Quel médecin traite le pancréas: qui aller avec une pancréatite, où aller si le pancréas fait mal

Quel médecin traite la pancréatite? Vous pouvez répondre à cette question en triant les symptômes de la maladie et la méthode de traitement..

Quel médecin traite le pancréas: à qui s'adresser en cas de maladie

Qui dois-je contacter pour des problèmes pancréatiques? Idéal si vous ne savez pas où se trouve le pancréas.
Cela signifie que vous n'avez jamais rencontré de maladies désagréables du pancréas ou du foie. Mais il arrive que la maladie ait été prise par surprise et on ne sait pas quel médecin traiter avec une douleur dans le pancréas.

Ci-dessous, l'article fournira des informations plus détaillées sur les spécialistes de profil étroit dans ce domaine..

Il convient de préciser qu'en fonction de la nature de la douleur et des symptômes, le patient doit consulter un spécialiste spécifique.

Un traitement réussi et opportun ne peut être fourni que par un médecin qui pratique dans ce domaine.

- analyse sanguine générale

- chimie sanguine

- tests sanguins pour le pancréas (glycémie, lipase, norme trypsine)

Sur la base des résultats des tests, le thérapeute prescrit un traitement ou oriente un gastro-entérologue. Mais il se peut que les tests montrent une maladie dans un domaine complètement différent (ostéochondrose, par exemple), puis le médecin écrira une référence au spécialiste approprié.

Le premier spécialiste auquel le thérapeute peut référer le patient avec des plaintes du pancréas est un gastro-entérologue.

Il étudie les résultats des tests généraux, examine le patient et l'interroge sur la nature de la douleur. Le médecin peut également orienter le patient vers des diagnostics instrumentaux: IRM, radiographie, IRM, ERCP, etc..

Sur la base des résultats des études et des tests généraux, le médecin prescrira le traitement nécessaire.

Le patient vient généralement chez le chirurgien dans les cas extrêmes d'une crise de pancréatite aiguë, lorsqu'il est impossible de se passer d'hospitalisation. Tout d'abord, le patient doit retirer une crise aiguë. Dans un hôpital, le patient reçoit des compte-gouttes, des analgésiques sont injectés ou des analgésiques sont prescrits. Le chirurgien doit examiner le patient pour une appendicite, un ulcère, la présence de calculs dans les canaux de la glande.

Avant de rechercher des informations auprès du médecin à consulter, si le pancréas fait mal, faites attention aux symptômes. Parfois, il arrive que le patient soit perturbé, par exemple une pyélonéphrite, et il va directement chez le gastro-entérologue.

- nausées, vomissements possibles

- diarrhée ou vice versa constipation

- faiblesse, sueur froide

- douleur dans l'hypochondre gauche, se manifeste activement en mangeant.

La pancréatite est considérée comme la maladie pancréatique la plus courante. Elle se développe en raison de la malnutrition, d'une consommation excessive d'alcool, de la prise de certains médicaments, etc..

Dans les processus inflammatoires de la pancréatite aiguë, une personne ressent une douleur dans l'abdomen gauche. La façon la plus simple de vous aider est de vous pencher légèrement en avant.

Dans certains cas, cela peut faire mal non seulement dans l'hypochondre gauche, mais aussi dans le côté gauche du dos. Et souvent, une personne malade confond ces douleurs avec l'ostéochondrose et, en conséquence, n'est pas pressée de consulter un médecin.

Afin de poser le bon diagnostic et de prescrire le bon traitement, il est important de savoir quel médecin traite la pancréatite..

Tout spécialiste vous dira que, bien sûr, il vaut mieux éviter la pancréatite! Le traitement d'une telle pathologie pancréatique dépendra des raisons pour lesquelles l'attaque est apparue et des formes de manifestation.

La première chose que tout spécialiste dans ce domaine vous prescrira est un régime strict. De plus, les premiers jours, le patient ne consomme que de l'eau avec l'ajout d'alcool. Autrement dit, les premiers jours visent à restaurer le pancréas.

Le médecin informera le patient individuellement quand commencer à ajouter de la nourriture et sous quelle forme. Bien sûr, le patient doit refuser frit, gras, épicé, sucré.

Ensuite, le spécialiste prescrira des médicaments enzymatiques spéciaux qui aideront la glande à fonctionner de manière indépendante. Autrement dit, l'utilisation de ces médicaments dure peu de temps. Après cela, le pancréas doit se débrouiller seul.

Il existe également des méthodes alternatives de traitement de la pancréatite. Cependant, avant d'essayer cette méthode, nous vous recommandons de toujours parler avec votre médecin.

- gastrite de l'estomac, etc..

Il est recommandé de prendre une telle teinture trois fois par jour pendant 20 gouttes, au plus tôt une demi-heure avant un repas. Le traitement avec de la teinture est effectué en cours. Après trois mois de traitement, faites une pause de 30 jours. Répétez ensuite. Il est conseillé d'effectuer une telle procédure de traitement au moins trois fois par an..

  • 1 Signes d'un dysfonctionnement du pancréas
  • 2 Le rôle du pancréas dans la digestion
  • 3 Pancréas: choix du médecin 3.1 Oncologue
  • 3.2 Thérapeute
  • 3.3 Gastroentérologue
  • 3.4 Endocrinologue
  • 3.5 chirurgien
  • 4 Première inspection
  • 5 Thérapie et observation
  • 6 Puissance
      6.1 - Signes de maladie pancréatique

    Les pathologies du tractus gastro-intestinal sont traitées par un gastro-entérologue. La pancréatite est l'une des affections pancréatiques les plus courantes..

    Une maladie est un processus inflammatoire qui entraîne une modification des tissus. La maladie est chronique et aiguë.

    • l'utilisation de médicaments puissants;
    • blessures
    • complications après infections;
    • affections du système digestif;
    • consommation d'alcool.

    6 causes courantes de pancréatite

    Symptômes courants des problèmes pancréatiques:

    1. Nausées Vomissements.
    2. Douleur dans le quadrant supérieur gauche.
    3. Manque d'appétit.
    4. Ballonnements, flatulences.
    5. Troubles intestinaux.

    La gravité des symptômes ci-dessus dépend directement du degré de développement de la maladie. Même au stade initial de l'apparition de la pathologie, le corps humain aura besoin de nutriments.

    Avec une bonne nutrition, il y aura un manque d'eau sur la peau, des ongles cassants, un manque de vitamines, une perte de poids.

    En plus de la pancréatite, de la nécrose, du diabète sucré, des calculs dans les canaux excréteurs, l'adénocarcinome est souvent diagnostiqué..

    Les symptômes du corps à propos de la maladie pancréatique

    Dans la pancréatite aiguë, survenue de manière inattendue, il y a une ceinture et une douleur aiguë qui recouvre le dos et le côté gauche du corps. En se penchant en avant, la douleur diminue légèrement, mais les médicaments sont inefficaces dans la pancréatite. Souvent, l'exacerbation de la maladie s'accompagne de vomissements.

    Attention! La maladie chronique se caractérise par un syndrome douloureux plus faible qui se produit pendant l'exacerbation.

    En présence de nécrose, une quantité importante d'enzymes est libérée dans le corps humain en raison de la mort d'une certaine zone de la glande. Les symptômes caractéristiques de la maladie sont la fièvre, les vomissements, la diarrhée, l'apparition de taches bleues près du nombril, des côtés et de l'abdomen. Après l'apparition de ces signes, une assistance spécialisée est nécessaire..

    Une personne ne sait pas où se trouve le pancréas jusqu'à ce qu'il y ait des signes de sa pathologie. Les premiers symptômes qui nécessitent un avis médical sont des nausées, des flatulences, des douleurs de ceinture après avoir mangé.

    L'organe est situé sur le côté gauche sous l'estomac, il est donc considéré comme faisant partie du tube digestif. Les enzymes synthétisées par le pancréas, après être entrées dans le duodénum, ​​décomposent les nutriments en oligo-éléments.

    Le corps régule le métabolisme des protéines, des graisses et des glucides dus aux hormones, et synthétise également le liquide pancréatique pour digérer les aliments..

