Brûlure sous les côtes à gauche

La douleur du côté gauche peut être de nature différente et localisée dans le bas-ventre ou dans l'hypochondre. La cause de la concentration aidera à trouver un spécialiste, car le signe est inhérent à de nombreuses maladies. La douleur et les brûlures sur le côté gauche du corps peuvent signaler des problèmes cardiaques, gynécologiques et digestifs.

Nature de la douleur

Après avoir déterminé la nature de la douleur, un diagnostic précis peut être posé. Les symptômes se distinguent par la nature:

  • Péritonéal - a un foyer clair de localisation. Lorsque vous bougez ou appuyez sur un point douloureux, le syndrome s'intensifie. Accompagner un ulcère d'estomac
  • Viscérale - douleur générale, terne. Il se produit des crampes. Il survient dans les maladies des intestins et de l'estomac
  • Errant ou réfléchi - une personne ne peut pas indiquer avec précision l'endroit où cela fait mal. La mise au point est située sur le côté gauche, et au-dessus ou en dessous, le patient est difficile à répondre. Le syndrome apparaît et disparaît. Accompagner les échecs du tube digestif.

En localisant le foyer des problèmes sur le côté gauche, nous pouvons distinguer les domaines suivants:

  • Le bas de l'abdomen
  • Sous les côtes.

La maladie peut être déterminée par des spécialistes: gastro-entérologue, chirurgien, thérapeute.

Causes de brûlure du côté gauche

Sur le côté gauche d'une personne se trouvent: la rate, l'estomac, le cœur, le pancréas. Des écarts dans le fonctionnement de tout organe peuvent provoquer des douleurs et des brûlures. Chaque organe est important pour la vie, mais le plus dangereux lorsqu'un symptôme signale une maladie cardiaque.

Brûlure dans l'hypochondre gauche due à une maladie cardiaque

Dans le corps humain, la charge sur le cœur est effectuée en permanence. Le corps ne peut pas s'arrêter, car il pompe constamment le sang. Avec un bon fonctionnement, le cœur sature tous les organes d'oxygène et des éléments nécessaires. Un petit dysfonctionnement peut entraîner la mort.

Une brûlure sur le côté gauche peut être un signal des maladies cardiaques suivantes:

  • Maladie de l'artère coronaire
  • Infarctus du myocarde
  • Cardiomyopathie.

Avec une maladie cardiaque, la douleur dans l'hypochondre gauche s'accompagne de symptômes:

  • Avec la maladie ischémique, il y a une lourdeur dans la poitrine, la respiration est difficile, le pouls au contraire s'accélère
  • Dans l'état pré-infarctus, douleur viscérale, se propageant sur tout le côté gauche du corps
  • Avec la cardiopathie, le pouls s'égare et il y a une sensation de brûlure dans l'hypochondre, un malaise général, une faiblesse.

Si une sensation de brûlure dans l'hypochondre s'accompagne de l'un des symptômes énumérés, vous devez appeler une ambulance.

Maladies gastro-intestinales

Un symptôme de brûlure sur le côté gauche est caractéristique de la gastrite. Dans ce cas, des signes supplémentaires apparaissent: brûlures d'estomac, éructations, nausées. L'accent est de nature péritonéale. La brûlure apparaît dans l'hypochondre après une courte famine et passe immédiatement après avoir mangé. Vous pouvez atténuer la condition en observant un régime strict. Les aliments salés, fumés, frits doivent être exclus des aliments. Ne buvez pas de café, de soda et d'alcool. Si vous ne diagnostiquez pas la gastrite à temps, la maladie ira dans un ulcère d'estomac.

Un ulcère à l'estomac s'accompagne également de douleurs dans l'hypochondre. Les symptômes accompagnent la maladie: crampes, nausées, vomissements, brûlures d'estomac, migraine. Les symptômes ne soulagent pas les analgésiques, ou après leur administration, il y a un court soulagement. Vous pouvez diagnostiquer un ulcère à l'aide d'une coloscopie. Sous anesthésie générale ou locale, le patient est injecté dans l'anus avec un tuyau pour micro-caméra. Il existe une méthode de recherche alternative - pour avaler une nano-pilule. La caméra est disposée dans une capsule qui sort naturellement du corps. Le prix de la capsule commence à 4 500 r.

La cause de la maladie peut être une inflammation du pancréas. Le corps produit du jus de nourriture et, avec l'inflammation, le processus digestif est perturbé. La mise au point a un caractère errant, entoure tout le corps. L'inflammation s'accompagne des symptômes suivants: nausées, brûlures d'estomac, température. Il est traité avec une cure d'antibiotiques, d'enzymes alimentaires et un régime strict..

La rate est impliquée dans le processus de filtration du sang. Lorsqu'il est endommagé, il y a une forte douleur dans l'hypochondre gauche. La douleur est de nature viscérale, redonne. Il est difficile pour une personne de bouger, les antispasmodiques n'apportent pas de soulagement. Les dommages à la rate s'accompagnent de symptômes supplémentaires: température, malaise général, nausées. Un endocrinologue spécialisé peut diagnostiquer la maladie. Vous pouvez soulager l'état du patient en appliquant de la glace sur le côté gauche.

Une lésion peut apparaître lorsqu'un abcès de la rate se produit. L'organe grandit et s'enflamme.

La maladie se caractérise par des douleurs aiguës et des brûlures. Les symptômes sont dangereux, car en cas de rupture d'un organe, le patient risque de mourir. Il n'est traité que chirurgicalement.

Maladie urinaire

Des brûlures et des douleurs dans le bas-ventre à gauche peuvent signaler une lithiase urinaire. La douleur est à l'étroit dans la nature. Accompagné de douleurs lors de la miction. Une petite pierre peut sortir naturellement, mais la consultation d'un chirurgien urologue n'interférera pas.

La pyélonéphrite peut provoquer des douleurs et des brûlures à droite et à gauche. Accompagné de douleurs lors de la miction. Le patient a un malaise général, un gonflement des jambes et des bras. La maladie est traitée avec un traitement antibiotique, diurétique et analgésique..

Problèmes du système reproducteur

Chez les femmes, la douleur du bas-ventre peut signaler de graves affections gynécologiques.

Un symptôme de douleur d'une nature différente peut provoquer une endométriose. La nature de la brûlure peut être différente. Le symptôme s'aggrave pendant le cycle menstruel. L'endométriose s'accompagne d'autres signes: pertes vaginales de couleur brune ou jaune, avec une odeur désagréable, la température augmente le soir. Il est traité avec une cure de médicaments antibactériens..

La deuxième maladie féminine, dont une qui brûle, est une rupture ou une inflammation des trompes de Fallope. Le symptôme est aigu et cède à l'aine. La victime développe une faiblesse, la peau pâlit. La température peut augmenter. Il est difficile de se plier et de bouger.

La rupture du tuyau nécessite une intervention chirurgicale immédiate.

Une brûlure du côté du bas-ventre chez une femme peut provoquer une grossesse extra-utérine. Les symptômes peuvent ressembler à une grossesse normale: absence de menstruations, irritabilité, douleur et brûlure dans le bas-ventre. Pour éviter la rupture des tuyaux, il est nécessaire que l'un des symptômes se produise, consultez immédiatement un gynécologue. Des spécialistes effectueront une opération d'urgence. Si vous ne diagnostiquez pas une grossesse extra-utérine à temps, une femme peut mourir de saignements internes.

Lorsqu'il y a une sensation de brûlure sur le côté, qui s'accompagne de douleurs dans l'hypocondre, de nausées, de température et d'autres signes, il est nécessaire de consulter un spécialiste. Un diagnostic rapide peut aider le patient à éviter une intervention chirurgicale et, dans certains cas, la mort.

Une brûlure douloureuse du côté gauche peut s'expliquer par un grand nombre de pathologies. En règle générale, les sensations de brûlure sont causées par des perturbations dans le travail des structures intra-organiques situées dans l'hypochondre gauche.

Il s'agit notamment du diaphragme et de la rate, de l'estomac et des boucles de l'intestin, du rein gauche et du pancréas. Si, pour une raison quelconque, la fonctionnalité de ces organes est altérée, des crampes et des douleurs, des symptômes douloureux et des brûlures apparaissent.

Types de douleur

Quel est le côté gauche, quelle zone occupe-t-il? Les limites de cette section s'étendent du côté gauche de l'hypochondre jusqu'à l'os pelvien.

Les douleurs peuvent être différentes: ternes et aiguës, douloureuses et piquantes, coupantes et poignardes, chaque type de douleur indiquant une certaine pathologie.

Piqûre

Une sensation de picotement douloureuse inquiète souvent les patients lorsqu'ils courent. Il n'est pas nécessaire qu'une telle douleur indique une pathologie, bien souvent elle dérange les personnes en bonne santé.

Si les picotements et les brûlures ne gênent qu'occasionnellement pendant les périodes d'activité, une telle condition peut être considérée comme la norme.

  • Ces symptômes disparaissent rapidement et indiquent un réchauffement musculaire insuffisant avant l'entraînement et des mouvements trop brusques pendant celui-ci.
  • Afin de ne pas rencontrer de telles brûlures piquantes, avant les cours, il est nécessaire de s'étirer complètement, afin que le corps réagisse calmement à l'augmentation de la circulation sanguine.
  • Si poignardé dans le côté gauche avec une marche trop rapide, alors pour éliminer l'inconfort, il vous suffit de ralentir.
  • Si la sensation de brûlure qui pique dans l'hypochondre gauche dérange une personne en bonne santé qui n'a pas de problèmes cardiaques et seulement avec un stress accru, alors la condition ne devrait pas inquiéter.
  • Mais même pour une personne en bonne santé, lorsque de telles sensations surviennent sur fond de tension intense, il est nécessaire d'arrêter l'entraînement, de prendre quelques respirations profondes et calmes, de se détendre.
  • Au moment de l'inspiration, il est recommandé d'appuyer sur la source de brûlure douloureuse et de faire un virage serré vers l'avant. Bientôt, la douleur de couture disparaîtra.

Surveillez votre respiration pendant l'entraînement, elle doit être profonde. Il peut également être poignardé sur le côté si le patient prend un repas serré, puis commence l'entraînement.

Après un repas, au moins une heure et demie doit s'écouler avant l'entraînement pour que les processus digestifs parviennent à traiter les aliments entrants.

Dague

La brûlure douloureuse du poignard nécessite l'intervention de médecins qualifiés, surtout si de telles sensations surviennent soudainement et n'ont aucun rapport avec les charges.

Une brûlure inattendue dans le bas de l'abdomen et dans le côté gauche peut indiquer une rupture du bassin du rein gauche, une perforation de la boucle intestinale ou de la paroi de l'estomac, des dommages aux tissus de la rate. Des conditions pathologiques dangereuses telles que l'infarctus du myocarde abdominal ou la pancréatite ne peuvent être exclues..

Tranchant

Si un patient a récemment subi des blessures traumatiques (chutes, accident, etc.) et après cela, lors de l'inhalation, il développe une forte sensation de brûlure dans l'hypochondre gauche, alors une telle réaction peut bien indiquer de graves dommages aux structures intra-organiques.

Vous devez immédiatement consulter un médecin, car une telle condition est lourde de complications graves et peut menacer la vie du patient.

Stupide

Si le patient est souvent et pendant longtemps gêné par une douleur diffuse et sourde dans l'hypochondre gauche, ce symptôme peut indiquer le développement de pathologies gastro-intestinales chroniques.

  • Il peut s'agir d'une cholécystite, d'une pancréatite ou d'une forme chronique de gastrite..
  • Parfois, une sensation de brûlure douloureuse tiraillante et sourde se produit dans un contexte de pathologies systémiques ou hématopoïétiques, de septicémie et d'infections d'origine bactérienne.

Pour déterminer la source des brûlures douloureuses du côté gauche, vous devez prendre rendez-vous avec un gastroentérologue ou un thérapeute, subir un examen avec des études de laboratoire et de matériel appropriées.

Douloureux

Si l'hypochondre gauche dégage constamment une brûlure douloureuse et douloureuse, ce symptôme peut indiquer le développement d'une duodénite, dans laquelle une inflammation des muqueuses du duodénum 12 se produit.

Un symptôme similaire peut être accompagné d'une colite lente, qui est une inflammation des tissus muqueux du côlon.

Si une telle brûlure s'accompagne de réactions nausées-vomissements, le patient développe très probablement un ulcère gastrique.

Si nous parlons d'autres causes possibles de brûlures douloureuses dans le côté gauche, non liées à des pathologies du tractus gastro-intestinal, elles peuvent être causées par l'angine de poitrine ou des conditions de pré-infarctus ou une ischémie myocardique.

Causes de brûlure du côté gauche

Il peut brûler dans le côté gauche pour diverses raisons, notamment:

  1. Pathologies gastro-intestinales comme l'ulcère gastro-duodénal et la cholécystite, la pancréatite et la gastrite, la colite et la duodénite;
  2. Tumeurs intraorganiques;
  3. Névralgie de localisation intercostale;
  4. Lésions cardiaques, cardiomyopathies, crises cardiaques;
  5. Rupture du tissu splénique ou augmentation de la taille des organes, infarctus de la rate sur fond de thrombose artérielle;
  6. Hernie diaphragmatique ou blessures traumatiques;
  7. Rhumatisme;
  8. Pneumonie ou pleurésie gauche.

Lors du diagnostic, le médecin doit tenir compte de la nature et de la localisation exacte de la sensation de brûlure douloureuse, ainsi que des facteurs provoquants d'un tel symptôme.

Sous les côtes devant

Une sensation de brûlure et une gêne douloureuse dans l'hypochondre gauche en avant peuvent indiquer des dommages traumatiques, tandis que la nature de la douleur sera aiguë, renversée ou terne. Dans un tel cas, une consultation médicale urgente est requise..

Une sensation de brûlure similaire peut être observée chez les patientes très enceintes, en règle générale, elle rayonne également à l'arrière de l'hypochondre. Une condition similaire survient en raison de la pression prononcée du corps utérin élargi sur les structures intra-organiques voisines. De plus, les mères se plaignent souvent de douleurs aux coutures sur le côté.

Si une sensation de brûlure douloureuse est localisée dans le côté gauche devant la taille, ses sources peuvent être des lésions de l'estomac ou de la rate, une inflammation du côlon ou

Dans les cas où la douleur se déplace vers le haut et se dissipe au centre de l'abdomen, les causes sont très probablement associées à l'implication de lésions de la galle et de 12 ulcères duodénaux dans la pathologie de l'estomac.

Derrière

Si la sensation de brûlure dans le côté gauche est localisée sur le dos et est permanente, les causes sont associées à des lésions du rein gauche. Dans une situation clinique similaire, les sensations douloureuses sont prononcées, fortes et aiguës. Avec les pathologies rénales, la douleur gêne généralement les patients en permanence..

