Causes et conséquences de l'hépatomégalie, modifications diffuses du foie et du pancréas

Des centaines de fournisseurs transportent des médicaments contre l'hépatite C de l'Inde vers la Russie, mais seul M-PHARMA vous aidera à acheter le sofosbuvir et le daclatasvir, et des consultants professionnels répondront à toutes vos questions tout au long du traitement..

Changements diffus dans le pancréas et le foie - cette formulation peut souvent être trouvée en conclusion du protocole d'examen échographique de ces organes.

À cet égard, les patients ont une question, à quel point cette condition est-elle dangereuse pour leur santé.

Cette formulation signifie que dans le parenchyme du foie et du pancréas il y a des changements structurels uniformes dans le tissu sous l'influence de divers facteurs.

Le degré de déformation diffuse similaire est différent. Cette conclusion signifie que dans les organes examinés, il n'y a pas d'inclusions étrangères locales, telles que des kystes, des calculs et des tumeurs.

Quels sont les changements diffus dans le pancréas et le foie

Le tissu pancréatique à l'échographie devrait normalement avoir la même densité dans tout l'organe et ressembler à une substance homogène.

Si sa densité augmente ou diminue uniformément, cela indique la présence d'échos de changements diffus dans le pancréas.

Ils peuvent être de la nature suivante:

  1. Augmentation de la densité d'écho. La structure de l'organe devient hétérogène. Une augmentation modérée de la taille des organes est observée. Cela se produit dans la pancréatite aiguë..
  2. Diminution de la densité d'écho. Avec un tel écho, il n'y a pas de changement dans la taille de la glande.

Une condition similaire indique la présence d'une pancréatite chronique chez un patient.

  1. Échogénicité accrue. Cela signifie que les parois des glandes sont remplacées par du tissu adipeux, mais les tailles ne sont pas déviées de la norme. Ceci est caractéristique de la lipomatose..
  2. Hypeechogenicity. Les tissus de l'organe sont très densifiés, les tailles peuvent diminuer ou rester dans la plage normale. Les cellules saines sont remplacées par du tissu conjonctif, ce qui indique la présence de fibrose.

Les modifications dégénératives-dystrophiques du pancréas se développent progressivement et sont irréversibles.

Les transformations diffuses peuvent être à la fois le signe de pathologies complexes et de déviations mineures dans le fonctionnement de l'organe.

Leur évaluation est effectuée par des paramètres tels que le changement de la taille des lobes, l'uniformité des bordures et des bords, l'état et la lumière des voies biliaires, des veines et des artères.

Les maladies hépatiques diffuses sont répandues et incluent des pathologies telles que

  • hépatite (inflammation du foie d'origine virale);
  • cirrhose (redimensionnement - augmentation ou diminution - et modification de la structure du tissu hépatique - exceptionnellement dense, rugueuse, cahoteuse);
  • maladie alcoolique (inflammation du foie due à une dégénérescence graisseuse);
  • hépatose (modification des cellules hépatiques et perturbation métabolique de celles-ci);
  • cholangite (infection des voies biliaires).

Avec des modifications diffuses du foie selon le type d'hépatose, le patient présente des symptômes tels que nausées et vomissements, augmentation de la taille des organes, douleur et lourdeur dans l'hypochondre droit.

Souvent, des transformations diffuses survenant dans le foie affectent la rate, tandis qu'une splénomégalie est observée - une augmentation de sa taille.

Si, selon les résultats de l'échographie, une structure hétérogène diffuse du foie était révélée, cela pourrait indiquer une dégénérescence des cellules du parenchyme, ce qui est typique de la cirrhose. Dans ce cas, la surface de l'organe est inégale et bosselée, dense et remplacée par du tissu conjonctif.

Qu'est-ce que l'hépatomégalie?

L'hépatomégalie est un syndrome caractérisé par une augmentation de la taille du foie.

Ce processus peut être causé par une exposition au virus de l'hépatite, une maladie alcoolique, une dégénérescence graisseuse, une cirrhose, une mononucléose infectieuse.

Les signes de cette pathologie sont une sensation de lourdeur dans l'hypochondre droit et une douleur, une sensation de compression et des troubles dyspeptiques.

La gravité des manifestations d'une telle violation dépend des caractéristiques de l'évolution de la maladie, contre lesquelles il y a eu une augmentation de la taille du foie.

L'hépatomégalie modérée, qui se développe à la suite d'une exposition à des infections virales aiguës ou résultant d'une violation du régime alimentaire, peut avoir une évolution asymptomatique..

Dans ce cas, les signes de malaise n'apparaissent que lorsque le foie est considérablement élargi.

Un changement dans le parenchyme hépatique avec hépatomégalie causée par des formations diffuses est observé avec l'hépatite virale - il devient plus dense.

Il arrive souvent que des modifications diffuses du pancréas (pancréas) et du foie se produisent simultanément. Cette combinaison est observée avec une pancréatite réactive..

Les causes

Parmi les causes pouvant provoquer des modifications diffuses du foie et du pancréas, notamment le syndrome d'hépatomégalie, il existe des causes externes et internes.

Le premier comprend les substances toxiques provenant de l'environnement, les médicaments, le tabac, l'alcool. Les changements influencés par ces facteurs sont réversibles et temporaires..

Les causes internes peuvent être divisées en 3 groupes:

  1. Maladies directement liées au foie.
  2. Troubles fonctionnels d'autres organes et systèmes.
  3. Changements d'âge.

Les premiers incluent les vers ou les infections parasitaires, les processus inflammatoires dans le foie, tels que la cirrhose, l'hépatite ou la cholangite.

Quant aux modifications diffuses du pancréas, elles peuvent provoquer une pancréatite ou un diabète.

Une maladie systémique telle que la fibrose kystique peut également provoquer des transformations diffuses..

Parmi les autres pathologies qui affectent indirectement le fonctionnement du foie et du pancréas, provoquant ainsi une modification de leurs tissus, les experts distinguent:

  • maladie des calculs biliaires;
  • maladies auto-immunes (lupus érythémateux disséminé);
  • infections virales intestinales sévères;
  • VIH.

Signes tardifs

Au cours du développement de la maladie, une différenciation accrue de ses symptômes se produit en raison des facteurs suivants:

  1. Caillots sanguins dans les conduits, altération de la sécrétion, altération de la digestion.
  2. Absorption insuffisante de glucose dans le diabète, ce qui entraîne un manque d'hormone insuline.
  3. Le colmatage des voies biliaires entraîne une jaunisse obstructive: d'abord, le blanc des yeux jaunit, puis la peau;
  4. Avec le développement de processus inflammatoires, les organes augmentent douloureusement.

Les maladies pancréatiques au stade avancé se manifestent:

  • syndrome de douleur grave à la ceinture;
  • brûlures d'estomac, vomissements et diarrhée;
  • une forte perte de poids corporel;
  • température élevée au moment de l'exacerbation.

L'exécution d'une maladie du foie peut être déterminée par:

  1. jaunissement et démangeaisons de la peau;
  2. gonflement;
  3. brûlures d'estomac et diarrhée;
  4. augmentation de la pression artérielle;
  5. tachycardie (augmentation de la fréquence cardiaque).

Symptomatologie

Les manifestations des changements diffus dans le pancréas sont différentes et dépendent de la cause profonde. Mais parmi les symptômes courants, les experts distinguent:

  • perte d'appétit;
  • violation des selles;
  • sensation de lourdeur et de douleur à l'estomac.

Dans la pancréatite aiguë, le patient a des accès de nausée et des vomissements répétés, une douleur intense dans l'hypochondre gauche, des palpitations cardiaques, une pression artérielle basse et une intoxication générale du corps.

Avec la fibrose, il n'y a aucun symptôme au stade initial, à mesure que la maladie progresse, une douleur constante apparaît dans l'hypochondre gauche, une sensation de nausée, des vomissements, les processus métaboliques sont perturbés.

Avec des lésions diffuses du tissu hépatique, les symptômes n'apparaissent pas immédiatement ou ils sont faiblement exprimés. Souvent, ils passent inaperçus.

Les signes de changements diffus dans ce cas comprennent la léthargie et une diminution des performances, la fatigue, des maux de tête, des hémorragies mineures à la surface de la peau.

Lorsque les modifications diffuses du parenchyme organique deviennent plus étendues, les symptômes suivants peuvent être observés chez le patient:

  • après avoir mangé, il y a une sensation de lourdeur dans l'hypochondre droit;
  • mauvais goût de bouche le matin;
  • couleur foncée de l'urine;
  • fèces éclaircissantes;
  • gonflement de l'abdomen dans la région du foie;
  • démangeaisons et éruptions cutanées;
  • teinte jaune de la peau, des muqueuses et de la sclérotique.

La détection échographique de légères modifications diffuses indique une hépatomégalie légère.

Cette condition est souvent le résultat d'une alimentation déséquilibrée ou d'un abus d'alcool..

Traitement

Le traitement des pathologies provoquant des modifications diffuses du parenchyme hépatique et pancréatique nécessite une approche intégrée et progressive.

Tout d'abord, une évaluation de l'état général du patient est nécessaire. Les méthodes d'effet thérapeutique sont sélectionnées en fonction du degré d'intensité des manifestations cliniques des maladies.

Thérapie médicamenteuse

Les pathologies qui ont conduit à une transformation diffuse du pancréas ou du foie font l'objet d'un traitement médical..

Il vise à atténuer les symptômes, mais il est impossible de restaurer l'état antérieur du tissu de ces organes..

Traitement des modifications hépatiques diffuses

Les mesures thérapeutiques visant à éliminer les transformations diffuses dépendent de la maladie en cause.

Avec des changements inexprimés, on prescrit au patient des médicaments qui aideront à restaurer les cellules hépatiques, tels que Essential et Hepabene.

