Pourquoi les intestins de droite peuvent faire mal et comment faire face à la douleur

Il convient de noter que la première pensée qu'une personne ordinaire visite lorsqu'une sensation désagréable se trouve dans la partie droite de l'intestin est l'appendicite. Mais rien ne peut être fait, cependant, c'est la pathologie la plus reconnaissable parmi les habitants ordinaires. Mais ce n'est pas la seule cause possible de douleur. L'intestin fait mal à droite et dans d'autres circonstances qui, il est important de le rappeler, ne sont pas toujours associées à une pathologie. C'est pourquoi il est si important de ne pas paniquer. Néanmoins, si la douleur est très intense ou est devenue permanente, l'ignorer n'en vaut pas la peine, elle peut être très dangereuse.

Causes probables d'une telle douleur

Si nous considérons les causes relativement inoffensives du syndrome douloureux couvrant les intestins à droite, elles peuvent inclure, par exemple, une suralimentation ordinaire ou une intoxication alimentaire.

Des crampes et des douleurs dans l'intestin sont possibles en raison des adhérences de sa boucle, qui se sont formées après la chirurgie ou en raison du processus inflammatoire. Souvent, un moment provoquant avec une telle pathologie est des erreurs de nutrition, une surcharge physique intense ou des changements soudains de posture.

De plus, n'oubliez pas qu'une courte douleur dans l'intestin peut être un châtiment pour le stress. Si l'intestin de droite fait mal, et c'est une douleur de nature douloureuse, il est possible que des gaz se soient concentrés dans cette partie de l'intestin.

Néanmoins, des symptômes similaires dans les intestins de droite peuvent être causés par une maladie aussi grave que son obstruction, qui peut être provoquée par un néoplasme, une boule de vers ou un nœud intestinal qui s'est formé lors de son inversion. Mais cette douleur est beaucoup plus longue et douloureuse.

D'autres pathologies qui peuvent provoquer des douleurs dans les intestins comprennent:

  • colite;
  • tumeurs;
  • tuberculose;
  • appendicite;
  • La maladie de Crohn;
  • colite ischémique;
  • infections intestinales;
  • colite ulcéreuse non spécifique;
  • syndrome du côlon irritable;
  • dyskinésie et diverticulose du côlon;
  • dysbiose colique.

Appendicite

L'appendicite est appelée inflammation de l'appendice. C'est peut-être la pathologie la plus courante dans l'intestin à droite du nombril et elle nécessite une intervention chirurgicale immédiate. Il y a des cas fréquents où la douleur initiale dans l'intestin, qui signale une pathologie, est confondue avec une douleur à l'estomac. Il convient de noter que la douleur peut survenir non seulement dans les intestins à droite, mais également dans le nombril. De plus, il a la capacité de se déplacer, par exemple, du nombril, la douleur peut descendre et abandonner dans la jambe.

La douleur avec appendicite est permanente, mais son intensité est modérée. En cours de développement de la maladie et de la migration de la douleur du nombril vers la zone droite ou en bas de l'abdomen, elle s'intensifie. Néanmoins, la douleur peut disparaître et la raison en est la mort des cellules nerveuses de l'appendice. Mais il convient de se rappeler que généralement avec l'appendicite, l'intestin fait plus mal lors du changement de posture, de la marche ou de la toux. De plus, des symptômes tels que fièvre, nausées et même vomissements accompagnent la maladie..

Colite

La colite est une inflammation du côlon due à sa lésion infectieuse. La douleur à droite du nombril dans l'intestin est le principal symptôme d'une telle maladie. La maladie peut affecter à la fois l'intestin grêle et le gros intestin. C'est dans ce dernier cas, la douleur est concentrée sur le côté (à droite). Les autres symptômes de la colite aiguë sont:

  • nausée et vomissements;
  • fièvre;
  • flatulence;
  • perte de force et douleur dans la tête et les muscles;
  • envie systématique de déféquer;
  • diarrhée (caractérisée par du mucus et du sang).

Avec une forme aiguë de la maladie, elle ne dure pas plus d'une semaine. S'il ne reçoit pas l'attention qu'il mérite sans le guérir, cela se transforme en un processus continu. Avec un tel cours, l'intestin ne fait pas trop mal, les symptômes de la maladie ne sont pas si prononcés, mais ils ont un caractère permanent.

Séparément, il faut parler de la colite ischémique, qui est une inflammation de l'intestin causée par une obstruction des vaisseaux de la zone. Son principal symptôme est une douleur abdominale. Dans un premier temps, il a une apparence de crampes et se fait sentir à droite ou à gauche. Avec le développement de la maladie, la douleur devient permanente. Il s'agit d'une maladie très dangereuse dont on ignore les signes de complications graves à l'avenir.

la maladie de Crohn

Cette maladie est une forme chronique de maladie inflammatoire de l'intestin, qui s'accompagne également de dommages aux vaisseaux sanguins et aux ganglions lymphatiques. Habituellement, toutes les couches du tube intestinal sont affectées, et pas seulement sa muqueuse. Une caractéristique distinctive de la maladie peut être appelée la formation d'ulcères et de cicatrices sur les parois de l'intestin, ainsi que la défaite d'autres organes et systèmes à l'extérieur de l'intestin. Les autres signes de la maladie sont:

  • augmentation de la température semblable à une vague;
  • les intestins font mal, comme dans la forme aiguë de l'appendicite;
  • diminution de l'appétit et du poids corporel;
  • flatulences et diarrhée;
  • prostration.

Syndrome du côlon irritable

Le SCI est appelé une pathologie fonctionnelle dans laquelle les intestins souffrent en permanence en l'absence apparente de perturbations physiologiques. Les douleurs sont souvent douloureuses et sont généralement localisées à droite du nombril. En plus de cette maladie, les symptômes suivants sont inhérents:

  • des selles fréquentes ou, à l'inverse, peu fréquentes;
  • flatulence;
  • dysfonctionnements dans la cohérence de la chaise;
  • une sensation de nettoyage intestinal incomplet;
  • désir permanent de le vider;
  • mucus dans les fèces;
  • fatigue constante;
  • douleurs musculaires et crâniennes.

Dysbactériose

Il s'agit d'une violation de la quantité et de la composition de la microflore intestinale. Les principaux signes de cette maladie comprennent la douleur dans la zone abdominale, son "éclatement" et la diarrhée. Les défécations sont fréquentes et la chaise a une teinte verte, une consistance liquide et une odeur piquante caractéristique. De plus, avec le temps, sa teneur en eau commence à prévaloir. Les flatulences, avec un grondement caractéristique dans l'abdomen, sont particulièrement visibles chez les patients. De plus, une diminution marquée de l'appétit et une faiblesse sévère.

Diverticulite

Un diverticule est une saillie de la paroi intestinale. Dans sa forme simple, la maladie se transmet presque asymptomatiquement. Les manifestations vives des symptômes de la maladie ne sont notées qu'avec le développement de complications, en d'autres termes, la diverticulite (inflammation). La symptomatologie de la maladie est que la température augmente, les intestins deviennent insupportablement douloureux à droite du nombril et une diarrhée apparaît (avec du sang et du mucus). Une maladie négligée se transforme en une forme permanente, ce qui signifie que l'intestin fait systématiquement mal à droite du nombril.

Tumeurs

Parmi ces affections intestinales, les plus courantes peuvent être appelées polypes (formation bénigne) et cancer du côlon. Avec cette pathologie, les douleurs ne sont pas particulièrement intenses et n'ont pas de localisation claire, c'est-à-dire que le syndrome douloureux peut se manifester à droite, à gauche ou dans le nombril.

De plus, avec le développement de l'éducation, il a la possibilité de bloquer la lumière du tube intestinal, ce qui entraîne une obstruction intestinale. Une autre caractéristique de la formation de tumeurs est la constipation fréquente, qui ne peut être corrigée ni par l'alimentation ni par une pharmacothérapie..

Tuberculose

Il s'agit d'un groupe spécial de lésions intestinales qui affectent généralement le caecum. Au début, la maladie n'est pas accompagnée de certains symptômes et elle se caractérise par des symptômes plus généraux, tels que:

  • la faiblesse;
  • problèmes d'appétit;
  • basse température;
  • transpiration
  • flatulence;
  • la nausée;
  • lourdeur dans la région abdominale après avoir mangé;
  • instabilité des selles;
  • douleur peu prononcée dans les intestins.

Avec la progression de la maladie, la douleur dans l'intestin devient une partie intégrante de la vie humaine et est souvent localisée à droite.

Recommandations pour les douleurs intestinales

Lorsque des douleurs intestinales et des coliques surviennent, vous devez immédiatement vous allonger et prendre une position confortable. Manger, utiliser des coussins chauffants et faire de la glace devrait être complètement exclu dans ce cas. Cependant, si après une heure la douleur n'a pas cessé, alors, très probablement, les soins médicaux d'urgence ne fonctionneront pas. Répondez avec compétence à la question de savoir pourquoi il y avait une douleur à droite de l'intestin, seul un spécialiste peut le faire. Il est autorisé à prescrire le traitement nécessaire.

Il est important de se rappeler qu'il existe un certain nombre de symptômes qui signalent un appel d'urgence immédiat. Ces signes comprennent:

  • douleur aiguë et très intense dans les intestins;
  • vomissements débilitants;
  • température incroyablement élevée.

Dans de tels cas, vous ne pouvez vraiment pas compter sur sa propre force et son retard pour contacter les médecins.

Douleur ballonnements, causes et traitement des flatulences

Qu'est-ce que les ballonnements

Les ballonnements se caractérisent par une accumulation de gaz dans les intestins en raison de troubles digestifs. Les raisons peuvent être très différentes. Une telle pathologie peut se manifester visuellement. Il provoque une augmentation de l'abdomen et une sensation de satiété désagréable à l'intérieur..

De tels symptômes provoquent un inconfort sévère et causent beaucoup de problèmes, perturbant la qualité de vie. Des ballonnements périodiques peuvent survenir chez des personnes en bonne santé, mais plus souvent encore, ce symptôme indique le développement de certaines pathologies.

Causes des ballonnements et des douleurs dans le bas-ventre

Les ballonnements sont un symptôme courant pour de nombreuses maladies, mais la nutrition peut provoquer une gêne. Par exemple, les boissons gazeuses peuvent provoquer une formation accrue de gaz dans l'œsophage. Mais dans ce cas, le symptôme ne provoque pas d'inconvénient particulier, car les gaz sont rapidement excrétés physiologiquement. De plus, l'air peut pénétrer dans l'estomac pendant les repas en cas de ballonnement. Cela se produit généralement lorsqu'une personne est pressée et absorbe de la nourriture, presque sans souci.

Dans l'estomac

Les flatulences provoquent toujours un sentiment de plénitude. À de tels moments, une personne commence à affirmer qu'elle a trop mangé. De plus, des douleurs d'éclatement ou de crampes peuvent survenir. Les symptômes concomitants sont des éructations et des flatulences.

Parmi les causes fonctionnelles d'occurrence, on peut distinguer:

  • Trop manger. Cela se produit généralement lorsqu'une personne ne mange pas régulièrement, mais mange une fois par jour, tout en absorbant une énorme quantité de nourriture. Dans ce cas, le processus de digestion est difficile, et donc le passage des gaz à travers le tube digestif. Les parois de l'organe digestif avec cette nutrition sont étirées et il y a un effet de ballonnement.
  • Un grand nombre de bonbons dans l'alimentation, qui sont parfois nécessaires, comme une source d'énergie efficace pour contribuer à une récupération rapide de la force. Ils améliorent les processus de fermentation, ce qui entraîne la formation d'une quantité accrue de gaz..

Les ballonnements peuvent provoquer des maladies graves, notamment:

  • Dysbactériose, lorsqu'il existe un déséquilibre dans la microflore bénéfique du tractus gastro-intestinal. Cela perturbe le processus de digestion, provoque l'apparition de processus de pourriture et de fermentation. Dans ce contexte, la quantité d'air dans le tube digestif augmente.
  • Pathologies inflammatoires érosives et ulcéreuses. Les plus courants sont la gastrite et un ulcère d'estomac..
  • Maladies du foie et du pancréas en cas de violation de la sécrétion d'enzymes digestives.

