Ballonnements sur le côté droit

Une posture inconfortable pendant le sommeil, le manque d'activité physique, l'abus d'aliments trop gras et de boissons contenant de l'alcool peuvent être une raison naturelle pour le patient de ballonnements et de douleurs du côté droit.

Vous pouvez vous débarrasser de l'inconfort dans une telle situation à l'aide d'un régime alimentaire et d'un changement de rythme de vie.

Si des mesures sont prises et que les symptômes ne disparaissent pas, vous devriez consulter un spécialiste, car dans le côté droit de l'abdomen sous les côtes se trouvent des organes vitaux, des processus inflammatoires dans lesquels peuvent provoquer le développement de complications graves.

La localisation, le degré d'intensité et la nature de la douleur, les résultats des examens et des tests de laboratoire permettront de diagnostiquer et de prescrire une thérapie complexe, qui vise à éliminer la cause de la pathologie et des symptômes tels que ballonnements et douleurs dans l'abdomen droit.

Douleur dans l'hypochondre droit

Après un exercice intense, beaucoup ressentent une douleur dans l'abdomen droit. Les experts ne s'entendent pas sur la source de l'inconfort.

On sait qu'après un certain temps, la douleur disparaît, elle peut être évitée par une collation 2 à 3 heures avant l'entraînement ou le jogging..

Si l'intensité de la douleur augmente, elles deviennent des crampes dans la nature, vous devriez consulter un spécialiste.

Dans le côté droit se trouvent les organes du tube digestif, le système reproducteur, les voies biliaires, etc..

L'inconfort, aggravé par la palpation, peut être le résultat d'un processus inflammatoire progressif qui se développe dans l'un de ces organes..

De plus, une douleur peut être apportée à la zone sous les côtes pour la névralgie, les pathologies du cœur, des organes pelviens ou de la colonne vertébrale. La source de l'inconfort peut être déterminée par un auto-examen..

Pour ce faire, il est nécessaire de se coucher sur une surface dure horizontale et d'examiner la zone de sensations douloureuses avec des mouvements pressants des doigts. Il est important de se rappeler que les mouvements ne doivent pas être brusques.

Pathologie de la vésicule biliaire

Le principal symptôme des processus inflammatoires, la formation de fractions solides et une perturbation générale des voies biliaires est le syndrome douloureux du côté droit.

Les spécialistes associent la survenue d'une cholécystite à une altération de la motilité de la vésicule biliaire, à la suite de laquelle la bile stagne, devient plus épaisse.

En cas d'ingestion de microflore pathogène, un processus inflammatoire se développe. Les causes de la pathologie sont appelées:

  • malformations congénitales de la structure de la vésicule biliaire ou toute condition associée à un prolapsus ou à une pression sur les parois d'autres organes;
  • un changement radical de régime alimentaire, un régime strict, la transition vers le végétarisme, la suralimentation, l'abus de malbouffe, les aliments gras, frits et épicés, les boissons alcoolisées;
  • la formation de fractions solides dans les voies biliaires;
  • infection par les helminthes, etc..

Les symptômes de la pathologie sont des douleurs du côté droit, des flatulences, des vomissements, un manque d'appétit, des ballonnements.

La perforation de la paroi de la vésicule biliaire, les processus purulents affectant les organes voisins peuvent être des complications de la maladie.

Le traitement de la cholécystite est l'utilisation complexe d'antibiotiques à large spectre, de médicaments anthelminthiques, d'une thérapie enzymatique, du rétablissement de l'équilibre hydrique après une intoxication.

Après consultation d'un spécialiste, des méthodes de médecine traditionnelle peuvent être utilisées pour accélérer la motilité de la vésicule biliaire.

Si une douleur aiguë dans l'abdomen s'accompagne de nausées sévères, de vomissements intenses, de fièvre à des indicateurs subfébriles et d'un changement de couleur de la peau, un spécialiste doit prescrire un examen complet pour confirmer le diagnostic de maladie biliaire..

La pathogenèse de la maladie est associée à une modification de la composition de la bile, entraînant la formation de petits fragments solides qui se déposent sur les parois de l'organe.

Par la suite, les calculs se développent, formant des pierres, bloquant les voies biliaires.

L'une des pathologies les plus courantes est la dyskinésie biliaire. Il existe deux types d'activité altérée de la vésicule biliaire:

  1. La dyskinésie hyperkinétique se manifeste par des contractions actives de la paroi.
  2. L'hypokinétique se caractérise par une faible motilité de la vésicule biliaire.

La principale cause de dyskinésie, les experts appellent les troubles psycho-émotionnels, se manifestant dans un contexte de difficultés professionnelles, familiales et autres..

La pathologie peut se développer en raison de réactions allergiques, de troubles de l'alimentation, d'une suralimentation ou d'une mauvaise nutrition, de l'obésité.

Les symptômes apparaissent selon le type de pathologie. Avec la dyskinésie spastique, la douleur du côté droit est prononcée, aiguë, accompagnée de nausées, de vomissements abondants.

Avec une forme hypotonique de douleur, tiraillement, éclatement, le patient est tourmenté par des ballonnements, des éructations avec un arrière-goût amer, une perte d'appétit. Le patient devient irritable, a du mal à dormir.

Une maladie intestinale

Le côté droit de l'abdomen contient la plupart des intestins. L'inflammation dans n'importe quelle zone se manifeste par des douleurs, des nausées, une violation de la consistance des selles, des ballonnements peuvent survenir.

Dans le cas où une douleur dans le nombril ou la région iléale droite apparaît après les symptômes restants, il est nécessaire de subir un examen pour détecter une tumeur.

Appendicite. Le processus inflammatoire dans l'annexe du caecum est reconnu comme une pathologie courante, dans laquelle une intervention chirurgicale est indiquée.

Les causes de la maladie sont la pénétration de bactéries nocives à travers la lumière de l'appendice.

Les facteurs décisifs pour la formation et la progression du processus inflammatoire sont:

  • flexion de l'appendice;
  • l'accumulation de calculs fécaux, de corps étrangers, etc.
  • régime et changements alimentaires.

Dans la forme aiguë d'appendicite, la douleur du côté droit est ressentie soudainement. Situé dans le nombril, l'inconfort au fil du temps «se propage» dans l'hypochondre, donne au bas du dos ou au bassin.

Les symptômes caractéristiques de la pathologie sont les nausées, les vomissements plus de deux fois par jour, la constipation, l'augmentation de la formation de gaz, les ballonnements.

Avec un cours compliqué, une intoxication du corps peut être observée.

Le seul traitement est la chirurgie pour enlever l'appendice vestigial.

L'ulcère duodénal est diagnostiqué chez 15% des patients.

Le processus inflammatoire, dont l'agent causal est la bactérie Helicobacter pylori, affecte la muqueuse, puis le tissu de la paroi intestinale.

Cependant, afin d'activer l'action des micro-organismes pathogènes, l'une des conditions suivantes est nécessaire:

  • fumeur;
  • nutrition inadéquate et irrégulière;
  • prise prolongée incontrôlée de certains médicaments;
  • des situations stressantes;
  • violation de la sécrétion de suc gastrique;
  • néoplasmes, etc..

Les complications de l'ulcère gastro-duodénal peuvent être des saignements, une perforation des parois et une péritonite.

En cas de détection de symptômes caractéristiques tels que des douleurs dans la partie supérieure de l'abdomen ou du côté droit, des ballonnements, des éructations et des brûlures d'estomac, vous devez consulter un médecin, car le patient peut nécessiter une intervention chirurgicale.