    Emplacement du pancréas

    Lorsque les hormones sont sécrétées et que les processus métaboliques sont stabilisés, la fonction endocrine est impliquée. Le pancréas produit jusqu'à 1 litre de jus par jour, ainsi que des lipases, des amylases et des trypsines, qui contribuent à la digestion des aliments avec des protéines. La fonction interne permet la production d'hormones glucagon, insuline. Avec l'aide de l'insuline, le corps humain métabolise le glucose et les glucides.

    L'hormone glucagon aide à protéger le foie de la dégénérescence graisseuse. S'il existe des pathologies du fond hormonal du glucagon et de l'insuline, une consultation d'endocrinologue sera nécessaire. La fonctionnalité du pancréas affecte l'état du tractus gastro-intestinal et l'ensemble du corps humain.

    Des millions de personnes se rendent à l'hôpital pour des maladies du système digestif, notamment des pathologies du pancréas. Ces maladies sont bien étudiées, par conséquent, avec l'aide d'une thérapie médicale, la santé peut être améliorée. Aux premiers symptômes de maladies du tractus gastro-intestinal, vous devez contacter des spécialistes tels que thérapeute, endocrinologue, chirurgien, gastro-entérologue, oncologue.

    Fonction pancréatique

    Oncologiste

    Une forme grave de pancréatite peut entraîner l'apparition de néoplasmes et de kystes non seulement sur le pancréas, mais également sur l'estomac et le foie. L'échographie, l'ERCP, l'IRM, la TDM permettront d'identifier la tumeur.

    Sur la base des résultats des études, le médecin prescrira une chimiothérapie ou une chirurgie. Cette maladie est difficile à traiter et est souvent compliquée par la survenue de néoplasmes ou de diabète.

    L'admission tardive à l'hôpital entraîne une intervention chirurgicale et un dysfonctionnement de la glande.

    Thérapeute

    Un médecin local peut être consulté pour des maladies pancréatiques bénignes, pas pour une pancréatite chronique aiguë ou pour d'autres maladies suspectées. L'examen et les tests échographiques aideront à établir un diagnostic et, si nécessaire, le spécialiste sera redirigé vers un gastro-entérologue.

    Souvent, les symptômes des maladies pancréatiques coïncident avec d'autres affections comme l'ostéochondrose, le zona, que le thérapeute identifiera lors de l'examen.

    Après avoir retiré une attaque aiguë de la maladie, le thérapeute prescrit un changement de régime alimentaire et de style de vie, après quoi le patient est enregistré et visite périodiquement des spécialistes de profil étroit.

    Un médecin local peut être visité pour les maladies pulmonaires du pancréas

    Gastroentérologue

    Il s'agit du médecin principal, qui doit absolument être consulté pour des problèmes de pancréas. En localisant le syndrome douloureux, un spécialiste identifiera quelle partie de l'organe est endommagée.

    Nutrition

    Un patient atteint d'une forme chronique de la maladie doit suivre un régime spécial. En cas d'exacerbation, il est nécessaire de refuser la nourriture au moins pendant quelques jours. Une exception est l'eau alcaline non gazéifiée. Ensuite, vous pouvez manger de la nourriture en petites portions 5 fois par jour. La nutrition diététique comprend de nombreux aliments protéinés et un minimum de ceux qui contiennent des graisses et des glucides. Il sera utile d'utiliser des plats chauds bouillis ou cuits à la vapeur.


    Meilleurs produits pancréatiques

    PouvezC'est impossible
    Pommes de terreDe l'alcool
    PoissonChou frais
    Flocons d'avoineLes produits laitiers
    SarrasinProduits de boulangerie
    BetteraveViandes fumées
    Une poulePain frais
    dindeViande
    CarotteRôti
    brocoliSalé
    ZucchiniAcide

    Il est nécessaire de maintenir un régime alimentaire pendant 2 mois pour restaurer le pancréas, si une attaque de pancréatine est apparue pour la première fois. Avec une forme chronique de la maladie, le régime alimentaire dure toute la vie.

    Le pancréas affecte le fonctionnement de tout l'organisme, en particulier le système endocrinien dépend de cet organe. Pour éviter de futurs problèmes de santé, vous devez consulter un médecin en temps opportun et consulter un spécialiste dès les premiers symptômes d'une mauvaise santé.

    Le rôle de l'organe dans le système digestif

    Vous pouvez parler de violations du pancréas en fonction des symptômes suivants:

    • lourdeur dans l'abdomen gauche;
    • douleur sur le côté, qui s'intensifie après avoir mangé;
    • la douleur est ceinture;
    • flatulence;
    • la nausée.

    Avant de répondre à la question de savoir quel médecin contacter, il est nécessaire de connaître l'emplacement du pancréas. Sur la base du nom de l'organe, nous pouvons conclure qu'il est situé sous l'estomac sur son côté gauche. Il fait partie du système digestif. C'est pourquoi le gastro-entérologue traite les problèmes liés au pancréas.

    Le corps est responsable de la synthèse des enzymes, puis elles pénètrent dans le duodénum, ​​où elles sont décomposées en divers oligo-éléments et nutriments qui sont traités par les intestins..

    Aide du thérapeute

    Dans certains cas, la consultation de différents spécialistes sera requise, notamment: hépatologue, gastro-entérologue, thérapeute, allergologue, dermatologue, spécialiste des maladies infectieuses. Mais tout commence par un appel à un thérapeute. Ce médecin, sur la base d'une évaluation de l'état général, prescrira des mesures thérapeutiques et redirigera vers un spécialiste.

    Les symptômes suivants peuvent être la raison de contacter un thérapeute:

    • lourdeur dans l'hypochondre droit;
    • brûlures d'estomac;
    • la nausée;
    • amertume en bouche;
    • perte d'appétit;
    • décoloration des matières fécales;
    • urine foncée;
    • jaunissement de la peau, des muqueuses et de la sclérotique;
    • diarrhée ou constipation;
    • fatigue, nervosité;
    • allergie accompagnée de démangeaisons cutanées;
    • exacerbation de l'odeur;
    • contraste accru des odeurs;
    • taches de vieillesse sur le visage;
    • acné, furonculose;
    • détérioration de l'acuité visuelle;
    • augmentation de la pression artérielle.

    À propos de la progression de la pathologie, dit le vomissement avec des impuretés de sang et de bile. Lors d'une attaque aiguë, une équipe d'ambulance doit être appelée. Avec des anomalies mineures dans le foie, le thérapeute est capable de faire face au problème lui-même, vous devez donc vous adresser immédiatement à lui. N'allez pas à l'extrême et courez pour une raison quelconque chez le médecin pour vérifier le foie. Cela peut déranger le patient lui-même et sa famille.

    Ne confondez pas méfiance et attention à votre santé - ce sont des choses complètement différentes! La tâche de chaque personne est de connaître son corps et ses besoins, ainsi que de comprendre les défaillances qui s'y produisent. Le thérapeute possède les connaissances et les compétences nécessaires qui l'aideront à soupçonner une atteinte hépatique et à poser un diagnostic préliminaire..


    Contactez d'abord votre médecin généraliste

    Le médecin prescrit des examens de laboratoire et instrumentaux: tests de laboratoire, échographie, IRM, coloscopie, œsophagoscopie. Des changements pathologiques dans le foie peuvent être détectés par hasard lors d'un tel diagnostic. Un médecin peut avoir besoin d'un test sanguin complet pour poser un diagnostic. Il examine les indicateurs des enzymes, des protéines, des glucides, des graisses, de la bilirubine, du cholestérol.

    À l'aide de diagnostics par ultrasons, la procédure aidera à identifier les changements dans la taille de l'organe ou son emplacement. Avec le développement de processus pathologiques, le foie est généralement hypertrophié. En outre, un spécialiste pourra voir les pierres et l'obstruction des voies biliaires. L'IRM est une méthode de diagnostic moderne qui vous permet d'évaluer extérieurement le foie, ainsi que d'analyser l'état des conduits. La procédure vous permet de détecter la cause même de la maladie du foie, par exemple, un kyste ou une tumeur.

    De plus, le thérapeute peut évaluer l'état des organes voisins et identifier les maladies concomitantes du pancréas et de la vésicule biliaire. Selon les statistiques, dans environ quatre-vingt pour cent des cas, une pathologie combinée se produit. Si en plus du foie, le patient est préoccupé par les reins, un urologue ou un néphrologue peut avoir besoin d'être consulté.

