Douleur du côté droit sous les côtes

Cela perturbe la douleur du côté droit sous les côtes, apporte un inconfort, mais vous ne savez pas quoi faire et s'il faut traiter? Dans ce domaine, il existe de nombreux organes importants qui sont responsables du fonctionnement du corps, un dysfonctionnement dans leur travail est très dangereux. Découvrez les causes et les méthodes de guérison.

Types de douleur sur le côté

La douleur du côté droit sous les côtes se manifeste en réponse à la présence d'une inflammation dans le foie, les reins, la vésicule biliaire et les intestins. Toujours en mesure de réagir avec des sensations désagréables de blessures. La douleur varie de à peine perceptible et douloureuse à forte, coupante, insupportable. Il peut être localisé ou se propager sur tout le côté, l'abdomen et les côtes, voire même se donner à l'épaule. Les types suivants sont disponibles:

  1. La douleur aiguë dans le côté droit "crie" au sujet des coliques (hépatique).
  2. Douleur sourde du côté droit - affections (chroniques) de l'abdomen.
  3. La couture signifie qu'il y a une inflammation.
  4. Douleur de dessin dans les indices du côté droit de l'hépatite chronique.
  5. Douleur douloureuse dans le côté droit tourmente en cas d'inflammation constante de la membrane muqueuse du gros intestin et de la vésicule biliaire.

Pourquoi le côté droit sous les côtes fait mal

Serrer et picoter sur le côté est un symptôme d'un grand nombre de maladies diverses, mais représente invariablement un signal de tout malaise ou traumatisme grave. Des décharges douloureuses perçant le dos, renseignent sur les troubles hépatiques. Parmi ceux-ci, les dommages toxiques à cet organe doivent être répertoriés en raison de l'abus d'aliments gras ou brûlants, l'alcool. Le tabagisme est non moins dommageable pour le foie..

L'échec de la vésicule biliaire est également une source de manifestations douloureuses. Si cela fait mal à droite sous la côte, vous pouvez penser au fait que le pancréas «fonctionne mal». Appartenant au système endocrinien, il est responsable de la production d'insuline. Si une forte transpiration, des vomissements, des nausées sont ajoutés, la possibilité de pancréatite doit être envisagée. Elle peut être causée par un traumatisme, les conséquences d'une intervention chirurgicale, des quantités excessives d'alcool. Des sensations douloureuses peuvent également provenir d'une annexe enflammée..

Douleur dans le quadrant supérieur droit

Que signale-t-il? Avec les maladies du foie, une personne peut ressentir des attaques prolongées de douleur sourde éclatante et de picotements. Différents types d'hépatite - toxique et alcoolique - provoquent des vomissements, des brûlures d'estomac, une perte d'appétit, une faiblesse, une diminution des performances, peuvent brûler latéralement. La cirrhose du foie n'est pas exclue. La formation de kystes hépatiques entraîne également des manifestations douloureuses: ils bloquent les voies biliaires et sanguines, ce qui répond par une sensation de lourdeur due à une augmentation de l'organe affecté.

L'insuffisance cardiaque congestive provoque des problèmes circulatoires dans tout le corps. Pour cette raison, le foie augmente, un gonflement se produit. Il y a aussi le soi-disant infarctus du myocarde abdominal, dans lequel des impulsions douloureuses pénètrent sous les côtes à droite. L'étirement du côlon est possible. Avec l'augmentation de la formation de gaz et des problèmes intestinaux, tels que la diarrhée, la gorge sera soudaine et très forte. Des crampes douloureuses sévères peuvent être une réaction à la colite.

Douleur du côté droit sous les côtes dans le dos

Souvent, de telles sensations douloureuses sur le côté et derrière surviennent à la suite de blessures, avec des écarts dans le fonctionnement de la veine cave inférieure, du foie et des reins. Les pierres et le sable peuvent descendre dans l'uretère, ce qui entraînera l'expansion de la zone douloureuse. Un enfant éprouve souvent de la douleur s'il présente une inflammation des reins de nature immunitaire. D'autres causes de problèmes peuvent être la pyélonéphrite, la nécrose de la papille rénale, les ecchymoses, l'oncologie, la névralgie intercostale, l'herpès zoster, affectant le nerf.

Lorsque vous inspirez, le côté droit sous la côte fait mal

Si le soupir est insupportable, cela peut indiquer une cholécystite, l'apparition d'une pneumonie ou d'une péritonite. Lors de la première maladie, la bile, qui ne pénètre pas dans l'intestin, s'accumule à l'intérieur des voies biliaires, étirant la membrane. Elle commence à cuire, étant sur la membrane muqueuse, comme la composition de sel caustique. La douleur qui en résulte s'intensifie, la température augmente. La pleurésie peut causer des douleurs aux piqûres, pire en cas de toux ou d'inspiration.

Ce qui peut faire mal dans le côté droit sous les côtes sur le côté

Les femmes enceintes peuvent ressentir une douleur latérale, si un utérus élargi fait pression sur les reins, un foie surchargé - l'uretère sera attaqué. Pendant la grossesse, l'intestin peut changer de position, l'appendice est parfois déplacé, des processus inflammatoires sont possibles - tout cela nécessite une consultation gynécologique immédiate. Des douleurs aiguës et perçantes du côté droit chez l'homme peuvent survenir après un effort physique, même en marchant.

Autres maladies provoquant des douleurs sous la côte droite

La douleur du côté droit sous la côte, en plus des problèmes avec les organes situés ici, est souvent provoquée par d'autres troubles. Ils peuvent concerner le système nerveux. Il existe même un «syndrome de l'hypochondre droit» qui prend en compte de nombreuses maladies et peut être une douleur irradiante des organes du petit bassin, du cœur ou de la colonne vertébrale. L'étirement du tissu intercostal des muscles entraîne des douleurs lors des mouvements.

Quel spécialiste contacter

Si la douleur du côté droit sous les côtes est devenue permanente, vous devez contacter le thérapeute. Après un examen et une analyse généraux, il décidera du type de spécialiste dont le patient a besoin. En cas de douleur intense, vous devez appeler immédiatement une ambulance, tout en évitant de prendre des analgésiques afin de ne pas perturber le tableau clinique. Parmi les spécialistes prévus, on peut citer:

  • chirurgien;
  • spécialiste des maladies infectieuses;
  • gynécologue;
  • gastro-entérologue;
  • cardiologue;
  • traumatologue;
  • neuropathologiste;
  • endocrinologue.

Que faire et comment éliminer l'inconfort

Pour réduire la douleur, il est parfois approprié de prendre No-Shpa. Les analgésiques empêcheront les spécialistes d'établir une image précise de ce qui se passe dans le corps et de poser un diagnostic correct. Un coussin chauffant chaud n'aidera pas à réduire la douleur, mais il peut faire beaucoup de mal, mais un rhume sera la bonne décision. Il conviendra de manger des aliments normaux: dans votre alimentation devrait être moins grasse, épicée, frite, épices, viandes fumées, conserves, bonbons et alcool. Si la douleur a été prise par surprise, alors pour la soulager, vous devez vous installer confortablement et vous détendre. Il est important d'éviter l'effort physique..

