Pourquoi l'estomac fait-il mal après avoir mangé?

Important! Remède contre les brûlures d'estomac, la gastrite et les ulcères, qui ont aidé un grand nombre de nos lecteurs. En savoir plus >>>

L'inconfort dans l'estomac est assez fréquent. Cet organe est un élément central de la digestion humaine et est responsable de la digestion des aliments. La douleur peut être le résultat d'une alimentation de mauvaise qualité, de mauvaises habitudes, du stress, de médicaments. Dans certains cas, cette condition est le résultat d'une maladie dangereuse. Que faire si un estomac fait mal après avoir mangé?

Comment reconnaître les douleurs à l'estomac après avoir mangé?

Il existe de nombreux organes digestifs dans la cavité abdominale. Toute partie de ce système peut
causer de la douleur pendant l'infraction ou des problèmes au travail. L'inconfort dans l'estomac est souvent associé à la nourriture. En plus de la douleur, d'autres signes peuvent apparaître:

Les symptômes énumérés peuvent être dus à des pathologies ou à des problèmes nutritionnels. La douleur à l'estomac qui survient après avoir mangé de la nourriture est souvent associée à la présence d'une gastrite chronique. Après avoir mangé, le volume de l'organe peut augmenter, ce qui provoque une compression des organes et systèmes voisins. Cela peut également causer de la douleur..

Les causes de la douleur

Il y a plusieurs facteurs qui affectent l'apparence de la douleur après avoir mangé:

  1. Trop manger. Il s'agit de la cause la plus courante de douleur. Lorsqu'un grand volume de nourriture pénètre dans l'estomac pendant une courte période, ses parois ne peuvent pas tenir, ce qui entraîne leur étirement. C’est pourquoi la douleur survient.
  2. Syndrome de l'estomac irritable. Les causes de cette condition résident dans la consommation de certains aliments. En règle générale, ce trouble se développe avec une consommation accrue d'aliments gras, épicés, salés et de viandes fumées..
  3. Hernie diaphragmatique. Le diaphragme situé entre la cavité abdominale et la poitrine a une ouverture à travers laquelle passe l'œsophage. Si ce trou augmente, le haut de l'estomac tombe et est pincé. Des symptômes particulièrement prononcés surviennent après avoir mangé. Tout cela s'accompagne de douleur..
  4. Pylorospasme. Ce terme fait référence au spasme du pylore - le département de l'estomac, qui est situé dans la zone où l'organe et le duodénum se connectent. Cette condition est généralement causée par des problèmes de fonctionnement du système nerveux. Avec ce diagnostic, une personne 20 minutes après avoir mangé semble ressentir une douleur intense. Ensuite, il y a des nausées et des vomissements. La douleur ne disparaît qu'après avoir éliminé le contenu de l'estomac.
  5. Sténose œsophagienne. Dans ce cas, le jeu est considérablement réduit. La raison peut être la présence de formations tumorales, de blessures traumatiques, l'entrée d'un objet étranger dans cette zone. Après avoir rempli l'estomac de nourriture, des douleurs intenses, des nausées et parfois des vomissements apparaissent.
  6. Obstruction d'une partie de l'estomac. Dans ce cas, une certaine zone de l'organe est bloquée. Cette condition est associée à un spasme sévère, à l'apparition d'une tumeur ou d'un polype de taille impressionnante. Après avoir rempli le corps de nourriture, il ne peut pas pénétrer dans la zone bloquée. En conséquence, il y a un étirement des murs et de la douleur.
  7. Lésions de la vésicule biliaire. Cet organe est situé dans la partie supérieure droite du péritoine. Avec une lésion inflammatoire de la vessie ou la formation de calculs, une hypertrophie de l'estomac comprime l'organe, ce qui provoquera une douleur intense.
  8. Réactions allergiques. Certains aliments peuvent ne pas être pris par l'estomac. Parce que la douleur apparaît souvent après avoir mangé. En règle générale, ces réactions se produisent sur le poisson et les produits laitiers..
  9. Empoisonnement. Si une douleur dans le corps apparaît après quelques heures, vous devez analyser la qualité des produits. Pour accélérer le processus d'élimination des substances toxiques, vous devez boire un sorbant et un moyen de normaliser la digestion.
  10. Pancréatite Par ce terme, on entend une maladie inflammatoire du pancréas. Cette maladie s'accompagne d'une douleur intense qui apparaît 30 minutes après avoir mangé. De plus, ils peuvent être localisés dans diverses zones - dans la partie centrale, dans l'hypochondre droit. Dans les cas difficiles, l'apparition de l'herpès zoster. Les causes de ce trouble sont diverses - blessures traumatiques, pathologies infectieuses, problèmes de fonctionnement du duodénum ou de l'estomac.
  11. Gastroduodénite. L'inflammation du duodénum peut également provoquer des douleurs à l'estomac. Souvent, la cause de cette violation réside dans une mauvaise alimentation. Pour faire face au problème, vous devez suivre un régime et prendre des médicaments..
  12. Ulcère peptique de l'estomac ou du duodénum. Cette maladie s'accompagne de l'apparition d'une surface de plaie sur la membrane muqueuse des organes affectés. En cas d'ingestion de suc gastrique ou de produits agressifs, une douleur dans l'organe apparaît. Un régime et des médicaments prescrits aideront à faire face à un ulcère..
  13. Gastrite. Ce terme fait référence à une inflammation de l'estomac, qui est le résultat de l'influence de micro-organismes bactériens - Helicobacter pylori. Parfois, la pathologie est une conséquence des troubles de l'alimentation. Pour faire face à la maladie, prescrire des agents antibactériens et un régime spécial.

Comme en témoigne la douleur?

Pour déterminer la cause de l'apparition de la douleur, vous devez analyser sa nature. Par conséquent, au rendez-vous chez le médecin, le patient doit décrire ses sentiments aussi précisément que possible. En fonction des manifestations disponibles, le spécialiste pourra sélectionner les examens diagnostiques nécessaires.

Selon la nature de l'inconfort, les catégories suivantes sont distinguées:

  1. Douleur aiguë de haute intensité. Ce symptôme est le résultat d'une intoxication alimentaire, d'une infection, du développement d'une pancréatite. Il provoque également une exacerbation de la gastrite, de l'appendicite, de la consommation d'aliments de mauvaise qualité..
  2. Douleur brûlante. Ce symptôme apparaît généralement après la consommation d'aliments ou d'épices acides et est caractéristique d'une rechute de gastrite ou de pancréatite..
  3. Douleur de traction chronique. Ce symptôme est le résultat d'une gastrite chronique, d'une suralimentation, d'un apport alimentaire trop rapide. Elle indique également parfois le développement d'un ulcère ou d'un cancer. Avec une exacerbation de l'ulcère gastro-duodénal, la douleur est permanente, cependant, elle disparaît après avoir mangé des aliments légers.

La localisation du syndrome douloureux est également différente. Une véritable douleur dans l'estomac se fait sentir dans l'hypochondre, ainsi que dans l'iléon. Mais l'inconfort après avoir mangé peut apparaître non seulement dans ce corps. Elle est souvent ressentie dans le bas de l'abdomen, le dos et l'hypochondre. La localisation de la douleur vous permet également de poser un diagnostic:

  1. La douleur dans le nombril et dans le haut de l'abdomen est une manifestation de lésions inflammatoires de la muqueuse gastrique. Ce symptôme peut survenir immédiatement après la consommation de certains aliments ou après une heure et demie après avoir mangé.
  2. La douleur dans l'iléon, qui s'étend jusqu'à l'hypochondre droit, accompagne une lésion inflammatoire de la vésicule biliaire, ainsi que ses voies. Dans ce cas, une gêne peut apparaître une demi-heure après avoir mangé.
  3. Une gêne dans l'hypochondre gauche et le milieu de l'abdomen supérieur se produit avec un ulcère. La douleur peut être ceinturée ou sternale et ressentie dans le dos. La maladie provoque souvent d'autres manifestations..
  4. Un inconfort chronique dans l'hypochondre gauche ou droit indique une pancréatite. À mesure que la maladie progresse, les manifestations augmentent. Dans ce cas, le syndrome douloureux est aigu, il peut provoquer un choc et devenir un zona.

Afin de suspecter une maladie particulière, il convient de prêter attention aux manifestations supplémentaires:

  • une sensation de lourdeur, de flatulence, de légères nausées - indiquent une violation de l'alimentation, une carence en suc gastrique;
  • sensation de brûlure, éructations, brûlures d'estomac, troubles des selles, ballonnements - confirmer la rechute de la gastrite;
  • éructations avec une odeur pourrie ou un goût aigre - indique le développement d'une pancréatite ou d'une gastroduodénite;
  • selles altérées, faiblesse, fièvre, vomissements - confirmer l'infection ou l'empoisonnement.

