Rééducation après appendicite

Tout le monde sait que le rétablissement de l'appendicite, comme après d'autres maladies nécessitant une intervention chirurgicale, prend un certain temps. La période de récupération après l'appendicite nécessite une attention particulière des médecins, des efforts de la part du patient, car pendant la rééducation, il existe de nombreuses limitations et recommandations, dont la mise en œuvre est extrêmement importante pour une guérison réussie.

La période postopératoire et son importance

L'appendicite aiguë (code ICD-10, K-35) est une maladie courante. Chez certaines personnes, il n'enflamme pas toute sa vie. L'inflammation de l'appendice est traitée médicalement ou chirurgicalement. Après l'opération de retrait de l'appendicite, une longue convalescence est nécessaire, dont la négligence est lourde de conséquences dangereuses.

Pendant un séjour à l'hôpital, les soignants après l'appendicite sont fournis par des professionnels de la santé. La restauration d'une maison nécessite beaucoup d'efforts, car elle est réalisée de manière indépendante. Si vous suivez les recommandations d'un spécialiste, le corps reviendra à la normale plus rapidement et les blessures guériront. Le non-respect des règles après le retrait de l'appendice peut conduire à un écart entre les coutures externes et internes, à des complications. C'est l'occasion d'aller immédiatement à l'hôpital. Il est important d'essayer de ne pas bouger, il est donc préférable d'appeler une ambulance.

Combien de temps dure la récupération après la suppression de l'appendicite??

La période de récupération dépend du succès de l'opération, de la méthode utilisée, de la réaction du corps à l'intervention et de la gravité de la situation. Après l'élimination de l'appendicite purulente ou gangreneuse, en particulier celle qui est passée à la péritonite, la période de rééducation est plus longue, car il est nécessaire de lutter contre l'infection, qui s'est développée, ce qui inclut l'utilisation à long terme de médicaments antibactériens..

Aujourd'hui, une appendicectomie est réalisée par laparoscopie ou chirurgie abdominale. Une intervention laparoscopique est possible si l'organe est enflammé, mais aucune rupture tissulaire ne s'est encore produite. Cette option facile pour le traitement chirurgical implique une récupération après le retrait de l'appendicite pendant 2 semaines, moins souvent 4. Une opération de la cavité est plus traumatisante, il peut donc prendre six mois pour récupérer complètement. Il est plus exact de dire combien il faut pour une guérison complète, seul un médecin peut le faire. La récupération des jeunes enfants et des adultes avec un poids corporel excessif est plus difficile et longue.

Les premiers jours postopératoires

La rééducation après l'appendicite commence à la fin de la chirurgie. La période jusqu'au jour de la sortie du patient est appelée postopératoire. Les soins aux patients après appendicectomie les premiers jours fournissent du personnel médical. Après s'être retiré de l'anesthésie, le patient doit se conformer strictement aux prescriptions médicales. L'anesthésie peut affecter une personne de différentes manières, ce qui peut provoquer des vomissements, des frissons et d'autres symptômes..

Soins médicaux

Le premier jour, manger est interdit. L'eau potable pendant les premières heures n'est pas recommandée. Puisque le côté droit fait mal, vous devez d'abord vous allonger uniquement sur le côté gauche. Après une journée, le patient est autorisé à se lever, mais si l'opération a été effectuée par la méthode laparoscopique, ils aident à se lever après 5-6 heures, et il est recommandé de marcher un peu immédiatement. L'incision quotidienne est traitée avec des agents antiseptiques. En outre, il est nécessaire de prendre des médicaments antibactériens et d'autres médicaments prescrits par le médecin. Si le patient s'inquiète de la constipation, il reçoit un lavement.

Les premiers jours, le patient a une température corporelle élevée. C'est normal. Mais si la température dure plus de 7 jours, vous devez consulter un médecin. Il est nécessaire de surveiller combien de temps le côté droit de l'abdomen et le lieu de la coupure sont douloureux. L'estomac autour de la plaie ne devrait pas faire mal du tout. Après la sortie, il est recommandé au patient de porter un bandage. Le patient est sorti de l'hôpital pendant 7 à 10 jours après le retrait de l'appendice, avant de retirer les sutures externes. Sur cela, la période postopératoire après le retrait de l'appendicite se termine.

Tout le temps que le patient est à l'hôpital, les médecins surveillent les procédures suivantes:

  • contrôle des paramètres de récupération physiologique;
  • désintoxication (par exemple, en cas d'appendicite purulente);
  • suivre l'état du patient et les symptômes de complications;
  • surveiller l'état de la suture (absence de saignement).
Les caractéristiques de la récupération après l'appendicite comprennent un certain nombre de restrictions sur un mode de vie familier ou de mauvaises habitudes. Retour à la table des matières

Quelques questions

La rééducation après l'ablation de l'appendicite dure de un à plusieurs mois. C'est beaucoup de travail de la part du patient. Le patient doit savoir comment se comporter pendant cette période, s'il y a des contre-indications, quelles recommandations rendent la récupération plus facile et plus rapide. Il est important de connaître les règles d'hygiène, de nutrition, d'activité physique et autres procédures que le patient rencontre quotidiennement.

Baignade, piscine, bain

Avant de retirer la couture, les médecins interdisent de prendre une douche et de nager. L'hygiène peut être maintenue en lavant les zones individuelles. Il est préférable d'essuyer l'estomac avec une éponge humide pour empêcher l'eau de pénétrer dans la plaie. Le bain ou le bain ne devrait pas avoir lieu 2 semaines après la chirurgie. Après avoir retiré les points de suture, vous êtes autorisé à prendre une douche. La piscine après l'appendicite n'est autorisée qu'après une guérison complète des blessures, car il faut y nager. Une telle activité prématurée peut provoquer une divergence de plaie. Il est recommandé de visiter les bains publics au plus tôt dans un mois.

Bronzage et solarium

La première fois après une appendicectomie n'est pas recommandée pour exposer la plaie au soleil et aux rayons ultraviolets, il est donc interdit d'aller au solarium ou dans des endroits où le soleil se posera sur la cicatrice (par exemple, la plage). Il est ensuite permis de prendre le soleil, mais il faut garder à l'esprit que le bronzage ne sera pas uniforme, car le lieu de la coupe doit être fermé.

La thérapie par l'exercice après avoir utilisé l'appendice aura un effet bénéfique sur la récupération globale et la récupération postopératoire. Retour à la table des matières

Activité physique

La prévention de la plupart des complications implique des exercices de respiration. La thérapie par l'exercice comprend des exercices simples qui sont d'abord effectués allongé sur le dos. Ils recommandent de faire des exercices à l'hôpital et de continuer à la maison. Le port d'un bandage n'est obligatoire que pour les enfants et les personnes en surpoids. Cela aidera à prévenir la divergence des plaies. Après quelques semaines après la sortie, si la condition le permet, vous devez commencer à marcher. La randonnée se déroule à un rythme lent. Les sports doivent être abandonnés jusqu'à ce que la cicatrice soit complètement guérie (compactage au site d'incision). Cela nécessite plus d'une semaine. Habituellement, les sports sont autorisés après une décennie, mais vous pouvez pomper et soulever des poids au plus tôt six mois plus tard.

Fumer après la chirurgie

Les amateurs de cigarettes presque immédiatement après l'opération s'intéressent à la question de savoir s'il est possible de fumer après une appendicite. Le tabagisme est extrêmement mauvais pour le corps humain, en particulier le système respiratoire. Après une appendicectomie, une cigarette fumée peut provoquer un laryngospasme. Sur cette base, il est strictement interdit de fumer 3 jours après la chirurgie. Si le patient a connu une péritonite, le tabagisme n'est pas recommandé 7 jours après la chirurgie.

La vie intime

Si la chirurgie s'est bien déroulée avec une appendicite non compliquée, il est recommandé d'observer un repos sexuel pendant 7 jours. Parfois, il est permis d'avoir des relations sexuelles plus tôt, mais sous réserve d'une position passive de la part du patient, évitant la tension de la presse abdominale. Le retour à une vie intime normale est autorisé sept jours après le retrait des fils.

Nourriture diététique

Le régime alimentaire après la sortie de l'hôpital est extrêmement important. Les symptômes qui accompagnent le rétablissement dépendent du type de nourriture. La violation du régime alimentaire peut avoir des conséquences négatives. Parfois, les erreurs sont la cause du décès. Il est permis de manger du bouillon faible en gras de poulet ou de boeuf, de riz, de boire frais, dilué avec de l'eau. Le bouillon de rose musquée ou le thé à base d'herbes sans sucre sont utiles. Plus tard, les céréales, les soupes muqueuses, le lait aigre, la viande maigre sont introduits dans l'alimentation. Tout produit nocif est totalement interdit. Les parents doivent s'assurer que les enfants ne reçoivent pas de bonbons, car cela irrite les intestins.

Quelles peuvent être les complications?

Toute opération est associée à des risques et complications. L'appendicectomie peut s'accompagner d'une grave perte de sang, qui dépend des qualifications du médecin. Il peut y avoir des problèmes respiratoires, surtout si le côté droit ou la plaie est très douloureuse. Cela est dû à l'incapacité de respirer à pleine poitrine, ce qui est lourd d'hypoxie. Les ballonnements et la rétention urinaire dus à l'utilisation de relaxants musculaires peuvent provoquer une parésie du tractus urinaire ou intestinal. Il existe un risque de thromboembolie, d'inflammation et de fistule. Parfois, des complications purulentes-septiques se produisent dans la plaie (avec une mauvaise manipulation). Le traitement postopératoire peut provoquer une diarrhée après une appendicite, qui dure jusqu'à un mois.

