Si votre estomac vous fait mal, que faire?

Il y a beaucoup de raisons pour lesquelles l'estomac peut faire mal, à commencer par une suralimentation banale et se terminant par de graves pathologies du système digestif. Étonnamment, même l'infarctus du myocarde est parfois à l'origine de douleurs dans la région épigastrique.

Dans l'abdomen, ou plutôt dans la cavité abdominale, les organes vitaux d'une personne sont concentrés. Ce n'est pas sans raison que les anciens Slaves ont attaché le même sens aux mots «estomac» et «vie». Cependant, si les premiers pouvaient difficilement se procurer leur propre nourriture, y consacrant beaucoup de temps et d'efforts, alors dans le monde moderne, les gens ne supportent pas de telles pertes d'énergie. Néanmoins, le désir d'un repas savoureux et dense reste inchangé. Par conséquent, il n'est pas surprenant que l'estomac fasse souvent mal précisément en raison de la suralimentation. Bien que vous ne puissiez jamais être sûr à 100% que la cause de la douleur réside précisément dans la consommation excessive de nourriture. Parfois, l'estomac donne des signaux sur d'autres dysfonctionnements plus graves du corps..

7 symptômes troublants de douleurs abdominales

La douleur est concentrée au centre de l'abdomen dans sa partie supérieure ("ça fait mal sous l'estomac"). Les causes d'une telle douleur peuvent être variées..

Sensations: la douleur est vive, irradiant vers le sternum et un grondement se fait entendre dans l'estomac. Sur la base de ces signes, une gastrite peut être suspectée. La cause la plus fréquente d'inflammation de la muqueuse gastrique est la bactérie Helicobacter pylori. Ils irritent les parois de l'estomac et une production excessive d'acide chlorhydrique, qui est libérée en réponse à une irritation, conduit au développement d'une inflammation.

La gastrite est de deux types:

Hyperacide, qui se développe dans le contexte d'une acidité accrue du suc gastrique.

Hypoacide, qui se produit dans le contexte d'une faible acidité du suc gastrique. La cause de l'inflammation est la digestion perturbée des aliments et leur dégradation dans l'estomac. De plus, ce milieu est idéal pour la propagation de Helicobacter pylori..

Avec la gastrite, la douleur disparaît lentement mais disparaît. S'ils continuent de déranger une personne pendant longtemps et ne perdent pas leur intensité, un ulcère d'estomac et / ou un ulcère duodénal peuvent être suspectés.

La douleur dans le haut de l'abdomen peut être déclenchée par un infarctus du myocarde. En même temps, ils rayonnent vers la main gauche. Un retard dans la recherche d'une aide médicale dans ce cas peut entraîner la mort.

L'inflammation de l'appendice peut également provoquer des douleurs dans le haut de l'abdomen. De plus, la douleur sera très intense. Après un certain temps, ils peuvent se déplacer vers la droite. Par conséquent, tant que le spécialiste n'a pas examiné le patient, il est préférable de refuser de prendre des analgésiques. Si vous étouffez la douleur, il peut être difficile de poser le bon diagnostic.

Même si la douleur abdominale dans l'estomac est passée d'elle-même et n'a pas dû appeler une ambulance, il est toujours nécessaire de prendre rendez-vous avec un gastro-entérologue. Si le médecin vous prescrit un FGDS, vous ne devez pas refuser de subir la procédure. Ce n'est qu'avec son aide qu'il sera possible de faire un diagnostic aussi correctement que possible, ce qui signifie obtenir des maladies de prescription adéquates.

La douleur est concentrée dans l'hypochondre droit. Sensations: la nature de la douleur est vive, elle est apparue de façon inattendue pour une personne. La douleur s'accompagne de symptômes tels que nausées et vomissements, sensation de lourdeur dans l'abdomen, augmentation de la formation de gaz. La douleur peut irradier vers la main droite, vers sa partie supérieure. Une heure plus tard, la douleur disparaît.

Si la douleur abdominale se poursuit selon l'image décrite, une personne peut suspecter une colique biliaire.

Il peut y avoir plusieurs raisons à son apparition:

Manger des aliments gras, frits ou épicés.

Présence de calculs biliaires.

Serrer la vésicule biliaire lorsqu'elle est dans une position inconfortable.

Secouer dans une voiture, etc..

Cependant, il est impossible d'exclure l'infarctus du myocarde. Cela est particulièrement vrai pour les personnes souffrant de troubles du fonctionnement du cœur et des vaisseaux sanguins..

Dans une telle situation, vous devez appeler une équipe d'ambulance. Si les médecins conseillent l'hospitalisation, vous ne devez pas la refuser.

Si la douleur est passée d'elle-même, afin d'éviter la survenue d'une deuxième attaque, vous devez refuser de manger pendant les 12 prochaines heures. Après cette période, vous devez respecter le régime alimentaire, à l'exclusion du menu des aliments épicés, gras et frits.

Même si la douleur a pu s'arrêter d'elle-même, il est nécessaire de consulter un gastro-entérologue. Vous devrez peut-être consulter un urologue ou un chirurgien. Si une femme prend des contraceptifs oraux, elle doit en informer son médecin. Parfois, les médicaments de ce groupe peuvent provoquer une deuxième crise de douleur.

Conseil universel: si vous êtes en surpoids, vous devez vous en débarrasser. Sinon, les problèmes de santé ne peuvent être évités..

Sensations: la douleur est sourde, l'appétit disparaît.

Dans ce cas, une dyskinésie biliaire peut être suspectée. Dans le même temps, la bile stagne, les processus de digestion sont perturbés..

Parfois, ce type de douleur peut indiquer une hépatite A ou B au stade aigu, ou une exacerbation de l'hépatite C chronique, ainsi qu'une cirrhose du foie. Un symptôme tel que des selles légères indique en outre une pathologie hépatique..

Il est impossible de tergiverser en se tournant vers un médecin dans cette situation. Il est urgent de consulter un hépatologue et un gastro-entérologue. À l'avenir, il faudra respecter le traitement prescrit par le médecin, suivre un régime, manger de petites portions, refuser les plats qui chargent le tube digestif. Sous l'interdiction absolue de tout alcool.

La douleur est concentrée du côté droit au niveau de la ceinture. Sensations: douleur tranchante intense irradiant vers le bas-ventre, vers les organes génitaux. Périodiquement, la douleur disparaît, puis se reproduit.

Cette douleur caractérise le plus souvent les coliques rénales. Il se produit dans le contexte de la lithiase urinaire, avec flexion de l'uretère, avec pyélonéphrite. Les femmes nullipares peuvent présenter des reins tombants, surtout si elles sont sujettes à une minceur excessive.

Selon un tableau clinique similaire, une inflammation des ovaires, une appendicite et une ostéochondrose se développent. Mais avec des dommages à la colonne vertébrale, la douleur sera donnée à la région lombaire.

Si cette douleur ne se produit pas pour la première fois, vous devez prendre un antispasmodique et planifier un voyage chez l'urologue.

Si de telles sensations surviennent pour la première fois, vous devez appeler une équipe d'ambulance et suivre les recommandations des médecins. Vous devrez peut-être consulter des spécialistes spécialisés tels qu'un gynécologue, un chirurgien ou un neurologue.

La douleur est concentrée dans l'hypochondre gauche. Sensations: au fil du temps, la douleur s'intensifie, a un caractère douloureux. La douleur semblait couvrir la taille d'un anneau. En parallèle, des nausées, une formation accrue de gaz, une diarrhée ou une constipation peuvent survenir. La condition s'aggrave après avoir mangé des aliments gras ou de l'alcool.

