Pourquoi il y a un inconfort dans l'hypochondre droit et que faire?

Un phénomène tel que la douleur du côté droit est connu non seulement des adultes, mais aussi des enfants. Elle peut survenir en raison d'une surcharge physique, de la malnutrition et d'un certain nombre de pathologies des organes internes.

Si des douleurs, des brûlures, des picotements apparaissent en raison des caractéristiques physiologiques du corps, ne paniquez pas. Pour de nombreuses personnes qui mènent une vie sédentaire, même après un court jogging, le côté droit commence à poignarder, tandis que la personne elle-même est en parfaite santé. Ces douleurs disparaissent rapidement. Cependant, avec une douleur constante, vous devriez consulter un médecin.

Causes de l'inconfort du côté droit

Des facteurs physiologiques ou pathologiques peuvent provoquer une gêne dans l'hypochondre droit.

Beaucoup croient que l'inconfort à droite indique des problèmes de foie et plus encore. Mais ce n'est pas le cas. Dans l'hypochondre droit, il existe plusieurs organes vitaux impliqués dans le processus digestif. Tout d'abord, c'est le foie - le principal "filtre" de notre corps. Dans la même zone, juste en dessous, se trouve la vésicule biliaire. Le rein droit est aligné avec le nombril, l'appendice est plus bas et plus proche de l'aine. Dans cette zone se trouve également une partie de l'intestin grêle, du duodénum et du diaphragme (partie abdominale, moitié droite). Comme vous pouvez le voir, la cause de la douleur n'est peut-être pas le foie, mais la pathologie de la vésicule biliaire ou les processus inflammatoires du côlon.

N'oubliez pas les crises cardiaques des organes internes, dont l'apparition peut également provoquer une sensation de brûlure et des douleurs du côté droit. Un diagnostic indépendant en cas de phénomène de douleur persistante, sourde ou aiguë ne peut être posé.

Appelez immédiatement un médecin, car cela peut être une pathologie grave des organes internes..

Comme indiqué ci-dessus, la cause de l'inconfort du côté droit peut être une surcharge physique normale ou une posture inconfortable dans laquelle une personne est assise pendant une longue période. Il y a une violation du flux sanguin et des organes internes. Si une personne change de posture ou se repose du stress, comme le jogging, la douleur disparaît.

Si un inconfort survient après avoir mangé ou dérange presque constamment, les maladies suivantes peuvent en être la cause:

  • Hépatose - changements dystrophiques dans les hépatocytes, généralement dus à l'alcoolisme.
  • La cirrhose est la nécrose du tissu hépatique, qui est remplacée par du tissu conjonctif. Le corps ne remplit plus ses fonctions comme d'habitude.
  • Hépatite - processus inflammatoires dans le foie infectieux ou non infectieux.
  • Tumeurs malignes ou bénignes - néoplasmes des organes internes.
  • Colite - processus inflammatoires du côlon (côlon).
  • Maladie de Crohn - inflammation intestinale (chronique).
  • Pyélonéphrite - processus inflammatoires des reins qui affectent le parenchyme, le calice et le bassin.
  • Urolithiase - un trouble métabolique, à la suite duquel des calculs se forment dans les reins.
  • Pathologies de la vésicule biliaire, par exemple, cholécystite (calculs dans la vésicule biliaire).
  • Polykystique - changements hormonaux dans le corps.
  • Névralgie intercostale - compression des nerfs dans l'espace intercostal.
  • Ostéochondrose - lombaire et thoracique.
  • Fractures.

Vidéo utile - Ce qui fait mal dans le côté droit:

Chaque pathologie a ses propres symptômes, la douleur est excellente. Ils peuvent non seulement se concentrer sur le côté droit devant, mais aussi sur l'arrière. La douleur peut être donnée aux bras, à l'omoplate ou même aux jambes..

Cela peut arriver - le patient se plaint de douleurs à l'avant gauche, mais une inflammation est détectée à droite - la vésicule biliaire. Le médecin, examinant le patient par palpation et recueillant une anamnèse, pourra déjà pré-exprimer la cause de l'inconfort. Seul un spécialiste peut comprendre la variété des douleurs et autres sensations.

La nature de la douleur et ses causes

Il existe de nombreuses raisons qui peuvent causer des douleurs dans l'hypochondre droit, pour trouver un hammam, vous devez être examiné

Puisque la douleur peut être différente, il faut distinguer ses variations. En fonction de cela, vous pouvez comprendre quel organe est affecté:

  • Avec diverses pathologies du foie, la douleur n'est généralement pas si brillante et apparaît terne, apparaissant de temps en temps. Il y a aussi une sensation de lourdeur, une sensation d'objet éclatant dans la zone du côté droit. Avec la cirrhose, par exemple, une sensation de brûlure peut se produire et la douleur est concentrée juste en dessous des côtes à droite. Avec l'hépatite, la douleur peut ne pas apparaître du tout, mais d'autres symptômes de la pathologie sont observés - urine foncée, une teinte jaune de la peau et des protéines oculaires apparaissent.
  • Avec l'insuffisance cardiaque, une gêne dans l'hypochondre droit se manifeste également - des douleurs de traction, souvent accompagnées de brûlures. S'il y a une douleur aiguë et insupportable, comme si un couteau était coincé sur le côté, on peut supposer un infarctus du myocarde abdominal. Cette condition est accompagnée d'une forte baisse de pression, d'un malaise, d'une violation de la fréquence cardiaque.
  • Avec la cholécystite, l'inflammation de la vésicule biliaire, des douleurs aux coutures sont observées. Ils donnent au dos, le patient présente une détérioration de son état général - nausées, fièvre, vomissements (généralement du mucus). Avec une douleur insupportable et la manifestation de tous les symptômes de la cholécystite, une ambulance doit être appelée immédiatement. Une chirurgie peut être nécessaire. Dans la cholécystite chronique, des douleurs sourdes sont observées, douloureuses, elles se concentrent dans la région lombaire. Des nausées sont également observées et une amertume apparaît en bouche..
  • Si la douleur à droite ressemble plus à une colique dans le bas-ventre, il peut y avoir une inflammation du côlon. Ces conditions sont souvent accompagnées de douleurs spasmodiques qui s'étendent non seulement à l'hypochondre droit, mais aussi à tout l'abdomen. Dans ce cas, des ballonnements et une obstruction intestinale sont également observés. Dans ce cas, demandez de l'aide immédiatement. Besoin d'hospitalisation et de traitement.
  • L'inflammation de l'appendice provoque souvent une douleur insupportable du côté droit. Cependant, les crises sont d'abord déterminées dans la région épigastrique et ne passent ensuite que sur tout le côté droit. Les processus inflammatoires dans les reins provoquent également une gêne. Il y a une douleur au dos au niveau du bas du dos - une forte sensation de brûlure, parfois le patient ne peut même pas bouger en raison d'une gêne intolérable dans le dos. Ensuite, ces sensations passent du côté droit. En plus de la douleur, une condition générale s'aggrave - augmentation de la température, malaise, problèmes de miction, gonflement et parfois vomissements. Avec la paranéphrite supérieure, la douleur est observée avec une respiration profonde.
  • S'il y a une gêne chaotique - ça pique ou tire ici et là, puis à droite et à gauche - on peut parler de névralgie intercostale. Cette condition doit être traitée, sinon tout peut se terminer par une limitation de la mobilité..

Pour les douleurs intenses, aiguës et insupportables, vous devez absolument appeler une ambulance et ne pas attendre le lendemain matin, comme cela se fait souvent. Si vous ne demandez pas d’aide à temps, tout peut être fatal..

Traitement conservateur

Le traitement conservateur implique le traitement d'une maladie qui a déclenché la douleur.

Selon la pathologie, un traitement est prescrit, dont le schéma peut inclure une antibiothérapie, la prise de médicaments pour restaurer le foie, la physiothérapie, le traitement à l'hôpital, une intervention chirurgicale.

Il n'y a pas de remède pour «la douleur du côté droit», la thérapie est prescrite individuellement, en fonction de la maladie diagnostiquée des organes internes. Seul un médecin le fait, l'auto-traitement n'est pas recommandé, car cela ne peut qu'aggraver la situation et entraîner des complications.

  • Pour la douleur résultant de l'ostéochondrose, des analgésiques, des anti-inflammatoires sont prescrits, des chondroprotecteurs, par exemple Teraflex, seront également inclus dans le traitement.
  • Avec une maladie telle que la maladie coronarienne, qui provoque également des douleurs dans l'hypochondre droit, des médicaments vasodilatateurs, des agents antiplaquettaires, des bêta-bloquants sont prescrits.
  • Avec les pathologies hépatiques, le schéma thérapeutique comprend souvent des médicaments antiviraux, des hépatoprotecteurs, des glucocorticostéroïdes, des anticholestiques. Des médicaments détoxifiants peuvent également être inclus..
  • La maladie biliaire peut être traitée de plusieurs manières, dont le choix dépend de la taille des calculs dans la vésicule biliaire. Au stade initial de la maladie, vous pouvez utiliser des médicaments qui dissoudront les calculs. Si les pierres mesurent plus de 14 mm, elles recourent à la lithotripsie. Cependant, la procédure n'est efficace que si les pierres sont encore molles. Pour diverses complications, une intervention chirurgicale est nécessaire..

Après la thérapie principale à l'hôpital ou en ambulatoire, le médecin peut prescrire des recettes alternatives pour la rééducation complète du patient.

Méthodes alternatives de traitement

Pour rendre le traitement plus efficace, vous devez combiner folk et médicaments

Pour les problèmes de vésicule biliaire, des frais souvent prescrits avec l'Helichrysum. Vous pouvez brasser de l'herbe comme du thé ordinaire, la diluer avec de l'eau bouillante et boire dans de petites tasses une ou deux fois par jour. La posologie et la méthode de préparation des herbes immortelles doivent être prescrites par un médecin ou un phytothérapeute.

Avec les pathologies hépatiques, des stigmates de maïs, des cynorrhodons et du plantain sont prescrits. Ces herbes sont prescrites pour les maladies de la vésicule biliaire. Pour restaurer le tissu hépatique, des décoctions de chardon tacheté, des cônes de houblon sont souvent prescrits. Efficace pour de nombreuses maladies, une décoction d'avoine ou de gelée d'avoine. Son utilisation est recommandée après traitement du foie, de la vésicule biliaire. Les médecins prescrivent souvent des honoraires, qui contiennent sans aucun doute la renouée de l'herbe (oiseau d'alpiniste), le millepertuis et la camomille. La collecte à base de plantes dure généralement au moins un mois.