Avec une diffusion modérée, des médicaments antibactériens, des vitamines et des antihistaminiques sont prescrits.

Si une maladie du foie est survenue à la suite d'une exposition virale, l'utilisation de médicaments antiviraux est recommandée. Dans les maladies graves, des médicaments hormonaux sont prescrits.

Si le tissu hépatique a été affecté à la suite d'une invasion helminthique, vous ne pouvez pas vous passer de l'utilisation d'antiparasitaires, d'hépatoprotecteurs et de vitamines.

Une intervention chirurgicale peut être nécessaire si un réarrangement important s'est produit dans les tissus du parenchyme et si des calculs biliaires se sont formés.

Parfois avec de petites tailles de pierres, le traitement se limite à la nomination de médicaments cholérétiques.

Modifications pancréatiques diffuses

Si des changements diffus dans l'organe sont détectés, le médecin ne peut pas prescrire de traitement pour se débarrasser de cette pathologie. Les méthodes chirurgicales ne sont pas non plus utilisées..

Avec l'aide de la pharmacothérapie, vous pouvez soulager les symptômes de la maladie et aider le corps à remplir ses fonctions.

Pour cela, des enzymes et des analgésiques sont prescrits. Les premiers compensent le manque de substances nécessaires au fonctionnement normal du pancréas et les seconds aident à stopper la douleur.

Remèdes populaires

Les recettes folkloriques sont pertinentes à ce jour. Seulement, ils ne peuvent être utilisés qu'en complément du traitement principal prescrit par un médecin. Les préparations à base de plantes sont très bénéfiques, y compris plusieurs herbes:

  • cônes de houblon, camomille, aubépine, valériane;
  • aubépine, menthe, graines d'aneth, immortelle et fleurs de camomille.

Les deux collections sont préparées en versant de l'eau bouillante avec une perfusion ultérieure. Infusions acceptées:

  1. le premier - la nuit, 2 cuillères à soupe;
  2. le deuxième - trois fois par jour pour 1 cuillère à soupe. l peu de temps avant les repas;
  3. le troisième - 2 cuillères à soupe. l trois fois par jour après les repas.

De nombreuses recettes contiennent du miel, des stigmates de maïs, de la citrouille et d'autres plantes. Il n'est pas recommandé de tester la force des remèdes populaires sans l'autorisation d'un médecin.

Mesures diagnostiques

Des changements diffus dans les tissus du foie et du pancréas sont détectés par échographie.

L'échographie montre un organe élargi. Les échos des changements diffus sont le compactage de la structure du parenchyme et des plexus vasculaires pathologiques. Des foyers de compactage similaires se retrouvent dans tout l'organe..

Les résultats de l'échographie ne sont pas suffisants pour diagnostiquer une maladie associée à des changements diffus.

Des méthodes d'examen instrumentales supplémentaires sont nécessaires. À cet effet, la tomodensitométrie et la radiographie panoramique sont effectuées..

Opinion du Dr Komarovsky

Selon le célèbre médecin Yevgeny Olegovich Komarovsky, l'hôte du programme de l'école du docteur Komarovsky School, si un enfant a une suspicion de maladie pancréatique, il devrait immédiatement consulter un médecin et subir les examens nécessaires pour identifier le danger et prendre des mesures à temps. Si les soupçons ne sont pas justifiés, mais que l'organe est toujours agrandi, il s'agit alors d'une déviation naturelle causée par le développement du corps. Il suffit de bien manger et bientôt le pancréas lui-même reviendra à la normale.

Vous lisez: Caractérisation et méthode de traitement de la nécrose pancréatique

Régime pour l'hépatomégalie

Avec l'hépatomégalie, le régime alimentaire est indiqué. De l'alimentation, vous devez exclure:

Sous l'interdiction sont tous les types de saucisses, beurre, œufs, variétés de fromage gras, aliments en conserve, porc.

La méthode de cuisson préférée est le ragoût et l'ébullition..

Manger beaucoup de fruits et légumes est le bienvenu. La nourriture doit être fractionnée et en petites portions.

Le respect du régime alimentaire vise à normaliser le foie. Ignorer ces règles peut entraîner la destruction progressive de l'organe..

Pourquoi le pancréas est-il élargi - raisons et quoi faire

Les cas où une personne a une hypertrophie du pancréas ont depuis longtemps cessé d'être une rareté. De nombreuses personnes souffrent d'une grande variété de maladies directement ou indirectement associées à ce corps. Et bien que les problèmes associés au pancréas restent avec la personne à vie, la médecine moderne peut les garder sous contrôle.

À quoi sert le pancréas?

Dans le corps humain, le pancréas effectue plusieurs tâches vitales:

  • Digestion - le jus pancréatique (jus pancréatique) est un composant important des enzymes digestives. C'est grâce à lui qu'il devient possible de décomposer les lipides (protéines) à l'état d'acides aminés.
  • Transport ou humoral - en combinaison avec des substances digérées, le suc pancréatique les aide à atteindre leur destination. De plus, selon l'état du corps, l'excrétion du suc pancréatique est auto-limitée, procurant ainsi un pancréas épargnant.
  • Endocrine - Les cellules de Langerhans-Sobolev, qui composent l'appareil des îlots, sécrètent des enzymes et des hormones dans la circulation sanguine qui soutiennent le fonctionnement normal de tous les organes. En particulier, elle produit l'hormone insuline, qui aide à l'absorption du sucre et réduit la quantité de glucose dans le sang.
  • Sécrétion - comprend trois sous-fonctions à la fois:
  1. Sécrétion externe - l'allocation du suc pancréatique directement dans la cavité duodénale;
  2. Incrémental - régulation de la quantité d'hormones dans le sang et dans le corps dans son ensemble;
  3. Intra-sécrétoire - la production des hormones nécessaires.

Hypertrophie du pancréas - symptômes

Les symptômes d'une augmentation du pancréas peuvent être très divers, selon la cause exacte de la maladie. Il y a des cas où la maladie est asymptomatique depuis plusieurs années.

Dans la plupart des cas, une hypertrophie d'organe entraîne l'apparition de douleurs d'intensité variable. Le plus souvent, le haut de l'abdomen fait mal, donnant parfois au bras ou au bas du dos. Pendant cette période, la température peut augmenter légèrement..

Si les symptômes ne disparaissent pas pendant une période de temps considérable et que la température augmente de plus en plus chaque jour, cela peut indiquer un cancer du pancréas.

De plus, avec les lésions de cet organe, il y a une image complète des symptômes, ainsi qu'avec une intoxication alimentaire. À savoir:

  • Douleur abdominale;
  • Nausée, avec vomissements occasionnels;
  • Perte d'appétit;
  • Selles aqueuses, parfois avec diverses impuretés;
  • Amertume en bouche.

D'une manière ou d'une autre, s'il y a même un de ces signes, vous devez contacter l'établissement médical le plus proche et subir un examen approprié.

Le pancréas et le foie sont hypertrophiés chez un adulte: causes

Cette combinaison peut indiquer qu'une personne a développé une pancréatite aiguë. Cette maladie s'accompagne d'une augmentation du pancréas due à la perte de fonctionnalité normale d'une partie du tissu et, par conséquent, à une charge accrue sur l'autre partie.

Si le foie a augmenté, cela signifie que le corps a déjà dépensé toutes ses ressources et que le corps ne peut plus faire face au flux de substances toxiques qu'il doit filtrer. Si le médecin ne fait pas attention à cela et ne fournit pas l'assistance appropriée, la probabilité de développer des changements pathologiques dans le parenchyme et les vaisseaux sanguins alimentant le foie en sang est élevée.

En outre, la cause d'une augmentation simultanée du pancréas et du foie peut être le diabète sucré de type 2, qui s'est développé dans le contexte de la pancréatite chronique. En conséquence, la graisse commence à se déposer dans les organes, formant un kyste et détruisant les cellules voisines..

Pancréas agrandi chez un enfant

Dans la plupart des cas, une augmentation des parties individuelles du pancréas chez un enfant est associée à son développement naturel. Une partie de l'organe peut croître plus rapidement que les autres. Vous ne devriez pas avoir peur de ce phénomène, bientôt les tailles se normaliseront.

Cependant, un examen ne fera toujours pas de mal, car une hypertrophie d'organe peut signifier le développement d'une maladie grave. La recherche en laboratoire et instrumentale aidera à établir un diagnostic plus précis et à prescrire un traitement..

Les causes les plus courantes d'une augmentation dans toutes les parties du pancréas sont les suivantes:

  • Ulcère muqueux;
  • Blessure abdominale fermée
  • Exposition à des substances toxiques;
  • Processus auto-immun irréversible;
  • Inflammation aiguë ou chronique;
  • Fibrose kystique;
  • Violation du fonctionnement normal du duodénum;
  • Trouble du développement des organes.

Si une seule partie de l'organe est agrandie, cela peut signifier le développement de phénomènes tels que:

  • Vrai ou faux kyste;
  • Tumeurs bénignes ou malignes;
  • Abcès et suppuration;
  • Pancréatite
  • Obstruction des canaux de l'organe.

Un diagnostic rapide aidera à guérir complètement ou au moins à maximiser l'état de l'enfant.

Tête pancréatique élargie - qu'est-ce que cela signifie?

Le plus souvent, l'hérédité affecte la taille de la tête du pancréas. Curieusement, mais de tels changements pathologiques dans l'organe peuvent être transmis de la mère à l'enfant, mais cela ne pose pas de danger.