    Attention! Le fait qu'une personne ne sache pas auprès de quel médecin demander de l'aide ne justifie pas son inaction. Ce retard peut sérieusement affecter votre santé

    Mesures diagnostiques

    Lorsqu'une personne se tourne vers une personne qui traite une pancréatite ou d'autres troubles pancréatiques avec des plaintes spécifiques, le spécialiste examine initialement les antécédents du patient en fonction des symptômes.

    Après cela, le patient est envoyé à des types de recherche plus approfondis:

    • analyse générale de l'urine;
    • analyses de sang - cliniques et biochimiques;
    • examen échographique des organes abdominaux;
    • IRM
    • ECG;
    • coprogramme - analyse des matières fécales;
    • angiographie des organes;
    • cholécystopancréatographie rétrograde;
    • glycémie et profil lipidique;
    • analyse de la lipase sanguine et de l'amylase;
    • tests hépatiques - ALT, bilirubine, AST, etc..

    Tous les types d'études sont prescrits individuellement, en fonction d'indicateurs personnels et du stade de la maladie avec pancréatite. Seul le médecin traitant peut nommer le diagnostic final.

    Qui est impliqué dans le traitement

    Quel médecin traite la pancréatite? Selon les statistiques, la maladie la plus courante d'un organe est son inflammation, appelée pancréatite. Le plus souvent, cela est dû à un manque ou à une production excessive d'enzymes destinées à la transformation des aliments. Plusieurs spécialistes peuvent être impliqués dans le traitement à la fois..

    Chaque médecin aura son propre plan de travail pour éliminer les effets de la pancréatite:

    1. Le thérapeute traite si la pancréatite n'a pas acquis une forme chronique et procède à un stade facile.
    2. Si la maladie est aiguë, alors qu'elle s'accompagne d'épisodes de douleur, vous devrez consulter un chirurgien, et parfois un chirurgien de réanimation. Toutes les poussées aiguës de pancréatite sont une indication d'hospitalisation..
    3. Si l'inflammation aiguë avec pancréatite peut être éliminée sans intervention chirurgicale, avec des médicaments, un gastro-entérologue est pris. De plus, le même médecin prescrit un régime spécial au patient..
    4. La consultation de l'endocrinologue est également nécessaire, ce qui doit orienter le patient vers un examen supplémentaire. Cela est dû au fait que dans le contexte de la pancréatite, la production d'insuline et de glucagon peut être altérée. Si cela est vrai, un traitement hormonal substitutif est prescrit. Si ce traitement est négligé, le diabète sucré se développera plus tard comme complication de la pancréatite..

    Lorsque le pancréas fait mal et qu'il y a une inflammation, la maladie passera plus rapidement si plusieurs spécialistes abordent la question, un examen détaillé sera effectué, un traitement adéquat sera prescrit, le patient suivra un certain régime et effectuera des exercices physiques appropriés.

    Gastroentérologue

    Avec la pancréatite, le fonctionnement de tous les organes digestifs est perturbé. En effet, en raison de l'arrêt de la production des hormones et enzymes nécessaires, les aliments ne peuvent pas être correctement digérés. Et en raison de processus inflammatoires, de nombreuses toxines sont libérées, à cause desquelles le foie souffre. Par conséquent, les patients atteints de cette pathologie sont nécessairement observés par un gastro-entérologue. C'est le principal spécialiste du traitement des pathologies du système digestif..

    Les symptômes de l'inflammation pancréatique

    Le gastroentérologue, en plus des méthodes d'examen prescrites par le thérapeute, recommande souvent de faire un coprogramme, une gastroscopie, un examen radiographique de la glande en utilisant un contraste, une échographie transabdominale ou une cholangiopancréatographie rétrograde endoscopique. Ces méthodes peuvent confirmer ou infirmer le diagnostic initial, ainsi qu'identifier des problèmes de fonctionnement d'autres organes digestifs.

    Un tel examen vous permet de déterminer l'état des canaux pancréatiques, la présence de processus de calcification, la formation de calcifications, de kystes ou de sites de densification tissulaire. Cela permet de constater une atrophie tissulaire, un rétrécissement des canaux ou le développement de tumeurs dans le temps. Pour confirmer le diagnostic, le gastro-entérologue prescrit également des tests spéciaux nécessaires pour déterminer la composition du suc pancréatique..


    Pour toute dysfonction pancréatique, une consultation d'endocrinologue est requise

    À quel spécialiste lié un médecin peut-il se référer

    Avec la destruction des cellules pancréatiques qui sécrètent des hormones qui régulent le métabolisme des sucres, la glycémie augmente, le métabolisme des graisses en souffre. En cas d'altération du métabolisme du glucose, du développement du diabète sucré, un endocrinologue doit être consulté et, à l'avenir, un traitement sous sa supervision.

    La suspicion aiguë ou d'exacerbation de pancréatite chronique est une indication pour une consultation urgente d'un chirurgien abdominal (spécialisé dans les interventions chirurgicales sur l'abdomen).

    Dans certains cas, la consultation d'un oncologue est nécessaire pour un patient présentant une évolution chronique de la maladie.

    Symptômes d'une maladie à long terme, entraînant une vigilance:

    • perte de poids progressive;
    • réduction de la douleur avec augmentation simultanée de la faiblesse générale;
    • troubles chroniques des selles avec tendance à la diarrhée;
    • fragilité accrue des vaisseaux sanguins, saignement des tissus;
    • douleur osseuse.

    Les symptômes décrits se produisent non seulement avec une pathologie du pancréas, mais sont également probables avec des néoplasmes malins. De plus, la pancréatite chronique à long terme elle-même peut entraîner une dégénérescence du tissu pancréatique, le développement de tumeurs.

    Un gastro-entérologue peut recommander à un patient souffrant de pancréatite de consulter d'autres spécialistes étroits pour exclure ou confirmer la présence de pathologies concomitantes et, si nécessaire, ajuster le plan de traitement.

    Endocrinologue

    La survenue d'un processus inflammatoire dans les tissus du pancréas entraîne souvent une violation de la production d'insuline - une enzyme responsable de l'absorption du glucose dans le corps. Cela peut conduire au diabète..

    Avec la pancréatite, il y a une violation de la production d'insuline, qui est responsable de l'absorption du glucose. Cela peut conduire au diabète..

    Si un patient atteint de pancréatite présente des symptômes de cette pathologie, il doit demander l'avis d'un endocrinologue qui clarifiera le diagnostic et, si nécessaire, enregistrera le patient afin qu'il puisse surveiller davantage son état et sélectionner le bon schéma thérapeutique pour le diabète..

    Thérapeute

    Souvent, les personnes souffrant de pancréatite sont invitées à consulter un thérapeute pour subir un examen complet du corps et identifier les écarts dans le fonctionnement d'autres organes et systèmes internes, provoqués par une inflammation du pancréas.

    De nombreux patients sont également observés chez le thérapeute local après leur sortie de l'hôpital, où ils ont été traités pour une pancréatite aiguë..

    Chirurgien

    L'examen d'un chirurgien est le plus souvent effectué lors d'un appel d'urgence d'une personne pour une aide médicale, lorsqu'elle a une crise aiguë de pancréatite, accompagnée de douleurs intenses persistantes dans l'abdomen et d'une violation du processus de digestion. Un médecin de cette spécialité décide de la nécessité d'hospitalisation du patient en réanimation et d'intervention chirurgicale.

    Le chirurgien prend une décision sur la nécessité d'hospitalisation du patient dans l'unité de soins intensifs et la chirurgie.

    Le processus inflammatoire chronique entraîne des troubles métaboliques dans les tissus de la glande digestive et la dégénérescence des cellules organiques en tumeurs malignes.

    Ils peuvent le faire à la fois pour la prévention du cancer et pour clarifier la nature du néoplasme trouvé dans les tissus de l'organe digestif au cours des études instrumentales et pour déterminer d'autres tactiques de traitement..

    Si une personne a développé une pancréatite chronique, dans ce contexte, l'apparition et la croissance de cellules cancéreuses dans le pancréas sont possibles. Personne ne peut répondre à quel moment commence le développement de la tumeur. Vraisemblablement, diverses études sur le matériel, telles que l'IRM, la tomodensitométrie, etc., donnent un élan.Les exacerbations fréquentes de la pancréatite jouent également un rôle important dans le cancer du pancréas..

