La tête du pancréas a changé de taille

Une augmentation du pancréas n'est pas un diagnostic, mais juste un signe de la survenue possible d'un processus pathologique. Un tel trouble n'a pas de frontières en ce qui concerne la catégorie d'âge, c'est pourquoi il est souvent diagnostiqué chez les enfants.

  • Étiologie
  • Classification
  • Symptomatologie
  • Diagnostique
  • Traitement
  • La prévention

Un grand nombre de facteurs prédisposants peuvent entraîner une modification de la taille de cet organe. Dans la plupart des cas, la source est une maladie, mais d'autres causes.

Les symptômes d'une hypertrophie du pancréas sont déterminés par la maladie qui a causé cette condition..

Aux premiers stades du développement de la pathologie, il est assez difficile de la détecter, mais à mesure que vous progressez, en utilisant des méthodes d'examen instrumentales, vous pouvez diagnostiquer une maladie.

Les tactiques de la thérapie dépendent complètement de l'état du patient et des facteurs étiologiques.

Étiologie

Le pancréas se compose de parties telles que la tête, le corps et la queue. Un organe peut augmenter en totalité ou dans l'un de ses départements. Dans chaque cas, les sources du processus pathologique seront différentes.

L'élargissement total du pancréas chez l'adulte et l'enfant dans la grande majorité des cas devient aigu dans le processus inflammatoire de cet organe. Cependant, cette condition peut également être causée par:

  • la formation de calculs, qui conduisent à l'obstruction du conduit;
  • la fibrose kystique est une maladie héréditaire dont les causes restent inconnues;
  • l'abus d'alcool;
  • un large éventail de blessures et de blessures de la cavité abdominale;
  • la survenue d'une maladie infectieuse, par exemple, la grippe ou l'hépatite, les infections intestinales, les oreillons ou la septicémie;
  • apport incontrôlé de certains groupes de médicaments, en particulier de substances hormonales;
  • activité physique excessive;
  • taux élevé de calcium dans le sang;
  • anomalies du développement du pancréas, en particulier, une forme annulaire ou en fer à cheval, ainsi que la présence de courbures et de constrictions;
  • dyskinésie biliaire;
  • la présence de processus auto-immuns humains dans lesquels le corps produit des anticorps contre ses propres cellules et tissus sains;
  • inflammation du duodénum, ​​s'étendant à la grande papille, dans laquelle s'ouvre le canal pancréatique;
  • intoxication alimentaire grave;
  • lésion ulcéreuse du duodénum ou de l'estomac;
  • violation de l'approvisionnement en sang local - souvent formé dans un contexte d'athérosclérose vasculaire, de compression par un néoplasme ou de pansement accidentel lors d'une intervention médicale.


Causes de l'élargissement pancréatique

Cependant, dans tous les cas, l'évolution de la pancréatite entraîne des modifications du volume de l'ensemble de l'organe. Il n'est pas rare pour une situation dans laquelle un processus pathologique est actif dans la tête, le corps ou la queue du pancréas. Mais au cours des mesures diagnostiques, d'autres maladies peuvent également être identifiées qui entraînent un écart par rapport à la norme dans les tailles de l'une ou l'autre partie structurelle du pancréas.

Ainsi, une augmentation de la queue du pancréas est due à:

  • la formation de pseudokystes, qui sont une conséquence de la pancréatite;
  • la formation d'abcès remplis de liquide purulent;
  • une tumeur bénigne se développant à partir du tissu glandulaire;
  • processus oncologique, dans lequel les néoplasmes sont grands et compriment la queue de cet organe;
  • pierre, dont le site de localisation est le conduit de Wirsung situé dans la zone du corps de la glande.

Une augmentation de la tête du pancréas se produit en raison de:

  • la présence d'un pseudokyste ou d'un ulcère dans cette zone structurale;
  • métastases d'une tumeur cancéreuse des organes internes voisins ou de sa propre formation maligne;
  • la présence d'adénome kystique;
  • duodénite, conduisant à une inflammation de la petite papille duodénale, dans laquelle se trouve un canal supplémentaire, situé dans la tête du pancréas;
  • cicatrisation ou apparition d'une tumeur dans la petite papille du duodénum;
  • l'apparition de calculs.

Tous les facteurs étiologiques ci-dessus conduisent au fait que lors du passage des diagnostics instrumentaux une condition sera révélée dans laquelle le pancréas est agrandi chez un enfant ou chez un adulte.

Les principaux groupes à risque sont:

  • les personnes qui boivent de l'alcool ou fument des cigarettes depuis de nombreuses années;
  • bébés qui font leurs dents;
  • adolescents en âge de transition;
  • les bébés qui passent de l'allaitement à la nutrition artificielle;
  • personnes dont le menu est dominé par des aliments gras, salés et épicés. Pour cette raison, l'alimentation est un élément important de la thérapie..

À quoi sert le pancréas?

Dans le corps humain, le pancréas effectue plusieurs tâches vitales:

  • Digestion - le jus pancréatique (jus pancréatique) est un composant important des enzymes digestives. C'est grâce à lui qu'il devient possible de décomposer les lipides (protéines) à l'état d'acides aminés.
  • Transport ou humoral - en combinaison avec des substances digérées, le suc pancréatique les aide à atteindre leur destination. De plus, selon l'état du corps, l'excrétion du suc pancréatique est auto-limitée, procurant ainsi un pancréas épargnant.
  • Endocrine - Les cellules de Langerhans-Sobolev, qui composent l'appareil des îlots, sécrètent des enzymes et des hormones dans la circulation sanguine qui soutiennent le fonctionnement normal de tous les organes. En particulier, elle produit l'hormone insuline, qui aide à l'absorption du sucre et réduit la quantité de glucose dans le sang.
  • Sécrétion - comprend trois sous-fonctions à la fois:
  1. Sécrétion externe - l'allocation du suc pancréatique directement dans la cavité duodénale;
  2. Incrémental - régulation de la quantité d'hormones dans le sang et dans le corps dans son ensemble;
  3. Intra-sécrétoire - la production des hormones nécessaires.

Symptomatologie

Une augmentation du pancréas chez un enfant et un adulte se déroule individuellement. Dans certains cas, la pathologie pendant une longue période peut ne pas se manifester avec des symptômes. Dans de telles situations, le trouble est diagnostiqué complètement par accident lors du passage d'examens instrumentaux pour détecter une maladie complètement différente ou à des fins préventives..

Le plus souvent, cet organe augmente en raison de l'évolution du processus inflammatoire, c'est pourquoi la maladie a des symptômes prononcés. La toute première manifestation clinique est la douleur, qui peut être aiguë ou douloureuse. La localisation de la douleur est le haut de l'abdomen. Souvent, la douleur irradie vers le bas du dos ou le bras gauche.

Si la tête du pancréas est agrandie, les principaux symptômes, en plus de la douleur, sont considérés comme un trouble des selles, qui est exprimé sous forme de diarrhée. La gravité de ces manifestations est déterminée par la proximité de l'organe affecté avec le duodénum.


Symptômes d'élargissement pancréatique

Le pancréas et le foie sont deux organes interconnectés, c'est pourquoi, avec une maladie d'un, le second souffre. Avec cette violation, des signes de lésions hépatiques peuvent être considérés:

  • accès de nausée, qui se terminent presque toujours par des vomissements;
  • éructations amères;
  • l'apparition d'un goût amer dans la cavité buccale;
  • diarrhée abondante;
  • diminution de l'appétit;
  • changement dans l'ombre de la peau et des muqueuses. La jaunisse est souvent bénigne.

Les signes cliniques d'élargissement du pancréas chez un enfant seront légèrement différents:

  • nausées persistantes, mais les vomissements sont rares;
  • transpiration accrue;
  • pâleur de la peau;
  • lourdeur et inconfort dans l'estomac;
  • sensation de douleur derrière les côtes;
  • faiblesse et fatigue;
  • maux de tête et vertiges intenses;
  • une augmentation significative de la température;
  • manque total d'appétit.

Chez les enfants qui ne peuvent toujours pas parler, les principaux symptômes d'une telle pathologie seront:

  • pleurs abondants;
  • posture non naturelle de l'enfant - les enfants poussent leurs jambes jusqu'à leur estomac;
  • chaleur;
  • vomissements abondants.

En cas d'apparition d'un ou plusieurs des symptômes ci-dessus chez un adulte ou un enfant, vous devez demander une aide qualifiée dès que possible, car il existe un risque de dommages non seulement au pancréas, mais également à des organes internes tels que la rate et le foie..

Pourquoi l'organe se développe-t-il localement?

L'organe est divisé en 3 parties - la queue, la tête, le corps. Avec une telle augmentation, une expansion partielle de l'organe se produit souvent. La pathologie peut apparaître avec une pancréatite. Cela se produit si la maladie se développe dans une zone spécifique du corps. Une partie de la glande est située à proximité du duodénum, ​​par conséquent, les maladies intestinales peuvent provoquer des affections pancréatiques.

Extension de queue modérée

Cela est dû à:

  • pseudokyste;
  • abcès (formation d'un écoulement purulent);
  • adénome (hyperplasie);
  • grands cancers;
  • microlites dans le conduit d'un organe;
  • duodénite (inflammation de la muqueuse du duodénum);
  • gonflement (hyperplasie) ou cicatrisation dans le duodénum.

Retour à la table des matières

Expansion de la tête d'orgue

De tels processus pathologiques peuvent provoquer:

  • abcès;
  • formation de cavités dans cette partie de la glande;
  • néoplasme malin ou bénin (hyperplasie);
  • duodénite (inflammation de la muqueuse du duodénum);
  • éducation, cicatrice sur la papille du duodénum;
  • microlites dans la zone des canaux pancréatiques.