  • Cependant, la cause de la pathologie peut souvent être acquise - par exemple, après une transfusion sanguine. Ainsi, le virus de l'hépatite, la grippe et certaines autres infections pourraient être introduits dans le corps.
  • Parfois, une perturbation du système endocrinien conduit à ce phénomène, qui provoque une variété de défaillances dans tous les organes humains.
  • En outre, un pseudokyste - une cavité dans un organe rempli de liquide peut entraîner une augmentation de la tête du pancréas. Dans le pire des cas, cela peut indiquer le développement d'un cancer du pancréas..
  • L'intoxication après une intoxication alimentaire ou médicamenteuse est rare, mais la probabilité d'un tel événement ne peut pas non plus être exclue..
  • Traumatisme ou ulcère abdominal qui se manifeste dans la période postopératoire.
  • L'exacerbation de la pancréatite locale est une autre raison d'une augmentation de la tête du pancréas.
  • Les troubles immunitaires chroniques peuvent souvent être accompagnés de tumeurs de divers organes.
  • Pierres dans les conduits qui empêchent le suc pancréatique de sortir normalement.

Dans tous les cas, la maladie doit être traitée en clinique. L'automédication peut entraîner une détérioration de l'état du patient et même la mort.

Hypertrophie pancréatique diffuse

Diagnostiquer une hypertrophie diffuse du pancréas est possible par échographie. Cela signifie que la densité des organes est trop élevée ou trop faible, ce qui fait que l'appareil enregistre une déviation d'échogénicité. Le phénomène peut se produire dans n'importe quelle partie du pancréas et immédiatement dans tout l'organe.

Une augmentation diffuse est causée par l'augmentation de la densité par la formation de dépôts, ainsi que par certaines maladies telles que la fibrose et la lipomatose. Si une diminution de la densité est détectée, le patient est probablement diagnostiqué avec une pancréatite.

Des recherches supplémentaires peuvent nécessiter des tests et des examens supplémentaires, au cours desquels un diagnostic plus précis sera établi..

Diagnostique

Le médecin généraliste peut détecter une hypertrophie du pancréas lors de la palpation abdominale. Pendant la palpation, des phoques se trouvent dans la zone de l'organe malade. Il convient de noter que la pancréatite ne peut pas être détectée par cette méthode, car les tissus de l'organe ne se compactent pas.

Afin de confirmer une augmentation du pancréas, le patient est prescrit des examens tels que l'échographie, l'analyse fécale, ainsi que des tests sanguins généraux ou biochimiques. Après eux, nous pouvons dire avec confiance que c'est le pancréas qui est cassé. Dans de rares cas, une radiographie et un examen endoscopique, une tomographie ou une cholangiopanréatographie sont prescrits.

Traitement

Pour le traitement d'une hypertrophie du pancréas, des médicaments et la médecine traditionnelle sont utilisés, et dans les cas particulièrement graves, ils ont recours à une intervention chirurgicale.

Médicaments pour le traitement

Un médecin prescrit des médicaments, en fonction de la maladie diagnostiquée chez le patient et du remède dont il a besoin en ce moment:

Antidouleurs - réduisent la douleur et aident à éviter les chocs pendant la phase aiguë des maladies pancréatiques. Le plus souvent, divers antispasmodiques sont utilisés, tels que No-Shpa, Baralgin, Papaverin et Drotaverin. Ces médicaments peuvent être prescrits sous forme de comprimés (si le patient peut tolérer des douleurs ou des dommages à l'organe pas trop importants) ou sous forme d'injections. Les analgésiques sont moins couramment prescrits - l'aspirine ou le paracétomol, mais il convient de garder à l'esprit qu'ils affectent négativement l'état du pancréas et peuvent entraîner des complications. Pendant le traitement à l'hôpital, le patient se voit prescrire des inhibiteurs de H2, la ranitidine et la famotidine. Ils sont libérés sur ordonnance et il est strictement interdit de les utiliser à la maison. De plus, pour restaurer la vitalité du patient, des cholinolytiques et des antihistaminiques tels que la platifilline, l'atropine et la diphenhydramine sont prescrits.

Pour prévenir l'irritation des muqueuses du duodénum avec de l'acide chlorhydrique, qui ne peut pas être neutralisé avec un pancréas malade, et pour prévenir le développement d'un ulcère gastroduodénal, des antiacides sont prescrits. Les plus populaires sont Almagel et Fosfalugel. Parallèlement à eux, des médicaments sont prescrits qui réduisent la production d'acide chlorhydrique - Omez et Contralock. Les médicaments Gastrozole, Proseptin, Ocid, Ranitidine, Famotidine, Acidex, Zoran, Gasterogen, Pepsidin et bien d'autres ont un effet similaire. De plus, le patient a souvent besoin de bloqueurs de pompe à protons, tels que le lanzoprazole. De plus, les médecins peuvent prescrire l'apport de bicarbonate de soude ordinaire à petites doses. Si, à la suite de la maladie, le pancréas est extrêmement actif, prescrire des médicaments qui empêchent la libération d'enzymes - Contrical et Aprotinin.

Les préparations enzymatiques ne sont prescrites qu'en cas d'inhibition élevée de l'activité pancréatique. Le plus populaire d'entre eux est la pancréatine. Parfois, des analogues peuvent être prescrits - Mezim, Festal, Creon ou Panzinorm. Si le patient est allergique à ces médicaments, vous pouvez prendre des médicaments à base de plantes moins efficaces - Unienzyme, Somilase, Peppiz.

Si la maladie est sévère, avec suppuration dans la cavité abdominale, l'ampicilline est prescrite.

Intervention chirurgicale

Malgré le fait que cette méthode de traitement est prescrite extrêmement rarement, elle est utilisée si le traitement médicamenteux n'a pas donné l'effet souhaité ou si la maladie est trop négligée. La procédure est assez compliquée et coûteuse. Il existe quatre types d'interventions chirurgicales visant à rétablir une activité pancréatique normale:

  • Nécrectomie - élimination des tissus morts et pourris;
  • Résection - ablation de la partie affectée de l'organe;
  • Pacréatectomie totale - ablation complète du pancréas;
  • Drainage (perforation) des abcès et des kystes.

Médecine douce

Un pancréas élargi n'est pas une blague. Il est strictement interdit de le traiter avec des remèdes populaires sans contacter un établissement médical.

Opinion du Dr Komarovsky

Selon le célèbre médecin Yevgeny Olegovich Komarovsky, l'hôte du programme de l'école du docteur Komarovsky School, si un enfant a une suspicion de maladie pancréatique, il devrait immédiatement consulter un médecin et subir les examens nécessaires pour identifier le danger et prendre des mesures à temps. Si les soupçons ne sont pas justifiés, mais que l'organe est toujours agrandi, il s'agit alors d'une déviation naturelle causée par le développement du corps. Il suffit de bien manger et bientôt le pancréas lui-même reviendra à la normale.

Caractéristiques de la nutrition pour l'élargissement du pancréas et l'alimentation

Pour les maladies pancréatiques, des repas fractionnés, cinq ou six fois avec une quantité limitée de sel et d'épices sont recommandés.

Fortement interdit:

  • Plats gras à base de viande et de poisson;
  • Saucisses fumées;
  • Soupes riches sur un bouillon fort;
  • Plats à base de champignons;
  • Légumineuses;
  • Légumes marinés et marinés;
  • Sauces épicées;
  • Café, thé et chocolat forts;
  • Boissons gazeuses.

La méthode de cuisson est d'une grande importance: par exemple, la même poitrine ou cuisse de poulet peut être cuite dans du papier d'aluminium avec de l'aneth et des légumes, ou enveloppée dans une manche de cuisson et cuite à la vapeur. Lorsque la période aiguë passe, vous pouvez diversifier le régime alimentaire avec des ragoûts et des légumes.

Dans le régime sont les bienvenus:

  • Une variété de soupes en purée;
  • Céréales liquides;
  • Plats à base de viande de volaille;
  • Légumes bouillis et cuits au four;
  • Omelettes
  • Souffle.

Boissons légères et non irritantes autorisées:

  • Thé léger;
  • Compote de petits fruits aux pommes;
  • Gelée divers.

Tout cela s'applique à la table de régime numéro 5..

La température des plats n'est pas moins importante: ils doivent être un peu chauds, mais pas chauds et froids..

Prévision et prévention

La maladie pancréatique n'est pas une phrase. Toute maladie, même l'oncologie, peut être guérie si vous l'attrapez à un stade précoce. Mais même si l'orgue ne peut pas être restauré, cela n'a pas d'importance. Beaucoup de gens vivent pleinement avec un pancréas partiellement fonctionnel et même sans lui. Pour la prévention de la maladie, il suffit de bien manger, d'observer un régime de travail et de repos, de protéger les nerfs et de tout traiter dans la vie avec un calme philosophique et un peu d'humour.

Un contrôle de routine annuel vous aidera à garder votre pancréas sous contrôle et, en cas de dysfonctionnement, à commencer le traitement à temps..

Commentaires

Chers lecteurs, votre avis est très important pour nous - par conséquent, nous serons heureux de revoir le pancréas élargi dans les commentaires, il sera également utile aux autres utilisateurs du site.

Kristina, Omsk

«Pendant plusieurs mois, j'ai été tourmenté par des nausées et des malaises légers et subtils dans la région épigastrique - pas avec de la douleur, mais avec le sentiment désagréable que quelque chose me dérange tout le temps. Quand, finalement, elle a osé voir un médecin, il s'est avéré que mon foie et mon pancréas étaient hypertrophiés, il y avait deux grosses pierres dans ma vésicule biliaire, et l'état était tel que même le médecin était surpris qu'il n'y ait toujours pas de douleurs. Le traitement a pris beaucoup de temps et après cela, je continue à prendre des pilules et à boire des décoctions d'herbes. J'étudie également les livres de Louise Hay. Ils m'ont aidé à trier mon état émotionnel, dont ces organes sont responsables. Je ne dirai pas que je me suis rétabli, mais c'est définitivement devenu plus facile. ".

