Quels groupes de médicaments sont prescrits pour la pancréatite?

La pancréatite nécessite un traitement complet et long. La première chose qui doit être strictement observée après son identification est un régime spécial, dont le but principal est de faciliter le pancréas. Mais, sans aucun doute, un régime ne suffit pas - un traitement médicamenteux est également nécessaire, qui varie en fonction de la forme de l'évolution de la maladie.

Traitement médicamenteux de la pancréatite: pilules et médicaments nécessaires

À sa base, la pancréatite n'est rien d'autre qu'une inflammation du pancréas, avec deux formes principales.

La pancréatite aiguë est le plus souvent causée par le développement d'une autolyse enzymatique ou d'une auto-digestion de l'organe. Elle survient en raison de dommages aux cellules acineuses, c'est-à-dire celles qui sont responsables dans le corps de la production d'enzymes digestives, ainsi qu'en raison de la séparation accrue du suc pancréatique et d'un retard dans son écoulement. En conséquence, les enzymes sont activées dans le pancréas lui-même, entraînant une pancréatite aiguë. Les dommages aux cellules acineuses peuvent être déclenchés par diverses raisons: blessures abdominales, opérations sur le tube digestif, intoxications, réactions allergiques, troubles endocriniens, y compris la grossesse. Mais le plus souvent, la pancréatite aiguë provoque des erreurs grossières dans la nutrition, par exemple, des aliments gras excessifs et l'abus d'alcool.

Le compagnon de la pancréatite aiguë est toujours une coupure et une douleur prolongée de la ceinture dans le haut de l'abdomen. Parfois, la douleur irradie vers le cœur ou le sternum.

On distingue également une pancréatite chronique primaire, dans laquelle l'inflammation se développe directement dans le pancréas lui-même et secondaire, qui est la conséquence d'une autre maladie du système digestif - gastrite, cholécystite, ulcère gastro-duodénal, etc. Une pancréatite aiguë sans traitement approprié et un régime préventif long sont tout à fait capables de devenir chroniques.

La pancréatite chronique se caractérise par la présence de deux stades successifs: le stade de rémission, dans lequel la qualité de vie du patient s'améliore quelque peu, et le stade d'exacerbation, toujours accompagné de douleurs intenses et nécessitant des soins médicaux immédiats.

Mais quelle que soit la forme de pancréatite chez laquelle le patient est diagnostiqué, il existe en tout cas un grave danger pour sa santé. Puisque le pancréas affecté cesse de faire face à la tâche qui lui est assignée - digérer les aliments - dans le volume dans lequel il doit le faire. Une défaillance des organes exocrines résultant d'une pancréatite conduit à ce que le corps ne reçoive pas les substances nécessaires de la nourriture, entraînant une anémie, une perte de poids importante, une carence en vitamines.

Analgésiques

Ils sont obligatoires pour soulager l'état du patient atteint de pancréatite aiguë ou d'exacerbation de sa forme chronique. Dans certains cas, la douleur peut être prolongée, persister pendant la journée et extrêmement sévère - jusqu'à une perte de conscience. Pour soulager la douleur, les analgésiques peuvent être administrés par voie intraveineuse, ce qui augmente considérablement la vitesse de leur exposition. En cas de douleur intense, le médecin peut prescrire des blocages qui soulagent la douleur.

Antispasmodiques

Des antispasmodiques sont également prescrits pour éliminer la douleur. Sous leur influence, les vaisseaux du pancréas se dilatent, les spasmes des muscles lisses des voies biliaires et du sphincter d'Oddi sont supprimés, en raison de quoi il y a une violation de l'écoulement du suc pancréatique et de la bile dans le duodénum.

Anti-inflammatoires

Le processus inflammatoire de la pancréatite affecte non seulement le pancréas lui-même, mais pénètre également souvent les organes adjacents. Afin de réduire la propagation de ce processus, des médicaments anti-inflammatoires et des antibiotiques à large spectre sont prescrits. Leur utilisation peut réduire les risques de complications graves, telles que la septicémie, la péritonite, l'abcès et la nécrose pancréatique..

Préparations enzymatiques

Le médecin peut prescrire une thérapie enzymatique pour compenser la production d'enzymes par l'organe affecté uniquement dans la pancréatite chronique sans exacerbation. Les médicaments contenant des enzymes sont inclus dans l'un des deux groupes:

  • à base de pancréatine - un extrait du pancréas contenant des enzymes, dont les substances actives facilitent la digestion des aliments, éliminent les nausées, améliorent le bien-être du patient;
  • à base d'acides biliaires efficaces pour digérer les graisses et améliorer le péristaltisme. Cependant, la prise de médicaments à base de bile est souvent indésirable, car les acides biliaires provoquent une sécrétion trop active de suc pancréatique.

Antiacides

Les antiacides sont souvent prescrits conjointement avec des médicaments contenant des enzymes pour améliorer l'activité de ces derniers. Les antiacides sont également pris pour réduire l'acidité du suc gastrique, car une trop grande concentration d'acide chlorhydrique qu'il contient peut provoquer une activité accrue du pancréas.

Les médicaments capables de se dissoudre complètement dans le sang humain sont considérés comme des antiacides absorbables. Ils réduisent rapidement l'acidité, mais diffèrent par la courte durée d'exposition et toute une gamme d'effets secondaires. Les antiacides non absorbables, à leur tour, sont divisés en deux groupes:

  • les sels d'aluminium de l'acide phosphorique;
  • préparations d'aluminium et de magnésium (parfois des composants supplémentaires peuvent y être ajoutés).

L'effet thérapeutique le plus élevé est possédé par les médicaments contenant un cation aluminium, car sa présence fournit la meilleure combinaison des propriétés du médicament: effet adsorbant, enveloppant, neutralisant et cytoprotecteur. Cependant, les préparations d'hydroxyde d'aluminium peuvent provoquer de la constipation et sont relativement lentes..

Les produits aluminium-magnésium sont optimaux en termes de vitesse d'action thérapeutique et d'absence d'effets secondaires. La combinaison d'hydroxydes de magnésium et d'aluminium a une capacité antiacide élevée.

Néanmoins, la gastroentérologie moderne s'éloigne progressivement de l'utilisation d'antiacides, car les antiacides absorbés provoquent souvent un rebond acide - une augmentation de la production d'acide de l'estomac après la fin du médicament. Au lieu d'antiacides, des inhibiteurs de la pompe à protons tels que l'oméprazole sont de plus en plus prescrits. Ils agissent de manière fiable pendant longtemps, bien que leur effet ne se produise pas aussi rapidement que lors de la prise d'antiacides. Les inhibiteurs de la pompe à protons réduisent la production d'acide chlorhydrique, bloquant une enzyme spéciale dans les cellules de la muqueuse gastrique - H + / K + -ATPase, ou pompe à protons - le principal maillon de la sécrétion d'acide.

Médicaments antisécrétoires

Pour réduire la production d'enzymes digestives par un organe malade et arrêter le développement de la nécrose qui se produit en raison du processus d'auto-digestion, des médicaments antisécrétoires spéciaux sont utilisés en thérapie. Ils sont nécessaires pour réduire la douleur aux premiers stades de la pancréatite aiguë..

Les bloqueurs H2 des récepteurs de l'histamine sont capables de supprimer la synthèse d'acide chlorhydrique dans l'estomac, bloquant les récepteurs spécifiques de l'histamine H2. Parfois, les antihistaminiques H2 sont prescrits dans le cadre d'une thérapie enzymatique pour protéger la préparation d'enzymes pancréatiques contre les effets des enzymes gastriques..

Solutions d'électrolyte

Avec la pancréatite, une intoxication se produit souvent, provoquant des nausées, des vomissements et de la diarrhée, ce qui peut provoquer une déshydratation chez le patient, une diminution du volume sanguin et une baisse du niveau d'électrolytes.

Dans le traitement de la pancréatite aiguë, des solutions électrolytiques sont obligatoires, dont l'action vise à rétablir l'équilibre eau-sel, à prévenir l'apparition de caillots sanguins. Les solutions sont administrées via un compte-gouttes intraveineux. En conséquence, la viscosité du sang et le gonflement de la glande affectée sont réduits, et la microcirculation sanguine dans l'organe est également activée. De plus, l'introduction de telles solutions peut avoir un effet anti-choc et normaliser la pression artérielle.