Pathologies possibles, dont le symptôme est une douleur à droite

Douleur dans le côté droit, ballonnements, sensation de lourdeur et de satiété peuvent être des symptômes de maladies du foie telles que la cirrhose ou l'hépatite.

Pour clarifier le diagnostic, le médecin doit prescrire un examen complet, qui comprend des tests sanguins de laboratoire, une échographie de la cavité abdominale, une tomodensitométrie.

En cas de détection de dégénérescence du tissu hépatique en fibreux, le patient peut subir une biopsie.

La cirrhose du foie est dangereuse car, dans certains cas, elle est asymptomatique et, si un traitement intempestif peut se transformer en insuffisance hépatique aiguë.

Les signes caractéristiques de la maladie sont:

  • douleur sourde dans le côté droit, pire après avoir bu de l'alcool, des aliments gras ou frits;
  • une sensation de satiété rapide avec une perte de poids visible;
  • une augmentation de la température corporelle à des indicateurs subfébriles;
  • décoloration de la peau;
  • saignement interne, etc..

Les mêmes symptômes peuvent indiquer le développement d'une inflammation diffuse du tissu hépatique..

Les médecins appellent la dépendance à l'alcool, les médicaments prolongés et les infections virales les causes de l'hépatite..

Selon la cause de la pathologie, le traitement est effectué dans les services appropriés des hôpitaux. La base de la thérapie est le repos au lit, un régime strict, la désintoxication, les hépatoprotecteurs.

En cas de détection rapide de l'hépatite, le traitement conduit à une guérison complète. La pathologie lancée peut être compliquée par une cirrhose, une insuffisance hépatique ou mortelle.

Par conséquent, un symptôme tel qu'une douleur dans le côté ou le bas de l'abdomen nécessite une visite obligatoire chez un spécialiste.

Causes gynécologiques de la douleur

Des ballonnements et des douleurs dans l'abdomen peuvent indiquer le développement de maladies du système reproducteur chez les hommes et les femmes.

Pour les représentants du sexe fort, l'inconfort dans le bas-ventre peut être un signe de lésion de la prostate:

  1. L'hypothermie, le travail sédentaire, la constipation, l'abstinence prolongée et la pénétration d'une infection dans les tissus de la prostate peuvent entraîner le développement d'un processus inflammatoire. Avec la prostatite, le patient éprouve des douleurs de traction dans la région pelvienne, envie d'uriner fréquemment, tandis que l'urine part en un mince filet. En pathologie chronique, le processus de vidange de la vessie devient difficile et devient très douloureux.
  2. Chez les hommes plus âgés, à la suite de changements dans le fond hormonal, une prolifération du tissu glandulaire peut être observée. L'adénome de la prostate se caractérise par des symptômes tels qu'une douleur aiguë intense dans le bas-ventre, des difficultés et une miction peu abondante.

S'il y a des douleurs dans le bas-ventre chez les femmes, vous devriez consulter un gynécologue, car un symptôme peut être le signe de l'une des conditions pathologiques suivantes:

  1. Le développement d'un ovule fœtal à l'extérieur des parois de l'utérus peut constituer un grave danger pour la vie de la patiente. Une grossesse extra-utérine peut entraîner la rupture de la trompe de Fallope ou de l'ovaire, entraînant une stérilité ou la mort. Les symptômes typiques de la pathologie sont des irrégularités menstruelles, des taches du vagin, des douleurs dans le bas de l'abdomen, des signes de toxicose.
  2. La rupture du tissu ovarien est une condition dangereuse dans laquelle la patiente ressent une douleur intense. Les symptômes typiques sont une diminution de la pression artérielle, une pâleur de la peau, indiquant un saignement interne. Vomissements incontrôlables, évanouissements possibles. Si ces symptômes sont détectés, le patient doit être transporté immédiatement à l'hôpital de l'établissement médical.
  3. Le développement d'infections virales ou bactériennes, évoluant dans un contexte de stress, d'hypothermie et de diminution de l'immunité, peut provoquer une inflammation aiguë des appendices. Les symptômes suivants sont caractéristiques de la pathologie: douleur irradiant du côté droit, fièvre, intoxication, nausées, vomissements, faiblesse générale, somnolence.

Sur la base de données sur la localisation et l'intensité de la douleur, le thérapeute prescrira un examen complet et une consultation d'un spécialiste.

Un traitement conservateur ou une intervention chirurgicale doivent être prescrits en fonction de la cause de l'inconfort identifiée..

Si les intestins de droite font mal, cela peut indiquer une masse de maladies, mais parfois des raisons non pathologiques y résident. Le plus souvent, ces douleurs sont associées à toutes les inflammations connues de l'appendice (appendicite), bien que ce ne soit pas la seule pathologie qui puisse se faire sentir de cette manière. Si la douleur gêne souvent ou dure plus d'une heure, vous devriez consulter un médecin, car vous avez probablement besoin d'un traitement immédiat.

Causes possibles de douleurs intestinales à droite

Les causes des douleurs abdominales à droite peuvent être divisées en pathologiques et non pathologiques. Ces derniers incluent une suralimentation, une intoxication alimentaire, une violation du régime alimentaire ou un exercice intense après une intervention chirurgicale dans la cavité abdominale. De plus, une douleur à court terme se manifeste parfois en raison d'une forte charge psycho-émotionnelle, par exemple le stress. Des douleurs douloureuses en bas à droite peuvent apparaître en raison d'une formation excessive de gaz.

Les sensations douloureuses à droite dans la cavité abdominale ne surviennent pas toujours précisément dans l'intestin. Le danger est qu'ils sont souvent difficiles à distinguer. Les causes pathologiques de la douleur dans l'intestin droit comprennent les maladies suivantes:

  • l'apparition de néoplasmes;
  • La maladie de Crohn;
  • colite (y compris ischémique);
  • dyskinésie;
  • diverticule;
  • inflammation de l'appendice;
  • tuberculose;
  • dysbiose;
  • syndrome du côlon irritable;
  • colite ulcéreuse non spécifique;
  • infections intestinales, etc..

Inflammation de l'appendice

L'appendicite ou l'inflammation de l'appendice est l'une des maladies intestinales les plus courantes, localisée dans le côté droit, souvent dans l'hypochondre. Le traitement de la pathologie est souvent chirurgical, vous devez donc consulter un médecin dès les premières manifestations du syndrome douloureux. Cela ne fera que supprimer les méthodes de traitement conservatrices. La douleur est souvent confondue avec une douleur à l'estomac. La douleur peut perturber non seulement la droite, mais également le nombril, l'hypocondre. Une caractéristique est que la douleur peut traverser la jambe. Les douleurs abdominales sont modifiables, elles sont généralement légèrement intenses. Au fil du temps, des sensations douloureuses peuvent irradier dans la cavité abdominale et devenir plus fortes. Les patients notent que l'inconfort augmente avec le mouvement. Augmentation possible de la température, nausées et vomissements.

Inflammation du côlon

La colite est un processus inflammatoire dans le côlon qui se produit en raison d'une infection. Les sensations douloureuses sont localisées à droite du nombril, parfois dans l'hypochondre. La pathologie affecte non seulement le gros intestin, elle peut également se propager à l'intestin grêle, comme en témoigne la douleur dans le côté droit de l'abdomen. La maladie se manifeste également:

  • fièvre;
  • ballonnements;
  • mouvements intestinaux fréquents;
  • bâillonnement;
  • faiblesse générale;
  • maux de tête;
  • la présence de mucus et de sang dans les selles.

