Antidouleurs pancréatiques

Le signe principal de pancréatite est considéré comme une douleur intense dans l'abdomen. Les symptômes désagréables obligent le patient à boire des analgésiques pour la pancréatite pancréatique.

En cas de conditions douloureuses, il est important de prescrire des médicaments qui peuvent éliminer l'inconfort au moins pendant une courte période. L'anesthésie affecte l'élimination des symptômes de la douleur et le traitement de la maladie elle-même.

  • en cas de consommation d'alcool;
  • à la suite d'une intoxication du corps due à un empoisonnement;
  • si la nourriture consommée est difficile à digérer;
  • en raison de l'exacerbation des maladies gastro-intestinales;
  • à la suite de conditions stressantes.

L'estomac avec pancréatite commence à faire mal peu de temps après avoir mangé. Cela se produit lorsque le pancréas est exposé à la plus grande charge sécrétoire..

La durée de la douleur dépend du degré de dommage à l'organe et de la nature de l'inflammation..

  1. Le blocage des voies biliaires se produit à la suite d'un blocage..
  2. Les parois du corps gonflent, s'enflamment.
  3. Il y a des problèmes d'approvisionnement en sang.
  4. Il y a un manque d'oxygène dans le corps.
  5. Début des changements structurels des organes.

Dans le cas d'une pancréatite exacerbée, le processus inflammatoire se traduit par un gonflement, une violation des fonctions de base du pancréas. La douleur s'intensifie lorsqu'elle pénètre dans la cavité abdominale du suc pancréatique.

Comment la douleur survient-elle dans la pancréatite aiguë

La fréquence des crises de pancréatite aiguë dépend directement de la localisation de la lésion. Le plus souvent, une gêne est ressentie sous les côtes. Parfois, des impulsions de douleur sont ressenties dans l'omoplate gauche ou la mâchoire inférieure. Dans un tel cas, une consultation avec un cardiologue est nécessaire pour établir le bon diagnostic..

Comment est la douleur dans la pancréatite chronique

Avec des exacerbations secondaires, la douleur est moindre que l'attaque initiale. Le lieu de localisation change. Une gêne est ressentie dans les domaines suivants:

  • à l'arrière;
  • au sommet ou un visa d'estomac;
  • dans la poitrine.

En cas de pancréatite chronique, la douleur n'est pas sévère, a une fréquence différente. L'inconfort associé à l'utilisation d'aliments lourds, d'alcool.

Il arrive qu'après une exacerbation sévère, la douleur disparaisse. Ne vous détendez pas, nous pouvons parler de nécrose d'une grande zone du pancréas.

À la suite de sensations douloureuses chez les patients, une violation de l'état psycho-émotionnel est observée. Avec un long cours de la maladie, la psyché est gravement endommagée.

La douleur lors d'une exacerbation de la pancréatite cause des dommages irréversibles à la santé du patient. Par conséquent, il est important d'anesthésier le pancréas à temps, en oubliant un moment le stress et la douleur.

Façons d'éliminer la douleur avec la pancréatite

En règle générale, la première attaque de la maladie se produit de manière inattendue. Pour une raison objective, les premiers soins sont fournis à domicile ou au travail. Les règles énumérées doivent être respectées:

  1. La victime bénéficie d'une paix totale.
  2. Assis légèrement torse.
  3. La douleur peut être légèrement soulagée par une respiration superficielle..
  4. La nourriture n'est pas recommandée..
  5. En cas de vomissements, il n'est pas recommandé de boire des médicaments, des solutions conçues pour nettoyer l'estomac et les intestins. Vous ne pouvez vous débarrasser des vomissements qu'avec vos doigts..
  6. N'utilisez pas de pilules, elles affecteront les résultats du diagnostic de la maladie.
  7. Le patient est autorisé à donner un quart de verre d'eau plate.
  8. Un sac de glace ne peut pas être appliqué à un endroit problématique - le froid augmente les vasospasmes, compliquant le travail d'un organe malade.
  9. En cas de spasme sévère, le patient ne sera pas affecté par des analgésiques conçus pour éliminer les symptômes de la douleur. Des antispasmodiques pour la pancréatite sont prescrits pour soulager les spasmes.
  10. Après les premiers soins, le médecin est appelé à domicile.

Médicaments qui aident à éliminer le symptôme de douleur

Après avoir établi un diagnostic, les médecins décident quel médicament prescrire au patient. Les injections pour pancréatite sont prescrites par le médecin, en tenant compte de l'état du patient, de la prédisposition aux allergies. Les médicaments suivants soulagent la souffrance des patients atteints de pancréatite..

Injections

Pour les injections avec pancréatite, des antispasmodiques sont utilisés, relaxant les muscles des organes internes. Les plus courants sont sans shpa, atropine.

Le pancréas sera anesthésié avec de l'analgine, de la baralgin, du paracétamol. Souvent, les analgésiques sont prescrits avec des antihistaminiques, par exemple, la suprastine ou la diphenhydramine..

Dans les cas complexes, les patients se voient prescrire des médicaments, par exemple du tramadol. Les injections sont destinées aux patients adultes. Les médicaments sont prescrits pendant trois jours selon le nombre spécifié de fois par jour.

Comprimés

Pour reprendre le pancréas, on prescrit aux patients des comprimés contenant des enzymes. Les médicaments sont sélectionnés sur la base du témoignage du médecin concernant l'évolution de la maladie. La composition des drogues individuelles (festival, ferestal) comprend la bile. En présence de maladies gastro-intestinales concomitantes, ces médicaments sont contre-indiqués.

Antispasmodiques

Le traitement de la maladie est prescrit de manière globale. Les antispasmodiques pour la pancréatite sont combinés avec d'autres médicaments conçus pour éliminer la douleur et la maladie dans son ensemble. Le médicament no-shpa est conçu pour soulager pas trop de douleur. Dans le cas d'une évolution aiguë de la maladie, le médicament est administré à l'aide d'une seringue, commence à agir immédiatement après l'ingestion.

La papavérine dans la pancréatite élimine également les spasmes. Le médicament élimine les spasmes de la valve, qui sont responsables de l'écoulement du jus du pancréas. En conséquence, la pression à l'intérieur de la glande diminue, la douleur disparaît.

La papavérine est acceptable en parallèle avec d'autres médicaments: diurétiques, analgésiques.