Un tableau clinique similaire est caractéristique de la pancréatite. La maladie peut survenir sous une forme aiguë ou chronique. La sortie de jus sécrétée par le pancréas est perturbée. Ce jus contient des enzymes digestives qui commencent à dissoudre non pas la nourriture, mais le fer lui-même.

Les symptômes également décrits peuvent indiquer un saignement d'estomac ouvert..

Pour arrêter une attaque de pancréatite, vous devez suivre un régime. Vous ne pouvez pas manger de plats gras et épicés. Tout alcool est interdit. Si la situation continue de s'aggraver, une équipe d'ambulance doit être appelée..

La douleur est localisée au centre de l'abdomen. Sensations: l'abdomen est agrandi en raison des gaz accumulés, des grondements et des débordements se font entendre, la douleur est douloureuse, courte.

Des symptômes similaires sont caractéristiques des troubles digestifs. Le plus souvent, cela se produit après avoir trop mangé. Le tube digestif n'est pas en mesure de faire face à de gros volumes de nourriture, ce qui provoque une gêne caractéristique.

Les violations suivantes ne peuvent pas non plus être exclues: développement d'une dysbiose (pertinent lorsqu'une personne a été traitée avec des médicaments antibactériens), carence en lactase (une attention particulière doit être accordée à l'inconfort associé au lait ou aux produits à base de lait).

Pour faire face à la douleur, vous devez prendre des médicaments pour neutraliser les gaz dans les intestins, ainsi que des enzymes qui aident à digérer une abondance de nourriture.

La douleur est concentrée sous le nombril. Sensations: la douleur n'a pas de localisation claire, elle survient à un endroit ou à un autre. En plus de la douleur, une personne souffre de ballonnements et la constipation est remplacée par la diarrhée.

Ces symptômes sont caractéristiques du syndrome du côlon irritable. La cause de ce trouble réside dans les troubles psychosomatiques.

Dans certains cas, ces symptômes caractérisent une infection à entérovirus ou une gastroduodénite.

Avec une augmentation de la température corporelle et l'ajout de vomissements, il est nécessaire de prendre des entérosorbants et de boire autant d'eau propre que possible. Assurez-vous de consulter un médecin pour un diagnostic.

La douleur est concentrée dans le bas-ventre: au centre, à droite ou à gauche. Sensations: tiraillement de la douleur. Ces symptômes indiquent le plus souvent une annexite ou un syndrome du côlon irritable. Autres causes possibles de douleur: grossesse extra-utérine, inflammation de la vessie, endométriose. Une condition similaire nécessite un examen par un gynécologue.

Souvent, lorsque des douleurs abdominales surviennent, les gens prennent des préparations enzymatiques, souvent sans même comprendre comment ils fonctionnent. Les enzymes sont nécessaires à la digestion normale des aliments. Ils sont produits par le corps seul. Certains d'entre eux ne sont activés que lorsqu'ils interagissent avec des coenzymes (ils viennent avec de la nourriture sous forme de vitamines et de minéraux).

Les enzymes digestives sont des substances très instables, elles sont détruites à des températures élevées. Par conséquent, avec une augmentation de la température corporelle, la plupart des gens perdent leur appétit. Lorsqu'une personne mange beaucoup d'aliments acides, cela entraîne une augmentation de l'acidité du suc gastrique et les enzymes meurent. En cas de suralimentation, les enzymes ne sont tout simplement pas suffisantes pour faire face à de grandes quantités de nourriture.

Les enzymes pour les maux d'estomac peuvent aider à faire face à la digestion des aliments. Périodiquement, ils peuvent être pris, ce qui contribue à soulager la maladie et à prévenir la pourriture des aliments dans l'estomac et les intestins. Par exemple, cela est vrai pour la suralimentation ou lors d'une infection intestinale. Cependant, lorsqu'une personne prend des enzymes de façon continue et ne peut s'en passer, cela indique de graves erreurs de nutrition et un dysfonctionnement du système digestif. Pour résoudre le problème, vous devez consulter un médecin.

Premiers soins pour les douleurs abdominales

Si la douleur abdominale est très sévère, une ambulance doit être appelée immédiatement.

Jusqu'à ce que les médecins soient arrivés sur place, vous devez respecter les recommandations suivantes:

Refusez toute nourriture. L'erreur est d'utiliser de la bouillie liquide ou de boire du lait, car on ne sait pas exactement ce qui a provoqué la douleur dans l'abdomen. Il est possible qu'une personne ait une crise de pancréatite aiguë ou d'appendicite, et dans ces conditions, il est strictement interdit de manger.

Il est nécessaire de prendre une position horizontale, d'être aussi confortable que possible. En règle générale, la position de l'embryon permet de soulager la douleur. Les déplacements doivent être limités autant que possible..

Il est préférable de refuser de prendre des antispasmodiques et des analgésiques, car cela rendra difficile un diagnostic correct. De plus, certains médicaments peuvent aggraver le bien-être, provoquant des saignements ou d'autres complications..

N'appliquez pas de coussin chauffant chaud ou d'autres compresses chauffantes sur votre estomac. Cela entraînera une inflammation accrue si les douleurs abdominales sont causées par des processus infectieux. Le froid aide à réduire l'inconfort.

Que faire si vous avez mal au ventre?

Si votre estomac vous fait mal, vous devez prendre les mesures suivantes:

Mangez de petits repas, mais souvent. Vous ne pouvez pas trop manger.

Vous devez refuser d'utiliser des boissons contenant des gaz, afin de ne pas augmenter les ballonnements.

Les préparations contenant de l'acide acétylsalicylique, ainsi que des médicaments anti-inflammatoires, irritent l'estomac. Il est nécessaire d'éliminer complètement l'alcool.

3 heures avant une nuit de repos, vous devez refuser de manger.

La fumée de cigarette contribue à augmenter la production d'acide chlorhydrique, ce qui entraînera une augmentation de l'intensité de la douleur.

Il faut refuser de porter des vêtements serrés.

Des antiacides peuvent être pris pour réduire les symptômes négatifs. Si vous broyez les comprimés avant de les prendre, l'effet sera plus rapide.

Préparations antiacides. Lorsque vous mangez trop ou mangez des aliments épicés ou gras, vous pouvez prendre des antiacides, des enzymes, des médicaments pour normaliser la motilité intestinale. Les antiacides sont distribués dans une pharmacie sans ordonnance..

Informations utiles sur ces médicaments:

Le calcium peut être présent dans les antiacides. Certains d'entre eux sont des additifs alimentaires pour combler la carence de cet oligo-élément..

Les antiacides enveloppent la paroi gastrique et neutralisent l'effet irritant de l'acide chlorhydrique sur celle-ci. Cela peut entraîner une absorption incomplète d'autres médicaments..

Les antiacides peuvent provoquer l'amincissement des selles ou la constipation.

Si une personne est à la maison, il est préférable de prendre un médicament antiacide sous forme liquide. Il est plus pratique d'utiliser des pilules au travail.

Les antiacides sont conçus pour neutraliser l'effet destructeur de l'acide chlorhydrique sur les parois de l'estomac. Ces produits peuvent contenir du calcium, du magnésium et de l'aluminium. Parfois, dans les préparations, il y a une combinaison des composants énumérés.

Sous forme de comprimés effervescents qui doivent être dissous dans l'eau, du bicarbonate de sodium est libéré. Après avoir pris ce médicament, une personne peut souffrir d'hypertension.