Préparations pour l'élimination des symptômes concomitants de pancréatite

Parfois, pour éliminer les symptômes concomitants, un médicament supplémentaire est prescrit à un patient atteint de pancréatite. Par exemple, les patients souffrant de stéatorrhée sévère reçoivent des vitamines du groupe B et des vitamines liposolubles des groupes A, D, E, K. De plus, les vitamines sont prescrites pour une carence enzymatique afin de compenser la carence résultant d'une mauvaise absorption de celles-ci dans les aliments.

Les sédatifs sont utilisés en cas d'anxiété accrue ou d'irritabilité du patient causée par des crises de douleur constantes. De plus, l'utilisation de sédatifs améliore l'effet des analgésiques..

Les nausées et les vomissements sont quelques-uns des symptômes les plus désagréables de la pancréatite, ce qui peut apporter beaucoup de souffrance au patient. Par conséquent, les médecins prescrivent très souvent des médicaments antiémétiques à ces patients. Cependant, la plupart des médicaments pris par voie orale sont inefficaces dans ce cas - ils sont remplacés par des injections.

Pour réduire le risque de déshydratation, des médicaments anti-diarrhéiques peuvent être prescrits pour empêcher le retrait de l'eau et des substances qu'elle contient du corps. L'utilisation de médicaments antidiarrhéiques empêche les dysfonctionnements de l'équilibre eau-électrolyte, le développement d'une carence en vitamines, l'anémie et un manque de protéines.

Thérapie enzymatique de la pancréatite chronique

L'une des fonctions les plus importantes du pancréas est la production d'un suc pancréatique spécial, qui comprend des enzymes pour digérer les aliments. Une glande saine produit environ deux litres de ce jus par jour. Avec un processus de digestion normal, le jus est rapidement excrété dans la lumière du duodénum. Mais avec la pancréatite, la glande affectée ne peut pas synthétiser les enzymes dans le bon volume, ce qui provoque une carence en enzymes pancréatiques. La violation de la synthèse des enzymes entraîne une violation de la fonction digestive.

Tous les types de pancréatite sont capables de provoquer un déficit enzymatique à un degré ou un autre, mais les manifestations cliniques ne se produisent qu'avec une diminution significative de l'activité fonctionnelle du pancréas - d'environ 90%. Le patient développe une stéatorrhée, des flatulences, des polyphécales, une carence en vitamines, une déshydratation, une anémie, des nausées, des vomissements, une perte de poids. L'absence de traitement adéquat pour une carence enzymatique peut entraîner une déplétion sévère du corps du patient.

Pour le traitement de la carence enzymatique dans la pancréatite, une thérapie enzymatique peut être utilisée. Mais il ne faut pas oublier que cette méthode n'est autorisée que dans la forme chronique de la maladie; dans tous les autres cas, les préparations enzymatiques sont totalement interdites. Ce n'est qu'après avoir retiré l'exacerbation que le médecin peut prescrire un traitement enzymatique.

En plus d'améliorer la digestion, les médicaments contenant des enzymes peuvent également contribuer au soulagement de la douleur. Cela est dû au mécanisme d'inhibition inverse de la production d'enzymes, car la pancréatine sous forme posologique, qui pénètre en quantité suffisante dans la lumière du duodénum, ​​conduit à l'inactivation du facteur de libération de la cholécystokinine, ce qui contribue à réduire la cholécystokinine dans le sang et la sécrétion pancréatique (par le principe de la «rétroaction»). Cela réduit l'autolyse, la pression intraductale et la douleur, procurant au pancréas un repos fonctionnel pendant le traitement. Les indications sont la diarrhée, les manifestations de la dyspepsie, la perte de poids rapide et la stéatorrhée.

La thérapie enzymatique est le plus souvent utilisée de manière globale, conjointement avec d'autres méthodes de traitement et un régime spécial. L'auto-administration d'enzymes dans la pancréatite n'est pas souhaitable en cas de doute sur la forme de la maladie. Le médecin doit prescrire un traitement basé sur les antécédents médicaux, les symptômes et la gravité de la maladie. Ce n'est que dans ce cas que les enzymes peuvent aider le patient et ne pas aggraver le cours d'une maladie déjà dangereuse.

Quelles enzymes aideront à réduire la charge sur le pancréas avec pancréatite?

Les préparations enzymatiques à base de pancréatine telles que, par exemple, Mikrasim® aident à soutenir le pancréas et facilitent le processus de digestion. Il est disponible sous forme de capsules, dans lesquelles sont enfermés des microgranules d'un diamètre inférieur à 2 mm, contenant des enzymes pancréatiques actives: amylase, protéase, lipase.

Les gélules Micrasim® sont constituées de gélatine soluble dans le suc gastrique, tandis que l'enveloppe des microgranules ne peut libérer que des enzymes dans le milieu alcalin de l'intestin grêle. Pour cette raison, la substance active Mikrasima® ne se dissout pas dans l'estomac comme les comprimés, mais avec la nourriture, elle pénètre dans le duodénum, ​​c'est-à-dire à l'endroit où se déroule la partie principale du processus de digestion.

De plus, en raison de sa petite taille, les granules entérosolubles sont capables de se mélanger uniformément avec les aliments, assurant une digestion uniforme et complète de ceux-ci. Mikrazim® commence à "travailler" activement dans la demi-heure après la dissolution de la coque de protection.

Micrasim® peut être utilisé pour la carence en enzymes pancréatiques. En outre, les gastro-entérologues le recommandent pour corriger les conditions de dyspepsie dues à une suralimentation, une alimentation irrégulière, une alimentation trop lourde ou si la digestion est perturbée après la chirurgie. Il n'y a pas de limite d'âge pour le médicament, même les très jeunes enfants sont autorisés à le prendre après accord avec le pédiatre.

Contre-indications: forme aiguë de pancréatite, exacerbation de pancréatite chronique, intolérance individuelle aux composants.

Mikrasim® est disponible en deux doses - 10 000 et 25 000 unités, la concentration d'administration requise est prescrite par un médecin et dépend de la gravité de la carence enzymatique. Prenez Micrasim® par voie orale avec une quantité suffisante de liquide.

Le médicament Mikrazim® est inclus dans la liste des médicaments essentiels et essentiels. Le numéro d'enregistrement du médicament dans le registre national des médicaments est LS-000995 en date du 18 octobre 2011, renouvelé indéfiniment le 16 janvier 2018.

Sans traitement en temps opportun, la pancréatite peut devenir chronique et entraîner des complications, notamment une nécrose pancréatique..

Le médicament Mikrasim ® contient des enzymes pancréatiques qui ne peuvent être libérées que dans l'intestin, rapprochant au maximum le processus de digestion au naturel.

La pancréatite chronique lors d'une exacerbation s'accompagne de douleurs périodiques ou constantes dans le haut de l'abdomen, qui peuvent ressembler à des ceintures, ainsi que des nausées (jusqu'aux vomissements), des selles molles et des ballonnements.

Pour la digestion d'une partie des aliments riches en calories (environ 150 g), 10 000 unités d'enzymes actives * sont nécessaires. Juste autant d'entre eux sont contenus dans une capsule de Mikrasim ®, ce qui permet à l'outil d'aider à améliorer la digestion.

* Pour la digestion d'aliments riches en calories pesant 150 g, sur la base du fait que pour la digestion de 500 g d'aliments riches en calories, au moins 30 000 à 35 000 unités de lipase sont nécessaires. I. Yu. Kuchma "Préparations enzymatiques dans le traitement des maladies du tractus gastro-intestinal". "Pharmacien", 2009, n ° 7.

* En cas d'insuffisance pancréatique exocrine dans la pancréatite chronique.

Dans le traitement des effets de la pancréatite, des médicaments pour normaliser la digestion contenant de l'amylase, de la lipase et de la protéase peuvent être recommandés..

Le médicament Mikrasim ® peut être utilisé comme thérapie de remplacement pour diverses causes d'insuffisance pancréatique exocrine.

Pour déterminer avec précision la posologie du médicament et un degré adéquat de carence enzymatique, des tests de laboratoire sont utilisés qui peuvent établir avec précision les écarts par rapport à la norme de certaines enzymes par leur contenu dans le sérum sanguin, les matières fécales et l'urine.

