Modifications diffuses du parenchyme hépatique

Le foie est l'organe qui ne se déclare pas longtemps en cas de maladie. Le plus souvent, ils sont détectés lors des diagnostics échographiques. Et très souvent, dans l'extrait, vous pouvez trouver un enregistrement petit mais effrayant - des changements diffus dans le parenchyme hépatique. Ne paniquez pas, pour commencer, vous devriez essayer de comprendre ce que signifie cette phrase. En tant que tel, le diagnostic de "modifications diffuses du parenchyme hépatique" n'existe pas. Un enregistrement ne peut signifier que certains processus se produisent dans l'organe qui a causé cette condition. Mais à cause de ce qui s'est passé, vous devez déterminer à l'aide d'études de diverses natures.

Des changements diffus peuvent être un symptôme de ces maladies:

Pour comprendre ce qui est en jeu, il faut savoir que le parenchyme n'est pas une coquille, mais une combinaison des éléments les plus importants responsables du fonctionnement de l'organe. Le foie est entièrement constitué de tissu parenchymateux, qui, à son tour, est formé de certaines cellules - les hépatocytes.

Par conséquent, disant que le parenchyme a des changements diffus, le médecin implique la transformation du tissu hépatique. Ainsi, des écarts mineurs peuvent être la conséquence d'une maladie virale. Mais il y a des lésions sévères, il est donc impératif de mener des études supplémentaires qui révéleront toute la profondeur des dommages au foie. Mais dans tous les cas, les changements diffus dans le parenchyme hépatique ne peuvent être ignorés, et l'identification des causes qui ont conduit à cette condition est la clé d'un traitement réussi.

Signes de modifications hépatiques diffuses

Quant aux signes prononcés de lésion du tissu hépatique, ils sont assez rares.

Mais parfois, la condensation peut s'accompagner d'un certain nombre de symptômes qu'une personne ressent:

Après avoir mangé, notamment frit ou épicé, une sensation de lourdeur.

Goût amer dans la bouche, il est plus prononcé le matin après le sommeil ou après avoir mangé.

Sensation de faiblesse et de fatigue accrue, même après un effort léger.

Nausées injustifiées par empoisonnement.

Irritabilité et maux de tête fréquents, sautes d'humeur brusques.

Les signes les plus prononcés, en particulier avec la progression de certaines maladies entraînant de graves modifications du parenchyme hépatique, sont: des douleurs dans l'hypochondre droit, un jaunissement de la sclérotique et même de la langue sont des symptômes alarmants. Ce sont les signes qu'une personne peut remarquer et ressentir et consulter un médecin..

Méthodes de diagnostic

La principale méthode pour évaluer la nature des changements diffus dans le parenchyme hépatique était et reste une étude échographique. Les signes par lesquels le médecin les détermine peuvent être prononcés ou modérés.

Dans une certaine mesure, le diagnostic vous permet d'identifier:

Toutes les maladies graves précédemment transférées ou survenues à un moment donné. Ils laissent des marques visibles sur l'organe, donc le médecin verra certainement ces signes prononcés de décomposition de certaines zones du foie.

Les symptômes modérés, en règle générale, ne causent pas de dommages aussi graves, mais sont visibles à l'échographie et peuvent être causés par des virus, la malnutrition, etc..

À l'échographie, le médecin détermine la taille de chaque lobe d'organe, son échogénicité, ainsi que la clarté des contours et l'uniformité de la structure.

Un spécialiste compétent verra immédiatement par écho - les signes diffusent des changements dans l'organe, notamment:

Tissu hétérogène.

Parenchyme à densité d'écho accrue.

Augmentation de la taille du corps.

Le schéma des vaisseaux sanguins est cassé.

Dans différents lobes hépatiques, échogénicité diminuée et augmentée.

Scellement du tractus périportal.

Atténuation ultrasonore.

Diagnostiquer des changements diffus dans la structure du parenchyme d'organe ne peut être qu'un spécialiste compétent qui a des connaissances dans le domaine de la physiologie et de l'anatomie, car il s'agit d'un processus complexe et long. Grâce aux avancées modernes dans le domaine des ultrasons, les possibilités de recherche différentielle sont considérablement élargies. Mais parfois, un tel diagnostic ne suffit pas, car les conditions pathologiques peuvent être assez graves et les changements morphologiques ne sont pas trop prononcés.

La nature des changements diffus dans le parenchyme organique et les causes qui ont causé cette condition

Selon les causes du changement diffus dans le foie, il peut être de la nature suivante:

Changement du parenchyme fibreux. Cela se produit lorsque, en raison de certains processus pathologiques dans le corps, une cicatrice ou un soi-disant tissu fibreux commence à se développer. Son apparition peut être déclenchée par un certain nombre de maladies, par exemple: hépatite alcoolique, toxique ou virale, due à une pathologie congénitale, due à une infection parasitaire. Les changements fibreux peuvent également être la conséquence de toute maladie d'un autre organe qui a un effet direct sur le foie..

Nature hypertrophique des modifications du parenchyme.

Changements du parenchyme sclérotique.

En effet, pour un certain nombre de raisons, des changements dans le parenchyme de l'organe se sont produits et, pour leur clarification, il est nécessaire d'effectuer des analyses supplémentaires. Plus l'inflammation est forte, plus le gonflement du parenchyme est perceptible.

Très souvent, un verdict similaire peut être entendu avec des maladies de la nature suivante:

Diabète sucré, alcoolisme et obésité. Le foie dans de telles situations commence à dégénérer, à grossir, au cours de l'étude, l'échogénicité de sa structure est plusieurs fois supérieure à ce qu'elle devrait être normale.

Dans l'hépatite chronique, la taille du foie peut être considérablement augmentée, mais les changements diffus ne sont pas trop prononcés.

Si une personne a une cirrhose du foie, la structure de l'organe est complètement soumise à des changements diffus, elle devient hétérogène, il existe de nombreuses zones endommagées, l'échogénicité est considérablement augmentée.

Si un kyste ou une tumeur s'est développé dans l'organe, des changements importants seront visibles dans une certaine proportion du foie.

Avec une infection virale, le parenchyme hépatique change, mais ces processus ne sont pas de nature globale et l'organe se rétablit indépendamment après un certain temps.

Les parasites peuvent également provoquer des modifications diffuses du parenchyme hépatique..

L'approche irrationnelle de manger, manger des aliments gras riches en calories, ainsi que l'abus d'alcool affecte négativement la structure de l'organe et provoque des changements importants dans son parenchyme.

Comme il devient clair, il peut y avoir de nombreuses raisons pour les changements radicaux dans la structure de l'organe. Afin de clarifier le diagnostic, des examens supplémentaires doivent être effectués. Ils comprennent le prélèvement de sang pour analyse: général, biochimique et clinique, des études sérologiques et la ponction hépatique peuvent être prises, IRM, angiographie, radioisotope scan.

Traitement des modifications diffuses du parenchyme hépatique

Étant donné que, en tant que tel diagnostic, les changements dans le parenchyme hépatique n'existent pas, les méthodes de traitement viseront à éliminer la maladie qui a provoqué une telle transformation. Une fois la cause identifiée, l'hépatologue déterminera le schéma thérapeutique et prescrira les médicaments appropriés.