Les tactiques de traitement sont déterminées par un spécialiste, il oriente également vers le diagnostic échographique, les tests de laboratoire d'urine et de sang. Une brûlure douloureuse peut également être due à une ostéochondrose ou à des lésions musculaires..

Douleurs abdominales avec pathologies pancréatiques

Comme mentionné ci-dessus, les causes de brûlure et de douleur dans l'hypochondre gauche peuvent être causées par des maladies pancréatiques.

Les formations kystiques dans la glande, la pancréatite ou les tumeurs d'origines diverses peuvent devenir des sources d'un tel inconfort..

Une caractéristique distinctive de la douleur pancréatique est le manque de connexion de ce symptôme avec la nourriture. Cette douleur est susceptible d'augmenter avec le développement de lésions inflammatoires, l'ajout de processus nécrotiques et œdémateux, les complications.

Le bas de l'abdomen

Dans cette zone, le côlon sigmoïde, l'uretère gauche, l'appendice chez la femme sont localisés, par conséquent, les symptômes douloureux localisés dans cette zone sont principalement associés à des lésions de ces structures intra-organiques précisément.

  • Si le côlon sigmoïde agit comme une source de douleur, la douleur est susceptible d'aggraver avant la selle et après une longue marche, tandis que les patients subissent constamment des selles, des selles molles. Dans le même temps, les matières fécales ressemblent à des morceaux de viande, dégagent une odeur fétide et contiennent des inclusions pathologiques purulentes, muqueuses et sanguines.
  • Des brûlures douloureuses dans le bas de l'abdomen à gauche peuvent être causées par une dysenterie ou des infections de type dysentérique. Shigella, Escherichia coli sécrètent des substances toxiques qui provoquent des processus ulcératifs dans l'intestin. En conséquence, une sigmoïdite se produit, accompagnée de faux selles, de selles fréquentes de nature liquide, de crampes abdominales à gauche. Dans les fèces, il y a du pus et des impuretés sanglantes, des composants muqueux.
  • Avec la sigmoïdite non ulcéreuse, il y a également une sensation de brûlure dans l'hypochondre gauche dans le bas-ventre. Les sensations douloureuses sont caractérisées par une nature éclatante, irradiant vers le périnée, s'intensifiant avec le mouvement et l'activité physique, mais sont usées ou douces. Accompagné de constipation alternant avec diarrhée.
  • Chez la femme, une telle localisation de brûlure douloureuse peut indiquer une localisation ectopique de l'œuf fœtal, une inflammation de l'appendice gauche, de l'apoplexie ovarienne, des néoplasmes tumoraux des appendices utérins, etc. De plus, les patientes souffrent de troubles du cycle, de pertes vaginales pathologiques et ont souvent des antécédents de grossesses extra-utérines ou manquées, gynécologiques opérations.
  • Une douleur brûlante dans la partie inférieure de l'hypochondre gauche se produit avec une colique rénale. Dans ce cas, le syndrome douloureux est aigu et de crampes par nature, ne passe pas dans un état calme, bien que l'état général du patient puisse être considéré comme satisfaisant.
  • En outre, ces douleurs accompagnent des pathologies telles que l'obstruction intestinale ou l'obstruction intestinale.

De plus, les causes des brûlures douloureuses du côté gauche dans le bas-ventre peuvent être

ou pathologie chronique de nature gynécologique.

De derrière

Les causes de la douleur et des brûlures à l'arrière du côté gauche sont souvent:

  • Pathologie de la colonne vertébrale et des structures musculo-squelettiques (ostéochondrose, hernie intervertébrale, inflammation musculaire, névralgie intercostale);
  • Pathologies cardiovasculaires (ischémie, crise cardiaque, angine de poitrine);
  • Pathologie du système respiratoire (hernie diaphragmatique, pneumonie gauche, bronchite ou pleurésie);
  • Pathologies gastro-intestinales (processus ulcéreux dans les intestins et l'estomac, gastrite, inflammation du pancréas);
  • Maladies rénales (inflammation, processus de formation de calculs, etc.).

En outre, des symptômes douloureux peuvent survenir dans un contexte de surcharge physique, de suralimentation, d'abus d'aliments gras et d'alcool.

Dans le coeur

Une douleur brûlante dans l'hypochondre gauche peut également être causée par des pathologies cardiaques, en particulier en présence de symptômes concomitants tels que nausées, essoufflement, battements cardiaques rapides, quelle que soit l'activité du patient.

Avec des problèmes cardiaques, les patients se plaignent de brûlures et de lourdeurs dans la poitrine. En règle générale, une brûlure douloureuse est causée par des lésions coronaires, une ischémie ou une cardiomyopathie..

Après manger

Les causes de brûlures douloureuses après les repas sont souvent des facteurs tels que l'abus d'alcool, la suralimentation et les mauvaises habitudes alimentaires, les blessures.

En outre, la douleur après avoir mangé se produit dans l'hypochondre droit sur le fond de la pancréatite, de la gastrite ou de la pathologie ulcéreuse du tractus gastro-intestinal, des troubles fonctionnels du diaphragme.

Méthodes d'enquête

Pour établir un diagnostic précis et déterminer la cause de la pathologie, un examen sera nécessaire, y compris:

  • Études en laboratoire des matières fécales, de l'urine et du sang;
  • ECG;
  • Études aux rayons X;
  • Diagnostic échographique des organes internes;
  • Résonance magnétique ou tomodensitométrie.

Un spécialiste effectuera également un diagnostic différentiel avec un état de pré-infarctus ou de crise cardiaque.

Traitement

Les sensations douloureuses ne sont pas une pathologie, mais remplissent uniquement des fonctions symptomatiques.Par conséquent, l'élimination du syndrome douloureux ne sauvera pas le patient du problème, mais ne soulagera que brièvement sa santé.

Par conséquent, avec une sensation de brûlure douloureuse dans l'hypochondre gauche, un diagnostic approfondi est nécessaire, visant à identifier la cause de la pathologie.

  • Si les raisons sont liées à la suralimentation, vous devez ajuster le régime alimentaire et suivre un régime;
  • Avec l'intoxication, les médicaments entérosorbants et un régime de boisson abondant aideront;
  • Dans des conditions stressantes et une surcharge psycho-émotionnelle, l'utilisation de sédatifs, de glycine et de complexes vitaminiques est indiquée..

Si les causes de brûlures douloureuses dans l'hypochondre à gauche sont d'origine pathologique, il est nécessaire de consulter un spécialiste de profil étroit qui sélectionnera la thérapie appropriée.

L'auto-traitement est inacceptable, car les symptômes de nombreuses pathologies sont très similaires. Alors que vous serez traité indépendamment pour une pathologie que vous n'avez pas, la véritable cause de la brûlure ne fera qu'empirer.

Avec une douleur insupportable sévère qui dure plus d'une demi-heure, vous devez appeler une ambulance et ne prendre aucun analgésique ou antispasmodique afin de ne pas effacer le tableau clinique.

Quel médecin dois-je contacter?

Selon la cause de la sensation de brûlure, l'intervention d'un gastro-entérologue ou d'un urologue, d'un gynécologue ou d'un proctologue, d'un spécialiste des maladies infectieuses, d'un urologue ou d'un chirurgien, etc. peut être nécessaire. Si vous avez des doutes sur le profil du spécialiste, consultez un médecin et il vous dirigera vers le bon médecin..

Douleur sévère dans l'hypochondre gauche - son apparition est le symptôme d'un grand nombre de maladies et de conditions pathologiques diverses. Étant donné que la partie de l'estomac, la partie gauche du diaphragme, la boucle intestinale, le pôle du rein gauche, le pancréas et l'organe le plus évident, la rate, correspondent à l'hypochondre gauche de l'abdomen, par conséquent, le plus souvent, les causes d'une telle douleur peuvent être le dysfonctionnement de ces organes.

La nature de la douleur sur le côté sous les côtes

Tout d'abord, il convient de déterminer ce que signifie la région de l'hypochondre - c'est le quadrant supérieur gauche situé sous les côtes (voir Fig.). Selon la nature de la douleur, quand elle apparaît, après quels événements, vous pouvez déterminer ce qui l'a provoquée et quel médecin contacter pour un diagnostic et un traitement précis:

Douleurs piquantes dans l'hypochondre gauche pendant l'exercice

S'ils ne surviennent que lors d'un effort physique intense, comme la course à pied, la marche rapide (sur un tapis roulant), le saut, pendant l'entraînement physique et d'autres exercices physiques, cela ne fait pas peur et se produit chez des personnes pratiquement en bonne santé. Ces douleurs passent rapidement et ne parlent que d'un échauffement insuffisant avant l'exercice et d'un mouvement trop vif ou excessif.

Sans un échauffement complet (20 minutes), le corps n'a pas le temps de s'adapter à une forte augmentation de la circulation sanguine. Si la douleur survient uniquement sous l'effort, il n'y a pas de danger particulier si la personne ne souffre pas de maladies cardiaques (cardiomyopathie, etc.). Même si vous êtes complètement en bonne santé, vous ne devriez pas tester le corps - arrêtez-vous, détendez vos bras, vos épaules, respirez profondément ou pendant une expiration aiguë, appuyez votre paume à l'endroit de la localisation de la douleur, tout en penchant fortement votre corps vers l'avant, répétez 2-3 fois et vous pouvez courir plus loin.

Vous devez également vous assurer que la respiration pendant les cours était suffisamment profonde, car une respiration superficielle et fréquente s'accompagne de petites excursions du diaphragme. Habituellement, des douleurs piquantes à gauche et même à droite lors de la course surviennent si l'entraînement commence brusquement sans s'échauffer et après avoir mangé. Après avoir mangé, au moins 1-1,5 heures devraient s'écouler, car le tractus gastro-intestinal est chargé de travail, le corps ne s'est pas réchauffé et n'a pas été reconstruit, d'où la double charge et la douleur doublée.

Dague coupant la douleur aiguë

C'est une autre affaire s'il y a une coupure au poignard, une douleur aiguë dans le côté gauche sous les côtes, quand elle n'est pas connectée à la charge et apparaît soudainement - c'est une occasion pour des soins médicaux urgents. Une douleur intense et soudaine dans l'hypochondre gauche peut indiquer une rupture du bassin rénal, de la rate et résulter d'une perforation des boucles de l'intestin grêle ou de la paroi de l'estomac. Et aussi comme variante abdominale de l'infarctus du myocarde ou de la pancréatite aiguë.

Douleur aiguë et intense après une blessure

Si la douleur survient lorsque vous inspirez après une chute, une blessure ou un accident de voiture - cela peut être un signe, un symptôme de graves dommages aux organes internes qui menacent la vie..

Douleur sourde dans l'hypochondre gauche

Une douleur renversée et sourde sous les côtes à gauche, si elle se produit périodiquement sur une longue période, est préoccupante, car elle peut être le symptôme d'une maladie chronique lente des organes du tractus gastro-intestinal. Le plus souvent, il s'agit d'une cholécystite, d'une gastrite, d'une pancréatite et d'autres. Pour confirmer ou exclure ces pathologies, vous devez contacter un gastro-entérologue, faire un certain nombre de tests de laboratoire, tests instrumentaux, échographie et autres procédures, tests.

La splénomégalie pour diverses pathologies sanguines, maladies auto-immunes ou systémiques, septicémie, infections bactériennes est une occasion de douleur chronique sourde ou douloureuse dans l'hypochondre gauche.

Une traction constante, une douleur douloureuse à gauche sous les côtes est un symptôme, un signe de colite lente ou de duodénite, si des nausées et des vomissements se joignent à ce symptôme, cela peut être une manifestation d'un ulcère d'estomac. Non gastro-intestinale, une telle douleur peut être le signe d'une affection avant l'infarctus, d'une maladie coronarienne ou d'une angine de poitrine.

Ainsi, la douleur qui se produit dans l'abdomen supérieur gauche peut être causée par les causes, pathologies et maladies suivantes:

  • Cardiomyopathie, crise cardiaque, dommages au muscle cardiaque
  • La plupart des maladies du tractus gastro-intestinal - gastrite, cholécystite, pancréatite, ulcère gastroduodénal, colite, duodénite
  • Névralgie intercostale (symptômes)
  • Rupture de la rate (traumatisme) ou hypertrophie de la rate due à des maladies infectieuses
  • Infarctus de la rate avec thrombose artérielle
  • Tumeurs des organes internes
  • Hernie diaphragmatique ou blessure au diaphragme
  • Manifestations rhumatismales
  • Pneumonie gauche, pleurésie gauche, qui survient dans la partie inférieure du poumon gauche

Il est nécessaire de distinguer la douleur dans l'hypochondre en fonction du mécanisme d'apparition

Toutes les douleurs possibles dans le côté gauche sous les côtes sont également divisées par le mécanisme d'apparition, cela peut servir de signe de diagnostic supplémentaire pour aider à déterminer la pathologie d'un organe ou d'un système particulier.

Douleurs réfléchies - ces douleurs semblent irradier d'organes plutôt éloignés, comme lors d'une crise cardiaque, d'une pneumonie gauche, d'une pleurésie ou d'autres maladies.
Douleur viscérale - avec des crampes intestinales ou une altération de la motilité gastrique, ainsi qu'un étirement de leurs fibres musculaires. Avec des flatulences, des douleurs douloureuses et sourdes ou des crampes peuvent survenir - avec des coliques intestinales, qui donnent souvent aux parties voisines du corps.
La douleur péritonéale est une douleur constante et clairement localisée causée par une irritation du péritoine, comme avec un ulcère gastrique perforé. Une telle douleur est aggravée par la respiration, le mouvement, la coupure, la forte.

Lorsque la douleur dans l'hypochondre gauche est devant

Si une telle douleur est localisée sous les côtes en avant, cela indique plus probablement une maladie de la rate ou des dommages aux tissus de l'estomac. Dans ces cas, le diagnostic différentiel est réalisé avec un infarctus du myocarde, une colite des boucles intestinales supérieures, une myosite. Si la douleur se déplace davantage vers le centre, une combinaison de maladies de l'estomac avec des maladies de la vésicule biliaire et du duodénum est possible.

Quand la douleur est derrière

Le plus souvent, avec des dommages au rein gauche, la douleur est localisée dans l'hypochondre gauche par derrière, elle est assez forte, permanente, une échographie doit être effectuée pour diagnostiquer les maladies rénales et une analyse générale d'urine et de sang doit être effectuée. En plus de la pathologie du rein gauche, une telle douleur peut survenir avec l'ostéochondrose thoracique et lombaire, la palpation des processus paravertébraux peut donner ce syndrome douloureux.