Vitalina, Ivanovo

«Mon mari a l'habitude de prendre une pilule de pancréatine avant chaque repas. Il en fut ainsi le jour de l'an: avalé - et plutôt à table. Ils ont bu, ont mordu - et après une heure, il a été tordu par une forte douleur à l'estomac. Il a pris une autre pilule, il est pire. J'ai appelé une ambulance, ils m'ont emmenée à l'hôpital. Il s'est avéré qu'il a eu une crise de pancréatite aiguë, dans laquelle boire de la pancréatine est dangereux: le pancréas commence à s'effondrer. J'ai rencontré mon fidèle réveillon du Nouvel An à l'hôpital, sous un compte-gouttes. Eh bien, au moins, il n'y a eu aucune opération. Maintenant, il n'y a pas de fêtes: où là-bas, mangez une assiette de soupe au chou - immédiatement le pancréas gonfle ».

Signes de maladie pancréatique et hépatique

Les pathologies du foie et du pancréas ont des symptômes similaires. Une autre caractéristique est que les symptômes de la maladie n'apparaissent pas immédiatement, et parfois les patients considèrent qu'il s'agit d'une indigestion ordinaire. Les maladies des voies biliaires, du pancréas et du foie sont interconnectées et sont considérées comme des maladies concomitantes..

Cela signifie qu'avec la pathologie de l'un des organes indiqués, le travail des deux autres change. Faire le bon diagnostic en temps opportun ne permet pas à la maladie de progresser et réduit le risque de complications. Par conséquent, vous devez savoir quels sont les symptômes de la maladie du foie et du pancréas et comment ils sont éliminés..

Symptômes des pathologies (maladies) du pancréas

La pathologie (maladie) la plus courante est la pancréatite aiguë, qui se manifeste par les symptômes suivants:

  • La nature de la douleur dépend directement de la quantité de dommages, de la nature du processus (c.-à-d., Nécrose ou inflammation) et de la transition de l'inflammation vers le péritoine (c.-à-d., La présence / absence de péritonite). Ainsi, l'intensité de la douleur peut varier d'une coupe terne douloureuse à une coupe extrêmement intense;
  • En présence d'œdème, la douleur survient en raison de l'étirement de la capsule de l'organe, de la compression des nerfs et de l'accumulation de sécrétions dans les canaux de la glande;
  • Pendant longtemps, malgré une douleur intense, la paroi abdominale antérieure reste molle;
  • La localisation de la douleur dépend de la zone de dommages, c'est-à-dire que la présence de douleur dans le côté gauche, moyen ou droit de l'abdomen est causée par des dommages au corps, à la tête ou à la queue de l'organe;
  • L'irradiation (distribution) des maux de dos est associée à la localisation de l'organe et aux caractéristiques de son innervation;
  • Le plus souvent, la douleur n'est pas associée à l'alimentation, se caractérise par son intensité et est permanente;
  • Assez rarement, la douleur est localisée dans la région du cœur (redonnant à la clavicule) ou dans le sternum. Dans ce cas, il est important de réaliser un diagnostic différentiel des maladies cardiaques (infarctus du myocarde, angine de poitrine);
  • En cas de nécrose pancréatique, la douleur devient insupportable jusqu'au développement d'un choc douloureux et de la mort du patient.

Dyspepsie

  • Avec la pancréatite, les symptômes dyspeptiques se manifestent par des nausées, des selles instables, une perte d'appétit et des vomissements d'aliments non digérés. Aux stades initiaux de la maladie, la dyspepsie apparaît après avoir mangé des champignons, des aliments frits, gras, fumés, du miel, des tomates, de l'alcool. En outre, ce problème peut survenir lors de l'utilisation de médicaments: cytostatiques, nitrofuranes, sulfonamides, azathioprine, antibiotiques, acide valproïque;
  • Les nausées sont généralement un signe avant-coureur de vomissements et sont associées à une irritation. vague qui innerve la glande;
  • Des vomissements se produisent en raison d'une intoxication. De plus, au début de la maladie dans le vomi, il y a de la nourriture mangée et, à mesure que le processus se développe, de la bile (c'est-à-dire le contenu du duodénum);
  • La fréquence et le volume des vomissures peuvent être importants, ce qui entraîne une déshydratation, une perte d'électrolytes (sels) et de liquide (c'est-à-dire le développement d'une déshydratation hypoosmotique).

Il existe plusieurs étapes de déshydratation:

  1. Stade: perte de moins de 3% du poids corporel, légère soif, muqueuses humides. La respiration est un peu accélérée;
  2. Stade: Perte jusqu'à neuf pour cent du poids corporel total, muqueuses sèches, soif intense, turgescence cutanée réduite (c'est-à-dire que le lissage du pli cutané se produit lentement), le pouls est rapide. Le nombre d'urinations et leur volume sont réduits, l'urine libérée est plus foncée;
  3. Stade: Perte de dix pour cent ou plus du poids corporel. Inhibition, somnolence est observée. Réduit la pression artérielle et la fréquence cardiaque (bradycardie, arythmie), les muqueuses et la peau sèche, la conscience confuse. Signes d'acidose dans le sang. Un choc hypovolémique avec défaillance de plusieurs organes peut se développer.
  • Chaise instable. La constipation est suivie de diarrhée. Aux stades initiaux, des ballonnements (dus à des flatulences) et de la constipation peuvent être observés chez les patients, ce qui est associé à un apport insuffisant en acides biliaires et en enzymes pancréatiques, qui ont un effet laxatif.

Changements dans la peau

Dans la pancréatite aiguë, une pâleur ou un jaunissement de la peau est observé en raison de la compression des voies biliaires par les tissus enflammés de la glande. De plus, avec cette maladie, une cyanose du triangle nasolabial et du bout des doigts peut survenir en raison d'une intoxication et d'une détresse respiratoire (le soi-disant symptôme de Lagerlef), de taches cyanotiques sur l'abdomen (symptôme Halstead), d'un bleuissement des parties latérales de la gencive en raison de troubles circulatoires dans la cavité abdominale ( Symptôme de Gray-Turner) ou cyanose autour du nombril (symptôme de Grunwald).

Symptômes spécifiques

Ces symptômes sont généralement vérifiés par un médecin lors de la palpation abdominale:

  • Symptôme de Mayo-Robson. L'apparition de douleur lors de la palpation dans la région de l'angle vertébral gauche;
  • Le symptôme de Dudkevich. L'apparition de douleur pendant la palpation avec des mouvements vers l'intérieur et vers le haut le long des obliques deux centimètres au-dessous du nombril;
  • Symptôme Chukhrienko. L'apparition de douleur lorsque le bord de la paume effectue des mouvements saccadés dans la région épigastrique;
  • Symptôme de Shchetkina-Blumberg. Elle est déterminée en cas de péritonite. Elle représente une augmentation de la douleur avec une forte traction du bras lors de la palpation de l'abdomen;

Signes de laboratoire

  • Test sanguin. Il y a une augmentation de l'ESR (plus de vingt chez les femmes et plus de dix chez les hommes), une augmentation du nombre de globules blancs, c'est-à-dire qu'il y a des signes d'inflammation. Avec le développement d'un processus purulent et une destruction sévère, la formule leucocytaire se déplace vers la gauche, en raison de la déshydratation, l'hématocrite augmente, le nombre de globules rouges augmente. La glycémie augmente;
  • Analyse biochimique du sang: une augmentation de l'amylase, et avec des changements nécrotiques dans la glande - sa diminution. De plus, avec une pancréatite aiguë, l'élastase, la trypsine et la lipase augmentent. La désintégration cellulaire se manifeste par des niveaux accrus de LDH, AST, ALT. Avec l'ictère, la bilirubine directe et indirecte augmente. Avec l'acidose, le niveau de chlorures, de magnésium et de calcium diminue;
  • Analyse d'urine: augmentation de sa gravité spécifique, détection de protéines et de cylindres, de globules rouges et de globules blancs. Des corps cétoniques et du sucre apparaissent (signes d'une violation du métabolisme des glucides et des protéines), des diastases de plus de 100 unités.

PATHOLOGIE DU FOIE

La pathologie hépatique se manifeste le plus clairement dans le développement d'une insuffisance hépatique et d'un ictère, qui sont le résultat ou la complication de nombreuses maladies du foie.

Le flux distingue:

  • insuffisance hépatique aiguë, se développant en quelques heures ou jours;
  • insuffisance hépatique chronique qui se développe sur plusieurs mois ou années.

Causes d'insuffisance hépatique:

  • dystrophie du foie d'origines diverses;
  • hépatite - inflammation du foie causée par des virus, des germes, des toxines;
  • cirrhose du foie - processus pathologiques chroniques dans le foie, caractérisés par des lésions et la mort progressives des hépatocytes et le développement d'un tissu conjonctif qui remplace le parenchyme;
  • lésions parasitaires, par exemple alvéococcose, échinococcose, etc.
  • tumeurs du foie;
  • troubles circulatoires dans le foie, accompagnés notamment par le développement d'une hypertension portale - une augmentation persistante de la pression artérielle dans les vaisseaux du système de la veine porte au-dessus de 6 mm RT. st.

Manifestations d'insuffisance hépatique:

  • troubles métaboliques - protéines, lipides, glucides, vitamines, minéraux;
  • altération de la fonction hépatique - détoxification, antimicrobien, hématopoïétique, formation de bile et excrétion biliaire.
  • La fin de l'insuffisance hépatique progressive est le coma hépatique, qui se caractérise par: une perte de conscience;
  • suppression ou diminution significative de la sévérité des réflexes;
  • troubles du corps, y compris les troubles respiratoires et circulatoires.

Types d'ictère: hépatique (ou parenchymateux): suprahépatique ou hémolytique; et subhépatique.