En règle générale, les méthodes de traitement standard incluent la prise de médicaments selon un certain schéma:

Si les changements ont été causés par des virus, des agents antiviraux seront prescrits pour réduire leur effet toxique sur l'organe. Le traitement étitotrope de l'hépatite se résume à la nomination de certains médicaments, selon son type. Et il est également nécessaire d'éliminer les facteurs dommageables supplémentaires, tels que l'alcool et d'autres toxines. Des hépatoprotecteurs qui peuvent «protéger» les hépatocytes sont souvent prescrits. Il peut s'agir de médicaments, naturels ou synthétiques, y compris les acides aminés, les vitamines et les phospholipides.

Les phospholipides sont capables de normaliser la structure de la membrane des cellules hépatiques, de réduire la nécrose des hépatocytes, ce qui améliore considérablement les paramètres biochimiques.

Les moyens d'origine naturelle ont un effet stimulant sur les cellules hépatiques, grâce auquel les hépatocytes sont restaurés, cet effet est également obtenu grâce à l'effet cholérétique des médicaments. Le processus de digestion s'améliore, l'influence des substances nocives pénétrant dans le corps avec l'alcool, les drogues et les aliments est considérablement réduite.

L'action des drogues synthétiques est diverse et extrêmement difficile, en règle générale, elles sont prescrites pour le cancer.

Les acides aminés peuvent normaliser le foie et compenser la carence en composés nécessaires.

Les vitamines B et E sont des hépatoprotecteurs et sont souvent prescrites dans le schéma thérapeutique général du foie.

En plus d'adhérer au schéma thérapeutique, presque toutes les maladies du foie qui ont provoqué ses changements diffus nécessitent un certain régime. La nutrition devra être ajustée d'une manière spéciale, le médecin vous expliquera rapidement comment le faire, mais les principales recommandations sont les suivantes: exclusion du sel, des assaisonnements, des aliments épicés, gras et frits. L'introduction de fibres et d'aliments riches en potassium dans l'alimentation. Naturellement, de par la nature de la maladie, les recommandations varieront en faveur de certains produits. Mais l'alcool dans le traitement du foie est strictement contre-indiqué, car dans certains cas, il peut non seulement réduire l'efficacité du régime prescrit, mais en combinaison avec certains médicaments peut entraîner la mort.

Si les changements dans le parenchyme organique ne sont causés que par une mauvaise alimentation et une mauvaise alimentation, les médecins recommandent un tableau alimentaire n ° 5 selon la classification de Pevzner, où les aliments vitaminés et protéinés, ainsi que les produits laitiers fermentés prédominent. Selon l'état du corps, avec des modifications diffuses du parenchyme hépatique, des immunomodulateurs et certains frais hépatiques sont également prescrits.

Pronostic des modifications diffuses du parenchyme hépatique

Naturellement, le pronostic du succès d'un régime de traitement particulier dépend de la maladie qui a conduit à des troubles diffus du parenchyme hépatique.

Si nous considérons la forme non compliquée de lipomatose, la plupart des hépatites chroniques, ainsi que les modifications du parenchyme dues à la malnutrition et au mode de vie, un traitement approprié dans la plupart des cas conduit le corps à fonctionner dans son volume précédent et sa structure endommagée est restaurée. Il convient de garder à l'esprit qu'avec la lipomatose, le résultat favorable du traitement dépendra directement de la superficie du foie qui a été soumise à une dégénérescence graisseuse. Puisque dans ce cas, la restauration des zones touchées est impossible. Il ne sera possible de normaliser le fonctionnement des lobes d'organes non affectés..

Un pronostic défavorable diffère dans des maladies telles que la cirrhose, les formes fulminantes d'hépatite, ainsi que l'hépatose grasse non contrôlée. Dans ces cas, le parenchyme hépatique change radicalement et l'organe lui-même devient incapable de remplir ses fonctions. La mort survient le plus souvent en raison de saignements intra-abdominaux ou du développement de maladies infectieuses graves..

Il faut comprendre que les modifications du parenchyme hépatique de nature diffuse ne peuvent être sans fondement. Une violation similaire de la structure de l'organe est nécessairement précédée d'un certain nombre de raisons. En fonction des facteurs ou des maladies qui ont provoqué des transformations diffuses dans le parenchyme hépatique, un traitement approprié est prescrit par les hépatologues. Mais pour que le moment ne soit pas raté, il est nécessaire de se faire faire une échographie par des spécialistes qualifiés au moins une fois par an. Plus tôt des changements diffus dans le parenchyme hépatique sont détectés, plus le pronostic est favorable à une récupération complète.

Auteur de l'article: Gorshenina Elena Ivanovna | Gastroentérologue

Éducation: Un diplôme dans la spécialité "Médecine générale" a été obtenu à l'Université médicale d'État de Russie. N.I. Pirogova (2005). Études de troisième cycle dans la spécialité "Gastroentérologie" - centre médical éducatif et scientifique.

Quels sont les changements diffus dans le foie et les autres organes parenchymateux

En bref: les changements diffus dans le foie sont des changements pathologiques dans le tissu hépatique. Détecté généralement lors de l'échographie. Si les changements sont modérés, on prescrit au patient des médicaments à vie et un régime thérapeutique. En cas de maladie avancée, le traitement doit être démarré immédiatement..

  • Quels sont les changements hépatiques diffus
  • Les causes
  • Signes de modifications hépatiques diffuses
  • Quels sont les changements possibles dans le parenchyme?
  • Variétés de maladie
  • Traitement

Cet article a été vérifié et édité par le candidat du toxicologue des sciences médicales Stanislav Radchenko.

Quels sont les changements diffus dans le foie et les autres organes parenchymateux

Un foie hétérogène diffus est un foie dans lequel des changements diffus apparaissent..

Des modifications diffuses du parenchyme (tissu épithélial) du foie sont détectées par échographie. Avec leur forme prononcée, nous pouvons parler de la présence d'un processus pathologique dans le corps. Dans une telle situation, un examen clinique complet est nécessaire pour établir et / ou confirmer le diagnostic. Les anomalies sont caractérisées par des changements dans le tissu hépatique, qui peuvent survenir à la suite d'un dysfonctionnement hépatique léger et sévère.

Avec des modifications diffuses du parenchyme hépatique, une déformation ou un amincissement des parois du parenchyme lui-même ou des tissus voisins se forme, il y a une violation de l'intégrité et du fonctionnement normal du foie. Les médecins ont décidé de séparer les types de changements sclérotiques, dystrophiques et fibreux de la structure du foie. Une telle classification est déterminée par des changements structurels dans les cellules de l'organe, et le diagnostic correct de la fibrose est nécessaire pour un traitement réussi ultérieur.

Après avoir trouvé des changements diffus dans le parenchyme hépatique, des études supplémentaires (de tous les organes de la cavité abdominale) doivent être effectuées pour identifier le stade du processus.

Les causes

Parfois, ces manifestations sont causées par de graves maladies évolutives. Des changements diffus dans le parenchyme hépatique peuvent être causés par de telles raisons:

Conseils à un malade d'une gastro-entérologue Daniela Purgina, experte du site Hangover.rf.

En présence d'un excès de poids corporel, vous devez d'abord perdre du poids. Parce que des modifications diffuses du parenchyme du foie et du pancréas peuvent être associées au dépôt de graisse dans le parenchyme de ces organes.

