Pourquoi cuit et brûle dans l'estomac et que faire à ce sujet

Les brûlures d'estomac ne sont pas toujours à l'origine d'une sensation de brûlure dans l'estomac. Il existe un grand nombre de pathologies du système digestif, dont la présence peut provoquer un symptôme si douloureux qui réduit la qualité de la vie humaine et introduit une certaine liste de restrictions. Les facteurs affectant la présence de douleurs abdominales brûlantes peuvent être associés à une altération de la motilité intestinale, à des maladies de la vésicule biliaire et du foie, à la malnutrition et à l'abus de mauvaises habitudes. Essayons de comprendre plus en détail pourquoi des personnes auparavant en parfaite santé ont une sensation de chaleur à l'intérieur de l'organe principal responsable de la digestion des aliments.

Les raisons sont qu'il cuit dans l'estomac?

Malgré le fait qu'il existe de nombreux facteurs à l'origine de ce type de douleur, seuls ceux qui se trouvent le plus souvent en gastro-entérologie moderne et qui sont établis par des médecins spécialisés en fonction des résultats d'un examen complet du corps sont isolés. Ce sont les conditions, circonstances et maladies secondaires suivantes présentes dans la vie humaine:

  • consommation prolongée et incontrôlée de médicaments contenant des substances actives hormonales (ce groupe de médicaments peut perturber la synthèse stable des propres hormones du patient et provoquer un déséquilibre des secrets sexuels, ainsi que des substances responsables du fonctionnement du système digestif);
  • gastrite et formations ulcéreuses à la surface des parois de la muqueuse, qui progressent rapidement et ne font qu'aggraver le bien-être général d'une personne (dans la plupart des cas, ce facteur causal ne se produit que chez les patients qui ont commencé une maladie de sorte que des changements irréversibles associés à une défaillance ont déjà commencé à se produire dans les glandes de l'estomac dans l'attribution de l'acide chlorhydrique);
  • expériences fréquentes et surmenage psycho-émotionnel à la limite d'un état de stress (il s'agit très souvent de personnes de certains groupes professionnels, de militaires en situation d'hostilités actives, d'enseignants, de médecins de réanimation, de policiers et du ministère des urgences);
  • l'état de grossesse chez la femme, lorsque, au cours du 1-2 trimestre de la grossesse, il y a une forte augmentation du volume de l'utérus, ce qui peut exercer une pression excessive sur les parois de l'estomac, provoquant la projection de son jus dans l'œsophage;
  • augmentation de l'activité de la vésicule biliaire (en raison d'un dysfonctionnement de cet organe, trop de bile est sécrétée, qui n'a pas le temps d'être utilisée par l'estomac dans le processus de digestion des aliments, et sa quantité excessive provoque une sensation de brûlure dans l'épigastre);
  • le développement d'un processus tumoral chronique, qui commence seulement à signaler sa présence, et un néoplasme étranger augmente de taille (assez souvent, lorsqu'il cuit dans le bas-ventre, les patients ne prêtent pas une attention particulière au symptôme, et c'est le premier signe avant-coureur d'une tumeur maligne);
  • infection infectieuse du système digestif par des micro-organismes pathogènes qui, dans leurs caractéristiques physiologiques, sont capables de provoquer des processus inflammatoires aigus dans la muqueuse gastrique.

Rarement, mais il existe encore des cas cliniques où la maladie se développe en raison de la présence de pathologies déjà existantes du système cardiovasculaire sous la forme d'angine de poitrine ou d'une activité trop faible du muscle cardiaque pour pomper le sang.

Les maladies gynécologiques ou les déséquilibres hormonaux peuvent être à l'origine des brûlures du bas-ventre chez les femmes..

Diagnostic - quel médecin contacter et quels tests passer?

En raison du fait qu'il existe un grand nombre de facteurs causaux qui peuvent influencer la survenue d'une douleur abdominale brûlante chez une personne, le processus de diagnostic d'une pathologie potentielle est long et peut prendre une longue période de temps. Afin de faire du patient le diagnostic le plus précis, le médecin lui prescrit les types d'examens suivants.

Don de sang d'une veine

Le but principal de cette analyse est de mener une étude biochimique de ce fluide dans le corps humain. Si la composition chimique du suc gastrique change, le sang réagit également par le rapport de sa structure cellulaire et la concentration de la plupart des substances qui jouent un rôle important dans le système digestif. Les médecins doivent s'assurer que le patient n'a pas de déséquilibre hormonal et que tous les secrets sexuels sont dans les limites normales..

Il s'agit d'un type d'analyse standard et obligatoire qui permet aux médecins d'obtenir des informations complètes sur l'état de santé du patient et de répondre à la question de savoir s'il existe un processus inflammatoire dans l'estomac, les intestins ou le duodénum..

Gastroscopie

Une technique de diagnostic assez courante, largement utilisée en gastroentérologie pratique. Le but de ce type d'examen est que le patient, se trouvant dans une salle de traitement spéciale, avale une sonde avec une caméra vidéo à la fin. Après son introduction dans la cavité buccale du patient, il pénètre dans l'œsophage puis directement dans l'estomac. Cela permet au médecin d'étudier en détail l'état de la muqueuse du système digestif, ainsi que de détecter d'éventuelles pathologies de leurs tissus.

Examen de l'estomac et détermination des causes des sensations de brûlure à l'intérieur grâce à un diagnostic par ultrasons, qui vous permet d'étudier l'état de tous les organes situés à l'intérieur de la cavité abdominale. Il s'agit d'une méthode de diagnostic très importante, car il y a assez souvent des cas où la cause de la chaleur dans l'abdomen n'était pas dans la pathologie de l'estomac elle-même, mais dans une perturbation du foie ou de la vésicule biliaire.

radiographie

Avec le développement de méthodes de diagnostic modernes, il est de moins en moins utilisé, mais malgré cela, il existe des cas où cette méthode est indispensable. Il aide à identifier les néoplasmes tumoraux, les polypes et autres excroissances de nature maligne, qui sont situés à l'extérieur de l'estomac, mais peuvent avoir un effet négatif sur le travail de l'ensemble de l'organe. Le patient boit une solution spéciale à base de baryum calciné, puis une radiographie de la cavité abdominale est prise. Si des foyers de lésions oncologiques sont présents dans les tissus épithéliaux, ils apparaîtront comme des taches sombres de forme irrégulière. Tout dépend de l'emplacement de la tumeur et de quel tissu elle a été formée, de sa profondeur de pénétration..

Une autre méthode de diagnostic importante est l'IRM, qui montre en détail la diversité des espèces des tissus de la cavité abdominale, montre l'estomac multicouche épithélial et sa santé.

S'il y a une pathologie de la part du système digestif, il y a 95% de chances qu'un imageur à résonance magnétique le corrige.

Comment vous aider - que faire avec une sensation de brûlure dans l'estomac?