Il ne faut pas oublier que les herbes ne sont pas des produits chimiques, elles n'affectent pas immédiatement, mais progressivement.

En plus des décoctions, vous devez suivre un régime spécial, prescrit par un médecin. Les aliments ne doivent pas comprendre de plats gras, frits ou fumés. Les produits de boulangerie frais, l'alcool et les sucreries sont exclus du régime. La nourriture doit être maigre, il est recommandé de manger de la viande bouillie - boeuf.

Le régime comprend des céréales, des produits laitiers faibles en gras. Au lieu du café et du thé noir fort, il est recommandé de boire des boissons aux fruits, de la gelée (flocons d'avoine) et de l'eau. En outre, le régime comprend l'utilisation de fruits secs - abricots secs, raisins secs ou pruneaux, selon la maladie. Parallèlement au régime, il est recommandé de faire des exercices de bien-être, de marcher lentement au grand air.

Avec un inconfort constant dans l'hypochondre droit, vous devriez certainement demander l'aide d'un médecin. Lui seul peut diagnostiquer et prescrire une thérapie. Ne vous auto-méditez pas, cela peut entraîner de tristes conséquences..

Comme si quelque chose interférait du côté droit sous les côtes

Dans l'hypochondre droit se trouve le foie - la plus grande glande du corps. Tout inconfort dans ce domaine suggère que la fonctionnalité du système hépatobiliaire est altérée.

Le sentiment que quelque chose interfère sous la côte droite peut indiquer des maladies telles que la cirrhose, le carcinome hépatocellulaire, l'hépatose grasse, l'hépatite réactive ou chronique (de toute étiologie), etc..

Mais l'inconfort sur le côté peut être causé par d'autres raisons. L'inconfort dans l'hypochondre est caractéristique des maladies de l'estomac et des intestins, pour des écarts dans le travail du système cardiovasculaire. Considérez quelles maladies peuvent provoquer un symptôme et comment les traiter.

Localisation de la douleur

Les descriptions du symptôme aideront seulement à déterminer la cause de son apparition. Pour un diagnostic précis, vous devez contacter un établissement médical. L'automédication est autorisée dans les cas où la douleur va soudainement survenir, ou le voyage chez le médecin est retardé pour une raison quelconque. La procrastination avec la recherche d'une aide professionnelle se transforme souvent en complication de la maladie. Les signes de cette affection sont des douleurs sévères, prolongées et récurrentes..
Que rechercher avant de consulter un médecin et de clarifier le diagnostic:

  1. Comprenez vos sentiments dans quel endroit l'abdomen fait le plus mal: à gauche plus près du sternum ou directement sous les côtes.
  2. Rappelez-vous lorsque la douleur survient: après l'exercice, manger, le stress.
  3. Noter la fréquence des crises, comment elles se développent, s'il y a une augmentation de la douleur pendant la toux, un changement de position corporelle.
  4. Essayez de déterminer la nature de la douleur, ce qu'elle est: pressante, douloureuse, aiguë ou éclatante.

Avec l'appendicite, une gêne dans le haut de l'abdomen se produit d'abord. Douleur sourde à l'estomac, des vomissements apparaissent. Après un certain temps, une douleur aiguë se produit à droite du nombril, sous la taille. Dans de tels cas, vous ne pouvez pas réchauffer l'estomac. En cas de suspicion d'appendicite, il n'est pas recommandé de prendre des analgésiques par vous-même, vous devriez consulter un médecin dès que possible.

Traitement non médicamenteux

Si une gêne dans la zone épigastrique survient immédiatement après avoir mangé, tout d'abord, une attention particulière devra être accordée à la diététique. La nutrition rationnelle n'affecte pas les processus inflammatoires de la muqueuse gastro-intestinale, mais elle aide à éliminer la douleur et la lourdeur de l'estomac..

De plus, avec la formation d'ulcères dans la membrane muqueuse de l'épithélium, il est souhaitable de réduire l'apport alimentaire, car le suc gastrique caustique est sécrété pour sa digestion. C'est lui qui contribue à la destruction des parois de l'intestin et de l'estomac en cas de formation d'érosions et de plaies à leur surface.

Comment éliminer rapidement la douleur dans la région épigastrique? Les médecins ne recommandent pas de recourir à l'utilisation d'analgésiques sans diagnostic précis. Cela ne fera que «brouiller» l'image symptomatique et rendra difficile la détermination des causes du problème..

Si une gêne se produit continuellement pendant plusieurs jours, vous ne devez pas reporter la visite au thérapeute. Après un examen préliminaire, le médecin vous redirigera très probablement vers un gastro-entérologue, un spécialiste des maladies infectieuses ou un endocrinologue.

Étiologie

La douleur dans l'hypochondre est l'un des signes les plus controversés, car elle peut indiquer le développement de tout processus pathologique dans le corps. Si cela fait mal à gauche ou à droite dans l'hypochondre, cela peut être une conséquence de ces facteurs étiologiques:

  • processus inflammatoires avec localisation dans le pancréas;
  • maladies gastro-entérologiques;
  • dysfonction pancréatique;
  • processus pathologiques dans le foie, y compris les formations bénignes ou malignes;
  • processus pathologiques dans la rate, y compris son augmentation.

De plus, la douleur dans l'hypochondre droit ou gauche, et dans certains cas des deux côtés, peut être la conséquence des maladies suivantes:

  • hématome rétropéritonéal;
  • dystonie neurocirculatoire;
  • maladies infectieuses ou inflammatoires du système génito-urinaire;
  • blessure au foie ou à la rate;
  • infarctus du myocarde, mais seulement le type qui se produit sous forme gastralgique;
  • abcès de l'emplacement sous-phrénique;
  • ostéocondrite de la colonne vertébrale;
  • certaines maladies des voies respiratoires supérieures - pleurésie, pneumonie avec localisation dans le lobe inférieur du poumon.

De plus, la gravité de l'hypochondre droit peut être symptomatique, et les raisons prédisposantes à cela peuvent être les suivantes:

  • quantités excessives d'aliments gras et rugueux;
  • dîners tardifs (moins d'une heure avant le coucher);
  • quantités excessives d'alcool;
  • la présence de maladies chroniques de nature gastro-entérologique ou dans le système génito-urinaire et le non-respect du régime prescrit;
  • activité physique excessive;
  • long séjour dans une position inconfortable.

Dans tous les cas, seul le médecin peut établir les causes exactes de la douleur dans le dos et l'hypocondre en effectuant les mesures diagnostiques nécessaires et en recueillant les antécédents médicaux personnels - et dans certains cas familiaux -.

Causes de la douleur dans les côtes droite et gauche

Ça fait toujours mal, même en l'absence de mouvement; Douleur aiguë uniquement en respirant ou en se déplaçant vers une position spécifique. Faites de même si vous êtes récemment tombé, il est devenu difficile de respirer et des douleurs sont apparues avec des ecchymoses importantes dans la poitrine..

En cas de syndrome post-traumatique, le médecin peut prescrire une radiographie qui prouve des fractures, des troubles osseux. Une scintigraphie osseuse est généralement effectuée si le médecin estime que la cause de la douleur peut être un cancer des os. Pour cet examen, une matière radioactive appelée traceur est introduite. Le traitement dépend de la cause de la douleur. Des blessures mineures, telles que des tensions musculaires ou des ecchymoses, suggèrent une compresse froide pour réduire l'enflure..

Les maux de dos peuvent être partout. Le mal de dos sous les côtes fait référence au type de douleur le plus difficile à diagnostiquer. La douleur sous les côtes apparaît dans de nombreuses maladies de divers systèmes et organes d'une personne. La douleur dans la poitrine sous les côtes droite et gauche peut être aiguë, terne ou ressentie au-dessus du nombril des deux côtés, apparaissant après une blessure évidente ou sans raison apparente. Il existe de nombreuses raisons qui peuvent causer des douleurs sous les côtes, mais le plus souvent, elles sont causées par des dommages à l'un des organes situés dans cette zone, par exemple, le foie ou la rate.

Les principales causes de cette maladie


La structure des organes internes
Pour comprendre la raison pour laquelle cela vous fait mal, vous devez commencer par étudier la structure de votre corps. Ainsi, dans le côté droit se trouve le diaphragme, l'intestin (duodénum et côlon), le rein, une partie de l'intestin est également capturée et ne pas oublier le foie. L'inflammation de ces organes provoque une douleur sourde à droite, et parfois aiguë. Selon le degré d'inflammation ou de traumatisme, la douleur peut provenir de la région abdominale..

Lorsque vous recevez un rendez-vous avec votre médecin, n'ayez pas peur d'entendre de lui des maladies telles que:

  • colite;
  • gonflement du foie;
  • tumeur de la vésicule biliaire;
  • cholangite et autres maladies.

Si vous divisez mentalement votre estomac en 4 carrés, alors dans le coin supérieur gauche se trouvent: au-dessus du diaphragme, le cœur et les poumons, en dessous - l'estomac, le pancréas, la rate. L'inconfort dans cette zone signale une pathologie d'un ou plusieurs organes.

Pourquoi ça fait mal sous les côtes - raisons possibles:

  • Ostéochondrose thoracique - un changement inflammatoire et dégénératif des vertèbres.
  • Pancréatite aiguë ou chronique - maladies du pancréas.
  • Infarctus du myocarde - une manifestation de la maladie coronarienne.
  • Névralgie intercostale - inflammation des nerfs intercostaux.
  • Gastrite, ulcère gastro-duodénal, cancer - pathologie de l'estomac.
  • Pneumonie, cancer - maladies du poumon gauche.
  • Maladie de la rate et autres pathologies.

La nature des sensations désagréables varie considérablement, même avec la même maladie, et peut être similaire avec diverses affections. L'infarctus du myocarde se caractérise par des accès de douleur qui se dégagent dans l'hypochondre. La dystonie végétative-vasculaire s'accompagne également de douleurs aiguës en haut à gauche sous les côtes.

L'estomac est situé au-dessus du nombril, sous la voûte thoracique. Les parois d'un organe creux produisent du jus - un complexe d'enzymes et d'acide chlorhydrique. La solution a un pH de 1,6 à 2. L'acide chlorhydrique est nécessaire pour la digestion des aliments, mais en raison de la malnutrition et du stress, le pH diminue ou augmente. Ces changements affectent négativement l'activité des enzymes dans l'estomac..

Habitudes intensifiant les brûlures d'estomac, la lourdeur et les douleurs à l'estomac:

  • La prédominance des protéines animales dans les aliments.
  • L'abondance d'épices dans les plats.
  • Trop manger, faire de l'embonpoint.
  • Porter des vêtements serrés.
  • Dormir après avoir mangé.
  • Fumeur.