    En cas de suspicion d'un processus tumoral dans la glande, vous devriez consulter un médecin qui sera appelé un oncologue. Le spécialiste dans ce domaine sélectionnera les tactiques de traitement du patient, déterminera si une intervention chirurgicale est nécessaire ou si la chimiothérapie peut être supprimée..

    L'inflammation du pancréas nécessite une attention particulière à votre santé. Ne négligez pas les recommandations des médecins et passez régulièrement un examen. Ce n'est que dans ce cas que vous pourrez éviter de graves complications à l'avenir. Pour savoir de quoi la zone de localisation des organes peut faire mal, vous devez d'abord contacter un thérapeute ou un gastro-entérologue.

    Le médecin fait un diagnostic

    Les nausées, les ballonnements, la décoloration de la peau et des yeux, le diabète sucré sont les conséquences de la maladie pancréatique. Le médecin traitant sera en mesure de diagnostiquer correctement, il doit être examiné par un gastro-entérologue.

    En apprenant qu'il y a une inflammation, les patients se demandent si le corps est complètement rétabli. Comment aider au traitement? Combien de temps dure le processus de réhabilitation? Il ne sera pas superflu d'en savoir plus sur le pancréas. Cette partie du corps représente de nombreuses cellules qui remplissent une fonction spécifique - du traitement des enzymes à la synthèse des hormones. Pour réparer la zone endommagée, vous devez connaître le degré de la maladie. Dans la pancréatite aiguë, la structure peut être complètement guérie. Pour le traitement de la pancréatite aiguë, un schéma thérapeutique distinct a été décrit. Dans la pancréatite chronique, la réponse est positive et négative. La situation dépend du degré de dommages aux organes. Les facteurs importants sont la présence d'autres maladies et l'âge.

    Besoin de garder une trace de la pression.

    La tension artérielle est un indicateur important de l'état d'une personne. L'hypertension artérielle indique des anomalies dans le corps. Le choc douloureux de la pancréatite est tout à fait capable de provoquer des sauts. Ce sera un élan pour l'appel urgent d'une ambulance.

    Panneaux

    Une brûlure d'estomac est une plainte courante pendant la maladie. De nombreux patients connaissent une sensation de brûlure derrière la poitrine. Souvent, une telle sensation désagréable indique un processus inflammatoire dans le pancréas. Les brûlures d'estomac avec pancréatite s'accompagnent d'autres choses désagréables. Par exemple, des rots se produisent.

    Les médecins disent que les brûlures d'estomac se produisent à la suite d'une inflammation chronique dans les organes du tractus gastro-intestinal. Les drogues viennent à la rescousse.

    Classification moderne

    La CIM 10 présente une pancréatite aiguë (K85), chronique (K86), ainsi que des dommages au pancréas lors de maladies virales (infection à cytomégalovirus (B25.), Oreillons - «oreillons» (B26.3)).

    Pancréatite chronique d'étiologie alcoolique attribuée séparément (K86.0), comme la plus courante.

    Dans la section K86.1, d'autres types d'évolution chronique de la maladie sont présentés:

    • infectieux;
    • récurrent;
    • répétitif.

    Les kystes résultant d'une exacerbation et qui sont des complications sont affectés à la section K86.2.

    Quelle est la différence entre un processus aigu et chronique

    Aiguë et exacerbation de la pancréatite chronique dans la nature, ainsi que les manifestations, sont des conditions identiques associées au processus en cours d'auto-digestion et de destruction des cellules pancréatiques. Ce sont des pathologies chirurgicales aiguës, les diagnostics doivent être confirmés par les chirurgiens, le traitement est effectué dans le service chirurgical de l'hôpital. Dans l'état grave du patient, le développement de complications - dans l'unité de soins intensifs ou l'unité de soins intensifs.

    Le processus chronique conduit à un remplacement lent et progressif des tissus fibreux précédemment enflammés, qui perd la capacité de produire des enzymes et des hormones. Il est traité sous la supervision de médecins généralistes ou de gastro-entérologues. La base de la thérapie est de maintenir la viabilité des tissus stockés, de prendre des médicaments de remplacement (enzymes, insuline), ainsi que de prévenir les exacerbations.

    Où prend le spécialiste

    Les médecins généralistes et thérapeutes travaillent dans tous les services ambulatoires et hospitaliers des institutions médicales. Si vous soupçonnez une pancréatite, vous devez contacter ces spécialistes. Selon les capacités diagnostiques de l'organisation médicale, ces médecins prescrivent eux-mêmes des examens ou sont référés à un gastro-entérologue.

    Le bureau du gastroentérologue se trouve dans des polycliniques, des cliniques privées ainsi que dans des centres de diagnostic multidisciplinaires et gastroentérologiques spécialisés..

    Première inspection

    Dès la première consultation, le médecin pourra dire si le syndrome douloureux est associé ou non au pancréas. L'examen et l'analyse aideront à poser le bon diagnostic, après quoi le spécialiste prescrira un traitement pour une maladie particulière. L'échographie vous permettra de déterminer le stade des dommages aux organes et d'identifier la pathologie par les signes suivants:

    • élargissement de la glande en taille;
    • la présence de néoplasmes;
    • hétérogénéité de l'échogénicité.

    Si une tumeur est détectée à l'échographie, une personne se voit prescrire une consultation d'oncologue. Sur la base des résultats de l'examen, le médecin prescrit une chimiothérapie ou une chirurgie. En cas d'exacerbation sévère et de douleur, le patient est référé à la chirurgie pour examen par un chirurgien ou un réanimateur, en fonction de l'état de la personne lors de l'hospitalisation.


    Dès la première consultation, le médecin pourra dire si le syndrome douloureux est associé ou non au pancréas

    Dois-je être examiné et quels tests faire avant de consulter un médecin

    Si vous soupçonnez une inflammation du pancréas, vous pouvez immédiatement prendre rendez-vous avec un gastro-entérologue - un médecin qui traite les maladies gastro-intestinales. Cependant, le médecin ne sera pas en mesure de poser un diagnostic basé uniquement sur les données de l'examen externe et les résultats de l'enquête du patient, il notera donc nécessairement la direction des analyses et des études instrumentales..

    Cela vous permettra de clarifier rapidement le diagnostic et de prescrire un traitement..

    Pour dresser un tableau clinique complet de la maladie, les médecins doivent évaluer les résultats des tests de laboratoire sur le sang, l'urine, les selles et l'échographie du pancréas.

    Le plus souvent, les personnes atteintes d'une évolution chronique de la pancréatite, qui ne nécessitent pas de soins d'urgence en dehors de la période d'exacerbations de la maladie, se tournent vers un gastro-entérologue pour une consultation. Une attaque aiguë d'inflammation pancréatique est une condition critique qui met la vie en danger et nécessite un appel d'urgence immédiat.

    Avec la pancréatite, il y a des changements dans l'analyse d'urine.

    Si une déviation de cette nature s'accompagne de l'apparition d'un grand nombre de corps cétoniques dans l'urine, le médecin peut confirmer la présence d'un processus inflammatoire dans la glande digestive, tout en tenant toujours compte des données d'autres études.

    Si une pancréatite est suspectée, il est recommandé de faire un test sanguin général et biochimique. Dans les résultats du diagnostic, le médecin pourra voir des signes du processus inflammatoire et des symptômes de troubles dans la production d'enzymes pancréatiques, indiquant le développement d'une pathologie digestive.

    Si une pancréatite est suspectée (comme pour toute maladie), il est préférable de consulter d'abord un médecin. Si des analyses de sang, des analyses d'urine, une échographie de la cavité abdominale (échographie OBP), une analyse des selles (coprogramme) ont été effectuées auparavant, les résultats doivent être présentés au médecin..

    Retarder le temps, le consacrer à des examens indépendants peut non seulement contribuer à l'aggravation et à la propagation du processus. Des études coûteuses peuvent ne pas être informatives dans une situation particulière, peuvent devoir être répétées après une formation spéciale ou utiliser des méthodes supplémentaires (par exemple, en contraste avec la TDM ou l'IRM). Par conséquent, vous devez d'abord consulter un médecin, puis subir des examens.