Il est nécessaire de savoir que les modifications focales ou diffuses du parenchyme du foie et du pancréas peuvent être causées par des dépendances, des infections virales fréquentes, une alimentation déséquilibrée et un environnement pollué. Un facteur provoquant des changements dans le parenchyme hépatique peut être l'hérédité. Un examen superficiel ne donne pas une image complète, sur la base de laquelle vous pouvez faire un diagnostic précis, vous devez donc subir un examen complet avec tous les tests nécessaires.

L'hépatite, la cirrhose, etc. peuvent entraîner une fibrose. Voir en taille réelle

Il est important de savoir que des changements hépatiques diffus peuvent se former non seulement chez un adulte, mais aussi chez un enfant si:

Signes de modifications hépatiques diffuses

Habituellement, le degré et la présence de changements dans le parenchyme hépatique sont détectés lors d'une étude échographique..

Signes indiquant une pathologie aiguë avec des modifications diffuses du foie:

Les modifications diffuses du foie sont déterminées par échographie. La maladie peut survenir en raison de processus pathologiques dans le foie lui-même, ainsi que d'anomalies à l'extérieur de l'organe: par exemple, un compactage peut apparaître dans le diabète sucré. Dans ce cas, le foie augmentera de taille, l'échogénicité (capacité à réfléchir le son) de sa surface augmentera, la structure sera hétérogène et granuleuse. Si nous parlons de symptômes graves lorsqu'une telle anomalie apparaît dans le corps, ils sont extrêmement rares.

Les signes les plus courants de fibrose:

  • lourdeur du côté droit après avoir mangé des aliments frits ou gras,
  • goût amer après le réveil,
  • fatigue accrue aux charges légères,
  • la nausée,
  • maux de tête sévères,
  • irritabilité, sautes d'humeur soudaines.

Les signes les plus frappants de modifications diffuses du parenchyme hépatique sont le jaunissement de la langue, des yeux, de la peau (jaunisse parenchymateuse), des douleurs dans l'hypochondre droit.

Tous ces signes de fibrose devraient être un signal alarmant sur les processus pathologiques possibles dans le corps et nécessiter des soins médicaux.

Quels sont les changements possibles dans le parenchyme?

Des changements diffus dans le parenchyme du foie et du pancréas sont notés assez souvent. Ces deux organes ne sont pas appariés, ils forment des tissus (il n'y a pas de cavité à l'intérieur). Les organes du système digestif relient les canaux, par conséquent, très souvent, lorsqu'un organe tombe en panne, l'autre souffre (par exemple, une hépatite réactive peut se développer en raison de problèmes pancréatiques). Ces changements se manifestent en raison de troubles métaboliques primaires et secondaires, d'une pathologie vasculaire, de processus infectieux chroniques ou aigus.

L'expert du site Hangover.rf, la gastro-entérologue Daniela Purgina dissipe une idée fausse typique.

Les patients peuvent penser que les modifications pancréatiques diffuses sont une pancréatite. Mais non. Les changements diffus dans le pancréas seuls ne signifient rien. Pour prétendre que ces changements sont dus à une pancréatite, vous devez avoir des symptômes de pancréatite, ainsi que des changements dans les tests de laboratoire: une augmentation de l'amylase pancréatique dans le sang, une augmentation de la diastase urinaire, une diminution de l'amylase fécale, la présence de graisses neutres et / ou d'acides gras dans grands nombres en coprogramme.

Des violations du foie sont visibles en présence de signes tels que:

  • jaunissement de la sclère oculaire, tégument cutané (ictère parenchymateux),
  • urine foncée,
  • teinte claire des excréments.

Des démangeaisons de la peau avec des dysfonctionnements dans le fonctionnement normal du foie sont dues à un grand nombre de pigments biliaires ou de bêta-2-microglobuline dans le sang. Les tissus pancréatiques changent en raison de divers facteurs: par exemple, gonflement, excès de tissu adipeux, prolifération des tissus pathologiques et apparition de cicatrices sur eux.

Quant aux changements diffus dans le foie et les reins, un tel phénomène peut être enregistré après une échographie et indique des conditions congénitales ou acquises dans lesquelles la structure de l'organe et de ses tissus peut changer.

Avec ce processus, le parenchyme hépatique peut s'épaissir, du liquide peut s'accumuler dans les reins, des processus inflammatoires purulents ou une thrombose peuvent survenir. Parfois, le tissu rénal change en raison de la présence de grandes quantités de pierres ou de fragments de sable.

Les modifications du foie et de la rate affectent l'ensemble de l'organe. La rate est responsable de la circulation sanguine normale et du flux sanguin saturé, avec toutes les maladies de cet organe, il y a un malaise général, un manque d'appétit et une insomnie fréquente. Si la rate est cassée, la personne ressent de la douleur et de l'inconfort, une sensation de pression (si l'organe est agrandi). Les changements diffus dans la rate peuvent également être déterminés par échographie.

La prévention de la fibrose consiste traditionnellement à:

  • nutrition adéquat,
  • mode de vie sain,
  • traitement rapide des maladies pouvant entraîner une fibrose.

Si des modifications diffuses du foie se manifestent modérément, un apport à vie des médicaments nécessaires et un régime thérapeutique sont prescrits. En cas de maladie avancée, le traitement doit être démarré immédiatement..

L'identification de tout degré de fibrose suggère que le tissu hépatique a subi des modifications. Comme déjà mentionné, ces changements peuvent indiquer à la fois les étapes initiales d'un processus pathologique et l'évolution d'une maladie grave. Par conséquent, en plus de l'échographie, il est nécessaire d'effectuer des mesures diagnostiques supplémentaires (par exemple, des études en laboratoire et histologiques) pour déterminer le degré de fibrose et de lésions hépatiques.

L'histoire de la pratique de la gastro-entérologue Daniela Purgina, experte du site Hangover.rf.

Il n'y a pas qu'un seul cas, mais de nombreux cas où des patients, effrayés par les résultats d'une échographie, pensaient avoir une pancréatite ou une cirrhose. Ces changements doivent être évalués conjointement avec les plaintes et les résultats des tests..

Variétés de maladie

Même des modifications mineures du parenchyme peuvent s'accompagner de troubles du pancréas. Si une telle pathologie est la conséquence de tout type d'hépatite, le foie n'a pas de fonction antitoxique. Si de l'alcool ou des drogues sont utilisés en présence de ce problème, le résultat peut être fatal..

Des modifications diffuses modérées du foie se forment sous l'influence de facteurs externes. Ça peut être:

  • empoisonnement,
  • mauvaise habitudes alimentaires,
  • infections virales non liées à des dommages directs aux hépatocytes.

Si les symptômes correspondants apparaissent, il est recommandé de passer à un régime hépatique: retirer du régime les aliments salés, gras et épicés, ainsi que les aliments riches en protéines difficiles à digérer. Selon le diagnostic spécifique, une cure d'agents antiviraux et / ou hépatoprotecteurs peut être recommandée. Si des changements diffus modérés sont détectés par échographie, des multivitamines ou des vitamines B1 et B6 peuvent être prescrites.

Avec des modifications diffuses du parenchyme hépatique, une alimentation saine et un exercice modéré sont importants..