Pilules de pancréas

Une altération du pancréas peut entraîner diverses maladies graves. Quelles pilules de pancréas existent, quels sont leurs noms, comment fonctionnent-elles?

Le rôle du pancréas et les maladies les plus courantes

Le pancréas fait partie du système endocrinien. Il participe au processus de digestion, produit les enzymes nécessaires. Ces enzymes décomposent les graisses, les protéines, les glucides pour faciliter l'absorption intestinale, neutralisent l'estomac acide.

Troubles pancréatiques courants:

  • pancréatite aiguë ou chronique;
  • cancer du pancréas;
  • Diabète;
  • fibrose kystique;
  • kyste;
  • lipomatose;
  • nécrose des tissus des glandes.
  • syndrome de douleur paroxystique;
  • douleur constante, qui s'intensifie après avoir trop mangé, l'alcool, les aliments gras, frits et épicés;
  • nausées Vomissements;
  • la diarrhée;
  • manque d'appétit.

Quels médicaments pour traiter le pancréas?

La pharmacothérapie est conçue pour éliminer les principales causes qui ont conduit au développement d'une inflammation du pancréas, ainsi que:

  • arrêter la douleur;
  • restaurer la fonction digestive (compenser la carence enzymatique, restaurer la microflore);
  • compenser l'échec endocrinien.

Ces objectifs sont atteints à l'aide de médicaments bien connus qui restaurent le pancréas.

Tous les médicaments ont des contre-indications, vous ne pouvez pas vous diagnostiquer et choisir une thérapie!

Médicaments à action antibactérienne

Les médecins prescrivent des antibiotiques pour soulager l'inflammation. Ces médicaments sont conçus pour prévenir d'éventuelles complications (péritonite, abcès, septicémie).

TitrePropriétésContre-indicationsComment utiliser?
AbactalEfficace contre les micro-organismes Gram positifs et Gram négatifs, a un effet bactéricide.hypersensibilité aux composants antibiotiques;
grossesse;
lésions organiques du système nerveux central;
altération de la fonction rénale.
Accepté pendant ou après les repas, divisant la dose quotidienne en deux parties. Observer des intervalles égaux.
Si la fonction hépatique est altérée, il est recommandé d'utiliser sous forme de solution pour perfusion. La solution est administrée lentement avec un compte-gouttes. 1 g - dose quotidienne maximale.
VancomycineDétruit les bactéries, la structure cellulaire des micro-organismes pathogènes. Efficace contre les staphylocoques, les streptocoques.Hypersensibilité aux composants du médicament. Déconseillé aux femmes enceintes pendant la lactation.Attribué à 1-2 g par jour. Administré par voie intraveineuse.
CeftriaxoneIl inhibe la synthèse de la membrane cellulaire de nombreuses bactéries gram-positives et gram-négatives. Antibiotique de troisième génération.Allergie, urticaire et intolérance aux céphalosporines et aux pénicillines, grossesse. Dans un flacon ou une seringue ne peut pas être mélangé avec d'autres antibiotiques.Habituellement administré par voie intraveineuse ou injecté par voie intramusculaire 1-2 g par jour chaque jour. Si l'infection est sévère, augmentez la dose.

Produits enzymatiques

Le traitement de la pancréatite doit être accompagné de l'utilisation d'enzymes qui normalisent la digestion..

Ils ne restaurent pas la fonction de l'organe, mais fournissent au corps les substances nécessaires à une bonne digestion, à l'absorption des vitamines liposolubles.

La posologie est prescrite par un médecin, une mauvaise utilisation des antibiotiques nuira à la santé.

Avec l'incapacité du pancréas à sécréter une quantité suffisante d'enzymes, ils sont achetés en pharmacie et pris par voie orale lors de la consommation d'aliments gras. Si la fonction exocrine est trop perturbée, ils sont ivres même en mangeant des aliments inoffensifs..

Les enzymes sont extraites d'organes animaux. La substance active est la pancréatine. Liste des fonds contenant de la pancréatine:

Pour éviter la destruction de la pancréatine dans le suc gastrique, les médicaments sont enfermés dans un enrobage entérique. L'environnement alcalin du duodénum le dissout.

Après la libération des enzymes et le début de leur action.

Nausées, allergies possibles après la prise.

Les moyens sont produits sous forme de capsules contenant des microcranules contenant de la pancréatine, ainsi que sous forme de comprimés. Les capsules ont un prix plus élevé, mais les fabricants garantissent qu'elles sont plus efficaces et se mélangent mieux avec les aliments.

Antispasmodiques, analgésiques

Ce groupe de médicaments comprend des médicaments ayant une action visant à éliminer les spasmes des muscles musculaires intestinaux:

Et des drogues mixtes. Ils comprennent des analgésiques:

En présence d'attaques de pancréatite, les médicaments soulagent la douleur. Le médecin sélectionne les médicaments, en fonction de l'intensité de la douleur: analgésique (Baralgin, Pentazocine), analgésiques narcotiques (Promedol, Tramal).

Antiacides efficaces

Si la maladie pancréatique s'accompagne d'une insuffisance exocrine, une douleur et un syndrome dyspeptique surviennent. Dans de tels cas, des antiacides sont également utilisés. Ces médicaments inhibent la libération d'acide chlorhydrique, se lient à l'acide chlorhydrique et le neutralisent..

Fosfalugel, Maalox, Almagel et d'autres suspensions antiacides réduisent l'acidité de l'environnement gastrique, réduisent le nombre d'enzymes détruites, procurent à la glande un repos fonctionnel et sa récupération accélérée. En règle générale, ces médicaments enveloppent la muqueuse des organes et la protègent des effets agressifs du suc digestif. Efficace pour les troubles digestifs et les intoxications alimentaires.

En raison de l'effet sorbant, ces agents se lient aux micro-organismes pathogènes, aux substances toxiques, aux gaz et les éliminent du corps. Ne conduisent pas à une forte alcalinisation du corps, n'augmentent pas la production d'acide chlorhydrique en réponse à sa neutralisation.

Oméprazole et autres médicaments

En tant que médicaments antisécrétoires, le rabéprazole, le lansoprazole et la famitidine sont prescrits. L'un des plus efficaces est l'oméprazole. Ce médicament élimine rapidement la douleur lors de l'exacerbation de maladies pancréatiques chroniques. Fait référence aux inhibiteurs de la pompe à protons qui réduisent la production d'acide.

Élimine le micro-organisme pathogène Helicobacter pylori. Réduit la gravité des symptômes, réduit la probabilité de rechute de la maladie avec complications. Il soulage la condition en deux heures.

Il ne peut pas être pris avec:

  • hypersensibilité aux composants;
  • grossesse, allaitement;
  • gastrite avec une faible acidité;
  • oncologie du tube digestif;
  • l'ostéoporose;
  • infections du tractus gastro-intestinal;
  • insuffisance hépatique.

En combinaison avec d'autres médicaments, des médicaments sont prescrits pour soulager les symptômes négatifs du tube digestif et du corps en général:

  • de la diarrhée et de la dysbiose efficace Hilak Forte et Smecta;
  • de l'intoxication aidera l'angle activé, Enterosgel;
  • en cas de dysfonctionnement moteur de l'intestin, vous devez boire Trimedat, qui stimule les muscles de l'organe.

Traitement avec des remèdes populaires

La médecine traditionnelle en combinaison avec une pharmacothérapie accélérera la récupération et soulagera l'état du patient. Les recettes suivantes vous aideront:

  1. Vous devez boire 100 ml d'infusion à partir des feuilles de fraises, canneberges, bleuets, stigmates de maïs. Les composants sont pris à parts égales, broyés, remplis d'un verre d'eau chaude. Insister la nuit.
  2. Différentes herbes sont très efficaces. Besoin de boire 50 grammes d'iris et d'absinthe pendant une semaine.
  3. Dans un verre de kéfir, mélanger une cuillère à soupe de farine, manger le mélange le matin, le remplacer par le petit déjeuner.
  4. 30 gouttes de teinture de Rhodiola rosea prises avant les repas.
  5. Le persil est lavé, étalé sur le fond de la casserole, ajoutez le lait, qui devrait recouvrir complètement les légumes verts. Les plats sont mis au four. Le lait doit fondre mais ne pas bouillir. Filtre. Deux cuillères à soupe sont consommées toutes les heures. L'outil doit être bu jusqu'à la fin de la journée. C'est un diurétique efficace. Il a un effet bénéfique sur le pancréas, est capable de rafraîchir et d'améliorer le teint.

