Causes et facteurs provoquant la stase biliaire, méthodes de thérapie

Le travail rythmé et coordonné de la vésicule biliaire, des voies excrétoires et des sphincters assure l'entrée rapide de la bile dans l'intestin grêle. Et c'est la clé d'une bonne digestion et du bien-être. La perturbation de l'écoulement, la stagnation de la bile conduisent au développement de diverses maladies.

Quel est le danger de stagnation de la bile

La bile est directement impliquée dans la digestion des aliments. Il réduit l'acidité du morceau de nourriture, qui provient de l'estomac, et crée un environnement pour l'activation des enzymes pancréatiques. Les acides biliaires émulsifient les lipides des aliments, les traduisent dans un état dans lequel ils peuvent pénétrer à travers la paroi intestinale dans le sang. L'excès de bilirubine et de cholestérol est excrété avec la bile.

Le cholestérol pénètre dans la circulation sanguine, ce qui entraîne une augmentation de son niveau et provoque la survenue d'une athérosclérose. L'absence d'un environnement alcalin ne crée pas de conditions pour la digestion des glucides, la transformation des glucides en glycogène est perturbée, et donc, ses réserves ne sont pas formées.

Avec une difficulté à l'écoulement de la bile, l'infection est facilement corrigée et l'infection progresse, une cholécystite se développe. La violation du rapport des composants de la bile est lourde de formation de pierres. La cholélithiase stagnante entraîne une cholécystite aiguë ou chronique. L'inflammation à long terme s'accompagne d'une prolifération du tissu conjonctif, ce qui conduit à la formation de rétrécissements des canaux, au développement d'une fibrose. Le résultat de ces changements est une cholangite sclérosante..

L'inflammation de la muqueuse gastrique peut être associée à une stagnation de la bile. Il y a souvent un reflux duodéno-gastrique - reflux du contenu du duodénum, ​​qui contient de la bile, dans l'estomac. Une gastrite réactive se développe..

Le manque d'acides biliaires lors de la digestion entraîne une violation de la digestion des lipides et de l'absorption des vitamines liposolubles. Cela se manifeste par le syndrome de malabsorption. Elle se caractérise par une stéatorrhée, des ballonnements, une polypécose. Parfois, la quantité de matières fécales est légèrement inférieure à la nourriture consommée. Les symptômes de l'hypovitaminose apparaissent:

  • une carence en vitamine A entraîne une altération de la vision crépusculaire;
  • déficit B1, E - neuropathie, paresthésie;
  • manque à gagner12 conduit à une anémie mégaloblastique;
  • l'hypovitaminose D affecte le tissu osseux, il se décharge, ce qui conduit à l'ostéoporose, dans les cas graves - à l'ostéomalacie;
  • un manque de vitamine K provoque un trouble de la coagulation, qui se manifeste par des saignements, des hémorragies cutanées.

Parallèlement, la digestion des protéines est perturbée, le niveau de protéines dans le sang diminue, l'eau ne se lie pas à l'albumine, un œdème de diverses localisations se développe, y compris une ascite.

Normalement, la microflore intestinale pathogène est supprimée par la présence de bile. Avec sa stagnation, le morceau de nourriture a un environnement acide favorable à la reproduction des bactéries. Cela conduit à une dysbiose..

Une augmentation de la concentration de bile à l'intérieur du foie endommage les cellules et entraîne leur mort. Cela conduit à une hépatite subhépatique. La violation du foie affecte tout le corps. La fonction de détoxication diminue, l'absorption du médicament est altérée. Le foie est impliqué dans le métabolisme hormonal et, en violation de ses fonctions, un déséquilibre hormonal se produit.

Épidémiologie

Selon diverses études, une stase biliaire est détectée chez un tiers des enfants atteints de maladies du tractus gastro-intestinal. Elle affecte 3% des femmes enceintes. Pour le reste de la population adulte, l'incidence augmente avec l'âge. Après 40 ans, des phénomènes de stagnation sont observés chez 50%, plus souvent chez la femme que chez l'homme. Les personnes en surpoids y sont plus sensibles..

Les causes de la maladie

Le rythme de vie moderne prédispose au développement de la stagnation de la bile. Une personne bouge moins, consomme plus d'aliments gras et de glucides simples. Ceux-ci conduisent à l'apparition de maladies causales:

  • cholécystite calculeuse;
  • dyskinésie biliaire;
  • inflexion de la bulle;
  • cholécystite;
  • tumeurs canalaires;
  • kystes de formations vésicales ou compression de l'extérieur avec une formation volumineuse du pancréas;
  • sténose de la section initiale du canal hépatique commun;
  • manque de travail rythmique des sphincters du système biliaire;
  • dérèglement endocrinien de la digestion des aliments, mauvais équilibre de la sécrétine, de la cholécystokinine et d'autres médiateurs digestifs.

Facteurs de risque

La combinaison de divers effets provocateurs accélère l'apparition de la maladie. Les facteurs les plus probables sont les suivants:

  • absence de régime, apport alimentaire irrégulier;
  • une abondance d'aliments gras, des aliments riches en glucides simples;
  • fumer, boire;
  • pathologies endocriniennes - maladie thyroïdienne, diabète sucré;
  • prendre des médicaments hormonaux;
  • grossesse;
  • maladies chroniques du système digestif - gastrite, colite, pancréatite;
  • troubles névrotiques.

En outre, une prédisposition génétique à la stagnation de la bile joue un rôle. Mais pour que la maladie se développe, des facteurs provoquant doivent apparaître.

Pathogénèse

Le développement de la pathologie dans chaque maladie individuelle suit son propre chemin, mais il existe un schéma général. N'importe lequel des facteurs provoquant, souvent plusieurs en même temps, affecte le rythme de vidange de la vésicule biliaire. Cela peut être un spasme des sphincters, qui empêche le passage de la bile dans les intestins, une relaxation prolongée des canaux et de la vessie elle-même, qui ne poussent pas la bile vers l'avant. Il reste dans la vessie, l'eau en est absorbée et s'épaissit progressivement. La pénétration d'une infection par le flux sanguin crée des conditions favorables à sa consolidation et à son développement. Une inflammation se développe - une cholécystite. Dans la bile concentrée, les sels précipitent, les calculs se forment progressivement.

Le développement de maladies aggrave encore la stagnation. Un cercle vicieux se forme dans lequel la condition ne fait qu'empirer.

Symptômes

Souvent, la maladie est asymptomatique. Mais au fil du temps, selon les causes et les facteurs provoquants, des caractéristiques individuelles, des signes de stagnation apparaîtront nécessairement. Le premier d'entre eux peut être des brûlures d'estomac, des éructations, une sensation d'amertume dans la bouche. Ensuite, des nausées peuvent les rejoindre. Un revêtement jaune apparaît sur la langue - signe de dysfonctionnements du système hépatobiliaire. La violation de la digestion des protéines s'accompagne d'une mauvaise haleine. Des vomissements peuvent parfois survenir..