Des modifications diffuses marquées du foie sont caractérisées par un gonflement du parenchyme. Ce type de processus pathologique est observé dans le diabète sucré, le surpoids, tout type d'hépatite, les tumeurs malignes ou bénignes. Elle peut être déclenchée par des parasites ou des virus, des régimes alimentaires malsains et l'alcoolisation. Le traitement est prescrit après avoir établi la cause première de la pathologie..

Des changements dans le parenchyme d'un nouveau-né peuvent se former:

  • après une hépatite enceinte
  • ou en raison d'anomalies congénitales;
  • parfois aussi, ils sont notés après une utilisation prolongée d'antibiotiques, car ces médicaments affectent agressivement la microflore intestinale ou les tissus hépatiques du bébé.

Traitement

  1. Étant donné que des changements diffus dans l'organe surviennent à la suite de toute maladie, leur cause est d'abord découverte et le traitement commence par son élimination.
  2. Les médecins prescrivent des médicaments en fonction de la cause de la maladie.
  3. Il est recommandé d'abandonner les mauvaises habitudes, principalement - de l'alcool et du tabac..
  4. Une alimentation raisonnable et une activité physique modérée sont favorables à la restauration de la structure hépatique.

Le régime est basé sur le rejet des plats gras, salés et épicés. Les produits fumés et les pâtisseries fraîches doivent être évités. Il est recommandé d'utiliser du fromage cottage, des fruits, des produits laitiers, des bouillons de légumes et du poisson bouilli de temps en temps..

La spécialiste du site Hangover.rf, la gastro-entérologue Daniela Purgina met en garde contre une erreur typique.

Une erreur typique est de traiter les modifications diffuses du foie et du pancréas. Ce sont des changements dans la structure de l'organe et ils ne se prêtent pas à un traitement médical..

Pour la prévention des lésions hépatiques diffuses:

  • subir des examens de routine,
  • vivre une vie saine,
  • traiter les maladies concomitantes à temps.

Vous pouvez poser une question à l'hépatologue dans les commentaires. Demandez ne soyez pas timide!

Dernière mise à jour de cet article le 23/07/2019

Vous n'avez pas trouvé ce que vous cherchiez?

Essayez d'utiliser la recherche

Guide de connaissances gratuit

Enregistrez-vous pour recevoir le bulletin d'informations. Nous vous dirons comment boire et manger, afin de ne pas nuire à votre santé. Le meilleur conseil des experts du site, lu par plus de 200 000 personnes chaque mois. Arrêtez de gâcher votre santé et rejoignez!

Ce site est réalisé par des experts: toxicologues, narcologues, hépatologues. Strictement scientifique. Vérifié expérimentalement.

Pensez que vous pouvez boire?
Faites le test, vérifiez vous-même!
251470 personnes ont répondu au sondage, mais seulement 2% ont répondu correctement à toutes les questions. Quelle note aurez-vous?

Quels sont les changements diffus dans le foie et le pancréas

Très souvent, après une échographie, le médecin écrit à la suite de l'examen - des changements diffus dans le foie et le pancréas. Qu'est-ce que c'est, peu de gens le savent. Mais ce n'est pas une pathologie, mais un trouble de la structure des tissus. Si des irrégularités suspectes sont détectées, un examen est effectué, car il existe suffisamment de facteurs de distorsion diffuse. Dans le cas d'un traitement rapide et fructueux dans 90% des situations, il est réaliste de reprendre la fonctionnalité naturelle des organes internes.

Ce que c'est

Le pancréas et le foie sont perçus comme un type d'organes non appariés qui n'impliquent pas de sinus, constitués de tissus. Les organes sont combinés entre eux par des canaux; en cas de trouble de l'un, la fonctionnalité de l'autre.

Qu'est-ce qu'un changement diffus dans le foie et le pancréas? Cela signifie un trouble qui se développe dans la structure du tissu. Les corps perdent massivité, apparence, taille. Il est inacceptable d'essayer de guérir la maladie sans autorisation, car les symptômes des troubles sont similaires à l'hépatomégalie. Cela signifie qu'une augmentation simultanée des volumes de la rate, du foie et diverses méthodes de traitement seront nécessaires..

Les causes des changements diffus dans le foie et le pancréas sont considérées:

  • altération du processus métabolique;
  • pathologie du cours infectieux;
  • phénomènes inflammatoires;
  • maladie biliaire.

Des manifestations similaires comme la pancréatite, la dépendance à l'alcool, le stress provoquent également des changements dans le parenchyme pancréatique et le foie. La maladie peut provoquer des troubles de la vésicule biliaire, c'est une cholécystite chronique.

Lorsque des effets négatifs affectent le corps, le patient développe une stéatose, qui implique la présence d'inclusions graisseuses dans les tissus.

Symptômes de la maladie

Souvent, un changement diffus dans le parenchyme du foie et du pancréas est détecté lors de la mise en œuvre prévue de l'échographie des organes péritonéaux. Un diagnostic imprévu de diverses maladies pancréatiques est requis si le patient vient à la réception avec une liste explicite de plaintes.

Les symptômes de modifications diffuses du parenchyme hépatique et pancréatique sont transmis par des manifestations douloureuses et une pondération sous la côte droite.

L'intensité du syndrome douloureux est légère ou modérée. Fondamentalement, de tels changements diffus dans le parenchyme pancréatique et le foie se développent en raison de l'effort physique, de la course à pied et de la consommation de produits contenant un pourcentage élevé de matières grasses. Un signe d'inconfort de la douleur dans cette situation est un développement continu et peut croître sous l'influence de divers irritants.

Les changements diffus dans le foie et le pancréas sont caractérisés par un certain nombre de signes.

  1. Nausées persistantes.
  2. Perte d'appétit.
  3. Brûlures d'estomac.
  4. Après le repas, un burp amer apparaît.
  5. Vomissements répétés.
  6. Impuissance dans le contexte général.
  7. Réduction de l'invalidité.
  8. Surmenage.
  9. Maux de tête persistants.

Souvent, avec des dommages au foie et au pancréas, des accumulations de sang se forment sous la peau. Chez l'homme, avec pathologie hépatique, une violation de la fonction sexuelle est observée. La moitié féminine de la société est confrontée à un déséquilibre hormonal et à des irrégularités menstruelles.

De plus, les symptômes apparaissent caractérisés par un changement des protéines de la peau et des yeux.

Au stade de l'apparition des effets pathologiques, il y a un léger jaunissement des yeux, suivi d'un changement de peau. Les excréments du patient deviennent incolores, l'urine s'assombrit. Le canal pancréatique devient alambiqué, cela est dû au développement de la pancréatite.

Lorsque la masse altérée et l'échogénicité des glandes digestives sont provoquées par diverses pathologies du pancréas et du foie, la victime peut également rencontrer d'autres signes typiques d'une maladie particulière..

  1. La formation de taches sombres sur les lèvres.
  2. Les gencives gonflent et saignent.
  3. Les ongles prennent une teinte rouge foncé..
  4. La pointe du 4e orteil devient dure ou un cal se forme à cet endroit.
  5. Chaînes du premier orteil.
  6. La chaise est sèche et dure.
  7. Problèmes dentaires.

Lorsque tous les symptômes mentionnés sont observés, vous devez immédiatement consulter un médecin.