Régime d'exacerbation

Un régime thérapeutique réduit la sécrétion gastrique, prévient les complications, stabilise la pancréatite chronique.

Les pilules, les suspensions ou les remèdes populaires seront impuissants si le patient mange, quel que soit.

Avec les exacerbations, vous devez respecter un jeûne de trois jours. Ils boivent un litre d'eau minérale chaude et environ deux verres de bouillon de cynorrhodon. Trois jours par semaine, respectez un régime hypocalorique. Refusez les produits contenant des fibres grossières, qui stimulent les glandes digestives, à partir de lait pur. Mangez fractionné, en petites portions. Les aliments doivent être mijotés ou bouillis, pas frits.

  • soupes muqueuses à base de céréales (hors mil) sur l'eau;
  • soufflé ou boulettes de viande cuites à la vapeur à partir de viande maigre;
  • omelette à la vapeur (pas plus de deux œufs par jour);
  • fromage cottage faible en gras frais;
  • plats de légumes;
  • boissons acides;
  • le thé est préférable de remplacer par un bouillon d'églantier.

Plats gras et fumés, cornichons, épices, champignons, eau gazeuse, alcool sont interdits.

Un régime thérapeutique en combinaison avec des médicaments correctement sélectionnés peut normaliser le travail d'un organe.

Ils ne prescrivent pas eux-mêmes de thérapie et ne font pas de diagnostic. Aux premiers symptômes de troubles pancréatiques, vous devez vous présenter chez le médecin. Un traitement inapproprié ne fera que nuire à votre santé. Le temps sera perdu et la maladie deviendra chronique..

Partage avec tes amis

Faites du bon travail, cela ne prendra pas longtemps

Médicaments pancréatiques

L'inflammation dans le pancréas peut être sous forme aiguë ou chronique. Selon le stade de la maladie et le degré du processus inflammatoire, les médicaments sont prescrits dans différents groupes, dont la tâche est de réduire la douleur et de fournir un repos fonctionnel au corps.

Dans le cadre d'une thérapie complexe, la médecine traditionnelle peut également être utilisée, ce qui contribue à la restauration rapide de la glande et réduit la gravité du processus inflammatoire. Le traitement du pancréas avec des médicaments doit être effectué sous la supervision du médecin traitant, car un ajustement périodique des doses de médicaments est nécessaire.

Traitement de la pancréatite aiguë

Dans l'inflammation aiguë, l'hospitalisation d'urgence et une thérapie complexe et conservatrice sont nécessaires, qui visent à réduire le syndrome douloureux, à soulager le processus inflammatoire et à prévenir les complications. Comment traiter le pancréas, le médecin déterminera, en tenant compte de la clinique, la gravité du processus pathologique, la présence de maladies concomitantes.

Les fluides intraveineux (solution saline, glucose avec insuline), les médicaments contenant du calcium et du potassium, les substituts plasmatiques de bas poids moléculaire, les agents protéiques sont indiqués. En cas d'excrétion excessive d'enzymes dans l'urine, il est nécessaire d'infuser des substances anti-enzymatiques (Trasilol, Kontrikal, Gordoks) par voie intraveineuse, dont la posologie est calculée en fonction de la gravité du processus inflammatoire.

Un traitement antibiotique est effectué en cas de risque de complications. Dans la pancréatite aiguë, les peptides régulateurs et les somatostatines aident bien. Si nécessaire, des antihistaminiques, anti-inflammatoires et diurétiques sont prescrits.

Le traitement médicamenteux de la pancréatite aiguë peut également inclure l'utilisation d'anticholinergiques, d'antispasmodiques, de ganliobloquants, qui soulagent la douleur et soulagent les spasmes du sphincter d'Oddi (Drotaverin, Papaverine, Mebeverin, Platifillin, Atropine, Ganglefen, Metamizole sodium). Pour réduire l'activité fonctionnelle du pancréas, la pirenzipine M-anticholinergique (Gastrocepin) est prescrite.

Médicaments contre la pancréatite chronique

En l'absence de traitement médicamenteux et en cas de non-respect des recommandations alimentaires, la pancréatite aiguë peut se transformer en chronique. Dans la forme chronique, des changements irréversibles nécrotiques et inflammatoires destructifs du parenchyme se développent progressivement, ce qui conduit à une violation persistante des fonctions de l'organe.

Dans la pancréatite chronique, des médicaments sont prescrits pour arrêter le syndrome douloureux, fournir un repos fonctionnel du pancréas, réduire l'activité sécrétoire, ainsi que des médicaments pour la correction de l'insuffisance endocrinienne et exocrine.

En période d'exacerbation, les cholinolytiques, les antispasmodiques, les analgésiques non narcotiques, les bloqueurs de sécrétions et les antiacides sont utilisés pour soulager la douleur. Ces fonds éliminent les spasmes du sphincter d'Oddi, réduisent la pression dans les canaux, assurent le passage du suc pancréatique et de la bile dans le duodénum.

Le syndrome douloureux est réduit avec des analgésiques et des antispasmodiques. Une solution d'Analgin à 50% et une solution de Papavérine à 2% sont ajoutées au patient avec l'ajout d'antihistaminiques. Ensuite, l'administration orale d'un antispasmodique (Mebeverin) est recommandée..


Si la douleur ne disparaît pas dans les 3-4 heures, vous devez utiliser des antipsychotiques (Droperidol avec Fentanyl)

Pour réduire la sécrétion du suc gastrique et pancréatique, des anticholinergiques sont utilisés (solutions d'atropine, de platifilline ou de métacine). Pour supprimer la production d'acide chlorhydrique, des médicaments antisécrétoires peuvent être prescrits: inhibiteurs de la pompe à protons (oméprazole), bloqueurs des récepteurs H2 (Famotidine).

Un rôle important dans le traitement de la pancréatite chronique appartient aux peptides régulateurs (similaires à la somatostatine endogène), qui inhibent la fonction sécrétoire du pancréas et des intestins.

Un traitement antibiotique est effectué pour prévenir une infection secondaire, s'il existe un risque de formation de kystes et de fistules, de péritonite et d'autres complications. Des pénicillines protégées (Amoxiclav, Augmentin) ou des céphalosporines de 3 générations (Ceftriaxone, Cefotaxime) sont prescrites.

Le médecin décidera des méthodes de traitement à prendre, en tenant compte de la réaction à la substance active et de la prescription du traitement antibactérien précédent. Dans la période aiguë, les antibiotiques sont administrés par voie intraveineuse ou intramusculaire.

Médicaments utilisés dans le traitement du pancréas

Pour soulager la douleur, des analgésiques et des antispasmodiques sont prescrits. Le premier groupe de médicaments soulage la douleur en supprimant la production de prostaglandines, le second élimine les spasmes, grâce auxquels le sphincter d'Oddi se détend et le passage des enzymes pancréatiques dans le duodénum devient possible.


Parmi les analgésiques, la préférence est donnée aux salicylates (aspirine) ou à l'acétaminophène (paracétamol), qui doivent être pris avant les repas.

Des antispasmodiques peuvent prescrire:

  • Drotaverinum. Disponible en comprimés de 40 mg et en ampoules de 2 ml. Avec une administration intramusculaire, la posologie pour les adultes est de 40 à 240 mg. Avec une administration orale, 1-2 comprimés sont prescrits. Le patient doit recevoir le médicament 1 à 3 fois par jour;
  • Papavérine. Il est fabriqué en suppositoires, solution, comprimés (40 mg). Vous devez boire des comprimés 1 fois trois fois par jour. Les suppositoires sont administrés par voie rectale dans 1 à 2 suppositoires (20 à 40 mg), 2 à 3 fois par jour. La solution est administrée par voie sous-cutanée, intraveineuse ou intramusculaire 1-2 ml 2 à 4 fois par jour, et l'intervalle entre les injections doit être d'au moins 4 heures;
  • Mebeverin. Vous devez boire le médicament à 400 mg, en divisant la dose en 2 à 4 doses. Une capsule de 200 mg;
  • Platyphyllinum. Disponible en ampoules. 1-2 mg sont prescrits pendant une période de douleur intense. À un moment donné, vous ne pouvez pas boire plus de 10 mg, et par jour pas plus de 30 mg.