Afin de fournir indépendamment les premiers soins et d'éliminer la sensation pathologique de chaleur dans l'estomac, vous devez connaître la cause du symptôme douloureux. Si, aux premiers stades de la manifestation de la maladie, il n'est pas possible d'établir un facteur causal, dans ce cas, les méthodes suivantes peuvent être utilisées:

  1. Pendant un moment, refusez de manger. Pas besoin de vous épuiser avec un jeûne prolongé. Il suffit de sauter au moins un repas. Il s'agit d'une technique exclusivement testée qui facilitera le bien-être général, vous permettra de comprendre ce qui a causé la douleur brûlante et comment y faire face à l'avenir. Si aucune sensation désagréable ne survient à jeun, alors dans ce cas, la raison n'est pas une acidité élevée. Si une sensation de brûlure dans l'estomac se produit après avoir mangé, cela signifie que la fonction sécrétoire est altérée, et après que la nourriture pénètre dans l'organe digestif, une synthèse accrue d'acide chlorhydrique commence.
  2. Buvez autant de liquide que possible. L'eau potable ordinaire, présente quotidiennement dans la vie de chaque personne, convient. Une boisson abondante rince tous les organes du système digestif, lessive la microflore pathogène, dilue le suc gastrique trop concentré. Vous pouvez utiliser de l'eau minérale alcaline, mais uniquement sans gaz, ou du dioxyde de carbone doit être préalablement évacué de la bouteille afin de ne pas aggraver votre mauvais état de santé.
  3. Pour refuser de mauvaises habitudes. Très souvent, les brûlures à l'estomac sont à l'origine de dépendances nocives sous forme d'abus d'alcool, de tabagisme, de consommation de drogues.
  4. Préparez-vous une solution de soude qui réduit l'acidité et élimine temporairement la douleur. Pour ce faire, une demi-cuillère à café de bicarbonate de soude est jetée dans un verre d'eau tiède, soigneusement déchiquetée et bu en une seule gorgée. Ce remède à la maison ne doit pas être abusé, car il peut interférer avec le fonctionnement des glandes gastriques responsables de la sécrétion d'acide..

Si toutes les méthodes ci-dessus n'apportent pas le résultat escompté, il est recommandé de prendre un anesthésique sous la forme d'Analgin, Spazmolgon, Codeine, Solpadeina (ne buvez le médicament que si vous n'avez plus la force de supporter une sensation de brûlure) et demandez immédiatement l'aide d'un gastro-entérologue. Il est possible que le problème de santé soit beaucoup plus grave et puisse nécessiter une intervention chirurgicale. Donc important chaque minute.

À propos des causes et des symptômes de brûlures à l'estomac

Lorsqu'une personne est gênée par une sensation de brûlure fréquente dans les intestins et une sensation douloureuse, alors dans ce cas, cela vaut la peine d'écouter le corps et d'essayer de comprendre la raison de cette condition, car c'est le symptôme d'une maladie grave et dangereuse cachée dans le corps humain. Que faut-il faire pour se débarrasser de cette sensation, quelles maladies peuvent provoquer un inconfort et des brûlures dans l'abdomen?

  • 6 Nutrition pour la maladie
  • 7 Mesures préventives

    Causes de brûlure dans les intestins

    Un tel inconfort dans l'abdomen est causé par diverses raisons. Les plus courantes sont les maladies du système digestif, un trouble du système nerveux, les dysfonctionnements de la vésicule biliaire et du pancréas. Dans ce cas, la localisation de la douleur n'est pas établie, la douleur apparaît à la fois à droite et à gauche de l'abdomen. La brûlure est le premier signe de grossesse lorsque des changements hormonaux se produisent dans le corps d'une future mère. Dans tous les cas, la cause d'une telle maladie doit être déterminée par le médecin, qui orientera d'abord le patient vers un examen médical et seulement après le traitement, un diagnostic précis prescrira un traitement.

    Mythes et vérité sur VSD

    Alexander Ivanovich BELENKO

    Chef et spécialiste de premier plan du Centre clinique de neurologie autonome, médecin de la plus haute catégorie, candidat en sciences médicales, clinicien ayant une vaste expérience dans le domaine de la thérapie au laser, auteur d'articles scientifiques sur les méthodes fonctionnelles pour étudier le système nerveux autonome.

    - Mettez-vous à la place du médecin. Les analyses du patient sont en ordre. Toutes sortes d'examens, de l'échographie à l'IRM, montrent la norme. Et le patient vient vous voir chaque semaine et se plaint qu'il est malade, qu'il n'a rien à respirer, que son cœur bat la chamade, que la sueur coule de la grêle, qu'il appelle constamment une ambulance, etc. Vous ne pouvez pas appeler une telle personne en bonne santé, mais elle n'a pas de maladie spécifique. C'est - VVD - un diagnostic pour toutes les occasions, comme je l'appelle...

    Maladies contributives

    Selon l'endroit où la sensation désagréable et la douleur sont localisées, vous pouvez d'abord découvrir quel type de maladie est à l'origine de l'inconfort. Si la sensation de brûlure est concentrée dans le haut de l'abdomen, en particulier après avoir mangé, nous pouvons dire que le patient a un développement d'ulcère gastro-duodénal, de gastrite, de pancréatite. Cependant, des maladies non liées au système digestif peuvent également se développer. Des brûlures dans l'abdomen peuvent être déclenchées par un infarctus du myocarde, une pneumonie aiguë, un anévrisme aortique et autres. Par conséquent, si la brûlure ne disparaît pas, mais s'intensifie, vous devez appeler d'urgence une ambulance.


    L'inflammation de l'appendicite entraîne des brûlures dans le bas-ventre.

    Des brûlures dans le bas-ventre peuvent être déclenchées par une inflammation de l'appendicite, un ulcère duodénal, la maladie de Korn et des maladies du système génito-urinaire. Si l'appendicite est enflammée, en plus de la douleur et des brûlures dans le bas de l'abdomen, le patient augmente de température, lorsqu'une personne touche le côté droit de l'abdomen, elle ressent une douleur intense et aiguë, des ballonnements. Dans ce cas, vous devez vous rendre d'urgence à l'hôpital, car avec l'appendicite, il existe un risque de développement rapide de complications - péritonite.

    Diagnostique

    Le diagnostic de brûlure intestinale se résume à des recherches comme:

    • Diagnostic échographique des organes abdominaux;
    • Coloscopie
    • Analyses en laboratoire de biomatériaux tels que le sang, les matières fécales, l'urine;
    • Études aux rayons X;
    • IRM ou TDM;
    • Si nécessaire, une biopsie est réalisée;
    • Les matières fécales sont examinées pour les parasites;
    • Un coprogramme est réalisé, etc..

    La liste des procédures de diagnostic est déterminée par le médecin en fonction du tableau clinique spécifique du patient.

    Brûlure pendant la grossesse

    Les brûlures pendant la grossesse surviennent dans le contexte de changements hormonaux graves, lorsque les organes de la future femme s'adaptent au roulement du fœtus. Dans le même temps, le travail de certains organes, y compris les intestins, change, le péristaltisme de l'organe diminue, tandis que la femme commence à ressentir de l'inconfort, des brûlures et parfois des sensations douloureuses.

    À des dates ultérieures, le fœtus en croissance exerce une pression sur les intestins, son fonctionnement ralentit, ce qui provoque une constipation fréquente, une dysbiose et une gêne. Dans de tels cas, la femme enceinte doit d'abord établir une nutrition, éliminer les aliments et la vaisselle nocifs et lourds, boire plus d'eau propre. Cependant, si ces mesures n'ont pas apporté de soulagement et que l'inconfort s'intensifie, dans ce cas, il est préférable de demander l'aide d'un médecin qui vous aidera à corriger la maladie correctement et sans danger..