Formes de changement

L'hépatomégalie des modifications diffuses du foie et du pancréas est divisée par la gravité et le stade des phénomènes dégénératifs.

  1. La forme initiale - les signes cliniques sont légers, les raisons de leur développement dans l'influence de causes indésirables (fumée de tabac, alcool de vin, aliments gras, épicés) sur le corps ou l'hépatite.
  2. Forme dystrophique modérée - se forme sous l'influence d'une alimentation déséquilibrée, de l'alcool, de l'intoxication. Pour corriger la situation, il suffit de prendre des vitamines et de manger rationnellement..
  3. La fibrose est une forme grave de troubles, un gonflement se produit, le tissu conjonctif se développe avec la formation de cicatrices d'une ou plusieurs manifestations. Des manifestations similaires sont enregistrées chez les diabétiques, avec surcharge pondérale, hépatite chronique, tumeurs bénignes et malignes.

Des troubles diffus de la maladie pancréatique se forment:

  • densité modérée - développement aigu de la pathologie, se transmet par assimilation du parenchyme par le suc de l'estomac. L'organe grossit, le septum gonfle constamment;
  • l'épaisseur du parenchyme diminue - se forme dans la phase chronique de la maladie, un facteur du trouble est un changement dans la fonction de digestion;
  • lipomatose - une couche de graisse se développe dans les tissus.

Quel que soit le type de maladie du pancréas et du foie, avec les manifestations initiales, vous devez immédiatement consulter un médecin. Ce n'est qu'après un examen absolu qu'il est vraiment possible de déterminer correctement les facteurs de changement tissulaire.

Signes d'écho

Avant de prescrire une cure, le médecin doit approuver correctement la maladie évidente. Par conséquent, ils utilisent diverses méthodes de diagnostic, la plus utilisée d'entre elles est l'échographie.

Des échos d'anomalies sont identifiés grâce à l'étude des ultrasons.

  1. Abaissement de la structure massive du parenchyme. Un syndrome similaire indique son hétérogénéité. La croissance du pancréas et du foie est formée. La maladie se développe en raison de la douleur.
  2. La densité d'écho est réduite. Le pancréas et le foie restent inchangés en taille. La retraite sera excitée par la phase chronique de la pancréatite..
  3. Les indicateurs échographiques sont surestimés. La présence d'une densité de parenchyme est observée dans le contexte d'un changement de septum avec du tissu adipeux.
  4. Déviations - compactage du corps, présence d'hyperécho Valeur naturelle ou réduite.
  5. Une augmentation ou une diminution des sinus, des symptômes douloureux d'évolution purulente, une thrombose.
  6. En raison de troubles, la densité des organes augmente également..

Excès réactif du pancréas, le foie est une pathologie connue chez l'enfant. Des changements réactifs dans le pancréas de l'enfant avec des anomalies modérées aux ultrasons se manifestent par une densité d'écho altérée. Fer de structure hétérogène, il est plus léger que la normale, l'échogénicité est augmentée à tous égards.

Avec des modifications diffuses prononcées chez les enfants à l'échographie, le pancréas est hyperéchogène, sa teinte est légèrement plus claire, les zones écho-positives de couleur blanche indiquent la présence de cicatrices et de fibrose.

Traitement

S'il y a des manifestations évidentes de la maladie, vous devez immédiatement consulter un médecin. Le médecin procédera à une échographie. L'échographie peut examiner les défaillances des tissus pancréatiques et hépatiques. Cependant, pour obtenir un aperçu complet de la pathologie du patient dans la plupart des situations, les étapes suivantes sont effectuées:

  • analyse de sang pour identifier les lésions;
  • IRM
  • CT
  • analyse des marqueurs tumoraux dans l'hypothèse d'une éducation de mauvaise qualité dans la région hépatique;
  • radiographie
  • analyse des excréments, de l'urine.

Pour tous les patients présentant des modifications diffuses du parenchyme hépatique et pancréatique, une thérapie de base est prescrite en fonction de ces facteurs:

  • origine de la pathologie;
  • pathogénèse;
  • stade de dommages.

Le médecin élabore un plan personnel pour le patient. Pour se débarrasser du phénomène hétérogène diffus, il est recommandé de suivre la routine quotidienne, de traiter les maladies concomitantes.

Pendant le régime, excluez l'utilisation de conservateurs, de divers additifs chimiques, de produits toxiques, d'alcool, de boissons gazeuses. Limitez la consommation d'aliments gras et salés dans le développement de la pancréatite chronique, ainsi que des aliments épicés. Au premier soupçon de symptômes d'intoxication, ces produits doivent être complètement retirés du tableau.
Il est inacceptable de boire des médicaments hépatotoxiques pendant le traitement, pour fabriquer différents vaccins. Il n'est pas souhaitable de traiter les maladies actuelles du tube digestif.

Le tableau diététique est prescrit individuellement, en tenant compte de la tolérance de certains aliments et de la localisation allergique du patient. Le bon régime est observé pendant six mois.

Vous devez consommer des produits riches en vitamines. Vous pouvez reconstituer le corps avec des pommes, des œufs, du fromage cottage, du boeuf, du poisson. La cuisson se fait à la vapeur ou à l'ébullition.

La pharmacothérapie vise à stabiliser la fonctionnalité des organes. Sur la base du facteur identifié, la thérapie comprend les groupes d'agents suivants:

  1. Antibiotiques - arrêtez l'inflammation qui se produit avec les maladies provoquées par des bactéries. Prescrire - clarithromycine, amoxicilline, azithromycine.
  2. Médicaments antivirus - utilisez des médicaments à base d'interféron.
  3. Médicaments contre la tuberculose - prescrits dans le complexe de traitement de l'hépatite - Rifampicine, Pyrazinamide.
  4. Enzymes de digestion pour abaisser la pression digestive et améliorer la digestion des aliments - Pancréatine, Festal.
  5. Antispasmodiques - réduisent les symptômes de la douleur, sont également utilisés comme mesures préventives pour la rétention de la bile - chlorhydrate de papavérine, No-Shpa.
  6. Médicaments qui normalisent la microflore intestinale - Bifidubactérine, Bifiform.
  7. Les hépatoprotecteurs protègent le foie contre les effets néfastes des facteurs de manifestation interne et externe - Phosphogliv, Essentiale.

Si une thérapie conservatrice n'a pas donné le résultat souhaité, une méthode chirurgicale de thérapie est prescrite..

Traitement avec des remèdes populaires

Pour remplacer l'insuffisance exocrine pour un traitement par le médecin traitant, la pancréatine est prescrite. Des méthodes alternatives pour se débarrasser du problème sont également recommandées. Pour ce faire, utilisez différentes teintures sur les herbes, le nettoyage du foie est effectué par l'avoine, les bourgeons de bouleau, la menthe et les cynorhodons.

Recettes pour le traitement des troubles diffus.

  1. Miel dans une citrouille - un petit légume est pris, les graines sont retirées et remplies de miel. Ensuite, il insiste dans un endroit sombre pendant environ 20 jours. Buvez du liquide 3 fois par jour dans une petite cuillère.
  2. Teinture de airelle - pour le médicament qu'ils prennent des feuilles, vous pouvez les sécher ou les frais. Pour préparer le produit, une poignée de plantes sont jetées dans une casserole par litre d'eau et bouillies pendant environ 20 minutes. Après avoir refroidi la boisson, buvez 250 ml par jour.

