Maladies du foie: causes, types, symptômes et prévention

L'état sain de la plus grande glande du corps humain - le foie - est la clé d'une vie pleine et de bonne humeur. Pas étonnant que les Français aient appelé ce corps la "glande de l'humeur". Malheureusement, actuellement 30% de la population adulte mondiale souffre d'une maladie du foie. Les plus courants sont les hépatoses, les hépatites, la fibrose et la cirrhose. Pourquoi ces maladies et d'autres surviennent-elles et comment les détecter à temps? À ce sujet et pas seulement - cet article.

Les préparations à base d'acide glycyrrhizique et de phospholipides contribuent à l'élimination des processus inflammatoires du foie et à la restauration de ses cellules. Il existe des contre-indications. Il est nécessaire de consulter un spécialiste.

"Phosphogliv" est une association médicamenteuse moderne recommandée pour le traitement de diverses formes de pathologies hépatiques:

  • composition unique;
  • effet anti-inflammatoire;
  • profil de sécurité favorable;
  • les pharmacies en vente libre.
Il existe des contre-indications. Il est nécessaire de consulter un spécialiste.

Les causes de la maladie du foie

Avant de parler des causes de la maladie du foie, regardons ce qu'est cet organe.

Le foie est une grande glande digestive située dans l'abdomen supérieur droit sous le diaphragme. Il remplit un certain nombre de fonctions physiologiques:

métabolique (participe au métabolisme: protéines, lipides, glucides, hormones, vitamines, oligo-éléments);

sécrétoire (forme la bile et la sécrète dans la lumière intestinale, les substances traitées par le foie sont sécrétées dans le sang);

désintoxication (transforme les composés toxiques en une forme sûre ou les détruit) et autres.

En raison de ses caractéristiques fonctionnelles et morphologiques, le foie est sensible à un grand nombre de maladies diverses. Leurs raisons, selon les chercheurs, peuvent être divisées en quatre groupes principaux:

Virus et bactéries. Les maladies virales comprennent les hépatites de types A, B, C, D et autres. Ils provoquent des processus inflammatoires aigus et chroniques. Dans 57% des cas, l'hépatite se transforme en cirrhose. Les causes des infections bactériennes sont généralement l'échinocoque, l'alvéocoque et le ver rond, ainsi que la leptospira - les agents responsables de la leptospirose. Les maladies surviennent également sous forme aiguë ou chronique et sous forme de transformation kystique du foie.

Violation du métabolisme des graisses. Dans ce cas, la teneur en lipides (graisses) des cellules hépatiques augmente, c'est pourquoi le fer peut augmenter de taille et perdre sa capacité de fonctionner normalement. Cela conduit au développement de maladies telles que l'hépatose graisseuse (stéatose hépatique) et par la suite à la cirrhose. Environ 27% de la population souffre d'une altération du métabolisme des graisses dans le foie en Russie.

L'abus d'alcool. La consommation irrégulière systématique de boissons alcoolisées a un effet néfaste sur les cellules hépatiques, qui peuvent au fil du temps provoquer une cirrhose. Les chercheurs ont trouvé une dose quotidienne relativement sûre de boissons contenant de l'éthanol: moins de 30 ml de vodka (cognac, whisky), 150 ml de vin ou 250 ml de bière par jour pour les femmes et 60 ml de vodka (cognac, whisky), 300 ml de vin ou 500 ml de bière par jour - pour hommes.

Dommages causés par des drogues toxiques. Elle survient à la suite de médicaments incontrôlés, ce qui entraîne une modification du tissu hépatique et une perturbation de son fonctionnement normal. On distingue la forme aiguë et chronique des lésions toxiques. Les maladies chroniques surviennent en raison de l'ingestion constante de doses d'une substance toxique. Peut être asymptomatique pendant des années.

Dans un groupe séparé, il existe de nombreuses autres causes moins courantes qui entraînent la destruction des cellules hépatiques. Ceux-ci comprennent: l'empoisonnement par les vapeurs de métaux lourds et de composés chimiques, le stress, les blessures abdominales, la prédisposition génétique.

Sous l'influence des facteurs ci-dessus, divers changements commencent dans le foie, ce qui conduit finalement à une violation des fonctions de l'organe.

Les principales maladies du foie humain

Toutes les maladies du foie peuvent être divisées en plusieurs types: virales (hépatite B, C, D), bactériennes et parasitaires (tuberculose, abcès, alvéococcose, échinococcose, ascariose), hépatose (stéatose hépatique alcoolique et non alcoolique), tumeur (kyste, cancer du foie gras), sarcome, carcinome), vasculaire (thrombose, hypertension), héréditaire (hypoplasie, hémochromatose, hépatose pigmentée), blessures traumatiques et autres.

Nous accordons une attention particulière aux maladies les plus courantes et les plus dangereuses..

Hépatite virale

Maladies inflammatoires du foie, ayant une nature différente d'apparition. L'hépatite est divisée en groupes: A, B, C, D, E, F, G, X. L'hépatite A affecte 28% de tous les patients atteints de cette pathologie, l'hépatite B - 18%, l'hépatite C - 25%, l'hépatite mixte. Tous les groupes sont caractérisés par une cytolyse - la destruction des cellules hépatiques. L'hépatite A, ou maladie de Botkin, se transmet principalement par la nourriture et l'eau contaminées, pour lesquelles elle est également appelée «maladie des mains sales». Elle se caractérise par une intoxication, une hypertrophie du foie et de la rate, une altération de la fonction hépatique, parfois une jaunisse. Cette maladie n'a qu'une forme aiguë. L'hépatite B passe de aiguë à chronique si le virus est présent dans le corps depuis plus de 6 mois. L'hépatite virale chronique B est une maladie dangereuse qui peut entraîner des conséquences graves et même la mort. Il est transmis par le sang et d'autres fluides corporels. L'hépatite C est la forme la plus grave de la maladie. Dans la plupart des cas, elle devient chronique. Environ 20% des patients atteints d'hépatite C chronique souffrent par la suite d'une cirrhose et d'un cancer du foie. Il n'y a pas de vaccin contre cette maladie. D'autres groupes d'hépatite sont beaucoup moins fréquents..

Hépatose

Une maladie basée sur des troubles métaboliques des hépatocytes. La maladie commence par l'accumulation de graisse dans les cellules hépatiques. Cela entraîne un dysfonctionnement de leur fonctionnement normal, une accumulation excessive de radicaux libres dans le foie, puis une inflammation. À la suite du développement de la maladie, les cellules de la glande commencent à mourir (nécrose tissulaire), le tissu conjonctif se forme activement à leur place et le foie cesse de fonctionner normalement. Il existe une hépatose aiguë, chronique, cholestatique, grasse de nature alcoolique et non alcoolique et l'hépatose des femmes enceintes. Cette dernière touche 0,2 à 1% des femmes enceintes. L'hépatose graisseuse survient chez 65% des personnes ayant un poids corporel accru et aiguë et chronique - chez 35%. Avec un traitement rapide et compétent, vous pouvez vous débarrasser de la maladie, sinon elle peut passer au stade chronique et conduire à une cirrhose.