Récupération après appendicite: alimentation et activité physique

Ce qu'il est interdit de faire AVANT la chirurgie?

Si vous soupçonnez une appendicite, vous devez appeler d'urgence une ambulance, surtout si le patient est un enfant de moins de 15 ans..
Important! Plus l'opération est effectuée tôt, plus la personne se rétablira rapidement et facilement. Chez les enfants, l'appendicite se développe plus rapidement (en 36 heures après le début de l'inflammation, tandis que chez les adultes - en 48 heures), alors allez voir le médecin de toute urgence.

Le patient doit être allongé et il ne doit pas recevoir de nourriture ni de boisson à ce moment, en aucun cas vous ne devez prendre des analgésiques (même un noshpa), un laxatif ou des antibiotiques par vous-même, vous ne devez pas faire de lavement, vous réchauffer l'estomac; et il est également interdit d'essayer de diagnostiquer indépendamment, en exerçant une forte pression sur l'estomac (si vous ne suivez pas ces conseils, il y a un risque d'accélérer la rupture de l'appendicite, qui est le début de la péritonite, dont une personne peut mourir).

Complications possibles

Si l'appendicite a été excisée en recourant à une chirurgie abdominale, des complications peuvent se développer:

  • hyperthermie postopératoire persistante;
  • douleur postopératoire;
  • commissures;
  • hernie postopératoire;
  • péritonite.

Des conséquences négatives similaires après une chirurgie laparoscopique ne sont pas exclues..

Comme toute intervention invasive, avec laparoscopie et l'appendicectomie laparoscopique, le développement de conséquences négatives pour la santé du patient est possible. Il y a des complications peropératoires et postopératoires.

Les premiers comprennent:

  • Dommages aux organes internes, principalement aux boucles intestinales avec un trocart et un instrument laparoscopique.
  • Saignement des vaisseaux de la paroi abdominale antérieure.
  • Violation de l'intégrité de l'annexe.


Lors de la laparoscopie, plusieurs groupes de complications sont distingués
Les situations suivantes concernent les complications postopératoires:

  • Hémorragie abdominale.
  • L'échec du moignon de l'annexe.
  • Le développement de processus purulents-inflammatoires dans les ouvertures suturées sur la paroi de l'abdomen et dans la cavité abdominale.
  • Hématome sous-cutané dans la paroi abdominale antérieure.
  • La possibilité de formation de hernie dans le domaine de l'introduction d'instruments.

La prévention de ces complications passe par la mise en place d'une préparation adéquate du patient, le respect des techniques de procédures et des recommandations pour la période postopératoire.

Toute opération est associée à des risques et complications. L'appendicectomie peut s'accompagner d'une grave perte de sang, qui dépend des qualifications du médecin. Il peut y avoir des problèmes respiratoires, surtout si le côté droit ou la plaie est très douloureuse. Cela est dû à l'incapacité de respirer à pleine poitrine, ce qui est lourd d'hypoxie. Les ballonnements et la rétention urinaire dus à l'utilisation de relaxants musculaires peuvent provoquer une parésie du tractus urinaire ou intestinal.

Quand vous pouvez vous lever et marcher après avoir retiré l'appendicite?

Il est préférable de commencer à se lever et à marcher lentement après l'opération pour retirer l'appendicite simple le plus tôt possible (après 5-6 heures). Avec un diagnostic d'appendicite gangreneuse, gangreneuse-ulcéreuse, purulente avec ou sans péritonite, il vaut mieux ne pas sortir du lit au moins une journée (il vaut mieux dormir d'abord sur le dos, mais pas sur le côté).

La première fois, mieux vaut ne pas se lever brusquement, mais un peu avant cela, asseyez-vous sur le lit les jambes baissées, puis levez-vous. Au début, vous devez marcher avec l'aide de quelqu'un. Vous sentirez que marcher chaque jour est de plus en plus facile..

Entraînement

Le diagnostic laparoscopique et le traitement chirurgical de l'appendicite aiguë sont toujours une procédure d'urgence, car le pronostic de récupération dépend de la durée pendant laquelle le patient présente des manifestations cliniques de la maladie.

La durée moyenne de préparation à la chirurgie prend 2 heures. À ce moment, le patient reçoit une thérapie par perfusion et une prémédication avant de subir une anesthésie. En règle générale, la laparoscopie avec appendicite ne nécessite pas l'utilisation de mesures spéciales pour préparer une personne à la chirurgie.

L'appendicite est diagnostiquée par des manifestations de symptômes de douleur localisés dans le côté droit de l'abdomen, une augmentation du nombre de leucocytes dans le sang, en utilisant une procédure d'échographie. La phase préparatoire ne prend pas beaucoup de temps. Deux heures plus tard, une fois le diagnostic justifié, le chirurgien peut commencer l'opération. Selon les indications d'urgence (appendicite aiguë), la période de préparation est annulée.

Les mesures préopératoires comprennent:

  • vider la vessie en insérant un cathéter;
  • lavement;
  • goutte-à-goutte intraveineuse de glucose;
  • pour les femmes, un examen gynécologique pour exclure les processus inflammatoires dans ce domaine;
  • prélèvement de sang pour le dépistage du VIH et la réaction de Wasserman (syphilis);
  • avec des pathologies cardiaques chroniques - ECG;
  • traitement d'une zone locale de la cavité abdominale avec un antiseptique.

Le type d'anesthésie (générale ou locale) est déterminé par un médecin spécialiste et dépend de l'état de santé du patient et des contre-indications de l'anesthésie générale. Sous anesthésie locale, la chirurgie est compliquée en raison de l'impossibilité de détendre les muscles de la paroi abdominale.


L'anesthésie est discutée individuellement, immédiatement avant la chirurgie

Après les travaux d'anesthésie, l'appendicectomie commence directement:

  • la cavité abdominale est fortement perforée pour l'insufflation (introduction d'air ou de dioxyde de carbone). Un laparoscope est introduit dans le trou résultant. Le gaz est utilisé pour améliorer la visibilité de l'intérieur;
  • sur le segment d'intervalle du sein - nombril, une mini-incision est réalisée pour installer un instrument chirurgical (trocart);
  • le chirurgien examine non seulement l'appendice enflammé, mais également les organes adjacents à l'aide d'une vidéo qui retire le laparoscope;
  • le troisième trocart est introduit directement dans la zone du processus enflammé;
  • sous contrôle vidéo, l'appendice est serré et retiré;
  • le processus enflammé est supprimé, des sutures internes sont appliquées;
  • en cas de besoin de drainage, un tube spécial est installé;
  • les coutures sont faites sur les coupes.

Avec un déroulement favorable de l'opération, toutes les interventions chirurgicales ne durent pas plus de 40 minutes. En cas de complications, l'intervention dure aussi longtemps que nécessaire pour les éliminer..

Les complications les plus courantes qui surviennent au cours de la procédure: rupture de l'appendice (péritonite diffuse), par défaut (perforation) des parois, détection d'infiltrat appendiculaire (tumeur inflammatoire entourant l'appendice chez l'adulte et l'enfant plus âgé). Dans une situation compliquée, le plus souvent, le chirurgien décide d'arrêter la laparoscopie de l'appendicite et de passer à la chirurgie classique des voies.

La chirurgie est possible après un examen et une analyse:

  • Urine et sang.
  • Examen échographique du péritoine.
  • Donnez du sang pour le virus de l'immunodéficience, pour la syphilis et l'hépatite.
  • Lectures d'électrocardiogramme.

La préparation comprend un entretien avec l'anesthésiste et le chirurgien.

Quand se laver après l'appendicite?

Une fois l'appendicite enlevée, les sutures ne peuvent être lavées que par parties, de sorte que l'eau et les produits d'hygiène ne soient pas trempés dans la plaie. Lorsque les coutures sont enlevées, il est déjà permis de prendre une douche. Vous ne pouvez prendre un bain qu'après deux semaines.

Nager dans la mer ou prendre un bain de vapeur n'est également préférable qu'après une récupération complète du corps (une température élevée peut augmenter l'enflure).

Entraînement après 40 ans pour les hommes. Exercices de musculation pour les hommes de plus de 40 ans

Nous commençons par l'état physique du corps, avec la théorie. Au fil du temps, le corps change. N'oubliez pas de noter. Afin d'être prudent dans le gymnase, patient dans l'obtention du résultat, à la sortie..

  • La structure osseuse d'un homme adulte commence à perdre de la force. Les ligaments ne sont pas aussi forts que chez les jeunes. Conclusion pas besoin de chasser de gros poids au début du chemin de la construction d'une figure musculaire.
  • Le réseau capillaire est bouché par des plaques de scories et de cholestérol au fil des ans. La fonction de l'apport de nutriments par le sang est ralentie. Tant aux organes principaux qu'aux muscles. Il est nécessaire de changer le régime alimentaire, d'abandonner la nourriture habituelle malsaine. Ensuite, un programme d'entraînement après 40 ans ne bénéficiera.
  • L'endurance disparaît avec l'âge. C'est un point très important dans le développement du complexe. Lorsque vous tirez du fer, vous devez considérer que suffisamment d'oxygène pénètre dans le corps ou non.
  • L'âge fait des ravages. Je parle de changement hormonal. Pour le pompage musculaire régulier, vous devez garder la barre anabolique et catabolique. En savoir plus sur ce sujet..