Diagnostique

Un diagnostic correct ne peut être fait qu'en utilisant des méthodes de diagnostic instrumentales. Cependant, avant leur rendez-vous, le gastro-entérologue doit effectuer personnellement plusieurs manipulations, notamment:

  • une enquête détaillée du patient ou de ses parents - pour obtenir des informations sur la première fois et la gravité des symptômes;
  • familiarisation avec l'histoire de la maladie et le cycle de vie du patient - pour identifier une cause possible d'hypertrophie pancréatique;
  • examen physique approfondi - implique la palpation de toute la surface de l'abdomen, l'examen de la peau et de la sclérotique, ainsi que la mesure de la température.

L'examen instrumental principal est l'échographie - en utilisant cette méthode, vous pouvez diagnostiquer un changement total du volume du pancréas, pour révéler que la queue du pancréas ou la tête de cet organe est agrandie. De plus, une telle mesure diagnostique permettra de détecter des pseudokystes, des calculs et des néoplasmes pouvant devenir une source de pathologie. Une alternative à l'échographie est la TDM et l'IRM.

Des analyses de sang, d'urine et de matières fécales peuvent être nécessaires pour clarifier la cause profonde de l'élargissement d'organe..


Échographie du pancréas

Régime

Dans les maladies du pancréas, une nutrition épargnée est prescrite, ce qui correspond au cinquième tableau alimentaire. Les règles de base à respecter dans l'alimentation du patient:

  1. Les portions doivent être petites. Il est recommandé de manger 4 à 5 fois par jour. Cela réduit la charge sur les organes digestifs et assure également un écoulement régulier de la bile.
  2. Les plats doivent être riches en vitamines et satisfaire pleinement les besoins en protéines et en glucides. Il est recommandé d'utiliser des graisses d'origine végétale, et leur quantité totale dans l'alimentation doit être réduite.
  3. La façon dont les aliments sont préparés et la température des aliments sont importantes. La cuisson et la cuisson sont préférées. Si possible, le plat fini doit être transformé en purée de pommes de terre. Il est optimal de prendre des aliments chauds et d'exclure les plats froids et chauds afin de ne pas provoquer d'irritation pancréatique.
  4. Vous devez manger des légumes et des fruits tous les jours, vous pouvez en faire cuire un ragoût.
  5. Une soupe pancréatique chaude ou un bouillon faible en gras est bien perçu. Il est permis de les faire cuire à partir de kritsa, de porc maigre ou de poisson.

Lorsque vous choisissez des produits pour la cuisson, vous pouvez vous fier au tableau suivant:

InterditPermis
Produits de beurre, crèmesBonbons naturels, pain séché, confiture, miel, craquelins, pastille
Frit, fumé, épicéPoulet, poisson faible en gras
Légumineuses, tous champignonsProduits lactiques faibles en gras
Oseille, oignon, ail, radisCéréales à l'eau
Boissons gazeuses, alcoolCompote de fruits secs, gelée, thé sucré

Voici un menu avec lequel vous pouvez vous offrir une alimentation complète et variée:

Petit déjeunerCollationDînerThé élevéDîner
Bouillie de semoule à la pomme et au thé vert; bouillie de riz à l'orange; flocons d'avoine et gelée; bouillie de riz avec des craquelins; bouillie d'orge au mielPurée de citrouille; pomme au four; fromage cottage avec du miel et du thé; côtelette vapeur et infusion d'églantier; pomme râpée avec du fromage cottage et des biscuits biscuitsBouillon de légumes avec viande bouillie, craquelins; soupe aux carottes avec d'autres légumes et boulettes de viande, compote; soupe de légumes, boulettes de viande; poisson vapeur faible en gras, purée de pommes de terre; escalopes de lapin, ragoûtFromage cottage faible en gras aux fruits; yogourt faible en gras avec craquelins, miel et pomme; omelette à la vapeur; casserole de fromage cottage; pomme au fourEscalope de boeuf, compote; casserole de pommes de terre avec viande hachée, gelée; poisson cuit au four avec des légumes; purée de pommes de terre, poisson vapeur; cocotte de légumes, poulet bouilli

Sur une note! À la fin de la période aiguë, le patient peut manger assez varié, l'essentiel est un régime de cuisson économe.

Vidéo - Numéro de régime 5 pour Pevzner

Traitement

Les tactiques de la thérapie dépendent généralement du fait que la source du pancréas a commencé à augmenter. Par exemple:

  • en cas d'inflammation aiguë ou de formation d'un abcès, une hospitalisation urgente du patient est nécessaire. Le chirurgien décidera d'un traitement conservateur ou chirurgical;
  • lors de la détection de pseudokystes et de calculs, une opération est indiquée;
  • pendant le processus oncologique, une chimiothérapie, une radiothérapie ou une excision chirurgicale de la tumeur sont effectuées;
  • si la cause était une pancréatite chronique, alors une tactique de thérapie individuelle sera un gastro-entérologue.

Le traitement médicamenteux vise à prendre:

  • agents enzymatiques;
  • IPP;
  • substances hormonales;
  • bloqueurs des récepteurs de l'histamine.

Absolument tous les patients, quel que soit leur âge, doivent suivre un régime, le tableau de régime numéro cinq est souvent prescrit, ce qui implique un rejet complet de:

  • fruits et légumes crus;
  • aliments gras, épicés et salés;
  • viandes et sucreries fumées;
  • produits laitiers riches en matières grasses;
  • boissons gazeuses.

Mais en même temps, l'alimentation implique d'enrichir l'alimentation:

  • variétés alimentaires de viande et de poisson;
  • produits laitiers écrémés;
  • fruits au four;
  • légumes cuits;
  • pain séché;
  • céréales.

Il est préférable de manger en petites portions, au moins cinq fois par jour, et de préparer des plats en les faisant bouillir, cuire à la vapeur, cuire et cuire au four.

Méthodes thérapeutiques

La tactique de traitement de la glande est déterminée en fonction des raisons qui ont provoqué cette condition:

  1. La forme aiguë de la pancréatite, un abcès nécessite une hospitalisation. Après cela, les spécialistes établiront ce qui doit être fait: mener une thérapie conservatrice ou effectuer une intervention chirurgicale. Le traitement d'une forme chronique de la maladie est effectué par un gastro-entérologue. Ensuite, le thérapeute doit examiner le patient, lui prescrire un régime. Lorsqu'un processus inflammatoire chronique a provoqué la formation de calculs, le rétrécissement des canaux de la glande, le médecin prescrit une intervention chirurgicale.
  2. Si le patient a formé des pseudokystes, vous devez être examiné par un chirurgien. Il décidera s'il faut retirer la zone affectée..
  3. Le traitement d'une tumeur (hyperplasie) doit être géré par un oncologue. Il expliquera en détail les méthodes après un diagnostic approfondi..
  4. Si l'expansion de l'organe accompagne le diabète, le patient doit être enregistré au dispensaire. L'endocrinologue prescrira des médicaments qui réduisent la quantité de sucre dans le sang, déterminent le régime alimentaire.

Retour à la table des matières

La prévention

Il n'y a pas de mesures préventives spécialement formulées pour un tel trouble. Les gens doivent respecter les règles générales:

  • mener une vie saine et active;
  • se conformer aux recommandations nutritionnelles;
  • prendre des médicaments uniquement selon les instructions du clinicien;
  • traiter en temps opportun les maladies qui peuvent entraîner une augmentation du pancréas.

De plus, il est recommandé aux adultes et aux enfants de subir des examens par un gastro-entérologue plusieurs fois par an..

Les raisons de l'augmentation totale

Un gonflement de toutes les cellules est généralement observé avec une inflammation du pancréas. Cette condition est appelée pancréatite et peut survenir sous une forme aiguë ou chronique. La défaite d'autres organes devient également une caractéristique avec une augmentation totale, du fait que le processus inflammatoire (foie, rate et autres) leur est transmis.

Parmi les facteurs qui peuvent provoquer cette condition, les médecins distinguent:

  1. Fibrose kystique.
  2. Maladies infectieuses.
  3. Caractéristiques structurelles d'organes génétiquement déterminées.
  4. Blessures abdominales.
  5. Processus auto-immuns.
  6. Inflammation.
  7. L'intoxication, y compris la drogue et l'alcool.
  8. Ulcère peptique des organes adjacents.

Causes de l'élargissement du pancréas chez l'adulte

Thérapie diététique

Souvent, les patients reçoivent une thérapie diététique n ° 5, basée sur l'utilisation d'aliments contenant des protéines et la réduction de la consommation d'aliments gras. Un patient souffrant d'hypertrophie des organes doit jeter les aliments et boissons suivants:

  • de l'alcool;
  • soupe et soupes riches;
  • produits laitiers à haute teneur en matières grasses;
  • fruits et légumes crus;
  • bonbons;
  • jus fraîchement pressés.

Il est conseillé aux patients souffrant de troubles pancréatiques de consommer les produits suivants:

  • viande maigre, poisson;
  • produits laitiers écrémés;
  • craquelins de pain diététique;
  • céréales;
  • légumes bouillis;
  • fruits au four;
  • thés faibles.

De plus, il est recommandé de faire des plats à la vapeur - ils ont également un bon effet sur le fonctionnement de la glande. Si le patient a subi une intervention chirurgicale, un traitement médicamenteux à long terme, une telle nutrition contribuera à la récupération rapide du corps, allégera la charge sur le pancréas.