La digestion se manifeste par de la constipation ou de la diarrhée, des ballonnements. Les matières fécales ont un aspect brillant provenant de la graisse non digérée (stéatorrhée).

Une douleur sourde sous les côtes à droite peut déranger après avoir mangé, avec une stagnation prolongée - en permanence. Parfois, un spasme des conduits entraîne l'apparition de coliques hépatiques - une douleur aiguë et intense aux piqûres. Elle peut redonner, au cou, omoplate, clavicule à droite.

L'ajout d'une infection et le développement d'une inflammation s'accompagnent de fièvre, de douleurs aiguës.

Cela est dû à une altération du métabolisme de la bilirubine. La peau, le blanc des yeux pendant cette période acquiert une couleur jaune. Le dépôt d'acide biliaire provoque des démangeaisons intenses.

Les processus stagnants peuvent être accompagnés de faiblesse, de malaise, de vertiges. Le foie est hypertrophié, la pression dans le système de la veine porte peut augmenter.

Stagnation de la bile pendant la grossesse

Chez un petit pourcentage de femmes enceintes, le développement d'une cholestase intrahépatique est provoqué. Cette condition est provoquée par un niveau accru d'oestrogène et les caractéristiques de sensibilité à celui-ci chez certaines femmes. La régulation hormonale de l'excrétion biliaire diffère de celle des femmes non enceintes. Des niveaux élevés de sécrétine contribuent à la synthèse de plus de bile. L'augmentation de la sécrétion d'hormone de croissance entraîne une inhibition de la cholécystokinine. Cela affecte l'élimination de la bile. Les bulles et les conduits ne peuvent pas rétrécir rythmiquement.

Le symptôme de la stagnation de la bile est une démangeaison cutanée

Les symptômes de la maladie sont des démangeaisons atroces de la peau, souvent des paumes, des semelles. La manifestation maximale des symptômes se produit aux 2e et 3e trimestres de la grossesse, lorsque le niveau d'oestrogène devient le plus élevé. Dans l'analyse biochimique du sang, des signes d'ictère sous-hépatique apparaissent - une augmentation des ALAT et AST, de la phosphatase alcaline, de la bilirubine totale en raison de la fraction directe.

Souvent, la maladie ne se manifeste que par des démangeaisons, ce qui oblige la femme enceinte à demander l'aide d'un dermatologue. Mais cette condition nécessite la consultation et le traitement d'un thérapeute.

Après l'accouchement, l'auto-guérison spontanée se produit en quelques semaines. Chez la plupart des femmes ayant des grossesses répétées, les symptômes de la cholestase réapparaissent. Des symptômes peuvent également apparaître lors de l'utilisation de contraceptifs hormonaux.

Stagnation chez les enfants

Pour les jeunes enfants, le développement de la maladie a souvent une cause congénitale. Ils peuvent être:

  • agénésie de la vessie (absence complète);
  • double bulle;
  • dilatation congénitale des canaux intrahépatiques;
  • kyste des voies biliaires ou rétrécissements congénitaux;
  • altération de la formation d'antitrypsine hépatique;
  • fusion des canaux intrahépatiques;
  • localisation en profondeur de la vésicule biliaire dans le parenchyme hépatique;
  • malformation congénitale de la bile.

Chez les écoliers, les causes de stagnation de la bile sont identiques à celles de l'adulte. Mais la cause la plus courante est une violation de la fonction motrice de la vessie et des voies biliaires. La condition est aggravée par la dépendance des enfants modernes aux boissons gazeuses, aux bonbons, à la restauration rapide.

Où est-ce que ça fait mal?

Localisation de la douleur dans la projection de la vésicule biliaire - dans l'hypochondre droit. Mais parfois, une douleur intense peut irradier vers le bas du dos, la clavicule droite, la région de l'épaule, l'omoplate.

Diagnostique

L'examen est effectué selon les protocoles médicaux. Examen obligatoire du patient, conduite d'un interrogatoire. Ce n'est qu'après cela, sur la base de soupçons, que des tests de laboratoire appropriés sont prescrits:

  • analyse sanguine générale;
  • l'urine sur l'urobiline;
  • recherche biochimique sur la phosphatase alcaline, ALT, AST, bilirubine, cholestérol, acides biliaires, GGTP;
  • coagulogramme - détermination de la coagulation sanguine;
  • recherche d'anticorps contre les infestations parasitaires.

Appliquer des méthodes de diagnostic instrumentales:

  • Ultrason
  • œsophagogastroduodénoscopie;
  • scintographie du foie et de la vessie;
  • radiographie endoscopique rétrograde du pancréas et des voies biliaires;
  • imagerie par résonance magnétique ou calculée.

Quel chèque

Méthodes de recherche visant à étudier l'état de la vésicule biliaire, des conduits, du foie pour trouver la cause de la maladie.

Comment sonder

Le plus souvent, les méthodes suivantes sont utilisées:

  1. L'échographie de la vessie est généralement réalisée simultanément avec le foie, car les organes sont anatomiquement et fonctionnellement connectés. Ils se préparent pour l'étude - 2-3 jours avant l'échographie prévue, ils abandonnent l'alcool et les aliments gras. Il est recommandé d'effectuer la procédure à jeun ou 3 à 4 heures après avoir mangé. L'étude est indolore, à travers la paroi abdominale antérieure.
  2. La radiographie du foie et de la vésicule biliaire est importante comme méthode d'étude du lit vasculaire de cette zone. Les radiographies d'enquête et l'utilisation de sulfate de baryum sont moins utilisées parce que de nombreuses méthodes modernes donnent une image plus claire de la pathologie qu'une simple radiographie.

Quels tests sont nécessaires

L'étude des enzymes hépatiques et des pigments biliaires est directement liée à la compréhension du fonctionnement du foie. Physiologiquement, la désintégration des vieux globules rouges a lieu quotidiennement dans la rate. Le fer est séparé de l'hémoglobine libérée, qui sera utilisée pour construire de nouvelles cellules. Le reste du pigment se lie à l'albumine et est livré au foie pour neutralisation. Il s'agit d'une bilirubine indirecte, un composé toxique. Dans les hépatocytes, des réactions de clivage et de conjugaison avec l'acide glucuronique se produisent, après quoi la bilirubine neutralisée pénètre dans la bile. Et avec la libération de bile - dans l'intestin, où elle est métabolisée en urobilinogène, qui est absorbé dans la circulation sanguine et excrété dans l'urine, et en stérkobiline, qui est excrétée dans les fèces.

La violation de l'un des liens du processus entraîne une augmentation de la bilirubine dans le sang. Avec la stagnation de la bile, l'excrétion de la bilirubine directe est perturbée. Par conséquent, une augmentation isolée de son analyse indique les causes mécaniques de la maladie.

Diagnostic différentiel

Pour distinguer la stagnation de la bile causée par des maladies du système hépatobiliaire est nécessaire de la jaunisse héréditaire - syndrome de Dabin-Johnson, Gilbert, Rotor. Le diagnostic différentiel est réalisé avec hépatite infectieuse, porphyrie hépatique, mononucléose.