Le médicament platifillin est utilisé en dernier recours, il présente de grands inconvénients sous forme d'effets secondaires - convulsions, évanouissements, tachycardie.

L'atropine nuit parfois au corps sous forme de constipation, d'évanouissement, de palpitations cardiaques. Pris strictement sous surveillance médicale..

Comment éliminer la douleur avec une pancréatite exacerbée

Avec la pathologie décrite, les analgésiques sont traités avec soin, car la douleur se produit également pour d'autres raisons. S'il n'y a aucun doute sur la raison, il est permis de prendre en plus du baralgin, du diclofénac. Le choix et la posologie sont prescrits par le médecin, en tenant compte d'un certain nombre de facteurs.

Pour moins souvent gêner la douleur, des médicaments sont utilisés pour supprimer la production d'enzymes pendant les crampes, par exemple contracale.

La somatostatine avec des analogues est prescrite pour supprimer la production de sécrétion pancréatique.

Mezim ou pancréatine réduit le fardeau de l'organe à problème. Pour réduire l'enflure, des diurétiques sont prescrits, par exemple, du furosémide. Dans un but similaire, les antihistaminiques sont utilisés, par exemple, la suprastine..

Soulagement alternatif de la douleur pour la pancréatite

Éliminer l'inconfort aidera un régime spécial. Le régime consiste en un jeûne de trois jours, et ils sont autorisés à boire de l'eau minérale plate et du thé avec du miel.

La douleur de yoga s'affaiblit, certaines méthodes de traitement populaires. De telles méthodes nécessitent une attitude prudente, certainement après une conversation avec un gastro-entérologue.

Vous ne pouvez pas supprimer l'attaque à l'aide d'infusions contenant de l'alcool. Cela aggravera la situation, conduisant à une complication de la maladie..

Injections pancréatiques pour pancréatite

La pancréatite est une maladie inflammatoire du pancréas. Elle peut être à la fois chronique et aiguë. Dans les premier et deuxième cas, l'un des symptômes d'une affection est souvent une douleur intense dans le péritoine.

Cela est dû au fait que les enzymes n'entrent pas dans le tube digestif, elles commencent à digérer non pas la nourriture qui s'y trouve, mais les tissus organiques environnants. Les injections pour pancréatite peuvent sauver une personne malade du syndrome douloureux qui survient en elle. L'essentiel est de n'utiliser que des médicaments sûrs au bon dosage.

Injections antispasmodiques

Les injections antispasmodiques de pancréatite pancréatique sont utilisées en raison des propriétés utiles suivantes:

  1. Ces médicaments contribuent à la disparition de la douleur. En conséquence, le patient commence à se sentir beaucoup mieux..
  2. De plus, des préparations de ce type aident à détendre les muscles musculaires de l'organe, ce qui permet d'activer le processus de passage du suc pancréatique dans le tube digestif..

Dans la plupart des cas, les injections spasmolytiques suivantes doivent être utilisées pour traiter le pancréas:

Platyphyllinum. Ce médicament est utilisé uniquement dans des conditions stationnaires sous la surveillance d'un médecin. Afin d'anesthésier le pancréas. Il est recommandé au patient d'injecter 1 à 2 millilitres d'une solution à 0,2% par voie sous-cutanée. L'intervalle d'injection doit être de 12 heures.

Odeston. Ce médicament favorise l'excrétion et l'élimination de la bile, détend le sphincter d'Oddi, élimine les crampes et élimine les symptômes tels que la douleur, les vomissements, les nausées, la diarrhée et les flatulences. Cela aide à prévenir le développement d'une complication de la pancréatite telle que la cholécystite..

Metacin. La dose unique maximale de ce médicament est de 2 milligrammes. Pas plus de 6 milligrammes de médicament peuvent être utilisés par jour et par patient. Ainsi, pendant la journée, le nombre maximal d'injections ne peut dépasser trois injections..

Atropine. Une solution à 0,1% en ampoules est recommandée. Il peut être administré au patient par voie sous-cutanée. Dans la plupart des cas, ce traitement est associé à l'administration d'analgésiques oraux. Une dose unique d'atropine ne représente qu'une ampoule du médicament. Si nécessaire, l'injection peut être répétée après 3-4 heures.

No-Shpa. Il est libéré, à la fois sous forme de solution pour injection intramusculaire et pour administration intraveineuse. La vigne standard du médicament est de 2 millilitres. S'il est nécessaire d'injecter dans une veine, environ 8-10 millilitres de solution saline y sont ajoutés. Afin de ne pas provoquer de baisse de la pression artérielle, le médicament est administré lentement pendant 5 minutes.

Papavérine. L'utilisation de ce produit assure le retrait correct de la bile, abaisse la pression à l'intérieur du pancréas, réduit le spasme du sphincter d'Oddi et améliore également l'effet analgésique de certains autres médicaments.

Les pancréatites chroniques et aiguës sont souvent traitées avec les médicaments ci-dessus sous forme de solutions pour les injections intraveineuses, intramusculaires et sous-cutanées..

Injections analgésiques

L'anesthésie du pancréas en raison du processus inflammatoire dans l'état aigu de la maladie est recommandée en utilisant des AINS.

Paracétamol. Le traitement de l'inflammation du pancréas avec un tel outil est dû à son effet sur la réduction de la température corporelle élevée, l'élimination de la douleur et la réduction du degré de développement du processus pathologique dans le corps. Les injections pour pancréatite avec ce médicament sont effectuées en utilisant une solution à une dose de 10 milligrammes de substance active par millilitre..

Baralgin. Cet outil aide à guérir une maladie en raison de plusieurs propriétés utiles. Parmi eux, il convient de souligner l'anesthésie pancréatique, l'élimination des spasmes des fibres musculaires, l'élimination dans une certaine mesure de l'inflammation et la baisse de la température corporelle. Un adulte peut utiliser des solutions de 2,5 et 5 millilitres, à la fois pour l'injection et pour les compte-gouttes. La combinaison du médicament est autorisée avec certains autres médicaments qui peuvent soulager l'inflammation..

Analgin. Comme de nombreux autres médicaments, ce médicament a trois effets thérapeutiques assez importants: analgésie, baisse de la fièvre et diminution du degré d'inflammation. Le médicament est disponible en ampoules de 1-2 millilitres avec une solution de 0,25% ou 0,5% de la substance active.