Moment d'apparition de la douleur

Selon l'heure d'apparition de la douleur, l'une ou l'autre maladie peut être suspectée. Si une gêne survient immédiatement après un repas, cela indique très probablement la présence d'un ulcère à l'estomac.

Avec l'apparition de la douleur 1-1,5 après avoir mangé, nous pouvons parler de la présence d'une maladie ulcéreuse gastroduodénale. Le syndrome de la douleur tardive qui survient après 1,5 à 2 heures suggère qu'il est situé dans l'ulcère duodénal.

Comment aider avec des maux d'estomac?

Les médicaments aident à éliminer les douleurs à l'estomac. Pour faire face à cette condition, le médecin peut prescrire de l'almagel ou du phosphalugel. De plus, des médicaments tels que no-spa, gastal, maalox peuvent être efficaces..

Dans certains cas, il est tout à fait possible d'éviter l'utilisation de médicaments. Si le syndrome douloureux est le résultat de la malnutrition, il peut être éliminé avec un repos complet. Pour ce faire, il est recommandé de s'allonger après avoir mangé pendant 20 minutes. Après cela, vous pouvez vous promener - cela aidera à éviter la stagnation de la bile et à stimuler le processus de digestion..

Parfois, les remèdes populaires sont très efficaces. La composition la plus simple est l'infusion de camomille. Pour préparer ce remède, vous devez prendre une cuillère à café d'herbe et verser 250 ml d'eau bouillante. Le filtré signifie boire. En règle générale, 100 ml de la composition sont suffisants pour arrêter le syndrome douloureux.

De plus, la chaleur humide aidera à améliorer la condition. Pour ce faire, un morceau de tissu doit être humidifié dans de l'eau tiède et appliqué sur l'estomac pendant une demi-heure, enveloppé dans une couverture chaude. Si l'inconfort persiste ou s'intensifie, consultez un médecin. Un spécialiste aidera à éliminer les maladies graves qui nécessitent des soins d'urgence.

Mesures préventives

Pour éviter l'apparition de douleurs à l'estomac, il est recommandé d'effectuer les actions suivantes:

  • manger souvent, mais en petites portions;
  • essayez de ne pas trop manger;
  • contrôler la qualité des produits;
  • refuser les plats gras et épicés, exclure les cornichons, les marinades, les viandes fumées;
  • refuser les produits semi-finis;
  • ne buvez pas beaucoup d'alcool;
  • exclure le tabagisme.

La douleur à l'estomac survient souvent après avoir mangé. En règle générale, ce symptôme est la conséquence de troubles de l'alimentation. Cependant, cela indique parfois le développement de maladies graves. Pour exclure les pathologies dangereuses, il est important de consulter un médecin à temps.

Pourquoi l'estomac fait-il mal après avoir mangé

Gêne temporaire ou signal SOS

Les médecins distinguent toute une gamme de sensations douloureuses qui peuvent survenir dans la région abdominale (dans l'abdomen). Dans la zone épigastrique (juste en dessous du sternum), une gêne se produit:

  • pointu et muet;
  • intense et faible;
  • périodique ou permanent;
  • soudain ou ascendant.

Pour identifier la source de la douleur, sa nature est importante. Il peut s'agir d'une dague, d'une coupe, d'une couture, d'une pression, d'une douleur, d'une prise de vue, de crampes, d'un perçage. Avec l'inflammation de la muqueuse gastro-intestinale, les symptômes augmentent progressivement. De légères douleurs périodiques sont suivies de crampes sévères, se transformant en un inconfort constant. Il y a des sensations douloureuses ou oppressives. De légères douleurs sourdes caractérisent l'apparition et la croissance des tumeurs. Les symptômes augmentent à mesure que la taille de la tumeur augmente..

Une douleur aiguë, un poignard ou des coutures sont un signe d'inflammation grave. Ces symptômes indiquent une violation de l'intégrité des organes et l'implication de plusieurs "étages" du tractus gastro-intestinal dans le processus pathologique.

Si le syndrome douloureux se développe progressivement, se manifestant par des sensations douloureuses après avoir mangé - il est nécessaire de planifier une visite chez le médecin dans un proche avenir. Si la douleur est apparue brutalement, accompagnée de coliques sévères, caractérisées comme un poignard, vous devez appeler d'urgence une ambulance.

Pourquoi ça fait mal après avoir mangé

Les produits modernes ne sont pas seulement des sources de nutriments, mais aussi des irritants chimiques, thermiques et mécaniques. La première section affectée par la nourriture est l'œsophage, suivi de l'estomac. Cependant, dans la partie supérieure du tractus gastro-intestinal, le chyme ne subit qu'un traitement primaire.

La décomposition des produits en molécules se produit dans l'intestin grêle. Anatomiquement, il est proche de l'estomac. D'où la confusion des symptômes. La qualité de la nourriture peut affecter l'état des glandes digestives:

  • stimuler leur travail;
  • provoquer un "traitement" régulier;
  • provoquer des spasmes des sphincters et des conduits qui transportent les jus alimentaires.

Les gastro-entérologues séparent la douleur épigastrique par type. Grâce à cela, vous pouvez sélectionner rapidement des diagnostics différentiels.

  • Douleurs précoces. Se produisent en 20 minutes à 1 heure après avoir mangé. En règle générale, ils parlent de lésions de l'œsophage et de l'estomac. Il y a des spasmodiques, des coutures, des coupures, des douleurs.
  • Douleurs tardives. Il s'agit notamment de l'inconfort qui survient 1,5 à 2 heures après avoir mangé. Il est caractéristique des maladies des glandes digestives et de l'intestin supérieur (duodénum). Les maladies intestinales se manifestent par des spasmes ou des douleurs poignardes (avec un ulcère).
  • Douleur affamée ou nocturne. Il s'agit de douleurs apparues la nuit ou 3,5 à 5 heures après le dernier repas. Indiquent plus souvent des lésions de l'estomac et des canaux digestifs. L'inconfort disparaît immédiatement après avoir consommé des aliments facilement digestibles (lait, purée).

Les aliments contiennent souvent des toxines d'origine chimique, des agents pathogènes. Presque toutes les intoxications alimentaires et les infections provoquent des douleurs abdominales aiguës.

Nous déterminons la maladie

Le premier type de douleur avec lequel vous devez distinguer l'inconfort de l'épigastre est cardiaque. Avec l'infarctus du myocarde, la sténose et l'anévrisme aortique, la douleur irradie vers la zone projective de l'estomac. Ces pathologies s'accompagnent d'une faiblesse sévère, de vertiges et peuvent entraîner une perte de conscience. Avec une crise cardiaque, la douleur irradie vers le côté gauche du dos et du bras. L'anévrisme aortique s'accompagne d'une baisse soudaine de la pression et de la nature pulsatoire de la douleur. Si les sensations sont causées par des pathologies non cardiaques, vous devez rechercher un problème dans le tube digestif.

Si la cause est l'œsophage

Les lésions œsophagiennes signalent d'abord la douleur - au moment de manger. La déglutition douloureuse des aliments et des boissons, une sensation de boule dans la gorge et une violation du passage des aliments dans l'estomac, jusqu'au refoulement, accompagnent la formation de tumeurs dans l'œsophage. Les bénins sont appelés polypes, mais des structures oncologiques peuvent également se produire. Des symptômes supplémentaires - une sensation de corps étranger derrière le sternum en dehors du repas.

Comment et pourquoi l'estomac fait mal

La gastralgie (douleur à l'estomac) accompagne la pénétration de poisons et de toxines dans le corps, l'inflammation des parois de l'estomac, la formation de structures érosives et ulcéreuses. Un inconfort peut survenir avec une violation de l'acidité. Une diminution entraîne des douleurs et une sensation de lourdeur, une augmentation entraîne des douleurs brûlantes et un roussissement aigre désagréable. La pathologie la plus dangereuse est l'ulcère gastrique. Lorsque les parois de l'organe sont perforées, une douleur au poignard se produit et la propagation du contenu dans la cavité abdominale provoque une péritonite. La douleur avec un ulcère se produit plus souvent dans la ligne médiane de l'abdomen, donnant légèrement à la gauche. C'est sur la paroi gauche de l'estomac que la perforation est le plus souvent observée.