Réduction de l'acidité du suc gastrique avec une carence en vitamines B, maladies infectieuses. La prise de préparations vitaminées contribue à l'activation des glandes qui produisent de l'acide chlorhydrique. Comme prescrit par un médecin, ils boivent du suc gastrique naturel ou artificiel.

La gastrite avec diminution de la sécrétion est l'une des causes du cancer de l'estomac. Le patient perd du poids, bien qu'il n'ait pas tendance à perdre du poids, il présente des signes d'anémie ou une jaunisse de sa peau se développe. La faiblesse s'accumule, chaque effort est donné avec difficulté. Si de tels signes apparaissent, consultez un oncologue.

Les causes de l'inconfort dans le haut de l'abdomen s'expliquent souvent par le développement d'une maladie aussi courante que la gastrite. Il soulage les vomissements, car il y a une libération de masses alimentaires qui irritent la paroi gastrique. Un symptôme concomitant de la maladie est des éructations aigres et amères. La qualité et la durée de l'apparition de sensations désagréables dans le haut de l'abdomen à gauche sont affectées par la qualité de la nourriture, l'activité physique, le stress émotionnel.

Pour la gastrite chronique, l'apparition d'une douleur sourde est caractéristique presque immédiatement après un repas. Une douleur aiguë sous les côtes à gauche, qualifiée de «poignard» par les experts, survient avec un ulcère d'estomac. Un homme essaie de prendre une position qui facilite la souffrance - se trouve avec ses jambes pressées contre son ventre. Si le patient a un ulcère duodénal, la douleur est également aiguë, mais diffère en ce qu'elle peut migrer vers l'hypochondre droit.

Une crise de douleur intense avec ulcère gastrique commence généralement immédiatement ou une heure et demie après avoir mangé. La localisation typique d'une sensation désagréable est au sommet où passe la ligne médiane de l'abdomen ou à gauche de celui-ci. La douleur se propage derrière le sternum, trahit sous les omoplates. Comment traiter un ulcère d'estomac lu dans cet article.

Si un ulcère gastro-duodénal est localisé dans le duodénum 12, des douleurs abdominales surviennent plus tard - une heure et demie ou deux heures après avoir mangé. Une gêne peut survenir avec une longue pause entre les repas ou la nuit. Ce type de douleur est souvent appelé «faim», ils passent après un verre de lait..

Les crampes, en plus des maladies de l'estomac lui-même, sont caractéristiques de la névrose autonome. L'inconfort est localisé dans le quatrième espace intercostal gauche.

Les principales causes de douleur dans le plexus solaire

Les spécialistes partagent deux catégories de types de douleur dans le plexus solaire.

Le premier type est les causes causées par les blessures. La défaite du plexus lui-même des influences physiques.

Le deuxième type est la maladie. Les organes qui dysfonctionnent votre corps peuvent refléter la douleur sur le plexus solaire..

Facteurs / causes:

  • Tabagisme, alcool - en grande quantité.
  • Activité physique extrême.
  • Maladies chroniques et aiguës des organes.
  • Malnutrition.
  • Mode de vie inactif.
  • Un stress constant.
  • Blessures physiques et psychologiques.
  • N'oubliez pas que le plexus solaire est une énorme boule de nerfs et que le système nerveux joue l'un des rôles les plus importants dans le fonctionnement équilibré de tous les systèmes.

Symptomatologie

Le tableau clinique qui accompagnera la douleur dans l'hypochondre droit ou gauche dépendra de la cause profonde. Ainsi, avec une maladie gastro-entérologique, la présence du complexe symptomatique suivant est possible:

  • il fait le plus souvent mal après avoir mangé ou avec une famine prolongée;
  • la localisation des douleurs abdominales dépendra du type de maladie;
  • la douleur peut faire pénétrer l'hypocondre de l'arrière vers l'arrière;
  • nausée, qui s'accompagne souvent de vomissements;
  • violation de la fréquence et de la consistance des selles;
  • éructations, souvent avec une odeur désagréable;
  • brûlures d'estomac;
  • ballonnements, flatulences accrues;
  • jaunissement de la peau et de la sclérotique;
  • la température corporelle subfébrile peut dans certains cas être augmentée, dans le contexte de laquelle il y aura de la fièvre;
  • malaise général, faiblesse;
  • diminution des performances, irritabilité.

Dans le cas où la douleur de la ceinture est une conséquence de maladies du système génito-urinaire, le tableau clinique peut inclure les symptômes suivants:

  • cela fait mal non seulement dans l'hypochondre à gauche ou à droite, mais aussi dans le bas-ventre, donne souvent au bas du dos;
  • miction rapide, qui n'apporte pas toujours de soulagement;
  • douleur dans le bas-ventre pendant les rapports sexuels ou lorsque la vessie est vide;
  • l'urine peut contenir des impuretés sanguines;
  • faible grade ou fièvre;
  • brûlure pendant la miction;
  • les femmes peuvent avoir un cycle menstruel;
  • diminution du désir sexuel ou pas du tout.

Il est également possible que la douleur dans l'hypochondre soit le résultat d'un infarctus du myocarde gastralgique. Dans ce cas, le tableau clinique suivant sera présent:

  • cyanose et gonflement du visage;
  • nausées et vomissements répétés sévères;
  • localisation de la douleur de l'hypochondre gauche;
  • hoquet persistant;
  • essoufflement.

La présence d'un tel tableau clinique nécessite une attention médicale immédiate, car le manque de mesures thérapeutiques opportunes entraînera inévitablement la mort.

Si la cause de la douleur dans l'hypochondre est une lésion de la rate ou du foie, le tableau clinique sera caractérisé comme suit:

  • pâleur de la peau;
  • transpiration accrue;
  • abaisser la pression artérielle;
  • faiblesse, perte de conscience;
  • pouls filamenteux, rythme cardiaque rapide.

Cette symptomatologie est due au fait qu'avec de telles blessures, des saignements internes se développent, ce qui est extrêmement dangereux pour la vie. Par conséquent, le patient doit fournir les premiers soins et l'hospitaliser d'urgence.

Il est impossible de déterminer de manière indépendante le diagnostic et d'effectuer un traitement avec de tels tableaux cliniques, car cela peut entraîner de graves complications et le décès n'est pas exclu. De plus, avec certains types de blessures au foie ou à la rate, le syndrome douloureux disparaît après quelques heures et la victime ne demande pas d'aide médicale, ce qui entraîne également la mort.

Douleur aiguë sous les côtes

Une douleur aiguë au milieu à l'avant sous les côtes est un symptôme caractéristique avec un ulcère duodénal perforé et l'estomac. Ressentant une douleur intense, le patient est obligé de s'allonger avec les jambes croisées. En l'absence de traitement adéquat, une péritonite diffuse peut commencer, ce qui peut entraîner la mort du patient..

Un zona de douleur aiguë sous les côtes, qui survient soudainement et irradie sous les omoplates, accompagné de vomissements répétés, est un symptôme de pancréatite aiguë. Avec cette maladie, une intoxication grave du corps est possible, se manifestant par un bleuissement du visage, des membres et du tronc, des marbrures de la peau de l'abdomen, une hémorragie ponctuelle dans le nombril, sur les côtés du tronc.

S'il y a une douleur aiguë devant la côte inférieure droite, s'étendant vers le haut sous l'omoplate, jusqu'à la zone au-dessus de la clavicule et même jusqu'au cou, accompagnée d'une fièvre sévère, qui ne soulage pas les vomissements, souvent l'ictère de la sclérotique et de la peau, une cholécystite aiguë peut être la cause de cette pathologie.

Une douleur aiguë à l'avant sous les côtes avec un soupir peut provoquer un abcès sous-phrénique qui survient après des interventions chirurgicales ou des blessures des organes abdominaux.

Lorsqu'après de fortes influences mécaniques, telles que des accidents d'automobile ou de chemin de fer, une chute de hauteur, une personne ne peut pas être en position horizontale à cause de la douleur, l'écrasement et la rupture de la rate et du foie est possible. Ces blessures nécessitent une intervention chirurgicale immédiate. La douleur sous les côtes dans le dos après une blessure grave indique un hématome rétropéritonéal résultant d'une rupture des organes abdominaux.

Dans 2 à 3% des cas d'infarctus du myocarde, il s'accompagne de douleurs abdominales sous les côtes, de difficultés à expirer, de gonflements du visage et de bleuissement de l'ombre.

Douleurs piquantes sur le côté avec toux et inhalation, température - symptômes de pneumonie. Souvent, cette douleur est précédée d'épisodes de fièvre, de constipation - signes qui ne sont pas caractéristiques des causes abdominales.

La douleur à gauche sous les côtes sur le côté peut être le premier signe d'une maladie du système nerveux telle que le zona causé par le virus de l'herpès zoster varicelle-zona. Avec cette maladie, les terminaisons nerveuses de la région intercostale sont affectées, de sorte que les manifestations ne deviennent perceptibles pas immédiatement. Tout d'abord, les douleurs douloureuses dans l'hypochondre gauche deviennent aiguës, puis après un certain temps, il y a des éruptions cutanées remplies de liquide sur le corps..

Si le patient se plaint de douleurs dans le dos laissées sous les côtes, cela peut indiquer une maladie rénale et une ostéochondrose de la colonne vertébrale. Une douleur aiguë intolérable est un signe de colique rénale caractéristique de la lithiase urinaire, une gravité constante dans la région rénale indique souvent une inflammation de cet organe.

Diagnostique

S'il y a un tel symptôme, vous devrez peut-être consulter les spécialistes suivants:

  • gastro-entérologue;
  • gynécologue ou urologue;
  • néphrologue;
  • chirurgien.

Peu importe qui effectuera l'examen initial, le médecin doit déterminer les éléments suivants lors de l'examen physique:

  • combien de temps les premiers symptômes ont commencé à apparaître;
  • la nature du tableau clinique actuel;
  • antécédents personnels et familiaux;
  • si des blessures dans la région abdominale ont été reçues la veille;
  • la nutrition des patients, la présence de régimes obligatoires;
  • la présence de maladies chroniques, intervention opérable dans la cavité abdominale.

Pour déterminer la cause profonde du facteur de douleur dans l'hypochondre gauche ou droit, les méthodes de diagnostic de laboratoire et instrumentales suivantes peuvent être utilisées:

  • prélèvement de sang pour l'analyse clinique et biochimique générale;
  • analyse générale de l'urine;
  • Échographie de la cavité abdominale;
  • Échographie du système génito-urinaire;
  • examen endoscopique du tractus gastro-intestinal;
  • pH mètre
  • Diagnostic par PCR;
  • ECG;
  • CT ou IRM.