Douleur dans l'hypochondre droit - symptômes et causes

La douleur dans l'hypochondre droit est un signe alarmant qui signale un dysfonctionnement des organes internes situés dans cette projection.

En l'absence de maladie, ce symptôme est considéré comme une condition physiologique qui n'est pas dangereuse pour la vie et la santé humaine. Pour arrêter l'attaque en toute sécurité, il ne suffit pas de prendre une anesthésie. Il est important d'éliminer la cause profonde de la douleur, qui ne peut être déterminée que par un médecin..

Où est l'hypochondre droit?

Si vous divisez mentalement l'estomac en quatre parties égales, le quadrant supérieur droit indiquera la zone de l'hypochondre droit. Cet endroit est en dessous du diaphragme et des côtes inférieures, mais au-dessus du nombril. Lorsque la douleur est localisée dans cette partie, vous pouvez répondre par l'affirmative qu'elle fait mal dans l'hypochondre droit.

Douleur chez les personnes en bonne santé

Chaque personne a ressenti au moins une fois des sensations douloureuses à court terme sous les côtes de droite. La condition n'est pas liée à l'âge et au sexe, elle est observée avec la même fréquence chez les adultes et les enfants.

Causes physiologiques de la douleur:

Facteurs prédisposantsPourquoi la douleur survient
Exercice intenseLes pulsions de douleur apparaissent lors d'un afflux brutal de sang vers le foie. L'augmentation de l'hémodynamique provoque leur surextension, ce qui contribue à l'irritation des récepteurs. Une poussée supplémentaire est un repas copieux avant l'exercice.
GrossesseÀ partir de la 27e semaine d'obstétrique, au 3e trimestre, l'utérus augmente de manière significative en raison de la croissance intensive du fœtus. Les parois s'appuient sur le bas-ventre et les organes internes voisins. Lorsque cela fait mal au côté droit de la femme, dans le contexte de la santé générale, cela est considéré comme une caractéristique physiologique dans cette position. Le plus souvent, des douleurs sont enregistrées au cours des dernières semaines avant l'accouchement, et aussi lorsque le bébé bouge.
Caractéristiques du fond hormonal chez les femmesDans le sexe faible avant la menstruation, le niveau de progestérone dépasse considérablement la quantité d'oestrogène. Le résultat est un rétrécissement marqué des voies biliaires et une douleur aiguë, qui est associée à l'utilisation de contraceptifs.

Lorsque des douleurs sont ressenties dans des cas isolés et avec une faible intensité, il n'y a pas lieu de s'inquiéter. Il est possible de soupçonner le développement du processus pathologique lorsque des douleurs du côté droit sous les côtes apparaissent périodiquement.

Quelles sont les causes de la douleur dans l'hypochondre droit

La douleur est associée à une irritation des récepteurs des organes internes, ainsi que des muscles et des nerfs. De plus, la zone touchée n'est pas toujours située dans le quadrant supérieur droit, le coupable de la réaction peut être des zones éloignées de l'hypochondre droit:

  • un cœur;
  • reins
  • organes pelviens;
  • poumons;
  • segments vertébraux thoraciques.

Le plus souvent, des impulsions surviennent:

  • dans le foie;
  • vésicule biliaire;
  • dans le diaphragme;
  • 12 ulcère duodénal;
  • glandes surrénales;
  • dans les parties supérieures du gros et du petit intestin;
  • annexe.

Souvent, la douleur est le résultat d'une blessure aux côtes à droite.

Causes pathologiques

Une douleur régulière signale un dysfonctionnement du corps. L'impulsion d'une réaction douloureuse dans la région de l'hypochondre droit peut être due à de nombreuses maladies:

Localisation de pathologieLes causes de la douleur
FoieHépatite, cirrhose, échinococcose, cancer
Vésicule biliaireMaladie biliaire, cholécystite, cholangite, dyskinésie biliaire, néoplasmes
PancréasPancréatite et cancer
DuodénumUlcère et duodénite
IntestinsEntérocolite, colite, obstruction et diverticulose
PoumonsPleurésie, inflammation du poumon droit (pneumonie)
Un cœurAngine de poitrine, infarctus du myocarde abdominal, cardiomyopathie
Colonne vertébraleOstéochondrose lombaire et thoracique, chondrite costale, traumatisme aux côtes, fibromyalgie
Troncs nerveuxNévralgie intercostale, crise autonome
Reins et glandes surrénalesPyélonéphrite, CIM, tumeurs, prolapsus
Organes génitauxGrossesse extra-utérine, annexite, kyste ovarien, endométriose
DiaphragmeHernie

Diagnostique

Lorsqu'un patient se plaint de douleurs dans l'hypochondre droit, seul un médecin peut en déterminer la cause. Un diagnostic présomptif est posé lors de l'examen initial; la détermination de la cause exacte nécessite un diagnostic différentiel complet.

En règle générale, il est habituel de consulter un thérapeute avec la douleur de cette localisation. Au départ, le médecin écoute les plaintes et recueille une anamnèse, après quoi il palpe la zone douloureuse. Si la palpation révèle une augmentation du foie, la grosseur de sa structure, prescrite en outre:

  • Échographie du foie;
  • IRM ou TDM;
  • Biopsie du foie;
  • test sanguin pour les tests hépatiques;
  • dopplerographie des vaisseaux hépatiques.

Si la clinique de la maladie est similaire à une défaillance du tube digestif, un gastro-entérologue consulte et prescrit un traitement. Pour clarifier le diagnostic:

  • Échographie de l'abdomen;
  • FGDS (gastroscopie);
  • tests de laboratoire de sang et d'urine.

Si une maladie pulmonaire est suspectée, une fluorographie et la conclusion d'un pneumologue seront nécessaires. Si la clinique indique une violation de l'activité cardiaque - ECG, échographie et observation par un cardiologue.

L'urologue diagnostique les modifications des reins par les résultats d'une échographie. Les problèmes gynécologiques sont établis par échographie du bassin et prise de frottis. Dans presque toutes les maladies, le sang est prélevé pour les marqueurs tumoraux afin d'exclure l'oncologie.

Quand ça fait mal dans le quadrant supérieur droit

Si la douleur dans l'hypochondre droit passe dans la région lombaire, la douleur est locale ou réfléchie. L'irradiation est plus souvent associée à:

  • avec des changements dégénératifs-dystrophiques dans la colonne vertébrale;
  • traumatisme du côté droit du corps;
  • atteinte aux troncs nerveux;
  • l'herpès (zona).

Directement dans la région lombaire, un rein ou une glande surrénale peut être douloureux. La douleur est rarement observée lorsque la lumière du vaisseau dans le foie est bloquée en cas de thrombose de la veine cave inférieure. Le caillot perturbe la circulation sanguine et il y a une douleur dans le dos avec une irradiation vers la région sous-scapulaire.