Lésions de l'intestin grêle

L'inflammation du duodénum 12 est appelée duodénite. La maladie accompagne la gastrite et les troubles de la fonction acidifiante de l'estomac. La douleur des intestins est gastrique, car les deux parties du tube digestif sont très proches. Le résultat d'une inflammation prolongée et non traitée est un ulcère et une perforation du duodénum 12. Ces conditions sont accompagnées de symptômes caractéristiques d'un ulcère d'estomac..

La douleur dans l'épigastre peut également provoquer une hypertonie du pylore - le sphincter qui sépare l'estomac de l'intestin grêle. Les troubles de l'avancement de la masse alimentaire provoquent des douleurs, des vomissements abondants, de la fièvre.

Maladies digestives

Les troubles des glandes digestives peuvent être perçus par les patients pour des douleurs à l'estomac. Les dommages au pancréas (pancréatite) entraînent l'apparition de douleurs tardives. La raison en est le manque d'enzymes pour la digestion complète des aliments consommés. Souvent, le pancréas devient enflammé en raison de processus stagnants dans ses canaux. Si le suc pancréatique ne peut pas être évacué de l'organe, des crampes sévères se développent. La douleur pancréatique est caractérisée comme très intense et ceinturant. De la zone de l'estomac, l'inconfort migre rapidement vers toute la circonférence de l'abdomen le long de la ligne du pancréas.

Les premières douleurs épisodiques apparaissent après avoir mangé des aliments lourds pour digérer. À mesure que la pathologie se développe, l'inconfort se déclare sans lien avec la nourriture. La pancréatite s'accompagne de troubles des selles (diarrhée ou constipation), d'une sensation de nausée et de plénitude de l'abdomen de l'intérieur.

Le deuxième élément important pour la digestion du fer est le foie, ou plutôt la vésicule biliaire qui s'y trouve. L'organe se rappelle avec des douleurs épigastriques dans le contexte de la formation de calculs à l'intérieur et de violations de l'écoulement de la bile. Les douleurs sont généralement tardives, surviennent après avoir mangé des aliments gras et frits, des bonbons et de l'alcool. Ces produits stimulent la sécrétion de bile. Lorsque les conduits sont obstrués par des pierres, le secret ne peut pas sortir complètement. La bulle commence à se contracter, ce qui provoque de la douleur. Avec l'avancement de la pierre et le blocage de la lumière du canal biliaire, une colique hépatique se développe.

La colique hépatique est un syndrome douloureux grave qui menace un état de choc. Avec lui, la douleur est localisée dans l'hypochondre droit, mais elle donne également sous le sternum, la région ombilicale. Vous pouvez suspecter une pathologie de la vésicule biliaire par la teinte ictérique de la peau du patient.

Maladies malignes de l'estomac

Le cancer gastrique est une conséquence de la dégénérescence pathologique des cellules de l'épithélium muqueux. Une tumeur peut interférer purement mécaniquement avec la progression des aliments. Au fil du temps, il pénètre dans la couche sous-muqueuse, provoquant de graves douleurs à l'estomac. La nature des sensations fait mal. Au début, ils surviennent périodiquement, puis ils deviennent permanents. En plus de la douleur, des nausées et des vomissements irréguliers, une perte d'appétit, une perte de poids, une faiblesse et une somnolence d'un patient peuvent indiquer une maladie maligne.

Comment se débarrasser des maux d'estomac

Une gêne gastrique répétée après avoir mangé nécessite une visite chez le médecin. Il est nécessaire de consulter un gastro-entérologue, quelle que soit la force de la douleur. Au début de certaines maladies graves, les symptômes peuvent être flous ou complètement absents..

En cas de plaintes de douleur dans l'épigastre, le médecin prescrira des tests sanguins, des tests d'urine et des tests hépatiques. Cela aidera à évaluer l'état général du corps. Pour étudier la muqueuse de l'œsophage, de l'estomac et du duodénum, ​​une œsophagoduodénogastroscopie est nécessaire. Au cours de la procédure, les coquilles internes des organes creux seront examinées à l'aide d'un équipement optique. Si nécessaire, ils feront une clôture de biomatériaux pour l'examen histologique des tissus.

Les petits polypes peuvent s'enlever immédiatement. En cas d'ulcère gastroduodénal, des médicaments ou une intervention chirurgicale seront prescrits. La gastrite, la cholécystite et la pancréatite sont traitées avec un régime alimentaire et des médicaments..

La douleur sous le sternum indique souvent une maladie gastrique, mais pas toujours. Établir de manière fiable la cause de l'inconfort dans l'abdomen aidera un spécialiste. La douleur indique toujours un dysfonctionnement des organes et des systèmes. La tâche du patient est d'éliminer la cause des violations et de corriger leurs conséquences.

Pourquoi mange-t-il l'estomac après avoir mangé? 7 raisons possibles

- Pourquoi ai-je tant mangé? - Vous pensez après un dîner copieux quand votre estomac commence à vous faire mal. La suralimentation peut en effet être une des causes de gêne gastrique. Les autres déclencheurs de la douleur comprennent les aliments gras, épicés, épicés, les aliments contenant de la caféine et l'alcool. S'il ne s'agissait que d'un épisode, le problème réside probablement dans les ingrédients ou la quantité de portions. C'est bien pire si vous ressentez une douleur régulière après avoir mangé. Ensuite, nous considérons les maladies les plus courantes du tractus gastro-intestinal qui causent de la douleur.

Syndrome du côlon irritable (IBS)

La douleur est une caractéristique essentielle du syndrome du côlon irritable. En plus de cela, une personne est généralement tourmentée par des ballonnements, une augmentation de la formation de gaz, des éructations et une alternance de diarrhée et de constipation. Si vous connaissez ces symptômes, vous devrez consulter un médecin. En règle générale, le traitement du SCI se résume aux points suivants:

  • Repas fréquents appropriés en petites portions;
  • Arrêter l'alcool et fumer;
  • Réduction du stress;
  • Prendre des médicaments symptomatiques pour éliminer rapidement les sensations désagréables (antispasmodiques, antidiarrhéiques, laxatifs);
  • Prendre des gastro-entéroprotecteurs pour restaurer la muqueuse et éliminer complètement les symptômes.

Gastrite

La gastrite est une inflammation de la muqueuse gastrique. La maladie provoque soit la bactérie pathogène Helicobacter pylori (dans 90% des cas), soit de mauvaises habitudes, soit l'utilisation de médicaments dangereux (anti-inflammatoires non stéroïdiens, AINS), soit une mauvaise alimentation, soit enfin un stress sévère. Plusieurs facteurs agressifs peuvent également agir.

La gastrite s'accompagne de douleurs abdominales, de selles altérées, de faiblesse, de somnolence, etc. Ils le traitent avec un régime et des médicaments. Tout d'abord, ils éliminent la source du problème. S'il s'agit d'Helicobacter pylori, ils effectuent d'abord un traitement d'éradication avec des antibiotiques, puis ils restaurent la microflore intestinale avec des probiotiques et la membrane muqueuse du tube digestif avec des gastro-entéroprotecteurs.

Si la cause de la maladie prend des AINS, il vous suffit de restaurer la muqueuse. Dans chaque cas, le médecin prescrit individuellement une stratégie de traitement et une posologie de médicaments, donc si des pensées séditieuses se sont glissées dans votre tête pour contourner le gastro-entérologue, jetez-les.

Ulcère de l'estomac

La douleur après avoir mangé est un signe typique d'un ulcère d'estomac. Vous pouvez également ressentir des brûlures d'estomac, des éructations aigres, des nausées et des vomissements. Un ulcère, comme la gastrite, dans la grande majorité des cas est causé par une infection à Helicobacter pylori et est traité avec un traitement antibiotique (sinon cette bactérie pathogène ne peut pas être éradiquée). Ensuite, prescrire des médicaments antisécrétoires pour réduire la production d'acide chlorhydrique et restaurer la muqueuse endommagée du tractus gastro-intestinal - les gastro-entéroprotecteurs. Et, bien sûr, un régime, sans quoi.

Le reflux gastro-œsophagien (RGO) est ce que nous appelions les brûlures d'estomac. En plus de douleurs brûlantes dans la poitrine, ces patients ressentent souvent des douleurs abdominales. Avec le RGO, tous les déclencheurs (agrumes, caféine, épicé, épicé, salé, gras, frit, alcool, tabac, soda) doivent être exclus du régime et prendre une combinaison de médicaments - antisécrétoire en combinaison avec la procinétique. Les premiers suppriment la production d'acide chlorhydrique, les seconds normalisent la motilité dans le tractus gastro-intestinal supérieur.

