Maladies pancréatiques chez les enfants

Même en tant que mère, chaque femme sait que tous les organes d'un bébé à naître se forment au cours du premier trimestre de la grossesse et commencent à fonctionner avant sa naissance. Des cas ont été prouvés lorsque le pancréas d'un bébé travaillait pour deux en cas de détection de pancréatite chez la mère.

dans une telle situation, il y avait un risque élevé de donner naissance à des miettes avec un organe élargi, ce qui a provoqué le développement d'une maladie pancréatique chez les enfants, les plus courantes étant la pancréatite et le diabète sucré. Des cas de néoplasmes malins et de kystes pancréatiques ont été rapportés..

Pancréatite

La pancréatite est une maladie inflammatoire caractérisée par des dommages aux tissus du pancréas et de ses canaux, causés par l'activation des enzymes pancréatiques. Le pourcentage de morbidité chez les enfants varie de 5 à 25%.

L'évolution de la maladie chez l'enfant est légèrement différente de celle du patient adulte, et a ses propres caractéristiques: la maladie peut être déclenchée par de nombreuses causes internes et externes, évoluer lentement, sans aucun symptôme prononcé, être déguisée en d'autres maladies gastro-intestinales (gastrite, duodénite, dysbiose intestinale).

La tâche la plus importante en pédiatrie et en gastro-entérologie pédiatrique est la détection précoce et le traitement précoce des problèmes pancréatiques.

Les causes de la maladie

Le corps d'un enfant est beaucoup plus actif qu'un adulte et est plus sensible à divers facteurs indésirables. Presque toutes les maladies de nature infectieuse ou allergique affectent d'une manière ou d'une autre le pancréas et peuvent y provoquer un processus inflammatoire.

Les principales causes du développement de la maladie:

  • nutrition inadéquate et irrationnelle (violation du régime - une grande pause entre les repas);
  • prendre des aliments qui contribuent à l'irritation et à l'augmentation de la fonction pancréatique (sodas sucrés, aliments fumés, aliments en conserve, plats cuisinés, etc.);
  • intoxication alimentaire, intoxication par la prise de médicaments;
  • prendre certains médicaments: certains antibiotiques, Trichopolum, Lasix et d'autres;
  • chez les nourrissons, l'intolérance au lactose;
  • blessures graves à l'abdomen et au dos;
  • maladies digestives: ulcère peptique de l'estomac et du duodénum, ​​gastrite aiguë ou gastroduodénite, hépatite, cholécystite, cholélithiase;
  • autres maladies: fibrose kystique, hypothyroïdie, maladie systémique de Liebman-Sachs, oreillons, obésité, varicelle et autres;
  • dommages au corps par des parasites (ascariose);
  • stress sévère ou exposition prolongée au stress émotionnel.

Attention! La survenue d'une pancréatite chez l'enfant est également possible en cas de mauvaise administration d'aliments complémentaires au cours de la première année de vie du bébé. Tous les aliments introduits dans des aliments complémentaires avant la date prévue affectent négativement le fonctionnement de la glande du tube digestif.

Les symptômes de la maladie chez les enfants

Chez les jeunes enfants, la pancréatite peut évoluer lentement, sans symptômes prononcés. Le plus souvent, il s'agit d'une forme bénigne de la maladie, la pancréatite nécrotique purulente est extrêmement rare. Chez les enfants plus âgés, les signes d'inflammation pancréatique sont similaires aux symptômes de la pancréatite adulte.

Le signe le plus courant et le plus caractéristique de la maladie est une crise de douleur intense, qui s'accompagne d'autres signes:

  • nausées et vomissements qui n'apportent pas de soulagement;
  • éructations, parfois brûlures d'estomac;
  • ballonnements, augmentation de la formation de gaz;
  • selles dérangées: diarrhée ou constipation;
  • une sensation de lourdeur dans l'estomac;
  • faiblesse générale, malaise, sautes d'humeur;
  • diminution ou perte d'appétit;
  • pâleur de la peau, peau sèche.

L'augmentation de température, en règle générale, n'est pas observée ou peut atteindre un maximum de 37,5 degrés. Mais dans le cas de processus nécrotiques, la température peut atteindre 40 degrés en raison d'une intoxication générale du corps. De plus, une paralysie intestinale incomplète avec un syndrome d'irritation péritonéale sévère sera notée..

En cas de pancréatite chronique, en plus de douleurs mineures dans l'abdomen, des selles abondantes seront notées, tandis que les selles auront un éclat huileux caractéristique, ce qui rendra difficile le lavage des parois des toilettes.

Méthodes de diagnostic

Pour que le spécialiste puisse poser correctement le diagnostic nécessaire, il est nécessaire de subir un examen complet, qui comprendra les procédures suivantes: un test sanguin clinique, qui indiquera un processus inflammatoire dans le corps, du sang pour l'amylase, une augmentation qui indique une pancréatite, une échographie des organes abdominaux.

En cas de difficulté à poser un diagnostic, les types d'études suivants peuvent être prescrits:

  • Tomodensitométrie de la cavité abdominale;
  • analyse coprologique avancée des matières fécales;
  • Examen radiographique des canaux pancréatiques avec un agent de contraste;
  • laparoscopie.

Traitement

Le traitement de l'inflammation pancréatique vise à normaliser le fonctionnement de l'organe digestif, en éliminant tous les symptômes désagréables de la maladie et les facteurs qui ont causé la pancréatite. Une étape importante sur la voie du rétablissement consiste à suivre un régime strict, tant sous forme aiguë que chronique.

Lors d'une exacerbation, on prescrit aux enfants des antispasmodiques, un complexe de vitamines. Après avoir arrêté les crises de douleur, les experts recommandent des enzymes. Dans de rares cas, la chirurgie est indiquée.

Diabète

Le diabète sucré est une maladie pancréatique caractérisée par une mauvaise absorption du glucose associée à un manque relatif ou absolu d'hormone insuline, entraînant une augmentation de la glycémie (hyperglycémie). La maladie peut être acquise ou congénitale (très rarement diagnostiquée). L'âge moyen des enfants diabétiques varie de 6 à 12 ans.

Causes du développement de la maladie chez les enfants

Il existe deux types de diabète sucré: insulino-dépendant et non insulino-dépendant. Le diabète sucré insulino-dépendant (type 1) se caractérise par un manque d'insuline dû au fait que les cellules pancréatiques ne produisent pas d'insuline. Le plus souvent, les enfants sont touchés par ce type particulier de maladie..

Il est impossible de guérir la maladie, les endocrinologues prescrivent donc un apport d'insuline à vie sous forme de solution injectable. La cause de la maladie de type 1 est les maladies infectieuses aiguës (grippe, varicelle, hépatite, rubéole, etc.), une prédisposition héréditaire.

Le diabète sucré non insulino-dépendant (type 2) se caractérise par une sécrétion suffisante d'insuline, mais sous une forme altérée et donc il ne fonctionne pas ou les cellules du corps n'y répondent pas. Chez les enfants, cette forme est très rare à l'âge adulte..

Les facteurs suivants peuvent servir d'impulsion au développement du diabète de type 2: altération du métabolisme des graisses (obésité), mode de vie sédentaire (manque d'exercice), médicaments hormonaux, maladies du système endocrinien, période de gestation (chez l'adulte).

Les symptômes du diabète

Afin de reconnaître la pathologie dans le temps, les parents doivent faire attention au comportement de l'enfant et, au premier soupçon, consulter immédiatement un endocrinologue. La maladie est très rapide et si l'aide n'est pas fournie à temps, un coma diabétique peut survenir..

Les symptômes suivants de la maladie pancréatique chez les enfants sont:

  • soif intense (polydipsie) et sécheresse des muqueuses de la cavité buccale;
  • décharge fréquente d'urine, tandis que l'urine est un peu collante;
  • perte de poids soudaine avec augmentation de l'appétit (polyphagie);
  • démangeaisons de la peau, apparition de petites pustules et peau sèche;
  • démangeaisons dans la région génitale en raison du taux élevé de glucose dans l'urine et du manque d'hygiène après la toilette;
  • faiblesse accrue, maux de tête, irritabilité excessive.