L'exercice après quarante ans est divisé en étapes. Le cours préparatoire est conçu pour la dépendance musculaire aux charges et la finale - le principal.

Combien de temps et combien d'activité physique limitée après l'appendicite?

Après que l'appendicite a été excisée, il est impossible de subir un effort physique intense pendant au moins trois mois, tandis que la charge habituelle pour les personnes (travaux ménagers ou marche) est autorisée après un demi-mois, sinon vous pouvez gagner une hernie inguinale et vous devrez la retirer à nouveau opération.

Combien de poids puis-je soulever? Après 2 semaines, il est permis d'augmenter le poids à 3 g., Pour le deuxième mois à 5 g., Et au cours des quatre prochains mois, le poids à 10 kg.

Les médecins donnent un maximum à l'hôpital pour un mois, donc, pour aller travailler, il faut faire attention de ne pas soulever de poids et de travailler à moitié. Un enfant à l'école est préférable de ne pas porter une mallette lourde (ce qui signifie que vous devez garder à l'esprit combien il pèse un kilogramme). Et les adultes ne devraient pas élever les enfants dans leurs bras.

Séjour à l'hopital

Si une appendicectomie a été réalisée par laparoscopie, le patient est libéré pendant 3-4 jours. Si une opération ouverte est effectuée - après une semaine ou plus. Des complications sont nécessaires pour prévenir les complications..

La douleur dans la période postopératoire est arrêtée avec des analgésiques. Si l'inflammation s'est propagée, des antibiotiques sont injectés. Après l'intervention, il est nécessaire de surveiller la température corporelle du patient. 37,5 ° C est la norme, son excès indique le développement de complications.

Les pansements à l'hôpital sont effectués par une infirmière. La plaie est traitée avec une solution d'alcool ou d'iode à 70%, tous les deux jours. Si un drainage est installé, le traitement est effectué quotidiennement. Le jour 3, le drainage est retiré, l'endroit où le tube a été retiré est scellé avec un pansement.

Les procédures hygiéniques sont autorisées 48 heures après la chirurgie, cependant, il n'est pas souhaitable de mouiller la couture.

Une étape importante de la réadaptation est l'alimentation. Le patient peut consommer:

  • soupes de légumes légers;
  • viande maigre;
  • purée de pomme de terre;
  • légumes cuits;
  • les produits laitiers.

Le but du régime est de restaurer la motilité intestinale. Après les premières selles, le régime est élargi. Sont interdits les produits qui provoquent la formation de gaz et suppriment le péristaltisme (chocolat, bonbons, muffins, pain brun, légumineuses, viandes grasses et poisson).

Ce qui peut et ne peut pas être mangé avec une appendicite?

Pendant le traitement après une appendicectomie, vous devez suivre un régime pendant un certain temps.

Dans les premiers jours, vous pouvez manger

  • bouillon faible en gras,
  • gelée de fruits naturels,
  • thé sans sucre faible.

Dès le deuxième jour, vous pouvez entrer:

  • purée de légumes (pomme de terre, courge ou citrouille) sans sel,
  • riz bouilli sans sel,
  • yogourt faible en gras non sucré,
  • soupe aux herbes,
  • purée de viande bouillie.

À partir de la seconde moitié de la semaine, vous pouvez manger:

  • céréales (flocons d'avoine, sarrasin, riz) sans beurre ni lait,
  • compotes de fruits et jus naturels,
  • kéfir,
  • fromage cottage faible en gras sans sucre,
  • Oeuf,
  • poisson bouilli,
  • viande de poulet ou de lapin.

De fruits, il est permis de manger:

De guimauves sucrées seulement sont autorisées.

  • pain,
  • café,
  • Chocolat,
  • Lait,
  • biscuits sucrés,
  • lait condensé,
  • crème glacée,
  • confiture,
  • bonbons,
  • Gâteaux,
  • crevette,
  • chips,
  • Sushi,
  • saucisses fumées et cuites,
  • saucisses,
  • kebab,
  • plats frits,
  • frit (viande, pommes de terre, œufs),
  • Pâtes,
  • Dumplings,
  • Pizza,
  • omelette,
  • tomates,
  • graines de tournesol,
  • pastèque,
  • kaki,
  • grain de raisin,
  • blé,
  • pommes fraîches,
  • Grenat,
  • kiwi,
  • légumes crus et autres.

Pourquoi ne puis-je pas manger ces aliments? Ils peuvent être difficiles pour les intestins, provoquer une fermentation, une formation accrue de gaz (flatulences) ou une constipation. Vous devez donc manger jusqu'à ce que le médecin vous permette de reprendre votre alimentation habituelle, et vous devez le faire progressivement.

Il est intéressant de noter que l'appendicite n'apparaît pas en raison du fait qu'une personne ronge beaucoup de graines. Il existe de nombreuses causes de cette maladie qui ne leur sont pas liées..

Les premiers jours de la période postopératoire

À la fin de l'intervention chirurgicale, le patient est transporté sur une civière au service: parfois à l'unité de soins intensifs, mais principalement au service postopératoire du service chirurgical. Dans les 2 à 4 premiers jours après la chirurgie, un repos au lit strict est requis. Toute tentative d'obtenir l'autorisation du médecin peut entraîner de graves complications (par exemple, une divergence des sutures postopératoires). Pendant le repos au lit, le patient doit vider la vessie et les intestins dans le lit.

Dans les premiers jours, les patients ressentent une douleur dans la région de la plaie postopératoire. Beaucoup nécessitent une analgésie, parfois avec des stupéfiants (morphine, Omnopon). Souvent, déjà de 2 à 3 jours, la douleur diminue beaucoup et le besoin d'analgésiques disparaît.

Ordre d'inscription

L'enregistrement du congé de maladie est effectué par l'infirmière en chef du service des profils, le chef du service ou un chirurgien de la clinique du lieu de résidence. Le patient n'est pas impliqué dans le remplissage du formulaire.

Il précise les causes du handicap à l'aide de codes unifiés spéciaux. Le code 001 correspond à l'appendicite - il indique une maladie dans laquelle il n'y a aucune possibilité de visiter le lieu de travail.

Après le congé et la fermeture du congé de maladie, selon la date d'échéance, le patient récupère le formulaire et le remet à l'employeur, qui remplit les informations nécessaires concernant les calculs et les informations sur le lieu de travail. Le code de congé de maladie pour l'impôt sur le revenu et le service fiscal pour 3 personnes - 2300.

La délivrance de certificats d'invalidité temporaire est réglementée. 183 du Code du travail de la Fédération de Russie, par les ordonnances du Ministère de la santé et du développement social de la Russie n ° 624n du 29/06/2011 et n ° 31n du 24 janvier 2012.

Réadaptation ambulatoire

La période de récupération après l'ablation chirurgicale de l'appendice prend au moins 4 mois. Cette période, une personne est traitée, surveille la santé de la maison par elle-même, en suivant les instructions médicales données par les travailleurs médicaux. Pendant cette période, vous avez besoin de:

  1. Suivez un régime. Refus de gras, frit, épicé - est nécessaire. Les enfants ont des restrictions qui ne sont pas si strictes, mais doivent également changer leur régime pour être épargnés. Les adultes et les enfants devraient passer à la nutrition fractionnée, en mangeant de la nourriture en petites portions plusieurs fois par jour..
  2. Refus d'alcool, tabagisme. Boire de l'alcool, fumer met le corps à rude épreuve, peut entraîner des complications.
  3. Restrictions sur la pratique de sports, travail physiquement dur.
  4. Refus d'une vie intime orageuse.
  5. Entretien des coutures. Au début, le patient doit traiter régulièrement les bords de l'incision avec des antiseptiques, s'assurer que les coutures ne divergent pas. De plus, il est important de lubrifier la couture avec des préparations pour une cicatrisation moins cicatricielle et douce..

Il est important de surveiller votre santé, de respecter toutes les recommandations des médecins, de demander rapidement de l'aide en cas de malaise, de maintenir l'immunité à un niveau élevé. Si les règles sont respectées, la rééducation sera plus facile et plus rapide et le patient retrouvera son niveau de vie antérieur..

Réadaptation après le retrait de l'appendicite

La récupération (rééducation) après l'appendicite prend environ 2 mois. Les premiers jours après le retrait de l'appendice sont appelés la période postopératoire précoce. Ces journées ont généralement lieu dans un hôpital, où une surveillance médicale constante est requise. De 7 jours à 2 mois sont appelés période postopératoire tardive. Cette période de temps est nécessaire pour la restauration complète des fonctions du corps, un retour à un style de vie familier.

Pourquoi il est important de suivre les recommandations après la sortie de l'hôpital après une appendicectomie. Toute intervention chirurgicale est un stress grave pour le corps. La violation de l'intégrité des tissus s'accompagne toujours d'une violation des processus métaboliques, augmentant les besoins du corps en énergie et en nutriments. La chirurgie dans la cavité abdominale s'accompagne souvent d'une altération de la motilité des intestins et des voies urinaires et, dans un avenir lointain, peut provoquer des adhérences. Les adhérences après l'appendicite se développent en raison de l'opération elle-même ou d'une longue période de rééducation.

