Joint sous les côtes à droite

Cordialement, Alexander Yuryevich.

Téléphone portable: +38 (066) 194-83-81
+38 (096) 909-87-96
+38 (093) 364-12-75

Viber, WhatsApp et Telegram: +380661948381
Skype: internist55
Courriel: [email protected]

Site Web personnel: http://riltsov.kh.ua

Le mercredi, Vladimir Ivanovitch est de service. Il répondra aux questions dans un délai de 2-3 jours.

L'administration du site attire votre attention! Chers patients! N'oubliez pas de vous inscrire sur le site! Si nécessaire, répondez personnellement au patient, les utilisateurs non enregistrés ne recevront pas une telle réponse. Pour les appels répétés - reproduisez TOUTES les correspondances précédentes (écrivez la date et les numéros des numéros). Sinon, les consultants "ne vous reconnaîtront pas". Vous pouvez ajouter des questions ou répondre aux questions des consultants dans les "Messages" sous votre question. Ils seront envoyés aux consultants.
Après avoir reçu la réponse, n'oubliez pas de noter ("noter la réponse"). Je suis reconnaissant à tous ceux qui ont jugé possible et nécessaire d'évaluer la réponse. !

N'oubliez pas que pour la réponse (consultation) que vous avez aimé, vous pouvez utiliser l'option spéciale du site Web «Dites merci», où vous pouvez exprimer votre gratitude au consultant en lui achetant des bonus sur notre site Web. Nous espérons que les tailles bonus proposées ne vous feront rien d'autre qu'un sourire, avec leur frivolité.

Le rectum à droite

Bonjour, aidez-moi, s'il vous plaît. J'ai 31 ans. Il y a un mois, la constipation est apparue, bouillonnant dans les intestins. J'ai fait du FGDS - ils n'ont rien trouvé, j'ai passé des excréments pour dysbactériose, trouvé Staphylococcus aureus 10 en 2 degrés, un manque de bactéries bénéfiques, mis dysbactériose de 1 degré. Ils ont prescrit entérol, seau, dicetel, enzistal. Après avoir pris de l'entérol, les intestins étaient douloureux, gonflés, les excréments n'étaient pas formés avec une grande teneur en mucus. J'ai arrêté de le prendre, j'attends un docteur. Maintenant, les excréments sortent tous les jours à Tuadet, mais avec difficulté. Cela inquiète que du côté droit, quand je suis assis ou debout, un phoque se fasse sentir, comme une saucisse, quand je supprime un peu, il disparaît, puis il réapparaît, en position couchée il ne ressent pas, il n'y a pas de fortes douleurs, mais je le sens un peu quand je bouge En plus de cela, le bas du dos fait mal. De plus, après le vidage, on a le sentiment que toutes les excréments ne sont pas sortis et que le sacrum est douloureux. Veuillez me dire ce que cela peut être. Soit dit en passant, le reste des tests ont été effectués par l'UCK - tout va bien, l'amélase est légèrement augmentée - 126, échographie de la cavité abdominale sans topologies. Je serai très reconnaissant de la réponse, car je ne trouve pas de place pour toutes les vacances..

Maladie chronique: Non

Au service du Ask a Doctor la consultation d'un gastro-entérologue est disponible sur tout problème qui vous concerne. Des médecins experts assurent des consultations 24h / 24 et gratuitement. Posez votre question et obtenez une réponse tout de suite!

Bosse dans l'hypochondre droit

La détection d'un phoque dans l'hypochondre droit amène les patients à penser à leur santé. La première étape consiste à analyser les actions récentes pouvant provoquer cette condition. Cependant, le plus souvent, les raisons sont cachées très profondément dans le corps et nécessitent une visite chez le médecin pour déterminer le diagnostic exact..

Raisons de la formation du compactage

Si le phoque est palpé dans l'hypochondre droit à droite, cela peut être une conséquence de maladies des organes suivants:

  • Vésicule biliaire. L'enflure et le compactage indiquent le développement d'une cholécystite, d'une lithiase biliaire. Les parasites sont parfois diagnostiqués. Dans ce cas, l'organe peut être augmenté.
  • Pancréas. Un grand sceau indique une pancréatite aiguë ou un cancer avancé.
  • Foie. Détecter l'hépatose, l'hépatite, la cirrhose, la stase sanguine aiguë due à une insuffisance cardiaque, dans le contexte de laquelle l'étirement de la membrane de l'organe.
  • Intestins. Les tumeurs, la formation de gaz grave, l'obstruction intestinale, ainsi que l'entérocolite et d'autres maladies peuvent indiquer un gonflement sous les côtes..
  • Diaphragme. Chez certains patients, un compactage est observé en raison d'une hernie, d'une tumeur ou d'une diaphragmatite..