Douleur à la teigne associée à une douleur à gauche

S'il y a une douleur dans la ceinture sous les côtes gauches, passant de l'arrière à la paroi abdominale antérieure, cela peut être un signe d'inflammation pancréatique - pancréatite. Avec une crise de pancréatite, un symptôme du début de l'inflammation est une douleur intolérable à la ceinture brûlante, qui disparaît un peu lorsqu'une personne se penche en position assise.

Pathologie du diaphragme

Une douleur constante dans ce domaine peut survenir avec des pathologies du diaphragme, une hernie diaphragmatique. L'ouverture dans le diaphragme, nécessaire à l'œsophage, qui se connecte à l'estomac, sépare la cavité thoracique de la cavité abdominale. Et lorsque le tissu musculaire qui régule ce trou est affaibli, la lumière se dilate, de sorte que le haut de l'estomac peut aller au-delà de la cavité abdominale dans la poitrine.

Dans ce cas, le contenu de l'estomac est jeté dans l'œsophage, provoquant une douleur sourde et douloureuse constante à gauche, avec nausées, brûlures d'estomac. La grossesse, l'obésité, un effort physique excessif peuvent contribuer au développement d'une hernie diaphragmatique, ainsi que souvent cette pathologie survient chez les personnes âgées avec un affaiblissement général de l'ensemble du système musculaire. Parfois, cette condition est aggravée par un pincement de l'estomac, puis il y a des douleurs aiguës, coupantes et aiguës dans l'hypochondre gauche.

La raison en est la névralgie intercostale.

Diverses maladies neurologiques peuvent provoquer une compression ou une irritation des nerfs intercostaux. La douleur dans la névralgie intercostale a un large éventail de manifestations:

  • Dans la région des côtes, sous les côtes - douleur lancinante, perçante, aiguë ou douloureuse, brûlante ou sourde (voir aussi douleur dans la région du cœur).
  • La douleur peut augmenter avec les mouvements brusques, les éternuements, l'inhalation, la toux, même avec un changement de position corporelle.
  • Les crises de névralgie intercostale s'accompagnent de douleurs aux piqûres dans la poitrine, du côté gauche, qui se manifestent par des contractions musculaires, une pâleur ou une rougeur de la peau, une transpiration accrue.
  • En appuyant sur certains points du dos, de la poitrine, entre les côtes ou le long de la colonne vertébrale - des sensations douloureuses apparaissent également.

Avec la névralgie, la douleur peut être localisée non seulement dans le côté gauche, mais aussi dans le bas du dos, sous l'omoplate (comme pour les maladies cardiaques). Ils peuvent être la nuit, le matin et pendant la journée, pendant une durée suffisamment longue, dans des endroits endommagés des voies nerveuses, parfois une sensation d'engourdissement apparaît.

Pathologie cardiaque

Des douleurs douloureuses dans le côté gauche en combinaison avec un essoufflement avec effort et même du repos, des nausées, des palpitations, des brûlures et une lourdeur dans la poitrine se produisent avec les maladies cardiaques, telles que les maladies coronariennes. Lorsque les artères coronaires sont endommagées, l'approvisionnement en sang du muscle cardiaque est perturbé, provoquant une condition pathologique telle que l'ischémie.

De plus, des cardiomyopathies peuvent entraîner des douleurs similaires sous les côtes - ce sont plusieurs maladies différentes qui entraînent une altération du fonctionnement du muscle cardiaque, alors qu'il n'y a pas de pathologie de l'appareil valvulaire, d'hypertension artérielle et de maladies des vaisseaux cardiaques. Avec la cardiomyopathie, le muscle cardiaque change structurellement. Cela se manifeste par une fatigue rapide, des douleurs du côté gauche pendant l'effort physique. Plus d'informations sur les symptômes et le traitement de la cardiomyopathie.

Conditions pathologiques de la rate

La rate est un organe fragile, se déchirant facilement, de sorte que toute condition pathologique se reflète dans la douleur. Sa légère augmentation est difficile à reconnaître, en particulier chez les personnes obèses, car elle se situe profondément dans l'hypochondre gauche. Une hypertrophie de la rate ou une splénomégalie se produit avec certaines maladies infectieuses, par exemple, avec la mononucléose infectieuse. Cependant, en plus de la douleur dans la rate, cette maladie se caractérise par des symptômes prononcés, tels que fièvre, douleurs musculaires, maux de tête, ganglions lymphatiques enflés, intoxication générale, amygdalite et hypertrophie hépatique. La rate remplit plusieurs fonctions importantes dans le corps:

  • Il s'agit du filtre à sang le plus fin.
  • Il s'agit du plus grand ganglion lymphatique.
  • Il s'agit du plus grand conglomérat de tissu réticuloendothélial.

Avec l'hypertrophie de la rate, lorsqu'elle exerce en mode amélioré une fonction immunitaire, phagocytaire et filtrante, c'est-à-dire dans le contexte des maladies des complexes immuns, de l'anémie hémolytique, des infections sévères aiguës, elle augmente de taille et peut provoquer des douleurs à gauche. D'autres causes de douleur et d'hypertrophie de la rate comprennent des blessures, une infiltration, des tumeurs ou des défauts de développement. Une douleur aiguë particulièrement vive dans la zone sous les côtes se produit lors de l'impact, d'un traumatisme, entraînant une rupture de la rate. En plus de la douleur, un signe de rupture est la cyanose de la peau autour du nombril, car une grande quantité de sang s'y accumule et la douleur s'échappe de l'hypochondre gauche vers le dos, si de tels symptômes apparaissent, appelez une ambulance.

Maladies de l'estomac, du pancréas

  • Gastrite

Cette maladie touche la majorité de la population, car l'état actuel de l'industrie alimentaire, visant à créer des produits chimiques, contribue au développement de troubles fonctionnels de l'estomac et de l'ensemble du tube digestif. La muqueuse gastrique est assez sensible aux irritants, qui sont plus que suffisants dans notre alimentation quotidienne. La gastrite se manifeste le plus souvent par des éructations, des douleurs douloureuses dans l'hypochondre, des nausées, des douleurs dans la région épigastrique, des vomissements, des brûlures d'estomac, une lourdeur, une sensation de pression. Ces symptômes apparaissent peu de temps après avoir mangé et des troubles généraux peuvent également survenir - pâleur, faiblesse, irritabilité, bouche sèche, sensation de brûlure, sensibilité des membres inférieurs et supérieurs, signes de dyspepsie - diarrhée, constipation.

  • Ulcère de l'estomac

Il présente des symptômes similaires avec la gastrite et dépend de la durée et de la gravité de la maladie, contrairement à un ulcère duodénal, lorsque la douleur survient pendant la faim, l'estomac vide, la douleur avec un ulcère d'estomac se produit après avoir mangé. En outre, des brûlures d'estomac, des nausées, des vomissements, des éructations aigres, une perte d'appétit et du poids corporel se produisent. Avec un ulcère perforé, le principal symptôme frappant est le poignard, la douleur soudaine, la perte de conscience, la pâleur, la faiblesse générale.

  • Maladie pancréatique

Les symptômes les plus typiques de la pancréatite aiguë sont des douleurs intenses sous l'hypochondre gauche, du côté gauche et dans la région épigastrique, de type ceinture, accompagnées de vomissements avec de la bile, de nausées,

, une augmentation de la température corporelle, il est également possible de tacher l'urine d'une couleur foncée et d'éclaircir les selles. La douleur est si intense qu'une personne est obligée de s'asseoir courbée. Dans la pancréatite chronique, les patients se plaignent d'une douleur sourde et sourde, surtout après un magnifique festin. Avec le cancer du pancréas, le diagnostic est très difficile à établir, il s'agit d'un très petit organe inaccessible qui est difficile à diagnostiquer et à traiter, et les symptômes du cancer ne sont presque pas visibles au début de la maladie.

  • Cancer du tube digestif

De nos jours, une tension oncologique, toute manifestation de malaise, de faiblesse, de manque d'appétit, d'anémie, d'aversion pour un aliment particulier, par exemple de la viande, une satiété rapide, des douleurs périodiques dans l'estomac, les intestins, une série de constipation avec diarrhée, devraient alerter la personne, en particulier avec l'âge. L'oncologie est dangereuse pour son évolution à faible symptôme au début. Pour toute douleur persistante, vous devriez consulter un médecin pour en connaître la cause et mener un traitement en temps opportun.

Il y a un mois, un inconfort a commencé à gauche sous les côtes, qui se produit plusieurs fois par jour. Parfois, une sensation de brûlure dérange, s'intensifiant rarement avant le coucher..

Je suis allé à la clinique faire des analyses de sang, des selles et de l'urine (diastasis). Diastasis "D64ED" a déclaré que augmenté, le reste des tests sont en ordre. A subi une échographie abdominale avec fonction vésicule biliaire:

Après la première échographie, j'ai mangé 100 g de crème sure et après une demi-heure, une deuxième échographie est passée.

«... 30 minutes après le petit déjeuner cholérétique, la bulle mesure 69 * 15 mm. Le cholédoque 3 mm, lumière anéchoïque... "

"Le pancréas:... isoéchogène, diffusement hétérogène avec de multiples hyperéchogènes, les contours sont uniformes, nets..."

«Conclusion: changements diffus dans le pancréas, très probablement réactifs. Vésicule biliaire normotonique avec sa fonction hypocinétique »

FGDS: "Gastrite chronique. Polype de l'antre

Veuillez expliquer comment tout cela est interconnecté.?

1. Ça fait mal à gauche, si je comprends bien, le pancréas (sinon, quoi d'autre devrait être examiné)?

2. Comment cela affecte-t-il les problèmes de vésicule biliaire?

3. La gastrite chronique et un polype dans l'estomac sont déjà les conséquences d'un dysfonctionnement du pancréas?

4. Est-il possible, sur la base de ces données, de dire que j'ai une pancréatite, sinon, comment la diagnostiquer?

5. Ce qui doit être traité en premier pour éliminer l'inconfort dans l'hypochondre gauche?

6. Quel est le danger du polype dans l'estomac? Combien les trouvent? Vaut-il la peine de supprimer?

Douleur dans l'hypochondre gauche: les raisons pour lesquelles il signale

La douleur dans l'hypochondre gauche est associée à de nombreuses maladies différentes. Les corps situés à proximité peuvent être impliqués dans des processus pathologiques. Pour diagnostiquer correctement, il est important de clarifier la nature et la localisation, les symptômes concomitants. En savoir plus sur tout ce qui suit.

Attention! Le matériel est à titre indicatif seulement. Vous ne devez pas recourir aux méthodes de traitement décrites sans consulter d'abord un médecin.

Douleur dans l'hypochondre gauche: causes

Les causes de la douleur sont diverses, car pour le corps, c'est un moyen universel de signaler une violation dans le travail d'un organe. Qu'est-ce qui peut faire mal au côté gauche? La première chose qui me vient à l'esprit est le pancréas, qui se trouve ici. Cependant, d'autres organes s'avèrent parfois source d'inconfort..

La douleur dans l'hypochondre gauche est associée à des dommages possibles aux organes tels que: estomac, intestins, foie, rate, reins, vessie, cœur, poumons, ovaires, diaphragme.

Compte tenu de cette gamme d'organes, lorsque le côté gauche fait mal, faites attention à la localisation exacte des sensations:

  • Douleur dans l'hypochondre gauche.

Une douleur légère et à court terme est généralement associée à des anomalies du pancréas. L'abondance d'alcool, les aliments gras, la suralimentation - tous ces facteurs donnent une charge élevée sur ses cellules.

  • Douleur dans le côté gauche au niveau du nombril ou de la taille.

Lorsque les sensations sont localisées plus clairement et ressenties intensément, la liste possible de problèmes s'allonge. Parmi les raisons possibles, mentionnons:

  1. Inflammation de la rate avec hypertrophie ou rupture.
  2. Pancréatite.
  3. Processus inflammatoires dans les uretères.
  4. Rectocolite hémorragique.
  5. Hémorragie interne.
  6. Urolithiase.
  7. Processus infectieux dans les organes génitaux.
  8. Inflammation ovarienne.
  • Douleur dans le côté gauche sous les côtes devant.

Cette variété apparaît souvent avec malnutrition et est généralement associée à des problèmes dans le tractus gastro-intestinal. Parmi eux: obstruction et inflammation de l'intestin, ulcère gastroduodénal, processus inflammatoires dans l'estomac, pancréas, vésicule biliaire.

Les maladies associées au système respiratoire donnent également ce symptôme. Parfois, des douleurs sont localisées dans cette zone avec angine de poitrine et crise cardiaque, névralgie intercostale et lésions du diaphragme, inflammation de la rate ou des ovaires.

  • Douleur dans le quadrant supérieur gauche.

À la recherche de la cause de la douleur, n'oubliez pas que le rein est derrière le côté gauche. L'inflammation à l'intérieur et dans la vessie s'accompagne toujours de douleur, qui s'exprime par une pyélonéphrite, une glomérulonéphrite, une urolithiase, un prolapsus rénal, une inflammation de la vessie, une insuffisance rénale.

De plus, des sensations désagréables peuvent être associées à une activité physique accrue, à la levée d'objets lourds, à une grossesse dans les stades ultérieurs. Dans certains cas, l'inflammation des organes des systèmes respiratoire et digestif donne également un tel symptôme.

Il est important de faire attention non seulement à l'endroit exact, mais également aux moments où il fait mal du côté gauche. Ainsi, la douleur et la lourdeur du côté gauche après avoir mangé indiquent des problèmes dans le tractus gastro-intestinal, surtout s'ils sont accompagnés de nausées, de vomissements et de faiblesse. La douleur d'inspiration est associée à des pathologies du cœur (angine de poitrine, arythmie) et des organes respiratoires (bronchite, pneumonie, tuberculose).

Douleur dans l'hypochondre gauche: ce qu'elle signale et que faire

Connaître ce qui se trouve dans l'hypochondre gauche et est capable de provoquer l'apparition de la douleur, analyser sa nature.

Des sensations aiguës et très fortes indiquent un processus inflammatoire aigu et nécessitent une attention médicale immédiate. Un inconfort modéré mais fréquent ou persistant est généralement associé à une maladie chronique qui ne peut pas non plus être laissée sans traitement.

  • Douleur douloureuse dans le côté gauche.

Les pathologies chroniques des organes digestifs et urinaires entraînent une légère douleur. C'est désagréable, mais assez tolérant, les patients ne sont donc pas pressés de consulter un médecin. Pendant ce temps, ils continuent de se développer: colite, pyélonéphrite, gastrite, colite, entérite, ulcère gastroduodénal, pancréatite, cholécystite, duodénite.