Dans cet article, nous analyserons toutes les nuances importantes de la période de rééducation, l'observance, ce qui réduira le risque de complications postopératoires.

Les premiers jours de la période postopératoire

À la fin de l'intervention chirurgicale, le patient est transporté sur une civière au service: parfois à l'unité de soins intensifs, mais principalement au service postopératoire du service chirurgical. Dans les 2 à 4 premiers jours après la chirurgie, un repos au lit strict est requis. Toute tentative d'obtenir l'autorisation du médecin peut entraîner de graves complications (par exemple, une divergence des sutures postopératoires). Pendant le repos au lit, le patient doit vider la vessie et les intestins dans le lit.

Dans les premiers jours, les patients ressentent une douleur dans la région de la plaie postopératoire. Beaucoup nécessitent une analgésie, parfois avec des stupéfiants (morphine, Omnopon). Souvent, déjà de 2 à 3 jours, la douleur diminue beaucoup et le besoin d'analgésiques disparaît.

Puissance après retrait

Le premier jour, vous ne pouvez rien manger. À l'avenir, le régime alimentaire s'étend progressivement. À la fin du deuxième mois de rééducation, la nutrition revient complètement à son mode normal..

Après la fin des premiers jours de faim, il est permis de boire du thé chaud, des jus dilués, du kéfir faible en gras. Ce régime est nécessaire car après la chirurgie, une parésie des muscles lisses se développe très souvent. Cette condition se manifeste par une diminution ou une absence complète des mouvements péristaltiques. Manifesté par la constipation et la rétention urinaire.

Lorsque vous utilisez des aliments facilement digestibles, le corps reçoit une petite quantité de nutriments et d'eau. Si ce n'est pas au début de la période postopératoire, la dysfonction intestinale peut persister longtemps. À la fin de la première semaine, vous pouvez diversifier votre alimentation avec du poulet bouilli, du poisson faible en gras, des légumes frais ou cuits. Quelques jours plus tard, vous pouvez essayer du pain sec, des céréales plus grossières. Un mois plus tard, vous pouvez manger frit, contenant une petite quantité d'épices.

Vous devez respecter la règle «Un jour - un produit». Autrement dit, vous devez introduire un plat dans le régime alimentaire pour surveiller la réaction du tube digestif.

Manger est fractionné. Il y en a au moins 5 fois par jour, en petites portions. Les plats doivent être légèrement chauds. La première semaine, il est conseillé de ne manger que de la purée.

Les plats gras contenant beaucoup d'assaisonnements, frits, fumés, marinés, sont absolument contre-indiqués. Les petits pains frais, les pâtes et les légumineuses sont exclus. Vous ne pouvez pas manger des aliments gazéifiés, des jus aigres, des compotes et des boissons alcoolisées.

Réadaptation après le retrait de l'appendicite

L'objectif principal de la rééducation après avoir retiré l'appendice enflammé est de reprendre rapidement le mode de vie habituel avec un risque minimal de développer des complications précoces et tardives. Pour cela, dès les premiers jours de la période postopératoire, le régime passe progressivement d'un régime affamé à un régime nutritif en 1 à 1,5 mois..

À partir du 2-3ème jour, la même expansion progressive du régime moteur commence. Dans les premiers jours, le patient est au repos au lit strict. Puis autorisé à s'asseoir sur le bord du lit. Après quelques jours de plus, vous pouvez vous déplacer dans la pièce. Habituellement, après 4-5 jours après la chirurgie, la marche n'apporte pas de douleur significative.

Tout ce qui précède est inclus dans la liste des mesures de réadaptation obligatoires dans la période postopératoire. Parfois, afin d'accélérer la guérison des tissus, des procédures physiothérapeutiques sont prescrites - UHF, électrophorèse, magnétothérapie, exercices de physiothérapie. Ces procédures réduisent la probabilité d'adhérences entre les organes abdominaux..

Augmentation de la température

Une légère augmentation de la température corporelle après une appendicite (jusqu'à 37,5 ° C) dans les premiers jours est un phénomène tout à fait attendu. Il se produit comme une réaction du corps à un traumatisme tissulaire et au développement du processus inflammatoire. Habituellement, cette température ne s'égare pas et après 1-2 jours, elle diminue indépendamment.

Une fièvre longue et particulièrement élevée est un signe de complications après une appendicectomie:

  • Si la température après la chirurgie pour enlever l'appendicite s'accompagne de douleurs, de rougeurs importantes et d'un gonflement dans la zone de la plaie chirurgicale, cela peut indiquer la formation d'un foyer de suppuration (abcès).
  • Si l'augmentation de la température s'accompagne d'une violation significative de l'état général, de graves symptômes d'intoxication, de signes de troubles du fonctionnement des organes internes, cela indique la propagation du processus infectieux aux membranes des organes internes et le développement d'une péritonite.

Combien de temps la suture guérit-elle après l'appendicite?

Lors de la réalisation d'une appendicectomie, deux types de sutures sont superposés: interne (sur le moignon de l'appendice) et externe (sur la peau). L'enlèvement des sutures se fait généralement 10 à 12 jours après leur application. Le fil Catgut est utilisé pour les coutures internes, qui se résolvent indépendamment en 1,5-2 mois.

Quand se laver après l'appendicite?

Après la chirurgie, les procédures d'hygiène se limitent à essuyer des parties de la peau avec un chiffon humide. Vous ne pouvez prendre une douche complète qu'après avoir retiré les points de suture. Cela est nécessaire pour prévenir deux complications principales: la divergence des sutures et la suppuration de la plaie postopératoire..

Étant donné que le corps effectue plusieurs mouvements avec le corps, avant de retirer les sutures, une plaie postopératoire peut être incohérente. Il s'agit d'une indication de réopération..

Quel jour est prescrit après l'appendicite?

La période postopératoire après le retrait de l'appendicite à l'hôpital dépend de l'âge du patient, de la pathologie concomitante, de la forme de l'appendicite et de la présence de complications:

  • Les patients qui subissent une appendicectomie par laparotomie (incision abdominale) doivent rester un peu plus longtemps à l'hôpital..
  • Ceux qui ont subi une chirurgie laparoscopique (l'introduction d'instruments optiques et d'instruments spéciaux par de petites incisions) sont écrits plus rapidement.

La durée moyenne de séjour à l'hôpital est de 7 à 10 jours après l'ablation classique et de 3 à 4 jours après la laparoscopie.

Porter un bandage après la chirurgie

Un pansement après l'appendicite est porté pour maintenir la paroi abdominale. Cela est particulièrement vrai pour les personnes en surpoids ou obèses. Jusqu'à ce que la plaie postopératoire guérisse complètement, même une légère augmentation de la pression intra-abdominale peut entraîner la formation d'une hernie. S'il y a des preuves, le bandage est porté tout le temps jusqu'à ce que les coutures soient enlevées et encore 1-2 semaines après.

Quand vous pouvez faire du sport et soulever des poids?

Les 2-3 premiers mois après la chirurgie, tout exercice de mise en charge est contre-indiqué, car cela entraîne la formation d'une hernie.

  • La piscine, l'athlétisme, les sports d'équipe sont tout à fait acceptables après 3-4 mois.
  • La gymnastique, l'haltérophilie, l'haltérophilie, etc. ne sont pas recommandés pendant au moins 6 mois après la chirurgie.

Recommandations après appendicectomie

Après l'opération de retrait de l'appendice vermiforme, il est nécessaire d'observer le régime alimentaire et l'activité physique. Un régime strict est requis pendant 2-3 semaines après l'appendicectomie. Limiter l'effort physique sévère pendant au moins 4 mois vise à prévenir les complications graves à l'avenir..

L'appendicectomie est considérée comme une opération simple. Cependant, toute intervention dans l'environnement interne ne passe pas sans laisser de trace. Si vous suivez des règles de comportement et de régime alimentaire simples, vous pouvez éviter un nombre important de conséquences graves.

Chirurgie de retrait de l'appendicite: combien de temps, complications possibles et réadaptation

Lorsque l'assistance d'un chirurgien est requise

L'appendicite est la principale indication d'une appendicectomie. Plus tôt l'inflammation du processus est détectée, plus l'opération sera rapide et réussie. Les symptômes de l'appendicite sont variés. Tableau clinique classique:

  • douleur dans la région iliaque du côté droit;
  • la nausée;
  • la diarrhée;
  • augmentation de la température.

L'inflammation peut se manifester par une douleur dans la région ombilicale, une douleur migratoire, une constipation et une intoxication générale.

Il existe de nombreuses méthodes par lesquelles les médecins peuvent confirmer ou réfuter l'inflammation de l'appendice. Ils sont informatifs individuellement. Les plus grandes difficultés surviennent dans le diagnostic de la pathologie chez les enfants de 5-6 ans. Les médecins différencient l'appendicite, en se concentrant sur les plaintes du patient, en utilisant un examen de palpation de la cavité abdominale. Chez la femme, le diagnostic doit être distingué de l'inflammation aiguë des appendices.

Si une appendicite aiguë est détectée, l'opération est réalisée en urgence, déjà 2 à 4 heures après l'hospitalisation. La raison en est le risque de nécrose tissulaire, de rupture du processus, de péritonite et de septicémie.