Sandostatine. Il s'agit d'un analogue synthétique de la somatostatine. Un médicament se présente sous la forme d'une solution injectable ou d'un lyophilisat pour sa préparation. Dans une ampoule de médicament, dont le volume est de 1 millilitre, une dose de 0,05 mg ou 0,1 milligramme de la substance active peut être contenue. La sandostatine peut aider le pancréas en raison du fait qu'elle inhibe le degré de sécrétion de cet organe, à la suite de quoi le suc pancréatique est produit en petite quantité. Souvent, un tel médicament est prescrit aux patients après la chirurgie. Presque tous les avis sur l'utilisation de cet outil sur Internet sont positifs.

Les injections du pancréas dans le traitement de la pancréatite ne doivent être prescrites que par le médecin du patient après un examen complet.

Il est interdit d'effectuer un traitement indépendamment, car tout médicament a une liste complète de ses contre-indications et effets secondaires..

Autres produits du pancréas

Dans certains cas, en plus des analgésiques et des antispasmodiques pour la pancréatite, d'autres médicaments sont également utilisés..

Insuline hormonale. L'utilisation de cet outil est due au fait qu'avec une longue évolution chronique de la pancréatite, une diminution de la concentration d'insuline dans le sang d'une personne malade se produit. Souvent, cette pathologie conduit au développement du diabète.

Gentamicine. Ce mode d'emploi de l'antibiotique intraveineux peut être utilisé pour exacerber la maladie, lorsqu'une personne développe un processus inflammatoire très puissant dans le pancréas. La gentamicine doit être administrée par voie intramusculaire de 2 à 4 fois par jour. Le but de ce médicament évite toujours le développement d'une variété de pathologies purulentes, qui se produisent dans certains cas avec la pancréatite.

Contrikal. Cet outil affecte directement le fonctionnement des enzymes pancréatiques humaines. Une préparation est réalisée sous forme de lyophilisat pour une solution destinée à l'injection. La principale substance active du médicament est l'aprotinine. Le produit doit être dilué avant utilisation, puis injecté dans la veine du patient.

Il convient de prêter attention au nom des médicaments prescrits, car l'utilisation d'un mauvais médicament peut entraîner des effets néfastes sur la santé humaine..

La pancréatite est considérée comme une maladie non infectieuse, par conséquent, la vaccination ne peut pas protéger un enfant contre cette maladie. Il n'est pas recommandé de vacciner contre d'autres affections dans le cours aigu de la maladie car il est impossible de calculer l'effet secondaire possible d'une telle manipulation.

Un expert de la vidéo de cet article parlera du traitement de la pancréatite.

Injections de pancréatite pour le traitement du pancréas: quelles injections sont données pour l'inflammation?

Quelles injections sont prescrites pour la pancréatite du pancréas?

Publié le 11 février 2015 à 12h02

L'exacerbation de la pancréatite s'accompagne souvent d'une douleur intense dans le pancréas. Divers médicaments injectés aux patients permettent aux patients d'éliminer la douleur.

Quelles injections sont prescrites pour la pancréatite? À cette fin, des antispasmodiques sont généralement utilisés, qui ont un effet analgésique et détendent les muscles des organes internes. Plus tôt ces médicaments sont administrés au patient par injection, moins il risque de développer une nécrose de la glande. Les antispasmodiques comprennent les médicaments suivants:

Que faire si vous souffrez de diabète?!
  • Ce médicament éprouvé aide à vaincre complètement le diabète, est vendu dans toutes les pharmacies, appelées.
En savoir plus >>
  • Papavérine.
  • No-shpa.
  • Atropine.
  • Metacin.
  • Odeston.
  • Platyphylline.

Les gastro-entérologues sont également invités à utiliser de la nitroglycérine et des médicaments similaires pour traiter la pancréatite avec des injections de l'ampoule foie-pancréas..

Si le patient aggrave la maladie et qu'il y a une douleur prolongée et intense, il est recommandé d'utiliser des injections d'analgésiques pour soulager son état:

Les injections de ces médicaments soulagent les spasmes des canaux pancréatiques et contribuent également à l'élimination du suc pancréatique dans le duodénum. Très souvent, les analgésiques sont utilisés en combinaison avec des antihistaminiques, par exemple, tels que Tavegil, Suprastin et Diphenhydramine. En plus de leur fonction principale, ils ont un effet antiémétique et hypnotique, utile dans cette maladie.

Afin d'éliminer les douleurs abdominales dans la pancréatite et de réduire la sécrétion pancréatique, les médecins peuvent également prescrire des injections de Sandostatine, qui doivent être administrées par voie sous-cutanée pas plus de 3 fois par jour pendant plusieurs jours ou semaines.

Dans les cas particulièrement graves, les patients atteints de pancréatite reçoivent des injections à l'aide de stupéfiants tels que Promedol et Tramadol. Les injections se font plusieurs fois par jour, pas plus de 3 jours. La morphine n'est pas recommandée à cette fin, car elle peut contribuer à l'augmentation des spasmes du sphincter de l'ampoule hépato-pancréatique.

Injections de pancréas

Il convient de garder à l'esprit que les injections pour la pancréatite peuvent être prescrites non seulement pour réduire la douleur chez les patients. Une évolution prolongée de la maladie sous une forme chronique conduit parfois au fait que le niveau d'insuline du patient diminue. Sa carence peut provoquer une maladie telle que le diabète. Dans ce cas, afin de réguler la glycémie, on lui injecte l'hormone insuline, qui est impliquée dans le métabolisme du glucose.

En cas d'exacerbation de pancréatite chronique ou de présence d'infection, les patients peuvent également recevoir des injections pour le pancréas à l'aide d'antibiotiques à large spectre d'action et évitant les complications purulentes. L'un des médicaments les plus puissants est la gentamicine, qui doit être administrée par voie intramusculaire de 2 à 4 fois par jour..

L'utilisation de certains médicaments dépend en grande partie du stade de l'évolution de la maladie, de l'intensité de la douleur, ainsi que de leur tolérance individuelle au patient. Dans un premier temps, les injections pour le pancréas sont recommandées dans une clinique, jusqu'à ce que les patients soient convaincus qu'ils ne sont pas allergiques aux médicaments.

Dans tous les cas, seul le médecin traitant peut prescrire des injections pancréatiques efficaces et sûres pour la pancréatite chez les patients qui n'ont aucune contre-indication, ainsi que prescrire leur posologie correcte.