De plus, des problèmes cardiaques, ovariens et oncologiques peuvent également s'accompagner d'un inconfort similaire..

  • Douleur sourde dans le côté gauche.

Ce symptôme est très similaire à la douleur douloureuse précédente. Il survient après avoir trop mangé et bu des boissons alcoolisées. Après le retour à une alimentation normale disparaît. Apparaît également dans les maladies inflammatoires chroniques des systèmes digestif et respiratoire, lors du développement de tumeurs.

Les maladies rénales et cardiaques chroniques s'accompagnent d'une douleur sourde et sourde. Ceci est caractéristique du tableau clinique de l'intoxication alimentaire, de l'inflammation ovarienne..

  • Douleur aiguë dans le côté gauche.

Inflammation aiguë, spasme, dommages mécaniques - tout cela entraîne une douleur aiguë dans l'hypochondre gauche. Ils surviennent avec une pancréatite purulente, un ulcère avec perforation de l'estomac ou des intestins, des hématomes dans la rate et des coliques rénales.

Si la douleur survient lorsque vous inspirez ou bougez, elle est associée à une névralgie intercostale. En même temps, la respiration est difficile. Un changement de position assouplit la situation.

Les blessures mécaniques sont accompagnées de douleurs aux coutures. Cela peut être causé par des saignements internes, une rupture de la rate, une fracture des côtes, de sorte qu'ils doivent immédiatement consulter un médecin.

Une douleur aiguë pulsative se développe dans la pancréatite aiguë. La condition est complétée par des vomissements, de la diarrhée, de la fièvre, une faiblesse.

La douleur brûlante est caractéristique du troisième trimestre de la grossesse. Un utérus élargi appuie sur les organes et provoque ce symptôme. La brûlure survient avec une crise cardiaque, une névralgie, des rhumatismes, une oncologie.

Que dois-je faire en cas de douleur dans l'hypochondre gauche? Pour un inconfort chronique ou intermittent, consultez un médecin. L'examen et les tests de base aideront à déterminer le diagnostic initial. Après cela, le médecin envoie à l'un des spécialistes dans le domaine de la gastro-entérologie, de la cardiologie, de l'endocrinologie, etc..

En cas de douleur intense et sévère, une ambulance doit être appelée. Avant l'arrivée de la brigade:

  • laisser le patient au lit;
  • donnez seulement de l'eau tiède ou des aliments légers (bouillis, cuits à la vapeur);
  • prendre un antispasmodique.

Vous ne devez jamais ignorer la douleur, mais vous ne devez pas en avoir peur. Pour toute anomalie dans le corps, consultez un médecin. Des sensations décrites avec précision aident à établir rapidement le bon diagnostic et à commencer le traitement..

Auteur: Anna Ivanovna Tikhomirova, candidate aux sciences médicales

Rédacteur: Candidat des sciences médicales, le professeur Ivan Georgievich Maksakov

Quelles pathologies peuvent provoquer des douleurs et des brûlures dans le quadrant supérieur gauche

Gastrite

La douleur sous la côte gauche à l'avant peut être causée par une gastrite. Avec cette pathologie, le syndrome douloureux se produit en raison du facteur irritant de la muqueuse gastrique. Les symptômes de la gastrite sont les suivants:

  • faiblesse accrue;
  • flatulence;
  • constipation ou diarrhée;
  • douleurs au haut de l'estomac (peuvent être à droite ou à gauche) d'un caractère douloureux ou brûlant.

La gastrite et un ulcère d'estomac sont des causes fréquentes de douleur dans l'hypochondre gauche. Dans ce cas, la douleur est permanente ou survient après avoir mangé. Ils sont accompagnés d'autres signes désagréables, notamment une faiblesse, des perturbations de l'activité du système cardiovasculaire, des nausées, des brûlures d'estomac, des vomissements après avoir mangé et d'autres. Dans ce cas, vous ne pouvez pas vous passer de l'aide d'un médecin.

Comment est la douleur dans le bas-ventre à droite?

La chose la plus intéressante est que les mêmes signes peuvent avoir des raisons complètement opposées. Ce qui, à son tour, induit souvent les médecins en erreur. Et ici, les diagnostics viennent à la rescousse (mais plus à ce sujet plus tard). Analyser les symptômes.

Les symptômes dépendent des causes de la douleur dans le bas-ventre à droite. De plus, il existe de nombreux symptômes. Considérons les catégories de douleur:

  • par des sensations: douleurs, tiraillements, coutures, brûlures, douleurs aiguës et aiguës, etc.,
  • constant et périodique. Par exemple, la douleur seulement en urinant, en se pliant, etc.,
  • changer l'emplacement de l'emplacement, c'est-à-dire que la douleur peut être causée au sacrum, à la jambe, au bas du dos et à d'autres endroits,
  • accompagné d'autres symptômes: température; faiblesse physique, jusqu'à la perte de capacité de travail, etc..

Il est possible qu'une personne ne semble ressentir de la douleur que du côté droit du bas de l'abdomen, car souvent la source de la douleur est au même endroit et la personne ressent de la douleur dans une partie complètement différente du corps. Si nous parlons des reins, ils peuvent couvrir complètement la région du bas du dos et de l'abdomen.

Peut-il faire mal et comment ça fait mal sous la côte gauche en face en cas d'empoisonnement?

L'empoisonnement ou l'infection intestinale se manifeste par des douleurs, des vomissements, de la diarrhée, de la fièvre et d'autres symptômes se propageant à travers l'abdomen et l'hypochondrie..

L'empoisonnement provoque des douleurs dans l'abdomen et sous les côtes.

Une douleur sourde dans l'hypochondre gauche à l'avant peut être causée par une intoxication alimentaire normale. Cette maladie survient lorsque des aliments de mauvaise qualité pénètrent dans l'estomac. L'intoxication alimentaire s'accompagne également de réflexes de vomissements, de fièvre et de faiblesse générale..

Douleur tiraillante dans le bas-ventre après curetage

La nature tirante de la douleur indique de telles maladies:

  • Ostéochondrose, qui se manifeste par une douleur sourde et douloureuse, aggravée par les mouvements de la main, les virages, le stress statique.
  • Inflammation de l'articulation épaule gauche, dans laquelle se reflète la douleur sous la côte gauche.
  • Myalgie - inflammation des muscles de la poitrine à gauche, causée par une surcharge physique, une hypothermie.
  • Processus inflammatoires dans le muscle cardiaque, non associés à une ischémie, des spasmes des vaisseaux coronaires.
  • Cardionévrose, attaques autonomes dans lesquelles une douleur de traction sous la côte gauche est causée par un dysfonctionnement du système nerveux autonome.
  • Processus inflammatoires chroniques dans l'estomac, les intestins, le pancréas.

Une douleur tirante et sourde dans l'hypochondre droit indique des maladies chroniques du foie qui provoquent son augmentation (hépatite). De plus, cela peut être un signe de formation de tumeurs malignes et bénignes..

En plus de la douleur sourde et tiraillante, il y a:

  • jaunisse;
  • insuffisance hépatique;
  • troubles circulatoires.

En outre, une douleur sourde et douloureuse peut être un symptôme de ces maladies:

  • rein polykystique droit;
  • tumeurs malignes du poumon, de la vésicule biliaire, des reins, du pancréas;
  • hypertrophie de la rate;
  • inflammation de l'intestin grêle;
  • inflammation des appendices (chez la femme).

Violation du régime alimentaire, un effort physique excessif peut provoquer des douleurs de traction dans l'hypochondre à droite. Si dans le processus de marche rapide, de course, vous ressentez des sensations similaires, cela peut indiquer la présence de voies biliaires stagnantes. L'apparition de douleurs douloureuses avec une réaction de spasme, une sensation de brûlure des intestins sera une confirmation de ce diagnostic. Le soulagement se produit après les selles.

L'ulcère gastroduodénal 12p de l'intestin s'accompagne souvent de tiraillements douloureux et d'amertume dans la bouche. Les problèmes hépatiques chroniques se distinguent par une douleur tirante ou sourde et douloureuse à droite. Des douleurs tiraillantes surviennent également à la suite d'une hépatite chronique, d'une cirrhose et de tumeurs hépatiques.

Une douleur sourde et tirante à gauche peut indiquer une augmentation de la rate avec des lésions infectieuses. Le processus s'accompagne de fièvre, de maux de gorge, de ganglions lymphatiques enflés. Nous parlons de mononucléose infectieuse aiguë, qui menace de rompre la rate avec une légère charge, une ecchymose ou une légère blessure..

La douleur de dessin peut être intense ou supportable. Si une femme ressent une douleur intense dans le bas de l'abdomen à droite, il s'agit d'un signal possible sur l'inflammation des appendices. En médecine, elle est souvent appelée salpingoophorite ou andexite. Par signes, elle est très similaire à l'appendicite..

Qu'est-ce qui peut provoquer une telle maladie?

  • coccal: staphylocoques, streptocoques, entérocoques, gonocoques;
  • champignons, virus et autres micro-organismes, par exemple chlamydia, Escherichia, tuberculosis.

Une caractéristique de cette maladie est que les antibiotiques sont pratiquement inefficaces dans le traitement des.

L'inflammation des appendices a trois formes:

En plus de l'inflammation des appendices, il ne faut pas exclure la possibilité d'un kyste ovarien de localisation à droite. Initialement, cette maladie peut ne pas trahir sa présence. Au fil du temps, en fonction du degré de son développement, le kyste provoque une douleur, qui peut être tirante, terne, pointue, etc..

Les hommes peuvent souffrir de coupures ou de tiraillements dans le bas de l'abdomen à droite avec une prostatite. Mais encore une fois, ce n'est pas un fait qu'un homme doit nécessairement avoir une inflammation de la prostate. Il est possible que la maladie ait un nom différent, par exemple, cystite. Mais avec la cystite, le bas-ventre fait généralement complètement mal, pas seulement le côté droit. Même si ça fait mal, vous ne saurez pas de quel côté.

À l'examen, une vaginite, une vulvovaginite, des dommages mécaniques ou une violation de la muqueuse, une immunité locale réduite, une perturbation de la microflore sont diagnostiqués.

Un écoulement brun apparaît en présence d'exsudat purulent. Ils peuvent survenir avec l'accumulation de pus après le processus inflammatoire, indiquer une nécrose sévère ou la présence d'un processus malin. Se manifeste souvent sous forme de complications après la chirurgie.

Décharge blanche

Les pertes blanches peuvent être à la fois un signe de dysbiose, une infection bactérienne et une variante de la norme. Si la décharge est inodore, excrétée en petites quantités - cela peut être la norme. Mais dans tous les cas, vous devez consulter un médecin, subir un examen gynécologique, si nécessaire, passer les tests requis. Cela évitera des complications et empêchera le développement de pathologies sévères, le cas échéant.

Si l'écoulement est constant, abondant - cela peut indiquer une pathologie. Le plus souvent, une telle décharge apparaît avec le muguet, le développement d'infections fongiques et bactériennes. Un écoulement blanc apparaît souvent après une antibiothérapie et des rhumes antérieurs, dans un contexte d'immunité réduite et de troubles endocriniens.

La douleur et l'écoulement rose peuvent indiquer un processus inflammatoire aigu dans les intestins, les organes reproducteurs et le système génito-urinaire. Ils surviennent généralement à la suite de dommages à la muqueuse, avec son gonflement excessif, une hyperémie. Cela peut également indiquer une inflammation progressive, qui se produit dans un contexte de diminution de l'immunité et de tendance aux saignements..

Si des caillots sanguins de couleur foncée sont libérés, cela peut indiquer un saignement interne. Cela peut se produire après la chirurgie (du sang épaissi ne sort pas pendant l'opération). Pendant la grossesse, cela peut être le signe d'une fausse couche ou d'une fausse couche..

Des taches écarlates sanglantes indiquent des saignements. Vous devez appeler une ambulance dès que possible. Avant son arrivée, vous devez vous allonger et essayer de ne pas bouger.

Écoulement muqueux

Le mucus modéré est la norme. Des douleurs de tiraillement peuvent survenir pour diverses raisons. Afin de déterminer avec précision la cause et de sélectionner un traitement (si nécessaire), vous devez subir un examen gynécologique et un examen complet. Si les douleurs sont périodiques, elles passent assez rapidement, diminuent avec un changement de position, une relaxation - ce sont généralement des douleurs physiologiques. Les douleurs pathologiques ne disparaissent pas longtemps, peuvent même ne pas être soulagées par des analgésiques.

Repérage

En règle générale, une telle douleur apparaît chez les femmes en âge de procréer. Ils peuvent survenir pendant la grossesse, ce qui est dû à des raisons physiologiques, par exemple, la croissance de l'utérus, des entorses qui retiennent l'utérus.

La douleur peut survenir avec un déséquilibre hormonal, avec un retard dans la menstruation, quelque temps avant ou après la menstruation, en relation avec l'écoulement des restes d'un ovule non fécondé. Il y en a assez souvent après l'accouchement. Repérer les pertes après l'accouchement peut déranger une femme pendant 2-3 mois, après quoi le corps se rétablit et les pertes ainsi que la douleur disparaissent.

Chez de nombreuses femmes, il est en corrélation avec des troubles hormonaux, des réarrangements: un œuf non fécondé avec la muqueuse sort. Chez certaines femmes, ce processus est douloureux..

Ne devrait normalement pas se produire. Habituellement diagnostiqué comme un dysfonctionnement ovarien, ou d'autres troubles endocriniens, une inflammation dans le domaine de la gynécologie, le développement de maladies graves qui doivent être diagnostiquées aux premiers stades. Vous devez comprendre que la douleur survient même en raison de la nucléation et de la progression d'une tumeur.

Normalement, la douleur ne devrait pas survenir après l'ovulation. Mais de nombreuses femmes peuvent ressentir de la douleur. Si la douleur est passagère et modérée, c'est peut-être la norme. Mais si la douleur devient forte, insupportable, pendant longtemps ne passe pas - sans aucun doute, la pathologie.

Si les menstruations ne commencent pas et qu'il y a des sensations désagréables, cela indique une grossesse ou un dysfonctionnement ovarien. Vous pouvez différencier ces deux conditions en utilisant un test de grossesse. Les systèmes modernes répondent au niveau de l'hormone dans le sang et sont sensibles une semaine après le retard. Un résultat positif indique une grossesse. Mais le test ne doit pas être entièrement fiable, car avec un dysfonctionnement ovarien, il peut montrer un faux résultat positif.