Étant donné que les transformations diffuses du pancréas et du foie sont considérées comme des signes graves, leur correction ou traitement en temps opportun est nécessaire.

Modifications diffuses du foie

Les changements diffus dans le foie sont une condition répandue dans laquelle se développent des transformations structurelles d'un organe. La maladie n'a pas de limite d'âge; elle peut être diagnostiquée même chez un enfant.

Pratiquement toutes les maladies du système biliaire peuvent provoquer des modifications diffuses modérées du foie. Dans certains cas, les pathologies pancréatiques ou les troubles systémiques deviennent des sources..

Une anomalie pendant une longue période peut ne pas se manifester. Parmi les symptômes figurent l'hépatomégalie, le jaunissement de la peau, un changement de la couleur de l'urine et des selles, un goût amer dans la bouche.

Le processus de diagnostic est basé sur les résultats des examens instrumentaux, en particulier l'échographie et l'IRM, car ils montrent clairement les signes échographiques des troubles diffus. Les tests de laboratoire et les activités effectuées par un médecin sont de nature secondaire.

Les principales méthodes conservatrices de traitement sont la prise de médicaments et le maintien d'une alimentation économe. Les tactiques de la thérapie sont dictées par un facteur étiologique, par conséquent, une intervention chirurgicale peut être nécessaire. En général, le traitement de cette maladie du foie implique une approche globale.

Étiologie

Des changements diffus dans le parenchyme hépatique se produisent souvent dans le contexte d'une maladie. Plusieurs facteurs physiologiques peuvent affecter leur formation..

Les causes les plus courantes de cette condition sont:

  • cirrhose du foie;
  • forme auto-immune ou virale d'hépatite;
  • cholangite sclérosante;
  • hépatose grasse;
  • maladie hépatique alcoolique;
  • Diabète;
  • néoplasmes malins, bénins et kystiques;
  • cholécystite chronique;
  • influence négative des micro-organismes;
  • hypertension portale;
  • métastases cancéreuses d'un emplacement différent dans le foie;
  • violation des processus métaboliques;
  • tout degré d'obésité;
  • insuffisance cardiaque;
  • anomalies cardiaques acquises ou congénitales;
  • un large éventail de maladies auto-immunes;
  • usage inadéquat des médicaments;
  • mauvaise nutrition;
  • abus à long terme de mauvaises habitudes;
  • une forte diminution du poids corporel;
  • ingestion de substances toxiques et toxiques dans le corps humain;
  • dysfonction thyroïdienne et autres pathologies endocriniennes.

La probabilité de l'influence d'une prédisposition génétique n'est pas exclue..

Chez les enfants, les principales sources du trouble sont les suivantes:

  • malformations congénitales du système hépatobiliaire;
  • la survenue d'une hépatite sous quelque forme que ce soit chez une femme pendant la période de grossesse;
  • antibiotiques forcés dans la petite enfance.

Les changements hépatiques diffus n'ont pas de restrictions d'âge et de sexe.

Classification

La division principale suppose l'existence de plusieurs degrés de gravité d'une violation structurelle pathologique. Pour un caractère diffus, les changements suivants sont caractéristiques:

  • prononcée - se forment au cours du processus oncologique, de l'hépatite, de la maladie alcoolique ou de la dégénérescence graisseuse, et la cause ne peut être éliminée qu'en effectuant une opération chirurgicale;
  • modérée - conséquence de l'influence de facteurs externes, et le traitement nécessite des médicaments et une purification du sang;
  • mineur - peut être complètement asymptomatique, mais souvent complété par un dysfonctionnement pancréatique.

Selon la lésion, le processus pathologique peut être impliqué:

  • parenchyme hépatique;
  • structure hépatique;
  • tissu hépatique;
  • parois des canaux du foie;
  • organes internes à proximité - reins, rate, pancréas.

Selon la nature du cours, les changements diffus dans le foie sont:

  • hétérogène;
  • dystrophique;
  • réactif.

Les signes d'écho qui sont détectés uniquement lors des procédures de diagnostic instrumentales sont:

Symptomatologie

Les manifestations cliniques des modifications diffuses du parenchyme hépatique sont spécifiques et prononcées, ce qui simplifie grandement le processus de diagnostic visant à trouver le principal facteur provoquant.

La condition est caractérisée par l'apparition de tels signes:

  • douleur sous les côtes droites;
  • aversion pour les aliments épicés et gras;
  • goût amer dans la cavité buccale;
  • hépatomégalie;
  • doublure de la langue avec une touche de blanc, grisâtre ou jaune;
  • faiblesse et fatigue;
  • irritabilité et changements d'humeur soudains;
  • maux de tête;
  • nausée persistante, qui conduit rarement à des vomissements;
  • jaunissement de la peau, des muqueuses visibles et de la sclérotique des organes de la vision;
  • augmentation de la formation de gaz;
  • ballonnements;
  • assombrissement de l'urine;
  • décoloration des matières fécales;
  • démangeaisons cutanées de gravité variable;
  • des éruptions cutanées comme de l'urticaire;
  • éclat huileux et puanteur des selles;
  • tendance à l'oedème;
  • rhumes fréquents et maladies virales - dans le contexte d'une diminution de la résistance du système immunitaire;
  • irrégularités menstruelles chez les femmes;
  • légère augmentation de la température corporelle;
  • fluctuation de la pression artérielle;
  • diminution de la libido ou de la puissance chez les hommes;
  • perte de poids jusqu'à épuisement sévère.

Les manifestations cliniques sont caractéristiques à la fois des adultes et des enfants. Les principaux symptômes peuvent être complétés par des signes de la maladie sous-jacente, qui ont provoqué des changements diffus dans la structure du foie.

Diagnostique

La clinique caractéristique rétrécit considérablement le cercle des provocateurs de la survenue d'un état anormal. Une approche globale est nécessaire pour établir le bon diagnostic..

  • Familiarisez-vous avec votre histoire familiale
  • étudier les antécédents médicaux du patient;
  • recueillir et analyser le cycle de vie;
  • évaluer l'état de la peau, des muqueuses et de la sclérotique;
  • mesurer la température et le tonus sanguin;
  • palpation de la paroi antérieure de la cavité abdominale - une attention est accordée à la projection du foie, c'est-à-dire à la zone sous les côtes droites;
  • examiner le patient en détail - découvrir avec quel degré d'intensité les signes de changements diffus dans le foie se manifestent.

Les études en laboratoire comprennent:

  • tests sanguins et urinaires cliniques généraux;
  • tests hépatiques;
  • biochimie du sang;
  • études microscopiques des matières fécales;
  • tests sérologiques et tests PCR;
  • culture bactérienne de sang et d'excréments.

Les procédures instrumentales suivantes aideront à différencier les changements focaux diffus dans le foie des autres variétés de pathologie:

  • échographie;
  • radiographie de la cavité abdominale;
  • CT
  • IRM
  • biopsie endoscopique.

Le diagnostic confirme la présence de tels échos:

  • structure tissulaire hétérogène;
  • augmentation de la densité d'écho;
  • hypertrophie du foie ou hépatomégalie;
  • violation du modèle des vaisseaux sanguins;
  • différents lobes hépatiques présentent une échogénicité différente;
  • joint des valves périportales;
  • atténuation par ultrasons.

