la douleur peut être complétée par des vomissements..

Régime

Lorsque des éructations et des gaz se produisent, une correction nutritionnelle est nécessaire. Les aliments suivants devront être exclus de l'alimentation:

  • toutes les légumineuses - elles provoquent des ballonnements et des rots;
  • les brûlures d'estomac et les flatulences provoquent des aliments en conserve et des cornichons;
  • hareng;
  • Fruit de mer;
  • viande grasse;
  • tout chou;
  • bonbons;
  • radis, navet, radis, oignon.

Pour les éructations et la formation de gaz, il est nécessaire d'ajouter des plats de viande à faible teneur en matières grasses de lapin, de veau, de poulet au menu. Il est utile de boire du yaourt fait maison, du yaourt. Il est recommandé d'ajouter des épices spéciales aux plats pour réduire les processus de formation de gaz et normaliser la fonction gastrique: coriandre, persil, aneth.

Les experts recommandent de préparer de l'eau à l'aneth: ce médicament normalise l'état des intestins et de l'estomac, soulage la douleur et les grondements dans l'estomac.

Caractéristiques du traitement

Le traitement des éructations et des ballonnements commence après un diagnostic approfondi. Le but de toutes les mesures thérapeutiques est de sélectionner des médicaments qui réduisent la production de gaz. En règle générale, avec leur apport exact, les éructations et les ballonnements passent. La correction nutritionnelle est d'une grande importance: parfois, elle doit être effectuée tout au long de la vie.

Pour une thérapie complexe, les médicaments suivants sont indiqués:

  • Charbon actif;
  • Polysorb;
  • Polypefan;
  • antiacides;
  • comprimés d'argile blanche.

Un traitement chirurgical est recommandé dans de très rares cas. Parfois, les médecins doivent élargir la lumière intestinale.

La prévention

Les éructations, la diarrhée, les ballonnements sont faciles à prévenir. Pour ce faire, tenez compte de quelques conseils.

  1. Il est conseillé de passer plus de temps à l'extérieur. Il est particulièrement utile de marcher près des espaces verts et dans les parcs..
  2. Il est nécessaire de surveiller le régime de la journée: dormir suffisamment, se coucher tôt.
  3. Vous ne devez jamais manger de nourriture de mauvaise qualité ou périmée. Il provoque souvent des ballonnements et des diarrhées..
  4. Pour lutter contre l'inactivité physique, il faut se livrer à des exercices matinaux, à des sports simples.

Des symptômes tels que ballonnements et flatulences (libération excessive de gaz) - peuvent être des signes de développement d'une inflammation! Soulagez l'inflammation avec un outil éprouvé..

Ainsi, les flatulences et les éructations sont souvent des symptômes qui nécessitent une attention et un traitement adéquats. Comme vous pouvez le voir, en l'absence de thérapie, une personne peut développer des complications dangereuses. Pour prévenir le développement des éructations, les ballonnements sont simples: il suffit de suivre une bonne nutrition et les principes d'un mode de vie sain.

La cause de crampes aiguës, d'une sensation de satiété et de lourdeur dans l'abdomen est souvent une accumulation de gaz intestinaux. Augmentation de la formation de gaz dans la cavité du tube digestif, provoquant des ballonnements et des éructations, dans la plupart des cas, est le résultat d'erreurs nutritionnelles, mais peut également être le symptôme d'un certain nombre de maladies du système digestif.

Quelle est la force de l'estomac

La fonction principale de la digestion gastrique est la préparation de protéines pour leur digestion complète dans l'intestin. Et l'acidité du suc gastrique est le principal indicateur de l'activité de la digestion gastrique.

La motilité de l'estomac dépend de la concentration d'acide chlorhydrique et de l'irritation mécanique de sa surface interne par les masses alimentaires. L'augmentation et la diminution de la production d'acide chlorhydrique sont causées par des troubles du système nerveux.

La nature de la digestion dans l'estomac dépend de la vitesse d'évacuation des aliments. La libération de gaz dans la cavité de l'œsophage, puis dans la cavité buccale, est appelée éructation. La principale cause des éructations est la stagnation des aliments et leur décomposition avec libération de gaz. L'activité de la digestion gastrique dépend également du tonus musculaire de l'estomac, dont l'objectif principal est une couverture fiable de la masse alimentaire. La relaxation des muscles gastriques limite la vitesse de déplacement des aliments et stimule les processus putréfiants et la formation de gaz.

Causes de stagnation des aliments provoquant des flatulences et des éructations:

  • violations des fonctions motrices et sécrétoires de l'estomac et des intestins;
  • diverticule de l'œsophage - un défaut congénital de la paroi de l'œsophage sous la forme d'une poche;
  • infections intestinales;
  • des parasites intestinaux;
  • obstruction intestinale;
  • les conséquences de la chirurgie qui limitent l'amplitude des ondes péristaltiques (adhérences, résection intestinale);
  • dommages au système nerveux autonome du péritoine;
  • troubles de la microflore intestinale (y compris un changement de comportement alimentaire, la prise d'un certain nombre de médicaments);
  • traumatisme mental, excitation émotionnelle sévère, fièvre.