Les très jeunes enfants peuvent souffrir d'incontinence urinaire ou de polyurie. De nombreux parents confondent ce symptôme avec l'énurésie nocturne. C'est pourquoi il est nécessaire de connaître les principaux signes du diabète. De plus, lors de l'examen du sang, une teneur en glucose supérieure à 10 mmol / l sera détectée.

Méthodes de diagnostic

Pour diagnostiquer le diabète, il suffit de faire un test sanguin pour le niveau de glucose qu'il contient. Chez un enfant en bonne santé, le taux de sucre ne dépassera pas 5,0 mmol / L. Une valeur allant jusqu'à 7,5 mmol / l peut indiquer une évolution latente du diabète. Dans le cas où le taux de glucose est supérieur à cet indicateur, vous pouvez diagnostiquer le diabète en toute sécurité.

Parfois, un test diagnostique de tolérance au glucose est effectué. Pour ce faire, déterminez d'abord le niveau de glucose à jeun, puis donnez de l'eau à boire avec du sucre dissous et, après 2 heures, mesurez à nouveau. Si la glycémie varie entre 7,5 et 10 mmol / l, ils parlent de l'évolution cachée de la maladie. Si l'indicateur est de 11 mmol / l et plus, le diabète est diagnostiqué sans condition..

Traitement

Le diabète n'est pas traité. Seuls les ajustements nutritionnels sont possibles pour aider à réguler l'apport en sucre ou la consommation d'insuline à vie..

Tumeurs pancréatiques

Le cancer de la glande endocrine est très rare chez les enfants. Selon les statistiques, cela représente environ 3% de toutes les maladies oncologiques. L'âge de l'enfant n'a pas d'importance. Des cas ont été enregistrés chez les nouveau-nés et les adolescents.

Causes du développement de néoplasmes tumoraux

Jusqu'à présent, les causes exactes des tumeurs chez les enfants n'ont pas été étudiées. Mais sur une chose, les scientifiques sont sûrs que le processus commence au niveau génétique. Certains gènes sont endommagés, ils changent et la cellule de la normale commence à dégénérer en atypique. Une division nette de ces cellules se produit, à la suite de laquelle une tumeur cancéreuse se forme.

Il existe un certain nombre de facteurs qui contribuent à la dégénérescence de certaines cellules en d'autres:

  • climat défavorable (air pollué par des entreprises, des machines nuisibles);
  • une maladie virale ou bactérienne grave, à la suite de laquelle l'immunité est gravement endommagée;
  • aliments monotones, avec une prédominance d'aliments génétiquement modifiés dans la composition;
  • long séjour dans des situations stressantes, atmosphère tendue en famille.

Symptômes de la maladie

Toutes les maladies oncologiques sont insidieuses en ce qu'elles ne se manifestent pas du tout à un stade précoce de développement. Les premiers signes cliniques sont alors remarqués, en règle générale, lorsque la taille de la tumeur est d'une importance considérable. Il existe 2 types de symptômes caractéristiques du cancer du pancréas:

  • douleur dans l'hypochondre et la région lombaire, qui s'intensifie la nuit et se trouve sur le dos;
  • forte envie de boire;
  • une augmentation de la glycémie, un symptôme du diabète;
  • jaunissement de la peau, l'apparition de démangeaisons sévères;
  • dans le contexte de l'ictère, la couleur de l'urine et des selles change: l'urine prend la couleur de la bière brune et les selles, au contraire, se décolorent;
  • saignement gastrique ou intestinal avec carie tumorale.
  • symptômes d'intoxication générale du corps: faiblesse, léthargie;
  • étourdissements et évanouissements;
  • nausées, vomissements fréquents;
  • diminution de l'appétit, perte de poids;
  • avec carie tumorale, la température corporelle augmente.

Afin de diagnostiquer une maladie grave à temps, il est nécessaire de subir un examen recommandé chaque année. Pour les enfants, à partir de 1 an de vie, il s'agit d'une échographie des organes abdominaux et de la biochimie sanguine. En cas de suspicion de néoplasme, une TDM ou une IRM du tube digestif et du sang sont indiqués pour les marqueurs tumoraux.

Traitement

Le traitement du cancer du pancréas vise à éliminer la tumeur qui, avec le temps, peut produire de nombreuses métastases dans tout le corps. Par conséquent, le seul traitement pour le cancer du pancréas chez les enfants aujourd'hui est la chirurgie. En plus de retirer la tumeur, plusieurs cycles de chimiothérapie et de radiothérapie sont prescrits en fonction du stade et de la gravité de la maladie.

Kyste pancréatique

Un kyste est une formation pathologique, qui est une capsule ou une cavité séparée remplie de liquide. La formation de kystes dans le pancréas est l'une des rares pathologies. Il existe 2 types de maladies: congénitale et acquise.

Raisons de l'apparence

Le plus souvent, dans l'enfance, la pathologie se produit pour plusieurs raisons: un kyste congénital peut apparaître en raison d'une sorte de dysfonctionnement lors de la formation du pancréas intra-utérin, un kyste acquis apparaît le plus souvent après des blessures graves ou des maladies infectieuses..

Symptomatologie

Lorsqu'un kyste n'apparaît que dans le pancréas, il peut ne pas se manifester du tout. Cependant, avec une augmentation de la cavité, les symptômes suivants peuvent apparaître:

  • douleur dans la région épigastrique;
  • nausées et vomissements persistants;
  • jaunissement de la peau et des muqueuses;
  • brûlures d'estomac, selles bouleversées;
  • éructations et sensation de lourdeur dans l'estomac.

La croissance du néoplasme est lourde du fait qu'avec le temps, il commencera à serrer les organes voisins et que leur travail sera effectué en partie. L'apparition d'un ictère est le premier signe que la capsule comprime la vésicule biliaire et que l'écoulement de la bile est altéré.

Diagnostic et traitement

Pour diagnostiquer correctement, il est recommandé aux parents d'un enfant malade de subir une échographie. Parfois, cela ne suffit pas et les médecins peuvent prescrire une IRM ou une tomodensitométrie des organes abdominaux.

Il se trouve qu'il est nécessaire d'établir le bon diagnostic et d'exclure une tumeur maligne. Dans ce cas, une ponction peut être nécessaire avec un examen histologique plus poussé du biomatériau obtenu. Le traitement peut inclure à la fois un traitement conservateur et chirurgical (montré avec une taille de capsule de 6 cm ou plus).

Pancréatite chez les enfants - causes aiguës et chroniques, symptômes, traitement et prévention

Il existe de nombreuses maladies pancréatiques qui se forment chez des patients d'âges différents. Cette liste comprend la pancréatite infantile - une pathologie dangereuse avec des symptômes et des caractéristiques spécifiques. Une inflammation pancréatique est observée chez 5 à 25% des individus dès les premiers mois de vie jusqu'à 18 ans. Si vous diagnostiquez la maladie à temps et commencez le traitement, le pronostic est positif, il n'y a aucun danger pour la vie et la santé. Sinon, des complications graves peuvent se développer (diabète sucré, sténose du duodénum, ​​etc.).

Qu'est-ce que la pancréatite chez les enfants

Le processus inflammatoire qui affecte les tissus et les conduits du pancréas est la pancréatopathie chez les enfants. Ce phénomène est provoqué par l'activité pathologique de l'organe avec une carence en production d'enzymes pancréatiques. Lorsque la maladie se prolonge pendant longtemps, une dystrophie des glandes se développe (les médecins la divisent conditionnellement en une tête avec un processus, une queue et un corps).

Dans certains cas individuels, la pancréatite ne présente aucun symptôme ou provoque de légers signes cliniques. Cela dépend de la gravité et de la forme du processus inflammatoire. Le diagnostic de la pathologie est effectué en plusieurs étapes, les mesures de traitement comprennent un régime, des médicaments et une intervention chirurgicale (si nécessaire).