Fonction pancréatique

Vous devez d'abord déterminer le rôle que joue le pancréas dans le corps humain. Contrairement à de nombreux autres organes, il remplit les fonctions de sécrétion externe et interne:

Sécrétion externe - produit des enzymes pancréatiques nécessaires à la digestion des aliments. De plus, l'environnement acide du chyme gastrique y est neutralisé, grâce auquel il est préparé pour une progression dans le duodénum.

La sécrétion interne - à l'intérieur de la glande contient des groupes de cellules qui n'ont pas de canaux excréteurs. Ils sécrètent des hormones qui régulent le métabolisme des glucides directement dans la circulation systémique..

Sur une note! Les dommages au pancréas, ainsi que toutes ses maladies, sont considérés comme très dangereux et nécessitent un traitement urgent et correct..

Fonctions du pancréas dans le corps humain

Méthodes de diagnostic et de traitement

Les symptômes suivants suffisent à poser un diagnostic: vomissements, selles molles, douleur dans le haut de l'abdomen et fièvre.

Mais le médecin, avant de prescrire un traitement, enverra nécessairement le patient pour subir une échographie des organes abdominaux et passer les tests nécessaires.

Sur la base des résultats, le gastro-entérologue comprendra pourquoi la pathologie s'est produite. Le médecin prescrira un traitement ou orientera le patient pour un examen supplémentaire.

Une hospitalisation urgente est nécessaire en cas d'abcès ou d'inflammation aiguë. Après l'examen, le chirurgien décidera de la nécessité d'une intervention chirurgicale.

Les patients atteints d'une pancréatite chronique reçoivent un traitement en milieu hospitalier et sont observés par un médecin.

Si, selon les résultats des examens, le pancréas a une queue ou une tête élargie, un traitement spécial prenant en compte tous les symptômes est prescrit:

  • aliments diététiques;
  • diminution de l'activité sécrétoire;
  • compresse froide pour réduire les poches;
  • la nomination d'enzymes digestives;
  • intervention chirurgicale.

Toutes les maladies de cet organe affectent le métabolisme des glucides et des graisses chez un adulte et un enfant.

En conséquence, le diabète sucré ou l'inflammation survient en raison de la digestion des propres tissus de la glande.

Diagnostic et traitement

Si le patient présente des signes pouvant indiquer une augmentation du pancréas, une échographie de la cavité abdominale est nécessaire. Afin d'évaluer l'état général du corps, des tests sanguins et urinaires sont également effectués. S'il y a des indications, d'autres types d'examen sont également effectués..

Avec la pancréatite, il est nécessaire d'effectuer un traitement médicamenteux

Le traitement de la maladie est déterminé par les données obtenues par échographie. Si des signes de pancréatite aiguë sont détectés, le patient est hospitalisé dans un hôpital thérapeutique, où il est traité avec des médicaments. Dans les cas où des calculs, des ulcères ou un pseudokyste sont détectés dans l'organe, le patient est référé au chirurgien. Dans ce cas, la chirurgie est nécessaire, mais parfois des méthodes conservatrices peuvent être utilisées..

Les processus inflammatoires chroniques nécessitent un traitement conservateur, qui est généralement effectué dans un hôpital. En cas de suspicion d'un processus oncologique, le patient est référé à un oncologue qui prescrit des examens supplémentaires pour clarifier le diagnostic..

La pharmacothérapie comprend les étapes suivantes:

  • régime médical;
  • l'utilisation d'agents hormonaux et de bloqueurs des récepteurs de l'histamine pour supprimer la sécrétion du suc pancréatique;
  • l'utilisation d'enzymes pour remplacer les disparus et restaurer le fonctionnement normal du système digestif.

L'utilisation de ces méthodes de traitement suffit à guérir les pathologies inflammatoires de l'organe. Le rôle le plus important est joué par la nutrition thérapeutique, qui réduit la charge sur la glande malade..

Une augmentation de la taille du pancréas peut ne pas déranger une personne pendant longtemps. Néanmoins, c'est un phénomène qui peut indiquer la présence d'une pathologie sévère. Un diagnostic précoce augmente les chances de guérison et la prévention des complications de la maladie.

Traitement

Seul un médecin peut déterminer quoi faire si une telle pathologie est détectée. Après tout, le choix des méthodes de traitement dépend de la cause de la modification de la taille de la glande. Selon la cause de la pathologie, les méthodes suivantes sont utilisées:

  • appliquer froid;
  • suivre un régime spécial, et parfois un refus complet de nourriture pendant plusieurs jours;
  • l'usage de drogues;
  • chirurgie.

Au cours de la pathologie chronique, un traitement ambulatoire est possible, mais en cas de pancréatite aiguë ou en cas d'abcès, il est urgent de placer le patient à l'hôpital.

Nutrition

Le respect d'un régime alimentaire est le traitement principal de toute pathologie du pancréas. Après tout, son travail consiste à développer des enzymes pour digérer les aliments. Par conséquent, une nutrition économe réduit le fardeau de cet organe et prévient les complications. Dans certains cas, un seul régime sans utiliser d'autres méthodes permet au corps de retrouver sa taille normale.

La chose la plus importante est d'éliminer complètement les boissons alcoolisées et les produits laitiers gras. Il est interdit de manger des bouillons de viande ou de poisson, des aliments épicés et frits, des légumes et des fruits crus, des jus fraîchement pressés.

Fondamentalement, pour toutes les maladies du pancréas, un régime alimentaire selon Pevzner est prescrit. Elle implique une augmentation de la proportion de protéines dans les aliments et une restriction presque complète des graisses. Le régime devrait comprendre des variétés de viande et de poisson à faible teneur en matière grasse, des produits laitiers à faible teneur en matière grasse, des craquelins ou des biscuits, des céréales et des plats de légumes. Tous les produits doivent être cuits, cuits ou cuits au four. Mangez de préférence 5-6 fois par jour en petites portions.

Avec une augmentation du pancréas, la principale méthode de traitement devrait être l'alimentation

Médicaments

Si le pancréas est agrandi, des médicaments spéciaux aideront à le ramener à la normale. Le plus souvent, des inhibiteurs de la pompe à protons sont prescrits pour cela, par exemple, des bloqueurs des récepteurs de l'oméprazole et de l'histamine. Ils aident à réduire la sécrétion de suc pancréatique..

De plus, des préparations enzymatiques sont nécessaires pour aider à digérer les aliments et à soulager le stress du pancréas. Le plus souvent, c'est Pancreatin, Mezim-Forte, Festal. Et pour soulager la douleur et l'inflammation, des analgésiques et des anti-inflammatoires sont prescrits: No-Shpa, Ketorol, Ibuprofen ou Paracetamol. Contre les nausées et les vomissements sont efficaces Tserukal, Domperidon, Itoprid.

Traitement chirurgical

Le traitement conservateur n'est pas toujours efficace pour cette pathologie. Si une hypertrophie du pancréas est associée à l'apparition d'un abcès, d'une pancréatite aiguë ou d'une obstruction des canaux, une intervention chirurgicale urgente est nécessaire. Par conséquent, le patient est transporté à l'hôpital où le médecin, après examen, décide si une intervention chirurgicale est nécessaire.

L'élargissement du pancréas est une pathologie courante et assez grave. Seul un traitement rapide avec l'élimination des causes de cette condition aidera à éviter les complications et à normaliser la digestion.

Façons de traiter une maladie

La méthode de traitement dépend de la pathologie identifiée. En présence de formations dans le pancréas, des méthodes opérationnelles sont utilisées. Le volume de la chirurgie dépend de la maladie et de sa gravité.

Dans les processus inflammatoires, une thérapie complexe est utilisée avec l'utilisation de médicaments, l'alimentation, les méthodes physiothérapeutiques. Dans les conditions aiguës ou une augmentation du pancréas due à une tumeur, un pseudokyste, un tartre ou un œdème avec nécrose pancréatique, le traitement est effectué dans un hôpital. Les tactiques dans chaque cas sont individuelles, en fonction de nombreux facteurs. Avec une pathologie peu claire nécessitant une intervention chirurgicale, la question d'une méthode spécifique d'intervention chirurgicale est tranchée collectivement par des médecins de plusieurs spécialités. Cela est nécessaire en raison de la grande complexité de ces opérations, des complications graves et du traitement postopératoire prolongé..

Une exacerbation des formes chroniques menaçant le pronostic vital est traitée à domicile sous la surveillance d'un médecin..

Thérapie médicamenteuse

Le traitement médicamenteux du processus inflammatoire dans le pancréas vise à:

  • pour arrêter la douleur;
  • bloquer temporairement l'activité enzymatique du pancréas (avec exacerbation de la pancréatite chronique);
  • pour réduire la sécrétion de l'estomac, la vésicule biliaire;
  • pour soulager les spasmes et augmenter l'obstruction des canaux;
  • pour supprimer la microflore pathogène;
  • pour la désintoxication;
  • pour la désintoxication;
  • pour prévenir les saignements et supprimer la sécrétion pancréatique;
  • prévenir les infections grâce à l'antibiothérapie.

La thérapie est individuelle, en fonction du diagnostic établi, de la gravité de l'état du patient, vise à restaurer les fonctions du pancréas et des organes digestifs adjacents.