Causes de la pancréatite chez les chiens

Dans le corps d'un animal en bonne santé, les enzymes produites dans le pancréas pénètrent dans le duodénum. Avec la stagnation des enzymes, un processus inflammatoire se développe. Les toxines du corps pénètrent dans la circulation sanguine générale, ce qui affecte l'activité des poumons, des reins, du cerveau et du foie.

Une inflammation pancréatique peut se développer pour les raisons suivantes:

Nous vous recommandons également de lire:

Pilules contre les allergies aux chiensDispositif répulsif pour chiensSoins et entretien des chiots Husky Nourriture pour chiens Artemis

  • Mauvaise nutrition. Les chiens sont des prédateurs. Leur système digestif vise à digérer les aliments protéiques bruts, de sorte que le pancréas produit un grand nombre d'enzymes pertinentes. La principale erreur de nombreux propriétaires est de nourrir leurs animaux de compagnie avec des aliments bouillis, des conserves et des bonbons..
  • Microflore pathogène qui pénètre dans le corps. Les propriétaires d'animaux doivent contrôler ce que le chien mange. Les produits doivent être frais. Le chien ne doit pas ramasser de nourriture au sol.
  • La nutrition du chien doit être équilibrée, contenir une quantité suffisante de vitamines et de minéraux.
  • Maladies existantes du tractus gastro-intestinal, du foie, de la vessie, du diabète.
  • Prédisposition héréditaire. Le plus souvent, une pancréatite se développe chez les chiens de race Yorkshire Terrier, cocker spaniel, caniche.

La pancréatite chez les animaux se développe sans aucun signe. Des changements dangereux peuvent se produire dans le corps de l'animal au fil du temps.

Deux formes de pancréatite chez le chien sont connues - aiguë et chronique.

La pancréatite aiguë chez le chien se développe rapidement et s'accompagne de douleurs intenses. La pancréatite aiguë s'accompagne des symptômes suivants:

  • le chien refuse la nourriture dans certains cas et de boire. Manger peut provoquer des vomissements..
  • violation des selles;
  • déshydratation sur fond de vomissements et de diarrhée;
  • surface muqueuse sèche de la bouche;
  • la peau qui gratte;
  • fièvre si la maladie se développe à la suite d'une exposition à des agents pathogènes.

Voir aussi: Chiots Kurzhaar: alimentation, dressage, dressage

La forme chronique de la maladie se développe sur une longue période de temps, les signes de la maladie ne sont pas clairement manifestés ou complètement absents. À cet égard, le développement de complications est possible, car le pancréas est progressivement détruit.

Pour la pancréatite chronique chez les animaux se caractérise par:

  • perte de poids progressive en l'absence d'appétit, de selles altérées ou de vomissements;
  • détérioration de l'état de la racine des cheveux, perte de cheveux;
  • les matières fécales deviennent molles ou dures;
  • ballonnements périodiques, compactage de la paroi abdominale antérieure;
  • changement brutal sans cause de l'humeur de l'animal. Le chien peut refuser les jeux et les promenades.

Si le propriétaire de l'animal a détecté certains symptômes chez son chien, consultez un vétérinaire.

Formes de pancréatite chez un chien

Distinguer la pancréatite primaire et secondaire.

La pancréatite primaire peut être causée par un empoisonnement ou une violation du régime alimentaire de l'animal. Le principal objectif du traitement de la forme primaire de la maladie est la restauration du pancréas. Si la maladie ne démarre pas, elle peut être complètement guérie..

Une forme plus complexe est la pancréatite secondaire, qui peut se développer à la suite d'une cirrhose du foie, d'ulcères d'estomac, d'invasions helminthiques, de démodécie, d'hépatite et d'une tumeur maligne.

La pancréatite secondaire n'est pas complètement guérie. La tâche du propriétaire de l'animal d'assurer le fonctionnement normal de l'organe malade pendant la vie de l'animal.

La dernière étape de la pancréatite est la nécrose pancréatique, dans laquelle la destruction des cellules pancréatiques se produit et l'animal meurt..

Le diagnostic de pancréatite chez un chien est effectué par un spécialiste dans une clinique vétérinaire. Il est strictement interdit de pratiquer l'automédication, car cela peut nuire à l'état de l'animal.

Habituellement, une maladie est diagnostiquée lorsqu'elle devient chronique. Avec une évolution prolongée de la maladie, les substances toxiques peuvent affecter l'activité d'organes vitaux tels que le foie, le cœur, le cerveau et les organes hématopoïétiques..

La forme aiguë de la maladie nécessite un traitement immédiat, car elle peut entraîner des complications..

Pour détecter la pancréatite chez un chien, les méthodes de diagnostic suivantes sont utilisées:

  • une enquête préliminaire du propriétaire du chien, au cours de laquelle la présence de signes de la maladie doit être établie;
  • inspection du chien;
  • échographie et radiographie;
  • tests de laboratoire d'urine et de sang;
  • gastroscopie et biopsie.

Voir aussi: Coupes de cheveux York au salon et à la maison: types et caractéristiques

Après avoir étudié les résultats de l'examen, un traitement est prescrit, qui dépend de l'état général de l'animal et de la forme de la maladie.

Pour éliminer les vomissements et la diarrhée, des mesures doivent être prises pour stabiliser les selles de l'animal et rétablir l'équilibre hydrique. Cela aidera à prévenir la déshydratation des chiens..

Pour soulager la douleur, des analgésiques et des antispasmodiques sont utilisés qui sont administrés par voie intramusculaire au chien.

Après un traitement d'urgence, les causes de la maladie doivent être éliminées. À ces fins, des antibiotiques peuvent être utilisés. Dans certains cas, un traitement chirurgical est nécessaire, au cours duquel le conduit est nettoyé, les kystes sont retirés.

Premiers soins pour la pancréatite

Si l'animal a une attaque de la maladie, qui est déterminée par les symptômes existants, il est nécessaire d'atténuer l'état du chien et de fournir d'urgence une aide d'urgence.

  • N'essayez pas de gaver votre animal s'il refuse de manger. L'animal sait de quoi il a besoin dans une telle situation;
  • pour assurer une paix totale et ne pas déranger le chien sans nécessité inutile. L'essentiel est l'attention et le calme de la part du propriétaire. Le chien le ressent;
  • pendant l'attaque, l'animal ressent une douleur intense, il est donc conseillé d'injecter du No-shpa ou de lui donner un comprimé du médicament. Avant l'injection, il est conseillé de consulter un spécialiste, car la posologie est calculée en fonction du poids du chien;
  • demander de l'aide à un vétérinaire qui évaluera l'état de l'animal et prescrira un examen et un traitement complémentaires.