Les bloqueurs de ganglions détendent les muscles lisses, dilatent les vaisseaux sanguins, réduisent la production d'acide chlorhydrique et la motilité du tractus gastro-intestinal. Ce groupe comprend:

Qui traite le pancréas?

  • Gangleron. Les capsules sont prises 1 à 3 ou 4 fois par jour avant les repas. La solution est administrée par voie sous-cutanée ou intramusculaire, 1 ml toutes les 6 à 8 heures..
  • Pyrène. Disponible en comprimés de 0,005 g. Vous devez prendre un comprimé ou la moitié. La dose unique maximale est de 2 comprimés et l'apport quotidien est de 6 comprimés..
  • Benzohexonium. Attribuer par voie intramusculaire, intraveineuse ou sous-cutanée. La dose est réglée individuellement et peut aller de 0,25 à 0,5 ml. La solution est administrée une heure avant les repas 2 à 4 fois par jour.

Pour réduire la douleur et affaiblir la sécrétion du pancréas sont capables de médicaments:

  • Ranitidine. Bloqueur des récepteurs de l'histamine H2. La posologie est prescrite en fonction de l'état du patient (en règle générale, un comprimé 1-2 fois par jour ou 2 ml par voie parentérale toutes les 6-8 heures);
  • Famotidine. Cet antagoniste des récepteurs H2 est disponible en comprimés de 20 et 40 mg. Une dose unique (10 ou 20 mg) inhibe la sécrétion du suc gastrique pendant 10 à 12 heures. Le médicament commence à agir dans l'heure qui suit l'administration;
  • Cimétidine. Bloqueur des récepteurs histaminiques H2 de première génération. Après avoir pris 300 mg, l'effet se manifeste après une heure et dure 4 à 5 heures. Avec une administration orale, une dose unique de 100 à 800 mg, avec une injection intraveineuse ou intramusculaire de 200 mg. La dose maximale pour les enfants à partir de l'année de 25-30 mg / kg / jour, pour les nourrissons - 20 mg / kg / jour.
  • Oméprazole Fait référence aux inhibiteurs de la pompe à protons. Dans une gélule, 20 mg de la substance active, en flacons pour la préparation d'une solution pour administration intraveineuse et thérapie par perfusion, 40 mg. Les gélules doivent être prises le matin avant les repas sans broyage ni mastication. Le médicament dure 24 heures.L'oméprazole est administré par voie intraveineuse de 20 à 40 mg pendant 3 à 5 jours, puis le patient est transféré sous médication orale (Omez, Ultop) pendant 4 à 6 semaines;
  • Sulfate d'atropine. Il a un effet antispasmodique et bloque également les récepteurs M-cholinergiques. Après avoir pris de l'atropine, la sécrétion des glandes diminue, la fréquence cardiaque s'accélère et le tonus des organes musculaires lisses diminue. Le médicament peut être administré par voie parentérale ou orale. La posologie est choisie individuellement;
  • Pirenzépine. Il a un effet M-anticholinergique et anti-ulcéreux, réduit la production d'acide chlorhydrique. En vente en comprimés de 0,025 et 0,05 g et en poudre de 0,01 g (ampoules avec solvant). 1-2 comprimés sont prescrits trois fois par jour avant les repas, et après 2-3 jours, la fréquence d'administration est réduite à deux fois. Administration parentérale uniquement en cas de douleur intense ou d'hémorragie.


La posologie et la durée du traitement sont déterminées par le médecin

Avec une diminution de la sécrétion d'acide chlorhydrique, la production de suc pancréatique diminue également, en conséquence, la pression intrapancréatique se normalise et la charge sur le pancréas enflammé diminue. Il est possible de réduire la production de suc gastrique par les antiacides (Almagel, Maalox, Phospholugel, Rutatsid), qui doivent être bues pendant 3-4 semaines. Plus d'informations sur le traitement du pancréas avec des comprimés de médicaments peuvent être lues dans cet article..

L'octréotide ralentit la sécrétion du pancréas, du foie, de l'estomac, de l'intestin grêle, réduit la fonction motrice et la pression dans les canaux et inhibe la production d'enzymes. Le médicament a également un effet anti-inflammatoire, car il stabilise les membranes cellulaires, bloque la cytokinogenèse et favorise la production de prostaglandines..

L'octréotide (Sandostatine) est vendu en ampoules (solution à 0,01%) à 50 ou 100 mg et est administré par voie intraveineuse ou sous-cutanée. Le cours thérapeutique avec un médicament ne dépassant pas 5 à 10 jours. L'effet du médicament dure 10-12 heures. Pendant 3-4 semaines après l'exacerbation de la pancréatite chronique, le patient doit prendre du pentoxyle sodique, qui a un effet anti-protéolytique et anti-inflammatoire, ce qui signifie qu'il soutient la glande et la soulage de la charge. Le médicament est bu 50-100 ml trois fois par jour après les repas.

La fonction motrice des parties initiales de l'intestin et des voies biliaires est rétablie par la procinétique, dont les noms sont la dompéridone (dose quotidienne maximale de 80 mg), le cisapride (boire 5 à 20 mg trois fois par jour). Pour éliminer l'absorption des graisses, des protéines et des glucides, des préparations enzymatiques sont prescrites.

1-3 jours après l'apparition de la clinique, l'administration de pancréatine non combinée (Mezim forte, Panzinorm forte-N, Creon 10000, Penzital) est indiquée, et 3-4 semaines après la disparition des symptômes, des enzymes avec des acides biliaires et / ou de l'hémicellulose sont recommandées (Festal, Enzistal, Digestal, Panzinorm forte).

Les enzymes doivent être prises 3 ou 4 fois par jour en même temps que la nourriture, des cours d'une durée de 2 à 3 semaines et une pause ultérieure de 3 à 4 semaines. Seulement 4-5 cours de drogue par an. La liste des préparations enzymatiques est longue, leur composition diffère. De toutes les enzymes, celles qui sont microgranulaires et avec un revêtement résistant aux acides (Licrease, Créon, Pancytrate) ont le meilleur effet..

Comment soutenir la glande

La nutrition clinique joue un rôle important dans le maintien du fonctionnement normal du pancréas. Une table de traitement n ° 5P est prescrite, ce qui limite l'apport de graisses. Avec une exacerbation du processus inflammatoire, un jeûne de 3 à 5 jours est indiqué.


Il est impossible de guérir le pancréas sans ajuster la nutrition

Pendant la période de récupération, il est conseillé de prendre des vitamines, des agents biliaires (Helichrysum, xylitol, thé cholérétique, sorbitol), des préparations de calcium, des antioxydants, des phospholipides essentiels ou d'autres hépatoprotecteurs. Pour restaurer les fonctions du pancréas, il est recommandé d'utiliser de l'eau de minéralisation faible ou moyenne, qui doit être chauffée à 38–39 ° C et bue une heure avant un repas. La durée d'une telle thérapie est de 21 jours..

Après une période aiguë, le traitement conservateur de la pancréatite chronique implique l'élimination de l'insuffisance exocrine, qui est effectuée:

  • l'utilisation de préparations enzymatiques dont la coquille est dissoute dans l'intestin (Créon);
  • prise supplémentaire de préparations enzymatiques jusqu'à 2 mois avec un changement de dosage (lorsque le régime alimentaire augmente, il est préférable d'augmenter la dose pendant plusieurs jours, puis de la réduire progressivement);
  • prolonger l'utilisation des inhibiteurs de la pompe à protons (inhiber la production d'acide chlorhydrique);
  • hors alcool pendant au moins 6 mois.

Pour exclure une rechute de la maladie et empêcher sa progression, des méthodes de prévention secondaire sont utilisées, notamment:

  • respect du régime alimentaire afin de réduire le risque de spasme de la vésicule biliaire à la suite de la migration de petites pierres et la possibilité de colmatage des canaux pancréatiques;
  • diminution de la lithogénicité de la bile (des médicaments contenant de l'acide ursodésoxycholique sont utilisés);
  • débridement chirurgical, qui peut comprendre une cholécystectomie et une papillosphinctérotomie.