À cette fin, un certain nombre de médicaments sont utilisés:

  • analgésiques - antispasmodiques, anticholinergiques, analgésiques;
  • somatotropine artificielle - hormone de croissance (octréocide, sandostatine), pour réduire la zone de nécrose et bloquer la synthèse des enzymes pancréatiques;
  • inhibiteurs de la pompe à protons pour réduire l'acidité du suc gastrique (Pariet, Kontrolok, Omez);
  • Bloqueurs des récepteurs de l'histamine H2 (Kvamatel, cimétidine);
  • solutions électrolytiques et préparations protéiques du sang (Hemodez, Reopoliglyukin, Albumine) - pour lutter contre l'intoxication et le choc;
  • des antibiotiques pour traiter ou prévenir l'infection (céphalosporines, fluoroquinolones);
  • antimicrobiens (métronidazole);
  • antihistaminiques (diphenhydramine, suprastine);
  • diurétiques (Lasix);
  • enzymes de qualité;
  • l'insuline dans le diabète sucré avancé;
  • glucose avec insulinome afin d'augmenter la glycémie;
  • médicaments anti-insuliniques: diazoxide, octréotide et hormone pancréatique - Glucagon.

Intervention chirurgicale

Dans de nombreux cas, avec une augmentation du pancréas, un traitement chirurgical est nécessaire. Il est utilisé en présence de diverses formations (calculs, tumeurs, kystes, abcès), nécrose pancréatique, sténose. Aujourd'hui, il existe de nombreuses technologies médicales modernes pour les interventions chirurgicales mini-invasives et sans effusion de sang. Ils préservent l'organe autant que possible, minimisent le développement de complications, raccourcissent les périodes de rééducation et améliorent le pronostic et la qualité de vie du patient. Dans les situations sévères et négligées, des méthodes de traitement classiques par laparotomie (avec ouverture de la cavité abdominale) et lombotomique (avec ouverture de l'espace rétropéritonéal) sont utilisées..

Remèdes populaires

Le pancréas est l'organe central non seulement des systèmes digestif et endocrinien, mais aussi de tout le corps. Avec sa pathologie, des changements irréversibles peuvent rapidement se développer avec un pronostic défavorable à la vie à mortalité élevée.

Le traitement doit être effectué par des spécialistes hautement qualifiés dans un établissement médical ou à domicile sous la supervision d'un médecin. Avec une augmentation de la taille du pancréas, même en l'absence de manifestations cliniques, toute méthode alternative de traitement est dangereuse pour la progression ou l'exacerbation du processus pathologique, la survenue de réactions allergiques.

Traitement

Pour le traitement d'une hypertrophie du pancréas, des médicaments et la médecine traditionnelle sont utilisés, et dans les cas particulièrement graves, ils ont recours à une intervention chirurgicale.

Médicaments pour le traitement

Un médecin prescrit des médicaments, en fonction de la maladie diagnostiquée chez le patient et du remède dont il a besoin en ce moment:

Antidouleurs - réduisent la douleur et aident à éviter les chocs pendant la phase aiguë des maladies pancréatiques. Le plus souvent, divers antispasmodiques sont utilisés, tels que No-Shpa, Baralgin, Papaverin et Drotaverin. Ces médicaments peuvent être prescrits sous forme de comprimés (si le patient peut tolérer des douleurs ou des dommages à l'organe pas trop importants) ou sous forme d'injections. Les analgésiques sont moins couramment prescrits - l'aspirine ou le paracétomol, mais il convient de garder à l'esprit qu'ils affectent négativement l'état du pancréas et peuvent entraîner des complications. Pendant le traitement à l'hôpital, le patient se voit prescrire des inhibiteurs de H2, la ranitidine et la famotidine. Ils sont libérés sur ordonnance et il est strictement interdit de les utiliser à la maison. De plus, pour restaurer la vitalité du patient, des cholinolytiques et des antihistaminiques tels que la platifilline, l'atropine et la diphenhydramine sont prescrits.

Pour prévenir l'irritation des muqueuses du duodénum avec de l'acide chlorhydrique, qui ne peut pas être neutralisé avec un pancréas malade, et pour prévenir le développement d'un ulcère gastroduodénal, des antiacides sont prescrits. Les plus populaires sont Almagel et Fosfalugel. Parallèlement à eux, des médicaments sont prescrits qui réduisent la production d'acide chlorhydrique - Omez et Contralock. Les médicaments Gastrozole, Proseptin, Ocid, Ranitidine, Famotidine, Acidex, Zoran, Gasterogen, Pepsidin et bien d'autres ont un effet similaire. De plus, le patient a souvent besoin de bloqueurs de pompe à protons, tels que le lanzoprazole. De plus, les médecins peuvent prescrire l'apport de bicarbonate de soude ordinaire à petites doses. Si, à la suite de la maladie, le pancréas est extrêmement actif, prescrire des médicaments qui empêchent la libération d'enzymes - Contrical et Aprotinin.

Les préparations enzymatiques ne sont prescrites qu'en cas d'inhibition élevée de l'activité pancréatique. Le plus populaire d'entre eux est la pancréatine. Parfois, des analogues peuvent être prescrits - Mezim, Festal, Creon ou Panzinorm. Si le patient est allergique à ces médicaments, vous pouvez prendre des médicaments à base de plantes moins efficaces - Unienzyme, Somilase, Peppiz.

Si la maladie est sévère, avec suppuration dans la cavité abdominale, l'ampicilline est prescrite.

Intervention chirurgicale

Malgré le fait que cette méthode de traitement est prescrite extrêmement rarement, elle est utilisée si le traitement médicamenteux n'a pas donné l'effet souhaité ou si la maladie est trop négligée. La procédure est assez compliquée et coûteuse. Il existe quatre types d'interventions chirurgicales visant à rétablir une activité pancréatique normale:

  • Nécrectomie - élimination des tissus morts et pourris;
  • Résection - ablation de la partie affectée de l'organe;
  • Pacréatectomie totale - ablation complète du pancréas;
  • Drainage (perforation) des abcès et des kystes.

Médecine douce

Un pancréas élargi n'est pas une blague. Il est strictement interdit de le traiter avec des remèdes populaires sans contacter un établissement médical.

Signes d'élargissement pancréatique

Une hypertrophie du pancréas par ultrasons crée une pression supplémentaire sur la capsule, ce qui entraîne des douleurs. Il est assez pointu, peut s'intensifier après avoir mangé, ne diminue pas de calme et donne au dos. Les patients le décrivent comme l'herpès zoster. Mais souvent, cette condition peut rester asymptomatique pendant une longue période.

Qu'est-ce que cela signifie si le pancréas n'est pas visualisé à l'échographie? La raison la plus courante à cela est le manque de préparation appropriée avant l'étude (par exemple, le patient a mangé un repas copieux).

Parfois, un pancréas hypertrophié peut être palpé, en particulier chez les patients ayant un physique asthénique. Souvent, cela s'accompagne d'une augmentation de la douleur.

Lors d'une échographie après un examen général des organes abdominaux, le médecin procède à un examen du pancréas

Il attire l'attention sur l'uniformité et l'échogénicité du tissu glandulaire, la présence de kystes ou d'autres néoplasmes. Séparément, il étudie la perméabilité du canal pancréatique de la tête, mesure son diamètre, détermine la présence de calculs à l'intérieur..

Assurez-vous que le médecin mesure les dimensions longitudinales et transversales de l'organe à trois endroits (tête, corps, queue). Avec une glande hypertrophiée, une cause possible de ce changement (par exemple, la présence d'un kyste ou la croissance d'un néoplasme) doit être indiquée en conclusion.

Pancréas agrandi chez un enfant

Dans la plupart des cas, une augmentation des parties individuelles du pancréas chez un enfant est associée à son développement naturel. Une partie de l'organe peut croître plus rapidement que les autres. Vous ne devriez pas avoir peur de ce phénomène, bientôt les tailles se normaliseront.

Cependant, un examen ne fera toujours pas de mal, car une hypertrophie d'organe peut signifier le développement d'une maladie grave. La recherche en laboratoire et instrumentale aidera à établir un diagnostic plus précis et à prescrire un traitement..

Les causes les plus courantes d'une augmentation dans toutes les parties du pancréas sont les suivantes:

  • Ulcère muqueux;
  • Blessure abdominale fermée
  • Exposition à des substances toxiques;
  • Processus auto-immun irréversible;
  • Inflammation aiguë ou chronique;
  • Fibrose kystique;
  • Violation du fonctionnement normal du duodénum;
  • Trouble du développement des organes.

Si une seule partie de l'organe est agrandie, cela peut signifier le développement de phénomènes tels que:

  • Vrai ou faux kyste;
  • Tumeurs bénignes ou malignes;
  • Abcès et suppuration;
  • Pancréatite
  • Obstruction des canaux de l'organe.

Un diagnostic rapide aidera à guérir complètement ou au moins à maximiser l'état de l'enfant.

Caractéristiques de la glande

Cet organe est situé derrière l'estomac et en dessous, au même niveau que les deux dernières vertèbres thoraciques et plusieurs premières lombaires. La longueur du pancréas chez un adulte peut aller de 15 à 22 cm, et une largeur d'environ 2 à 3 cm.Le poids de la glande est de 70 à 80 grammes. Lorsqu'une personne atteint l'âge de 55 ans ou plus, la taille de l'organe et son poids commencent normalement à diminuer, cela est dû au remplacement progressif du tissu glandulaire par un analogue conjonctif.

Le pancréas d'un nouveau-né ne pèse qu'environ 3 g et a une longueur de 3 à 6 cm. Jusqu'à cinq ans, la croissance de l'organe se produit assez rapidement et atteint une masse de 20 g. Par la suite, la croissance devient plus lente et d'environ 12 ans le poids de la glande est normalement d'environ 30 g.

Il est important de savoir qu'il est impossible de sonder la glande et de déterminer sa taille ni chez un enfant ni chez l'adulte. Seules les méthodes de recherche instrumentale permettent de visualiser un organe - échographie, scintigraphie, imagerie par résonance magnétique et tomodensitométrie

Les médecins effectuant ces études n'ont pas droit à un diagnostic. Ils ne peuvent que conclure sur une hypertrophie du pancréas. Avec quoi il est connecté et comment il est possible d'influencer une situation, le gastroentérologue devrait déterminer.