Dans les intestins

Lorsque des ballonnements se produisent, non seulement l'estomac augmente de taille, mais il y a aussi de l'ébullition, des crampes et des douleurs dans l'intestin.

Ces symptômes sont souvent associés au développement de pathologies graves qui menacent la santé:

Cholécystite, qui se caractérise par une violation de l'écoulement de la bile. Dans ce cas, sur fond de ballonnements, un goût amer en bouche se produit très souvent. Avec une exacerbation de la maladie, des vomissements et des selles bouleversées se produisent. Une sensation de lourdeur se produit généralement dans le haut de l'abdomen du côté droit. Les sensations douloureuses s'intensifient en raison de la consommation d'aliments gras.

Duodénite, inflammation du duodénum. En règle générale, dans ce cas, la douleur et les ballonnements surviennent après avoir mangé dans environ 10-20 minutes. De plus, il y a une faiblesse accrue et un manque d'appétit.

La colite est un processus inflammatoire dans le gros intestin. En plus des douleurs abdominales et des flatulences, avec une telle pathologie, des troubles digestifs sont observés lorsque la diarrhée alterne avec la constipation. De plus, la douleur inconfortable augmente après avoir mangé et fait des efforts physiques. Dans les cas graves, il y a une fausse envie de déféquer et la présence dans les fèces de mucus et d'impuretés sanguines.

L'obstruction intestinale est caractérisée par une diminution de la lumière intestinale. Dans ce cas, avec ballonnements, le passage des gaz est nettement plus difficile. En conséquence, une douleur intense dans l'abdomen est à l'étroit dans la nature. Une constipation fréquente est également observée et des vomissements se produisent parfois..

Chez les femmes

Chez les femmes, la douleur et les ballonnements peuvent être associés à des changements hormonaux. Ces symptômes sont souvent observés pendant la grossesse, les menstruations ou la ménopause. Dans ces cas, les flatulences ne sont pas considérées comme un symptôme dangereux, mais vous devez néanmoins informer le médecin des ballonnements et subir un examen médical. L'essentiel est que dans le processus de diagnostic, les pathologies plus graves sont exclues.

Pendant la grossesse, les ballonnements sont très souvent causés par le fait que l'utérus augmente de taille et occupe presque tout le volume de la cavité abdominale. Dans le même temps, divers organes du système digestif sont comprimés, ce qui viole leurs fonctions. Pendant les jours critiques, les flatulences sont associées au fait que les changements hormonaux ralentissent le métabolisme de l'eau dans le corps. De plus, quelques jours avant le début de la menstruation, le sang commence à circuler activement dans les organes pelviens, dans le contexte duquel se produit une compression du système digestif.

Après manger

De plus, la cause des flatulences et des ballonnements est souvent un régime alimentaire déséquilibré et mal composé. Dans ce cas, des douleurs abdominales et des flatulences surviennent après avoir mangé. Le menu ne doit pas inclure de produits provoquant une réaction de fermentation. Parmi eux se trouvent des bonbons, des brioches, des pommes de terre et d'autres produits contenant une grande quantité de glucides, d'amidon ou de fibres facilement digestibles..

L'accumulation de gaz sans douleur peut provoquer des aliments qui doivent être consommés individuellement. Par exemple, les fruits doivent être consommés une heure avant le repas principal, ou quelques heures après avoir mangé.

Diagnostic des maladies possibles par les symptômes accompagnant les ballonnements

Bien sûr, avec des ballonnements, le diagnostic doit être effectué dans un établissement médical à l'aide de méthodes et d'équipements modernes. Mais d'abord, vous pouvez approximativement comprendre la gravité de la pathologie en analysant des symptômes supplémentaires.

Nausées Vomissements

Les ballonnements, les nausées et les vomissements sont le plus souvent déclenchés par une intoxication alimentaire. De plus, de tels symptômes peuvent survenir en raison de:

  • prise incontrôlée de médicaments pharmacologiques;
  • suralimentation ou troubles de l'alimentation;
  • le développement de processus infectieux et inflammatoires dans le tractus gastro-intestinal;
  • interventions chirurgicales;
  • grossesse
  • ménopause.

Douleur dans le côté gauche ou droit

Avec des flatulences sévères et des douleurs dans le côté droit de l'abdomen, une crise d'appendicite aiguë ne peut pas être exclue. Les mêmes symptômes sont caractérisés par une obstruction intestinale. Chez les femmes, une gêne caractéristique peut survenir avec l'endométriose.

Les ballonnements et l'apparition de douleurs sur le côté gauche se manifestent souvent par le développement d'une gastrite. De plus, il peut y avoir des éructations, des brûlures d'estomac et des nausées. Des symptômes similaires se produisent également avec des pathologies de la rate. Il y a augmentation des flatulences en combinaison avec des douleurs dans l'hypochondre gauche dans la pancréatite chronique.

Diarrhée ou constipation

Des ballonnements en combinaison avec une constipation ou une diarrhée alternée sont le plus souvent un signe d'obstruction intestinale..

De plus, ces symptômes peuvent accompagner: pancréatite chronique, entérocolite chronique, dysbiose, chronique, cholécystite, maladie de Crohn.

Les helminthiases et une grande variété de maladies du rectum, y compris l'oncologie, peuvent provoquer ces symptômes.

Cracher de la douleur dans le bas du dos ou le dos

En règle générale, une douleur intense dans l'abdomen et le dos, accompagnée de flatulences et de ballonnements, est caractéristique des pathologies suivantes:

  • Exacerbations de l'appendicite.
  • Perforation de l'intestin grêle.
  • Obstruction intestinale.
  • Syndrome du côlon irritable.
  • Rectocolite hémorragique.

Toutes ces pathologies sont très graves et sans soins médicaux urgents constituent une menace pour la santé.

Fièvre, faiblesse

Le plus souvent, dans le contexte de ballonnements, une faiblesse et une fièvre surviennent pendant le développement de l'entérite, qui est associée à une inflammation de l'intestin grêle. Très souvent, l'entérite se développe simultanément avec la colite. Il s'agit d'une affection grave qui nécessite un traitement sérieux..

La température et la faiblesse peuvent survenir avec une exacerbation de la pancréatite chronique. Cette pathologie est également souvent associée à d'autres maladies du tractus gastro-intestinal..

Une maladie grave qui provoque des flatulences et de la fièvre est la maladie de Crohn. Dans ce cas, une ulcération se produit dans certaines parties de l'intestin grêle et une nécrose est observée, à la suite de quoi la personne s'affaiblit très rapidement et perd du poids.

Autres symptômes

Les flatulences s'accompagnent parfois de symptômes atypiques..

Parmi eux, les suivants:

Perturbation du rythme cardiaque. Ce symptôme accompagne parfois l'exacerbation de la gastrite et des processus tumoraux. De plus, il peut accompagner divers changements vasculaires du système digestif..

Faiblesse et somnolence générales. Ces symptômes sont généralement observés dans un contexte de gastrite chronique ou d'inflammation du pancréas. Souvent, ils sont associés à une surcharge des organes digestifs avec de la nourriture lourde..

Maux de tête et vertiges. Ces symptômes accompagnent souvent l'empoisonnement avec de la nourriture, des médicaments ou des produits chimiques. De plus, la gastro-entérite causée par des causes infectieuses s'accompagne de tels signes..

Traitement et prévention des ballonnements

Le traitement des ballonnements n'est possible qu'après le diagnostic, qui vise à découvrir la principale cause de flatulence. Dans la plupart des cas, une approche intégrée est adoptée..

Pour éviter les ballonnements, vous devez suivre les règles nutritionnelles. Le régime doit être équilibré. Le menu devrait inclure des produits utiles qui excluent l'augmentation de la formation de gaz. De plus, il est très important de se promener après un repas. Améliore également la motilité gastrique et minimise le risque de flatulence un mode de vie actif avec un effort physique modéré.

Régime

Dans le traitement des flatulences, il est très important de respecter les règles de nutrition. Le menu doit être équilibré et la nourriture doit être fournie à l'estomac souvent, mais à petites doses. Dans ce cas, il est nécessaire de s'assurer que toutes les vitamines et substances nécessaires pénètrent dans le corps avec de la nourriture. Doit être complètement exclu des produits diététiques pour lesquels il existe une intolérance individuelle..

Il est important de prendre la nourriture dans un état détendu, sans se précipiter, et d'éviter les collations lors de vos déplacements. Vous ne devez pas non plus avoir de conversation pendant que vous mangez et vous devez vous assurer de bien mâcher les aliments. Il est conseillé de manger en même temps. Cela vous permettra de configurer correctement le tractus gastro-intestinal pour une activité intense à un certain moment, ce qui permettra au système digestif de gérer avec succès la digestion des aliments.

Il est permis d'inclure dans le régime des légumes, de la viande de volaille faible en gras, du pain et des craquelins secs, du poisson faible en gras, des légumes verts, des céréales, des fruits non sucrés, des œufs à la coque et des omelettes cuites à la vapeur..

Préparations médicales

Pour éliminer les flatulences, les types de médicaments suivants sont utilisés:

  • Antimousses. Ces médicaments réduisent la formation de gaz par effondrement des bulles, après quoi les gaz sont absorbés par les muqueuses et excrétés de manière naturelle.
  • Entérosorbants qui absorbent les gaz et éliminent les substances toxiques des intestins.
  • Prokinétique qui améliore la fonction motrice du tractus gastro-intestinal.
  • Probiotiques et prébiotiques. Ces fonds rétablissent la microflore normale du tractus gastro-intestinal.
  • Préparations enzymatiques qui peuvent éliminer les problèmes de digestion.
  • Antispasmodiques. Ces fonds sont prescrits si les flatulences s'accompagnent de douleurs spastiques.

sport

Un style de vie actif et des sports aideront à faire face rapidement aux flatulences. De plus, il existe un ensemble spécial d'exercices sportifs pour éliminer les ballonnements. Grâce à cela, le processus de digestion est activé, la stagnation dans la cavité abdominale est réduite et la motilité intestinale est également améliorée..

Les cours qui visent à éliminer les flatulences sont basés sur d'anciennes pratiques de yoga. Tout d'abord, cela signifie que vous devez prendre une certaine position et y rester dans un état stationnaire pendant plusieurs secondes.

Il est important d'effectuer tous les mouvements en douceur et lentement, en les contrôlant. De plus, il est nécessaire de résister à un certain rythme respiratoire, il est recommandé de prendre des respirations lentes et profondes. Vous devriez commencer à pratiquer avec des exercices simples et des charges minimales, progressivement le rythme et la complexité des cours peuvent être augmentés.

Remèdes populaires

Les remèdes populaires à base d'aneth sont efficaces dans la lutte contre les flatulences. À la maison, vous pouvez préparer une infusion ou de l'eau d'aneth. Pour ce faire, une cuillère à soupe de graines d'aneth doit être versée avec un demi-litre d'eau bouillante. Insistez sur le remède dans les 3 heures. Une telle boisson doit être consommée par les adultes 150 ml 3 fois par jour pendant un quart d'heure avant les repas.

Vous pouvez également préparer de l'eau à l'aneth. Pour ce faire, versez une cuillère à café de graines d'aneth avec un verre d'eau froide, portez à ébullition et faites bouillir à feu doux pendant un quart d'heure. Prenez le bouillon chaud deux fois par jour, matin et soir, une demi-heure avant les repas. Chaque fois que vous devez faire cuire un bouillon frais.

Douleur intestinale à droite

Si les intestins de droite font mal, cela peut indiquer une masse de maladies, mais parfois des raisons non pathologiques y résident. Le plus souvent, ces douleurs sont associées à toutes les inflammations connues de l'appendice (appendicite), bien que ce ne soit pas la seule pathologie qui puisse se faire sentir de cette manière. Si la douleur gêne souvent ou dure plus d'une heure, vous devriez consulter un médecin, car vous avez probablement besoin d'un traitement immédiat.