La jaunisse hépatique ou parenchymateuse peut être causée par des dommages primaires aux hépatocytes par des agents infectieux (virus, bactéries, plasmodes, etc.) ou des facteurs hépatotoxiques (par exemple, des doses élevées d'éthanol, des toxines fongiques, des poisons hépatotropes, etc.), ainsi que la cirrhose foie.

La jaunisse suprahépatique ou hémolytique est causée par un apport accru de bilirubine non conjuguée dans le plasma sanguin. Ceci est observé avec une hémolyse intra ou extravasculaire importante, avec une anémie hémolytique, une hémolyse des globules rouges et de leurs précurseurs dans la moelle osseuse, avec la formation d'un excès de bilirubine indirecte dans les hématomes étendus.

Les principales manifestations de l'ictère hémolytique: anémie, bilirubinémie. hémoglobinurie et bilirubinurie, augmentation des taux sanguins de bilirubine indirecte, signes d'insuffisance hépatique.

Ictère subhépatique. Sa cause est une violation persistante de l'excrétion de la bile dans les capillaires biliaires avec une cholestase intrahépatique, dans les voies biliaires intrahépatiques, kystiques ou communes, avec une obstruction des voies biliaires avec des calculs et des tumeurs, ainsi qu'avec une compression des voies biliaires de l'extérieur, par exemple, une tumeur de la tête du pancréas ou une grande papule duodénale changements tissulaires autour des voies biliaires, hypertrophie des ganglions lymphatiques, etc..

Les principales manifestations de l'ictère sous-hépatique: coloration ictérique de la sclère, de la peau et des muqueuses, démangeaisons de la peau dues à une irritation des terminaisons nerveuses par les acides biliaires, bilirubinurie, développement de l'acholie (manque de bile dans le tractus intestinal, décoloration des matières fécales). Acholia provoque une violation de la digestion des cavités et des membranes, une dysbiose, une auto-infection intestinale et une intoxication en raison de l'absence d'action bactéricide de la bile.

Clinique pour d'autres pathologies du pancréas

  • En présence de pancréatite chronique pendant les périodes de rémission, il n'y a pas de douleur, avec une exacerbation de la maladie, il y a des douleurs aiguës, douloureuses ou ceinturantes dans la région épigastrique, qui est donnée au bas du dos;
  • Avec le cancer de la glande, l'intensité de la douleur est différente selon l'emplacement et le stade du néoplasme;
  • Diabète sucré insulino-dépendant (premier type): pas de douleur;
  • Dans le cas de la fibrose kystique, la douleur est de crampes dans la nature et est localisée près de l'intestin;
  • Avec la nécrose pancréatique, une douleur est exprimée, souvent insupportable, localisée dans la région épigastrique ou derrière le sternum, irradiant vers la clavicule ou le dos. Peut entraîner le développement d'un choc douloureux et d'une perte de conscience;
  • Les kystes pancréatiques sont accompagnés d'une douleur intermittente légère (soumise à la petite taille du kyste) ou d'une douleur intense intense avec de gros kystes, entraînant une compression des nerfs, des conduits ou un étirement de la capsule.

Dyspepsie

  • La pancréatite chronique s'accompagne d'une instabilité des selles, de nausées et parfois de vomissements de bile ou de nourriture;
  • Le cancer des glandes aux premiers stades se manifeste par une diminution de l'appétit, des nausées, des selles instables, des flatulences, une perte de poids, aux stades ultérieurs - par des vomissements fréquents et une diarrhée abondante;
  • Le diabète sucré s'accompagne d'une faim et d'une faiblesse constantes (avec hypoglycémie), de vomissements et de nausées (avec acidocétose), ainsi que d'une diminution rapide du poids corporel;
  • La fibrose kystique se manifeste par l'apparition d'un grand nombre de selles molles graisseuses fréquentes, des flatulences et une diminution de l'appétit;
  • Avec la nécrose pancréatique, la constipation et les ballonnements sont présents;
  • Les kystes des glandes localisés dans la tête de l'organe s'accompagnent d'une perte de poids, de ballonnements et de selles fréquentes. Si le kyste est dans la queue ou le corps du corps, la constipation se produit, des nausées et des excréments décolorés;

Symptômes spécifiques

  • Les exacerbations de la pancréatite chronique surviennent après avoir mangé des aliments sucrés, frits, gras ou de l'alcool;
  • Avec le cancer de la glande, une pâleur et une jaunisse prononcées sont observées et les stades terminaux de la maladie s'accompagnent d'une cachexie cancéreuse;
  • Le diabète sucré s'accompagne généralement de soif, de polyurie et de démangeaisons de la peau. Il existe une tendance à l'hypoglycémie et à l'acidocétose;
  • Avec la fibrose kystique, des cristaux de sel se déposent sur la peau, une faiblesse musculaire et une sécheresse dans la cavité buccale se produisent;
  • La nécrose pancréatique se manifeste par des symptômes de choc abdominal aigu, toxique ou douloureux;
  • Kystes pancréatiques. Avec de grandes tailles, le kyste peut être ressenti à travers la paroi abdominale. Si une suppuration du kyste se produit, la survenue d'une hyperthermie et de douleurs abdominales aiguës peut l'indiquer..

Recherche en laboratoire et données diagnostiques

  • Une exacerbation de la pancréatite chronique se caractérise par une augmentation de l'élastase dans le sang et une diminution de cet indicateur dans les fèces;
  • Avec les néoplasmes malins de la glande dans le sang, l'ESR est accélérée, la leucocytose et les signes d'anémie sont présents. Une échographie montre une ombre arrondie. Le diagnostic est confirmé par biopsie;
  • La présence de diabète sucré du premier type est indiquée par une augmentation de la glycémie supérieure à six millimoles par litre et des taux d'hémoglobine glyquée supérieurs à six pour cent et demi;
  • Avec la fibrose kystique, la quantité d'élastase dans les selles diminue. Le test d'activité du chlorure de chlorure est positif. Le diagnostic est confirmé par des tests ADN;
  • Les changements dans les tests de nécrose pancréatique sont similaires à ceux de la pancréatite aiguë. L'échographie révèle des signes de processus destructeurs;
  • Avec les kystes des glandes, le niveau d'enzymes dans le sang et l'urine est légèrement augmenté. À l'échographie, la formation d'un liquide à l'intérieur est déterminée. Diagnostic de biopsie confirmé.

Le foie et le pancréas participent activement aux processus métaboliques. Ils jouent un rôle important dans le maintien de la stabilité du corps - hormonal et biochimique.

Les corps sont situés à proximité et leurs fonctions sont interconnectées. Il n'est pas surprenant que la pathologie de l'un d'entre eux affecte négativement l'état de l'autre. Cela explique également l'identité des symptômes des maladies du pancréas et du foie..

Foie et santé

Nutrition pour les maladies du foie et du pancréas, une liste approximative de produits

Pendant de nombreuses années, combattre sans succès les douleurs dans le foie?

Directeur de l'Institut des maladies du foie: «Vous serez étonné de la facilité avec laquelle il est facile de guérir le foie en le prenant tous les jours...

Un régime normal pour les maladies du foie et du pancréas aide à normaliser le métabolisme, à réduire l'inflammation et à restaurer la fonction des organes. Le régime alimentaire aide à la thérapie à long terme de la cholécystite, de la pancréatite, de la cirrhose..

Signes d'un foie malade

Même une personne en bonne santé a un gros fardeau sur le foie. Il filtre le sang et débarrasse le corps de tous les éléments toxiques. Le système se bloque lorsqu'une personne abuse de l'alcool, se caractérise par une consommation irrépressible de produits nocifs: aliments en conserve, viandes fumées, cornichons, épices chaudes, aliments gras et frits.

Une mauvaise nutrition entraîne une altération du foie, de l'estomac et du pancréas. La maladie peut se développer longtemps sans donner de signaux. Des sensations désagréables apparaissent d'abord dans le côté droit et l'hypocondre, surtout après avoir mangé, où la base est les aliments gras et épicés.

Dans le même temps, l'apparence de la peau s'aggrave, les problèmes intestinaux commencent. Si le processus inflammatoire a commencé, toute infection, effort physique sévère, expériences émotionnelles fortes peuvent provoquer son développement.

Une personne attentive à la santé peut remarquer des problèmes de foie avec des symptômes précoces:

  • Manifestations de brûlures d'estomac après avoir mangé;
  • Sensation de nausée lors de la suralimentation;
  • Décoloration de la peau (devient terne ou jaunâtre);
  • L'urine s'assombrit, les selles deviennent beaucoup plus claires;
  • Sensation de lourdeur et de douleur d'intensité différente à droite.

Les maladies hépatiques les plus graves sont l'hépatite et la cirrhose. Dans le premier cas, la source est le virus, le second est caractérisé par une insuffisance hépatique, des changements dans les tissus du foie. Les processus inflammatoires avec cholélithiase et pancréatite peuvent être tout aussi difficiles..

Ignorer les symptômes dangereux est inacceptable, car les cas négligés entraînent des conséquences irréversibles..

Demander de l'aide médicale en temps opportun vous permet de mener des études biochimiques et immunologiques, de prescrire une thérapie adéquate et d'atteindre une meilleure santé et même une guérison complète.

Principes nutritionnels

Un examen complet par un hépatologue, gastro-entérologue, spécialiste des maladies infectieuses permettra au médecin de trouver la meilleure option de traitement. En plus des médicaments, la phytothérapie et la diététique sont obligatoires. Une approche intégrée moderne du traitement des maladies permet d'obtenir de bons résultats.

Lorsque le foie et le pancréas sont douloureux, les patients se plaignent d'un manque d'appétit. Par conséquent, le menu du jour doit être composé de plats faciles à digérer.