De nombreux propriétaires d'animaux de compagnie sous-estiment la gravité de la maladie et essaient de le traiter eux-mêmes. Cela ne vaut nullement la peine, car des médicaments mal sélectionnés ne peuvent qu'aggraver l'état déjà grave du chien. L'utilisation de médicaments destinés à l'homme peut entraîner une aggravation de l'état ou la mort de l'animal.

Seul un spécialiste peut prescrire un traitement compétent!

Une place particulière dans le traitement de la pancréatite chez le chien est la nutrition. Lors d'une crise aiguë, il est préférable de limiter la consommation de nourriture. L'option la plus appropriée est un régime alimentaire affamé. À ce moment, le chien ne devrait se voir offrir qu'un verre. L'eau doit être donnée en petites portions. Comment nourrir un chien atteint de pancréatite peut être obtenu auprès d'un vétérinaire.

Voir aussi: La première vaccination des chiots, quand faire la première vaccination d'un chiot

Après 1-2 jours, vous pouvez nourrir l'animal en lui offrant une petite portion de nourriture hachée. Les régimes alimentaires pour animaux de compagnie contiennent des quantités minimales de graisses et de glucides. Ne nourrissez pas votre animal avec des aliments frits, fumés, épicés ou salés. Le pain frais, les saucisses, les céréales, le maïs, les herbes fraîches, le chou et les épinards doivent être exclus. Le vétérinaire vous aidera à choisir le bon régime, qui vous dira quels aliments le chien peut manger avec cette forme de la maladie..

Dans certains cas, vous devez suivre un régime strict pendant longtemps, et parfois - simplement éliminer certains aliments. Un régime strict est particulièrement important lors d'une attaque aiguë de la maladie..

Si des aliments préalablement préparés prédominaient dans l'alimentation du chien, une alimentation médicale spéciale devrait leur être ajoutée. Si la nourriture pour animaux de compagnie a été préparée par le propriétaire, il est nécessaire d'augmenter la teneur en viande bouillie, poisson, blanc d'oeuf, purée de légumes et céréales finement moulues. L'alimentation est souhaitable en petites portions en plusieurs étapes..

Avec la pancréatite, il est permis d'utiliser des aliments secs pour l'alimentation. Dans ce cas, une attention particulière doit être portée à la qualité des mélanges, ainsi qu'à l'introduction dans l'alimentation du chien d'un aliment spécialement conçu pour les animaux souffrant de maladies pancréatiques..

Il contient des protéines facilement digestibles, des acides gras oméga et un minimum de fibres et de graisses..

Que faire si vous souffrez de diabète?!
  • Vous êtes tourmenté par des troubles métaboliques et un taux de sucre élevé?
  • De plus, le diabète entraîne des maladies telles que le surpoids, l'obésité, la tumeur pancréatique, les lésions vasculaires, etc. Les médicaments recommandés ne sont pas efficaces dans votre cas et ne combattent pas la cause...
Nous vous recommandons de lire un article exclusif sur la façon d'oublier le diabète pour toujours. En savoir plus >>

Les principaux fabricants d'aliments secs pour animaux accordent une attention particulière au développement de régimes spéciaux destinés à maintenir le chien dans les premiers mois après la maladie

Dans les premiers mois après les attaques de pancréatite, l'état de l'animal nécessite une attention accrue. Le corps de l'animal a besoin d'un soutien supplémentaire. À cet égard, vous devriez revoir le menu de l'animal et ne lui donner que de la nourriture légère, car les chiens digestifs ne doivent pas être surchargés.

Afin d'éviter des attaques répétées de la maladie, les règles suivantes doivent être respectées:

  • inclure la viande crue, les légumes frais, les produits laitiers et les céréales dans l'alimentation;
  • empêcher le chien de manger des aliments gras, épicés, frits, salés ou fumés;
  • dans le cas d'une prédisposition génétique d'un animal à la pancréatite, sur recommandation d'un vétérinaire, utiliser des médicaments qui renforcent le pancréas.

Attention, seulement AUJOURD'HUI!

Injection de Mexidol

À ce jour, Mexidol en injections est produit sous la forme d'une solution à 5% pour les personnes et à 2,5% et à 5% pour les animaux (les préparations vétérinaires sont équipées du préfixe «Vet» dans le nom sur l'emballage et sont vendues uniquement dans les cliniques vétérinaires). Toutes les dilutions sont prescrites, en règle générale, par les médecins des hôpitaux hospitaliers pour une administration intraveineuse (via des compte-gouttes) ou dans le muscle de la cuisse. Les indications et contre-indications pour les humains et les animaux sont similaires..

Pourquoi et à qui sont prescrites les injections de Mexidol??

  • Après une lésion cérébrale traumatique.
  • Avec troubles circulatoires diagnostiqués du cerveau (causes diverses).
  • Personnes âgées pour le traitement et la prévention de la démence, car le médicament améliore la mémoire.
  • Avec des maladies identifiées du système nerveux (paralysie), y compris le stress.
  • dans le complexe de traitement des maladies cardiaques associées à un mauvais apport sanguin (ischémie).
  • Dans un état de retrait lors de la gueule de bois sévère, car il réduit l'effet toxique de l'alcool éthylique.
  • Après un empoisonnement avec des antipsychotiques.
  • En chirurgie pour une inflammation purulente aiguë du pancréas (pancréatite) et du péritoine (péritonite).
  • En cabinet dentaire sous forme d'applications et de rinçages.
  • Pour améliorer le sommeil de ceux qui souffrent d'insomnie.

Les injections sont administrées par voie intraveineuse en jet (directement dans une veine d'une seringue), goutte à goutte (par dilution dans le système de perfusion (dans un simple compte-gouttes)) et intramusculaire (dans le muscle fessier). Il est important de savoir, lors du choix des injections, que lors de l'injection dans le muscle, la douleur se manifeste.

La posologie d'utilisation et la durée du cours sont généralement déterminées par le médecin en fonction de la gravité de la maladie.

Qui ne devrait pas utiliser la solution injectable?