Le sous-salicylate de bismuth a un effet enveloppant. Cette substance protège les parois de l'estomac, mais ne neutralise pas l'acide chlorhydrique..

Médicaments pour réduire la production d'acide chlorhydrique. Les médicaments de ce groupe ne peuvent pas neutraliser l'acide chlorhydrique; ils sont conçus pour empêcher sa production excessive en bloquant les cellules réceptrices. Ce sont des médicaments tels que la ranitidine, la famotidine, la cimétidine, la nizatidine.

Médicaments qui bloquent la dernière étape de la production d'acide chlorhydrique. L'oméprazole est référé aux médicaments de ce groupe..

Médicaments visant à réduire la formation de gaz dans l'intestin. L'un des médicaments les plus efficaces pour réduire la production de gaz est la siméthicone..

Préparations pour la normalisation de la motilité gastro-intestinale. Pour soulager les spasmes, vous pouvez utiliser Drotaverin ou Mebeverin. Le médicament Dompéridone vous permet de réguler le travail des muscles intestinaux et de faciliter le passage à travers l'organe des masses alimentaires.

Afin de ne pas nuire à votre santé, vous devez consulter un médecin avant de prendre tel ou tel médicament. Vous ne pouvez pas prendre de médicaments visant à supprimer la production d'acide chlorhydrique à votre seule discrétion. Dans certains cas, les douleurs abdominales peuvent être causées par des raisons complètement différentes, et le diagnostic uniquement par les symptômes est assez problématique. Par conséquent, lorsque les douleurs abdominales ne cessent pas de déranger pendant deux semaines ou plus, vous devez consulter un spécialiste.

Ce qui ne peut pas être fait avec des douleurs abdominales?

Si une personne souffre de douleurs abdominales, les étapes suivantes ne peuvent pas être prises:

Réchauffez un point sensible. Mieux vaut mettre un rhume sur le ventre.

Prenez des analgésiques jusqu'à ce que le médecin ait examiné la personne, car cela complique le diagnostic..

Tolère la douleur, surtout si elle s'accompagne d'une augmentation de la température corporelle, de vomissements, de troubles de la conscience. Un danger grave est le vomissement ou la diarrhée avec du sang. Appelez immédiatement une équipe d'ambulance.

Dans quels cas devez-vous appeler une ambulance immédiatement?

Pour les douleurs abdominales, vous devez immédiatement appeler un médecin dans les situations suivantes:

La douleur est intense, vous tient éveillé, ne disparaît pas après 1-2 heures.

Des vomissements sévères se produisent.

Température corporelle supérieure à 38,4 degrés.

L'homme perd conscience.

Douleur abdominale chez une femme enceinte.

L'estomac est tendu, très dur au toucher.

Il y a du sang écarlate dans les selles ou il a l'air noir.

Dans le vomi, il y a des impuretés pathologiques (sang, mousse, mucus, pus).

En plus de la douleur, une personne souffre de vomissements et de diarrhée prolongés, des signes de déshydratation sont observés.

Auteur de l'article: Gorshenina Elena Ivanovna | Gastroentérologue

Éducation: Un diplôme dans la spécialité "Médecine générale" a été obtenu à l'Université médicale d'État de Russie. N.I. Pirogova (2005). Études de troisième cycle dans la spécialité "Gastroentérologie" - centre médical éducatif et scientifique.

L'estomac fait mal à faire à la maison

Dans le monde d'aujourd'hui, les gens recherchent de plus en plus une aide médicale, souffrant de problèmes liés au travail des organes du tractus gastro-intestinal. Pourquoi les douleurs à l'estomac apparaissent-elles? Que faire à la maison? Que faire avec l'objectif de prévention pour éviter cela?

Pour comprendre comment gérer la douleur dans la région épigastrique, vous devez comprendre ce qui a déclenché leur apparition.

Ce qui fait mal à l'estomac?

La douleur sous les côtes du côté gauche peut être un avertissement concernant les maladies suivantes du système digestif:

  • Gastrite (bactérienne, virale, atrophique, aiguë, chronique, éosinophile) - la muqueuse gastrique s'enflamme pour diverses raisons.
  • Ulcère gastrique - l'apparition d'une plaie enflammée sur la membrane muqueuse d'un organe.
  • Polypes gastriques - formations tumorales bénignes.
  • Cancer - formation de tumeurs malignes.
  • Pancréatite (aiguë ou chronique) - inflammation du pancréas.
  • Cholécystite (aiguë ou chronique) - inflammation de la vésicule biliaire.

Cependant, dans tous les cas, l'apparition de tout inconfort est associée à des maladies: alimentation irrégulière ou vice versa, excès autorisés lors de la consommation, plats trop gras ou trop épicés, salinité et viandes fumées, réactions allergiques à certains aliments.

De plus, afin d'éviter les problèmes d'estomac et de prévenir l'apparition de gastrite (symptômes de gastrite) ou d'autres maladies gastro-intestinales, vous devriez dire au revoir aux dépendances - fumer et boire de l'alcool. À des fins préventives, il est utile de prendre des médicaments antiparasitaires, ainsi que l'inclusion dans le régime alimentaire de soupes de légumes et de céréales. Et bien sûr, essayez de vous protéger du stress.

Ce que vous ne pouvez pas faire à la maison avec des maux d'estomac

Certaines actions d'auto-traitement peuvent aggraver la situation:

  • En prenant des analgésiques (comme le paracétamol, etc.), vous pouvez fausser les symptômes de la maladie et amener le médecin à tirer une conclusion correcte sur l'état du patient, surtout s'il a besoin d'aide immédiatement!
  • Appliquer un coussin chauffant à un endroit problématique - sous l'influence de la chaleur, le processus d'inflammation peut aller à un rythme accéléré, ce qui entraînera des changements pour le pire. Le plus grand danger est une douleur aiguë, dont la cause n'a pas encore été établie!
  • Essayer de «saisir» la douleur va aggraver votre santé! Au contraire, il est conseillé de mourir de faim pendant un certain temps.
  • Le café et le thé noir provoquent une augmentation des crampes et des douleurs, ce qui aggrave le bien-être.!
  • Traitement avec une solution de soude! Pour beaucoup de gens, c'est un remède préféré pour les brûlures d'estomac ou, encore plus dangereux, mélanger l'eau et le vinaigre, en le diluant avec de l'eau. Si cette méthode fonctionne, l'effet sera de courte durée (et en effet, pas toujours!). Après cela, la condition empire encore plus vite! Certaines personnes extrêmes essaient d'être traitées en avalant de la cendre de cigarette.

L'utilisation de toute méthode non traditionnelle (à l'exclusion des méthodes bien connues et reconnues) est hautement indésirable!

Comment vous aider à la maison?

Sans aucun doute, pour que le traitement d'une maladie donne un résultat positif, il est important d'en connaître la cause! Mais se diagnostiquer à la maison, sans aller chez le médecin, est assez problématique. Par conséquent, si des symptômes inquiétants sont pris par surprise, vous devez consulter un médecin dès que possible!

Bien qu'il y ait des situations où vous devez vous sauver vous-même. Par exemple, si la douleur n'est pas si douloureuse pour un appel d'urgence immédiatement, mais qu'il n'y a aucun moyen d'obtenir un avis médical avec l'examen nécessaire. Avant de régler le problème par vous-même, il est important de comprendre que les mesures prises ne devraient pas causer encore plus de tort.

Au début, vous devriez essayer de vous débarrasser de la douleur sans prendre de médicaments..