Cirrhose du foie

Maladie inflammatoire chronique. Le stade final de la fibrose. Pendant la cirrhose, les cellules hépatiques meurent, leur place est occupée par le tissu conjonctif. Progressivement, le corps cesse de fonctionner normalement, ce qui entraîne diverses conséquences graves. La principale cause de la maladie est l'hépatite virale chronique et l'abus d'alcool, ainsi que les conséquences d'autres pathologies de la glande. La cirrhose s'accompagne souvent de complications: saignement des veines dilatées de l'œsophage, thrombose, péritonite et autres. La maladie est irréversible. Les médicaments et l'alimentation aident le patient à maintenir un état stable (tableau n ° 5).

Les tumeurs hépatiques sont bénignes et malignes. Bénignes comprennent les kystes, les hémangiomes, l'hyperplasie nodulaire. La Russie se classe au cinquième rang pour le nombre de maladies oncologiques du foie enregistrées. Le risque de développer un cancer de cette glande augmente avec l'âge. L'âge moyen des patients est de 55 à 60 ans. Il existe un cancer du foie primaire et secondaire. Primaire - lorsque la source de la tumeur est dans le foie lui-même, secondaire - lorsque la tumeur dans cet organe est une conséquence de la propagation des métastases à partir d'autres organes. Le deuxième type de cancer est beaucoup plus fréquent. Les causes du cancer primaire peuvent être l'hépatite B et C, ainsi que la cirrhose. Chez les patients atteints d'un cancer du foie, la survie à 5 ans est d'environ 20%. Afin de prévenir le cancer du foie, il est recommandé de s'abstenir de consommation excessive d'alcool, de stéroïdes anabolisants, de médicaments toxiques, de mener une vie saine.

Afin de vous protéger des conséquences graves d'une maladie du foie, vous devez être conscient des symptômes de la maladie. Cela aidera à subir les procédures de diagnostic à temps et, si nécessaire, à commencer le traitement..

Symptômes et signes d'une maladie du foie

Les principaux symptômes des pathologies hépatiques sont similaires au rhume: fatigue accrue, faiblesse. Une caractéristique distinctive est une douleur ou une lourdeur dans l'hypochondre droit, ce qui signale que l'organe est agrandi. Des symptômes plus inquiétants peuvent apparaître: amertume dans la bouche, brûlures d'estomac, nausées et vomissements. Parfois, les maladies s'accompagnent d'un jaunissement ou d'une pâleur de la peau, de l'apparition d'allergies et de démangeaisons. De plus, avec des dommages au foie, le système nerveux souffre, ce qui peut se manifester sous forme d'irritabilité chez le patient.

Ce sont des symptômes courants d'une maladie du foie. Désormais nous désignons celles qui caractérisent notamment certaines maladies:

Symptômes de l'hépatose. L'hépatose, ou stéatose, du foie est presque asymptomatique. Vous pouvez détecter un inconfort et une lourdeur dans l'hypochondre droit. Les changements deviennent visibles à l'échographie.

Les symptômes de l'hépatite. Aux signes ci-dessus, on peut ajouter une diminution sensible de l'appétit, des problèmes digestifs, ainsi qu'une augmentation de la teneur en enzymes telles que l'alanine et l'aspartate aminotransférases selon un test sanguin biochimique. Ils indiquent la destruction des hépatocytes due à l'inflammation.

Symptômes de la cirrhose: faiblesse, augmentation de la fatigue, diminution de l'appétit, nausées, vomissements, augmentation de la formation de gaz (flatulences), diarrhée.

Les symptômes du cancer Cette maladie s'accompagne d'une augmentation de la taille de l'abdomen, des saignements de nez, de l'anémie, de l'œdème, de la fièvre (de 37,5 à 39 degrés). Dans 50% des cas, les patients se plaignent de douleurs de traction dans la région lombaire qui surviennent avec une marche prolongée et un effort physique.

Selon la maladie, le mécanisme de sa nucléation et de son développement dans l'organisme varie.

Développement de la maladie

La plupart des pathologies ne présentent pas de symptômes au début, seulement avec une grave détérioration de la condition, des signes de certaines maladies sont notés. Si le traitement n'est pas commencé à temps, la maladie peut entrer dans un stade irréversible, ce qui, dans le pire des cas, entraînera la mort..

L'hépatite virale avec un traitement inefficace ou son absence complète se termine rarement par une guérison, le plus souvent elles deviennent chroniques (éventuellement avec complications), conduisant à une cirrhose. Ce dernier, à son tour, conduit à la destruction des hépatocytes.

Avec l'hépatose «courante» dans le corps, le métabolisme des glucides, des protéines, des enzymes, des graisses, des hormones et des vitamines est perturbé. La maladie «négligée» a un effet extrêmement négatif sur le travail de tous les systèmes du corps, ce qui peut entraîner une hépatite, une fibrose et une cirrhose du foie.

Le plus souvent, les maladies qui surviennent sans attention pendant une longue période sont difficiles à traiter avec des médicaments. Afin de ne pas y arriver, vous devez prendre votre santé au sérieux, en faisant attention à la prévention des maladies.

Prévention des maladies du foie

Les mesures préventives pour éviter les pathologies hépatiques sont réduites aux règles simples suivantes:

refus de consommation excessive d'alcool;

sevrage tabagique;

respect des normes de saine alimentation;

mode de vie actif;

respect de l'hygiène personnelle;

manque de surmenage psychologique, stress constant.

Cependant, toutes ces mesures ne peuvent garantir la santé du foie: trop de facteurs environnementaux négatifs ont un effet sur l'organe. C'est pourquoi les médecins ont recours à la nomination de médicaments spéciaux qui augmentent les propriétés protectrices du foie, - hépatoprotecteurs.

Préparations pour la restauration de la fonction hépatique

Les médicaments destinés à restaurer la fonction hépatique sont appelés hépatoprotecteurs. Leur composition peut comprendre des substances actives telles que les phospholipides essentiels, l'acide glycyrrhizique, l'acide ursodésoxycholique, l'adéméthionine, l'extrait de chardon-Marie, l'acide thioctique. Une attention particulière doit être accordée à la combinaison de phospholipides essentiels et d'acide glycyrrhizique, qui se caractérise par son efficacité clinique et un profil d'innocuité favorable. Selon la liste des médicaments essentiels et essentiels à usage médical, approuvée par le gouvernement de la Fédération de Russie, cette combinaison (la seule) est incluse dans la section «Préparations pour le traitement des maladies du foie». Disons quelques mots sur l'action de ces composants..

Plus de 30 essais cliniques ont confirmé que l'acide glycyrrhizique a des effets anti-inflammatoires, antioxydants et antifibrotiques, est efficace dans le traitement des graisses alcooliques et non alcoolisées. La plus grande base de données d'informations médicales, PubMed, compte plus de 1 400 publications détaillant les propriétés uniques de ce composant actif. L'acide glycyrrhizique est inclus dans les recommandations de l'Association Asie-Pacifique pour l'étude du foie (APASL) et est approuvé pour un usage médical par l'Agence médicale européenne (EMA). Les phospholipides essentiels sont capables de restaurer la structure du foie et ses fonctions, exerçant un effet cytoprotecteur et réduisant le risque de fibrose et de cirrhose. La combinaison de phospholipides avec de l'acide glycyrrhizique peut améliorer l'efficacité de ce dernier.