  • Les protéines végétales et animales sont également nécessaires à l'organisme. Est-il possible de les manger en même temps? Non, il est préférable de les inclure alternativement dans l'alimentation pour recevoir au moins 150 g de protéines alimentaires par jour;
  • Il vaut mieux refuser complètement les glucides nocifs. Sources - confiserie, bonbons, sucre, pâtisseries. Mais les «bons» glucides en bénéficieront. Pour ce faire, vous devez vous habituer à une variété de céréales, de légumes et de fruits. Les légumes frais et cuits devraient occuper jusqu'à la moitié du régime;
  • Les graisses animales en quantités minimes sont également bénéfiques. 10-20 g de beurre sont nécessaires au métabolisme énergétique. Les graisses restantes doivent être d'origine végétale;
  • Parmi toutes les méthodes de cuisson, privilégiez la cuisson et le traitement à la vapeur. Les plats les plus nocifs sont frits. En cas d'exacerbations, le patient doit abandonner les aliments solides. Il est préférable de les écraser ou de les ragoût jusqu'à ce que les produits soient complètement mous;
  • Le volume entier de nourriture préparée pour la journée est divisé en 5-6 réceptions. Mangez petit à petit en évitant les plats trop froids et chauds. Vous devez boire beaucoup, jusqu'à 2 litres par jour, en privilégiant les boissons vitaminées - thés, boissons aux fruits, compotes;
  • Avant un régime, consultez un spécialiste. En fonction des caractéristiques individuelles du corps, de l'âge et des symptômes des maladies, il aidera à ajuster au mieux le régime alimentaire.

Avec l'inflammation du pancréas, le corps manque d'une enzyme pour traiter les aliments. Les produits riches en acide folique et en lycopène aideront à améliorer l'organisme. Le lycopène décompose les graisses et l'acide folique augmente l'activité enzymatique.

En cas d'exacerbation, il est utile de préparer des plats à base de sarrasin, haricots, différents types de chou, salade verte, tomates, pamplemousses.

Il existe des substances et des produits considérés comme potentiellement dangereux dans les maladies du foie:

  • Sel. Un excès de sodium entraîne l'accumulation de liquide et un gonflement. Pour éviter cela, vous devez consommer moins de sel, saler les plats au minimum;
  • Le liquide doit être fourni en quantité suffisante, mais pour éliminer l'enflure, privilégiez les boissons à faible effet diurétique. Thés verts bien lavés, boissons aux fruits de canneberges et d'airelles, compotes d'abricots secs et de pommes vertes;
  • L'alcool est contre-indiqué dans le foie enflammé et hypertrophié, les problèmes avec le pancréas. La consommation d'alcool provoque des crises et des exacerbations.

Mauvaise nourriture

Pour les violations du système digestif, les médecins recommandent de respecter des restrictions strictes. Il vaut la peine de renoncer aux produits:

  • Aliments cuits par friture;
  • Tout assaisonnement;
  • Viandes fumées;
  • Aliments salés;
  • Bouillons de viande concentrés;
  • De l'alcool
  • Légumes qui provoquent la sécrétion de bile (oignons, céleri, rhubarbe);
  • Gras, viandes grasses;
  • Champignons;
  • Chocolat
  • Café;
  • Gâteaux, pâtisseries à la crème, biscuits au beurre, petits pains.

L'œuf est également sur la liste de restriction. Mais comme le produit est une source de protéines animales, vous pouvez utiliser plusieurs fois par semaine des protéines d'œufs durs ou les inclure dans des recettes simples.

Les protéines d'œufs durs peuvent être consommées en quantités limitées.

Régime de pancréatite

Séparément, il faut parler de pancréatite. Le régime alimentaire aide un pancréas enflammé à faire face à ses fonctions:

  • Facilite la transformation des aliments;
  • Normalise la carence enzymatique;
  • Empêche l'accumulation de cellules graisseuses dans le foie et le pancréas;
  • Réduit le stress digestif global.

La pancréatite sous forme exacerbée vous fait complètement refuser la nourriture pendant les attaques. Vous pouvez boire de l'eau plate, adhérer au repos au lit. Si la douleur ne disparaît pas plus d'une journée, contactez un hôpital.

Gastro-entérologue de catégorie 1 Popov VR: «Les médicaments de dernière génération combinent les avantages des remèdes pharmacologiques et naturels: ils agissent aussi rapidement que les comprimés, mais sont aussi sûrs que la médecine traditionnelle. Parmi les plus populaires, je citerais «Hepacline» - c'est... »

Les patients atteints de pancréatite doivent abandonner complètement les graisses animales, le sel et les aliments contenant des fibres grossières.

Numéro de régime 5

En particulier pour les personnes atteintes de maladies du foie, de la vésicule biliaire, du pancréas, un régime alimentaire n ° 5 a été développé et est également pertinent pour l'obésité..

Le régime alimentaire est complet en termes de calories, mais il exclut les aliments contenant du cholestérol. Mais il y a beaucoup de légumes dedans.

Indications pour l'alimentation:

  • Formes chroniques de cholécystite;
  • Hépatite;
  • Cholélithiase;
  • Violations des voies biliaires;
  • Pancréatite
  • Une autre pathologie du tractus gastro-intestinal.

Le but du régime est de fournir au patient une bonne nutrition, de soulager le foie et le système biliaire, de normaliser le travail des organes.

Les principes de la table de régime:

  • Restriction sur la consommation de graisses;
  • Teneur normale en protéines
  • Un grand nombre de légumes;
  • Les plats sont préparés par cuisson, cuisson, moins souvent - ragoût;
  • Exception de plats froids;
  • Contre-indication aux produits qui stimulent les ballonnements et l'augmentation de la sécrétion du suc gastrique;
  • Restriction de sel.

Que manger selon un tableau diététique? Focus sur un exemple de liste:

  1. Bouillie. Cuit visqueux et semi-visqueux à base de farine d'avoine, semoule, riz. Lait demi-dilué pour bouillie avec de l'eau. Parmi les produits céréaliers, on peut également citer les cocottes, les boules de billard, les puddings. Il est permis de mélanger les céréales avec du fromage cottage. Vous pouvez ajouter des graines de lin.
  2. Les soupes La soupe sur un bouillon léger (principalement végétal) est à nouveau le régime quotidien. Une variété de légumes est ajoutée aux soupes - pommes de terre, courgettes, betteraves. Les cornichons, le bortsch, les soupes au lait, la soupe végétarienne au chou, la soupe aux pois sont autorisés. Les soupes avec l'ajout d'avoine et de sarrasin sont populaires. Il est permis d'assaisonner occasionnellement les soupes avec une petite quantité de crème sure faible en gras.
  3. Plats d'accompagnement. Surtout végétal. Les pommes de terre, le chou-fleur, les courgettes, les carottes et la citrouille sont utilisés. Les concombres frais et les tomates en nombre limité sont autorisés. Vous pouvez cuire et faire bouillir des haricots verts. Les pâtes sont également parfois autorisées à garnir..
  4. Poissons et viandes. Des viandes maigres à la cuisson de la viande hachée. Des escalopes à la vapeur, des rouleaux de chou en sont fabriqués. La poitrine de poulet bouillie peut servir en entier. Parfois, des saucisses bouillies, des boulettes de veau peuvent être incluses dans le menu. Le poisson aussi, choisissez maigre. Préparez de la viande hachée à partir de filet de poisson et des boulettes de viande, des boulettes de viande, des mousses et du soufflé.
  5. Les boissons. Lors de la cuisson, mettez le sucre avec modération, n'utilisez pas de baies trop acides (ou n'en prenez pas une petite quantité) pour cuisiner des compotes et des boissons aux fruits. Les jus naturels sont autorisés en quantités limitées, mais il est préférable de les diluer avec de l'eau. Le thé d'infusion n'est pas fort, peut être mélangé avec du lait. Gelée naturelle utile. Vous pouvez prendre des décoctions à base de plantes de camomille, menthe, mélisse, feuille de cassis.
  6. Pain. Choisissez des variétés de pain de marque, des craquelins, du pain de seigle. Si les grades 1 et 2, puis séchés ou hier. En collation, vous pouvez sécher des biscuits, des biscuits.
  7. Les produits laitiers. Le kéfir et le yogourt choisissent également le fromage cottage faible en gras. Fromages frais - en quantité limitée. Crème sure pour la vinaigrette - pas plus de 10% de matières grasses. Vous pouvez du lait aigre, des poudings au lait faits maison.
  8. Des fruits. Les pommes et les poires sont autorisées dans les variétés douces et aigres-douces, à chair souple, bien mûres. Utiliser des fruits secs pour cuisiner des compotes: pommes, abricots secs, pruneaux. Vous pouvez pastèques et melons. Les pommes sont bonnes sous forme de purée et cuites au four.

Le régime se réfère à la catégorie des prolongés. Il est assez doux, avec un grand nombre d'aliments et de plats autorisés. Si vous habituez le corps à manger correctement, la récupération ne prendra pas longtemps.

  1. Caractéristiques de la nutrition dans la cholécystite - ce que vous pouvez manger et ce que vous ne pouvez pas
  2. Quelles vitamines sont nécessaires pour la santé du foie?
  3. Quels aliments ont un effet cholérétique? Légumes, assaisonnements et boissons pour l'écoulement de la bile
  4. Comment diluer la bile avec stagnation dans la vésicule biliaire? Nutrition, aliments sains et interdits

Pourquoi le foie est-il hypertrophié?

Le foie est la plus grande glande du corps humain, avec une pathologie, son poids peut atteindre 1,5 kg. Sa fonction est l'élimination des produits métaboliques pour la possibilité d'une excrétion ultérieure avec les matières fécales et l'urine. Avec un effet puissant sur l'organe de toxines de nature diverse, il est capable d'augmenter parfois.