Afin de trouver enfin la cause de ces douleurs, il est nécessaire de faire un diagnostic dans un laboratoire professionnel, en passant une analyse pour l'hCG, montrant le niveau de l'hormone chorionamique non placentaire, qui est synthétisée à un moment où l'embryon se développe déjà dans le corps, mais le placenta n'est pas encore formé. Il indique que l'implantation a réussi. À l'avenir, lorsqu'un placenta se formera, le niveau d'hCG diminuera et ne sera pas un signe de diagnostic, car la production de progestérone sera pertinente.

Avec la fécondation in vitro, une stimulation ovarienne est effectuée, le fond hormonal global est nivelé. Diverses procédures diagnostiques et thérapeutiques invasives sont également effectuées, ce qui peut provoquer de la douleur et de l'inconfort. Habituellement, ces sensations passent assez rapidement, aucune intervention supplémentaire n'est nécessaire.

Mais si la douleur ne disparaît pas en quelques jours, il existe une probabilité de développer une hyperstimulation ovarienne - une complication assez courante qui se produit avec une stimulation excessive. Il se manifeste sous la forme d'un processus inflammatoire. Besoin d'être traité le plus rapidement possible.

Servir comme l'un des signes de grossesse, mais pas toujours. Parfois, pendant la grossesse, il y a d'autres signes, mais la douleur ne se produit pas. Dans d'autres cas, au contraire, malgré la présence de tiraillements, voire de retards, il n'y a pas de grossesse. Afin de déterminer la cause de la douleur et de confirmer la grossesse, vous avez besoin d'une combinaison de manifestations, par exemple, retard des menstruations, nausées, somnolence. Mais parfois, même ces signes ne suffisent pas.

Pour vous assurer que vous devez subir un examen gynécologique, vous devrez peut-être une échographie.

Premièrement, le système de test que vous utilisez pour les diagnostics peut ne pas convenir (stocké de manière incorrecte, expiré). Exclure toute inadéquation, assurez-vous que le test n'est pas gâché, ni expiré. Deuxièmement, la grossesse est loin d'être toujours la raison. Nous ne devons pas oublier les différents processus pathologiques, la dysfonction ovarienne, le surmenage, les conséquences des traumatismes.

Peut-il faire mal et comment ça fait mal sous la côte gauche devant avec constipation et flatulence?

Pourquoi la douleur dans l'hypochondre gauche est-elle ressentie à l'avant? Les raisons peuvent être différentes. Parmi eux se trouve une maladie telle que la flatulence. La douleur dans ce cas est causée par une grande quantité de gaz dans l'estomac. Il s'accompagne de éructations avec une odeur désagréable. Les flatulences peuvent entraîner une obstruction intestinale si le traitement n'est pas commencé à temps.

Un étirement excessif de l'intestin dû à l'accumulation de matières fécales (constipation) ou de gaz (flatulences) se manifeste par l'apparition de douleurs se propageant à travers l'abdomen, l'hypochondrie droite et gauche.

Douleur douloureuse dans le bas-ventre à droite

La douleur douloureuse sous la côte gauche, en règle générale, est permanente et indique une maladie chronique et lente, le plus souvent une inflammation. Ce symptôme est caractéristique de la gastroduodénite, de la colite et de l'apparition d'un processus ulcératif dans l'estomac. Si une telle douleur s'accompagne de vomissements, ce qui soulage la douleur, l'UBI (ulcère gastrique) est presque indéniable.

De plus, des douleurs douloureuses sous la côte gauche peuvent être l'un des signes cliniques d'une hernie diaphragmatique, stade initial d'étirement de la capsule de la rate.

Si vous ressentez une douleur douloureuse à gauche sous les côtes, qui est également située au milieu de l'abdomen - cela signale une gastrite ou un ulcère d'estomac. Les symptômes concomitants de ces maladies sont:

  • Soulager les vomissements.
  • Diminution de l'appétit.
  • La diarrhée.
  • Rots aigres et amers.

Souvent, la gastrite avec diminution de la sécrétion du suc gastrique provoque l'émergence d'une maladie aussi terrible que le cancer.

Une douleur sourde et douloureuse dans l'hypochondre gauche est également un signe de cancer de l'estomac. Mais il ne faut pas oublier que la douleur peut également être aiguë. Le cancer de l'estomac se caractérise par:

  • Perte de poids sans cause.
  • Anémie ou signes d'intoxication (jaunisse des protéines du visage et des yeux).
  • Faiblesse croissante et performances humaines altérées.
  • Une dépression.
  • Une forte envie de changer de régime, par exemple, une aversion pour la viande.

Une douleur sourde et sourde au bas de la côte gauche indique une augmentation de la rate - splénomégalie.

Souvent, une douleur douloureuse sur la gauche ravage les personnes souffrant de maladies du pancréas. C’est dans l’hypocondre gauche que se situe la queue de l’organe, donc l’attaque commence là. Après que la douleur se soit ceinturée. Syndromes concomitants de maladie pancréatique:

La douleur la plus méchante et la plus incompréhensible du bas de l'abdomen à droite est probablement douloureuse. Ils sont si épuisants qu'une personne ne peut penser qu'à de la douleur.

Dans la plupart des cas, les femmes enceintes ressentent une douleur similaire dans les derniers jours de la grossesse. Dans la première moitié ou au milieu de la grossesse, de telles sensations peuvent menacer une fausse couche. Souvent, la douleur recouvre complètement le bas-ventre.

Chez les femmes et les hommes, ces signes peuvent signaler des problèmes intestinaux mineurs, par exemple, le fond de la diarrhée.

Mais! Le plan douloureux de la douleur dans le bas-ventre à droite peut devenir aigu et aigu, et ce sont des causes et des conséquences complètement différentes. Par conséquent, cela ne vaut pas la peine d'exécuter votre corps dans un état critique. Une visite opportune chez le médecin peut résoudre un certain nombre de problèmes possibles..

Une douleur sourde, des sensations douloureuses dans la région abdominale à gauche peuvent survenir en raison de la malnutrition ou d'un jeûne prolongé. La raison peut être beaucoup plus grave. Des douleurs douloureuses persistantes signalent souvent une maladie inflammatoire lente ou chronique du système digestif (estomac, intestins, pancréas).

Vous ne devez en aucun cas prendre vous-même des analgésiques, sans diagnostic qualifié. Le symptôme sera atténué pendant un certain temps, mais la cause de l'inconfort ne disparaîtra pas. La maladie peut s'aggraver et la douleur s'aggravera avec le temps..

Pathologie de la rate

Les raisons de l'apparition d'une douleur caractéristique dans l'hypochondre gauche peuvent être nombreuses.

Dans cette partie du corps se trouvent ces organes vitaux:

  • rate;
  • un cœur;
  • estomac;
  • pancréas;
  • boucles intestinales;
  • diaphragme.

Toute perturbation du fonctionnement de ces organes peut provoquer l'apparition de douleurs.

La douleur du côté gauche sous les côtes peut être déclenchée par des pathologies de divers organes internes situés dans cette partie du corps.

Rarement dans ce domaine, la douleur peut survenir pour les raisons suivantes:

  • inflammation du diaphragme;
  • hernies et formations tumorales;
  • ostéochondrose lombaire;
  • inflammation des appendices du côté gauche;
  • complications postopératoires et post-traumatiques (coupures, sutures, hématomes);
  • pathologie cardiaque;
  • pneumonie du poumon gauche;
  • activité physique élevée.

L'une des raisons ci-dessus représente une menace sérieuse pour la vie, par conséquent, l'apparition d'un symptôme caractéristique nécessite une attention immédiate à un spécialiste et à un traitement médicamenteux.

Une douleur aiguë dans l'hypochondre gauche peut être causée par un problème grave - rupture de la rate.

La douleur peut apparaître à la fois dans la partie supérieure des côtes et dans la partie inférieure. Il est possible de poser un diagnostic préalable sur ce symptôme non spécifique, il est seulement important d'augmenter la localisation, l'intensité et la nature du syndrome douloureux.

Un certain nombre d'infections, dont la mononucléose, entraînent une hypertrophie de la rate. Le nom médical de la pathologie est splénomégalie. Son symptôme le plus frappant est la douleur dans l'hypochondre gauche, qui est de nature et d'intensité différentes.

Une douleur sourde dans l'hypochondre gauche à l'avant peut être due à des problèmes de rate (traumatisme, ulcère, septicémie, hépatite). La violation de l'intégrité de la rate se caractérise par des douleurs, des brûlures, des vomissements, une intoxication générale de tout l'organisme. Le patient développe également un besoin de grandes quantités d'eau, une diminution de la pression et un rythme cardiaque rapide.

Douleur aiguë dans le bas-ventre droit

Pire douleur, seulement des douleurs aiguës dans le bas-ventre à droite. Et cela ne concerne pas seulement la douleur, mais aussi le diagnostic lui-même.

  • appendicite. Lorsqu'ils se plaignent de douleurs aiguës dans le bas de l'abdomen droit, les médecins vérifient d'abord la probabilité d'appendicite. Dans le cas de cette maladie, la douleur peut survenir et disparaître d'elle-même. Mais, apparaissant une fois, la douleur reviendra sûrement,
  • torsion des jambes du kyste de l'ovaire droit. Dans ce cas, le pouvoir de la douleur n'a pas de limites. Une femme malade atteinte de syndromes douloureux peut perdre connaissance. La douleur prend de l'ampleur au moment du mouvement. En position couchée, le transfert de la douleur au patient est beaucoup plus facile. En plus de la douleur, une température élevée est également possible, qui atteint 38 ° C, le pouls s'accélère, la pression chute considérablement, la sueur froide est libérée, des problèmes de selles et de miction. Naturellement, un traitement à l'hôpital est nécessaire,
  • la rupture de l'ovaire est un phénomène très dangereux, et parfois la vie d'une femme pèse littéralement dans la balance. La chirurgie est urgente ici, car lors de la rupture d'un ovaire, le sang pénètre dans la cavité abdominale,
  • tumeurs de l'intestin, cavité abdominale. Dans cette situation, la douleur peut être incompréhensible, vive ou aiguë. Tout dépend du degré de dommage. Toutes les tumeurs sont malignes et bénignes..

Bénigne est un processus local lorsqu'il se développe lentement sans affecter les tissus adjacents. La tumeur ne génère pas de métastases à distance, ne reprend pas après l'ablation, ne crée pas de troubles métaboliques progressifs, jusqu'à l'épuisement du corps. Dans ce cas, la mort est un événement rare..

Les néoplasmes bénins comprennent: adénomes, polypes. Ils peuvent, en particulier, si le diagnostic concerne le côlon ou l'estomac pour devenir malin.

Les caractéristiques malignes sont déterminées par le fait que la croissance du néoplasme est effectuée à un rythme incroyablement rapide, tandis que les tissus associés sont également affectés et les affectent. Plus important encore, en raison de cette conséquence, les processus naturels des organes dans lesquels les cellules cancéreuses commencent à prévaloir sont perturbés.

Avec un diagnostic «tardif», des métastases sont détectées qui se propagent dans tout le corps, y compris le cerveau. Et cela suggère que, contrairement à une formation bénigne, une tumeur maligne n'est pas un phénomène local, mais un phénomène courant.

Si le patient refuse le traitement ou si la thérapie n'a pas été effectuée à temps, l'issue de la maladie est la plus déplorable.,

  • si un homme ressent des douleurs aiguës dans le bas de l'abdomen à droite, alors l'appendicite est généralement suspectée. Mais vous ne devez pas réfuter d'autres maladies liées au système génito-urinaire. Ce sont principalement des processus inflammatoires (cystite, urétrite) ou certains types de MST (chlamydia, gonorrhée). Chaque personne souffre de toutes ces maladies de différentes manières, donc l'une ou l'autre option ne doit pas être exclue.

En général, en cas de douleur intense sévère, vous devez appeler une ambulance, tant que le patient est perdu dans ses conjectures et chercher des solutions indépendantes aux problèmes, une situation désespérée peut survenir. Seul, avant l'arrivée de l'ambulance, le patient peut prendre un analgésique, par exemple Ketanov, le moins puissant Analgin, No-Shpa, et seulement dans les cas où une personne est sûre que ces médicaments ne nuiront pas à son corps et ne complique plus la situation.

Une douleur intense et aiguë dans l'hypochondre gauche peut servir de signe de perforation de la paroi de l'estomac ou de perforation des boucles supérieures de l'intestin grêle. De telles douleurs "poignardes" sont l'occasion d'un appel d'urgence immédiat et d'une hospitalisation urgente. De plus, une douleur aiguë sous la côte gauche est souvent un signal de rupture de la capsule splénique.

Si la douleur ressemble à une ceinture, c'est probablement la preuve d'une attaque de pancréatite, qui commence de manière aiguë, soudaine, la constance est typique de ces douleurs, elles ne dépendent pas de la toux, des changements de posture corporelle, des mouvements, etc. Des douleurs aiguës du côté gauche dans l'hypochondre peuvent également manifester une crise cardiaque sous forme gastralgique, ce qui n'est pas courant dans la pratique clinique, cependant, cette variante d'ischémie indique une nécrose de la partie inférieure du ventricule sinistre cordis - le ventricule gauche.

La douleur aiguë de la ceinture est le premier symptôme d'une pancréatite aiguë. La cause de l'exacerbation de la maladie est l'utilisation de grandes quantités d'alcool avec des aliments gras et sucrés. La douleur aiguë dans la pancréatite aiguë se caractérise par son intensité - elle ne diminue pas avec un changement de position corporelle ou une toux. La pancréatite s'accompagne de ces signes:

  • la nausée;
  • vomissements répétés;
  • intoxication sévère (cyanose du visage et du corps, peau marbrée de l'abdomen, hémorragies mineures sur les côtés et autour du nombril).

Une douleur aiguë sous les côtes droites dans la région de l'omoplate et de la clavicule se produit lorsque le pus s'accumule sous le diaphragme (abcès sous-phrénique). La douleur s'intensifie avec toux et éternuements, mouvements brusques, respiration; le soulagement se produit en se trouvant sur le côté droit. Symptômes associés:

  • fièvre;
  • intoxication corporelle.

Une douleur aiguë entre les côtes, ressentie au moindre contact avec la peau, est caractéristique des bardeaux - une maladie virale qui se manifeste sous la forme d'éruptions cutanées douloureuses sur la peau le long des nerfs affectés par le virus (le plus souvent dans la partie intercostale). Avant l'apparition de l'éruption cutanée, une personne peut ressentir une douleur douloureuse dans l'hypochondre droit ou gauche, une faiblesse, de la fièvre.

Une douleur aiguë dans l'hypochondre gauche est caractéristique d'un ulcère d'estomac et d'un ulcère duodénal. Ils peuvent redonner au bas du dos et du dos. Les douleurs aiguës sont si atroces que le patient est obligé de s'accroupir, de serrer ou de presser son ventre contre un objet solide. De plus, les ulcères souffrent de:

  • Douleur affamée.
  • Brûlures d'estomac.
  • Vomissement.
  • Constipation.
  • Faiblesse, irritabilité accrue et maux de tête.