Les causes

Avant de commencer le traitement, vous devez savoir ce qui a servi au développement du processus inflammatoire. La pancréatite chez un enfant est causée par les facteurs suivants:

  • longues pauses entre les repas;
  • blessures au dos, à l'abdomen, à un effort physique excessif;
  • carence en lactose chez un nouveau-né ou un nourrisson;
  • dyskinésie;
  • pathologies congénitales du développement du système digestif;
  • intoxication alimentaire;
  • l'utilisation de médicaments (métronidazole, furosémide, agents antibactériens);
  • une mauvaise nutrition, l'utilisation de produits nocifs (soude, chips, gras, frits, fumés);
  • fibrose kystique;
  • maladies du système digestif (p. ex., ascariose, gastroduodénite).

La classification de la pancréatite chez un enfant est réalisée selon différents critères. Par la nature du cours, une inflammation se produit:

  • aiguë (un processus catarrhal puissant qui provoque une augmentation et un gonflement de la glande, ainsi que des changements nécrotiques, des hémorragies, une toxémie en progression sévère);
  • chronique (diagnostiquée chez les enfants de 7 à 14 ans, la maladie se développe progressivement, conduisant à la sclérose et à l'atrophie de la couche parenchymateuse de l'organe);
  • pancréatite chronique secondaire (survient dans un contexte de maladies digestives, biliaires et hépatiques);
  • réactif - une réponse aux dommages causés à d'autres organes du tube digestif (tractus gastro-intestinal).

La pancréatite infantile est divisée en groupes en fonction des changements cliniques et morphologiques dans les tissus du pancréas. Les formes de pathologie suivantes:

  • hémorragique;
  • interstitiel (œdémateux aigu);
  • purulent;
  • nécrose pancréatique graisseuse ou destruction aiguë du pancréas (nécrose irréversible du tissu glandulaire avec formation d'infiltrats).

Symptômes

La présence de signes d'inflammation et leur gravité dépendent du type de maladie. Dans la plupart des cas, la pancréatite d'un enfant est légère ou modérée. L'évolution sévère de la maladie avec nécrose et suppuration des tissus est extrêmement rare. La gravité des symptômes peut dépendre de la catégorie d'âge du patient. La pancréatite aiguë et chronique se caractérise par des symptômes spécifiques..

Pancréatite chronique chez les enfants

Cette forme de la maladie provoque un fort processus inflammatoire et des douleurs près de la région épigastrique, s'étendant vers le dos. Les adolescents ressentent de la douleur près du nombril, les enfants d'âge préscolaire se plaignent d'un inconfort sévère dans tout l'abdomen. L'inflammation chronique du pancréas chez les enfants présente les symptômes suivants:

  • accès de nausée, vomissements;
  • fatigue, somnolence, léthargie, nervosité;
  • pâleur, subictericity (jaunissement) de la peau;
  • constipation / diarrhée chronique, flatulence;
  • dermatite allergique, éruptions cutanées;
  • perte d'appétit, de poids.

Aigu

La principale caractéristique de ce type d'inflammation est que la gravité des symptômes dépend de l'âge du patient: plus l'enfant est âgé, plus le tableau clinique est clair. Signes de pancréatite chez les enfants:

  • les nouveau-nés et les nourrissons resserrent leurs jambes à l'estomac, présentent une anxiété fréquente;
  • indigestion sévère (diarrhée);
  • brûlures d'estomac, nausées, accès fréquents de vomissements;
  • l'inflammation du pancréas provoque une augmentation de la température aux indicateurs subfébriles (37-38ºС), une hyperthermie (accumulation de chaleur excessive dans le corps);
  • mauvaise santé générale, troubles du sommeil, apathie, faiblesse (syndrome asthénovégétatif);
  • bouche sèche, plaque blanchâtre ou jaune sur la langue.

Diagnostique

En cas de suspicion d'inflammation du pancréas de l'enfant, un pédiatre et un gastro-entérologue sont examinés. Il est important de différencier la maladie par d'autres processus pathologiques qui provoquent des symptômes similaires (ulcère du duodénum et de l'estomac, appendicite, cholécystite aiguë, hypothyroïdie). Les principales mesures pour le diagnostic de pancréatite chez un enfant:

  1. La palpation (palpation, examen manuel) du péritoine est nécessaire pour identifier le foyer de la maladie.
  2. Un symptôme positif de Mayo-Robson parle d'une forme aiguë de pancréatite (il y a une douleur aiguë en appuyant sur un certain point de l'abdomen).
  3. Un test sanguin général aide à déterminer le nombre de leucocytes - dans le processus inflammatoire, leur niveau augmente.
  4. Une analyse d'urine et un test sanguin biochimique montrent un excès d'enzymes: amylase pancréatique, trypsine et lipase.
  5. L'échographie (échographie) des organes péritonéaux révèle des changements dans leur taille, leur structure et leur fonctionnement.
  6. Un coprogramme est en cours pour détecter les aliments mal digérés, ce qui indique un manque d'enzymes.
  7. L'échographie de la cavité abdominale établit une accumulation de zones nécrotiques, une augmentation de la taille du pancréas et une hétérogénéité de la structure parinchimique de l'organe.
  8. Pour une précision maximale du diagnostic, une radiographie panoramique, une tomodensitométrie et une imagerie par résonance magnétique du péritoine sont effectuées.
  9. La cholangiopancréatographie rétrograde endoscopique (ERCP) est un type de rayons X dans lequel la perméabilité des canaux pancréatiques est vérifiée en y introduisant un agent de contraste spécial.

Traitement de la pancréatite chez les enfants

Le traitement de l'inflammation pancréatique chez un enfant doit être effectué dans un hôpital. Besoin de repos au lit, traitement conservateur. Étapes du schéma thérapeutique classique:

  • il est nécessaire de fournir un repos fonctionnel à l'organe enflammé;
  • élimination de la cause de la maladie;
  • respect d'un régime strict;
  • prendre des médicaments pour combattre les symptômes de la pancréatite infantile.

Une intervention chirurgicale est prescrite pour l'inefficacité du traitement médicamenteux, l'apparition de complications ou le développement rapide d'une pancréatite. Le chirurgien effectue une résection (ablation, section d'une partie de l'organe) du pancréas, une nécrectomie (excision des parties mortes de la glande) ou un drainage d'un abcès qui s'est développé dans les tissus.

Médicament

Tout d'abord, les médicaments sont injectés, l'utilisation de comprimés est autorisée après la disparition de la douleur (environ une semaine après le développement de l'inflammation). Les médicaments essentiels pour le traitement de la pancréatite infantile sont classés selon le mécanisme d'action.

Antalgique, antispasmodiques, analgésiques narcotiques pour douleur intense. Médicaments souvent prescrits:

  • No-spa en injections ou en comprimés est un analgésique puissant, antispasmodique. L'outil agit très rapidement, 10-12 minutes après utilisation. La dose quotidienne maximale de toute forme de médicament est de 240 mg (simple - 80 mg). En cas de surdosage, une arythmie peut être observée, dans certains cas graves, un arrêt cardiaque se produit. Contre-indications: insuffisance rénale, cardiaque ou hépatique, jusqu'à 6 ans.
  • Analgin donne un effet anti-inflammatoire antipyrétique et modéré, soulage bien la douleur. La posologie est calculée en fonction du poids de l'enfant (5-10 mg par kilogramme). Réception des fonds 1-3 par jour. Il ne doit pas être utilisé pour la pathologie cardiovasculaire aiguë, les enfants de moins de 3 mois et les bébés de moins de 5 ans traités par cytostatique. Effets secondaires: allergies, diminution de la pression, protéines dans l'urine et diminution de son volume.
  • Tramal, Papaverine, Baralgin, Promedol et des médicaments similaires sont également utilisés.
Des médicaments enzymatiques sont prescrits pour stimuler la fonction digestive et soutenir le fonctionnement normal du pancréas. Ceux-ci inclus:
  • Les comprimés de pancréatine stimulent la glande, éliminent la douleur et l'inconfort. Les petits patients âgés de 2 à 4 ans se voient prescrire 1 comprimé (8 000 unités actives) par 7 kg de poids. Enfants de 4 à 10 ans - 8000 unités par 14 kg, adolescents - 2 comprimés aux repas. La dose quotidienne maximale est de 50 000 unités. Contre-indications: forme aiguë de pancréatite et exacerbation dans le type chronique de la maladie, obstruction de l'intestin grêle, pathologie de la vésicule biliaire, intolérance aux composants du médicament.
  • Les capsules de gélatine de créon sont utilisées pour la pancréatite chronique infantile. Le médicament combat efficacement la douleur, stabilise le tractus gastro-intestinal. Les enfants peuvent prendre Creon 10000. Les bébés jusqu'à un an reçoivent la moitié du contenu de la capsule avant chaque repas, les enfants à partir de 12 mois - 1 comprimé. Le traitement est interdit en cas d'inflammation aiguë ou exacerbée, avec hypersensibilité au médicament.
  • Remèdes similaires: Mezim, Festal, Pangrol, Fermentium.
Médicaments pour améliorer la microcirculation sanguine. Souvent prescrit de tels médicaments de ce groupe:
  • Comprimés ou injection de dipyridamole. Le médicament donne un effet anti-agrégation, vasodilatateur et anti-adhésif. La dose journalière autorisée pour l'enfant est calculée en fonction du poids du patient (de 5 à 10 mg pour 1 kg). Contre-indications: jusqu'à 12 ans, insuffisance rénale, hypotension artérielle, tendance aux saignements, sensibilité aux composants du médicament.
  • Curantil est un médicament du groupe des agents antiplaquettaires, immunomodulateurs. Prescrire aux enfants à partir de 12 ans. La posologie quotidienne des comprimés est de 3 à 6 fois 25 mg chacune. Vous ne pouvez pas prendre avec hypersensibilité au dipyridamole, insuffisance rénale et hépatique, angine de poitrine, hypotension artérielle. Effets secondaires: perturbation du rythme cardiaque, étourdissements, diarrhée, douleurs abdominales, éruption cutanée.
Des médicaments pour réduire la libération d'enzymes pancréatiques sont également nécessaires dans le traitement complexe de la pancréatite. Remèdes les plus populaires:
  • Dans la forme aiguë d'inflammation, la famotidine est utilisée. Il fait référence aux bloqueurs des récepteurs N-2 qui réduisent la production d'acide chlorhydrique. Les pilules aident à supprimer la sécrétion pancréatique, à réduire la douleur, à éliminer les nausées, les éructations et d'autres symptômes. Ne pas prescrire à un enfant de moins de 12 ans et présentant une sensibilité élevée au médicament. Prendre 1-2 comprimés deux fois par jour (matin et soir).
  • Le médicament antisécrétoire Gastrogen (comprimés, lyophilisat pour injection intraveineuse) n'est pas prescrit pour un enfant de moins de 14 ans. Le dosage est attribué individuellement. Contre-indications: allergie aux composants du médicament, insuffisance rénale / hépatique. Effets secondaires: constipation ou diarrhée, bouche sèche, maux de tête, éruptions cutanées.
Dans le cas d'une pancréatite purulente ou bactérienne chez un enfant, une antibiothérapie est nécessaire. Le traitement dure environ une semaine. Les agents antibactériens doivent être combinés avec des probiotiques, qui restaurent la microflore intestinale. Comprimés: Azithromycine, Amoxiclav, Abactal, Sumamed. Préparations pour les injections intramusculaires: Ceftriaxone, Doxycycline, Cefatoxime, Ampioks.

Régime

L'une des étapes du traitement efficace de la pancréatite est l'alimentation. Les premiers jours après le début du traitement doivent s'en tenir au jeûne thérapeutique (vous pouvez boire de l'eau tiède). Les règles de base de l'alimentation:

  1. L'apport calorique quotidien est au maximum de 3000 kcal.
  2. Les portions doivent être égales, petites, mangées 6-8 fois par jour, de préférence en même temps.
  3. Il est permis de manger des aliments chauds (consistance râpée ou liquide).
  4. Les plats sont cuits au four, cuits à la vapeur ou bouillis. Il est interdit épicé, frit, gras, sucré.
  5. Chaque jour, un enfant doit recevoir au moins 60% d'aliments protéinés d'origine animale.
  6. Il est nécessaire de limiter l'utilisation de sel (jusqu'à 10 g par jour).
  7. Il est recommandé de boire plus (à partir de 2 litres par jour).
  8. Le menu doit inclure des aliments riches en glucides (maximum 400 g par jour), avec une teneur modérée en graisses organiques (légumes - pas plus de 30%).
  9. L'exclusion totale des aliments contenant du cholestérol, des huiles essentielles, de l'azote, de l'acide oxalique est implicite..

Le menu d'un enfant malade doit être varié. La liste des produits autorisés ressemble à ceci:

  • soupes de légumes en purée;
  • produits laitiers: fromage, kéfir, yaourt, fromage cottage faible en gras;
  • poisson bouilli, cuit au four ou cuit à la vapeur de variétés faibles en matières grasses (sandre, brochet, goberge, carpe commune, brème);
  • tisanes, eau minérale sans gaz;
  • viande: dinde, poulet, lapin, veau (bouillie, au four);
  • diverses céréales (sarrasin, riz, avoine, millet);
  • vous pouvez ajouter un peu de légume ou de beurre.

Pour éviter les complications de la maladie, il est nécessaire de retirer certains aliments de l'alimentation. Il est interdit d'utiliser:

  • sucre, pain blanc (peut être remplacé par du miel et du pain de grains entiers);
  • aliments gras, frits et épicés;
  • produits allergènes (lait entier, soja, œufs, maïs);
  • boissons gazeuses;
  • confiserie;
  • viande rouge;
  • certains légumes, légumes verts (épinards, oseille, rutabaga, radis, radis, chou).

Pancréatite infantile - quels médicaments pour traiter le pancréas chez un enfant

La pancréatite à tout âge menace de graves dommages au pancréas (pancréas) et au tractus gastro-intestinal en général, les conséquences dans l'enfance sont particulièrement dangereuses. Bien sûr, le traitement doit commencer à temps, mais la question se pose souvent aux parents: quels médicaments les enfants pancréatiques doivent-ils prendre en toute sécurité et quels sont les effets nocifs sur le corps non formé?

Même les préparations pour enfants doivent être utilisées à bon escient afin de ne pas nuire au bébé

Tout d'abord, considérez la maladie, comment la traiter et quels médicaments pour la pancréatite chez les enfants sont les mieux utilisés..

Informations générales sur la maladie

La pancréatite est un processus inflammatoire dans le pancréas (lésions cellulaires), qui est souvent le résultat d'une activation prématurée des enzymes pancréatiques..

Les enzymes sous une forme «pure» sont inoffensives, généralement activées déjà dans le tube digestif après une réaction avec le suc gastrique. Cependant, en présence de facteurs provoquants internes et externes, le mécanisme de production et d'activation est perturbé, les enzymes deviennent actives et sont capables de dissoudre quoi que ce soit, dans ce cas le pancréas lui-même.

L'inflammation se produit lorsque l'extrait pancréatique stagne dans les canaux de l'organe avec une activation ultérieure. La structure physiologique du corps ne lui permet pas de combattre ses propres enzymes sous une forme active, c'est-à-dire que le pancréas commence à se corroder.

En présence d'une forme aiguë ou chronique d'inflammation, une thérapie de remplacement est prescrite pour soulager le stress de l'organe. Les médicaments pour la pancréatite visent à réguler les fonctions du pancréas et à éliminer les pathologies.

Raisons du développement

Une vision claire du tractus gastro-intestinal et du pancréas simplifiera la compréhension du problème

La principale cause de la pathologie est l'obstruction des canaux pancréatiques. Il y a des facteurs qui contribuent à ce développement d'événements, en les connaissant, vous pouvez choisir le traitement et les médicaments.