Électroencéphalographie (ECG)
Il convient de noter que le programme de diagnostic ci-dessus est approximatif - une liste spécifique de mesures de diagnostic n'est déterminée que par le médecin après l'examen initial et sur la base des données obtenues au cours de celui-ci..

Pourquoi le côté droit est très douloureux sous les côtes sur le côté: nous comprenons les raisons

La douleur survient en raison de l'exposition à de nombreux facteurs. En règle générale, il peut s'agir de maladies du cœur, de la trachée, ainsi que du tractus gastro-intestinal. Cependant, seul un spécialiste peut nommer la cause exacte de l'inconfort..
Ci-dessous sera décrit les causes courantes de cette maladie.

Nerf pincé

Un nerf pincé est la première raison pour laquelle une personne ressent une douleur dans l'espace intercostal. Cela se produit généralement avec les maladies suivantes:

  • ostéochondrose;
  • saillie;
  • hernie intervertébrale.

Charge excessive sur la colonne vertébrale, hypothermie, infection, traumatisme - tout cela peut provoquer un pincement du nerf. De plus, la sclérose en plaques ou la polyneuropathie peuvent également devenir irritantes..


Le nerf pincé est une cause fréquente d'inconfort
Une personne peut également souffrir de névralgie intercostale. Il provoque des douleurs dans toutes les parties de la poitrine. La douleur pendant son développement est si «brûlante» qu'elle ressemble à un choc électrique. De plus, il devient plus fort lorsqu'une personne change de position, prend une profonde inspiration ou fait un mouvement brusque. Il doit choisir une position dans laquelle la douleur est le moins préoccupante. En raison de l'inconfort, une personne devrait incliner son corps dans le but de réduire la tension de la source de douleur.

Pendant la procédure de palpation, le médecin détermine le développement de la maladie et la présence de picotements, d'engourdissement dans la poitrine en fonction de l'activité des nerfs dans l'espace intercostal.

Si vous regardez la disposition des organes dans le corps, vous pouvez voir que du côté droit de la zone sous les côtes se trouvent:

  • foie,
  • vésicule biliaire,
  • duodénum,
  • côlon.

Les problèmes avec ces organes peuvent se manifester par des douleurs du côté droit. Mais pas seulement eux. Les maladies du pancréas, de l'appendicite, du système génito-urinaire et de la colonne vertébrale peuvent également être transmises à cet endroit par la douleur.

La douleur du côté droit sous les côtes est un signe non spécifique.

Il ne peut pas être utilisé pour diagnostiquer un problème. Mais cela est souvent très dangereux, car plusieurs organes importants sont situés dans cette zone et les perturbations de leur fonctionnement constituent un grave danger..

Nous traiterons des maladies qu'il peut signaler.

Afin de répondre à la question posée dans le sous-titre, il est plus commode de considérer les problèmes éventuels des organismes auxquels ils se rapportent. La liste des organes a été donnée ci-dessus. Maintenant, nous allons traiter avec chacun d'eux.

Foie

Le foie est un organe complexe et important sensible à de nombreuses maladies. En raison de son emplacement, presque tous les problèmes hépatiques se manifestent par des douleurs dans l'hypochondre droit.

Maladie du foieLa nature de la douleur symptomatique
Hépatite ADouleur sourde à droite sous les côtes.
Hépatite BDouleur dans l'hypochondre droit, dont la nature dépend de l'évolution de la maladie.
Hépatite CDouleur dans l'abdomen avec un décalage vers la droite.
HépatoseGêne et lourdeur dans l'hypochondre droit.
CirrhoseSensations désagréables dans l'abdomen, entraînant des douleurs dans l'hypochondre droit.
Cancer du foieDouleur douloureuse dans l'abdomen à droite.

Vésicule biliaire

Maladie de la vésicule biliaireLa nature de la douleur symptomatique
CholélithiaseColique biliaire lors du passage de pierres le long des voies biliaires. Une douleur aiguë aux coutures irradiant vers l'hypochondre droit.
CholécystiteDouleur sourde à droite dans l'abdomen.
Dyskinésie de la vésicule biliaireLourdeur et douleur sourde à droite sous les côtes.
Cancer de la vésicule biliaireDouleur avec localisation claire dans l'hypochondre droit et s'étendant à la région épigastrique et à l'épaule droite.
Polypes de la vésicule biliaireDouleur sourde et douloureuse périodique résultant de la stagnation de la bile.
Maladie duodénaleLa nature de la douleur symptomatique
DuodéniteAvec l'inflammation du duodénum, ​​une douleur sourde ou ulcéreuse constante se manifeste dans la région épigastrique. Mais elle peut clairement donner droit à l'hypocondre.
L'ulcère duodénalDouleur de nature différente (en fonction des caractéristiques de la maladie) dans la région érigastrique, se propageant vers la droite.

Côlon

La dernière partie du système digestif humain est appelée le gros intestin. Deux processus importants s'y déroulent:

  • absorption d'eau de la nourriture (plus précisément, de ce qu'il en reste à l'approche du gros intestin);
  • formation fécale.

Le gros intestin n'est pas l'organe le plus actif du point de vue de la physiologie, mais son importance ne vaut pas la peine d'être niée. Comme sa maladie. Leur physiologie est directement liée aux fonctions de l'organe. La manifestation de la douleur dans les maladies du gros intestin est directement liée à sa localisation.

Maladie du côlonLa nature de la douleur symptomatique
Motilité renforcée (constipation)Douleur pressante, sensation de lourdeur.
Inflammation du gros intestin (colite)Douleur sourde, douloureuse ou éclatante dans l'abdomen, pire après avoir mangé, effort physique.
Cancer du colonDouleur persistante, sourde ou douloureuse.

Nous avons traité la douleur du côté droit, provoquée par des maladies des organes situés dans cette zone. Mais non seulement ils peuvent se manifester par un tel symptôme.

Les maladies du pancréas, de l'appendicite, du système génito-urinaire, de la colonne vertébrale, de la douleur dans l'hypochondre droit sont moins fréquentes. Par conséquent, nous les considérons comme un seul groupe. La liste des problèmes est plus étendue, car la douleur dans la zone considérée est caractéristique d'un grand nombre de pathologies. Mais ne manquez rien dans cette affaire.

MaladieLa nature de la douleur symptomatique
PancréatiteDouleur de nature différente, mais presque toujours sévère, dans la région épigastrique avec dissémination dans la cavité abdominale, droite et gauche.
Inflammation de l'appendiciteDouleur aiguë intolérable qui, avec le développement du processus inflammatoire, coule de l'estomac vers le côté droit, plus près du bassin.
OstéochondroseDouleur inconfortable et contraignante au mouvement, dont la zone de manifestation dépend de la localisation de la maladie. Souvent manifesté dans le côté droit.
Racines nerveuses pincéesDouleur aiguë dans le domaine du pincement, qui peut se répandre dans tout le corps. Amplifié en mouvement.
PyelonifritDouleur intense dans le côté droit, à l'avant et à l'arrière.
GastriteDouleur de compression inconfortable dans le péritoine supérieur irradiant vers le côté droit.
BlessuresLes blessures traumatiques dans l'hypochondre droit se manifestent par une douleur dont la nature dépend du type de blessure. Si la douleur est sourde, douloureuse et qu'un hématome sous-cutané est visible, vous pouvez attendre jusqu'à deux jours à la maison. Si la douleur est aiguë, coupante et que les dommages externes ne sont pas visibles, vous devez immédiatement consulter un médecin, car des dommages aux organes internes peuvent survenir..

Souvent, des douleurs dans l'hypochondre droit sont observées chez les femmes pendant la grossesse. Cela peut être une manifestation des maladies que nous avons examinées ci-dessus. Mais principalement l'inconfort du côté droit pendant l'accouchement est une conséquence des changements physiologiques dans le corps d'une femme.

Le plus souvent, une douleur sourde et sourde se manifeste en raison d'une augmentation de l'utérus, qui commence à exercer une pression sur les organes internes. Il ne comporte aucun danger, il cesse avec un certain changement de position corporelle. Mais même en sachant cela, vous devez comprendre que tout inconfort pendant cette période est l'occasion de consulter un médecin. Il s'agit d'une manifestation non spécifique et seul un examen supplémentaire peut établir la cause exacte..

Séparément, nous considérons plusieurs options classiques et courantes pour la douleur dans le côté. Il est impossible de donner une réponse sans ambiguïté pour leurs raisons, mais les plus probables peuvent être triées.

La douleur de dessin se manifeste très souvent chez les femmes et ses origines sont des problèmes gynécologiques. Les trois principaux:

  • 1. Grossesse extra-utérine. La douleur de tirage est le résultat d'un étirement excessif ou d'une rupture de la trompe de Fallope. Un tel symptôme est une raison pour contacter immédiatement un hôpital.
  • 2. Annexite - inflammation des ovaires et des trompes de Fallope. Un problème gynécologique très fréquent, entraînant une douleur localisée dans l'hypochondre: droite ou gauche.
  • 3. Torsion des kystes ovariens. Pathologie dangereuse nécessitant une intervention chirurgicale. La douleur de dessin se propage à la zone sous les côtes.

La douleur de traction est également caractéristique des athlètes avec une extension des ligaments inguinaux. Une telle blessure est courante pour ceux qui pratiquent professionnellement le sport et dans le processus de récupération, elle s'accompagne de sensations inconfortables de caractère tirant. En outre, elle tire le côté droit avec:

  • inflammation des reins,
  • inflammation surrénalienne,
  • hépatite,
  • ostéochondrose,
  • mouvement de petites pierres dans l'uretère.

Il est impossible de déterminer même provisoirement la cause de la douleur douloureuse à droite sous les côtes. Ce type de douleur peut être un signe avant-coureur de douleur aiguë, vous devez donc être vigilant.

Le plus souvent, une douleur douloureuse dans le côté droit est une manifestation de problèmes avec le tractus gastro-intestinal: suralimentation, constipation, intoxication alimentaire. Mais vous n'avez pas besoin de faire un diagnostic vous-même.

Si d'autres symptômes s'ajoutent à la douleur: température, vomissements ou que la douleur persiste même après la prise de l'analgésique, vous devez appeler un médecin.

Douleur coupante aiguë dans le côté droit - une occasion de consulter immédiatement un médecin. La première chose dont elle peut témoigner est une inflammation de l'appendicite, qui nécessite une intervention chirurgicale urgente. C'est loin d'être la seule cause possible de coupure. Les raisons peuvent également être:

  • exacerbations de maladies inflammatoires du tube digestif;
  • maladie du foie
  • cholécystite;
  • pierres dans les reins;
  • problèmes gynécologiques.