Le médecin peut déterminer l'élargissement du foie en palpant le quadrant supérieur droit de l'abdomen. Un patient atteint du syndrome d'hépatomégalie se plaint de sévérité dans l'hypochondre droit, de troubles digestifs, de douleur lors d'un examen physique.

Cette condition (hépatomégalie) n'est pas une maladie distincte, mais juste un indicateur clair des processus indésirables survenant dans le corps. Ils sont la raison pour laquelle la glande cesse de remplir son objectif. La condition nécessite une intervention médicale immédiate, elle peut entraîner un arrêt complet de l'organe - et des conséquences irréparables.

Les causes

Une hypertrophie du foie est diagnostiquée chez des représentants de tous âges. Les maladies d'autres organes et systèmes peuvent affecter son état. Les raisons seront variées..

Un léger élargissement de la glande avec de petites inflammations s'arrête rapidement à l'aide d'un traitement rapide et l'organe retrouve rapidement sa taille d'origine. Avec l'hépatomégalie, le remplacement des hépatocytes par des tissus fibreux se produit plus rapidement qu'ils ne peuvent récupérer. En conséquence, seule une partie du tissu de la glande se régénère, elle acquiert une structure hétérogène et devient de plus grande taille.

Souvent, le foie est agrandi en raison de la partie droite, plus fonctionnelle. Si le lobe caudal est changé, cela signifie que le pancréas situé à proximité est en danger - une augmentation provoque une compression, ce qui affectera les fonctions et provoquera une gêne.

L'hépatomégalie sera une conséquence de la croissance d'une tumeur maligne dans les tissus de l'organe. Lorsqu'il est affecté par des substances toxiques (alcool, médicaments), il peut être augmenté en raison de l'élargissement des hépatocytes qui sont capables de le faire pour pouvoir remplir leurs fonctions tout en neutralisant les poisons.

Une hypertrophie modérée des organes est souvent causée par des pathologies du métabolisme et une accumulation massive de cellules graisseuses à l'intérieur du foie. Dans le même temps, les reins et la rate subissent le même processus, provoquant une pression sur la glande.

Déterminer la taille de l'élargissement du foie et les causes probables est la tâche principale du médecin lors de l'examen du patient. Le plus souvent, l'hépatomégalie chez l'adulte provoque:

  • l'alcoolisme et la cirrhose qui en résultent;
  • abus de certains médicaments, vitamines et additifs biologiques;
  • dommages toxiques aux organes avec des poisons industriels, des métaux lourds, des toxines végétales;
  • infection par des virus de l'hépatite, infections bactériennes;
  • troubles métaboliques de certains oligo-éléments (cuivre, fer);
  • infiltration graisseuse;
  • changements dans les parois des veines hépatiques;
  • formations bénignes (hémangiomes et kystes multiples);
  • néoplasmes (carcinomes) de la glande, leucémie, lymphome non hodgkinien;
  • maladies systémiques de nature héréditaire (amylose ou accumulation de protéines atypiques dans le foie);
  • malnutrition et obésité sévère.

Les causes de cette condition chez les enfants sont les suivantes:

  • les maladies congénitales de type viral (rubéole, cytomégalovirus);
  • fermeture des voies biliaires internes, pathologies qui altèrent l'écoulement normal de la bile;
  • hépatite virale;
  • infestation parasitaire;
  • pathologies congénitales des processus métaboliques;
  • divers types de lésions hépatiques et de pathologie de la formation de sang;
  • changement de certaines cellules (kupferovy).

Il convient de noter que chez les enfants de moins de 7 ans, une hypertrophie hépatique et une protubérance sous l'arcade costale sont considérées comme normales. À mesure que l'enfant grandit, la position de l'organe se normalise..

La pathologie des organes internes peut provoquer le développement d'une hépatomégalie. Quelles maladies cela se produit-il??

Le dépassement de la taille normale de la glande est noté dans l'insuffisance cardiaque. La stagnation du sang due à une mauvaise fonction cardiaque dans les tissus hépatiques provoque un changement de volume dû à un œdème. Une augmentation significative du foie est causée par une hépatite virale, dans ce cas, l'organe se développe en raison de l'inflammation et de l'œdème causé par celle-ci.

Provoquée par une combinaison de dommages viraux et d'une consommation excessive d'alcool (le plus souvent chez les hommes), la cirrhose provoque une croissance du foie. L'hépatomégalie provoque le remplacement des cellules mortes par des tissus conjonctifs et adipeux tout en agrandissant les cellules de la glande. Les lobes fortement déformés, en croissance, resserrent les veines internes, ce qui est à l'origine de l'enflure.

NOS LECTEURS RECOMMANDENT!

Nos lecteurs ont utilisé avec succès Leviron Duo pour le traitement du foie. Vu la popularité de ce produit, nous avons décidé de l'offrir à votre attention.

La pancréatite devient souvent la réponse à la question de savoir pourquoi le foie est hypertrophié chez l'adulte. La pathologie s'accompagne d'une intoxication, qui affecte la glande, augmentant légèrement sa taille. Dans les formes graves d'inflammation du pancréas, le foie augmente considérablement.

Avec l'emphysème, la formation d'une fausse hépatomégalie est possible - les organes hypertrophiques déplacent le foie, son bord inférieur devient visible sous l'arcade costale.

Le diagnostic et l'évaluation des changements dans la glande sont possibles après une série de tests de diagnostic matériel et d'analyses des fluides biologiques.

Symptômes

Une fonction altérée et une hypertrophie du foie provoquent la formation de symptômes caractéristiques - syndrome d'hépatomégalie. Les manifestations de la maladie sont déterminées par le type de lésions organiques. Habituellement, le patient se plaint de:

  • inconfort, sensation de plénitude et de lourdeur dans l'abdomen supérieur droit;
  • troubles digestifs - nausées, brûlures d'estomac, rots périodiques;
  • mauvaise haleine persistante;
  • troubles périodiques des selles (constipation intermittente et diarrhée);
  • l'apparition d'une teinte jaune de la peau, de la sclérotique et des muqueuses, s'intensifiant avec le temps;
  • apathie et somnolence;
  • fatigue;
  • peau sèche et démangeaisons sévères.

Des changements de comportement deviennent perceptibles. Les personnes ayant une hypertrophie du foie sont très irritables, se manifestant pour une raison quelconque, une anxiété excessive et de la nervosité.

Signes mineurs d'élargissement du foie (lorsque la glande ne dépasse pas de l'arc costal de 1 à 2 centimètres), le patient peut ne pas percevoir, au fil du temps, que les symptômes augmentent.

Une forte augmentation de la température et une augmentation du foie indiquent des lésions virales. Les signes distinctifs d'une inflammation virale dans le contexte d'un complexe général de manifestations du syndrome d'hépatomégalie seront:

  • jaunissement des muqueuses et de la peau à certains stades de la pathologie;
  • articulations douloureuses et douloureuses;
  • éclatement, inconfort, douleur sourde dans la région du foie.

Les symptômes d'hypertrophie hépatique dus à l'exposition à l'alcool (avec cirrhose) complètent l'ensemble principal de symptômes:

  • grande taille de l'abdomen;
  • perte de cheveux sur la paroi abdominale dans la région du foie;
  • troubles du sommeil avec envie de dormir le jour et insomnie la nuit;
  • saturation rapide avec une petite quantité de nourriture;
  • saignements de nez fréquents et irritabilité des gencives;
  • une forte diminution du poids corporel;
  • intelligence réduite.

La taille de l'organe avec une lésion alcoolique varie de manière inégale - la pathologie se manifeste plus comme une augmentation du lobe gauche du foie avec une hypertrophie de la rate (une hépatosplénomégalie est diagnostiquée).

Les signes caractéristiques des lésions hépatiques du VIH sont:

  • hypertrophie de la rate;
  • fièvre, fièvre;
  • éruption;
  • douleur aux ganglions lymphatiques.

Les manifestations de l'hépatomégalie chez les enfants sont similaires aux signes chez les adultes et sont complétées par:

  • la manifestation d'étoiles capillaires vasculaires sur la peau de l'abdomen;
  • refus de nourriture;
  • plaintes d'un goût d'amertume;
  • humeur maussade;
  • apathie et immobilité;
  • changements dans la coagulation du sang;
  • ascite;
  • nombril bombé.

Assez souvent, une hypertrophie du foie apparaît au cours des derniers mois de la grossesse. Cela est dû à des sauts dans les niveaux hormonaux et au déplacement du foie en raison d'une augmentation du volume de l'utérus. Les symptômes de la pathologie se manifestent:

  • changements dans la composition du sang;
  • l'apparition de veines d'araignée;
  • changements dans la structure et les fonctions des voies biliaires intrahépatiques. symptômes de lésions hépatiques.

La manifestation prolongée de plusieurs symptômes d'une lésion de la glande est l'occasion de consulter un médecin. La première étape du traitement est un diagnostic approfondi de la maladie et la recherche des causes qui l'ont provoquée..

Diagnostique

Le médecin commence le diagnostic du foie par un examen externe du patient, évaluant la couleur de la sclérotique et de la peau. L'élargissement primaire du foie, la densité des organes sont déterminés par la palpation et la percussion de la cavité abdominale le long de la ligne médio-claviculaire.

Le médecin interroge le patient sur les symptômes de malaise, troubles digestifs, vomissements et nausées, changements dans les selles. La collecte d'antécédents médicaux détaillés vous permet d'établir les véritables causes de la maladie. Informations importantes sur les maladies, blessures et pathologies héréditaires récentes.

Le patient peut déterminer:

  • un petit élargissement (jusqu'à 2 cm) des organes qui ne provoque pas de gêne lors du sondage;
  • hépatomégalie modérée, dont la principale cause est la malnutrition et l'abus de drogues et d'alcool;
  • hypertrophie prononcée des organes (parfois plusieurs fois).