    Signes caractéristiques

    Le plus souvent, une sensation de brûlure dans l'abdomen s'accompagne de symptômes tels que des éructations sévères et profondes après avoir mangé, parfois avec un goût acide ou amer, des crampes abdominales qui se produisent à droite ou à gauche, de la fièvre, accompagnée de nausées et de vomissements, des coliques, des ballonnements abondants et des gaz.. Avec de tels symptômes, toute maladie des organes du tractus gastro-intestinal peut se développer et certaines d'entre elles, si l'initiation intempestive du traitement, peuvent être fatales. Par conséquent, s'il y a deux manifestations ou plus, vous devez immédiatement appeler une ambulance.

    Méthodes de traitement de la sensation de brûlure dans les intestins


    Le traitement est prescrit après les tests et tests diagnostiques nécessaires..
    Le traitement des sensations de brûlure dans l'intestin ne commence qu'après que le médecin a établi la cause de la manifestation de la maladie. Pour cela, il est nécessaire de subir un examen diagnostique, de passer les tests nécessaires et ensuite de procéder au traitement. Lors de la confirmation du diagnostic, le médecin prescrit un régime thérapeutique qui vise à éliminer les symptômes. Si nécessaire, le médecin prescrit des médicaments spéciaux.

    Les préparatifs

    Selon les causes de l'inconfort abdominal, divers médicaments sont prescrits. Si les intestins sont irrités en raison de surcharges nerveuses, de stress fréquents, de troubles du sommeil, le médecin prescrit des médicaments sédatifs et relaxants qui éliminent la cause profonde de la maladie. Ceci est une teinture de valériane, d'agripaume. Si nécessaire, le médecin peut prescrire l'utilisation de prébiotiques, ce qui aidera à restaurer la microflore perturbée. Si le patient a un ulcère d'estomac ou une gastrite, alors dans ce cas, des médicaments sont prescrits pour bloquer cette maladie, ce sont des antiacides Almagel, Fosfalugel, Gastal. Pour la douleur, il est conseillé de prendre No-Shpu. Quel que soit le diagnostic, le traitement est prescrit par un gastro-entérologue.

    Massage brûlant

    Pour les douleurs abdominales et les brûlures, un massage spécial vous aidera, ce qui est facile à faire pour vous-même. Pour cela, le patient doit s'allonger sur le dos, se détendre, reprendre son souffle, cela doit être calme. Après cela, faites de légers mouvements de massage sur l'abdomen autour du nombril. De plus, nous augmentons progressivement l'intensité de la pression, cependant, elle ne devrait pas être forte. Ensuite, un par un, nous levons nos jambes pliées aux genoux et ne les appuyons pas fermement contre le corps. Faites 4 approches de chaque côté. Prenez une position de départ, rétablissez la respiration. La dernière étape de ce massage est une respiration profonde et expirez avec la rétraction abdominale. Lorsque vous faites cet exercice, l'essentiel n'est pas d'en faire trop, car la respiration profonde peut provoquer des étourdissements et des nausées. Il est conseillé pour la première fois d'effectuer des exercices sous la supervision d'un maître expérimenté.

    Traitement

    La thérapie pour brûler les intestins dépend également de la cause qui l'a provoquée. Si une sensation de brûlure inconfortable est provoquée par une position intéressante d'une femme, vous pouvez le faire avec une simple correction du régime alimentaire, en excluant certains produits, en particulier irritant les intestins et perturbant son activité.

    La brûlure de la dysbactériose est traitée de manière globale avec la nomination de prébiotiques et probiotiques, d'agents antiseptiques et d'immunostimulants. Une diététique spécialisée est prescrite.

    Si la brûlure est associée à la pathologie de Crohn, la thérapie est de nature individuelle. Si la pathologie est mal exprimée et ne s'aggrave pratiquement pas, vous pouvez l'obtenir en prenant exclusivement des anti-inflammatoires. Avec un syndrome très aggravé, un traitement hormonal et antibactérien, des immunosuppresseurs, etc. sont indiqués..

    En général, pour éliminer la sensation de brûlure dans la région intestinale, il est nécessaire d'éliminer les facteurs qui la provoquent, et comme ils sont le plus souvent de nature pathologique, le traitement nécessite également une approche médicamenteuse globale avec une diététique..

    Nutrition pour la maladie

    La nutrition des maladies digestives doit être saine et équilibrée..
    Lors de problèmes de fonctionnement du système digestif, les principales conditions sur le chemin de la guérison de la maladie sont l'adhésion à un régime thérapeutique. Ses principes fondamentaux sont l'exclusion des aliments et des plats nocifs du régime alimentaire, et la préférence doit être donnée à une alimentation saine et saine, qui aidera à établir le système digestif, à améliorer l'état général du corps et à accroître l'immunité..

    Tout d'abord, vous devez apprendre à bien manger, à manger à une certaine heure, au moins 5-6 fois par jour. Cela assurera la normalisation de la digestion, réduira la charge sur le tractus gastro-intestinal. Exclure frit, épicé et gras du menu. Bonbons interdits, chocolat, café et thé noir. Ne buvez pas d'alcool, de cigarettes, de boissons gazeuses.

    Les aliments doivent être cuits en utilisant le minimum de matières grasses. Il est préférable de faire bouillir des plats, de les cuire au four ou sur le gril, de cuisiner pour un couple. Cette méthode de traitement aidera à conserver le maximum de substances utiles dans le plat qui sont si nécessaires pour les maladies intestinales. Il est nécessaire d'inclure des boissons au lait aigre, du yaourt, du fromage cottage, de la crème sure dans l'alimentation. Poissons de mer utiles, viande maigre, œufs durs. Il faut boire au moins 1,5 litre d'eau pure par jour, ce qui joue un rôle important dans le travail de l'estomac et des intestins..

    Autres symptômes de VSD

    Manque d'air, respiration difficile

    Palpitations, rythme cardiaque

    Tremblant dans le corps, se serrant la main

    Transpiration, transpiration, transpiration abondante

    Lourdeur dans la tête, maux de tête

    Tonus musculaire, spasme des muscles du cou

    Cuisson dans l'estomac: mécanismes de développement, causes et caractéristiques du traitement

    Lors de la cuisson dans l'estomac, une sensation de brûlure ou une douleur à l'estomac se fait sentir, de nombreux patients étouffent les symptômes désagréables avec des antiacides ou des recettes de la médecine traditionnelle. S'il y a une sensation de brûlure unique occasionnelle, cela peut être dû au facteur nutritionnel..

    Avec l'apparition répétée de symptômes désagréables, quels que soient les repas, il s'agit toujours d'un signal corporel alarmant d'une violation des organes digestifs.