Causes possibles de douleurs intestinales à droite

Les causes des douleurs abdominales à droite peuvent être divisées en pathologiques et non pathologiques. Ces derniers incluent une suralimentation, une intoxication alimentaire, une violation du régime alimentaire ou un exercice intense après une intervention chirurgicale dans la cavité abdominale. De plus, une douleur à court terme se manifeste parfois en raison d'une forte charge psycho-émotionnelle, par exemple le stress. Des douleurs douloureuses en bas à droite peuvent apparaître en raison d'une formation excessive de gaz.

Les sensations douloureuses à droite dans la cavité abdominale ne surviennent pas toujours précisément dans l'intestin. Le danger est qu'ils sont souvent difficiles à distinguer. Les causes pathologiques de la douleur dans l'intestin droit comprennent les maladies suivantes:

  • l'apparition de néoplasmes;
  • La maladie de Crohn;
  • colite (y compris ischémique);
  • dyskinésie;
  • diverticule;
  • inflammation de l'appendice;
  • tuberculose;
  • dysbiose;
  • syndrome du côlon irritable;
  • colite ulcéreuse non spécifique;
  • infections intestinales, etc..
Retour à la table des matières

Inflammation de l'appendice

L'appendicite ou l'inflammation de l'appendice est l'une des maladies intestinales les plus courantes, localisée dans le côté droit, souvent dans l'hypochondre. Le traitement de la pathologie est souvent chirurgical, vous devez donc consulter un médecin dès les premières manifestations du syndrome douloureux. Cela ne fera que supprimer les méthodes de traitement conservatrices. La douleur est souvent confondue avec une douleur à l'estomac. La douleur peut perturber non seulement la droite, mais également le nombril, l'hypocondre. Une caractéristique est que la douleur peut traverser la jambe. Les douleurs abdominales sont modifiables, elles sont généralement légèrement intenses. Au fil du temps, des sensations douloureuses peuvent irradier dans la cavité abdominale et devenir plus fortes. Les patients notent que l'inconfort augmente avec le mouvement. Augmentation possible de la température, nausées et vomissements.

Inflammation du côlon

La colite est un processus inflammatoire dans le côlon qui se produit en raison d'une infection. Les sensations douloureuses sont localisées à droite du nombril, parfois dans l'hypochondre. La pathologie affecte non seulement le gros intestin, elle peut également se propager à l'intestin grêle, comme en témoigne la douleur dans le côté droit de l'abdomen. La maladie se manifeste également:

  • fièvre;
  • ballonnements;
  • mouvements intestinaux fréquents;
  • bâillonnement;
  • faiblesse générale;
  • maux de tête;
  • la présence de mucus et de sang dans les selles.

La colite ischémique est une maladie qui se caractérise par le développement d'un processus inflammatoire dans l'intestin, qui se produit en raison de l'obstruction des vaisseaux qui s'y trouvent. La maladie s'accompagne de crampes douloureuses dans la cavité abdominale, qui apparaissent parfois non seulement à droite. La pathologie est dangereuse. L'absence de traitement peut entraîner des conséquences irréversibles.

la maladie de Crohn

La douleur dans les intestins à droite peut survenir en raison de la maladie de Crohn - une inflammation chronique de l'intestin qui se propage aux vaisseaux et aux ganglions lymphatiques. Des ulcères et des cicatrices se forment sur les parois des intestins. La pathologie peut affecter d'autres organes et systèmes. Dans ce cas, le patient se plaint également de:

  • la faiblesse;
  • manque de désir de manger;
  • saute dans la température corporelle;
  • perte de poids
  • la diarrhée;
  • ballonnements, etc..
Retour à la table des matières

IBS (syndrome du côlon irritable)

Le syndrome du côlon irritable est un trouble fonctionnel des organes lorsqu'il fait mal à droite du nombril ou au bas de l'abdomen, mais aucun signe physiologique de la maladie n'a été détecté. Les sensations douloureuses font mal dans la nature. La cause de la maladie réside souvent dans l'état psycho-émotionnel du patient. L'ISF peut également survenir:

  • flatulence;
  • mucus dans les selles;
  • violation des selles;
  • le sentiment que les intestins ne se vident pas après une selle;
  • faiblesse générale;
  • une légère augmentation de la température;
  • maux de tête;
  • douleurs musculaires, etc..
Retour à la table des matières

Néoplasmes

L'apparition de néoplasmes s'accompagne souvent d'inconfort et de douleurs abdominales. Les tumeurs les plus courantes sont les polypes et le cancer. La douleur dans les intestins du côté droit n'est pas forte, ils peuvent également survenir dans d'autres parties de la cavité abdominale (gauche, dans le nombril, dans l'hypochondre, etc.). Si le néoplasme est petit, les symptômes sont souvent complètement absents. Lorsqu'une tumeur se développe, elle comprime ou bloque le passage dans l'organe. À la suite de cela, une obstruction intestinale se forme.

Tuberculose

La tuberculose commence le plus souvent par le caecum. Les symptômes de la maladie ne diffèrent pratiquement pas des autres pathologies intestinales:

  • une légère augmentation de la température;
  • perte d'appétit;
  • prostration;
  • violation des selles;
  • transpiration abondante;
  • ballonnements;
  • une sensation de lourdeur dans l'abdomen après un repas;
  • douleur légère dans le côté droit, souvent dans l'hypochondre, etc..
Retour à la table des matières

Autres raisons

La dysbactériose est une maladie qui se caractérise par une violation de la composition de la microflore intestinale. Souvent, il se manifeste par des sensations douloureuses dans la cavité abdominale inférieure. L'abdomen éclate, c'est dur. Le patient est dérangé par les selles molles fréquentes d'une teinte verte. Il y a une forte odeur désagréable de matières fécales. S'il n'est pas traité, le tabouret devient liquide. De plus, l'appétit du patient s'aggrave, des grondements intestinaux apparaissent. La cause de la douleur dans les intestins est l'invasion helminthique ou l'infection par d'autres parasites.

Diverticulite - bombement de la paroi intestinale. Au début, la pathologie n'est accompagnée d'aucun signe. Les symptômes apparaissent lorsque des complications de la maladie se développent. Dans ce cas, le patient craint une douleur aiguë à droite du nombril, ainsi que:

  • les indicateurs de température augmentent;
  • la diarrhée apparaît avec des impuretés de sang et de liquides muqueux.
Retour à la table des matières

Comment gérer la douleur?

Des sensations douloureuses du côté droit, au fond de la cavité abdominale ou de l'hypochondre sont l'occasion de consulter un médecin, surtout si elles surviennent systématiquement ou dérangent pendant longtemps. Si les intestins commencent à faire mal, vous devez vous allonger un peu. Dans ce cas, vous devez oublier de manger, de vous échauffer ou de suivre une thérapie «froide». Lorsque le patient se rend chez le médecin, un diagnostic approfondi sera effectué, ce qui aidera à identifier la cause des sensations désagréables du côté droit. Pour cela, le médecin réalisera une anamnèse, examinera le patient, palpera la cavité abdominale et prescrira les études de laboratoire et instrumentales nécessaires. Après le diagnostic, le spécialiste prescrira des procédures thérapeutiques adéquates..

Avant d'aller chez le médecin, la douleur peut être arrêtée avec des antispasmodiques (par exemple, No-Shpa, Drotaverin, etc.). Le symptôme devrait disparaître au maximum une demi-heure. Si les ballonnements sont une préoccupation, le symptôme peut être causé par des selles à long terme. Pour vous aider, vous devez boire un sorbant (par exemple, du charbon actif). Il arrive, dans ce cas, que vous ayez besoin d'utiliser un outil qui vous aidera à effectuer un acte de défécation (par exemple, un microclyster "Microlax" ou des suppositoires de glycérine). Il est recommandé d'augmenter la quantité de liquide utilisée jusqu'à 2 litres par jour. Cela aidera à prévenir la constipation. Avec un inconfort dans la cavité abdominale à droite du nombril, des exercices physiques spéciaux aident, ce qui améliore la motricité et l'absorption dans l'organe.

Quand appeler un médecin?

Si la douleur et les coliques intestinales ne disparaissent pas dans la demi-heure après avoir bu un antispasmodique (en supposant un mensonge calme), il est très probablement nécessaire d'appeler une ambulance, car seul le médecin peut dire pourquoi la douleur ne recule pas. Un appel médical d'urgence obligatoire doit être en présence des symptômes suivants:

  • la douleur est vive et très forte;
  • vomissements persistants
  • augmentation significative de la température.

Il est important de ne pas retarder l'appel d'ambulance. Plus tôt le médecin diagnostique et détermine la cause de la douleur à droite du nombril, plus le traitement sera prescrit rapidement. La détection précoce de la maladie rend le traitement plus efficace. De plus, cela aidera à prévenir d'éventuelles complications de la maladie. Le traitement de chaque maladie est spécifique, vous ne devez donc pas tarder avec un appel du médecin et l'automédication.

Ballonnements dans le bas-ventre à droite

Ballonnements et douleurs du côté droit - raisons de traiter

Si l'estomac est gonflé et que le côté droit est douloureux, cela peut entraîner des problèmes dans le système digestif. Mais il peut y avoir d'autres raisons qui dépendent de l'endroit où cela fait mal et de la façon dont cela fait mal. Sans l'aide d'un médecin, il est peu probable que nous puissions poser un diagnostic précis, mais savoir où et ce qui se trouve et ce qui peut indiquer - nous devons simplement.

Diagnostique

Les ballonnements et la douleur du côté droit dépendent de nombreuses causes. Il peut y avoir des facteurs externes, tels que des ecchymoses. Les causes internes sont plus difficiles à diagnostiquer, en particulier en ce qui concerne le système digestif, où tous les organes sont proches les uns des autres et interagissent étroitement.

La méthode de diagnostic principale est la palpation, dans laquelle le médecin sent soigneusement l'abdomen de tous les côtés. En cas de douleur intense, le médecin doit être appelé immédiatement. S'il y a une lourdeur dans l'abdomen et des ballonnements sans beaucoup de douleur, vous pouvez vous diagnostiquer.

Allongé sur le ventre, détendez-vous et poussez légèrement vos doigts sur le site de l'inconfort. Sentez-vous s'il y a une augmentation de la douleur ou un affaiblissement. Le ressentir est nécessaire en profondeur, mais avec soin, ne permettant pas de mouvements brusques. Nous devons essayer de comprendre par nous-mêmes et par le médecin (pour lui expliquer clairement) ce qui se passe. Il y a une douleur de traction, des éclats, des lancinements, des coutures et des aigus.

Il y a de la plénitude ou des ballonnements sans douleur. Après la palpation, le spécialiste prend une décision sur un diagnostic plus poussé, qui peut nécessiter une analyse générale et chimique du sang, des ultrasons ou des rayons X.

Causes de gonflement et de douleur du côté droit

Des ballonnements, une lourdeur dans l'abdomen et une légère douleur ne sont pas rares dans la vie ordinaire. Cela peut entraîner:

  • souche nerveuse;
  • gros effort physique;
  • jours critiques ou période d'ovulation;
  • augmentation de l'apport en fibres (chou, radis);
  • malnutrition ou suralimentation;
  • aliments gras et trop cuits;
  • intoxication à l'alcool, aux médicaments ou aux produits chimiques;
  • l'utilisation d'une grande quantité de halva, de crème glacée ou de chocolat;
  • boissons gazeuses.

Si les ballonnements et la lourdeur disparaissent après quelques heures, vous pouvez vous calmer. Si la condition se reproduit ou se transforme en une douleur longue et aiguë, alors nous pouvons parler de maladies graves, dont nous allons maintenant discuter.

Maladies possibles et leurs symptômes

Des ballonnements et des douleurs peuvent survenir dans diverses maladies, mais les symptômes caractéristiques, en règle générale, nous indiquent la présence d'un certain problème.