Une appendicectomie peut être réalisée comme prévu. Indication - appendicite chronique. Avec ce diagnostic, l'inflammation de l'appendice se produit par vagues: les symptômes se produisent périodiquement, puis disparaissent. Cela peut durer plusieurs années. La meilleure façon de prévenir l'inflammation aiguë et le risque pour la vie du patient est de retirer l'appendice à l'avance avant la prochaine rechute..

L'appendicite n'est pas destructrice. Une exacerbation peut être transférée «sur les pieds», après quoi la maladie devient chronique. L'appendicite destructrice est caractérisée par une nécrose des tissus et une suppuration dans les parois du processus aveugle. Sans chirurgie opportune, elle entraîne la mort du patient.

Comment fonctionneront-ils??

Aujourd'hui, l'appendicectomie laparoscopique est préférée. Surtout avec l'obésité, le diabète sucré, lors de l'exécution de grandes incisions est inapproprié. Cependant, il existe un certain nombre de contre-indications pour la méthode:

  • plus d'un jour depuis le début du processus inflammatoire;
  • péritonite suspectée;
  • maladies cardiaques et pulmonaires.

La méthode mini-invasive est moins traumatisante, est utilisée si l'opération doit être réalisée sous anesthésie locale, se termine par une période de rééducation raccourcie.

La laparoscopie n'est réalisée que de manière planifiée, lorsque les médecins ont la possibilité d'effectuer une préparation à part entière du patient pour la chirurgie:

  • pour recueillir une anamnèse;
  • ramasser l'anesthésie;
  • arrêter le processus inflammatoire.

Une opération ouverte pour retirer l'appendice est réalisée sous anesthésie générale. La durée de l'intervention est de 40 à 120 minutes, selon la complexité du cas clinique. La préparation et le diagnostic final sont généralement effectués simultanément. Les femmes doivent être examinées par un gynécologue, parfois une échographie est effectuée. En cas de constipation, le patient reçoit un lavement nettoyant. S'il a mangé au cours des 6 dernières heures - ils nettoient de toute urgence l'estomac.

Procédure d'intervention

Après l'anesthésie, le personnel médical prépare le champ chirurgical. Dans les lieux d'introduction de trocarts ou d'incision, raser les cheveux, traiter la peau avec une solution d'iode.

Avec la laparoscopie, une ponction abdominale est généralement effectuée en 3 endroits. Chaque trou d'un diamètre allant jusqu'à 1 cm Un équipement optique est introduit dans l'un des trous et des dispositifs chirurgicaux sont introduits dans l'autre 2. Après toutes les manipulations, l'équipement et le processus à distance sont supprimés et les sites d'installation des trocarts sont suturés. Le patient est immédiatement transféré en salle commune.

Avec une opération ouverte, le chirurgien fait un marquage à des points approximatifs. À l'endroit choisi, disséquer:

  • peau
  • graisse sous cutanée;
  • fascia;
  • aponévrose musculaire abdominale.

La taille totale de l'incision peut atteindre 7 cm Le tissu musculaire est écarté avec des instruments contondants ou ouvert avec les doigts. Une section du caecum est tirée dans le trou obtenu, l'appendice est retiré, l'intestin et les vaisseaux sont suturés. Ensuite, la plaie est suturée en couches. Pour assurer une fusion complète des tissus, les zones libres sont pliées de sorte qu'elles soient à l'intérieur. Après suture, la plaie est refermée avec un bandage. Le patient reste dans le service postopératoire pendant 2 heures ou est immédiatement transféré au service général.

Lorsque l'appendicite est enlevée, un drainage peut être installé - un tube dans le bas-ventre pour éliminer l'exsudat. Cela est nécessaire lorsque l'inflammation se propage au caecum, au péritoine, après l'élimination de la péritonite.

Séjour à l'hopital

Si une appendicectomie a été réalisée par laparoscopie, le patient est libéré pendant 3-4 jours. Si une opération ouverte est effectuée - après une semaine ou plus. Des complications sont nécessaires pour prévenir les complications..

Il est important de commencer à bouger après la chirurgie. Les premières élévations sont montrées après la fin de l'anesthésie. Le patient peut se lever avec l'aide d'étrangers. Faites quelques pas dans la pièce. Cela déclenchera la motilité intestinale et empêchera la formation d'adhérences..

La douleur dans la période postopératoire est arrêtée avec des analgésiques. Si l'inflammation s'est propagée, des antibiotiques sont injectés. Après l'intervention, il est nécessaire de surveiller la température corporelle du patient. 37,5 ° C est la norme, son excès indique le développement de complications.

Les pansements à l'hôpital sont effectués par une infirmière. La plaie est traitée avec une solution d'alcool ou d'iode à 70%, tous les deux jours. Si un drainage est installé, le traitement est effectué quotidiennement. Le jour 3, le drainage est retiré, l'endroit où le tube a été retiré est scellé avec un pansement.

Les procédures hygiéniques sont autorisées 48 heures après la chirurgie, cependant, il n'est pas souhaitable de mouiller la couture.

Une étape importante de la réadaptation est l'alimentation. Le patient peut consommer:

  • soupes de légumes légers;
  • viande maigre;
  • purée de pomme de terre;
  • légumes cuits;
  • les produits laitiers.

Le but du régime est de restaurer la motilité intestinale. Après les premières selles, le régime est élargi. Sont interdits les produits qui provoquent la formation de gaz et suppriment le péristaltisme (chocolat, bonbons, muffins, pain brun, légumineuses, viandes grasses et poisson).

Après son retour à la maison

Après la sortie, le patient doit continuer à surveiller la suture. Après une douche, il est traité avec de l'alcool, de l'iode ou du vert brillant, scellé avec un pansement. Les sutures sont retirées en ambulatoire, 10-14 jours après la chirurgie. Après avoir retiré les fils, le soin reste le même. Le bandage doit être porté jusqu'à ce que le tissu soit complètement guéri et que les sécrétions sacrificielles disparaissent..

Le deuxième aspect de la réadaptation est la restriction de l'activité physique. Après la laparoscopie, un régime strict est observé pendant 14 jours, après une appendicectomie ouverte - 1 mois. A ce moment, toute activité physique est interdite, à l'exception des promenades calmes et des devoirs simples (sans pentes actives et mouvements brusques). Aussi pour cette période, la baignade dans des réservoirs ouverts et des piscines est interdite. En chirurgie ouverte après péritonite et dissection du muscle droit, il n'est pas souhaitable de soulever des poids supérieurs à 3 kg pendant 2-3 mois.

Dans les premières semaines après la sortie, le patient doit continuer de surveiller son alimentation pour éviter la constipation et les efforts sévères. Le menu devrait être beaucoup de légumes, de produits laitiers, il est nécessaire de respecter le régime de consommation. En cas de constipation, consultez un médecin pour prendre un laxatif..

Événements inattendus après la chirurgie

Si des complications d'appendicite (suppuration, gangrène, rupture, péritonite) se sont développées, l'opération prend plus de temps. Dans certains cas, un long séjour en salle d'opération indique une position inhabituelle du processus aveugle - les médecins ont besoin de temps pour le trouver.

Une détérioration postopératoire est probable avec une appendicite compliquée. Avec suppuration, chaque 5 opération se termine par une inflammation purulente de la plaie. Avec une rupture du processus purulent, le développement d'une péritonite et même d'une septicémie n'est pas exclu - une maladie infectieuse systémique dans laquelle il existe un risque élevé de mortalité.

Après la péritonite, les abcès dans la cavité abdominale sont fréquents. Dans de tels cas, une antibiothérapie intensive et une réopération sont effectuées pour ouvrir les abcès et débrider les cavités. Un symptôme alarmant après la chirurgie est une rougeur et un durcissement de sections individuelles de la suture avec une augmentation de la température corporelle. C'est ainsi que se manifestent les processus nécrotiques purulents.

Avec des violations de l'hémostase, le développement d'une thromboembolie des veines des jambes, des saignements dans la cavité abdominale sont possibles. La suture glisse rarement des vaisseaux, ce qui est également lourd de saignements internes.

Un autre type de complication est le processus d'adhésion. Il accompagne une longue cure d'appendicite chronique, l'absence de motilité intestinale après la chirurgie. La formation d'adhérences peut interférer avec le travail des intestins, provoquer des douleurs dans la cavité abdominale. Les adhérences doivent être disséquées chirurgicalement.

Une appendicectomie dans 95% des cas est réalisée de façon non planifiée. D'où les différents résultats de l'opération. Pour prévenir les complications potentiellement mortelles, il est important d'aller à l'hôpital avec les premiers symptômes et de suivre toutes les recommandations pendant la période de rééducation.

Quelles sont les règles de récupération après la suppression de l'appendicite?

L'un des types d'intervention chirurgicale les plus courants est l'opération visant à retirer l'appendicite. À ce jour, la pratique médicale a acquis une riche expérience théorique et pratique dans ce domaine. La période d'opération et de réhabilitation ne prend pas beaucoup de temps. Cependant, de nombreux patients sont préoccupés par la question: combien sont à l'hôpital avec une appendicite?

Quelles sont les limites de la période postopératoire?