Comment vérifier rapidement l'état du foie d'une personne à la maison

Ces dernières années, le nombre de maladies du foie a augmenté chez les personnes en âge de travailler. Chaque année, plus d'un million de personnes dans le monde en tombent malades et la pathologie est souvent détectée à un stade où il n'est pas complètement possible de la guérir..

Une personne moderne n'a pas toujours le temps de consulter un médecin et un examen complet en temps opportun. C'est pourquoi tout le monde doit savoir comment vérifier rapidement le foie à la maison, cela aidera à reconnaître la maladie à un stade précoce..

Symptômes

Les symptômes de la maladie ne sont pas toujours faciles à reconnaître, même par un médecin expérimenté. Et bien sûr, tout le monde ne sait pas reconnaître une maladie du foie. Les maladies du foie ont un certain nombre de signes caractéristiques:

  • Diminution de l'appétit.
  • Fatigue.
  • Nausée et vomissements.
  • Douleur dans l'hypochondre droit.
  • L'élargissement du ventre.
  • Augmentation des saignements.
  • Désordres digestifs.
  • Mauvaise santé générale.
  • Problèmes hormonaux.

Douleurs et ecchymoses

La glande elle-même n'a pas de récepteurs de la douleur, donc la douleur se produit en raison de la tension de sa capsule, lorsque l'organe grossit ou que l'inflammation se propage à sa membrane fibreuse. La douleur est localisée dans l'hypochondre droit, mais dans certains cas, elle peut être renversée.

La nature peut être variée - de l'inconfort aux crises de douleur aiguë. L'augmentation peut être déterminée par la palpation de l'abdomen. En raison de la taille accrue, son bord inférieur s'étendra au-delà de l'arc costal droit, qui sera perceptible à la palpation.

Le plus souvent, cela se produit avec une cirrhose ou des maladies infectieuses aiguës, lorsque d'autres symptômes prévalent sur la douleur.

Les ecchymoses se produisent en raison de l'inhibition de la fonction des hépatocytes, à la suite de laquelle le processus d'hémostase est perturbé, les parois des vaisseaux s'affaiblissent. Les ecchymoses et les ecchymoses se produisent même avec la moindre ecchymose, une légère pression et dans un rêve. Il devient difficile d'arrêter le saignement même avec une petite coupure. Les plaies et les rayures ne guérissent pas longtemps et saignent périodiquement.

Signes visuels

L'un des signes les plus caractéristiques de la pathologie de cet organe est un changement de couleur et de turgescence de la peau. En raison du fait que le métabolisme des graisses est perturbé, la peau devient sèche, flasque, diverses desquamations apparaissent et il existe une tendance aux éruptions allergiques, telles que la dermatite et l'eczéma..

De plus, des veines d'araignée et des foyers d'hyperpigmentation sont observés sur le corps. L'apparence d'un homme acquiert des traits féminins - la graisse se dépose sur les hanches, les mains deviennent plus minces, les glandes mammaires sont agrandies, la perte de cheveux est appauvrie.

Comment vérifier le foie à la maison

Comment vérifier correctement le foie à la maison, tout le monde ne le sait pas. Beaucoup de gens pensent que la fonction de cet organe ne peut être examinée que dans un hôpital..

Cependant, effectuer des procédures simples à la maison peut être très instructif afin de suspecter cette maladie dans le corps humain.

Pour vérifier la santé du foie, il est nécessaire de procéder à un examen de la peau. Vous devez inspecter visuellement votre peau, évaluer sa couleur, son élasticité, son hydratation, la présence de foyers allergiques.

L'inspection doit commencer par le visage, puis descendre. Sur le visage, il est impératif de faire attention à l'apparition de taches brunes, de rides profondes entre les sourcils, de gonflements, de cernes sous les yeux. Sur les membres supérieurs, il faut faire attention à la région axillaire - y a-t-il un assombrissement de la peau, un amincissement des cheveux.

Le travail du foie à domicile peut être vérifié par la présence d'un assombrissement de la peau, le plus souvent localisé sur les coudes, les genoux et le dos des mains. La fonction irrégulière des organes est indiquée par des taches rouges vives sur les surfaces palmaires des mains..

La gravité du réseau veineux sur l'abdomen peut indiquer que le foie est malade à la maison. Si la glande est malsaine, les veines sont très prononcées et gonflent à la surface de la peau. Un autre signe de la maladie est une augmentation du volume de l'abdomen dans une période de temps relativement courte, une sensation de liquide dans la cavité abdominale, qui sera également perceptible à la palpation..

Le purpura hépatique peut avoir une apparence et une localisation différentes - des plus petites taches roses pâles aux foyers massifs rouge vif. Le plus souvent localisé sur les membres inférieurs.

Tests à domicile

Comment déterminer si le foie est sain à l'aide d'un test?

Des bandelettes de test spéciales aideront à vérifier l'état du foie à la maison. Leur principe d'action est similaire à un test de grossesse. Dans ce test, la bandelette doit être placée dans un récipient contenant de l'urine pendant un certain temps.

Des substances spéciales sont appliquées sur la bandelette qui réagissent à la teneur accrue de certains pigments dans l'urine (bilirubine, urobilinogène). Lors de l'interaction avec eux, la bande change de couleur.

Si le niveau de ces éléments est normal, la réaction ne se produit pas. Il s'agit d'un moyen très simple et abordable de savoir si votre foie est sain à la maison..

Palpation

La palpation de la glande vous permet de déterminer sa taille, sa densité et sa structure. Normalement, le bord inférieur de l'orgue ne dépasse pas l'arc costal. Il doit être tranchant ou légèrement arrondi, doux, indolore et suffisamment mobile.

La structure d'un organe sain est uniforme, lisse, sans compactage.

  • Si une douleur est observée lors de la palpation en combinaison avec un bord arrondi, c'est le signe d'un processus inflammatoire. C'est fréquent avec l'hépatite virale..
  • Un bord tubéreux, dense et inégal indique une échinococcose ou une syphilis. Les tubercules dans ce cas sont des vésicules d'échinocoques ou des chancres durs syphilitiques.
  • Une structure très dense de la glande est observée avec le cancer de l'organe.
  • Un bord dense en combinaison avec une tubérosité indique une cirrhose. Dans ce cas, la tubérosité est formée en raison de la dégénérescence fibreuse et de la violation de la structure lobulaire de la glande.

Qui guérit et quels tests doivent être réussis

Beaucoup ne savent pas quel spécialiste contacter s'ils soupçonnent une pathologie de cet organe. S'il y a des plaintes et des symptômes, vous devez contacter un thérapeute qui vous prescrira des tests de base et des études instrumentales.