Nature de la douleur, des symptômesMaladie
Distension abdominale, crampes intestinales, fermentation, constipationFlatulence
Jaunisse, urine brillante, faiblesse, ballonnements, sourd, douleur sourde à droiteThrombose hépatique, hépatite, cirrhose, helminthiases
Douleur aiguë et continue à droite, ballonnements sévères en bas à droite + douleur peut signifier l'apparition d'une péritoniteAppendicite
Douleur intense, diarrhée, transpiration excessive, brûlures d'estomac. Les douleurs apparaissent une heure et demie après avoir mangé et augmentent progressivement. Après avoir digéré la nourriture, la douleur diminueUlcère
L'apparition simultanée d'une sensation de faim et de douleur, qui donne à l'avant-brasDuodénite
Ballonnement, douleurTrouble intestinal, obstruction
Ballonnements, manque d'appétit, diarrhée ou constipation, nausées pendant et immédiatement après avoir mangé, brûlures d'estomacGastrite
Ballonnements immédiatement après avoir mangé, diarrhée, après être allé aux toilettes, la douleur disparaîtSyndrome du côlon irritable
Nausées, vomissements (parfois avec du sang), perte de poids sévère, manque d'appétit, hypertrophie de l'abdomen, pâleur de la peau.Cancer de l'estomac
Douleur intense au creux de l'estomac ou douleur intense à la ceinture après avoir mangé.Pancréatite
Crampes dans le rectum, douleur dans l'hypochondre droit.Pylorospasme

La cause de la douleur peut être non seulement des problèmes dans le tube digestif ou le foie. Ils peuvent être atteints de thrombose artérielle, de pyélonéphrite, d'insuffisance cardiaque.

Par conséquent, une assistance spécialisée est nécessaire pour déterminer la maladie, et même une intervention chirurgicale immédiate. Il est nécessaire de comprendre où et comment ça fait mal, de se rappeler quand la douleur a commencé, d'analyser - après quoi elle est apparue et si c'était avant. Vous seul pouvez savoir tout cela, donc, en disant au médecin autant de détails que possible, vous pourrez résoudre les problèmes ensemble plus rapidement et plus efficacement.

Système digestif

Hépatite

Le foie - le principal organe du côté droit du corps humain, peut être bien restauré. Mais des lésions avec les virus infectieux de l'hépatite A et B. sont possibles. La nature de la douleur fait mal avec des attaques aiguës périodiques. Emplacement - l'hypocondre droit. L'hépatite peut ne pas se manifester pendant un certain temps (jusqu'à près de trois semaines). Ensuite, le virus pénètre dans les cellules du foie et crée un processus inflammatoire grave. Les symptômes de l'hépatite sont:

  • douleur lourdeur du côté droit;
  • faiblesse et apathie;
  • intoxication;
  • jaunissement de la peau, protéines oculaires;
  • urine foncée, trouble et mousseuse;
  • excréments légers.

Dans la période aiguë, l'hépatite n'est traitée que de façon permanente et plus le traitement est rapide, plus la guérison sera efficace et rapide..

Pancréas

Avec la pancréatite, la douleur est très différente en fonction de l'ampleur du processus inflammatoire - terne, aiguë, tiraillement, ceinture, etc..

Parfois, avec une pancréatite, elle peut se propager dans tout le corps, être donnée dans la colonne vertébrale, à la clavicule. Cela peut ne pas être lié à l'alimentation, il n'est donc pas facile de poser un diagnostic précis, il est impossible de le faire vous-même - les experts sont bien conscients que les symptômes de la pancréatite peuvent coïncider avec les symptômes d'une crise cardiaque ou de l'angine de poitrine..

La pancréatite aiguë entraînera des vomissements après avoir mangé, de la constipation ou de la diarrhée. Avec le développement ultérieur de la maladie, la bile commencera à apparaître dans le vomi, et le vomissement lui-même peut entraîner une déshydratation grave du corps. L'inflammation pancréatique peut survenir de manière inattendue après un tableau abondant, elle peut être provoquée par certains médicaments - antibiotiques, cytostatiques, etc..

Dyskinésie biliaire

La perturbation des voies biliaires se produit en raison d'une anomalie congénitale, de la malnutrition, d'une augmentation du stress émotionnel. La douleur apparaît de temps en temps dans l'hypochondre droit, avec apparition d'une dyspepsie (alternance de constipation et de diarrhée).

Si l'abdomen est enflé et que la douleur se propage de l'hypochondre droit vers le dos, en remontant jusqu'à la clavicule droite - il s'agit d'une forme aiguë de dyskinésie. Il y a des nausées et même des vomissements réguliers..

Les voies biliaires peuvent se bloquer après un stress sévère, des blessures - physiques et psycho-émotionnelles.

Flatulence

L'accumulation de gaz dans les intestins éclate désagréablement les intestins et peut provoquer des spasmes périodiques aigus. La fermentation commence dans les intestins et en même temps, des problèmes surviennent avec les selles. Dans un intestin sain, jusqu'à 20 litres de gaz circulent, qui sont produits au cours de divers processus de dégradation des aliments et de leur interaction avec les sucs gastriques.

Les gaz sont éliminés naturellement et généralement sans problème. Si la nourriture est inappropriée, une grande quantité de matières fécales et de troubles métaboliques créent des accumulations de gaz. Les causes des flatulences sont nombreuses:

  • malnutrition;
  • dysbiose;
  • un grand nombre de bactéries gazogènes;
  • manque d'activité gastro-intestinale normale;
  • carence enzymatique;
  • augmentation de la pression dans le tractus gastro-intestinal avec des élévations élevées;
  • stress.

Produits provoquant des flatulences, beaucoup. Nous devons apprendre à bien les combiner dans des plats, vous ne pouvez pas trop manger. Vous serez surpris de voir cette liste de produits, ils sont tous utiles, mais s'ils sont maltraités, ils provoquent des flatulences:

  • crème glacée;
  • céleri, chou, radis, carottes, oignons;
  • pommes, poires, prunes, abricots, raisins;
  • pain brun, bagels, petits pains;
  • haricots, haricots, pois;
  • son, germe de blé, maïs, avoine;
  • Bière;
  • champignons;
  • boissons gazeuses;
  • raisins secs.

système urinaire

Des ballonnements avec ou sans douleur dans la période initiale peuvent être dus à une lithiase urinaire. Le tout premier signe en est précisément la douleur, qui peut être terne, faible ou insupportable.

Cette douleur est constamment présente, elle peut à peine être perceptible, mais elle le sera toujours. La colique rénale est localisée sur le côté ou le bas de l'abdomen. Les attaques durent de 20 minutes à une heure. L'urine devient rougeâtre, il y a parfois du sang, du «sable».

Il peut y avoir des nausées, des vomissements, une douleur accrue pendant la miction ou des envies inattendues. Parfois, la lithiase urinaire ne se manifeste pas pendant longtemps, mais elle commence par des ballonnements sans douleur significative.

Douleur après avoir mangé dans l'hypochondre droit avec cholécystite

Si en plus des sensations douloureuses, il y a de l'amertume dans la bouche, on peut supposer une cholécystite, dont le principal symptôme est le vomissement avec de la bile. Autres symptômes présents avec cette maladie:

  • revêtement blanc sur la langue;
  • augmentation de la température;
  • insomnie;
  • une sensation de ballonnement;
  • cardiopalmus;
  • crampes crâniennes;
  • douleur à droite.

En cas de cholécystite dans la période aiguë, il y a des douleurs intolérables dans l'hypochondre droit, qui donnent à l'épaule, sous l'omoplate, une température élevée. Dans ce cas, vous devez appeler d'urgence un médecin, car le retard du processus peut entraîner une péritonite.

Chez la plupart des patients, la cholécystite commence dans un contexte de cholélithiase, lorsque la vésicule biliaire est irritée, la pression monte à l'intérieur de l'organe, les calculs pénètrent à l'intérieur, provoquant une inflammation et même une nécrose.

Appendicite

Une douleur intense est localisée dans l'abdomen inférieur droit, parfois des nausées sont présentes, parfois non. La douleur est particulière, avec des vagues aiguës. Pour exclure l'appendicite ou la décision de prendre des mesures, vous devez appeler un médecin. Vous pouvez soulager la condition en mettant un rhume sur la zone de la douleur, prenez n'importe quel médicament contre la douleur. Vous devez agir rapidement, car la péritonite se développe parfois très rapidement.

Système reproducteur

En gynécologie, les ballonnements sont moins caractéristiques, mais ils peuvent éclater dans de tels cas:

  • kyste (ballonnements et douleurs périodiques);
  • annexite (éventuellement ballonnements et douleurs douloureuses dans la forme chronique et aiguë dans les aigus);
  • grossesse extra-utérine (ballonnements et douleurs douloureuses);
  • Irrégularités menstruelles;
  • période d'ovulation;
  • grossesse précoce.

Les hommes ont également souvent des douleurs abdominales basses et des ballonnements:

  • blessures
  • les infections
  • inflammation des testicules, du pénis;
  • Publier;
  • vésiculite;
  • prostatite;
  • calliculite.

Juste chez les hommes, les maladies du système reproducteur qui provoquent des douleurs et des malaises abdominaux sont fréquentes et la palpation indépendante n'aidera pas ici, seul un spécialiste est nécessaire.

Traitement

Parfois, les gens se perdent, vers quels médecins s'adresser en cas de douleur. Dans tous les cas, vous pouvez d'abord contacter le thérapeute qui, après l'examen initial, sera envoyé au médecin de profil. Les maladies gastro-intestinales sont un gastro-entérologue. Suspicions de maladies féminines - gynécologue, homme - urologue. La chose la plus importante à faire avec la douleur est d'ajuster son alimentation.

Vous pouvez appliquer du froid sur votre estomac, boire les analgésiques qui se trouvent dans votre armoire à pharmacie à domicile. Mais vous ne pouvez pas vous appliquer des médicaments plus complexes, seul le médecin vous prescrira le médicament nécessaire, sa posologie et son cours.

Si les ballonnements sont temporaires et que vous savez d'où ils viennent, vous pouvez utiliser des remèdes populaires - décoctions de persil, d'aneth, de calendula.

S'il y a de l'amertume dans la bouche, vous pouvez temporairement appliquer des médicaments cholérétiques légers - Allohol, Karsit, Holosas. Soulager l'état du foie peut être une décoction de rose sauvage avec du sorbitol. La camomille se boit dans les processus inflammatoires du tractus gastro-intestinal, en cas de troubles digestifs - calendula ou millefeuille.

Mais vous pouvez faire un soulagement si vous savez avec certitude que le problème est survenu après avoir trop mangé ou mangé de la malbouffe. Si l'inconfort persiste et la douleur s'intensifie, n'attendez pas des problèmes plus graves.

Nutrition pour flatulences

Pour tous les problèmes du tube digestif, en plus de la pharmacothérapie, la nutrition est d'une grande importance, dans laquelle les règles suivantes sont observées:

  • Les produits ne doivent être bouillis, cuits au four ou cuits à la vapeur;
  • Les premiers plats sont préparés sans friture;
  • Le pain doit être hier;
  • Les fruits sont seulement sucrés;
  • Boissons - jus ou compotes naturels hautement dilués.

Les produits suivants sont interdits:

  • Porc, agneau;
  • Gras, épicé, fumé;
  • Acide;
  • Fromages épicés;
  • Confiserie (à l'exception des petits biscuits biscuits);
  • Thé et café forts;
  • Bouillons de poisson;
  • Ail cru et oignons.

Ballonnements sur le côté droit: causes

Les douleurs abdominales et les ballonnements sont des problèmes auxquels de nombreuses personnes sont confrontées quotidiennement. Le plus souvent, des douleurs abdominales sont localisées dans le haut ou le bas de l'abdomen, accompagnées de malaises, de nausées et de vomissements, d'une sensation de satiété et d'autres sensations désagréables. Dans le même temps, les ballonnements et les douleurs dans la région abdominale sont souvent révélateurs de dysfonctionnements du corps, pour lesquels des mesures urgentes doivent être prises.

La douleur à droite du nombril est une occurrence relativement rare. Mais pour quelle raison les ballonnements et la douleur dans cette partie de l'abdomen? Quelles maladies ce symptôme peut-il indiquer? La douleur dans l'hypochondre droit peut-elle indiquer la présence de problèmes gynécologiques ou d'une inflammation du gros intestin? Quels médicaments faut-il prendre s'il fait mal à droite du nombril et que l'estomac est gonflé en même temps? La médecine traditionnelle va-t-elle aider? Vous pouvez trouver des réponses à chacune des questions ci-dessus dans notre article..

Pourquoi l'estomac a enflé à droite?