Quel médecin contacter

Un gastro-entérologue et un hépatologue participent à la prise en charge des patients. En l'absence de spécialistes étroits, le thérapeute peut assumer sa fonction.

Traitement de la stase biliaire

La thérapie est réalisée dans deux directions - étiologique et symptomatique. Si la cause de la maladie peut être éliminée, cette direction est utilisée comme principale. L'absence d'élimination de l'étiologie conduit à un traitement visant à réduire les symptômes de la maladie.

Les hépatoprotecteurs sont la première ligne de traitement de la stase biliaire. S'il n'y a pas d'obstacle à l'écoulement, utilisez des médicaments à base d'acide ursodésoxycholique (Ursofalk, Ursosan). Ses préparations augmentent la synthèse et améliorent l'écoulement de la bile. Ils réduisent la formation de cholestérol et son entrée par l'intestin, aident à réduire le risque de calculs de cholestérol. Ursofalk est interdit de prescrire pour le traitement des changements cirrhotiques, de la cholécystite aiguë et de la cholangite, avec des pierres recouvertes de sels de calcium, une insuffisance hépatique et rénale.

Cholagogue est prescrit s'il n'y a pas d'obstruction claire à l'écoulement de la bile. Ce sont des médicaments comme Allohol, Holiver, Heptral, Hofitol.

Allohol se compose de bile séchée avec l'ajout de charbon actif, d'extrait d'ail. Il contribue à la synthèse de sa propre bile, il est donc contre-indiqué dans la jaunisse obstructive, l'hépatite aiguë.

L'extrait d'artichaut est présenté sous forme de Hofitol. Il aide à éliminer la bile, améliore le métabolisme du cholestérol. Efficace chez les femmes enceintes souffrant de cholestase.

En plus des médicaments prêts à l'emploi, des herbes de pharmacie sont également utilisées. Ce sont des préparations cholérétiques composées d'herbes immortelles, millefeuille, menthe poivrée, coriandre, calendula, camomille. Un certain mélange est brassé dans une tasse, puis ils boivent un demi-verre avant les repas.

Le thé à la rose musquée a des propriétés cholérétiques

Les cynorhodons ont des propriétés cholérétiques - ils font du thé à partir de fruits ou boivent du sirop Holosas. Les vitamines A, E, C, K, groupe B ont un effet bénéfique.

La thérapie symptomatique comprend l'utilisation d'antispasmodiques pour éliminer le spasme des canaux, le soulagement de la douleur. Peut-être l'utilisation d'anti-inflammatoires non stéroïdiens pour soulager la douleur et l'inflammation. L'inflammation aiguë est toujours causée par une infection et nécessite donc l'utilisation de médicaments antibactériens. La jaunisse, accompagnée de démangeaisons, nécessite l'administration d'entérosorbants afin d'éliminer l'excès de bilirubine et d'acides biliaires de l'intestin.

Homéopathie

Les préparations de compositum Galsten et Hepar sont utilisées pour le traitement homéopathique. Ils sont de composition similaire, ils contiennent de l'extrait de chardon-Marie. Il est précieux par la présence de silibines - flavonoïdes à effet hépatoprotecteur. Galstena est utilisé sous forme de gouttes ou de comprimés 2 heures après un repas ou 1 heure avant un repas. L'action du médicament vise à éliminer les spasmes de la vessie, à améliorer la nutrition, à réduire les processus inflammatoires, à augmenter la production de bile et à la sécréter.

Hepar compositum a un grand nombre de composants. Disponible en injection. Il peut être administré par voie intramusculaire ou sous-cutanée quotidiennement jusqu'à 3 à 6 semaines.

Traitement chirurgical

Le type d'opération dépend des causes et du lieu de stagnation de la bile. Les interventions suivantes sont utilisées:

  • élimination des calculs par laparoscopie;
  • ectomie d'un kyste, une tumeur qui crée une obstruction à l'écoulement;
  • stenting des voies biliaires;
  • expansion en ballon de la lumière des conduits;
  • création de drainage du canal cholédoque;
  • dilatation de la bulle avec l'installation de stents et la formation de messages biliodigestifs;
  • résection de la vésicule biliaire;
  • chirurgie du sphincter.

Avec l'atrésie canalaire chez les nouveau-nés, ils se forment artificiellement, la reconstruction est réalisée dans les premiers mois, parfois une greffe du foie est nécessaire.

Une condition aiguë d'obstruction des voies biliaires causée par un blocage dans la pierre nécessite un traitement chirurgical. La procrastination peut entraîner une rupture de la vessie et le développement d'une péritonite - une inflammation sévère de la cavité abdominale, qui se déroule de manière cyclique. Le manque de soins chirurgicaux contribue à la septicémie - empoisonnement du sang.

Méthodes folkloriques

Les guérisseurs traditionnels suggèrent d'utiliser des betteraves, des pommes et des carottes en quantité égale comme traitement, qu'ils boivent après avoir mangé au plus tôt une heure.

On suggère de dissoudre une cuillère à soupe de vinaigre de cidre de pomme dans un verre de tout liquide avec l'ajout d'une cuillère de miel.

Une recette de solution avec mumiyo est proposée. Une dose est dissoute dans un demi-litre d'eau. La solution préparée entière est bu en petites portions par jour à chaque fois avant de manger.

Les fraises des bois contiennent beaucoup de silicium, ce qui réduit le risque de calculs biliaires. Pour obtenir un effet thérapeutique, les baies sèches sont brassées avec de l'eau bouillante dans un thermos pendant une heure. Pour 1 cuillère à soupe de fraises, prenez 2 tasses d'eau. Prendre une demi-tasse une heure avant les repas.

Le jus de choucroute a un effet cholérétique. Prenez-le dans une cuillère à soupe avant les repas, en augmentant progressivement la dose. Le temps de prise recommandé est de 2 mois. Il est contre-indiqué chez les patients souffrant de gastrite, d'ulcère gastrique, de maladie rénale..

Avec la stagnation de la bile, l'eau d'aneth est préparée - une décoction de 2 cuillères à soupe de graines et 2 verres d'eau est bue dans 0,5 tasse avant les repas.

Le thé à la menthe et à l'origan a un léger effet cholérétique, ils le boivent également une heure avant les repas. L'origan, comme l'eau d'aneth, n'est pas recommandé pour les femmes enceintes.

Le jus de betterave est extrait des betteraves fraîches finement râpées et bu dans la gorge avant de manger. Graines de citrouille non grillées consommées quotidiennement.

Dans un but cholérétique, prenez une décoction de stigmates de maïs, 15 g par demi-litre d'eau. Buvez 50 g avant les repas 3-4 fois par jour.

Pendant la période de floraison active, la racine de pissenlit est récoltée, puis pour utiliser ses propriétés cholérétiques. La racine séchée est brassée avec de l'eau bouillante. Accepté comme tous les cholérétiques - avant les repas.