Pour restaurer le pancréas, il est recommandé d'utiliser des remèdes populaires. On utilise des matières premières qui ont un effet anti-inflammatoire, restaurent les tissus des glandes et ne stimulent pas la synthèse des enzymes.

Avant de traiter la pancréatite avec des décoctions et des infusions, il est nécessaire de consulter votre médecin, car les herbes peuvent être contre-indiquées dans certaines maladies concomitantes. La médecine traditionnelle conseille pendant la période de récupération de prendre des infusions et des décoctions de feuilles de bouleau, de calendula, de graines de lin, de racine de réglisse, de prêle, de reine des prés.

Les préparations pour le traitement du pancréas aident à éliminer le processus inflammatoire, à soulager la douleur, à corriger le syndrome de malabsorption et le métabolisme des glucides. Sans prendre de médicaments, vous ne pouvez pas restaurer la fonction des glandes et prévenir les rechutes. Pour soutenir le pancréas, un long apport de préparations enzymatiques et d'agents qui réduisent la lithogénicité de la bile sont nécessaires.

Préparations à base de pancréas

La pancréatite est une pathologie grave dans laquelle le pancréas s'enflamme. La cause immédiate de l'inflammation est l'activation prématurée des enzymes qui commencent à digérer les tissus organiques..

Les enzymes actives endommagent non seulement les cellules du parenchyme pancréatique, mais corrodent également les parois vasculaires. Ayant pénétré le sang de cette manière, ils sont transportés dans tout le corps et affectent les organes vitaux - le cœur, les reins, l'estomac et le cerveau.

La pancréatite peut survenir sous forme aiguë et chronique. Avec une attaque soudaine ou une exacerbation de pancréatite chronique, le traitement est effectué dans un hôpital. Les tâches principales sont le soulagement des symptômes aigus, la restauration du processus digestif et la compensation de l'insuffisance exocrine. Plusieurs groupes de médicaments sont utilisés pour normaliser la fonction pancréatique.

Crampes et anesthésie

Le paracétamol est le médicament de choix pour la pancréatite, car il n'a pas d'effet agressif prononcé sur la muqueuse gastro-intestinale. Cependant, les patients atteints d'une maladie du foie doivent être pris avec prudence et uniquement selon les directives d'un médecin. Une contre-indication absolue à la prise de paracétamol est l'hépatite et la cirrhose du foie, ainsi que la pancréatite alcoolique.

Salicylates et acide acétylsalicylique - L'aspirine, Asfen, Askofen, Excedrine, Citramon aident à soulager la douleur. Pour éliminer le syndrome douloureux, Analgin, Baralgin, Pentalgin, Dexalgin, Ketorolac, Pentazocine peuvent être utilisés. Les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) du pancréas sont utilisés dans de rares cas en raison d'effets irritants sur les muqueuses.

Puisque la cause de la douleur dans la pancréatite est un spasme des muscles lisses, l'utilisation d'antispasmodiques est la plus justifiée. Les médicaments antispasmodiques modernes ont un effet durable, une grande efficacité et aucun effet secondaire grave..

Les médicaments les plus populaires sont No-shpa, Papaverine, Drotaverina Hydrochloride, Spazmol, Mebeverin. Les indications d'utilisation des antispasmodiques sont des crampes musculaires causées par une dyskinésie hypermotrice des voies biliaires, ainsi que des troubles fonctionnels dans le travail du sphincter d'Oddi. Ce sont les contractions musculaires involontaires qui causent des problèmes avec l'écoulement de la sécrétion pancréatique du pancréas vers le duodénum.

Avec l'aide d'antispasmodiques, le syndrome douloureux d'intensité et de nature diverses est éliminé - douloureux, ceinturant, aigu. Tout dépend de la partie du pancréas qui s'est enflammée. Pour les douleurs d'intensité modérée, les préparations pour le traitement du pancréas sont prescrites sous forme de comprimés. Si le patient vomit fréquemment, la papavérine et la baralgin sont administrées par la méthode parentérale (goutte à goutte).

Enzymes et antiferments

Pour l'inactivation des enzymes dans la période aiguë, des agents qui réduisent la sécrétion du pancréas sont utilisés - Contrical, Gordox, Pantripin, Ingitrile. Dans certains cas, le médicament hormonal Somatostatine est prescrit, ce qui favorise une absorption adéquate des monosaccharides de l'intestin dans la circulation systémique, réduit la production de gastrine, ralentit le flux sanguin dans la cavité abdominale et la motilité gastro-intestinale.

Les inhibiteurs enzymatiques sont principalement utilisés dans un hôpital et sont administrés aux patients par goutte-à-goutte. Comme le traitement avec des médicaments de ce groupe s'accompagne souvent de réactions allergiques, les antihistaminiques coulent en parallèle.

Après soulagement des symptômes aigus, une thérapie de remplacement enzymatique est effectuée. La compensation de la fonction exocrine aide les médicaments contenant des enzymes. Le choix est assez large, mais la base de la plupart des médicaments est la pancréatine. Cela ne signifie pas que tous les médicaments sont identiques: la composition des comprimés et des gélules peut comprendre un nombre différent d'unités de la substance active..

De plus, des composants biliaires peuvent y être ajoutés. Certains médicaments ont la même composition, mais sont disponibles auprès de différents fabricants. D'où les différents noms commerciaux. Compte tenu de ce qui précède, il n'est pas recommandé de traiter indépendamment la pancréatite, car seul un médecin peut choisir un remède pour un patient particulier.

La liste des préparations enzymatiques pour améliorer le fonctionnement du pancréas est la suivante:

  • Pancréatine, Créon, Mezim, Lycrease, Zimet, Vestal, Pangrol;
  • Panzim Forte, Panzinorm Forte N, Pancreasim, Pancrealipase;
  • Pancreal Kirchner, Pankrenorm, Pancreon, Pancreoflat;
  • Pancytrate, Penzital, Prolipase, Triferment.

Moyens comprenant des composants biliaires:

  • Festal, Enzipalmed, Enzistal;
  • Forte Enzyme, Forestal, Tagestal;
  • Rustal, Panstal, Panolez, Pankral;
  • Normoenzyme, Menzim, Ipental;
  • Digestal Forte, Digestal.

Il convient de noter que la carence enzymatique ne se limite pas à la pancréatite. La carence enzymatique peut être congénitale, primaire et secondaire, absolue et relative. La carence primaire survient dans les maladies de la glande elle-même (stéatose, cancer), la secondaire se développe dans le contexte de pathologies d'autres organes digestifs.

L'histologie du lobe exocrine du pancréas est représentée par les acini (du latin «grappe de raisin») - unités structurales qui produisent des enzymes. C'est dans ces cellules que se forment la trypsine, la chymotrypsine, la lipase, l'amylase et un certain nombre d'autres enzymes.

Quelle que soit la cause de la lésion, la fonction des acini est altérée et la production de substances enzymatiques diminue. Pour compenser la carence, la lipase, la protéase et l'amylase sont présentes dans toutes les préparations dans des proportions différentes..

Antiacides

Les antiacides sont prescrits pour neutraliser l'acide chlorhydrique de l'estomac, car ils stimulent la formation de suc pancréatique. À cet égard, l'un des domaines de la thérapie est l'élimination du facteur acide agressif. Dans la pancréatite aiguë, les antiacides sont utilisés en combinaison avec des inhibiteurs de sécrétion - des anti-enzymes, en raison de la durée et de la force insuffisantes de l'effet antiacide..

Le traitement de la pancréatite chronique avec des doses d'enzymes même importantes n'est pas toujours efficace, car l'acide gastrique inactive assez rapidement les composants du médicament - la trypsine et la lipase. L'action des enzymes peut être réduite pour d'autres raisons - dosage insuffisant ou non-respect du schéma posologique recommandé.

Cependant, le plus souvent, l'absence du résultat souhaité est la conséquence d'un traitement antiacide insuffisant. La plupart des préparations qui soutiennent l'acidité nécessaire de l'estomac contiennent des sels d'acide phosphorique, d'hydroxyde de magnésium et d'aluminium, de stéarate de magnésium et d'alginate (extrait d'algue). Les médicaments comme l'Almagel, le Maalox, l'Almagel-Neo et le Fosfalugel sont meilleurs que d'autres atteints de lésions pancréatiques..