Une douleur aiguë dans l'hypochondre droit survient souvent après l'exercice. Ce symptôme se manifeste particulièrement intensément si une personne a beaucoup mangé avant l'exercice. Cependant, si la douleur s'accompagne d'une perte d'appétit, de nausées, de ballonnements et d'autres symptômes secondaires, les causes de la douleur peuvent être des processus pathologiques dans la cavité abdominale, à savoir:

  • Inflammation du côlon. Dans ce cas, la douleur et les ballonnements s'accompagnent d'une diarrhée et d'une fièvre abondantes;
  • Hernie ombilicale, si le phoque est localisé à droite;
  • Dysfonctionnement des voies biliaires;
  • Problèmes gynécologiques:
    • Tumeurs et inflammation de l'utérus;
    • Endométriose et hyperplasie endométriale;
    • Dysfonctionnement ovarien;
    • Règles douloureuses;
    • Les conséquences de l'interruption artificielle de la grossesse;
  • Pathologie du cœur. En plus de picotements dans le bon espace intercostal et de ballonnements, la personne ressent un essoufflement grave, une sensation de brûlure dans la poitrine et une bouche sèche;
  • Pyélonéphrite et autres processus inflammatoires dans les reins et les glandes surrénales;
  • Réactions névralgiques;
  • Hernie dans la région thoracique ou lombaire et autres maladies de la colonne vertébrale;
  • Appendicite. Dans ce cas, la nature de la douleur est aiguë, croissante, environnante. Quelques jours avant une crise d'appendicite, des vomissements abondants sont observés plus de 2 fois par jour, constipation, ballonnements;
  • L'ulcère duodénal. Les douleurs sont aiguës, crampes, l'abdomen gonfle considérablement et devient dur, une odeur acide ou putride désagréable peut être entendue de la bouche;
  • Cirrhose, hépatite et autres lésions hépatiques. En cas de pathologie hépatique, la douleur s'intensifie après avoir bu de l'alcool, des aliments gras ou en fumant;
  • Lésions de la prostate chez l'homme.

Il est important de considérer que le symptôme alarmant est précisément les douleurs longues et débilitantes à droite du nombril. Une légère douleur dans le côté droit et un léger ballonnement sont normaux avec une sécrétion excessive de bile, ou si une personne a considérablement surestimé. Il peut également picoter dans l'hypochondre droit lors d'une situation stressante, en raison d'un changement brusque de régime alimentaire d'habituel en régime alimentaire, pendant les jours dits de «jeûne» et pendant le jeûne.

Que faire?

Afin de vous débarrasser de la douleur du côté droit et des ballonnements, vous devez d'abord découvrir la cause de cette condition. En cas de douleur intense dans la cavité abdominale, vous devriez consulter un médecin et subir l'examen nécessaire. Dans ce cas, la thérapie visera principalement à éliminer la maladie sous-jacente, et non un symptôme particulier..

Si aucun dysfonctionnement corporel grave n'a été identifié, les médicaments suivants aideront à éliminer la douleur et les ballonnements sur le côté droit du nombril:

  • L'allochol est un médicament cholérétique à base d'enzymes biliaires naturelles. Améliore le processus de digestion avec stagnation dans les voies biliaires, soulage les douleurs abdominales sur le côté droit de l'abdomen;
  • Le charbon activé ou le charbon blanc sont des affinités pharmacologiques adsorbantes populaires et bon marché qui absorbent et éliminent les gaz digestifs en excès et les substances nocives du corps humain. Soulage les ballonnements abdominaux;
  • Esmpumisan est un agent antimousse à action rapide à base de siméthicone. Soulage la douleur, effondre les bulles de gaz dans les intestins;
  • Motillium - affecte positivement la motilité du gros intestin, soulage la douleur et les ballonnements;
  • Mezim, Mezim-Forte - un médicament à base de pancréatine - une enzyme pancréatique naturelle. Aide à accélérer la digestion, élimine les ballonnements et prévient la douleur.

En cas de sensations douloureuses de nature névralgique, des antispasmodiques sont pris. Les remèdes les plus populaires de ce groupe sont Papaverine, No-Shpa, Spazmalgon et Drotavenrin.

Si la douleur survient à droite du nombril avec une activité physique accrue après avoir mangé, il est nécessaire de réduire l'activité. Par exemple, ralentissez, arrêtez ou accroupissez-vous. Après un certain temps, la douleur disparaîtra et, dans la plupart des cas, elle disparaîtra complètement. Immédiatement après une attaque d'une telle douleur, il est catégoriquement déconseillé de boire de l'eau pétillante.

Remèdes populaires

Soulager la douleur dans l'hypochondre droit aidera la médecine traditionnelle et traditionnelle. Voici quelques recettes pour les potions folkloriques les plus efficaces:

  • La décoction de camomille est une boisson tonique, apaisante et anesthésiante. Il y a 3-4 cuillères à soupe de fleurs de camomille séchées pour 1 litre d'eau bouillante. La boisson est brassée sous forme de thé standard, pour le meilleur effet - elle est infusée et stockée dans un thermos;
  • Calamus root bog - ce remède est utile non seulement pour la douleur et les ballonnements dans le côté droit de l'abdomen, mais aussi pour les rhumes. Après chaque repas, une petite quantité de matières premières broyées et séchées est placée sous la langue et lentement absorbée. L'air agit comme un anesthésique naturel;
  • Le jus de betterave est un agent cholérétique naturel. A jeun, une demi-heure avant le petit déjeuner et avant le coucher, on boit au moins un demi-verre de jus. Le sucre ne doit pas être ajouté, car du glucose supplémentaire arrête l'effet souhaité;
  • La teinture d'acacia blanc est un autre médicament cholérétique, qui a également un sédatif et un analgésique. Méthode de préparation - similaire à une décoction de camomille.

En cas de douleur dans l'hypochondre droit et de ballonnements, il est préférable de renoncer temporairement au café fort et au thé noir. Au lieu de ces boissons, il est recommandé de boire une décoction de feuilles de menthe poivrée 3-4 fois par jour. Cette boisson désinfecte la cavité buccale, contribue à la circulation normale des gaz dans les intestins et soulage la douleur, quel que soit leur emplacement.

Ballonnements et douleurs abdominales basses

Les patients se rendent souvent chez le médecin pour se plaindre d'avoir l'estomac enflé. Une grande variété de facteurs provoquants qui peuvent être associés aux caractéristiques du corps peuvent conduire à cette condition. Les experts appellent l'accumulation de flatulences de gaz.

Pourquoi le ventre gonfle?

Les ballonnements dans le bas de l'abdomen provoquent une grande gêne, c'est pourquoi les patients veulent le plus rapidement possible de s'en débarrasser. Les raisons suivantes peuvent provoquer cette condition:

  • augmentation de la formation de gaz due à la malnutrition;
  • dysbiose;
  • infestations helminthiques;
  • infections intestinales;
  • maladie de la cavité abdominale, dans laquelle la douleur peut irradier vers le bas du dos;
  • pancréatite, tandis que les patients ressentiront des nausées et des vomissements, ainsi que des douleurs dans le côté gauche;
  • obstruction intestinale;
  • indigestion
  • immunité affaiblie;
  • processus inflammatoires dans l'intestin, dans lesquels la douleur apparaît sur le bas-ventre droit ou gauche;
  • néoplasme;
  • mauvaises habitudes, en particulier le tabagisme;
  • trop manger;
  • conversations en mangeant;
  • l'apport de grandes quantités d'air avec de la nourriture;
  • la dyspepsie est une indigestion;
  • intolérance alimentaire.

Chez la femme, le processus pathologique peut être le résultat de tels facteurs: grossesse, irrégularités menstruelles, ménopause, endométriose, fibromes utérins. Chez les hommes, la gravité et l'enflure peuvent être causées par la prostatite, la présence de calculs rénaux, la cystite et les maladies des organes génitaux. Chez les enfants, les ballonnements provoquent une suralimentation, une alimentation inadaptée à l'âge, des néoplasmes.

Troubles des ballonnements

Parlons des causes courantes de flatulence.

Névrose

La névrose intestinale ne se produit pas toujours chez les personnes affectives, dans certains cas, le problème se produit chez les personnes équilibrées qui sont habituées à garder leurs émotions au plus profond de leur âme. Les situations de conflit, le stress mental, une mauvaise nutrition peuvent provoquer la maladie..

Les symptômes cliniques de la névrose peuvent être très divers et dépendent largement de la stabilité du système nerveux. Les ballonnements apparaissent après avoir mangé et s'accumulent pendant la journée. Les flatulences sont exacerbées par la douleur et les crampes. Douleur pire après avoir mangé et vers le soir.

Dysbactériose

La dysbactériose ne se développe pas chez les personnes en bonne santé, elle signale un dysfonctionnement du corps. Le processus pathologique est basé sur un changement dans la composition des micro-organismes qui habitent les intestins. En conséquence, le nombre de bactéries bénéfiques diminue, tandis que la microflore conditionnellement pathogène est activée.

La digestion complète des aliments et la protection du corps sont tout simplement impossibles sans la participation de micro-organismes qui habitent les intestins. La dysbactériose provoque souvent une antibiothérapie incontrôlée, des infections intestinales, des maladies du tube digestif, une malnutrition, une immunité affaiblie.

Obstruction intestinale

L'obstruction intestinale est une pathologie aiguë qui, en termes de danger, équivaut à une appendicite et à un ulcère gastrique perforé. Un retard, voire une absence totale de passage des matières fécales dans les intestins, se produit pour un certain nombre de raisons:

  • la présence de corps étrangers, de polypes, de tumeurs malignes;
  • spasme des muscles lisses;
  • inversion de la boucle intestinale;
  • processus d'adhésion et plus.

Le premier symptôme d'une pathologie est une attaque de douleur. L'estomac gonfle après environ douze heures. Des vomissements sévères sont notés. Le traitement principal est la chirurgie.

Comment reconnaître les flatulences?

Les symptômes se manifestent de différentes manières, à bien des égards, leur apparition est associée aux causes directes des flatulences. Les plaintes de patients suivantes indiquent des problèmes avec les intestins:

  • une sensation de plénitude dans l'abdomen;
  • pression interne sur l'estomac et sensations d'éclatement;
  • crampes dans l'abdomen et douleur aiguë qui disparaît après la décharge de gaz;
  • inconfort dans la région épigastrique;
  • grondement dans l'estomac après avoir mangé;
  • hoquet, rots;
  • constipation ou diarrhée.

Pourquoi fait mal dans le bas-ventre?

Chez les femmes, les jours critiques sont la cause la plus fréquente de soulagement de la douleur par le bas. Si une sensation désagréable apparaît au milieu du cycle menstruel, cela peut indiquer le début de l'ovulation.

Les plaintes des patients que leur bas-ventre fait mal peuvent être associées à d'autres raisons:

  • constipation;
  • appendicite. Une localisation typique de la douleur est le côté droit;
  • syndrome du côlon irritable;
  • prostatite;
  • cystite;
  • pierres dans l'uretère;
  • infections intestinales;
  • maladies du système génito-urinaire.

Produits de formation de gaz

Il existe de nombreux produits qui contribuent à la formation de gaz dans les intestins. Il s'agit notamment des aliments contenant du carbone, du lactose, des fibres brutes et de la levure. Considérez une liste de ces produits:

  • le chou blanc provoque la fermentation dans l'intestin en raison de la teneur élevée en fibres grossières et en soufre;
  • produits à base de haricots: haricots, pois. Ces aliments sont mal traités dans l'estomac. Dans les intestins, ils sont sensibles aux attaques de micro-organismes. Avant la cuisson, les haricots doivent être trempés dans l'eau, cela contribuera à une meilleure digestion;
  • produits laitiers. Chez certaines personnes, le lactose n'est pas du tout digéré. Mais les produits laitiers, au contraire, contribuent à une bonne fonction intestinale;
  • légumes et fruits crus: pêches, pommes, poires, raisins, radis;
  • bière, kvas;
  • boulangerie fraîche;
  • plats de viande;
  • boissons gazeuses sucrées.

Un point important dans le processus de formation de gaz est la combinaison des aliments. Les produits suivants sont mal combinés les uns avec les autres: poisson et œufs, lait avec des produits de boulangerie, produits laitiers et lait aigre, plats multi-composants.