Calculs biliaires

Les pierres peuvent rester dans la vésicule biliaire pendant des années, et personne n'aura la moindre idée qu'il les a. Mais un jour terrible, ils se déplaceront et se tiendront dans le canal biliaire. Ensuite, le patient ressentira une vive douleur soudaine dans la cavité abdominale. A côté d'elle, toujours des nausées, une sensation d'amertume dans la bouche, des vomissements.

La stratégie de traitement de la maladie biliaire dépendra de la gravité de l'état du patient. L'intervention chirurgicale est utilisée lorsque les calculs sont trop gros ou insolubles dans la composition. Les calculs de cholestérol sont solubles. S'ils ont moins de 2 cm de diamètre, ils se dissolvent bien avec les médicaments contenant de l'acide ursodésoxycholique (ursosan). S'il y a plus de pierres, alors les calculs biliaires doivent être enlevés. Comme dans le cas des calculs de bilirubine - vous ne devriez même pas essayer de les retirer médicalement.

Problèmes de thyroïde

Avec l'hyperthyroïdie - hyperfonctionnement de la glande thyroïde - les patients peuvent souffrir de troubles du système digestif, à savoir des douleurs abdominales. Les patients se plaignent également de transpiration excessive, de faiblesse musculaire, de perte de poids, d'anxiété, de palpitations cardiaques et de sauts de tension artérielle. Chez les femmes, le cycle menstruel peut être perturbé, chez les hommes, la puissance peut diminuer. Avec ces symptômes, inscrivez-vous d'abord à un thérapeute. Passez un test sanguin général - et vous découvrirez si la raison est des hormones ou autre chose

Maladie cœliaque

En d'autres termes, la maladie cœliaque est une intolérance au gluten. Elle peut être congénitale, être contractée à la suite d'une infection intestinale ou d'une allergie alimentaire..

La seule façon d'éviter les symptômes de la maladie cœliaque est de suivre un régime strict sans gluten. Il exclut tous les produits céréaliers et ceux qui peuvent en contenir des traces. Pour éviter les carences nutritionnelles, il est recommandé de prendre des vitamines.

Maux d'estomac après avoir mangé, pourquoi et quoi faire

Causes des douleurs abdominales après avoir mangé

La douleur abdominale après avoir mangé est un symptôme assez courant. Sa cause peut être une variété de maladies. La douleur peut être différente en termes d'intensité et de nature de la douleur. Un diagnostic précis ne peut être posé qu'après examen par un gastro-entérologue.

Chez un adulte

Très souvent, quand un mal de ventre après avoir mangé chez un adulte, c'est un signe de suralimentation banale. Cela est dû au fait qu'avec une vie rythmée, les gens modernes n'ont pas le temps d'organiser correctement leur nutrition. En raison de son emploi, il peut ne pas manger toute la journée et le soir, par exemple, manger une très grande quantité de nourriture en peu de temps. Cela conduit au fait que l'estomac se dilate considérablement et comprime d'autres organes. La suralimentation peut être nocive pour votre santé..

Une autre cause courante est l'empoisonnement. Cela se produit si des aliments de mauvaise qualité ont été utilisés, par exemple, des produits dont la durée de conservation a expiré. De plus, les produits de mauvaise qualité achetés auprès des marchands ambulants peuvent provoquer une intoxication. Avec un empoisonnement grave, après environ une demi-heure, la température peut augmenter et des vomissements peuvent commencer, ce qui n'apportera pas de soulagement. Dans les cas graves, une attention médicale urgente est toujours nécessaire..

Comme vous le savez, dans un contexte de stress et de tension nerveuse, une gastrite ou un ulcère d'estomac se développe très souvent. Ces maladies sont souvent à l'origine de douleurs abdominales après avoir mangé. De plus, des douleurs abdominales surviennent souvent en raison d'un manque d'enzymes digestives. Un autre symptôme est les ballonnements et les flatulences. De plus, après le passage des gaz de l'intestin, un soulagement important vient.

L'estomac fait souvent mal en raison de la présence d'une inflammation intestinale chronique. Dans ce cas, la douleur peut être diverse: aiguë, tiraillante ou sourde. Dans ce cas, il est généralement possible d'éliminer le syndrome douloureux avec des médicaments antispasmodiques..

L'enfant a

Très souvent, les nourrissons de moins de quatre mois souffrent de douleurs abdominales. Une telle douleur chez un enfant est appelée colique. Le bébé souffrant du syndrome de la douleur resserre les jambes, les temps et les cris. Ces douleurs sont associées à la formation du système digestif. De plus, pendant la petite enfance, ces symptômes peuvent provoquer une constipation, qui s'accompagne de ballonnements..

Chez un enfant adulte, y compris un adolescent, des douleurs abdominales après avoir mangé se produisent si la nutrition est déséquilibrée. Cela conduit souvent à des flatulences. L'estomac fait également mal en raison d'une infection par des vers, dans la plupart des cas, des vers ronds. Dans ce cas, la douleur est généralement sourde, mais se manifeste régulièrement. Dans le contexte de la douleur, les maux de tête sont toujours présents.

Types de douleur et diagnostic des maladies qui les provoquent

Selon le type de douleur qui survient après avoir mangé, vous pouvez effectuer un auto-diagnostic. Cela fournira les bons premiers soins..

Douleur aiguë sévère

Une douleur aiguë sévère après avoir mangé se produit toujours avec un empoisonnement sévère, ainsi qu'avec une infection par une infection intestinale. Dans ce cas, la douleur survient après avoir mangé dans le haut de l'abdomen. Cela indique une irritation de la muqueuse gastrique. Les symptômes surviennent environ une demi-heure après un repas et peuvent être accompagnés de nausées et de vomissements..

La douleur peut survenir avec une exacerbation de la pancréatite. Dans ce cas, cela fait mal dans le côté gauche de l'hypochondre. Cela est souvent dû au fait qu'une grande quantité d'aliments gras a été consommée. De plus, une douleur aiguë accompagne toujours une exacerbation de la gastrite, qui est également associée à une violation du régime alimentaire. Souvent, une douleur intense après avoir mangé coïncide avec une crise aiguë d'appendicite, auquel cas des soins médicaux urgents sont nécessaires.

Douleur douloureuse sourde

Une douleur sourde et sourde peut indiquer des réactions allergiques que les gens éprouvent avec certains aliments. C'est également un symptôme d'un régime alimentaire ou d'une suralimentation. Une telle douleur est souvent observée chez les personnes qui aiment les plats cuisinés ou qui consomment de grandes quantités de produits de boulangerie.

Douleur aiguë, piquante, spasmodique

La douleur spasmodique après avoir mangé se produit avec diverses maladies du système digestif. Le plus souvent, une intoxication alimentaire ou des infections intestinales peuvent en être la cause. Parfois, des douleurs aiguës ou des coutures surviennent avec une intolérance à certains produits. Ce symptôme indique un manque de production de certaines enzymes. Très souvent, il y a une douleur aiguë lorsque le corps humain ne perçoit pas le lactose. Il peut également se produire dans la gastrite chronique et l'ulcère gastrique. Dans ce cas, d'autres symptômes désagréables apparaissent, tels que brûlures d'estomac et éructations.

Le bas-ventre fait mal

La douleur dans le bas-ventre qui survient immédiatement après avoir mangé est très souvent causée par la malnutrition. Ils indiquent que le régime alimentaire contient une énorme quantité de graisses animales, ainsi que des aliments frits et épicés. Dans le contexte de la douleur dans ce cas, des flatulences se produisent toujours et des ballonnements sont observés.

De plus, la douleur après avoir mangé peut survenir dans le contexte d'une gastrite chronique. Dans ce cas, la douleur est localisée dans le bas-ventre du côté gauche et s'accompagne de brûlures d'estomac, d'éructations et d'un arrière-goût désagréable dans la bouche.

Avec une crise d'appendicite, la douleur après avoir mangé est toujours pire. Et cela signifie qu'une intervention chirurgicale urgente est nécessaire pour exclure la rupture de l'appendice et le développement de la péritonite.

Une autre cause de douleur abdominale ci-dessous peut être une inflammation des voies biliaires et de la vésicule biliaire. En règle générale, dans ce cas, la douleur est spasmodique et survient après l'ingestion d'une grande quantité d'aliments gras.

Douleur au nombril

La douleur après avoir mangé, qui se produit dans le nombril, indique la présence de problèmes d'estomac. Le syndrome douloureux indique souvent l'apparition d'une gastrite, d'un ulcère d'estomac ou d'un ulcère duodénal. Dans tous les cas, la douleur d'une telle localisation qui survient immédiatement après avoir mangé devrait être la raison pour laquelle vous allez chez le médecin.