Raisons et facteurs de forme:

  1. La structure anormale est un facteur inné, une personne le rencontre déjà dans les premières années de la vie. Nous parlons de pathologies dans la structure de l'organe, de forme irrégulière, de constrictions, de bifurcation des canaux, de formation inférieure. La stagnation de l'extrait se produit, suivie d'une activation interne. Dans de telles situations, les préparations pour le pancréas n'aident pas toujours. La chirurgie est souvent nécessaire.
  2. Lésions mécaniques - dommages physiques au pancréas dus à un choc dans la cavité abdominale: accidents de voiture, chutes.
  3. La gastroduodénite est une maladie du duodénum associée à une inflammation du bulbe duodénal. Grâce à ce bulbe, les enzymes biliaires et pancréatiques pénètrent dans l'intestin, avec une inflammation, l'écoulement s'aggrave, ce qui conduit au développement d'un tableau de pancréatite. Dans ce cas, non seulement les médicaments pancréatiques sont nécessaires, mais également la thérapie de la gastroduodénite elle-même.
  4. Le blocage des canaux pancréatiques est associé à l'activité vitale des formes parasitaires dans les organes du tractus gastro-intestinal ou est devenu une conséquence de maladies des voies urinaires. Comme dans le cas précédent, pour soulager les symptômes et un traitement efficace ultérieur, le médicament contre la pancréatite n'aidera pas tant que la cause première de l'apparition du processus inflammatoire ne sera pas résolue.
  5. L'extinction de l'activité musculaire du sphincter, responsable de l'excrétion de l'extrait pancréatique dans le duodénum, ​​est une raison importante du développement de la maladie en discussion. Dans ce cas, des médicaments et une thérapie à long terme sont nécessaires aux fins d'un traitement conservateur avec des résultats de fixation.

Il existe de nombreux facteurs pour le développement de l'inflammation dans le pancréas avec sa nouvelle défaite. En conséquence, un seul médicament qui résout complètement le problème n'existe pas, différentes approches sont pratiquées.

Les tactiques dépendent de facteurs tels que l'âge, la tolérance de certains constituants chimiques des médicaments. Pour ces raisons, le médecin doit prescrire des médicaments sur la base des données diagnostiques et de la nature de la maladie..

Traitement et gamme de médicaments

Le traitement de l'inflammation chez les enfants doit être commencé immédiatement, car la maladie progresse rapidement

Tant dans les cas aigus que dans les exacerbations du stade chronique de la pancréatite, une méthode de traitement conservatrice est utilisée chez les enfants. Les médicaments sont prescrits pour éliminer les symptômes et arrêter les troubles sous-jacents. La tâche principale du médecin est:

  • élimination de l'inconfort et de la douleur;
  • surveillance de la formation des enzymes;
  • diminution de la concentration de toxines.

Pendant le traitement, vous devez respecter le régime alimentaire le plus strict, pendant un certain temps, le bébé n'est pas autorisé à manger du tout. Des actions similaires sont supervisées par un spécialiste dans un hôpital.

Quels médicaments spécifiques et à quelle posologie sont utilisés pendant le traitement? Dites-vous maintenant!

Créon

Le créon est l'un des moyens visant à contrôler la formation d'enzymes. Le médicament contre la pancréatite contient des enzymes pancréatiques artificielles d'origine porcine. Disponible en capsules, ce qui simplifie la réduction de son dosage en ouvrant la capsule et en divisant le contenu en «portions».

La posologie est calculée en fonction de l'âge du bébé et de son poids. Le médicament pour le bébé est presque inoffensif et, s'il n'y a pas de contre-indications, le médicament peut être utilisé dès la naissance en mélangeant le contenu de la poudre dans la nourriture ou le lait maternel.

Plus de détails dans les articles:

Mezim

L'ingrédient actif est la pancréatine, une source d'enzymes lipase, protéase et amylase. C'est pourquoi Mezim est la base du traitement des processus inflammatoires du pancréas.

Les médicaments sont prescrits en cas de détérioration du tube digestif due à une production insuffisante d'enzymes pancréatiques.

Cependant, par rapport à l'enfant, l'outil n'est pas toujours applicable. Le fait est que la pilule doit être prise dans son intégralité, sans nuire à son intégrité. En raison de sa taille, cela n'est possible que lorsque l'enfant a trois ans. En savoir plus dans l'article.

Pancréatine

Le nom parle de lui-même: ce type de médicament est une option intermédiaire entre les deux énumérés ci-dessus. La composition chimique du médicament est similaire à Mezim, il contient également des enzymes pancréatiques. Cependant, il existe une forme diversifiée de libération du médicament Pancreatin et de la posologie de ce médicament, s'il existe des indications ou en raison du jeune âge, vous pouvez trouver une option appropriée.

Pirenzépine

Ce type de médicament est utilisé pour réduire la fonction sécrétoire de l'intestin et du pancréas. Il n'a pas de contre-indications pour l'âge, cependant, la décision quant à son utilisation n'est prise qu'en collaboration avec un médecin et uniquement dans certaines conditions de développement de la maladie. Cet outil est nécessaire pour réduire la sécrétion d'acide chlorhydrique..

La liste des médicaments est large, en plus du médicament principal, l'eau minérale alcaline est également indiquée, ainsi que le glucose intraveineux.

Dans les cas particulièrement graves, en cas d'infection bactérienne ou de formation de contenu purulent, l'enfant peut avoir besoin d'une antibiothérapie.

Il est impossible de traiter indépendamment les enfants et de consommer des drogues dans tous les cas. Toutes les mesures de lutte contre la pancréatite sont effectuées dans un hôpital sous la surveillance constante d'un médecin traitant, l'activité amateur ne peut que nuire à l'enfant et aggraver gravement son état.

Mon enfant a une pancréatite

Le pancréas (pancréas) accomplit deux tâches importantes dans le corps: le développement d'un secret spécial impliqué dans la digestion des aliments et la production de l'hormone insuline, qui est responsable de l'absorption du glucose.

La pancréatite chez les enfants est une inflammation des tissus pancréatiques et des canaux sécrétoires. Les violations du travail d'un organe aussi important entraînent des conséquences désastreuses, les parents doivent donc savoir comment détecter la maladie afin de consulter rapidement un médecin..

Pancréatite chez les enfants

La pancréatite menace les enfants à tout âge, bien que le plus souvent elle soit toujours diagnostiquée après 4 ans. Parmi les bébés atteints de pathologies gastro-intestinales (GI), jusqu'à 25% souffrent de cette maladie, par conséquent, la détection précoce des symptômes et un traitement rapide est une tâche extrêmement urgente pour les médecins.

La pancréatite aiguë menace principalement les enfants de 10 à 12 ans et se caractérise par une douleur intense dans le haut de l'abdomen, une indigestion et une température corporelle élevée. Lors du passage au stade chronique, il y a une détérioration de l'appétit et une perte de poids, des problèmes de selles et des perturbations du système nerveux périphérique. La pancréatite chronique survient chez les enfants à partir de 6 ans, mais est le plus souvent fixée après 10 ans.

Reconnaître la maladie chez les plus petits enfants, jusqu'à environ 3 ans, est très difficile - ils ne savent toujours pas vraiment où ça fait mal. Chez les nourrissons, les symptômes sont similaires à une attaque de coliques ordinaires. Chez les enfants de 5 ans et jusqu'à environ 8 ans, les symptômes sont également légers. Cependant, en cas de suspicion de maux d'estomac chez l'enfant et de symptômes tels que vomissements, diarrhée ou fièvre, consultez un médecin..

Pour les très jeunes enfants, un pancréas enflammé ne cause généralement pas beaucoup d'inquiétude. Chez les enfants plus âgés et les adolescents, le tableau clinique de la pancréatite est déjà assez clairement exprimé. Cependant, cette maladie, en raison de ses symptômes non spécifiques, est facilement confondue avec une gastrite, une dysbiose ou une infection à rotavirus. Par conséquent, un diagnostic complet est recommandé:

  • examen échographique de la cavité abdominale;
  • test sanguin pour l'activité enzymatique pancréatique, le taux de sédimentation des érythrocytes et le nombre de globules blancs;
  • imagerie par résonance magnétique (IRM) pour déterminer les anomalies pancréatiques;
  • tomodensitométrie (TDM) pour détecter d'éventuels dommages à la glande;
  • cholangiopancréatographie rétrograde endoscopique pour surveiller l'état du tube digestif dans son ensemble;
  • études génétiques pour déterminer la prédisposition génétique à la maladie.