Tête pancréatique élargie qu'est-ce que cela signifie

Le plus souvent, l'hérédité affecte la taille de la tête du pancréas. Curieusement, mais de tels changements pathologiques dans l'organe peuvent être transmis de la mère à l'enfant, mais cela ne pose pas de danger.

  • Cependant, la cause de la pathologie peut souvent être acquise - par exemple, après une transfusion sanguine. Ainsi, le virus de l'hépatite, la grippe et certaines autres infections pourraient être introduits dans le corps.
  • Parfois, une perturbation du système endocrinien conduit à ce phénomène, qui provoque une variété de défaillances dans tous les organes humains.
  • En outre, un pseudokyste - une cavité dans un organe rempli de liquide peut entraîner une augmentation de la tête du pancréas. Dans le pire des cas, cela peut indiquer le développement d'un cancer du pancréas..
  • L'intoxication après une intoxication alimentaire ou médicamenteuse est rare, mais la probabilité d'un tel événement ne peut pas non plus être exclue..
  • Traumatisme ou ulcère abdominal qui se manifeste dans la période postopératoire.
  • L'exacerbation de la pancréatite locale est une autre raison d'une augmentation de la tête du pancréas.
  • Les troubles immunitaires chroniques peuvent souvent être accompagnés de tumeurs de divers organes.
  • Pierres dans les conduits qui empêchent le suc pancréatique de sortir normalement.

Dans tous les cas, la maladie doit être traitée en clinique. L'automédication peut entraîner une détérioration de l'état du patient et même la mort.

Diagnostic et traitement

L'élargissement réactif du pancréas peut être détecté lors d'un examen de routine par un médecin, sans utiliser aucune méthode instrumentale. Cependant, le diagnostic des troubles réactifs est compliqué par le fait que les changements ne peuvent affecter qu'une certaine partie de l'organe.

Ce processus pathologique peut avoir différentes raisons, donc le médecin doit définitivement établir le facteur qui a provoqué une telle violation. Ce n'est que de cette manière qu'il est possible de guérir complètement la maladie.

Les modifications pancréatiques réactives nécessitent les mesures de diagnostic suivantes:

  • échographie;
  • analyse fécale;
  • analyse générale ou biochimique du sang et de l'urine.

Dans certains cas, des méthodes d'examen supplémentaires peuvent être nécessaires, par exemple:

  • Examen aux rayons X de la cavité abdominale;
  • cholangiopancréatographie résonante endoscopique;
  • Tomodensitométrie;
  • cholangiopancréatographie par résonance magnétique.

Il est possible d'éliminer le processus pathologique réactif dans le pancréas à l'aide de certains médicaments. Le plus souvent, le médecin prescrit:

  • inhibiteurs de la pompe à protons (omez, oméprazole);
  • médicaments hormonaux;
  • les agents bloquant les récepteurs de l'histamine;
  • préparations enzymatiques.

Afin d'éliminer les symptômes désagréables, des médicaments antipyrétiques, antiémétiques et analgésiques peuvent être prescrits. Les médicaments les plus efficaces dans la lutte contre la douleur sont l'ibuprofène, le kétanov, le nurofen et le kétorol. Le citramon ou le paracétamol est utilisé pour abaisser la température. Tserukal, Itoprid et Trimebutin aident à arrêter les vomissements.

Le principal traitement de la maladie est l'élimination complète du facteur provoquant. Par exemple, si le processus pathologique a été provoqué par le développement d'un abcès ou d'une pancréatite aiguë, la maladie peut être traitée à la fois de manière conservatrice et chirurgicale. Un traitement symptomatique peut être utilisé pour éliminer les manifestations désagréables..

Le traitement d'une telle maladie doit être accompagné d'un régime alimentaire spécifique prescrit par un médecin. Le plus souvent, le régime alimentaire n ° 5 est prescrit, basé sur l'exclusion du régime alimentaire des aliments gras, fumés et épicés, ainsi que des aliments sucrés et de la farine.

Après un tel régime, vous pouvez manger les aliments suivants:

  • viande et poisson maigres;
  • produits laitiers (mieux sans gras);
  • légumes et fruits frais;
  • pain rassis et craquelins;
  • toute bouillie sur l'eau;
  • thé faible sans sucre.

Il est interdit de manger des aliments qui peuvent provoquer une augmentation de la formation de gaz dans les intestins et augmenter l'appétit.

Les plats avec des bouillons de chou et de viande sont interdits. Si vous suivez un régime, vous devez limiter la quantité de lait, de produits à base de farine fraîche, de saucisses, de noix et de haricots pouvant être consommés..

La nourriture selon ce schéma permet de réduire la charge de traitement intensif ou de chirurgie. N'oubliez pas que le traitement doit être effectué par un spécialiste.Par conséquent, afin de réduire le risque de complications, vous devez consulter un médecin.

Périodes dangereuses pour le pancréas

Il y en a plusieurs:

  • La période d'introduction des aliments complémentaires.
  • Transition de l'allaitement maternel à la forme artificielle ou mixte.
  • Dentition.
  • Campagne de première classe.
  • Les jeunes années.
  • Commencez à visiter la maternelle.

Il est très intéressant de noter qu'à l'adolescence, les maladies commencent à se développer dans un contexte d'insuffisance hormonale sévère.

Un diagnostic rapide représente déjà la moitié du succès dans le traitement de toute maladie.

Dans la plupart des cas, chez les enfants, des maladies pancréatiques peuvent survenir en raison d'une consommation excessive de bonbons, de chocolat et d'autres bonbons. De nombreux parents gâtent leurs enfants avec des bonbons, qui en grande quantité peuvent causer de grands dommages à l'enfant. En plus des bonbons, les enfants n'ont pas besoin de donner des frites, des aliments en conserve.

De nombreuses maladies peuvent survenir en raison d'une maladie du pancréas:

  • Kyste.
  • Écrevisse.
  • Lipomatose.
  • Cancer de la queue et du corps de la glande.

Cette dernière maladie est la plus dangereuse pour l'enfant, car dans ce cas, une intervention chirurgicale est nécessaire pour éliminer la tumeur maligne.

https://youtu.be/5T-i8lSy3Ec?enablejsapi=1 ″>
https://youtu.be/o2u3y0hNzn4?enablejsapi=1 ″>
https://youtu.be/X9E_5wkywVE?enablejsapi=1 ″>
https://youtu.be/YkefLGAvbKg?enablejsapi=1 ″>

Problèmes de la vésicule biliaire et du pancréas - École du Dr Komarovsky

SDK: Pancreas. Voies d'administration des médicaments - Dr Komarovsky

L'enfant a mal au ventre - École du Dr Komarovsky

Vivre en bonne santé! Pancréatite chronique

Aux premiers symptômes, il est urgent de consulter un spécialiste. Il vous prescrira les médicaments nécessaires et prescrira le traitement approprié. Pendant le traitement, l'enfant doit être nourri conformément aux recommandations du médecin. Vous pouvez manger des légumes cuits, des fruits secs, du pain brun, du chou-fleur, boire des compotes non sucrées. Un diagnostic rapide représente déjà la moitié du succès dans le traitement de toute maladie.

Régime avec augmentation du pancréas

Si une échographie a révélé un léger excès de la taille du pancréas, elle dépasse légèrement au-delà des limites des normes autorisées, a une bordure convexe au site de la formation pathologique, l'efficacité du traitement dépend non seulement de la bonne thérapie, mais aussi de la nutrition du patient.

Chaque patient avec un pancréas hypertrophié a besoin d'un régime, si cette augmentation est neurogène ou physiologique, mais signe de pathologie. La qualité de vie dépend de la nourriture consommée par une personne. La nutrition diététique peut empêcher le développement de la maladie ou ses complications graves, arrêter la progression du processus. Avec des troubles fonctionnels déjà existants et de grandes tailles de pancréas, des restrictions dans certains produits peuvent être attribuées pendant une longue période. Parfois, ils doivent être observés toute leur vie, car la guérison complète du pancréas affecté est impossible. Des erreurs dans le régime prescrit provoquent le développement de la maladie ou une rechute.

La nutrition diététique est prescrite individuellement, en fonction de la maladie, de la gravité de la maladie, du stade du processus de traitement. Des régimes thérapeutiques spécialement développés qui tiennent compte de ces règles sont utilisés pour les modifications du parenchyme pancréatique (tableaux n ° 5, 1 selon Pevzner dans différentes versions). Dans le diabète sucré, lorsque la partie du pancréas responsable de la production d'insuline est affectée, elle est prescrite et il faut y adhérer toute votre vie.

La meilleure prévention de l'élargissement du pancréas est une bonne nutrition, le rejet des mauvaises habitudes, un accès rapide aux soins médicaux.

  1. Panfilov S. A., Panfilova E. V. Diagnostic des maladies du foie, des voies biliaires, du pancréas, de la rate et des glandes surrénales avec un cours d'anatomie pathologique. Binomial. Laboratoire de connaissances. M. 2008.
  2. Vinogradov V.V. Tumeurs et kystes pancréatiques. M.: Medgiz, 1959.
  3. Zemlyanoy A.G. Diagnostic et traitement du cancer du pancréas. Bulletin de chirurgie. I.I. Grekova 1987, n ° 8 p. 33–40.
  4. Leporsky N.I. Maladies du pancréas. Maison d'édition publique de littérature médicale. M. 2013.
  5. Nadzhami O.L. Caractéristiques morphofonctionnelles du pancréas dans divers troubles hémodynamiques. Résumé de la thèse de Saint-Pétersbourg 1997.
  6. Majdrakov G. Maladies du pancréas. Médecine et éducation physique. M. 2011.