Maladies accompagnées de douleur immédiatement après avoir mangé

L'estomac fait presque toujours mal après avoir mangé en présence de pathologies de l'estomac et du duodénum. Cela est dû au fait que la nourriture est un irritant pour la muqueuse enflammée du système digestif. Parfois, ce symptôme se produit même lors d'un régime..

Les douleurs abdominales après avoir mangé sont également un signe de pancréatite chronique et ne surviennent qu'après avoir pris certains aliments. Les aliments gras, les bonbons et les aliments épicés provoquent des douleurs. La douleur de pancréatite se produit toujours au cours de la suralimentation.

Dans la colite chronique, la douleur ne survient pas avant 5-6 heures après avoir mangé. Ils sont plus forts après avoir mangé des légumineuses, du chou, des concombres, des pommes, ainsi que du lait ou des boissons gazeuses. En règle générale, dans ce cas, les douleurs sont sourdes et douloureuses. La cause des douleurs abdominales après avoir mangé est le syndrome du côlon irritable. Une telle pathologie est un complexe de divers troubles fonctionnels du côlon.

Méthodes de traitement

Lorsque des douleurs abdominales surviennent après avoir mangé, elles doivent être diagnostiquées. Ce n'est qu'alors que le traitement peut être effectué.

Mal d'estomac pour la première fois

Lorsque l'estomac est tombé malade pour la première fois après avoir mangé, il est immédiatement nécessaire d'analyser quels aliments ont été consommés. Cela est dû au fait que la cause la plus courante est une mauvaise nutrition. En outre, il convient d'examiner si les allergies alimentaires peuvent provoquer des douleurs après avoir mangé..

Dans ce contexte, vous devez prendre les mesures appropriées, à savoir: surveiller votre alimentation et éliminer les allergènes de l'alimentation. Si la douleur ne se reproduira plus, il ne vaut guère la peine de contacter un médecin.

Une heure après un repas ou le soir

La douleur qui survient environ une heure après avoir mangé est associée au développement d'un ulcère gastrique ou d'une gastrite. Une douleur précoce est un symptôme de lésion de la partie supérieure de l'estomac. Leurs premières manifestations sont observées presque immédiatement après l'entrée des aliments dans l'estomac. Progressivement, le syndrome douloureux s'intensifie, cela est dû au processus de digestion des aliments. Ce processus nécessite la production d'acide chlorhydrique, qui est un irritant pour les muqueuses. Une fois que la nourriture pénètre dans le duodénum, ​​la production de suc gastrique diminue, ce qui signifie que la concentration d'acide chlorhydrique diminue, de sorte que la douleur diminue. Avec un ulcère duodénal, la douleur survient à droite, parfois elle cède au dos et peut être de nature très différente.

Maux d'estomac constants

Lorsque l'estomac fait constamment mal après avoir mangé, c'est la raison d'un examen urgent par un gastro-entérologue.

Afin de faciliter le diagnostic, il est nécessaire d'indiquer la localisation exacte de la douleur et de signaler les symptômes qui l'accompagnent:

  • La douleur dans la région épigastrique et l'hypochondre gauche de caractère douloureux indiquent le développement d'un ulcère gastro-duodénal et d'une gastrite.
  • Une douleur intense dans l'hypochondre droit, s'étendant à l'omoplate et à la clavicule, peut indiquer une maladie biliaire et une cholécystite.
  • Si le haut de l'abdomen fait mal et que la nature de la douleur est le zona, cela indique le développement d'une pancréatite.
  • Lorsqu'une douleur est observée des coutures ou des coupures ternes dans tout l'abdomen, y compris autour du nombril, cela indique diverses maladies de l'intestin.

Causes des douleurs à l'estomac après avoir mangé. Options de traitement

La sensation d'inconfort dans l'abdomen est ressentie par de nombreuses personnes et souvent assez. La douleur à l'estomac après avoir mangé résulte de l'utilisation d'aliments de mauvaise qualité, en raison du stress, des médicaments pris, etc. - la liste des raisons peut être poursuivie. Dans certains cas, cette condition signale la présence d'une maladie dangereuse dans le corps.

Après avoir mangé, l'estomac fait mal non seulement chez les adultes, mais aussi chez les enfants. Cela se produit si des processus pathologiques se développent dans le tractus gastro-intestinal et que la digestion est perturbée. La douleur cause beaucoup d'inconvénients, aggrave le bien-être général d'une personne. S'il apparaît fréquemment, sous une forme aiguë ou tiraillante, il est recommandé de consulter un médecin et de diagnostiquer l'état de santé.

Pourquoi l'estomac fait-il mal après avoir mangé

Le plus souvent, un inconfort gastrique sévère après avoir mangé se produit pour les raisons suivantes:

  • Mauvaise nutrition. Le fait de ne pas manger, les collations en fuite, le dîner tardif entraînent des processus inflammatoires dans les voies gastriques. Il contribue également à la consommation de fruits et légumes en quantités limitées; aliments trop secs, épicés et gras; aliments riches en protéines; sucre et sel sans limites.
  • Trop manger. Si beaucoup de nourriture pénètre dans l'estomac en peu de temps, ses parois ne peuvent pas résister et s'étirer. Le fonctionnement normal de l'organe est perturbé, il y a donc une douleur pressante et coupante.
  • Intolérance au lactose. Le sucre, qui fait partie des produits laitiers, provoque de fortes douleurs à l'estomac, une lourdeur après avoir mangé, des ballonnements, des flatulences.
  • Entéropathie cœliaque. Lorsque le gluten pénètre dans l'organisme, les troubles auto-immunes provoquent des crampes douloureuses et une inflammation des parois de l'intestin grêle.
  • Prendre des médicaments. De nombreux médicaments ont des effets secondaires, notamment des douleurs à l'estomac. Ces médicaments comprennent: les anti-inflammatoires non stéroïdiens; chondroprotecteurs; antibiotiques médicaments hormonaux.
  • Gastro-entérite à rotavirus. La soi-disant grippe intestinale, pénétrant dans le corps, est à l'origine de nausées, de vomissements, de douleurs à l'estomac et de douleurs dans la partie centrale de l'abdomen et de troubles des selles..
  • Lésions de la vésicule biliaire. La cholécystite se forme en raison d'un dysfonctionnement de l'écoulement de la bile après avoir mangé. Avec ce diagnostic, une personne éprouve des douleurs de couture dans le côté droit de l'abdomen, irradiant vers tous les organes situés à côté de l'inflammation. Une cholécystite calculeuse, c'est-à-dire la présence de calculs dans la vésicule biliaire, conduit à un gonflement de la muqueuse et à un blocage des voies biliaires. Des sensations douloureuses se produisent dans la partie supérieure droite du péritoine. Si vous mangez souvent des aliments gras, ces symptômes ne peuvent pas être évités.
  • Pancréatite Cette pathologie se caractérise par une douleur intense qui apparaît sous la côte droite. Avec l'inflammation du pancréas, ils ont un caractère terne et coupant. En cas de dommages à l'ensemble de l'organe, la douleur peut encercler la cavité abdominale et se produire avec des degrés d'intensité variables. Elle augmente en fonction de la situation, et conduit parfois même à un état de choc. Une douleur aiguë dans l'estomac apparaît en raison de la proximité du pancréas affecté, qui comprime ses parois.

La nature de la douleur et des manifestations associées

Au rendez-vous chez le médecin, vous devez décrire avec précision vos sentiments et vos symptômes. Cela est nécessaire pour que le médecin évalue correctement la situation et développe des tactiques d'examen.

  • Une douleur aiguë, sourde ou douloureuse à l'estomac après avoir mangé indique des troubles du fonctionnement du tube digestif. La manifestation fréquente de ce symptôme indique des maladies graves, y compris le cancer.
  • En plus de la douleur, une personne éprouve des nausées, des vomissements, des brûlures d'estomac et des éructations. Cette condition peut être un signe d'empoisonnement par des aliments ou des boissons de mauvaise qualité, une infection de l'appendicite, le développement d'une infection dans la cavité abdominale, une exacerbation de maladies chroniques existantes.
  • De plus, des douleurs brûlantes et tiraillantes dans l'estomac apparaissent après avoir pris des aliments trop épicés, aigres ou salés. Des sensations douloureuses se produisent dans le contexte d'exacerbation de la gastrite chronique, lorsque la production d'acide chlorhydrique augmente ou diminue fortement. Si le patient suit un régime et ne mange que des aliments légers, la douleur est réduite et arrêtée.
  • Les douleurs aux coutures et aux coupures dans la région épigastrique sont les symptômes de nombreuses affections. Il est très important de faire attention à la relation de la douleur avec l'utilisation des produits en temps opportun. Il est possible qu'une forte douleur pressante ne signale pas le début de la maladie, mais déjà le développement de pathologies du système digestif.
  • Les crampes qui surviennent 6 heures après un repas sont appelées douleurs de la faim. Ils passent indépendamment en raison d'une petite collation et indiquent le développement d'un ulcère gastro-duodénal.