La principale chose qui unit les causes possibles de coupure à droite est la nécessité d'une aide qualifiée urgente. Cette nature de sensations douloureuses indique une exacerbation de toute pathologie. Avec appendicite, péritonite, rupture du kyste, progression des calculs rénaux, le décompte est de quelques minutes et la santé du patient dépend directement de la rapidité des soins.

Souvent, dans les forums spécialisés, vous pouvez rencontrer des questions sur ce qui pourrait être la cause de la douleur de traction du côté droit le matin. A en juger par le nombre de ces questions, le problème est loin d'être isolé..

Comme dans d'autres cas, la nature des manifestations de la douleur, même avec une localisation dans le temps et après une immobilisation prolongée (après le sommeil), ne permet pas de nommer leur cause. Très probablement, la douleur de traction le matin est une conséquence de problèmes avec le système musculo-squelettique. Plus précisément - avec la colonne vertébrale.

En bref sur les maladies et les types de douleur dans l'hypochondre droit.

Examinons donc les principaux signes de maladies qui provoquent des douleurs latérales.

1. Douleur aiguë. En règle générale, cela se produit en raison d'une maladie de la vésicule biliaire. Une quantité excessive de bile est stockée juste dans cette bulle. Ensuite, la bile passe dans le duodénum 12.

2. En cas de douleur sourde, une maladie chronique de la même vésicule biliaire est caractéristique. Après avoir mangé, il y a une sensation de vomissements ou de fièvre, ainsi qu'un jaunissement de la peau.

3. Souvent, une douleur intense est due à une hépatopathie, c'est-à-dire problèmes hépatiques. Sa nature peut avoir des racines différentes, à partir d'un «bon alcool» et se terminant par la prise de divers médicaments..

5. Des signes de tiraillements sont présents dans l'hépatite chronique.

6. Mais si la douleur ne survient que la nuit, il est évident que vous avez un ulcère. Ses symptômes sont généralement immédiatement visibles - ce sont des nausées, des vomissements (parfois avec du sang), une mauvaise santé, etc..

Auparavant, nos ancêtres ne savaient pas quels comprimés, vitamines, antibiotiques, etc. La clé de leur santé était une bonne nutrition, une activité physique constante et l'utilisation d'herbes médicinales. Ainsi, la douleur de l'hypochondre droit est traitée avec des herbes telles que:

  • immortelle;
  • cynorrhodons;
  • banane plantain;
  • stigmates de maïs, etc..

Les recettes folkloriques sont simplement heureuses, l'essentiel est de savoir quelle maladie vous avez (le médecin traitant vous aidera avec cela). Si le foie et la vésicule biliaire sont malades, prenez du houblon préalablement versé dans de l'eau chaude (environ 10 grammes de houblon par verre d'eau). Vous devez le prendre environ 2-3 fois par jour.

Les voies biliaires enflammées sont traitées avec de la teinture de calendula (en passant, vous pouvez l'acheter dans presque n'importe quel étal de pharmacie). Prenez une cuillère et goutte à goutte environ 15-20 gouttes et prenez par voie orale, environ 2 fois par jour.

Des douleurs aux piqûres sous les côtes à gauche surviennent avec pneumonie, pleurésie, tuberculose, cancer du poumon gauche. La souffrance physique s'intensifie avec la toux, les éternuements. D'autres symptômes aideront à déterminer qu'il s'agit d'une pleurésie ou d'une pneumonie: fièvre jusqu'à 40 ° C, fièvre, pouls fréquent, difficulté à respirer.

Douleur thoracique dans la pathologie des nerfs et des muscles intercostaux

Avec une lésion unilatérale du rein, la douleur, respectivement, prévaudra du côté de l'inflammation. Ensuite, une personne peut se plaindre de douleur sous les côtes du côté affecté. En outre, une cause de douleur unilatérale dans les reins peut être une attaque de coliques rénales, par exemple, lorsqu'une pierre se déplace dans le parenchyme de l'organe.

Il faut garder à l'esprit que le foie est un organe très «patient» et résistant et ne commence à faire mal que dans les cas extrêmes. Cependant, il existe un certain nombre de maladies dans lesquelles il y a des douleurs dans le foie et sans mort étendue des hépatocytes. Dans ce cas, la douleur est causée par une forte augmentation de l'organe et un étirement excessif de sa capsule. Il faut dire que le foie est le plus grand organe du corps humain et occupe toute la zone de l'hypochondre droit.

La variante la plus courante d'une telle douleur est la colique hépatique lorsqu'une pierre bloque le canal biliaire. En plus de ce symptôme, en règle générale, il peut y avoir d'autres symptômes qui parlent en faveur d'une maladie du foie. Cela peut être des nausées, de l'amertume dans la bouche, des éructations pourries, des selles bouleversées, à la fois dans le sens de la relaxation et de la constipation. À gauche dans l'hypocondre se trouve la rate.

Le danger de blessures réside dans leur furtivité: la victime peut se sentir bien et même marcher, puis son état s'aggrave fortement et il peut mourir. Par conséquent, il est très important de comprendre pourquoi les côtes font mal et quelle est la raison de cette condition. Avec des ecchymoses, la douleur de différents côtés de la côte peut être aiguë, mais pas sévère.

Les fissures représentent une fracture des côtes et ne sont pas particulièrement dangereuses. La présence d'une pathologie est également indiquée par des douleurs douloureuses dans la poitrine, qui augmentent fortement avec l'effort physique et les mouvements brusques.

La douleur peut être observée soit des deux côtés des côtes, soit d'un côté. Habituellement, avec cette maladie, les douleurs sont fortes et piquantes. Avec la névralgie intercostale, une douleur thoracique est provoquée, causée par des nerfs pincés..

Traitement de la douleur dans l'hypochondre gauche

Si une telle douleur survient de manière inattendue, de nombreuses personnes les associent immédiatement à des problèmes rénaux. Mais, d'autres maladies ne peuvent être exclues.

De plus, des sensations désagréables localisées à l'endroit indiqué peuvent être le symptôme de problèmes de santé non moins graves..

Maladie du foie

La douleur d'une action prolongée indique souvent des dommages au foie. Une telle douleur est particulièrement prononcée immédiatement après l'effort physique, l'utilisation d'aliments gras ou frits, ainsi que des boissons alcoolisées. Indirectement, les problèmes de foie sont indiqués par des éructations, des nausées, un goût amer dans la bouche et de la fatigue. Si la douleur s'accompagne d'un jaunissement de la peau, vous devez immédiatement commencer à traiter le foie.

Vous ne devez pas ignorer ce problème. Après tout, le foie peut être malade en raison de maladies assez graves. Y compris l'hépatite.

Cholécystite

La cholécystite peut être aiguë ou chronique. La douleur dans le côté droit du dos se produit souvent lorsqu'il y a des calculs dans l'organe affecté. Ses formes aiguës avec ce type de maladie peuvent être localisées non seulement dans le bas du dos, mais même dans l'épaule et le cou.

Le patient peut être aidé pour la cholécystite en utilisant un traitement antibiotique, des médicaments à action antispasmodique, ainsi que la réalisation d'une thérapie par perfusion. Une douleur intense peut être soulagée en appliquant du froid sur la zone de l'organe affecté..

Pancréatite

Dans la pancréatite aiguë, de telles sensations apparaissent lors de la consommation d'aliments frits, fumés et gras. La douleur avec une telle maladie est coupante et intense. Dans la pancréatite chronique, la douleur étouffée peut accompagner une personne toute sa vie..

Vous pouvez soulager la douleur en appliquant un coussin chauffant froid à l'endroit de la douleur. Il aide à soulager la douleur de No-Shpa, Spazmalgon, Drotaverin et d'autres médicaments..

Le traitement de cette maladie vise à arrêter les processus destructeurs du pancréas. À cette fin, le médecin prescrit une thérapie anti-enzymatique spéciale, ainsi que la prise d'enzymes pancréatiques.

La douleur accompagnée d'un ulcère duodénal peut être très aiguë ou douloureuse. Les autres symptômes de cette maladie sont les nausées, les ballonnements et les flatulences. Il n'est pas rare, avec une telle lésion intestinale, une sensation de faim n'apparaît que quelques heures après le dernier repas.

Il s'agit d'une opération assez ordinaire dans laquelle l'appendice enflammé est retiré. Quelques jours après la chirurgie, le patient doit suivre une cure d'antibiotiques.

Le traitement de l'appendicite enflammée seul n'est pas possible. Il est impératif de consulter un médecin qui identifiera rapidement le problème et effectuera les procédures nécessaires.

Vous pouvez aider votre cœur à normaliser son travail en prenant des médicaments qui réduisent la pression artérielle. De plus, un spécialiste peut prescrire une cure de glycosides. Ces médicaments sont prescrits pour l'insuffisance cardiaque aiguë. Pour éliminer un symptôme de cette maladie comme l'œdème, vous pouvez utiliser des diurétiques.

Maladie du rein

Cette maladie a plusieurs causes. La pyélonéphrite peut se développer en raison d'une violation du flux normal d'urine, d'une détérioration de l'apport sanguin au rein, de la prise de certains médicaments et d'une mauvaise hygiène personnelle. Avec cette maladie, une douleur apparaît sur le côté du rein affecté. Les douleurs sont ternes et permanentes. A la palpation, le syndrome douloureux augmente.

Une forme simple de pyélonéphrite est traitée avec une série d'antibiotiques et de médicaments antibactériens qui affectent la cause de la maladie..

Mais appliquer un coussin chauffant dans de tels cas est catégoriquement impossible. Cela peut augmenter l'inconfort et rendre difficile le traitement d'une maladie..

De plus, nous vous recommandons de regarder la vidéo suivante

À l'hôpital, une thérapie par perfusion est effectuée, des médicaments sont prescrits pour réduire la douleur et d'autres manifestations de la pancréatite. Des fonds sont introduits pour réduire la production de suc pancréatique. Ils décomposent les enzymes de la glande, en raison de l'accumulation de douleur.

Les groupes de médicaments avec lesquels le traitement d'une attaque de pancréatite dans un hôpital est effectué:

  • analgésiques;
  • antiémétique;
  • antimicrobien;
  • antispasmodiques;
  • antiacides.

Une intervention chirurgicale est nécessaire pour la destruction du tissu pancréatique. Si les calculs biliaires deviennent la cause d'attaques douloureuses aiguës, le médecin recommande alors de retirer la vessie.