  1. Tout d'abord, la compression étrangère de l'abdomen doit être éliminée - pour détacher la ceinture et / ou les boutons de la ceinture, et si possible pour supprimer complètement les éléments gênants.
  2. Acceptez toute position allongée dans laquelle vous vous sentirez le plus à l'aise possible.
  3. Pendant 5 à 7 minutes, effectuez des mouvements de massage doux autour du nombril.
  4. Il peut aider à boire de l'eau bouillie tiède (pas chaude!).

Dans certains cas, ces mesures suffisent à provoquer progressivement une gêne..

Que faire en cas de douleur avec nausée

Si après tout ce qui précède, la douleur ne disparaît pas, d'autres mesures sont prises en fonction de la façon dont la douleur se manifeste et de l'existence d'autres manifestations.

Si, en plus de la douleur et des nausées, il n'y a pas de symptômes tels que des vomissements fréquents et / ou une forte fièvre, vous pouvez essayer de résoudre ce problème sans soins médicaux. Avec la nausée, l'estomac signale qu'il doit être nettoyé. Dans ce cas, il est souhaitable de provoquer des vomissements, en règle générale, cela améliore le bien-être. Ensuite, vous pouvez utiliser des remèdes populaires.

  • Décoction menthe poivrée soulage les spasmes, fournissant des effets analgésiques et sédatifs. Bouillon prendre chaud, 0, 5 tasse.
  • De produits apicoles recommandés propolis, (lire sur les propriétés curatives de la propolis dans un autre article) - une préparation naturelle aux effets désinfectants et analgésiques. Pour éliminer la douleur et les crampes, vous pouvez prendre de la teinture d'alcool - 1 cuillère à café diluée avec de l'eau ou à mâcher, en avalant de petits morceaux de propolis.
  • Thé à la camomille Il est utilisé depuis longtemps comme remède aux dysfonctionnements du système digestif. Dans la plupart des cas, 1 à 2 heures après avoir pris 1 tasse de thé, la douleur à l'estomac disparaît.
  • Effet antiacide (enveloppant) Thé Ivan (épilobe) aide le mieux à surmonter la douleur. L'herbe est brassée comme un simple thé et se boit par petites gorgées, après quoi la douleur et la nausée passent.
  • Pour arrêter rapidement le processus inflammatoire et éliminer la douleur, prenez une décoction de feuille de plantain, mais seulement si l'acidité de l'estomac n'est pas augmentée.
  • Grâce à l'action anti-inflammatoire Millepertuis (perforé, herbe Ivanovo etc.) traite les douleurs d'estomac. Prenez une décoction de 1 cuillère à soupe. Si nécessaire, quelques heures plus tard, le bouillon peut être repris.
  • Agave (aloès) - Une plante domestique très populaire, aidera à faire face aux douleurs à l'estomac et aux brûlures d'estomac. À des fins médicinales, du jus est utilisé - 1 cuillère à café, qui est lavée avec de l'eau bouillie tiède (pas chaude!).
  • Graines de lin, posséder une action antiacide (enveloppante) soulage la muqueuse gastrique de l'irritation. Prenez 1 cuillère à soupe. Mais ce remède a une restriction sur la prise de cholélithiase (calculs dans la vésicule biliaire), avec pancréatite et hépatite, vous devriez d'abord consulter un médecin.

Il faut tenir compte du fait que lorsque l'estomac fait mal et qu'il y a des vomissements, le volume de tout liquide doit être minime.

Si les méthodes ci-dessus ne donnent pas de résultat, vous devez utiliser des médicaments qui soulagent les spasmes. Si les éructations se produisent acides, les agents qui neutralisent l'acide du suc gastrique aideront.

Mais si toutes les mesures prises étaient inutiles, vous ne devriez pas immédiatement retarder l'appel d'une ambulance.

Quand faut-il une aide d'urgence??

L'estomac peut faire mal en raison de l'apparition d'un trou traversant sa paroi - ulcères perforés (perforants). Cela apparaît ainsi:

  • Une douleur aiguë, comme si l'estomac était percé d'un objet pointu, qui diminue légèrement en position couchée avec les jambes pressées contre l'estomac.
  • Une léthargie croissante apparaît, des évanouissements sont possibles.
  • La transpiration est grandement améliorée (sueur froide).
  • Une baisse rapide de la pression artérielle, un ralentissement de la fréquence cardiaque sont des signes que les saignements internes ont commencé.

Prévention des maux d'estomac.

Tout d'abord, il est nécessaire de subir un examen et de déterminer la cause de la douleur. Il y a très peu de personnes complètement saines avec des organes digestifs à notre époque. L'essentiel dans de tels cas est de ne pas manquer le début du développement d'une maladie grave. Il est préférable de passer l'examen dans des institutions médicales dont les spécialistes en qui vous avez confiance et qui sont sûrs qu'on ne vous assignera pas un grand nombre d'études coûteuses.

La prévention de l'apparition de sensations désagréables dans le système digestif doit être le strict respect de l'alimentation et des restrictions raisonnables sur votre alimentation. Le travail acharné quotidien ne contribue guère aux recommandations d'un mode de vie sain. De plus, tous les événements solennels et les jours fériés sont célébrés à des tables, dont l'abondance affecte même les personnes qui ne se plaignent pas de leur santé. Dans de tels cas, des préparations contenant un complexe d'enzymes digestives viennent à la rescousse. Ils aideront à faire face à un stress soudain sur les organes digestifs. L'un des meilleurs outils de cette gamme est Penzital.

Action Pentazal, comment prendre, forme de libération

  • Ce médicament contient un complexe d'enzymes digestives. Son utilisation normalise les processus de digestion, ce qui contribue à améliorer rapidement l'état du tractus gastro-intestinal et le bien-être humain..
  • L'administration rapide du médicament élimine la sensation désagréable de lourdeur dans l'estomac, qui survient souvent après un festin abondant et prolongé. Il doit être pris à titre préventif lorsque vous mangez des aliments gras, épicés et exotiques..
  • L'utilisation n'affecte pas la sécrétion du pancréas et les enzymes incluses dans la composition contribuent à la décomposition des protéines, des graisses et des glucides en composants plus simples, ce qui leur permet d'être absorbés plus rapidement et plus facilement.
  • Penzital n'a pas de composants biliaires, il peut donc être utilisé pour les maladies du foie et de la vésicule biliaire.
  • Convient aux patients atteints de pancréatite chronique, souffrant de troubles digestifs.
  • Il peut être utilisé pour les manifestations de la fibrose kystique; avec des symptômes de flatulence excessive dans les intestins et des cas de diarrhée non compliqués.
  • Il est recommandé de l'utiliser pour améliorer l'assimilation des aliments après des interventions chirurgicales sur l'estomac et l'intestin grêle. En cas de troubles digestifs associés à une fonction de mastication insuffisante chez les personnes âgées.
  • Souvent utilisé lors de la préparation des patients aux radiographies et aux ultrasons des organes abdominaux.
  • Penzital est mis en vente dans des blisters en aluminium emballés dans des boîtes en carton de 20 ou 80 comprimés.
  • Le médicament est utilisé aux repas ou immédiatement après un repas. 1-2 comprimés 3 fois par jour.

Maladies de l'estomac (tableau)

MaladieLes causesManifestations
GastriteErreurs nutritionnelles: aliments excessivement chauds ou froids, mastication insuffisante des aliments, aliments piquants et trop salés.

Tabagisme et boissons alcoolisées, situations stressantes, infection par la bactérie Helicobacter pylori.