Le risque de complications possibles est associé non pas à la suppression de l'appendice enflammé, mais à des dommages à la paroi abdominale. La chirurgie abdominale traditionnelle consiste à créer une incision dans la région inguinale, dont la taille atteindra 9 à 10 cm, ce qui constitue une violation grave de l'intégrité de la paroi abdominale antérieure, de sorte que toute activité physique pendant la rééducation de la maladie doit être limitée. Le non-respect des recommandations médicales peut entraîner le développement de complications telles que le fractionnement des coutures ou une hernie.

Aujourd'hui, l'appendicectomie est souvent réalisée par voie laparoscopique, après 2-3 petites incisions de 1,5 à 2 cm de long. Le patient après une telle opération est restauré plus rapidement et plus facilement, mais l'activité physique doit également être exclue dans les premières semaines après l'intervention.

Lorsque l'assistance d'un chirurgien est requise

  • Un bouillon de poulet ou une anesthésie faible doivent être placés sous la poitrine lors de la récupération du patient. Le régime adoucit la cicatrice et la rend particulièrement féminine, représente les poumons;
  • De la laparotomie aveugle de la cavité abdominale. La laparotomie signifie couper). Cette manœuvre vous permet d'écarter les bras.
  • La formation d'infiltrats, de passages fistuleux ou
  • Aide à soulager la douleur en raison d'une surcharge musculaire des muscles abdominaux, consultez un médecin,
  • Normalisation des selles; veau faible en gras. En plus des bouillons

L'appendicite est la principale indication d'une appendicectomie. Plus tôt l'inflammation du processus est détectée, plus l'opération sera rapide et réussie. Les symptômes de l'appendicite sont variés. Tableau clinique classique:

  • douleur dans la région iliaque du côté droit;
  • la nausée;
  • la diarrhée;
  • augmentation de la température.

L'inflammation peut se manifester par une douleur dans la région ombilicale, une douleur migratoire, une constipation et une intoxication générale.

Il existe de nombreuses méthodes par lesquelles les médecins peuvent confirmer ou réfuter l'inflammation de l'appendice. Ils sont informatifs individuellement. Les plus grandes difficultés surviennent dans le diagnostic de la pathologie chez les enfants de 5-6 ans. Les médecins différencient l'appendicite, en se concentrant sur les plaintes du patient, en utilisant un examen de palpation de la cavité abdominale. Chez la femme, le diagnostic doit être distingué de l'inflammation aiguë des appendices.

Si une appendicite aiguë est détectée, l'opération est réalisée en urgence, déjà 2 à 4 heures après l'hospitalisation. La raison en est le risque de nécrose tissulaire, de rupture du processus, de péritonite et de septicémie.

Une appendicectomie peut être réalisée comme prévu. Indication - appendicite chronique. Avec ce diagnostic, l'inflammation de l'appendice se produit par vagues: les symptômes se produisent périodiquement, puis disparaissent. Cela peut durer plusieurs années. La meilleure façon de prévenir l'inflammation aiguë et le risque pour la vie du patient est de retirer l'appendice à l'avance avant la prochaine rechute..

Le repos au lit est une étape importante de la rééducation

Une chirurgie réussie pour une appendicite catarrhale ou phlegmoneuse non compliquée ne nécessite pas un alitement prolongé. 5-6 heures après l'appendicectomie, les patients peuvent et doivent marcher. Une verticalisation précoce aidera à stimuler la motilité intestinale et à restaurer la digestion.

Les formes d'appendicite aiguë, compliquées de suppuration, de formation d'un abcès, de gangrène ou de perforation, retardent plus longtemps le patient en position couchée - pendant 1-2 jours. La durée du repos au lit pour le patient dans chaque cas dépend de nombreux facteurs et est déterminée individuellement par le médecin traitant. Ces patients devraient développer progressivement leur activité physique, en faisant les premiers pas avec le soutien de proches ou du personnel de la clinique.

Quelles peuvent être les complications?

Toute opération est associée à des risques et complications. L'appendicectomie peut s'accompagner d'une grave perte de sang, qui dépend des qualifications du médecin. Il peut y avoir des problèmes respiratoires, surtout si le côté droit ou la plaie est très douloureuse. Cela est dû à l'incapacité de respirer à pleine poitrine, ce qui est lourd d'hypoxie. Les ballonnements et la rétention urinaire dus à l'utilisation de relaxants musculaires peuvent provoquer une parésie du tractus urinaire ou intestinal. Il existe un risque de thromboembolie, d'inflammation et de fistule. Parfois, des complications purulentes-septiques se produisent dans la plaie (avec une mauvaise manipulation). Le traitement postopératoire peut provoquer une diarrhée après une appendicite, qui dure jusqu'à un mois.

Période postopératoire précoce: ce qui est possible et ce qui ne l'est pas

Le séjour à l'hôpital après une appendicite varie de 3 jours à plusieurs semaines. Pendant tout ce temps, les patients sont sous la surveillance de professionnels de la santé. Ce qui peut être fait pendant cette période et ce qui est strictement interdit?

  • manger de la nourriture liquide et râpée, qui ne «chargera» pas les intestins d'un travail inutile;
  • marcher lentement avec des pauses;
  • mentir plus et se reposer.

Est-il possible de nager juste après l'opération? Les procédures traditionnelles de l'eau sont interdites, mais l'hygiène de certaines parties du corps est importante à faire deux fois par jour. Évitez de mettre de l'eau sur le site d'incision jusqu'à ce que les coutures soient enlevées et qu'une cicatrice stable se forme..

Au début de la période postopératoire, vous ne pouvez pas:

  • marcher ou courir vite;
  • être debout pendant longtemps;
  • soulever des poids;
  • faire du sport.

Retour à la vie active

Après sa sortie de l'hôpital, le patient est transféré en ambulatoire. Le mode de son activité physique restera épargné pendant encore 1 à 3 mois. Cela signifie que toute charge intense est complètement interdite: il n'est pas permis de soulever des poids, de courir, d'avoir des relations sexuelles. Aucun sport professionnel autorisé.

Les charges de travail ménagères normales peuvent être effectuées par les patients. La marche lente et sans hâte (à l'exclusion de la nécessité d'une position debout prolongée), les devoirs ordinaires, le levage d'objets pesant jusqu'à 3 kg ne nuira pas. La pleine activité sexuelle est autorisée 1 à 2 semaines après le retrait des points de suture.

Le retour à l'activité physique habituelle doit être progressif et guidé par les règles suivantes:

  1. Tout d'abord, des exercices légers sont effectués, puis, en l'absence de douleur et d'autres sensations désagréables, vous pouvez passer à plus complexe.
  2. Des exercices complexes sont effectués sans poids supplémentaire..
  3. Le stress sur les muscles de la paroi abdominale antérieure, les virages serrés vers l'avant et sur les côtés sont complètement éliminés.
  4. Si le moindre inconfort survient pendant l'exercice, ils doivent être interrompus immédiatement et consulter un médecin.

Le sport après l'appendicite - ce qui est possible et ce qui ne l'est pas?

Tout dépend de la forme et du stade de la maladie. Au cours d'une simple appendicite catarrhale, les patients peuvent se lever ou changer de position après 4 à 6 heures. Cela améliore considérablement l'état des intestins, empêchant la formation d'adhérences.

Dans le cas d'appendicite gangreneuse ou compliquée de péritonite, les patients restent au lit pendant 2 jours. Passé ce délai, vous pouvez effectuer le mouvement avec l'aide du personnel.

Dans la période postopératoire, il est recommandé de ne pas effectuer de charges physiques. Pendant un mois, il n'est pas recommandé de soulever des objets lourds, d'être en position debout pendant longtemps. Pas besoin d'effectuer des mouvements rapides, surtout avec des saccades. Le non-respect de ces conditions simples entraînera la séparation des coutures..

Que peut-on faire le premier jour après la chirurgie?

Après l'appendicite, le premier jour, les patients doivent rester au lit. Il est recommandé d'utiliser des analgésiques pour la première fois. Si l'opération a été réalisée par laparoscopie, les conséquences sont plus faciles à transférer. Les patients sont capables de revenir plus rapidement à des rythmes normaux de la vie quotidienne..

Après deux semaines

Si cela fait environ deux semaines après la chirurgie, soulever des poids de plus de 3 kilogrammes est contre-indiqué. Il n'est pas recommandé de s'agenouiller pendant longtemps. En outre, il est contre-indiqué d'effectuer des charges longues et constantes. Ils augmentent la pression dans le bas-ventre et à un moment donné, les points de suture se séparent. Après deux semaines, il n'est pas recommandé de faire du sport.

Trois mois après le retrait de l'appendicite...

Pour soutenir la forme, il est recommandé de pratiquer des sports pour renforcer les membres. Vous ne devez en aucun cas charger la presse ou les muscles abdominaux sur une période de trois mois.

Pour un bon maintien de la forme, afin que le cours de la maladie n'augmente pas, il est important d'effectuer des exercices spéciaux. Dans tous les cas, le système doit être sélectionné de manière à ce qu'il n'y ait pas de charge sur les muscles abdominaux.

Il est recommandé d'exclure l'exécution. Ces séances d'entraînement sont remplacées par des éléments de marche calme, ainsi que des exercices pour renforcer les muscles des bras et des jambes. Il n'est pas recommandé d'abandonner complètement l'activité du plan physique. De telles actions conduisent au développement d'adhérences dans l'intestin et la zone opérée.

Trois mois après l'opération, vous pouvez commencer à soulever des poids: haltères ou haltères. Mais cela ne se fait que lorsque trois mois se sont écoulés et que le patient n'a pas de complications.