Une douleur aiguë peut augmenter sous les côtes à gauche après un effort physique ou une tension nerveuse.

La maladie pancréatique aiguë (pancréatite) commence par une douleur à la ceinture. L'attaque se caractérise par une douleur aiguë dans l'hypochondre à gauche. Les provocateurs de symptômes douloureux peuvent servir - alcool, aliments gras, alimentation excessive.

Une douleur soudaine, aiguë et crampes accompagne les coliques intestinales. Peut survenir avec frissons et faiblesse. L'inflammation chronique de la vésicule biliaire (cholécystite) se manifeste souvent sous la forme d'une douleur sourde et douloureuse sous la côte droite. L'aggravation de la condition est observée après avoir mangé des aliments gras, secoués pendant le transport. Il y a souvent une douleur aiguë et compressive. Symptômes concomitants - amertume dans la bouche, vomissements de bile, fièvre.

L'apparition d'une douleur aiguë à droite peut être associée à une hépatite, une cirrhose du foie. Une sensation de coupure et de brûlure sous la côte droite se produit avec une maladie de la vésicule biliaire, lorsqu'une pierre se déplace le long des voies biliaires.

Pancréatite

Une douleur douloureuse dans le côté gauche sous les côtes en avant peut être un signal de pancréatite. La maladie est aiguë et chronique. Symptômes de la pathologie pancréatique:

  • douleur douloureuse dans le côté gauche sous les côtes en avant;
  • le patient développe une faiblesse accrue;
  • vertiges;
  • réflexe de vomissement;
  • perte de poids.

La douleur sous les côtes du côté gauche du corps est un signe classique de pancréatite aiguë..

Le pancréas, avec son inflammation, provoque des douleurs dans l'hypochondre à gauche.

Parallèlement, des nausées, des vomissements, une sensation d'amertume dans la bouche et une augmentation de la température peuvent apparaître. L'urine et les matières fécales changent de couleur. Par nature, la douleur peut être poignard, paroxystique, tirant, ceinture. Elle est très forte et difficile à soulager avec des analgésiques..

Douleur piquante sous les côtes à gauche

Le plus souvent, la douleur aux coutures sous la côte gauche est associée au début de l'étirement de la capsule de la rate, ce symptôme est particulièrement caractéristique lors de l'effort physique, des mouvements actifs, de la surcharge musculaire. De plus, un symptôme de couture dans ce domaine peut être associé à une maladie potentiellement mortelle - la leucémie myéloïde, qui n'apparaît pas cliniquement au stade initial et peut être déterminée au hasard en examinant le sérum sanguin.

Un pronostic plus favorable est l'ostéochondrose de la colonne vertébrale thoracique, qui peut également se manifester par des douleurs de piqûres dans l'hypochondre gauche.

Il convient de noter que la pleurésie gauche, en particulier exsudative, se manifeste par des symptômes de piqûres aiguës dans l'hypochondre, la douleur s'intensifie avec la toux, la respiration (expiration).

Les douleurs aux piqûres sous les côtes droites, qui s'intensifient avec la toux et l'inspiration profonde, sont caractéristiques de la pneumonie droite. Souvent, la douleur se propage sur tout le côté droit et l'heure exacte de son apparition est difficile à nommer. Symptômes concomitants:

  • fièvre;
  • essoufflement
  • triangle nasolabial bleu pâle;
  • constipation et diarrhée;
  • éruptions herpétiques du côté droit.
[6], [7]

Des douleurs aux piqûres dans l'hypochondre gauche, aggravées par la toux ou l'inhalation, sont un symptôme grave de maladie pulmonaire (pneumonie du côté gauche, inflammation du poumon gauche, tuberculose, cancer du poumon) ou du côté gauche du diaphragme.

Les symptômes concomitants des maladies pulmonaires sont:

  • Fièvre.
  • Fièvre (pour pneumonie et abcès sous-phrénique).
  • Constipation.
  • Essoufflement.
  • Couleur bleu pâle du triangle nasolabial (pour la pneumonie).
  • Intoxication générale du corps (avec dommages au diaphragme).

La plupart du temps, des douleurs aux coutures dans le bas de l'abdomen à droite sont ressenties avec les diverticules.

Les diverticules sont des formations (ressemblant à un sac) de la paroi intestinale. L'anomalie de la maladie est que le contenu des intestins stagne, provoquant une inflammation.

La maladie progresse très rapidement. Tout commence par la constipation, suivie de diarrhée.

Bien entendu, avant le traitement, un diagnostic est posé pour vérifier leurs soupçons et déterminer la forme de la maladie: chronique ou aiguë. Si vous ne commencez pas le traitement en temps opportun, la formation de suppuration, la péritonite, l'apparition de fistules.

Les douleurs aux piqûres dans le bas-ventre à droite sont le plus souvent liées à des maladies intestinales (tumeurs par exemple). Mais, pour nommer en toute confiance la cause de la douleur, il est nécessaire de procéder à un examen.

Infarctus du myocarde

La douleur dans l'hypochondre gauche, cédant et sourde devant, est l'un des symptômes de l'infarctus du myocarde. Et cette maladie, comme vous le savez, est très dangereuse et lourde de conséquences. Par conséquent, avec une douleur désagréable, une douleur sourde à l'avant sous les côtes et un abandon dans la région de l'omoplate, il est urgent d'appeler un médecin.

Avec une crise cardiaque, la douleur irradie dans toute la moitié gauche du corps.

Avec l'infarctus du myocarde, lorsqu'il y a une nécrose de la zone du muscle cardiaque, le patient ressent une douleur aiguë et brûlante derrière le sternum. Cette douleur peut être donnée à la gauche dans:

Douleur intense dans l'abdomen inférieur droit

Des douleurs sévères et aiguës dans l'hypochondre gauche sont le plus souvent associées à une affection grave, une exacerbation des processus pathologiques, qui nécessite des soins médicaux d'urgence.

Une douleur intense sous la côte gauche peut être déclenchée par de tels facteurs:

  • Inflammation du lobe inférieur du poumon gauche au stade aigu.
  • Lésion des côtes gauche (inférieure) - ecchymose, fracture.
  • Splénomégalie causée par une infection, un cancer.
  • Dommages traumatiques à la capsule de la rate.
  • Kyste de la rate.
  • Rupture de la rate.
  • Abcès de la rate.
  • Expansion et stratification pathologiques (anévrisme) de l'artère rate.
  • Adénocarcinome gastrique au stade terminal.
  • Exacerbation de la gastroduodénite.
  • Exacerbation d'un ulcère d'estomac.
  • Perforation de la paroi de l'estomac.
  • Pyélonéphrite aiguë.
  • Exacerbation de pancréatite.
  • Oncoprocessus dans la queue du pancréas.
  • Kyste pancréatique.
  • Colique du rein gauche.
  • Tumeur du virage gauche du côlon.
  • Attaque d'angine.
  • Infarctus du myocarde.

Une douleur intense sous la côte gauche, en règle générale, est insupportable, même si elle est soulagée par des antispasmodiques, des cardiopréparations ou d'autres moyens, il est nécessaire de consulter un médecin dès que possible afin d'éviter des conditions potentiellement mortelles..

Une douleur intolérable et sévère dans l'hypochondre droit est caractéristique des maladies de la vésicule biliaire, du foie et des reins.

Inflammation de la vésicule biliaire (cholécystite). Des douleurs sévères à droite sous les côtes provoquent une précipitation à la recherche d'une position confortable. De plus, il est tourmenté par:

  • fièvre;
  • la nausée;
  • vomissements répétés, qui n'apportent pas de soulagement;
  • souvent - jaunissement de la peau et des protéines oculaires.

Coliques hépatiques - douleur intense qui disparaît lors de la prise de médicaments antispasmodiques. Avec les maladies du foie, la peau jaunie et les protéines oculaires sont caractéristiques.

Lésions hépatiques, cirrhose. La douleur s'intensifie lorsqu'une personne est en position horizontale. Des symptômes d'hémorragie sont observés (faiblesse et vertiges, pâleur de la peau et des muqueuses, hypotension artérielle, pouls rapide).

Les reins. Les douleurs sont intenses à tel point qu'une personne se précipite à la recherche d'une position confortable. Le plus souvent, la douleur est associée à la lithiase urinaire, donc en fonction de l'emplacement de la pierre, la douleur peut être localisée dans la partie supérieure ou inférieure de l'hypochondre droit. De plus, les symptômes suivants sont caractéristiques:

  • vomissements qui surviennent simultanément avec la douleur;
  • urination fréquente
  • ballonnements.

Ces symptômes comprennent des maladies caractéristiques d'une douleur aiguë dans le bas-ventre à droite. La maladie de Crohn devrait également être incluse dans cette catégorie. Ce que c'est?

Il est difficile de diagnostiquer une telle maladie. Fondamentalement, il est déterminé pendant l'opération pour éliminer l'appendicite. La cause du diagnostic erroné est les symptômes généraux. Dans la maladie de Crohn, les patients sont caractérisés par une diarrhée chronique. C'est précisément la principale raison de la douleur intense dans le bas-ventre à droite. De plus, la maladie s'accompagne de vomissements, ce qui est caractéristique de l'appendicite..

Constipation

Gastrite - une pathologie très courante aujourd'hui, causée par la malnutrition, les troubles métaboliques et d'autres circonstances.

La gastrite est une cause possible de douleur dans une zone désignée..

Le diagnostic est confirmé par un médecin. Le spécialiste détermine également si la maladie est aiguë ou chronique. Un traitement complexe est prescrit: le patient doit prendre des médicaments:

  • anti-Helicobacter pylori
  • normaliser l'acidité
  • anti-inflammatoire
  • pour nausées et vomissements
  • analgésiques (No-Shpu, Papaverin, Platiffilin)

La douleur est localisée dans l'abdomen et irradie vers le côté gauche. La constipation est une pathologie dans laquelle il n'y a pas d'excréments pendant deux jours.

Douleur douloureuse sourde laissée sous les côtes

Des symptômes de douleur sourde et douloureuse sont caractéristiques de l'apparition de processus inflammatoires. Une douleur sourde sous la côte gauche est typique du développement d'une pancréatite chronique, d'une gastroduodénite, moins fréquemment d'une cholécystite. De plus, la splénomégalie, une extension de la capsule de la rate, dans laquelle les érythrocytes se décomposent et utilisent pendant l'anémie hémolytique, peut être un facteur provoquant une douleur sourde..

Plus rarement, une douleur sourde sous la côte gauche peut être un signe de pathologies hémoblastiques - leucémie lymphocytaire, lymphome. La rate est sensible à la pathologie des organes qui lui sont associés et peut augmenter en raison de l'hypertension portale, de la cirrhose du foie, de l'hépatite, qui se manifestent souvent cliniquement indirectement par les symptômes des maladies de la rate.

«Passe par lui-même» seulement si la cause de la douleur sourde dans le bas-ventre à droite était bien sûr la maturation de l'œuf chez la femme. Il n'y a vraiment aucune raison de paniquer, car le corps de chaque femme est individuel et similaire. Mais dans de telles circonstances, la douleur survient régulièrement - une fois par mois avec la même fréquence. Si la douleur est constante, le problème possible n'a rien à voir avec la maturation ovarienne.

Et bien peut-être?

  • annexite,
  • il n'y a rien de surprenant, mais les reins peuvent aussi céder au côté droit du bas-ventre,
  • la présence d'un kyste sur l'appendice droit, sur l'ovaire droit,
  • cystite et bien plus.
[5], [6]

Douleur de coupure abdominale inférieure droite

Si une personne est gênée par des douleurs dans le bas de l'abdomen à droite, la première chose qu'il fait généralement est de boire des pilules avec un effet anesthésiant et d'appeler une ambulance. Les ambulanciers paramédicaux - les personnes vivantes qui ne portent pas d'équipement spécial avec eux pour un diagnostic complet, soupçonnent immédiatement une appendicite. Et c'est normal, car, le plus souvent, ces symptômes surviennent précisément avec cette maladie.

Il y a de nombreux cas où il a déjà été révélé sur la table d'opération qu'un facteur de douleur dans le bas-ventre à droite était une maladie qui n'avait rien à voir avec l'appendicite, à l'exception de la douleur, par exemple, une pierre d'une vésicule biliaire. Oui, nous avons entendu à quel point il est simple et merveilleux d'enlever les pierres de la vésicule biliaire de manière non traditionnelle.

Pourquoi la sortie de pierre provoque-t-elle une douleur si vive? La pierre, quittant son emplacement précédent, pénètre dans le canal kystique ou le col de la vésicule biliaire. En ce moment, la pierre elle-même endommage un nouvel habitat: le canal kystique ou le col de la vésicule biliaire. Traumatisme - un effet mécanique indolore, surtout dans ce cas, ne passe pas.

Peut-il faire mal et comment il fait mal sous la côte gauche en face avec une gastrite et un ulcère d'estomac?

Dans l'estomac, une douleur associée à une irritation de la muqueuse apparaît. Au fil du temps, la muqueuse se couvre d'ulcères et sa destruction se produit. Les symptômes suivants sont également caractéristiques d'un ulcère:

  • réflexe de vomissement;
  • douleur qui donne à l'hypochondre gauche;
  • éructations;
  • la faiblesse.

Vous devez savoir que la douleur avec ulcère gastroduodénal peut être le signe avant-coureur d'une pathologie grave, comme un ulcère perforé. Il se caractérise par une douleur poignard sévère, un choc chez le patient, des vomissements avec un mélange de sang, une perte de conscience et une intoxication générale du corps.

Douleur sur le côté droit du bas-ventre

Toute douleur est un signal du corps que quelque chose ne va pas bien à l'intérieur. Il est possible que la douleur dans le bas de l'abdomen à droite soit le résultat d'un surmenage physique, de la maturation des œufs, d'un petit dérangement intestinal - diarrhée, etc. Mais un tel signe peut également être le résultat d'une maladie grave.

Examens préventifs pour cela et inventés pour prévenir l'apparition de certaines maladies. Mais ils ne sont pas une garantie absolue que la maladie ne se produira pas à l'avenir..

Ce type de douleur doit être examiné par des méthodes traditionnelles, c'est-à-dire dans un hôpital par un médecin. Quel médecin doit être consulté, avec des douleurs dans le côté droit du bas-ventre:

  • gynécologue,
  • urologue,
  • oncologue (pas besoin d'avoir peur, les tumeurs ne sont pas toujours malignes),
  • gastroentérologue,
  • proctologue,
  • chirurgien.