  • Aux personnes présentant une hypersensibilité ou une non-sensibilité des ingrédients de la formulation.
  • si une insuffisance rénale ou hépatique aiguë est diagnostiquée.
  • enfants, femmes enceintes et allaitantes (en raison d'une étude incomplète du médicament).

Comment et quand les comprimés de Mexidol sont-ils pris??

Les comprimés sont pris par voie orale, indépendamment de l'apport alimentaire. La dose, la durée et la cyclicité sont déterminées par le médecin, mais le plus souvent, c'est 1-2 comprimés 3 fois par jour, le cours est de 1-2 mois avec un intervalle de 3 mois.

Qui n'est pas recommandé de prendre des pilules?

  • Les personnes qui ne tolèrent pas le lactose, en raison de son entrée dans la formulation.
  • Enfants (le fabricant n'indique pas l'âge).
  • Insuffisance rénale et hépatique aiguë.
  • Femmes qui ont un bébé ou qui allaitent.

Qu'est-ce qui est commun entre deux formes posologiques d'un même médicament?

Les signes communs sont:

  • La substance active principale est le Mexidol (ou éthylméthylhydroxypyridinosuccinate), qui détermine la direction et le fonctionnement de l'agent.
  • Le mécanisme d'action du médicament dans le corps humain ou animal (activation du métabolisme et des enzymes, protection des cellules sanguines, nerveuses et cardiaques, amélioration de la microcirculation et de l'amincissement du sang, augmentation de l'efficacité du système nerveux et stimulation des processus cérébraux).
  • Indications et contre-indications du traitement (décrites ci-dessus dans la section «injections»).
  • Effet perceptible rapide pendant le traitement.

Quelle est la différence entre les comprimés et les injections?

CaractéristiqueInjectionsComprimés
1. la quantité de drogue consommée par jourUne fois1 à 3 fois
2. dose de la substance principale (préparation médicale)100 mg dans 2 ml (1 ampoule)125 mg dans 1 onglet.
dose de la substance principale (médicament vétérinaire)50 ou 100 mg dans 2 ml (1 ampoule)50 ou 125 mg dans 1 onglet.
3. douleur (goût désagréable)exprimée lorsqu'elle est injectée dans un muscleinsipide
4. quand il commence à agir30 minutesde plusieurs heures à plusieurs jours
5. validité1-3 heures (selon la voie d'administration)4-5 heures
6. période d'excrétionjusqu'à 3 heures17 h 00
7. cours de traitementde 5 à 14 joursde 5 jours à 3 mois
8. coût approximatif de 1 paquet minimum500 rub.300 rub.

Pourquoi la douleur apparaît

Les sensations douloureuses sont les principales manifestations de la pathologie du pancréas aigu.

Elle est causée par les mêmes raisons que l'exacerbation elle-même:

  • non-respect du régime prescrit - manger avec excès ou manger des aliments interdits;
  • prendre des boissons alcoolisées;
  • stress nerveux;
  • pathologies d'autres organes du système digestif au stade aigu - par exemple, inflammation de la vésicule biliaire ou gastrite;
  • empoisonnement par des aliments, des drogues ou des fumées chimiques.

Habituellement, les douleurs se font sentir une demi-heure après avoir mangé le mauvais produit. C'est cette période de temps qui est nécessaire pour que la fonction sécrétoire du pancréas soit activée après l'entrée des aliments dans l'estomac. Si la nourriture est lourde, non digestible, le pancréas subit de lourdes charges, son inflammation commence. Dans ce cas, un œdème pancréatique se développe, le flux sanguin vers l'organe augmente, ce qui entraîne une augmentation de la pression à l'intérieur, une douleur.

Et les douleurs sont également causées par:

  • rétrécissement des canaux pancréatiques;
  • modifications du tissu dystrophique;
  • hypoxie - apport insuffisant d'oxygène au corps;
  • troubles de l'apport sanguin au pancréas.

Des lésions tissulaires étendues entraînent le développement d'une nécrose pancréatique. Si les lobes pancréatiques sont nécrotiques en même temps (c'est en eux que le jus pancréatique est produit), il est versé dans la cavité péritonéale. Cela provoque également un syndrome douloureux sévère, le patient est dans un état très grave et ne peut penser à rien d'autre, comment soulager la douleur avec une pancréatite par tous les moyens.

La douleur sous forme chronique de pancréatite a un mécanisme de développement légèrement différent. Le processus inflammatoire n'est pas aussi aigu que lors de l'attaque, l'irritation du pancréas est insignifiante. Mais ces tissus qui ont été endommagés pendant la période d'exacerbation sont marqués, à leur place sont des tissus denses connectés au lieu de glandulaires. Ils appuient sur les vaisseaux qui les entourent, les terminaisons nerveuses et les organes internes. Par conséquent, le patient peut se plaindre de douleurs constantes et douloureuses dans l'hypochondre, s'étendant parfois vers le côté droit ou gauche, dans le dos entre les omoplates.

Que faire en cas de douleur aiguë

Si le patient a d'abord une crise de pancréatite aiguë, la douleur survient soudainement, augmentant rapidement.

Habituellement, une situation similaire surprend une personne sur le lieu de travail, à la maison ou lors d'une fête. Vous pouvez anesthésier le pancréas enflammé avant l'arrivée avec des moyens improvisés.

Mais en même temps, il est important de savoir ce qui peut et ne peut pas être fait pour ne pas nuire encore plus au patient:

  1. Le patient doit prendre une position assise ou semi-assise, en inclinant légèrement le corps vers l'avant. Il vaut mieux ne pas se coucher sur le dos - c'est pour renforcer la douleur.
  2. Ne prenez en aucun cas des préparations contenant des enzymes, comme beaucoup le font avec des douleurs abdominales après un festin et des libations. Au contraire, vous devez maintenant ralentir la production d'enzymes.
  3. Ne pas stimuler les vomissements en cas de nausées, de rots et de vomissements, avec du permanganate de potassium et d'autres solutions.
  4. Ne mangez pas - certains essaient de boire de la gelée, du bouillon ou de manger une portion de bouillie visqueuse, mais ce n'est pas le moment de le faire. Autorisé uniquement à boire de l'eau minérale alcaline sans gaz en petites gorgées et en petites portions.
  5. Essayez de ne pas prendre d'analgésiques et d'autres analgésiques, car cela rendrait le diagnostic difficile. La seule façon de soulager la douleur dans la pancréatite aiguë peut être essayée avant l'arrivée de l'ambulance - ce sont des pilules ou des injections de Drotaverin et Papaverine.