Lorsqu'ils sont pris, l'effet neutralisant se produit assez rapidement et dure 2,5 à 3 heures. Sous réserve des doses recommandées, les médicaments antiacides n'ont pratiquement pas d'effet systémique et d'effets secondaires indésirables.

Antibiotiques

Dans les maladies du pancréas, les antibiotiques sont utilisés à la fois pour la prévention et en thérapie complexe lorsque des symptômes d'infection bactérienne apparaissent. L'infection est diagnostiquée chez près d'un tiers des patients et peut se propager par le sang, le plasma et les organes voisins - le duodénum 12, le système biliaire et la veine porte.

Un traitement antimicrobien avec des objectifs préventifs (prophylactiques) est rarement effectué. Cependant, en cas d'apparition de signes caractéristiques - nausées, vomissements, fièvre - la prise d'antibiotiques est nécessaire.

Comme il n'est pas possible d'étudier la microflore pancréatique dans une méthode non invasive (sans incision) en raison de la localisation profonde de l'organe, des antibiotiques à large spectre sont utilisés. Dans ce cas, la résistance minimale à celles-ci des souches bactériennes les plus connues est prise en compte.

En prophylaxie, une antibiothérapie est effectuée si le patient a une maladie concomitante sévère, à savoir:

  • SIDA et infection par le VIH;
  • hépatite virale;
  • tuberculose pulmonaire;
  • diabète sucré;
  • tumeurs.

Le plus souvent, les antibiotiques sont prescrits pour la pancréatite biliaire, accompagnés de dommages au foie et à la vésicule biliaire et diagnostiqués dans 40 à 57% des cas. Les médicaments de choix sont les macrolides, en particulier la clarithromycine et ses analogues - Klabaks, Fromilid, Klacid, etc..

En plus d'un large spectre d'activité, les macrolides ont un autre avantage - ils sont excrétés du corps avec la bile. Pour cette raison, des concentrations élevées et un effet antimicrobien prononcé sont créés.

Le choix de l'antibiotique dépend du type de maladie et du degré d'infection. Les concentrations minimales sont fournies par les médicaments de la série des pénicillines protégées (Timentin), les céphalosporines de 3e et 4e génération - Medocef, Cefobid, Kefsepim, Movizar.

Une action plus forte et plus fiable est possédée par:

  • fluoroquinolones - Ciprolet, Pefloxabol, Abactal, Ciprinol;
  • carbapénèmes - Jenem, Mepenem, Grimipenem, Tienam;
  • métronidazole (Trichopolum, Efloran) et ses combinaisons avec les céphalosporines 3-4 générations.

En cas d'exacerbations, il est recommandé de mourir de faim pendant 1 à 3 jours, puis d'introduire progressivement des aliments semi-liquides dans l'alimentation - céréales, soupes muqueuses et décoctions de légumes. À l'avenir, lorsque les symptômes aigus disparaîtront, vous pourrez manger pleinement, mais avec des limitations.

La liste des aliments interdits contient de l'alcool, des aliments gras et frits, des aliments transformés et d'autres produits nocifs. Les principes de base de la nutrition sont énoncés dans le régime alimentaire n ° 5, qui est recommandé pour toutes les personnes souffrant de pathologies gastro-intestinales.

Il convient également de noter qu'il suffit souvent de modifier les habitudes alimentaires pour que la récupération soit complète. Cependant, la base d'un traitement réussi est le respect des recommandations médicales et la prise des médicaments prescrits. être en bonne santé!

Comment est le traitement du pancréas avec des médicaments

Le pancréas ne mesure que 15 cm de long, situé transversalement dans la partie supérieure de la cavité péritonéale. En tant que partie du système endocrinien, il fait un travail formidable lors de la digestion des aliments: il produit des enzymes pour décomposer les graisses, les protéines et les glucides en particules afin que les intestins puissent les absorber. Si la fonction pancréatique est altérée en raison de la suralimentation, de manger des aliments gras ou frits, épicés et salés et de l'alcool, alors pancréatite, diabète, cancer.

Les hormones que le pancréas produit: l'insuline, le glucagon et d'autres doivent réguler la glycémie, mais en cas de dysfonctionnement de la glande et de développement d'une inflammation (pancréatite), la fonction hépatique est également exacerbée. Mais cela arrive, et vice versa: des processus inflammatoires dans la glande (pancréatite) peuvent survenir en raison d'une violation du tube digestif, d'une maladie biliaire ou d'une dyskinésie.


Le pancréas «signalera» des symptômes monotones: douleur persistante ou paroxystique, nausées et vomissements, manque d'appétit, selles dérangées, perte de poids. Lorsque des maladies apparaissent, il est nécessaire de traiter simultanément le pancréas avec des médicaments, ainsi que le foie en même temps après le diagnostic par échographie, tomodensitométrie et radiographie, études de tests sanguins et urinaires.

Médicaments contre le pancréas et les maladies du foie

Lors de la prescription de comprimés pour le foie et le pancréas (pancréas), le médecin prend en compte leurs effets pharmaceutiques afin d'atteindre plus rapidement et efficacement l'objectif thérapeutique.

À savoir, des médicaments pour l'inflammation du foie et du pancréas sont prescrits:

  1. Baralgin, No-shpa, Spazgan, Papaverin - pour l'effet analgésique: réduction des douleurs aiguës et des spasmes;
  2. Enzyme forte, Créon, Pancréatine, Festal - pour compenser la carence enzymatique: faciliter le fonctionnement du système digestif et éliminer le processus inflammatoire;
  3. Almagel, Maalox, Fosfalugel - pour neutraliser l'agression de la sécrétion acide: empêcher une nouvelle destruction des tissus du système digestif;
  4. Ampicilline, Doxycycline, Tobramycine, Cefspan, Cefobid - pour inhiber les bactéries pathogènes: réduire l'inflammation et l'enflure.

C'est important de savoir. Avec une exacerbation de pancréatite (inflammation de la glande), vous ne pouvez pas prendre de pilules! Lorsqu'elles pénètrent dans l'estomac, elles provoquent la production active d'enzymes par le pancréas, ce qui provoque un syndrome douloureux intensifié.

Avec exacerbation, une ambulance est appelée, des muscles sans shpu sont injectés à l'intérieur pour éliminer les spasmes dans les canaux pancréatiques. Dans ce cas, le patient doit s'asseoir, en appuyant ses jambes contre son ventre et en inclinant légèrement l'avant du corps vers l'avant pour réduire la douleur et étouffer les nausées. Une compresse froide est appliquée sur la région épigastrique et incubée pendant 10-15 minutes.

L'inflammation chronique est éliminée et le pancréas est soutenu par des préparations enzymatiques: Almagel A, Creon 1000, Mezim, Maolox. Restaurer les fonctions digestives et normaliser la microflore intestinale en prescrivant avec ou après les aliments Lactone, Linex Li Latsidofila.

Antidouleurs et enzymes

Si nous considérons des médicaments pour la restauration du foie et du pancréas, la liste des analgésiques et des agents enzymatiques comprend également: Pancréatine, Panzinorm, Digestal, Licreaz, Creon, Festal et Enzistal. Normaliser la concentration des enzymes médicamenteuses lors de l'exacerbation du pancréas: Digestal, Licreaz, Creon et Festal. Ils rétablissent le fonctionnement du pancréas et la digestion, empêchent une rechute ultérieure.

De cette liste, la bile contient des préparations: Festal, Forestal et Enzym forte. Ces médicaments traitent la pancréatite, mais avec un ulcère d'estomac et du duodénum, ​​une gastrite et une cholélithiase, ils sont interdits.

Le mezim et la pancréatine contiennent des enzymes: l'amylase, la protéase et la lipase, de sorte qu'elles ne peuvent pas être prises pendant longtemps, afin de ne pas provoquer de dysfonction pancréatique. Heptal et Allahol augmentent la sécrétion des cellules hépatiques, ils sont donc souvent prescrits pour la pancréatite.