Dans chacun de ces cas, le compactage s'accompagne d'une douleur douloureuse ou coupante notable..

Les phoques de nature différente dans l'hypochondre ne résultent pas toujours d'une tumeur de l'organe lui-même. Très souvent, de tels symptômes sont observés avec un œdème des tissus mous qui l'entourent.

Douleur sous les côtes du côté droit derrière

Si un néoplasme ou un compactage apparaît de l'arrière vers la droite, cela indique une maladie rénale - pyélonéphrite aiguë ou chronique. D'autres pathologies sont beaucoup moins courantes. Au cours de la phase aiguë de la maladie, le syndrome douloureux est terne, douloureux, se manifeste le plus souvent juste en dessous du côté droit et donne au bas du dos. La douleur est aggravée en tapant sur la côte inférieure à l'arrière. Au cours de la douleur chronique, ils font mal et s'intensifient par temps frais ou humide..

Le sceau à droite sous les côtes peut être le résultat d'une blessure (choc, chute), à ​​cause de laquelle une rupture des vaisseaux sanguins s'est produite et un hématome s'est formé. Les symptômes s'aggravent avec la pression, pendant la course ou le déplacement, en raison de l'utilisation de grandes quantités de liquide.

Une douleur douloureuse à droite plus près de la colonne vertébrale indique une ostéochondrose. Le scellement dans ce cas signale une inflammation dans les tissus mous. Des douleurs aiguës, accompagnées d'hématomes et d'une forte formation de gonflement, peuvent être localisées devant et derrière. La tension de la peau et des fibres musculaires, y compris sans hématome, devient une conséquence de:

  • inflammation de l'appendicite;
  • rupture du foie, des reins, de la vésicule biliaire;
  • fracture des côtes;
  • prolapsus rénal.

Les petits phoques avec douleur aiguë indiquent une colique hépatique, une altération du kyste rénal, une cholécystite aiguë ou une pancréatite.

Douleur sourde à droite ou à gauche

Un signe similaire avec la formation d'une bosse ou d'une bosse indique un processus inflammatoire aigu:

  • pyélonéphrite aiguë;
  • inflammation de l'un des poumons;
  • inflammation aiguë du pancréas;
  • pancréatite ou cancer à un stade avancé;
  • maladies de l'utérus;
  • pathologie de la rate;
  • troubles intestinaux.

Les douleurs aiguës qui surviennent soudainement et passent tout aussi rapidement, alternent avec des tiraillements désagréables, des symptômes de couture d'un côté, indiquent des causes psychosomatiques. Leur traitement nécessite la consultation d'un psychothérapeute, psychiatre, neurologue.

Signes d'une hernie intervertébrale

Le phoque dans ce cas est à l'arrière, est détecté lors de la palpation. Il devient difficile pour le patient de respirer, la douleur devient sourde. Les symptômes sont donnés dans le dos, le bas du dos, les membres supérieurs et inférieurs. Lumbago se produit souvent.

Dans les derniers stades, lorsque la hernie quitte l'anneau, elle devient visible sans palpation. Dans ce cas, le joint est souple, peut être ajusté à l'endroit d'où il vient. Le traitement d'une telle pathologie est toujours effectué chirurgicalement et n'a pas d'alternative.

Méthodes de diagnostic de compactage

La principale façon d'étudier une tumeur dans l'hypochondre droit ou gauche est d'être diagnostiquée par un médecin ou un chirurgien. Après la palpation, le médecin pourra éliminer avec précision certaines maladies, ainsi que prescrire des tests supplémentaires et un examen instrumental. Le moyen le plus efficace pour obtenir un diagnostic précis est de consulter 2 ou 3 spécialistes.