Les parents ne pourront pas diagnostiquer seuls une pancréatite. Par conséquent, si un enfant présente des signes de la maladie, contactez un gastro-entérologue ou un pédiatre.

Classification de la pancréatite chez les enfants

Les médecins divisent cette maladie en trois types: aiguë, chronique et réactive.

La pancréatite aiguë chez l'enfant est hémorragique, purulente ou œdémateuse. Il existe également une forme appelée nécrose pancréatique grasse. Pendant une attaque, le pancréas du bébé devient enflammé et enflé. Parfois, cela entraîne une hémorragie interne, une infection et des dommages à d'autres organes. Dans certains cas, des crises régulières peuvent entraîner la propagation de la maladie au stade chronique..

La pancréatite chronique survient chez les enfants beaucoup moins souvent que aiguë. Il provoque un dysfonctionnement progressif du pancréas en raison de changements dans ses tissus. Il peut même s'agir d'arrêter la production d'insuline, ce qui menace un petit patient diabétique.

Par origine, la pancréatite chronique peut être primaire, secondaire ou héréditaire. Par gravité - légère, moyenne ou lourde. Selon la gravité du cours - récurrente et latente. La pancréatite récurrente se caractérise par des périodes alternées d'exacerbation et de rémission, tandis que la latence se produit de façon latente, presque sans manifestations externes.

La pancréatite réactive ne se développe pas en raison de causes externes, mais comme une réaction du pancréas aux maladies d'autres organes du tractus gastro-intestinal. Avec l'élimination de la maladie primaire, cette forme de pancréatite est traitée avec succès. Sinon, il peut devenir aigu, puis chronique..

Causes de pancréatite chez les enfants

Avant de commencer le traitement, il est important de déterminer ce qui a déclenché la maladie afin de prévenir les rechutes. La principale raison du développement de la pancréatite chronique et aiguë chez les enfants est la lésion du tissu pancréatique par ses propres enzymes, qui se produit en raison de leur stagnation ou de leur activité excessive. Ces phénomènes sont causés par les facteurs suivants:

  1. Un coup à l'abdomen, une chute infructueuse ou, par exemple, un accident dans un accident de voiture qui a endommagé la cavité abdominale.
  2. La maladie biliaire est considérée comme l'une des principales causes de pancréatite chez les enfants - jusqu'à un tiers des cas sont causés par ce problème..
  3. Mauvaise alimentation et utilisation d'aliments irritants pour le tube digestif - aliments frits, fumés et épicés, restauration rapide, soda, etc..
  4. L'allergie alimentaire provoque une pancréatite chez un enfant à tout âge et une carence en lactase - même chez les nourrissons.
  5. Dysenterie, grippe, salmonellose, varicelle et autres infections qui affectent, entre autres, le pancréas.
  6. Pathologies du système hormonal (en particulier problèmes de thyroïde).
  7. La prise de médicaments puissants (chimiothérapie, antibiotiques, sulfamides) provoque jusqu'à 25% des cas de pancréatite infantile.
  8. Inflammation d'autres organes du tractus gastro-intestinal.
  9. Empoisonnement au plomb, au mercure et à d'autres métaux lourds.

Très souvent (jusqu'à 20% des cas), il n'est pas possible d'établir la cause de la maladie. Ce phénomène est appelé pancréatite idiopathique..

Symptômes de pancréatite chez les enfants

Les manifestations externes des problèmes pancréatiques chez les enfants d'âges différents ne sont pas les mêmes. À l'âge de, par exemple, 3 ans, les symptômes sont subtils et la pancréatite elle-même se produit, en règle générale, de manière latente, c'est-à-dire presque imperceptiblement. Un enfant plus âgé souffrira plus sérieusement.

Le principal symptôme de la pancréatite aiguë chez les enfants est de graves douleurs dans le haut de l'abdomen, principalement à gauche. La douleur peut également être ceinturée ou se propager à l'épaule gauche et au dos. Une légère augmentation de la température est possible, bien que le plus souvent elle reste dans les limites normales..

Parallèlement, le bébé a des problèmes d'estomac: ballonnements, brûlures d'estomac, lourdeur. Possible nausée et vomissements répétés, constipation ou, inversement, diarrhée.

Les phénomènes suivants se produisent à la suite d'une contamination du sang par des produits de décomposition du tissu pancréatique:

  • sensation de faiblesse;
  • maux de tête et vertiges;
  • se dessèche dans la bouche;
  • diminution de l'appétit.

Dans les cas graves, avec le développement d'une nécrose pancréatique et d'une suppuration, la température corporelle peut augmenter de manière significative, en raison de l'intoxication du corps, il existe des signes d'obstruction intestinale et d'irritation.

Dans la pancréatite chronique, des selles molles abondantes sont ajoutées à la douleur, brillantes et moites en raison de la teneur élevée en graisses. Une telle diarrhée alterne avec des épisodes de constipation.

Les douleurs deviennent permanentes, débilitantes ou surviennent de manière inattendue à la suite de l'utilisation d'aliments inappropriés, d'une surcharge nerveuse ou physique. La durée des crises varie d'une heure à plusieurs jours.

En outre, l'évolution chronique de la maladie se caractérise par des maux de tête, un état de fatigue et des sautes d'humeur..

Avec la pancréatite réactive, la température corporelle augmente, il n'y a pas d'appétit, la peau devient ictérique. Il y a des vomissements répétés, le plus souvent, s'intensifiant le troisième jour. Les douleurs sont si intenses que l'enfant est «en position fœtale».

Avec l'apparition des symptômes de toute forme de pancréatite, il est important de commencer le traitement de la maladie en temps opportun, sinon des complications surviennent. Ceux-ci incluent: kystes, péritonite et diverses formations purulentes dans les tissus du pancréas. Dans les cas graves, le diabète peut survenir..

Traitement de la pancréatite chez les enfants

Le traitement de la pancréatite aiguë chez l'enfant est recommandé en milieu hospitalier avec alitement, comme dans le cas d'une exacerbation d'une forme chronique. Vous ne pouvez pas essayer de combattre la maladie par vous-même, cela nuira à la santé de l'enfant.

Traitement traditionnel

La thérapie traditionnelle est basée sur des méthodes conservatrices et ce n'est qu'en dernier recours qu'une intervention chirurgicale s'applique. Le traitement est conçu pour:

  • amener le pancréas au repos;
  • éliminer les symptômes et la cause de la pancréatite;
  • fournir un régime doux du tractus gastro-intestinal.

Lorsque des complications surviennent ou dans le cas où un traitement conservateur ne donne aucun effet, une intervention chirurgicale est nécessaire. Soit une partie du tissu pancréatique est enlevée, soit des formations purulentes sont drainées..

Pour le traitement médicamenteux, les médicaments suivants sont utilisés:

  • Agents antispasmodiques et analgésiques - analgine, sans spa, papavérine et autres. Dans les cas graves, même des analgésiques narcotiques sont utilisés (sauf la morphine, qui peut donner l'effet inverse).
  • Compte-gouttes avec des solutions nutritives et des médicaments qui soulagent l'intoxication.
  • Moyens visant à réduire l'allocation des enzymes pancréatiques.
  • Médicaments qui améliorent la circulation des fluides dans les tissus.
  • En cas d'infection ou de suppuration, des antibiotiques sont utilisés..

Le traitement de la pancréatite réactive comprend en outre le traitement de la maladie sous-jacente, car sans son élimination, la récupération est impossible.

Dans la pancréatite chronique en dehors de la phase aiguë, une médication périodique et un traitement au sanatorium sont effectués, visant à soutenir le pancréas et à prévenir la rechute de la maladie. L'enfant est sous la surveillance d'un pédiatre et d'un gastro-entérologue.