    Comment une personne peut-elle comprendre qu'elle présente des symptômes de pancréatite?

    Ci-dessus, nous avons mentionné la fonctionnalité unique du pancréas, inaccessible aux autres organes. Le pancréas joue un rôle crucial dans le processus digestif, ce qui signifie que l'existence normale du corps humain et la qualité de vie élevée avec son dysfonctionnement sont impossibles.

    Le pancréas joue un rôle crucial dans le processus digestif.

    Le pancréas remplit deux fonctions principales: il produit de l'insuline et des enzymes qui décomposent les graisses, les glucides et les protéines des aliments. Avec l'inflammation (pancréatite), le fer commence à se détruire car les enzymes ne peuvent pas sortir par le conduit et digèrent simplement l'organe lui-même au lieu des morceaux de nourriture. On distingue deux types d'inflammation: la pancréatite aiguë et chronique. Considérez ces types de maladies.

    Tableau 1. Évolution aiguë et chronique de la pancréatite.

    Ne prenez pas d'analgésiques, de nourriture, limitez l'activité.

    Consulter immédiatement un médecin. En cas de douleur intense, vous devez appeler l'équipe d'ambulance.

    Passez sans tarder tous les tests et diagnostics nécessaires.

    Prenez rendez-vous avec un thérapeute local.

    Avant de consulter le médecin, passez à la nutrition diététique (base - tableau n ° 5 P).

    Faites un examen complet et suivez les conseils d'un médecin.

    Comment se passe le rendez-vous chez le médecin

    Vous devez emporter avec vous de la documentation médicale: photos, conclusions des analyses et études réalisées précédemment, une carte médicale (si elle est à portée de main). Une formation spéciale n'est pas nécessaire. Cependant, il vaut mieux ne pas manger pendant 2-3 heures avant l'inspection. Et si d'autres études sont prévues, par exemple, après un examen par un médecin, il est probable (selon sa prescription) d'effectuer une FEGDS ou une échographie, alors vous devez être à jeun, prendre une serviette avec vous.

    Si la consultation est primaire, après avoir rencontré le médecin, procède à une enquête sur les plaintes, pose des questions sur la durée et la dynamique des manifestations existantes, l'évolution de la maladie, les tests effectués, le traitement antérieur (seul ou tel que prescrit par des spécialistes), les réactions allergiques et les maladies possibles d'autres organes.

    La réception peut avoir lieu dans un établissement médical, ou peut-être à domicile. Afin que le médecin puisse s'orienter dans le tableau clinique, ainsi qu'une suspicion d'inflammation du pancréas, un examen médical de la maison du patient suffit.

    Liste des examens obligatoires:

    • analyse générale du sang, de l'urine;
    • test sanguin pour l'amylase, urine pour la diastase;
    • coprogramme;
    • analyse des matières fécales pour l'élastase-1;
    • examen échographique des organes abdominaux.

    Pour clarifier les causes et la nature des lésions pancréatiques, une cholécystopancréatographie rétrograde est possible. Cette méthode détermine la localisation des calculs dans les voies biliaires, empêchant l'écoulement de la bile et de la sécrétion pancréatique, ce qui provoque des changements inflammatoires dans le tissu pancréatique.

    Le médecin détermine également le lieu de traitement (conditions hospitalières ou à domicile sous surveillance), sélectionne le traitement médicamenteux, les dosages individuels, la durée d'admission. Prescrit des ordonnances de médicaments si nécessaire (laisser à la pharmacie selon les ordonnances seulement).

    Lorsque vous vous adressez à un gastro-entérologue ayant une plainte concernant des anomalies pancréatiques, vous devez savoir non seulement quel traitement vous devez recevoir, mais aussi comment changer votre mode de vie afin de vous débarrasser des symptômes désagréables de la maladie et de prévenir leur récurrence..

    Vous pouvez demander à votre médecin ce qui est mieux pour la pancréatite..

    Vous pouvez poser à votre médecin les questions suivantes:

    1. Que peut-on et ne peut-on pas manger avec une pancréatite?
    2. Combien de temps pour suivre un régime?
    3. Puis-je boire de l'alcool?
    4. Que faire en cas d'exacerbation de la maladie?
    5. À quelle fréquence devez-vous être examiné?

    Vous devez également savoir quelles complications la pancréatite peut causer et si elles peuvent être évitées..

    Avec nécrose pancréatique

    Il s'agit de l'une des maladies les plus dangereuses pour la vie humaine. Ils disent de lui que le diagnostic n'est pas posé par un thérapeute ou un chirurgien, mais par un pathologiste.

    Il y a une maladie due à l'abus d'alcool, aux maladies des voies biliaires, à une consommation excessive d'aliments gras ou dans le contexte de la pathologie après un traitement chirurgical. La nécrose peut être due à une pancréatite aiguë..

    Les autres causes de la maladie sont:

    • Empoisonnement.
    • Endoscopie.
    • Chirurgie.
    • Maladies infectieuses.
    • Pathologie des organes congénitaux.

    Le patient présente des symptômes tels que des douleurs abdominales, des vomissements des intestins, qui ne soulagent pas, des ballonnements.

    Aux premiers symptômes, une personne a besoin d'une hospitalisation urgente. En règle générale, ces patients sont référés à la chirurgie..

    La pancréatite entraîne souvent la formation de kystes dans le pancréas. C'est une capsule où se trouve le liquide. Les causes d'occurrence comprennent également:

    • Facteur héréditaire.
    • Malnutrition.
    • Mauvaises habitudes.

    Quel médecin dois-je contacter si un kyste est détecté? Tout d'abord, à un gastro-entérologue. Le spécialiste prescrira un examen, qui comprend la collecte des tests cliniques, la tomodensitométrie, l'échographie. Souvent, les kystes sont de nature maligne, de sorte que le patient est référé pour une consultation avec un oncologue. Si le diagnostic est confirmé, la formation doit être immédiatement retirée..

    Appel en temps opportun à un spécialiste impliqué dans le pancréas, la détection et le traitement de la pathologie peuvent éviter des conséquences graves et souvent incurables.

    Le cancer du pancréas est l'une des maladies les plus graves qui est mal diagnostiquée, en particulier aux stades initiaux, et est difficile à traiter..

    Sa survenue provoque une pancréatite, un diabète sucré, une prédisposition héréditaire. Le plus souvent, la maladie apparaît chez les personnes de plus de 70 ans..

    Si des études cliniques et de laboratoire ont confirmé le diagnostic, le patient a besoin d'un oncologue. Le traitement consiste en l'ablation chirurgicale de la glande. Mais la chimiothérapie est principalement utilisée comme méthode de soins palliatifs pour un patient.

    Les conséquences de la maladie dans la plupart des cas constituent une menace pour la vie humaine. Par conséquent, si le pancréas fait mal, vous ne devriez pas essayer de récupérer par vous-même ou de tergiverser. Besoin urgent d'aller chez le médecin. Seule une aide qualifiée en temps opportun d'un spécialiste pourra atténuer la situation, aider à faire face au problème.

    Une personne en bonne santé ne se demande jamais quel médecin traite une maladie particulière. Mais malheureusement, cette ignorance conduit souvent au fait que, face à un problème, le patient ne sait pas vers qui se tourner pour obtenir de l'aide et perd un temps précieux à chercher des informations

    Pour éviter de tels problèmes, il est important de savoir quel médecin traite le pancréas

    Dans toutes les conditions de l'évolution de la pancréatite, une consultation de plusieurs spécialistes sera nécessaire. Quel médecin dois-je contacter pour des problèmes de pancréas? Ce problème est résolu par:

    • médecin généraliste (médecin généraliste);
    • gastro-entérologue;
    • chirurgien;
    • endocrinologue;
    • oncologiste.

    Selon la gravité de la maladie, le traitement peut avoir lieu comme suit:

    • dans le service gastro-entérologique;
    • dans l'unité de soins intensifs de chirurgie;
    • au service d'oncologie;
    • Chez le médecin généraliste ou à domicile.

    Caractéristiques de la maladie en fonction de l'âge et du sexe

    Il existe des différences dans le tableau clinique et les raisons du développement de la maladie, selon le sexe. Chez les hommes, la pancréatite survient plus souvent avec l'utilisation régulière de boissons alcoolisées, chez les femmes - comme complication des troubles des voies biliaires lors de la formation de calculs dans la vésicule biliaire.