La colite ischémique est une maladie qui se caractérise par le développement d'un processus inflammatoire dans l'intestin, qui se produit en raison de l'obstruction des vaisseaux qui s'y trouvent. La maladie s'accompagne de crampes douloureuses dans la cavité abdominale, qui apparaissent parfois non seulement à droite. La pathologie est dangereuse. L'absence de traitement peut entraîner des conséquences irréversibles.

la maladie de Crohn

La douleur dans les intestins à droite peut survenir en raison de la maladie de Crohn - une inflammation chronique de l'intestin qui se propage aux vaisseaux et aux ganglions lymphatiques. Des ulcères et des cicatrices se forment sur les parois des intestins. La pathologie peut affecter d'autres organes et systèmes. Dans ce cas, le patient se plaint également de:

  • la faiblesse;
  • manque de désir de manger;
  • saute dans la température corporelle;
  • perte de poids
  • la diarrhée;
  • ballonnements, etc..

IBS (syndrome du côlon irritable)

Le syndrome du côlon irritable est un trouble fonctionnel des organes lorsqu'il fait mal à droite du nombril ou au bas de l'abdomen, mais aucun signe physiologique de la maladie n'a été détecté. Les sensations douloureuses font mal dans la nature. La cause de la maladie réside souvent dans l'état psycho-émotionnel du patient. L'ISF peut également survenir:

  • flatulence;
  • mucus dans les selles;
  • violation des selles;
  • le sentiment que les intestins ne se vident pas après une selle;
  • faiblesse générale;
  • une légère augmentation de la température;
  • maux de tête;
  • douleurs musculaires, etc..

Néoplasmes

L'apparition de néoplasmes s'accompagne souvent d'inconfort et de douleurs abdominales. Les tumeurs les plus courantes sont les polypes et le cancer. La douleur dans les intestins du côté droit n'est pas forte, ils peuvent également survenir dans d'autres parties de la cavité abdominale (gauche, dans le nombril, dans l'hypochondre, etc.). Si le néoplasme est petit, les symptômes sont souvent complètement absents. Lorsqu'une tumeur se développe, elle comprime ou bloque le passage dans l'organe. À la suite de cela, une obstruction intestinale se forme.

Tuberculose

Des ballonnements et des lourdeurs dans l'abdomen peuvent être un symptôme de tuberculose..

La tuberculose commence le plus souvent par le caecum. Les symptômes de la maladie ne diffèrent pratiquement pas des autres pathologies intestinales:

  • une légère augmentation de la température;
  • perte d'appétit;
  • prostration;
  • violation des selles;
  • transpiration abondante;
  • ballonnements;
  • une sensation de lourdeur dans l'abdomen après un repas;
  • douleur légère dans le côté droit, souvent dans l'hypochondre, etc..

Autres raisons

La dysbactériose est une maladie qui se caractérise par une violation de la composition de la microflore intestinale. Souvent, il se manifeste par des sensations douloureuses dans la cavité abdominale inférieure. L'abdomen éclate, c'est dur. Le patient est dérangé par les selles molles fréquentes d'une teinte verte. Il y a une forte odeur désagréable de matières fécales. S'il n'est pas traité, le tabouret devient liquide. De plus, l'appétit du patient s'aggrave, des grondements intestinaux apparaissent. La cause de la douleur dans les intestins est l'invasion helminthique ou l'infection par d'autres parasites.

Diverticulite - bombement de la paroi intestinale. Au début, la pathologie n'est accompagnée d'aucun signe. Les symptômes apparaissent lorsque des complications de la maladie se développent. Dans ce cas, le patient craint une douleur aiguë à droite du nombril, ainsi que:

  • les indicateurs de température augmentent;
  • la diarrhée apparaît avec des impuretés de sang et de liquides muqueux.

Comment gérer la douleur?

Il est recommandé de s'allonger un peu en cas de douleur dans les intestins.

Des sensations douloureuses du côté droit, au fond de la cavité abdominale ou de l'hypochondre sont l'occasion de consulter un médecin, surtout si elles surviennent systématiquement ou dérangent pendant longtemps. Si les intestins commencent à faire mal, vous devez vous allonger un peu. Dans ce cas, vous devez oublier de manger, de vous échauffer ou de suivre une thérapie «froide». Lorsque le patient se rend chez le médecin, un diagnostic approfondi sera effectué, ce qui aidera à identifier la cause des sensations désagréables du côté droit. Pour cela, le médecin réalisera une anamnèse, examinera le patient, palpera la cavité abdominale et prescrira les études de laboratoire et instrumentales nécessaires. Après le diagnostic, le spécialiste prescrira des procédures thérapeutiques adéquates..

Avant d'aller chez le médecin, la douleur peut être arrêtée avec des antispasmodiques (par exemple, No-Shpa, Drotaverin, etc.). Le symptôme devrait disparaître au maximum une demi-heure. Si les ballonnements sont une préoccupation, le symptôme peut être causé par des selles à long terme. Pour vous aider, vous devez boire un sorbant (par exemple, du charbon actif). Il arrive, dans ce cas, que vous ayez besoin d'utiliser un outil qui vous aidera à effectuer un acte de défécation (par exemple, un microclyster "Microlax" ou des suppositoires de glycérine). Il est recommandé d'augmenter la quantité de liquide utilisée jusqu'à 2 litres par jour. Cela aidera à prévenir la constipation. Avec un inconfort dans la cavité abdominale à droite du nombril, des exercices physiques spéciaux aident, ce qui améliore la motricité et l'absorption dans l'organe.

Quand appeler un médecin?

Si la douleur et les coliques intestinales ne disparaissent pas dans la demi-heure après avoir bu un antispasmodique (en supposant un mensonge calme), il est très probablement nécessaire d'appeler une ambulance, car seul le médecin peut dire pourquoi la douleur ne recule pas. Un appel médical d'urgence obligatoire doit être en présence des symptômes suivants:

  • la douleur est vive et très forte;
  • vomissements persistants
  • augmentation significative de la température.

Il est important de ne pas retarder l'appel d'ambulance. Plus tôt le médecin diagnostique et détermine la cause de la douleur à droite du nombril, plus le traitement sera prescrit rapidement. La détection précoce de la maladie rend le traitement plus efficace. De plus, cela aidera à prévenir d'éventuelles complications de la maladie. Le traitement de chaque maladie est spécifique, vous ne devez donc pas tarder avec un appel du médecin et l'automédication.

Image from lori.ru L'un des problèmes courants auxquels la médecine pratique est confrontée est le ballonnement (distension excessive). Ce symptôme peut indiquer le début d'une maladie systémique ou être la seule manifestation de la pathologie des organes internes situés dans la cavité abdominale. La sensation d'une augmentation de la taille de l'abdomen est subjective, les patients se plaignent dans de tels cas d'une sensation de satiété, de ballonnements de l'intérieur; cette condition, en règle générale, disparaît avec le temps, et la cause peut être des perturbations dans le fonctionnement normal des organes du tractus gastro-intestinal - si les sensations subjectives ne sont pas confirmées par des faits réels révélés lors d'un examen médical. Si le renflement de l'abdomen est dû à un surpoids ou à un défaut de la colonne vertébrale avec une courbure vers l'avant (lordose lombaire), un médecin expérimenté peut distinguer ces conditions des ballonnements réels en examinant soigneusement l'anamnèse et en procédant à un examen externe détaillé. Causes des ballonnements chez les personnes en bonne santé Chez les personnes qui ne souffrent d'aucune maladie, les ballonnements se produisent généralement en raison de l'accumulation d'air ou de gaz.