Si douleur dans le quadrant supérieur droit

Lorsqu'une altération de la fonctionnalité est détectée dans le foie, la vésicule biliaire et les voies biliaires, le myocarde, les poumons, les patients remarquent une gêne dans l'hypochondre droit. Selon la cause profonde, le symptôme de douleur s'intensifie avec une respiration profonde, une secousse, une marche. De plus, les impulsions de douleur peuvent irradier vers la jambe, l'omoplate, la région du rein. La croissance tumorale et les métastases se manifestent par une sévérité du côté droit et déjà une augmentation progressive de la douleur.

Douleur dans le quadrant supérieur droit

La partie latérale du corps au-dessus de la taille jusqu'aux côtes peut être douloureuse si les fonctions sont altérées:

  • pancréas;
  • Système biliaire;
  • L'ulcère duodénal.

La douleur aiguë dans l'hypochondre droit se produit avec des processus inflammatoires progressifs, qui se développent progressivement en une évolution chronique.

Une cause dangereuse de douleur dans le côté est l'inflammation de l'appendice - l'appendicite. Une douleur caractéristique avec œdème et hématomes survient avec un traumatisme.

Douleur après avoir mangé

La douleur dans la moitié droite de l'abdomen après avoir mangé des aliments gras peut être le résultat de maladies digestives. La fréquence de la douleur indique une affiliation pathologique.

Si la manifestation de la douleur se produit séparément, elle est considérée comme normale si:

  • toux colérique - la douleur dans l'hypochondre disparaît d'elle-même en peu de temps;
  • manger beaucoup de nourriture;
  • période de grossesse - en raison de la compression des organes voisins par le fœtus en développement;
  • la fin du cycle menstruel - rétrécissement des voies biliaires avec déséquilibre hormonal;
  • consommation d'alcool;
  • entraînement sportif intense;
  • contraceptifs oraux;
  • l'habitude de boire de la nourriture avec beaucoup de liquides (en particulier du café, des sodas).

La douleur dans l'hypochondre droit se manifeste par une inactivité physique. La raison en est le manque d'activité physique, cela est dû à la détérioration de l'approvisionnement en sang dans les membres inférieurs et l'abdomen.

Après le chargement

L'exercice, la course ou le travail physique contribuent à la douleur chez les personnes ayant un processus inflammatoire dans le foie, une congestion dans la vésicule biliaire. La douleur peut signaler une exacerbation de la cholécystite calcique aiguë. Périodiquement, la douleur survient avec une myosite ou une ostéochondrose.

Chez les enfants et les adolescents, des picotements dans l'hypochondre sont associés à une mauvaise alimentation. De plus, la cause peut être de nature non pathologique. Une forte augmentation de l'hémodynamique entraîne des douleurs du côté droit sous les côtes lors de mouvements intenses.

Douleur aiguë

Une douleur perçante soudaine dans l'hypochondre droit indique le développement d'une affection grave appelée «abdomen aigu» et nécessite des soins médicaux urgents. Des symptômes dangereux peuvent être déclenchés par:

  • appendicite aiguë;
  • maladie des calculs biliaires;
  • colique rénale;
  • inflammation aiguë du pancréas et de la vésicule biliaire;
  • blessure grave avec rupture du foie.

Si le syndrome douloureux s'accompagne de vomissements, cela peut être une manifestation de la forme aiguë de gastrite, pneumonie, pyélonéphrite, infarctus du myocarde et syndrome pseudo-abdominal.

Douleur contondante

Des douleurs tiraillantes accompagnent l'évolution chronique dans le cas de pancréatite, duodénite, entérocolite, hépatite, cholécystite, inflammation des reins et de la vésicule biliaire. Des plaintes ont été reçues pour des douleurs modérées répétées, qui caractérisent le processus lent. Une douleur sourde dans le côté droit peut être un signe d'appendicite atypique. Les femmes peuvent avoir des kystes ovariens dans la moitié droite du bas-ventre.

Lourdeur dans l'hypochondre droit

Un inconfort de pression désagréable sur le côté peut survenir peu de temps avant la naissance chez la femme enceinte. Dans ce cas, l'utérus est grand et le fœtus se déplace. Les causes sont un gonflement du foie, une cholécystite chronique, une hépatite et une maladie des voies biliaires. Une grande partie des facteurs causaux est occupée par les pathologies gastro-entérologiques. Une douleur réfléchie est notée dans le muscle cardiaque, l'inconfort est également la manifestation initiale de la croissance du néoplasme.

Pathologie de la vésicule biliaire

Les dommages à la vésicule biliaire sont l'une des causes les plus courantes de douleur à droite sous la côte en face. Si vous ne consultez pas le médecin à temps et ne commencez pas le traitement, les maladies menacent la santé humaine et sa vie.

Maladie et calculs biliaires

La formation de calculs avec stagnation de la bile caractérise la maladie biliaire. ZhKB se développe sous l'influence de facteurs prédisposants:

  • la suralimentation et la passion pour les «régimes affamés»;
  • mode de vie sédentaire;
  • défaillances métaboliques.

Le symptôme clé qui distingue cette maladie des autres est le jaunissement de la peau et des protéines oculaires. La douleur dans l'hypochondre droit devient sévère après le mouvement du calcul le long des voies biliaires.

Classification de la douleur avec cholélithiase:

  • paroxystique, perçant - avec une pression croissante dans la vésicule biliaire et ses canaux en raison du blocage de la lumière par le tartre;
  • coutures, coupant la douleur qui peut donner au bas du dos, à l'omoplate droite et à l'avant-bras;
  • la douleur irradie vers le sternum, ce qui provoque une exacerbation de l'angine de poitrine.

Dans certains cas, la cholélithiase peut être asymptomatique et ne pas déranger la personne pendant des années..

Cholécystite

L'inflammation de la vésicule biliaire, accompagnant souvent une lithiase biliaire, entraîne des douleurs dans l'hypochondre droit. Les sensations de douleur avec des calculs biliaires sont différentes et correspondent à la forme du processus:

  • avec cholécystite catarrhale - douleur constante dans l'épigastre et sous la côte droite, passant dans le bas du dos, l'avant-bras, le cou et la région sous-scapulaire;
  • gangreneuse - douleur de coupe insupportable;
  • phlegmoneux - douleur intense, aggravée par l'activité motrice, ainsi que par inspiration et expiration profondes;
  • forme chronique accompagnée de tiraillements.

La maladie peut être accompagnée de nausées, de vomissements fréquents, de palpitations et de fièvre. En savoir plus sur la maladie de la vésicule biliaire ici https://puzyr.info

Cholangite

Processus inflammatoires dans les voies biliaires, qui peuvent être causés par:

  • virus
  • toxoplasmose;
  • parasites;
  • violation de l'écoulement de la bile;
  • polykystique.

La douleur dans l'hypochondre droit est l'un des signes inclus dans la triade de symptômes typiques de la cholangite. La douleur spasmodique se produit dans l'hypochondre droit et capture la moitié du corps jusqu'au cou du côté droit. D'autres manifestations typiques de la maladie sont:

  • jaunisse
  • fièvre avec frissons;
  • la nausée;
  • confusion de conscience;
  • forte baisse de la pression artérielle.