    Dans la vieillesse, en fonction de l'état de santé, des manifestations peuvent également apparaître. Avec des dommages au système cardiovasculaire (athérosclérose), des troubles métaboliques (diabète sucré) avec des dommages aux terminaisons nerveuses, la douleur peut être considérablement réduite. Ces patients ne demandent pas d'aide médicale en temps opportun, plus souvent lorsque des complications se développent associées à la réaction générale du corps à une inflammation locale du pancréas (une forte baisse de la pression artérielle, une altération de la fonction hépatique et rénale, une ulcération sur la membrane muqueuse du tube digestif, une hémorragie ou un blocage des petits vaisseaux ( thrombose)).

    Pourquoi cela se produit-il chez les enfants

    Violation grave du régime alimentaire - la cause de la pancréatite
    La formation de pancréatite dans l'enfance est causée par l'effet négatif des enzymes sécrétées par le pancréas qui, lorsqu'elles sont activées, effectuent le processus d'auto-digestion.

    Dans ce cas, les tissus, les vaisseaux sanguins et les conduits d'organes sont endommagés avec le développement d'une inflammation, et la coulée d'enzymes contenant des substances nocives dans le système circulatoire conduit à une intoxication générale du corps, endommageant d'autres organes importants.

    Les sources de la formation de la maladie sont:

    • écoulement incorrect de la sécrétion pancréatique;
    • blessures abdominales contondantes;
    • helminthiases;
    • faiblesse des tissus musculaires;
    • troubles endocriniens (diabète sucré, obésité);
    • complications après des maladies infectieuses aiguës;
    • maladies gastro-intestinales;
    • cancer du pancréas.

    De plus, une activation accrue des enzymes organiques se produit souvent en raison des caractéristiques de l'alimentation nutritive de l'enfant. Ceux-ci inclus:

    1. la suralimentation, en particulier l'abus d'aliments gras;
    2. non-respect de l'apport alimentaire;
    3. utilisation dans le menu de divers types de restauration rapide, boissons gazeuses, craquelins, frites, plats épicés.

    En outre, les coupables du développement de l'inflammation du pancréas chez les enfants deviennent un puissant effet toxique, des manifestations allergiques de certains aliments, des médicaments.

    Traiter le foie

    Traitement, symptômes, médicaments

    Quel médecin traite le pancréas et le foie

    Quel médecin traite le pancréas?

    Chaque patient s'intéresse à la question de savoir quel médecin consulter pour une pancréatite. Qui traite le pancréas? Les réponses à ces questions et à d'autres questions se trouvent dans cet article..

    Le traitement de la pancréatite est un problème complexe qui nécessite une approche globale et globale. Par conséquent, un médecin compétent dans ces domaines traite le pancréas.

    Selon les manifestations cliniques, un patient atteint de pancréatite peut être hospitalisé à la fois dans le service gastro-entérologique et dans l'unité de soins intensifs..

    Le stade aigu de la maladie peut provoquer une douleur intense et une intoxication. Dans de tels cas, le pancréas est examiné et traité par un chirurgien. La présence de troubles dyspeptiques conduit souvent le patient à un gastro-entérologue.

    Obligatoire est une référence à un médecin endocrinologue. Après tout, le bon traitement et la bonne alimentation aideront à éviter le développement du diabète.

    Après correction du mode de vie, nutrition et sélection d'une thérapie adéquate, le patient est constamment sous la surveillance d'un thérapeute. A partir de ce moment, des visites à des spécialistes étroits ont lieu comme prévu.

    Le gastroentérologue ou le thérapeute traite la pancréatite chronique.

    Diagnostique

    Pour identifier la pancréatite, la nature des plaintes est évaluée, des données anamnestiques sont collectées, des études en laboratoire et instrumentales sont effectuées. Les méthodes de diagnostic en laboratoire comprennent: numération formule sanguine générale, lipase et amylase sanguine, profil lipidique, glycémie, études biochimiques, tests hépatiques (bilirubine, ALT, AST, phosphatase alcaline), coprogramme, analyse générale de l'urine, amylase urinaire.

    Dans l'analyse générale du sang apparaissent: une augmentation de l'ESR, la leucocytose neutrophile. Un test sanguin biochimique révèle une forte augmentation de l'amylase, de la lipase et de la trypsine, ainsi qu'une hypo- et une dysprotéinémie. L'apparition de glucose dans l'urine et une augmentation de son taux sanguin indiquent que la pancréatite passe dans le diabète sucré. Au stade de l'exacerbation, augmentation de l'amylase urinaire.

    La pancréatite est diagnostiquée à l'aide de méthodes instrumentales: échographie des organes abdominaux, angiographie pancréatique, cholécystopancréatographie rétrograde, CT, MTR, études de contraste. La gamme de méthodes de diagnostic que votre médecin choisira dépend de facteurs individuels et est sélectionnée pour chaque patient.

    Tactiques thérapeutiques

    Une crise de pancréatite est une indication d'hospitalisation. Dans certains cas, une pancréatite chronique récurrente ou une pancréatite légère peut être traitée à domicile. Dans de tels cas, le pancréas est traité par un médecin généraliste en ambulatoire. Un épisode de pancréatite déjà développé suggère des changements irréversibles du parenchyme organique. Par conséquent, le succès du traitement de la maladie dépend directement de la cause et de la forme de sa manifestation..

    La pancréatite au stade aigu implique l'exclusion de la prise alimentaire et le passage à la famine. Dans certains cas, il est nécessaire d'installer une sonde gastrique pour aspirer constamment son contenu. Ces mesures vous permettent de décharger le pancréas et de réduire le nombre d'enzymes agressives. De plus, avec l'aide de la sonde, vous pouvez entrer des médicaments. La nécessité d'une sonde nécessite l'intervention d'un chirurgien, afin qu'il puisse également traiter la pancréatite..

    La pancréatite implique un régime alimentaire spécial. Il est permis de boire de l'eau minérale alcaline sans gaz, car elle n'irrite pas le tractus gastro-intestinal. Le froid est placé sur la région épigastrique, ce qui réduit l'activité sécrétoire du pancréas.

    En outre, dans le complexe de la thérapie, des analgésiques, des antienzymes et des antispasmodiques sont nécessairement utilisés. Prescrire des médicaments du groupe des bloqueurs H2 - Ranitidine, Famotidine. En cas de vomissement, Cerucal est recommandé. Trasilol, Contrical sont utilisés dans le groupe des préparations antifongiques.

    Au stade de la rémission et en évolution chronique, le respect des recommandations alimentaires joue un rôle clé. La pancréatite nécessite une restriction stricte de la quantité de glucides et de graisses dans l'alimentation. Nutrition fractionnée, 5-6 fois par jour. L'alcool est strictement contre-indiqué. Pour chaque repas, une dose adéquate de la préparation enzymatique est sélectionnée. Ce groupe comprend: Créon, Mezim, Pancréatine, Pancréasim, etc. L'utilisation d'enzymes vous permet de créer la paix pour le pancréas et fournit des conditions pour la restauration des cellules sécrétoires.

    La pancréatite est difficile à traiter, il est donc recommandé de consulter un médecin qualifié dès les premiers symptômes de la maladie. Cela évitera de graves complications de la maladie. L'automédication ou le refus du traitement peut provoquer un dysfonctionnement organique et conduire à une intervention chirurgicale.

    Auteur: Nikulina Natalya Viktorovna, spécialement pour le site Moizhivot.ru

    Programme vidéo sur la pancréatite

    Gastro-entérologues dans votre ville

    Quel est le nom du médecin qui traite le foie?

    Les symptômes de lésions hépatiques sont assez nombreux. Quand ils apparaissent, les gens se comportent différemment. Certains ignorent le début de la maladie, d'autres commencent à s'automédiquer. Les plus conscients pensent à consulter un spécialiste. La question se pose: à qui s'adresser avec un tel problème? Quel médecin traite le foie?

    Consultation du thérapeute - la première étape du diagnostic

    Il est logique de commencer la visite initiale à l'hôpital avec un thérapeute. Ce spécialiste possède une quantité suffisante de connaissances et de compétences pour soupçonner une atteinte hépatique et poser un diagnostic préliminaire. A sa disposition sont accessibles des méthodes de recherche en laboratoire et instrumentales..