  • Avaler de grandes quantités d'air pendant le repas, ainsi qu'une consommation excessive de divers sodas, peuvent entraîner des ballonnements, qui passent rapidement. L'air «en excès» rote partiellement, pénètre partiellement dans l'intestin et sort par l'anus ou est absorbé par les parois intestinales.
  • La formation de gaz peut se produire lors de la digestion des aliments entrant dans l'estomac et les intestins; provoque également la formation de gaz en prenant de la soude, qui neutralise la sécrétion gastrique (le remède "populaire" habituel pour les brûlures d'estomac).
  • La cause des ballonnements après avoir mangé peut être une consommation excessive de beurre et d'aliments sucrés: ils sont riches en glucides facilement digestibles, provoquant une réaction de fermentation - et, en conséquence, une formation accrue de gaz.
  • Une autre raison des ballonnements est l'ingestion de grandes quantités d'amidon et de fibres (ces substances se trouvent dans le pain brun de seigle, les légumineuses, les pommes de terre et le chou et certains autres produits).

Quelles maladies provoquent des ballonnements? Les gaz peuvent également provoquer des ballonnements, résultant d'une sorte de fermentopathie chez le patient. Par exemple, pour la plupart des adultes, une carence dans le corps de l'enzyme responsable de la décomposition du sucre de lait complexe (lactose) en monosucre (glucose et fructose) est caractéristique. Cette enzyme est la lactase, elle est produite dans l'intestin grêle; avec une carence en lactase, le lait avec du sucre de lait non fendu passe dans le gros intestin et est déjà digéré à l'aide de la microflore locale. Ce processus s'accompagne d'une formation active de gaz, provoquant une sensation de satiété et des ballonnements après avoir mangé. La dysbactériose, souvent diagnostiquée chez des patients d'âges différents, peut provoquer des flatulences. La maladie se caractérise par un changement qualitatif de la microflore intestinale, exprimé par le déséquilibre entre le nombre de bactéries conditionnellement pathogènes et normales ("utiles"). Ceux-ci et les autres vivent constamment dans notre corps; mais alors qu'une personne est en bonne santé, les micro-organismes utiles nécessaires à une digestion normale suppriment facilement les agents pathogènes. Avec la dysbiose, la quantité de microflore pathogène dans l'intestin augmente, le traitement normal des aliments est perturbé et, en raison de la prédominance des processus putréfactifs, la formation de gaz augmente fortement. S'il y a un ballonnement constant de l'abdomen d'un type local, et par emplacement, cela correspond à une certaine section de l'intestin, alors il vaut la peine de soupçonner une barrière mécanique dans la manière de déplacer les gaz; il peut s'agir d'une tumeur ou d'une obstruction intestinale apparue pour d'autres raisons. Un abdomen gonflé peut être la conséquence d'une altération de la fonction motrice des intestins (une occurrence fréquente avec des invasions provoquant une intoxication des muscles intestinaux), des problèmes circulatoires (par exemple, il se produit avec des varices, lorsque le sang stagne dans le réseau veineux intestinal). Les pathologies psychologiques, en particulier les troubles hystériques, peuvent provoquer des ballonnements. Dans la pratique médicale, d'autres maladies sont connues, accompagnées de ballonnements, après avoir mangé ou constamment. Anamnèse de la maladie Souvent, les premiers symptômes d'une distension abdominale constante sont constatés par le patient lui-même, obligé de desserrer sa ceinture et de porter des vêtements de taille plus grande que d'habitude, préoccupé par l'apparition d'une hernie de la paroi abdominale ou d'une tumeur herniaire à l'aine, ballonnements locaux. Dans d'autres cas, même un étirement considérable peut passer inaperçu pendant des mois: si une personne est en surpoids ou avec une hydropisie abdominale asymptomatique (ascite). Une sensation de «tension» dans les zones latérales de l'abdomen (flancs), dans la région inguinale, ainsi que des sensations douloureuses peu claires dans le bas du dos peuvent indiquer une paroi abdominale en expansion progressive. Un syndrome douloureux localisé apparaît le plus souvent lorsqu'un processus pathologique capture l'un des organes internes; il peut s'agir d'un foie congestif, d'une hypertrophie de la rate, d'un gros intestin atteint d'une tumeur. La douleur de nature locale est inhabituelle avec l'hydropisie abdominale, se développant dans un contexte de cirrhose; il faut plutôt présumer une inflammation du pancréas (pancréatite) ou du péritoine (péritonite) ou la présence d'un cancer primitif du foie (hépatome). Si les causes des ballonnements se situent dans une ascite progressive, accompagnée d'une extension de la paroi abdominale ou de tumeurs se développant dans la cavité abdominale, la pression intra-abdominale peut augmenter. En conséquence, les processus digestifs sont perturbés, les mouvements inverses dans l'estomac et l'œsophage (reflux) entraînent des brûlures d'estomac, l'élévation du diaphragme provoque un essoufflement en position couchée (orthopnée), une respiration rapide et superficielle (tachypnée). Une cause supplémentaire de troubles respiratoires peut également être l'exsudat qui s'infiltre dans la cavité pleurale (généralement du côté droit); il est possible que l'épanchement soit dû à la pénétration à travers les canaux lymphatiques du diaphragme du fluide libre formé lors de l'ascite. Si un patient a un type diffus de ballonnement, le médecin devrait être intéressé par les données suivantes:

  • la propension du patient à abuser de l'alcool;
  • antécédents d'ictère, d'hématurie;
  • manifestations de violations du régime d'activité intestinale;
  • cardiopathie rhumatismale.