Causes de l'élargissement de la tête pancréatique

Le pancréas joue le rôle d'un convertisseur d'énergie de la nourriture en substances simples perçues par les intestins. C'est cet organisme qui produit des hormones pour normaliser la glycémie et favorise une digestion normale. En raison de causes externes ou internes, le fer se bloque, tout en augmentant de taille.

Le fait d'une augmentation de l'ensemble de l'organe n'est pas si dangereux, contrairement au cas où seule la tête du pancréas (pancréas) est agrandie: les raisons et la bonne thérapie sont prescrites exclusivement par un spécialiste en fonction des résultats d'un examen détaillé du patient.

Dimensions et emplacement

Le pancréas est situé derrière l'estomac. L'apparence est un organe légèrement allongé de couleur gris-rose..

Selon les sources d'approvisionnement en sang, l'organe est divisé en trois points de projection:

  • la tête, qui est fournie par un flux sanguin provenant des vaisseaux de l'artère mésentérique;
  • le corps reçoit le flux sanguin principal de l'artère splénique;
  • la queue est alimentée par deux sources: les artères gastro-intestinales et spléniques.

Dans la projection de la tête pancréatique, son emplacement est généralement asymétrique par rapport au reste des organes: la tête pancréatique normale est située légèrement plus haut que le reste de la glande, tandis que les parties restantes sont légèrement plus basses.

Lors du diagnostic, l'organe est projeté sur la paroi de la cavité abdominale dans trois plans différents: l'épigastrique, l'ombilical et l'hypochondre.

La taille normale de la tête dépend de l'âge du sujet et est généralement égale à 18-26 mm. Le dépassement de ces données indique de graves violations dans le travail des organes internes.

Signes d'une augmentation

Malheureusement, les changements dans le fonctionnement des organes internes ne peuvent pas toujours être ressentis - certaines maladies se développent sans symptômes. Et l'inflammation de la tête pancréatique dans la plupart des cas est asymptomatique, et dans d'autres - l'ensemble du complexe des symptômes suivants se manifeste.

Selon l'âge et la condition physique, les symptômes peuvent varier:

  • douleur de force variable, donnant au bras gauche ou au bas du dos;
  • brûlure dans l'abdomen supérieur, dans la divergence des côtes;
  • température corporelle élevée, difficile à faire baisser;
  • accès fréquents de nausées entraînant des vomissements;
  • instabilité des selles: la diarrhée alterne avec la constipation.

Comment la tête du pancréas fait-elle mal? Si vous craignez une douleur intense dans le haut de l'abdomen, irradiant vers d'autres parties du corps, ressemble parfois à une forte pulsation - ce sont des problèmes avec la tête de la glande. Si, en plus de la douleur, de la fièvre et des nausées, vous devez vous rendre d'urgence à l'hôpital pour un examen.

Parfois, seuls des accès de douleur dans la tête pancréatique peuvent déranger le patient, dans lequel le thérapeute prescrit un diagnostic par ultrasons. Selon les résultats, le médecin envoie le patient chez un gastro-entérologue pour un examen plus détaillé, la nomination d'un diagnostic et la sélection d'un traitement ultérieur.

Information! Si la tête du pancréas fait mal, il est urgent de prendre rendez-vous avec un médecin pour un examen. En plus des sensations inconfortables, les douleurs corporelles parlent de pathologies et nécessitent un traitement professionnel.

Diagnostique

L'une des méthodes d'examen des organes internes consiste à sonder avec les doigts. L'examen du pancréas est effectué à jeun ou après un lavement.

  1. Le patient est placé en position horizontale. Un homme détend tous les muscles, en particulier dans la cavité abdominale.
  2. Le spécialiste place les doigts à la place de la divergence des côtes thoraciques - voici le bord de l'estomac.
  3. Le patient expire et le spécialiste peut plonger ses doigts plus loin dans la paroi postérieure de la cavité abdominale presque au niveau de la colonne vertébrale. En sentant les organes élargis donner des signaux douloureux, et le médecin identifie la zone à problème.

Vous pouvez étudier la source de la douleur grâce au diagnostic par ultrasons.

Au cours de l'étude, le patient peut observer un changement général ou local du pancréas. Une augmentation générale de la taille de la glande n'est pas aussi dangereuse que partielle.

Il convient de noter que la tête est située près de l'intestin et lorsqu'elle est agrandie, elle appuie sur l'organe. En conséquence, la stagnation inquiète une personne, des problèmes de selles apparaissent, qui ne sont pas résolus par l'utilisation habituelle de médicaments pour améliorer la fonction intestinale..

La taille normale de la tête pancréatique peut changer avec le développement de la pancréatite ou de l'oncologie: avec la première maladie, seule la tête augmente et avec les tumeurs, l'organe peut se développer complètement.

Raisons du redimensionnement

Chez les enfants, une augmentation de la tête du pancréas est très rare: le premier leurre, la dépendance de l'enfant à la nutrition maternelle / scolaire, la puberté. Une échographie peut être effectuée, sur laquelle le spécialiste déterminera la commensurabilité du pancréas avec d'autres organes de la cavité abdominale, vous dira quel est le volume normal de la glande à cet âge et s'il y a des écarts. Si la norme de la taille de la tête pancréatique est anormalement modifiée, des tests spéciaux seront assignés pour déterminer les causes de la pathologie.

Causes de l'élargissement de la tête pancréatique:

  1. Le redimensionnement se produit en raison d'une caractéristique innée.
  2. Entrer dans une infection pancréatique (hépatite, grippe et autres) provoque une ruée de sang et un œdème partiel ou complet de la glande ou de la partie dans laquelle les bactéries sont localisées..
  3. La violation du système endocrinien provoque un dysfonctionnement dans presque tous les systèmes et organes internes.
  4. Pseudokyste - une petite cavité contenant du liquide dans la glande, contribue au gonflement partiel de l'organe.
  5. Adénome, cancer ou oncologie - causes de dysfonctionnement de nombreux organes internes.
  6. Intoxication après une intoxication alimentaire ou alcoolique sévère, avec une surdose de médicaments. Dans de tels cas, le foie augmente simultanément avec la glande..
  7. Blessure abdominale (p. Ex. Chirurgie abdominale).
  8. Ulcère gastro-intestinal.
  9. Exacerbation de la pancréatite, localisée dans une partie du pancréas.
  10. Processus auto-immuns dans le corps.
  11. Formation de pierres dans le conduit de la glande, interférant avec le fonctionnement normal de l'organe.

Le pancréas, en cas d'obstacles au fonctionnement normal, essaie de les maîtriser en travaillant plus dur et pour cette raison en augmentant de taille.

Quelles que soient les causes de l'inflammation, seul un gastro-entérologue peut déterminer la source, choisir la thérapie en fonction de l'âge, des maladies concomitantes et d'autres caractéristiques individuelles. Par conséquent, en s'appuyant sur vos propres sentiments et en choisissant un traitement basé sur la popularité de la publicité, les recommandations sur Internet sont strictement interdites!

L'automédication conduit dans la plupart des cas à une aggravation du tableau clinique de la maladie, à de graves violations du tractus gastro-intestinal. Et plus la maladie se développe, plus il sera difficile de s'en débarrasser plus tard.

A aimé le matériel: évaluer et partager avec des amis

Une augmentation du pancréas peut indiquer des changements très dangereux dans le corps, mais il est presque impossible de diagnostiquer immédiatement cette pathologie. Le pancréas est caché profondément dans la cavité abdominale, avec la palpation, il est impossible de détecter une augmentation, et les symptômes n'apparaissent parfois que jusqu'à la dernière. Pourquoi le fer augmente-t-il, quelles méthodes de diagnostic aideront à reconnaître le problème et comment choisir le bon traitement?

Causes de l'élargissement du pancréas

Il est important de comprendre: l'élargissement des glandes n'est pas un diagnostic ou une maladie spécifique.

Glande saine et élargie

Un tel problème peut être une caractéristique congénitale, il peut provoquer une infection interne, une inflammation ou un dysfonctionnement de la glande endocrine elle-même. Lorsque, pour une raison quelconque, elle ne fait pas face au travail, elle gonfle sensiblement pour tenter de compenser cela..

Une augmentation du pancréas peut se manifester de différentes manières. Elle peut être totale (la glande se dilate uniformément) ou diffuse (une partie gonfle). Les causes de l'élargissement du pancréas peuvent varier considérablement en fonction du type de pathologie..

Les raisons de l'augmentation totale

Inflammation aiguë du pancréas

Ce phénomène se produit généralement avec une pancréatite aiguë (inflammation du pancréas) ou une exacerbation chronique. Avec une maladie de la glande, les organes voisins souffrent souvent: le foie, la rate, etc. Provoquer une augmentation totale de l'organe peut:

  • caractéristique génétique (forme d'un fer à cheval ou d'un anneau, etc.);
  • fibrose kystique;
  • inflammation (aiguë ou chronique);
  • maladies infectieuses (grippe normale ou intestinale, hépatite, septicémie);
  • intoxication due à l'alcool ou aux drogues (le foie augmente également);
  • blessures abdominales;
  • ulcère et inflammation du duodénum 12;
  • processus auto-immuns, etc..

Causes de l'élargissement pancréatique local

Le pancréas se compose de trois parties: tête, corps et queue. Avec une augmentation locale, la tête et la queue du pancréas se dilatent le plus souvent. La cause de cette pathologie est souvent une pancréatite, si elle se propage dans une zone spécifique de l'organe. La tête de la glande est située à côté du duodénum 12, de sorte que les maladies intestinales peuvent également causer des problèmes avec le pancréas.