En règle générale, le patient est hospitalisé, ce qui est nécessaire pour un diagnostic précis et une aide d'urgence si des saignements s'ouvrent ou des lésions graves d'autres organes sont détectées.

Médicaments contre la douleur dans la pancréatite aiguë

Comment soulager la douleur avec la pancréatite en général et avec ses formes spécifiques, le médecin déterminera, en tenant compte de l'état du patient. En général, des analgésiques sous forme d'injections sont utilisés, car en raison des vomissements et de la diarrhée accompagnant l'exacerbation de la pancréatite dans presque tous les cas, les comprimés et les capsules n'ont pas le temps de se dissoudre et d'assimiler.

Pour la douleur modérée, une combinaison d'analgésiques et d'antispasmodiques est introduite - Drotavérine et Baralgin ou Papavérine et Analgin, etc..

Si ces médicaments n'aident pas, des analgésiques narcotiques sont utilisés:

Ketanov n'appartient pas aux stupéfiants, mais c'est un analgésique puissant et efficace, il est donc souvent utilisé comme alternative. Parfois, la novocaïne est bloquée. Ces deux médicaments (contrairement aux stupéfiants) peuvent être achetés dans une pharmacie sans ordonnance d'un médecin..

Mais cela ne signifie pas que vous pouvez les utiliser vous-même sans ordonnance d'un médecin, même en cas de douleur intense.

Avec une exacerbation de la pancréatite, le patient a besoin d'un repos complet - physique, émotionnel. Après l'introduction d'un analgésique pour la pancréatite, une vessie de glace est placée sur l'estomac. Cela aide à soulager l'œdème pancréatique, ce qui contribue également à réduire la douleur. Mais ce n'est pas recommandé à la maison: l'hypothermie peut provoquer un vasospasme et aggraver l'état du patient.

Un médicament complet visant à réduire la douleur aide également à:

  • pour restaurer le métabolisme eau-sel;
  • pour supprimer la sécrétion d'enzymes;
  • pour éliminer les agents pathogènes.

Avec le soulagement du processus inflammatoire et la restauration des fonctions pancréatiques, la douleur deviendra de plus en plus faible.

Comment éliminer la douleur dans la pancréatite chronique

Lorsque la douleur est une préoccupation dans la forme chronique de la maladie, seul un médecin doit choisir les moyens de les éliminer. Les anesthésiques sont prescrits dans le groupe des anti-inflammatoires ou analgésiques non stéroïdiens, ainsi que des médicaments qui éliminent la cause de la douleur.

En règle générale, ce sont:

  1. AINS - Ibuprofène, Diclofénac, Nimesil.
  2. Antispasmodiques et analgésiques - Baralgin, Analgin, No-spa.
  3. Inhibiteurs de la production de suc pancréatique - ils vous permettent de décharger le pancréas lors de son inflammation. C'est Gordoks, Krivriven, Kontrikal.
  4. Hormones somatostatine - cette substance supprime la capacité sécrétoire du pancréas et soulage partiellement la douleur.
  5. Préparations enzymatiques - stimulent la digestion et soutiennent le pancréas, notamment le Mezim, le Créon, le Festal, la Pancréatine.
  6. Antihistaminiques et diurétiques - soulagent le gonflement des tissus avec une inflammation du système digestif, ce sont Furosemide, Triampur, Suprastin, Diphenhydramine, Pipolfen.

Pour faire face à la douleur et prévenir de nouvelles attaques, vous pourrez suivre un régime, des exercices de respiration et des remèdes populaires.

Mais ces méthodes ne soulagent que les douleurs mineures pendant la rémission..

Si le patient s'aggrave, malgré les mesures prises, une ambulance doit être appelée immédiatement.

Indications pour l'utilisation

Kontrikal n'est autorisé à être utilisé que sous la surveillance du médecin traitant. Le médicament est recommandé pour:

  • phase aiguë de pancréatite;
  • pancréatite chronique avec tendance à la rechute;
  • nécrose pancréatique;
  • choc traumatique, brûlure, hémorragique ou toxique;
  • chirurgie pancréatique;
  • saignement interne étendu;
  • Œdème de Quincke;
  • blessures traumatiques des tissus mous;
  • oreillons postopératoires.

Dans la pancréatite aiguë ou chronique, le médicament est capable de:

  • restaurer les fibres de tissu de fibrine;
  • contrecarrer la dégradation des protéines;
  • normaliser les processus métaboliques dans les tissus.

Une bonne alimentation après l'ablation de la vésicule biliaire et du pancréas avec pancréatite

Contrical peut être utilisé comme prophylactique. Il prévient les complications après une intervention chirurgicale sur le pancréas et les organes situés à proximité immédiate. Le médicament est prescrit même pour les nouveau-nés, l'essentiel est de choisir la posologie exacte. L'objectif principal du médicament est l'inhibition des enzymes par la formation de structures spatiales protéiques. La substance active est partiellement métabolisée dans le tube digestif, après 10 heures, la majeure partie du médicament est excrétée avec l'urine, sans s'accumuler dans le foie ou les reins.

Contre-indications et effets secondaires

Lors du choix de remèdes puissants, les contre-indications doivent être prises en compte. Contrical n'est pas recommandé pour une utilisation avec:

  • allergies polyvalentes;
  • grossesse jusqu'à 12 semaines;
  • lactation;
  • DIC;
  • Pression artérielle faible;
  • hypersensibilité à la substance active.

Le médicament va bien avec les antispasmodiques et les analgésiques. Cependant, il ne peut pas être pris avec la streptokinase et l'urokinase, car l'aprotinine inhibera l'activité de ces fonds.

Le médicament n'est pas utilisé simultanément avec des antibiotiques et des solutions contenant du dextran, des lipides et des acides aminés.

L'effet secondaire le plus courant est une réaction allergique prononcée. Le risque augmente avec l'utilisation répétée du médicament. En cas de surdosage, les symptômes désagréables suivants sont possibles:

  • tachycardie;
  • hypotension;
  • altération de la conscience;
  • psychoses et hallucinations;
  • peau bleue;
  • augmentation de la créatinine sanguine;
  • nausée et vomissements;
  • vertiges.