Plus précisément, la taille du foie peut être déterminée par échographie (échographie). Le médecin note:

  • position et taille de la glande;
  • détermine combien dépasse de sous l'arc costal;
  • le rapport des parties du corps, un changement dans le rapport des segments;
  • une augmentation du lobe droit du foie (avec une norme physiologique de 125 mm)
  • emplacement par rapport aux autres organes de la cavité abdominale;
  • état de la vésicule biliaire;
  • une augmentation du lobe gauche du foie (avec une norme physiologique de 70 mm);
  • organe dense ou structure normale;
  • état des ganglions lymphatiques et des veines intrahépatiques;
  • taille et état des voies biliaires.

En parallèle, la rate et le pancréas sont examinés (densité, taille du corps, tête et lobe caudé (partie) déterminés, photo prise.

De plus, le patient est prescrit:

  • tests sanguins généraux et biochimiques pour la bilirubine, les enzymes, les protéines, l'indice de prothrombine, etc.);
  • test sanguin pour les marqueurs de l'hépatite virale;
  • analyse d'urine pour déterminer si la bilirubine est élevée;
  • biopsie pour les néoplasmes suspectés;
  • tests immunologiques;
  • excréments pour les œufs de vers.

Des études de matériel peuvent être attribuées:

  • scintigraphie (recherche utilisant des radio-isotopes);
  • location;
  • imagerie par résonance magnétique et informatique.
  • études supplémentaires sur l'estomac et les intestins.

Déterminez indépendamment à la maison si le foie est hypertrophié et combien est impossible. Déterminer le degré de dommage, identifier les causes et le traitement - la compétence du médecin uniquement.

Que faire si le foie est hypertrophié

Le diagnostic et le traitement d'une hypertrophie hépatique doivent être effectués par un spécialiste. À quel médecin dois-je m'adresser?

Le diagnostic et le traitement sont effectués par un médecin de famille, un gastroénérologue ou un hépatologue. Le patient est tenu de suivre attentivement les rendez-vous, si l'enfant est malade - la responsabilité en incombe aux parents.

Que doit faire le patient si le foie est hypertrophié, mais qu'aucune pathologie n'est détectée? Pour le restaurer à sa taille normale, vous devez:

  • changer le mode de vie, établir une routine quotidienne normale avec un sommeil complet, réserver du temps pour les promenades et les exercices physiques;
  • abandonner complètement l'alcool et les cigarettes;
  • modifier le régime alimentaire conformément aux recommandations du médecin, en éliminant l'excès de sel gras, frit et épicé du régime;
  • ajuster le régime alimentaire;
  • éliminer le travail acharné et la surcharge nerveuse.

Que dois-je faire si la taille de la glande est agrandie? Dans ce cas, le traitement de l'hépatomégalie est symptomatique, l'accent est mis sur la maladie primaire, qui est la véritable cause de la pathologie. Pour réduire la taille de l'organe, utilisez:

  • traitement médical;
  • recettes folkloriques et homéopathie;
  • régime
  • régulation des charges physiques et nerveuses.

La même approche est utilisée pour l'hépatomégalie chez les enfants - le traitement principal doit viser à éliminer la pathologie primaire ou à la contenir. La base des rendez-vous est un diagnostic initial approfondi.

Traitement médical

Si le foie est hypertrophié et que le processus est connu, il a provoqué des médicaments appropriés. Les médicaments qui stabilisent la glande hypertrophiée sont prescrits en combinaison avec des vitamines et des médicaments immunostimulants:

  • avec des infections virales ou infectieuses - antibiotiques ou antiviraux;
  • dans les pathologies causées par des troubles métaboliques - médicaments qui remplacent ou rétablissent la production de l'hormone souhaitée;
  • en cas de lésions alcooliques toxiques ou irréversibles - agents qui soutiennent la fonction du foie et compensent le manque d'enzymes qu'il produit;
  • dans le processus auto-immun, des corticostéroïdes sont utilisés;
  • lors du diagnostic de conditions d'ascite, des diurétiques sont prescrits.

Dans tous les cas, des médicaments sont prescrits pour protéger les hépatocytes et inhiber la croissance de l'organe. Les médicaments pris avec l'élargissement du foie sont les suivants:

  • Liv 52, utilisé pour les lésions hépatiques virales et toxiques, créé à partir d'extraits de plantes de millefeuille et de chicorée;
  • Essliver, accélérant la récupération des hépatocytes;
  • Hépatamine - un médicament protecteur à base d'extraits de la glande des taureaux;
  • Les comprimés protecteurs de Legalon, qui sont utilisés dans tous les cas d'hypertrophie hépatique, sont à base d'extrait de chardon-Marie. Les analogues sont Carsil, Silibor;
  • Cyqualone, un anti-inflammatoire synthétique;
  • Ursofalk, qui contient de l'acide ursodésoxycholique spécifique, qui stimule l'activité des voies biliaires dans l'hépatite virale et toxique;
  • Ovesol, normalisant l'état de la glande, est basé sur de nombreux composants végétaux.

Le choix de la façon de traiter une hypertrophie hépatique appartient exclusivement à un spécialiste qui:

  • ramasse des médicaments;
  • prescrit comment les prendre;
  • nomme les conditions de traitement;
  • surveiller l'efficacité du médicament;
  • remplace en cas d'inefficacité.
  • efficace dans le cas du traitement des lésions virales et bactériennes du foie, l'état revient dans la plupart des cas à la normale;
  • il a un effet contraignant en cas de lésions toxiques (cirrhose alcoolique), mais ne peut empêcher une aggravation constante de l'état du patient;
  • pas assez efficace pour l'hépatite B, C et D dans la phase active pour inhiber la dégénérescence cellulaire et l'apparition de néoplasmes.

Une option possible pour l'hépatomégalie peut être la transplantation d'organe (l'une des conditions est l'âge du patient jusqu'à 60 ans).

ethnoscience

Traditionnellement, en médecine populaire, il existe de nombreuses recettes sur la façon de réduire le foie. Ils sont basés sur les effets curatifs des herbes et des produits apicoles; la plupart des recettes sont reconnues et utilisées par la médecine officielle..

Les agrandissements modérés et modérés de la glande sont sensibles à l'effet thérapeutique; avec des lésions irréversibles, les phytopréparations ne peuvent que maintenir la condition.

L'effet prouvé d'une hypertrophie hépatique a:

  • décoction à base de plantes à partir d'un mélange de racine de pissenlit, de sauge, d'agripaume, de racine de pivoine et de chicorée à parts égales. 2 cuillères à soupe du mélange sont versées avec un litre d'eau et vieillies au bain-marie pendant une demi-heure. Le mélange est filtré. Il est nécessaire de boire entre les repas pendant la journée;
  • un mélange d'un verre d'eau tiède, d'une cuillère à soupe de miel et de jus de citron tout au long de la journée, à jeun le matin et avant le coucher;
  • pulpe et jus de citrouille, carottes, betteraves;
  • baies et jus de fraise des bois, pommes vertes;
  • saumure de chou fraîche mélangée à n'importe quel jus de légumes;
  • baies de genièvre fraîches.

Le traitement avec des remèdes populaires doit être convenu avec le médecin. Une recette mal choisie ou des irrégularités dans la préparation peuvent causer des dommages irréparables au foie et au corps..

Prévention et alimentation

Une hypertrophie du foie nécessite une nutrition spéciale, qui traduirait l'organe en un mode de fonctionnement économe. Le régime alimentaire fait partie intégrante du traitement, sans lui, l'utilisation de médicaments n'aura pas l'effet souhaité.

Avec l'hépatomégalie, le tableau n ° 5 est utilisé, qui est prescrit pour les maladies du foie et de la vésicule biliaire. Le principe de construction d'un régime est la division des produits en permis et interdits. Dans le même temps, la nutrition doit être complète et équilibrée, ne pas dépasser le niveau de 2500 Kcal par jour. La nourriture doit être fréquente, en petites portions, le dernier repas ne doit pas être au plus tard 3 heures avant le coucher.

Le sucre adéquat dans le menu est important. Il est souhaitable qu'il provienne des légumes et des fruits, du miel.

La sélection correcte des produits, un régime de cuisson thermique spécial limite l'augmentation de la taille du foie, vous permet de restaurer sa fonctionnalité. Autorisé à utiliser:

  • poisson faible en gras;
  • lait et produits dérivés;
  • volaille de régime;
  • bonbons naturels - miel, confiture sèche, marmelade;
  • fruits, légumes et herbes frais;
  • fruits secs;
  • diverses céréales;
  • une variété de soupes sur des bouillons de légumes;
  • Choucroute;
  • huile végétale.

Certains produits autorisés par le tableau n ° 5 peuvent être exclus de la liste par le médecin traitant en fonction de l'état du patient. Adhérer à un régime plus strict avec exacerbation, plus étendu avec rémission, un patient atteint d'hépatomégalie a besoin d'une vie.

Pronostic et complications

Une augmentation du foie indique l'existence d'une pathologie grave dans le corps qui nécessite des soins médicaux. Les conséquences de l’ignorance de ce problème dans 1/3 des cas entraîneront de graves complications jusqu’au refus de l’organe de travailler.

Qu'est-ce qui menace l'élargissement du foie et à quel point est-il dangereux? L'hépatite virale et infectieuse est réversible, le traitement rapide commence généralement par la récupération et le retour à la normale de la taille de l'organe. Les lésions causées par des substances toxiques, en particulier l'alcool, sont généralement irréversibles. Le pronostic des hépatoses graisseuses et des formes transitoires d'hépatite ne sera pas positif..

La transition vers une bonne nutrition, le rejet des mauvaises habitudes, la régulation de l'activité sexuelle et la visite opportune chez un médecin dès les premiers symptômes de la maladie aideront à prévenir les maladies du foie..