Quels groupes de médicaments sont prescrits pour la pancréatite?

La pancréatite nécessite un traitement complet et long. La première chose qui doit être strictement observée après son identification est un régime spécial, dont le but principal est de faciliter le pancréas. Mais, sans aucun doute, un régime ne suffit pas - un traitement médicamenteux est également nécessaire, qui varie en fonction de la forme de l'évolution de la maladie.

Traitement médicamenteux de la pancréatite: pilules et médicaments nécessaires

À sa base, la pancréatite n'est rien d'autre qu'une inflammation du pancréas, avec deux formes principales.

La pancréatite aiguë est le plus souvent causée par le développement d'une autolyse enzymatique ou d'une auto-digestion de l'organe. Elle survient en raison de dommages aux cellules acineuses, c'est-à-dire celles qui sont responsables dans le corps de la production d'enzymes digestives, ainsi qu'en raison de la séparation accrue du suc pancréatique et d'un retard dans son écoulement. En conséquence, les enzymes sont activées dans le pancréas lui-même, entraînant une pancréatite aiguë. Les dommages aux cellules acineuses peuvent être déclenchés par diverses raisons: blessures abdominales, opérations sur le tube digestif, intoxications, réactions allergiques, troubles endocriniens, y compris la grossesse. Mais le plus souvent, la pancréatite aiguë provoque des erreurs grossières dans la nutrition, par exemple, des aliments gras excessifs et l'abus d'alcool.

Le compagnon de la pancréatite aiguë est toujours une coupure et une douleur prolongée de la ceinture dans le haut de l'abdomen. Parfois, la douleur irradie vers le cœur ou le sternum.

On distingue également une pancréatite chronique primaire, dans laquelle l'inflammation se développe directement dans le pancréas lui-même et secondaire, qui est la conséquence d'une autre maladie du système digestif - gastrite, cholécystite, ulcère gastro-duodénal, etc. Une pancréatite aiguë sans traitement approprié et un régime préventif long sont tout à fait capables de devenir chroniques.

La pancréatite chronique se caractérise par la présence de deux stades successifs: le stade de rémission, dans lequel la qualité de vie du patient s'améliore quelque peu, et le stade d'exacerbation, toujours accompagné de douleurs intenses et nécessitant des soins médicaux immédiats.

Mais quelle que soit la forme de pancréatite chez laquelle le patient est diagnostiqué, il existe en tout cas un grave danger pour sa santé. Puisque le pancréas affecté cesse de faire face à la tâche qui lui est assignée - digérer les aliments - dans le volume dans lequel il doit le faire. Une défaillance des organes exocrines résultant d'une pancréatite conduit à ce que le corps ne reçoive pas les substances nécessaires de la nourriture, entraînant une anémie, une perte de poids importante, une carence en vitamines.

Analgésiques

Ils sont obligatoires pour soulager l'état du patient atteint de pancréatite aiguë ou d'exacerbation de sa forme chronique. Dans certains cas, la douleur peut être prolongée, persister pendant la journée et extrêmement sévère - jusqu'à une perte de conscience. Pour soulager la douleur, les analgésiques peuvent être administrés par voie intraveineuse, ce qui augmente considérablement la vitesse de leur exposition. En cas de douleur intense, le médecin peut prescrire des blocages qui soulagent la douleur.

Antispasmodiques

Des antispasmodiques sont également prescrits pour éliminer la douleur. Sous leur influence, les vaisseaux du pancréas se dilatent, les spasmes des muscles lisses des voies biliaires et du sphincter d'Oddi sont supprimés, en raison de quoi il y a une violation de l'écoulement du suc pancréatique et de la bile dans le duodénum.

Anti-inflammatoires

Le processus inflammatoire de la pancréatite affecte non seulement le pancréas lui-même, mais pénètre également souvent les organes adjacents. Afin de réduire la propagation de ce processus, des médicaments anti-inflammatoires et des antibiotiques à large spectre sont prescrits. Leur utilisation peut réduire les risques de complications graves, telles que la septicémie, la péritonite, l'abcès et la nécrose pancréatique..

Préparations enzymatiques

Le médecin peut prescrire une thérapie enzymatique pour compenser la production d'enzymes par l'organe affecté uniquement dans la pancréatite chronique sans exacerbation. Les médicaments contenant des enzymes sont inclus dans l'un des deux groupes:

  • à base de pancréatine - un extrait du pancréas contenant des enzymes, dont les substances actives facilitent la digestion des aliments, éliminent les nausées, améliorent le bien-être du patient;
  • à base d'acides biliaires efficaces pour digérer les graisses et améliorer le péristaltisme. Cependant, la prise de médicaments à base de bile est souvent indésirable, car les acides biliaires provoquent une sécrétion trop active de suc pancréatique.

Antiacides

Les antiacides sont souvent prescrits conjointement avec des médicaments contenant des enzymes pour améliorer l'activité de ces derniers. Les antiacides sont également pris pour réduire l'acidité du suc gastrique, car une trop grande concentration d'acide chlorhydrique qu'il contient peut provoquer une activité accrue du pancréas.

Les médicaments capables de se dissoudre complètement dans le sang humain sont considérés comme des antiacides absorbables. Ils réduisent rapidement l'acidité, mais diffèrent par la courte durée d'exposition et toute une gamme d'effets secondaires. Les antiacides non absorbables, à leur tour, sont divisés en deux groupes:

  • les sels d'aluminium de l'acide phosphorique;
  • préparations d'aluminium et de magnésium (parfois des composants supplémentaires peuvent y être ajoutés).

L'effet thérapeutique le plus élevé est possédé par les médicaments contenant un cation aluminium, car sa présence fournit la meilleure combinaison des propriétés du médicament: effet adsorbant, enveloppant, neutralisant et cytoprotecteur. Cependant, les préparations d'hydroxyde d'aluminium peuvent provoquer de la constipation et sont relativement lentes..

Les produits aluminium-magnésium sont optimaux en termes de vitesse d'action thérapeutique et d'absence d'effets secondaires. La combinaison d'hydroxydes de magnésium et d'aluminium a une capacité antiacide élevée.

Néanmoins, la gastroentérologie moderne s'éloigne progressivement de l'utilisation d'antiacides, car les antiacides absorbés provoquent souvent un rebond acide - une augmentation de la production d'acide de l'estomac après la fin du médicament. Au lieu d'antiacides, des inhibiteurs de la pompe à protons tels que l'oméprazole sont de plus en plus prescrits. Ils agissent de manière fiable pendant longtemps, bien que leur effet ne se produise pas aussi rapidement que lors de la prise d'antiacides. Les inhibiteurs de la pompe à protons réduisent la production d'acide chlorhydrique, bloquant une enzyme spéciale dans les cellules de la muqueuse gastrique - H + / K + -ATPase, ou pompe à protons - le principal maillon de la sécrétion d'acide.

Médicaments antisécrétoires

Pour réduire la production d'enzymes digestives par un organe malade et arrêter le développement de la nécrose qui se produit en raison du processus d'auto-digestion, des médicaments antisécrétoires spéciaux sont utilisés en thérapie. Ils sont nécessaires pour réduire la douleur aux premiers stades de la pancréatite aiguë..

Les bloqueurs H2 des récepteurs de l'histamine sont capables de supprimer la synthèse d'acide chlorhydrique dans l'estomac, bloquant les récepteurs spécifiques de l'histamine H2. Parfois, les antihistaminiques H2 sont prescrits dans le cadre d'une thérapie enzymatique pour protéger la préparation d'enzymes pancréatiques contre les effets des enzymes gastriques..