Les informations obtenues peuvent aider un médecin expérimenté à identifier une cirrhose non reconnue, à diagnostiquer des cancers du gros intestin avec métastases dans la région péritonéale, des processus pathologiques dans les reins (néphrose) ou une CHF (insuffisance cardiaque congestive). Examen par des méthodes physiques Les informations les plus précieuses, permettant souvent d'établir les causes de la maladie et de déterminer le traitement optimal des ballonnements, peuvent fournir des méthodes physiques d'examen du patient. Par exemple, une rougeur des paumes (érythème) révélée lors d'un examen visuel ou une hyperplasie vasculaire arachnoïdienne conduit à la suspicion de cirrhose hépatique latente, et les «glandes de Virchow» (hypertrophie des ganglions lymphatiques dans la région sous-clavière) trouvées par palpation suggèrent un cancer de l'estomac ou des intestins. L'importance de l'examen externe de l'abdomen ne doit pas être sous-estimée; Ainsi, les contours du gonflement nous permettent de parler de son caractère local ou général. Si la paroi abdominale est tendue jusqu'à la dureté, les parties latérales de l'abdomen font saillie, le nombril est tourné - cette image est typique de l'hydropisie abdominale. Une pression élevée dans le système de la veine porte (hypertension porte) est souvent indiquée par un gonflement des veines superficielles de la sortie de sang du nombril. Le blocage de l'une des principales veines du corps - la veine cave inférieure - peut être indiqué par les branches latérales des vaisseaux veineux (collatéraux), qui servent à l'écoulement du sang du bas de l'abdomen vers la région ombilicale, et le courant veineux dirigé vers l'ombilic par le haut permet de suspecter l'obstruction de la veine cave supérieure. Lorsque l'abdomen a la forme d'un dôme sur lequel les plis des boucles de l'intestin sont visibles, il existe une forte probabilité de blocage ou de distension de l'intestin comme cause de ballonnement. L'obstruction cachée du sphincter (pylore) de l'estomac est indiquée par des phoques dans l'épigastre et des contractions ondulatoires (péristaltisme) observées visuellement, orientées de gauche à droite. Un foie affecté par une tumeur métastatique est déterminé par la palpation de la partie supérieure droite du péritoine, comme une consolidation de nature nodulaire, changeant de position dans le rythme de la respiration. Le traitement des ballonnements est prescrit en fonction des causes de la pathologie. Auscultation
Des bruits de sifflement aigus - un signe caractéristique d'obstruction intestinale aux premiers stades - ou un bruit d'éclaboussement produit par des liquides et des gaz accumulés dans la cavité de l'intestin étendu peuvent être distingués par auscultation (écoute des organes internes). Sur le côté droit de l'abdomen, au-dessus du foie hypertrophié, une écoute scrupuleusement conduite permet de fixer le bruit, indiquant la présence d'une tumeur (le plus souvent des hépatomes); dans la zone ombilicale, vous pouvez entendre le bruit du flux sanguin veineux, indiquant une possible hypertension portale et un mouvement sanguin actif le long des collatérales pérhépatiques. Percussion
Des données importantes concernant la cause de la distension abdominale sont obtenues par percussion: un son sourd et oscillant dans les flancs de l'abdomen, changeant au fur et à mesure que le patient se déplace, indique directement que du liquide s'est accumulé dans la cavité abdominale. Tapoter la paroi abdominale d'un patient au genou-coude est souvent le meilleur moyen de déterminer la présence de liquide dans la cavité abdominale (en petites quantités) chez les personnes obèses. Vous pouvez vérifier les conclusions sur l'accumulation de liquide en perforant soigneusement la paroi abdominale à l'aide d'un trocart. Un examen minutieux des percussions vous permet de différencier les ballonnements généralisés des ballonnements locaux, qui peuvent être causés par une distension de la vessie, une augmentation de l'utérus ou la présence d'un kyste ovarien. La percussion dans le foie permet de déterminer la configuration de cet organe avec une augmentation ou, inversement, une taille anormalement petite. Si le bruit de percussion lors de l'examen de la zone suprahépatique ne devient pas terne, il y a lieu de soupçonner une nécrose étendue du foie ou de supposer que la cause des ballonnements est les gaz pénétrant dans la cavité abdominale en raison de la perforation de l'intestin. Palpation
La palpation lors de l'examen des patients présentant une ascite étendue est souvent difficile; il arrive que l'examen par cette méthode du foie ou de la rate ne soit possible que par oscillation (scrutin) des masses liquides accumulées. L'augmentation révélée de la rate chez les patients atteints d'ascite peut être la seule indication de lésions hépatiques - la cirrhose, qui se déroule secrètement. Un foie doux au toucher sur fond de données sur la présence d'hypertension portale devrait suggérer une obstruction extrahépatique du lit porte, et trop dense - sur la cirrhose. Si, à la palpation, le foie est défini comme une masse nodulaire solide, cela peut indiquer une lésion tumorale; dans ce cas, des ballonnements constants peuvent provoquer une ascite, provoquée par des métastases au péritoine. Les ganglions lymphatiques péribiliques densifiés (ou les ganglions de la sœur de Marie Joseph) sont le plus susceptibles de résulter de métastases, ce qui donne une tumeur cancéreuse primaire qui se développe dans la cavité pelvienne et les organes du tractus gastro-intestinal. La pulsation du foie avec hydropisie abdominale (ascite) est typique de l'insuffisance tricuspide (pathologie de la valve atrio-gastrique droite). Si une formation est palpée dans la cavité abdominale, pour le traitement correct des ballonnements, vous devez essayer d'obtenir les informations les plus complètes sur l'objet: s'il est compacté ou kystique, quelle forme du bord (plat, irrégulier), immobile ou déplacé par la respiration. Des organes tels que la vésicule biliaire, la rate et le foie, à l'état normal, augmentent / diminuent le rythme des mouvements respiratoires; l'immobilité indique la fixation de l'organe par une tumeur ou des synéchies (adhérences). De plus, l'immobilité de la formation palpable peut signifier que l'objet se trouve derrière le péritoine. Les sensations douloureuses du patient, en particulier de nature locale, indiquent la présence d'une inflammation (par exemple, purulente comme un abcès), un étirement excessif du péritoine interne ou la nature nécrotique de la tumeur. Une mesure nécessaire pour déterminer la cause des ballonnements est un examen rectal, avec une palpation du rectum, des tissus et des organes adjacents dans la cavité pelvienne: cela vous permet de détecter les formations qui sont apparues en raison d'un processus infectieux ou de la présence d'une tumeur, et qui n'ont pas été détectées autrement. Méthodes de diagnostic radiographique Les données obtenues à la suite de l'examen du patient par des méthodes physiques peuvent être confirmées et détaillées à l'aide de rayons X et de techniques de laboratoire modernes; c'est un point important pour diagnostiquer et prescrire le bon traitement pour les ballonnements.

  • Si une radiographie des organes internes situés dans la cavité abdominale (effectuée à deux positions du corps du patient: horizontale et verticale) montre l'expansion du tractus intestinal avec le liquide à l'intérieur, c'est un signe d'obstruction intestinale. Bords non visibles du muscle lombaire sur fond d'obscurcissement important du péritoine - une image caractéristique de l'ascite.
  • Un examen échographique spécifique (échographie) ou une tomodensitométrie peut fournir des informations précieuses sur la base desquelles l'ascite est diagnostiquée, la présence de néoplasmes dans la cavité abdominale est déterminée et les tailles réelles de la rate et du foie sont spécifiées.
  • Seule l'imagerie par rayons X peut détecter une distension colique caractéristique du processus inflammatoire (colite). Une inflammation purulente (abcès) du foie ou une lésion cancéreuse (hépatome) est indiquée par le diaphragme, qui a une section droite surélevée avec un bord inégal. La radiographie vous permet également de spécifier la taille de la rate et du foie.
  • Pour identifier la tumeur primaire, il est conseillé de mener des études basées sur l'introduction de substances radio-opaques dans le corps - par exemple, le baryum.

Ballonnements et douleurs. à gauche: les principales raisons

Et ce n'est pas surprenant. En effet, dans cette zone de notre corps se trouve tout un conglomérat de divers organes et systèmes dans lesquels le développement d'un processus pathologique est théoriquement possible. Et cela peut nous revenir avec une douleur d'intensité variable, à cause de laquelle nous ne pouvons plus mener des activités de vie normales à part entière jusqu'à ce que nous établissions l'origine de la maladie et prenions des mesures radicales pour guérir.

Flatulence et douleur dans l'hypochondre droit

Pour poser un diagnostic, un spécialiste fait attention à la localisation de la douleur et à sa nature. Des symptômes correctement décrits aideront votre médecin à prescrire un traitement en temps opportun..

À l'aide de la palpation, le spécialiste détermine la nature de l'épidémie de douleur et son emplacement. De fortes douleurs aiguës peuvent indiquer une exacerbation d'une maladie chronique. L'abdomen doit être ressenti profondément, tandis que le médecin évite les mouvements brusques..

Appendicite

L'appendicite est une inflammation non spécifique de l'appendice, ce qui signifie qu'un pathogène spécifique n'a pas été identifié dans le mécanisme de son développement. Les médecins avancent diverses théories concernant la survenue de la maladie, dont l'une est contagieuse. Il consiste en la présence constante de microflore opportuniste.