Le syndrome douloureux avec inflammation du pancréas est éliminé par les agents pharmaceutiques suivants: Gastrocepin, Platifillin, Atropine, Baralgin. Si le patient ne peut pas tolérer la douleur, alors avec des stupéfiants - Tramal ou Promedol.

Remèdes contre la diarrhée et les vomissements

Pour se débarrasser de la diarrhée pancréatique, les médicaments suivants sont prescrits pour les maladies pancréatiques et hépatiques:

  1. Bactisubtil - 1 capsule par voie orale 3-6 fois / jour, jusqu'à 10 capsules - avec soulagement de la diarrhée sévère, contre-indiquée - avec hypersensibilité au médicament;
  2. Regidron - 10 ml / kg après chaque crise de diarrhée. Contre-indiqué dans l'hypertension artérielle, le diabète sucré, l'insuffisance rénale aiguë et l'insuffisance rénale chronique, l'excès de potassium;
  3. Tannacomp - 1 comprimé 4 fois pour éliminer la diarrhée et 1 comprimé - 2 fois pour la prévention. Les femmes enceintes doivent être prises avec précaution après avoir consulté un médecin.

Si la bile est libérée lors de vomissements persistants, le traitement est effectué avec un médicament pour le foie et le pancréas comme le métoclopramide, le métucal ou le cerucal.

Médicaments antisécrétoires et antiacides

Si la pression intraductale dans le pancréas augmente et que la productivité du suc pancréatique augmente, une douleur aiguë se produit dans la partie supérieure du péritoine, l'équilibre acide-base est perturbé.

Dans ce cas, des processus non naturels sont activés dans l'estomac, pour la suspension desquels des antiacides sont prescrits: Atzilok, Getrokalm, Zantak, Omez. Ils sont pris par les patients pendant plusieurs jours pour sortir d'un état critique..

De plus, des problèmes gastriques surviennent avec un traitement prolongé de la pancréatite, car une quantité excessive d'acide chlorhydrique est produite. Les comprimés pour l'estomac et le pancréas réduisent l'acidité et améliorent le processus de digestion, la liste comprend: Almagel, Omez (Omeprazole), Maalox, Fosfalugel.

Pour nettoyer rapidement le corps des toxines, prescrire du charbon activé ou Enterosgel. Avec la bactériose et l'inflammation du pancréas, Smecta est pris, avec une motilité intestinale altérée - Trimedat.

Agents d'antenne (antisécrétoire). Le parenchyme pancréatique avec exacerbation a tendance à gonfler, de sorte que ses canaux se rétrécissent. Et encore une fois, l'écoulement du jus pancréatique est perturbé et le pancréas synthétise toujours les enzymes digestives. Vous pouvez bloquer leur production par des préparations antienzymatiques: Nizatidine, Famotidine, Esomeprazole, Cimetidine.

En tant qu'antisécréteurs (antienzyme) et analgésiques, des bloqueurs des récepteurs H2 de l'histamine et des inhibiteurs de la pompe à protons sont utilisés. Les pilules les plus utilisées pour traiter le pancréas sont: Gordox, Omeprazole, Esomeprazole, Nizatidine, Lansoprazole, Rabeprazole et Cimetidine..

Antibiotiques et agents non stéroïdiens

Les anti-inflammatoires non stéroïdiens sont prescrits pour normaliser la température, réduire l'inflammation et la douleur. AINS: l'aspirine, le diclofénac et l'ibuprofène peuvent réduire le risque d'intoxication générale du corps

Ainsi, pour soulager l'inflammation, la fièvre et la douleur, un traitement est effectué:

  1. Aspirine - 4 g / jour. Contre-indiqué dans l'insuffisance cardiaque, rénale et hépatique, la diathèse hémorragique, l'asthme, les ulcères, en association avec le méthotrexate;
  2. Diclofénac en comprimés - 50-150 mg / jour en 2-3 doses. Il ne peut pas être utilisé pendant la grossesse, pendant la lactation, avec une sensibilité accrue, des pathologies destructrices et inflammatoires du tractus gastro-intestinal, des maladies du système hématopoïétique, des ulcères;
  3. Ibuprofène - jusqu'à 6 comprimés / jour. Contre-indiqué en cas d'allergies aux composants, d'insuffisance cardiaque sévère, de dysfonctionnement rénal-hépatique, de saignements gastro-intestinaux et d'ulcères, au 3ème trimestre de la grossesse.
  4. Si une infection bactérienne rejoint l'inflammation du pancréas, une cholécystopancréatite se développe, puis un traitement est effectué avec des antibiotiques à large spectre: ampicilline, bactrim, kanamycine, olététrine, sigmamycine et probiotiques pour maintenir une microflore bénéfique dans les intestins.

Antispasmodiques myotropes

Améliore la libération de suc pancréatique, soulage les spasmes dans les canaux pancréatiques; médicaments pour le traitement du pancréas: Bendazol, Bentsiklan, Mebeverin ou Platifillin.

Moyens pour restaurer le pancréas et le foie

Comme il est nécessaire de soutenir le foie et que la pancréatite chronique est difficile et même impossible à guérir, un tel médicament pour traiter le pancréas et le foie comme un tissu restaure le tissu:

  • préparation à base de plantes Pancrétinol avec extrait d'anis, d'orme, de racine jaune, de menthe, de camomille et de fenouil. Dose - 1 comprimé / jour avec un cours de 30 jours;
  • Bifidumbactérine avec saccharose, bifidobactéries vivantes, lait écrémé, gélatine comestible. Prendre 30 minutes avant les repas selon la posologie indiquée sur l'emballage;
  • Hilak Forte - contre les troubles dyspeptiques et pour améliorer la santé globale, restaurer la microflore bénéfique et normaliser l'équilibre acide-base. Dose - 50 gouttes - trois fois par jour, le cours est prescrit par le médecin individuellement.

Pancréas et obésité hépatique

La lipomatose se développe en raison du remplacement des cellules pancréatiques normales par de la graisse. C'est ainsi que l'organe réagit aux transformations anormales, c'est-à-dire l'infiltration graisseuse n'est pas la cause, mais le résultat d'une pancréatite (inflammation). Dans ce cas, l'infiltration du foie gras ne se produit pas chez tous les patients atteints de pancréatite, mais uniquement chez ceux qui sont obèses.

La dégénérescence graisseuse des deux organes est due à:

  • processus inflammatoire dans le pancréas;
  • troubles de la circulation sanguine dus à la formation de zones ischémiques et nécrotiques;
  • lésion pancréatique;
  • intoxication chronique à l'alcool (alcoolisme);
  • altération de l'absorption de la glycémie;
  • carence en hormone thyroïdienne;
  • obésité des patients;
  • malnutrition;
  • maladies chroniques.

Il convient de noter que les pilules pour l'obésité du foie et du pancréas n'ont pas encore été développées.

Les médicaments suivants aident à éliminer les symptômes négatifs de l'obésité:

  • élimine la douleur - Ibuprofène;
  • corrige le processus digestif - Pancreatinum 8000;
  • élimine la diarrhée - Lopéramide;
  • soulage les nausées - métoclopramide;
  • élimine les spasmes dans le tube digestif - Mebeverin.

Les bouillons de calamus de marais, de camomille, d'immortelle et de sauge améliorent la fonction domestique et hépatique à la maison. Si nécessaire, dans les cas graves, une excision chirurgicale du tissu lipidique dans le pancréas est effectuée. Mais il s'agit d'une mesure temporaire, car le tissu adipeux remplacera bientôt le tissu cicatriciel..

Prévention de l'obésité du pancréas et du foie

Conclusion

Pour que les comprimés pour le traitement du foie et du pancréas aient l'effet positif attendu et n'ont pas d'effet négatif, il est nécessaire de se débarrasser des dépendances, de ne pas manger de plats gras et frits, salés, trop acides et épicés. Le régime normalise le poids corporel et stabilise les processus métaboliques.

Si l'obésité du pancréas et du foie se produit dans le contexte d'une hypofonction de la glande thyroïde ou du diabète sucré, des médicaments non hormonaux ou hormonaux sont prescrits. Les patients se voient recommander un traitement en sanatorium, où il est possible de prendre des eaux minérales médicinales et des procédures avec de la boue thérapeutique, suivre un régime approprié.