Cette pathologie est traitée par un gastro-entérologue ou un hépatologue. Si la maladie a une étiologie infectieuse, un médecin spécialiste des maladies infectieuses est impliqué chez ce patient. Si un cancer est diagnostiqué, l'oncologue est emmené pour un traitement. Selon la nature de la maladie, son évolution et ses complications, une consultation avec d'autres spécialistes peut être nécessaire..

Les analyses et études minimales nécessaires pour évaluer le fonctionnement de la glande sont:

  • Numération sanguine complète - une anémie peut souvent être observée,
  • Analyse générale et biochimique de l'urine - albumine, bilirubine, urobilinogène,
  • Criblage biochimique:
    • L'AST et l'ALT sont un indicateur de la mort des cellules hépatiques. Plus cet indicateur dépasse la norme, plus les hépatocytes sont détruits,
    • La bilirubine est un composant de la bile qui, dans la pathologie de l'organe, pénètre dans la circulation sanguine à la suite de la destruction des hépatocytes, ce qui donne à la peau une couleur jaune,
    • Indice de prothrombine - un indicateur de la coagulabilité sanguine, qui diminue avec l'insuffisance hépatique,
    • Protéinogramme - pour l'évaluation des indicateurs des protéines sanguines,
  • Examen échographique (échographie) - vous permet d'évaluer la structure et la taille de l'organe et la présence en elle de toute formation pathologique (kystes, tumeurs),

Si nécessaire, un diagnostic plus détaillé, le médecin peut prescrire des études complémentaires:

  • Biopsie - vous permet d'identifier les violations au niveau cellulaire de la lésion. Utilisé rarement en raison du risque de complications..
  • L'IRM est la procédure la plus sûre et la plus indolore qui vous permet d'étudier en détail la structure de l'organe.

Signes de maladie du foie

Tous les organes sont importants à leur manière, mais il y a aussi ceux sans lesquels une personne ne peut tout simplement pas exister. Le foie appartient aux principaux "éléments" du corps, il remplit de nombreuses fonctions utiles. Compte tenu des lourdes charges, cet organe souffre souvent de processus inflammatoires de gravité variable. Les symptômes de la maladie du foie dépendent du type spécifique de malaise et de son stade. Aujourd'hui, la cirrhose, l'hépatite, les lésions toxiques et la formation de calculs sont souvent diagnostiquées. Les signes de ces maladies sont différents. Si le foie fait mal, quels symptômes sont observés chez une personne?

Quels sont les symptômes d'une maladie du foie

Il existe des symptômes courants de maladie du foie:

  • sensations douloureuses et douloureuses sous les côtes, aggravées par l'effort physique, manger des aliments frits, épicés et gras;
  • nausées Vomissements;
  • perte d'appétit importante;
  • brûlures d'estomac sévères, éructations fréquentes;
  • état léthargique, faiblesse, baisse des performances.

Les premiers signes d'un foie malade

Les signes d'un foie malade chez une femme et un homme ont des caractéristiques distinctives. En général, la maladie chez les deux sexes se déroule de manière identique. Les symptômes sont divisés en manifestations internes et externes d'inflammation hépatique. Signes internes:

  • douleur aiguë du côté droit sous les côtes;
  • problèmes de digestion;
  • une augmentation de la cavité abdominale;
  • la nausée;
  • chute de cheveux;
  • urine foncée;
  • l'apparition d'une sensation de lourdeur dans l'hypochondre droit, qui est précédée de l'absorption d'aliments frits et épicés riches en calories.

Des symptômes externes d'un foie malade, visibles sur la photo, apparaissent sur la peau:

  • jaunisse: les muqueuses et la peau deviennent une teinte malsaine jaunâtre, visible à l'œil nu;
  • éruptions cutanées, démangeaisons;
  • psoriasis, eczéma: taches, avec une surface rugueuse, qui se produisent principalement sur la tête et le haut du corps.

Maladies du foie et leurs symptômes

Les affections hépatiques sont une grande liste de maladies qui diffèrent en raison de causes et de symptômes. Dans cet article, les lésions d'un organe important qui sont plus courantes que d'autres affections seront considérées. Parlons des symptômes de la maladie du foie avec hépatite, cirrhose, affections toxiques et formation de calculs. Si des signes indiquant des problèmes hépatiques apparaissent, vous devez immédiatement consulter un médecin.

Cirrhose du foie chez l'homme et la femme

La cirrhose hépatique se réfère à des lésions étendues, en raison desquelles les tissus sains s'atrophient, se transformant progressivement en cicatrices. En raison d'un tel remplacement, des nœuds de différentes dimensions se forment, ce qui modifie considérablement la structure de l'organe "filtrant". Les hommes tombent malades beaucoup plus souvent que le beau sexe. Quels sont les symptômes de la cirrhose du foie - de nombreuses personnes s'intéressent à cette question. Ceux-ci inclus:

  • les premiers signes de cirrhose du foie sont le jaunissement de la peau, des muqueuses, ainsi qu'une perte de poids rapide avec une diminution de l'appétit;
  • faiblesse grave, fatigue accrue, somnolence;
  • l'apparition sur la peau d '"étoiles" des vaisseaux qui pâlissent sous la pression;
  • démangeaisons cutanées, aggravées la nuit;
  • couleur jaune foncé de l'urine;
  • ecchymoses fréquentes sur la peau;
  • comment le foie fait mal avec la cirrhose: des douleurs aiguës et sévères sous les côtes du côté droit du corps se font sentir;
  • les symptômes de la maladie du foie chez la femme sont complétés par un dysfonctionnement menstruel, chez l'homme, par l'impuissance.

Dommages toxiques

Un complexe de maladies associées aux effets néfastes de divers facteurs est une lésion toxique du foie. Les substances qui causent l'empoisonnement peuvent être des médicaments, des produits chimiques ménagers, des aliments (tels que des champignons), des radiations, etc. En raison des effets des facteurs ci-dessus, des changements sont observés qui deviennent un catalyseur pour la perturbation du bon fonctionnement du foie et peuvent entraîner une défaillance. Les problèmes hépatiques de cette nature se caractérisent par des symptômes combinés en syndromes. Types de syndromes d'intoxication hépatique:

  1. La cytolyse est une défaillance de la perméabilité des parois des hépatocytes, les cellules hépatiques meurent avec une exposition prolongée à des substances toxiques. Panneaux:
  • l'activité des enzymes AST, ALT, LDH augmente;
  • la quantité de vitamine B et de fer dans les changements sanguins.
  1. Pour le syndrome cholestatique, l'interruption de l'apport de la bonne quantité de bile dans le système intestinal est caractéristique. Symptômes
  • le foie est hypertrophié;
  • irritation de la peau, démangeaisons;
  • l'urine s'assombrit, les excréments sont clarifiés;
  • la peau jaunit, la muqueuse de l'œil, la salive;
  • état de santé général aggravé.
  1. Signes du syndrome dyspeptique:
  • douleur dans l'abdomen, sous les côtes, près du pancréas, ballonnements;
  • nausées Vomissements;
  • diminution de l'appétit;
  • augmentation du volume du foie.
  1. La spécificité de l'insuffisance hépatique est la suivante:
  • l'apparition "d'étoiles" sur la peau;
  • rougeur du visage, des mains ou des pieds;
  • jaunisse;
  • expansion des glandes salivaires;
  • chez les hommes, il y a une augmentation du tissu adipeux, une atrophie testiculaire, une dysfonction érectile et une hypertrophie des glandes mammaires;
  • points blancs sur les ongles;
  • ecchymoses
  • courbure des tendons de la main.
  1. L'hépatargie est un stade grave d'insuffisance hépatique qui affecte le fonctionnement du système nerveux central et du cerveau. L'hépatargie peut se produire comme suit:
  • une variété de troubles mentaux;
  • spéciale, mauvaise haleine;
  • coma.