Douleur périodique dans le bas-ventre à droite

Ces douleurs dans le bas-ventre à droite sont dérangeantes pour plusieurs raisons:

  • formation de kystes sur l'ovaire droit,
  • tumeurs dans les intestins,
  • maturation ovarienne,
  • cholélithiase (des douleurs se forment après avoir mangé, notamment grasses ou frites, au moment des secousses lors du transport). Ici, la couverture de la douleur s'étend au bras droit, au cou du côté droit. Il disparaît après avoir appliqué une compresse chaude sur l'hypochondre droit.

Dire à coup sûr «pourquoi ça fait mal», vous comprenez, est impossible à l'œil nu. Le diagnostic n'est établi que s'il y a des résultats d'examen..

Légère douleur dans le bas-ventre à droite

Aujourd'hui est faible et demain est une douleur intense. Ce n'est pas une menace, mais un fait qui a été prouvé dans la pratique. Bien sûr, les douleurs sévères dans le bas de l'abdomen à droite ne commencent pas toujours par des douleurs faibles, et les faibles ne doivent pas nécessairement évoluer en fortes. Simplement, si cela provient de statistiques, le plus souvent, les gens ne font pas attention à la douleur légère, mais viennent voir les médecins pour obtenir de l'aide lorsque le problème nécessite déjà des solutions plus radicales..

Une légère douleur n'est pas une cause de panique, mais seulement une source de préoccupation. Pourquoi?

Par exemple, l'appendicite. Oui, tout le monde a déjà entendu parler de douleurs intenses dans cette maladie. Mais des douleurs aiguës surviennent même avec une appendicite déjà à un moment critique. Au stade initial de développement de la douleur, elles peuvent être légères.

L'inflammation des appendices ne se manifeste pas non plus immédiatement sous forme de douleur intense, de "jours critiques" problématiques et de décharge.

Concernant la santé masculine: un certain nombre de problèmes sont également possibles, liés aux processus inflammatoires et infectieux du système génito-urinaire. Il y a une cystite et une prostatite aux premiers stades de son développement..

Crampes dans le bas de l'abdomen à droite

Une telle douleur dans le bas-ventre à droite est une raison sérieuse de visiter un établissement médical.

Quelles pourraient être les raisons?

  1. grossesse extra-utérine si, à la suite d'une rupture de tuyau, le fœtus pénètre dans la cavité abdominale,
  2. colique rénale. Parfois, l'estomac devient aigu,
  3. colique hépatique,
  4. conditions pathologiques conduisant à la maladie biliaire,
  5. appendicite.

Et ce n'est pas toute la liste des maladies possibles.

Que faire si une attaque de «combats» est prise par surprise?

Bien sûr, un appel d'ambulance. Dans ce cas, la prise d'analgésiques peut ne pas aider, car la principale cause de crampes dans le bas de l'abdomen à droite est une réduction statistique des muscles lisses des organes creux.

La même douleur est inhérente à un accouchement prématuré ou en temps opportun.

Douleur douloureuse sous la côte gauche

Les sensations douloureuses localisées à gauche dans la région des côtes et en dessous ne sont pas spécifiques. Ils peuvent signaler des maladies des organes internes, du système nerveux. Dans le diagnostic de leur localisation exacte, la détermination du caractère peut aider à détecter et à différencier les pathologies systémiques graves (cancer, traumatisme, processus inflammatoires chroniques). La douleur sous les côtes peut être sourde, aiguë, tiraillante ou lancinante, accompagnée d'autres symptômes associés à la maladie sous-jacente:

  • manifestations dyspeptiques;
  • vertiges;
  • faiblesse générale;
  • perte de conscience;
  • pâleur de la peau;
  • augmentation de la température corporelle;
  • frissons et dr.

Vous ne devez pas ignorer la douleur et les brûlures du côté gauche, même si ces symptômes désagréables ont complètement disparu. peut indiquer des pathologies graves nécessitant un traitement. Les causes de douleur suivantes se trouvent:

  • maladies du tractus gastro-intestinal;
  • le lupus érythémateux disséminé;
  • lymphomes
  • paludisme;
  • inflammation du péritoine viscéral;
  • perforation (trou) dans les organes creux;
  • la leucémie myéloïde chronique;
  • infections rénales
  • entorse du bassin rénal;
  • hernie diaphragmatique;
  • cholécystite;
  • cholélithiase;
  • névralgie intercostale thoracique;
  • colite ischémique;
  • splénite, splénomégalie, rupture de la rate;
  • crises végétatives;
  • infarctus du myocarde, péricardite, angine de poitrine;
  • compression d'organes pendant la grossesse.

Devant

La douleur à gauche sous les côtes à l'avant provoque des maladies inflammatoires chroniques lentes du tractus gastro-intestinal. Dans le même temps, l'inconfort se produit régulièrement et dure longtemps. Une sensation de brûlure dans la plupart des cas indique une pancréatite chronique. Si la douleur à l'avant est constante et s'intensifie après avoir mangé, cela peut indiquer une gastroduodénite, parfois la présence d'une tumeur.

La plupart des médecins associent la douleur dans l'hypochondre à gauche à des troubles pathologiques du cœur. Ce syndrome peut également signaler d'autres maladies: névralgie intercostale, insuffisance rénale aiguë, augmentation significative de la rate. Il n'y a pas de raison unique qui aidera à déterminer immédiatement le diagnostic principal en fonction de la localisation de la douleur, donc la douleur sous la côte gauche nécessite des conseils spécialisés.

Retour de dos

Si le patient n'a pas de pathologies qui causent une gêne à l'arrière gauche, la douleur est le résultat d'une hypothermie, de la consommation d'aliments gras, épicés ou salés, d'un effort physique excessif. Les causes qui provoquent un symptôme de douleur comprennent:

  • névralgie;
  • lésions broncho-pulmonaires;
  • infarctus du myocarde;
  • ostéochondrose;
  • pathologie œsophagienne.

Après manger

Si juste à la fin du repas, l'estomac fait mal à gauche, c'est une conséquence du développement d'une gastrite. La gravité des symptômes varie en fonction de l'acidité de l'estomac, du degré de modifications pathologiques de la muqueuse. De plus, les patients notent une sensation de brûlure dans l'œsophage, des brûlures d'estomac, des éructations, un goût aigre dans la bouche et une diarrhée. En l'absence de traitement rapide, un ulcère gastrique, un ulcère duodénal, une pancréatite se développent..

Douleurs piquantes

Une sensation de picotement sur la gauche pendant l'effort physique indique une ischémie (apport sanguin insuffisant) aux organes et aux tissus en raison d'un mauvais échauffement. Le corps n'a pas eu le temps de s'adapter à l'augmentation de la circulation sanguine. Cette condition n'est pas une pathologie, donc les sensations de couture désagréables à l'entraînement ne devraient pas inquiéter.

  • pneumonie gauche;
  • néoplasmes malins dans les poumons, l'estomac, les intestins;
  • tuberculose
  • pleurésie infectieuse;
  • cardiomyopathies;
  • myosite;
  • inflammation du diaphragme gauche.

Tirant

La douleur à l'avant gauche du caractère tirant signale une duodénite ou une colite lente. En règle générale, le tableau clinique comprend les vomissements, les nausées et les troubles digestifs. En l'absence de signes de maladies du tractus gastro-intestinal, des problèmes cardiaques sont suspectés: angine de poitrine, maladie coronarienne, infarctus du myocarde, malformations. Douleur de dessin, suivie d'une brûlure aiguë sous les côtes, indique une perforation intestinale ou une thromboembolie des vaisseaux de la cavité abdominale.

Périodique

La douleur de nature périodique est rarement associée à des conditions pathologiques, le plus souvent c'est une conséquence des caractéristiques physiologiques du corps humain. Ce symptôme survient pendant l'effort physique, l'haltérophilie ou dans une certaine position du corps. Parfois, les patients remarquent des douleurs périodiques lorsqu'ils visitent un bain ou un sauna, après un repas copieux. En règle générale, cette condition ne nécessite pas de traitement spécifique, mais un examen doit être effectué pour exclure la présence de maladies.

Battement

L'apparition d'une douleur lancinante sévère dans l'hypochondre gauche et légèrement plus élevée indique le développement d'une pancréatite aiguë ou d'une nécrose pancréatique. De plus, le patient a des vomissements de bile, des problèmes digestifs, de la fièvre à des valeurs sous-fébriles et fébriles, des douleurs constantes dans la région épigastrique. En règle générale, cette condition se développe dans la demi-heure après un repas (surtout grasse ou aiguë).

Lors de l'inhalation

Si lors de l'inhalation cela fait mal à gauche dans l'hypochondre, tout d'abord, la présence d'un abcès sous-phrénique est suspectée. La nature du symptôme est intense, plus aiguë, diminue en position assise ou couchée et s'intensifie avec des mouvements brusques, des éternuements, de la toux. En présence d'une intoxication grave du corps, le patient se plaint de fièvre, de faiblesse, de maux de gorge. Plus rarement, les traumatismes et les péritonites deviennent la cause de la douleur lors de l'inspiration..

Lorsque vous appuyez sur

Douleurs douloureuses dans l'hypochondre gauche à l'avant, aggravantes lorsqu'elles sont pressées, signaux d'obstruction intestinale, processus inflammatoire. Dans cette condition, des symptômes supplémentaires sont notés: ballonnements, constipation, halitose, langue enduite. Vomissements, nausées, éructations, lourdeur dans l'abdomen, symptômes d'intoxication générale du corps sont également caractéristiques.

  • vertiges;
  • tachycardie;
  • tension ou affaiblissement des muscles de la paroi abdominale;
  • pâleur de la peau;
  • la faiblesse;
  • abaisser la pression artérielle;
  • sueur froide;
  • augmentation de la température corporelle;
  • frissons.

Pendant la grossesse

La cause naturelle d'inconfort et de douleur pendant la grossesse est la croissance fœtale. Au cours du dernier trimestre, il augmente activement sa taille dans l'utérus, se bouscule, se retourne. Douleur associée aux mouvements de l'enfant, en règle générale, aiguë, de courte durée, parfois pire lors de l'inspiration ou de l'expiration. Vous pouvez soulager la condition en faisant des exercices de respiration, allongé dans un bain chaud ou dans une position plus confortable.

Les sensations douloureuses prolongées qu'une femme note dans l'hypochondre gauche peuvent être un signal d'exacerbation de gastrite, d'ulcère gastro-duodénal ou d'autres maladies du tractus gastro-intestinal. De plus, le symptôme est souvent causé par une pneumonie gauche, une hernie diaphragmatique et des pathologies de la rate. Il peut être douloureux dans l'hypochondre en raison de coliques rénales, de spasmes des artères de la cavité abdominale, d'infarctus intestinal, de flatulences.

Des douleurs aiguës ou douloureuses dans le côté gauche, qui sont ensuite administrées au haut du dos, sous la côte de l'avant gauche, indiquent le développement d'une inflammation pancréatique (pancréatite), une exacerbation de la gastrite chronique ou un ulcère duodénal. La principale différence entre ces pathologies sont des sensations de brûlure supplémentaires, parfois des pulsations dans la région épigastrique. Si la douleur s'intensifie avec le temps, une péritonite est suspectée..

Compte tenu des caractéristiques et du mécanisme d'apparition, la douleur dans l'hypochondre gauche est divisée en groupes.

Tableau numéro 1. Classification de la douleur.

Type de douleurNature de la manifestation
Pendaison.Il est à l'étroit et douloureux. Apparaît avec des spasmes des intestins ou de l'estomac. Peut irradier vers les organes voisins.
Péritonéale.Ils se distinguent par une localisation claire de la douleur, ont une intensité constante. La douleur apparaît de façon inattendue et dure assez longtemps, disparaissant progressivement. En règle générale, la douleur est causée par une irritation du péritoine. Apparaît dans le contexte de changements structurels dans les organes internes, par exemple, avec ulcère gastrique, péritonite, pancréatite aiguë. Souvent accompagnée d'une affection telle qu'un «abdomen aigu».
Réfléchi.La douleur peut irradier, c'est-à-dire qu'elle peut survenir loin de l'organe qui a subi des changements pathologiques. Par exemple, il peut s'agir de telles maladies: pneumonie du poumon gauche, pleurésie.

De plus, la douleur est divisée par la nature de l'apparence:

Pour déterminer la cause de la douleur, il est nécessaire de connaître sa position exacte.

Nature de la manifestationDescription des sensations
Coupe nette.Il apparaît de manière inattendue, se caractérise par une intensité particulière, en règle générale, il est mortel par nature. En cas de douleur de cette nature, vous devez immédiatement appeler une ambulance. Peut indiquer de tels processus:
  • rupture de la rate;
  • perforation de la paroi intestinale ou de l'estomac;
  • rupture du bassin rénal.

Si une douleur aiguë de coupure dans l'hypochondre gauche apparaît pendant l'inhalation, cela peut signifier un traumatisme aux organes internes, par exemple, lors d'une chute ou d'un accident.

Flou terne.En règle générale, une douleur sourde est présente chez le patient pendant une longue période, indiquant la présence de maladies chroniques.Douloureux.Une douleur constante et douloureuse indique un processus pathologique lent. Si la douleur s'accompagne de vomissements, c'est le signe d'un ulcère d'estomac. Des douleurs d'apparition régulière dans l'hypochondre gauche de nature douloureuse indiquent également de telles maladies cardiaques:

  • maladie de l'artère coronaire;
  • angine de poitrine;
  • condition de pré-infarctus.
Piqûre.Apparaît notamment à des charges élevées, disparaît rapidement, peut même déranger des personnes en bonne santé. Des douleurs aux piqûres dans l'hypochondre gauche, aggravées par la toux ou l'inhalation, et parfois accompagnées de nausées et de vomissements, indiquent le développement de processus inflammatoires. Par exemple:

  • rate;
  • intestins;
  • cœur
  • dystonie végétative.

Douleur lancinante sous la côte gauche

Quelles douleurs n'existent pas! Beaucoup ressentaient la pulsation dans différentes parties de leur corps. Mais les symptômes pulsatoires douloureux, avec un caractère aigu, bon, événement moins fréquent.

La douleur dans le bas de l'abdomen à droite avec des sensations de pulsation rythmique est un signe d'augmentation de la pression intracavitaire des organes creux. Avec une telle douleur, il semble souvent qu'un être vivant se soit formé à l'intérieur.

Si nous parlons de pathologie postopératoire de la cavité péritonéale, la douleur passe généralement à la jambe droite, si la substance pathologique, par exemple du sang ou du pus, pénètre dans les foyers situés près des terminaisons nerveuses de la jambe. La douleur peut affecter non seulement la jambe, mais aussi d'autres parties, selon l'endroit où va le liquide pathologique.