Attaques douloureuses aiguës ou douleurs régulières, brûlures d'estomac et / ou éructations aigres, nausées - régulières ou cycliques (le plus souvent après avoir mangé), une sensation de sécheresse et / ou un goût désagréable dans la bouche, augmentation de la salivation, constipation ou diarrhée (alternance possible), flatulences sensation d'estomac plein après avoir mangé.

En cas d'exacerbation - vomissements fréquents (parfois avec du sang).

Ulcère gastriqueEffets secondaires de la prise de médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS), infection par la bactérie Helicobacter pylori, chocs nerveux graves, alcoolisme, tabagisme, augmentation de l'acidité gastrique, etc..Douleur immédiatement après avoir mangé ou après quelques heures (parfois avec vomissements) ou sur un estomac vide (la zone de douleur est déterminée par l'emplacement de l'ulcère), dans certains cas, la douleur devient plus forte en raison d'un effort physique ou de l'utilisation de boissons alcoolisées.

Brûlures d'estomac longues, éructations.

Douleur en appuyant sur l'estomac.

L'érosion gastriqueInterventions chirurgicales sur l'estomac, brûlures de la muqueuse de toute origine, traumatisme à l'estomac, exposition régulière à des substances toxiques, situations stressantes.Douleurs abdominales de nature spastique (aggravées après avoir mangé), brûlures d'estomac et éructations, violation du processus digestif.

La peau devient sèche et les ongles sont très cassants..

Mon estomac me fait mal: qu'est-ce que cela peut signifier

Les douleurs abdominales sont fréquentes. Tout le monde connaît ces sensations désagréables: du léger inconfort à la douleur, dont elle s'assombrit dans les yeux. Les vacances sont terminées, nous vous suggérons de prendre les problèmes de santé plus au sérieux cette année. Dans l'article, nous expliquons en détail pourquoi l'estomac fait mal et ce que cela peut signifier.

Par origine, les médecins divisent la douleur en 4 types différents:

  • Ce que nous appelons les coliques, les experts appellent la douleur viscérale. En règle générale, une telle douleur se manifeste dans le bas-ventre et se produit en raison de l'irritation des fibres nerveuses lors d'un spasme. Dans ce cas, le spasme doit être retiré - et la douleur elle-même disparaîtra.
  • Le deuxième type de douleur est beaucoup plus prononcé et douloureux - les médecins disent: la douleur pariétale. Il est tranchant et coupant, aggravé par le mouvement, les muscles abdominaux sont tendus. Une telle douleur survient en raison de l'irritation des tissus supportant nos organes internes. Seul un médecin peut faire face à une telle douleur.
  • Il y a une douleur causée par le stress et la tension nerveuse. Officiellement, une telle douleur est appelée psychogène. Il peut se manifester n'importe où, n'importe quand et être de toute force. Tant que vous n'aurez pas à faire face au stress, la douleur ne disparaîtra pas. Dans de rares cas, vous avez besoin de l'aide d'un psychologue.
  • Neurogène est une douleur aiguë, brûlante et brûlante qui apparaît lorsque la température de l'environnement (café chaud et crème glacée) change ou lorsque vous touchez un point douloureux..

Pourquoi moi?

Les douleurs abdominales peuvent être causées par diverses raisons..

Le plus souvent, il est associé à une violation du système digestif: à la fois une inflammation et une intoxication alimentaire ordinaire. Souvent, la cause de la douleur abdominale est un spasme, qui est causé par tout un tas de raisons: du stress et des menstruations à certains aliments et maladies connexes (par exemple, la lithiase urinaire).

N'oubliez pas que les douleurs abdominales peuvent être à l'origine de maladies urologiques, gynécologiques, cardiovasculaires et endocriniennes. Souvent, des douleurs abdominales chroniques d'intensité modérée surviennent avec des maladies du sang et du système nerveux.

Cartographie de la douleur

Parfois, la localisation des douleurs abdominales correspond à l'organe affecté. Par exemple, avec des maladies de l'estomac et du duodénum, ​​des sensations douloureuses apparaissent dans la zone de l'estomac - juste en dessous de l'extrémité du sternum. Cependant, il faut se rappeler qu'une localisation similaire se produit avec l'infarctus du myocarde, la pneumonie et la pyélonéphrite (maladie rénale inflammatoire).

  • Douleur dans la région ombilicale - un signe de maladies de l'intestin grêle.
  • Dans l'hypochondre droit - maladie de la vésicule biliaire.
  • Une douleur dans l'hypochondre gauche, qui est l'herpès zoster, est observée avec une pancréatite.
  • Iléum droit endolori - vous pouvez avoir une appendicite ou des problèmes avec le caecum.
  • Dans l'iléon gauche - le côlon sigmoïde.

Dans tous les cas, s'il y a une douleur dans l'abdomen, il faut se rappeler qu'il peut y avoir trop de causes et une consultation médicale est nécessaire pour une bonne interprétation..

Que faire?

Naturellement, en cas de douleurs abdominales intenses et intenses, il est recommandé de consulter un médecin. Si la cause de la douleur est connue et qu'il s'agit d'un spasme, des antispasmodiques existent pour la soulager. Le célèbre spa sans spa peut être un exemple d'un tel remède; son ingrédient actif, la drotavérine, aide à détendre les muscles lisses des intestins. Les antispasmodiques agissent sur les muscles spéciaux des organes internes et éliminent les sensations désagréables. Il est très important que ces médicaments ne masquent pas les symptômes de maladies nécessitant des soins chirurgicaux d'urgence. C'est pourquoi, si l'antispasmodique n'a pas pu éliminer la douleur, il est urgent d'appeler un médecin.

Ce qu'il ne faut pas faire?

Dans les douleurs abdominales aiguës ou chroniques qui surviennent périodiquement (paroxystiquement) ou qui sont observées en permanence (cette douleur est appelée abdominale), l'utilisation d'analgésiques est catégoriquement contre-indiquée.

L'utilisation d'anti-inflammatoires non stéroïdiens (analgésiques), ainsi que les combinaisons les contenant, masquent souvent les véritables causes de la douleur et remplacent le traitement de la maladie sous-jacente qui cause la douleur. Cela peut contribuer à la progression de la maladie. Dans certains cas, la prise d'analgésiques entraîne le développement d'effets secondaires indésirables..

Il est possible de prévenir l'apparition de douleurs associées à des erreurs de régime (quantités abondantes d'aliments gras, frits, épicés, alcool excessif, café) en prenant des préparations antiacides et enzymatiques. Ils aideront également à soulager les brûlures d'estomac, les gaz, une sensation de pression ou de satiété dans l'estomac, des grondements et des malaises à l'estomac. Soit dit en passant, les préparations enzymatiques, à leur tour, facilitent la digestion des glucides, des graisses et des protéines, ce qui contribue à leur absorption plus complète dans l'intestin grêle.

Consultez immédiatement un médecin en cas de maux d'estomac:

  • ressenti pendant la grossesse;
  • dure plus de six heures consécutives et / ou s'intensifie;
  • accompagnée de vomissements répétés et de troubles gastro-intestinaux;
  • accompagné de fièvre;
  • immigrés (d'abord ressenti dans la région ombilicale, puis déplacé);
  • amplifié par un changement de position corporelle;
  • pire après être allé aux toilettes;
  • accompagné de saignements;
  • ne passe pas après avoir pris un antispasmodique.

Dans tous ces cas, une assistance qualifiée est nécessaire. Dans certains cas, une intervention chirurgicale est nécessaire, par conséquent, vous ne pouvez pas tarder à appeler une ambulance.