Des pierres

L'apparition de calculs est considérée comme une conséquence de la lithiase biliaire. Les signes de ce type de malaise ne se manifestent pas sur une longue période, jusqu'à 2-3 ans. Les symptômes de la maladie du foie, causée par la formation de calculs, sont les suivants:

  • coliques hépatiques, survenant souvent lors du déplacement de pierres le long du trajet des capillaires de la vésicule biliaire ou d'une inflammation des canaux;
  • sensation de sécheresse dans la cavité buccale;
  • la nausée;
  • troubles des selles (constipation);
  • urine foncée, les matières fécales deviennent légères, acquièrent une odeur acide;
  • une couche jaunâtre apparaît sur la langue;
  • état d'agitation, douleur dans la zone cardiaque, des crampes peuvent survenir périodiquement.

Hépatite

L'hépatite de divers types est une maladie qui affecte principalement le foie humain, entraînant une inflammation de l'organe. On distingue trois groupes d'hépatite:

  • maladies virales: A, B, C, D, E, F;
  • hépatite toxique;
  • auto-immune.

Tous les signes courants de lésions hépatiques par tout type d'hépatite sont classés en manifestations précoces et tardives de la maladie. Facultatif, premiers symptômes de l'hépatite:

  • augmentation de la température;
  • douleur sous les côtes à droite;
  • l'apparition d'éruptions cutanées;
  • diminution de l'appétit;
  • douleurs et courbatures, faiblesse grave.

Signes ultérieurs d'une inflammation du foie:

  • jaunisse;
  • assombrissement clair de l'urine;
  • éclaircissement, décoloration parfois complète des matières fécales;
  • nausées Vomissements;
  • démangeaison.

Quel médecin devrais-je voir si mon foie me fait mal

Si les symptômes ci-dessus associés aux maladies du foie sont observés, il est nécessaire de subir un examen obligatoire par des spécialistes. Il est nécessaire de demander l'aide d'un thérapeute, de parler avec un gastro-entérologue et un chirurgien. Il vaut également la peine de visiter le principal spécialiste des maladies du foie - un hépatologue. Le thérapeute effectue un examen général et, si nécessaire, rédige des instructions pour les tests et autres médecins.

Un gastro-entérologue s'occupe des maladies gastro-intestinales, du système digestif. Il prescrit des mesures thérapeutiques lorsque le patient révèle une cirrhose et un abcès dans le foie, l'hépatite B et C. L'hépatologue a une spécialisation étroite, est responsable du foie et de la période de rééducation après la transplantation d'organe. Parfois, le thérapeute recommande de consulter un oncologue qui peut déterminer le cancer du foie, la cirrhose à un stade avancé.

Vidéo sur la cirrhose alcoolique

Le processus inflammatoire, souvent causé par une consommation excessive de boissons alcoolisées, nécessite un traitement obligatoire. La forme négligée de cirrhose peut entraîner des conséquences graves et même la mort. Après avoir regardé la vidéo, vous pouvez découvrir tous les symptômes, les principales causes de la maladie, le diagnostic de la cirrhose et comment la traiter..

Signes d'un foie malade chez une femme sur la peau, le visage, les symptômes, le traitement

Le foie est l'un des principaux organes de l'homme, dont les fonctions sont également importantes pour le corps des hommes et des femmes. Le foie dans le corps, s'il n'est pas malade, remplit au moins 500 fonctions et donc, lorsqu'il y a des signes de dysfonctionnement du foie, il est nécessaire de le nettoyer et de le traiter.

Fonctions hépatiques pour la santé d'une femme

Le foie est un filtre qui traverse tout le sang qui circule dans le corps. On l'appelle également une usine qui traite les nutriments essentiels à la vie..

Le corps neutralise les substances étrangères - poisons, toxines, allergènes, les transformant en composés sûrs qui sont facilement éliminés du corps. La même méthode élimine les hormones en excès, les vitamines et les produits métaboliques.

Ils comprennent:

Les signes d'un foie malade chez une femme ne sont pas immédiatement détectés. Le foie n'arrête pas de fonctionner même lorsque 1/3 du parenchyme est endommagé, ce qui devient la raison de la détection tardive de la pathologie. Le fer contrôle tous les types de métabolisme..

Au cours du métabolisme des protéines, les acides aminés sont synthétisés, les composants pour la formation des membranes cellulaires, les fonctions de transport sont effectuées. Avec le métabolisme des graisses, la production de lipoprotéines, de cholestérol, de triglycérides se produit. Le métabolisme est basé sur l'extraction d'énergie du glucose, des réserves de glycogène.

Dans le corps d'une femme, le foie produit des hormones sexuelles, assure le fonctionnement de la glande thyroïde et des glandes surrénales. Le foie subit une charge particulière pendant la grossesse, favorise l'hématopoïèse du fœtus et la purification du sang de la mère. Le foie peut stocker une quantité importante de sang et le jette dans la circulation sanguine dans les situations où une personne subit un choc ou une perte de sang.

Les causes des dommages au foie chez les femmes

Les signes d'un foie malade chez une femme apparaissent en raison d'une exposition à des facteurs négatifs. Pour les tissus, une exposition prolongée à des substances toxiques est particulièrement dangereuse. Au cours de ce processus, des conditions douloureuses sévères surviennent sous forme d'hépatite ou de cirrhose..

Les effets toxiques comprennent:

  • Consommation régulière d'alcool. Son utilisation fréquente entraîne des modifications irréparables des tissus hépatiques, les détruit. La maladie prend souvent des formes mortelles.
  • Lésions tissulaires avec des médicaments. Les médicaments non contrôlés épuisent les cellules hépatiques, car les substances toxiques pénètrent dans l'organisme avec des médicaments. Les propriétés hépatoxiques les plus dangereuses sont les antibiotiques, les hormones et les médicaments utilisés en chimiothérapie.
  • Infections virales. Ce sont des virus qui provoquent des hépatites de toutes sortes (A, B, C). L'infection avec eux est lourde de développement de changements inflammatoires prolongés dans le foie qui détruisent l'organe et provoquent une cirrhose.
  • Travail permanent dans des industries nuisibles à l'environnement, où il y a contact avec des éléments toxiques et des toxines. Ce sont des sels de métaux lourds, d'acides et d'autres produits chimiques. L'infection toxique se produit progressivement, mais provoque une nécrose cellulaire et une insuffisance rénale..