Procédures possibles à compléter par le patient:

  • Échographie de la cavité abdominale pour déterminer l'état des organes, y compris les intestins;
  • CT est nécessaire pour visualiser les vaisseaux et les tissus de l'intestin, d'autres organes, parfois une procédure est utilisée avec contraste;
  • la coloscopie est prescrite en cas de suspicion de pathologie intestinale;
  • pour l'examen de l'estomac, des diagnostics sont prescrits par endoscopie;
  • prescrit en outre la livraison de tests de laboratoire;
  • lors de la détection des processus tumoraux, une biopsie du matériel est nécessaire.

Sur la base de l'analyse, le médecin établit le diagnostic. Il est impossible de décrypter les résultats vous-même.

Méthodes de traitement

Compte tenu de la longue liste des raisons pour lesquelles un renflement apparaît dans l'hypochondre droit, il est impossible de décrire brièvement la seule méthode pour traiter cette condition. Tout dépend de la pathologie détectée..

Le traitement du néoplasme ne doit pas être effectué indépendamment à la maison. Vous ne pouvez pas réchauffer la zone affectée si le symptôme est associé à une inflammation du foie. Aucune thérapie à domicile ne peut aider à se débarrasser d'une tumeur bénigne ou maligne.

La préservation de la pathologie à la suite d'une fracture des côtes après une blessure n'est pas moins dangereuse. Une fracture non traitée fusionne mal et conduit à l'avenir au développement d'une douleur chronique. Toutes les restrictions s'appliquent aux maladies des organes internes, ainsi qu'aux conditions telles qu'une hernie. Dans les cas graves, les médecins peuvent recommander une intervention chirurgicale (hernie, tumeurs).

Si la pathologie est causée par des spasmes musculaires dus à un stress prolongé, le traitement commence par l'élimination des signes de stress mental et émotionnel. Parfois, un spasme musculaire se forme à la suite d'une activité physique accrue. Dans ce cas, un repos opportun, la prise d'antispasmodiques ou de relaxants musculaires vous aidera (de préférence après avoir consulté un médecin).

Une croissance, une petite ou une grande tumeur, un joint sous-cutané dans la zone sous la côte gauche ou droite, à la fois avant et arrière, est l'occasion d'un diagnostic détaillé par un médecin. Certaines maladies ne peuvent se manifester que par ce symptôme, mais indiquent des processus oncologiques, des hernies dangereuses et une hypertrophie des organes internes..

Pour le traitement des articulations, nos lecteurs ont utilisé avec succès Artrade. Vu la popularité de ce produit, nous avons décidé de l'offrir à votre attention.
En savoir plus ici...

Vous pouvez rencontrer de nombreuses personnes qui craignent des douleurs à l'estomac ou au dos. Parmi eux, il y a ceux qui ressentent des symptômes similaires à la frontière entre la poitrine et la cavité abdominale - dans l'hypochondre droit. Il s'agit d'une plainte assez courante au cabinet du médecin, mais elle nécessite une interprétation appropriée. Derrière des signes similaires, une pathologie complètement différente peut être cachée.Par conséquent, dans la pratique clinique, le diagnostic différentiel des douleurs latérales est d'une grande importance.

Les causes

La douleur survenant dans l'hypochondre peut avoir une origine différente. Les mécanismes de développement d'un tel symptôme comprennent non seulement les processus pathologiques locaux ou les maladies des organes adjacents, mais également les sensations réfléchies qui apparaissent à distance en raison des connexions nerveuses. Ces signes peuvent être basés sur des réactions réflexes entre les organes internes et la peau, qui sont limitées à certaines zones, en particulier l'hypochondre droit.

La douleur dans le côté indique le plus souvent des problèmes avec les organes internes. Plus rarement, la pathologie affecte les tissus superficiels. Si l'hypochondre droit est concerné, vous devez faire attention à la possibilité de développer les conditions suivantes:

  • L'ulcère duodénal.
  • Maladie de la vésicule biliaire.
  • Hépatite et cirrhose.
  • Pancréatite.
  • Pneumonie et pleurésie.
  • Maladies de la colonne vertébrale.
  • Névralgie intercostale.
  • Zona.
  • Blessures.

Comme vous pouvez le voir, la douleur sous les côtes à droite est le résultat de nombreuses maladies. Pour déterminer quelle condition a causé ce symptôme, vous devez consulter un médecin et subir un examen complet.