Solutions d'électrolyte

Avec la pancréatite, une intoxication se produit souvent, provoquant des nausées, des vomissements et de la diarrhée, ce qui peut provoquer une déshydratation chez le patient, une diminution du volume sanguin et une baisse du niveau d'électrolytes.

Dans le traitement de la pancréatite aiguë, des solutions électrolytiques sont obligatoires, dont l'action vise à rétablir l'équilibre eau-sel, à prévenir l'apparition de caillots sanguins. Les solutions sont administrées via un compte-gouttes intraveineux. En conséquence, la viscosité du sang et le gonflement de la glande affectée sont réduits, et la microcirculation sanguine dans l'organe est également activée. De plus, l'introduction de telles solutions peut avoir un effet anti-choc et normaliser la pression artérielle.

Préparations pour l'élimination des symptômes concomitants de pancréatite

Parfois, pour éliminer les symptômes concomitants, un médicament supplémentaire est prescrit à un patient atteint de pancréatite. Par exemple, les patients souffrant de stéatorrhée sévère reçoivent des vitamines du groupe B et des vitamines liposolubles des groupes A, D, E, K. De plus, les vitamines sont prescrites pour une carence enzymatique afin de compenser la carence résultant d'une mauvaise absorption de celles-ci dans les aliments.

Les sédatifs sont utilisés en cas d'anxiété accrue ou d'irritabilité du patient causée par des crises de douleur constantes. De plus, l'utilisation de sédatifs améliore l'effet des analgésiques..

Les nausées et les vomissements sont quelques-uns des symptômes les plus désagréables de la pancréatite, ce qui peut apporter beaucoup de souffrance au patient. Par conséquent, les médecins prescrivent très souvent des médicaments antiémétiques à ces patients. Cependant, la plupart des médicaments pris par voie orale sont inefficaces dans ce cas - ils sont remplacés par des injections.

Pour réduire le risque de déshydratation, des médicaments anti-diarrhéiques peuvent être prescrits pour empêcher le retrait de l'eau et des substances qu'elle contient du corps. L'utilisation de médicaments antidiarrhéiques empêche les dysfonctionnements de l'équilibre eau-électrolyte, le développement d'une carence en vitamines, l'anémie et un manque de protéines.

Thérapie enzymatique de la pancréatite chronique

L'une des fonctions les plus importantes du pancréas est la production d'un suc pancréatique spécial, qui comprend des enzymes pour digérer les aliments. Une glande saine produit environ deux litres de ce jus par jour. Avec un processus de digestion normal, le jus est rapidement excrété dans la lumière du duodénum. Mais avec la pancréatite, la glande affectée ne peut pas synthétiser les enzymes dans le bon volume, ce qui provoque une carence en enzymes pancréatiques. La violation de la synthèse des enzymes entraîne une violation de la fonction digestive.

Tous les types de pancréatite sont capables de provoquer un déficit enzymatique à un degré ou un autre, mais les manifestations cliniques ne se produisent qu'avec une diminution significative de l'activité fonctionnelle du pancréas - d'environ 90%. Le patient développe une stéatorrhée, des flatulences, des polyphécales, une carence en vitamines, une déshydratation, une anémie, des nausées, des vomissements, une perte de poids. L'absence de traitement adéquat pour une carence enzymatique peut entraîner une déplétion sévère du corps du patient.

Pour le traitement de la carence enzymatique dans la pancréatite, une thérapie enzymatique peut être utilisée. Mais il ne faut pas oublier que cette méthode n'est autorisée que dans la forme chronique de la maladie; dans tous les autres cas, les préparations enzymatiques sont totalement interdites. Ce n'est qu'après avoir retiré l'exacerbation que le médecin peut prescrire un traitement enzymatique.

En plus d'améliorer la digestion, les médicaments contenant des enzymes peuvent également contribuer au soulagement de la douleur. Cela est dû au mécanisme d'inhibition inverse de la production d'enzymes, car la pancréatine sous forme posologique, qui pénètre en quantité suffisante dans la lumière du duodénum, ​​conduit à l'inactivation du facteur de libération de la cholécystokinine, ce qui contribue à réduire la cholécystokinine dans le sang et la sécrétion pancréatique (par le principe de la «rétroaction»). Cela réduit l'autolyse, la pression intraductale et la douleur, procurant au pancréas un repos fonctionnel pendant le traitement. Les indications sont la diarrhée, les manifestations de la dyspepsie, la perte de poids rapide et la stéatorrhée.

La thérapie enzymatique est le plus souvent utilisée de manière globale, conjointement avec d'autres méthodes de traitement et un régime spécial. L'auto-administration d'enzymes dans la pancréatite n'est pas souhaitable en cas de doute sur la forme de la maladie. Le médecin doit prescrire un traitement basé sur les antécédents médicaux, les symptômes et la gravité de la maladie. Ce n'est que dans ce cas que les enzymes peuvent aider le patient et ne pas aggraver le cours d'une maladie déjà dangereuse.

Quelles enzymes aideront à réduire la charge sur le pancréas avec pancréatite?

Les préparations enzymatiques à base de pancréatine telles que, par exemple, Mikrasim® aident à soutenir le pancréas et facilitent le processus de digestion. Il est disponible sous forme de capsules, dans lesquelles sont enfermés des microgranules d'un diamètre inférieur à 2 mm, contenant des enzymes pancréatiques actives: amylase, protéase, lipase.

Les gélules Micrasim® sont constituées de gélatine soluble dans le suc gastrique, tandis que l'enveloppe des microgranules ne peut libérer que des enzymes dans le milieu alcalin de l'intestin grêle. Pour cette raison, la substance active Mikrasima® ne se dissout pas dans l'estomac comme les comprimés, mais avec la nourriture, elle pénètre dans le duodénum, ​​c'est-à-dire à l'endroit où se déroule la partie principale du processus de digestion.

De plus, en raison de sa petite taille, les granules entérosolubles sont capables de se mélanger uniformément avec les aliments, assurant une digestion uniforme et complète de ceux-ci. Mikrazim® commence à "travailler" activement dans la demi-heure après la dissolution de la coque de protection.

Micrasim® peut être utilisé pour la carence en enzymes pancréatiques. En outre, les gastro-entérologues le recommandent pour corriger les conditions de dyspepsie dues à une suralimentation, une alimentation irrégulière, une alimentation trop lourde ou si la digestion est perturbée après la chirurgie. Il n'y a pas de limite d'âge pour le médicament, même les très jeunes enfants sont autorisés à le prendre après accord avec le pédiatre.

Contre-indications: forme aiguë de pancréatite, exacerbation de pancréatite chronique, intolérance individuelle aux composants.

Mikrasim® est disponible en deux doses - 10 000 et 25 000 unités, la concentration d'administration requise est prescrite par un médecin et dépend de la gravité de la carence enzymatique. Prenez Micrasim® par voie orale avec une quantité suffisante de liquide.

Le médicament Mikrazim® est inclus dans la liste des médicaments essentiels et essentiels. Le numéro d'enregistrement du médicament dans le registre national des médicaments est LS-000995 en date du 18 octobre 2011, renouvelé indéfiniment le 16 janvier 2018.

Sans traitement en temps opportun, la pancréatite peut devenir chronique et entraîner des complications, notamment une nécrose pancréatique..