Régime pour la stagnation de la bile

Cette pathologie nécessite une alimentation claire. Manger devrait devenir régulier, à intervalles réguliers, au moins 4 à 5 fois par jour. Cela habituera la vésicule biliaire au travail rythmique.

Les aliments riches en graisses animales réfractaires sont exclus de l'alimentation. C'est de la viande grasse de mouton, de porc, d'oie, de canard, de poisson gras. La préférence pour la viande diététique légère est la dinde, le lapin, le poulet, le veau. Vous ne pouvez pas exclure le poisson de l'alimentation, car il contient des acides gras bénéfiques qui affectent positivement le profil lipidique d'une personne.

Les plats doivent être cuits, cuits, cuits au four, cuits à la vapeur. Les aliments frits affectent négativement l'état de la vésicule biliaire et du foie. Dans la mesure du possible, les graisses animales sont remplacées par des huiles végétales. Il est très utile d'utiliser de l'huile d'olive, de lin et de colza.

Le sel est également limité. Il est préférable de ne pas saler les plats pendant la cuisson, mais d'ajouter dans leur assiette après la cuisson. Vous pouvez donc réduire la quantité de sel aux 15 g recommandés par jour. Afin de ne pas consommer l'excès de graisse et de sel, vous ne devez pas manger de saucisses, de viandes fumées, de conserves, de marinades maison et d'usine, de sauces.

Les bonbons, pâtisseries, confiseries avec substituts de graisse n'apportent pas d'avantages, ils sont limités autant que possible, et dans des conditions sévères, ils sont complètement exclus. Les boissons gazeuses sucrées, l'alcool en toute quantité sont contre-indiqués.

Lors du choix des aliments, les légumes doivent être préférés. Ils peuvent être consommés crus, bouillis, soupes végétariennes cuites, mijotés. Les légumineuses, les noix, bien que riches en protéines et huiles végétales, sont trop lourdes à digérer et peuvent augmenter les flatulences, ce qui gêne déjà les patients souffrant de stase biliaire.

L'abondance d'épices et d'épices chaudes est agaçante, il ne faut pas manger de plats fortement assaisonnés, surtout lors d'une exacerbation de la maladie.

Les produits laitiers et laitiers fermentés sont parfaits pour reconstituer les protéines animales avec des acides aminés essentiels. La préférence devrait être faible en gras, faible en sel. Le beurre peut être utilisé dans la cuisson des céréales, mais dans une mesure limitée.

Les céréales sont à la base de l'alimentation, elles sont cuites dans l'eau ou avec une petite quantité de lait. Le pain de grains entiers avec divers grains et graines est très utile..

Auparavant, le café et le thé faisaient partie des aliments interdits dans les maladies du foie et de la vésicule biliaire. À la lumière des recherches récentes, cela est réfuté. Vous pouvez boire 1 à 2 tasses de café à grains faibles par jour et boire du thé noir et vert.

Exercice pour la stagnation de la bile

Une activité motrice suffisante est une condition préalable à la normalisation de la sécrétion biliaire. Après une éducation physique modérée, le tonus des muscles abdominaux augmente et le flux sanguin dans tout le corps s'améliore. Cela est particulièrement vrai pour les personnes qui mènent un mode de vie sédentaire et font de l'embonpoint. Se débarrasser des kilos superflus peut non seulement améliorer le bien-être général, mais aussi réduire la pression artérielle, normaliser le cholestérol, l'équilibre lipidique, réduire la stase biliaire.

La randonnée est bonne à un rythme moyen d'au moins une heure par jour. S'il est impossible de réserver un temps séparé pour la marche, vous pouvez vous rendre au travail ou à la maison à pied au lieu de voyager en transport.

Les exercices dans cet état ne doivent pas contenir de rotations brusques, de virages en avant, de sauts. Il est utile de faire de la gymnastique le matin. Les exercices exemplaires sont les suivants:

  1. Position de départ - mains sur la ceinture, jambes écartées à la largeur des épaules. Effectuez des rotations du corps en douceur à gauche et à droite.
  2. Déplacer les mains verrouillées dans la serrure derrière la tête, se pencher d'un côté à l'autre.
  3. Pliez les coudes et restez devant vous. Atteindre alternativement avec le coude jusqu'au genou opposé de la jambe pliée.
  4. En décubitus dorsal, pliez alternativement les jambes droite et gauche lors de l'inhalation, amenez-les à l'estomac, tout en expirant, remettez-les dans leur position initiale.
  5. Exercice sur le diaphragme - allongé sur le dos avec les jambes pliées aux genoux, inspirez profondément avec votre estomac pour qu'il monte. Lorsque vous expirez, dessinez dans votre estomac.
  6. Allongé sur le côté pour effectuer les mêmes mouvements respiratoires. Alterner pour le côté droit et gauche. Cet exercice est un massage des organes internes. Mais vous ne devez pas effectuer un grand nombre de répétitions d'affilée, ce qui entraînera une hyperventilation des poumons et des étourdissements apparaîtront..

Traitement physiothérapeutique

Les méthodes de physiothérapie sont efficaces pour la stagnation de la bile, mais ont certaines contre-indications:

  • fièvre;
  • période aiguë de la maladie, processus inflammatoire;
  • processus tumoraux.

Les méthodes d'exposition suivantes sont utilisées pour stimuler la vésicule biliaire:

  • électrophorèse de médicaments;
  • courants diadynamiques à la projection de la vésicule biliaire;
  • amplipulse de la région du foie et de la vessie;
  • magnétothérapie;
  • compresses de paraffine;
  • bains de conifères.

Le choix de la méthode d'exposition et du médicament dépend des résultats de l'examen. Vous devez savoir, à cause de cela, une stagnation de la bile se produit: il y a une hypertonie de la vessie ou de la vésicule biliaire flasque, l'état des canaux et des sphincters. Le traitement est sélectionné par le physiothérapeute sur la base des données fournies par le médecin traitant.

Dans la période de réduction de l'exacerbation, un traitement dans un sanatorium avec utilisation d'eaux minérales, l'utilisation de bains de radon, une thérapie par la boue, une phytothérapie et un régime de renforcement général sont utiles.

La prévention

La moitié de la fréquence des maladies dépend du mode de vie d'une personne. Le reste est la médecine, l'écologie et les facteurs héréditaires. Par conséquent, la prévention du développement de maladies en menant un mode de vie sain est d'une grande importance. Une nutrition efficace, une activité physique, un contrôle de l'excès de poids contribuent au fonctionnement normal de la vésicule biliaire. L'alcool, le tabagisme, la restauration rapide provoquent le développement de la maladie.

Même avoir une prédisposition génétique ne conduira pas nécessairement à la maladie. Une bonne nutrition, une diminution de l'influence d'autres facteurs de risque peuvent empêcher la maladie de se développer ou réduire ses manifestations.