Des sensations désagréables du côté droit peuvent être le signe d'une pathologie grave, qui nécessite parfois une intervention médicale urgente. Ne négligez pas votre propre sécurité et retardez la visite d'un médecin.

Symptômes

Chaque patient est principalement préoccupé par l'apparition de douleurs dans l'hypochondre. Cela devient la plainte la plus frappante, mais pas la seule. Cependant, avant de passer à l'examen des symptômes concomitants, qui ont leurs propres caractéristiques dans diverses maladies, il est nécessaire de s'attarder plus en détail sur les caractéristiques possibles de la douleur. Selon les conditions, cela peut être:

  1. Aigu et chronique.
  2. Sharp et court ou monotone et long.
  3. Douleurs, coups de couteau, coupures, spastiques.
  4. Dans la zone de l'hypochondre droit dans la douleur avant ou de la ceinture, donnant au dos et à la gauche.
  5. Intense ou doux.

Dans les maladies du tractus gastro-intestinal, la douleur du côté droit peut s'intensifier après certaines erreurs alimentaires, la pathologie de la colonne vertébrale s'accompagne de son apparition due à des mouvements du corps et une relation avec la respiration peut être tracée en cas de névralgie intercostale, de pneumonie ou de pleurésie. En conséquence, il existe des facteurs qui conduisent à une diminution ou à la disparition d'un tel symptôme..

L'ulcère duodénal

Le duodénum est situé à droite de la ligne médiane du corps, de sorte que la douleur qui survient lorsqu'elle est endommagée peut être localisée non seulement dans l'épigastre, mais dans l'hypochondre. Et s'ils cèdent dans le dos, alors nous pouvons supposer un ulcère gastro-duodénal. Parfois, le symptôme n'est localisé que dans le dos - dans la région de la 12 vertèbre thoracique - ce qui crée certaines difficultés de diagnostic clinique. La douleur apparaît 1,5 à 2 heures après avoir mangé et la nuit. De plus, les patients peuvent présenter de telles plaintes:

  • Éructations aigre ou air.
  • Brûlures d'estomac.
  • La nausée.
  • Constipation.

Lors de la palpation de l'abdomen, une douleur à droite dans l'épigastre est déterminée, ce qui se produit également lorsque la pression est appliquée sur le point paravertébral depuis le dos (réflexe inverse). La langue est recouverte d'un revêtement blanc, chez les patients souvent un physique asthénique.

Les complications de l'ulcère gastro-duodénal sont particulièrement dangereuses, parmi lesquelles la perforation et le saignement sont fréquents.

Maladie de la vésicule biliaire

La douleur à droite sous les côtes indique souvent des problèmes de vésicule biliaire. De nombreuses personnes présentent des signes de cholécystite ou de dyskinésie qui apparaissent après l'abus d'aliments gras ou frits. Dans ce cas, la douleur est soit spastique, soit sourde - tout dépend d'une dyskinésie concomitante (hyper ou hypomotrice). Ils redonnent souvent à la région sous-scapulaire, à la ceinture scapulaire ou au cou à droite. Même les coliques hépatiques peuvent se développer lorsqu'il y a des calculs dans la vessie qui bloquent l'écoulement de la bile. Ensuite, les symptômes sont très aigus et intenses, nécessitant une aide urgente..

Dans les maladies chroniques de la vésicule biliaire dans le tableau clinique, les symptômes suivants sont notés:

  • Sentiment d'amertume dans la bouche.
  • Diminution de l'appétit.
  • Ballonnements.
  • Selles molles ou constipation.

À l'examen, vous pouvez remarquer le jaunissement de la sclérotique ou même de la peau, la langue est recouverte d'un revêtement brunâtre. Pendant la palpation, une douleur évidente est notée, qui se produit également lors de la frappe le long de l'arc costal droit.

Hépatite et cirrhose

Un tableau clinique similaire présente des maladies du foie. Dans le même temps, les douleurs latérales, qui seront sourdes et douloureuses, sont également inquiétantes. L'hépatite et la cirrhose s'accompagnent d'une violation de diverses fonctions hépatiques, qui se manifeste par les symptômes suivants:

À la palpation, une hypertrophie du foie est notée, mais la cirrhose peut éventuellement s'accompagner d'une diminution du foie, ce qui est un signe pronostique défavorable. Vous pouvez remarquer des veines saphènes dilatées, des télangiectasies. Avec une activité élevée du processus, une intoxication est observée avec les phénomènes initiaux d'encéphalopathie: somnolence, troubles de la mémoire et attention.