Signes de maladie du foie chez la femme

Les signes d'un foie malade chez une femme, selon la pratique médicale, diffèrent peu des symptômes qui apparaissent chez l'homme. Mais ces dernières sont sujettes aux maladies de cette glande 3 fois plus souvent que les femmes.

Il n'y a pas de terminaisons nerveuses dans le foie. Cela est dû au fait qu'il n'y a pas de manifestations directes et clairement marquées des maladies de cet organe. L'un des premiers signes de dysfonctionnement hépatique est une gêne sous la côte droite. L'inconfort survient en raison d'une hypertrophie du foie.

Souvent, les symptômes communs qui apparaissent avec les maladies du foie ne sont pas associés à la pathologie de cet organe. Ils s'expliquent par d'autres raisons et n'attirent pas une attention particulière..

Changements cutanés

Les spécialistes sont conscients du fait que l'apparence de la peau dépend de l'état du corps. Par conséquent, un examen cutané doit être effectué régulièrement. Cela est particulièrement vrai lorsqu'il y a des plaintes du foie..

Des signes de la maladie de cet organe interne apparaissent sur la peau du visage sous la forme de taches de vieillesse et de veines d'araignée. L'apparition d'une éruption cutanée est possible. L'humidité de la peau change, elle devient grasse ou sèche, l'acné y apparaît. Sur le corps, un jaunissement de la peau est observé, il y a une détérioration significative de la peau.

Désordres digestifs

Le foie étant l'un des organes clés du tube digestif, toute défaillance de son activité affecte le fonctionnement du système digestif. Des nausées apparaissent, les selles sont perturbées, se manifestant sous la forme de constipation ou de diarrhée.

La nausée et la lourdeur de l'abdomen sont le signe le plus fréquent d'une maladie du foie.

Les selles sont décolorées et l'urine, au contraire, s'assombrit. Les patients se plaignent de la croissance de l'abdomen. Cela est dû à l'accumulation de liquide dans la cavité abdominale..

Troubles hormonaux

Pendant les maladies du foie, le système hormonal d'une femme subit un changement. Cela se produit généralement chez les femmes après 50 ans (ménopause). Mais le corps est soumis à des troubles hormonaux et à des femmes plus jeunes. Le principal symptôme de la maladie est une violation du calendrier menstruel.

Les changements osseux sont également fréquents, au cours desquels les os et les articulations commencent à faire mal sans raison apparente. Il y a une croissance accrue des cheveux dans la région inguinale, au-dessus de la lèvre supérieure et du menton. Souvent, le volume mammaire augmente.

Troubles du système nerveux

Pendant une maladie du foie, un changement dans le contexte émotionnel se produit. Les pathologies de nature neurologique surviennent plus souvent chez la femme que chez l'homme.

Ils ressemblent à:

  • troubles du sommeil (insomnie ou somnolence);
  • surmenage;
  • inhibitions;
  • diminution des performances;
  • déficience de mémoire;
  • saisies.

En règle générale, ces signes sont attribués à des manifestations d'allergies, à une carence en vitamines ou à des changements météorologiques. La pathologie peut être déterminée par des spécialistes, après avoir effectué des examens et comparé diverses manifestations de l'insuffisance hépatique.

Problèmes de coagulation sanguine

Les maladies du foie s'accompagnent souvent de blessures involontaires ou mineures (par exemple, lors du brossage des dents).

Par emplacement, ils sont:

  • nasale;
  • hémorroïdaire;
  • gastrique;
  • intestinal;
  • sang dans les selles;
  • menstruations abondantes et prolongées.

Quelles maladies du foie causent de la douleur

Les spécialistes appellent le foie un organe "silencieux", car il ne se fait presque pas appeler douleur, en particulier dans les premiers stades de la maladie. Mais il existe d'autres signes typiques indiquant la gravité de la situation et l'urgence de recevoir des soins médicaux pour diverses pathologies.

Pour les inflammations de l'hépatite

L'hépatite virale aiguë A fait référence à des changements inflammatoires dans le foie, dans lesquels il n'y a pas de douleur évidente dans le foie. Elle survient 3 à 4 semaines après le début de la maladie. Après 2-3 jours supplémentaires, une jaunisse est observée. Le bien-être du patient se stabilise, la douleur et d'autres signes disparaissent avec le temps.

Au début de l'hépatite B aiguë, aucune douleur hépatique n'est ressentie. Cependant, elle se manifeste progressivement accompagnée de sévérité et d'inconfort dans l'hypochondre droit. L'hépatite D aiguë suit pratiquement l'hépatite B. La douleur dans le foie n'est pas particulièrement ressentie. Des douleurs tangibles dans le foie et près du nombril se développent dans l'hépatite virale aiguë E.

Les hépatites virales B et C dans leur forme chronique s'accompagnent de douleurs systématiques ou épisodiques. Souvent, il n'est pas localisé en un seul endroit, mais distribué dans différentes zones.

Avec des parasites

La présence de parasites dans le foie donne lieu à des pathologies dans lesquelles l'inconfort et la douleur sont inhérents.

Les plus courants sont:

  • alvéococcose;
  • opisthorchiase;
  • échinococcose;
  • amibiase et autres affections similaires.

La présence de parasites dans le foie est indiquée par des douleurs sous la côte droite.

Aux pierres

Les pierres sont généralement situées dans les voies biliaires du foie. Dans cette situation, nous observons des symptômes de la maladie biliaire. Les calculs hépatiques obstruent les voies biliaires, irritent leurs parois. Cela se manifeste par une crise aiguë de douleur - colique hépatique. La douleur est localisée sur le site de l'hypochondre droit, mais peut passer à la poitrine, au dos et à l'omoplate.

Avec cirrhose

La douleur dans le foie se manifeste par différents types de cirrhose.

Parmi eux:

  • Alcoolique. Se produit en raison d'une consommation incontrôlée d'alcool.
  • Médicament. Apparaît lors de l'utilisation de médicaments ayant un effet négatif sur le foie.
  • Viral. La raison en est une complication de l'hépatite virale.
  • Cirrhose initiale (biliaire). Le résultat d'une violation des biomécanismes génétiques.
  • Stagnant. Il est observé en cas d'interruption de l'apport sanguin à l'organe.

La douleur dans le foie avec cirrhose chez la femme est souvent présentée comme le seul symptôme. Il a un caractère douloureux, mais se manifeste faiblement. Par conséquent, de nombreux patients ne lui accordent pas l'attention nécessaire et ne recourent pas à l'aide de médecins.

Obésité (hépatose grasse)

Une concentration excessive de graisses dans le foie provoque une maladie appelée hépatose grasse. Cette maladie est caractérisée par une augmentation du volume du foie et, par conséquent, une sensation de douleur sourde. Ils s'affaiblissent ou disparaissent complètement lorsque vous cessez de prendre de l'alcool, en observant le bon régime alimentaire.

Complications possibles

Les maladies du foie se transforment souvent en formes complexes et potentiellement mortelles.