La recherche d'une aide médicale en temps opportun aidera à commencer le traitement dès les premiers stades, jusqu'à ce qu'un cercle vicieux se soit produit, que les complications de la maladie ne se soient pas développées.

Prévoir

Avec une thérapie adéquate et un traitement rapide, le pronostic est favorable. Mais tout dépend de la cause de la maladie, des facteurs associés. La dyskinésie des voies biliaires avec une sélection correcte de médicaments et un régime amaigrissant peut s'apaiser, le rythme de la vessie et des conduits se normalise.

L'inflammation de la vésicule biliaire est importante pour commencer à traiter à un stade précoce, l'infection ne peut être traitée qu'avec des antibiotiques. Un traitement approprié aidera à se débarrasser de la maladie. Mais dans certains cas, cela devient chronique. Dans ce cas, des exacerbations seront provoquées par le non-respect du régime alimentaire et du régime.

Il est recommandé de retirer chirurgicalement la cholécystite calculeuse avec des signes de stagnation de la bile. S'il y a peu de pierres en mouvement, à un moment donné, elles peuvent entrer en mouvement et pénétrer dans les voies biliaires. Un blocage se forme, qui est opéré en cas d'urgence. Si une assistance en temps opportun n'est pas fournie, une péritonite peut se développer - inflammation sévère du péritoine.

Pourquoi la congestion biliaire se produit-elle et comment la traiter?

La stagnation de la bile est un processus pathologique assez rare dans lequel la libération d'une telle substance ou son transport à travers les voies biliaires est ralenti ou complètement arrêté. Dans le domaine médical, une telle violation est également connue sous le nom de cholestase..

Un large éventail de facteurs prédisposants peut provoquer la formation d'une telle violation et, loin de tous les cas, ils ont une base pathologique. Cependant, le plus grand rôle dans le développement de la pathologie est joué par la dépendance excessive à l'alcool, le refus prolongé de la nourriture et une mauvaise nutrition.

La clinique de la maladie est assez spécifique et caractéristique d'un cercle étroit de maladies. La base de l'image symptomatique est constituée de signes de stagnation de la bile tels que démangeaisons cutanées sévères, goût d'amertume dans la bouche, douleur et lourdeur dans la zone sous les côtes droites.

TOP 10 des causes de stagnation de la bile

Chez l'adulte, les causes de stagnation de la bile sont associées à la destruction des hépatocytes due à une cirrhose biliaire ou alcoolique primitive du foie (stase hépatocellulaire); avec des dommages au foie par des infections ou des parasites (hépatite virale A, C, G; forme hépatique de la tuberculose; amibiase, opisthorchiase, giardiase, etc.); avec exposition au foie de diverses toxines ou composants de médicaments (y compris sulfonamides, antibiotiques pénicillines, analgésiques, hormones). Selon les experts, la stagnation de la bile dans le foie se produit en cas de kyste hépatique, de néoplasmes malins ou de métastases.

Parmi les raisons pour lesquelles la stagnation de la bile dans la vésicule biliaire et les voies biliaires se produit, il existe de telles pathologies TOP 10:

  1. Dyskinésie de la vésicule biliaire;
  2. Calculs biliaires
  3. Anomalie de la vésicule biliaire;
  4. Dommages alcooliques au foie;
  5. Tumeurs de la vésicule biliaire ou des voies biliaires;
  6. Inflammation dans le col de la vésicule biliaire;
  7. Formations kystiques du canal cholédoque ou sa compression par un kyste localisé dans le pancréas;
  8. Compression et rétrécissement de la section initiale du canal hépatique commun (syndrome de Mirizzy);
  9. Violation des fonctions du système valvulaire des voies biliaires (sphincters d'Oddi, Lutkens, Mirizzy, Geister);
  10. Défaillances des mécanismes endocriniens et paracrines du stade de digestion gastroduodénale associées à un déséquilibre de la sécrétine, de la cholécystokinine, de la neurotensine et d'autres hormones intestinales.

De plus, la combinaison de diverses influences provocatrices accélère l'apparition de la maladie. Les facteurs les plus probables sont les suivants:

  • absence de régime, apport alimentaire irrégulier;
  • une abondance d'aliments gras, des aliments riches en glucides simples;
  • fumer, boire;
  • pathologies endocriniennes - maladie thyroïdienne, diabète sucré;
  • prendre des médicaments hormonaux;
  • grossesse;
  • maladies chroniques du système digestif - gastrite, colite, pancréatite;
  • troubles névrotiques.

En outre, une prédisposition génétique à la stagnation de la bile joue un rôle. Mais pour que la maladie se développe, des facteurs provoquant doivent apparaître.

Classification

La séparation de la maladie selon la variante du cours implique l'existence de:

  • stagnation aiguë de la bile - dans ce cas, les symptômes caractéristiques sont exprimés soudainement et intensément, ce qui conduit à une détérioration significative de l'état d'une personne;
  • stagnation chronique de la bile - les manifestations cliniques sont faiblement exprimées et se développent progressivement, sur plusieurs semaines ou mois.

En localisant la stagnation de la bile dans le corps, ces formes de pathologie se distinguent:

  • intrahépatique - la congestion est localisée dans les voies biliaires situées à l'intérieur des cellules hépatiques;
  • extrahépatique - se développe avec une obstruction des canaux vésiculaires.

La classification par le mécanisme de la formation du processus pathologique suggère la présence de telles voies de développement:

  • partielle - il y a une diminution du volume de bile sécrétée;
  • dissociative - il y a un retard dans la sécrétion de seulement certains composants de la bile;
  • total - exprimé en violation du transport de bile dans le duodénum.

De plus, la stagnation de la bile chez un enfant et un adulte peut se produire sous forme ictérique et anictérique.

Stagnation de la bile après ablation de la vésicule biliaire

L'opération au cours de laquelle la vésicule biliaire est retirée est appelée cholécystectomie. La principale indication d'une telle chirurgie est la lithiase biliaire.

Très souvent après une cholécystectomie, les patients développent des symptômes tels que:

  • douleur sous la côte droite et l'épigastre, qui peut irradier vers l'épaule droite et l'omoplate;
  • jaunissement de la peau;
  • démangeaisons de la peau;
  • goût amer en bouche;
  • la nausée;
  • brûlures d'estomac;
  • instabilité des selles;
  • ballonnements.

La cause la plus fréquente de ce syndrome est la présence de calculs dans les voies biliaires. En effet, la cholécystectomie avec calculs biliaires n'exclut pas l'apparition de nouveaux calculs dans les voies biliaires.

Le traitement du syndrome postcholécystectomie consiste en une stricte observance d'un régime pauvre en graisses et d'une thérapie symptomatique. En cas de douleur, des antispasmodiques sont prescrits aux patients (No-shpa, Drotaverin, Riabal). En violation des processus digestifs, l'utilisation de préparations enzymatiques est indiquée, telles que Festal, Mezim, Panzinorm. Avec l'inefficacité de la thérapie conservatrice, un traitement chirurgical est indiqué, au cours duquel l'obstruction de l'écoulement de la bile dans les voies biliaires est éliminée.