Un agent infectieux peut être activé par le blocage de la lumière de l'appendice par des calculs fécaux ou des follicules lymphoïdes. Il existe une théorie neurovasculaire. Il est basé sur des troubles circulatoires. Les experts identifient également un facteur allergique à la survenue d'une réaction inflammatoire..

L'appendicite se caractérise par un début aigu. Dans le contexte d'une bonne santé générale, une personne ressent une douleur intense à l'abdomen. Certains patients peuvent se réveiller après une soudaine poussée de douleur..

Le plus souvent, la douleur survient dans la région épigastrique, a un caractère diffus et, seulement après un certain temps, elle descend dans la région iliaque droite avec un emplacement clair.

Les analgésiques n'éliminent que temporairement la douleur, après un certain temps, elle réapparaît. Une erreur courante consiste à appliquer un coussin chauffant sur votre estomac. Cela conduit à la propagation du processus inflammatoire et est lourd de développement de péritonite. La chirurgie est le seul traitement de l'appendicite aiguë..

Obstruction intestinale

Il s'agit d'une pathologie aiguë, qui est mise à égalité avec des maladies chirurgicales graves telles que l'appendicite aiguë et la violation d'une hernie. Le développement du processus pathologique est basé sur un retard dans le passage des matières fécales ou une absence complète.

Le blocage de l'intestin peut provoquer des calculs fécaux, des corps étrangers, des néoplasmes. L'obstruction intestinale peut également provoquer un spasme des muscles lisses, des adhérences, une inversion de la boucle intestinale, etc..

Une pathologie aiguë peut entraîner une inflammation de la cavité abdominale, une intoxication sanguine et la mort. Le premier symptôme d'obstruction est une poussée de douleur dans le bas-ventre, dont la nature dépend du type de maladie. Dans certains cas, le syndrome douloureux ne dure que quelques minutes, et parfois il devient insupportable, jusqu'au choc douloureux.

Dans la grande majorité des cas, l'obstruction intestinale nécessite une intervention chirurgicale. Néanmoins, dans les premiers stades, l'utilisation de techniques conservatrices est possible. Le contenu de l'estomac et des intestins est pompé à travers un tube. Les lavements par siphon et la coloscopie sont également indiqués. Pour éliminer les spasmes intestinaux, des antispasmodiques sont prescrits.

Ostéochondrose thoracique

L'ostéochondrose appartient à la catégorie des troubles dégénératifs-dystrophiques. Souvent, la pathologie apparaît trop tard, ce qui crée des difficultés de traitement. Par rapport à la colonne cervicale, la partie thoracique est moins mobile, alors qu'en même temps elle ne subit pas autant de stress que le bas du dos.

La principale cause des changements dégénératifs est la détérioration des processus métaboliques dans les tissus en raison de perturbations des disques intervertébraux trophiques et d'une mauvaise répartition de la charge.

Les processus pathologiques de la colonne thoracique conduisent à une compression des racines nerveuses de la moelle épinière, cela est dû au rétrécissement des trous entre les vertèbres. Avec la formation d'une hernie intervertébrale, les symptômes cliniques s'intensifient après l'activité physique.

L'ostéochondrose peut provoquer des douleurs dans les organes internes: foie, estomac, cœur. La douleur thoracique prend généralement un zona. Le traitement comprend des médicaments et une thérapie manuelle, des exercices de physiothérapie, ainsi que l'utilisation de techniques physiothérapeutiques.

Endométriose

La maladie se caractérise par une prolifération de cellules endométriales - la couche interne de l'utérus. Les processus infectieux et inflammatoires du système reproducteur, les néoplasmes, les interventions chirurgicales, l'anémie, les maladies endocriniennes, les mauvaises habitudes, en particulier l'alcoolisme et le tabagisme, peuvent provoquer le développement de la maladie.

L'endométriose se caractérise par l'apparition d'un tableau clinique flou, chez certaines femmes la maladie est asymptomatique. Néanmoins, la pathologie se caractérise par l'apparition de douleurs dans l'abdomen, qui peuvent devenir permanentes. Souvent, l'endométriose se développe dans un contexte d'immunité affaiblie..

Traitement

Quelle que soit la cause des flatulences et des douleurs du côté droit, il est important d'ajuster le régime alimentaire. Pendant la période de traitement et de rééducation, les bonbons, les produits à base de farine, les aliments gras et frits doivent être exclus de votre alimentation. La médecine traditionnelle aidera à éliminer les flatulences.

Traitement de la douleur abdominale inférieure gauche

Bien sûr, le traitement lui-même ne vise pas à éliminer le syndrome douloureux, mais à éliminer sa cause. Très souvent, les patients souffrant de douleurs abdominales basses du côté gauche nécessitent des soins médicaux d'urgence et une hospitalisation. Le traitement peut être à la fois conservateur (en utilisant divers médicaments) et chirurgical.

Le plus souvent, les patients souffrant de douleurs abdominales basses du côté gauche sont traités par des médecins des spécialités suivantes:

En règle générale, un diagnostic précis nécessite un examen et un interrogatoire du patient, des tests de laboratoire de sang et d'urine, des analyses des enzymes du foie et du pancréas, ainsi que des examens radiographiques, échographiques et endoscopiques. Sur la base des résultats de l'examen pour chaque patient, un plan de traitement individuel est développé.

Aucun gaz ne s'échappe

Pourquoi les gaz ne s'échappent pas?

Tôt ou tard, chaque personne est confrontée à un problème digestif - ballonnements et formation de gaz et de coliques. Habituellement, une partie des gaz s'accumule dans le gros intestin et sort par les selles. Pour certaines personnes, la quantité de gaz est trop importante et elles commencent à déranger tout au long de la journée..

Nous sommes gênés d'aller chez le médecin avec cela et n'essayons pas de guérir. Mais de tels dysfonctionnements dans notre corps peuvent parler de maladies graves. L'une des principales raisons est la malnutrition. Vous ne pouvez pas manger sur le pouce et dans la rue. Seuls les produits qui ne provoquent pas de formation de gaz et sont compatibles les uns avec les autres doivent être présents dans l'alimentation.

Causes des ballonnements

Les ballonnements (plus précisément, les ballonnements) sont l'accumulation d'une grande quantité de gaz dans la lumière intestinale. Normalement, chaque personne dans le tractus gastro-intestinal a un contenu gazeux. Pour une raison quelconque, la quantité accrue de gaz provoque des ballonnements, un gonflement de différentes parties de l'intestin, qui se manifestent par une augmentation du volume de l'abdomen et un certain nombre d'autres symptômes. Cette condition peut provoquer à la fois des maladies chroniques et des problèmes temporaires dans le corps. Pourquoi l'accumulation de gaz et les ballonnements peuvent survenir chez ceux qui souffrent d'une maladie du tractus gastro-intestinal et chez les personnes en bonne santé:

  • lors de la consommation d'un grand nombre de produits provoquant la fermentation (légumineuses, pain brun, muffins, pommes de terre, chou, raisins, pruneaux et autres);
  • lors de la consommation d'une grande quantité de boissons gazeuses;
  • avec l'utilisation simultanée d'aliments "incompatibles" (par exemple, des fruits pendant le repas principal);
  • lors de l'utilisation du bicarbonate de soude comme «remède contre les brûlures d'estomac», ce qui provoque une formation accrue de gaz;
  • avec une absorption rapide des aliments, au cours de laquelle l'air est avalé;
  • lors de la consommation de grandes quantités d'aliments lourds et gras qui nécessitent un long temps de digestion;
  • en cas de brusque changement brusque de régime alimentaire (par exemple, en cas de refus de produits à base de viande, lors d'un déménagement dans une autre localité);
  • en mangeant trop.