Comment réduire les douleurs à l'estomac à la maison: des moyens efficaces

Quelle que soit la douleur ou l'inconfort dans l'abdomen, afin d'éliminer rapidement les sensations désagréables et d'attendre l'aide d'un médecin, plusieurs choses simples doivent être faites.

Ce sont des conseils au cas où votre douleur à l'estomac prend de façon inattendue. S'il ne s'agit pas d'un cas isolé, vous devez vous rendre chez le médecin pour un diagnostic précis..

Que faire si vous avez mal au ventre

  • Si votre estomac vous fait mal à cause de la constipation ou de la suralimentation, vous devez faire le massage dans le sens horaire, car il stimule les contractions musculaires et aide à décomposer les aliments..
  • La cause de l'inconfort abdominal peut être la déshydratation. N'oubliez donc pas de boire suffisamment de liquide.
  • Le vinaigre de cidre de pomme et le gingembre sont de merveilleux stimulants digestifs donnés par la nature. Mâchez une tranche de gingembre frais, car cela aidera à stimuler les sécrétions acides et les contractions musculaires..
  • Le citron est une autre aide digestive. Si vous vous sentez lourd ou endolori après ou pendant le repas, ajoutez 1 cuillère à soupe de jus de citron dans un verre d'eau et buvez.
  • N'oubliez pas que le stress chronique peut également affecter la digestion. Si vous le ressentez, des exercices de respiration peuvent aider:
  1. prenez quelques respirations profondes pendant 5 minutes;
  2. inspirez profondément dès que vous ressentez une douleur abdominale;
  3. prendre 3-5 respirations et sorties très profondes;

Pour plus d'informations sur le traitement, la médecine, la nutrition, les modes de vie sains et bien plus, lisez la section Santé..

Que faire si vous avez mal au ventre

Quand appeler une ambulance et pourquoi vous ne pouvez pas boire d'analgésiques.

Pourquoi maux d'estomac

Lorsque notre estomac fait mal, il peut être difficile de comprendre: si c'est une bagatelle et que tout passera en quelques minutes, ou si vous devez souffrir quelques jours, ou si vous devez appeler d'urgence une ambulance.

L'abdomen peut piquer, serrer, écraser, piler, couper. Et en même temps, il n'est pas toujours possible de spécifier exactement où ça fait mal, car ça fait juste mal... dans l'estomac.

Dans l'estomac, il peut provoquer des douleurs non seulement des organes du tractus gastro-intestinal, mais aussi des reins, de la vessie et des organes génitaux internes. En général, tout peut faire mal à l'estomac.

Tous ces différents types de douleur nécessitent des actions différentes. Pour comprendre ce qui se passe et comment la traiter, essayez de vous concentrer non pas sur la douleur, mais sur les autres symptômes qui l'accompagnent.

Quels symptômes dois-je rechercher?

Problèmes de selles

Lorsque vous souffrez de constipation, la cause de la douleur est probablement cette perturbation des intestins. Comment se débarrasser de la constipation, a écrit Lifehacker en détail.

Les selles aqueuses accompagnent le plus souvent une grande variété de troubles intestinaux, notamment des infections et des empoisonnements. Dans tous les cas, les selles molles sont une raison de suivre un régime alimentaire modéré et de boire autant que possible, car la diarrhée provoque souvent une déshydratation.

C'est aussi l'occasion de prendre des entérosorbants comme le charbon actif et ses analogues modernes pour éliminer de l'organisme ce qui a causé la diarrhée..

Nausée et vomissements

Se produisent le plus souvent avec un empoisonnement et des infections intestinales. Pendant les vomissements, vous devez boire beaucoup, comme pour la diarrhée. Choisissez des boissons agréables (juste pas du café et du soda), buvez souvent à petites gorgées, afin de ne pas provoquer une nouvelle crise de vomissements.

Aucune solution de lavage gastrique n'est nécessaire. Il vaut mieux acheter une solution de réhydratation dans une pharmacie et la boire. Les entérosorbants peuvent également aider s'ils sont sous forme liquide et que vous êtes à l'aise de les prendre..

Douleur abdominale

Peut-être que vous ne ressentez pas de douleur, mais des ballonnements ou des nausées. Ensuite, très probablement, vous souffrez de dyspepsie - ce qu'on appelle l'indigestion. Ça va tout seul.

Une sensation de brûlure derrière le sternum est déjà une brûlure d'estomac, dans laquelle le contenu de l'estomac est jeté dans l'œsophage. Comment faire face à cette sensation, nous avons décrit en détail dans l'un des articles.

Ça fait juste mal et rien d'autre

Attendre. C'est juste que la douleur abdominale ne peut pas être noyée avec des analgésiques ou des antispasmodiques, car de nombreux symptômes graves commencent par une douleur légère. Et si la douleur s'intensifie, vous devez demander de l'aide.

Les pilules peuvent masquer la douleur, vous pouvez donc vous rendre chez le médecin plus tard que vous ne le devriez.

L'exception est la douleur pendant les menstruations, lorsque vous savez exactement pourquoi et pourquoi votre estomac vous fait mal.

Quand consulter un médecin

Les causes habituelles et quotidiennes des douleurs abdominales telles que la dyspepsie (indigestion) ou la constipation peuvent ne pas nécessiter de soins médicaux. Mais consultez votre médecin lorsque:

  1. La douleur est très forte ou s'intensifie, mais ne s'atténue pas.
  2. Tu sens la douleur qui t'entoure.
  3. Cela fait très mal quelque part à droite (cela peut être une appendicite ou des problèmes de vésicule biliaire).
  4. Vous perdez du poids en raison de douleurs abdominales.
  5. Les symptômes ne disparaissent pas en 2-3 jours.
  6. Votre température a augmenté.
  7. Vous pensez que votre cas de douleur n'est pas ordinaire et vous avez besoin d'une consultation médicale.

Quand appeler une ambulance

Dans certains cas, tout est si mauvais et confus qu'une personne souffrant de douleurs abdominales doit d'urgence être amenée à la table des chirurgiens afin qu'ils déterminent immédiatement ce qui s'est passé et éliminent rapidement la cause de la douleur. Cette condition est appelée un abdomen aigu. Il s'agit d'un complexe de symptômes qui indique que seule la chirurgie aidera dans ce cas, et le plus tôt sera le mieux.

Signes d'un abdomen aigu:

  1. Douleur intense dans n'importe quelle zone de l'abdomen.
  2. Sueur froide.
  3. Position forcée: le patient ne peut être que dans une certaine position.
  4. Vomissements de sang ou de vomi de couleur café.
  5. Tabouret noir ou tabouret avec du sang.

Dans tous les cas, il est urgent d'appeler une ambulance, de lister les symptômes, de coucher le patient afin qu'il n'ait pas à faire de mouvements inutiles. Il est conseillé de mettre quelque chose de froid sur l'estomac. Par exemple, un sac de glace, même improvisé, à partir de légumes surgelés.

Comment se débarrasser des maux d'estomac

La douleur est une sensation très douloureuse pour une personne. C'est la principale raison d'aller chez le médecin, ainsi que de réduire la capacité de travail et l'humeur des gens. Il est important que la douleur ne se produise presque jamais comme ça, mais est le symptôme d'une pathologie particulière, il est donc très important non seulement d'éliminer le symptôme, mais aussi de trouver sa cause. Mais parfois, il n'y a absolument pas de temps pour voir un médecin ou vous devez attendre longtemps pour un rendez-vous, et la douleur n'est pas si intense qu'elle appelle une ambulance. C'est pour de telles situations que vous avez besoin de savoir comment éliminer rapidement l'inconfort dans un organe particulier. Ainsi, l'une des localisations fréquentes de la douleur est l'estomac. Et il est très utile de savoir comment se débarrasser des maux d’estomac..