De plus, en cas de douleur pulsatoire dans le bas-ventre de la droite à la jambe, cela est possible à la suite d'une suppuration de l'utérus. D'autres symptômes sont ajoutés ici:

  • fièvre,
  • la nausée,
  • étourdissements, faiblesse,
  • sueur froide,
  • les contractions cardiaques augmentent jusqu'à cent battements par minute,
  • pression artérielle basse inférieure à 100 à 60,
  • problèmes de selles, flatulences.

Si tous ou presque tous les symptômes sont présents, consultez immédiatement un médecin..

Pourquoi il peut y avoir une douleur brûlante et aiguë sous la côte gauche à l'avant et comment l'enlever?

Les maladies de la cavité abdominale peuvent créer des douleurs brûlantes dans le bas-ventre à droite. En cas de suspicion de processus inflammatoires dans le tube digestif, y compris la cavité abdominale, il n'est pas recommandé de prendre des analgésiques de manière à ce qu'ils puissent nuire à la santé, car, à ce stade, le corps humain devient vulnérable et peut même entraîner la mort..

Les maladies de la cavité abdominale peuvent changer un type de douleur en un autre, par exemple, de aiguë à se transformer en brûlure, ou combiner, disons, brûlante et aiguë, ou douloureuse et brûlante.

Quelle que soit la douleur, c'est la douleur, ce qui signifie qu'il y a une raison sérieuse de consulter un médecin.

  • perforation d'un ulcère d'estomac
  • rupture de la rate
  • rupture du bassin rénal
  • perforation intestinale
  • rupture de l'appendice (moins fréquemment)
  • pleurésie gauche

Les médicaments ci-dessus sont peu susceptibles de résoudre votre problème, mais le tableau clinique sera taché. Si vous ressentez une douleur aiguë dans l'hypochondre gauche, appelez immédiatement une ambulance!

Douleur dans le bas-ventre à droite pendant la grossesse

Les organes vitaux sont situés sur le côté droit ou des parties d'entre eux sont situés. Des dommages à l'un de ces organes peuvent provoquer des douleurs dans le côté droit d'une femme enceinte. Peut blesser: vésicule biliaire, foie, intestins, diaphragme (son côté droit). Si ces organes sont enflammés ou blessés, le côté droit peut être très douloureux. Il s'agit d'un indicateur de dysfonctionnement interne des organes..

La sévérité des douleurs, leur durée et le type de caractère (aigu, douloureux, périodique) dépendent du type de maladie.

Il peut donner des douleurs aiguës sur le côté droit avec recul sous la côte. Le foie peut être affecté par des infections, en particulier l'hépatite virale. De là, il y a une douleur dans le côté droit. Il s'agit d'une condition très dangereuse pour une femme enceinte dans laquelle le bébé peut être infecté..

L'hépatite A, B, C peut survenir par contact avec une personne malade, transmise par la salive, le sang par une plaie, avec de l'eau contaminée. Et aussi à travers une seringue, si elle n'est pas jetable, ou des aiguilles médicales.

Le foie peut également devenir malade en raison d'une surdose de produits chimiques, d'un empoisonnement avec des toxines, de peintures, de pulvérisations avec des éléments chimiques qui sont pulvérisés dans de petites pièces. Les toxines peuvent provoquer une hépatite toxique, qui est également dangereuse pour le corps d'une femme enceinte..

L'hépatite peut également être alcoolique - en cas de surdosage et d'abus de ce produit nocif.

La cause des maladies du foie peut également être une insuffisance cardiaque, dans laquelle les muscles cardiaques commencent à pomper très mal le sang qui nourrit le tissu cardiaque. Ensuite, une partie du sang commence à stagner dans les poumons, ce qui provoque un essoufflement, un étirement des tissus des poumons, du foie et également comme symptôme - une douleur intense dans le côté droit.

Avec ces symptômes, vous devez absolument appeler une ambulance.

Vésicule biliaire

Si une femme enceinte souffre du côté droit, la cause peut être une violation des fonctions de la vésicule biliaire. La bile est une substance très toxique qui peut aider à digérer les aliments et provoquer des brûlures d'estomac sauvages. Si la bile se forme plus que la normale, elle s'accumule dans la vésicule biliaire. Ensuite, la bile donne sa part à l'intestin. Plus une femme mange de graisse, plus il faut de bile pour sa digestion. Ensuite, avec un excès de bile lors de la digestion des aliments, une femme peut tomber malade et cuire son côté droit.

Cela signifie que le pancréas, le foie ou les calculs se sont formés dans la vésicule biliaire.

Il est également appelé pancréas. Il s'agit d'un organe composé de nombreuses glandes situées dans la cavité abdominale. Lorsque le pancréas fait mal, la douleur est ressentie profondément à l'intérieur, car l'organe lui-même est profond. Le pancréas est situé comme un organe allongé de droite à gauche. Il traverse tout l'abdomen et s'il fait mal, la douleur peut être à droite, à gauche et au milieu de l'abdomen..

L'une des maladies les plus courantes du pancréas, dans laquelle une femme vomit, elle a des nausées, des douleurs intenses du côté droit ou gauche, des douleurs sont données même au dos. Par ces signes, ainsi que par une transpiration abondante, la pancréatite peut être reconnue - c'est-à-dire une maladie du pancréas.

La pancréatite peut également être reconnue par le fait que la douleur devient plus forte lorsque la personne est allongée et plus faible - lorsque la personne se penche en position assise.

Une femme enceinte doit s'en souvenir et alléger son état en changeant sa position en position assise avec une inclinaison vers l'avant avant l'arrivée d'une ambulance.

Bien sûr, la pancréatite ne peut pas être distinguée uniquement par des signes visuels, des analyses supplémentaires seront également nécessaires. De telles analyses sont effectuées dans un hôpital. Ils comprennent une analyse des enzymes que le pancréas sécrète pour déterminer leur composition..

Chez une femme enceinte, la charge sur les reins augmente constamment - le fœtus peut appuyer dessus. Si les reins ne fonctionnaient pas bien avant la grossesse, la maladie pourrait s'aggraver. La douleur dans les reins peut être donnée dans l'abdomen et dans le dos, du côté droit et gauche.

Une infection du rein droit peut provoquer des douleurs dans le côté droit avec la formation d'un sac avec du pus qui absorbe. Ensuite, la douleur tire. Avec les calculs rénaux, la douleur peut être vive et s'intensifier avec le temps. Si une pierre sort du rein, elle peut se retrouver dans l'uretère et déranger la femme enceinte avec des douleurs circulaires qui roulent puis s'affaiblissent. Une telle douleur peut donner à la région de l'aine..

Si une femme enceinte ressent une douleur du côté droit ou de l'hypochondre droit, cela peut être le symptôme d'une maladie grave, et vous devez immédiatement consulter un médecin.

En plus de la douleur, une femme enceinte peut être perturbée par une sensation de lourdeur sur le côté, la douleur donne à l'hypochondre droit. Moins il reste de jours avant l'accouchement, plus la douleur et la sensation de lourdeur peuvent être importantes. Le côté semble appuyer et éclater en même temps.

Cela peut être une dyskinésie biliaire ou une dyskinésie de la vésicule biliaire.

Cette dernière maladie peut provoquer la formation de calculs et une inflammation des voies biliaires. Ainsi que la cholécystite chronique, qui provoque une douleur intense chez une femme enceinte dans le bas-ventre et à droite.

Ils peuvent devenir enflammés en raison d'une irritation de l'estomac causée par des aliments rugueux ou épicés. Les récepteurs de l'estomac répondent à cela en transmettant des impulsions de douleur aux voies biliaires, d'où ils répondent avec douleur.

La santé de la vésicule biliaire dépend de la santé du système nerveux. Par exemple, la dystonie du système nerveux peut provoquer un dysfonctionnement des muscles de la vésicule biliaire et sa cohérence avec le travail du sphincter situé près de la bile, puis l'écoulement de la bile est retardé. Cela peut provoquer une douleur aiguë dans la zone de stagnation de la bile..

Si une femme est nerveuse, a souffert de stress, le travail de la vésicule biliaire et la sécrétion de bile peuvent également être altérés. Ensuite, dans le côté droit de la femme enceinte, une douleur intense peut survenir. C'est l'occasion de vérifier l'état des voies biliaires et du pancréas.

Si les muscles des voies biliaires sont faibles, ne peuvent pas remplir leurs fonctions, la cause peut être un mauvais menu, assis sur des régimes stricts, un déséquilibre des hormones dans le corps.

[9], [10], [11], [12], [13], [14], [15], [16], [17], [18], [19]

Hormones hormonales

Si une femme a des douleurs abdominales à droite ou à gauche, la cause peut être une hypomotorie des organes internes. Que signifie ce terme? Cela signifie que les organes internes ne sont plus aussi actifs qu'ils devraient l'être, compte tenu de l'âge et de la santé générale. L'activité motrice des organes est altérée, et l'examen général et le rétablissement de l'équilibre hormonal aideront à le restaurer..

Pourquoi la motilité (activité motrice) des organes peut-elle être altérée en raison des hormones? Par exemple, l'hormone progestérone agit pour détendre l'utérus pendant la grossesse, réduire son stress. Il s'agit de la prévention des fausses couches, des saignements et des accouchements prématurés..

Mais avec l'utérus, les organes voisins, qui ont des muscles lisses, se détendent également. Ceci, par exemple, la vésicule biliaire, dont tous les fluides ne sortent pas à vide, puis la vessie s'étire et fait mal, la douleur donne au côté droit.

La grossesse pour certaines femmes est un vrai test. Il y a peu de changements hormonaux qui entraînent des sautes d'humeur, l'apparition de nouvelles caractéristiques gustatives «Je le veux, mais je ne peux pas», une toxicose, etc. Tout comme la douleur dans le bas-ventre à droite!

À la question «pourquoi?» Les réponses sont nombreuses:

  • si une femme est enceinte, cela ne signifie pas qu'elle ne peut pas avoir des maladies caractéristiques de son état habituel, des maladies de la cavité abdominale, des organes du système reproducteur, des reins, du foie, etc.,
  • des syndromes de douleur sourde d'apparition peuvent se développer en raison de causes physiologiques. Au cours des trois premiers mois de la grossesse, la douleur douloureuse ou tiraillante existante s'explique par l'activité du corps jaune situé dans l'ovaire droit. Une augmentation de l'utérus a le même effet douloureux.,
  • la sensation de contractions pendant la grossesse, en particulier au début, n'est pas un bon signe. Dans ce cas, la menace d'une fausse couche est plus que probable, respectivement, le traitement devrait avoir lieu à l'hôpital.

Rupture du placenta

Ses raisons.

  • l'hypertension ou des changements soudains de la pression artérielle, qui, en règle générale, ont un sol psychogène, par exemple le stress. Par conséquent, au moment de la grossesse, il n'est pas souhaitable d'assister aux cérémonies funéraires. Et les préjugés n'y sont pour rien. De plus, la veine cave inférieure comprimée par l'utérus affecte le niveau de pression;
  • accouchements fréquents ou grossesses interrompues plusieurs fois;
  • incapacité antérieure de tomber enceinte;
  • toxicose, prééclampsie, prééclampsie;
  • impact mécanique dans l'abdomen - traumatisme;
  • fumer et boire pendant cette période. On ne peut pas parler de drogues, y compris la marijuana;
  • hémoglobine réduite ou globules rouges;
  • allergique à certaines formes posologiques de médicaments, par exemple des protéines ou contenant des composants sanguins.
  • les formes légères sont pour la plupart asymptomatiques;
  • repérer "à partir de là";
  • étourdissements s'évanouissant parfois;
  • douleur dans l'abdomen, et son intensité dépend de la force du processus de détachement lui-même.

Que faire dans de tels cas?

Tout dépend de la durée de la grossesse. Si l'accouchement approche à grands pas, alors accouchez. Mais, dans les premiers stades, un traitement hospitalier est nécessaire, y compris des médicaments:

  • action relaxante sur l'utérus (lesquelles - le médecin le prescrit),
  • soulager les spasmes: «No-Shpa», «Papaverine», «Metacin» et autres,
  • hémostatique: "Decinon", "Vikasol", acide ascorbique,
  • contenant du fer.

Si vous expliquez "en russe", cela signifie que l'utérus est tendu. Eh bien, la douleur ne se produit pas dans des endroits éloignés: dos, estomac, bas du dos. Le plus souvent, la raison en est le manque de progestérone, qui fait partie du complexe de traitement, et de plus, elle est appelée progestérone. Il est administré par voie intramusculaire. Mais ce n'est pas le seul facteur qui stimule le tonus de l'utérus. Ceux-ci inclus:

  • des niveaux élevés d'hormones mâles,
  • concentration élevée de prolactine,
  • organes reproducteurs peu développés,
  • endométriose,
  • tumeurs bénignes de l'utérus,
  • inflammation du système reproducteur.

Sommaire

Une douleur pressante sourde dans l'hypochondre gauche en face nécessite non seulement un examen d'urgence par un spécialiste, mais également un examen plus approfondi. Le personnel médical a un abdomen aigu, qui est lourd de complications graves. Ce terme désigne l'hospitalisation urgente du patient, sinon des complications peuvent entraîner la mort. En cas de douleur dans la cavité abdominale en haut à gauche ou en bas à gauche, vous ne devez pas risquer votre santé et vous devez subir un examen.

Habituellement, une douleur d'une catégorie différente nécessite une intervention chirurgicale et un appel urgent à une ambulance. N'oubliez pas que la santé dépend en grande partie du patient lui-même, ainsi que d'un diagnostic correct et d'une assistance rapide. Vous ne devez pas prendre des analgésiques par vous-même, ce qui atténuerait l'image de la pathologie qui s'est produite. Seule une assistance spécialisée qualifiée peut éliminer la douleur et normaliser le travail d'un organe malade.

Pour éviter l'apparition d'une pathologie dans le système reproducteur féminin, il est nécessaire de consulter un gynécologue deux fois par an et de subir un examen supplémentaire. Après tout, comme vous le savez, les maladies gynécologiques se produisent avec une douleur, localisée sur le côté gauche ci-dessous. Une telle douleur peut être le signe avant-coureur d'une maladie grave, qui est lourde non seulement d'une détérioration du bien-être général, mais aussi de complications plus graves.

Le traitement de la cause de la douleur dans l'hypochondre gauche est la décision la plus correcte. Si vous ressentez la douleur correspondante, n'essayez pas de la soulager vous-même, car de nombreuses maladies graves que seul un médecin peut détecter peuvent la provoquer. En cas de douleur, un besoin urgent de contacter un spécialiste qui découvrira sa source et s'engagera dans une thérapie appropriée. être en bonne santé!