Régime alimentaire et apport de préparations enzymatiques - vie quotidienne des patients atteints d'une pancréatite chronique. De nombreux médicaments contiennent de la lipase, de l'amylase, de la protéase: Pancréatine, Créon, Panzinorm, Mikrazim, Pancréatalipase, Hermitage, Mezim forte. Grâce aux médicaments, les aliments sont mieux traités et absorbés dans le tube digestif. Le poids corporel du patient se normalise et sa santé s'améliore. Dans la pancréatite aiguë, les préparations enzymatiques ne doivent pas être prises..

Les maladies chroniques, dont une femme a souffert dans une situation intéressante, sont moins visibles dans les 9 mois. La raison de l'amélioration de l'état d'un estomac ou du duodénum malade est le niveau élevé d'hormones sexuelles féminines.

Les causes les plus inoffensives de douleur dans l'hypochondre gauche chez la femme enceinte:

  • tension musculaire de l'abdomen;
  • surcharge physique;
  • trop manger;
  • indigestion.

Les infections provoquent souvent une éruption cutanée après une certaine période de temps - la période d'incubation. Les éruptions cutanées peuvent ressembler à de petites ou grandes taches, des bulles aqueuses, des cloques. Le virus de la rubéole est dangereux pour les femmes qui attendent un bébé. Lorsqu'un fœtus est infecté chez un nouveau-né, de nombreuses pathologies et défauts de développement sont notés.

Maladies internes - causes de douleurs à l'estomac pendant la grossesse:

  • Gastrite - bactérienne, érosive, atrophique, etc..
  • L'ulcère duodénal.
  • Ulcère de l'estomac.
  • Polypes d'estomac.

Pendant la grossesse, dans 40% des cas, il y a une rémission chez les patientes atteintes d'ulcère gastrique. Environ 12% des femmes continuent de ressentir une gêne dans l'hypochondre autant qu'avant la grossesse. Les autres n'ont pas changé.

Vous pouvez réduire l'inconfort des médicaments. En cas d'exacerbation de pancréatite chronique, les préparations de No-Shpa et de Duspatolin sont prises simultanément. Avec une douleur au cœur, un comprimé de nitroglycérine aidera, qui est absorbé sous la langue.

Plus rapidement, les médicaments se présentent sous forme de solutions administrées par voie sous-cutanée ou intramusculaire. Les injections intraveineuses sont dangereuses à réaliser seules à la maison. Il aide à soulager les douleurs abdominales, y compris la pancréatite, l'administration sous-cutanée de 5 ml de Baralgin et 2 ml de No-Shpa.

S'il n'y a aucun moyen de faire une injection, mais qu'il existe des médicaments sous forme solide, prenez-les. Mâchez des comprimés de Baralgin ou de Spazmalgon et buvez ½ tasse d'eau.

Assurez-vous de faire attention à la combinaison de la douleur et des symptômes tels que vomissements et fièvre. Vous devez appeler un médecin et ne pas espérer d'automédication. Il existe tout un groupe de pathologies dans lesquelles une intervention chirurgicale est indiquée. Il s'agit d'une appendicite, d'une rupture de la rate, d'une perforation d'un ulcère d'estomac, d'une cholécystite aiguë.

Dans un premier temps, il est recommandé de consulter un médecin de famille, médecin généraliste local, pédiatre si l'enfant est malade. Ou appelez une ambulance. Si nécessaire, le patient sera examiné par des spécialistes, un diagnostic complet sera effectué..

Ils peuvent être divisés en 3 groupes: - traumatiques, trophiques et inflammatoires.


Douleur aiguë dans l'hypochondre gauche

Une douleur de nature traumatique survient à la suite de coups dans la région gauche, d'interventions chirurgicales ainsi que de la rupture d'organes. Les symptômes trophiques se produisent en raison de l'apport insuffisant de la quantité requise de nutriments. Mais le troisième groupe est dû à des maladies des muqueuses.

  • entérite;
  • la gastrite, en passant, peut être chronique;
  • ulcère de l'estomac;
  • pneumonie et autres.

Après avoir relu cet article, nous vous recommandons fortement de ne pas prendre de décisions indépendantes. Si vous n'avez déjà aucune force, appelez immédiatement une ambulance. Si les médecins ne vous aident pas, soulagez au moins votre souffrance.

S'il y a douleur en même temps des deux côtés ou seulement avec localisation à gauche ou à droite, il est fortement déconseillé de prendre des analgésiques et d'ignorer ce processus pathologique. De tels événements ne peuvent entraîner que des complications..

Le cours de la thérapie de base dépendra de la cause profonde. Dans certains cas, une intervention chirurgicale peut être nécessaire, car les mesures thérapeutiques conservatrices seront inefficaces.

Si la cause de ce symptôme est une maladie gastro-entérologique, un régime sera également prescrit en plus du traitement médicamenteux. Cela s'applique également aux cas cliniques où la cause de la douleur est une maladie du foie, de la rate ou du pancréas.

L'automédication, même en prenant la médecine traditionnelle, est fortement déconseillée, car les symptômes peuvent être similaires pour plusieurs maladies.

Pourquoi ça fait mal à gauche

La cause de la douleur sous les côtes est extrêmement rarement inconnue dans le cas de lésions osseuses physiques. Cela est dû non seulement à la conscience de la personne des dommages qui lui sont infligés, mais aussi à des manifestations externes. Les maladies des organes internes sont beaucoup plus compliquées.

Pathologie rénale

Lorsque le côté fait mal à l'arrière dans la région du rein, il ne peut pas toujours être associé à des pathologies congénitales. Parfois, sa raison est que l'organe depuis sa naissance s'est développé et s'est mal formé. Cela est également confirmé par des médecins expérimentés qui ne peuvent pas toujours déterminer la véritable cause..

Cependant, de tels cas sont assez rares et isolés. Dans la plupart des cas, n'importe quelle pathologie est impliquée. Il existe plusieurs options possibles:

  1. Une attaque de coliques rénales, qui dans les premiers stades s'accompagne également de douleurs tiraillantes. Avec une augmentation du degré de la maladie, le niveau de douleur, l'intensité et la localisation augmentent également. Les signes de la maladie comprennent de la fièvre, une détérioration de l'état général du corps et une gêne lors de l'excrétion urinaire.
  2. La présence de pyélonéphrite, une maladie inflammatoire du bassin. La cause de son apparition est les maladies infectieuses. Le patient ressent non seulement une douleur pressante, mais également les symptômes suivants: fièvre, vomissements, gonflement, pâleur de la peau et inconfort lors de la miction.
  3. Glomérulonéphrite, un processus localisé d'inflammation des tubules rénaux. Les médecins appellent la cause de cette maladie une infection streptococcique. Les signes comprennent: fatigue, pâleur, gonflement le matin et augmentation de la numération formule sanguine.
  4. Thrombose de l'artère rénale, qui ressemble fortement à l'hypertension dans le début des symptômes. La pathologie est que la plaque obstrue le conduit, ce qui entraîne certains dysfonctionnements du corps. Symptômes de la maladie: constipation, vomissements, fièvre.
  5. Néphroptose, qui est un prolapsus rénal. Un processus similaire peut provoquer une pression et, par conséquent, des troubles circulatoires. L'une des caractéristiques de cette maladie est l'augmentation de la douleur chez une personne en position verticale.
  6. Les kystes rénaux, dont la manifestation tire des douleurs, sont divisés en congénitaux et acquis. Les symptômes de cette pathologie comprennent: une pression artérielle élevée ou des infections du système excréteur. Il est également utile de comprendre qu'un gros kyste est capable de presser sur les organes et les tissus voisins, ainsi que d'étirer les capsules rénales.
  7. Néoplasmes de l'organe, quel que soit le degré: malin ou bénin. L'un des premiers symptômes est une douleur sourde qui peut évoluer avec le temps. Les autres symptômes comprennent: somnolence, manque d'appétit, peau pâle, anémie et perte de poids.
  8. L'hydronéphrose est une pathologie qui provoque un étirement excessif de son bassin. La douleur de cette maladie affecte principalement les jambes et les symptômes sont similaires à ceux que les gens éprouvent avec des maladies du tube digestif. Parfois, ces symptômes indiquent indirectement la présence d'une maladie infectieuse..
  9. Tuberculose des reins, qui peut se manifester par des picotements localisés dans la région des reins. La douleur est complètement spontanée et différemment intense..

Important! La liste des maladies rénales est assez longue. Seul un médecin professionnel peut diagnostiquer correctement la pathologie, et l'automédication est donc fortement déconseillée.

Maladies cardiaques

L'une des causes de la douleur sous les côtes est le cœur. Cet organisme a de nombreuses maladies et, par conséquent, leurs sous-espèces, mais dans cet article, seuls les principaux.

Ces pathologies comprennent:

  1. La maladie coronarienne est une pathologie mortelle et l'une des principales causes de décès. Le pourcentage de décès par maladie coronarienne est de 40%. Il existe plusieurs options pour la maladie coronarienne, notamment: angine de poitrine, infarctus du myocarde, mort cardiaque. La principale cause de maladie coronarienne est de tels indicateurs du flux sanguin coronaire qui ne répondent pas aux besoins du muscle cardiaque. Cela se produit en raison de la présence d'athérosclérose, de spasmes des artères, de troubles de la microcirculation. Il convient également de considérer le groupe à risque, qui comprend les fumeurs de 40 ans souffrant d'obésité ou de diabète. Les symptômes de la maladie sont des douleurs dans la poitrine à l'avant avec des mouvements et du stress. L'intensité peut varier, mais le type de douleur reste toujours le même - comprime et écrase, donne à l'épaule.
  2. La maladie myocardique est une maladie inflammatoire qui endommage les cellules du muscle cardiaque et augmente la perméabilité vasculaire. Les symptômes du myocarde sont difficiles à remarquer, donc dans la plupart des cas ils n'ont pas d'unicité et sont caractéristiques d'autres maladies, à savoir: les douleurs cardiaques, l'essoufflement et l'arythmie. C'est pourquoi il est si difficile pour un médecin de déterminer cette pathologie. Cependant, l'incidence des symptômes est différenciée. Ainsi, les douleurs cardiaques sont le symptôme le plus courant, tandis que la dyspnée ne survient que chez la moitié des patients. Diagnostiquer la maladie par une numération globulaire complète, une échocardiographie et une électrocardiographie..
  3. La pathologie péricardique est une inflammation de la muqueuse externe du cœur. La structure du péricarde lui-même comprend les parties externes et internes. Malgré une longue liste de causes, le plus souvent, l'inflammation du péricarde est la conséquence d'autres maladies, mais cela ne garantit pas un diagnostic instantané. Les symptômes dépendent du type d'inflammation, mais il existe plusieurs manifestations communes caractéristiques de tout type. Cela se manifeste principalement par des douleurs ou des picotements à des degrés divers dans la région du cœur, un essoufflement sans effort physique, une faiblesse et une transpiration excessive. Le diagnostic des problèmes de péricarde ne se fait que par une analyse sanguine générale, un ECG ou une échocardiographie.