Les principales complications comprennent:

  • Ascite. Un symptôme clé de la maladie est une augmentation du volume de l'abdomen due à l'accumulation de liquide. Dans ce cas, le patient ressent une lourdeur et une sensation de plénitude de l'estomac. Les brûlures d'estomac et les nausées sont fréquentes. Le développement ultérieur de la maladie entraîne un essoufflement, l'apparition de mouvements sans coordination.
  • Insuffisance hépatique aiguë. La maladie se caractérise par une irritabilité, une surexcitation, un changement brutal d'humeur. Il y a des signes d'intoxication et de troubles neuropsychiatriques.
  • Insuffisance hépatique chronique. Il présente des symptômes similaires à la forme aiguë, mais il existe des troubles endocriniens, des lésions cutanées, une atrophie des glandes mammaires..
  • Hypertension portale, dont les signes se manifestent par des violations du tractus gastro-intestinal (flatulences, nausées, troubles des selles). Une anémie persistante se produit. Complications possibles sous forme de varices, saignements internes.
  • Encéphalopathie Des symptômes sous forme d'instabilité mentale, des troubles des réflexes sont observés. Se termine souvent par un coma hépatique.

Le danger de pathologies hépatiques réside dans l'absence de manifestations prononcées.

Diagnostique

Pour le diagnostic des maladies du foie sont utilisés:

  • analyse en laboratoire qui détermine les composants biochimiques de la bilirubine;
  • échographie, évaluation de l'état du corps et détermination de ses caractéristiques qualitatives;
  • diagnostic radiologique, comprenant des examens aux rayons X, l'imagerie par résonance magnétique (IRM) et la tomodensitométrie (TDM);
  • diagnostic différentiel - évaluation de l'état général du patient, analyse des selles, de l'urine, détermination des signes externes de la maladie;
  • laparoscopie, utilisée en fonction des indications, notamment fibrose, péritonite tuberculeuse, jaunisse, cancer.

Principes généraux du traitement des maladies du foie

Le traitement des maladies du foie est basé sur une thérapie complexe, qui se compose de deux domaines principaux.

Ils sont considérés:

  1. Thérapie étiotrope. Il est utilisé pour traiter l'hépatite virale, visant à supprimer l'agent pathogène pathologique. Effectue l'assainissement d'un organisme.
  2. Thérapie pathogénique. Lors de l'utilisation de ce traitement, l'utilisation des mêmes médicaments pour différentes maladies du foie est autorisée.

La thérapie des maladies contient également un régime thérapeutique et une nutrition.

Thérapie diététique. Règles, liste des produits autorisés et interdits

Le tractus gastro-intestinal ne fonctionne pas correctement dans les cas où le foie cesse de produire une sécrétion biliaire. Pour assurer le fonctionnement normal de la glande malade, il est nécessaire de suivre les recommandations d'un régime thérapeutique.

Il s'agit notamment des exigences, qui devraient:

  • consommer une protéine qui est facilement absorbée par le corps;
  • augmenter l'utilisation de graisses végétales pour corriger l'écoulement de la bile;
  • enrichir le régime alimentaire avec des fibres, ce qui aidera à neutraliser les substances dangereuses et à faciliter le travail de la glande malade;
  • broyer les aliments pour éviter le stress sur les organes digestifs et les ballonnements;
  • couper la viande en tranches et bien bouillir;
  • appliquer une nutrition fractionnée, à petites doses, environ 4 à 5 fois par jour;
  • consommer des aliments chauds, car les plats froids peuvent devenir une source de coliques hépatiques;
  • n'utilisez pas plus de 8 grammes de sel par jour;
  • boire de l'eau au moins 2 litres par jour.

Les produits autorisés et interdits sont indiqués dans le tableau:

Peut mangerC'est impossible
Autorisé à manger de la chapelure et des pâtisseries séchéesPain de blé interdit, pâtisserie feuilletée
Un œuf à la coque ou une omelette protéinée est autoriséeOeufs au plat
Le régime alimentaire du patient doit contenir des viandes maigres. Avant la cuisson, retirez la peau grasse.Viandes grasses, canard dans les seconds plats
Pour les soupes, la préférence devrait être donnée aux variétés laitières.Assaisonnements épicés (poivre, raifort) ketchup, mayonnaise sont exclus
Poisson faible en gras qui peut être cuit, cuit au four, cuitPoissons gras, caviar
Porridge bouilli dans de l'eau ou du lait: avoine, sarrasin, rizOrge perlé, grains de maïs
Pâtes duresVermicelles, nouilles
Légumes cuits à la vapeur, salades à l'huile végétale ou d'oliveLégumes à effet sokogonny (radis, radis, chou)
Lait écréméLait non bouilli, crème, crème sure grasse, produits laitiers gras
Fromage à pâte dure doux et légèrement saléVariétés grasses de fromage, fromage cottage
Il est permis de mettre une petite quantité de beurre dans les platsGras, huile de cuisson
Il est possible d'utiliser des guimauves, de la pastille, du miel naturelBonbons au chocolat
Les mousses et les casseroles peuvent être faites à partir des fruits recommandés.Baies et fruits aigres
Boissons aux fruits, thés verts dilués avec du laitBoissons gazeuses, thé fort, café

Exemple de menu pour la semaine

Lundi:

  1. Petit déjeuner: bouillie de céréales au lait avec des tranches de fruits ou de baies, kéfir 2,5% de matières grasses.
  2. 2ème petit déjeuner: pomme au four, un verre de kéfir faible en gras.
  3. Déjeuner: soupe maigre, escalope de poulet, vinaigrette, compote.
  4. Snack: cheesecake au four avec de la gelée.
  5. Dîner: crêpes aux courgettes, salade de concombre, séchage.

Mardi:

  1. Petit déjeuner: pudding de légumes, riz, thé faible.
  2. 2ème petit déjeuner: crackers, pomme et banane soufflé.
  3. Déjeuner: bouillon de légumes, fromage cottage, compote.
  4. Snack: salade à l'ananas, à la crème sure.
  5. Dîner: salade à l'huile d'olive et betteraves bouillies, kéfir.

Mercredi:

  1. Petit déjeuner: «causeur» de 2 œufs, tisane.
  2. 2ème petit déjeuner: kéfir, crackers ou toasts.
  3. Déjeuner: soupe de poisson, poisson bouilli avec riz brun, gelée d'avoine.
  4. Snack: salade de fruits au yaourt, thé aux biscuits à l'avoine.
  5. Dîner: omelette protéinée, asperges, kéfir ou thé.

Jeudi:

  1. Petit déjeuner: bouillie de flocons d'avoine non cuits, bouillon aux herbes.
  2. 2ème petit-déjeuner: ragoût de légumes, biscuits non comestibles, yaourt.
  3. Déjeuner: soupe au chou, escalope avec garniture de pâtes, boisson aux fruits.
  4. Snack: kéfir aux abricots secs, pain de son.
  5. Dîner: goberge aux légumes, salade de carottes, tisane.