Traitement

Après confirmation définitive du diagnostic de «modifications hépatiques diffuses», les cliniciens se tournent vers des méthodes de traitement conservatrices.

Les patients reçoivent une réception:

  • substances antivirales ou antibactériennes;
  • hépatoprotecteurs;
  • les phospholipides;
  • acides aminés;
  • complexes de vitamines et de minéraux;
  • médicaments destinés à arrêter les symptômes.

Il est très important pour les patients d'adhérer à un régime économe, ce qui implique le rejet de:

  • variétés grasses de viande, de volaille et de poisson;
  • plats frits, salés et épicés;
  • produits laitiers avec un pourcentage élevé de matières grasses;
  • bouillons riches et premiers plats préparés sur leur base;
  • viandes fumées et aliments en conserve;
  • muffins et pâtisseries fraîches;
  • déchets;
  • chocolat, crème glacée et autres bonbons;
  • oignons et ail;
  • épinards et oseille;
  • champignons;
  • un radis;
  • mayonnaise et sauces épicées;
  • café fort et alcool.

Avec des changements diffus dans le parenchyme hépatique, le corps recevra des nutriments de ces produits:

  • pain et biscuits secs;
  • confiture;
  • mon chéri;
  • baies et fruits;
  • purées de légumes;
  • premiers plats végétariens ou laitiers;
  • omelette protéinée ou œufs à la coque;
  • salades de légumes et de fruits;
  • saucisse bouillie;
  • variétés alimentaires de viande et de poisson;
  • compotes et jus fraîchement pressés;
  • thé vert et cacao.

Après l'approbation du médecin traitant, la médecine alternative peut être utilisée. Les boissons curatives sont préparées sur la base de:

  • L'avoine;
  • stigmates de maïs;
  • fenouil;
  • bourgeons de bouleau;
  • cynorrhodons;
  • menthe poivrée;
  • feuilles d'airelle rouge;
  • les noyaux d'abricot;
  • graines de citrouille;
  • propolis;
  • marguerites;
  • achillée;
  • calendula.

En présence de modifications pathologiques du foie, le traitement chirurgical présente les indications suivantes:

  • kystes et autres néoplasmes;
  • métastases cancéreuses;
  • hypertension portale;
  • cirrhose ou hépatite sévère.

Complications possibles

Des lésions hépatiques diffuses graves, mineures et modérées peuvent provoquer le développement de:

  • l'infertilité masculine et féminine;
  • syndrome de malabsorption;
  • hémorragie interne;
  • insuffisance hépatique;
  • hypertrophie ascitique de l'abdomen;
  • encéphalopathie hépatique;
  • coma.

Prévention et pronostic

Afin de prévenir les modifications structurelles du foie, il suffit de respecter plusieurs recommandations préventives simples:

  • rejet complet des mauvaises habitudes;
  • contrôle du poids corporel;
  • une nutrition saine et nutritive;
  • renforcement continu de l'immunité;
  • diagnostic et traitement précoces des pathologies pouvant conduire au développement de problèmes hépatiques;
  • passer au moins 2 fois par an un examen préventif complet à la clinique.

Les modifications diffuses du foie sont extrêmement rares pour la vie du patient. Le pronostic et la probabilité de développer des complications sont dictés par la maladie sous-jacente. Il ne faut pas oublier que chaque provocateur pathologique a ses propres conséquences, qui peuvent parfois être fatales..

Que faire en cas de modifications hépatiques diffuses

Les modifications diffuses du foie ne sont pas une maladie distincte, mais une déviation uniforme de la structure normale. Des changements dans les tissus de la plus grande glande du corps sont détectés lors des diagnostics par ultrasons, des analyses et des examens supplémentaires basés sur le développement clinique, ainsi que des plaintes d'une personne qui a consulté un médecin. Sur la base des résultats des procédures de diagnostic, le médecin diagnostiquera et prescrira un traitement, si nécessaire..

Quels sont les changements diffus dans le foie et quels sont-ils

Le foie est le seul organe qui empêche l'entrée de produits toxiques dans la circulation sanguine. Il est nécessaire de savoir ce qu'est le parenchyme hépatique et comment les changements de son état affectent la santé.

Le tissu qui compose le foie s'appelle le parenchyme. La croissance du tissu parenchymateux ou sa diminution est observée lors de changements focaux diffus. Ils sont à la fois insignifiants et volumineux..

La structure du parenchyme est la structure du tissu conjonctif avec lequel le foie est tapissé. Il se compose de nombreuses cellules sur lesquelles se trouvent les vaisseaux et les voies biliaires.

  • Le foie des personnes en bonne santé a une structure à grains fins, des contours clairs et uniformes.
  • Un métabolisme incorrect conduit à la détection d'ultrasons d'une échostructure de parenchyme à grain moyen.
  • Une structure à gros grains peut être observée dans le diabète sucré, l'hépatite, l'alcoolisme.
  • Diverses maladies provoquent l'apparition de couches graisseuses, ce qui entraîne une modification de la densité du parenchyme hépatique.

Les violations des organes internes entraînent des modifications réactives du parenchyme hépatique chez l'enfant. Ces changements chez les enfants s'expliquent par une insuffisance du tube digestif et de ses maladies. Les causes courantes de la maladie comprennent la présence d'helminthes dans le corps d'un enfant.

Quelles maladies peuvent entraîner des changements dans le parenchyme organique

Des changements dans le parenchyme hépatique sont détectés dans de telles conditions:

  • les maladies virales;
  • Diabète;
  • lésions hépatiques toxiques, y compris l'alcool;
  • obésité;
  • malnutrition;
  • l'abus d'alcool
  • la présence de parasites dans le foie;
  • dégénérescence graisseuse (stéatose);
  • Troubles métaboliques.

L'un des problèmes les plus pressants de la gastro-entérologie est le traitement des maladies hépatiques diffuses chroniques. Parmi eux, on distingue les changements diffus insignifiants, prononcés et modérés. L'état normal du tissu hépatique lors de l'échographie s'exprime en présence de la même densité dans tout l'organe. Une augmentation ou une diminution uniforme de la densité est un écho de changements diffus..

Un trouble du métabolisme des graisses dans le tissu hépatique (stéatohépatose ou infiltration graisseuse) est associé à la dégénérescence progressive des cellules hépatiques en tissu adipeux. Un diagnostic et un traitement en temps opportun peuvent restaurer pleinement les fonctions de l'organe endommagé.

Un traitement retardé ou l'ignorance des premières manifestations de la maladie est lourd de destructions hépatiques. Il existe un risque de cirrhose entraînant la mort du patient.

Symptômes supplémentaires de maladie du foie

Lors de l'examen des organes internes par échographie, les médecins détectent souvent une violation sous la forme d'un compactage hépatique diffus. Étant donné que le fonctionnement normal de cet organe interne est vital pour une personne, un tel signe peut être considéré comme alarmant. Les changements dans les tissus du corps sont des signes de maladies:

  1. Inflammation chronique Les changements n'apparaissent pas très clairement.
  2. Obésité et diabète. Le foie est sensiblement agrandi, l'échogénicité est augmentée.
  3. Tumeurs Les changements sont situés dans l'une des parts du corps.
  4. Inflammation virale. Les tissus d'organes renaissent, les cellules se rétablissent.
  5. Cirrhose. La structure hétérogène de l'organe, il existe de multiples zones touchées.