    Les principales raisons du développement

    Si cuit dans l'estomac - qu'est-ce que c'est et à quoi peut-il être lié? Les brûlures d'estomac résultent de multiples facteurs, pathologiques et non pathologiques, généralement associés aux antécédents médicaux généraux du patient, à son âge, à son mode de vie. Les facteurs suivants sont généralement considérés comme des facteurs prédisposants:

    • Caractéristiques nutrition. La consommation régulière d'aliments agressifs, d'aliments gras et frits, de restauration rapide, d'alcool, de boissons gazeuses provoque souvent des troubles du système digestif. La nutrition affecte la microflore de l'estomac et des intestins. En règle générale, une sensation de brûlure dans l'estomac disparaît après l'utilisation de médicaments et une correction nutritionnelle. Il est également important d'observer le régime - la nourriture en même temps en petites portions.
    • Gastrite ulcéreuse, gastrite aiguë. Une exacerbation de l'ulcère gastrique s'accompagne toujours d'une sensation de cuisson dans l'estomac, de brûlures et de douleurs affamées. Les symptômes désagréables sont causés par l'ingestion de suc gastrique sur les foyers d'inflammation. L'évolution chronique de la pathologie est presque asymptomatique, sous réserve de toutes les recommandations du médecin.
    • Processus inflammatoires, infections. La prédominance de la microflore pathogène dans la cavité de l'estomac et des intestins contribue à la perturbation du système digestif. En plus de la douleur à l'estomac, de la diarrhée, des vomissements, l'état général du corps s'aggrave.
    • Médicaments à long terme. La nécessité d'un traitement médicamenteux entraîne souvent des troubles indésirables sous forme de dyspepsie, de brûlures dans la poitrine et l'estomac. De nombreux médicaments oraux affectent la fonction des organes du tractus gastro-intestinal, en particulier les antibiotiques, les anti-inflammatoires non stéroïdiens, les hormones, les antihistaminiques.
    • Grossesse. Un fœtus en croissance dans l'utérus comprime les organes de l'épigastre. Souvent en fin de grossesse, il y a une sensation de brûlure dans la poitrine, une sensation de cuisson, des brûlures d'estomac et des douleurs.
    • Reflux gastro-oesophagien. Une condition spécifique dans laquelle il y a un reflux inverse du suc gastrique dans l'œsophage. Avec cette maladie, elle cuit dans la poitrine et l'estomac, il y a des douleurs dans le dos, des brûlures dans l'intestin.
    • Facteurs de stress. Forte excitation, instabilité psycho-émotionnelle, pathologies neuropsychiatriques - tout cela affecte les récepteurs des muqueuses de l'estomac. Dans le contexte du stress, des troubles dyspeptiques chroniques se produisent, notamment des diarrhées, des vomissements ou des nausées, des brûlures d'estomac.
    • Oesophagite et maladie de Crohn. La pathologie s'accompagne d'une inflammation chronique des muqueuses de l'estomac. Si le suc gastrique pénètre dans les foyers enflammés, des douleurs aiguës, des brûlures et des brûlures d'estomac sévères se produisent. Avec des nausées, le vomi est acide, comprend souvent des impuretés sanguines (vomissements de marc de café).
    • Maladies du cœur et des vaisseaux sanguins. Une forte sensation de brûlure dans la poitrine et l'estomac peut se produire dans le contexte d'épisodes de crise hypertensive. Habituellement, un symptôme est caractéristique de la pleurésie, de l'inflammation du myocarde, de l'anévrisme aortique, de l'angine de poitrine.
    • Parasites. Dans les infestations parasitaires, les patients peuvent ressentir une sensation de brûlure simultanée dans l'estomac et les intestins. La douleur dans le tractus gastro-intestinal supérieur survient principalement la nuit et le matin.

    Les brûlures d'estomac persistantes, la cuisson dans l'estomac, la douleur et l'ajout d'autres symptômes atypiques sont toujours une raison de consulter un médecin. La prise de médicaments, sans en connaître les raisons, peut aggraver l'évolution de la maladie sous-jacente, provoquer le développement d'une détérioration.

    L'apparition de douleur après avoir mangé est généralement associée à des maladies inflammatoires, à une éjection altérée de la bile et du suc gastrique, à une suralimentation et à des aliments agressifs. Si le problème est causé uniquement par la nutrition, puis après une seule utilisation d'antiacides, la condition se normalise et cesse après la normalisation du régime alimentaire.

    Remarque! L'inflammation ou l'exacerbation de toute pathologie peut être reconnue par la fréquence des symptômes. Ainsi, après l'utilisation de médicaments, le soulagement est temporaire, dure pendant la durée de l'effet thérapeutique..

    Symptômes associés

    Avec des dommages à l'intégrité de l'estomac, il cuit presque toujours dans l'estomac, et après avoir mangé et amélioré la production de suc gastrique, les symptômes augmentent. Avec les causes pathologiques des brûlures d'estomac, d'autres signes de dommages aux muqueuses de l'estomac se rejoignent souvent:

    • nausées persistantes, vomissements avec brûlures graves;
    • perte de poids sur fond d'appétit sain;
    • douleur dans l'abdomen, le nombril;
    • sensation de chaleur dans l'estomac;
    • éructations aigres;
    • goût d'amertume en bouche;
    • goût aigre le matin;
    • flatulence accrue, flatulence.

    De nombreux troubles gastro-intestinaux ont des symptômes similaires, l'intensité de la douleur, les mêmes manifestations concomitantes, il est donc important de procéder à un diagnostic différentiel approfondi.

    Méthodes de recherche

    Lors de la cuisson dans l'estomac, les raisons doivent être différenciées: symptôme non pathologique de pathologie, maladies du tractus gastro-intestinal d'anomalies cardiaques, infections intestinales aiguës, infections parasitaires. Les cliniciens ont recours aux méthodes de diagnostic suivantes:

    • échographie de l'estomac et des organes abdominaux;
    • radiographie
    • étude de la composition enzymatique de la sécrétion gastrique, de l'acidité;
    • examen en laboratoire du suc gastrique;
    • fibrogastroscopie (méthode endoscopique par sondage);
    • dosage immunosorbant lié.

    Important! De plus, les excréments doivent être analysés pour les ovules, pour les tests de sang occulte, de sang et d'urine pour les processus inflammatoires. Le médecin étudie les antécédents cliniques, prend en compte les caractéristiques liées à l'âge, procède à un examen physique du patient, palpe le péritoine, la région de l'estomac. Sur la base des données de diagnostic agrégées, le diagnostic final est établi..

    Caractéristiques du traitement

    Que faire en cas de cuisson dans l'estomac? Le traitement officiel vise non seulement à arrêter les symptômes désagréables, mais également à éliminer la véritable cause de la brûlure. Lors de la cuisson dans l'estomac, les médicaments suivants sont prescrits:

    • antispasmodiques pour éliminer les spasmes dans les structures musculaires de l'estomac (Drotaverin, Spazmalgon, No-shpa, Papaverin);
    • antiacides pour réduire les effets agressifs du suc gastrique (Almagel A, Rennie, Maalox, Gastal);
    • anti-inflammatoires pour créer une sorte de film protecteur dans l'estomac (Omez, Tribimol, De-nol, Omeprazole);
    • préparations enzymatiques pour améliorer les processus digestifs (Mezim, Créon, Pancréatine, Festal);
    • complexes probiotiques (Hilak Forte, Linex);
    • vitamines et minéraux pour renforcer l'immunité locale.


    Le traitement avec des médicaments probiotiques est obligatoire après une antibiothérapie pour restaurer la microflore gastrique et intestinale, pour prévenir les risques de processus inflammatoire, ulcéreux et érosif. Le traitement est prescrit en fonction du niveau d'acidité du suc gastrique.

    Correction nutritionnelle

    Un aspect important du traitement de la douleur et des brûlures à l'estomac est la correction de la nutrition quotidienne. Les principales règles sont le respect du régime alimentaire, la consommation de petites portions. Manger est souvent important. Il doit faire chaud. La thérapie diététique a pour tâche de réduire la charge sur le tube digestif et l'influence agressive des facteurs alimentaires. De l'alimentation exclure:

    • plats de farine et bonbons;
    • boissons alcoolisées, soda, jus aigres;
    • viandes grasses, poisson;
    • viandes frites, épicées, fumées, marinades, cornichons et épices;
    • Fast food.