Le médicament Mikrasim ® contient des enzymes pancréatiques qui ne peuvent être libérées que dans l'intestin, rapprochant au maximum le processus de digestion au naturel.

La pancréatite chronique lors d'une exacerbation s'accompagne de douleurs périodiques ou constantes dans le haut de l'abdomen, qui peuvent ressembler à des ceintures, ainsi que des nausées (jusqu'aux vomissements), des selles molles et des ballonnements.

Pour la digestion d'une partie des aliments riches en calories (environ 150 g), 10 000 unités d'enzymes actives * sont nécessaires. Juste autant d'entre eux sont contenus dans une capsule de Mikrasim ®, ce qui permet à l'outil d'aider à améliorer la digestion.

* Pour la digestion d'aliments riches en calories pesant 150 g, sur la base du fait que pour la digestion de 500 g d'aliments riches en calories, au moins 30 000 à 35 000 unités de lipase sont nécessaires. I. Yu. Kuchma "Préparations enzymatiques dans le traitement des maladies du tractus gastro-intestinal". "Pharmacien", 2009, n ° 7.

* En cas d'insuffisance pancréatique exocrine dans la pancréatite chronique.

Dans le traitement des effets de la pancréatite, des médicaments pour normaliser la digestion contenant de l'amylase, de la lipase et de la protéase peuvent être recommandés..

Le médicament Mikrasim ® peut être utilisé comme thérapie de remplacement pour diverses causes d'insuffisance pancréatique exocrine.

Pour déterminer avec précision la posologie du médicament et un degré adéquat de carence enzymatique, des tests de laboratoire sont utilisés qui peuvent établir avec précision les écarts par rapport à la norme de certaines enzymes par leur contenu dans le sérum sanguin, les matières fécales et l'urine.

La liste des médicaments pour le traitement du pancréas

Une personne qui ne connaît pas l'anatomie ne parlera probablement guère de la nomination du pancréas, tout en posant la mauvaise question: que fait-elle dans notre corps?

Mais la première mention en est déjà trouvée dans les travaux des anatomistes qui ont vécu il y a des milliers d'années. Dans le Talmud, le livre des règles de vie et des traditions tirées de la Bible, le pancréas était déjà appelé le "doigt de Dieu".

En tant que partie intégrante de la sécrétion interne et externe, elle joue un rôle énorme dans le processus digestif et le métabolisme..

Pourquoi cet organe important est-il enflammé? Pourquoi agissons-nous de telle manière qu'elle soit obligée de se rappeler par la douleur?

Causes de l'inflammation pancréatique

Le pancréas est un organe très sensible.

En refusant ou en éliminant les raisons décrites ci-dessous, vous pouvez grandement faciliter sa vie:

  1. Intoxication alcoolique.
  2. Maladie de la vésicule biliaire et de ses canaux (inflammation, rétrécissement).
  3. Blessures abdominales.
  4. Pathologie du duodénum sous forme d'inflammation de sa membrane muqueuse - duodénite.
  5. Prendre des médicaments: anticoagulants, antibiotiques, anti-inflammatoires, sulfamides et autres.
  6. Maladies associées à des infections sévères: hépatite virale C et B, oreillons.
  7. Hyperfonction des glandes parathyroïdes associée à leur prolifération ou surproduction d'hormone parathyroïdienne.
  8. L'occurrence dans le corps de l'ascaridiase - une maladie provoquée par les parasites intestinaux des ascaris.
  9. Déséquilibre hormonal.
  10. Maladie vasculaire.
  11. Une forte augmentation des lipides sériques - composés organiques gras.
  12. Prédisposition génétique.
  13. Aliments riches en aliments gras et épicés.

Symptômes et signes de changements pathologiques

Les premiers signes d'une maladie de la glande apparaissent, en règle générale, après quarante ans, extrêmement rarement dans l'enfance. Cela se produit lorsqu'une personne l'a déjà assez blessée et qu'elle se déclare ainsi.

Douleur hypochondre

C'est la pancréatite dans sa forme aiguë qui présente de tels symptômes avec douleur. Selon la sévérité du parcours, la douleur est divisée: terne, aiguë, coupante, tiraillante. Cela est dû au fait que les tissus œdémateux exercent une pression sur les terminaisons nerveuses..

Dyspepsie

Avec la pancréatite, un phénomène concomitant se produit souvent - la dyspepsie. Il s'agit d'une violation complexe du tube digestif, qui se manifeste par des nausées, des vomissements après avoir mangé, une défécation (maux d'estomac, constipation).

Ces signes caractéristiques se manifestent le plus souvent au stade initial de la maladie. Les causes peuvent inclure des troubles de l'alimentation, la consommation d'aliments qui ne sont pas tolérés par l'estomac, ainsi que la prise de médicaments et d'alcool.

Vomissements comme signe d'intoxication

Avec une exacerbation de la pancréatite, le nerf vague est irrité, provoquant des nausées. Dans 80% des cas, cela se traduit par la libération de vomissements par la bouche.

Au premier stade - en raison du contenu de l'estomac et dans des cas plus lourds, une libération forcée de bile se produit. Rappelez-vous, quand quelqu'un décrit une condition: il n'y a rien à déchirer, mais comme si tout «tournait» - c'est exactement le cas.

La déshydratation

Il s'agit d'un symptôme grave qui caractérise la déshydratation. En l'absence d'une "inclusion" immédiate des soins médicaux d'urgence, cela peut entraîner la mort.

Le plus dangereux non seulement pour le corps, mais aussi pour la vie en général, est le deuxième et le troisième stade de l'évolution de la maladie.

Ils apparaissent dans les signes suivants:

  • perte de poids jusqu'à 9%;
  • une personne éprouve une soif insupportable;
  • la membrane muqueuse de la bouche sèche;
  • la couleur de l'urine s'assombrit, son écoulement diminue;
  • les palpitations augmentent avec une tendance à la perturbation du rythme;
  • des facteurs neurologiques apparaissent (conscience trouble, somnolence, troubles de l'élocution).

Symptômes cutanés

En raison de l'inflammation, le fer augmente de taille, commençant à exercer une pression sur les organes qui l'entourent et à empêcher l'écoulement de la bile.

Cela se reflète sur la peau, il acquiert une teinte maladive jaune ou gris pâle.

De plus, en raison d'une insuffisance respiratoire et d'une carence en oxygène, un bleuissement du triangle nasolabial, des ongles sur les jambes et les bras, la peau sur l'abdomen et les côtés peut se produire.

Autres symptômes

À la palpation, d'autres signes de maladie pancréatique peuvent survenir:

  1. Douleur dans le côté gauche autour de la jonction des côtes et de la colonne vertébrale.
  2. Avec une pression caractéristique sur les points autour du nombril (vers l'intérieur et vers le haut), la douleur se produit.
  3. Au moment du retrait brusque des doigts de l'abdomen, une vive douleur est ressentie.

Matériel vidéo sur les symptômes et le traitement de la maladie:

Quels médicaments sont pris pour la pancréatite?

La pancréatite est une maladie grave qui nécessite une attention particulière et une approche intégrée dans le processus de traitement..

Lorsque vous prenez des médicaments, vous devez comprendre clairement leur objectif.

Objectifs du traitement médicamenteux:

  1. Soulagement chirurgical de la douleur aiguë.
  2. Élimination du dysfonctionnement des glandes (insuffisance).
  3. Localisation du processus inflammatoire et traitement ultérieur de l'organe malade.
  4. Prévention des causes contribuant au développement de complications.