Caractéristiques de la stagnation de la bile chez les femmes enceintes

La cholestase chez la femme enceinte se développe plus près du troisième trimestre. Son apparition est souvent due à un facteur héréditaire. Le principal symptôme est des démangeaisons cutanées et l'apparition de xanthomes dans le haut du corps. En raison d'un manque de vitamine K, il existe un risque de saignement utérin. Si l'acide biliaire ou ses composants pénètrent dans le placenta, le risque de naissance prématurée à court terme augmente, les troubles du rythme cardiaque chez l'enfant.

Les manifestations cliniques disparaissent après l'accouchement, cependant, il a été constaté que les femmes qui ont subi une cholestase pendant la grossesse continuent d'augmenter le risque de développer une lithiase biliaire, l'hépatite C, la cirrhose non alcoolique et la pancréatite.

Symptômes

La gravité des manifestations cliniques est influencée par plusieurs facteurs, parmi lesquels:

  • facteur étiologique;
  • gravité des dommages toxiques aux hépatocytes ou aux cellules des voies biliaires;
  • catégorie d'âge du patient.

Les principaux symptômes de la stase biliaire sont présentés:

  • nausées persistantes, entraînant rarement des vomissements;
  • éructations avec une odeur désagréable;
  • amertume dans la cavité buccale;
  • douleur, lourdeur et inconfort dans la zone sous les côtes droites;
  • troubles du sommeil;
  • brûlures d'estomac;
  • mauvaise haleine;
  • le revêtement de la langue avec un revêtement ayant une teinte blanche ou jaune;
  • violation de l'acte de défécation, à savoir diarrhée;
  • irradiation de la douleur dans le dos;
  • transpiration accrue;
  • faiblesse et léthargie;
  • cholélithiase, dans laquelle la formation de calculs dans la vésicule biliaire ou les voies biliaires est notée.

Si la maladie se présente sous forme ictérique, les symptômes ci-dessus sont complétés par de tels signes:

  • l'acquisition de la peau, des muqueuses visibles et de la sclérotique d'une teinte jaunâtre;
  • éruptions cutanées inexpliquées;
  • démangeaisons cutanées de gravité variable;
  • décoloration des matières fécales;
  • assombrissement de l'urine;
  • soif constante.

En cas d'évolution chronique de la maladie, la présence de:

  • les xanthomes et les xanthélasma - sont de petits nodules avec une teinte jaune ou brune, localisés dans la poitrine, le dos, les coudes et les paupières;
  • hyperpigmentation de la peau;
  • augmentation des saignements;
  • troubles de la vision crépusculaire;
  • une densité osseuse plus faible, ce qui rend une personne sujette à des fractures fréquentes, y compris pathologiques;
  • faiblesse musculaire;
  • l'infertilité masculine et féminine;
  • perte de poids importante.

Tous les symptômes doivent être attribués aux adultes et aux enfants..

Conséquences et complications

Avec un retrait intempestif de la bile, la vésicule biliaire et les canaux hépatiques souffrent, en raison de leur inflammation, des modifications du tissu hépatique avec le développement de processus nécrotiques dans des parties distinctes du parenchyme. Des soins médicaux inopportuns et le manque de traitement peuvent entraîner des conditions telles que:

  1. Le développement de la gastrite à la suite de l'accumulation de bilirubine et de l'intoxication générale du corps.
  2. Carence en vitamines - due à des troubles métaboliques.
  3. Provoquer des maladies avec cholécystite et cholangite.
  4. Cause une lithiase biliaire.
  5. Conduire à une complication grave sous forme de cirrhose du foie.
  6. Perturber la fonction hépatique et entraîner une insuffisance hépatique.
  7. Violation du système squelettique avec le développement de l'ostéoporose.
  8. Les derniers stades de la maladie avec apparition d'une stagnation de la bile dans la vésicule biliaire peuvent entraîner la mort.

Afin d'éviter le développement de telles complications, il est nécessaire de suivre les recommandations des spécialistes et de suivre toutes les règles pour la prévention de tels changements dans la vésicule biliaire.

Diagnostics et examens

L'examen révèle le plus souvent un processus chronique - il est considéré comme tel pour une durée de plus de 6 mois, alors que les symptômes ne sont pas toujours prononcés. Lors de l'examen, le médecin trouve souvent une langue enduite, une hypertrophie du foie, des douleurs à la palpation de l'hypochondre droit chez un patient présentant une sécrétion biliaire.

La présence de douleurs abdominales sévères et de fièvre avec frissons indique le plus souvent qu'en plus de la vésicule biliaire avec congestion, le patient a un processus inflammatoire aigu dans les voies biliaires (cholécystite avec cholangite). La douleur peut également être une manifestation d'une cholestase extrahépatique. Que faire dans ce cas? Contactez immédiatement un chirurgien et passez un examen pour clarifier la localisation et la cause de la pathologie.

Les tests de laboratoire montrent une phosphatase alcaline élevée dans le sang, tandis que la teneur en bilirubine et en transaminases (AST, ALT) peut être normale ou élevée. Le cholestérol augmente généralement également, mais sa diminution avec des signes prononcés de stagnation de la bile est un critère pronostique défavorable..

Le diagnostic instrumental est effectué par les méthodes suivantes:

  • L'échographie du foie, de la vésicule biliaire et des canaux est le type de recherche le plus simple et le plus informatif;
  • cholagniographie - réalisée par voie transhépatique transdermique ou à l'aide d'un équipement endoscopique qui permet la libération simultanée de la vessie des calculs;
  • Tomodensitométrie;
  • scintigraphie des voies biliaires;
  • biopsie de ponction du parenchyme hépatique.

Les trois dernières méthodes sont utilisées pour obtenir des informations supplémentaires et clarifier le diagnostic dans les cas de cholestase peu clairs..

Traitement

L'objectif principal du traitement de la stase biliaire est l'effet sur le facteur causal, c'est-à-dire le traitement de la maladie qui l'a provoquée, la restauration des mécanismes de transport biliaire altérés et le soulagement des symptômes. Pour cela, une thérapie médicamenteuse ou une chirurgie peut être utilisée..

Différentes approches sont utilisées pour éliminer le mauvais écoulement de la bile et les problèmes connexes. Le médecin prescrit les médicaments suivants:

  1. Actions hépatoprotectrices qui protègent les cellules hépatiques de la destruction et rétablissent l'efficacité.
  2. Du groupe des cholérétiques, améliorant la sécrétion de la bile et la diluant. Parmi eux, les pilules jaunes Allohol.
  3. Acide ursodésoxycholique de la composition de médicaments pour réduire la concentration de mauvais cholestérol dans le sang. De plus, il dissout les calculs. Certes, le traitement implique un long cours thérapeutique (au moins 30 jours).
  4. Formules de pharmacie anthelminthiques et bactéricides.
  5. Antihistaminiques. Antispasmodiques, expansion des voies biliaires.
  6. Antioxydants et complexes de vitamines et minéraux.