Dans certains cas, le développement d'une thrombophlébite locale au site d'une ponction d'une veine, accompagné d'une rougeur de la peau, d'un gonflement, d'une douleur, est enregistré. Les symptômes désagréables disparaissent quelques heures après l'administration du médicament. Les antihistaminiques aideront à soulager l'enflure, les rougeurs et les démangeaisons. Cependant, avec une réaction négative persistante, le traitement devra être annulé.

L'utilisation d'injections pour traiter la pancréatite: une solution aiguë aux problèmes pancréatiques

Les injections pour le pancréas dans le traitement de la pancréatite sont principalement prescrites pour le cours aigu du processus pathologique. L'utilisation de formes parentérales de médicaments réduit considérablement le temps entre le moment de l'administration et le développement d'effets thérapeutiques, et vous permet également de contrôler clairement le dosage des ingrédients actifs.

Les injections pour pancréatite offrent certains avantages, en particulier dans le cours aigu de la maladie.

Quelles sont les injections

Les injections pour pancréatite impliquent l'administration parentérale de solutions de composés médicinaux contenant une certaine concentration de l'ingrédient actif.

En pratique clinique, la méthode distingue plusieurs types principaux d'injections:

  • Injection intramusculaire - à l'aide d'une seringue et d'une aiguille d'au moins 4 cm de long, la solution médicamenteuse est généralement injectée directement dans le muscle fessier maximus, ce qui permet d'atteindre une concentration thérapeutique du composé actif dans le sang après 15-20 minutes.
  • Administration sous-cutanée - le médicament est administré sous la peau, généralement dans le tiers médian de l'épaule. La concentration thérapeutique du composé dans le sang est atteinte en moyenne en une demi-heure.
  • Administration intraveineuse - il est techniquement plus difficile d'injecter la solution avec le médicament directement dans la veine, mais la concentration thérapeutique de la substance active du médicament dans le sang est atteinte en quelques minutes.

Il existe une option pour l'administration intra-articulaire de médicaments, qui n'est pas utilisée pour la pancréatite. Habituellement, la principale indication d'une telle introduction est une pathologie qui affecte les composants des articulations à des degrés divers.

Avantages

Le traitement de la pancréatite avec des injections est prescrit pour le cours aigu du processus pathologique avec la présence d'une inflammation sévère.

Cette méthode présente certains avantages par rapport à l'utilisation orale de médicaments (administration orale de comprimés, gélules, sirop):

  • Atteinte relativement rapide d'une concentration thérapeutique de la substance active du médicament dans le sang (lors de l'utilisation de comprimés, de capsules, l'effet thérapeutique est atteint au plus tôt en une demi-heure).
  • Calcul précis de la posologie administrée.
  • Aucun effet de la présence ou de l'absence de nourriture dans l'estomac et les intestins (il est important de prendre certains comprimés uniquement l'estomac vide ou après avoir mangé).
  • La possibilité de commencer le traitement sur fond de vomissements persistants (la pathologie du système digestif s'accompagne souvent de vomissements sévères, à la suite desquels l'administration orale de formes médicamenteuses devient impossible).

Le principal avantage de l'injection parentérale est la possibilité d'un traitement précoce des pathologies aiguës associées au processus inflammatoire dans le pancréas.

Groupes de médicaments

Dans la pancréatite aiguë, divers médicaments sous forme de solutions injectables sont utilisés pour l'étiotropie (traitement visant à éliminer la cause de la maladie) et pathogénétique (restauration de l'état fonctionnel de l'organe).

Kontrikal avec pancréatite est injecté et vous permet de réduire le niveau d'enzymes digestives qui pénètrent dans la circulation sanguine

Les noms des groupes de médicaments comprennent:

  • Anti-inflammatoires non stéroïdiens qui réduisent la gravité de la réaction inflammatoire en inhibant la synthèse de composés biologiquement actifs par les cellules du système immunitaire (prostaglandines, facteur de nécrose tumorale, interleukines). En réduisant la gravité de l'inflammation à l'aide de médicaments, il est possible de réduire l'intensité de la douleur. Il s'agit notamment de Ketanov, Analgin.
  • Antispasmodiques - affectent les fibres musculaires lisses des parois des structures creuses (canaux du pancréas, voies hépatobiliaires), les obligeant à se détendre et à augmenter le diamètre des canaux. Cela conduit à une excrétion plus facile du jus digestif et de la bile dans la lumière du duodénum et réduit le risque d'initiation de la nécrose pancréatique (mort du tissu pancréatique due à l'auto-digestion par ses propres enzymes). Les antispasmodiques comprennent des médicaments tels que No-Shpa, Drotaverin.
  • Préparations à base d'antennes - utilisées pour supprimer l'activité des enzymes digestives qui, dans le contexte de l'évolution aiguë de la pancréatite, pénètrent dans la circulation sanguine et entraînent un risque de diminution critique de la pression artérielle systémique et de développement d'une défaillance multiviscérale (Contrikal, Gordoks).
  • Antibiotiques - sont prescrits en présence de complications infectieuses accompagnant une pancréatite aiguë. En règle générale, des agents antibactériens à large spectre d'activité (ceftriaxone, céfazoline) sont utilisés, qui détruisent un nombre important de différents types de bactéries.

Pour plus de commodité et de rapidité d'utilisation, de nombreux médicaments pour administration parentérale peuvent être prescrits par voie intraveineuse sous la forme d'un compte-gouttes.

règles

L'injection est indiquée pour le traitement de l'évolution aiguë du processus inflammatoire ou l'exacerbation de la pancréatite chronique.

L'introduction de médicaments est effectuée conformément aux règles:

  • Les injections ne peuvent être effectuées que par une personne qui connaît la technique d'administration parentérale de médicaments.
  • Lors de l'introduction, il est important de suivre les recommandations aseptiques et antiseptiques, qui visent à prévenir l'infection du patient.
  • Les médicaments pour administration parentérale ne doivent pas être périmés, sans impuretés, décoloration, transparence.
  • Avant de faire une injection, assurez-vous de vérifier à nouveau la posologie et le nom corrects de la solution de médicament collectée..
  • Après avoir traité une attaque du processus inflammatoire et réduit les manifestations négatives de la maladie, ils passent généralement aux médicaments oraux.

Le respect de toutes les recommandations et règles d'utilisation des injections pour la pancréatite permet d'éviter les complications. La maladie elle-même est mieux traitable et le résultat souhaité est obtenu plus rapidement..