Vendredi:

  1. Petit déjeuner: escalopes de chou, pain, décoction d'herbes.
  2. 2ème petit-déjeuner: pomme au four, bouillon de camomille.
  3. Déjeuner: boulettes de poisson avec crème sure, bouillie de sarrasin, kéfir.
  4. Snack: banane, biscuits, jus de pomme fraîchement pressé, dilué avec de l'eau.
  5. Dîner: souffle de poisson, pilaf de légumes, yaourt.

Samedi:

  1. Petit déjeuner: kéfir, purée de fruits, gelée.
  2. 2ème petit déjeuner: œufs durs (écureuils), lait cuit fermenté, séchage.
  3. Déjeuner: soupe diététique, escalopes de poisson, choucroute, boisson aux fruits.
  4. Snack: mousse de fruits, pain grillé à la confiture, thé.
  5. Dîner: poisson, salade de carottes, kéfir.

Dimanche:

  1. Petit déjeuner: flocons d'avoine ou de riz, poitrine de poulet, mousse.
  2. 2ème petit-déjeuner: biscuits, lait cuit fermenté.
  3. Déjeuner: soupe de fruits de mer, vinaigrette, riz, jus de pomme.
  4. Snack: quenelles, kissel sur un bouillon de plantain.
  5. Dîner: bouillon de légumes, escalopes de betterave, pain, thé.

Groupes de médicaments utilisés pour les dommages au foie. Noms des médicaments, régime

Un groupe spécial de médicaments appelés hépatoprotecteurs est utilisé pour normaliser les fonctions de base du foie et restaurer la structure des cellules affectées de cet organe..

Ces médicaments sont:

  • Tykveol est un médicament d'origine naturelle. A un effet hépatoprotecteur, cholérétique et antiulcéreux. Le médicament en capsules est consommé dans 1 cuillère à café. 3-4 fois par jour;
  • Hepa Merz. Il normalise le métabolisme du corps, réduit le syndrome asthénique. Il est utilisé pour l'administration intraveineuse. Dose - 4 gélules par jour.
  • Essential Forte. Restaure les cellules endommagées, améliore la fonction hépatique. Il est recommandé d'utiliser 2 capsules à la fois. tous les jours et sous forme d'injections de 1 à 4 ampoules par jour pendant 10 à 30 jours.
  • Ursofalk. Aide à réduire la quantité d'acides gras, à restaurer les membranes des cellules hépatiques. La posologie est calculée en fonction du poids du patient - 10 mg / kg. Durée du cours - 6-12 mois.
  • Cholenzyme. Il a une origine animale. Il fait partie d'un complexe d'agents thérapeutiques pour le traitement du foie. Appliquer 1 comprimé 2-3 fois par jour.

Méthodes alternatives de traitement. Recettes pour une réparation efficace du foie

Les symptômes d'un foie malade chez une femme peuvent être éliminés par des remèdes populaires. Les méthodes de médecine traditionnelle sont basées sur l'utilisation de plantes médicinales et de produits naturels. Il existe de nombreuses recettes de remèdes populaires qui aident les gens à guérir un foie malade..

Il s'agit, par exemple:

  • infusion de chardon-Marie. Versez 1 cuillère à soupe. matières premières 100 g d'eau bouillante. Laisser reposer une heure dans un récipient fermé, puis filtrer. Consommez 2 fois par jour pour 1 cuillère à café. une demi-heure avant un repas;
  • un mélange de cannelle et de miel. Avec 2 ml de miel, mélangez 2 cuillères à soupe. cannelle. Faire bouillir le mélange pendant 15 minutes, filtrer. Consommez 1 c. 3 fois par jour avant les repas;
  • citrouille au miel. Coupez le haut de la citrouille crue, sans la pulpe et versez le miel liquide au milieu. Couvrir et laisser reposer 10 jours. Ensuite, la solution doit être vidangée. Prenez 3 cuillères à soupe. l 5 fois par jour;
  • récolte à base de plantes. Sélectionnez 1 cuillère à soupe. Millepertuis, marjolaine, souci et fleurs de camomille à parts égales, versez un verre d'eau bouillante. Insister 30 minutes Filtrer et boire le produit 1/2 tasse 3 fois par jour avant les repas;
  • infusion d'ail. Coupez deux gousses d'ail en petits morceaux, versez 1 tasse d'eau chaude. Attendez 12 heures. Égoutter, prendre 1 tasse 2 fois par jour pendant 30 jours.

Indications pour la chirurgie

La chirurgie du foie est réalisée avec:

  • cirrhose avec les phénomènes d'hypertension portale;
  • échinocoque;
  • kyste hépatique non parasitaire;
  • formations bénignes et malignes;
  • lésions d'organes traumatiques.

Préparation et étapes de l'opération. Réhabilitation

Avant le début de l'opération:

  • détection d'une insuffisance hépatique latente;
  • correction de la coagulation sanguine;
  • stimulation des facteurs cellulaires et humoraux protégeant le corps;
  • préparation des systèmes cardiovasculaire et respiratoire;
  • désintoxication du corps.

Les techniques chirurgicales sont diverses, mais il existe des points communs dans les opérations.

Au stade initial de l'intervention chirurgicale, une dissection (laparotomie) et une hémostase sont effectuées. Le foie se démarque, son anatomie est déterminée et des sutures sont faites le long de la périphérie des vaisseaux principaux. La deuxième étape est appelée extrahépatique.

Dans le processus de cela est alloué:

  • artère hépatique;
  • la veine porte;
  • veines hépatiques;
  • canal biliaire.

Après cela, l'organe malade est retiré et le foie du donneur est implanté. Les anastomoses sont superposées entre la veine cave du donneur et du receveur.

La troisième phase - post-reperfusion, devrait commencer par la correction du débit sanguin hépatique. Après reperfusion, l'artère hépatique est ré-anastomisée et le canal biliaire est restauré. La réhabilitation du foie consiste en la mise en place d'un ensemble de mesures.

Ceux-ci inclus:

  • régime alimentaire et régime alimentaire;
  • activité physique modérée;
  • apport de vitamines et procédures générales de renforcement;
  • prendre des médicaments - hépatoprotecteurs, restaurer le foie.

Ces mesures sont généralement suffisantes pour la récupération finale du corps de la femme après la chirurgie.

Pronostic des lésions hépatiques

Les résultats prévus sont dus à de nombreuses circonstances. Dans certaines situations, une personne vit 7 à 10 ans après la détection de la maladie, dans d'autres - une issue fatale se produit dans l'année.

Les principaux facteurs influençant les prévisions sont:

  • la cause du développement de la maladie;
  • sexe et âge du patient;
  • complications du processus pathologique;
  • l'efficacité du traitement.

Les femmes atteintes de cirrhose du foie, dans les cas où les signes de la maladie sont mal exprimés, vivent 10 ans. Les manifestations cliniques de la maladie et de l'ictère raccourcissent cette période à 7 ans. Après la chirurgie, les gens vivent environ 5 ans (75%), mais des rechutes sont possibles.

Si le patient a deux maladies simultanément - cancer et cirrhose, le pronostic n'est pas rassurant.