    Remarque! Au lieu de pain, il est préférable d'utiliser des craquelins; au lieu du sucre, vous pouvez boire des compotes saturées de fruits secs. Vous devez manger de la bouillie de lait, des soupes muqueuses, de la gelée, des plats gélatineux. D'autres facteurs néfastes doivent être éliminés: tabagisme, stress, mode de vie sédentaire.

    Méthodes alternatives de traitement

    S'il cuit dans l'estomac, certaines méthodes folkloriques éprouvées peuvent être appliquées. Certains d'entre eux peuvent prodiguer les premiers soins en l'absence de médicaments et dans l'impossibilité de consulter immédiatement un médecin. Ces recettes se distinguent:

    • Une solution de soude et de sel. Dans 300 ml d'eau bouillie tiède, ½ cuillère à café de soda et de sel doit être dissoute. La solution se boit par petites gorgées immédiatement. Après 2-3 minutes, un soulagement important se fait sentir. La durée de l'effet dure environ une demi-heure. Vous ne pouvez pas boire plus de 3 verres de solution de soda préparée par jour.
    • Lait aux figues. Il faut faire chauffer du lait chaud, y ajouter des figues et faire bouillir 5 minutes à feu doux. Ils boivent du lait chaud. La sensation de brûlure disparaît après 10-15 minutes. En plus des figues, vous pouvez ajouter 1 cuillère à café de beurre, miel.
    • Traitement à base de plantes. Pour soulager les brûlures d'estomac, vous pouvez faire du thé à partir de menthe poivrée ou de camomille. Le bouillon devrait devenir saturé, frais. Ce n'est qu'alors que l'effet thérapeutique nécessaire peut être atteint.
    • Teinture de racine de calamus. Le produit est préparé comme suit: 3 cuillères à café de racines sont versées avec 200 ml de vodka ou de vin rouge, après quoi elles sont insistées pendant 3 semaines. Le produit fini se boit selon 1 cuillère à soupe. cuillère plusieurs fois par jour. Vous pouvez simplement mâcher du calamus et avaler. L'outil n'est pas utilisé pour l'exacerbation de la gastrite.
    • Jus de pomme de terre. Les pommes de terre crues ont un effet enveloppant et sont proches des antiacides en effet thérapeutique. Quelques tubercules de pommes de terre sont frottés sur une râpe fine, du jus pressé et buvent à petites gorgées. Le soulagement se produit après 15-20 minutes. Lorsque vous buvez du jus, vous pouvez le réchauffer et ajouter 1 cuillère à café de miel.

    L'inflammation des muqueuses de l'estomac devient rapidement chronique. Les principales causes de brûlures d'estomac et de brûlures sont à bien des égards des facteurs nutritionnels et des antécédents cliniques chargés du patient. Pour prévenir les troubles digestifs, vous devez bien manger, maintenir un style de vie actif, éviter les rhumes et les infections, réagir rapidement aux symptômes désagréables.

    Pourquoi les causes de brûlures dans l'estomac et l'œsophage sont-elles généralement nerveuses

    Les brûlures d'estomac (mais pas les brûlures d'estomac) ont souvent des causes nerveuses. Et tout cela parce que le système digestif humain réagit violemment aux émotions.

    Symptômes

    En règle générale, la brûlure se produit dans le haut de l'abdomen, puis monte plus haut - dans la poitrine, y propageant une chaleur désagréable. La sensation de brûlure est si forte qu'elle donne l'impression que l'estomac brûle. Et avec lui l'œsophage brûle.

    Les symptômes décrits peuvent se manifester avec différentes intensités. Parfois être très fort, parfois être complètement absent. Leur intensité et leur force varient tout au long de la journée. Varient de semaine en semaine et de mois en mois.

    Parfois, l'inconfort peut disparaître complètement et ne pas être dérangé pendant des mois, voire des années. Et parfois, ils peuvent se produire plusieurs fois par jour.

    Un tel sentiment de calme est souvent trompeur. Oui, il n'y a pas d'excitation évidente. Mais une tension constante est présente.

    Causes de la sensation de brûlure

    Comme tous les autres symptômes physiques (corporels) des états névrotiques anxieux, une sensation de brûlure dans l'estomac est une conséquence normale de l'entraînement d'une personne au «combat et à la fuite».

    1. Dans un contexte d'excitation, il y a une sortie de sang du système digestif dans son ensemble, et de l'estomac en particulier. À travers les vaisseaux dilatés, le sang monte jusqu'à la tête, ce qui crée une sensation de brûlure, de chaleur, de plénitude, souvent accompagnée de nausées, et souvent aussi de peur et de panique.
    2. De plus, les glandes surrénales qui sécrètent de l'adrénaline sont situées près du sommet de l'estomac. Et lorsque l'adrénaline est libérée, elle peut être perçue comme une sensation de brûlure dans les zones voisines..

    Beaucoup de ceux qui se plaignent d'une sensation de brûlure périodique dans l'estomac disent qu'ils ne sont pas nerveux. Mais souvent, le sentiment de calme est trompeur. Ces personnes sont constamment dans un état d’anxiété accrue et sont tellement habituées qu’elles ne le remarquent même pas. Mais leur corps continue de répondre à l'anxiété.

    Que faire, comment s'en débarrasser?

    Par conséquent, avec une sensation de brûlure dans l'estomac, qui n'est pas une brûlure d'estomac et a une cause nerveuse, il est nécessaire de traiter non pas un système digestif, mais un trouble névrotique. C'est un processus long et difficile..

    Dans ce cas, il n'y a même pas de mesures d'urgence pour atténuer les symptômes, car il est impossible de sevrer le corps avec des rougeurs pour rediriger le sang vers la tête et les muscles au détriment de l'estomac. C’est la norme..

    Les patients névrotiques présentant ce symptôme essaient souvent d'éteindre un incendie qui fait rage dans le haut de l'abdomen et derrière le sternum, de l'eau froide. Mais cela aide rarement. Puisque la sensation vient des vaisseaux et non de la muqueuse.

    Une autre chose est que l'intensité du symptôme, le sentiment que l'estomac brûle littéralement, s'intensifie dans le contexte de la peur, concentrez-vous sur le suivi de votre bien-être. Étant donné que plusieurs gorgées d'eau froide peuvent parfois apaiser, elles peuvent également réduire la chaleur derrière le sternum..

    Mais seulement en éliminant un symptôme, vous êtes le plus susceptible de rencontrer les éléments suivants si vous ne travaillez pas sur vos pensées, votre sphère émotionnelle, mais que vous vous concentrez uniquement sur les manifestations corporelles de votre esprit agité.

    Douleur, coliques, brûlures dans l'abdomen. Causes, symptômes, traitement.

    Douleur, coliques, brûlures dans l'abdomen. Causes, symptômes, traitement.

    Quelle douleur ça peut être?

    L'estomac de chacun souffre différemment. Cela dépend de la cause spécifique de ce symptôme. Et pour identifier le problème, vous devez décrire vos douleurs et autres détails avec autant de détails que possible. Alors, à quoi devez-vous faire attention?