L'hépatite et la cirrhose sont une pathologie grave qui, en l'absence de traitement adéquat, réduit considérablement l'espérance de vie.

Pancréatite

Si les patients sont préoccupés par la douleur à la ceinture, il convient d'envisager la possibilité de développer une pancréatite. Apparaissant initialement dans l'hypochondre gauche, il donne sur le côté droit et se propage derrière le dos. En pathologie aiguë, elle est nette, et en chronique elle est plus terne, mais toujours assez intense. De plus, les symptômes suivants sont notés:

  • La nausée.
  • Vomissements répétés.
  • Relaxation sur chaise.

Si dans un premier temps le syndrome douloureux prévaut dans le tableau clinique, les signes d'insuffisance enzymatique apparaissent ensuite en premier. Une évolution prolongée de la pancréatite peut même entraîner le diabète.

Pneumonie et pleurésie

Les maladies respiratoires s'accompagnent souvent de douleurs à droite. Ceci est observé avec une pneumonie ou une pleurésie du lobe inférieur. Un signe similaire est localisé non seulement devant, mais aussi derrière - du côté de la pathologie. En règle générale, la douleur est associée à la respiration et, avec la pleurésie, elle diminue en position allongée du côté affecté. Dans un processus bilatéral, ils ont souvent un caractère de ceinture. Il y a aussi d'autres plaintes:

Les expectorations seront libérées pendant la pneumonie et la pleurésie n'est pas accompagnée d'un tel signe. Le diagnostic peut être posé même cliniquement - en raison de la percussion et de l'auscultation.

La pathologie du système respiratoire s'accompagne souvent de douleurs sous les côtes, qui doivent être prises en compte dans le diagnostic différentiel.

Maladies de la colonne vertébrale

Si la douleur est localisée dans le dos, dans le dos, l'ostéochondrose, la hernie discale et toute autre pathologie de la colonne vertébrale doivent être exclues. Ensuite, les symptômes s'aggravent lors des virages et des virages, ce qui limite la mobilité de la région thoracique. Avec une compression prolongée de la racine nerveuse, des signes de perte de fonction des fibres individuelles incluses dans sa composition commencent à apparaître:

  • Engourdissements, brûlures, picotements.
  • Diminution de la sensibilité cutanée.
  • Transpiration, changement de dermographisme.

Si les deux racines innervant des segments symétriques du corps sont affectées, les troubles sensibles seront des zona. Avec une pathologie sévère de la colonne vertébrale, des troubles de la conduction peuvent apparaître, caractérisés par une parésie et une paralysie des membres inférieurs, un dysfonctionnement des organes pelviens.

Névralgie intercostale

Lorsque la douleur entre les côtes dérange, il est temps de penser à la névralgie. Il est associé non seulement aux maladies de la colonne vertébrale, mais également à d'autres causes qui agissent localement. En règle générale, la douleur sur le côté est vive, aggravée par une respiration profonde, se propage non seulement devant, mais aussi derrière. Avec une lésion bilatérale, elle devient ceinture. Le long de l'espace intercostal, il y a un rampement de "chair de poule", un engourdissement de la peau.

Lors d'un examen clinique, il est également nécessaire d'exclure une pathologie cardiaque, dans laquelle une douleur dans la région précardique peut apparaître, confondue avec une névralgie.

Zona

Avec une infection herpétique, l'espace intercostal est également affecté, ce qui provoque des douleurs sur le côté. Les symptômes peuvent commencer par l'avant ou par l'arrière. La douleur entre les côtes s'accompagne d'une sensation de brûlure et de picotement. À l'avenir, des éruptions cutanées caractéristiques apparaissent sur la peau - les premiers points rouges sur lesquels poussent des bulles au contenu transparent, qui s'ouvrent avec le temps, exposant la surface érosive. Le processus est unilatéral ou bidirectionnel, c'est pourquoi l'herpès est appelé herpès zoster.