La stagnation des aliments peut également entraîner une augmentation et une diminution de l'acidité du contenu gastrique..

Portier

La durée de séjour des aliments dans l'estomac dépend directement de l'état du pylore (valve inférieure) de l'estomac, qui lui sert de porte de sortie. Le tonus musculaire pylorique dépend de l'acidité des aliments: plus il est élevé, plus l'estomac est «bloqué» de manière fiable.

La raison du retard de la nourriture dans l'estomac peut être:

  1. spasme pylorique persistant;
  2. rétrécissement du pylore dû à une compression par la tumeur, à la présence de cicatrices ou d'ulcères;
  3. atonie (faiblesse musculaire des parois gastriques).

L'affaiblissement du pylore facilite le reflux de la bile, du jus duodénal (sécrétion duodénale) et des gaz qui en résultent, provoquant des éructations.

Éructations avec une faible acidité

L'acidité réduite du suc gastrique pendant le travail pylorique normal provoque une évacuation accélérée du morceau de nourriture dans le duodénum, ​​sa surcharge et sa léthargie. Les aliments insuffisamment préparés (légèrement acides) en excès ne peuvent pas être traités correctement, en particulier dans des conditions de carence en jus biliaire et pancréatique, ils «stagnent» dans l'intestin supérieur.

L'insuffisance acide de l'estomac conduit au fait que la digestion des aliments commence à se produire principalement dans les intestins. Dans ces conditions, la digestion des fibres musculaires est perturbée, les processus de pourriture anaérobie sont améliorés et les selles acquièrent une odeur fétide putride, une texture collante et un caractère collant.

Éructations avec une acidité élevée

Une acidité excessive des aliments "verrouille" simplement le pylore, ce qui entraîne également un long retard dans la masse alimentaire de l'estomac et sa décomposition bactérienne. Les produits de décomposition sont, entre autres, des gaz gastriques (dioxyde de carbone, méthane et sulfure d'hydrogène). La pression créée par les gaz accumulés est capable de surmonter le tonus du sphincter œsophagien inférieur, la "porte" d'entrée de l'estomac.

La stagnation des aliments provoque une irritation des parois, une douleur et une inflammation des muqueuses, une sensation de saturation anormalement rapide.

La digestion gastrique intensive provoque également un affaiblissement de la digestion intestinale et une léthargie des intestins, provoquant des phénomènes d'intoxication. Une hypertrophie de l'estomac exerce une pression sur les plexus nerveux de la cavité abdominale, qui sont importants sur le plan fonctionnel, et sur les intestins, ce qui réduit son péristaltisme. L'amélioration de l'activité motrice de l'estomac est remplacée par sa relaxation (atonie), sa faiblesse musculaire et son expansion, ce qui ralentit encore l'évacuation des aliments. L'abaissement de l'estomac conduit parfois à une atonie..

Le rôle de la microflore intestinale

La différence fondamentale entre les sections inférieures du tractus gastro-intestinal et les sections supérieures est la présence de flore microbienne et leur fonction excrétrice. Les violations de leur équilibre affectent non seulement les intestins.

La microflore est un "monde intérieur" unique et très fragile de nos intestins. Les micro-organismes qui l'habitent sont impliqués dans la synthèse de certaines vitamines, par exemple la vitamine K. La cellulose est digérée exclusivement par fermentation bactérienne dans l'intestin..

Dans les conditions de pathologie de la fonction excrétrice (excrétoire) (constipation ou diarrhée), la microflore intestinale, la synthèse et l'absorption dans la paroi intestinale de diverses substances, par exemple les protéines et les graisses, sont altérées, ce qui nuit à la nutrition et aux processus métaboliques de tout l'organisme..

Les conséquences d'une carence enzymatique

Les gaz intestinaux sont communément appelés vents, et les ballonnements dus à l'excès de gaz en médecine sont appelés flatulences. La présence de gaz dans l'intestin est due à sa physiologie normale et aux résultats de l'activité vitale des micro-organismes qui l'habitent.

Même dans des conditions physiologiques, la dégradation des glucides par les enzymes intestinales provoque un petit effet de «fermentation». Mais les pathologies intestinales rendent les aliments plus prononcés, pointus et protéinés dans des conditions de carence enzymatique tout simplement en décomposition. Les violations de la motilité et de la sécrétion adéquate conduisent à l'apparition de congestion dans les parties de l'intestin où elles ne se produisent pas pendant son fonctionnement normal, par exemple dans le duodénum.