La cholangite est souvent récurrente et se manifeste en présence de calculs dans la vésicule biliaire.

Maladie du foie

La détérioration du fonctionnement de la glande de sécrétion externe se produit chez un tiers des habitants des pays développés. En effet, les maladies du foie sont le résultat de l'inactivité physique et de la malnutrition. L'hépatite est officiellement reconnue comme une maladie dangereuse. Sa mortalité est comparable à celle de la tuberculose et d'autres infections.

Hépatite

Dans la plupart des cas, l'inflammation du foie est causée par des virus. L'empoisonnement et l'intoxication par des poisons puissants, dont l'alcool éthylique, peuvent également entraîner une hépatite des cellules hépatiques. Le tableau clinique:

  • jaunisse;
  • forte détérioration (hyperthermie, malaise);
  • urine foncée et excréments légers;
  • hypertrophie du foie dans l'hypochondre droit.

Dans l'hépatite aiguë du foie, douleur intense, chronique, tiraillement et éclatement. L'apparition de la douleur est associée à une marche, une course et une flexion rapides..

Cirrhose du foie

Maladie chronique caractérisée par la destruction du foie. Avec la cirrhose, une partie est remplacée par du tissu conjonctif fibreux. Le fer diminue ou augmente, la structure est cahoteuse, hétérogène et anormalement dense.

Symptômes typiques de la cirrhose du foie:

  • irritabilité;
  • augmentation de la température corporelle;
  • douleur dans l'hypochondre droit et les articulations;
  • ballonnements;
  • la diarrhée;
  • veines araignées;
  • éruptions cutanées;
  • couleur blanche des ongles;
  • les doigts comme des baguettes.

En l'absence de traitement adéquat pendant plusieurs années, le stade terminal de la cirrhose du foie s'accompagne de douleurs à droite sous la côte et se termine par la mort.

Insuffisance hépatique

Un ensemble de symptômes indiquant une détérioration de la fonction hépatique entraîne des processus irréversibles. Il y a 3 stades de la maladie, dont le symptôme clé est la douleur dans l'hypochondre droit.

Le développement de l'insuffisance hépatique:

ÉtapePanneaux
CompenséDiminution de l'appétit, des habitudes alimentaires, des nausées et des maladies mentales
DécompenséJaunisse, saignement, gonflement, ascite, nausée, brûlures d'estomac et éructations
DystrophiqueÉpuisement, déclin métabolique et dégénérescence des organes internes

La phase terminale se termine par une perte de conscience, des crampes, des strabismes divergents et la rigidité des muscles squelettiques. En progression, le coma hépatique s'accompagne de l'absence de réactions pupillaires, d'un pouls rare et de la décoloration des réflexes.

Abcès du foie

La formation de cavités dans le foie remplies de pus est une complication:

  • pathologies purulentes des organes abdominaux;
  • suppuration d'hématomes formés dans le foie avec blessures;
  • avec infestations parasitaires causées par les vers ronds, l'amibe et l'opisthorchie.

La présence de pus dans le foie s'accompagne des signes caractéristiques suivants:

  • jaunisse;
  • la peau qui gratte;
  • hyperthermie jusqu'à 40 degrés, frissons, malaise;
  • la transpiration se produit la nuit;
  • essoufflement et toux.

La douleur dans l'hypochondre droit s'intensifie et palpite avec les mouvements et la respiration, passe à l'épaule.

Maladie du rein

Malgré le fait que l'organe urinaire apparié est situé dans la région lombaire, avec des lésions rénales, il fait mal sous la côte droite derrière.

Pyélonéphrite

Les processus inflammatoires dans les tubules du côté droit sont le plus souvent d'origine bactérienne. Une douleur à la pyélonéphrite survient dans le rein affecté et se reflète dans le quadrant supérieur. Ce sont généralement des douleurs douloureuses dans la région du rein droit. Lorsque la lumière de l'uretère est bloquée avec une pierre, la gravité du symptôme augmente.

  • frissons et hyperthermie;
  • troubles dyspeptiques;
  • diminution de l'appétit.

Si une pyélonéphrite est diagnostiquée dans l'enfance, l'enfant peut se plaindre de douleurs intenses et d'intoxications. Chez les personnes âgées, la maladie se déroule sans symptômes ou avec un tableau clinique excessivement prononcé.

Urolithiase

La formation de calculs rénaux est l'une des pathologies urologiques les plus courantes. Les pierres peuvent être de tailles différentes ou sous forme de sable et ne peuvent pas déranger une personne pendant longtemps. Une douleur palpable dans l'hypochondre est observée après un effort physique et des tremblements lors de la conduite. Des manifestations vives se produisent lorsque l'uretère est bloqué par une pierre.

Clinique des coliques rénales:

  • forte douleur perçante dans l'hypochondre droit et dans le dos;
  • la nécessité d'une posture forcée pour réduire les douleurs;
  • les impulsions peuvent capturer la zone pelvienne du côté droit, les organes génitaux et l'intérieur des cuisses;
  • urine foncée;
  • douleur et douleur au moment de la miction.

Avec les coliques rénales, une hospitalisation urgente et des soins médicaux d'urgence sont nécessaires..

Maladie pancréatique

L'organe digestif, dont le dysfonctionnement se traduit par un symptôme de douleur du côté droit, peut entraîner une détérioration de la qualité de vie. Un symptôme désagréable peut être un signe avant-coureur de l'apparition d'une tumeur maligne (dégénérescence) du pancréas. Au stade initial, les néoplasmes ne s'accompagnent pas de symptômes caractéristiques. La maladie provoque un éclatement du côté droit de l'abdomen. L'inconfort est progressivement remplacé par une douleur intense qui ne peut être tolérée..

Pancréatite aiguë

L'inflammation pancréatique dans 30% des cas débute simultanément avec des pathologies du système biliaire, chez 9% des patients ayant des antécédents de maladies chirurgicales aiguës des organes abdominaux. Dans 70% des cas, l'exacerbation est provoquée par la consommation d'alcool et apparaît au moment de la gueule de bois.

La forme aiguë de la maladie se caractérise par:

  • crampes aiguës dans l'hypochondre droit, irradiant vers la région lombaire;
  • la nausée;
  • la faiblesse;
  • manque d'appétit;
  • fièvre.

La pancréatite exacerbée s'accompagne de vomissements répétés avec un mélange de bile, ce qui n'apporte pas de soulagement.