Comment se débarrasser des maux d'estomac

Douleurs à l'estomac sans pathologie

Dans le corps humain, la douleur physiologique est une rareté. Fondamentalement, c'est un signal d'avertissement: quelque chose ne va pas. Cependant, dans de rares cas, cette sensation peut se développer dans le contexte d'une santé relative..

Ainsi, des douleurs à l'estomac (dans la région épigastrique - au-dessus du nombril) peuvent survenir pour les raisons suivantes.

  1. En raison du stress, de la tension nerveuse, de l'excitation intense. Dans de telles situations, les symptômes dyspeptiques supérieurs (nausées, vomissements) et inférieurs (instabilité des selles) apparaissent plus souvent, cependant, chaque organisme réagit individuellement au stress.
  2. Comme effet secondaire lors de la prise de certains médicaments (antibiotiques, antifongiques, mais pas anti-inflammatoires non stéroïdiens - des douleurs lors de leur administration indiquent le développement d'une pathologie grave).
  3. Après avoir examiné le tractus gastro-intestinal (en particulier, le FGDS) dans le cadre de la réaction du corps à l'introduction d'un endoscope, lorsque la muqueuse n'est pas endommagée.
  4. Après un exercice intense.

Que faire avec des maux d'estomac

Si la douleur est «physiologique», elle présente les caractéristiques suivantes:

  • intensité faible ou moyenne;
  • ne s'applique pas aux zones voisines;
  • Il passe rapidement tout seul;
  • ne s'accompagne pas d'autres symptômes (nausées, vomissements, vertiges, etc.);
  • non répété en l'absence de facteur provoquant.

Il existe plusieurs causes de douleurs à l'estomac.

Si la douleur est associée exclusivement à ces facteurs, ils ne nécessitent aucun traitement ou sont rapidement éliminés avec des antispasmodiques (No-Shpa, Papaverin), des anti-inflammatoires non stéroïdiens (Nise, Ketanov, Paracetamol) ou des médicaments combinés (Pentalgin, Pivalgin, Nurofen).

Dans d'autres cas, des douleurs à l'estomac indiquent une maladie particulière du système digestif ou autre, chacune nécessitant une approche différenciée du traitement.

Maladies gastro-intestinales

La douleur dans l'estomac dans la plupart des cas indique une pathologie de l'estomac lui-même ou d'autres organes du système digestif.

Traitement des maladies gastro-intestinales

Gastrite

Il s'agit de la cause la plus fréquente de douleurs à l'estomac. L'inflammation de la muqueuse gastrique peut être aiguë et chronique lorsque la douleur apparaît lors d'une exacerbation. Il existe de nombreux types de cette maladie, chacun d'eux est accompagné de ses symptômes spécifiques. Cependant, il existe les manifestations les plus courantes caractéristiques de toute forme de gastrite:

  • douleur;
  • nausées, vomissements (généralement au plus fort de la douleur, apportant un soulagement);
  • constipation
  • une sensation de plénitude, de plénitude dans l'estomac;
  • saturation précoce;
  • changer l'apparence de la langue;
  • symptômes d'intoxication (rarement);
  • asthénie (faiblesse, irritabilité, larmoiement).

Symptômes et complications de la gastrite

La douleur survient généralement dans la région épigastrique et se propage rarement aux régions voisines. Les sensations de douleur sont nécessairement associées à la nourriture, peuvent se développer immédiatement après avoir mangé ou après 1,5 à 2 heures. Un symptôme courant est la douleur de la faim qui se développe le matin ou après un jeûne prolongé. La nature de la douleur peut également être différente - de légère douleur à crampe intense.

Tout d'abord, en cas de suspicion de gastrite, vous devez subir un examen: pour effectuer un FGDS avec une biopsie obligatoire (la méthode principale de tous est nécessaire). Le type de lésion, le degré d'activité, le niveau d'acide chlorhydrique (qui peut être normal, élevé ou diminué), ainsi que, surtout, la présence de la bactérie Helicobacter pylori, sont révélés. C'est sur les résultats de l'examen que le traitement dépendra si l'éradication (élimination) de ce micro-organisme est nécessaire ou si une autre thérapie est nécessaire.

Helicobacter pylori

Directement, la douleur avec inflammation de l'estomac est éliminée par une alimentation économe avec un traitement mécanique et thermique minutieux des aliments, ainsi que:

  • inhibiteurs de la pompe à protons avec augmentation de l'acidité gastrique (oméprazole, pantoprazole, rabéprazole);
  • antispasmodiques (papavérine, drotavérine, hyoscine);
  • bloqueurs des canaux calciques des cellules musculaires lisses dans le tractus gastro-intestinal (bromure de pinover, bromure d'otilonium);
  • procinétique (dompéridone, itopride, ghréline);
  • gastroprotecteurs (De Nol).

Ulcère gastroduodénal, gastropathie AINS

L'ulcère gastroduodénal est une affection dangereuse pour ses complications et ses conséquences. Le saignement peut s'ouvrir à partir d'un défaut ulcéreux, il peut «percer», ce qui permet une perforation de l'organe creux ou une pénétration (lorsque le défaut ne conduit pas à la cavité abdominale, mais à la paroi d'un autre organe).

Les symptômes d'un ulcère à l'estomac

L'ulcère peptique se caractérise par:

  • douleur dans la région épigastrique;
  • sensation de nausée;
  • vomissements au sommet de la douleur, soulageant;
  • éructations avec un goût aigre;
  • tendance à la rétention des selles.

Table. Ce qui se développe avec les complications de l'ulcère gastro-duodénal.

SaignementPerforation
La faiblesseCri d'excitation
PâleurDouleur abdominale poignard
Sueur collantePâleur, hydratation de la peau
Baisse de la pression artérielleAbaisser la pression artérielle
Rythme cardiaque augmentéRéduction de la fréquence cardiaque
Vomir du sangTension de la paroi abdominale
Chaise noireSituation forcée

Les sensations de douleur ont nécessairement un lien avec l'apport alimentaire. Plus la douleur commence tôt, plus le défaut de l'ulcère dans l'estomac est élevé. Des symptômes de faim et de nuit se développent. La douleur irradie vers les zones voisines - la poitrine, l'hypocondrie, même les épaules et les omoplates. C'est le symptôme le plus important, tous les symptômes dyspeptiques sont beaucoup plus faibles.

Beaucoup de gens ne soupçonnent même pas le développement de la maladie dans le corps, car les symptômes d'un ulcère d'estomac sont flous

Pour le diagnostic, la même méthode est utilisée que pour la gastrite - FGDS. Les saignements et les perforations, ainsi que toute suspicion, nécessitent une intervention médicale d'urgence, souvent chirurgicale.

La douleur associée à un ulcère gastro-duodénal simple est éliminée avec les mêmes médicaments que pour la gastrite. Thérapie diététique obligatoire, normalisation du sommeil et de l'éveil, limitation de l'activité physique et surtout du stress.

Ulcère gastrique - une maladie grave nécessitant un traitement à long terme.

Dyspepsie fonctionnelle

Cette pathologie est généralement associée à des problèmes psychologiques. C'est un diagnostic-exception, c'est-à-dire qu'il ne peut être fait que lorsque tous les autres sont déjà exclus et qu'aucun changement organique du tractus gastro-intestinal n'est détecté.

Le plus souvent, cette maladie s'accompagne de nausées, d'une satiété précoce et d'une sensation de satiété, mais il peut y avoir des douleurs mineures.