Il faut refuser:

Quant aux patients opérés par laparoscopie, ils se réadaptent plus rapidement. Vous pouvez démarrer le chargement après deux mois.

Entraînement après 40 ans pour les hommes. Exercices de musculation pour les hommes de plus de 40 ans

Nous commençons par l'état physique du corps, avec la théorie. Au fil du temps, le corps change. N'oubliez pas de noter. Afin d'être prudent dans le gymnase, patient dans l'obtention du résultat, à la sortie..

  • La structure osseuse d'un homme adulte commence à perdre de la force. Les ligaments ne sont pas aussi forts que chez les jeunes. Conclusion pas besoin de chasser de gros poids au début du chemin de la construction d'une figure musculaire.
  • Le réseau capillaire est bouché par des plaques de scories et de cholestérol au fil des ans. La fonction de l'apport de nutriments par le sang est ralentie. Tant aux organes principaux qu'aux muscles. Il est nécessaire de changer le régime alimentaire, d'abandonner la nourriture habituelle malsaine. Ensuite, un programme d'entraînement après 40 ans ne bénéficiera.
  • L'endurance disparaît avec l'âge. C'est un point très important dans le développement du complexe. Lorsque vous tirez du fer, vous devez considérer que suffisamment d'oxygène pénètre dans le corps ou non.
  • L'âge fait des ravages. Je parle de changement hormonal. Pour le pompage musculaire régulier, vous devez garder la barre anabolique et catabolique. En savoir plus sur ce sujet..

L'exercice après quarante ans est divisé en étapes. Le cours préparatoire est conçu pour la dépendance musculaire aux charges et la finale - le principal.

Le corps doit être protégé

La rééducation après la chirurgie est la clé d'une récupération correcte. Lorsqu'il est possible de faire du sport, les médecins traitants doivent informer les patients.

Le fait qu'aucune complication ne soit apparue est mis en évidence par l'état des sutures lors de leur retrait. Si aucune maladie et aucun changement ne sont observés, vous pouvez progressivement commencer à faire de l'exercice.

Pendant l'entraînement, de nombreux patients eux-mêmes doivent surveiller l'état de leurs coutures. Il est important qu'aucun moyen, y compris l'eau, n'y pénètre. Cela peut entraîner des complications. Ignorer les conseils d'experts n'est pas recommandé..

Activité physique

Les premiers mouvements peuvent être effectués le deuxième jour après l'opération. Si nécessaire, sortez du lit, tenez la couture avec votre main. Le port d'une attelle réduit le risque de divergence de couture.

Il est nécessaire d'abandonner complètement l'activité physique au cours des 2-3 prochains mois de rééducation. Vous pouvez marcher sur de courtes distances, vous arrêter tous les 300-500 mètres.

Le manque d'activité physique ne signifie pas que tous les 2 mois, vous devez vous allonger. Au contraire, une mobilité modérée accélérera les processus métaboliques, ce qui affectera positivement la restauration du tube digestif.

Résumer

Seule une planification minutieuse de toutes les actions conduit à des résultats positifs. Avec leur aide, vous pouvez rapidement reprendre le mode de vie habituel..

Il est important de comprendre que vous pouvez revenir au mode de vie précédent, seule la précipitation ici est tout simplement inappropriée. Toute erreur peut entraîner de graves conséquences..

Beaucoup de gens ne peuvent pas vivre sans activité physique constante. En soutenant un style de vie actif, ils renforcent la santé et, pendant longtemps, préservent la jeunesse, prolongent la vie. Lorsque les gens subissent une intervention chirurgicale, leur mode de vie habituel est violé et ils sont obligés de se limiter pendant la période de récupération postopératoire. Le principal problème est la durée de la réadaptation, car ils ne peuvent pas se former complètement..

Le caecum, en tant que partie du système digestif, est impliqué dans la digestion des aliments. L'appendice vermiforme du caecum est appelé appendice. Pendant longtemps, il a été considéré comme un atavisme, car, faisant partie du tube digestif, il ne participe pas à ses travaux. La recherche moderne prétend que l'appendice joue un rôle important dans le système immunitaire - les cellules qu'il produit protègent les intestins des bactéries agressives étrangères.

L'appendicite est une inflammation du processus du caecum. Les causes de la pathologie n'ont pas été établies - tout le monde peut tomber malade. En tant que traitement, la médecine offre la seule option - la chirurgie d'urgence.

L'ablation de l'appendice du caecum est l'opération médicale la plus courante au monde. Un diagnostic rapide de la maladie et la fourniture de soins médicaux réduiront la probabilité de complications dangereuses et vous permettront de récupérer le plus rapidement possible. Par conséquent, au premier soupçon d'appendicite, vous devez immédiatement contacter un établissement médical.

Ordre d'inscription

Un certificat de congé de maladie est délivré le jour de la chirurgie s'il est effectué en ambulatoire, ou le jour de l'hospitalisation si un séjour à l'hôpital est nécessaire. Le gynécologue s'occupe des pathologies utérines.

Chaque spécialiste à temps plein est un expert de premier ordre et a le droit de décider à lui seul de la nécessité de délivrer un certificat d'invalidité. Lors du renouvellement de plus de 15 jours, il est tenu de fournir des documents et d'assurer la comparution du patient à VK.

Les membres de la commission médicale peuvent prolonger le congé de maladie d'un maximum de 15 jours, en cas d'incapacité de travail continue, une prolongation répétée dans le même ordre sera nécessaire. Pendant ce temps, le médecin est engagé dans le traitement et le diagnostic, remplit toutes les exigences et recommandations données par des experts médicaux de haut niveau.

Après la sortie de l'hôpital avec un congé de maladie ouvert, une femme doit se rendre à une consultation des femmes sur le lieu de résidence.

Le traitement et le diagnostic seront effectués par des spécialistes en ambulatoire. Dans ce cas, le certificat d'invalidité de tiers (délivré à l'hôpital) est fermé via VK, un nouveau est délivré à la femme quelle que soit la durée de la maladie.

Le code du congé de maladie indique:

  • "01" - pour les maladies;
  • "10" - pendant les manipulations (hystéroscopie).

La procédure de paiement des congés de maladie pour les opérations sur l'utérus est standard, tous les jours d'invalidité sont payés. S'il y a un deuxième lieu de travail et une ancienneté de plus de 2 ans, une femme peut s'attendre à recevoir un deuxième congé de maladie pour présentation pour paiement.

La décision finale de délivrer ou non un congé de maladie est prise par le médecin traitant. Cela explique le fait qu'avec la même maladie, différentes femmes peuvent ou non recevoir des motifs juridiques pour ne pas aller travailler. Toutes les interventions chirurgicales ne sont effectuées qu'après consultation préalable..

Pour éviter les problèmes au travail, vous devez clarifier la possibilité de sa conception et la durée estimée du traitement. Dans les opérations planifiées, si une femme éprouve un inconfort psycho-émotionnel, il vaut la peine de reporter un voyage chez le médecin pour des vacances ou de planifier une opération à la fin de la semaine, car le désir personnel de la patiente n'est pas une raison pour ouvrir un hôpital.

Vous savez maintenant combien est conservé en congé de maladie après l'ablation de l'utérus et d'autres opérations gynécologiques. Toutes les questions controversées sont réglementées par l'ordonnance du Ministère de la santé et du développement social de la Fédération de Russie N 624n «Sur l'approbation de la procédure de délivrance des certificats d'invalidité».

Si vous trouvez une erreur, veuillez sélectionner un morceau de texte et appuyez sur Ctrl Entrée.

L'enregistrement du congé de maladie est effectué par l'infirmière en chef du service des profils, le chef du service ou un chirurgien de la clinique du lieu de résidence. Le patient n'est pas impliqué dans le remplissage du formulaire.

Il précise les causes du handicap à l'aide de codes unifiés spéciaux. Le code 001 correspond à l'appendicite - il indique une maladie dans laquelle il n'y a aucune possibilité de visiter le lieu de travail.

Après le congé et la fermeture du congé de maladie, selon la date d'échéance, le patient récupère le formulaire et le remet à l'employeur, qui remplit les informations nécessaires concernant les calculs et les informations sur le lieu de travail. Le code de congé de maladie pour l'impôt sur le revenu et le service fiscal pour 3 personnes - 2300.

La délivrance de certificats d'invalidité temporaire est réglementée. 183 du Code du travail de la Fédération de Russie, par les ordonnances du Ministère de la santé et du développement social de la Russie n ° 624n du 29/06/2011 et n ° 31n du 24 janvier 2012.

Méthodes chirurgicales

En chirurgie, deux méthodes principales d'ablation de l'appendice sont utilisées: l'appendicectomie ouverte et la laparoscopie..

Dans le premier cas, le chirurgien fait une incision dans la cavité abdominale de 10 centimètres. Il s'agit d'un dommage important à l'intégrité de la paroi abdominale, donc sa guérison prend beaucoup de temps. Avec la laparoscopie, l'intégrité de la paroi abdominale est légèrement violée - trois perforations sont effectuées, mesurant chacune 2 centimètres. Après cette méthode, la guérison de la surface de la plaie et des tissus internes se déroule plus facilement. Dans les deux cas, pendant la journée, il est recommandé aux patients de se reposer complètement et de prendre des analgésiques dans les deux jours suivant la procédure chirurgicale..