Localisation de la douleur

La douleur à l'estomac est de nature différente et s'exprime dans des zones distinctes..

Une personne qui ne connaît pas les subtilités du tractus gastro-intestinal, seule, ne peut pas déterminer la cause exacte de l'inconfort.

Sous les côtes

La douleur après avoir mangé, qui est donnée dans l'hypochondre, est associée à une violation de la vésicule biliaire. Dans le contexte d'une attaque, l'abdomen gonfle en raison de la constipation et des flatulences, est malade, une faiblesse apparaît et le métabolisme est altéré.

La douleur dans l'hypochondre à gauche peut être causée par un dysfonctionnement du diaphragme, la formation d'une hernie gastrique et un ulcère duodénal.

Abdomen moyen

La douleur au milieu de la cavité abdominale indique les processus inflammatoires suivants qui se produisent sous une forme chronique ou aiguë:

  • une maladie intestinale;
  • coliques
  • développement de néoplasmes malins;
  • pathologie vasculaire dans l'abdomen;
  • inflammation du pancréas;
  • syndrome du côlon irritable;
  • lésions infectieuses: dysenterie, salmonellose;
  • péritonite.

Douleur de ceinture

Souvent, cette condition indique la présence d'une maladie ou d'une violation de nature physiologique. La douleur après avoir mangé ne se manifeste jamais comme le seul symptôme, ils sont complétés par certains signes caractéristiques de dommages au système digestif.

En règle générale, les douleurs de ceinture apparaissent après un repas, avec les repas, l'estomac vide et la nuit (dans un rêve). Ils peuvent être:

  • court terme;
  • longue durée;
  • paroxystique.

Les femmes ressentent une telle douleur pendant la grossesse. Les symptômes apparaissent tôt et tard. Dans le premier cas, si la douleur de la ceinture s'intensifie, l'utérus se contracte et il y a une menace de fausse couche.

Une femme enceinte doit d'abord se calmer, ne pas paniquer et demander l'aide d'un obstétricien-gynécologue. Dans les derniers stades, cette condition est causée par la croissance intra-utérine active du bébé, qui exerce une pression sur les organes abdominaux.

Lorsque l'inconfort apparaît

Selon le moment de l'apparition de la douleur dans l'abdomen, une maladie particulière est déterminée:

  • L'apparition de douleurs à l'estomac immédiatement après avoir mangé signale un ulcère gastroduodénal de l'organe et du duodénum.
  • Lorsque le syndrome se manifeste une heure après avoir mangé, nous pouvons donc parler de maladie érosive du pylore.
  • Les sensations de douleur survenues après 2 heures signalent un problème déjà localisé dans l'intestin.

Symptômes supplémentaires

Les manifestations des processus pathologiques dans le système digestif sont également: nausées, vomissements et brûlures d'estomac.

  • Les nausées après avoir mangé dans la plupart des cas provoquent une perturbation aiguë ou chronique du tube digestif. Dans la partie épigastrique, il y a une sensation de brûlure, des sensations de lourdeur et d'éclatement la rejoignent. Lors d'une exacerbation d'un ulcère, d'une gastrite ou d'une pancréatite, en plus de ce symptôme, le patient a un estomac gonflé, des selles cassées et des coups de couteau sévères dans l'estomac.
  • Les nausées peuvent être douloureuses, épuisantes et se transformer en vomissements. Si ce symptôme prend un caractère régulier après un repas, vous devez consulter d'urgence un médecin et ne pas tarder à le faire, afin d'éviter des complications plus graves.
  • La survenue de brûlures d'estomac contribue au retour des aliments et du suc gastrique dans l'œsophage. Une personne a un goût amer ou de l'amertume, ressent une sensation de brûlure dans le haut de l'abdomen.

Autres causes de douleur

Exacerbation de gastrite ou d'ulcères. La gastrite chronique est fortement «rajeunie». Une telle maladie affecte non seulement les adultes et les personnes âgées, mais aussi les jeunes enfants, et surtout la majorité des adolescents. Lors d'une exacerbation de la maladie, des coupures, des tiraillements, des douleurs brûlantes prolongées qui surviennent une demi-heure après avoir mangé sont caractéristiques. Un symptôme désagréable s'accompagne de ballonnements, diarrhée ou constipation, éructations. Les crises durent généralement jusqu'à 2 heures.

L'ulcère gastroduodénal ne survient pas soudainement, car il résulte d'une évolution prolongée de la gastrite. Selon les caractéristiques individuelles, certains patients ressentent une douleur intense, tandis que d'autres ont des sentiments faibles.

Tumeur maligne de l'ulcère gastro-duodénal

Dans le pire des cas, l'ulcère dégénère en tumeur cancéreuse. Ce processus est appelé malignité. Elle est due à la transformation de la structure des cellules du tube digestif en une forme oncologique. Les symptômes de ce processus sont les suivants:

  • diminution de l'appétit;
  • diminution du ton général;
  • vomissements périodiques;
  • perte de poids sévère;
  • nausée persistante;
  • épuisement du corps;
  • l'apparition de crampes dans les jambes et les bras;
  • pâleur de la peau.

Les sensations de douleur deviennent constantes et intenses, et ne dépendent pas de l'apport alimentaire, de la qualité des aliments utilisés. Le symptôme est presque impossible à éliminer avec des médicaments, car il cesse d'y répondre..

Indigestion

La dyspepsie se caractérise par un ralentissement de la digestion des aliments et de leur passage le long du tractus. Une douleur sourde à l'estomac n'est en aucun cas associée à l'alimentation, survient périodiquement et est de courte durée.

Le patient vomit souvent de l'air, il est tourmenté par des brûlures d'estomac constantes, une sensation de lourdeur et d'éclatement, causée par une pression accrue dans l'estomac. Les nausées apparaissent non seulement après un repas, mais aussi avant les repas.

Autres raisons

  • La glande thyroïde est située devant le bas du cou. Les problèmes qui y sont associés se reflètent dans tous les organes, y compris l'estomac.
  • Avec l'hyperthyroïdie, le système digestif accélère et, inversement, avec une diminution de la fonction sécrétoire de la glande thyroïde, un manque d'hormones ralentit la digestion des aliments. Tous ces troubles provoquent des crampes d'estomac, des flatulences et des douleurs abdominales..
  • La douleur douloureuse peut être causée par des expériences. Les médecins appellent sciemment l'estomac un «indicateur de stress». Une instabilité émotionnelle persistante contribue à la violation de l'innervation de l'organe muqueux, conduisant à un spasme pylorique et à des attaques aiguës.
  • En cas d'intoxication, le syndrome douloureux survient plusieurs heures après l'utilisation de produits de mauvaise qualité. Dans de tels cas, des sorbants et des préparations de normalisation de la digestion sont utilisés pour éliminer les toxines du corps..
  • Une personne éprouve un inconfort sévère à la suite d'ecchymoses et de fractures des côtes, avec pneumonie focale et pleurésie gauche, avec rupture de l'anévrisme aortique.
  • Des douleurs à l'estomac apparaissent également en raison de problèmes cardiaques (infarctus aigu du myocarde).

Comment se protéger

Afin de ne pas ressentir de douleur après avoir mangé, des mesures préventives doivent être prises:

  • Mangez de façon fractionnée, en petites portions, suivez un régime.
  • Ne vous couchez pas après un repas, mais promenez-vous ou faites des exercices légers.
  • Évitez de manger des aliments nocifs pour l'estomac.
  • Maintenir une alimentation équilibrée (céréales, viandes faibles en gras, produits laitiers, salades de fruits et légumes).
  • Ne pas trop manger, surtout la nuit.
  • Éliminez les mauvaises habitudes.
  • Buvez plus de liquides tout au long de la journée.

Aide à la douleur

Chaque personne qui éprouve régulièrement une gêne abdominale aiguë a son propre algorithme pour soulager la douleur. Il suffit que quelqu'un se détende, un autre prenne des analgésiques.

Si vous avez rencontré pour la première fois un symptôme désagréable, les recommandations standard aideront à l'arrêter.