La nausée est l'un des symptômes.

Dans ce cas, il n'est pas associé à la nourriture, n'est pas accompagné de brûlures d'estomac ou de rots, ne se propage pas à travers l'estomac ou d'autres zones. Pour son traitement, des antispasmodiques sont utilisés, ainsi que des médicaments psychotropes - antidépresseurs, tranquillisants (sur recommandation et prescription d'un psychiatre).

Tumeurs de l'estomac

Les néoplasmes distinguent entre bénin et malin. La maladie la plus courante du premier groupe est la polypose..

Dans 95% des cas, des polypes hyperplasiques se produisent. Contrairement aux adénomateux, ils ne se transforment jamais en cancer

Les polypes de l'estomac sont petits, n'apparaissent que dans ce cas, ils ne se manifestent pas par des symptômes, mais peuvent être trouvés par accident. Les gros polypes peuvent saigner et provoquer des vomissements ou des excréments sanguins. Parfois, des difficultés surviennent lorsque la nourriture passe dans l'estomac. Si la formation se développe sur la tige, elle peut passer par le sphincter inférieur de l'estomac dans le duodénum. Et dans ce cas, une douleur aiguë et crampes se développe dans l'estomac. Il est très intense et se propage à tout l'estomac. Passe de lui-même dès l'ouverture du sphincter.

Éliminer une telle douleur par vous-même n'est pas possible. Une intervention chirurgicale est nécessaire pour éliminer les polypes - par accès traditionnel avec ouverture de la paroi abdominale antérieure ou par voie endoscopique - par une ponction.

Il est impossible de se débarrasser des polypes par vous-même

Le cancer de l'estomac n'est malheureusement pas rare aujourd'hui. La difficulté est que les tumeurs au stade précoce ne sont généralement pas douloureuses, il est donc difficile de les détecter. Les manifestations suivantes peuvent inspirer des réflexions en oncologie:

  • perte de poids non motivée;
  • faiblesse déraisonnable, léthargie;
  • anémie;
  • sensation de satiété précoce;
  • diminution de l'appétit jusqu'à son absence complète;
  • nausées Vomissements;
  • douleur persistante non intense dans l'estomac ou les zones voisines.

Il est impossible de guérir cette pathologie par vous-même.

Commencer l'appendicite

L'inflammation de l'appendice est une pathologie chirurgicale aiguë nécessitant une correction chirurgicale. Il est accompagné de:

  • augmentation de la température corporelle;
  • sensation de nausée;
  • vomissements uniques;
  • tension de la paroi abdominale antérieure;
  • douleur abdominale.

Les symptômes de l'appendicite adulte

Beaucoup de gens savent que l'appendicite fait mal en bas à droite. Et puis l'estomac? Le fait est qu'avec le cours standard de la maladie, la douleur apparaît pour la première fois dans la région épigastrique et épigastrique et peut imiter l'exacerbation de la gastrite ou de l'ulcère gastro-duodénal. Cependant, après quelques heures, ils descendent dans la région iliaque. Cette «migration» de la douleur dans l'appendicite en médecine est appelée un symptôme de Kocher-Volkovich.

Il n'est pas recommandé de traiter indépendamment une telle douleur, mais c'est absolument impossible. Si vous prenez des analgésiques avec un «abdomen aigu», vous pouvez lubrifier le tableau clinique, ce qui allongera le temps pour une recherche diagnostique. Et dans ce cas, plus l'opération sera tardive, plus la probabilité de péritonite est élevée - inflammation diffuse du péritoine, une condition extrêmement grave.

Avec l'appendicite, vous devez consulter un médecin le plus tôt possible

Infections intestinales

Une infection intestinale aiguë peut entraîner des douleurs abdominales. Le plus souvent, la douleur se développe dans le nombril ou dans tout l'estomac, mais si le côlon transverse est situé juste en dessous de l'estomac, la source de la douleur peut être confondue.

Dans ce cas, l'hospitalisation dans un hôpital infectieux est recommandée lorsque:

  • augmentation de la température;
  • vomissements indomptables répétés;
  • diarrhée avec impuretés pathologiques;
  • symptômes d'intoxication - maux de tête, vertiges, perte de conscience.

Dans le cas où la condition n'est pas grave et ne s'aggrave pas, vous pouvez faire un traitement à domicile:

  • consommation abusive d'alcool;
  • repos au lit;
  • apport d'entérosorbants (Polysorb, charbon actif).

Les infections intestinales aiguës sont des maladies plus faciles à prévenir qu'à traiter

Les antispasmodiques peuvent être utilisés pour soulager la douleur, mais dans la période aiguë de la maladie en présence de vomissements et de diarrhée, le comprimé ne devrait pas rester longtemps dans le tube digestif. Par conséquent, la détoxification maximale par une consommation optimale est optimale, de préférence avec un léger effet diurétique (jus d'airelle ou de canneberge, bouillon d'églantier, frais urologiques).

Empoisonnement aigu, brûlure

L'ingestion de substances toxiques qui irritent et affectent même les muqueuses (vinaigre, acide) peuvent entraîner des conséquences extrêmement graves, dont la mort. Un appel ambulancier immédiat est requis. Il est interdit de faire vomir par vous-même, afin de ne pas brûler à nouveau l'œsophage.

Problèmes en dehors du tractus gastro-intestinal

Les problèmes suivants peuvent survenir avec des douleurs à l'estomac..

  1. Une attaque d'angine de poitrine. Dans la version classique, c'est une douleur brûlante et pressante derrière le sternum, une sueur froide, une peur de la mort. Cependant, dans certains cas, des douleurs peuvent survenir dans le haut de l'abdomen. Dans ce cas, il est nécessaire de prendre un comprimé de nitroglycérine sous la langue ou d'utiliser de la nitrospray, d'assurer une ventilation de la pièce, de s'allonger et d'appeler une ambulance.
  2. La forme abdominale de l'infarctus aigu du myocarde. Une situation similaire: la douleur est déplacée en raison du sternum dans l'estomac. Dans ce cas, une triple dose de nitrospray n'a pas d'effet, une tachycardie apparaît, la pression artérielle augmente ou diminue fortement, un essoufflement, des étourdissements commencent. Hospitalisation urgente recommandée.

Forme abdominale d'infarctus aigu du myocarde

Ainsi, les antispasmodiques sont le moyen le plus universel pour traiter la douleur à l'estomac. Ce sont des médicaments qui faussent légèrement le tableau clinique de la maladie, ne présentent pas de risque significatif et sont assez efficaces. Ce sont les médicaments suivants:

  • papavérine (Papaverine MS, chlorhydrate de papavérine);
  • drotavérine (No-Shpa et No-Shpa Forte, Bespa, Spazmoverin);
  • mebeverin (Niaspan, Sparex);
  • Trimébutine (Trimedat);
  • préparations combinées (Spazmalgon, Spazgan, Braralgin).

La drotavérine est la plus active contre le tractus gastro-intestinal, mais la mébévérine n'a pratiquement aucun effet sur le tube digestif.

Une bonne option est le médicament combiné Meteospasmil (alverin et siméthicone) - c'est un antispasmodique et un antimousse. Le second améliore la motilité intestinale, réduit la formation de gaz.

La douleur à l'estomac est un symptôme par lequel il est difficile de déterminer quel type de maladie une personne a développé, des données supplémentaires sont nécessaires. Cependant, en le détaillant, vous pouvez faire un diagnostic assez précis et effectuer le traitement approprié même à la maison. Gastroscopie que vous lisez sur notre site Web.