Comment supprimer les ballonnements?

Selon la cause des ballonnements, vous devrez peut-être consulter un thérapeute, gastro-entérologue, spécialiste des maladies infectieuses, oncologue, neurologue. Un traitement médical obligatoire est requis pour les personnes âgées et les enfants de moins de trois ans..

En cas de problèmes digestifs, il est extrêmement important d'éliminer les aliments qui ne provoquent pas de fermentation et une augmentation de la production de gaz: céréales de riz et de sarrasin, soupes de légumes, légumes au four, fromage cottage faible en gras, variétés de poisson et de viande faibles en gras. Les produits suivants réduisent la formation de gaz:

La chose la plus importante dans le traitement des flatulences est le respect des recommandations médicales. Tout d'abord, vous devez prendre rendez-vous avec un spécialiste et subir un examen. Si les ballonnements ne s'accompagnent d'aucun symptôme supplémentaire, votre médecin peut vous prescrire les éléments suivants:

  • Motilium - ce médicament élimine le problème et normalise la digestion;
  • aliments diététiques;
  • préparations enzymatiques pour une meilleure digestion des aliments;
  • décoctions d'aneth et de camomille;
  • le nettoyage des intestins peut dans certains cas nécessiter un laxatif.

Si les flatulences s'accompagnent de sensations douloureuses, les recommandations du médecin peuvent légèrement changer:

  • Pour soulager les spasmes musculaires, No-shpa ou son analogue Drotaverin est utilisé;
  • Espumisan aidera à éliminer les gaz accumulés;
  • La pancréatine et le Mezim normalisent le pancréas et l'estomac.

Considérez la liste des médicaments que les médecins prescrivent souvent pour les flatulences:

  • Beefiform. L'outil régule l'équilibre de la microflore intestinale;
  • Tserukal - un antiémétique;
  • Le phosphalugel est un médicament antiacide qui abaisse l'acidité de l'estomac;
  • Enterosgel est utilisé pour l'intoxication.

Comme aide auxiliaire, la médecine traditionnelle est utilisée. Considérez les recettes les plus courantes et les plus efficaces:

  • camomille des champs. Les matières premières sèches sont versées avec de l'eau bouillante et insistées. Une fois le produit filtré, il peut être consommé vers l'intérieur dans une cuillère à soupe cinq fois par jour. La perfusion calme bien le système nerveux;
  • gingembre. Des épices sont ajoutées au thé ou aux plats préparés. Couper le gingembre en tranches avec de l'eau bouillante et insister dix minutes. Il devrait être pris une cuillère à soupe;
  • pommes de terre au jus. Peler le légume et passer dans le presse-agrumes. Il doit être pris à jeun de 80 g;
  • Le thé à la menthe poivrée apaise et élimine les ballonnements. Vous pouvez utiliser à la fois de la menthe poivrée et de la mélisse.

Mesures préventives

Les recommandations suivantes aideront à éviter les manifestations de flatulences: soumettez les légumes et les fruits à un traitement thermique, assaisonnez les salades avec de l'huile végétale - olive ou tournesol, ne buvez pas de nourriture avec des aliments gazéifiés sucrés.

Mangez du pain d'hier, pas fraîchement cuit. Faire tremper les haricots jusqu'à ce qu'ils soient complètement gonflés. Buvez de l'eau trente minutes avant de manger et au moins une demi-heure après avoir mangé. Mangez de petits repas et mâchez bien. Menez une vie saine et active, évitez les situations stressantes.

Les ballonnements dans le bas de l'abdomen sont un phénomène désagréable qui provoque une gêne. Dans certains cas, des flatulences se produisent en raison de l'abus d'aliments générateurs de gaz, d'une suralimentation ou de mauvaises habitudes.

Dans certains cas, les ballonnements peuvent être à l'origine de maladies graves qui nécessitent des soins médicaux d'urgence. Un spécialiste est impliqué dans le diagnostic, n'essayez pas le rôle d'un médecin. Si vous ressentez les premiers symptômes alarmants, contactez une agence spécialisée..

Pourquoi il y a une douleur dans les intestins dans le bas de l'abdomen droit

La douleur est une réaction protectrice à tout processus pathologique qui se produit dans le corps. Si votre estomac vous fait mal, cela provoque toujours de l'anxiété et de l'anxiété. On ne sait pas s'il est nécessaire d'appeler une ambulance, de consulter un médecin vous-même ou cela passera?

La douleur dans l'abdomen est diverse: elle peut être tirante, coupante, piquante. Si le patient ressent de telles douleurs dans l'abdomen inférieur droit, cela indique des symptômes d'une lésion dans l'intestin. Souvent, la maladie est détectée dans la dernière section de l'intestin grêle (iléon), dans le côlon aveugle et ascendant.

Et si la douleur du côté droit irradie vers la région lombaire, inguinale et pubienne - c'est la raison d'appeler une ambulance (cela peut être le symptôme d'un ulcère du rectum et du duodénum).

Les diverticules

Les diverticules sont des lésions pathologiques de nature sacculaire dans la paroi intestinale. Ils ont un message avec une lumière, et à la suite de cela, la stagnation du contenu intestinal s'y produit. En conséquence, le processus d'inflammation.

Si cela fait mal dans l'abdomen inférieur droit, un diverticule de Meckel (la dernière partie de l'intestin grêle) peut se produire. Le développement de la maladie peut être observé dans le caecum et / ou le côlon ascendant.

La symptomatologie de la maladie coïncide pratiquement avec les symptômes de l'appendicite aiguë:

  • la paroi abdominale antérieure est tendue;
  • douleur en touchant la zone affectée dans l'intestin;
  • symptômes neurologiques positifs.

Une caractéristique est une longue évolution de la maladie avec des poussées d'exacerbation: constipation, alternance avec troubles digestifs.

Si, lors de l'observation de cette symptomatologie, ignorez une visite chez le médecin et ne commencez pas un traitement en temps opportun, une suppuration, une perforation, la formation de fistules avec le développement ultérieur d'une péritonite peut survenir.

la maladie de Crohn

La maladie de Crohn fait référence aux maladies inflammatoires de l'iléon terminal. C'est chronique. Dans 20% des cas, elle est détectée absolument par accident (lorsqu'une opération est réalisée pour retirer l'appendice).

Les symptômes sont très similaires à ceux de l'appendicite. Afin d'établir correctement le diagnostic, il est nécessaire d'interviewer soigneusement le patient. La période aiguë de la maladie dans l'intestin est très souvent précédée de tels symptômes:

  • une très longue (de 7 jours à 2-3 ans) période de troubles digestifs;
  • une tendance aux troubles digestifs sévères;
  • pas de vomissements;
  • la douleur est localisée exclusivement sur le bas de l'abdomen.

Si ces symptômes sont détectés, une hospitalisation urgente est indiquée suivie d'un traitement chirurgical.

Appendicite aiguë

La douleur sur le côté droit du bas-ventre est très typique d'un processus pathologique tel que l'appendicite aiguë. Il s'agit d'un processus inflammatoire de l'appendice du caecum. Les symptômes suivants sont caractéristiques de cette maladie:

  • dans 90% des cas, des douleurs apparaissent au milieu de l'abdomen;
  • après 12 à 24 heures, le syndrome douloureux descend dans l'abdomen vers le côté droit;
  • la douleur ne disparaît pas avec le temps, elle ne peut que s'intensifier ou s'affaiblir;
  • l'augmentation de la douleur commence par un mouvement rapide, un symptôme de toux;
  • la douleur diminue un peu en décubitus dorsal, du côté où se situe la lésion;
  • vomissements uniques et caractéristiques;
  • un dérangement intestinal sous forme de diarrhée est rare;
  • la température corporelle maximale s'élève à 38 ° C;
  • Symptôme Shchetkin-Blumberg fortement positif.

Si au moins certains des symptômes ci-dessus sont détectés, une hospitalisation urgente avec une intervention chirurgicale ultérieure est nécessaire. Si la chirurgie, pour une raison quelconque, ne s'est pas produite, une gangrène ou une rupture du processus enflammé peut se développer. En conséquence de cela - péritonite purulente.

Colite ischémique

Il existe un certain nombre de processus pathologiques dans lesquels il y a violation de la perméabilité et / ou du blocage des vaisseaux veineux dans l'intestin. Ces maladies comprennent: le diabète sucré, les lésions des veines, l'athérosclérose des vaisseaux sanguins. En conséquence, une inflammation se développe - colite ischémique.

Pour cette pathologie, au premier stade, une forte douleur de crampes dans le bas-ventre est caractéristique, puis elle se propage vers le côté affecté. Au deuxième stade, après un certain temps, il y a une diminution de la douleur. Ils deviennent courants. Pour établir le bon diagnostic, en plus de la douleur, il est nécessaire de remarquer les symptômes suivants:

  • diminution de l'appétit;
  • la nausée;
  • ballonnements et grondements dans l'abdomen;
  • troubles digestifs;
  • douleur intense en appuyant avec une main dans la zone touchée;
  • avec le développement du stade aigu de la maladie (crise cardiaque des parois intestinales), le sang peut être détecté dans les selles.

Une occlusion intestinale

Les facteurs conduisant à cette maladie peuvent être attribués à deux raisons: la torsion intestinale et l'obstruction de la lumière intestinale due à l'action de corps étrangers.

Avec l'inversion des intestins, la maladie se développe très rapidement, car il y a une violation de la conduction nerveuse et un arrêt de l'apport sanguin aux parois de l'intestin. Avec un blocage de la lumière dans l'intestin par un corps étranger, le péristaltisme est perturbé.

S'il y a un facteur conduisant à l'obstruction de la lumière dans l'intestin, il y a une douleur très intense dans l'abdomen, qui se détache dans la région iliaque droite. Une sensation désagréable, en règle générale, s'accompagne de vomissements (dans 95% des cas après avoir mangé), aucun péristaltisme n'est observé.

Hernie inguinale

Il existe deux types de hernies: réglables et retenues. C'est avec atteinte de la hernie que des douleurs apparaissent dans le bas-ventre droit. La douleur est due au fait que les boucles intestinales gonflent et gonflent. En conséquence, leur volume augmente considérablement en taille et devient plus grand que le diamètre de l'anneau herniaire.

La douleur sur le côté droit de l'abdomen devient plus forte avec une activité physique accrue. Lorsqu'un patient consulte un médecin pour une consultation, il ne sera pas difficile de poser un diagnostic. Traitement chirurgical.

Commissures

La présence d'adhérences sur les membranes séreuses de l'intestin provoque également des douleurs dans la région iliaque droite. Des adhérences peuvent se former en raison d'une intervention chirurgicale, d'une maladie intestinale congénitale ou acquise.

Processus tumoraux

Parmi un grand nombre de néoplasmes, il fait mal dans l'abdomen inférieur droit avec des processus bénins (polypes intestinaux) ou des tumeurs malignes (cancer du côlon).

Si le processus tumoral commence juste à se développer dans le corps, cela ne fait pas beaucoup de mal. La douleur n'est pas localisée clairement. Avec le développement ultérieur de la maladie, des polypes ou une tumeur bloquent la lumière intestinale. Cela entraînera une obstruction..

En plus de la douleur dans le bas de l'abdomen droit, avec le développement de néoplasmes, les symptômes suivants peuvent également être dérangeants:

  • constipation
  • dans les selles apparaît un mélange de sang;
  • faiblesse et fatigue injustifiées;
  • perte de poids soudaine et perte d'appétit.

Au moindre soupçon d'un processus tumoral, vous devez immédiatement consulter un médecin.

Syndrome du côlon irritable

Avec cette pathologie, cela fait mal du côté droit du bas-ventre. La douleur va de mineure à très sévère. Les sensations de douleur sont étroitement liées à la nourriture (il y a une augmentation significative).

Une caractéristique de ce syndrome est que la douleur ne dérange pas pendant une nuit de sommeil, et avec le début du matin, elle réapparaît. L'examen ne révèle pas de lésions organiques.

Le syndrome du côlon irritable peut être identifié par les symptômes suivants:

  • flatulences et ballonnements;
  • les processus de digestion sont perturbés;
  • sensation de nausée;
  • le mucus se trouve dans les selles;

Avec la détection rapide des symptômes, vous pouvez complètement vous remettre de cette pathologie..