Le massage d'un patient ayant une tendance à la stagnation de la bile aidera à améliorer son écoulement. Dans le même but, un traitement physiothérapeutique est utilisé. Mais ces manipulations sont effectuées en rémission..

Régime et nutrition

Un élément important de la thérapie est un régime pour la stagnation de la bile. Il est impossible de guérir la cholestase sans suivre le régime alimentaire du patient. Les graisses animales, grasses, épicées, frites, fumées, les conserves, les épices, les muffins, le chocolat, les champignons, les légumineuses, les radis, l'alcool sont exclus du régime.

Le régime est basé sur les fruits et légumes frais, les produits laitiers, les graisses végétales (tournesol, olive, huile de maïs), comprend l'utilisation d'eaux minérales médicinales. Les aliments et boissons froids doivent être évités. Les plats sont recommandés pour être préparés avec des méthodes diététiques: cuits à la vapeur, au four ou dans une mijoteuse.

La nourriture doit être fractionnée, c'est-à-dire qu'au moins six repas par jour en petites portions, il est nécessaire de surveiller la quantité de nourriture afin d'éviter de trop manger..

Traitement chirurgical

Le type d'opération dépend des causes et du lieu de stagnation de la bile. Les interventions suivantes sont utilisées:

  • élimination des calculs par laparoscopie;
  • ectomie d'un kyste, une tumeur qui crée une obstruction à l'écoulement;
  • stenting des voies biliaires;
  • expansion en ballon de la lumière des conduits;
  • création de drainage du canal cholédoque;
  • dilatation de la bulle avec l'installation de stents et la formation de messages biliodigestifs;
  • résection de la vésicule biliaire;
  • chirurgie du sphincter.

Avec l'atrésie canalaire chez les nouveau-nés, ils se forment artificiellement, la reconstruction est réalisée dans les premiers mois, parfois une greffe du foie est nécessaire.

Une condition aiguë d'obstruction des voies biliaires causée par un blocage dans la pierre nécessite un traitement chirurgical. La procrastination peut entraîner une rupture de la vessie et le développement d'une péritonite - une inflammation sévère de la cavité abdominale, qui se déroule de manière cyclique. Le manque de soins chirurgicaux contribue à la septicémie - empoisonnement du sang.

Remèdes populaires

En plus des médicaments de pharmacie pour éliminer la stagnation de la bile, vous pouvez utiliser des recettes de médecine traditionnelle, parmi lesquelles vous pouvez choisir la plus appropriée pour chaque patient, à savoir:

  1. Pendant un mois et demi, utilisez un mélange de jus préparés seuls et bu fraîchement préparés. À ce titre, les jus de carotte, de betterave et de pomme mélangés en quantités égales seront les plus efficaces. Ce mélange se boit une heure après avoir mangé à raison de 150 ml.
  2. Le vinaigre de cidre de pomme naturel apportera des avantages, dont une cuillère à café est ajoutée à toute boisson ou eau avec du citron et du miel.
  3. La momie dissoute dans l'eau peut soulager l'état des patients. À cette fin, 0,2 g de la momie est dissous dans 0,5 l d'eau et bu pendant la journée pendant plusieurs repas avant les repas.
  4. Une décoction d'avoine améliore l'écoulement de la bile et est considérée comme un outil efficace pour le traitement de cette condition pathologique. Pour la cuisson 1 cuillère à soupe. Loge. Les grains sont brassés avec deux verres d'eau bouillante et maintenus à feu doux pendant environ une demi-heure. Buvez la quantité totale 20 minutes avant les repas pendant la journée.
  5. En tant que plantes médicinales pour la cholestase, ils utilisent la renouée des oiseaux, le sable immortel, les stigmates de maïs, le mélilot, l'achillée millefeuille, l'arnica et bien d'autres. Vous pouvez utiliser les frais cholérétiques prêts à l'emploi, qui sont en vente dans toutes les pharmacies.

Cependant, lorsque vous utilisez un remède populaire, vous devez d'abord consulter votre médecin. Il est impossible de nommer et de prendre tout moyen pour éliminer la stagnation biliaire.

Exercice pour la stagnation de la bile

Les médecins préviennent: sans mouvement, tous les processus dans le corps, y compris la sécrétion de bile, sont perturbés. Par conséquent, une gymnastique avec stagnation de la bile est nécessaire, mais elle ne devrait pas aggraver la pathologie et exacerber les symptômes.

La marche est recommandée (au moins une heure par jour), ainsi que de tels exercices pour la stagnation de la bile, au cours desquels vous n'avez pas à faire des virages bas vers l'avant, des virages serrés, des mouvements de swing puissants et des sauts.

Rappelez-vous les exercices simples du matin: la plupart de ses éléments conviennent à la stagnation de la bile. Par exemple:

  • Jambes écartées à la largeur des épaules, bras sur la ceinture - tournez le corps alternativement vers la droite et la gauche.
  • Jambes écartées à la largeur des épaules, bras derrière la tête - inclinables à gauche et à droite.
  • Dans la même position de départ - pliez la jambe droite dans le genou et atteignez-la avec le coude de la main gauche, puis pliez la jambe gauche et faites de même avec le coude de la main droite.
  • Allongez-vous sur le dos (les jambes sont droites, les bras étendus le long du corps); à l'inspiration, la jambe droite se plie au genou à l'approche de l'estomac, à l'expiration la position initiale est prise, il en va de même avec l'autre jambe.
  • Allongé sur le dos, pliez les jambes aux genoux, posez la paume d'une main sur le ventre, respirez profondément en soulevant le diaphragme et en faisant saillie sur la paroi abdominale; lorsque vous expirez, dessinez dans votre estomac.
  • Effectuer des mouvements respiratoires similaires se trouvant sur le côté droit et gauche.

Soit dit en passant, le dernier exercice est une sorte d'auto-massage interne de presque tous les organes situés exactement là où la congestion biliaire se produit. Mais un massage thérapeutique spécial pour la stase biliaire ne doit être prescrit que par un médecin qui a les résultats d'un examen de la vésicule biliaire et du foie du patient.

La prévention

La prévention de la stagnation de la bile consiste à prévenir la survenue de maladies des voies biliaires et du foie qui contribuent au développement de la cholestase, elle nécessite également le respect d'une alimentation adéquate, le refus de trop manger et de boire.

Stase biliaire: prévention et traitement

Un goût amer désagréable dans la bouche et un manque d'intérêt pour la nourriture sont familiers à beaucoup. La constipation et la douleur dans l'hypochondre droit seront également surprises, à l'exception des adhérents exceptionnels à un mode de vie sain.

Ces ennuyeux, mais à première vue, pas les troubles les plus graves du corps, nous sont souvent prêts à attendre. Pendant ce temps, tout cela peut se révéler être des symptômes d'une perturbation dangereuse du foie et du système biliaire - cholestase, ou plus simplement stagnation de la bile.