Les processus inflammatoires des muqueuses stimulent la sécrétion de mucus sur toute la longueur de l'intestin, modifiant ses propriétés intrinsèques. Dans l'intestin grêle, cela se traduit par un changement dans la quantité et la qualité des enzymes sécrétées dans sa lumière, et en violation de l'absorption des produits digestifs, des sels et de l'eau.

Conditions pour une digestion intestinale normale - apport en temps opportun de suc pancréatique et de bile.

Le suc gastrique et les acides biliaires ont des propriétés désinfectantes prononcées.

Maladies biliaires

La production de bile peut être réduite en raison d'une insuffisance hépatique. La maladie biliaire et / ou la maladie des voies biliaires entraînent également une carence biliaire..

Cela et un autre affectent certainement le processus de digestion intestinale, principalement sur la capacité des intestins à se décomposer et à traiter les graisses. En l'absence de bile, 60% des graisses ne sont pas absorbées..

L'absence ou l'apport insuffisant de bile dans le duodénum provoque la croissance d'une flore bactérienne pathogène, non contrôlée par les propriétés bactéricides de la bile. En conséquence, les processus de décomposition des aliments augmentent, les gaz s'accumulent, augmentant le volume de l'intestin et provoquant un étirement de ses parois, la motilité intestinale est perturbée et les excréments deviennent plus denses, ce qui provoque la constipation.

Causes de la mauvaise performance intestinale

Les processus de digestion normale sont dus à l'interconnexion et à la coordination étroites du travail de différentes sections du tractus gastro-intestinal grâce à la régulation nerveuse: l'activité sécrétoire de l'estomac affecte la fonction intestinale. Pour l'activité sécrétoire normale de l'intestin, il est impératif que la masse alimentaire soit correctement digérée et préparée dans l'estomac..

Les causes de la digestion intestinale sont:

  • troubles du système nerveux central et des nerfs, "tressage" du péritoine et fonction intestinale;
  • processus inflammatoires des parois intestinales;
  • perturbation de la sécrétion gastrique;
  • trouble de la sécrétion du suc pancréatique;
  • manque de bile;
  • lésions ulcéreuses et tumeurs de l'intestin.

L'inflammation du gros intestin rend difficile l'absorption des nutriments et sa motilité. En général, les fonctions sécrétoires, motrices et d'absorption du tube digestif sont étroitement liées: les troubles pathologiques de la sécrétion entraînent des changements dans les fonctions motrices et vice versa.

La relation entre flatulence et constipation

Le processus de formation et de compactage des matières fécales se produit dans le gros intestin. La constipation est la cause la plus fréquente de ballonnements, de léthargie générale et de manque d'appétit..

Les processus de putréfaction et de fermentation confèrent au contenu de différentes parties de l'intestin des propriétés toxiques, exprimées à un degré ou à un autre. Le contenu du côlon est le plus toxique. Dans des conditions physiologiques normales, l'auto-empoisonnement du corps est empêché par les propriétés de barrière de la paroi intestinale et du foie.

Les processus inflammatoires rendent la paroi intestinale perméable aux bactéries et aux poisons intestinaux.

L'auto-empoisonnement se manifeste avec une plus grande force en cas d'affaiblissement du rôle de barrière du foie et de la capacité excrétrice des reins. En cas de constipation, ces autointoxications deviennent chroniques. Le péristaltisme lent crée les conditions des processus inflammatoires, de l'entrée dans le sang des produits pourris et même des bactéries pathogènes.

Approches thérapeutiques

Le traitement des flatulences nécessite une approche intégrée. Seul un examen complet du patient nous permet d'établir le type d'acidité qui détermine les tactiques de traitement. Au cours d'une conversation détaillée, le médecin détermine la présence de maladies chroniques et de symptômes supplémentaires, analyse le mode de vie et l'alimentation du patient, ses réactions individuelles à certains produits et médicaments.

Remarque! Le lavement à domicile est inefficace: la quantité d'eau qui pénètre dans les intestins n'irrigue qu'une petite zone du côlon. Des lavements réguliers éliminent les bactéries intestinales bénéfiques et ne compliquent que l'évolution de la maladie.

Les approches courantes dans le traitement des éructations et des flatulences sont les suivantes:

  1. le choix d'une alimentation équilibrée qui stimule la restauration de la flore intestinale et élimine la constipation;
  2. prendre des médicaments pour améliorer le péristaltisme (procinétique);
  3. apport d'entérosorbants qui neutralisent les produits métaboliques toxiques (smecta, charbon actif);
  4. contrôle des parasites;
  5. prendre les préparations enzymatiques nécessaires.