Lorsque le pancréas fait mal, les comprimés suivants aideront à stabiliser son travail et à vous sentir mieux:

  1. Soulagez les crampes et réduisez la douleur - No-shpa, Papaverin, Baralgin servent cela. Il convient de rappeler que leur dose unique ne doit pas dépasser deux comprimés. Les médecins recommandent de prendre de la papavérine avec de la platifilline. Une douleur aiguë non atténuée ne peut être soulagée par un médecin qu'en lui administrant un anesthésique.
  2. Mezim, Festal, Creon seront en mesure de stabiliser et d'équilibrer le fonctionnement du pancréas - ce sont des substituts aux enzymes.
  3. Le diclofénac et l'aspirine pourront soulager l'inflammation et, avec elle, la douleur..
  4. Les médecins prescrivent Octreotide aux patients hospitalisés - cette forme posologique est prescrite pour la pancréatite aiguë et est administrée par voie intraveineuse.

Classification des médicaments

Le traitement de la pancréatite avec des médicaments ne sera efficace qu'avec une correction significative de l'alimentation et l'utilisation intégrée de tous les outils thérapeutiques.

L'arsenal de la médecine moderne compte plus d'une douzaine de médicaments qui peuvent soulager la souffrance du patient, capables de soulager l'exacerbation des processus inflammatoires qui affectaient l'organe sécrétoire du pancréas.

La classification des médicaments en fonction des objectifs du traitement et de leur effet thérapeutique sur la maladie est présentée dans le tableau:

Indication pharmaceutiqueEffet thérapeutiqueNom des médicaments
AnalgésiquesLocalise et soulage la douleur aiguë.Papavérine, No-Shpa, Spazgan, Baralgin
Élimination de la sécrétion acide agressiveEmpêche le processus de destruction supplémentaire des tissus des organes digestifsPhosphalugel, Maalox, Almagel
Récupération d'une carence enzymatiqueNormalise le système digestif en soulageant l'inflammationEnzyme Forte, Créon, Festal, Pancréatine
Élimination de la microflore bactérienne pathogèneSoulage l'inflammation et l'inflammationDoxycycline, Tobramycine, Cefspan, Ampicilline, Cefobid

Analgésiques

Le but de ces médicaments découle de leur nom, c'est-à-dire qu'ils devraient soulager la douleur. Il convient de noter que malgré la douleur, portant une couleur prononcée, les médecins prescrivent des médicaments qui ne contiennent pas de composants narcotiques.

Il s'agit principalement:

  1. Antispasmodiques: No-Shpa, Mebeverin, Meteospasmil, Papaverine, Buscopan.
  2. Anti-inflammatoires non stéroïdiens: Voltaren, Indométhacine, Movalis.
  3. Analgésiques: Acétamiphen, Baralgin, Analgin, Paracetamol.

Enzymes

Les médicaments de ce groupe sont destinés à faciliter le fonctionnement du pancréas, qui a partiellement perdu sa capacité exocrine.

Selon le but et l'origine des enzymes, la classification existante les divise en 5 groupes:

  1. Simple: Abomin, Betaine.
  2. Combiné: Flogenzim, Wobenzin.
  3. Médicaments contenant de la pancréatine avec ses composants (steapsine, amidon, protéase): Mezim, Creon, Pancreatin, Mikrasim, Pangrol, Hermitage, Festal.
  4. Synthétisé à partir de plantes: Somilase, Unienzyme, Solizim.
  5. Médicaments qui incluent la bile, la pancréatine, l'hémicellulase: Enzistal, Digestal, Festal, Panzinorm.

Antiémétique

Il convient de noter que les vomissements après une intoxication alimentaire et une pancréatite passent de différentes manières. Dans le deuxième cas, il se déroule sous une forme débilitante prolongée qui n'apporte pas de soulagement et conduit à la déshydratation du corps. Dans ce cas, un simple lavage gastrique n'aide pas..

Ici, des processus plus fondamentaux associés à l'intoxication ont lieu: les toxines formées lors de la mort des tissus sont introduites dans la médulla oblongata par la circulation sanguine et agissent sur le centre des vomissements situé dans la région péricardique..

Le remède le plus efficace contre les spasmes est Cerucal. Il est utilisé en injection.

De plus, en cas de vomissements, prendre: Motilium, Bimaral, Torekan.

Torecan, contrairement à l'étapérazine, à l'halopéridol et à la métérazine similaires, en plus de son effet antiémétique, a également un effet sédatif (calmant) optimal et doux.

Antidiarrhéique

La diarrhée ou la diarrhée est une occurrence concomitante d'exacerbation de la pancréatite. Il ne sera pas possible de se débarrasser de ce phénomène non seulement extrêmement désagréable, mais aussi extrêmement dangereux, sans assistance médicale..

Par conséquent, ce n'est pas un hasard si les médecins chargés du diagnostic de la pancréatite prescrivent un traitement complet de la diarrhée, comprenant les domaines suivants:

  1. Pour "niveler" le processus digestif, des médicaments enzymatiques sont prescrits: Festal, Mezim, Pancréatine.
  2. Entérosorbants - ces médicaments efficaces, lorsqu'ils sont dans l'estomac, absorbent diverses toxines. À l'avenir, ils les retirent du corps de manière naturelle. Ceux-ci incluent: Almagel, charbon actif, Polysorb.
  3. Pour augmenter le tonus affaibli du rectum et réduire la fréquence des selles, prenez: Lopéramide, Lopedium, Immodium.
  4. Antalgiques et antispasmodiques pour la diarrhée: Baralgin, No-Shpa, Papaverin, Spazmil, Renalgan.
  5. Pour normaliser la microflore intestinale, les médecins recommandent: Colibactérine, Bactistatine, Lactobactérine.
  6. Complexes vitamino-minéraux qui renforcent les fonctions protectrices du corps: Supradin, Vitrum, Complivit.

Antiacide

La libération accrue d'acide chlorhydrique active la fonction de sécrétion pancréatique, qui n'est tout simplement pas nécessaire pour exacerber la pancréatite. Des antiacides sont pris pour éviter cela..

Ils sont divisés en formes posologiques absorbables et non absorbables. Lors du traitement de la pancréatite, les médecins sont plus susceptibles de prescrire des médicaments contenant de l'aluminium et du magnésium ou non absorbables..

Les plus célèbres d'entre eux: Phosphalugel, Almagel, Altatsid, Maaloks, Gastratsid, Maalukol, Alumag.

Médicaments antisécrétoires

Une sécrétion accrue de suc gastrique, qui comprend de l'acide chlorhydrique, provoque une exacerbation de la pancréatite. Le but principal des médicaments antisécrétoires est de réduire la libération d'acide chlorhydrique.

Sans entrer dans des termes médicaux approfondis, il convient de noter que toutes ces formes posologiques sont divisées en fonction de leurs propriétés thérapeutiques en IPP (inhibiteurs de la pompe à protons) et en bloqueurs des récepteurs de l'histamine H2. Tous réduisent la production d'acide diurne et nocturne. Seuls les premiers n'affectent pas les cholinergiques, tandis que les seconds n'affectent pas les récepteurs de l'histamine.

Bloqueurs des récepteurs H2-histamine:

  1. Génération de cémentidine: Histodyne, Altamet, Belomet, Ulcometin, Tagamet.
  2. Génération de Ranitidine: Zantag, Histak, Ranisan, Acidex, Zoran.
  3. Génération de Famotidine: Antondin, Ulfamide, Gaster, Quamatel, Pepsid. Topcid.