Traitement

Il y a beaucoup de maladies provoquant des douleurs dans l'abdomen inférieur droit. Par conséquent, seul un médecin doit prescrire un traitement médicamenteux ou offrir une solution chirurgicale au problème.

Les types de thérapie suivants sont distingués:

  • étiotrope, élimine la cause de la douleur;
  • pathogénétique, améliore le système digestif;
  • symptomatique, visant à réduire l'inconfort dans l'intestin.

Il est très important que seule une visite opportune chez un médecin aide à éviter les conséquences désagréables de la douleur dans le bas de l'abdomen droit. Il est impératif de suivre un régime spécial, une pharmacothérapie, un traitement chirurgical - et alors l'élimination complète de ce problème dans la plupart des cas est garantie.

Sensation incompréhensible, gonflement du côté droit.

Bonjour à tous! Depuis plus d'un an maintenant, je suis tourmenté par une sensation incompréhensible du côté droit: le soir, allongé sur le dos, les sections oblongues "oblongues" en bas à droite se situent approximativement dans la région de l'appendicite. Il gonfle comme un oreiller là-bas, après quelques secondes de départ, et revient. Il n'est pas accompagné de douleur, mais apporte simplement un inconfort. Le matin, avec une visite aux toilettes, tout disparaît mais l'inconfort persiste. J'ai couru chez les médecins, le sang était bon, le gynécologue a dit que rien de cela n'était féminin, il n'y avait pas de kystes.. Aucune hernie n'a été trouvée. Je sais avec certitude que cela est dû aux intestins de cette zone, car j'ai remarqué que de tous les produits à base de farine, ma santé empire et que ces ballonnements augmentent. Quelqu'un at-il rencontré une telle situation ?? Aidez-moi s'il vous plaît!

Rappelez-vous quels antibiotiques pendant un an avec un crochet cette chose a répondu avec la disparition (doxycycline, chloramphénicol, norfloxacine, etc.) ou l'activation (céphalosporines orales, sinon, aucune différence avec l'angine de poitrine, l'otite ou la pyélonéphrite, etc.).
de même avec une fortification à haute dose, un manque de sommeil, des chambres exiguës, une clinique de pancréatite avec insuffisance exocrine, des vers ronds déféqués, une réaction au sexe, etc..

L'administration de Woman.ru n'évalue pas les recommandations et les examens sur le traitement, les médicaments et les spécialistes discutés dans ce fil. N'oubliez pas que la discussion est menée non seulement par des médecins, mais aussi par des lecteurs ordinaires, de sorte que certains conseils peuvent ne pas être sans danger pour votre santé. Avant tout traitement ou médicament, nous vous recommandons de contacter un spécialiste!

Rappelez-vous quels antibiotiques pendant un an avec un crochet, cette chose a répondu à la disparition (doxycycline, chloramphénicol, norfloxacine, etc.) ou à l'activation (céphalosporines orales, sinon, aucune différence avec l'angine de poitrine, l'otite moyenne ou la pyélonéphrite, etc.). manque de sommeil, chambres exiguës, clinique de pancréatite avec insuffisance exocrine, vers ronds dégonflés, réaction au sexe, etc..

Merci d'avoir répondu! Je ne me souviens de rien de ce qui précède, et en général, d'une sorte de paradoxe, sans aucune raison pour laquelle ces ordures sont apparues. J'ai 25 ans et j'ai toujours pensé que je regardais bien la nourriture. Elle a rarement pris des antibiotiques et des médicaments en général, a été testée pour les parasites: introuvable. La seule chose que vous pouvez saisir est le gastra-entérologue, après examen au baryum, a déclaré qu'il y avait beaucoup de selles dans cette partie de l'intestin. Je ne comprends pas comment cela peut arriver en mon absence de constipation et en général en allant quotidiennement aux toilettes, désolé.))))

Allez immédiatement chez le thérapeute. Il s'agit d'un problème hépatique.

Pour la version du Forum Woman.ru, de nouvelles fonctionnalités et un nouveau design sont apparus sur les ordinateurs.
Quelles sont vos impressions sur les changements??

Le gastro-entérologue aurait dû prévoir un examen de vos intestins: sigmoïdoscopie, irrigoscopie, coloscopie. Aller chez le proctologue pour un rendez-vous.

Soit le foie ou le pancréas, soit un dysfonctionnement de la bile.

Très probablement, syndrome du côlon irritable. Allez chez le gastro-entérologue, une partie de l'intestin est pour lui..

Le gastro-entérologue aurait dû prévoir un examen de vos intestins: sigmoïdoscopie, irrigoscopie, coloscopie. Aller chez le proctologue pour un rendez-vous

l'angle iléo-caecal est visible en contraste avec le baryum (injecté par la bouche) que l'auteur a réalisé, en échographie, en trois dimensions et en deux dimensions, avec la tomographie.
passer 5 virages avec un colonoscope n'est pas réel, le RRS examine à 15cm de l'anus; remplir les intestins de contraste avec l'irrigo au-delà de l'angle splénique est également généralement problématique, sauf pour pomper l'installation d'hydrothérapie du côlon.
la compression externe par les ganglions lymphatiques est généralement (le cas échéant) visible sur les images R conventionnelles et lors de la fluoroscopie de la zone, avec échographie, avec CT / IRM. en plus des pathogènes banaux et d'une augmentation du nombre relatif de certains composants de la microflore normale (diptrophate de clostridia, escherichia, etc.), la zone est souvent affectée par la yersineose, la mycobactériose, l'amibiase, le typhus chronique / paratyphoïde avec dépistage dans la colonne vertébrale, les mt pseudomonas lymphogènes avec tampons.

Vous avez besoin d'un gastro-entérologue, mais ne buvez pas d'antibiotiques sans ordonnance.

Merci pour les conseils, je reviendrai certainement chez le médecin. Je ne sais tout simplement pas où: le thérapeute a effectué un tas d’échographies et de tests, et le gynécologue et gastro-entérologue aussi... Ils ont haussé les mains. ((((

Et, en passant, cela tient compte de la conduite de toutes les analyses en Amérique, sur des équipements modernes. Nous péchons sur nos médecins russes qu'il n'y a aucun sens en eux, mais en fait, ici nous sommes presque arrivés à la même conclusion., rien de plus n'a été attribué. Elle m'a dit de boire un laxatif qui, après 4 jours, ne m'a pas du tout fait d'effet. À l'endroit où il gonfle, gargouille et murmure comme dans l'estomac des gens, bien qu'il soit calme dans mon estomac.

L'auteur, un oiseau en colère vous a répondu correctement, votre vésicule biliaire ne fonctionne probablement pas bien, et probablement votre foie, car la vésicule biliaire est très susceptible d'avoir (ou de perturber) le pancréas. Rappelez-vous si vous avez bu des contraceptifs oraux hormonaux? aimez-vous les bonbons, les pâtisseries? Tout est en ordre avec la colonne vertébrale, ne courbez pas? Voici une liste des tests que vous devez faire:
1. Coprogramme. Cette analyse comprend le plus souvent l'indicateur "réaction au sang occulte", vous avez besoin de trois jours d'un régime spécial, et même avec cela, il peut être faux positif (il y a des nuances). Vous pouvez le faire, vous ne pouvez pas, quel âge avez-vous d'ailleurs?
2. Échographie de la cavité abdominale.
3. Échographie de la bile avec définition de la fonction.

L'analyse fécale de la dysbiose n'abandonne pas, ne dépense pas d'argent.

Peut être testé pour l'élastase pancréatique (il semble que oui)

Ne buvez pas d'antibiotiques! Il n'y a pas d'inflammation. Le fait est que nos médecins aiment les prescrire comme vitamines..

Quelle est votre taille et votre poids? Souffrez-vous également de cystite / urétrite / muguet / vaginose? Y a-t-il de petits points rouges sur le corps?

En général, vérifiez le travail de la vésicule biliaire, avec de grandes chances qu'il soit indésirable. Je ne suis pas médecin, mais je comprends très bien la médecine. Bonne chance!

Je veux dire - vous pouvez le faire, ou vous ne pouvez pas - il s'agit du test sanguin caché

Et pourtant - normalement aller aux toilettes? Y a-t-il un sentiment de vidange incomplète? excréments de mouton? Y a-t-il une sensation d'ébullition dans les intestins après les selles? Les ballonnements dépendent-ils du cycle menstruel? c'est-à-dire, par exemple, après qu'une période passe ou diminue? ou est-ce permanent?

Et pourtant - normalement aller aux toilettes? Y a-t-il un sentiment de vidange incomplète? excréments de mouton? Y a-t-il une sensation d'ébullition dans les intestins après les selles? Les ballonnements dépendent-ils du cycle menstruel? c'est-à-dire, par exemple, après qu'une période passe ou diminue? ou est-ce permanent?

Remercier. ))) veuillez lire mes réponses # 2, 9, 10.
Cela ne dépend en aucune façon de mon cycle, chaque mois je fais attention pendant un an, avant de commencer à consulter les médecins, car je pensais peut-être à un kyste... Mais non, et le gynécologue après l'échographie le confirmait. Il y a eu 2 échographies abdominales et radiographies abdominales (en septembre) et en décembre, ils ont fait des radiographies au baryum. Du sang a été pris au tout début, une analyse générale, il n'y avait rien à redire.
Il n'y avait pas de chaise de mouton, murmure seulement avant la défécation, pas après.
L'appétit est toujours bon

J'ai déjà vu l'âge :) Anyutka, j'ai le même problème, je l'ai eu, il a commencé vers 23 ans, maintenant j'ai 31 ans. Tout a commencé par un gonflement du côté droit, puis au fil des ans aussi à gauche. Maintenant, tout l'estomac est déjà gonflé et caillouteux. donc ici. J'ai déjà décidé de m'expérimenter et j'ai commencé à boire de l'allohol, dans le cadre de la bile.. donc les ballonnements ont commencé à diminuer et les gaz ont commencé à s'échapper, ce qui avait récemment été retardé en étirant la paroi intestinale (désolé), bien que je n'ai pas pu le boire pendant plus de deux jours, t. à. le côté droit puis le côté gauche ont commencé à faire mal. et c'était précisément à l'endroit où j'étais le plus gonflé, et c'est le côté droit - la région de l'appendice, mon allochol a commencé à "bouillonner" et l'inflation a diminué. Et pour une raison quelconque, mes côtés droit et gauche me font mal à cause des voies biliaires, si quelqu'un me dit quel est le problème, je serai reconnaissant. Alors, Anyutka, ne tardez pas, avec le temps, tout ne fera qu'empirer, rendez le coprogramme. Je suis allé des années avant ça, et donc les idiots me traitent depuis des années pour l'inflammation des appendices, comme ça

et mon sang est également parfait, comme celui d'un astronaute, il y a au moins trois mois, du sang même avec un cancer, les gens ont du sang parfait. Votre vésicule biliaire ne produit pas suffisamment de bile, sinon tous les gaz que vous avez égouttés dans votre côté droit seraient évacués, et la deuxième option n'est pas assez d'enzymes pancréatiques, et plus probablement les deux!