    • Quand est-ce que ça fait le plus souvent mal à l'estomac? La douleur peut survenir immédiatement après avoir mangé ou quelque temps après un repas. Il arrive également que l'estomac ne fasse mal que lorsqu'une personne a faim ou lorsqu'elle est très nerveuse ou qu'elle soumet son corps à un stress grave..
    • Comment exactement l'estomac dans l'estomac se fait-il sentir? La nature des sensations peut être différente: douleurs douloureuses, coupures, fortes et acérées, gaines et autres. C'est un point important..
    • À quelle heure l'estomac fait-il généralement mal à l'estomac: la nuit, le matin ou le soir ou l'après-midi? Ces informations peuvent également aider votre médecin..
    • Quels sont les symptômes des douleurs abdominales et gastriques? Probablement, des nausées, des éructations, des vomissements se produisent. Dans certains cas, la température corporelle peut augmenter, tandis que dans d'autres, l'état général s'aggrave.
    • Si votre estomac vous fait mal, souvenez-vous de ce que vous avez mangé.

    Les causes de la douleur

    Qu'est-ce qui peut provoquer des maux d'estomac? Des douleurs à l'estomac peuvent survenir pour diverses raisons. Ils peuvent être divisés en quatre groupes:

    1. Le premier groupe comprend les problèmes ou les pathologies de la structure de l'estomac lui-même. Par exemple, les problèmes suivants peuvent survenir: gastrite, polypes, cancer, ulcère gastroduodénal, intoxication alimentaire et autres conditions.
    2. Le deuxième groupe comprend les infections du système digestif, dont l'un des symptômes sont des crampes sévères dans l'intestin et l'estomac.
    3. Le troisième groupe comprend les problèmes avec d'autres systèmes et organes. Ainsi, les causes suivantes sont probables: pancréatite, pathologies du gros ou petit intestin, appendicite et autres.
    4. Et le quatrième groupe est d'autres facteurs, par exemple, le stress, un grand effort physique ou des blessures et des blessures..

    Il convient de s'attarder en détail sur chaque cause de gêne gastrique..

    Gastrite

    La gastrite dans la pratique médicale est un certain nombre de changements pathologiques dans la structure de la muqueuse gastrique, à la suite desquels la digestion peut être altérée..

    Cette maladie peut être divisée en plusieurs types:

    • La gastrite aiguë se produit avec un seul effet agressif sur la membrane. Dans ce cas, les sensations sont assez fortes, coupantes, surgissent soudainement (au moment de l'exposition).
    • La gastrite chronique est causée par des changements de courant prolongés et souvent lents dans la structure et la structure de la muqueuse. Une telle maladie jusqu'à un certain point (jusqu'à ce que l'intégrité de la membrane soit violée) peut être complètement asymptomatique.
    • Produit chimique dû à l'exposition à des produits chimiques muqueux.
    • La gastrite auto-immune est une occurrence assez rare. Dans cette condition, le système immunitaire reconnaît la membrane de l'estomac comme étrangère et commence à les attaquer et à les détruire..
    • La gastrite érosive est le résultat d'une consommation constante ou prolongée d'alcool, d'aliments épicés ou très salés..
    • L'atrophie se produit en raison de l'amincissement de la muqueuse sous l'influence de certains facteurs indésirables..
    • La gastrite bactérienne se développe en raison de l'activité des bactéries, dont la principale est Helicobacter pylori.
    • La gastrite éosinophile survient le plus souvent en raison de l'exposition aux muqueuses de parasites ou d'allergènes.

    En plus des sensations désagréables dans l'estomac, d'autres symptômes peuvent également être observés: éructations, brûlures d'estomac, nausées, lourdeur et éclatements (l'estomac semble gonflé et gros), faiblesse et irritabilité, perte d'appétit, arrière-goût désagréable dans la bouche et autres.

    Quant au traitement d'une telle maladie, tout d'abord, il est nécessaire d'identifier et d'éliminer la cause de son apparition. Le médecin peut prescrire un médicament pour réduire l'acidité du jus et restaurer les muqueuses. Un traitement antibactérien est parfois indiqué. Et un autre point important est le respect de l'alimentation et de l'alimentation.

    Ulcère peptique

    Un ulcère est une violation de l'intégrité des muqueuses de l'estomac. En d'autres termes, c'est une sorte de blessure. Et lorsque du suc ou de la nourriture gastrique y pénètre, une douleur survient.

    Ils ne sont pas toujours forts, cela dépend du stade de la maladie. Donc, avec une telle maladie, le plus souvent, l'estomac commence à se faire sentir quand une personne a faim (le suc gastrique sécrété en grande quantité irrite les muqueuses) ou après avoir mangé des aliments épicés ou de l'alcool.

    Les sensations désagréables peuvent s'accompagner de nausées ou de vomissements, d'une faiblesse et d'une perte d'appétit.

    Un ulcère est extrêmement dangereux en raison de la probabilité de perforation. Dans ce cas, une ouverture se forme dans une partie de l'estomac à travers laquelle le jus et les aliments pénètrent dans la cavité abdominale. Des saignements peuvent survenir, la mort est probable. Dans cette situation, une attention médicale immédiate est requise..

    Un ulcère est traité avec succès. Cela prend du temps, il est important de suivre toutes les recommandations du médecin. Ainsi, un régime strict est prescrit à l'exception des aliments gras, solides, fumés et salés, ainsi que de l'alcool. Médicaments prescrits qui réduisent la production d'acide chlorhydrique dans l'estomac. Après un certain temps, la coque est complètement restaurée.

    Polypes

    Un polype est une croissance dans l'estomac, consistant en une accumulation de cellules tissulaires. Cela peut se produire en raison d'une irritation des muqueuses ou d'une infection..

    Les symptômes de cette condition peuvent être absents, mais si le polype est assez grand, une personne peut remarquer qu'une partie de l'abdomen dans l'estomac fait mal. La gravité et l'inconfort peuvent être ressentis, moins souvent des nausées ou des vomissements.

    En règle générale, les polypes eux-mêmes ne sont pas dangereux, mais dans certains cas, ils peuvent augmenter le risque de développer des néoplasmes malins, il est donc préférable d'éliminer ce problème. Cela se fait chirurgicalement.

    La médecine moderne implique un minimum de dommages et de cicatrices. Ainsi, avec l'endoscopie, l'appareil est inséré par la bouche et passe à travers l'œsophage dans la cavité de l'estomac. Rarement, une chirurgie abdominale est prescrite. Si la maladie n'interfère pas avec la personne, il vous suffit de suivre un régime et un régime.

    Tumeur cancéreuse

    L'estomac peut être douloureux en raison d'une tumeur cancéreuse se développant dans l'estomac. Les causes de son apparition peuvent être différentes. Les facteurs de risque incluent les personnes atteintes de gastrite, d'ulcères ou de polypes..

    Quant aux symptômes, ils peuvent se manifester aux premiers stades sous forme de douleurs parfois présentes. Ils commencent à tout moment et sont indépendants de l'apport alimentaire. L'appétit peut également diminuer et une faiblesse générale peut être observée..

    Mais il existe des manifestations non spécifiques: inconfort, sensation de surpopulation, aversion pour la viande, anémie et perte de poids soudaine. Dans les derniers stades, l'estomac fait mal, des saignements peuvent commencer.

    La tumeur peut être enlevée chirurgicalement ou par chimie ou radiothérapie. Le traitement sera efficace s'il est commencé à un stade précoce de la maladie..

    Empoisonnement

    Si une personne a mangé un produit de mauvaise qualité, le système digestif y répondra certainement..