Maladies du système digestif

Dans l'hypochondre droit, il peut être douloureux en cas de modifications du tractus gastro-intestinal. Dans la plupart des cas, l'anxiété est causée par des pathologies intestinales:

TitreNature de la douleurSymptomatologie
Duodénite - inflammation du duodénum 12Douleurs de torsion paroxystiques sur le côté droit d'un personnage éclatant.Nausées, vomissements avec la bile, douleur à la palpation, faiblesse, grondements dans l'abdomen, gaz dans les intestins, selles molles, éructations, amertume dans la bouche.
L'ulcère duodénalLa moitié des patients peuvent ressentir une douleur modérée et un patient sur trois se plaint d'une réaction douloureuse sévère. La douleur provoque de la nourriture épicée, de l'alcool ou de l'activité physique. Apparition des symptômes: 2 heures après avoir mangé, la nuit, à jeun.Éructations à contenu acide, brûlures d'estomac, douleur dans l'hypochondre droit pendant la palpation.
Colite - inflammation du côlonDouleur spasmodique ou sourde de force variable, se propage dans toute la région abdominale.Maladies, fièvre, selles fréquentes, perte de poids, diarrhée brune avec du sang ou du mucus.
Entérocolite - inflammation intestinaleDouleur sourde au milieu de l'abdomen avec dysfonctionnements de l'intestin grêle, sensations douloureuses dans le côté droit de l'abdomen - si le gros intestin est affecté.Ballonnements, ballonnements, grondements, flatulences, nausées, diarrhée, douleurs à la tête et aux muscles, plaque sur la langue, fermentation des aliments dans les intestins.
Cancer duodénalDouleur aiguë dans l'hypochondre droit des crampes paroxystiques.Dyspepsie, selles foncées, goût cuivré en bouche.
Tumeurs colorectalesDouleur douloureuse sévère dans l'hypochondre, dont l'amplification dépend d'un changement de position corporelle.Diarrhée, vomissements répétés, obstruction intestinale, augmentation de la pression abdominale.

Appendicite aiguë

Une maladie dangereuse du tube digestif qui nécessite une intervention chirurgicale. L'inflammation de l'appendice commence par l'apparition de douleurs aiguës dans l'épigastre, qui après 3-4 heures migrent vers le côté droit.

La douleur est ressentie constamment, a une intensité modérée, augmente avec les mouvements. La nature du symptôme devient vive si du pus ou une nécrose se forme..

  • augmentation de la température corporelle à des valeurs subfébriles;
  • nausée et vomissements;
  • augmentation des selles et de la miction;
  • manque d'appétit.

Chez les enfants, l'appendicite peut provoquer une irritation de la vessie et des douleurs en urinant..

Cardiopathie

Les pathologies cardiaques sont accompagnées de douleurs, donnant à l'hypochondre droit en raison de troubles circulatoires. Le foie grossit et gonfle, du liquide peut s'accumuler sur les jambes, dans la région de la paroi abdominale antérieure, ce qui irrite les récepteurs de la douleur.

  1. Cardiomyopathie: il peut y avoir une douleur pressante dans l'hypochondre droit, un essoufflement, une peau pâle, une fatigue accrue et une tachycardie (augmentation du rythme cardiaque).
  2. Maladie coronarienne: la douleur brûlante dure de 30 secondes à 15 minutes et couvre la zone du bras ou de l'omoplate à gauche. Brûlure et éclatement derrière le sternum, essoufflement et peur - les symptômes apparaissent souvent la nuit.
  3. Endocardite: douleur sourde et sourde sous la côte droite accompagnée de transpiration abondante, fièvre, douleurs articulaires et musculaires, fragilité des vaisseaux sanguins.
  4. La forme abdominale de l'infarctus du myocarde: une douleur brûlante et pressante de haute intensité est ressentie dans l'estomac et l'hypochondre droit. Échos de douleur soudaine dans l'omoplate droite, s'étendant au sternum ou à la clavicule. De plus, il y a un hoquet grave, des vomissements, de la diarrhée, un essoufflement, une insuffisance du rythme cardiaque et une diminution de la pression artérielle.

L'infarctus du myocarde est une affection dangereuse qui se développe rapidement et nécessite des soins médicaux immédiats..

Maladies du système respiratoire

La nature réfléchie de la douleur sous la côte droite provient de la cavité thoracique. Le symptôme est inclus dans un complexe de diverses manifestations de maladies du système respiratoire:

  • Pneumonie du lobe inférieur du poumon droit: une douleur douloureuse faible s'intensifie et devient piquante pendant la toux. Les principaux symptômes comprennent un malaise sévère, une toux sèche, un essoufflement, une transpiration accrue, de la fièvre.
  • Pleurésie - l'inflammation des feuilles pleurales sans formation d'exsudat entraîne une douleur dans l'hypochondre pendant le réflexe de toux, lorsque le patient se retourne et se penche. Si le liquide s'accumule entre les lobes pleuraux, le patient a des douleurs douloureuses, la sensation de compression dans la poitrine ne cesse de déranger.
  • Le cancer provoque une douleur intense aux stades terminaux. L'oncologie s'accompagne d'une forte perte de poids, d'appétit, d'hypoxie, d'une immunité altérée, d'une insuffisance respiratoire.

Le soulagement de la douleur chronique associée aux organes respiratoires n'est possible qu'après avoir éliminé la cause de la réaction.

Pathologie du diaphragme

Un défaut herniaire dans le muscle qui sépare conditionnellement la cavité abdominale et thoracique peut provoquer des douleurs sous la côte droite. Un tableau clinique tangible est causé par une grande hernie diaphragmatique. La douleur douloureuse de nature chronique s'accompagne de nausées constantes, d'un réflexe de toux chronique et de ballonnements caractéristiques.

Si la hernie est altérée, l'état du patient se détériore fortement. La douleur s'intensifie et des vomissements et de la constipation apparaissent. Le harcèlement est une complication formidable qui est résolue par une chirurgie d'urgence.

Troubles neurologiques

Les lésions nerveuses provoquent une douleur perçante au cours de la phase aiguë et une diminution de l'intensité du syndrome si la maladie passe à un stade chronique. La douleur en neurologie peut survenir avec:

  1. Névralgie intercostale: une douleur perçante, brûlante, piquante dans l'hypochondre droit provoque un pincement du plexus nerveux situé entre les côtes. Le syndrome est exacerbé par la pression, l'inspiration profonde et les éternuements, passant de la région scapulaire au sternum le long des côtes.
  2. Crise végétative: une attaque d'anxiété de panique, qui s'accompagne d'une peur sans cause. Dans cette condition, des formes de douleur qui se propagent sur le côté supérieur droit de l'abdomen et sont aiguës, douloureuses, piquantes, ceinturent. Membres étourdis et tremblants.

Maladies de la colonne vertébrale et du système musculo-squelettique

Une douleur réflexe ou radiculaire peut accompagner les pathologies associées au cartilage, aux os ou aux tissus musculaires:

  • Ostéochondrose - des changements destructeurs dans les disques intervertébraux provoquent une atteinte des racines vertébrales. La compression se produit par une hernie de la colonne vertébrale, des ostéophytes (excroissances osseuses sur les vertèbres), des corps vertébraux déformés. L'étirement de la colonne vertébrale à la maison à l'aide d'exercices spéciaux aide à réduire la douleur..
  • Fibromyalgie - des sensations musculo-squelettiques douloureuses se produisent avec une raideur de la zone touchée, des crampes et des tensions musculaires.

La chondropathie du cartilage costal d'étiologie inflammatoire provoque rarement des douleurs. Plus souvent, le symptôme est associé à divers dommages aux arcs costaux..