En plus des signes échographiques, il existe des symptômes subjectifs:

  • Une sensation de lourdeur prononcée dans l'hypochondre droit.
  • Jaunissement des yeux, du visage, de la langue.
  • Urine foncée et excréments légers.
  • Problèmes de digestion.
  • Fatigue constante, somnolence, irritabilité.

Diagnostique

Les cellules hépatiques ne sont pas toujours en mesure de faire face aux poisons qui pénètrent dans le corps ou s'y forment. Dans certains cas, les cellules empoisonnées meurent et, à leur place, un tissu conjonctif (fibreux) apparaît. Il ne remplace pas les fonctions des hépatocytes et a une échogénicité différente. Les signes échographiques de modifications diffuses modérées ne sont détectés que lors de l'examen échographique des organes internes. Cette méthode de diagnostic vous permet de déterminer la taille du foie, d'identifier les changements possibles dans sa structure, d'examiner les tubercules, les irrégularités, les ganglions lymphatiques enflés.

La présence d'une échostructure hétérogène du foie indique une cirrhose. L'hépatose est également remarquable pour l'hétérogénéité du parenchyme, dans lequel le foie devient plus dense et le tissu conjonctif se dilate..

En plus de l'échographie, l'état de cet organe peut être vérifié par un test sanguin de biochimie et une analyse d'urine générale. Les échantillons augmentent la quantité de bilirubine, d'enzymes hépatiques, en particulier ALT et AST.

Traitement des modifications hépatiques diffuses

Dans son état naturel, le foie est homogène. Les vaisseaux sanguins et les voies biliaires traversent ses tissus. Dans les cas où le parenchyme hépatique est changé de manière diffuse, ce qui a été trouvé lors de l'échographie, il existe un besoin de traitement d'urgence.

L'exposition au foie de nombreux facteurs défavorables peut entraîner l'apparition d'échos de changements réactifs dans le parenchyme. Habituellement, la cause d'un tel diagnostic, en particulier l'hépatite réactive, n'est pas une atteinte ou un dysfonctionnement hépatique, mais un autre problème. À la suite de la maladie, la teneur en sang biochimique change, donc un traitement rapide dans cette situation est absolument nécessaire.

Le traitement est effectué de deux manières - conservatrice et chirurgicale. Pression artérielle élevée, métastases, tumeurs nécessitant une intervention chirurgicale pour éliminer les néoplasmes. Dans d'autres situations, le traitement est effectué avec des médicaments.

Régime alimentaire et méthodes auxiliaires

Quelles que soient les raisons, le régime alimentaire avec des changements diffus dans le foie joue un rôle important. La première chose que le médecin prescrira au régime numéro 5, selon Pevzner. De l'alimentation, vous devez exclure les épices, trop salées, frites et grasses. La restauration rapide et l'alcool sont complètement interdits.

Ajoutez au menu vous avez besoin de plus d'aliments protéinés, de fibres, de fruits et de légumes. Il est utile de boire des compotes, de la gelée, des boissons aux fruits, des tisanes. Chaque jour, vous devez manger des produits laitiers à faible teneur en matières grasses. Plats à la vapeur, cuire ou bouillir.

Médicaments

Le régime médicamenteux n'est prescrit que par un médecin. Pour le traitement, appliquez:

  1. Préparations d'origine animale. Voici Sirepar, Erbisol. Fabriqué à partir d'organes de bovins.
  2. Phospholipides essentiels. Ils améliorent l'intégrité de la membrane et la structure des cellules hépatiques. Les médicaments les plus courants dans ce groupe sont Essliver, Livenziale, Livolife Forte, Antraliv, Rezalyut Pro.
  3. Médicaments contenant des acides aminés, dont Heptral et Hepa-Merz. Réduit la concentration plasmatique d'ammoniac, améliore les fonctions de protection du foie.
  4. Les préparations de cholagogue éliminent l'écoulement de la bile, préviennent les spasmes: Cholemax, Odeston, Ursofalk.
  5. Substances synthétiques - Exhol, Holudexan. Affecte la circulation de la bile, prévient l'exacerbation de l'hépatite.
  6. Médicaments à base d'interféron (Laferobion, Velferon, Ingaron), antiparasitaires (Carbendazim, Niclozamide, Decaris), antibiotiques (exclusivement sur recommandation d'un médecin) - en cas d'infections parasitaires, bactériennes et virales.

Remèdes populaires

En plus des méthodes de traitement conservatrices, l'utilisation de remèdes populaires est possible. Collections utiles d'herbes médicinales qui peuvent réparer les tissus des organes affectés.

Une caractéristique du traitement alternatif est la nécessité d'utiliser pendant longtemps le même outil. Habituellement, le cours dure 3-4 semaines.

Préparer les décoctions de plantes:

  • Millepertuis
  • sauge;
  • achillée;
  • Succession;
  • tanaisie;
  • fleurs de camomille;
  • racine d'herbe de blé.

Une cuillère à soupe de la collection ou l'une des herbes est insérée dans l'eau chaude pendant environ 20 minutes et consommée 2-3 fois pendant la journée.

Une combinaison efficace de curcuma et d'ail. Cet outil donne un effet antibactérien. Pour la préparation d'une boisson médicinale, une gousse d'ail hachée et 1 c. le curcuma est mélangé avec de l'eau bouillante (200 ml). Utiliser deux fois par jour avant les repas.

L'avoine est très bénéfique pour le foie. 2/3 tasses d'avoine sont ajoutées à l'eau chaude et laisser mijoter au feu pendant une demi-heure. Après avoir éteint le feu, le mélange est insisté pendant plusieurs heures. Buvez du bouillon trois fois par jour avant les repas.

Transplantation

Dans les cas où le traitement du foie atteint est impossible et où la vie d'une personne est en danger, les médecins ont recours à la transplantation hépatique (transplantation). Il est nécessaire pour:

  • anomalies des organes congénitaux;
  • la dernière étape des changements diffus;
  • tumeurs inopérables (cancer et autres formations focales);
  • insuffisance hépatique aiguë.

Prévision et prévention

Le pronostic des changements diffus dans la structure des tissus et du foie est principalement dû à la maladie sous-jacente.

Étant donné que le parenchyme hépatique endommagé se rétablit relativement rapidement, un traitement rapide ramène le corps à son ancienne apparence et à ses fonctions normales.

Si les tissus sont modifiés par le type de stéatose, le pronostic est le plus souvent favorable. On peut en dire autant de l'hépatite chronique - elle est transférée en état de rémission.

Un pronostic défavorable pour la cirrhose - le taux de survie à cinq ans est d'environ 50%. Courir la maladie met la vie en danger.

Les mesures préventives comprennent des règles simples communes:

  • surveillance constante du poids corporel;
  • refus de dépendances nuisibles;
  • nutrition nutritive et saine;
  • renforcement continu du système immunitaire;
  • visites régulières à des spécialistes et examens de routine.

Les problèmes de foie peuvent être évités par une correction alimentaire, ainsi qu'une défaillance ou une restriction sévère de la consommation d'alcool..