Auto-assistance

Dans certains cas, l'utilisation de drogues peut être évitée et atténuer les souffrances à la maison. Si la cause du syndrome douloureux réside dans une mauvaise nutrition, éliminez-la en marchant. Pendant la marche, le processus de digestion est stimulé en augmentant l'écoulement de la bile. À l'avenir, vous devriez ajuster votre alimentation et votre alimentation.

Les remèdes populaires constituent un bon moyen d'éliminer un symptôme désagréable. La composition la plus simple et la plus efficace est l'infusion ou la décoction de camomille pour la gastrite:

  1. Pour faire une boisson saine, vous avez besoin de 1 cuillère à café. fleurs séchées à verser 250 ml. eau bouillante.
  2. Le récipient avec le mélange doit être recouvert d'un couvercle sur le dessus et enveloppé dans une couverture pendant plusieurs heures.
  3. Pour arrêter la douleur, prenez 100 ml. décoction 30 minutes avant les repas 3 fois par jour.

Soins de santé

Les antispasmodiques et les préparations antiacides sont prescrits lorsque l'estomac cuit après avoir mangé, l'estomac est gonflé, des nausées et des brûlures d'estomac apparaissent. Faire face efficacement à cette condition:

  • Almagel;
  • Phosphalugel;
  • Comprimés Gastal;
  • No-shpa;
  • Holastarm.

L'apparition de douleur après avoir mangé dans l'estomac affecte considérablement la qualité de vie d'une personne, l'empêchant de travailler et de se reposer pleinement. Seul un médecin peut déterminer la nature de leur origine et prescrire correctement un traitement. Il est possible de se débarrasser du problème par vous-même uniquement dans les cas où l'inconfort n'est pas associé à des processus pathologiques dans le corps.

Moyens de traiter les douleurs à l'estomac avant et après avoir mangé - selon la cause

Parlons d'un des troubles les plus courants: les maux d'estomac. Il n'y a quasiment personne qui n'ait jamais souffert de ce problème.?

Dans la grande majorité des cas, il s'agit simplement d'un malaise, mais si le problème se reproduit et est associé à d'autres symptômes, cela devrait être une alarme.

Voyons quelles sont les causes possibles de douleurs à l'estomac et comment les éliminer.

Caractéristiques des douleurs à l'estomac

La douleur abdominale est un symptôme que chaque personne a éprouvé au moins une fois dans sa vie. Souvent, ils apparaissent à la suite de problèmes digestifs anodins ou de maladies d'estomac mineures, mais parfois, surtout s'ils sont accompagnés d'autres symptômes, ils peuvent être le signe de troubles plus graves. Les douleurs abdominales peuvent toucher des personnes de tout âge, mais le plus souvent les enfants et les femmes en âge de procréer en souffrent..

La douleur à l'estomac peut être divisée en plusieurs types en fonction de la localisation, de l'heure d'apparition du symptôme et de la durée.

Selon la position anatomique de la douleur à l'estomac, nous avons:

  • Côté droit: typique des processus pathologiques du pancréas et de la vésicule biliaire.
  • Côté gauche: typique des processus pathologiques et non pathologiques de l'estomac et du côlon.
  • Au centre au-dessus (épigastre): typique des processus pathologiques et non pathologiques de l'estomac, du sphincter, de la vésicule biliaire et même parfois des problèmes cardiaques.
  • En bas (hypogastrie): typique des processus pathologiques impliquant la première partie de l'intestin grêle, du duodénum et du sphincter gastroduodénal.

Cependant, cette option de classification est incorrecte, car par le terme «douleur à l'estomac», nous entendons toute douleur dans la cavité abdominale. En fait, une véritable douleur à l'estomac est localisée entre l'extrémité inférieure du sternum et deux arcs costaux et n'a pas tendance à rayonner de manière significative en dessous du sternum.

Selon le moment où il apparaît, nous pouvons avoir les types de douleurs à l'estomac suivants:

  • Avant les repas: typiques des maladies telles que la gastrite et des conditions non pathologiques telles que la faim excessive.
  • Après les repas: typiques de maladies telles que le reflux gastro-œsophagien et la hernie hiatale, ainsi que des conditions non pathologiques telles qu'une digestion lente et difficile ou une consommation excessive de nourriture.
  • Le matin: peut être causé par une sensation de faim ou une gastrite aiguë et chronique ou un ulcère gastrique.
  • Le soir: les douleurs abdominales qui surviennent le soir ou la nuit sont typiques de maladies telles que le reflux acide ou la hernie hiatale.

Par durée, on peut distinguer deux types de douleurs à l'estomac:

  • Aiguë: apparition rapide et soudaine, les symptômes sont très intenses.
  • Chronique: se développe progressivement et se poursuit sur une longue période de temps. Peut être de type continu ou comporter des périodes de douleur et de rémission.

Mais quelles sont les causes qui provoquent des douleurs à l'estomac?

Causes des douleurs à l'estomac

Les douleurs à l'estomac peuvent être associées à la fois à des maladies de l'estomac lui-même et à des pathologies à l'extérieur de l'estomac qui se développent à l'extérieur de l'estomac, mais produisent des symptômes au niveau de cet organe.

Parmi maladies de l'estomac on a:

  • Gastrite: est la cause la plus fréquente de maux d'estomac. Elle peut être aiguë, avec des symptômes évoluant rapidement, ou chronique, avec un début lent et une rechute. Les causes de la gastrite sont diverses: stress, médicaments, infection bactérienne, mais conduisent toutes à une augmentation de la sécrétion d'acide gastrique ou à une diminution de la sécrétion de la couche muqueuse de la paroi gastrique avec le développement ultérieur de processus inflammatoires.
  • Ulcère: est une complication érosive de la gastrite, caractérisée par une véritable lésion de la muqueuse gastrique, qui entraîne une perte de sang. Les causes de l'ulcère gastro-duodénal sont similaires aux causes de la gastrite.
  • Gastro-entérite: Il s'agit d'une infection d'origine virale, bactérienne ou parasitaire, qui entraîne un fort processus inflammatoire dans l'estomac, qui se manifeste par une douleur aiguë. Aussi appelée grippe intestinale, dont les symptômes (vomissements, fièvre, douleurs abdominales) sont très similaires à ceux qui apparaissent avec la grippe saisonnière.
  • Reflux gastro-oesophagien: Il s'agit d'une pathologie causée par un affaiblissement du sphincter, qui est situé entre l'œsophage et l'estomac et qui empêche le contenu de l'estomac d'être jeté dans l'œsophage. Les causes du reflux sont variées (excès de caféine ou de nicotine, médicaments, infections bactériennes), mais conduisent toutes à une érosion de la muqueuse de l'œsophage, conduisant au développement d'une œsophagite.
  • Hernie œsophagienne: se produit lorsque l'ouverture œsophagienne sur le diaphragme s'affaiblit, ce qui conduit au reflux des sucs gastriques dans l'œsophage. Peut être causé par le vieillissement ou l'exacerbation du reflux et entraîne des douleurs abdominales associées à des brûlures d'estomac et des éructations acides.

Parmi maladies extragastriques, ce qui peut provoquer des maux d'estomac, on peut citer:

  • Infarctus du myocarde: l'un des symptômes possibles de l'infarctus du myocarde est une douleur abdominale, localisée dans la région épigastrique, c'est-à-dire, dans la partie supérieure, souvent perçue comme une douleur sourde, la gravité associée à la brûlure.
  • Pathologie de la vésicule biliaire: la présence de calculs au niveau de la vésicule biliaire peut entraîner des coliques biliaires dues à une obstruction des voies biliaires.
  • Pancréatite: L'inflammation pancréatique connue sous le nom de pancréatite peut commencer par une douleur intense et intense dans l'abdomen, qui irradie également vers le dos au niveau du dos.

Plus rarement, des douleurs abdominales peuvent être le signe d'une tumeur. Le plus souvent, les douleurs à l'estomac et le cancer du pancréas provoquent des douleurs à l'estomac..

Causes non pathologiques

Dans la plupart des cas, la douleur à l'estomac est associée à des causes non pathologiques causées par divers problèmes individuels..