Pathologie de la glande surrénale

La douleur dans l'hypochondre droit peut être le résultat d'une grosse tumeur, quelle que soit son origine. Les petites croissances ne sont pas cliniquement apparentes depuis des années. Les néoplasmes augmentent et conduisent à une mauvaise production d'hormones. Dans ce cas, la fonctionnalité du système cardiovasculaire et du métabolisme est perturbée..

Traitement de la douleur dans l'hypochondre droit

La nomination de mesures thérapeutiques est associée à la cause du syndrome. Sur la base des résultats d'un diagnostic précis, le médecin établit un plan de traitement différent pour chaque cas spécifique..

Dans la plupart des cas, les spécialistes ont tendance à adopter des méthodes de traitement conservatrices, mais parfois vous ne pouvez pas vous passer de la chirurgie:

  • résection d'une hernie pendant l'infraction - gryzha-operaciya.ru;
  • cholécystectomie - ablation de la vésicule biliaire avec un traitement infructueux - laparoskopiya.ru;
  • "Estomac pointu".

Dans le cadre d'un traitement non chirurgical, des médicaments et des méthodes supplémentaires de soulagement de la douleur sont sélectionnés en tenant compte de l'état général du corps et des maladies associées. Si la douleur est associée au tube digestif, un régime alimentaire à l'exception des aliments gras, épicés, frits et fumés, ainsi que la consommation d'adsorbants - Smecta, charbon actif, Enterosgel et Polysorb, est recommandé.

Quel médecin dois-je contacter

Soulager la douleur en prenant des analgésiques est temporaire et peut parfois être dangereux pour la santé. Pour oublier la douleur dans l'hypochondre droit, vous devez prendre rendez-vous avec le thérapeute. Le médecin procédera au diagnostic initial et prescrira une référence à un spécialiste, dont le choix dépendra des manifestations externes de la maladie:

  • gastro-entérologue;
  • cardiologue;
  • urologue;
  • endocrinologue;
  • pneumologue;
  • neurologue;
  • traumatologue;
  • au chirurgien;
  • au gynécologue;
  • oncologiste.

Avec une douleur aiguë sévère et une détérioration significative de l'état général, avec un abdomen aigu suspecté, le patient nécessite un traitement hospitalier.

Comment soulager la douleur dans l'hypochondre droit?

Vous pouvez arrêter le syndrome modéré en prenant des antispasmodiques et en corrigeant la nutrition d'une personne malade. Mais en cas de suspicion de maladie aiguë, il est dangereux de s'automédicamenter.

Avant l'examen par un médecin spécialiste, il est montré:

  • faim - ne mangez pas;
  • froid - appliquez un coussin chauffant avec de la glace sur la zone affectée;
  • paix - repos au lit.

Dans ce cas, vous ne pouvez absolument pas prendre des analgésiques et des antibactériens, boire des laxatifs et faire des lavements. Les symptômes lubrifiés peuvent compliquer le diagnostic. Des actions incorrectes et l'automédication peuvent être fatales..

Douleur dans l'hypochondre droit - causes et conséquences possibles

Pourquoi le côté droit sous les côtes fait mal

La douleur dans l'hypochondre droit indique toujours qu'il y a eu un dysfonctionnement du travail des organes internes situés à cet endroit. Mais tout aussi souvent, le syndrome douloureux peut être associé au fait que la pathologie progresse dans les organes d'une localisation différente, et sous la côte la douleur rayonne, ou «trahit».

Le plus souvent, la douleur dans l'hypochondre droit est causée par des pathologies des organes suivants:

  • Cœurs.
  • Foie.
  • Intestin grêle et gros.
  • Vésicule biliaire.
  • Poumons.
  • Pancréas.
  • Colonne vertébrale.

Le plus souvent, la douleur dans l'hypochondre droit en face se produit dans un contexte de maladies hépatiques. Cela est dû à des processus inflammatoires qui provoquent un étirement de la membrane fibreuse du foie contenant des récepteurs de la douleur. En règle générale, les douleurs sont ternes et éclatantes. De plus, une sensation de lourdeur peut survenir du côté droit. Les pathologies les plus courantes sont l'hépatite, qui s'accompagnent de signes d'intoxication générale du corps. Cette sensation de faiblesse, de nausées, de perte d'appétit, de vomissements. Une autre pathologie dangereuse du foie, accompagnée de douleurs, est la cirrhose. Cette maladie se caractérise par la mort des cellules organiques et une modification de sa structure..

Les maladies de la vésicule biliaire et des voies biliaires entraînent des douleurs dans l'hypochondre droit. Dans ce cas, la douleur est aiguë et de crampes dans la nature. Ils peuvent rayonner vers d'autres endroits. Les crises aiguës sont souvent accompagnées de fièvre. La cholécystite chronique est généralement caractérisée par une douleur sourde à droite, ainsi que des symptômes supplémentaires tels que l'amertume dans la bouche, des nausées périodiques, un appétit contrarié et des ballonnements. De nombreuses maladies intestinales s'accompagnent de douleurs sur le côté droit de l'hypochondre..

La douleur peut être diverse:

  • La colite se caractérise par des douleurs spastiques et aiguës, une dyspepsie, des flatulences.
  • La maladie de Crohn entraîne une inflammation de l'intestin entier. Dans ce cas, la douleur, qui est initialement observée dans le côté droit de l'hypochondre, se propage progressivement à tout l'abdomen.
  • De plus, la douleur du côté droit accompagne souvent une crise aiguë d'appendicite. Dans ce cas, la douleur peut progressivement tomber. Leur caractéristique est que lorsque vous cliquez sur l'estomac, le syndrome douloureux s'intensifie. Parfois, la douleur du côté droit est si intense qu'elle provoque des vomissements..

Une douleur dans l'hypochondre antérieur du côté droit peut également être observée dans les cas suivants:

  • avec des processus tumoraux. La douleur renversée dans l'hypochondre s'intensifie progressivement; aggrave progressivement l'état général d'une personne;
  • avec une maladie cardiaque. En règle générale, le syndrome douloureux brûle ou coud; en outre, une lourdeur sous les côtes peut survenir;
  • avec des maladies respiratoires. Les dommages aux poumons et au diaphragme provoquent une douleur aiguë, qui est considérablement augmentée par la toux et la respiration profonde, ainsi que lors du changement de position du corps;
  • avec des maladies neurologiques. Les douleurs sont généralement de nature douloureuse et, lors d'une exacerbation, elles se manifestent par un syndrome de douleur aux points à un certain point;
  • avec des maladies de la colonne vertébrale et du système musculo-squelettique. Les douleurs sourdes augmentent généralement avec la flexion et les respirations profondes.

Le plus souvent, la douleur dans l'hypochondre droit derrière se produit avec une maladie rénale. Dans de tels cas, il est généralement intense et paroxystique..