IPP ou bloqueurs de pompe à protons:

  1. Génération Omeprazole: Omez, Zerocide, Omizak, Osid, Erosit.
  2. Génération Lansoprazole: Lanzap, Lanzopton.
  3. Génération Pantoprazole.
  4. Génération Rabenprazole: Parry.
  5. Génération d'ésoméprazole: Nexium.

Antibiotiques à large spectre

Ils ont obtenu leur nom en raison des propriétés thérapeutiques larges ou, plus précisément, universelles. Leur effet s'étend à diverses maladies, dont la pancréatite..

La nouvelle génération d'antibiotiques, qui sont le plus souvent prescrits par les médecins aux patients adultes, comprennent:

Mais n'oubliez pas les médicaments anciens, éprouvés mais non moins efficaces avec un large spectre d'action, qui comprennent:

Antispasmodique myotrope

Localiser et soulager les troubles spastiques dans les maladies du tractus gastro-intestinal, du pancréas, de la vésicule biliaire et des voies biliaires - c'est l'objectif principal des médicaments antispasmodiques myotropes.

Il s'agit notamment de formes posologiques qui ont des propriétés antispasmodiques et vasodilatatrices.

Les destinations les plus populaires sont (regroupées):

  • Papavérine, chlorhydrate de papavérine;
  • Mebeverin, Duspatalin;
  • Bicyclan, Halidor;
  • Drotaverin, chlorhydrate de Drotaverina, No-Shpa, No-Shpa Forte, Spazmol;
  • Bromure d'Otilonia, Spasmomen;
  • Bromure de Pinaveria, Dicetel;
  • Platyphylline;
  • Trimebutine;
  • Fenicaberan;
  • Flavoxate.

Anti-inflammatoire non stéroïdien

Ce sont les formes posologiques les plus populaires et les plus populaires. Quelqu'un a estimé que plus de 70 millions d'ordonnances sont prescrites aux États-Unis chaque année pour acheter ces médicaments..

Toutes les formes posologiques de ce groupe, mais il convient de noter que ce sont plus d'une centaine de noms différents, ont les mêmes propriétés et agissent sur le même principe: anti-inflammatoire, analgésique et antipyrétique.

Quel est le meilleur médicament à prendre, que choisir? La question est posée de manière extrêmement incorrecte.

Pour éliminer les processus inflammatoires associés à l'exacerbation de la pancréatite, les médecins prescrivent le plus souvent:

  • Acide acétylsalicylique ou aspirine;
  • Diflunisal;
  • Sulindak;
  • Monoacétylsalicylate de lysine;
  • Phénylbutazone;
  • Indométhacine;
  • Flurbiprofène;
  • Piroxicam;
  • Diclofénac;
  • Nabumeton;
  • Ibuprofène;
  • Le kétoprofène;
  • Mesalazine et bien d'autres.

Vidéo du Dr Evdokimenko:

Les remèdes contre les glandes les plus efficaces

Donner une réponse non ambiguë à la question sur les médicaments les plus efficaces pour le traitement du pancréas est une question ingrate de discuter ou de dire quelle zone ou région climatique est la plus appropriée pour l'habitation humaine.

Et nous pensons que vous conviendrez que la même réponse vague, à savoir: tout dépend du corps humain - sera également correcte pour deux options.

La pancréatite est une maladie très complexe qui est à peine traitable. Tout dépend de la stratégie et des tactiques de lutte contre cette maladie, des médicaments sélectionnés et de leur utilisation complexe..

Bien que certaines généralisations basées sur la recherche médicale puissent être faites.

Le plus souvent, avec une inflammation du pancréas, les médecins prescrivent: des analgésiques, des antibiotiques et des médicaments du groupe enzymatique.

Ceux-ci inclus:

  1. Préparations enzymatiques: Créon, Panzinorm.
  2. Antiacides: Gaviscon, Rennie, Phosphalugel, Maalox.
  3. Bloqueurs de la pompe à protons: Omez, Lanzap, Pantoprazop, Lanzopton.
  4. Antibiotiques: azithromycine, céfotaxime.
  5. Antalgiques: No-Shpa, Meteoospasmil, Voltaren, Movalis. Baralgin, Paracetamol.

Afin de surmonter avec succès les problèmes associés à la maladie pancréatique, vous devez faire le plein de patience non seulement. Il est nécessaire de suivre strictement les recommandations du médecin traitant et de revoir fondamentalement l'ensemble du mode de vie, y compris la composition et le régime alimentaire, ainsi que le régime de repos et d'activité physique.

Médicaments pancréatiques

Le pancréas remplit des fonctions très importantes, de sorte que toute violation de son travail affecte l'état de l'organisme entier. La rapidité et l'exactitude du traitement prescrit déterminent l'efficacité de la récupération et le taux de restauration de la fonction de la glande.

Dans la pancréatite aiguë et d'autres conditions graves, le patient a besoin de soins médicaux et d'une observation à l'hôpital. Mais les pathologies chroniques sont traitées à domicile. Les principales méthodes de thérapie sont l'alimentation et les médicaments. Il est important qu'ils soient prescrits par un médecin, car le traitement dépend des caractéristiques de la pathologie et de la présence de complications.

Caractéristiques du traitement médicamenteux

L'efficacité du traitement de toutes les pathologies du pancréas dépend de sa rapidité. Il est nécessaire de consulter un médecin dès que possible lorsque des symptômes de dysfonctionnement de cet organe apparaissent. Et cela peut arriver à tout le monde. Souvent, ces maladies se développent après une consommation prolongée d'alcool, une suralimentation, un excès d'aliments gras, frits ou épicés dans l'alimentation. De plus, l'inflammation du pancréas peut rapidement entraîner une violation de ses fonctions et d'autres complications. Par conséquent, un traitement rapide est si important..

Pour tous les patients atteints de pancréatite aiguë ou chronique, l'utilisation de médicaments est la principale méthode de traitement. Une telle thérapie aide à soulager la douleur et l'inflammation, à éliminer les nausées, à améliorer la fonction intestinale et la production d'enzymes. Mais avec certaines autres pathologies, par exemple, en présence d'un kyste, le traitement médicamenteux ne contribue qu'à soulager l'état du patient et à prévenir les complications.

Le traitement médicamenteux doit viser principalement à éliminer les causes de dysfonctionnement pancréatique. Il peut s'agir de médicaments cholérétiques, de médicaments pour le traitement de la gastrite, d'antisécrétoires et d'antiacides. Ils aident à établir l'écoulement de la bile, à réduire les effets nocifs du suc pancréatique sur la muqueuse. De plus, le traitement doit viser à réduire la douleur, à soulager l'inflammation et l'enflure, à restaurer la microflore normale dans les intestins et à améliorer la digestion. Il est important d'établir le travail de tous les organes du tube digestif. De plus, il est parfois nécessaire de normaliser la fonction endocrinienne de la glande..

Le patient ne peut pas déterminer indépendamment les médicaments à prendre. La pharmacothérapie est prescrite individuellement. Un traitement complet est obligatoire, qui peut être ajusté en fonction de son efficacité ou du développement de complications. La posologie et le schéma posologique sont également prescrits par le médecin. Parfois, vous devez même boire des comprimés à des moments différents - certains avant les repas, d'autres après.

Types de drogues

Les pathologies du pancréas se manifestent par différents symptômes. Le plus souvent, c'est de la douleur, mais une violation des fonctions de cet organe affecte sérieusement la digestion et l'état de l'organisme tout entier. Par conséquent, il n'existe pas de médicament unique pour le traitement des maladies pancréatiques. Une thérapie complexe est toujours prescrite..