Régime pour le traitement de la pancréatite

La nutrition dans le traitement de la pancréatite est extrêmement importante. Au début du traitement, le jeûne complet est prescrit au bébé pendant une période de 1 à 3 jours, au cours de laquelle il est autorisé à boire uniquement de l'eau minérale chaude et non gazeuse. Après cela, le patient est transféré à un régime spécial. Pendant le jeûne, l'enfant élimine constamment le suc gastrique, car il provoque la libération d'enzymes dans le pancréas.

Après la fin de la famine de trois jours, l'enfant reçoit progressivement de la nourriture: d'abord des céréales liquides, puis une soupe de légumes ou une purée de pommes de terre, des compotes et de la gelée. La nourriture est donnée cinq à six fois par jour, en petites portions et réchauffée. Ensuite, des œufs sous forme d'omelette à la vapeur, des boulettes de viande bouillies et du poisson sont progressivement introduits. Toute la nourriture est déchiquetée.

Environ un mois après le début du traitement, le régime est élargi: ils donnent des produits laitiers, du pain, de la crème sure, des légumes et du beurre. La nourriture est servie dans son intégralité.

Pendant six mois après la fin du traitement, l'enfant suit un régime qui exclut les aliments irritants pour le tractus gastro-intestinal: aliments bruts, cornichons, aliments fumés, sodas, aliments gras et frits.

Parallèlement au début de l'alimentation, l'enfant est prescrit des préparations enzymatiques qui aident à digérer les aliments. Ils doivent être pris au moins pendant les trois premiers mois. Ensuite, selon les résultats des analyses, ils sont annulés.

ethnoscience

Parallèlement aux méthodes traditionnelles, le bébé est traité avec des moyens non conventionnels. Dans la forme chronique de pancréatite, les enfants doivent constamment donner des médicaments qui n'ont pas l'effet le plus bénéfique sur le corps en raison de leurs effets secondaires. S'ils sont utilisés avec succès, les remèdes naturels seront non seulement une bonne aide, mais remplaceront même la prise de médicaments, soutenant le pancréas, affaibli par la maladie. À l'avenir, cela aura un effet bénéfique sur la santé de l'enfant..

Un bon ajout au traitement médicamenteux et à un régime spécial sera une variété de décoctions à base de plantes, de jus de légumes et d'eau minérale. Il existe également une recette de gelée spéciale qui soulage efficacement l'inflammation dans la pancréatite..

La liste des herbes qui peuvent aider à résoudre les problèmes de pancréas est assez longue: camomille, millepertuis, prêle, racine de réglisse, etc. Cependant, l'utilisation des honoraires de ces herbes n'est recommandée qu'après consultation avec un gastro-entérologue et un phytothérapeute. Certaines plantes affectent la production d'enzymes, tandis que d'autres, les enfants ne peuvent être qu'à partir d'un certain âge.

Par conséquent, pour clarifier la composition des remèdes populaires qui donnent à l'enfant, dans chaque cas individuel, une consultation d'un médecin est nécessaire.

Prévention de la pancréatite chez les enfants

Il est toujours préférable de prévenir la maladie que de la combattre plus tard. Bien que la pancréatite légère chez les enfants soit généralement guérie sans conséquences, ses formes graves et certaines complications entraînent des problèmes de santé à vie..

Pour la prévention de la pancréatite, les médecins recommandent de surveiller attentivement la digestion des enfants. Éliminer en temps opportun tout problème avec le tractus gastro-intestinal, ne pas permettre à l'enfant de trop manger, cela provoque une charge accrue sur le pancréas. Il est important de ne pas laisser le bébé avoir de parasites. Les formes graves d'invasion helminthique peuvent provoquer le développement d'une pancréatite.

Dans le cas du traitement de toute maladie avec des médicaments puissants, vous devez surveiller attentivement les réactions du corps.

Cependant, le point le plus important est la bonne nutrition de l'enfant. La nourriture est adaptée à l'âge, riche en vitamines et irritant le moins possible les intestins.

Il arrive souvent que les parents, sans le savoir, nourrissent leurs enfants avec quelque chose de catégoriquement contre-indiqué à leur âge.

Inflammation pancréatique chez les enfants

La pancréatite est une maladie insidieuse qui «monte lentement», mais qui «frappe» de plein fouet. Et le plus triste, c'est qu'il peut se développer non seulement chez l'adulte, mais aussi chez l'enfant, et absolument à tout âge. Il est très difficile de reconnaître l'inflammation pancréatique chez un enfant aux premiers stades de son développement, car les parents associent souvent ses manifestations à des conditions complètement différentes. Et lorsque la symptomatologie atteint son apogée, il devient trop tard, car la maladie progresse considérablement et la fonctionnalité du pancréas est altérée, et il devient impossible de la réparer. Par conséquent, il est très important pour les parents de savoir quels signes sont caractéristiques du développement de la pancréatite et ce qui doit être fait lorsqu'ils apparaissent..

Les causes

Il y a deux raisons principales pour lesquelles les enfants commencent à développer une pancréatite. Et la raison en est:

  • facteurs héréditaires;
  • malnutrition.

Le facteur héréditaire implique la «transmission» d'une maladie d'une génération à l'autre. Et si quelqu'un dans la famille souffre de pancréatite, la probabilité de son développement chez la jeune génération est de 10% à 15%. Mais il faut comprendre que s'il y a hérédité, cela ne signifie pas que l'enfant manifestera tôt ou tard cette maladie. Dans ce cas, une prédisposition à cette maladie est dite. Et si un enfant apprend à manger dès la naissance, les risques de développer une pancréatite en lui diminueront plusieurs fois, même si ses parents souffrent tous deux d'une inflammation du pancréas.

Par conséquent, nous pouvons dire que le principal provocateur de cette maladie chez les enfants est précisément le mauvais régime alimentaire. De nombreux parents introduisent très tôt des aliments «nocifs» dans l’alimentation de leur enfant sous forme de viande grasse et frite, de croustilles, de soda, de sauces, etc. Et comme l'abus de ces produits peut facilement provoquer le développement d'une pancréatite chez un adulte, que dire des jeunes enfants au système digestif imparfait.

Mais il convient également de noter que non seulement une prédisposition héréditaire et la malnutrition peuvent provoquer le développement du processus inflammatoire dans le pancréas. Elle peut également survenir avec d'autres maladies du tube digestif, par exemple, avec gastrite, kyste, cholécystite, etc..

Symptômes

En règle générale, les symptômes de l'inflammation pancréatique chez les enfants sont prononcés, car cette maladie commence à se développer principalement sous une forme aiguë. Si l'inflammation n'est pas arrêtée à ce moment, la maladie prend une évolution chronique, dans laquelle les symptômes sont étouffés (elle peut même être absente), mais seulement pendant un certain temps. Avec une exacerbation de la maladie, les symptômes redeviennent prononcés, mais dans ce cas, ils se produisent de plus en plus souvent..

Dans la pancréatite aiguë et l'exacerbation de la chronique, presque les mêmes symptômes sont observés. Le principal symptôme de cette maladie est une douleur aiguë à la ceinture qui se produit dans l'hypochondre gauche, qui donne souvent à la région lombaire et au sternum. Dans ce cas, l'enfant peut recevoir des plaintes de nausées et de maux de tête. Tout cela peut être complété par les symptômes suivants:

  • blanchiment de la peau;
  • l'ouverture des vomissements, après quoi l'enfant ne ressent qu'un soulagement temporaire;
  • la faiblesse
  • une augmentation de la température (ce symptôme survient le plus souvent avec le développement de processus nécrotiques dans le pancréas ou avec une infection bactérienne attachée à l'inflammation).

Si un enfant a une pancréatite aiguë, une crise de douleur survient généralement soudainement. Si la maladie a déjà pris une forme chronique (souvent la pancréatite est asymptomatique, ce qui complique son diagnostic et son traitement en temps opportun), les premiers symptômes peuvent être détectés avant même l'exacerbation. Parmi eux:

  • diminution de l'appétit;
  • aversion pour les aliments frits et gras;
  • perte de poids;
  • violation des selles (l'enfant peut souffrir de constipation fréquente ou de diarrhée).