Les coliques rénales peuvent survenir avec une lithiase urinaire, un prolapsus rénal, un traumatisme et d'autres conditions pathologiques. Une douleur intolérable peut persister de plusieurs minutes à plusieurs jours. Au repos, ces douleurs ne disparaissent pas. Ils peuvent irradier vers le bas du dos et vers la région génitale.

La douleur à l'arrière du côté droit peut faire mal à la lithiase urinaire. Habituellement, des douleurs aiguës et aiguës surviennent lorsque les pierres ou le sable commencent à bouger. Accompagné de douleur et de pyélonéphrite, qui se caractérise par une inflammation du rein. Cette maladie peut survenir sous une forme chronique et aiguë. Dans la pyélonéphrite chronique, des douleurs sourdes et douloureuses sont observées, qui s'accompagnent de mictions fréquentes. Les crises aiguës de la maladie se caractérisent par de fortes douleurs, de la fièvre et des frissons..

Les pathologies suivantes qui conduisent à l'apparition de douleurs constantes dans le côté droit de la région lombaire doivent également être distinguées:

  • Nécrose de la papille rénale.
  • Paranéphrite aiguë supérieure.
  • Cancer du rein.

La douleur dans l'hypochondre droit survient souvent avec des maladies du système respiratoire et peut être un symptôme des pathologies suivantes:

Pleurésie du côté droit. La douleur, piquante et intense, irradie vers le cou et l'épaule. Ils augmentent avec la respiration et la toux, ainsi qu'avec tout mouvement.

Processus oncologique dans le poumon droit. Il y a une douleur persistante atroce. De plus, l'essoufflement et la toux sèche paroxystique sont toujours présents.

Pneumothorax. La maladie se caractérise par une accumulation de gaz dans la cavité pleurale. Elle peut être déclenchée par un traumatisme ou survenir spontanément. Dans le contexte d'une douleur intense, un trouble de la fonction respiratoire se produit toujours..

La douleur dans le quadrant supérieur droit est souvent un symptôme de pancréatite chronique. Cette maladie se caractérise par des douleurs de ceinture. De plus, une douleur modérée peut être localisée latéralement au stade initial de l'hépatite. La douleur du côté droit de l'hypochondre peut être un symptôme de zona, qui est associée à des dommages aux terminaisons nerveuses.

On peut distinguer d'autres pathologies qui se manifestent par une douleur latérale dans l'hypochondre droit:

  • diverticulite intestinale, lorsqu'il y a une saillie locale de la paroi intestinale. Dans ce cas, les symptômes peuvent souvent être confondus avec des signes d'appendicite;
  • obstruction intestinale, tandis que la douleur peut irradier vers le bas de l'abdomen;
  • duodénite;
  • cholélithiase;
  • inflammation des uretères;
  • cholécystite chronique.

Chez la femme, le côté de l'hypochondre droit peut être douloureux en raison d'une annexite, d'une torsion ou d'une rupture d'un kyste de l'ovaire droit, d'une grossesse extra-utérine ou d'une endométriose.

La douleur du côté droit n'est pas toujours associée à des conditions pathologiques. Beaucoup ont remarqué que cela peut se produire après un effort physique intense. En règle générale, cela se produit plus souvent chez les personnes qui ne sont pas préparées pour eux. Cela est dû à un étirement excessif du tissu hépatique dû au flux sanguin vers l'organe. Parfois, ce symptôme peut survenir après un repas copieux..

Très souvent, la douleur du côté droit de l'hypocondre survient à la naissance de l'enfant. En règle générale, cela se produit dans les deuxième et troisième trimestres de la grossesse. Cela est dû au fait qu'un utérus en expansion exerce une pression sur les organes situés sur le côté droit de celui-ci. De plus, la progestérone, qui est responsable du maintien de la grossesse, est capable d'élargir les voies biliaires et d'entraîner une stagnation de la bile.

Une douleur sous les côtes chez les femmes du côté droit peut survenir à la fin du cycle menstruel, en raison d'un déséquilibre hormonal. Les sensations de douleur surviennent souvent lors de la prise de contraceptifs hormonaux.

Maladies accompagnées de douleurs dans l'hypochondre droit

La douleur dans l'hypochondre droit peut survenir pour diverses raisons. Pour l'éliminer, il est nécessaire de subir un diagnostic dans un établissement médical. Mais nous pouvons identifier les causes les plus importantes de la douleur d'une telle localisation.

Très souvent, la douleur du côté droit est un symptôme de la maladie biliaire. Une telle pathologie est caractérisée par la formation de calculs biliaires. Les raisons peuvent être différentes, notamment la malnutrition, le travail sédentaire ou le déséquilibre hormonal. La présence de calculs dans la vésicule biliaire perturbe l'organe. Les sensations de douleur deviennent très fortes lorsque les pierres commencent à bouger et à endommager les voies biliaires. À de tels moments, une douleur paroxystique intense se produit. Lorsque les pierres s'arrêtent, la douleur disparaît.

Une forte sensation de douleur se manifeste par un abcès du foie. Pour cette pathologie, il est caractéristique qu'un abcès se forme dans les tissus des organes. De plus, ils provoquent divers types de douleurs et d'autres pathologies hépatiques (hépatite, cirrhose).

Un symptôme de cholécystite est également une douleur à droite. La douleur dans cette pathologie peut être de nature différente selon la forme de la maladie..

Parfois, des douleurs caractéristiques dans l'hypochondre droit s'accompagnent d'un ulcère peptique de l'estomac et du duodénum. Une caractéristique de la douleur est qu'elle est observée après avoir mangé ou à jeun. La douleur peut s'intensifier dans le contexte de l'effort physique. Les symptômes supplémentaires de cette pathologie sont les brûlures d'estomac, les éructations et les vomissements. Au fil du temps, si le traitement n'est pas effectué, une panne peut se développer et une détérioration significative peut être observée..

Symptômes caractéristiques de la douleur à droite

La douleur du côté droit peut se manifester de différentes manières. Et cela nous permet de suggérer précédemment la présence d'une pathologie particulière.

La douleur aiguë dans l'hypochondre droit est un phénomène dangereux. Lorsqu'un tel symptôme se produit, il est urgent d'appeler une ambulance. Les larmes dans le foie, les reins et les intestins peuvent provoquer une douleur aiguë. Mais la survenue d'une telle pathologie est généralement associée à des situations extrêmes, de sorte que l'aide est fournie en temps opportun.

De plus, la douleur aiguë peut provoquer une exacerbation de maladies telles que la cholécystite, la pancréatite et l'appendicite. Très souvent, dans de tels cas, des nausées et des vomissements apparaissent et la température augmente. Lorsque les douleurs aiguës ne disparaissent pas, mais se transforment en pulsations, cela indique que l'inflammation dans l'organe s'intensifie. Un processus inflammatoire en développement peut conduire à la formation d'un abcès intestinal. Lorsqu'il se rompt, le pus peut se propager à travers la cavité abdominale, ce qui entraînera une péritonite. Cette complication met la vie en danger..

La douleur coupante est caractérisée par une perforation de l'intestin. Elle peut être déclenchée par la maladie de Crohn ou la colite ulcéreuse. Une perforation d'un ulcère de l'estomac et d'un ulcère duodénal est également une condition dangereuse..