Les malformations cardiaques sont des anomalies dans son travail

. Ils sont à la fois congénitaux et acquis. Cette maladie trouve une manifestation externe sous forme de sténose ou d'insuffisance valvulaire. L'occurrence est le plus souvent provoquée par des rhumatismes, et le cours de la pathologie se produit avec un processus inflammatoire conduisant à la destruction des muscles et des accords papillaires. Les symptômes de la maladie dépendent de la localisation de la maladie, cependant, aux stades initiaux, une insuffisance valvulaire mitrale se produit toujours, suivie d'une sténose valvulaire mitrale. Ces symptômes se caractérisent par un essoufflement, une toux et une fatigue accrue. Les symptômes suivants, dont la manifestation est associée à un degré plus aggravé de la maladie, sont l'insuffisance et la sténose de la valve aortique, ainsi que l'insuffisance et la sténose de la valve tricuspide. La manifestation de ces symptômes se produit dans le gonflement des jambes, des évanouissements et des étourdissements constants. Diagnostiquer la maladie par un test sanguin général, un ECG et divers types de radiographies et de tomodensitométrie.

Dans la pratique, les maladies, ainsi que les symptômes, les manifestations des maladies cardiaques sont beaucoup plus étendus, et les identifier est beaucoup plus difficile, car ils se croisent souvent avec d'autres maladies. Néanmoins, il est nécessaire de connaître la situation dans son ensemble au moins afin de mieux comprendre et naviguer dans son propre corps..

Pulmonaire

La principale maladie du poumon gauche est le cancer périphérique. Cette pathologie prend naissance dans les cellules des bronches, après quoi elle recouvre tout le poumon. La raison de cet événement est l'effet sur le corps des agents cancérigènes de la fumée de cigarette.

Les antécédents de tabagisme à long terme mettent le corps en danger, car la fonction pulmonaire diminue et la quantité de goudron en eux augmente. Cependant, il faut comprendre que l'ingestion de cancérogènes dans le corps n'est pas seulement associée au tabagisme, car l'air pollué, un degré élevé de maladie chronique, une immunité réduite, des radiations et une exposition à des produits chimiques dangereux provoquent également l'entrée de cancérogènes dans les poumons.

Le processus malin est absolument toujours influencé par des facteurs externes défavorables, affectant d'abord le système immunitaire, puis l'ensemble du corps.

Les symptômes du cancer n'apparaissent pas immédiatement, car tout dépend de son degré et du processus de la maladie. Cependant, le développement du cancer commence par de petits segments des bronches qui, lorsqu'ils se propagent à la plèvre, commencent à montrer les premiers signes. Les symptômes comprennent généralement une toux, des douleurs thoraciques lors de l'inspiration et une fatigue corporelle générale..

Les phases de la maladie sont également présentes et commencent par le biologique, qui se caractérise par l'apparition d'éléments malins dans le corps. Vient ensuite la phase préclinique, dont le début est la détection clinique de la pathologie. Le stade final est appelé clinique, car à ce stade, toutes sortes de symptômes apparaissent.

Attention! Le diagnostic se fait par analyse biochimique, mais il n'est pas toujours effectué, car la pathologie se déroule sans aucun symptôme jusqu'au deuxième stade. Dans la deuxième phase, des rayons X sont utilisés. Au cours de la troisième phase - clinique, tous les symptômes de la maladie se manifestent, ce qui permet de vérifier la présence d'un cancer chez le patient. Le processus de traitement ne commence qu'après la localisation de la tumeur.

Infections toxiques d'origine alimentaire

Une douleur abdominale soudaine est un symptôme de nombreuses maladies infectieuses, en particulier l'infection à rotavirus ou, comme on l'appelle communément, la grippe intestinale. Comment traiter cette maladie désagréable, lisez ici.

Avec les maladies d'origine alimentaire, des nausées, des vomissements abondants, des selles molles apparaissent. L'intoxication générale du corps se manifeste par des maux de tête, des frissons, de la fièvre.

Maladies d'origine alimentaire associées à des douleurs abdominales:

  • l'apparition d'une hépatite virale;
  • salmonellose;
  • leptospirose;
  • dysenterie.

Souvent, le patient rappelle indépendamment que le malaise a commencé après avoir mangé, ce qui pourrait être la cause d'une intoxication alimentaire. La source d'agents pathogènes des maladies virales et microbiennes est l'eau naturelle, les aliments contaminés. Avec une maladie bactérienne, des antibiotiques prescrits par un médecin sont pris, avec une hépatite virale - agents antiviraux et préparations d'interféron.

Traitement

La brûlure dans l'hypochondre est un symptôme, dont l'élimination sans affecter la cause et les mécanismes du développement de la pathologie ne conduira pas à une guérison radicale. Tout d'abord, il est nécessaire de traiter la maladie sous-jacente.

Pour les maladies du foie, appliquez:

  • hépatoprotecteurs - «Legalon», «Methyluracil», «Lipoic acid»;
  • avec hépatite virale - "Interféron" et ses analogues;
  • régime alimentaire requis.

Les patients atteints de cholécystite calcique doivent être recommandés pour un traitement chirurgical - enlèvement des calculs. Avec une étiologie infectieuse de l'inflammation de la vésicule biliaire, des antibiotiques sont prescrits.

Pour les maladies rénales, appliquez:

  • antibiotiques à large spectre - "Gentamicin", "Levofloxacin", "Norfloxacin", "Ceftriaxone";
  • uroseptiques - «Furadonine», «Furazolidone», «Nitroxolin», «Chinozol»;
  • analgésiques - Paracétamol, Ibuprofène.

Le traitement de la pancréatite est effectué en utilisant:

  • thérapie diététique - il est interdit de manger des aliments gras, frits et épicés;
  • préparations enzymatiques - «Festal», «Digestal», «Mezim Forte»;
  • médicaments qui suppriment la fibrinolyse - "Contrical", "Gordoks";
  • pour la douleur prescrite "Atropine", "Ranitidine", "Platifillin".

Thérapie de la gastrite et de l'ulcère gastrique:

  • médicaments pour réduire l'acidité du suc gastrique - "Almagel", "Fosfalugel";
  • pour augmenter l'acidité - "Apilak", "Plantain Juice";
  • agents enveloppants - «Décoction de graines de lin», «Smecta»;
  • préparations enzymatiques - «Festal», «Mezim Forte»;
  • Helicobacter pylori est traité avec de l'amoxicilline et du tinidazole pour supprimer les bactéries..

La maladie dystrophique dégénérative de la colonne vertébrale spondylarthrose est traitée avec des médicaments qui améliorent la nutrition des tissus:

  • chondroprotecteurs - «Teraflex», «Arthra», «Rumalon»;
  • complexes de vitamines et de minéraux - Complivit, Vitrum.

La prévention

Dans ce cas, il est rationnel de ne respecter que des mesures préventives générales, car il s'agit d'un symptôme et non d'un processus pathologique distinct. Vous pouvez réduire le risque d'un tel symptôme si vous suivez ces recommandations:

  • bien manger et en temps opportun;
  • éliminer l'effort physique excessif;
  • prévenir les maladies inscrites sur la liste étiologique;
  • prévenir les blessures au foie et à la rate;
  • ne pas se soigner soi-même;
  • suivre un régime prescrit par un médecin pour les maladies chroniques.

Important - un examen médical doit être systématiquement effectué afin de diagnostiquer rapidement les maladies ou de les prévenir.

La force et le moment de l'apparition de la douleur à gauche dans l'hypochondre

Pancréatite

Certains composants des aliments et des médicaments, l'alcool irritent la muqueuse gastro-intestinale. Habituellement, dans de tels cas, la douleur abdominale n'est pas aiguë, le plus souvent elle est sourde et douloureuse. Souvent, la douleur s'accompagne de nausées, de vomissements, de selles molles.

Avec la dyspepsie, la digestion normale est perturbée. Après avoir mangé, il y a des sensations de lourdeur, de débordement et de plénitude de l'estomac, des ballonnements et des gaz dans les intestins. La douleur est localisée principalement dans la région épigastrique. Si la cause n'est pas établie, les médecins parlent de dyspepsie fonctionnelle.

Les mêmes symptômes peuvent être dus à:

  • reflux gastro-œsophagien (RGO);
  • intolérance à certaines substances alimentaires;
  • ulcère peptique du duodénum;
  • inflammation du pancréas;
  • ulcère gastroduodénal.

Les produits utiles incluent la salade de fruits frais, les soupes de légumes, le bœuf maigre, le riz brun. Brocoli cuit à la vapeur, poitrine de poulet bouillie, pommes au four. Il est bon de manger des bananes, de boire du jus de pomme, du lait écrémé.

Ce qui donne dans l'hypochondre

Il existe des pathologies qui ne sont localisées par aucun côté et qui couvrent complètement toute la région des côtes.

Estomac

Ce type de pathologie ci-dessous est une maladie extrêmement grave, dont l'admission de complications peut entraîner une issue défavorable. La perforation la plus courante d'un ulcère gastrique, qui peut être déterminée par la présence d'une peau pâle ou une perte de conscience périodique.

La douleur associée à l'estomac comprend également le pincement d'une hernie dans l'estomac. Cette maladie ne s'applique pas directement à l'estomac, mais elle peut induire le médecin en erreur dans le diagnostic. Cela s'accompagne d'une tachycardie, d'un essoufflement et d'une baisse de pression fréquente..

Quant à la perforation de l'estomac, elle consiste en l'apparition d'un trou traversant, grâce auquel le contenu pénètre dans la cavité abdominale. Ce phénomène est la conséquence d'un ulcère. Les raisons sont également l'utilisation régulière de boissons alcoolisées, le traitement avec des médicaments inappropriés, la suralimentation et le stress physique.

Il existe plusieurs types de perforation:

  • une forme typique, qui implique l'écoulement dans la cavité abdominale;
  • forme atypique, dans laquelle le sceau est fermé par un omentum ou un autre organe;
  • pénétration, trou ouvert dirigé non pas dans la cavité abdominale, mais dans un autre organe.

Il convient également de considérer que cela peut se produire sur le devant ou sur le mur arrière..

Important! Les symptômes de perforations inférieures, en premier lieu, sont des signes tels que: choc, faux bien-être et péritonite. Le premier comprend une douleur aiguë et les deux autres impliquent la formation d'une péritonite. Cela affecte négativement la vie quotidienne, car la peau est couverte de sueur collante et l'estomac est toujours tendu.