Le plus souvent, des analgésiques sont nécessaires. Les antispasmodiques et les analgésiques non narcotiques sont principalement prescrits, mais avec une douleur intense, des stupéfiants peuvent être utilisés. Les AINS ou les hormones dans le traitement des pathologies pancréatiques essaient de ne pas utiliser, car ils entraînent souvent des conséquences négatives du tractus gastro-intestinal.

En plus des analgésiques, dans de nombreux cas, l'utilisation de médicaments antisécrétoires est requise. Ils aident à réduire la production d'enzymes, ce qui supprime la charge du pancréas. Souvent, l'utilisation d'antiacides, qui protègent la muqueuse gastrique des effets agressifs du suc gastrique, est également requise. De plus, dans le cadre d'une thérapie complexe, des préparations contenant des enzymes sont toujours prescrites. Ils aident à la digestion des aliments, à l'absorption des nutriments, en réduisant la charge sur le pancréas.

De plus, d'autres médicaments peuvent être utilisés. Leur choix dépend des symptômes de la pathologie, de la présence de complications. Il peut s'agir de médicaments contre les nausées, les médicaments antidiarrhéiques ou cholérétiques. Dans les processus inflammatoires, une cure d'antibiotiques est parfois nécessaire..

En raison d'une telle variété de médicaments utilisés pour le pancréas, vous ne devez en aucun cas vous auto-médicamenter. Le choix des médicaments est strictement individuel. Les patients qui prennent des pilules prescrites par des amis peuvent aggraver leur état avec un tel traitement. Le médecin sélectionne les médicaments en fonction de l'âge du patient, des caractéristiques de la pathologie, de la présence de complications. Dans ce cas, les médicaments peuvent être utilisés sous forme de comprimés ou sous forme de suspension pour une maladie chronique. Et pendant la période aiguë, les médicaments sont administrés par voie intraveineuse ou intramusculaire.

Pour soulager la douleur

Dans de nombreux cas, le patient consulte un médecin en cas de douleur intense. Par conséquent, l'objectif principal de la thérapie est le soulagement de la douleur. Pour cela, différents groupes de médicaments sont utilisés..

  • Les antispasmodiques pour la douleur dans le pancréas sont le plus souvent utilisés. Il peut s'agir de No-Shpa ou de Papaverin. Ils soulagent les spasmes dans la glande elle-même et dans les intestins. Mais les fonds à effet complexe - la platifilline ou l'atropine sont considérés comme plus efficaces. De plus, le médicament Duspatalin est souvent utilisé, ce qui soulage les spasmes dans le tube digestif.
  • Si le pancréas fait mal légèrement, il est recommandé d'utiliser des analgésiques non narcotiques. C'est Baralgin, Trigan, Acetaminophen.
  • Les AINS sont également parfois prescrits. Il peut s'agir de paracétamol, Movalis, Nurofen.
  • Mais il arrive que rien ne soulage la douleur dans le pancréas. Dans ce cas, le patient se voit prescrire des analgésiques narcotiques, par exemple Promedol ou Tramal. Il est préférable d'utiliser ces médicaments à l'hôpital en injection..

Antisécrétoire

Le traitement du pancréas avec des médicaments implique une protection obligatoire de sa muqueuse et d'autres organes du tractus gastro-intestinal. Très souvent, il est nécessaire de réduire l'activité des enzymes, car elles peuvent provoquer la destruction des tissus. Des agents antisécrétoires sont utilisés à ces fins. Il peut s'agir de Gordoks ou de Kontrikal.

De plus, il est souvent nécessaire de réduire l'acidité du suc gastrique. Pour cela, des antiacides sont utilisés - Almagel, Maalox, Fosfalugel. Ils aident non seulement à soulager les maux d'estomac, mais empêchent également la destruction rapide des enzymes pancréatiques.

De plus, il existe des moyens plus modernes ayant un effet similaire. Ce sont des inhibiteurs de la pompe à protons et des bloqueurs H2 des récepteurs de l'histamine. Récemment, le pancréas a été traité pour diverses pathologies le plus souvent à l'aide de tels médicaments:

  • Oméprazole ou omez;
  • Pirenzepine, gastrocepin;
  • Labéprazole, lansoprazole;
  • Famotidine, Quamatel;
  • Cimétidine.

Produits enzymatiques

Éliminez efficacement les comprimés de dysfonction pancréatique contenant des enzymes. Ils aident à la digestion des aliments et soulagent ainsi le fardeau de l'organe malade. Très souvent, il est recommandé aux patients atteints de pathologies pancréatiques de boire de tels médicaments en permanence.

Les préparations contenant de la bile dans la composition ont en outre un effet cholérétique et améliorent efficacement la digestion. Ils peuvent être bu pendant longtemps, bien qu'ils soient contre-indiqués pour la gastrite, l'ulcère gastro-duodénal ou la présence de calculs dans la vésicule biliaire. Ce groupe comprend Festal, Enzistal, Enzim Forte, Digestal.

Les noms des préparations enzymatiques ordinaires sont connus de la plupart des personnes souffrant de toute pathologie du tractus gastro-intestinal. Ils aident à améliorer la digestion, soulagent la lourdeur de l'estomac après avoir mangé, soulagent la douleur et améliorent l'appétit..

Pour le traitement du pancréas, les médicaments suivants sont utilisés:

Thérapie symptomatique

Le traitement du pancréas avec des médicaments doit être complet. Après tout, une violation de ses fonctions peut provoquer divers maux et problèmes dans le tube digestif. De plus, avec divers symptômes, différents médicaments sont utilisés:

  • de la dysbiose intestinale aide Hilak Forte, Linex;
  • avec la diarrhée, Smecta ou Loperamide est prescrit;
  • Cerucal, Duspatalin ou Metoclopramide aide à la nausée;
  • normalise la motilité intestinale; Trimedad;
  • pour éliminer les conséquences des vomissements fréquents et de la diarrhée, utilisez Rehydron, Hydrovit;
  • Enterosgel, Polysorb ou charbon actif sont efficaces pour soulager l'intoxication;
  • en présence d'infection ou de processus purulent, des antibiotiques sont utilisés - Ceftriaxone, Abactal;
  • en violation de l'absorption des glucides, Glugard est prescrit.

Commentaires

Les pathologies chroniques du pancréas affectent de nombreuses personnes. Le traitement dans chaque cas est spécifique. Mais il existe plusieurs médicaments les plus utilisés. Les évaluations indiquent une bonne tolérance et une efficacité élevée..

Quelles sont les meilleures pilules pour la pancréatite?

La pancréatite est une maladie courante qui survient avec le processus inflammatoire du pancréas, en raison d'un nombre insuffisant d'enzymes pour une bonne digestion. Si la maladie n'est pas traitée en temps opportun, elle peut devenir chronique avec des attaques de douleur constantes.

Traitement médical

Pour soulager la condition avec une douleur intense, des médicaments sont prescrits, à différents stades de la maladie, ils sont différents. Quelles sont les meilleures pilules à boire pour éliminer la douleur peuvent être recommandées par le médecin traitant, pour chaque personne un ensemble de mesures est sélectionné individuellement, tout dépend du développement de la maladie.

Dans le traitement de la pancréatite, des médicaments sont prescrits:

  • sédatifs;
  • cholérétique;
  • les hormones
  • calcium;
  • médicaments enveloppants.