    Tout d'abord, il y aura des sensations désagréables, souvent assez fortes. De plus, les nausées et vomissements, ainsi que la diarrhée, commencent souvent. La condition s'aggravera, une faiblesse et une perte d'appétit seront observées..

    Le traitement implique l'élimination des toxines à l'aide de médicaments sorbants (par exemple, l'entérofuril), ainsi que l'élimination des symptômes.

    Infections intestinales

    Les infections intestinales (par exemple salmonellose, rotavirus et autres) pénètrent dans le système digestif et provoquent un certain nombre de symptômes.

    Tout d'abord, il y aura des crampes abdominales sévères (dans l'estomac). Ils peuvent être accompagnés de vomissements, de diarrhée, de fièvre à des niveaux critiques, ainsi que d'une détérioration générale.

    Le traitement implique l'élimination de l'agent causal de l'infection. S'il s'agit de bactéries, des préparations antibiotiques sont indiquées et, dans le cas d'une maladie virale, l'utilisation d'agents antiviraux est nécessaire. La nourriture doit être épargnée. Il vaut mieux rester au lit.

    Problèmes intestinaux

    Dans la partie inférieure de la zone décrite se trouvent les intestins supérieurs. Et les problèmes de fonctionnement peuvent s'accompagner de douleurs abdominales. Ainsi, des maladies telles que la pancréatite, la colite et d'autres peuvent être la cause de problèmes..

    Quant aux symptômes, ils peuvent être les suivants:

    • inconfort et inconfort dans la cavité abdominale;
    • ballonnements;
    • nausée et vomissements;
    • la diarrhée;
    • constipation.

    Si nous parlons de traitement, seul un médecin peut le prescrire. Dans certains cas, l'utilisation d'analgésiques et de médicaments qui améliorent la digestion et accélèrent le traitement des aliments dans l'intestin est indiquée. Vous devez également suivre un régime et un régime.

    Maladies cardiovasculaires

    Si l'estomac fait mal, cela peut être dû à des problèmes de fonctionnement des vaisseaux sanguins ou du cœur. Ainsi, dans cette partie, l'artère la plus importante et la plus grande passe. Et, par exemple, sa pause sera certainement accompagnée de douleur.

    De plus, les douleurs cardiaques peuvent également être localisées dans cette partie et les transmettre à d'autres (sur les côtés ou les omoplates). Il vaut donc la peine d'examiner le système cardiovasculaire afin d'éviter les tristes conséquences.

    Appendicite

    L'abdomen peut faire mal si l'appendice est enflammé. Oui, c'est du côté inférieur, mais le long des terminaisons nerveuses, la douleur peut atteindre la région supérieure (elle se dégage souvent de l'autre côté).

    Avec l'appendicite, la température corporelle augmente, des vomissements peuvent commencer. Cette condition nécessite une intervention chirurgicale immédiate, car l'appendice peut éclater et le contenu se répandra sur la cavité abdominale, ce qui est extrêmement dangereux.

    Diaphragme

    Le diaphragme est un organe musculaire situé dans la zone de séparation des cavités abdominale et thoracique. Pour une raison quelconque (un long séjour dans une position inconfortable, un traumatisme), ce muscle peut se contracter fortement. Et une telle réduction peut être assez douloureuse..

    Dans cette situation, l'abdomen fera mal dans sa partie supérieure. Les sensations peuvent être très nettes, tournantes. Mais après un changement de position, ils passent généralement. Bien que les symptômes d'une hernie diaphragmatique persistent pendant longtemps.

    Localisation des douleurs abdominales

    Le diagnostic de la douleur dans la région épigastrique est l'une des tâches les plus difficiles et cruciales en médecine. En raison de l'urgence de la situation, il est souvent impossible de procéder à un examen systématique systématique du patient. L'expérience clinique du médecin est ici d'une grande importance, car parfois dans des conditions aiguës mettant la vie en danger, le tableau de la maladie peut être effacé. Avec l'image la plus brillante de «l'abdomen aigu», un traitement chirurgical peut ne pas être nécessaire et, au contraire, une douleur légère peut être le premier signe d'une maladie dans laquelle une opération d'urgence est indiquée. Quoi qu'il en soit, avec toute douleur abdominale aiguë et inhabituelle, un examen complet est nécessaire.

    Dans les cas classiques, il existe une correspondance entre la localisation de la douleur et l'organe affecté.

    La douleur est localisée sous la taille (bas-ventre):
    • Un homme peut avoir des maladies du système urinaire; regarder la miction et l'urine;
    • Une femme peut avoir des maladies du système urinaire, une grossesse, des menstruations douloureuses, une inflammation des organes génitaux internes.

    Douleur sur le pubis (bas-ventre, «mal au bas-ventre») chez les femmes - des processus pathologiques dans la vessie, l'utérus et les appendices peuvent indiquer des problèmes avec le système reproducteur. Les douleurs pelviennes qui surviennent chaque mois avant la menstruation peuvent indiquer une endométriose, une condition dans laquelle les particules de tissu de l'utérus se déplacent à travers les trompes de Fallope et pénètrent dans les ovaires, le bassin, la vessie et d'autres organes. La douleur dans le bas de l'abdomen peut signifier une inflammation des organes pelviens (infection des tissus de l'utérus, des trompes de Fallope ou des ovaires). Chez les femmes en âge de procréer, une grossesse extra-utérine peut également provoquer de fortes douleurs aiguës ou lancinantes dans le péritoine, accompagnées de saignements vaginaux, d'un cycle menstruel irrégulier et de douleurs irradiant dans les épaules. Les kystes ovariens et les fibromes utérins peuvent également provoquer des douleurs abdominales chez les femmes. En savoir plus sur les douleurs abdominales basses chez les femmes.

    La douleur est localisée dans la projection de l'estomac dans les maladies de l'œsophage, de l'estomac et du duodénum. Cependant, avec l'infarctus du myocarde, la pneumonie et la pyélonéphrite, il peut y avoir une localisation similaire: si l'estomac fait mal, les médecins ne pensent pas seulement aux problèmes digestifs.

    Douleur dans la région ombilicale - avec des maladies de l'intestin grêle.

    Douleur dans la région iliaque droite (près de l'aile iliaque droite) - caecum et appendice. Dans l'iléon gauche - le côlon sigmoïde.

    Les douleurs abdominales ont commencé dans le bas du dos et se sont déplacées vers l'aine: une pathologie possible du système urinaire, la lithiase urinaire.

    La douleur dans l'abdomen se propage dans la région de l'hypochondre droit (dans l'abdomen à droite, elle peut être administrée sous l'omoplate droite): une pathologie du foie, des voies biliaires ou de la vésicule biliaire est possible; observer la couleur de la peau, la couleur de l'urine et des selles.

    Une douleur aiguë dans l'hypochondre droit, aggravée après avoir mangé, indique la présence de dommages à la vésicule biliaire. Les maladies de la vésicule biliaire comprennent les calculs et l'inflammation de la vésicule biliaire (cholécystite). En cas de complications, des dommages à la vésicule biliaire peuvent avoir d'autres symptômes, notamment: jaunisse (jaunissement de la peau et des protéines oculaires), forte augmentation de la température et frissons. Parfois, les personnes atteintes de calculs biliaires ne ressentent aucun symptôme. En cas de douleur régulière dans l'hypochondre droit, vous devriez consulter un médecin. Les crises de douleur dans la vésicule biliaire peuvent être traitées de plusieurs manières, de la simple attente (observation des symptômes pendant un certain temps, absence de tout traitement) à la prise de médicaments et même à la chirurgie. Vous pouvez également atténuer les symptômes de la maladie de la vésicule biliaire en réduisant la quantité de graisse dans votre alimentation..