Une telle pathologie que l'obstruction intestinale se développe progressivement. Il se caractérise par de longues périodes de douleur douloureuse, accompagnées de constipation et de ballonnements. Vomissements et rétention de gaz possibles. Sans le traitement nécessaire, l'obstruction intestinale peut provoquer des crampes aiguës.

Une douleur aiguë et insupportable peut être le symptôme d'un blocage des voies biliaires avec une pierre. Dans ce contexte, une inflammation de la vésicule biliaire se produit, donc lorsque la douleur aiguë disparaît, une sensation d'éclatement reste dans l'hypochondre droit.

Une douleur sourde dans l'hypochondre droit peut avoir une intensité différente. En règle générale, les gens ont tendance à s'y habituer, ce qui est très dangereux. Il faut comprendre qu'avec des douleurs constantes, des processus mettant la vie en danger se développent. Avec une douleur constante modérée et douloureuse, vous devez consulter un médecin dès que possible.

Les douleurs sourdes sont généralement un symptôme d'hépatite chronique, de cirrhose, de maladies parasitaires, de cholécystite chronique et de pyélonéphrite, et d'autres pathologies graves. Ils ne peuvent être diagnostiqués que sur la base d'analyses et d'examens matériels. Les maladies oncologiques des organes internes provoquent également une douleur sourde.

Comment soulager la douleur à la maison

Vous ne pouvez soulager la douleur dans l'hypochondre droit que dans les cas où un diagnostic précis est posé. Il est strictement interdit de prendre vous-même des mesures en cas de douleur à droite dans l'hypochondre.

Mais si la maladie est diagnostiquée et est au stade aigu, certaines mesures peuvent être prises pour soulager le syndrome douloureux. Ainsi, avec la cholécystite, il est permis de prendre des antispasmodiques. Des médicaments spéciaux devraient soulager les symptômes concomitants, tels que les brûlures d'estomac, la formation accrue de gaz. Il est très important lors d'une exacerbation de cholécystite d'observer un repos au lit strict pendant plusieurs jours. Cela stabilisera.

En cas d'exacerbation de maladies du tractus intestinal, il est conseillé de ne prendre aucun médicament. Pour soulager la douleur, il est préférable d'utiliser des remèdes populaires. En particulier, vous pouvez boire du thé à la camomille. Il est recommandé de prendre une telle boisson curative une demi-heure après avoir mangé pendant une journée. Le thé à la camomille réduira l'inflammation, la formation de gaz et éliminera les autres symptômes désagréables.

Vous ne pouvez prendre aucune mesure, mais vous devez appeler une ambulance si la douleur dans l'hypochondre droit s'accompagne des symptômes suivants:

  • Vomissements incessants.
  • Évanouissement ou perte de conscience.
  • Transition de la douleur aiguë en douleur de crampes.
  • La survenue de saignements utérins chez la femme.
  • La présence de traces de sang dans le vomi, l'urine et les selles.
  • Haute température.

Dans le contexte de ces symptômes, la prise de médicaments contre la douleur peut aggraver l'état. De plus, les médicaments peuvent brouiller l'image globale, rendant le diagnostic plus difficile..

Il est strictement interdit d'utiliser des réchauffeurs chauds pour soulager la douleur dans l'hypochondre droit. Mais les compresses froides peuvent réduire la douleur. Bien que vous ne deviez pas les conserver longtemps à la place de la localisation de la douleur.

Quel médecin contacter

Il est impossible d'établir indépendamment la cause de la douleur dans l'hypochondre droit. Vous devriez certainement visiter un thérapeute. Après l'examen, le médecin prescrira des tests et des examens initiaux, après quoi il décidera à quel spécialiste orienter le patient..

Lorsque vous visitez un médecin, vous devrez répondre aux questions du médecin, indiquer l'emplacement de la douleur. Dans ce cas, il est nécessaire de noter un point précis ou de se concentrer sur le fait que la zone douloureuse est floue. Il est conseillé de se rappeler quand la douleur à droite dans l'hypochondre est apparue pour la première fois. Il est également important d'indiquer si le début de la douleur a été soudain ou progressif. Un rôle important dans le diagnostic des maladies est également joué par le fait que la douleur cesse périodiquement ou si elle est constamment présente. Vous devrez également décrire la nature de la douleur.

Toujours avec le médecin, il sera nécessaire de discuter d'autres points importants, à savoir:

  • Combien votre appétit a empiré.
  • Le changement de poids s'est-il produit?.
  • Y a-t-il de la constipation ou de la diarrhée.
  • La couleur de l'urine a-t-elle changé.

Il faudra parler du mode de vie. En règle générale, les médecins seront intéressés par des questions telles que le tabagisme et la consommation d'alcool, ainsi que l'utilisation incontrôlée de drogues.

Un test sanguin général est obligatoire pour le diagnostic initial. Certains indicateurs peuvent indiquer la présence d'un processus inflammatoire. Une analyse d'urine est également réalisée, ce qui exclut ou confirme une infection des voies urinaires, en particulier le développement d'une pyélonéphrite.

Si une pathologie pulmonaire est suspectée, une radiographie pulmonaire est effectuée. L'échographie permet d'examiner les organes abdominaux afin de détecter leur augmentation de taille. Un examen très efficace est une IRM. Grâce à elle, des dommages aux tissus mous peuvent être détectés..

Si une pathologie gastro-intestinale est confirmée, par exemple, ulcère gastro-duodénal, duodénite, colite, cholécystite, pancréatite, un gastro-entérologue doit poursuivre le traitement. Lorsque des problèmes avec le système cardiovasculaire, tels qu'une cardiomyopathie, une maladie coronarienne ou un pré-infarctus, sont détectés, le patient aura besoin d'un traitement urgent par un cardiologue.

Vous devez savoir quelles pathologies sont traitées par d'autres spécialistes étroitement ciblés:

  • maladie du foie - chez l'hépatologue;
  • maladie rénale - chez le néphrologue;
  • en cas de suspicion de pathologie des glandes surrénales, un endocrinologue devra être consulté;
  • pathologies pulmonaires - avec un pneumologue;
  • névralgie intercostale - chez le neuropathologiste.

Une référence est donnée au traumatologue si une lésion des côtes est suspectée. Si l'oncologie est suspectée, un oncologue doit être consulté..

La nécessité d'une hospitalisation et d'un diagnostic urgents dans un établissement médical se présente dans les cas suivants:

Avec l'apparition de douleurs aiguës et aiguës dans l'hypochondre droit.

En présence de douleurs constantes pendant plus d'une heure avec tendance à s'intensifier.

Avec des douleurs de couture qui surviennent pendant le mouvement et ne disparaissent pas dans la demi-heure.

Avec l'apparition d'une douleur sourde, accompagnée de vomissements de sang.

Avec tout type de douleur accompagnant un rythme cardiaque rapide, un blanchiment de la peau, une diminution de la pression artérielle, des difficultés respiratoires et des étourdissements.