Comment gazer votre intestin?

La teneur accrue en gaz dans les intestins (flatulences) donne beaucoup de sensations désagréables.

Afin de les éliminer, vous devez utiliser plusieurs astuces.

La façon la plus simple de faire face aux ballonnements est de vous allonger sur le ventre avec un oreiller en dessous. Parfois, il suffit de prendre cette pose, car les gaz commencent à partir immédiatement.

Si cette méthode n'aide pas, vous pouvez essayer d'aider les gaz à se déplacer vers la sortie. Pourquoi dois-je caresser mon estomac dans le sens des aiguilles d'une montre?.

Cependant, les ballonnements sont parfois si forts que ces méthodes ne sont pas utiles. Dans ce cas, un tuyau de gaz est utilisé. Il s'agit d'un long tube en caoutchouc, dont l'une des extrémités est arrondie et possède 2 trous.

Pour installer une sortie de gaz, une personne doit être allongée sur le côté, lui demandant de plier ses jambes et de les presser contre son ventre. Dans cette position, ses fesses sont doucement écartées et l'extrémité arrondie du tuyau d'évent prélubrifié à la gelée de pétrole est introduite dans l'anus. Le tube doit être déplacé à travers les intestins jusqu'à une profondeur de 20-30 cm.

Une fois le tube inséré à une profondeur suffisante, la personne doit tourner le ventre. Étant donné que le gaz dans les intestins est soumis à une forte pression pendant les ballonnements, il n'est pas nécessaire de faire des efforts supplémentaires pour le retirer. Juste au cas où, la 2ème extrémité du tube est abaissée dans un bassin ou un seau.

Pourquoi le côté droit fait-il mal après avoir mangé

La douleur du côté droit peut survenir en raison de la consommation d'aliments épicés, huileux, trop froids ou trop chauds, ainsi que de la suralimentation et de la consommation d'aliments riches en gluten. De plus, ce type de douleur est caractéristique des maladies inflammatoires du caecum ou d'une accumulation excessive de gaz. De plus, la douleur dans l'hypochondre droit et le côté parle souvent d'une vésicule biliaire enflammée qui ne tolère pas les aliments gras et de l'hépatite, dans laquelle les produits protéiques sont mal tolérés.

Si la douleur du côté droit est apparue immédiatement après avoir mangé, cela peut être un symptôme du syndrome du côlon irritable. Dans le même temps, les sensations douloureuses s'accompagnent de ballonnements, grondements, augmentation du péristaltisme, diarrhée ou constipation. Habituellement, dans ce cas, la douleur se calme après l'épuisement des gaz et les selles, ne dérange pas jusqu'au prochain repas et n'est pas accompagnée de fièvre, d'anémie et de perte de poids soudaine. La douleur du côté droit après avoir mangé des aliments salés ou épicés peut indiquer une maladie du rein droit.

S'il y a un problème avec les intestins dans le corps, une douleur dans le côté droit apparaîtra après une heure et demie. L'entérite chronique ou l'inflammation de l'intestin grêle, en plus des sensations douloureuses, s'accompagne de selles bouleversées et les maladies du gros intestin se produisent avec des flatulences, des ballonnements et une constipation constante. Souvent, le côté droit fait mal après avoir mangé en raison d'une gastroduodénite - inflammation de la muqueuse gastrique et du duodénum, ​​qui s'en éloigne.

La douleur dans le côté droit et la région épigastrique peut également être causée par un spasme du pylore situé là où l'estomac passe dans le duodénum. Cette pathologie est le plus souvent diagnostiquée chez les névrosés et se caractérise par une perte de poids importante, car une personne vomit après avoir mangé et la nourriture n'a pas le temps de digérer. Et, enfin, la douleur dans l'hypochondre droit peut être un symptôme d'inflammation de la vésicule biliaire et des voies biliaires (cholécystite et angiocholite). Ils apparaissent généralement après avoir mangé des aliments gras, des aliments trop cuits et des confiseries riches en matières grasses.

L'apparition de ballonnements et de douleurs dans le côté droit signifie un dysfonctionnement dans n'importe quel système du corps. De plus, beaucoup dépend de la localisation de la douleur, ainsi que de sa nature. Parfois, un symptôme correctement décrit suffit au médecin pour identifier la cause de l'inconfort, établir un diagnostic précis, prescrire un traitement.

Recettes folkloriques

Le traitement médicamenteux doit être combiné ou complété avec l'utilisation de médicaments recommandés par la médecine traditionnelle. Souvent, ils ne sont pas moins efficaces que les produits pharmaceutiques.

Ce qui est recommandé pour la douleur dans l'hypochondre droit et les ballonnements:

  1. Pour soulager la condition avec un abdomen gonflé et des douleurs, vous pouvez infuser du millepertuis. Une cuillère à soupe de fleurs séchées est versée avec de l'eau chaude (200 ml) et infusée pendant environ une heure. Le médicament se boit sous une forme chaude. En outre, la plante a de fortes propriétés antibactériennes, elle est donc indiquée pour les infections intestinales;
  2. La décoction d'une autre plante médicinale bien connue, le tussilage, a un bon effet. Les matières premières Phyto sont préparées à raison de deux grandes cuillères avec une lame de 250 ml d'eau bouillie. Il faut insister pendant deux heures. Boire une décoction est recommandé une cuillère à soupe avant les repas tout au long de la journée, ainsi qu'avant le coucher;
  3. L'un des agents carminatifs les plus puissants est considéré comme les graines d'aneth ou de fenouil. L'infusion préparée est prise en petites portions tout au long de la journée, en la buvant par petites gorgées. L'eau à l'aneth convient au traitement des flatulences à tout âge. Les verts à l'aneth sont ajoutés aux plats cuisinés, ce qui stimule le péristaltisme et la séparation du suc gastrique;
  4. La dyspepsie de l'estomac et des intestins peut être éliminée en prenant un mélange de purée de gingembre et de citron. Il s'agit d'une méthode très efficace pour activer la motilité intestinale. Méthode de préparation - une demi-cuillère à café de poudre de gingembre sèche ou de racine de gingembre moulue à bouillir est mélangée avec une cuillère à soupe de jus de citron. Prendre avant les repas pendant environ une semaine. Le médicament n'est pas indiqué pour les patients souffrant d'ulcères et de gastrite;
  5. Si la douleur dans la côte droite est causée par une inflammation de la rate, l'apport régulier d'une décoction de cynorrhodons aidera. Vous pouvez également prendre éventuellement de la gelée royale dans un volume allant jusqu'à un gramme par jour;
  6. Les violations de la fonction de la rate répondent bien au traitement avec du jus de légumes, composé de betteraves, de carottes et de radis. Après traitement thermique, le mélange se dépose et est pris dans une cuillère à soupe trois fois par jour. Si le patient présente une érosion de la muqueuse de l'estomac ou des intestins, il ne doit pas boire de jus;
  7. Les symptômes de la maladie du foie peuvent être réduits en consommant régulièrement dans une cuillère à soupe de miel d'abeille à la cannelle;
  8. Une autre recette populaire pour la douleur causée par une dysfonction hépatique, comprend un mélange à base de miel, d'huile d'olive, de vinaigre de jus de pomme et de citron. La dose recommandée est une cuillère à soupe du mélange trois fois par jour;
  9. La cholélithiase et la cholécystite provoquent des coliques douloureuses intenses du côté droit. Elles seront légèrement facilitées par l'adoption d'une décoction de pommes de terre (l'eau est extraite du légume bouilli dans son uniforme). Buvez deux cuillères à soupe trois fois par jour pendant une semaine;
  10. L'inflammation du foie et de la vésicule biliaire en médecine populaire est traitée avec succès avec une collection à base de plantes de chélidoine, mélisse, rose musquée, menthe poivrée, écorce de nerprun et inflorescences immortelles sèches. Le bouillon refroidi d'un volume de 300 ml est divisé en plusieurs portions et se boit en deux doses divisées. Le liquide ne doit pas être chaud, mais chaud.