Les parents doivent être plus attentifs à l'état de leur enfant, car s'ils le montrent au médecin lorsque les principaux signes d'inflammation pancréatique apparaissent, subissent un examen et commencent le traitement à temps, toutes les chances apparaîtront pour maintenir la fonctionnalité de la glande et empêcher le bébé d'avoir des problèmes de santé à l'avenir.

Que faire si un enfant a une crise de pancréatite?

Avec le développement d'une inflammation aiguë du pancréas chez un enfant, il est nécessaire d'appeler immédiatement une équipe d'ambulance. Vous ne pouvez entreprendre aucune action par vous-même, car on ne sait pas comment le corps de l'enfant y réagira. La seule chose que les parents peuvent faire, c'est asseoir leur enfant et incliner légèrement son corps vers l'avant. Cela réduira la gravité de la douleur.

Si l'attaque commence immédiatement après avoir mangé, vous devez vous rincer l'estomac. Pour ce faire, vous devez faire boire environ 1,5 litre d'eau à l'enfant, puis faire vomir en appuyant sur la racine de la langue avec une cuillère. Si l'enfant refuse de boire, il n'est pas nécessaire de le forcer. Les médecins feront déjà un lavage gastrique dans un hôpital.

Si l'attaque s'accompagne de vomissements sévères, il est impossible de donner à l'enfant de l'eau ou de l'eau minérale. Cela ne fera qu'augmenter le réflexe nauséeux et aggraver l'état du bébé..

En règle générale, en cas d'attaque de pancréatite chez les bébés, aucun traitement médicamenteux n'est effectué. Dans ce cas, un régime strict est prescrit aux enfants, ce qui exclut complètement tous les produits alimentaires du régime, car tout aliment peut activer la production d'enzymes pancréatiques et entraîner une augmentation de la douleur. Un enfant devra suivre un régime alimentaire affamé pendant environ 2-3 jours. Pendant cette période, il ne pourra boire que de l'eau.

La nourriture commence à être introduite dans le régime uniquement après la diminution du syndrome douloureux. Dans le même temps, le menu quotidien des enfants ne peut pas être qualifié de divers. Tout ce qui sera autorisé à être utilisé dans les 7 à 10 premiers jours après l'arrêt du syndrome douloureux, ce sont les céréales cuites à l'eau, les craquelins et le thé noir non sucré. Et seulement après 7 à 10 jours, le régime peut être complété par du poisson et des légumes maigres. Dans le même temps, il sera nécessaire d'adhérer à un tel régime pendant au moins 4-5 mois.

Le traitement médicamenteux pour une attaque de pancréatite chez les enfants n'est utilisé que si l'état du bébé reste stable de manière stable pendant 2 à 5 heures et qu'il existe des risques de complications.

Ainsi, par exemple, si un enfant a une douleur intense et que les analgésiques habituels comme l'ibuprofène et Analgin ne réduisent pas sa gravité, des substances narcotiques sont administrées par voie intraveineuse. Il s'agit notamment de Baralgin et Promedol. Il est interdit de prendre des analgésiques par voie orale pendant cette période..

Dès qu'il est possible d'arrêter l'attaque et que la nourriture apparaît dans le régime alimentaire d'un petit patient, des préparations enzymatiques sont prescrites qui assurent le cours normal de la digestion dans le corps et soulagent la charge sur le système digestif. Parmi eux, les plus courants en pédiatrie sont la pancréatine, le créon et le mezim.

Si le développement de la pancréatite est complété par des processus purulents, des abcès ou des kystes, un traitement antibactérien est effectué. Si les complications sont graves et menacent la vie de l'enfant, une intervention chirurgicale est effectuée.

Une fois l'agression arrêtée et l'état de l'enfant stabilisé, il sera libéré. Mais le traitement ne s'arrête pas là. Le médecin vous prescrira des médicaments qu'il devra prendre longtemps à la maison.

Traitement à domicile

Si un enfant a reçu un diagnostic de pancréatite, les parents doivent constamment traiter son traitement, en accordant une attention particulière à sa nutrition. Après tout, le régime alimentaire dans le traitement de cette maladie est très important. Toute erreur nutritionnelle peut entraîner une rechute de la maladie et la survenue d'une deuxième attaque.

Le régime alimentaire qu'un enfant devra suivre n'est pas différent du régime alimentaire prescrit aux adultes souffrant d'une inflammation pancréatique. Il a plusieurs principes de base:

  • les plats doivent être cuits à la vapeur, cuits ou cuits au four;
  • la nourriture doit être fractionnée;
  • devrait être mangé en petites portions, mais souvent, environ 5-6 fois par jour;
  • utiliser des aliments sous une forme chaude et de préférence en purée.

Quant aux aliments autorisés et interdits, leur liste doit être fournie par le médecin traitant. En règle générale, avec le développement de cette maladie, les aliments suivants sont exclus de l'alimentation du bébé:

  • cornichons;
  • viandes fumées;
  • toutes sortes de plats frits et gras;
  • graisse;
  • viandes et poissons gras;
  • champignons;
  • produits semi-finis;
  • craquelins salés, croustilles;
  • Fast food;
  • boissons gazeuses;
  • cuisson du beurre;
  • sauces épicées et grasses (moutarde, ketchup, mayonnaise, etc.).

Lors de la préparation des repas de leur enfant, les parents doivent utiliser le moins de sel et d'huile possible. Dans le même temps, il est strictement interdit d'ajouter diverses épices et épices chaudes à la nourriture. La première fois que vous préparez des plats avec du lait n'en vaut pas la peine, car cela peut nuire au système digestif du bébé. Toutes les céréales et la purée de pommes de terre doivent être cuites à l'eau. Le lait ne peut entrer dans le régime qu'après 2 à 3 mois après l'arrêt de l'attaque, mais il ne doit pas contenir plus de 1,5% de matières grasses.

De plus, l'enfant devra être protégé des bonbons, car le pancréas enflammé ne produit pas la quantité d'insuline requise, ce qui est nécessaire pour le traitement des glucides. Si le bébé mange beaucoup de chocolat, de sucreries et d'autres sucreries, il peut développer un diabète sucré dans le contexte de la pancréatite. Et cette maladie est également difficile à traiter..

En conjonction avec un régime thérapeutique, l'enfant devra prendre des préparations enzymatiques. Mais vous devez le faire correctement. Donnez-les au bébé uniquement pendant ou après les repas, mais pas avant les repas. Étant donné que ces médicaments contiennent des enzymes digestives qui commencent à agir immédiatement après leur entrée dans l'estomac. Et s'il n'y a pas de nourriture, ils commencent à digérer les cellules de l'estomac, ce qui peut également déclencher l'apparition d'un syndrome douloureux.

En plus du régime alimentaire, en tant que traitement supplémentaire de la pancréatite chez les enfants, vous pouvez utiliser certaines méthodes de traitement non traditionnelles. Mais pas l'herbe! Ils peuvent provoquer le développement d'une réaction allergique grave chez le bébé!

Les méthodes folkloriques les plus sûres pour traiter la pancréatite chez les enfants sont l'utilisation de divers jus de légumes. Ainsi, par exemple, le jus de pomme de terre fraîchement pressé aide à éliminer l'inconfort dans le pancréas et l'estomac..

Pour le faire, vous devez prendre une seule pomme de terre, bien la laver de la saleté et de la grille, et presser le jus de la masse résultante. Donner aux enfants est recommandé dans ¼ tasse avant chaque repas. S'il y a des problèmes avec les selles, vous pouvez donner au bébé du jus de betterave. Il est préparé de la même manière que la pomme de terre, seulement avant utilisation, il est dilué avec de l'eau dans un rapport de 1: 1.

Il faut comprendre que malgré le fait que les méthodes ci-dessus de traitement de la pancréatite sont considérées comme les plus sûres, elles ne doivent être utilisées en thérapie chez les enfants qu'après consultation préalable du médecin..