Causes de l'élargissement de la queue pancréatique

Tumeur dans la glande caudale

  • pseudokyste dans la pancréatite aiguë;
  • abcès (accumulation de pus dans la capsule);
  • adénome kystique (tumeur bénigne);
  • grandes tumeurs malignes;
  • pierre dans le canal principal de la glande.
  • pseudokyste (une petite cavité avec un fluide formé par le tissu de la tête);
  • abcès;
  • adénome ou cancer;
  • duodénite (inflammation de la muqueuse duodénale) avec dommages à la papille intestinale;
  • gonflement ou cicatrice de la papille duodénale;
  • pierre dans le conduit.

Causes de l'élargissement de la tête pancréatique

Cancer du pancréas

  • pseudokyste (une petite cavité avec un fluide formé par le tissu de la tête);
  • abcès;
  • adénome ou cancer;
  • duodénite (inflammation de la muqueuse duodénale) avec dommages à la papille intestinale;
  • gonflement ou cicatrice de la papille duodénale;
  • pierre dans le conduit.

Symptômes d'élargissement pancréatique

Les signes d'hypertrophie pancréatique sont complètement individuels pour un adulte et un enfant. Parfois, la maladie se développe pendant longtemps et est asymptomatique, parfois les symptômes évidents d'une lésion de la glande commencent presque immédiatement.

L'abdomen fait mal au sommet

Habituellement, un problème se manifeste par des douleurs de force et de localisation différentes. Il peut être douloureux et douloureux ou cuisant, ressemblant à une légère sensation de brûlure. La source d'inconfort est généralement dans le haut de l'abdomen, peut être donnée au bas du dos ou au bras gauche. Souvent, la température grimpe jusqu'à des valeurs élevées.

Si le foie souffre parallèlement à la maladie pancréatique, la personne est tourmentée par des symptômes tels que nausées, vomissements réguliers, éructations amères et troubles des selles (diarrhée sans impuretés dans les selles). Lorsque la tête est agrandie, en raison de la proximité du duodénum 12, une constipation peut survenir et même une obstruction intestinale peut se développer..

Les principaux signes d'élargissement du pancréas, qui aideront le médecin à poser un diagnostic initial et à référer le patient à des tests et procédures, sont des douleurs dans le haut de l'abdomen, des nausées, de la fièvre et de la diarrhée.

Diagnostic et traitement

Si le médecin soupçonne que le patient a une hypertrophie du pancréas, il donnera tout d'abord une direction pour l'échographie de la cavité abdominale. Un test sanguin général et biochimique, une analyse d'urine et d'autres études sont également nécessaires - selon des indications spéciales.

Sur la base de la conclusion de l'échographie et d'autres résultats, le gastro-entérologue peut établir un diagnostic ou envoyer le patient à d'autres médecins. Ainsi, en cas de symptômes évidents de pancréatite aiguë ou d'abcès, une hospitalisation urgente est nécessaire. Déterminer quel traitement est nécessaire - conservateur ou chirurgical, sera un chirurgien. Si la cause du problème est un pseudokyste, le chirurgien décidera également quoi faire..

L'inflammation chronique nécessite un traitement à l'hôpital, suivi d'une observation par un gastro-entérologue. Parfois, une chirurgie endoscopique est nécessaire (par exemple, s'il y a des calculs dans les conduits). Lorsqu'il y a des signes de tumeur dans le pancréas, une consultation avec un oncologue est nécessaire.

Que faire lorsque les tests montrent une hypertrophie de la glande? Le traitement peut comprendre plusieurs méthodes, selon la cause et le stade de la maladie:

  • Régime strict spécial.
  • Suppression de l'activité sécrétoire pancréatique (médicaments hormonaux ou bloqueurs des récepteurs de l'histamine).
  • L'apport d'enzymes artificielles pour normaliser le système digestif.
  • Traitement chirurgical (ablation de la zone affectée).

Régime pancréatique

Un régime est requis

Avec une augmentation du pancréas, le traitement doit nécessairement inclure un régime spécial. Si les signes de la maladie sous-jacente ne s'accompagnent pas de violations du tube digestif, un régime n ° 5 selon Pevzner est prescrit.

Que faire et comment manger avec un tel régime? Les principes de base d'un régime pancréatique sont:

  1. La nutrition fractionnée est la chose la plus importante. Vous devez manger 5-6 fois par jour (3 repas complets + 2-3 collations utiles).
  2. Le pourcentage de protéines et de glucides dans le menu doit être standard, la quantité de matières grasses doit être fortement limitée. Priorité aux fibres et à la pectine.
  3. Les plats froids et chauds ne peuvent pas être consommés afin de ne pas provoquer de symptômes d'irritation pancréatique. Toute la nourriture est seulement chaude.
  4. Les aliments solides doivent également être limités. Les plats sont mieux préparés sous forme de purée (céréales, soupe en purée, purée de viande, etc.).
  5. Essayez de manger des légumes et des fruits frais, sans faire sauter ni frire.

Seulement des bonbons naturels

Avec un tel régime, la base du menu est la soupe au bouillon faible en gras. Porc faible en gras, poulet, poisson faible en gras autorisé. Produits laitiers sans gras, environ 200 grammes par jour. Vous pouvez bouillie, pain séché, produits à base de farine - non comestibles. Pour le dessert - seulement des bonbons naturels. C'est de la confiture, des guimauves, de la pastille, du miel, de la marmelade.

Sous l'interdiction tous les plats frits, fumés et épicés, la viande et le poisson gras, les aliments en conserve. Les légumineuses et les champignons ne sont pas recommandés. L'oseille, les oignons, les radis et l'ail du menu devront être barrés. Les bonbons d'usine, les pâtisseries, les boissons gazeuses et l'alcool ne sont pas autorisés non plus.

L'hypertrophie pancréatique est un problème grave, mais un traitement rapide aidera à guérir la cause profonde et à soulager les symptômes désagréables. Par conséquent, il est très important d'écouter votre propre corps et, au moindre signal d'un dysfonctionnement du pancréas, consultez un médecin.

Le pancréas, en tant que partie du système digestif, produit des substances pour la dégradation des protéines, des graisses et des glucides, ainsi que de l'insuline pour que le glucose pénètre dans les tissus. Les maladies perturbent la fonction, ce qui se manifeste par une augmentation de sa taille. Un pancréas hypertrophié est généralement détecté par hasard dans les rayons X ou l'IRM..

hypertrophie du pancréas

Les fonctions

Le pancréas mesure 16-23 cm de long et est situé dans la cavité abdominale derrière l'estomac et devant la colonne vertébrale et l'aorte. On y distingue trois domaines:

  • tête - située à droite, entourée par le duodénum;
  • queue - placée à gauche à côté de la rate;
  • corps - situé au milieu, près des vertèbres lombaires.

Fonctionnellement, le pancréas est divisé en parties digestives et endocrines. La plupart des cellules produisent des jus qui fusionnent à travers de petits conduits en un grand - le principal. Il se jette dans le duodénum par la papille Vater. Le bicarbonate se mélange aux enzymes et alcalinise le suc pancréatique.

Le canal principal se confond généralement avec le canal cholédoque commun qui reçoit la bile. À la jonction, une ampoule se forme dans la tête de la glande, où les fluides pénètrent dans l'intestin.

Pourquoi le pancréas adulte est-il élargi? La raison en sera un manque d'activité enzymatique, une obstruction des canaux avec des calculs, une inflammation des organes adjacents et du stress. Influence des vertèbres thoraciques due à l'innervation de la glande et des valves du tube digestif.

organe sain et enflammé

Un pancréas légèrement élargi se trouve dans les premiers stades du diabète. La partie endocrine contient des cellules - îlots de Langerhans. Ils produisent de l'insuline, du glucagon et de la somatostatine, qui pénètrent dans le sang et d'autres parties du corps par les capillaires. Parce que les maladies affectent la digestion et le métabolisme.

Causes de l'élargissement pancréatique

Il y a deux raisons de détecter une hypertrophie du pancréas:

  • la croissance des tissus pour compenser la fonction réduite des cellules individuelles;
  • œdème tissulaire dû à une inflammation ou à une réaction auto-immune.

Par conséquent, les principaux facteurs d'élargissement des organes sont:

  • l'abus d'alcool
  • infections chroniques;
  • obstruction du conduit de Wirsung;
  • intoxication par des médicaments et des agents chimiques;
  • processus auto-immun.

Si le pancréas est agrandi sans symptômes spécifiques de digestion, la cause est recherchée dans une légère diminution de la fonction sécrétoire ou de la pathologie des organes voisins. Une enquête complète est en cours.

L'élargissement du pancréas est associé à des conditions dangereuses:

  • un abcès est une cavité contenant du pus qui affecte les fonctions de l'ensemble de l'organe, augmente le risque de septicémie;
  • les kystes épithéliaux sont généralement bénins, mais provoquent des douleurs en étirant la capsule d'un organe;
  • les pseudokystes sont des formations qui contiennent les restes de cellules ou d'enzymes et d'autres fluides, ce qui augmente la taille de l'organe et perturbe sa fonction;
  • le cancer provoque une douleur intense irradiant dans le dos. Ses symptômes sont liés au trouble des selles, au diabète non contrôlé.

Le plus souvent, une augmentation du pancréas est due à une inflammation chronique - pancréatite. L'alcoolisme et d'autres intoxications, y compris un excès de calcium et de graisse sont les principaux mécanismes de la pathologie.