Leela, c'est tellement agréable d'entendre et de recevoir des conseils d'une personne qui sait de quoi elle parle, en particulier d'après sa propre expérience. Soit dit en passant, lorsqu'un gastro-entérologue m'a dit que j'avais des excréments là-bas (je ne sais pas combien, et je doute que j'aie eu ce problème à cause de cela), j'ai commencé à boire des fibres (après l'utilisation d'un laxatif), naturelles, si je n'en ai pas le mauvais composant est l'enveloppe des graines d'une variété rare de plantain. Ainsi, au bout de quelques jours, je pouvais aller jusqu'à 6 balles par jour de façon importante, mais pas la diarrhée, mais une chaise ordinaire, juste plus souvent. J'ai été choqué de voir à quel point je venais de moi. Les gargouillements de ce côté ont augmenté, et ce qui est étrange, le sentiment a été ajouté que ça démange là-bas! Et à ce moment-là, je pensais en fait que le médecin avait raison, je m'étais accumulé là-bas et tout était effacé.
Mais nous comprenons tous que cela ne vaut pas la peine de prendre de tels médicaments à vie, même si je ne me sentais pas plus mal avec lui. Par conséquent, je l'ai bu pendant environ un mois et j'ai arrêté. Au final, ça s'est un peu amélioré, mais le problème n'a pas disparu. La chose est donc différente. Par conséquent, je serai vérifié plus loin.
Soit dit en passant, Lilu, il existe également un analogue de cette fibre sur le marché russe (je cherchais, je voulais le recommander à ma mère, propre, mais ses mains ne l'atteignent toujours pas). Pendant que je vis, je découvre avec quelle nourriture je suis le meilleur: j'ai découvert: tout est farine, pain, pizza, biscuits, petits pains et thé, quelle que soit la force qui affecte fortement ces ballonnements. J'ai donc dû refuser. Plus de soupes, et puis il y a eu des jours où les ballonnements n'apparaissaient pas!
Et pourtant, l'infusion de camomille aide beaucoup! Je sais que c'est encore du millepertuis et de la menthe, mais je ne l'ai pas encore essayé. J'espère que mes conseils vous aideront aussi. Être en bonne santé)))

Ballonnements dans le bas-ventre à droite

Les symptômes caractéristiques indiquent souvent une condition pathologique et le développement de maladies. L'un d'entre eux est un ballonnement en bas à droite.

Souvent, le problème réside dans le tractus gastro-intestinal, mais la perturbation d'autres organes est possible. Il y a des moments où un symptôme n'indique pas une maladie, mais apparaît à la suite d'une lourde charge.

S'il y a une douleur dans l'hypochondre droit, des ballonnements, il y a d'autres symptômes, alors vous devez consulter un médecin pour procéder à un examen et établir les causes.

Causes des ballonnements

Des ballonnements dans le bas de l'abdomen à droite apportent aux gens de nombreuses sensations désagréables et tout le monde essaie de se débarrasser du symptôme le plus rapidement possible.

Pour choisir le bon schéma thérapeutique, il est important de déterminer les causes, et il peut y en avoir plusieurs:

  1. Gazage dans les intestins. Le plus souvent, la malnutrition devient un facteur provoquant, surtout si vous abusez de sucre ou de beurre.
  2. Dysbactériose Avec ce diagnostic, la flore intestinale bénéfique meurt et les bactéries pathogènes entrent en remplacement, le système digestif fonctionne mal, la lourdeur commence dans l'hypochondre droit, les ballonnements et autres sensations désagréables.
  3. Infections intestinales et parasites.
  4. Les maladies du tube digestif, en particulier les ballonnements dans le bas-ventre à droite, apparaissent lorsque le pancréas fonctionne mal, lorsque le corps manque d'enzymes pour transformer les produits.
  5. Obstruction intestinale, conduit à l'incapacité à éliminer correctement les gaz.
  6. Avaler de grandes quantités d'air pendant un repas.

Parfois, la raison est le résultat d'une utilisation abondante de soude. Chez les patients atteints de gastrite ou de syndrome du côlon irritable, des ballonnements en bas à droite apparaissent assez souvent, tandis que la douleur disparaît.

Les causes de la douleur

Des ballonnements dans le bas-ventre à droite sont presque toujours accompagnés de douleurs. Si un tel symptôme apparaît, la liste des raisons s'allonge.

Le problème est caractéristique non seulement des maladies intestinales, mais également des autres organes du tractus gastro-intestinal. De plus, la douleur chez l'homme apparaît moins souvent, en raison de l'absence de jours critiques.

Pendant les menstruations, les femmes peuvent avoir des ballonnements dans la cavité abdominale et des douleurs dans l'hypochondre droit, tirant dans la nature ou sous forme de contractions.

Dans certains cas, le symptôme apparaît au milieu du cycle menstruel, indiquant l'ovulation.

Entre autres raisons, on peut distinguer:

  1. Constipation Les selles retardées entraînent une accumulation de matières fécales et lorsqu'elles sont nombreuses, des lourdeurs et des douleurs apparaissent. Cela est dû à une pression accrue sur les autres organes voisins..
  2. Infection intestinale. En présence de bactéries, se produisent non seulement des douleurs et des ballonnements, mais également de nombreux autres symptômes. Les signes apparaissent brusquement et ne disparaîtront pas avant le traitement pour éliminer les micro-organismes..
  3. Maladies du système génito-urinaire. Les douleurs sont douloureuses dans la nature, et il n'est possible de récupérer qu'avec l'aide d'une exposition à la chaleur et l'utilisation d'antibiotiques.
  4. La présence de pierres. Avec une telle maladie, la douleur est localisée sur le côté et se prolonge dans l'abdomen. Dans certains cas, les patients peuvent dire exactement à 100% où exactement ça fait mal.
  5. Rétention urinaire. Un problème similaire se produit avec l'infection du système génito-urinaire ou l'apparition de néoplasmes.
  6. Syndrome du côlon irritable. La pathologie entraîne des ballonnements et des douleurs abdominales. Pour améliorer la condition, vous devez utiliser un régime strict.
  7. Prostatite chez les hommes.
  8. Saignement à l'intérieur de l'abdomen, auquel cas des évanouissements et une pâleur de la peau apparaissent.
  9. Tumeurs.
  10. Inflammation de l'appendicite.

Ballonnements et douleurs dans l'hypochondre droit pour les raisons décrites apparaissent presque toujours ensemble.

Symptômes

Si la douleur et les ballonnements ne sont en aucun cas associés à la maladie, aucun symptôme supplémentaire ne devrait apparaître.

En présence de maladies gastro-intestinales, des signes supplémentaires apparaissent:

  1. La sensation d'une pierre dans l'estomac.
  2. Violation des selles, ainsi que des interruptions dans la fréquence des selles.
  3. Changement dans la consistance des selles.
  4. Dans les excréments apparaissent des morceaux de nourriture qui n'ont pas pu être digérés.
  5. Diarrhée possible, qui apparaît 10 fois par jour.
  6. L'appétit disparaît.
  7. Dans l'estomac gronde constamment.
  8. Après avoir mangé, la brûlure de l'œsophage commence.
  9. Éructations avec une odeur.

Si la cause se cache en violation du foie, les symptômes supplémentaires incluent:

  1. Nausées et vomissements, et dans la masse elle-même il y a de la bile.
  2. Abdominal.
  3. La peau devient jaune, ce qui peut indiquer une hépatite.
  4. Le poids du patient est réduit en raison d'une forte perte d'appétit, ainsi que de fréquentes diarrhées.
  5. Le corps est constamment faible et la fatigue s'installe rapidement..
  6. Homme agacé.
  7. L'ambiance change constamment.
  8. La température augmente et reste de l'ordre de 37,2 à 37,8 degrés.
  9. Le foie grossit.

Souvent, un signe de ballonnement à droite et une douleur indiquent une inflammation de l'appendicite. Pour comprendre à 100%, il est important de comprendre les principaux symptômes de l'inflammation:

  1. Nausées complétées par des vomissements.
  2. Une forte augmentation de la température, qui augmente avec une détérioration de l'état général.
  3. Douleur abdominale sévère.
  4. Augmentation de la sécrétion de sueur.
  5. Augmentation de la pression.

S'il y a tous les symptômes et qu'aucune mesure n'est prise, une issue fatale est possible. Souvent, les symptômes peuvent indiquer une ostéochondrose dans la région lombaire..

Vous pouvez confirmer la maladie par les signes suivants:

  1. Douleurs fréquentes au dos.
  2. Réduction de la sensibilité de la hanche.
  3. Constipation.
  4. Chez les femmes, le cycle menstruel s'égare.
  5. L'activité sexuelle est réduite.

Les symptômes peuvent être complétés en fonction de la gravité de la maladie. Si la douleur et les ballonnements sont constants, et avec l'exercice les symptômes deviennent plus forts, alors nous devons parler de la présence de maladies du cœur ou du système vasculaire.

Symptômes caractéristiques:

  1. Dyspnée.
  2. Lourdeur sous les côtes, complétée par de la douleur.
  3. Les coups de bélier.
  4. Lourdeur de poitrine.
  5. La nausée.
  6. Transpiration abondante.

En cas de suspicion d'au moins une maladie pour ces symptômes, vous devez immédiatement consulter un médecin pour vous aider..

Un examen en temps opportun vous permet de commencer le traitement à temps, éliminant les conséquences.

Diagnostique

Pour déterminer avec précision les raisons pour lesquelles des ballonnements apparaissent sur le côté droit de l'abdomen, vous devez demander l'aide de médecins.

Ils feront un examen complet, qui comprend des méthodes de laboratoire et instrumentales.

Avant d'utiliser des méthodes de diagnostic, le médecin procède à un examen et à une enquête pour recueillir les plaintes.

Parmi les méthodes de diagnostic en laboratoire, il y a:

  1. Analyse de sang, d'urine et d'excréments.
  2. Tests hépatiques.
  3. Test d'hépatite.

Les méthodes d'examen instrumental comprennent:

  1. Échographie du tube digestif.
  2. CT et IRM.
  3. Roentgenography.
  4. Coprogramme.
  5. Gastroduodénographie.

S'il n'est pas possible d'établir les causes exactes, des méthodes d'examen supplémentaires sont prescrites..

En conséquence, le médecin établit les causes exactes et le diagnostic, et sélectionne également le traitement approprié.

Traitement

Si une personne ne ressent aucune douleur et que seuls des ballonnements apparaissent en bas à droite, les médecins peuvent prescrire Motilium.

Le médicament vous permet de vous débarrasser du symptôme, ainsi que du travail digestif normal. En plus de cela, le médecin fixe les règles suivantes:

  1. Il est nécessaire d'utiliser un régime strict, qui est prescrit par un médecin. Le menu ne doit pas inclure d'aliments gras, d'ingrédients à base de plantes crues, de légumineuses, d'épices. Ces aliments irritent le tube digestif et peuvent entraîner des gaz dans les intestins..
  2. Il est permis de cuire à la vapeur ou à la vapeur..

Si des ballonnements et des douleurs du côté droit apparaissent en raison d'une carence enzymatique, des médicaments qui rétablissent le niveau enzymatique sont utilisés.

Ces moyens incluent Mezim et ses analogues. Les pilules peuvent améliorer la digestion des aliments.

En plus des médicaments, la médecine populaire peut être utilisée. Pour cela, des décoctions et infusions à base de camomille ou d'aneth sont utilisées..

Si la constipation est la cause, des laxatifs peuvent être nécessaires pour nettoyer les intestins..

La sévérité de l'hypochondre droit et la douleur peuvent être arrêtées avec des antispasmodiques. Le plus populaire et le plus inoffensif est No-shpa, Espumisan. Les enzymes aideront, à savoir Pancreatinum.

Si le médecin observe des causes plus graves lors du diagnostic, la personne se rend à l'hôpital, après quoi une intervention chirurgicale peut être effectuée.

Avec des régimes stricts qui sont utilisés pour perdre du poids, le résultat est une faim constante, des ballonnements et des douleurs peuvent également être.

Les préparations enzymatiques et l'ajustement de la nutrition aideront à soulager les symptômes, mais les antispasmodiques et les analgésiques ne donneront pas de résultats.

Chez les femmes menstruées, des douleurs et des ballonnements apparaissent souvent, mais le gynécologue doit personnellement choisir le médicament.

Le plus souvent, No-shpu et Spazmalgon sont prescrits pour soulager. Pendant la grossesse, ces symptômes ne devraient pas déranger, mais il est préférable de consulter un médecin pour un examen.

Pour la prévention, vous devez vous rappeler quelques règles de base:

  1. Maintenez une nutrition adéquate tout le temps afin qu'il n'y ait plus de problèmes à l'avenir..
  2. Au moins une fois par an, un médecin est examiné pour évaluer l'état de santé.
  3. Commencer le traitement des maladies à temps et les traiter jusqu'au bout.
  4. Menez une vie active qui améliore l'état général et la motilité du tube digestif.
  5. Débarrassez-vous des mauvaises habitudes.

Des règles simples peuvent éliminer ou réduire la probabilité de développer des maladies gastro-intestinales entraînant des ballonnements et des douleurs..