    La douleur est souvent localisée dans l'hypochondre gauche (dans l'abdomen à gauche) avec pancréatite. La douleur avec ulcère et pancréatite, en règle générale, irradie dans tout le dos.

    Au centre de l'abdomen supérieur:
    • Peut-être est-ce une douleur cardiaque (se propage dans la poitrine et même aux mains);
    • Il est possible que la digestion à la suite d'une suralimentation, d'un stress émotionnel ou physique.

    Sur la taille:
    • Troubles digestifs possibles de l'estomac (gastrite) ou du duodénum.

    Sous le nombril:
    • En cas de gonflement et d'inconfort dans l'aine, qui augmente avec l'effort physique ou la toux, une hernie n'est pas exclue (ne peut être traitée que par un médecin);
    • Constipation ou diarrhée possible;
    • Chez les femmes présentant une altération de la fonction génitale (surveiller les pertes vaginales) ou la grossesse.

    Les douleurs pelviennes ressemblent généralement à une compression et à une gêne dans la région rectale..

    La douleur dans la cavité abdominale, affaiblie après une selle et accompagnée de diarrhée ou de constipation, peut indiquer un syndrome du côlon irritable - une violation fréquente du tractus gastro-intestinal, dont la cause n'a pas encore été établie. Lorsqu'un syndrome du côlon irritable se produit, les parois intestinales rétrécissent trop, puis trop faiblement, parfois trop lentement, et parfois - au contraire - trop rapidement. Les symptômes de cette maladie comprennent: des ballonnements, une augmentation des gaz, des selles muqueuses, un désir constant de vider les intestins. Ce syndrome ne peut pas être traité à l'aide de méthodes chirurgicales ou de médicaments. Cependant, la détérioration peut être évitée en consommant de grandes quantités d'eau, en augmentant la quantité de fibres dans l'alimentation, en réduisant la quantité de caféine consommée et en augmentant l'activité physique..

    La douleur dans le péritoine inférieur gauche peut être un symptôme de diverticulite.La diverctulite se produit lorsque de petites capsules sphériques appelées diverticules se forment dans les parois du côlon, qui deviennent ensuite infectées et enflammées. Les autres symptômes de la diverticulite comprennent la fièvre, les nausées, les vomissements, les frissons, les crampes et la constipation. Le traitement de la diverticulite implique généralement le nettoyage du côlon des infections et de l'inflammation. Votre médecin peut vous prescrire des antibiotiques et / ou des analgésiques, un régime liquide et un alitement pendant plusieurs jours. Dans certains cas, le traitement de la diverticulite nécessite un séjour à l'hôpital. En cas de complications, une intervention chirurgicale peut être nécessaire. La meilleure façon de prévenir la diverticulite est une alimentation riche en fibres. Les fibres alimentaires favorisent une bonne digestion et soulagent la pression dans le côlon. Augmentez progressivement la quantité de fibres dans votre alimentation quotidienne, buvez beaucoup de liquides. Les selles en temps opportun aideront également à prévenir la diverticulite. L'accumulation de déchets digestifs entraîne une augmentation de la pression dans le côlon.

    Une douleur brûlante aiguë dans les parties supérieures et moyennes de l'abdomen (entre le sternum et le nombril) peut indiquer la présence d'un ulcère. Un ulcère est une plaie qui se forme dans les tissus de l'estomac ou de l'intestin supérieur. Les causes des ulcères sont nombreuses. Le tabagisme, la prise d'acide acétylsalicylique, l'ibuprofène ou d'autres anti-inflammatoires non stéroïdiens peuvent jouer un rôle. Un ulcère peut également se former si l'estomac ne peut pas se protéger d'un puissant suc gastrique. Helicobacter pylori, une bactérie qui vit dans l'estomac, est également capable de provoquer un ulcère. Le stress et les aliments épicés ne peuvent pas provoquer d'ulcères. Les brûlures d'estomac ne peuvent à elles seules indiquer cette maladie. Une douleur intense comme les brûlures d'estomac peut également être causée par une maladie moins grave - reflux gastro-œsophagien.

    Les coliques sont des crampes abdominales douloureuses au cours desquelles des périodes d'augmentation de la douleur alternent avec des «espaces vifs». Le développement de coliques est souvent provoqué par une violation du régime alimentaire, secouant la balade. Au plus fort de la douleur, les patients se précipitent souvent ou adoptent une posture forcée pour réduire l'inconfort. La colique biliaire survient avec la maladie biliaire, la dyskinésie biliaire. Corps étrangers dans les conduits: percée de kystes parasites, abcès hépatiques, invasions helminthiques se manifestant par des coliques biliaires. Les coliques intestinales sont une manifestation de processus inflammatoires aigus dans l'intestin, d'obstruction intestinale, de syndrome du côlon irritable et d'autres maladies. Les principales mesures thérapeutiques sont les antispasmodiques. Cependant, il ne faut pas se limiter à ce rendez-vous, car des interventions d'urgence et différées de nature différente sont parfois nécessaires pour éliminer la cause profonde. Si vous ressentez des douleurs abdominales aiguës et inhabituelles, un examen médical est nécessaire.

    L'abdomen fait constamment mal, la douleur est aiguë ou croissante - vous avez besoin d'une consultation avec un gastro-entérologue qui déterminera les tactiques d'examen.

    Attention!
    Des signes tels que des douleurs abdominales persistantes qui ne disparaissent pas pendant 2 heures, des douleurs abdominales au toucher, l'ajout de vomissements, de la diarrhée et une température corporelle élevée devraient sérieusement alerter. Si les douleurs abdominales s'accompagnent de vertiges, de faiblesse, d'une diminution de la pression artérielle, d'une augmentation du rythme cardiaque, de saignements visibles, de fièvre, de vomissements répétés, d'une intensité accrue, d'évanouissements, de tension musculaire dans la paroi abdominale, des mesures diagnostiques urgentes, une surveillance intensive et la décision sur l'opportunité d'une intervention chirurgicale sont nécessaires.

    Que faire, où aller pour des maux d'estomac

    Les douleurs abdominales ne peuvent pas être soulagées avec des analgésiques. N'utilisez pas de coussin chauffant si la cause est inconnue. Vous pouvez appliquer de la glace. Tout d'abord, si vous ressentez une douleur dans l'abdomen, vous devez contacter au moins un médecin généraliste. Si nécessaire, le médecin vous prescrira un examen endoscopique, qui vous permettra de contrôler visuellement l'organe sous investigation et d'enregistrer l'examen.

    Premiers soins pour les maux d'estomac

    En éliminant la douleur, en abaissant la température (et de nombreux analgésiques réduisent efficacement la température), il est difficile pour les médecins de poser un diagnostic, ce qui peut entraîner de graves complications. N'oubliez pas que la douleur abdominale dans presque tous les cas est un phénomène assez grave qui ne peut être traité indifféremment, car c'est dans l'abdomen que se trouvent les organes les plus importants de la personne. Les problèmes cardiaques, digestifs et endocriniens, les systèmes reproducteurs peuvent se manifester par des douleurs abdominales. Par conséquent, ils ne peuvent pas être pris à la légère