Parmi les conditions non pathologiques, on peut citer:

  • Stress et anxiété: C'est la principale cause de douleurs abdominales non pathologiques. La douleur, comme une douleur nerveuse, survient lors d'événements stressants, de crises d'anxiété, par exemple, avant un examen, un entretien d'embauche important ou un mariage.
  • Du froid: l'hypothermie peut provoquer des douleurs à l'estomac, créant une condition connue sous le nom de congestion. Lorsqu'une personne est exposée à de basses températures après avoir mangé, par exemple, immergée dans de l'eau froide, buvez de l'eau du réfrigérateur, un blocage soudain de la digestion peut survenir en raison d'une diminution du flux sanguin vers le tractus gastro-intestinal..
  • Médicament: Certains médicaments, en particulier les anti-inflammatoires non stéroïdiens, peuvent provoquer des douleurs et des brûlures d'estomac. Cela se produit car ces types de médicaments provoquent des changements dans la muqueuse gastrique, réduisent la couche de mucus protectrice ou augmentent la sécrétion d'acide, provoquant ainsi une inflammation.
  • Nutrition: Des douleurs à l'estomac peuvent survenir à cause de la malnutrition. En particulier, il peut se manifester à la suite d'un jeûne, auquel cas il sera associé à la faim ou à la suralimentation. De plus, des douleurs à l'estomac peuvent survenir si vous consommez des aliments qui irritent la muqueuse de l'estomac, comme la caféine, l'alcool, les épices et le chocolat, ou si vous mangez trop vite..

Symptômes associés aux maux d'estomac

Les douleurs à l'estomac peuvent être associées à certains symptômes qui peuvent conduire le médecin à la bonne compréhension de la cause, puis au diagnostic correct, qui deviendra la principale planification d'un traitement efficace.

Parmi les symptômes pouvant accompagner la douleur abdominale, nous avons:

  • Diarrhée: survient souvent lorsque les douleurs à l'estomac sont causées par le stress, l'anxiété ou la gastro-entérite.
  • Toux: une toux peut être due à une œsophagite ou une nervosité, auquel cas ils parlent d'une toux nerveuse.
  • Vomissements et nausées: souvent présents dans les cas de gastro-entérite, mais apparaissent également avec une gastrite stressante.
  • Brûlure: il s'agit d'un symptôme typique de gastrite aiguë, de gastrite érosive, d'ulcères d'estomac, de reflux gastro-œsophagien et de hernie hiatale. Peut également survenir en cas de jeûne prolongé ou d'anxiété et de stress..
  • Sang dans les selles: ce symptôme est étroitement lié à la présence de gastrite érosive et d'ulcères d'estomac.
  • Éructations: survient en cas de reflux gastro-œsophagien et de hernie hiatale.
  • Tachycardie: en cas de douleurs gastriques stressantes, un rythme cardiaque rapide peut apparaître.
  • Fatigue: si vous souffrez de fatigue excessive et de douleurs à l'estomac en même temps, il est possible que l'érosion de l'estomac entraîne une perte de sang et une diminution de la concentration d'hémoglobine, ce qui entraîne des sensations de fatigue et de fatigue..
  • Fièvre: la fièvre rejoint les douleurs abdominales dans tous les cas de gastro-entérite.
  • Maux de dos: avec maux d'estomac associés à des maux de dos au niveau des reins, peut-être la cause de problèmes de vésicule biliaire ou de pancréas.
  • Douleur thoracique: lorsque vous avez des douleurs thoraciques et des douleurs à l'estomac en même temps, c'est une indication de demander des soins d'urgence, car il peut s'agir d'une crise cardiaque.

Trouver les causes des douleurs à l'estomac

La douleur gastrique est un symptôme, pas une maladie, et votre médecin doit donc en déterminer la cause. La première approche est l'étude des antécédents médicaux et de l'examen physique (en particulier, la palpation de l'abdomen).

Le médecin peut diagnostiquer lui-même ou référer le patient à un médecin spécialiste, dans ce cas, un gastro-entérologue. Ce dernier, en fonction des symptômes rapportés par le patient ou le médecin traitant, peut prescrire d'autres examens, tels que:

  • Analyse en laboratoire: votre médecin peut demander des analyses de sang pour évaluer votre état de santé général et détecter, par exemple, des saignements cachés qui indiquent une gastrite érosive ou un ulcère d'estomac..
  • Radiographie: la radiographie abdominale est réalisée à l'aide d'un produit de contraste qui vous permet de mieux évaluer l'état du tractus gastro-intestinal. À l'aide de cet examen, les changements dans le sphincter, le reflux et, en général, les structures de l'estomac peuvent être distingués.
  • Gastroscopie: permet une évaluation visuelle de l'état de la paroi interne de l'estomac en introduisant dans la cavité une sonde flexible équipée d'une caméra vidéo. Détecte les blessures causées, par exemple, par une gastrite érosive, un ulcère ou un cancer de l'estomac.
  • Biopsie: analyse microscopique de petits morceaux de tissu de la muqueuse gastrique détectés lors de la gastroscopie. Convient pour détecter une tumeur dans l'estomac ou une infection à Helicobacter pylori.

Remèdes naturels pour les maux d'estomac

Les remèdes naturels peuvent être utilisés pour soulager les douleurs abdominales lors de maladies bénignes telles que la gastrite ou les troubles du stress..

Parmi les remèdes naturels qui peuvent être utilisés figurent:

Bicarbonate de soude: quelques cuillères à café de soude peuvent être utilisées comme soins primaires pour les crises aiguës de gastrite. Le bicarbonate de soude aide à combattre l'acidité accrue du suc gastrique, neutralise les effets de l'acide et réduit les symptômes.

Pomme: contient de la pectine et de la glycine, qui jouent le rôle d'un acide. Ainsi, ils sont recommandés dans le traitement de la gastrite, du reflux gastro-œsophagien et de l'ulcère gastro-duodénal, ils sont recommandés pour être consommés après les repas.

Aloès: a un effet cicatrisant et favorise la cicatrisation des tissus et la croissance de nouvelles cellules des muqueuses, grâce aux substances actives. Il est recommandé de boire du jus.

Citron: recommandé lorsque les maux d'estomac sont causés par un blocage de la digestion dû à une exposition au froid ou en cas de gastro-entérite avec diarrhée, mais doit être évité en cas de gastrite. Il est recommandé de porter un verre d'eau à ébullition, puis de préparer une cuillerée de zeste de citron. Laisser insister, filtrer et boire.

Réglisse: en raison de la teneur en glycyrrhizine et en flavonoïdes, la réglisse est utile dans le traitement de la gastrite, car ses substances actives ont des effets cicatrisants et mucoprotecteurs. Il est recommandé de consommer sous forme de thé, en mettant dans une tasse d'eau chaude, préalablement portée à ébullition, la racine de réglisse. Laisser infuser 10 à 15 minutes, filtrer et boire.

Camomille: En raison de sa teneur en azulène et bisabolol, la camomille a des propriétés calmantes et apaisantes. Particulièrement utile en cas de gastrite stressante. Utilisez des fleurs qui sont brassées dans une tasse avec de l'eau bouillante, le mélange est insisté, filtré et bu..

Nutrition: En termes de nutrition, il est recommandé de réduire la consommation d'épices, de caféine, d'aliments gras et d'alcool pour prévenir l'irritation et l'inflammation de la muqueuse gastrique. La consommation de lait est controversée. Bien qu'il ait un effet alcalinisant, il peut provoquer une irritation de la muqueuse gastrique due aux sous-produits de la digestion du lait..

Traitement médicamenteux sévère

L'utilisation de médicaments pour les douleurs à l'estomac est très utile si elle est causée par des maladies telles que la gastrite, le reflux gastro-œsophagien et les maladies de l'ulcère gastro-duodénal, ou dans le cas de maladies telles que la pancréatite et les problèmes de vésicule biliaire.

En particulier, peut être utilisé:

  • Antiacides: Cette classe de médicaments comprend le bicarbonate de sodium, l'hydroxyde de magnésium et l'hydroxyde d'aluminium. Leur capacité est de se lier aux ions d'acide chlorhydrique. Ainsi, ils réduisent l'acidité du suc gastrique, éliminent l'irritation et l'inflammation.
  • Les inhibiteurs de la pompe à protons: le lansoprazole et l'oméoprazole appartiennent à cette classe de médicaments; ils sont utilisés pour inhiber la pompe à protons responsable de la sécrétion du suc gastrique. Ainsi, ils réduisent l'inflammation et l'irritation causées par l'augmentation de la sécrétion des sucs gastriques..
  • Enzymes pancréatiques: utilisés pour traiter la pancréatite, ils aident les processus digestifs en remplaçant ou en compensant la sécrétion naturelle du pancréas, qui en raison de la pathologie est limitée ou absente.
  • Acides ursodésoxycholique et chénodésoxycholique: utilisé dans le cas de maladies de la vésicule biliaire, telles que la maladie biliaire, leur fonction est de dissoudre les calculs, ce qui rétablira le flux normal de la bile.

Dans le cas d'autres maladies, telles que les tumeurs et la gastro-entérite, le médecin décidera du médicament le plus approprié pour une utilisation dans un cas particulier..