Le tableau clinique de la douleur dans l'hypochondre droit est très étendu. Prendre n'importe quel remède populaire sans d'abord consulter un médecin signifie s'exposer volontairement à des risques supplémentaires. Demandez à votre médecin si des matières phyto-brutes ou d'autres produits sont autorisés pour votre maladie, puis commencez le traitement.

Diagnostique

Il existe de nombreuses raisons qui peuvent provoquer des ballonnements et des malaises à l'estomac. En règle générale, les causes externes sont évidentes (notamment les ecchymoses), tandis que les causes internes sont beaucoup plus difficiles à diagnostiquer. Cela est dû aux caractéristiques de la transmission de la douleur..

Les organes internes ont plusieurs terminaisons nerveuses, car ils sont moins sensibles aux blessures: ils sont protégés par le squelette, le système musculaire et la peau. C'est pourquoi il est difficile de déterminer avec précision la localisation et la nature de l'écart. Les plus courantes sont des douleurs à droite, une sensation de satiété ou un gonflement.

La façon la plus populaire d'établir la localisation des sensations est la palpation. Dans ce cas, le médecin sent l'estomac de différents côtés pour déterminer la nature des écarts. Ce type de diagnostic peut être réalisé indépendamment. Des précautions doivent être prises pour éviter les complications de l'évolution de la maladie ou les dommages aux organes internes..

Si une douleur intense ou aiguë ou des ballonnements dans le bas-ventre se font sentir à droite, un avis médical immédiat est nécessaire, car un tel symptôme indique souvent des formes exacerbées de la maladie.

Si les ballonnements ou la lourdeur n'ont pas causé la douleur, l'autodiagnostic peut être effectué. Pour ce faire, allongez-vous sur le ventre, détendez-vous, ressentez avec vos doigts la zone d'inconfort pour leur gravité, leur amplification ou leur affaiblissement. L'estomac est ressenti profondément. En même temps, les mouvements brusques ne doivent pas être autorisés..

Pour un diagnostic correct, vous devez déterminer avec précision les symptômes. Il est important de ne pas confondre la sensation de plénitude et l'enflure, les coutures et les lancinements, la douleur aiguë et tiraillante. Souvent, la nature des sensations détermine la maladie.

Que faire des douleurs abdominales basses?

Les douleurs du côté gauche dans le bas-ventre ne peuvent pas être ignorées. Ils peuvent indiquer une pathologie aiguë en développement nécessitant des soins médicaux d'urgence. Par conséquent, la prise d'analgésiques pour soulager la douleur dans ce cas n'est pas une option. La raison ne va nulle part et des sensations sourdes peuvent compliquer le diagnostic..

Ayant ressenti une douleur de toute intensité et de tout caractère dans l'abdomen inférieur gauche, il est nécessaire d'agir comme suit:

  • Assurer la paix et adopter la posture la plus confortable, dans laquelle la douleur n'est pas ressentie ou, au moins, ne s'intensifie pas.
  • Évaluer la douleur du point de vue des maladies chroniques existantes, de l'état du corps dans son ensemble et des autres symptômes présents (grossesse, diarrhée, vomissements, fièvre, etc.).
  • En cas de survenue primaire de douleur (si auparavant, une personne n'avait jamais ressenti de telles sensations dans le bas-ventre à gauche), il est recommandé d'appeler une ambulance.
  • Si la douleur s'est déjà manifestée plus tôt, le patient peut prendre une décision quant à l'opportunité de demander des soins médicaux d'urgence par lui-même - appeler une ambulance avec une nette détérioration, appeler le médecin local à domicile si la condition est stable, ou aller à la clinique pour un renvoi pour une courte attaque.

Il est important de se rappeler que même si l'intensité de la douleur dans le bas-ventre à gauche n'est pas élevée, cette sensation peut indiquer le développement d'une maladie grave.

Maladies possibles et leurs symptômes

De nombreuses maladies surviennent avec une distension abdominale et des douleurs. De plus, les maladies peuvent concerner divers systèmes - urinaires, digestifs, reproductifs. Les maladies les plus courantes associées aux ballonnements sont les suivantes:.

Système digestif

La cause la plus fréquente de ballonnements dans le tube digestif est la flatulence - une accumulation excessive de gaz dans les intestins. Avec cette maladie, il y a une sensation de plénitude et de fermentation dans les intestins, des douleurs spasmodiques aiguës. Des problèmes de selles peuvent survenir..

De plus, à partir du système digestif, les maladies suivantes peuvent provoquer une gêne:

  • hépatite, cirrhose, helminthiases, thrombose hépatique (douleur constante sourde à droite, démangeaisons, jaunisse, couleur inhabituelle des écoulements, faiblesse, ballonnements dans les formes chroniques);
  • gastrite (brûlures d'estomac, nausées pendant l'alimentation, troubles de l'appétit et des selles, ballonnements);
  • appendicite (douleur intense intense à droite, apparaissant pendant plusieurs heures, ballonnements dans le bas-ventre signifie l'apparition d'une péritonite);
  • duodénite (douleurs qui se produisent avec une sensation de faim et de trahison dans l'avant-bras, les ballonnements sont caractéristiques d'une forme négligée);
  • ulcère (douleur intense, brûlures d'estomac, selles bouleversées, transpiration, plénitude abdominale);
  • troubles intestinaux (les ballonnements sont souvent le principal symptôme, car ils peuvent indiquer une tumeur, des troubles digestifs et péristaltiques, une obstruction).

système urinaire

Souvent, les ballonnements qui apparaissent du système génito-urinaire sont dus à la présence de fragments de calculs dans les uretères. En outre, souvent, ce symptôme se manifeste par une inflammation..

Parmi les maladies les plus courantes des voies urinaires figurent:

  • urolithiase (sous une forme chronique - colique, douleur paroxystique qui se produit lorsqu'une pierre se déplace à l'intérieur d'un organe, les symptômes passent moins souvent dans la cavité abdominale);
  • pyélonéphrite (température, mauvaise santé, douleur sur le côté, éclatement dans le bas-ventre).

Système reproducteur

Pour la sphère gynécologique, les ballonnements à droite sont moins caractéristiques, et donc rares. Le plus souvent, ce symptôme indique la présence d'un processus inflammatoire chronique..

Maladies pour lesquelles la plénitude abdominale à un stade long est caractéristique:

  • annexite (douleur aiguë et intense au cours de la phase aiguë de la maladie, douloureuse et faible - en chronique, une sensation de plénitude de l'abdomen est également possible);
  • kyste (ballonnement, douleur constante et augmentant périodiquement);
  • grossesse extra-utérine (ballonnements, douleurs constantes).

De plus, les troubles névralgiques, les blessures et les lésions cutanées externes peuvent provoquer des ballonnements..