    Les maladies du foie peuvent être une découverte accidentelle juste après ces examens. Cela est dû à l'absence de plaintes spécifiques aux stades initiaux de la pathologie, pendant cette période, l'organe ne fait pas mal en raison des caractéristiques structurelles.

    En plus d'évaluer l'état fonctionnel du foie, le thérapeute peut identifier les maladies concomitantes des organes voisins: la vésicule biliaire, le pancréas. Selon les statistiques, la pathologie combinée de l'hépatite représente jusqu'à 80% des cas.

    Une interprétation correcte des résultats déterminera les autres tactiques de gestion du patient. Si le processus ne menace pas la vie du patient, n'implique pas d'autres organes et systèmes, ne nécessite pas d'examen supplémentaire ou de traitement en milieu hospitalier, le médecin lui-même peut prescrire une thérapie rationnelle. Lorsque le problème est plus grave, il convient de contacter des spécialistes de profil étroit.

    Qui s'occupe des maladies du tube digestif?

    La pathologie combinée du tractus gastro-intestinal est un gastro-entérologue. De plus, des patients lui sont envoyés, dont l'état nécessite des éclaircissements. Souvent, les patients ne peuvent pas déterminer quel organe de la cavité abdominale fait mal. Grâce à un complexe de techniques de diagnostic en laboratoire et instrumentales approfondies, la localisation et la nature de la pathologie sont considérablement clarifiées. La consultation de ce médecin est nécessaire pour une altération de la fonction digestive.

    Les troubles dyspeptiques peuvent être un symptôme de lésions hépatiques graves avec hépatite ou cirrhose, ou une pathologie distincte du pancréas ou de la vésicule biliaire.

    Une thérapie justifiée par une pathogénicité aidera à améliorer l'état du patient, à normaliser l'activité fonctionnelle des organes endommagés et à ralentir la progression de la maladie.

    Quel spécialiste traite une maladie hépatique sévère?

    Si la maladie est isolée, l'hépatologue, un médecin spécialisé dans les problèmes de cet organe, s'occupera de ces patients. En raison de la connexion fonctionnelle du foie et de la vésicule biliaire, leur pathologie est considérée ensemble.

    La liste des maladies adressées à l'hépatologue est assez longue. Il peut s'agir: hépatite d'étiologies diverses (virales, toxiques, auto-immunes), cirrhose, cholécystite, pathologie congénitale du foie et de la vésicule biliaire, néoplasmes dans ces organes.

    Presque tous les patients atteints de telles lésions ont besoin d'un traitement hospitalier.

    Pour cela, des centres hépatologiques spécialisés sont organisés. Là, les patients peuvent subir des examens spécialisés de laboratoire et instrumentaux pour établir un diagnostic final. En effet, en fonction de la gravité de la lésion (hépatose, hépatite, cirrhose), une thérapie adéquate est prescrite.

    Hépatite virale: à consulter?

    Actuellement, 6 types d'hépatite virale sont connus. Certains d'entre eux ont un pronostic favorable (A et E). Le reste (B, C, D, G) conduit souvent à un processus chronique, au développement de complications - cirrhose, carcinome.

    Les symptômes de la maladie sont similaires pour tous les types d'hépatite et ne dépendent pas de son nom. Le patient a des douleurs dans l'hypochondre droit, un jaunissement apparaît, une éruption cutanée, une modification de la couleur de l'urine et des selles. Si ces signes apparaissent, contactez un spécialiste des maladies infectieuses..

    Le traitement d'une telle hépatite est effectué dans un hôpital. Le spécialiste des maladies infectieuses prescrit un traitement antiviral, qui agit sur la cause de la maladie. Dans ce cas, il est nécessaire de surveiller l'état fonctionnel du foie. Très souvent, un processus inflammatoire actif entraîne une insuffisance hépatique.

    Traitement des complications de la maladie du foie

    Les complications de la cirrhose comprennent des saignements des veines dilatées de l'œsophage. Si cette condition se développe, une hospitalisation urgente dans un hôpital chirurgical est nécessaire. Là, les experts effectuent un ensemble de mesures hémostatiques, en commençant par la thérapie par perfusion et se terminant par l'installation d'une sonde spéciale qui comprime mécaniquement les vaisseaux endommagés.

    Les chirurgiens sont impliqués dans une autre complication d'une maladie du foie - l'ascite. L'excès de liquide est généralement éliminé par des préparations diurétiques. Si l'ascite ne se prête pas à un traitement médical, une paracentèse est effectuée: à l'aide d'un tube spécial inséré dans la cavité abdominale, l'excès de liquide exsudatif est pompé.

    Lésions oncologiques du foie

    Ces dernières années, le nombre de pathologies oncologiques a considérablement augmenté..

    Le cancer du foie se classe au 5e rang en prévalence. De plus, le processus primaire qui commence dans les hépatocytes est une rareté. Il s'agit principalement d'un cancer métastatique des intestins, du pancréas, des poumons.

    Le risque de développer un processus oncologique dans le foie augmente avec la cirrhose, l'abus d'alcool, l'hépatite toxique, la maladie biliaire, les infections génitales. Les oncologues dispensent des soins spécialisés à ces patients. Outre un diagnostic de haute précision (marqueurs tumoraux, biopsie ciblée), ils réalisent un algorithme de mesures thérapeutiques: chimiothérapie, ablation chirurgicale de la tumeur, ablation par radiofréquence, etc..

    Si vous avez des douleurs dans l'hypochondre droit et qu'il y a d'autres symptômes de maladie du foie - ne perdez pas de temps, consultez un spécialiste. Plus le diagnostic est posé tôt, plus les chances de résultat positif de la maladie sont grandes.

    Quel médecin accompagner le pancréas

    Quel médecin traite le pancréas? Dans cet article, nous analyserons en détail où vous devez contacter s'il y a des problèmes avec ce corps.

    Thérapeute

    Avec les premiers symptômes de la maladie, il est nécessaire de se rendre dans un service thérapeutique. C'est elle qui doit prescrire des examens primaires, poser un diagnostic et en découvrir la cause. Le médecin recueille une anamnèse de la maladie (quand et après quoi les premiers symptômes sont apparus), clarifie la clinique de pathologie (digestion, douleur dans l'hypochondre gauche, stéatorrhée). Un point important sera la présence de diagnostics concomitants (pathologie du foie, de la vésicule biliaire, de l'estomac et du duodénum).

    Après cela, le thérapeute devrait prescrire un ensemble d'examens qui évalueront la nature de la maladie pancréatique. Il devrait comprendre:

    • tests généraux (sang, urine et cardiogramme);

    Un ECG permet de différencier les maladies abdominales et les pathologies cardiaques. Après tout, l'infarctus du myocarde et l'angine de poitrine sont abdominaux.

    • analyse biochimique (protéines totales, enzymes de la glande et du foie, glucose);
    • coprogramme (montre la présence de fibres non digérées et de gouttes de graisse dans les selles).

    Parmi les méthodes instrumentales, il est d'abord nécessaire de réaliser une échographie des organes abdominaux et une endoscopie de l'estomac. La première étude montrera les changements dans le pancréas, les formations tumorales, les kystes et les troubles de la structure de l'organe. L'échographie aide également à considérer la pathologie du foie et de la vésicule biliaire (polypes, calculs, parois épaissies avec inflammation).

    Des problèmes avec le pancréas? Essayez ce remède immédiatement, la maladie vous quittera pendant 3 jours si...

    Les résultats des études vous permettent d'établir un diagnostic et de prescrire un traitement. En cas de pancréatite chronique, de troubles digestifs et de diagnostics gastro-intestinaux concomitants, le thérapeute peut orienter le patient vers un spécialiste (gastro-entérologue). Si le traitement nécessite une intervention chirurgicale, le chirurgien deviendra consultant. Ce spécialiste doit également examiner un patient qui a reçu un diagnostic de pancréatite aiguë..