Dans le cas d'une forme atypique, la perforation peut être dirigée vers la région rétropéritonéale. Couvert, fourni par d'autres organismes, a un terme différent, jusqu'à un terme permanent. De telles formes sont beaucoup plus faciles et les chances de traitement sont beaucoup plus élevées..

Le diagnostic de perforation n'est possible qu'avec un historique correctement collecté. Des consultations et des tests de laboratoire sont nécessaires, mais même ils ne seront pas en mesure de confirmer avec certitude la présence de la maladie. L'œsophagogastroduodénoscopie, qui permet de visualiser un ulcère, reste l'outil principal..

Hypertrophie de la rate

Une augmentation de cet organe entraîne des conséquences graves et des douleurs intenses des deux côtés du corps. Cependant, malgré la gravité du processus, cette pathologie est un symptôme, pas une maladie distincte. Vous ne pouvez parler d'augmenter le corps que lorsque son poids atteint 200 grammes.

Les causes de cette maladie sont diverses infections, pathologies d'autres organes qui affectent la rate, les helminthes. Séparément, il convient de souligner les infections, car il existe une longue liste qui provoque une augmentation. Les principaux sont:

  • syphilis;
  • rubéole;
  • tuberculose rate;
  • hépatite virale;
  • paludisme.

Ces espèces sont vérifiées en premier lors du diagnostic, car elles affectent la plupart des patients.


Les symptômes sont différents, car tout dépend de leur base. Le tableau clinique global est le suivant:

  • douleur des deux côtés du corps;
  • intoxication;
  • la nausée;
  • perte de poids importante.

Si la forme n'est pas inflammatoire, les symptômes sont beaucoup moins importants, mais la douleur demeure.

La phase de diagnostic implique de nombreuses procédures, dont une numération globulaire complète, une IRM, des marqueurs de la présence d'une manifestation auto-immune, ainsi qu'une échographie des organes internes.

Pancréas

La pancréatite est une maladie majeure associée au pancréas. A propos de lui a déjà été décrit dans cet article. Il convient de noter seulement que la localisation de la douleur dépend du degré et des maladies associées.

La douleur des deux côtés se manifeste par une dyspepsie ou un degré d'expression aigu de pancréatite. Sa survenue est affectée par l'adoption de médicaments spécifiques qui ne sont pas compatibles avec l'organisme pour des raisons individuelles, ou n'impliquent pas leur utilisation dans la pancréatite, mais qui ont été pris en raison de la présence d'une autre maladie.

À tous les autres égards, le traitement et le diagnostic sont complètement identiques à un degré moins sévère de pancréatite, qui comprend la douleur dans une seule partie du corps. L'accès en temps opportun à un médecin peut neutraliser les débuts d'un degré sévère.

Vessie

La principale différence entre les maladies associées à la vessie des autres est que les manifestations externes sont ici les plus prononcées. Les brûlures et la douleur sont les principaux signes de tout problème. Il y a aussi la maladie "hématurie", qui implique la présence de sang dans les urines. Ces impuretés sanguines peuvent indiquer la présence d'un cancer de la vessie. Ce diagnostic survient dans 70% des cas..

Les principales maladies de la vessie sont: cystite, urolithiase, hernie, tuberculose, syphilis.

Attention! Si vous rencontrez des problèmes, vous devez immédiatement contacter un thérapeute qui prendra soin du traitement ou l'envoyer en consultation avec un urologue, un spécialiste des maladies infectieuses, un oncologue, un vénéréologue ou un gynécologue..

Intestins

Les pathologies intestinales, comme les maladies rénales, peuvent être secondaires ou congénitales. Et, s'il est impossible d'influencer le second, alors l'influence sur les signes secondaires dépend entièrement de la personne. Les principales maladies de l'intestin sont:

  1. Entérite, qui est une inflammation de la muqueuse. Cette pathologie se manifeste par de la diarrhée, des vomissements et des douleurs régulières.
  2. La colite est une inflammation isolée de la muqueuse. Les symptômes de la maladie comprennent des douleurs abdominales sévères, une faiblesse dans le corps et des selles molles..
  3. Maladie de Crohn affectant l'ensemble du tube digestif. Il a une longue période, et dans la période aiguë du développement de la maladie des patients, des douleurs aiguës de diverses intensités.

Contacter un médecin en temps opportun avec des maladies intestinales est tout aussi nécessaire qu'avec d'autres affections. L'évolution aiguë prolongée a un résultat défavorable.

Ostéochondrose

Ce type de maladie est l'un des plus populaires, car il existe de nombreuses variétés. Cependant, seul le thoracique sera considéré ici, car il couvre le plus précisément la zone nécessaire.


Les symptômes sont des douleurs dans la poitrine, entre les omoplates et les côtes..

Leur manifestation se produit lors de la respiration, du mouvement et d'autres effets physiques sur le squelette humain..

Les conséquences de l'ostéochondrose peuvent être un point de départ pour d'autres maladies, car elles comprennent: les pathologies du tractus gastro-intestinal, la hernie et la protrusion, les problèmes de nature cardiovasculaire.

Le traitement de l'ostéochondrose est effectué par l'acupuncture, la physiothérapie et l'exercice thérapeutique modéré.

Névralgie intercostale

La névralgie diffère des pathologies en ce que la douleur n'est pas causée par un défaut de l'organe, mais directement par le nerf. Les symptômes de la manifestation sont enfermés dans l'espace intercostal et se caractérisent par un caractère brûlant, surtout après le massage. Cependant, le plus souvent, il ne dépasse pas toute la zone, mais a un effet de vague qui propage la douleur dans tout l'espace intercostal.

L'intensité varie en fonction du degré. Cette maladie se distingue des maladies cardiaques par la durée de la douleur, qui dure plusieurs jours, ainsi que par l'incapacité à éliminer la douleur grâce aux analgésiques. L'intensité peut changer avec les pentes, ce qui est impossible en cas de douleur cardiaque.

Les causes de cette névralgie sont les maladies vasculaires, l'hypothermie, l'exposition prolongée à une position inconfortable et l'intoxication. Comme dans toute autre maladie, une faible immunité ou une carence en vitamines dans le corps peut contribuer à l'apparition de la maladie..

Le diagnostic est réalisé par différents moyens, à commencer par l'examen du patient et se terminant par des études cliniques. Dans ce cas, l'expérience d'un médecin est très affectée, car la complexité d'une telle pathologie est plus élevée que la normale.

Intolérance alimentaire

La composition de la nourriture consommée affecte les attaques de douleur dans le haut de l'abdomen. Beaucoup de gens souffrent d'intolérance à certains aliments sans même s'en rendre compte. Les premières places dans la liste des substances qui provoquent une réaction inhabituelle sont occupées par le sucre de lait, le lactose et les protéines des céréales.

L'intolérance ne doit pas être confondue avec une réaction allergique. Les causes de ces troubles sont différentes. Avec l'intolérance, le corps ne peut pas absorber certains produits en raison du manque d'enzymes appropriées, par exemple, la lactase décompose le lactose. Si une substance est présente dans les aliments et que l'enzyme n'est pas produite, des douleurs spastiques et des ballonnements apparaissent.

Reflux gastro-œsophagien

La partie inférieure de l'œsophage s'enflamme avec une ingestion régulière de contenu acide de l'estomac (reflux). Le RGO s'accompagne de brûlures d'estomac, de douleurs dans la moitié inférieure gauche de la poitrine, dans le haut de l'abdomen. Des ballonnements et des vomissements sont également notés.

L'utilisation de remèdes populaires pour les symptômes du RGO:

  • Mâcher lentement les graines de fenouil après les repas.
  • Thé à l'anis et à la lavande.
  • Solution de bicarbonate de soude.
  • Thé de racine de gingembre.
  • Huile d'argousier.

La suspension d'Almagel A aide à soulager la douleur liée à la dyspepsie et au RGO Le médicament contient des antiacides, des adsorbants, des substances enveloppantes et un anesthésiant anesthésiant. Prenez Almagel A une demi-heure avant les repas et le soir, mais pas plus de 16 cuillères doseuses fixées sur l'emballage.

Digestion profonde

Chaque lycéen sait que la digestion se produit dans l'estomac. L'acide chlorhydrique agressif attaque les aliments entrant dans l'estomac et commence à se décomposer en composants facilement digestibles.

Pas souvent, mais ça arrive
La douleur épigastrique peut être un signal d'infarctus du myocarde. En effet, dans le plexus solaire ne se trouvent pas seulement les organes digestifs - il y a les poumons et le cœur à proximité. Vous ne devez donc pas subir de douleurs abdominales aiguës. Ne fonctionne pas, appelez une ambulance.

De plus, la douleur épigastrique peut être d'origine neurologique. C'est-à-dire que dans la colonne thoracique, l'un ou l'autre nerf a été piégé entre les vertèbres - et le signal est transmis par le nerf à l'estomac. Un neuropathologiste pourra «déchiffrer» une telle douleur après une radiographie ou une tomodensitométrie de la colonne vertébrale.

Mais tous les diplômés de l'école ne savent pas qu'une personne sans estomac peut vivre relativement normalement. Parce que seule la première étape de la digestion est effectuée ici. Des processus beaucoup plus importants se produisent dans le "compartiment" suivant - le duodénum. Cela comprend les canaux pancréatiques et le canal cholédoque.

Dans la vésicule biliaire, la bile produite par le foie s'accumule et dès que les aliments pénètrent dans le duodénum, ​​la bile y va également - pour faciliter la digestion. Un rôle important dans la digestion est joué par le soi-disant «suc pancréatique» - le secret du pancréas, qui pénètre également dans le duodénum par les canaux..

Une fois que les aliments sont «transformés» dans le duodénum, ​​ils sont envoyés pour une digestion et une absorption supplémentaires dans l'intestin grêle.

Hernie œsophagienne

Un signe de cette maladie est la douleur, qui est localisée dans le haut de l'abdomen, se dissipe sous les omoplates et se propage le long de l'œsophage. Situations typiques de soulagement de la douleur: stress physique, apport alimentaire, accumulation de gaz dans les intestins, respiration profonde. De plus, brûlures d'estomac, accès de nausée, hoquet, brûlure dans la gorge et toux la nuit.

Une hernie diaphragmatique de l'œsophage se développe avec des lésions de l'abdomen, des maladies auto-immunes, une toux sévère et prolongée. La maladie au stade initial est traitée de manière conservatrice. S'il y a une «extrusion» d'une partie de l'estomac dans la cavité thoracique, une intervention chirurgicale sera nécessaire.