Il est recommandé de boire des vitamines du groupe B, ainsi que A, D, K, E, pour reconstituer le contenu des nutriments, augmenter l'immunité.

Initialement, l'oméprazole ou la ranitidine sont prescrits, les deux médicaments en comprimés, ils agissent sur les récepteurs, inhibant ainsi la production d'acide chlorhydrique de sorte que le pancréas cesse de fonctionner intensément. L'oméprazole est recommandé de prendre un comprimé ou une capsule de 20 grammes deux fois par jour. Le médicament de ranitidine est pris sous forme de comprimés de 150 mg toutes les 12 heures. Ces médicaments doivent être consommés pendant 14 jours.

Les médicaments ont des effets secondaires, tels que: maux de tête, nausées, constipation, éruption cutanée. La prise de pilules est interdite pendant la grossesse, l'allaitement, les enfants de moins de 12 ans, avec insuffisance hépatique.

Pour soulager les crampes et les convulsions, appliquez Noshpu forte 80 mg deux fois par jour. Si la douleur persiste, elle est administrée par voie intraveineuse toutes les quatre heures. Assurez-vous d'inclure des antiacides dans le traitement, tels que Fosfalugel, Gaviscon.

Si l'examen révèle une inflammation des voies biliaires, cela se produit avec une pancréatite chronique, alors des antibiotiques doivent être pris: Cerufoxim ou Doxycycline, par voie intramusculaire. Lorsque l'œdème pancréatique est utilisé, un traitement anti-enzymatique est utilisé, le trasisol est prescrit - par voie intraveineuse, lentement. Une fois les accès de douleur normalisés, ils passent aux préparations enzymatiques, c'est Pantsitrat, Kreon ou Mezim qu'il vaut mieux que ces médicaments soient considérés comme les plus efficaces, aidant à normaliser le pancréas.

Vous ne devez pas prendre le médicament vous-même sans prescription médicale, traitement de la pancréatite avec des comprimés, peut-être seulement après un examen complet du pancréas, la réussite des tests. Les médicaments que le médecin prescrira dépendent de l'état et de l'image de la maladie. Pour toutes les catégories de patients, les médicaments sont sélectionnés individuellement.

En cas de maladie chronique, les comprimés doivent être bu pendant longtemps, parfois pendant des années. Dans la pancréatite aiguë, l'amélioration ne peut se produire qu'après cinq semaines. Le processus de traitement de la pancréatite est très long et nécessite l'administration en temps opportun des médicaments prescrits..

Évaluation des meilleures pilules pour la pancréatite

Dans la pancréatite chronique, les symptômes de la douleur pendant les crampes soulagent les pilules, mais il n'est pas recommandé de les prendre pendant plus de deux jours, vous devez absolument contacter un établissement médical. Tous les médicaments sont pris uniquement selon les directives d'un médecin..

Les plus populaires sont:

  1. Pas de spa
  2. Papavérine
  3. Baralgin
  4. Avec la papavérine et la platyphylline

Pour le traitement du pancréas, des enzymes spéciales doivent être utilisées, elles sont prescrites par un médecin, pour cela, il est nécessaire de passer des tests et de subir un examen.

Comprimés et capsules Creon comment boire, Mezim, Festal, Diclofenac, Aspirin ne peuvent soulager le processus inflammatoire qu'avec une pancréatite, mais pas le foyer de la maladie à traiter.

La pancréatine, qui, par ses actions, sépare les graisses, les protéines et les glucides, peut améliorer la digestion et réduire la douleur. Comment prendre de la pancréatine trois fois par jour avant les repas.

Les enzymes pancréatiques Mezim, Festal se boivent sans prescription médicale pour soulager l'inflammation et la douleur. De la famotidine est ajoutée au Festal pour réduire l'acidité, ils boivent les deux médicaments.

Quoi de mieux Mezim ou Festal que vous pouvez voir sur notre site Web dans la section des traitements médicaux.

Le traitement de la maladie nécessite la bonne approche, l'adoption de mesures globales est la meilleure. Pour soulager l'inflammation pancréatique avec des pilules, certaines pilules n'aideront pas, elles ne soulageront les crampes que pendant un certain temps. Le traitement de la pancréatite nécessite la prise de médicaments, des injections, un régime alimentaire modéré et l'abandon de mauvaises habitudes. À l'avenir, le régime ne sera pas si strict.

Dans le processus inflammatoire, des antibiotiques à large spectre sont nécessaires, sans eux, le traitement ne sera pas efficace.

Avec la pancréatite, des médicaments sont prescrits:

Lors de la prise d'antibiotiques, des enzymes doivent être prises pour aider le corps à améliorer le système digestif et éviter la dysbiose. Il est recommandé de prendre des médicaments pour normaliser le pancréas: comprimés de pancréatine de quoi? Créon ou Mezim. Avant de prendre des pilules, vous devriez consulter votre médecin, car une simple surdose peut entraîner des problèmes.

Dans certains cas, des médicaments cholérétiques sont utilisés: Allohol, Cholestil.

Les pilules les mieux adaptées au traitement du pancréas ne peuvent être prescrites que par un médecin. La posologie et la durée d'administration sont sélectionnées différemment pour chaque patient. Le traitement dépend de la gravité de la maladie. Avec la pancréatite, ils suivent un régime spécial, mangent cinq repas par jour en portions normales, excluent les plats gras et épicés, les viandes et les bonbons fumés, l'alcool. En remplissant ces conditions, vous pouvez guérir le pancréas et prévenir une rechute de la maladie.

Médicaments pancréatiques

Le traitement du pancréas est un processus long et laborieux qui nécessite l'utilisation de médicaments spéciaux qui aident à soulager l'inflammation, à soulager la douleur et d'autres symptômes de la maladie. Nous allons maintenant examiner une liste de médicaments qui sont le plus souvent utilisés dans de telles situations. Cependant, il faut se rappeler que tous les médicaments pour le traitement du pancréas ne peuvent être pris que selon les instructions du médecin. L'automédication peut entraîner des conséquences imprévisibles..

Médicaments pour le soulagement de l'exacerbation de la maladie

Avec une exacerbation de la pancréatite, vous devez immédiatement appeler une ambulance! Il est inutile de faire des tentatives indépendantes pour arrêter l'inflammation aiguë car cela ne donnera pas de résultats positifs et entraînera diverses complications, parmi lesquelles la stéatose et la nécrose.

Par conséquent, afin de prévenir l'apparition de conséquences négatives, aux premiers signes d'une exacerbation de la maladie, vous devez appeler une équipe de médecins. En attendant, elle arrive sur place, la patiente doit recevoir les premiers soins. Il consiste en ce qui suit:

  • vous devez faire une injection intramusculaire de No-shpa (cela aidera à soulager les spasmes dans les canaux pancréatiques, à la suite de quoi le patient commencera à se sentir beaucoup mieux);
  • il est nécessaire de faire asseoir le patient en appuyant ses jambes contre l'estomac et d'incliner légèrement l'avant du corps vers l'avant (ces actions réduiront la gravité de la douleur et les étouffements de nausées);
  • vous devez appliquer une compresse froide sur la région épigastrique pendant 10 à 15 minutes (cela réduira également la douleur).