    Chirurgien

    Tous les patients atteints de pancréatite aiguë sont dans un hôpital chirurgical. Le traitement comprend des méthodes conservatrices, mais avec des complications possibles, le patient a la possibilité de recevoir des soins chirurgicaux d'urgence. Cela est particulièrement vrai lorsque la pancréatite se produit sous une forme sévère. Dans la glande, des kystes se forment, des foyers de décomposition, qui peuvent se transformer en abcès de l'organe. Les chirurgiens tentent d'éviter les opérations ouvertes lors d'une exacerbation de la maladie. Heureusement, il existe de nombreuses techniques mini-invasives à leur disposition (ponction sous contrôle échographique avec drainage).

    Après la sortie, le chirurgien doit traiter le patient en cas de destruction du tissu lors d'une pancréatite et de modifications secondaires de la glande (kystes, infiltrats).

    Nous vous rappelons que dans certains cas, l'état du patient lors d'une crise est très difficile. En cas de pancréatite sévère avec nécrose étendue, le patient doit être conduit à l'unité de soins intensifs. Il est dirigé par des médecins de réanimation et des chirurgiens. Une fois la menace pour la vie passée, il peut être transféré dans la salle commune..

    Gastroentérologue

    L'inflammation chronique du pancréas provoque de nombreux problèmes. Souvent, le thérapeute ne peut pas ajuster avec précision le traitement. Dans ce cas, un gastro-entérologue viendra à la rescousse. Un spécialiste étroit aidera à développer le bon régime alimentaire, parlera de la fréquence de la nutrition dans cette maladie. En outre, un gastro-entérologue est indispensable pour sélectionner une dose d'enzymes. Une bonne digestion après une attaque en dépend largement. Un traitement supplémentaire, qui comprend des probiotiques, des complexes de vitamines et des médicaments qui améliorent l'immunité, est également recommandé par un spécialiste restreint.

    Endocrinologue

    Dans certains cas, les dommages au pancréas capturent l'appareil des îlots, qui produit des hormones. Ensuite, le thérapeute vous dirigera vers une consultation avec l'endocrinologue. Il est important de déterminer si le diabète s'est développé en raison d'une pancréatite ou s'il a été causé par la malnutrition. Après tout, la maladie dans un processus chronique dans la glande est très difficile et nécessite un traitement hormonal (insuline) spécifique.

    Des problèmes avec le pancréas? Essayez ce remède immédiatement, la maladie vous quittera pendant 3 jours si...

    Quel médecin traite le pancréas?

    Une sensation de lourdeur dans le côté gauche, se manifestant surtout après avoir mangé, des gaines dans la cavité abdominale, des ballonnements et une sensation désagréable de nausée - tous ces symptômes peuvent indiquer la présence d'un processus inflammatoire dans le pancréas.

    Le seul remède contre la gastrite et les ulcères d'estomac recommandé par les médecins!... Lire la suite >>>

    Cet organe joue un rôle important dans le système digestif et si, pour une raison quelconque, son activité est altérée, la santé de l'organisme tout entier est altérée..

    Toutes les personnes ne connaissent pas avec confiance l'emplacement exact du pancréas et, en règle générale, ne connaissent cet organe important que lorsque certains problèmes de fonctionnalité sont identifiés.

    Les symptômes douloureux nécessitent un traitement immédiat, puis la question se pose - quel médecin traite le pancréas? Dans notre article, nous parlerons en détail des caractéristiques du traitement du pancréas et des spécialistes impliqués dans le traitement de cet important organe digestif.

    Le rôle du pancréas dans le système digestif

    Le nom "pancréas" décrit l'emplacement exact de l'organe - sous l'estomac, sur le côté gauche. Si vous avez des problèmes liés au système digestif, vous devez contacter votre gastroentérologue.

    Pour obtenir un rendez-vous avec ce spécialiste, le patient doit subir un examen obligatoire par un thérapeute local, qui, à son tour, en fonction des plaintes caractéristiques du patient, délivre une référence pour un examen gastro-entérologue.

    Le pancréas joue le rôle de sécrétion externe. Il synthétise le suc pancréatique, nécessaire à la digestion de haute qualité des aliments, et régule également le métabolisme des protéines, des glucides et des graisses, produisant un certain nombre d'hormones nécessaires à cet effet..

    Avec une fonctionnalité normale, le pancréas produit jusqu'à un litre de jus pancréatique par jour, ainsi qu'un certain nombre d'enzymes importantes qui favorisent l'absorption des graisses, la dégradation des glucides et la digestion des aliments protéinés..

    Une autre fonction du pancréas est la production d'hormones d'insuline, ainsi que de glucogan, qui protège le foie de la dégénérescence graisseuse. Si certains changements dans le niveau d'hormones sécrétées sont détectés, le patient aura besoin de l'aide d'un endocrinologue.

    Causes et symptômes des maladies

    La maladie pancréatique la plus courante est la pancréatite, un processus inflammatoire qui provoque la dégénérescence des tissus organiques. La maladie peut survenir soudainement et se manifester sous une forme aiguë, ainsi que dans une chronique, caractérisée par des manifestations périodiques. Les principales causes du développement du processus inflammatoire dans le pancréas:

    • manger de la malbouffe;
    • non-respect du régime alimentaire;
    • l'abus d'alcool
    • complications après des maladies infectieuses;
    • utilisation à long terme de médicaments à action forte;
    • la présence d'autres maladies dans le système digestif;
    • blessures abdominales.

    Les maladies du pancréas s'accompagnent de symptômes caractéristiques: douleurs paroxystiques ou douloureuses dans l'hypochondre gauche, nausées, parfois vomissements, ballonnements, augmentation de la formation de gaz, ainsi que survenue de diarrhée ou de constipation fréquente. L'appétit du patient disparaît, le poids corporel diminue, une carence en vitamines, une peau sèche et des ongles cassants sont observés..

    Dans la pancréatite aiguë, des douleurs soudaines surviennent, parfois de type zona. Ce développement de la maladie s'accompagne souvent de vomissements. Le processus chronique ne se manifeste que dans la période d'exacerbation.

    En plus de la pancréatite, d'autres maladies pancréatiques peuvent également survenir: nécrose, diabète, formation de calculs dans les canaux excréteurs est également possible. Avec le développement de la nécrose, la température corporelle du patient augmente, vomissements fréquents, diarrhée, douleur intense dans le nombril.

    Lorsque les premiers symptômes apparaissent, il est urgent de demander l'aide d'un gastro-entérologue. Si une crise aiguë survient soudainement, accompagnée de symptômes douloureux, une ambulance doit être appelée.

    La pancréatite aiguë nécessite un traitement chirurgical, de sorte que le patient est envoyé au service hospitalier de gastro-entérologie. Dans les cas graves, l'hospitalisation dans l'unité de chirurgie ou de soins intensifs est possible.

    Remarque! La présence de symptômes tels que:

    • Diarrhée, selles molles;
    • Ballonnements, nausées, vomissements;
    • Grondement, rots;
    • Diarrhée alternée avec constipation;
    • Mauvaise haleine, fatigue, léthargie générale; Témoigner d'une intoxication du corps par des parasites.

    Le traitement doit être commencé dès maintenant, car les helminthes vivant dans le tube digestif ou les voies respiratoires... L'avis des médecins... "

    Pour établir un diagnostic précis, une procédure d'examen complète est effectuée. Le patient doit subir une analyse clinique et biochimique du sang, de l'urine, du coprogramme, des diagnostics échographiques de la cavité abdominale, une angiographie pancréatique, ainsi qu'une cholécystopancréatographie rétrograde.

    Dans certains cas, l'IRM, la TDM et l'ECG sont effectués. Les mesures diagnostiques sont prescrites sous une forme individuelle, qui dépend des indicateurs personnels des symptômes du patient. L'état du pancréas lors du développement de la pancréatite aiguë est coordonné par un gastro-entérologue, endocrinologue, et en cas de complications, par un oncologue.

    Lorsque des indications d'intervention chirurgicale d'un patient sont identifiées, un chirurgien spécialisé en gastro-entérologie observe. Au cours du processus chronique, accompagné de symptômes mineurs, le médecin local peut observer le patient.

    Pour éviter les conséquences graves découlant de l'ignorance du traitement des maladies pancréatiques, il est nécessaire de demander l'aide spécialisée de spécialistes de profil étroit en cas de premiers symptômes. Une attitude attentive à sa propre santé affectera positivement l'état général et la vie de toute la personne..