Le charbon activé ne doit pas être pris plus de 4 jours. Étant un excellent sorbant, il est capable de lier et d'afficher un certain nombre d'oligo-éléments nécessaires à une personne. Il faut comprendre que la prise de médicaments tels que l'espumisan, le reltser, le colicidum, le météospasmil n'apporte qu'un soulagement temporaire, mais n'élimine pas les causes de flatulences, qui peuvent être établies exclusivement pendant l'examen.

Régime

Avec des violations du tube digestif, la valeur d'un comportement alimentaire adéquat augmente plusieurs fois. Les causes des éructations et des flatulences associées à la nutrition sont:

  • l'utilisation d'aliments qui provoquent une formation accrue de gaz (légumes et fruits crus, en particulier les raisins, les légumineuses, le chou, les asperges);
  • l'utilisation de produits finis avec des enzymes de fermentation, en particulier la production industrielle (kvas, bière, sodas sucrés, pain de seigle, chewing-gums au menthol);
  • intolérance individuelle au lactose;
  • ingestion d'air en mangeant.

La nature de l'aliment (température, consistance, composants muqueux irritants) affecte la motilité du tractus gastro-intestinal. L'excès d'aliments gras supprime l'intensité des contractions musculaires, réduisant le tonus de tous les organes du tractus gastro-intestinal, sans exception.

La fonction de l'ensemble du tractus gastro-intestinal dépend du degré de transformation des aliments par la salive dans la cavité buccale. Les aliments mal mâchés entraînent clairement des troubles digestifs.

Les régimes mal pensés sont totalement inacceptables. La famine injustifiée et la suralimentation perturbent le tube digestif.

Le régime devrait éliminer l'apparence de constipation. Les desserts sucrés et les fruits immédiatement après le repas principal jouent le rôle d'un levain de fermentation pour la masse intestinale, il est donc préférable de les utiliser entre les repas.

Recettes folkloriques

Pour réduire la formation de gaz dans l'intestin, toutes les préparations à base de plantes contenant des épices - cumin, coriandre - qui ont des propriétés bactéricides conviennent. Le remède le plus populaire est les graines d'aneth. Les infusions et les décoctions sont tout aussi efficaces.

Pour la fabrication d'infusion 1 cuillère à soupe. les graines doivent être écrasées et verser un verre d'eau bouillante. L'outil est insisté pendant 3 heures, recouvert d'une serviette, et consommé dans un tiers de verre 20 minutes avant de manger. Pour préparer une décoction, 1 c. les graines doivent être bouillies à feu doux dans la même quantité d'eau pendant 7 à 10 minutes. Prenez le même motif au chaud. Il vaut mieux faire cuire le bouillon tous les jours.

Il est bien connu que le persil est un véritable entrepôt de vitamines et de minéraux essentiels. Et les racines et les graines de persil écrasées sont un carminatif simple et efficace. Un verre d'eau bouillante doit être versé 2 cuillères à soupe. racines et insister pendant au moins 8 heures. Prendre le médicament 3 fois par jour avant les repas.

La camomille de pharmacie a un bon effet anti-inflammatoire, elle est utilisée dans le cadre de nombreuses collections de médicaments pour les maladies gastro-intestinales.

Vous pouvez préparer 1 cuillère à soupe. les fleurs de camomille sèches, comme le thé ordinaire, un verre d'eau bouillante, n'insistent que pendant au moins une demi-heure. Une telle infusion a un effet désinfectant, inhibant les processus putréfactifs dans l'estomac et le duodénum. La sauge a le même effet. Sur un verre d'eau bouillante, prendre 1 cuillère à soupe. herbe déchiquetée. Il faut insister pendant au moins 2 heures.

La prévention

La faiblesse de l'activité motrice du tube digestif, en plus du régime alimentaire, peut compenser partiellement l'activité motrice d'une personne. Cela est particulièrement vrai pour la constipation. La consommation de grandes quantités d'eau réduit la concentration de produits métaboliques nocifs, liquéfie les selles et facilite la fonction excrétrice de l'intestin.

Il existe des séries spéciales d'exercices qui peuvent stimuler la motilité intestinale. L'auto-massage de la paroi abdominale aide à obtenir un soulagement temporaire: mouvements circulaires de la paume de la main dans le sens des aiguilles d'une montre.

Attention! L'utilisation d'un coussin chauffant n'est pas souhaitable, car la chaleur peut compliquer le cours des processus inflammatoires possibles, augmenter la fermentation de la masse alimentaire et la formation de gaz.

La perte de poids aidera à réduire la pression abdominale et le stress sur l'estomac et les intestins, à normaliser leurs propriétés motrices, à soulager les crampes et une sensation de satiété..

Le tube digestif est équilibré, comme une horloge précise. L'indigestion et le dysfonctionnement intestinal, qui sont de nature continue, conduisent lentement mais régulièrement à l'auto-empoisonnement, à l'épuisement de la vitalité du corps et à une diminution de l'immunité.