À l'hôpital, le patient recevra toute l'aide nécessaire, ce qui arrêtera rapidement la douleur et soulagera l'inflammation dans le pancréas. Pour cela, les médicaments antispasmodiques et analgésiques sont le plus souvent utilisés, ainsi que les médicaments qui réduisent la sécrétion des enzymes digestives. Ces médicaments sont administrés par voie intraveineuse ou intramusculaire. Parallèlement à cela, un régime de faim est prescrit.

N'oubliez pas qu'une exacerbation de la pancréatite ne peut se produire sans raison et qu'une amélioration temporaire du bien-être après une attaque ne doit pas être considérée comme un retour à la normale. Si pendant cette période vous refusez des soins médicaux professionnels, cela peut entraîner le développement de diverses maladies concomitantes qui peuvent ne pas se manifester pendant une longue période, conduisant progressivement à un dysfonctionnement complet des glandes.

Cependant, avec un traitement rapide de l'exacerbation, il existe également des risques de leur survenue. Par conséquent, en présence d'une maladie telle que la pancréatite, les patients doivent de temps en temps faire des échographies et de l'histologie. Ces mesures diagnostiques peuvent non seulement identifier les complications de la pancréatite, mais également suivre l'évolution de la maladie, afin que le médecin puisse ajuster le traitement à temps.

Préparations pour le traitement des pathologies pancréatiques chroniques

L'évolution chronique de la pancréatite n'est pas moins dangereuse aiguë, car elle peut entraîner une défaillance fonctionnelle. Et pour cette raison, les médecins prescrivent des préparations enzymatiques qui soutiennent le pancréas. Parmi ces médicaments, les plus populaires sont:

Le traitement avec de tels médicaments doit être effectué pendant une longue période (au moins 6 mois). Ils contiennent des enzymes qui aident à améliorer les fonctions digestives. Ils commencent à agir immédiatement après avoir pénétré l'estomac. Et afin d'éviter l'exacerbation de la maladie, il est recommandé de les prendre pendant ou après les repas.

Comme thérapie supplémentaire pour restaurer les fonctions digestives et normaliser la microflore intestinale est également prescrite:

Classification des médicaments pour le traitement du pancréas

Les produits pharmaceutiques modernes offrent un large arsenal de médicaments recommandés pour le traitement de l'inflammation pancréatique. Tous ont leurs propres propriétés et, à un degré ou à un autre, aident à restaurer la fonction pancréatique. Cependant, la décision finale sur la façon de traiter la glande reste toujours avec le médecin.

Analgésiques (analgésiques)

Ces médicaments n'aident pas à restaurer la glande, mais ils aident à soulager la douleur, qui survient souvent avec le cancer du pancréas et la pancréatite. Ces maladies deviennent la cause du développement de processus inflammatoires dans le corps, ce qui entraîne une obstruction du système canalaire. En conséquence, l'écoulement du suc pancréatique est perturbé et les processus d'auto-digestion sont activés dans le parenchyme de la glande, ce qui provoque une douleur intense. Et pour les arrêter, les médecins utilisent les médicaments suivants:

Si ces médicaments ne contribuent pas à soulager la douleur et à améliorer l'état du patient, le médicament antidouleur le plus puissant est utilisé - la morphine, qui a un effet narcotique.

Préparations enzymatiques

En parlant des médicaments qui devraient traiter le pancréas, nous ne pouvons pas parler des préparations enzymatiques. Ils assurent non seulement l'élimination des processus inflammatoires, mais réduisent également la charge de l'organe malade, ce qui vous permet de restaurer rapidement sa fonctionnalité.

Les préparations contenant des enzymes digestives jouent un rôle très important dans le traitement de la pancréatite, car elles assurent la normalisation de la digestion et régulent le métabolisme des glucides, des protéines et des graisses.

Ces fonds contiennent de la pancréatine d'origine animale, riche en lipase, amylase et protéase, dont la synthèse dans l'organisme lors du développement de la pancréatite est altérée. Et si nous parlons des médicaments pour améliorer le système digestif à prendre dans ce cas, il convient de distinguer les médicaments suivants:

Antiémétiques

Avec le développement de processus inflammatoires dans le parenchyme pancréatique, les patients éprouvent souvent des nausées, ce qui provoque souvent l'ouverture de vomissements biliaires. Et comme il n'est pas possible de contrôler l'estomac lors d'une inflammation aiguë, les médecins recommandent fortement de prendre des médicaments spéciaux qui aident à éliminer les nausées et les vomissements. Dans ce cas, les médicaments suivants sont le plus souvent utilisés:

Médicaments antidiarrhéiques

Ces médicaments ne peuvent pas non plus être attribués à des médicaments qui améliorent le pancréas. Mais ils sont également capables d'éliminer le symptôme caractéristique de la pancréatite exacerbée - la diarrhée. S'il n'est pas arrêté en temps opportun, il peut entraîner une déshydratation et de graves problèmes de santé..

Par conséquent, en cas de diarrhée, les médecins prescrivent les médicaments suivants à leurs patients:

Antiacides

La survenue de douleurs aiguës dans le haut de l'abdomen indique une augmentation de la pression intraductale dans la glande et une augmentation de la productivité du suc pancréatique. En conséquence, une violation de l'équilibre acide-base se produit, des processus non naturels commencent à s'activer dans l'estomac, que seuls les antiacides peuvent arrêter. En règle générale, il est recommandé de ne les prendre que quelques jours, jusqu'à ce que le patient sorte d'une condition critique..

Parmi les antiacides, les plus courants sont:

Préparations d'antennes

Comme déjà mentionné, avec exacerbation de la pancréatite, le parenchyme pancréatique gonfle, ce qui provoque un rétrécissement des canaux de la glande et une altération de l'écoulement du suc pancréatique. Et tandis que le pancréas continue de synthétiser les enzymes digestives, l'état du patient ne s'améliorera pas. Par conséquent, dans de telles situations, les médecins ont recours à des préparations anti-enzymatiques qui bloquent la production d'enzymes digestives. Parmi eux, le plus souvent prescrit:

Antispasmodiques myotropes

Avec l'exacerbation de la pancréatite, les antispasmodiques sont principalement utilisés, car ils aident à soulager les spasmes dans les canaux de la glande et à améliorer la libération du suc pancréatique. À cette fin, les médicaments suivants sont utilisés:

Anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS)

Les AINS ont plusieurs actions à la fois - ils normalisent la température, arrêtent l'inflammation et soulagent la douleur. Contrairement aux glucocorticoïdes ayant les mêmes effets, les médicaments non stéroïdiens réduisent le risque d'intoxication de plusieurs fois, c'est pourquoi les médecins accordent leur préférence à ces médicaments. Parmi eux, les plus efficaces sont:

Médicaments hormonaux

Les médicaments hormonaux pour le traitement du pancréas ne sont utilisés que si la fonction endocrinienne de la glande a été altérée à la suite de processus inflammatoires et qu'il y a une carence en insuline (l'hormone responsable de la dégradation et de l'absorption du glucose). Dans ce cas, le patient présente une glycémie élevée, ce qui est également dangereux pour son état de santé..

Dans ce cas, des injections spéciales d'insuline sont utilisées, qui contiennent des hormones pancréatiques synthétiques. Ils normalisent rapidement la glycémie, réduisant ainsi le risque de crise hyperglycémique et une menace pour la vie du patient. Ces moyens sont utilisés selon un certain schéma, qui est sélectionné strictement individuellement.

Vous devez comprendre qu'un médicament inapproprié peut causer de graves problèmes de santé. Par conséquent, en présence de maladies pancréatiques, tous les médicaments ne doivent être pris qu'après consultation préalable de votre médecin..