Nous proposons de comprendre ce qui menace la stagnation de la bile, d'où elle vient, comment l'éviter et comment la traiter, si le diagnostic a déjà été posé.

Stagnation de la bile: qu'est-ce que c'est?

La cholestase se manifeste par une diminution du flux de bile dans le duodénum. Ce problème peut être causé par des dysfonctionnements de la vésicule biliaire, une pathologie des voies biliaires, une altération de la synthèse des composants biliaires, une cirrhose, une malnutrition, une infection parasitaire, divers troubles des systèmes nerveux et endocrinien ou d'autres causes, mais dans tous les cas, le foie souffre d'abord de stase biliaire..
Les violations dans le travail de cet organisme important, qui est également responsable de la digestion et du nettoyage du corps, affecteront immédiatement le bien-être général. Les personnes malades commencent à ressentir une fatigue, une faiblesse et une léthargie constantes.En outre, les symptômes de la cholestase sont les suivants: coloration ictérique de la peau, des protéines oculaires et des muqueuses visibles; démangeaisons de la peau, particulièrement sévères sur les bras et les jambes; douleur dans l'hypochondre droit; nausées périodiques et même vomissements; mauvaise haleine; urine foncée et excréments légers; hypertrophie du foie.
La stagnation de la bile entraîne une violation du travail coordonné de l'ensemble du système digestif.

Pour la cholestase, des maladies telles que:

cirrhose du foie; insuffisance hépatique; carence en vitamines et ostéoporose, en raison d'un manque de vitamines A et D, dont l'absorption est empêchée par la maladie; cholécystite.

La stagnation de la bile dans la vésicule biliaire est facilitée par de trop longues pauses entre les repas. Par conséquent, l'ignorance fréquente du petit-déjeuner, du déjeuner ou du dîner peut automatiquement vous mettre en file pour un rendez-vous avec un hépatologue et un gastro-entérologue.

À proximité, il peut y avoir des gens qui ne sont pas particulièrement férus d'éducation physique et qui mènent un mode de vie sédentaire. Les alcooliques, les personnes souffrant de problèmes digestifs, les patients présentant des calculs dans les voies biliaires sont également à risque de cholestase..

Parfois, un changement dans le fond hormonal chez les femmes enceintes peut affecter le fonctionnement de la vésicule biliaire et provoquer une cholestase. Habituellement, des problèmes d'écoulement de la bile apparaissent au troisième trimestre de la grossesse. La cholestase est dangereuse pour l'enfant et la mère qui le porte.
Le médecin doit être consulté immédiatement lors des premières manifestations de ces symptômes, par exemple, avec des nausées et une perte d'appétit fréquentes.

Méthodes de traitement de la stase biliaire:

Le syndrome cholestatique est diagnostiqué par les signes cliniques ci-dessus, en utilisant des ultrasons, des sondages, ainsi que des tests de laboratoire. Pour cela, le médecin peut prescrire des tests sanguins et urinaires qui déterminent le niveau de bilirubine, d'acides biliaires, de phosphatase alcaline, de cholestérol et d'autres enzymes et substances.

Le traitement de la cholestase s'effectue simultanément dans plusieurs directions:
soulagement des démangeaisons; la lutte contre la stagnation de la bile; soutien et amélioration du foie.

Les démangeaisons sont éliminées avec des onguents et des crèmes spéciales, des corticostéroïdes ou des antihistaminiques. En parallèle, on prescrit au patient des médicaments chargés de réduire la concentration des acides biliaires et des médicaments cholérétiques.

Les médicaments à base d'acide ursodésoxycholique se sont révélés efficaces, déplaçant et éliminant l'acide biliaire toxique. Pour l'amélioration et la protection du foie, divers hépatoprotecteurs peuvent être recommandés, dont des médicaments d'origine naturelle..

Au cours du traitement et de la récupération, un patient atteint de cholestase se voit prescrire un régime qui supprime les aliments à base ou contenant des graisses animales, restreint les aliments acides et frits, et l'alcool et les drogues qui ont un effet toxique sur le foie sont interdits. Sont également exclus les boissons et aliments froids, les conserves, le chocolat, le cacao, les champignons.

En l'absence de contre-indications, le médecin peut prescrire un tubage aveugle au patient, laver les voies biliaires et éliminer la stagnation de la bile.
Dans les cas graves, le médecin peut recommander une intervention chirurgicale pour élargir les voies biliaires. L'opération se fait par une méthode endoscopique à travers plusieurs piqûres, ce qui permet au patient de récupérer rapidement du traitement, et élimine également la nécessité de piquer.

Approche populaire:

15-20 minutes avant un repas, il est recommandé de boire une tasse d'infusion de vitamines chaudes de groseilles, groseilles, airelles, canneberges, viburnum, cynorrhodons ou aubépines. Les baies peuvent être brassées ensemble ou alternées. Ces boissons savoureuses et saines aideront à soulager les spasmes du tube digestif et à le préparer pour un repas..

Le travail normal des portiers qui régulent la pression de la bile sera aidé par des produits contenant du silicium et du germanium - ils peuvent être distingués par une odeur d'ail brillante. C'est l'ail lui-même, l'ail sauvage, ainsi que l'asafoetida - une épice orientale de la plante du même nom.

Les problèmes de circulation de la bile en médecine traditionnelle ont longtemps été traités avec des tisanes prises après les repas. Les herbes et les baies cholérétiques amères sont préférées: gentiane, renouée, absinthe, tanaisie, immortelle, origan, chardon-Marie, chicorée, millepertuis, racines et feuilles de pissenlit, racines de raisins de l'Oregon, cendres rouges et bien d'autres.

Il convient de noter que bon nombre des bouillons de guérison et des infusions normalisent non seulement l'écoulement de la bile, mais améliorent également le foie, l'aident à récupérer, aident à éliminer les toxines du foie et purifient le sang.

En médecine orientale, pour le traitement et la prévention de la stagnation de la bile, l'herbe d'une volodyushka, la momie, le gingembre, l'arnica de montagne, ainsi que le jus d'aloès sont recommandés.


Prévention de la stagnation de la bile:
Selon les statistiques, un cinquième de la population mondiale souffre de cholestase. Restauration rapide, manque de régime et travail sédentaire, expériences et stress fréquents - tout cela peut provoquer la maladie.

Il existe de nombreuses façons de stimuler la vésicule biliaire, empêchant ainsi la stagnation de la bile:
bouger - les promenades quotidiennes, la course, la natation, la danse et d'autres types d'éducation physique ne laisseront pas la bile stagner; assurez-vous de passer du temps pour le petit-déjeuner, le déjeuner et le dîner, afin de ne pas le consacrer plus tard à des visites chez l'hépatologue; manger des aliments moins gras, sucrés, salés et épicés, renoncer à l'alcool; essayez de ne pas trop manger, même les aliments sains doivent être modérés; l'irascibilité et l'irritabilité peuvent provoquer des spasmes dans la vésicule biliaire, ne vous fâchez pas en vain et gardez le contrôle.