Sphincter de la dysfonction Oddi se manifeste par un reflux du contenu du duodénum dans le canal pancréatique, ce qui conduit à un processus inflammatoire. Ensuite, les changements commencent sous la forme d'autolyse - fractionnement des tissus. Les conditions préalables à la violation sont: l'ablation de la vésicule biliaire, la compression du nerf vague au niveau de la colonne cervicale ou l'ouverture diaphragmatique - un facteur de stress, ainsi que la gastrite.

Dysfonction Sphincter Oddi

Un effet autolytique dangereux se produit lorsque l'effet destructeur des propres enzymes de la glande est dirigé contre ses propres tissus. L'autodestruction de l'organe est observée..

L'élargissement de la glande est provoqué par des spasmes des artères et des ligaments. La compression du diaphragme modifie la position de l'estomac et du duodénum, ​​en conséquence, la tête du pancréas est pincée, l'écoulement de la sécrétion ralentit.

Dans le même temps, une dyskinésie des voies biliaires, une maladie biliaire ou une gastrite, en tant que pathologie concomitante ou sous-jacente, est diagnostiquée. En cas de dysfonctionnement sévère du foie, les vers et les helminthes peuvent perturber le tractus hépatobiliaire.

La pancréatite chronique est considérée comme l'un des facteurs affectant la papille intestinale par les tumeurs, en plus d'une prédisposition génétique. Une augmentation des tissus de la tête du pancréas due à un abcès ou à un adénome entraîne une compression du canal cholédoque, qui se manifeste par un ictère. Les tumeurs des îlots sont appelées insulomes, elles se retrouvent dans la queue avec une augmentation locale du pancréas. Un signe est l'hypoglycémie, la somnolence, la transpiration.

L'enfant a mal au ventre, une odeur de la bouche apparaît, une léthargie et des vomissements se produisent - ce sont des signes d'une augmentation de l'acétone. Cela est dû à l'accumulation de corps cétoniques dans le sang en raison d'une violation du métabolisme des protéines ou des glucides, d'une carence en enzymes hépatiques ou d'un dysfonctionnement endocrinien. Le syndrome acétonémique indique un dysfonctionnement pancréatique, son augmentation.

La libération d'enzymes pancréatiques dans l'intestin est affectée par l'acidité de l'estomac. L'acide chlorhydrique envoie un signal secret. Une faible acidité augmente le risque de cancer de l'estomac causé par une gastrite chronique..

Les causes de l'élargissement du pancréas chez un enfant sont généralement recherchées dans l'hérédité. Les ostéopathes considèrent le dysfonctionnement comme une conséquence de la compression du crâne lors de l'accouchement et des signaux réduits du nerf vague. Il descend le cou, la poitrine, les organes innervateurs de son côté du corps.

La cause d'une hypertrophie du pancréas chez un adulte est l'accumulation de graisse, de lipomatose ou de stéatose. La pathologie est associée au diabète sucré de type 2, à la pancréatite aiguë, à l'oncologie. Le diagnostic différentiel nécessite une IRM.

Symptômes

L'élargissement du pancréas est plus susceptible d'être reconnu à l'examen pour d'autres problèmes non digestifs.
Le problème est reconnu par plusieurs symptômes:

  1. Les matières fécales grasses indiquent que les graisses ne sont pas absorbées. La diarrhée persistante est l'un des signes de maladie..
  2. Accélération déraisonnable du rythme cardiaque.
  3. Fièvre de bas grade, qui dure longtemps, sans infection.
  4. Des nausées persistantes indiquent un problème d'absorption des nutriments.

L'une des principales manifestations est la jaunisse, qui survient de temps en temps. L'incapacité à prendre du poids, ainsi qu'une perte de poids soudaine, nécessitent une échographie et un examen par un endocrinologue.

Diagnostique

Si le pancréas est agrandi par échographie, des examens supplémentaires sont obligatoires. Le diagnostic d'autres maladies est effectué: l'état de l'estomac et du bulbe duodénal est examiné, l'acidité du suc gastrique est déterminée. Une cholangiopancréatographie par résonance magnétique et une TDM avec contraste sont utilisées..

L'échographie détermine les stades de l'inflammation. Une échographie révèle un écho réduit ou accru. Dans la pancréatite aiguë et chronique, des signes d'écho réduits, une expansion ou une tortuosité du conduit sont observés. Avec fibrose - zones d'écho accru. Mais seulement dans le processus aigu, le pancréas est agrandi.

La taille du pancréas par échographie dépend de l'âge du patient. Chez les enfants de 1 an, la tête, le corps et la queue en mm sont de 15x.8x.12, de 1 à 5 ans - 17x.10x.18, après 11 ans - 20x.11x.20 mm. Écart admissible de 3-4 mm.

Chez un adulte, un organe a respectivement: une tête de 25-30 mm, un corps de 15-17 mm et une queue de 20 mm.

Un test sanguin est effectué - clinique générale, taux de glucose, test d'exercice avec sucre sont déterminés. Les indicateurs de la gastrine, l'insuline, l'amylase sont étudiés..

Traitement

La queue de la glande est constituée d'un épithélium glandulaire dans lequel se trouvent des îlots de Langerhans. La pancréatite, qui se développe après une infection, une intoxication, l'alcoolisme et l'abus d'aliments gras, perturbe la fonction pancréatique dans ce domaine. Le traitement dépend du degré de dysfonctionnement:

  1. En cas de manque d'insuline, une hormonothérapie substitutive est prescrite sous forme d'injections quotidiennes.
  2. Sans carence en insuline, alimentation, médicaments anti-inflammatoires, antispasmodiques et antibiotiques pour l'infection.

La queue pancréatique peut être agrandie en raison d'un insulinome ou de pseudokystes résultant de la fibrose kystique.

Avec une diminution du tissu des îlots avec l'âge, la masse totale de la partie glandulaire augmente, mais la production d'insuline diminue.

Une augmentation de la queue est provoquée par des conditions nécessitant des soins d'urgence: une pierre dans le canal de Wirsung, un abcès purulent, des modifications malignes du pancréas. Avec l'apparition de douleurs dans l'hypochondre gauche avec irradiation dans le bas du dos, il vaut la peine d'être examiné par les gastro-entérologues.

La tête du pancréas sera agrandie en raison de problèmes du duodénum. Le plus souvent, ils sont associés à un dysfonctionnement de la papille de Vater, une stagnation extrahépatique de la bile, qui perturbe la libération d'enzymes pour la digestion. La cause est des tumeurs ou des cicatrices. Cependant, la duodénite, qui s'est développée en raison d'un dysfonctionnement du sphincter pylorique ou d'une acidité accrue de l'estomac. En même temps, le chyme acide (morceau de nourriture) stimulera la sécrétion.

Avec une inflammation de la tête pancréatique, un traitement antisécrétoire est utilisé. Son objectif est de réduire la charge pesant sur les cellules glandulaires et épithéliales..

La sécrétion étant stimulée par l'action de l'acide sur les muqueuses, elle prescrit des inhibiteurs de la pompe à protons.

Le traitement de la pancréatite aiguë comprend:

  • antispasmodiques;
  • perfusion de détoxication par voie intraveineuse;
  • analgésiques;
  • thérapie enzymatique.

De plus, l'antibiotique Amoxicillin ou Gentamicin est utilisé. En cas d'augmentation dans le contexte d'un adénome ou d'une cicatrice de la papille de Vater, une cholangiopancréatographie rétrograde endoscopique est réalisée.

La thérapie de substitution enzymatique aide à améliorer l'état du corps, à assurer l'assimilation des aliments. Médicaments utilisés Pancreazin, Mezim, Festal.

Une pancréatite chronique se développe en raison d'une insuffisance des glandes ou d'une faible acidité du suc gastrique. Utilisez de l'acide chlorhydrique en mangeant. Avec l'exacerbation de la pancréatite chronique, au contraire, la sandostatine est utilisée - un analogue de l'hormone de croissance qui inhibe la production d'enzymes et fournit au corps la paix.

Régime

Les principales règles de nutrition sont de réduire le travail enzymatique. Les aliments qui provoquent une sécrétion pancréatique intensive sont exclus: bouillons, cacao, alcool, légumineuses, aliments gras, figues, raisins, bananes, épicés, glaces.

Un régime avec un pancréas élargi chez un enfant empêchera une augmentation de l'acétone. Porridge, omelettes, poulet sans peau, légumes, fruits au four non aigres, biscuits et pain d'hier sont autorisés.

Les méthodes de guérison dans les stations balnéaires sont utilisées, la prise d'eau minérale, le massage réflexe segmentaire ou l'ostéopathie.

Conséquences des maladies

Que faire si le pancréas est agrandi? Rechercher la cause de l'inflammation, en même temps changer le mode de vie, la nutrition.
Parfois, une augmentation du pancréas chez un enfant se produit lors d'un traitement aux antibiotiques et au métronidazole, comme effet secondaire des médicaments. La réponse du médecin au traitement de la pancréatite sans symptômes est d'observer, d'étudier la dynamique de la pathologie.
Le traitement est nécessaire pour éviter le développement de complications. L'inflammation aiguë est lourde de diabète sucré, de péritonite, d'apparition de kystes, de dommages aux structures voisines. La pancréatite chronique provoque une carence enzymatique, perturbe l'écoulement de la bile, augmente le risque de formation de calculs. Les complications sont liées aux changements dans les cellules - cancer, ascite, douleur chronique.

plan de traitement

La maladie devient plus jeune, est détectée à l'âge de 5 ans. Les ostéopathes croient que les blessures à la naissance sont la cause d'un dysfonctionnement précoce et travaillent avec les causes du tractus gastro-intestinal.