Facteurs affectant les délais de rétablissement

Après que les médecins aient interrompu le processus affecté, il y a une perturbation du fonctionnement des fonctions de l'organisme: ralentissement de la digestion, inhibition de la fonction respiratoire et diminution du tonus général.

La durée de la période de récupération après l'appendicite est due à divers facteurs:

  • Caractéristiques individuelles d'une personne - sexe, âge et poids;
  • Maladies d'accompagnement;
  • Réaction à l'anesthésie;
  • Type d'intervention chirurgicale: laparoscopie ou méthode ouverte;
  • Stade du processus inflammatoire.

Les jeunes se rétablissent plus rapidement que les personnes âgées et les enfants. Les complications postopératoires et un stade sévère de la maladie nécessitent des efforts supplémentaires pour lutter contre une éventuelle infection. L'activité physique après le retrait de l'appendicite est sous stricte surveillance médicale..

Combien de temps dure l'incapacité dans les interventions gynécologiques??

La durée moyenne des congés de maladie après la chirurgie est de 10 jours. La réduction de cette période ou son extension dépend de la sévérité de l'opération et de la présence de complications concomitantes. Selon la gravité, il existe:


Poumons - le patient est pleinement apte et peut commencer à travailler le lendemain. BL n'est pas délivré. Dans certains cas, jusqu'à 3 jours sont prévus..

  • Moyen - il faut du temps pour récupérer, certaines fonctions de l'organisation sont violées. Durée BL jusqu'à 30-45 jours.
  • Grave - après la phase principale du traitement, une longue période de rééducation est nécessaire. BL sur 45 jours.
  • La chirurgie gynécologique fait référence aux interventions chirurgicales légères à modérées. Des conditions sévères sont reconnues après l'ablation de l'oncologie, si, selon l'histologie (examen des tissus prélevés), une tumeur maligne est confirmée. Dans ce cas, le médecin dirige le patient vers l'UIT, où un groupe de personnes handicapées est affecté.

    Une fiche d'invalidité n'est pas délivrée uniquement pour les types d'opérations légères. Habituellement, ils sont effectués en ambulatoire, sans hospitalisation et n'entraînent pas de complications. Tous les cas sont traités en privé par un médecin et une commission médicale..

    Restrictions supplémentaires

    L'opération de retrait de l'appendice appartient à la catégorie des procédures simples et non traumatisantes. Dans de rares cas, les complications suivantes se produisent:

    • Problèmes de miction;
    • Perturbation du cœur due à une perte de sang;
    • Infection due à une violation des règles d'hygiène;
    • Le processus inflammatoire des organes internes;
    • Les effets négatifs de l'anesthésie;
    • Adhésions et obstruction intestinale.

    Ils sont dus à deux facteurs:

    • La maladie est diagnostiquée à un stade avancé;
    • Non-respect des recommandations du médecin traitant.

    Dans chaque cas, les médicaments sont prescrits en combinaison avec la physiothérapie et la physiothérapie.

    Dans les situations graves, une intervention chirurgicale répétée est effectuée. En cas de complications après une appendicectomie, les sports sont autorisés après six mois, et la levée de poids est autorisée douze mois après l'opération. Dans de telles conditions, pour éviter le stress dans la zone de couture, le port constant du bandage est recommandé..

    Les indications

    Les formes aiguës et chroniques d'inflammation de l'appendice sont les principaux indicateurs lorsque l'appendice est retiré. La condition est caractérisée par des symptômes prononcés:

    • Nausées et bâillonnement.
    • Source de douleur.
    • Augmentation de la température corporelle.

    En plus de l'inflammation de l'appendice, les indications d'utilisation de la chirurgie au laparoscope sont:

    • Mukocele.
    • Néoplasmes de type bénin, kystes, vers.
    • Tumeurs des organes carcinoïdes.

    L'opération est possible dans les cas suivants de maladies concomitantes:

    • Le diagnostic ne permet pas de confirmer ou d'exclure le processus inflammatoire. Dans ce cas, l'opération du diagnostic est transformée en opération médicale.
    • Femmes en âge de procréer présentant des symptômes peu clairs qui ne séparent pas clairement le processus enflammé et les troubles gynécologiques. Les statistiques médicales indiquent que près de la moitié des patients soupçonnés d'appendicite ont subi une appendicectomie de manière déraisonnable. Dans le même temps, un cas d'adhérences qui se produit comme une complication a provoqué l'infertilité.
    • Les patients atteints de diabète et d'obésité, lorsqu'une coupure complète entraînera une complication purulente.
    • Enfance. Grâce à la méthode mini-invasive, la survenue de maladies adhésives est minimisée.

    S'il y a des indications, alors il y a des contre-indications pour cette chirurgie:

    • Maladie rénale, dysfonctionnement hépatique, maladie cardiovasculaire.
    • Grossesse au cours des derniers mois.
    • Troubles de la coagulation sanguine.

    Les contre-indications sont des pathologies localisées sur le site de l'opération proposée:

    • Augmentation de la densité des produits inflammatoires regroupés à l'intérieur et à proximité de l'appendice.
    • Processus d'adhésion.
    • Accumulation de gaz en annexe. Lorsque vous essayez de l'enlever, cela peut entraîner une violation de l'intégrité du processus, toucher des organes adjacents, provoquant le développement d'une péritonite. Les vaisseaux sanguins et les parois intestinales sont également à risque..
    • Péritonite sous forme avancée.

    Les principales indications de la laparoscopie et de l'ablation de l'appendicite par laparoscopie sont les symptômes d'une appendicite aiguë et chronique. Ces conditions sont mises en évidence par un tableau clinique vivant et des changements détectés par des méthodes d'examen en laboratoire et instrumentales..

    La liste des contre-indications est assez large et comprend des contre-indications absolues et relatives. Les absolus comprennent:

    • Grossesse tardive.


    Traditionnellement, la grossesse était considérée comme une contre-indication absolue à la laparoscopie.

    • La présence de contre-indications à l'utilisation de l'anesthésie.
    • Troubles de la coagulation sanguine (hémophilie et autres affections avec réduction de la coagulation sanguine).
    • Aucun signe d'inflammation de l'appendice.
    • Inflammation purulente renversée dans la région rétropéritonéale.
    • Un infiltrat appendiculaire représentant un appendice étroitement soudé avec des boucles intestinales.

    Les contre-indications relatives incluent les situations suivantes:

    • Augmentation du poids corporel qui empêche l'accès à la cavité abdominale par laparoscopie.
    • Maladies abdominales antérieures dues au risque d'adhérences.
    • Péritonite, car le traitement optimal est la laparotomie large.

    Les principales indications de laparoscopie de l'appendicite ne diffèrent pas des rendez-vous d'une opération de bande conventionnelle. Il s'agit d'une forme d'appendicite aiguë et chronique, une expansion kystique de l'appendice (mucocèle). Les indications supplémentaires incluent: diabète sucré, surcharge pondérale, désir du patient de minimiser le défaut esthétique de la cicatrice.

    Inopérables par cette méthode sont considérés comme des patients souffrant de lésions graves des reins et du foie, souffrant d'hémophilie et d'insuffisance cardiaque, les femmes avec un âge gestationnel de plus de 22 semaines. L'opération d'élimination du processus n'est pas réalisée avec des adhérences dans l'intestin, une inflammation purulente du tissu adipeux.

    Physiothérapie

    Un élément obligatoire de la réadaptation est un cours d'exercices de physiothérapie (LFK), visant à prévenir la détérioration postopératoire de l'état du patient: pneumonie, thrombophlébite, formation accrue de gaz et constipation. Avec ce cours, l'enflure est réduite, les processus régénératifs sont stimulés et la douleur est réduite..

    Les patients immédiatement après la chirurgie commencent les exercices physiques. Le cours du traitement commence par des exercices de respiration, plus tard l'accent est mis sur le travail des muscles des bras et des jambes.

    Régime

    Pour surmonter avec succès les conséquences de la procédure, un régime est prescrit au patient. Après une journée, la nourriture est autorisée. Il est recommandé de prendre les aliments sous forme liquide ou en purée en petites portions six fois par jour. Les aliments sont pris réfrigérés pour éliminer l'irritation des organes internes. Les aliments qui provoquent une augmentation de la formation de gaz dans les intestins sont exclus de l'alimentation: légumineuses, aliments salés ou fumés, soda, champignons. L'alcool, le tabagisme et le sel sont interdits. La réhabilitation comprend l'abandon des produits de boulangerie. Le régime est suivi pendant deux mois, après quoi les patients reviennent progressivement aux produits habituels.

    Congé de maladie

    Pour la période de récupération, les médecins prescrivent un régime de repos et à domicile. À l'heure actuelle, les gens ont droit à un congé de maladie. La durée du traitement est déterminée par l'état de la personne et la nature du travail. Lors de la normalisation de l'état, les patients sont libérés, mais avec des restrictions sur l'activité physique. Pour les étudiants bénéficiant d'une exemption de l'éducation physique.

    Lors de la visite d'un médecin, consultez attentivement. Renseignez-vous constamment sur votre état de santé, répondez honnêtement aux questions d'un médecin, respectez toutes les restrictions recommandées, ne créez pas de menaces supplémentaires pour la santé au nom du désir de reprendre immédiatement l'entraînement sportif.