Blessures

Une douleur dans l'hypochondre droit peut survenir en raison de blessures. Le plus souvent, nous devons parler de côtes meurtries. Le tableau clinique dépend du degré d'impact mécanique - des dommages aux tissus mous aux fractures des côtes et aux ruptures des organes internes. Extérieurement, on peut noter les signes suivants:

  • Ecchymoses, écorchures.
  • Gonflement, hématome.
  • Respiration douloureuse et palpation.

Lorsqu'une rupture d'un organe parenchymateux, par exemple un foie ou une rate, est supposée, elle se termine presque toujours par un saignement interne. Dans ce cas, des baisses de pression, une faiblesse générale, des étourdissements augmentent, des symptômes d'irritation péritonéale apparaissent.

Les ecchymoses de la poitrine ou du haut de l'abdomen sont dangereuses pour leurs complications, qui doivent être rappelées pour une assistance en temps opportun.

Diagnostique

Il est nécessaire d'interpréter correctement la douleur dans l'hypochondre droit. Pour cela, non seulement un examen clinique est utilisé, mais aussi des techniques supplémentaires, dont il est souvent difficile de se passer. Étant donné le vaste arsenal de pathologies possibles, les méthodes de laboratoire et instrumentales suivantes sont utilisées:

  1. Analyses générales de sang et d'urine.
  2. Tests sanguins biochimiques (tests hépatiques, marqueurs de l'inflammation, coagulo et protéinogramme, amylase, anticorps contre l'herpès, infection à Helicobacter pylori, etc.).
  3. Analyse clinique et bactériologique des expectorations, du liquide pleural.
  4. PH intragastrique.
  5. Radiographie des poumons, de la colonne vertébrale.
  6. Résonance magnétique ou tomodensitométrie.
  7. Échographie de la cavité abdominale.
  8. Gastroscopie.

Chaque étude doit être étayée cliniquement et confirmer le diagnostic préliminaire du médecin. Selon la pathologie présumée, la consultation de spécialistes apparentés est nécessaire: gastro-entérologue, pneumologue, neurologue, spécialiste des maladies infectieuses.

La douleur sous les côtes est un symptôme assez courant qui nécessite un examen attentif pour vérifier la conformité aux maladies connues. Seul un diagnostic différentiel compétent aidera le médecin à déterminer son origine. Et puis vous devez commencer le traitement approprié.

Cordialement, Alexander Yuryevich.

Téléphone portable: +38 (066) 194-83-81
+38 (096) 909-87-96
+38 (093) 364-12-75

Viber, WhatsApp et Telegram: +380661948381
Skype: internist55
Courriel: [email protected]

Site Web personnel: http://riltsov.kh.ua

Ce n'était pas une publicité, mais une signature de ma consultation. Je ne fais pas de publicité et n'en ai pas besoin. Je n'invite personne à la réception. J'ai assez de travail! Mais si vous avez des questions, veuillez appeler ou skype!

Ne sois pas timide. Je vais aider avec tout ce que je peux!

Une consultation à plein temps est possible pour les résidents de Kharkiv et ceux qui peuvent venir à Kharkov.

Le mercredi, Vladimir Ivanovitch est de service. Il répondra aux questions dans un délai de 2-3 jours.

L'administration du site attire votre attention! Chers patients! N'oubliez pas de vous inscrire sur le site! Si nécessaire, répondez personnellement au patient, les utilisateurs non enregistrés ne recevront pas une telle réponse. Pour les appels répétés - reproduisez TOUTES les correspondances précédentes (écrivez la date et les numéros des numéros). Sinon, les consultants "ne vous reconnaîtront pas". Vous pouvez ajouter des questions ou répondre aux questions des consultants dans les "Messages" sous votre question. Ils seront envoyés aux consultants.
Après avoir reçu la réponse, n'oubliez pas de noter ("noter la réponse"). Je suis reconnaissant à tous ceux qui ont jugé possible et nécessaire d'évaluer la réponse. !

N'oubliez pas que pour la réponse (consultation) que vous avez aimé, vous pouvez utiliser l'option spéciale du site Web «Dites merci», où vous pouvez exprimer votre gratitude au consultant en lui achetant des bonus sur notre site Web. Nous espérons que les tailles bonus proposées ne vous feront rien d'autre qu'un sourire, avec leur frivolité.